FORMATION D'INGÉNIEURS EN INFORMATIQUE F.I.I.F.O. Emmanuel Digiaro - F.I.I.F.O MEMOIRE INDUSTRIEL. VERSION N o 1 DU 21:50

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FORMATION D'INGÉNIEURS EN INFORMATIQUE F.I.I.F.O. Emmanuel Digiaro - F.I.I.F.O. 4 2003-2004 MEMOIRE INDUSTRIEL. VERSION N o 1 DU 21:50"

Transcription

1 FORMATION D'INGÉNIEURS EN INFORMATIQUE F.I.I.F.O. UNIVERSITE PARIS - SUD d'orsay IUT d'orsay et FACULTE des SCIENCES Emmanuel Digiaro - F.I.I.F.O MEMOIRE INDUSTRIEL VERSION N o 1 DU 21:50 Rapport d activité Société d accueil : Dates du stage : Tuteur de l entreprise : Tuteur FIIFO : Twinsoft 08/09/2003 au 23/01/2004 Fabien Balageas Fréderic Voisin F.I.I.F.O. - Université Paris-Sud Maison de l Ingénieur, Bâtiment 620, ORSAY CEDEX

2 Remerciements Je tiens à remercier très vivement toute l équipe TWinsoft, pour m avoir accueilli dans une ambiance très chaleureuse, et m avoir fait pleinement profiter de toutes les infrastructures et de toutes les compétences de TWinsoft. Ces cinq mois me furent profitables à tous les niveaux, tant techniques que relationnels. F.I.I.F.O. Université Paris-Sud Maison de l ingénieur Bâtiment 620 F Orsay Cedex Téléphone +33 (0) Télécopie +33 (0) /38 Emmanuel Digiaro

3 TWINSOFT Le MONTROYAL ZA de Courtaboeuf 21, avenue du Québec Les Ulis Cedex B Téléphone +33 (0) Télécopie +33 (0) /38 Emmanuel Digiaro

4 Table des matières 1PRÉAMBULE : PROJET D ACTIVITÉS ENONCÉ...8 2LA SOCIÉTÉ TWINSOFT PRÉSENTATION Introduction Historique Aujourd hui SES DOMAINES DE COMPÉTENCES LES RÉFÉRENCES MES ACTIVITÉS AU SEIN DE TWINSOFT ENJEUX ET INTÉRÊTS DU WEB-TO-HOST PRÉSENTATION DU LOGICIEL CONVERTIGO Généralités Architecture globale Les différents objets des projets Convertigo Convertigo, une application Java ETUDE DE FAISABILITÉ : INTÉGRATION DE CONVERTIGO DANS UNE TRANSACTION DISTRIBUÉE Contexte Recherche Résultats LE RHABILLAGE À LA VOLÉE /38 Emmanuel Digiaro

5 3.4.1Contexte Fonctionnement global du mode «on the fly» Comparaison green screen / On the fly LA RÈGLE D EXTRACTION «SUBFILE» Contexte Réalisation Résultats Difficultés rencontrées LES AUTRES RÈGLES D EXTRACTION La règle Panneaux La règle Tableau MAQUETTE WEB-SERVICES Réalisation Résultats PRISE EN CHARGE D IMPRESSION «3287» Contexte Réalisation Résultats BILAN ASPECTS TECHNIQUES ASPECTS PROFESSIONNELS...37 GLOSSAIRE /38 Emmanuel Digiaro

6 Table des illustrations TABLEAU 1 - LES RÉFÉRENCES GRANDS COMPTES FIGURE 1 - ARCHITECTURE GLOBALE...16 FIGURE 2 - ARCHITECTURE CLIENT WEB...18 FIGURE 3 - ARCHITECTURE APPLICATION CLIENTE FIGURE 4 - OBJETS CONVERTIGO...19 FIGURE 5 : MISE EN ŒUVRE DU PROTOCOLE DE VALIDATION À DEUX PHASES FIGURE 6 - GREEN SCREEN...26 FIGURE 7 - ON THE FLY FIGURE 8 - PROPRIÉTÉS DE LA RÈGLE SUBFILE (VERSION ANGLAISE) FIGURE 9 EXEMPLE DE SOUS-FICHIER DANS UN ÉCRAN /38 Emmanuel Digiaro

7 FIGURE 10 EXTRAIT DU DOCUMENT XML GÉNÉRÉ PAR CONVERTIGO...29 FIGURE 11 - RHABILLAGE À LA VOLÉE DE LA RÈGLE SUBFILE FIGURE 12 ECRAN 5250 D UN ÉCRAN COMPOSÉ D UN PANNEAU...31 FIGURE 13 - RHABILLAGE À LA VOLÉE DE LA RÈGLE PANNEAU FIGURE 14 EXEMPLE DE TABLEAU AVEC DES INTITULÉS DE COLONNES SUR PLUSIEURS LIGNES ET UNE COLONNES VIDE...32 FIGURE 15 - RHABILLAGE À LA VOLÉE DE LA RÈGLE TABLEAU...32 FIGURE 16 APERÇU DE L ÉCRAN DES RÉSULTATS DE LA RECHERCHE (APPLICATION MAINFRAME) FIGURE 17 DOCUMENT WSDL DÉCRIVANT LE WEB-SERVICE PUBLIÉ PAR LE SERVEUR CONVERTIGO FIGURE 18 APPLICATION JAVA CLIENTE D UN WEB-SERVICE FIGURE 19 SCHÉMA DE L ARCHITECTURE APPLET-SERVLET FIGURE 20 EXTRAIT DU FICHIER WEB.XML DU SERVEUR WEB TOMCAT. 36 7/38 Emmanuel Digiaro

8 1 Préambule : Projet d activités Le premier semestre de la quatrième année d étude à la FIIFO correspond à une période de formation en entreprise d une durée de vingt-et-une semaines que j ai effectué dans la société d édition de logiciel TWinsoft, située aux Ulis dans l Essonne (91). Ce stage s est effectué au sein d une équipe opérationnelle d ingénieurs et de techniciens, sur un projet de recherche et de développement. Ce rapport est la synthèse de ces vingt-et-une semaines de stage. 1.1Enoncé Voici l énoncé du projet d activités au sein de TWinsoft, tel qu il avait été convenu en septembre 2003 lors de notre première entrevue : Amélioration du produit Convertigo et études autour des concepts Web-To-Host et XML-To-Host Convertigo est un outil permettant l accessibilité à des applications Bull, IBM, vidéotex via les nouvelles technologies (ex: l Internet, le WAP...) sans connaissance préalable des applications et sans les modifier. Mon projet d activité tourne autour de l amélioration technique du produit Convertigo, le but du stage étant d apporter un soutien technique aux développeurs, d ajouter des nouvelles fonctionnalités au produit, et d en assurer les phases de tests de validation. Principaux points techniques abordés : Formation approfondie à Convertigo, Apprentissage des technologies Web-To-Host, Apprentissage des technologies liées à XML, Apprentissage des feuilles de style XSL, Apprentissage de la technologie SOAP, du DHTML et du JavaScript, Développement en Java de plusieurs règles d extraction, 8/38 Emmanuel Digiaro

