Déroulement. Dossier 6 Le marché, l offre et la demande. Dossier 7 Les secteurs institutionnels. Dossier 8 Le droit et ses sources

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Déroulement. Dossier 6 Le marché, l offre et la demande. Dossier 7 Les secteurs institutionnels. Dossier 8 Le droit et ses sources"

Transcription

1 Gep éditions, 2011 ISBN :

2 Le référentiel L'environnement économique, juridique et institutionnel Caractériser le marché de l entreprise et définir l offre et la demande. Identifier les différents secteurs institutionnels et leur rôle dans l environnement économique. Identifier et hiérarchiser les différentes sources du droit. Définir la notion de contrat et caractériser différents contrats. Situer la notion de responsabilité dans un contexte citoyen et un contexte professionnel. Mettre en évidence le rôle des principaux partenaires institutionnels en lien avec les organisations. THÈME 3 Présentation de l entreprise Déroulement Le groupe PSA Peugeot Citröen est le deuxième constructeur automobile français. Ce groupe possède des usines et filiales à travers le monde entier. Entreprise : Concession Slica Situation géographique : Vénissieux (69) Spécialités : Ventes de véhicules neufs et d occasion - Entretien et réparation Au travers des documents et de vos connaissances, vous répondrez aux questions des dossiers 6 à 11. Dossiers Dossier 6 Le marché, l offre et la demande Dossier 7 Les secteurs institutionnels Dossier 8 Le droit et ses sources Réalisés Dossier 9 Le contrat Dossier 10 La responsabilité Dossier 11 L environnement institutionnel Mise en situation Vous effectuez votre période de formation en milieu professionnel dans la concession Peugeot Slica. GEP Éditions - Reproduction interdite M. Schmitt a pris ses fonctions de gérant très récemment dans la région Rhône-Alpes. Il a besoin de connaître l environnement économique, juridique et institutionnel de l entreprise. Il vous demande de répondre aux questions qu il se pose. 41

3 D OSSIER 6 Le marché, l'offre et la demande Caractériser le marché de l entreprise. Définir l offre et la demande. 1. La Loi de L offre et de La demande Document 1 L offre et la demande L offre L offre d un bien est la quantité d un certain produit offert par les vendeurs pour un prix donné. En général, l offre augmente lorsque le prix monte : plus le prix est élevé, plus il y a d incitation pour des producteurs à offrir le bien. La demande C est la quantité d un certain produit demandée par les consommateurs ou acheteurs pour un prix donné. La demande tend en général à baisser quand le prix augmente : plus les prix sont élevés, moins les acheteurs sont disposés à acheter. La loi de l offre et de la demande Dans ces conditions, en général, on observe que lorsqu un bien est vendu sur le marché à un prix pour lequel les consommateurs demandent plus de biens que les entreprises peuvent en offrir, alors le prix du bien tend à augmenter. Inversement, le prix va tendre à diminuer quand la quantité offerte excède la quantité demandée. Le mécanisme d ajustement du prix et de la quantité conduit donc le marché à atteindre un point d équilibre où l offre est égale à la demande. 1.1 Caractérisez le marché de l automobile en complétant le schéma suivant. MARCHÉ DE Expliquez la loi de l offre et de la demande. Est-elle vérifiée sur le marché de l automobile? 1.3 Indiquez ci-dessous, au moyen de flèches, la variation des prix en fonction de l'évolution de l'offre et de la demande. Influence de la demande sur le prix Influence de l offre sur le prix Si la demande, le prix Si l offre, le prix Si la demande, le prix Si l offre, le prix 42

4 2. Le marché de l automobile français Document 2 Marché automobile français Le marché automobile français a terminé l année 2008 sur un repli limité à 0,7 %, mais les ventes ont à nouveau plongé de près de 16 % en décembre, dans un secteur touché de plein fouet par la crise cet automne après un solide premier semestre. [ ] Avec voitures particulières immatriculées l an dernier (- 0,7 %), le marché français a toutefois relativement tenu, aidé par la mise en place du bonus écologique en janvier, mais la tendance s est dégradée à la rentrée de septembre. [ ] L année a été «très contrastée» avec un premier semestre en hausse de 4,5 % suivi d une chute de 6,3 % sur la seconde moitié de l année, observe le Comité des constructeurs. «L effet d aubaine dû au bonus écologique s est évaporé alors que l accélération de la dégradation de l économie réelle, avec le resserrement des conditions de crédit et la remontée du chômage, a fortement pesé», estime Guillaume Mouren, analyste de Xerfi. [ ] La prime à la casse a «bien fonctionné» avec «un effet de dopage» du marché «significatif», confirme François Roudier, porte-parole du CCFA. Il souligne que l impact de cette nouvelle prime s est cumulé au bonus écologique et aux offres des constructeurs. [ ] Sur l année, les groupes français ont tiré parti du bonus-malus et du renouvellement de leurs gammes, et terminent l année en hausse sur le marché hexagonal. Les ventes de voitures du groupe Renault ont ainsi augmenté de 3,5 % (+ 1,3 % pour la marque Renault) et celles de PSA Peugeot Citroën ont progressé de 1 % ( 1,6 % pour Peugeot et + 4,3 % pour Citroën). le 05/01/ Caractérisez le marché de l automobile français pour l année Quel constructeur tire le mieux son épingle du jeu? 2.3 Citez les raisons qui expliquent la baisse de la demande. GEP Éditions - Reproduction interdite Thème 3 L'environnement économique, juridique et institutionnel 43

