Grille d évaluation action Parentalité (dispositif Reaap) Année

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Grille d évaluation action Parentalité (dispositif Reaap) Année 2015 1"

Transcription

1 Grille d évaluation de l action Parentalité (dispositif Reaap) Année grille d évaluation par action Nom de la structure : Intitulé du projet, de l action : Personne référente de l action : Grille d évaluation action Parentalité (dispositif Reaap) Année

2 DECRIPTION DE L ACTION 1- Qu est-ce qui a motivé la mise en place de l action? o 1-1 Qui est à l initiative de cette action? Les parents Les professionnels Les bénévoles Les élus Autre. Précisez :.. o 1-2 Comment ont été repérés les besoins des parents? Par le bouche à oreille Par le réseau de partenaires, professionnels Par questionnaires. Précisez le nombre de questionnaires exploités... Autre. Précisez : Dans quelle dynamique de territoire cette action s est-elle mise en place? o 2-1 Cette action est-elle en lien avec une autre action (mise en place par vous ou d autres partenaires)? Non Oui. Précisez :. o 2-2 Autour de quel(s) dispositif(s) cette action Reaap s articule-t-elle? CUCS (Contrat urbain de cohésion sociale) PRE (Programme de réussite éducative) CLAS (Contrat local d accompagnement à la scolarité) MILDT (Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie) ARS (Agence régionale de santé) ANRU (Agence nationale pour la rénovation urbaine) PLIE (Plan local pour l insertion et l emploi) Autre. Précisez :... Aucun dispositif Ne sait pas Grille d évaluation action Parentalité (dispositif Reaap) Année

3 3- Quelle est la thématique de l action? Relations parents/enfants Partage des rôles parentaux Relations familles/écoles Situations particulières : o Parents d enfants porteurs de handicap o Parents incarcérés o Familles adoptives o Autre. Précisez :.. Autre. Précisez : Quels sont les principaux objectifs de l action? Objectifs de départ de l action Indicateurs Analyse des écarts entre les objectifs de départ et les résultats Effets inattendus Grille d évaluation action Parentalité (dispositif Reaap) Année

4 5- L action est-elle menée? Uniquement avec les enfants Uniquement avec les parents Pour les enfants/parents Tous publics (parents, professionnels, etc.) Autre. Précisez :. Grille d évaluation action Parentalité (dispositif Reaap) Année

5 6- Sous quelle forme l action a-t-elle été mise en place? Mise en place d un groupe de paroles (par exemple, café parents) Organisation d une conférence/débat Animation d ateliers parents enfants (cuisine, gym, sport, lecture, arts) Organisation de sorties, séjours, journées en famille Organisation d un événementiel (temps forts, manifestations) Création d un lieu pour favoriser un temps d échanges informels entre parents/professionnels, bénévoles (information, documentation, ) Communication, régulation, médiation associant les parents (avec institutions, école, ) Autre. Précisez : Commentaires sur la description de l action: Grille d évaluation action Parentalité (dispositif Reaap) Année

6 LE PUBLIC 7- Le public 7-1 Quel public est concerné par le thème de l action? Parents d enfants de 0-6 ans Parents d enfants 6-12 ans Parents d adolescents Tous les parents Grands-parents Professionnels de la Parentalité Autre (voisins, tuteurs, fratrie, etc.) 7-2 Quel public a assisté à l action? Parents d enfants de 0-6 ans Parents d enfants 6-12 ans Parents d adolescents Tous les parents Grands-parents Professionnels de la Parentalité Bénévoles Elus Autre (voisins, tuteurs, fratrie, etc.) Combien de bénéficiaires l action visait-elle?. 8-2 Combien de bénéficiaires l action a-t-elle touché? Nombre de bénéficiaires :. Nombre de familles :. Nombre d enfants :. 8-3 Combien de personnes ont été présentes. o à l initiative de l action? o à la préparation de l action? o à l animation de l action? o au bilan de l action? Nombre de personnes 8-4 Si vous la connaissez, quelle est la proportion de familles monoparentales touchées par l action? 8-5 S il s agit d une reconduction d action, retrouve-t-on le même public que la dernière fois? Oui, il s agit principalement du même public Il s agit en majorité d un nouveau public Non, pas du tout Commentaires sur le public de l action : Grille d évaluation action Parentalité (dispositif Reaap) Année

7 LES MOYENS 9- Quels ont été les moyens déployés pour la mise en place de l action? 9-1 Moyens humains Prévu Réalisé Analyse des écarts Nombre de personnes mobilisées Nombre de professionnels + qualification Nombre de bénévoles 9-2 Si vous avez fait appel à un intervenant extérieur pour (co)animer l action, qu est-ce qui a motivé votre choix? En avez-vous été satisfait? Oui, tout à fait. Précisez les points de satisfaction : Oui, en partie. Précisez les points de satisfaction et de non satisfaction : Non, pas du tout. Précisez les points de non satisfaction : Grille d évaluation action Parentalité (dispositif Reaap) Année

