Suggestions de lecture - N 26 - janvier 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lettre @ Suggestions de lecture - N 26 - janvier 2015"

Transcription

1 Suggestions de lecture - N 26 - janvier 2015 La nouvelle société du coût marginal zéro : l'internet des objets, l'émergence des communaux collaboratifs et l'éclipse du capitalisme Jeremy Rifkin Les règles du grand jeu de l'économie mondiale sont en train de changer. Le capitalisme se meurt et un nouveau paradigme qui va tout bousculer est en train de s'installer : les communaux collaboratifs. C'est une nouvelle économie collaborative qui se développe où la valeur d'usage prime sur la propriété - déjà très implantés avec l'auto-partage, le crowfunding, les A.M.A.P., le couchsurfing, les producteurs contributifs, d'énergie verte ou même d'objets avec les imprimantes 3D - offrent un espace où des milliards de personnes s'engagent dans les aspects profondément sociaux de la vie. Un espace fait de millions (au sens littéral du terme) d'organisations autogérées qui créent le capital social de la société. Ce qui les rend plus pertinents aujourd'hui qu'à tout autre époque, c'est que le développement de l'internet des objets optimise comme jamais les valeurs et les principes qui animent cette forme d'autogestion institutionnalisée. Sans même que nous en ayons conscience, l'internet des objets est déjà omniprésent dans notre quotidien. Éditeur : Les Liens qui libèrent Cote : C L économie du bonheur Claudia Senik La modernité démocratique a fait du bonheur une idée neuve, un principe constitutionnel, presque un devoir. Dès lors que l'individu est reconnu comme la figure centrale du monde, son bonheur devient l'objectif de la société tout entière. Si le bonheur est in fine la mesure de tout choix, il importe de lui trouver une métrique, même approximative. C'est pourquoi un nouveau matériau, accumulé depuis une quarantaine d'années, vient étendre le champ des grandeurs observables par les chercheurs en sciences sociales. Il s'agit du niveau de bonheur déclaré par les individus lors des grandes enquêtes auprès de la population, qui vient s'ajouter aux grands indicateurs mesurant la richesse d'une société. La problématique centrale de l'économie du bonheur concerne la croissance. Cette dernière rend-elle vraiment les gens plus heureux? Dans le cas contraire, faut-il mesurer le bien-être au-delà du PIB, voire changer de modèle économique? Éditeur : Seuil - La République des idées Cote : C bis 1

2 Métropoles et dynamiques entrepreneuriales Pierre-Philippe Combes, Miren Lafourcade L'avènement des très grandes villes à l'échelle mondiale est un fait marquant du siècle écoulé. Elles sont des lieux d'innovation et de diffusion des idées, des matrices pour l'amélioration des compétences des acteurs économiques, des points nodaux dans l'organisation des firmes multinationales et constituent le terreau de la création d'entreprises et de l'entrepreneuriat : bref, ce sont les foyers des plus forts potentiels de croissance. L'ouvrage rappelle combien le rapprochement géographique des acteurs économiques génère des gains qui peuvent prendre différentes formes, qu'il s'agisse d'économies de localisation, d'agglomération ou d'urbanisation. Mais des coûts fonciers, de congestion ou environnementaux sont susceptibles de contrebalancer ces bénéfices, ce qui pose, in fine, la question de la taille et de la forme optimale des très grandes villes. Éditeur : Chambre de commerce et d'industrie de Paris Île-de-France Cote : C L industrie jardinière du territoire ou Comment les entreprises s engagent dans le développement des compétences Émilie Bourdu, Cathy Dubois, Olivier Meriaux, Louis Gallois (Préfacier) Les destructions d'emplois industriels relayées dans les médias masquent les difficultés de recrutement dans l'industrie. Ces difficultés pèsent sur le développement et la compétitivité des entreprises. De nombreux acteurs, publics ou privés, locaux et nationaux, se mobilisent face à ce problème. Cette étude de La Fabrique de l'industrie analyse les relations entre les entreprises industrielles et les territoires dans le domaine des ressources humaines et rend compte de diverses démarches d'entreprises qui s'impliquent avec succès dans le développement local des compétences. La métaphore du jardinier vient caractériser ce type d'investissement territorial. Ces entreprises de toutes tailles s'investissent au bénéfice des personnes à la recherche d'un emploi, des territoires, de leurs partenaires économiques et de leurs salariés. Dès lors, leur capacité à construire des actions bien adaptées au contexte local doit être pleinement reconnue et soutenue par les pouvoirs publics et les autres parties prenantes des territoires. Éditeur : Presse de l École des mines Cote : C