5 2.4 Énumérez les mesures prises pour augmenter la demande. 2.5 Par quel mécanisme ces mesures augmentent-elles la demande de voitures? 3. Caractériser un marché Document 3 Mobiles : les fabricants face à la pénurie de composants La pénurie de composants électroniques s amplifie et pourrait avoir des conséquences économiques pour certaines entreprises en fin d année. Cette pénurie a plusieurs conséquences. La première, c est que les prix des smartphones pourraient bien augmenter. Ainsi, il y a trois semaines, Nokia a fait savoir aux opérateurs son intention d augmenter le prix de certains de ces modèles. La hausse atteint parfois 15 % [ ]. le 03/10/2010 Document 4 Nokia confronté à une baisse des prix de ses téléphones mobiles Les résultats de Nokia au deuxième trimestre 2010 ont confirmé les difficultés rencontrées par le groupe finlandais. Le premier fabricant de téléphones mobiles au monde reste le leader incontesté du secteur en matière de nombre de téléphones vendus. Il en a écoulé encore 111 millions au cours des trois derniers mois. Mais le prix des mobiles scandinaves plonge. Et les profits aussi. Un téléphone Nokia «basique», principalement à destination des pays émergents, coûte désormais 39 euros, en baisse de 5 % sur un an. Et un «smartphone» finlandais vaut 143 euros, contre 181 euros il y a un an. Le groupe explique ce recul du tarif des «smartphones» par sa stratégie «qui consiste à atteindre un nombre toujours plus élevé de consommateurs», ainsi que par la pression concurrentielle. le 23/07/2010 Document 5 Monde : 270,9 millions de mobiles vendus au T Part des constructeurs de téléphones mobiles dans le monde au T Constructeur Parts de marché au T Parts de marché au T Nokia 36,9 % 33,7 % Motorola 14,6 % 21,9 % Samsung 13,4 % 11,2 % Sony Ericsson 9 % 6,6 % LG 6,8 % Dopées par la croissance des pays en développement, les ventes de téléphones mobiles dans le monde ont enregistré une hausse de 17,4 % avec 270,9 millions d unités au deuxième trimestre, selon l institut Gartner. Avec 100 millions de ventes de téléphones mobiles, Nokia en profite pour renforcer sa part de marché, passant de 33,7 à 36,9 % en un an, tandis que Motorola voit sa part dégringoler de 21,9 à 14,6 %. Samsung, qui grapille 2,2 points, finit le deuxième trimestre au coude à coude avec Motorola. le 22/03/

6 Document 6 Vente de mobiles dans le monde en 2009 Nombre de mobiles vendus dans le monde en 2009 (en millions d unités) Asie Pacifique Amérique du Nord Europe de l Ouest Amérique du Sud Afrique Europe de l Est Moyen-Orient 1,16 milliard de téléphones mobiles ont été vendus dans le monde en 2009, soit 4 % de moins qu en 2008 selon GfK. Si la région Asie-Pacifique concentre la plus importante part de marché (39 %) avec 456 millions d unités vendues (+ 1 %), c est le Moyen-Orient qui obtient la plus importante croissance (+ 3 %) avec 52 millions d unités vendues. Par contre, c est en Europe de l Est que le marché régresse le plus ( 20 %) avec 67 millions d unités vendues. Enfin, l Europe de l Ouest enregistre 162 millions d unités vendues, en baisse de 5 %. le 22/03/2010 Source : GfK, février Identifiez le marché étudié dans ces documents. 3.2 Caractérisez le marché en citant les différents acteurs. 3.3 Précisez comment évolue le prix des mobiles. 3.4 Définissez les raisons qui expliquent cette évolution. GEP Éditions - Reproduction interdite Thème 3 L'environnement économique, juridique et institutionnel 45

Le marché auto n a pas décollé en

Le marché auto n a pas décollé en e marché auto n a pas décollé en 2014 1 sur 6 02/01/2015 11:43 Le marché auto n a pas décollé en 2014 LE MONDE ECONOMIE 02.01.2015 à 10h43 Mis à jour le 02.01.2015 à 10h48 Par Philippe Jacqué (/journaliste/philippe-jacque/)

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009. Faits marquants

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009. Faits marquants COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009 Faits marquants semestrielle VP + VUL (S1 2008 S2 2009) o Europe 30 pays : + 0,2 point de part de marché (6,3 %

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012

TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2012 L ASF (Association Française des Sociétés Financières) regroupe l ensemble des établissements de crédit spécialisés :

Plus en détail

4.1. Panorama du commerce et de la réparation auto-moto

4.1. Panorama du commerce et de la réparation auto-moto 4.1 Panorama du commerce et de la réparation auto-moto L ensemble du commerce et de la réparation d automobiles et de motocycles comprend 75 entreprises en 28 et 365 en équivalents-temps plein. Le taux

Plus en détail

Décision n 10-DCC-80 du 26 juillet 2010 relative à l acquisition par le groupe PSA des éléments du fonds de commerce de la société Bernier Automobiles