8 9-3 Quels ont été les moyens matériels/de fonctionnement déployés pour la mise en place de l action? 10- Quelles ont été les modalités d organisation de l action? 10-1 Calendrier, échéances, date 10-2 Jour/horaires 10-3 Lieu + rayonnement de l action Prévu Réalisé Analyse des écarts 10-4 Le lieu où s est déroulée l action est-il : o Accessible aux personnes à mobilité réduite? Oui Non o Desservi par les transports en commun? Oui Non Commentaires sur les moyens de l action : Grille d évaluation action Parentalité (dispositif Reaap) Année

9 LE PARTENARIAT 11- Quels sont les partenaires qui ont été associés à l action? 11-1 Partenaires financiers 11-2 Partenaires opérationnels 12- Quels effets l action a-t-elle eu sur le réseau partenarial?.. Commentaires sur le partenariat autour de l action : LA COMMUNICATION 13- Comment avez-vous communiqué sur l action? Relais (professionnels, bénévoles, parents, etc.) Bouche à oreille Presse, radio Bulletin d informations municipal Site internet Flyers, affiches. Précisez le nombre d affiches/flyers distribués : Autre. Précisez : Dans quels endroits avez-vous diffusé l information? Commentaires sur la communication autour de l action : Grille d évaluation action Parentalité (dispositif Reaap) Année

10 L EVALUATION 15- Comment avez-vous évalué le degré de satisfaction du public? Absence d évaluation Evaluation «informelle», en discutant avec les personnes Distribution d un questionnaire de satisfaction Autre. Précisez : Quels sont les points forts de l action? 17- Si vous deviez reconduire cette action, quelles seraient les pistes d amélioration à apporter? Quels changements cette action peut-elle apporter ou apporte-elle déjà? 18-1 Sur les parents? 18-2 Sur les partenaires/élus? 19- Quelles sont les difficultés rencontrées o lors de la mise en place de l action? Difficulté à maîtriser le montage du projet (connaître et maîtriser les étapes de méthodologie de projets) Difficulté logistique (trouver une salle, des intervenants, utiliser le matériel informatique, etc.) Difficulté à réaliser une communication adaptée (savoir à qui diffuser l info, avec quels supports, etc.) Grille d évaluation action Parentalité (dispositif Reaap) Année

11 Sentiment d isolement, manque de soutien pour mettre en place l action Difficulté à impliquer les parents dans l élaboration et la mise en place de l action Autre. Précisez :.... o lors de l évaluation? Difficulté à évaluer de manière pertinente le degré de satisfaction du public qui a assisté à l action Difficulté à remplir cette grille d évaluation de l action (interprétation et pertinence des questions, mise en forme) Autre. Précisez : 20- Envisagez-vous de poursuivre cette action? Oui, sous la même forme Oui, mais sous une forme différente Non. Précisez la raison : Commentaires sur l évaluation de l action : Grille d évaluation action Parentalité (dispositif Reaap) Année

12 CONCLUSION Suite à la mise en place de cette action, quel est votre ressenti en tant que porteur de projets? Qu est-ce que vous auriez à nous dire? Points positifs, limites, difficultés rencontrées, problématiques repérées, besoins, etc. Contact Parentalité Grille d évaluation action Parentalité (dispositif Reaap) Année

Fiche action 52. Accompagnement à la parentalité. 7 Education 8 Habitat 9 Culture, loisirs 10 Emploi 11 Justice 12 Autre, précisez : SECTEUR SANITAIRE

Fiche action 52. Accompagnement à la parentalité. 7 Education 8 Habitat 9 Culture, loisirs 10 Emploi 11 Justice 12 Autre, précisez : SECTEUR SANITAIRE Intitulé de l action : Fiche action 52 Accompagnement à la parentalité Formation Petite Enfance "Maladies hivernales et Prévention" (Réseau bronchiolite du Nord) 1) Quel est votre secteur d intervention?

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à projets «soutien à la fonction parentale» 2014

Cahier des charges de l appel à projets «soutien à la fonction parentale» 2014 DE L AUDE RESEAU D ÉCOUTE, D APPUI ET D ACCOMPAGNEMENT DES PARENTS Cahier des charges de l appel à projets «soutien à la fonction parentale» 2014 Depuis la mise en œuvre dans l Aude, en 2001, du réseau

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION APPEL À PROJETS INTERRÉGIME 2014 DU LANGUEDOC-ROUSSILLON «Prévention des risques liés au vieillissement des seniors fragilisés» DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Le dossier de demande de subvention est

Plus en détail

Les actions éducatives familiales (AEF) Enjeux et perspectives

Les actions éducatives familiales (AEF) Enjeux et perspectives Les actions éducatives familiales (AEF) Enjeux et perspectives Novembre 2013 1. Qu est-ce qu une AEF? Une action éducative familiale est une action menée avec des adultes qui sont aussi parents et pour

Plus en détail

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Démarche de valorisation du stage dans l élaboration du projet de l étudiant Définition : C est une démarche complémentaire du suivi de stage existant

Plus en détail

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry PRE-REQUIS DES BACHELIERS ST2S Pôle méthodologie : Comment les organisations sanitaires et sociales mettent en place un plan d action pour améliorer la santé ou le bien être social des populations? Notion

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION APPEL À PROJETS INTERRÉGIME 2013 LANGUEDOC-ROUSSILLON «Prévention des risques liés au vieillissement des seniors fragilisés» DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Le dossier de demande de subvention est à retourner