9 Maquette mettant en œuvre des Web-Services. 9/38 Emmanuel Digiaro

10 2 La société TWinsoft Ce chapitre s organise de la façon suivante : Présentation de la société, de son historique, et de son métier. Aperçu plus approfondi de l ensemble de ses domaines de compétence. Présentation des références de TWinSoft. 2.1Présentation 2.1.1Introduction Editeur de logiciels de télécoms pour le e-business et premier fournisseur de solutions aux services vidéotex professionnels. Disposant d'une réelle expertise dans le domaine des réseaux et télécoms, TWinSoft a pour mission d'adapter les technologies appliquées avant l'ère de l'internet aux exigences de la nouvelle économie et notamment à l'environnement business. L'objectif de TWinSoft est de permettre aux sociétés d'accéder à moindre coût et facilement à tous les types d'informations et ainsi de bénéficier des opportunités créées par l'ère de la nouvelle économie. La technologie développée par TWinSoft permet aux utilisateurs d'accéder à l'information située sur différents sites centraux via une interface simple et universelle, le navigateur Web. Les solutions proposées par la société se déploient aisément sans aucune installation préalable sur les postes de travail et nécessitent peu de formation pour les utilisateurs Historique Dès sa création en 1994, la société TWinSoft est consciente de l'importance de l'intranet et du potentiel en terme d e-business que ce dernier va représenter. A l'époque, la technologie vidéotex et donc le Minitel occupe toujours une place primordiale en France. C'est pourquoi la société décide de développer une technologie alternative ou de transition permettant aux grands comptes de passer à l'ère du e-business sans pour autant bouleverser leurs infrastructures et ce à moindre coût. En 1996, en partenariat avec Microsoft, TWinSoft développe un outil de téléchargement de comptes bancaires pour le produit Microsoft Money, en se basant sur la technologie mise au point par la société. TWinSoft est l'inventeur des concepts de l'intégration des données Minitel dans des pages Web. Le premier produit issu de cette technologie est TWinTalk X VIC, lancé en Cette /38 Emmanuel Digiaro

11 solution permet de concilier les philosophies de l'intranet et du Minitel en rendant possible la consultation des services Télétel à partir d'un navigateur HTML (Web). L'écran vidéotex consulté s'intègre alors complètement dans la page HTML. Dès 1999, TWinSoft devient leader de solutions d'accès aux services télétel. En effet, depuis sa création, la société compte plus de 2 millions d'utilisateurs parmi les grands comptes. En 2000, TWinSoft poursuit son développement en lançant sur le marché une nouvelle gamme de solution, la gamme Carioca en technologie 100% Java. Cette solution permet à tous les postes d'une entreprise, reliés à l'intranet ou à l'internet, de bénéficier des émulations Minitel et VTxx.. La gamme Carioca est composée de trois modules : Carioca pour les grands comptes, i-carioca Pro et i-carioca destinée aux PME-PMI. Destinée essentiellement à une utilisation collective en réseau, la gamme i-carioca de TWinSoft fait partie des solutions proposées par France Telecom pour la mise en place et l'utilisation du i-minitel. Host. En 2002, TWinSoft affirme sa position dans le marché communément appelé Web-To Aujourd hui Carioca Mainframe Edition est la solution d'accès universelle aux grands systèmes. Carioca Mainframe Edition permet à tout utilisateur d'un Intranet/Extranet ou de l'internet d'accéder en toute sécurité aux applications mainframe existantes sans les modifier et sans déploiement de logiciel sur le poste de travail. Carioca Mainframe Edition intègre les émulations des protocoles IBM 3270, IBM 5250, BULL DKU 7107, BULL DKU 7211, DEC VT100, DEC VT 220, DEC VT 230 et Minitel (Videotex). Pocket Carioca est un produit qui offre l accès aux services télétel (minitel) à partir des mobiles tels que les PDAs (Personal Digital Assitant) sous Windows CE. Destiné en priorité au marché professionnel, Pocket Carioca permet aux utilisateurs mobiles de consulter n importe quel service minitel en utilisant la connectivité de leur téléphone GSM ou GPRS. Convertigo se présente comme une extension de Carioca Me qui permet la publication en Multi format Internet (HTML, HTML 3.2 pour les PDA, WML pour WAP,...) des applications développées sur des systèmes propriétaires IBM, BULL, Vidéotex ou autres, et ceci sans aucune modification des applications en question. Ce produit tend à devenir le pôle important de la société. TWinSoft intègre d'ores et déjà de la technologie de sécurité dans ses produits, fondamental pour les applications liées à l'e-commerce et les techniques de SSO (Single Sign On). La mission de TWinSoft est de développer une offre d'accès aux données gérées par les sites centraux à partir des technologies émergeantes du monde Internet telles que le WEB, l'html, OFX ou le WAP /38 Emmanuel Digiaro

12 2.2Ses domaines de compétences TWinSoft conçoit et édite des produits permettant aux applications et systèmes développés à l'ère pré-internet d'utiliser les technologies les plus récentes de l'internet pour l'ebusiness. Depuis 15 ans les technologies d'émulation de terminaux permettent aux utilisateurs de poste de travail de type PC de se connecter aux mainframes, centres nerveux du système d'information de l'entreprise. Nous assistons depuis 5 ans à la forte poussée des environnements Intranet/Internet, ces technologies Intranet/Internet apportent une standardisation de l'accès et de la présentation des données du système d'information de l'entreprise et participent grandement à la diminution des coûts de possession du poste de travail (TCO). Dans ce cadre la centralisation de l'information n'est plus un handicap et le rôle des mainframes s'en trouvent conforté, ceux-ci sont, depuis l'origine de l'informatique, les garants de l'intégrité de l'information de l'entreprise et hébergent la plupart des applications métiers vitales. Reporter l'accès aux mainframes dans l'environnement Intranet/Internet est l'évolution logique de ce constat. Cette technologie porte le nom de Web-To-Host, elle s'inscrit dans une démarche de transition du système d'information de l'entreprise vers les architectures Intranet/Internet. En effet les solutions Gateway Web to Host permettent de reconduire immédiatement la fonction émulateur mainframe dans l'environnement intranet/internet, elles permettent également de migrer la présentation des données des applications mainframe vers une présentation standard HTML/DHTML/XML sans modifier ces applications métiers critiques. De ce fait les anciennes applications mainframe et les nouvelles applications natives Intranet/Internet coexistent de manière transparente pour l'utilisateur. 2.3Les références Les références Grands Comptes TWinSoft sont très nombreuses et diversifiées, comme en témoigne le tableau suivant : Banques Finance Assurances BNP Caisse d Epargne Ministères Collectivités locales Crédit Agricole Crédit du Nord Groupama Société Générale Sofinco URSAFF Conseil Général/Régional /38 Emmanuel Digiaro

13 Opérateurs Services Médias FT Mobiles Industries Tertiaires Distribution Groupe Expansion Les Echos Motorola Télécom Nouvelles Frontières CGE Renault Tableau 1 - Les références grands comptes 9 Télécom Accor Cégétel (SFR) Club Med TF1 Astra EDF Elf Atochem /38 Emmanuel Digiaro

14 3 Mes activités au sein de TWinsoft A mon arrivée chez TWinsoft, j ai découvert des notions et des technologies qui m étaient inconnues auparavant. Dans un premier temps, j ai donc du me consacrer à un travail de documentation et de recherche. Ce n est qu ensuite que j ai pu apporter ma contribution dans le développement du logiciel Convertigo. J ai choisi de présenter ce chapitre en respectant l ordre chronologique de mes activités, de manière à montrer qu elles ont été assez diversifiées, mais néanmoins qu elles ont toutes pour objectif l amélioration de fonctionnalités du logiciel Convertigo. Pour mieux introduire le rapport de mes activités, je commencerai par décrire les enjeux et les intérêts du web-to-host, technologie qui est le métier de TwinSoft. Ensuite je présenterai le logiciel Convertigo, étape nécessaire avant de détailler mes travaux autour de ce logiciel. 3.1Enjeux et intérêts du web-to-host Le web-to-host (1) est une nouvelle manière de concevoir l accès au serveur. Grâce à cette technologie, le client accède via son navigateur Internet aux données d un serveur fonctionnant dans un environnement différent du monde PC (mainframe (1) par exemple). Les principaux composants de l architecture web-to-host sont : Web-to-host browser Un navigateur web-to-host est un logiciel permettant à un client d accéder à un serveur hôte de type mainframe. Ce logiciel peut être soit licencié au navigateur client soit être directement installé sur un serveur Web-to-host. Il peut supporter les langages communément utilisés dans le développement web (Java, ActiveX, HTML). Web-to-host server Un serveur web-to-host ou passerelle web-to-host est un logiciel qui permet aux utilisateurs d accéder au contenu des serveurs (données et applications) via leur navigateur internet. Cette solution apporte de nombreux avantages : Une administration centralisée L'administration centralisée propre au modèle Internet et reprise dans le concept du web-to-host permet de déplacer les applications clientes sur le serveur. Le navigateur devient ainsi l'interface unique. Dès lors, l'utilisateur s'affranchit du système d'exploitation du poste client. Les applications d'émulation de terminal ou d'accès X- Windows sont affichées en HTML ou téléchargées sous forme d'applets Java. En /38 Emmanuel Digiaro