3 Les emplois atypiques : Quelles réponses au besoin de flexicurité? Christophe Everaere Travail à temps partiel, CDD, intérim, mais aussi portage salarial, groupements d'employeurs, travail à temps partagé, coopératives d'activités et d'emploi et prêt de personnel interentreprises à but non lucratif : les emplois atypiques désignent les emplois qui dérogent au contrat de travail standard qu'est le CDI à temps plein, exercé dans les locaux de l'employeur. Ils visent à procurer de la flexibilité aux entreprises utilisatrices, tout en évitant la précarité aux individus. Ce double objectif est-il atteint? Afin de répondre à cette question, cet ouvrage propose une vue d'ensemble de ces emplois atypiques, un descriptif de chacun d'eux et une analyse comparative. Il explique en outre pourquoi certains emplois atypiques, pourtant sécurisés, concernent très peu de personnes. La situation des auto-entrepreneurs et des stagiaires est également prise en compte. Même s'ils ne disposent pas d'un contrat de travail, au sens juridique du terme, les auto-entrepreneurs et les stagiaires n'en constituent pas moins des sources de flexibilité supplémentaires pour les entreprises, aux vertus sécurisantes très discutables pour les personnes concernées. Éditeur : Liaisons sociales Cote : C La sécurisation des parcours professionnels Jacky Fayolle, Florian Guyot Depuis le milieu des années 1990, les pays européens sont à la recherche de nouveaux modèles de politique de l'emploi pour endiguer la montée du chômage et dynamiser la création d'emplois. A partir des expériences des pays nordiques, le terme de flexisécurité a été repris par l'union européenne, mais il englobe des réalités trop différentes entre pays membres pour que le concept prenne véritablement corps. En France, le vocable de sécurisation des parcours professionnels a émergé à partir des années 2000 et semble aujourd'hui faire consensus. Pourtant, comme le montrent les derniers accords interprofessionnels, il recouvre, auprès des acteurs sociaux et des experts, des conceptions différenciées - à la mesure des défis de la mondialisation économique et des enjeux d'un syndicalisme en quête de renouveau. Cet ouvrage ouvre des pistes de réflexion en faveur d'une mutation systémique des politiques de l'emploi, afin d'améliorer leur efficacité économique et sociale et de donner véritablement sens à la sécurisation des parcours professionnels. Éditeur : Presses de Sciences Po Cote : D

4 Atlas des inégalités : les Français face à la crise Hervé Le Bras Plus de 120 cartes et infographies pour dresser l'état des inégalités en France. Densité démographique, mortalité, fécondité : un portrait de la population française. Les territoires de l'inégalité : chômage, éducation, revenus. Les facteurs déterminants de l'exclusion. La géographie du vote : l'expression politique d'un désarroi. Les cartes inédites soulignent crûment les différences de patrimoine, d'éducation, de réseau de relations, de sexe, de mentalité, qui fabriquent l'inégalité des chances et des revenus. Un ouvrage essentiel pour comprendre la France contemporaine et envisager les moyens de son redressement. Éditeur : Autrement Cote : C Bien ou mal payés? : les travailleurs du public et du privé jugent leurs salaires Christian Baudelot, Damien Cartron, Jérôme Gautié et al. Composante essentielle du niveau de vie, le salaire est un enjeu considérable pour la majorité des travailleurs. Comment les salariés' perçoivent-ils à la fois le salaire qu'ils reçoivent et les écarts qui le séparent de celui des autres? Quels sont les critères de justice auxquels ils se réfèrent? Pour comprendre les modalités subjectives de la perception des salaires, une grande enquête - "SalSa" ("Les salaires vus par les salariés") - a été menée auprès d'un échantillon de salariés des entreprises et de la fonction publique, soit plus de personnes. Si la comparaison entre les deux secteurs (privé et public) se heurte à des difficultés méthodologiques, elle n'en est pas moins éclairante. Entre le milieu des années 1990 et la fin des années 2000, on assiste à un renversement de l'écart de satisfaction entre les deux secteurs : à tous les niveaux, les agents de la fonction publique se déclarent aujourd'hui nettement moins satisfaits que leurs homologues des entreprises, alors que c'était l'inverse il y a vingt ans. Ce renversement, en partie fondé sur des changements importants dans la hiérarchie des salaires, semble largement amplifié par les comparaisons salariales au sein de chaque secteur et entre les secteurs, à travers les sentiments d'espoir et de frustration qu'elles suscitent. Éditeur : Rue d'ulm Cote : D

5 Gaz de schiste : la nouvelle donne énergétique - Enjeux techniques, économiques, écologiques et géostratégiques Guillaume Charon "Gaz de schiste : la fin" ; "Le mirage évanoui" ; "Des coûts de production élevés", "Le gaz de schiste vous rend heureux" ; "Miracle en Californie" ; "Le gaz de schiste sauve l'industrie américaine"... Le développement des gaz de schiste est au cœur des débats. Toutefois le sujet et ses enjeux restent difficiles à appréhender. Les nouvelles contradictoires se télescopent tandis que la rhétorique et la posture se substituent trop souvent à l'expertise et à l'objectivité. Dépassionnant le débat et au terme de deux années d'une analyse approfondie, l'auteur lève le voile sur l'industrie du gaz de schiste et explique, pas à pas, comment cette ressource transforme en profondeur le monde énergétique et les rapports de force économiques et géopolitiques. Destiné à un public de spécialistes, décideurs politiques ou simples citoyens, cet ouvrage apporte des réponses claires, argumentées et chiffrées aux questions qui agitent le débat : combien d'éoliennes pour remplacer une production de gaz de schiste? Quels sont les risques environnementaux? Comment les éviter? Quelles retombées économiques pour les consommateurs, les industriels ou les États? Éditeur : Technip Cote : C L économie circulaire : les enjeux économiques d une transition écologique - Responsabilité & environnement Annales des mines Né à une époque où les ressources étaient abondantes et quasi gratuites, le modèle économique actuel a toujours fait une utilisation intensive desdites ressources, ce qui a conduit à la dégradation de notre capital naturel et a contribué au changement climatique. Il est aujourd hui indispensable de rompre avec ce modèle linéaire (extraire, fabriquer, utiliser, jeter) au profit d un modèle circulaire qui prône non seulement une utilisation optimisée de chaque ressource, mais aussi une réutilisation de celle-ci. La concrétisation d un tel changement exige la mise en œuvre de stratégies ambitieuses, c est ce à quoi s emploie aujourd hui la Commission européenne. Éditeur : Eska Cote : B