Plus en détail

AXE THEMATIQUE : «cohésion sociale»

AXE THEMATIQUE : «cohésion sociale» F I C H E A C T I O N Titre de l action : «libère ta parole» AXE THEMATIQUE : «cohésion sociale» Nouvelle action Renouvellement Objet : Libérer la parole c est accepter le constat de sa propre situation

Plus en détail

sur la conférence de presse

sur la conférence de presse Une conférence de presse réussie attire les journalistes sur la conférence de presse 1. À quoi sert une conférence de presse? 2. Comment la préparer? 3. Comment l organiser? Une conférence de presse réussie

Plus en détail

Projet Addictions sans substance. Questionnaire

Projet Addictions sans substance. Questionnaire Projet Addictions sans substance Questionnaire Ce projet a pour objectif d établir un état des lieux de l accueil et de l accompagnement dans les structures du secteur médico-social, des addictions sans

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime Contribution écrite de la Caisse d Allocations Familiales de Seine Maritime La loi n 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine fixe les principes de la nouvelle

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

GUIDE D AIDE À L ÉLABORATION DU BILAN DE FORMATION B.A.F.D

GUIDE D AIDE À L ÉLABORATION DU BILAN DE FORMATION B.A.F.D DIRECTION RÉGIONALE DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA COHÉSION SOCIALE DE LA CHAMPAGNE-ARDENNE GUIDE D AIDE À L ÉLABORATION DU BILAN DE FORMATION B.A.F.D Le jury régional B.A.F.D. de Champagne Ardenne

Plus en détail

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE L EDUCATION - ENJEU ET LEVIER FONDAMENTAL DANS LA CITE - DROIT POUR TOUS LES ENFANTS un engagement à contribuer au - DEVELOPPEMENT DES POTENTIALITES DE L ENFANT

Plus en détail

Atelier PSSM Namur, 23 avril 2010

Atelier PSSM Namur, 23 avril 2010 Atelier PSSM Namur, 23 avril 2010 11/05/2010 IWSM 1 Le Projet de Service de Santé Mentale = un processus dynamique Diagnostique (état des lieux) Autoévaluation Définition des objectifs et du plan d action

Plus en détail

Sommaire. I. Rappel du Contexte... 3. II. Objectifs de cette journée...4

Sommaire. I. Rappel du Contexte... 3. II. Objectifs de cette journée...4 Sommaire I. Rappel du Contexte... 3 II. Objectifs de cette journée....4 III. Actions mises en place... 5 a. La Cité des Métiers...5 b. Job In Live...5 IV. Promotion de l évènement......6 a. Création du

Plus en détail

Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon

Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon Genèse du projet Les diagnostics Le premier groupe de travail s est réuni à la suite de la restitution d un diagnostic social réalisé sur le quartier Amiraux

Plus en détail

Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8

Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8 Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8 ACTION DE LUTTE CONTRE LA DÉSCOLARISATION ET L EXCLUSION Objectifs de l action Accompagner les dispositifs de prévention de la déscolarisation. Mettre en place

Plus en détail

Guide pour la rédaction du compte-rendu des activités au titre du Service Civique

Guide pour la rédaction du compte-rendu des activités au titre du Service Civique Guide pour la rédaction du compte-rendu des activités au titre du Service Civique A l attention des organismes agréés au titre de l engagement de Service Civique ayant recruté des volontaires avant le

Plus en détail

Elaborer un projet d action

Elaborer un projet d action FICHE PRATI QUE Elaborer un projet d action Un projet n est pas le fruit du hasard mais le résultat d une situation que l on juge insatisfaisante et que l on souhaite changer. On pourrait dans ce sens

Plus en détail

Bilan Journée «Créer son association, créer son emploi» _ 2010 La Cité des Métiers de Marseille et de Provence-Alpes-Côte d Azur Page 1/25

Bilan Journée «Créer son association, créer son emploi» _ 2010 La Cité des Métiers de Marseille et de Provence-Alpes-Côte d Azur Page 1/25 Page 1/25 Sommaire I- Rappel du contexte..p 3 II- Objectifs de cette journée..p 3 III- Actions mises en place...p 3 a) La Cité des Métiers.p 3 b) CCMV p 3 IV- Promotion de l évènement.p 4 a) Création d

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

LE GUIDE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LE N+1

LE GUIDE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LE N+1 Pôle Ressources Humaines Service Formation des Personnels Gestion des compétences Anne-Sophie LECLERCQ LE GUIDE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LE N+1 MAI-JUIN 2011 Entretiens professionnels Lille 1-2011

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel

Plus en détail

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action?

La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? La démarche de projet en éducation et promotion de la santé : Comment passer d une idée à sa mise en action? Sources : Méthodologie de projet / fiches pratiques / comment passer d une idée à sa mise en

Plus en détail

Questionnaire à transmettre aux employés de la commune. Communication interne. I ) Relations interservices.