15 (1) voir glossaire. conséquence, les problèmes de téléchargement sur le réseau disparaissent et les transactions entre serveurs et terminaux se simplifient. Un déploiement facile Les applications d émulations qui découlent de cette technologie apportent également de la simplicité aux utilisateurs finaux. En effet, contrairement aux solutions d émulateurs traditionnelles qui requièrent le déploiement de logiciels spécifiques sur l ensemble des machines susceptibles d accéder à l hôte, les solutions web-to-host proposées par TWinsoft se basent sur un serveur permettant à un navigateur quelconque (Netscape ou Internet Explorer) d accéder à l hôte (sous réserve que l utilisateur dispose du droit d accès à ces bases). Maintien de la robustesse de la solution Le web-to-host apporte dans l univers Internet la robustesse et la sécurité du monde mainframe, reconnu par les principaux secteurs consommateurs de transactions électroniques (banque, finance, assurance par exemple) comme standard de références. De ce fait, les solutions d accès aux applications de systèmes centraux via les navigateurs sont un avantage considérable pour toutes les applications de commerce électronique. Cette technologie est vue par les cabinets d études de marché comme un outil nécessaire au développement du e-commerce, et suivra de ce fait une évolution parallèle en terme de marché potentiel. 3.2Présentation du logiciel Convertigo 3.2.1Généralités Le marché actuel de la diffusion d information est en pleine évolution. La globalisation d échange d information est devenue une réalité. Les échanges avec les partenaires et les clients de l'entreprise imposent des accès aisés et fiables. La raison principale d Internet et des intranets est de pouvoir délivrer un maximum d information. De plus, on demande à ces réseaux de fournir de plus en plus de services et que ceux-ci soient interactifs. L échange de données entre applications (EAI) à travers ces réseaux reste un problème actuel, en particulier sur le formatage et l accès à ces données. Un nouveau standard incontournable va permettre de fortement simplifier ces échanges, l XML (1). Une grande partie de ces services se trouve sur des ressources jusqu ici peu exploitées sur les réseaux intranet et Internet, ce sont les systèmes centraux (IBM et BULL) et les serveurs publics (Videotex, VT, autres). Les données les plus importantes (globalement estimées à plus de 70% de l ensemble des données disponibles) se trouvent sur ces systèmes. Ceux-ci existent depuis longtemps et ont démontré leur robustesse et leur fiabilité. Les utilisateurs, de leur coté, peuvent disposer de terminaux aux caractéristiques très variées, du poste de travail standard dans l entreprise aux mobiles de type téléphone portable ou agenda électronique, avec un accès à l information qui peut être libre pour tous ou strictement réglementé, et ceci avec des degrés divers de sécurité entre ces deux extrêmes /38 Emmanuel Digiaro

16 Dans ce cadre, Convertigo apporte sa contribution pour diffuser, faciliter et simplifier l accès à l information tout en renforçant la sécurité. Parmi les multiples objectifs du produit Convertigo, notons les points suivants : Proposer une solution d émulation Web-To-Host accessible en HTML Intégrer différentes solutions d authentification et de sécurité des utilisateurs Ouvrir l informatique mobile à l accès aux données des systèmes centraux Accéder via XML aux données des systèmes centraux (1) voir glossaire Architecture globale Deux modes de fonctionnements sont disponibles dans Convertigo. Ces deux modes sont assez similaires, bien que distincts. Dans les deux modes, l émulateur de terminal intégré à Convertigo se connecte sur les sites centraux et reçoit une présentation de type TN3270 ou TN5250 pour les sites IBM, TNVIP pour les sites BULL, Vidéotex pour les sites télétel et VT220 pour d autres serveurs. Validation sécurité Sécurité Navigateur WEB PDA DHTML HTML SERVEUR HTTP MOTEUR DE TRANSFO RMATION XML/XSL GENE- RATEUR XML TNVTxx TN3270 TNVIP HOSTS WML TN5250 TNVDX Téléphone WAP Applications B2B SOAP Règles de présentation Règles d extraction STUDIO DE CREATION DE REGLES Figure 1 - Architecture globale Convertigo est constitué d un serveur HTTP (Apache par défaut), d un moteur de transformation (parser) XML/XSL (XSLTC), d un générateur XML, de protocoles de /38 Emmanuel Digiaro

17 communications avec différents hosts, et du studio permettant l application de règles d extraction du document XML, de règles de présentation et de transactions. Une partie de mon travail se situe dans ce schéma au niveau du studio avec la création, la modification et l application de règles d extraction, la génération de règles de présentation (documents XSL) et la création de transactions /38 Emmanuel Digiaro

18 Le premier mode qui est le plus facilement accessible est le mode par client Web. Dans ce cas, la conversion XML/HTML des données s effectue dynamiquement et les pages sont transmises aux clients sur le réseau. Le client est par ailleurs reconnu par le serveur d authentification, ce qui permet un traçage des connexions et l affectation de droits de connexion sur les sites et applications. C est le mode que j ai utilisé principalement. Poste de travail avec Navigateur HTML / XML CONVERTIGO WAP Intranet / Extranet / Internet Réseau mobile HTTP/HTML Accès serveurs videotex Réseau IP Accès serveurs Présentation VT Serveur d authentification LDAP,NDS,Sam NT Accès sites centraux BULL en TNVIP Accès sites centraux IBM en TN3270 ou AS400 en TN5250 Figure 2 - Architecture client Web Le deuxième mode qui est le mode par application cliente. Dans ce cas, Les données des sites centraux sont converties en documents XML, et sont mis à disposition des applications pour échanges de données en XML directement (par HTTP par exemple) ou par SOAP. Application EAI CONVERTIGO Intranet / Extranet / Internet HTTP Accès serveurs videotex Réseau IP SMTP Accès serveurs Présentation VT Serveur d authentification LDAP,NDS,Sam NT Accès sites centraux BULL en TNVIP Accès sites centraux IBM en TN3270 ou AS400 en TN5250 Figure 3 - Architecture application cliente /38 Emmanuel Digiaro

19 3.2.3Les différents objets des projets Convertigo Je vais décrire dans ce paragraphe quelques objets utilisés dans ce logiciel afin que vous puissiez mieux comprendre par la suite le détail de mes travaux. Figure 4 - Objets Convertigo Ci-dessous, l explication des différents objets constitutifs d un projet Convertigo: Projet : Un projet est l objet principal de Convertigo. Il sert à définir le comportement du moteur Convertigo pour un service Carioca donné. Plus précisément, il répertorie les familles d écran et les transactions réalisables sur le service Carioca. Chaque écran est décomposé en entités élémentaires, appelées blocs. Le processus chargé de générer ces blocs est appelé «générateur de blocs». Générateur de blocs : Le générateur de bloc commence par analyser chaque ligne de l écran. Ensuite, pour chaque ligne, il cherche à extraire les suites de caractères ayant les mêmes attributs (couleur de texte, couleur de fond, gras, clignotant ). Enfin, pour chaque suite de caractères de mêmes attributs, il réalise une séparation selon les espaces, de sorte à éclater les mots. Ainsi, la suite de caractères le_beau chapeau (où le caractère _ représente un espace) sera découpée en 5 blocs : le, _, beau, et chapeau. A noter que la phase de séparation en mots regroupe les suites d espace en un seul bloc. Il s agit donc d une analyse syntaxique de l écran d émulation. Transaction : Le principe de base du moteur Convertigo est de prendre en entrée des données sous forme d arbre XML (DOM), de manipuler ces données et de modifier la source des données à l aide de ces données, puis de générer un résultat extrait de la source de données (toujours sous forme d un DOM). Ce processus définit la notion de transaction. Dans la suite, nous appellerons données de transaction les données fournies en entrée, et résultat de transaction le résultat produit par la transaction. Toute transaction définit un ensemble d étapes. Ces étapes sont signalées par des événements ; donc une transaction est composée d un ensemble de gestionnaires d événement. L événement central de toute transaction est son démarrage. Le gestionnaire de démarrage de transaction va définir l algorithmique de la transaction /38 Emmanuel Digiaro