6 Chine : colosse aux pieds d argile - Quand la Chine vacillera Dominique Jolly De retour de Chine où il a passé une année au cœur du monde des affaires, Dominique Jolly rectifie dans ce livre l'image donnée de ce pays par une littérature trop complaisante. Derrière la façade du succès économique, industriel, financier et peut-être bientôt technologique, se cachent bien des fragilités, des désillusions, des menaces que nous aurions tort de ne pas reconnaître. Éditeur : Maxima Cote : C Chine-Algérie : une relation singulière en Afrique Thierry Pairault, Fatiha Talahite L'Algérie socialiste entretenait déjà des relations amicales avec la Chine maoïste. Paradoxalement, c'est dans les années 1990 et 2000, alors qu'elle abandonne la référence officielle au socialisme, que les échanges économiques, commerciaux et humains entre les deux pays connaissent une expansion sans précédent. Si rapide qu'elle a pu alimenter des fantasmes sur la présence et les visées chinoises en Algérie. C'est cette accélération brutale de l'histoire des relations sino-algériennes qui est interrogée dans cet ouvrage. D'abord pour tenter d'en évaluer l'ampleur et les contours, puis, dans une perspective comparative, pour relativiser le phénomène au regard de ce qui se passe sur le continent africain. Ainsi sont détaillées les stratégies chinoises d'implantation et leur impact sur l'économie et la société algériennes, en particulier par comparaison à d'autres expériences au Maghreb et en Afrique sub-saharienne. L'analyse porte alors sur les défis institutionnels, géopolitiques, commerciaux et technologiques que génère l'émergence de la Chine en Afrique. Éditeur : Riveneuve Cote : C

7 Analyse statistique des données longitudinales Jean-Jacques Droesbeke, Gilbert Saporta L'analyse statistique des données longitudinales concerne l'étude de phénomènes individuels évoluant dans le temps, soumis ou non à des facteurs de variabilité. A ce titre, elle utilise la théorie des processus stochastiques pour modéliser les phénomènes, mais ne se réduit pas à cela : de nombreux développements théoriques et pratiques sont nécessaires pour estimer les paramètres de ces modèles et procéder à des tests les concernant. Ce thème est fédérateur car il concerne aussi bien les théoriciens que les praticiens de divers domaines : biostatisticiens (étude de l'effet de médicaments...), économètres (données de panel), démographes, biométriciens, etc... Éditeur : Technip Date de parution : 2010 Cote : C La possibilité des nombres Frédéric Patras Le nombre est, avec la géométrie, à l'origine de la pensée mathématique. Depuis l'activité de dénombrement la plus élémentaire jusqu'aux utilisations qui en sont faites dans les théories contemporaines, il s'agit d'une notion universelle par excellence, présente aussi bien dans la vie de tous les jours que dans les débats mathématiques ou logiques les plus avancés. Pour autant, en dépit de l'évidence qui accompagne ses usages quotidiens, sa compréhension est loin d'aller de soi et présente deux caractéristiques en apparence contradictoires. Tout d'abord, des origines de la civilisation à aujourd'hui, la compréhension intuitive que nous avons des nombres dits " naturels " n'a probablement guère changé ; pourtant, leur théorisation au sein des mathématiques a sans cesse évolué, faisant du concept de nombre l'arbitre de débats parmi les plus profonds ayant animé la pensée mathématique et philosophique. Il en résulte une variété étonnante de points de vue depuis lesquels leur nature profonde se laisse entrevoir. C'est à cette variété, à la beauté et la profondeur des analyses et des travaux qui la sous-tendent, que La Possibilité des nombres est consacrée. Éditeur : Puf Cote : C Pour toute remarque ou renseignement complémentaire, contactez Bibliothèque Insee 7

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir?

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? étude Bird & Bird et Buy.O Group Empower your Business Relationships Edito Globalisation, démocratisation de

Plus en détail

La croissance chinoise

La croissance chinoise Lacroissancechinoise Aprèspresque30ansd économiemaoïste,lachines estengagéedepuis1978,sousl impulsionde Deng Xiaoping, sur la voie de la modernisation économique. Les «Quatre Modernisations» industrie,agriculture,rechercheetdéfense

Plus en détail

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles aria DIRECCTE A Q U I T A I N E Collection «Études» N 09 Juin 2011 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI SERVICE ÉTUDES, STATISTIQUES, ÉVALUATION

Plus en détail

Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management

Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management Paris, le 4 septembre 2014 Baromètre Eurosearch & Associés Optimisation des ressources de management Eurosearch & Associés, société spécialisée dans le Conseil en Ressources de Management, dévoile la deuxième

Plus en détail

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Cluj-Napoca / Transylvanie http://www.institutfrancais-roumanie.com Appel à contribution

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

De la sécurité de l emploi à la sécurisation des parcours 1969-2014. René Bagorski - de la sécurité de l'emploi à la sécurisation des parcours