Décision n 10-DCC-80 du 26 juillet 2010 relative à l acquisition par le groupe PSA des éléments du fonds de commerce de la société Bernier Automobiles RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-80 du 26 juillet 2010 relative à l acquisition par le groupe PSA des éléments du fonds de commerce de la société Bernier Automobiles L Autorité de la concurrence,

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF. L activité des établissements spécialisés en 2014

TABLEAU DE BORD ASF. L activité des établissements spécialisés en 2014 TABLEAU DE BORD ASF L activité des établissements spécialisés en 2014 Février 2015 Le financement des investissements des entreprises et des professionnels Le financement des investissements d équipement

Plus en détail

Présentation des industries de la Métallurgie

Présentation des industries de la Métallurgie Présentation des industries de la Métallurgie - Sources U.I.M.M. Lorraine En France Les industries de la transformation des métaux recouvrent les activités suivantes : - Biens intermédiaires : production

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

Chapitre 3 L offre et la demande

Chapitre 3 L offre et la demande Chapitre 3 L offre et la demande 1. Les marchés et les prix 2. La demande 3. L offre 4. L équilibre du marché 5. La prédiction des variations de prix et de quantité 1 Objectifs du chapitre Décrire un marché

Plus en détail

GROUPE VOLVO - VEHICULES INDUSTRIELS

GROUPE VOLVO - VEHICULES INDUSTRIELS Communiqué de presse GROUPE VOLVO - VEHICULES INDUSTRIELS Rapport du 3ème trimestre 2015 Amélioration de la rentabilité Ø Reprise en Europe, tassement de la demande en Amérique du Nord et faiblesse persistante

Plus en détail

Décision n 10-DCC-174 du 25 novembre 2010 relative à la prise de contrôle d actifs de la société Renault Retail Group par la société NDK

Décision n 10-DCC-174 du 25 novembre 2010 relative à la prise de contrôle d actifs de la société Renault Retail Group par la société NDK RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-174 du 25 novembre 2010 relative à la prise de contrôle d actifs de la société Renault Retail Group par la société NDK L Autorité de la concurrence, Vu le dossier

Plus en détail

Le Marché Automobile au Brésil: Stratégies Comparées de Renault et PSA face à la concurrence

Le Marché Automobile au Brésil: Stratégies Comparées de Renault et PSA face à la concurrence Le Marché Automobile au Brésil: Stratégies Comparées de Renault et PSA face à la concurrence Stratégies des Grandes Entreprises en Amérique Latine: Exposé du Samedi 28 janvier 2006 Olivier Caillaud - Carlos

Plus en détail

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino Septembre 2012 / TBI&LMO / BPE 2ENT18 Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino 40 000 34 361 NAF rév.2, 2008 : Chiffres clés 2011 47.11CDEF 47.91B 30 000 20 000 20 390 22

Plus en détail

>> Baisse continue de l activité

>> Baisse continue de l activité 4 ème trimestre 20 Janvier 2013 - N 15 >> continue de l activité Dans les services comme dans l industrie, le climat des affaires reste dégradé au quatrième trimestre 20 et il s établit nettement en dessous

Plus en détail

CHAPITRE N 5 : LA POLITIQUE ECONOMIQUE

CHAPITRE N 5 : LA POLITIQUE ECONOMIQUE CHAPITRE N 5 : LA POLITIQUE ECONOMIQUE Niveau TERMINALE GF Matière ECONOMIE Thème 9. L Etat a-t-il des marges de manœuvre en termes de politiques économiques? Durée de la séquence 3 heures Notions -Le

Plus en détail

PROFIL DES INVESTISSEURS EN BOURSE

PROFIL DES INVESTISSEURS EN BOURSE PROFIL DES INVESTISSEURS EN BOURSE 2 ème TRIMESTRE 2015 Page 1 www.cdvm.gov.ma VENTILATION DES VOLUMES DES TRANSACTIONS SUR LE MARCHE CENTRAL PAR CATEGORIE D'INVESTISSEURS (Hors opérations d'apports, introductions,

Plus en détail

DÉCLARATION INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION POUR LA

DÉCLARATION INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION POUR LA DÉCLARATION INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION POUR LA PÉRIODE SE CLÔTURANT LE 30 SEPTEMBRE 2011 Compte tenu de la cession d Avis Europe, qui a pris effet le 3 octobre 2011, ce communiqué ne concerne que les

Plus en détail

D3 Parcours. 1 er semestre 2015. Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile. En partenariat avec

D3 Parcours. 1 er semestre 2015. Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile. En partenariat avec D3 Parcours 1 er semestre 2015 Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile En partenariat avec 1. Cadre général L étude complète D3 Parcours est réalisée à partir des données extraites

Plus en détail

COMMERCE AUTOMOBILE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

COMMERCE AUTOMOBILE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 COMMERCE AUTOMOBILE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE AUTOMOBILE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE AUTOMOBILE... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE AUTOMOBILE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU COMMERCE AUTOMOBILE...