20 Classe d écran : Une classe d écran définit un ensemble d écrans d émulation qui présentent des caractéristiques communes. Il peut s agir par exemple d un texte identique sur chaque écran, d attributs similaires Ces caractéristiques communes sont appelées critères. Une classe d écran est donc définie par un ensemble de critères. Critère : Un critère est un objet qui détermine si une condition à vérifier dans l écran d émulation est remplie ou non. Il peut s agir par exemple d un texte à rechercher dans l écran, ou encore d une expression régulière Règle d extraction : Une règle d extraction extrait les données de l écran d émulation pour construire un composant du DOM. Dans le détail, elle analyse les différents blocs générés par le générateur de bloc pour les regrouper en fonction de leur sens : il s agit donc d une analyse sémantique de l écran d émulation. Une classe d écran comporte un ensemble de règles d extraction à appliquer. Chaque règle d extraction Convertigo effectue une fonction. Elle traite des blocs générés par le générateur de blocs, pour les convertir en éléments XML spécifiques. Pour effectuer cette fonction, la règle s appuie d une part sur des paramètres communs à toutes les règles et d autre part sur des paramètres spécifiques pour chaque règle. Feuille de style : Une feuille de style sert à définir comment le document XML doit être transformé en document HTML. Il fournit ainsi la présentation de la transaction, le document XML fournissant les données Convertigo, une application Java TWinsoft a fait le choix de développer Convertigo en langage Java. Il s agit d un langage de programmation créé en 1995 par Sun Microsystems suite aux recherches, débutées en 1990, sur un projet d'environnement indépendant du couple système d'exploitation et matériel. Profitant de la rapide progression de l'internet et du facteur inhibiteur que constituait l'hétérogénéité des plates-formes dans le secteur, le langage Java s'imposa en acteur incontournable dans la mesure ou il permit d'harmoniser le développement sur le World Wide Web et tous ses dérivées comme les intranet ou les extranet. De plus, la politique de Sun Microsystems a favorisé l'expansion fulgurante de Java, en fournissant gratuitement les environnements de développement, les fameux JDK (Java Development Kit) et SDK (Software Development Kit) et surtout en favorisant l'octroi de licences d'utilisation à la plupart des intervenants majeurs de l'internet, tels que Netscape, Microsoft ou encore Opera. Le but de ce nouveau langage de programmation étant de créer des applications fonctionnant sur des réseaux en architecture client/serveur, nécessite, néanmoins, l'installation préalable d'un environnement applicatif, le JDK, sur un serveur ou sur une station de travail /38 Emmanuel Digiaro

21 La portabilité du langage Java résulte du fait que le code source d'un programme est compilé pour produire un pseudo-code (ou byte-code). Cette faculté d'adaptation permet, donc, à un programme Java de pouvoir être implémenter sur toutes les plates-formes comme les ordinateurs personnels équipés de Microsoft Windows ou de Linux, sur des stations de travail Unix ou encore sur des PDA (Personal Digital Assistant). Bas du formulaire 3.3Etude de faisabilité : Intégration de Convertigo dans une transaction distribuée 3.3.1Contexte Lors de mon précédent stage, j avais été amené à travailler sur un protocole particulier appelé 2PC-Protocol (2-Phase Commit : Protocole de validation à deux phases). Utilisé dans les transactions distribuées, ce protocole permet d assurer le bon fonctionnement d une transaction faisant intervenir plusieurs sources de données. Fort de ces connaissances, à mon arrivée à TWinsoft, il m a été demandé de réfléchir à la possibilité d intégrer Convertigo dans une transaction distribuée. Il s agirait d une avancée significative pour Convertigo, car cela permettrait de pouvoir en faire de ce produit une pièce maîtresse dans le système d information de l entreprise (EAI : voir glossaire). Une fois mes recherches terminées, il faudra présenter mes conclusions à l ensemble des personnes qui travaillent sur le projet Convertigo Recherche Le but de cette recherche est donc d appréhender la manière dont les données hébergées sur le mainframe et qui sont accédées au travers de Convertigo peuvent être mises à jour lors d une transaction impliquant plusieurs sources de données. Pour garantir l'intégrité des données en environnement distribué, la solution technique la plus couramment utilisée est le protocole de validation à deux phases (Two-Phase Commit - 2PC). Le principe de fonctionnement de ce protocole est assez simple (voir figure 5). Sur demande de l'application, le système assurant la coordination des mises à jour réparties (un SGBD, un moniteur transactionnel ) : émet un message PTC vers chaque gestionnaire de données prenant part à la transaction. PTC signifie Prepare To Commit (préparer la validation de la transaction). Les gestionnaires de données mettent en œuvre les traitements de préparation demandés, mais restent en attente de validation définitive avant de considérer la transaction comme achevée et de rendre les mises à jour persistantes et de libérer les ressources éventuellement verrouillées /38 Emmanuel Digiaro

22 Si la préparation de tous les systèmes de gestion de données s'avère fructueuse, le système de coordination émet alors un message de confirmation (validate commit) ; la transaction est validée, ses mises à jour sont persistantes Si au moins un des gestionnaires de données ne parvient pas à préparer la validation de la transaction, le coordinateur émet alors k un message d'annulation (rollback) à l'attention de tous les gestionnaires concernés. Aucune mise à jour n'est retenue, la base répartie retrouve son état initial. Gestion des commandes 2 Si commit = OK 2 Si commit = échoué 1 Prepare to commit Validate commit 2 Annulation 2 Validation / Commit SGBD 2 2 Prepare to commit Validate commit Annulation 1 BD1 BD2 Figure 5 : Mise en œuvre du protocole de validation à deux phases Le coordinateur dialogue avec les systèmes de gestion de données (deux au minimum) afin de garantir que la transaction distribuée sera soit entièrement réalisée, soit entièrement annulée Résultats Convertigo doit donc être considéré comme un système de gestion de données /38 Emmanuel Digiaro

INTERNET est un RESEAU D ORDINATEURS RELIES ENTRE EUX A L ECHELLE PLANETAIRE. Internet : interconnexion de réseaux (anglais : net = réseau)

INTERNET est un RESEAU D ORDINATEURS RELIES ENTRE EUX A L ECHELLE PLANETAIRE. Internet : interconnexion de réseaux (anglais : net = réseau) CS WEB Ch 1 Introduction I. INTRODUCTION... 1 A. INTERNET INTERCONNEXION DE RESEAUX... 1 B. LE «WEB» LA TOILE, INTERCONNEXION DE SITES WEB... 2 C. L URL : LOCALISER DES RESSOURCES SUR L INTERNET... 2 D.

Plus en détail

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

Cahier de charges (Source : "Java EE - Guide de développement d'applications web en Java" par Jérôme Lafosse) Module. Site Web dynamique JSP / Servlet

Cahier de charges (Source : Java EE - Guide de développement d'applications web en Java par Jérôme Lafosse) Module. Site Web dynamique JSP / Servlet Cahier de charges (Source : "Java EE - Guide de développement d'applications web en Java" par Jérôme Lafosse) Module Site Web dynamique JSP / Servlet Sujet : betaboutique Soutenance le 04 / 01 /2013 &

Plus en détail

Modernisation des applications Mainframe. avec. WebSphere Host Access Transformation Services

Modernisation des applications Mainframe. avec. WebSphere Host Access Transformation Services Modernisation des applications Mainframe avec WebSphere Host Access Transformation Services Donald Calas dcalas@fr.ibm.com 2/25/2005 2005 IBM Corporation WebSphere Host Access Transformation Services (HATS)

Plus en détail

Cours CCNA 1. Exercices

Cours CCNA 1. Exercices Cours CCNA 1 TD3 Exercices Exercice 1 Enumérez les sept étapes du processus consistant à convertir les communications de l utilisateur en données. 1. L utilisateur entre les données via une interface matérielle.