De la sécurité de l emploi à la sécurisation des parcours 1969-2014. René Bagorski - de la sécurité de l'emploi à la sécurisation des parcours De la sécurité de l emploi à la sécurisation des parcours 1969-2014 René Bagorski - de la sécurité de l'emploi à la sécurisation des parcours 1 Historique En 1946, le droit à la formation professionnelle

Plus en détail

Conseil opérationnel en transformation des organisations

Conseil opérationnel en transformation des organisations Conseil opérationnel en transformation des organisations STRICTEMENT CONFIDENTIEL Toute reproduction ou utilisation de ces informations sans autorisation préalable de Calliopa est interdite Un cabinet

Plus en détail

Principes européens et code de conduite. Préparer et gérer des restructurations pour un avenir durable

Principes européens et code de conduite. Préparer et gérer des restructurations pour un avenir durable Principes européens et code de conduite Préparer et gérer des restructurations pour un avenir durable Une proposition du réseau IRENE Préambule Le réseau IRENE réunit des praticiens, experts, chercheurs,

Plus en détail

SATISFACTION INTERROGATION ENQUÊTE SUJET CROISée DéVELOPPEMENT employeurs SENIOR / salariés VIE D ENTREPRISE SALAIRe SERVICE

SATISFACTION INTERROGATION ENQUÊTE SUJET CROISée DéVELOPPEMENT employeurs SENIOR / salariés VIE D ENTREPRISE SALAIRe SERVICE OBSERVATOIRE ENQUÊTE ANALYSE ENTREPRISE CADRE EMPLOYéS PME ACTIVITé FORMATION EMPLOI CHEF D ENTREPRISE QUESTION SATISFACTION INTERROGATION SUJET DéVELOPPEMENT SENIOR VIE D ENTREPRISE évolution ACTIon FEMMES

Plus en détail

Épreuve n 11 : contrôle de gestion

Épreuve n 11 : contrôle de gestion Épreuve n 11 : contrôle de gestion Nature : épreuve écrite portant sur l étude d une ou de plusieurs situations pratiques et/ou un ou plusieurs excercices et/ou une ou plusieurs questions. Durée : 4 heures.

Plus en détail

La Qualité de Vie au Travail, Pourquoi aujourd hui? C est quoi? Pour faire quoi? Comment? Jeudi 5 février 2015 Rencontre Prévention - STSM

La Qualité de Vie au Travail, Pourquoi aujourd hui? C est quoi? Pour faire quoi? Comment? Jeudi 5 février 2015 Rencontre Prévention - STSM La Qualité de Vie au Travail, Pourquoi aujourd hui? C est quoi? Pour faire quoi? Comment? Jeudi 5 février 2015 Rencontre Prévention - STSM Organisation générale Une association paritaire Un conseil d administration

Plus en détail

Statistiques structurelles sur les entreprises

Statistiques structurelles sur les entreprises 1 Statistiques structurelles sur les entreprises - Analyse Statistiques structurelles sur les entreprises Un aperçu de la structure de l'économie belge en 2011 et des possibilités offertes par cette source

Plus en détail

Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Alain MULARD Consultant-Formateur Elu local

Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Alain MULARD Consultant-Formateur Elu local Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Consultant-Formateur Elu local Une question bien embarrassante! Parce qu elle renvoie à la capacité d une organisation

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TERTIAIRES SESSION 2013

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TERTIAIRES SESSION 2013 La commission de choix de sujets a rédigé cette proposition de corrigé, à partir des enrichissements successifs apportés aux différents stades d élaboration et de contrôle des sujets. Pour autant, ce document

Plus en détail

EcoSenS : système partenarial de développement de l Economie sociale et solidaire

EcoSenS : système partenarial de développement de l Economie sociale et solidaire EcoSenS : système partenarial de développement de l Economie sociale et solidaire Parler d économie sociale et solidaire n est plus aujourd hui ni une incongruité, ni une affirmation écoutée avec commisération

Plus en détail

«Challenging social reality, inspiring experiences»

«Challenging social reality, inspiring experiences» «Challenging social reality, inspiring experiences» Cornélia Federkeil-Giroux Mutualité Française représentante de l Association internationale de la mutualité (AIM) 1 L Association internationale de la

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

Le taux de création et de survie des entreprises par zone d emploi

Le taux de création et de survie des entreprises par zone d emploi Thème : Société de la connaissance et développement socio-économique Orientation : S adapter aux changements structurels de l économie et répondre aux défis de la mondialisation Le taux de création et

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Démarche Assurance Qualité et Gouvernance des universités Algériennes

Démarche Assurance Qualité et Gouvernance des universités Algériennes Démarche Assurance Qualité et Gouvernance des universités Algériennes Pour une stratégie de l'enseignement supérieur à l'horizon 2030 Professeur Abdelhamid Djekoun Recteur de l université de Constantine

Plus en détail

Territoire. Territoire. Parc d activités économiques. Quartier populaire

Territoire. Territoire. Parc d activités économiques. Quartier populaire rural Centre-ville Quartier populaire Parc d activités économiques Problématique Problématique enclavé Banlieue pavillonnaire Problematique Problematique Insertion Petite enfance Problématique Problématique

Plus en détail

«Accords d entreprises sur la GPEC : réalités et stratégies de mise en œuvre»

«Accords d entreprises sur la GPEC : réalités et stratégies de mise en œuvre» «Accords d entreprises sur la GPEC : réalités et stratégies de mise en œuvre» GREGOR Journée d étude Chaire MAI 19 mars 2012 Chaire MAI - 19 mars 2013-1 Plan de la présentation 1 Champ de la recherche,