Questionnaire à transmettre aux employés de la commune. Communication interne. I ) Relations interservices. Questionnaire sur la communication interne Mairie de Pont de l Arche. Questionnaire à transmettre aux employés de la commune. Communication interne Dénomination du service : Domaine d intervention : I

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

Politiques d accueil des territoires de projets et Agendas 21 : Mise en évidence des complémentarités et des bonnes pratiques

Politiques d accueil des territoires de projets et Agendas 21 : Mise en évidence des complémentarités et des bonnes pratiques Politiques d accueil des territoires de projets et Agendas 21 : Mise en évidence des complémentarités et des bonnes pratiques Contribution Réseau Rural Français Groupe de travail «Politique d accueil et

Plus en détail

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes :

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes : Le questionnaire ci dessous a pour objectif de faire le point sur le RESSOL, sur notre dernière action à savoir le mois de l Economie Sociale et Solidaire et sur nos pistes d évolution. Ce questionnaire

Plus en détail

La communication des associations!

La communication des associations! La communication des associations! 2012 Matinale associative Versailles! «Les principes fondamentaux pour mettre les pieds dans le plat» 1 Au menu... Partie 1 : Etat des lieux Partie 2 : Bâtir son plan

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE DANS LE CADRE D UN ACHAT DE PRESTATION : COMMUNICATION ET IMAGE DE SOI

APPEL A CANDIDATURE DANS LE CADRE D UN ACHAT DE PRESTATION : COMMUNICATION ET IMAGE DE SOI APPEL A CANDIDATURE DANS LE CADRE D UN ACHAT DE PRESTATION : COMMUNICATION ET IMAGE DE SOI CONTEXTE L association A.I.L.E est organisme intermédiaire de gestion de crédits européens au titre de la circulaire

Plus en détail

Outil GC3 Support d entretien d évaluation. Octobre 2014

Outil GC3 Support d entretien d évaluation. Octobre 2014 Outil GC3 Support d entretien d évaluation Octobre 2014 ENTRETIEN D EVALUATION ANNEE : DATE DE L ENTRETIEN : Collaborateur Nom : Prénom : Poste occupé : Service: Type de contrat : Durée du travail : Classification

Plus en détail

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5 «STAJ PRATIC BAFA» KIT PEDAGOGIQUE «STAJ PRATIC BAFA» MEMENTO ANIMATEUR Sommaire : Mon mémento Page 3 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Plus en détail

Le cadre général du point d étape...

Le cadre général du point d étape... Le cadre général du point d étape Les objectifs du point d étape L objectif général du point d étape, à 2 ans et à 4 ans, est d apprécier l avancement du projet et la tendance générale d évolution du quartier

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

Fiche Expérience Février 2008 Guide d accès aux soins- Bron. Parilly Terraillon Bron Grand Lyon Nombre. 45% NR 34% 37% isolées Familles

Fiche Expérience Février 2008 Guide d accès aux soins- Bron. Parilly Terraillon Bron Grand Lyon Nombre. 45% NR 34% 37% isolées Familles Fiche Expérience Février 2008 Guide d accès aux soins- Bron Contexte 1. La commune de Bron : 39 000 habitants 2 quartiers ZUS Parilly Terraillon Bron Grand Lyon Nombre 6 000 9 500 39 000 d habitants Plus

Plus en détail

Mener des entretiens professionnels

Mener des entretiens professionnels Formations Mener des entretiens professionnels Durée :... 2,5 jours - 18 heures Personnel concerné :... tout responsable hiérarchique ayant à mener des entretiens d évaluation Méthode pédagogique :...

Plus en détail

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours 2014 Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours Passation Fév-juillet 2014 Dépouillement Août 2014 Une démarche d amélioration En 2012, la SATE 86 s est engagée dans une démarche qualité

Plus en détail

FICHE PROJET DE PÔLE

FICHE PROJET DE PÔLE Nom du Pôle / Année : Pôle Adultes & Familles - 2014 Référent du Pôle : Malika BONHOMME FICHE PROJET DE PÔLE 1. PRESENTATION GENERALE INTENTIONS ÉDUCATIVES TRAVAILLER SUR DES ACTIONS POUR TOUTE LA FAMILLE

Plus en détail

Etre professionnel de l accueil de la petite enfance dans les réalités d aujourd hui

Etre professionnel de l accueil de la petite enfance dans les réalités d aujourd hui Etablissements d accueil de jeunes Enfants Etre professionnel de l accueil de la petite enfance dans les réalités d aujourd hui Bonjour, Ce questionnaire s adresse à tous les professionnels travaillant

Plus en détail

Formulaire d'évaluation du séjour hors Québec

Formulaire d'évaluation du séjour hors Québec Formulaire d'évaluation du séjour hors Québec A) INFORMATIONS GÉNÉRALES : Date où vous remplissez ce formulaire : Nom : Programme et cycle d études à l UdeM : Période du séjour hors-québec : Pays du séjour

Plus en détail

Les outils pour gérer et évaluer la formation

Les outils pour gérer et évaluer la formation Les outils pour gérer et évaluer la formation Identifier Exprimer Sélectionner Destiné aux managers et aux services des Ressources Humaines évaluer réalisé avec le soutien de pour quoi faire? comment ça

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre)

Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre) Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre) Le plan régional d insertion des travailleurs handicapés (PRITH)

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

Délégation Régionale Rhône-Alpes Auvergne Formation Continue

Délégation Régionale Rhône-Alpes Auvergne Formation Continue Modalités de recueils des besoins en formation à l attention des Correspondants Formation et des agents des laboratoires Inserm de la région Rhône Alpes Auvergne POURQUOI UN RECUEIL DES BESOINS? - Les