Plus en détail

Le langage PHP permet donc de construire des sites web dynamiques, contrairement au langage HTML, qui donnera toujours la même page web.

Le langage PHP permet donc de construire des sites web dynamiques, contrairement au langage HTML, qui donnera toujours la même page web. Document 1 : client et serveur Les ordinateurs sur lesquels sont stockés les sites web sont appelés des serveurs. Ce sont des machines qui sont dédiées à cet effet : elles sont souvent sans écran et sans

Plus en détail

*4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web

*4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web *4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web Table des matières I. INTRODUCTION page 3 II. VERS UNE DEFINITION DES SERVICES WEB 1. Qu est ce que c est? page 3 2. A quoi ça sert?

Plus en détail

EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013. Réf FR 80452

EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013. Réf FR 80452 EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013 Réf FR 80452 Durée : 3 jours A propos de ce cours : Ce cours offre une information interactive et détaillée sur le développement d extensions pour Microsoft Dynamics

Plus en détail

Architecture technique

Architecture technique OPUS DRAC Architecture technique Projet OPUS DRAC Auteur Mathilde GUILLARME Chef de projet Klee Group «Créateurs de solutions e business» Centre d affaires de la Boursidière BP 5-92357 Le Plessis Robinson

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

INTRODUCTION... 3 ARCHITECTURE...

INTRODUCTION... 3 ARCHITECTURE... SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 ARCHITECTURE... 4 CE QUI CHANGE POUR L'UTILISATEUR... 5 LE ROLE DE L'ADMINISTRATEUR... 5 LE MATERIEL... 5 CONFIGURATION SYSTEME... 6 DEPANNAGE... 7 DROITS DE L UTILISATEUR POUR

Plus en détail

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise)

Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Guichet unique : Aperçu des nouvelles technologies au service du Citoyen (particulier et entreprise) Développer la communication et le travail collaboratif pour mieux servir le citoyen Thomas Coustenoble

Plus en détail

Activités professionnelle N 2

Activités professionnelle N 2 BTS SIO Services Informatiques aux Organisations Option SISR Session 2012 2013 BELDJELLALIA Farid Activités professionnelle N 2 NATURE DE L'ACTIVITE CONTEXTE OBJECTIFS LIEU DE REALISATION Technicien assistance

Plus en détail

Architectures et Web

Architectures et Web Architectures et Web Niveaux d'abstraction d'une application En règle générale, une application est découpée en 3 niveaux d'abstraction : La couche présentation ou IHM (Interface Homme/Machine) gère les

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 16 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 10 - Les Enterprise Java Beans ( aux serveurs ) Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

Présentation générale des Web Services

Présentation générale des Web Services Présentation générale des Web Services Vue Globale Type d'architecture reposant sur les standards de l'internet Alternative aux architectures classiques : Client/serveur n/tiers Orientée services permettant

Plus en détail

Modernisation des applications Mainframe. avec. WebSphere Host Access Transformation Services

Modernisation des applications Mainframe. avec. WebSphere Host Access Transformation Services Modernisation des applications Mainframe avec WebSphere Host Access Transformation Services Donald Calas dcalas@fr.ibm.com 9/1/2004 2004 IBM Corporation Les enjeux de la modernisation du legacy Applications

Plus en détail

Création d un catalogue en ligne

Création d un catalogue en ligne 5 Création d un catalogue en ligne Au sommaire de ce chapitre Fonctionnement théorique Définition de jeux d enregistrements Insertion de contenu dynamique Aperçu des données Finalisation de la page de

Plus en détail

Tout pour monter son site Web. IUFM de Bourgogne

Tout pour monter son site Web. IUFM de Bourgogne Tout pour monter son site Web IUFM de Bourgogne Pourquoi utiliser les technologies Web? Visible par toutes les plates-formes (PC, Mac, Unix ) Technologies simples et descriptives Contenu principalement

Plus en détail

Contexte PPE GSB CR. Analyse. Projet réalisé :

Contexte PPE GSB CR. Analyse. Projet réalisé : Contexte PPE GSB CR Le laboratoire est issu de la fusion entre le géant américain Galaxy et le conglomérat Swiss Bourdin. Cette fusion a eu pour but de moderniser l activité de visite médicale et de réaliser

Plus en détail

Plan du travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 86

Plan du travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 86 Plan du travail Chapitre 1: Internet et le Web Chapitre 2: Principes d Internet Chapitre 3 : Principaux services d Internet Chapitre 4 : Introduction au langage HTML 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI

Plus en détail

Manuel utilisateur du site www.cg-corsedusud.fr. 1. L Interface Typo 3 (version 4.4.x)

Manuel utilisateur du site www.cg-corsedusud.fr. 1. L Interface Typo 3 (version 4.4.x) Manuel utilisateur du site www.cg-corsedusud.fr 1. L Interface Typo 3 (version 4.4.x) Version 1 Le contenu de ces pages est relatif à TYPO3, CMS/Framework sous licence GNU/GPL disponible sur www.typo3.com

Plus en détail

RAPPORT DE CONCEPTION UML :

RAPPORT DE CONCEPTION UML : Carlo Abi Chahine Sylvain Archenault Yves Houpert Martine Wang RAPPORT DE CONCEPTION UML : Bamboo Ch@t Projet GM4 Juin 2006 Table des matières 1 Introduction 2 2 Présentation du logiciel 3 2.1 Précisions

Plus en détail

Systèmes d Information Avancés (et répartis)

Systèmes d Information Avancés (et répartis) Systèmes d Information Avancés (et répartis) Université Lyon 1 MIAGE L. Médini, mars 2005 Plan des cours Protocole HTTP et programmation serveur Architectures réparties Objets distribués Introduction aux

Plus en détail

Mise en œuvre des serveurs d application

Mise en œuvre des serveurs d application Nancy-Université Mise en œuvre des serveurs d application UE 203d Master 1 IST-IE Printemps 2008 Master 1 IST-IE : Mise en œuvre des serveurs d application 1/54 Ces transparents, ainsi que les énoncés

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen. Rapport de projet. Spécialité Informatique 2 e année. SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed

Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen. Rapport de projet. Spécialité Informatique 2 e année. SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed 6, bd maréchal Juin F-14050 Caen cedex 4 Spécialité Informatique 2 e année Rapport de projet Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed Suivi ENSICAEN

Plus en détail

Comment utiliser mon compte alumni?

Comment utiliser mon compte alumni? Ce document dispose d une version PDF sur le site public du CI Comment utiliser mon compte alumni? Elena Fascilla, le 23/06/2010 Sommaire 1. Introduction... 2 2. Avant de commencer... 2 2.1 Connexion...

Plus en détail

Les serveurs d applications :une introduction

Les serveurs d applications :une introduction Les serveurs d applications : une introduction Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Octobre 2006 Plan de la présentation

Plus en détail

PG208, Projet n 3 : Serveur HTTP évolué

PG208, Projet n 3 : Serveur HTTP évolué PG208, Projet n 3 : Serveur HTTP évolué Bertrand LE GAL, Serge BOUTER et Clément VUCHENER Filière électronique 2 eme année - Année universitaire 2011-2012 1 Introduction 1.1 Objectif du projet L objectif

Plus en détail

Tobii Communicator 4. Guide de démarrage

Tobii Communicator 4. Guide de démarrage Tobii Communicator 4 Guide de démarrage BIENVENUE DANS TOBII COMMUNICATOR 4 Tobii Communicator 4 permet aux personnes souffrant de handicaps physiques ou de communication d'utiliser un ordinateur ou un

Plus en détail

Programmation Avancée pour le Web

Programmation Avancée pour le Web L3 Informatique Option : ISIL Programmation Avancée pour le Web RAMDANI Med U Bouira 1 Contenu du module Introduction aux applications Web Rappels sur les sites Web Conception d une application Web Notion

Plus en détail

DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR L INSTALLATION DU LOGICIEL ESTIMACTION

DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR L INSTALLATION DU LOGICIEL ESTIMACTION DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR L INSTALLATION DU LOGICIEL ESTIMACTION EstimAction Nom d utilisateur : Mot de passe : Microsoft SQL Server Express Edition Adresse de la base de données : Nom d utilisateur

Plus en détail

Internet Marketing Manager

Internet Marketing Manager L Internet Marketing Manager est un outil informatique facile à utiliser et moderne pour la conception et la gestion des processus marketing en-ligne et l optimisation de la présence sur Internet des entreprises.