Plus en détail

Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains

Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains Promouvoir l'agriculture familiale pour résoudre les grands défis contemporains MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Le secteur agricole est

Plus en détail

La santé au travail des cheminots en région Bretagne Enquête pour le CER et la Mutuelle Entrain

La santé au travail des cheminots en région Bretagne Enquête pour le CER et la Mutuelle Entrain La santé au travail des cheminots en région Bretagne Enquête pour le CER et la Mutuelle Entrain Présentation des résultats de l enquête auprès des salariés Sommaire A- La démarche 1. Méthodologie de l

Plus en détail

Les approches de la précarité énergétique en Allemagne

Les approches de la précarité énergétique en Allemagne Les approches de la précarité énergétique en Allemagne Ute DUBOIS, ISG Business School, Paris, ute.dubois@isg.fr Ines MAYER, European Institute for Energy Research (EIFER), Karlsruhe mayer@eifer.org Atelier

Plus en détail

FIDELITY PERCO. Conférence de presse 22 mai 2008. Présentation F. Chassagne Résultats Enquête TNS Sofres

FIDELITY PERCO. Conférence de presse 22 mai 2008. Présentation F. Chassagne Résultats Enquête TNS Sofres FIDELITY PERCO Conférence de presse 22 mai 2008 Présentation F. Chassagne Résultats Enquête TNS Sofres Fiche technique Échantillon : Cible : DRH et DAF en entreprises d au moins 200 salariés Échantillon

Plus en détail

IEMA-4. Appel à participation

IEMA-4. Appel à participation Appel à participation Les tendances, méthodes et outils de mise en place des cellules de veille et d intelligence économique Sensible aux nouveaux enjeux en matière de veille, d intelligence économique

Plus en détail

Identification d Opportunités d EXportation pour les PME du Québec (IOEX) 30 janvier 2014

Identification d Opportunités d EXportation pour les PME du Québec (IOEX) 30 janvier 2014 Identification d Opportunités d EXportation pour les PME du Québec (IOEX) 30 janvier 2014 Identification d Opportunités d EXportation Questionnement Si, aujourd hui, vous voulez savoir exactement : le

Plus en détail

Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la complémentaire santé collective

Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la complémentaire santé collective Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la santé collective Etude réalisée pour Swiss Life France Contact Ifop : Frédéric Dabi / François KRAUS Directeur d études d opinion 01 72 34 94

Plus en détail

Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013

Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013 Le rôle du gaz naturel dans l approvisionnement énergétique mondial à moyen et long terme Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013 Le rôle du gaz naturel dans

Plus en détail

«QUELLES PERSPECTIVES DE RENFORCEMENT DES RELATIONS DE COOPERATION ENTRE LE MAROC ET LE MEXIQUE?»

«QUELLES PERSPECTIVES DE RENFORCEMENT DES RELATIONS DE COOPERATION ENTRE LE MAROC ET LE MEXIQUE?» CONFERENCE-DEBAT «QUELLES PERSPECTIVES DE RENFORCEMENT DES RELATIONS DE COOPERATION ENTRE LE MAROC ET LE MEXIQUE?» MOT D INTRODUCTION DE M. MOHAMMED TAWFIK MOULINE DIRECTEUR GENERAL DE L INSTITUT ROYAL

Plus en détail

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing Création d un programme de Préparé par Hana Cherif, professeure, Département de stratégie des affaires Danielle Maisonneuve, professeure, Département de communication sociale et publique Francine Charest,

Plus en détail

Principaux partenaires de la CCI Paris Ile-de-France dans la filière des rencontres et événements d affaires

Principaux partenaires de la CCI Paris Ile-de-France dans la filière des rencontres et événements d affaires Principaux partenaires de la CCI Paris Ile-de-France dans la filière des rencontres et événements d affaires ATOUT France ATOUT FRANCE, né du rapprochement en 2009 d ODIT FRANCE et de Maison de la France

Plus en détail

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 ISO 14001: 2015 Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 4115, Rue Sherbrooke Est, Suite 310, Westmount QC H3Z 1K9 T 514.481.3401 / F 514.481.4679

Plus en détail

O. PREAMBULE TECHNOLOGIES ET ECONOMIE VERTES

O. PREAMBULE TECHNOLOGIES ET ECONOMIE VERTES O. PREAMBULE TECHNOLOGIES ET ECONOMIE VERTES 1. Energies renouvelables et accès à l énergie : les modes de consommation et de production d aujourd hui et de demain. Innovations: éolien, hydroélectricité,

Plus en détail

NOS ENGAGEMENTS DURABLES POUR UNE VILLE ET UNE MOBILITÉ INTELLIGENTES ET RESPONSABLES

NOS ENGAGEMENTS DURABLES POUR UNE VILLE ET UNE MOBILITÉ INTELLIGENTES ET RESPONSABLES NOS ENGAGEMENTS DURABLES POUR UNE VILLE ET UNE MOBILITÉ INTELLIGENTES ET RESPONSABLES AU CŒUR DE NOTRE MODÈLE 2813,3 millions d euros de chiffre d affaires* 11 937 collaborateurs dans plus de 60 pays (94,4