Plus en détail

Communiqué de presse. Chiffre d affaires du troisième trimestre. Perspectives 2012. Nanterre, le 23 octobre 2012

Communiqué de presse. Chiffre d affaires du troisième trimestre. Perspectives 2012. Nanterre, le 23 octobre 2012 Nanterre, le 23 octobre 2012 Hausse de 7,9% du chiffre d affaires consolidé au 3 ème trimestre. Fort ralentissement de la production automobile en Europe attendu au 4 ème trimestre Chiffre d affaires du

Plus en détail

Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation

Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation 1 Numéro 201, juin 2013 Les crédits à l habitat renouent avec la croissance contrairement aux crédits à la consommation I) Immobilier : un premier trimestre en forte croissance Une partie de la croissance

Plus en détail

UNE ESTIMATION DU PARC AUTOMOBILE À L AIDE DES DURÉES DE VIE DES VÉHICULES

UNE ESTIMATION DU PARC AUTOMOBILE À L AIDE DES DURÉES DE VIE DES VÉHICULES UNE ESTIMATION DU PARC AUTOMOBILE À L AIDE DES DURÉES DE VIE DES VÉHICULES François JEGER Le parc de véhicules automobiles en service vieillit de trois mois par an depuis 1993 : la durée de vie médiane

Plus en détail

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9%

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Paris, le 3 mai 2012. Prix de vente : +2,4%, avec une contribution positive de tous les

Plus en détail

RÉUNION ACTIONNAIRES Toulouse, 2 décembre 2010

RÉUNION ACTIONNAIRES Toulouse, 2 décembre 2010 RÉUNION ACTIONNAIRES Toulouse, 2 décembre 2010 Présentation du Groupe Jean-Hugues Duban Responsable Relations Investisseurs Chiffres clés PSA Peugeot Citroën Deux marques puissantes, différenciées et complémentaires

Plus en détail

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi.

>> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. 2 ème trimestre 20 Juillet 20 - N 21 >> La bonne tenue du commerce auto se confirme, les difficultés de l après vente aussi. Alors que 20 s annonçait comme l année de la reprise, l évolution de l activité

Plus en détail

Le contexte économique général

Le contexte économique général n 6 1er semestre Janvier Juin Le contexte économique général L année a démarré dans la continuité de dans un climat d austérité et d efforts, les différents indicateurs économiques restant essentiellement

Plus en détail

L évolution du marché des OPCVM à fin novembre

L évolution du marché des OPCVM à fin novembre L évolution du marché des OPCVM à fin novembre Après avoir enregistré une belle progression en octobre, le marché des fonds de droit français voit son encours se replier de -0,2%, l équivalent de 1,6 milliard

Plus en détail

Recul de 27,9 % des ventes de logements neufs en France. Trois facteurs sont à l origine de cette baisse selon l analyse de Meilleurtaux.

Recul de 27,9 % des ventes de logements neufs en France. Trois facteurs sont à l origine de cette baisse selon l analyse de Meilleurtaux. Paris, le 29 mai 2008 Recul de 27,9 % des ventes de logements neufs en France. Trois facteurs sont à l origine de cette baisse selon l analyse de Meilleurtaux. Selon les dernières statistiques publiées

Plus en détail

RESULTATS DE LAFARGEHOLCIM SUR LES NEUF PREMIERS MOIS DE 2015 ET OBJECTIFS 2018

RESULTATS DE LAFARGEHOLCIM SUR LES NEUF PREMIERS MOIS DE 2015 ET OBJECTIFS 2018 Zurich, 25 novembre RESULTATS DE LAFARGEHOLCIM SUR LES NEUF PREMIERS MOIS DE ET OBJECTIFS 208 Un plan stratégique et des objectifs à moyen terme, en particulier une génération de cash-flow libre d'au moins

Plus en détail

Décision n 09-DCC-05 du 6 mai 2009 relative au rachat par la Société Commerciale Citroën des actifs de la société Alteam Lisieux

Décision n 09-DCC-05 du 6 mai 2009 relative au rachat par la Société Commerciale Citroën des actifs de la société Alteam Lisieux RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 09-DCC-05 du 6 mai 2009 relative au rachat par la Société Commerciale Citroën des actifs de la société Alteam Lisieux L Autorité de la concurrence, Vu le dossier de notification

Plus en détail

Espagne: Une Reprise Fragile

Espagne: Une Reprise Fragile Focus OFP 28 Aout 2015 Frédéric Mackel (33) 1 85 08 13 73 f.mackel@oaksfieldpartners.com Timothée Sohm-Quéron t.sohm@oaksfieldpartners.com Chloe-Elizabeth Challier chloeelizabeth.challier@esade.edu Introduction

Plus en détail

Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière

Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière Faits marquants en 2008-2009 - La rentabilité économique recule mais demeure satisfaisante - L investissement ralentit

Plus en détail

Club Saint Eloi. étude Panel 5 Comité Francéclat

Club Saint Eloi. étude Panel 5 Comité Francéclat Club Saint Eloi étude Panel 5 Comité Francéclat Paris le 26 mars 2013 panel5@club-internet.fr Etude Etude Comité Panel5 Francéclat RAPPEL : LA DEMANDE POUR DES MARQUES Comme nous l'avions présenté lors

Plus en détail

Thème : La consommation des ménages

Thème : La consommation des ménages Thème : La consommation des ménages Vous effectuez votre période de PFMP au sein du magasin ZARA, grande surface spécialisée dans le prêt-à-porter féminin, implantée dans le centre commercial Cap 3000

Plus en détail

LA TÉLÉVISION. Les chaînes thématiques ralentissent la progression

LA TÉLÉVISION. Les chaînes thématiques ralentissent la progression CONTRIBUE À L ÉQUILIBRE DU MARCHÉ EN VALEUR BRUTE Sur le premier semestre 2013, la télévision cumule 4,9 milliards d euros de recettes brutes. Le média génère donc un surplus de +120,3 millions d euros