Plus en détail

Evolutions des solutions d accès aux mainframes

Evolutions des solutions d accès aux mainframes Evolutions des solutions d accès aux mainframes Web Access 2 Sommaire Table des matières p 2 Essentiel p 3 Introduction p 4 1- Solutions d émulation d accès aux applications mainframe IBM (Emulation 3270)

Plus en détail

Bien programmer. en Java 7. 10 000 ex. couleur. Avec plus de 50 études de cas et des comparaisons avec C++ et C# Emmanuel Puybaret.

Bien programmer. en Java 7. 10 000 ex. couleur. Avec plus de 50 études de cas et des comparaisons avec C++ et C# Emmanuel Puybaret. Bien programmer en Java 7 Avec plus de 50 études de cas et des comparaisons avec C++ et C# Plus de 10 000 ex. vendus! Édition en couleur Emmanuel Puybaret, ISBN : 978-2-212-12974-8 chapitre1 Présentation

Plus en détail

SOUMISSION WEB MANUEL D UTILISATION

SOUMISSION WEB MANUEL D UTILISATION 11/03/11 Version 3 SOUMISSION WEB MANUEL D UTILISATION Conventions utilisées dans le manuel... 1 Introduction... 3 Rôle de l application... 3 Accès à l application... 4 Accès à partir de l imprimante Print2C...

Plus en détail

FRANCOISE Rémi BTS SIO 2012-2013 DECO FER FORGE FERRONNERIE. Lycée de la cci

FRANCOISE Rémi BTS SIO 2012-2013 DECO FER FORGE FERRONNERIE. Lycée de la cci BTS SIO Lycée de la cci FRANCOISE Rémi 2012-2013 DECO FER FORGE FERRONNERIE Nom du tuteur : FRANCOISE Emmanuel Qualité : CEO BTS SIO 2011/2012 Septembre 2012 TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION ET PRESENTATION...

Plus en détail

BASE DE DONNEES CENTRALISEE PI-M

BASE DE DONNEES CENTRALISEE PI-M BASE DE DONNEES CENTRALISEE PI-M MANUEL D UTILISATION POUR LE CONSULTANT EN INTERIM WWW.PI-M.BE VERSION 2015 Prévention et Intérim info@pi-m.be www.pi-m.be Service Central de Prévention pour le Secteur

Plus en détail

Cours : Enjeux de la documentation et pratiques documentaires

Cours : Enjeux de la documentation et pratiques documentaires Cours : Enjeux de la documentation et pratiques documentaires COURS N 2 EC 3 : LOGICIELS DOCUMENTAIRES PAR : SAHBI SIDHOM MCF.Université de Lorraine & Lab. LORIA / KIWI Cours en ligne : www.loria.fr/~ssidhom/

Plus en détail

Plateforme AnaXagora. Guide d utilisation

Plateforme AnaXagora. Guide d utilisation Table des matières 1. PRESENTATION DE LA PLATE-FORME D APPRENTISSAGE ANAXAGORA... 3 2. ARCHITECTURE FONCTIONNELLE... 4 3. L APPRENTISSAGE... 5 3.1. L ESPACE DE TRAVAIL... 5 3.1.1. Le calendrier... 5 4.

Plus en détail

TD n 1 : Architecture 3 tiers

TD n 1 : Architecture 3 tiers 2008 TD n 1 : Architecture 3 tiers Franck.gil@free.fr 27/10/2008 1 TD n 1 : Architecture 3 tiers 1 INTRODUCTION Ce TD, se propose de vous accompagner durant l installation d un environnement de développement

Plus en détail

Gestionnaire de Sauvegarde

Gestionnaire de Sauvegarde d Utilisation Version 1.5 du 26/12/2011 d utilisation de l application de sauvegarde Actu-pc Sommaire Introduction... 3 Installation et mise en place du logiciel... 3 Pré-requis... 3 Démarrage de l installation...

Plus en détail

Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium. Comparatif Choco/Drools dans le cadre du projet JASMINe

Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium. Comparatif Choco/Drools dans le cadre du projet JASMINe Guillaume SOLDERA (B guillaume.soldera@serli.fr) SERLI Informatique Bull OW2 Consortium dans le cadre du projet JASMINe Avril 2008 Table des matières 1 Introduction 3 1.1 Rappel sur JASMINe.......................................

Plus en détail

GUIDE MEMBRE ESPACE COLLABORATIF. Février 2012

GUIDE MEMBRE ESPACE COLLABORATIF. Février 2012 GUIDE MEMBRE ESPACE COLLABORATIF Février 2012 Ce document est disponible sur le site WEB de l Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie, à l adresse suivante : http://extranet.santemonteregie.qc.ca/userfiles/file/espace-collabo/2012-02-04guide-membre-espace-collaboratif.pdf

Plus en détail

DRS. Donnez des Capacités à Votre Serveur d Impression d Entreprise. Distributeur exclusif de la gamme des logiciels Levi, Ray & Shoup, Inc.

DRS. Donnez des Capacités à Votre Serveur d Impression d Entreprise. Distributeur exclusif de la gamme des logiciels Levi, Ray & Shoup, Inc. DRS Donnez des Capacités à Votre Serveur d Impression d Entreprise Distributeur exclusif de la gamme des logiciels Levi, Ray & Shoup, Inc. Les documents les plus importants de votre entreprise sont issus

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU SITE

GUIDE D UTILISATION DU SITE GUIDE D UTILISATION DU SITE Le site www.bibliexpert.com est édité par la société MISLOG, 20, rue de Verdun 27000 EVREUX France Tel : +33(0)2 32 67 80 50 Fax : +33(0)2 32 67 80 89 E-mail : contact@bibliexpert.com

Plus en détail

Référence Etnic Architecture des applications

Référence Etnic Architecture des applications Référence Etnic Architecture des applications Table des matières 1. Introduction... 2 2. Architecture... 2 2.1 Démarche générale... 2 2.2 Modèle d architecture... 3 2.3 Découpe d une architecture applicative...

Plus en détail

Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC

Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC Fonctionnement de Windows XP Mode avec Windows Virtual PC Guide pratique pour les petites entreprises Table des matières Section 1 : présentation de Windows XP Mode pour Windows 7 2 Section 2 : démarrage

Plus en détail

Démarrage des solutions Yourcegid On Demand avec Citrix

Démarrage des solutions Yourcegid On Demand avec Citrix Démarrage des solutions Yourcegid On Demand avec Citrix NT-YCOD-2.4-06/2013 1. Table des matières 1. Table des matières 2 2. Préambule 3 3. Installation des postes clients 4 4. Paramétrage du client Citrix

Plus en détail

STATISTICA - Version 10

STATISTICA - Version 10 STATISTICA - Version 10 Instructions d'installation de STATISTICA Entreprise pour une Utilisation sous Terminal Server et Citrix Remarques : 1. Ces instructions s'appliquent à une installation sous Terminal

Plus en détail

FRANÇAIS PHONE-VS. Guide d installation et utilisation

FRANÇAIS PHONE-VS. Guide d installation et utilisation FRANÇAIS PHONE-VS Guide d installation et utilisation INDEX 1 INTRODUCTION... 1 2 INSTALLATION ET MISE EN SERVICE... 1 3 REGISTRER L APPLICATION... 4 4 CONFIGURATION DES CONNEXIONS... 6 5 CONNEXION...