Plus en détail

Enquête annuelle de suivi du programme adultes-relais. Enquête 2011. Rapport territorial. Région Martinique

Enquête annuelle de suivi du programme adultes-relais. Enquête 2011. Rapport territorial. Région Martinique Enquête annuelle de suivi du programme adultes-relais Enquête 2011 Rapport territorial Auteurs Pierre CHASTANIER Fabienne GIRAUD Florence MANGE Dominique MEZIERE 20 février 2012 2 Sommaire 1. Présentation

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

Sommaire. Mission d accompagnement pour l élaboration du projet de territoire. Communauté de Communes du Canton de Vatan

Sommaire. Mission d accompagnement pour l élaboration du projet de territoire. Communauté de Communes du Canton de Vatan Mission d accompagnement pour l élaboration du projet de territoire Communauté de Communes du Canton de Vatan Conseil communautaire Sommaire Le Cabinet ARGOS et votre intervenante en quelques mots La demande

Plus en détail

APPEL À PROJETS 2014 MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE GRAND SUD

APPEL À PROJETS 2014 MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE GRAND SUD APPEL À PROJETS 2014 MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE GRAND SUD La Mutualité Sociale Agricole (MSA), lance un appel à projets sur les départements de l Aude et des Pyrénées Orientales dans le cadre des objectifs

Plus en détail

APPEL A PROJET. «Grandir avec son enfant» QUINZAINE DE LA PARENTALITE. du 04 mars 2016 au 21 mars 2016

APPEL A PROJET. «Grandir avec son enfant» QUINZAINE DE LA PARENTALITE. du 04 mars 2016 au 21 mars 2016 CAF TOURAINE ACTION SOCIALE Service Développement territorial TSA 47444-37929 TOURS Cedex 9 APPEL A PROJET QUINZAINE DE LA PARENTALITE 2016 du 04 mars 2016 au 21 mars 2016 «Grandir avec son enfant» http://caftouraine.eklablog.com

Plus en détail

DEMARCHE QUALITE. Référentiel A. France Stations Nautiques

DEMARCHE QUALITE. Référentiel A. France Stations Nautiques DEMARCHE QUALITE Référentiel A Grille d auto-évaluation de France Stations Nautiques F AFNOR Juillet 2004 Paragraphe Non appliqué En cours Maîtrisé Progrès Commentaire 3. ENGAGEMENTS F doit organiser une

Plus en détail

Guide de bonnes pratiques pour la mise en valeur du patrimoine par des outils numériques

Guide de bonnes pratiques pour la mise en valeur du patrimoine par des outils numériques Guide de bonnes pratiques pour la mise en valeur du patrimoine par des outils numériques Le Groupe d Action Locale du Pays de Ploërmel-Cœur de Bretagne, la Communauté de communes Val d Oust et de Lanvaux,

Plus en détail

Association sportive et communication

Association sportive et communication Association sportive et communication Dirigeants sportifs bénévoles Quelle communication pour mon asso? Janvier 2014 Module : communication Voir et revoir tout ce qui concerne la communication interne

Plus en détail

FICHE ACTION : séjour en familles 2014 PRÉSENTATION GÉNÉRALE

FICHE ACTION : séjour en familles 2014 PRÉSENTATION GÉNÉRALE FICHE ACTION : séjour en familles 2014 Intitulé : SEJOUR EN FAMILLES Service Initiateur : Centre social Robert Doisneau Prénom et nom du pilote : Marion ECHE Elu référent : Patricia JAOUEN PRÉSENTATION

Plus en détail

PROGRAMME DE LA FORMATION DE FORMATEURS SPECIALISTES EN MICROCREDIT PERSONNEL

PROGRAMME DE LA FORMATION DE FORMATEURS SPECIALISTES EN MICROCREDIT PERSONNEL PROGRAMME DE LA FORMATION DE FORMATEURS SPECIALISTES EN MICROCREDIT PERSONNEL Introduction (ANDML) : rappel de la convention CDCANDML encadrant la recherche-action de trois ans sur le développement du

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION RESIDENTS EHPAD

QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION RESIDENTS EHPAD Ce questionnaire doit être retourné à votre établissement : l EHPAD COS.. A déposer à l accueil ou à envoyer par courrier à l adresse : Ce questionnaire est rempli par : Vous-même Autre, précisez : A l

Plus en détail

Campagne de communication Pas de relations sexuelles sans consentement

Campagne de communication Pas de relations sexuelles sans consentement Dossier de presse Campagne de communication Pas de relations sexuelles sans consentement 7 janvier 2015 Communiqué de presse Campagne de communication «Pas de relations sexuelles sans consentement» «Pas

Plus en détail

Processus d élaboration du contrat de ville et calendrier

Processus d élaboration du contrat de ville et calendrier Processus d élaboration du contrat de ville et calendrier Travail préparatoire interne à l État : Mise en place de l équipe interministérielle Constitution du point de vue de l État sur la situation des

Plus en détail

Questionnaire de satisfaction

Questionnaire de satisfaction Questionnaire de satisfaction EVA-QS-FT-01 Notre établissement s inscrit dans une démarche d amélioration continue de la qualité. Dans ce cadre, un recueil de votre satisfaction est effectué par le biais