Plus en détail

1. Un partenariat innovant

1. Un partenariat innovant 1. Un partenariat innovant Foncière des Régions et AOS Studley ont en commun le succès du projet immobilier d un utilisateur, Suez environnement. Grâce au conseil expert d AOS Studley et aux savoir-faire

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 17 octobre 2014

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 17 octobre 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 17 octobre 2014 La pauvreté et le bien-être en Belgique Chiffres de la pauvreté selon l'enquête SILC Le risque de pauvreté reste stable autour de 15% en Belgique ; 21%

Plus en détail

De meilleures statistiques pour des vies meilleures. PARIS21 Partenariat statistique au service du développement au XXIe siècle

De meilleures statistiques pour des vies meilleures. PARIS21 Partenariat statistique au service du développement au XXIe siècle De meilleures statistiques pour des vies meilleures PARIS21 Partenariat statistique au service du développement au XXIe siècle Présentation de PARIS21 PARIS21 est l acronyme de l anglais Partnership in

Plus en détail

JOURNÉE PORTES OUVERTES

JOURNÉE PORTES OUVERTES JOURNÉE PORTES OUVERTES Approfondir l utilisation d outils RH vers une gestion dynamique et prospective des RH 7 octobre 2014 Mission Conseils et Organisation RH Face aux contraintes d activités, l évolution

Plus en détail

Les salariés des TPE-PME

Les salariés des TPE-PME Les salariés des Les ouvriers, qualifiés et non qualifiés, sont majoritaires dans les (50%) et TPE (42,5%), comme dans les grandes (49,1%). Les ouvriers représentent un salarié sur deux dans les Les concentrent

Plus en détail

Choix des réfrigérants : un nouveau rapport apporte des éclaircissements sur l éco-efficacité des systèmes de réfrigération de supermarchés

Choix des réfrigérants : un nouveau rapport apporte des éclaircissements sur l éco-efficacité des systèmes de réfrigération de supermarchés Choix des réfrigérants : un nouveau rapport apporte des éclaircissements sur l éco-efficacité des systèmes de réfrigération de supermarchés Depuis que l UE s est engagée à réduire les émissions de gaz

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 LE CEAS : Centre d étude et d action sociale de la Sarthe Association créée en 1937, secrétariat social, la première étude

Plus en détail

Document d orientation du Contrat de Plan RÅgional de DÅveloppement des Formations Professionnelles PrÅsentÅ par la CGT Lorraine

Document d orientation du Contrat de Plan RÅgional de DÅveloppement des Formations Professionnelles PrÅsentÅ par la CGT Lorraine 1 Document d orientation du Contrat de Plan RÅgional de DÅveloppement des Formations Professionnelles PrÅsentÅ par la CGT Lorraine C est dans un contexte particuliårement grave sur le plan Çconomique et

Plus en détail

Plan régional de soutien à l économie

Plan régional de soutien à l économie Plan régional de soutien à l économie Le 23 mars 2009 La crise financière mondiale qui s est déclarée à l été 2008 se double d une crise économique et sociale. L onde de choc de ce phénomène a des effets

Plus en détail

ASSOCIATION FRANÇAISE DES CENTRES DE RELATION CLIENT 3 cité Férembach 75017 PARIS http://afrc.org

ASSOCIATION FRANÇAISE DES CENTRES DE RELATION CLIENT 3 cité Férembach 75017 PARIS http://afrc.org LABORATOIRE D'ECONOMIE ET DE SOCIOLOGIE DU TRAVAIL Unité Mixte de Recherche 6123 35 Avenue Jules Ferry - 13626 Aix-en-Provence Cedex http://www.univ-aix.fr/lest ASSOCIATION FRANÇAISE DES CENTRES DE RELATION

Plus en détail

UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE

UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE DOSSIER DE PRESSE ADOM'ETHIC MAI 2010 p 1 INTRODUCTION UN RESEAU COOPERATIF COHERENT SOLIDAIRE ET DURABLE Le secteur des services à la personne a connu une croissance rapide ces quatre dernières années,

Plus en détail

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Direction de l Economie Service des Projets d Entreprises Conseil régional Juin 2013 MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Le développement à l'international

Plus en détail

Les TPE et les mesures économiques du gouvernement. Octobre 2012

Les TPE et les mesures économiques du gouvernement. Octobre 2012 Les TPE et les mesures économiques du gouvernement Octobre 2012 METHODOLOGIE Méthodologie Étude quantitative auprès de 506 dirigeants d entreprise de 0 à 19 salariés L échantillon a été raisonné puis redressé

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 2 e vague Février 2010

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 2 e vague Février 2010 Observatoire de l Auto-Entrepreneur 2 e vague Février 2010 Contexte Après plus d un an du lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus de 320 000 personnes s'y sont inscrites. Ce succès quantitatif

Plus en détail

Pourquoi les Français créent-ils des entreprises en période de crise?