Plus en détail

Une fois la page chargée, vous devriez vous trouvez sur cette interface :

Une fois la page chargée, vous devriez vous trouvez sur cette interface : 1. Introduction Moodle est une plate-forme d enseignement collaborative en ligne déployée à l Université de Biskra. Elle permet de créer des espaces de cours accessibles depuis Internet où l enseignant

Plus en détail

www.lafamily.ch en 16 différences

www.lafamily.ch en 16 différences Cas d étude no 3 www.lafamily.ch en 16 différences juin 2003 Le mandat réalisé avec QuickSite de transformation du site existant de Lafamily.ch, centre globale d information pour les familles, à été de

Plus en détail

Manuel d utilisation de l outil collaboratif

Manuel d utilisation de l outil collaboratif Manuel d utilisation de l outil collaboratif Réf OCPD-V2 Page 1 / 24 a mis en œuvre un outil collaboratif qui permet de partager des informations entre collaborateurs. Il permet à des utilisateurs travaillant

Plus en détail

LES ACCES ODBC AVEC LE SYSTEME SAS

LES ACCES ODBC AVEC LE SYSTEME SAS LES ACCES ODBC AVEC LE SYSTEME SAS I. Présentation II. SAS/ACCESS to ODBC III. Driver ODBC SAS IV. Driver ODBC SAS Universel V. Version 8 VI. Références I. Présentation Introduction ODBC, qui signifie

Plus en détail

2012 - Copyright Arsys Internet E.U.R.L. Arsys Backup Online. Guide de l utilisateur

2012 - Copyright Arsys Internet E.U.R.L. Arsys Backup Online. Guide de l utilisateur Arsys Backup Online Guide de l utilisateur 1 Index 1. Instalation du Logiciel Client...3 Prérequis...3 Installation...3 Configuration de l accès...6 Emplacement du serveur de sécurité...6 Données utilisateur...6

Plus en détail

Guide de démarrage rapide avec DataStudio Online Edition

Guide de démarrage rapide avec DataStudio Online Edition Guide de démarrage rapide avec DataStudio Online Edition Introduction Ce document vient en complément des films de démonstration disponibles sur le site web de data. L ETL ETL est un sigle qui signifie

Plus en détail

JXDVDTek - UNE DVDTHEQUE EN JAVA ET XML

JXDVDTek - UNE DVDTHEQUE EN JAVA ET XML BALLOTE Nadia FRIULI Valerio GILARDI Mathieu IUT de Nice Licence Professionnelle des Métiers de l Informatique RAPPORT DU PROJET : JXDVDTek - UNE DVDTHEQUE EN JAVA ET XML Encadré par : M. CRESCENZO Pierre

Plus en détail

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+ Guide de formation avec exercices pratiques Configuration et dépannage de PC Préparation à la certification A+ Sophie Lange Troisième édition : couvre Windows 2000, Windows XP et Windows Vista Les Guides

Plus en détail

Les modèles technologiques de la localisation

Les modèles technologiques de la localisation Les modèles technologiques de la localisation Les modèles technologiques de la localisation Cécile Martin Université Rennes 2 Avant d entrer en détails dans les modèles technologiques de la localisation,

Plus en détail

C2 ATOM Guide de démarrage

C2 ATOM Guide de démarrage C2 ATOM Guide de démarrage Créé par : C2 Innovations Version : 1.0 Dernière modification : 30/03/2015 FOURNISSEUR DE SOLUTIONS COMPLÈTES DE GESTION DE SERVICES FOURNISSEUR DE SOLUTIONS COMPLÈTES DE GESTION

Plus en détail

Procédure pas à pas de découverte de l offre. Service Cloud Cloudwatt

Procédure pas à pas de découverte de l offre. Service Cloud Cloudwatt Procédure pas à pas de découverte de l offre Service Cloud Cloudwatt Manuel Utilisateur 03/07/2014 Cloudwatt - Reproduction et communication sont interdites sans autorisation 1/45 Contenu 1. Introduction...

Plus en détail

Wordpress Manuel utilisateur. Manuel utilisateur

Wordpress Manuel utilisateur. Manuel utilisateur Wordpress Manuel utilisateur Projet : WORDPRESS Auteur : Référence : Version : ALEOS2i Date de dernière modification : 13 septembre 2013 2.0 Objet : Manuel utilisateur Table des matières Connexion au BackOffice...3

Plus en détail

INFO-F-101 Programmation Projet 4 Page Ranking(1/4): Création de la matrice du compte des liens

INFO-F-101 Programmation Projet 4 Page Ranking(1/4): Création de la matrice du compte des liens INFO-F-101 Programmation Projet 4 Page Ranking(1/4): Création de la matrice du compte des liens Année académique 2009 2010 1 Introduction Ce projet est le premier d une série de quatre projets qui ont

Plus en détail

Installation de serveurs DNS, WINS et DHCP sous Windows Server 2003

Installation de serveurs DNS, WINS et DHCP sous Windows Server 2003 Installation de serveurs DNS, WINS et DHCP sous Windows Server 2003 Contexte : Dans le cadre de l optimisation de l administration du réseau, il est demandé de simplifier et d optimiser celle-ci. Objectifs

Plus en détail

DEUXIEME PARTIE DM WEB CLIENT Guide d installation Ref.: 01.DMS.GIA.71-02 DM Web Client 2 IMECOM Fonctionnement, Architecture et Sécurité DM - Web Chapitre Client 1 SOMMAIRE DEUXIEME PARTIE - DM WEB CLIENT

Plus en détail

AUDIT DU LAN ET DU PARC INFORMATIQUE

AUDIT DU LAN ET DU PARC INFORMATIQUE 1 AUDIT DU LAN ET DU PARC INFORMATIQUE Objectifs : vérification du plan d adressage audit des postes en service création de documents sur le LAN et le matériel informatique LE RESEAU ET LE PARC INFORMATIQUE

Plus en détail

Gestion multi-stocks

Gestion multi-stocks Gestion multi-stocks Dans l architecture initiale du logiciel IDH-STOCK, 11 champs obligatoires sont constitués. Ces champs ne peuvent être supprimés. Ils constituent l ossature de base de la base de données

Plus en détail

Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications Les outils XML

Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications Les outils XML Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications Les outils XML Page 1 sur 13 SOMMAIRE 1 Introduction 3 2 Parseur XML et processeur XSLT 4 2.1 Le Parseur XML v2 4 2.1.1 Les API DOM et SAX 4 2.1.2 Le parseur

Plus en détail

fichiers Exemple introductif : stockage de photos numériques

fichiers Exemple introductif : stockage de photos numériques b- La Gestion des données Parmi les matériels dont il a la charge, le système d exploitation s occupe des périphériques de stockage. Il s assure, entre autres, de leur bon fonctionnement mais il doit être

Plus en détail

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Champs sur Marne ENSG/CERSIG Le 19-nove.-02 L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Archivage Le Système d information géographique rassemble de l information afin de permettre son utilisation dans des applications

Plus en détail

WINDOWS SERVER 2003 ADMINISTRATION A DISTANCE

WINDOWS SERVER 2003 ADMINISTRATION A DISTANCE 1. Introduction WINDOWS SERVER 2003 ADMINISTRATION A DISTANCE En règle générale, les administrateurs ne travaillent pas en salle serveurs. Et cette dernière peut se trouver n'importe où dans le bâtiment.

Plus en détail

FileMaker Pro 13. Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 13

FileMaker Pro 13. Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 13 FileMaker Pro 13 Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 13 2007-2013 FileMaker, Inc. Tous droits réservés. FileMaker, Inc. 5201 Patrick Henry Drive Santa Clara, Californie 95054

Plus en détail

TSI-V5 Manuel d installation

TSI-V5 Manuel d installation TSI-V5 Manuel d installation 1 Sommaire Introduction... 3 Pré-requis... 3 Installation SQL SERVER 2008... 3 Introduction... 3 Installation... 3 Prise en main... 7 Application TSI... 9 Premier démarrage

Plus en détail

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

Comment maintenir votre système Windows à jour

Comment maintenir votre système Windows à jour Comment maintenir votre système Windows à jour Pour des raisons de sécurité, le système Windows a besoin d'être régulièrement mis à jour afin d optimiser son fonctionnement et améliorer sa fiabilité. Dès

Plus en détail

Gestion des immeubles

Gestion des immeubles RAPPORT DE CONCEPTION Gestion des immeubles BOUSSRHAN YOUSSEF & BENZITI WALID Email : Youssefboussrhan@gmail.com GSM : 0678510690, 0611347597 ISTA NTIC SYBA CRJJ GROUPE B Annexe : Figure 1: Diagramme de