Plus en détail

Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) Éléments de cadrage sur les politiques éducatives enfance - jeunesse

Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) Éléments de cadrage sur les politiques éducatives enfance - jeunesse départementale de la cohésion sociale (DDCS) Éléments de cadrage sur les politiques éducatives enfance - jeunesse Les politiques éducatives locales enfance, jeunesse Les accueils de loisirs sans hébergement

Plus en détail

La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes

La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes La participation citoyenne dans les collectivités en politique de la ville du Centre et du Poitou-Charentes Synthèse du sondage réalisé entre juin et septembre 2014 Septembre 2014 Les collectivités en

Plus en détail

BILAN de la Journée Thématique BANQUE & ASSURANCE - 2011 La Cité des Métiers de Marseille et de Provence-Alpes-Côte d Azur Page 1/27

BILAN de la Journée Thématique BANQUE & ASSURANCE - 2011 La Cité des Métiers de Marseille et de Provence-Alpes-Côte d Azur Page 1/27 Page 1/27 Sommaire I- Rappel du contexte p 3 II- Objectifs de cette journée p 3 III- Actions mises en place p 3 a) La Cité des Métiers p 3 b) Le Pôle emploi p 4 c) La Fédération Bancaire Française p 4

Plus en détail

Thématique : Aide matérielle

Thématique : Aide matérielle 5.2. ACTION 15 INTITULÉ DE L ACTION Etude faisabilité «Dispositif Achats groupés, récupération de matériaux et prêt du matériel nécessaires à la rénovation et l entretien de son logement» 5.2.1. AXE(S)

Plus en détail

1ere partie : Présentation de la démarche PPE sur le département du Finistère

1ere partie : Présentation de la démarche PPE sur le département du Finistère Sommaire 1ere partie : Présentation de la démarche PPE sur le département du Finistère 1. Contexte et enjeux du PPE 1.1 Une loi et des orientations départementales 1.2 Les enjeux du PPE 2. La démarche

Plus en détail

Conférence des Villes de Bretagne Emvod Kerioù Breizh. 1 - De quelle manière avez-vous eu connaissance de la tenue de ce colloque?

Conférence des Villes de Bretagne Emvod Kerioù Breizh. 1 - De quelle manière avez-vous eu connaissance de la tenue de ce colloque? 1 sur 6 30/09/2014 12:31 contact.villesdebretagne@gmail.com Modifier ce formulaire Afficher toutes les réponses Publier les données analytiques Résumé [Image] Conférence des Villes de Bretagne Emvod Kerioù

Plus en détail

Les Actions Vie Associative. Un programme de rencontres et de soutien pour les familles

Les Actions Vie Associative. Un programme de rencontres et de soutien pour les familles Les Actions Vie Associative Un programme de rencontres et de soutien pour les familles L Adapei-Aria de Vendée engage son action et ses activités au service de personnes qui de par leur handicap présentent

Plus en détail

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Fiche E8 Démarche d'exemplarité des agents, services et communes COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG Monographie complète Communauté Urbaine de

Plus en détail

Faciliter l autonomie des dirigeants pour qu ils puissent piloter la démarche par eux-mêmes : UNE PÉDAGOGIE ADAPTÉE.

Faciliter l autonomie des dirigeants pour qu ils puissent piloter la démarche par eux-mêmes : UNE PÉDAGOGIE ADAPTÉE. POUR FAVORISER LA RÉUSSITE DE VOTRE PROJET ASSOCIATIF, IL EST INDISPENSABLE D ÉLABORER UNE STRATÉGIE. L URIOPSS DES PAYS DE LA LOIRE VOUS PROPOSE UN GUIDE D ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE ASSOCIATIVE QUI

Plus en détail

Démarche qualité QUALIPREF 2.0. Enquête de satisfaction auprès des usagers du SII

Démarche qualité QUALIPREF 2.0. Enquête de satisfaction auprès des usagers du SII Démarche qualité QUALIPREF 2.0 Enquête de satisfaction auprès des usagers du SII Octobre 2015 1. Présentation de l étude 1.1 Le contexte général La qualité des services rendus aux usagers est une priorité

Plus en détail

SECRETAIRE DE CENTRE MEDICO-SOCIAL

SECRETAIRE DE CENTRE MEDICO-SOCIAL Direction des Ressources humaines SECRETAIRE MEDICO-SOCIALE H SECRETAIRE DE CENTRE MEDICO-SOCIAL POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Solidarités Service : Direction des

Plus en détail

Mesure de la satisfaction des usagers de la MDPH. Questionnaire test

Mesure de la satisfaction des usagers de la MDPH. Questionnaire test Mesure de la satisfaction des usagers de la MDPH Questionnaire test COMMENT UTILISER LE QUESTIONNAIRE? Objectif et finalité de la démarche Ce questionnaire s adresse à tous les usagers de la Maison départementale

Plus en détail

APPEL À PROJETS DOSSIER DE CANDIDATURE (formulaire de candidature et règlement)

APPEL À PROJETS DOSSIER DE CANDIDATURE (formulaire de candidature et règlement) «Coup de Pouce Citoyen» PICTO «COUP DE POUCE» APPEL À PROJETS DOSSIER DE CANDIDATURE (formulaire de candidature et règlement) A déposer ou à envoyer à ViennAgglo Conseil de Développement - Coup de Pouce