Pourquoi les Français créent-ils des entreprises en période de crise? Pourquoi les Français créent-ils des entreprises en période de crise? Une étude réalisée par OpinionWay àl occasion du 6 ème Salon des Entrepreneurs Lyon Rhône-Alpes (17 & 18 juin 2009 - Palais des Congrès

Plus en détail

CROISSANCE ET SANTÉ DES ENTREPRISES ACCOMPAGNÉES EN CAPITAL-TRANSMISSION EN 2012

CROISSANCE ET SANTÉ DES ENTREPRISES ACCOMPAGNÉES EN CAPITAL-TRANSMISSION EN 2012 CROISSANCE ET SANTÉ DES ENTREPRISES ACCOMPAGNÉES EN CAPITAL-TRANSMISSION EN 2012 Le AFIC Etudes 2014 www.afic.asso.fr MÉTHODOLOGIE Étude d impact économique et social (2013) Les statistiques sont établies

Plus en détail

27/05/2010 LES DISPOSITIFS D AIDES AUX ENTREPRISES DU CONSEIL REGIONAL NORD PAS DE CALAIS

27/05/2010 LES DISPOSITIFS D AIDES AUX ENTREPRISES DU CONSEIL REGIONAL NORD PAS DE CALAIS LES DISPOSITIFS D AIDES AUX ENTREPRISES DU CONSEIL REGIONAL NORD PAS DE CALAIS 1 Direction de l Action Economique Service ICE - Innovation et Compétitivité des Entreprises - Pôles de Compétitivité et Pôles

Plus en détail

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE MINISTERE DELEGUE A LA COHESION SOCIALE ET A LA PARITE V E I L L E S T A T I S T I Q U E service des droits des femmes et de l'égalité V E I L L E S T A T I S T I Q U E LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

Plus en détail

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions.

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions. Page 1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE À l occasion du Salon de l Entreprise Aquitaine, Inside Révélateur De Talents fête ses 10 ans d innovations dans les domaines de la formation et du coaching pour les entreprises.

Plus en détail

Moyen terme 2014-2018

Moyen terme 2014-2018 Moyen terme 2014-2018 ATTENTES DES UTILISATEURS POUR LA PERIODE 2014-2018 Selon les entretiens réalisés par le Cnis au 2 è semestre 2012 COMMISSION «SYSTEME FINANCIER ET FINANCEMENT DE L ECONOMIE» POUR

Plus en détail

D'ENTREPRISE EN AFRIQUE: QUELS ENJEUX?

D'ENTREPRISE EN AFRIQUE: QUELS ENJEUX? COMMUNICA TION D'ENTREPRISE EN AFRIQUE: QUELS ENJEUX? (Ç) L'Harmattan, 2005 ISBN: 2-7475-7733-3 EAN : 9782747577335 Vincent TRAORÉ COMMUNICATION D'ENTREPRISE EN AFRIQUE: QUELS ENJEUX? L'Harmattan 5-7,rue

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat Promotion / Enquête à mois du diplôme Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat Objectif de cette licence professionnelle : Former des

Plus en détail

POURQUOI LE GABON A-T-IL BESOIN DE STATISTIQUES FIABLES?

POURQUOI LE GABON A-T-IL BESOIN DE STATISTIQUES FIABLES? Mai 2010 POURQUOI LE GABON A-T-IL BESOIN DE STATISTIQUES FIABLES? Direction Générale des Statistiques Ministère de l Economie, du Commerce, de l Industrie et du Tourisme Pourquoi le Gabon a-t-il besoin

Plus en détail

Compte-rendu de la Conférence «La France et la Guerre des Métaux Stratégiques» Assemblée Nationale 13 février 2014

Compte-rendu de la Conférence «La France et la Guerre des Métaux Stratégiques» Assemblée Nationale 13 février 2014 M. Pouria Amirshahi, député de la neuvième circonscription des Français établis hors de France, a insisté lors de l ouverture du colloque sur le caractère hautement stratégique de ces métaux dont on parle

Plus en détail

Amélioration de l environnement des affaires dans la région Sud de la Méditerranée

Amélioration de l environnement des affaires dans la région Sud de la Méditerranée Amélioration de l environnement des affaires dans la région Sud de la Méditerranée Exemples d observatoires économiques par Mickaël LE PRIOL 24 juin 2014 Projet EBESM 2 Le Crocis (Paris, Ile-de-France,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES.

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES. DOSSIER DE PRESSE LA RÉGION FRANCHE-COMTÉ ET LA CAISSE DES DÉPÔTS S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES 22 janvier 2015 Région Franche-Comté

Plus en détail

Etudes et statistiques franciliennes

Etudes et statistiques franciliennes Etudes et statistiques franciliennes Administration «Rapport IGA : 2011» Inspection générale de l'administration - mars 2012-53 p. «Fonction publique territoriale» INSEE - INSEE Première - n 1398 - mars

Plus en détail

Annexe 3 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles

Annexe 3 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Annexe 3 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Filière : économique et commerciale Option : Economique (ECE) Discipline : Economie, sociologie et histoire du monde contemporain (ESH)

Plus en détail

CHAPITRE 2 COMMENT OBTENIR L'ACCÈS À MON INFORMATION POUR EXTRAIRE LA VALEUR MAXIMALE?

CHAPITRE 2 COMMENT OBTENIR L'ACCÈS À MON INFORMATION POUR EXTRAIRE LA VALEUR MAXIMALE? CHAPITRE 2 COMMENT OBTENIR L'ACCÈS À MON INFORMATION POUR EXTRAIRE LA VALEUR MAXIMALE? LA NÉCESSITÉ DE DÉMATÉRIALISER LES PROCESSUS GUIDE ÉLECTRONIQUE DE L'ÉCONOMIE DE L'INFORMATION POURQUOI VOUS DEVEZ

Plus en détail

RAPPORT EUROPÉEN SUR LE DÉVELOPPEMENT 2015

RAPPORT EUROPÉEN SUR LE DÉVELOPPEMENT 2015 RAPPORT EUROPÉEN SUR LE DÉVELOPPEMENT 2015 Associer le financement et les poliaques pour medre en œuvre un programme de développement post- 2015 porteur de changement 22 juin 2015, Ministère des Affaires

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Présentation rapide de Ressources Solidaires

Présentation rapide de Ressources Solidaires Présentation rapide de Ressources Solidaires OBJECTIFS : Favoriser l emploi dans l économie sociale ; Promouvoir l Economie Sociale et ses composantes ; Comprendre l actualité de l emploi et ses enjeux.