Plus en détail

Baromètre Kidioui.fr Août 2015 Un climat propice à l achat automobile grâce à une remise moyenne à son plus haut niveau

Baromètre Kidioui.fr Août 2015 Un climat propice à l achat automobile grâce à une remise moyenne à son plus haut niveau Baromètre Kidioui.fr Août 2015 Un climat propice à l achat automobile grâce à une remise moyenne à son plus haut niveau Au mois d août, l impact des nouveautés apparues au printemps a été moins ressenti

Plus en détail

COMMERCE AUTOMOBILE SOMMAIRE

COMMERCE AUTOMOBILE SOMMAIRE COMMERCE AUTOMOBILE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE AUTOMOBILE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE AUTOMOBILE... 6 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE AUTOMOBILE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU COMMERCE AUTOMOBILE...

Plus en détail

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du Flux de trésorerie disponible-objectifs 2015 en bonne voie d être atteints

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du Flux de trésorerie disponible-objectifs 2015 en bonne voie d être atteints Communiqué aux médias Genève, le 17 juillet 2015 Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du Flux de trésorerie disponible-objectifs 2015 en bonne voie d être atteints - Chiffre d affaires de CHF

Plus en détail

2014-2015 DS n 3 Chap 1-2h. Épreuve composée

2014-2015 DS n 3 Chap 1-2h. Épreuve composée Épreuve composée Pour la partie 3 (Raisonnement s appuyant sur un dossier documentaire), il est demandé au candidat de traiter le sujet : en développant un raisonnement ; en exploitant les documents du

Plus en détail

DANS UN CONTEXTE TRES DEGRADE RENAULT ANNONCE UN RESULTAT NET DE 599 MILLIONS D EUROS

DANS UN CONTEXTE TRES DEGRADE RENAULT ANNONCE UN RESULTAT NET DE 599 MILLIONS D EUROS COMMUNIQUE DE PRESSE Le 12 février 2009 DANS UN CONTEXTE TRES DEGRADE RENAULT ANNONCE UN RESULTAT NET DE 599 MILLIONS D EUROS Le chiffre d affaires s établit à 37 791 millions d euros, en baisse de 7 %

Plus en détail

Ventes de véhicules automobiles neufs

Ventes de véhicules automobiles neufs N o 63-007-X au catalogue Ventes de véhicules automobiles neufs Février 2011 Comment obtenir d autres renseignements Pour toute demande de renseignements au sujet de ce produit ou sur l ensemble des données

Plus en détail

MARSEILLE / Etude LeLynx.fr et Kidioui.fr : "il est avantageux d acheter une voiture neuve en PACA"

MARSEILLE / Etude LeLynx.fr et Kidioui.fr : il est avantageux d acheter une voiture neuve en PACA MARSEILLE / Etude LeLynx.fr et Kidioui.fr : "il est avantageux d acheter une voiture neuve en PACA" MARSEILLE / Selon une étude menée par LeLynx.fr et Kidioui.fr,» il est avantageux d acheter une voiture

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en novembre 2012 : +0,2% sur un mois, -2,2% en moyenne mobile sur trois mois 2. Marché du logement en novembre

Plus en détail

Note de l'institut d émission

Note de l'institut d émission Le secteur automobile en Nouvelle-Calédonie AGENCE DE NOUMÉA Décembre 25 Note de l'institut d émission Établissement public Dotation 1 - SIRET 78 43 111 1 APE 651 A Siège social : 5 rue Roland Barthes

Plus en détail

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE Juillet-août-septembre 2012 Note trimestrielle N 40 Lettre trimestrielle d information UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE CONJONCTURE Détérioration plus marquée au cours de

Plus en détail

IUT de Bobigny Paris XIII Pierre 2010-2011 SRC2. Analyse marketing : BlackBerry Torch

IUT de Bobigny Paris XIII Pierre 2010-2011 SRC2. Analyse marketing : BlackBerry Torch DOMINIQUE IUT de Bobigny Paris XIII Pierre 2010-2011 SRC2 Analyse marketing : BlackBerry Torch 1 Introduction Le marché des téléphones portables est en pleine restructuration depuis l'arrivée de l'iphone

Plus en détail

Incitations à l acquisition de véhicules neufs moins polluants en 2014

Incitations à l acquisition de véhicules neufs moins polluants en 2014 Incitations à l acquisition de véhicules neufs moins polluants Incitations à l acquisition de véhicules neufs moins polluants en 2014 2014 PREAMBULE Afin d inciter les particuliers, les entreprises et

Plus en détail

Paris, le 7 juillet 2010 RÉSULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2010 CITROËN : LA DYNAMIQUE CRÉATIVE TECHNOLOGIE

Paris, le 7 juillet 2010 RÉSULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2010 CITROËN : LA DYNAMIQUE CRÉATIVE TECHNOLOGIE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 7 juillet 2010 RÉSULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2010 CITROËN : LA DYNAMIQUE CRÉATIVE TECHNOLOGIE FAITS MARQUANTS Une hausse de 17 % des ventes CITROËN dans le monde

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Sèvres, le 30 avril 2014 Chiffre d affaires du Forte progression des pôles Santé et Biens de consommation Léger retrait du chiffre d affaires Groupe impacté par le recul des ventes