Plus en détail

Réserve Communale de Sécurité Civile Questionnaire RCSC - 2012

Réserve Communale de Sécurité Civile Questionnaire RCSC - 2012 Réserve Communale de Sécurité Civile Questionnaire RCSC - 2012 Une enquête de l Institut des Risques Majeurs (IRMa) www.irma-grenoble.com L IRMa souhaite favoriser l émergence des réserves communales de

Plus en détail

Bilan année : Objectifs année :

Bilan année : Objectifs année : ENTRETIEN ANNUEL COMMERCIAUX Bilan année : Objectifs année : Société : Service : Date de l entretien : Evaluateur : Collaborateur évalué : Lieu de l entretien : Durée de l entretien : ENTRETIEN ANNUEL

Plus en détail

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX ANALYSE des BESOINS SOCIAUX d.soufflard-antony@laposte.net Commune de ROUSSET (13) Présentation aux Elus 29 septembre 2011 Préalable la commune de ROUSSET (13) 2 Diplômes Master² en Consultation des Organisations

Plus en détail

formation 2012 Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes»

formation 2012 Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes» Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes» FORMA-CLLAJ formation 2012 / /Directeurs // Responsables // Élus // Cadres administratifs // Agents de collectivités territoriales

Plus en détail

COMMENT UTILISER LE QUESTIONNAIRE?

COMMENT UTILISER LE QUESTIONNAIRE? COMMENT UTILISER LE QUESTIONNAIRE? Objectif et finalité de la démarche Ce questionnaire s adresse à tous les usagers de la maison départementale des personnes handicapées qui souhaitent exprimer leur opinion

Plus en détail

GRILLE D IDENTIFICATION A COMPLETER PAR LE CANDIDAT

GRILLE D IDENTIFICATION A COMPLETER PAR LE CANDIDAT GRILLE D IDENTIFICATION A COMPLETER PAR LE CANDIDAT Raison sociale Adresse Téléphone Fax Mail Site Internet Identité structure Forme juridique/statuts N SIRET Code NAF Date de création Territoire d'intervention

Plus en détail

Référence n 1. Critère d évaluation n 1.25. Indicateur(s) Cotation. Elément(s) de preuve et analyse. Proposition(s) d amélioration (le cas échéant)

Référence n 1. Critère d évaluation n 1.25. Indicateur(s) Cotation. Elément(s) de preuve et analyse. Proposition(s) d amélioration (le cas échéant) Chapitre I - Le projet d établissement ou de service Partie 1 - Élaboration, diffusion et réactualisation du projet d établissement ou de service Référence n 1 En application de la loi 2002-2, l établissement

Plus en détail

ATELIER CV 1 H. www.mie-roubaix.fr. 150 rue de Fontenoy 59100 ROUBAIX. Objectif. Période / durée. Public. Atelier collectif. Modalités d inscription

ATELIER CV 1 H. www.mie-roubaix.fr. 150 rue de Fontenoy 59100 ROUBAIX. Objectif. Période / durée. Public. Atelier collectif. Modalités d inscription ATELIER CV Cet atelier vous aide à travailler ou retravailler votre CV : - repérage des compétences - mise en forme du CV - possibilité d insérer une photo - enregistrement de votre CV sur différents supports

Plus en détail

REGLEMENT APPEL A PROJET FONDATION COMPAGNIE DU MONT-BLANC

REGLEMENT APPEL A PROJET FONDATION COMPAGNIE DU MONT-BLANC REGLEMENT APPEL A PROJET FONDATION COMPAGNIE DU MONT-BLANC Toute demande devra s inscrire dans l un des domaines d intervention de la Fondation : 1. Insertion sociale et professionnelle des jeunes avec

Plus en détail

Concours «Un autre tourisme s invente ici» 2014 2015 Thématique «Les Parcs naturels pour tous»

Concours «Un autre tourisme s invente ici» 2014 2015 Thématique «Les Parcs naturels pour tous» Concours «Un autre tourisme s invente ici» 2014 2015 Thématique «Les Parcs naturels pour tous» Les Parcs naturels du Massif central sont engagés dans le développement durable à travers ses trois piliers,

Plus en détail

catalogue de formations Construire une stratégie d accompagnement social qui s appuie sur la pédagogie du réel

catalogue de formations Construire une stratégie d accompagnement social qui s appuie sur la pédagogie du réel catalogue de formations Construire une stratégie d accompagnement social qui s appuie sur la pédagogie du réel Construire une stratégie d accompagnement social qui s appuie sur la pédagogie du réel L IFccac

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION DE PROJET A LA VILLE DE SAINT JEAN DE VEDAS

DEMANDE DE SUBVENTION DE PROJET A LA VILLE DE SAINT JEAN DE VEDAS DEMANDE DE SUBVENTION DE PROJET A LA VILLE DE SAINT JEAN DE VEDAS NOM DE L ASSOCIATION : INTITULE DU PROJET POUR LESQUEL LE DOSSIER EST DEPOSE : DATE D ENREGISTREMENT A LA MAISON DES ASSOCIATIONS (partie

Plus en détail

Un projet inscrit dans le PRIPI Rhône-Alpes

Un projet inscrit dans le PRIPI Rhône-Alpes Un projet inscrit dans le PRIPI Rhône-Alpes Objectifs : Prévenir la discrimination par la professionnalisation des acteurs Permettre l accès à la qualification et ainsi favoriser l accès à l emploi durable

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

Guide pratique : questions-réponses

Guide pratique : questions-réponses Lyon, le 22/09/04 L Inspecteur d Académie, Directeur des Services Départementaux de l Education Nationale à InspectionAcadémique Politique de santé en faveur des élèves Service médical - Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Politique de communication de l A.R.F.P.