Plus en détail

Analyse des besoins logiciels

Analyse des besoins logiciels Analyse des besoins logiciels Encadrement et supervision Annie Danzart Jean-Claude Moissinac Equipe de développement Mohamed Anouar Benaissa anouar@benaissa.net Anthony Rabiaza rabiaza@enst.fr Déva Pajaniaye

Plus en détail

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION

INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION INDUSTRIALISATION ET RATIONALISATION A. LA PROBLEMATIQUE La mission de toute production informatique est de délivrer le service attendu par les utilisateurs. Ce service se compose de résultats de traitements

Plus en détail

Tableau de bord Commerçant

Tableau de bord Commerçant Paiement sécurisé sur Internet Paiement sécurisé sur Internet Tableau de bord Commerçant Paiement sécurisé sur Internet Paiement sécurisé sur Internet au de bord Commerçant au de bord Commerçant au de

Plus en détail

Les formations. Développeur Logiciel. ENI Ecole Informatique

Les formations. Développeur Logiciel. ENI Ecole Informatique page 1/5 Titre professionnel : Reconnu par l Etat de niveau III (Bac), inscrit au RNCP (arrêté du 12/10/07, J.O. n 246 du 23/10/07) (32 semaines) Unité 1 : Structurer une application 6 semaines Module

Plus en détail

Archivage numérique de documents SAP grâce à DocuWare

Archivage numérique de documents SAP grâce à DocuWare Connect to SAP Product Info Archivage numérique de documents SAP grâce à DocuWare Connect to SAP relie DocuWare au module SAP ArchiveLink intégré à SAP NetWeaver par le biais d une interface certifiée.

Plus en détail

Manuel d utilisation du terminal de paiement électronique virtuel

Manuel d utilisation du terminal de paiement électronique virtuel TPEV Manuel d utilisation du terminal de paiement électronique virtuel Version: 1.C Payline PROPRIETAIRE Page 1-1/29 Page des évolutions Le tableau ci-dessous liste les dernières modifications effectuées

Plus en détail

Développement d applications Internet et réseaux avec LabVIEW. Alexandre STANURSKI National Instruments France

Développement d applications Internet et réseaux avec LabVIEW. Alexandre STANURSKI National Instruments France Développement d applications Internet et réseaux avec LabVIEW Alexandre STANURSKI National Instruments France Quelles sont les possibilités? Publication de données Génération de rapports et de documents

Plus en détail

XML, PMML, SOAP. Rapport. EPITA SCIA Promo 2004 16 janvier 2003. Julien Lemoine Alexandre Thibault Nicolas Wiest-Million

XML, PMML, SOAP. Rapport. EPITA SCIA Promo 2004 16 janvier 2003. Julien Lemoine Alexandre Thibault Nicolas Wiest-Million XML, PMML, SOAP Rapport EPITA SCIA Promo 2004 16 janvier 2003 Julien Lemoine Alexandre Thibault Nicolas Wiest-Million i TABLE DES MATIÈRES Table des matières 1 XML 1 1.1 Présentation de XML.................................

Plus en détail

CROSS PLATEFORM MOBILE DEVELOPMENT (Phonegap, RhoMobile)

CROSS PLATEFORM MOBILE DEVELOPMENT (Phonegap, RhoMobile) INGENIEUR EN SCIENCES INFORMATIQUES RAPPORT D ETUDE TECHNOLOGIQUE SUR LES SOLUTIONS WEB CROSS PLATEFORM MOBILE DEVELOPMENT (Phonegap, ) Student : Jiachen NIE Parcours: IHM Subject : Adaptation des Interfaces

Plus en détail

Fiche de l'awt Principes d'élaboration de solutions Web interactives

Fiche de l'awt Principes d'élaboration de solutions Web interactives Fiche de l'awt Principes d'élaboration de solutions Web interactives Présentation des principales catégories d'applications Internet et des composants standards d'une application Web interactive Créée

Plus en détail

ACCUEIL...2 LA DEMANDE DE DEVIS...11 COMPLETER UN DEVIS...12 ACCEPTER OU A REFUSER LE DEVIS...13

ACCUEIL...2 LA DEMANDE DE DEVIS...11 COMPLETER UN DEVIS...12 ACCEPTER OU A REFUSER LE DEVIS...13 ACCUEIL...2 LA COMMANDE...3 ONGLET "NATURE DES TRAVAUX"...3 ONGLET INFORMATIONS...8 ONGLET RECAPITULATIF...9 LA COMMANDE SIMPLE A VALIDER PAR LES ACHETEURS...10 LA DEMANDE DE DEVIS...11 COMPLETER UN DEVIS...12

Plus en détail

Introduction. Pourquoi Silverlight?

Introduction. Pourquoi Silverlight? Pourquoi Silverlight? Si le Web ne cesse d évoluer et de s accroître, on peut en dire autant des attentes des utilisateurs. Lorsque le premier navigateur Web a été développé, il était destiné à fournir

Plus en détail

MODULES 3D TAG CLOUD. Par GENIUS AOM

MODULES 3D TAG CLOUD. Par GENIUS AOM MODULES 3D TAG CLOUD Par GENIUS AOM 1 Sommaire I. INTRODUCTIONS :... 3 II. INSTALLATION MANUELLE D UN MODULE PRESTASHOP... 3 III. CONFIGURATION DU MODULE... 7 3.1. Préférences... 7 3.2. Options... 8 3.3.

Plus en détail

Votre Infrastructure est-elle? La gestion de contenus d entreprise. mieux structurée et connectée

Votre Infrastructure est-elle? La gestion de contenus d entreprise. mieux structurée et connectée Votre Infrastructure est-elle? La gestion de contenus d entreprise mieux structurée et connectée Tous les contenus d entreprise à portée de main Aujourd hui, au sein de toutes les organisations, l information

Plus en détail

Publier des données sur le Web

Publier des données sur le Web Publier des données sur le Web Introduction Microsoft Excel fournit les outils dont vous avez besoin pour créer et enregistrer votre classeur sous forme d une page web et le publier sur le Web. La commande

Plus en détail

FileMaker Pro 14. Utilisation d'une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 14

FileMaker Pro 14. Utilisation d'une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 14 FileMaker Pro 14 Utilisation d'une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 14 2007-2015 FileMaker, Inc. Tous droits réservés. FileMaker, Inc. 5201 Patrick Henry Drive Santa Clara, Californie 95054

Plus en détail

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation

STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Version 12 : Instructions d'installation STATISTICA Entreprise (Small Business Edition) Remarques 1. L'installation de STATISTICA Entreprise (Small Business Edition) s'effectue en deux temps

Plus en détail

Gestion de stock facturation : openstock 1.02 juin 2006

Gestion de stock facturation : openstock 1.02 juin 2006 Introduction Gestion de stock facturation : openstock 1.02 juin 2006 Le rapport de stage de Laurent POUCHOULOU décrivant son travail sur la période d Avril à Juin 2006 a été transformé en documentation

Plus en détail

Rapport Gestion de projet

Rapport Gestion de projet IN56 Printemps 2008 Rapport Gestion de projet Binôme : Alexandre HAFFNER Nicolas MONNERET Enseignant : Nathanaël COTTIN Sommaire Description du projet... 2 Fonctionnalités... 2 Navigation... 4 Description

Plus en détail

Présentation et manuel utilisateur. Comment bien démarrer avec les LOGI-Logiciels?

Présentation et manuel utilisateur. Comment bien démarrer avec les LOGI-Logiciels? Merci beaucoup d avoir rejoint les utilisateurs de la suite logicielle LOGI-Collector pour PC. Elle vous permettra de gérer efficacement vos collections de Timbres, Capsules, Fèves, Véhicules miniatures,

Plus en détail

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2

Manuel d utilisation 26 juin 2011. 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 éducalgo Manuel d utilisation 26 juin 2011 Table des matières 1 Tâche à effectuer : écrire un algorithme 2 2 Comment écrire un algorithme? 3 2.1 Avec quoi écrit-on? Avec les boutons d écriture........

Plus en détail