Plus en détail

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise Tourisme en bref Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires www.canada.travel/entreprise Juin Volume 6, numéro 6 Points saillants Grâce à une croissance économique soutenue, le nombre de voyageurs

Plus en détail

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Crise économique mondiale et impacts réels sur les entreprises manufacturières québécoises et canadiennes EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Agenda I Crises et conséquences

Plus en détail

Redistribution des cartes dans le paysage automobile français

Redistribution des cartes dans le paysage automobile français Redistributiondescartesdanslepaysageautomobilefrançais L analysetendancielleduprofiletducomportementdesautomobilistesde2003àaujourd hui Laréalitésousleschiffres Deparsamaturité,lesecteurautomobilefrançaisestconsidéréàjustetitrecommeunmarchéde

Plus en détail

Panorama du marché du crédit à la consommation en Europe en 2014

Panorama du marché du crédit à la consommation en Europe en 2014 Panorama du marché du crédit à la consommation en Europe en 2014 Pour la 8 ème année consécutive, Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du marché du crédit à la consommation

Plus en détail

Assurer notre développement malgréles vents contraires. 12 septembre 2011

Assurer notre développement malgréles vents contraires. 12 septembre 2011 Assurer notre développement malgréles vents contraires 12 septembre 2011 Une période contrastée I. Des développements majeurs II. dans un contexte européen difficile III. Nos plans d action pour assurer

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Avril 2012 ACTIVITE DANS L INDUSTRIE En mars, le climat des affaires s accroît légèrement après sept mois consécutifs de baisse : l indicateur correspondant augmente de 3 points mais

Plus en détail

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E. Coface débute l année 2015 avec des résultats solides: chiffre d affaires et rentabilité en hausse pour le T1

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E. Coface débute l année 2015 avec des résultats solides: chiffre d affaires et rentabilité en hausse pour le T1 Paris, 5 mai 2015 Coface débute l année 2015 avec des résultats solides: chiffre d affaires et rentabilité en hausse pour le T1 Croissance du chiffre d affaires : +5,3% à périmètre et change courants (+2,3%

Plus en détail

Les chiffres clefs du livre et de l édition

Les chiffres clefs du livre et de l édition Les chiffres clefs du livre et de l édition Livre Paris / Forum Pro Le 17 mars 2016 L écosystème du livre Un secteur majeur au sein des industries culturelles L édition de livres: 1 er producteur de contenus

Plus en détail

A retenir au 4 ème trimestre 2012. Le marché de la location longue durée 2 ème trimestre 2013

A retenir au 4 ème trimestre 2012. Le marché de la location longue durée 2 ème trimestre 2013 La Lettre du A retenir au 4 ème trimestre 2012 Le marché de la location longue durée 2 ème trimestre 2013 Le marché de la location longue durée (*) 2 ème trimestre 2013 1 - Contexte du marché automobile

Plus en détail

Les mandataires auto, grands gagnants de la reprise du marché automobile en Europe

Les mandataires auto, grands gagnants de la reprise du marché automobile en Europe Les mandataires auto, grands gagnants de la reprise du marché automobile en Europe Pour acheter leur voiture neuve, les consommateurs se tournent vers les mandataires automobiles Selon les chiffres publiés

Plus en détail

Thème 3 : Marchés et prix

Thème 3 : Marchés et prix Thème 3 : Marchés et prix Séquence : Marché et prix Question 1 : Comment se forment les prix sur un marché? Détermination du contexte : Effectifs : 35 élèves Salles : grande salle dans laquelle les élèves

Plus en détail

THEME 3 : MARCHES ET PRIX CHAPITRE : LA DETERMINATION DU PRIX D EQUILIBRE SUR UN MARCHE ET LES VARIATIONS DE PRIX. Prérequis : Couts de production

THEME 3 : MARCHES ET PRIX CHAPITRE : LA DETERMINATION DU PRIX D EQUILIBRE SUR UN MARCHE ET LES VARIATIONS DE PRIX. Prérequis : Couts de production THEME 3 : MARCHES ET PRIX CHAPITRE : LA DETERMINATION DU PRIX D EQUILIBRE SUR UN MARCHE ET LES VARIATIONS DE PRIX Prérequis : Couts de production I. LA DETERMINATION DU PRIX D EQUILIBRE SUR UN MARCHE.

Plus en détail

BAC PRO Gep éditions, 2009 ISBN : 978-2-84425-687-4

BAC PRO Gep éditions, 2009 ISBN : 978-2-84425-687-4 BAC PRO Rôle, objectifs et moyens d action d un point de vente 1 FICHE Être capable de Définir et comprendre le rôle et les objectifs d un point de vente. Identifier comment le magasin peut atteindre ses

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE FRANCE ZONE EURO 1. Crédits nouveaux au secteur privé en septembre 2012 : tassement pour les entreprises, contraction pour les ménages 2. Déficit

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 3 novembre 03 COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES RÉSULTATS DU TROISIÈME TRIMESTRE ET DES NEUF PREMIERS MOIS 03 POURSUITE AU TROISIÈME TRIMESTRE DES TENDANCES CONSTATÉES AU DEUXIÈME TRIMESTRE - BONNE