Politique de communication de l A.R.F.P. 27 septembre 2001 AL/GC Politique de communication de l A.R.F.P. 1. Ses raisons d être La communication est un des moyens qui contribue à la réalisation de notre projet associatif. Celui-ci affirme dans

Plus en détail

Action tutorale. Validation des Acquis de l Expérience & Compétences Clés. Livret de. suivi

Action tutorale. Validation des Acquis de l Expérience & Compétences Clés. Livret de. suivi Action tutorale Validation des Acquis de l Expérience & Compétences Clés Livret de suivi Candidat : Préambule Ce livret a été élaboré par des tuteurs d organismes de formation dans le cadre d un projet

Plus en détail

Prix National de la Fête et de l Engagement Bénévole

Prix National de la Fête et de l Engagement Bénévole Prix National de la Fête et de l Engagement Bénévole Dossier de candidature Session 2015 Ce dossier de candidature est à retourner après votre manifestation le 31 (au lieu du 15) janvier 2016 au plus tard

Plus en détail

Qu entend-on par leadership?

Qu entend-on par leadership? Qu entend-on par leadership? Position d un leader Capacité à diriger L action de diriger Le leadership est une capacité reconnue à un membre d un groupe par les autres membres du groupe de pouvoir influencer

Plus en détail

Les médias décortiquer la construction de l information et sa diffusion dans notre monde contemporain.

Les médias décortiquer la construction de l information et sa diffusion dans notre monde contemporain. Classes de seconde Année scolaire 2010/2011 Accompagnement personnalisé Les médias décortiquer la construction de l information et sa diffusion dans notre monde contemporain. Récupérer les fiches métiers

Plus en détail

Questionnaire Observatoires Régionaux 2008

Questionnaire Observatoires Régionaux 2008 page 1 sur 18 Questionnaire Observatoires Régionaux 2008 Bilan prévu à l article 12 du Protocole d accord du 30 novembre 2004 page 2 sur 18 Sommaire Préambule...3 Informations générales...4 Référentiels

Plus en détail

ORGANISER LES ENTRETIENS ANNUELS ET PROFESSIONNELS

ORGANISER LES ENTRETIENS ANNUELS ET PROFESSIONNELS 1 ORGANISER LES ENTRETIENS ANNUELS ET PROFESSIONNELS La réforme de la formation professionnelle a introduit la possibilité pour les salariés de bénéficier d un entretien professionnel tous les deux ans.

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS Action Collective Régionale

APPEL A PROPOSITIONS Action Collective Régionale APPEL A PROPOSITIONS Action Collective Régionale Planifier et optimiser la formation pour les établissements de moins de 20 salariés Proposition à retourner au plus tard le 2 octobre 2012 UNIFAF/ Délégation

Plus en détail

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse M e r c r e d i 1 e r O c t o b r e 2 0 1 4 Dossier de presse Signature du Contrat Enfance Jeunesse Départemental par Solange BERLIER, Vice- Présidente du Conseil général, chargée de la petite enfance,

Plus en détail

PRESENTATION PROJET 2010-2015. Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN

PRESENTATION PROJET 2010-2015. Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN PRESENTATION PROJET 2010-2015 Ch. RICHELME et la Cellule de coordination du RSN Bilan d activité du RSN année 2009 Population cible : 18000 couple mère enfant Professionnels impliqués dans le réseau :

Plus en détail

Les candidats doivent être âgés de 11 à 25 ans inclus et habiter dans les Bouches-du-Rhône. L âge est apprécié à la date de dépôt du dossier,

Les candidats doivent être âgés de 11 à 25 ans inclus et habiter dans les Bouches-du-Rhône. L âge est apprécié à la date de dépôt du dossier, IDEES JEUNES Règlement 2014 PREAMBULE Le Conseil Général des Bouches-du-Rhône a mis en place «13 Initiatives Jeunes», programme départemental d aide à l initiative des jeunes, visant à favoriser l autonomie

Plus en détail

Autodiagnostic des Organismes de formation du Languedoc-Roussillon

Autodiagnostic des Organismes de formation du Languedoc-Roussillon Carif Autodiagnostic des Organismes de formation du Languedoc-Roussillon Présentation de l'organisme 1. Nom de l'organisme 7. Ville La réponse est obligatoire. 2. Raison sociale (si différente du nom de

Plus en détail

Questionnaire Observatoires Régionaux 2010

Questionnaire Observatoires Régionaux 2010 page 1 sur 8 Questionnaire Observatoires Régionaux 2010 Bilan prévu à l article 12 du Protocole d accord du 30 novembre 2004 Sommaire Préambule Informations générales Relations avec les instances représentatives

Plus en détail