Plus en détail

Principes de rémunération des plans d intéressement long terme

Principes de rémunération des plans d intéressement long terme Principes de rémunération des plans d intéressement long terme Le présent document a pour objet de préciser les principes de rémunération mis en œuvre dans les plans d intéressement à long terme («LTI»)

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA PLATEFORME DE LA FILIÈRE AUTOMOBILE (PFA)

PRÉSENTATION DE LA PLATEFORME DE LA FILIÈRE AUTOMOBILE (PFA) PRÉSENTATION DE LA PLATEFORME DE LA FILIÈRE AUTOMOBILE (PFA) CSFR ÎLE-DE-FRANCE 30/01/2013 1 Union européenne 27 pays : Production et immatriculations de voitures particulières neuves Sources respectives

Plus en détail

Comparaisons 2 èmes trimestres 2014 et 2015

Comparaisons 2 èmes trimestres 2014 et 2015 embre 2012 Comparaisons 2 èmes trimestres 2014 et 2015 ENTREPRISES Créations d entreprises Liquidations judiciaires Crédits à l équipement Permis de construire de locaux Investissements des entreprises

Plus en détail

Conférence de presse

Conférence de presse Conférence de presse 5 novembre 2013 Résultats Trimestriels 3 des Loueurs de Voitures en Longue durée Conférence de presse Jean-François Chanal, Président SNLVLD Laurent Corbellini, Président de la commission

Plus en détail

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages François MOISAN Directeur exécutif de la stratégie et de la recherche Directeur scientifique ADEME Agence de l environnement

Plus en détail

Contenu du chapitre. 1. La demande du marché. L offre et la demande. La notion de Demande. Chapitre 1 D 1

Contenu du chapitre. 1. La demande du marché. L offre et la demande. La notion de Demande. Chapitre 1 D 1 L offre et la Chapitre 1 Contenu du chapitre 1. La du marché 2. L offre du marché 3. L équilibre du marché 4. Application: magnétoscope vs lecteur DVD 2 La notion de Demande 1. La du marché Prix C DEMANDE

Plus en détail

1 Questionnaire à choix multiples

1 Questionnaire à choix multiples EXAMEN FINAL mercredi 19 janvier 2011, Durée h00 Pierre Fleckinger Une attention particulière doit être portée à la rédaction et à l explication des calculs faits. Utiliser un feuillet simple pour le QCM

Plus en détail

Introduction aux Principes d Economie

Introduction aux Principes d Economie Université de Rennes 1 Année 2000-2001 Examen AES 1 ère année Introduction aux Principes d Economie Session de septembre Thierry PENARD (Durée : 2 heures) Correction Exercice 1 : Le marché des téléphones

Plus en détail

CONNAISSANCES : Je sais Je ne sais pas

CONNAISSANCES : Je sais Je ne sais pas FICHE DE PRÉSENTATION DE LA LEÇON PARTIE I : DES ÉCHANGES À LA DIMENSION DU MONDE CHAP. II : LES ÉCHANGES DE MARCHANDISES Comment les marchandises sont-elles échangées dans le monde? PLAN DU COURS : Transport

Plus en détail

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 COMMISSION EUROPEENNE MÉMO Bruxelles, le 8 novembre 2012 Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 L objet du plan d action présenté aujourd hui par la Commission européenne (voir IP/12/1187)

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail

Thierry Laborde Administrateur, Directeur général BNP Paribas Personal Finance

Thierry Laborde Administrateur, Directeur général BNP Paribas Personal Finance Conférence de presse Paris, le 25 septembre 2012 Thierry Laborde Administrateur, Directeur général BNP Paribas Personal Finance 2 Flavien Neuvy Responsable de L Observatoire Cetelem 3 Méthodologie Enquête

Plus en détail

Automobile : le coup de frein?

Automobile : le coup de frein? Automobile : le coup de frein? Wilfried Verstraete, Président du Directoire d Euler Hermes Ludovic Subran, Chef Economiste et Directeur de la Recherche Yann Lacroix, Responsable Etudes sectorielles Conférence

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013

L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Paris, le 15 octobre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE L analyse des marchés immobiliers par Crédit Foncier Immobilier sur les 9 premiers mois de 2013 Un marché immobilier résidentiel caractérisé par une baisse

Plus en détail

La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 2014

La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 2014 PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES Québec, 16 janvier 214 La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 214 Hélène Bégin Économiste principale 11 18 16 14 12 Québec La province

Plus en détail

Croissance soutenue du chiffre d affaires au 1 er trimestre 2011

Croissance soutenue du chiffre d affaires au 1 er trimestre 2011 Communiqué de presse Information trimestrielle Paris, le 20 avril 2011 Croissance soutenue du chiffre d affaires au 1 er trimestre 2011 Progression de +5,8% du chiffre d affaires en données publiées et

Plus en détail

FICHES THÉMATIQUES. Le commerce et la réparation automobile

FICHES THÉMATIQUES. Le commerce et la réparation automobile FICHES THÉMATIQUES Le commerce et la réparation automobile 2.1 Commerce, entretien et réparation automobile Le commerce de véhicules automobiles compte près de 24 entreprises en 4. Plus de 68 % des entreprises

Plus en détail

Introduction à la Microéconomie Contrôle continu Licence 1 Economie-Gestion 2009/2010 Enseignants : E. Darmon F.Moizeau B.Tarroux

Introduction à la Microéconomie Contrôle continu Licence 1 Economie-Gestion 2009/2010 Enseignants : E. Darmon F.Moizeau B.Tarroux Nom : Prénom : Num Etudiant : Groupe de TD : Introduction à la Microéconomie Contrôle continu Licence 1 Economie-Gestion 2009/2010 Enseignants : E. Darmon F.Moizeau B.Tarroux PRECISEZ ICI SI VOUS AVEZ

Plus en détail

Sont présentés ci-dessous les principaux risques et facteurs de risques auxquels le Groupe est confronté. L analyse et le

Sont présentés ci-dessous les principaux risques et facteurs de risques auxquels le Groupe est confronté. L analyse et le Sont présentés ci-dessous les principaux risques et facteurs de risques auxquels le Groupe est confronté. L analyse et le management des risques constituent un enjeu majeur pour la pérennité du Groupe

Plus en détail

2014-2015. Perspectives économiques

2014-2015. Perspectives économiques 2014-2015 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

Chiffre d affaires au 31 décembre 2008

Chiffre d affaires au 31 décembre 2008 Chiffre d affaires au Chiffre d affaires au en retrait de 3,0% à périmètre et taux Solide performance, notamment dans l activité Ciment, compte tenu de la forte dégradation du contexte macroéconomique.

Plus en détail

Points forts UN RETOUR DE CROISSANCE BILAN TOURISME 2011. De la Polynésie française

Points forts UN RETOUR DE CROISSANCE BILAN TOURISME 2011. De la Polynésie française Points forts 2 BILAN TOURISME 211 UN RETOUR DE CROISSANCE INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE Après un premier semestre encourageant et un second plus morose, les arrivées touristiques

Plus en détail

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : AIDES À L ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : AIDES À L ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : AIDES À L ACQUISITION DE VÉHICULES PROPRES Version du 01/10/ à 16:07:10 PROGRAMME 791 : CONTRIBUTION AU FINANCEMENT DE L ATTRIBUTION D AIDES À L ACQUISITION

Plus en détail

2009 : crise ou reprise?

2009 : crise ou reprise? Conférence de presse 2009 : crise ou reprise? Les indicateurs uniques Contact presse: Maël Bernier-Resch: 06.32.86.92.98 / 01.55.80.58.66 mael.bernier-resch@empruntis.com Les prix aujourd hui Les taux

Plus en détail

Résultat du commerce extérieur

Résultat du commerce extérieur Publication Statistique P 0104 Résultat du commerce extérieur Octobre 2012 Prochaine publication Novembre 2012 06 Décembre 2012 Date prévue de parution Pour plus de détails, contacter l unité information

Plus en détail

GROUPE BEL PERFORMANCES ET PERSPECTIVES 2015. Sablé-sur-Sarthe 24 juin 2015

GROUPE BEL PERFORMANCES ET PERSPECTIVES 2015. Sablé-sur-Sarthe 24 juin 2015 GROUPE BEL PERFORMANCES ET PERSPECTIVES 2015 Sablé-sur-Sarthe 24 juin 2015 LE GROUPE BEL 150 ANS DE SUCCESS STORY Antoine Fiévet, Président-Directeur Général 150 ANS D AUDACE FAMILIALE ET D EXPERTISE 1865

Plus en détail

Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO. Le Financement Automobile

Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO. Le Financement Automobile Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO Le Financement Automobile Étude de SOFINCO Octobre 2008 Le financement automobile Synthèse : «pas de vente automobile sans crédit» Très tôt, le crédit a

Plus en détail

Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS

Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS Le scénario de référence L'étude WETO (World energy, technology and climate policy outlook) présente

Plus en détail

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 COMMUNIQUE DE PRESSE - DIFFUSION IMMEDIATE Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 Chiffre d affaires 2010 : 540 m - Réduction de l'activité en immobilier d'entreprise Hausse du carnet de

Plus en détail

IMPORTEURS - EXPORTATEURS

IMPORTEURS - EXPORTATEURS Août 2013 IMPORTEURS - EXPORTATEURS Service Etudes CCI Indre Importateurs - Exportateurs Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE Page LES OPERATEURS DU COMMERCE INTERNATIONAL

Plus en détail

FAQ REFERENCEMENT DES HOTELS DANS LES GPS

FAQ REFERENCEMENT DES HOTELS DANS LES GPS FAQ REFERENCEMENT DES HOTELS DANS LES GPS QUESTIONS / REPONSES FREQUENTES POUR LE REFERENCEMNT DANS LES GPS F A Q Q u i e s t N AV T E Q? NAVTEQ est le leader mondial de cartographie numérique pour GPS.

Plus en détail

Alstom publie des résultats 2011/12 conformes à ses prévisions et enregistre un niveau élevé de commandes

Alstom publie des résultats 2011/12 conformes à ses prévisions et enregistre un niveau élevé de commandes Communiqué de presse 4 mai 2012 Alstom publie des résultats 2011/12 conformes à ses prévisions et enregistre un niveau élevé de commandes Entre le 1 er avril 2011 et le 31 mars 2012, Alstom a enregistré

Plus en détail

1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise?

1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise? 1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise? 1. 4 - Le Haut de gamme survira-t-il à la crise? Jean-Marc Bellaiche (Boston Consulting Groupe) «Le secteur du luxe, de taille modeste au début

Plus en détail