Plus en détail

Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant!

Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant! Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant! Regroupés autour d une enseigne commune, les commerçants associés sont des distributeurs grâce à une organisation amont forte et structurée qui

Plus en détail

Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne

Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne Communiqué de presse Paris, le 24 avril 2014 RESULTATS 2013 Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne Initiative

Plus en détail

Les Français et le développement durable

Les Français et le développement durable Les Français et le développement durable Baromètre Louis-Harris Club RmD2 CLUB R m D 2 Luc BALLEROY DGA 01 55 33 20 54 luc.balleroy@lharris.fr NOTE TECHNIQUE Étude réalisée par l Institut Louis-Harris

Plus en détail

Enquête sur l innovation. wallonnes

Enquête sur l innovation. wallonnes Enquête sur l innovation chez les TPE/PME wallonnes 7 TPE/PME wallonnes sur 10 innovent Lorsqu elles innovent et qu elles se font aider pour cela, elles enregistrent une croissance de 27,5% de leurs marges

Plus en détail

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse Stratégie du CECODHAS sur l efficacité énergétique et la prévention de la précarité énergétique dans le

Plus en détail

GRAF Groupe de Recherche Action Formation Des outils de formation Co-construits

GRAF Groupe de Recherche Action Formation Des outils de formation Co-construits GRAF Groupe de Recherche Action Formation Des outils de formation Co-construits AEFTI I. Fiche technique Domaine : Thème(s) abordé(s) Public visé Objectifs poursuivis Méthode(s) mise(s) en œuvre Co-construction

Plus en détail

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT PERFORMANCES INDUSTRIELLES DES CLEANTECH Rabat, le 17 décembre 2014 Forum Technologie

Plus en détail

La visioconfé réncé dans lés PME Brétonnés én 2015

La visioconfé réncé dans lés PME Brétonnés én 2015 La visioconfé réncé dans lés PME Brétonnés én 2015 La visioconférence est un nouveau moyen de communication de plus en plus utilisé dans le monde professionnel. Les entreprises peuvent organiser des réunions

Plus en détail

La productivité du travail et le salaire moyen par tête à l horizon 2050

La productivité du travail et le salaire moyen par tête à l horizon 2050 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du mercredi 26 septembre 2007 à 9 h 30 «Actualisation des projections à long terme : les hypothèses» Document N 04 Document de travail, n engage pas

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Les stratégies de rupture

Les stratégies de rupture DOSSIER Les stratégies de rupture sous la direction de Laurence Lehmann-Ortega Pierre Roy DOSSIER LAURENCE LEHMANN-ORTEGA HEC Paris PIERRE ROY Université Montpellier 1, ISEM Introduction Une nouvelle

Plus en détail

MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 -

MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 - MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 - Avec un chiffre d affaires total de 3.5 Milliards d euros par an, la formation professionnelle est un secteur apparemment

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration)

Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration) Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration) Introduction : La proposition de créer un groupe de travail sur l entrepreneuriat

Plus en détail

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises mardi 22 septembre 2009 La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 ///

Plus en détail

Scholè Marketing publie les résultats du Baromètre du Cloud Computing

Scholè Marketing publie les résultats du Baromètre du Cloud Computing % entreprise Communiqué de presse Montrouge, le 28/10/2013 Scholè Marketing publie les résultats du Baromètre du Cloud Computing L essor des services informatiques hébergés constitue une évolution majeure

Plus en détail

Comment va la vie en France?

Comment va la vie en France? Comment va la vie en France? L Initiative du vivre mieux, lancée en 2011, se concentre sur les aspects de la vie qui importent aux gens et qui ont un impact sur leur qualité de vie. L Initiative comprend

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

Pour des lieux autonomes d expérimentation artistique partagée

Pour des lieux autonomes d expérimentation artistique partagée Pour des lieux autonomes d expérimentation artistique partagée Projet de référentiel complémentaire à la Charte de la Coordination Nationale des Lieux Intermédiaires et Indépendants L analyse comparée

Plus en détail

La Grande conférence sociale des 7 et 8 juillet 2014 : contribution aux ateliers 1 et 2

La Grande conférence sociale des 7 et 8 juillet 2014 : contribution aux ateliers 1 et 2 Paris, le 2 juillet 2014. La Grande conférence sociale des 7 et 8 juillet 2014 : contribution aux ateliers 1 et 2 Cette contribution vise à mettre en valeur l entreprenariat comme moyen de lutte contre

Plus en détail

La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance)

La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance) La Vision de L'Égypte 2030 (Objectifs et Principaux Indicateurs de Performance) Pour plus d'informations, veuillez visiter le site: http://www.mop.gov.eg/vision/egyptvision.aspx La culture La stratégie

Plus en détail

AU CŒUR DE LA SOCIÉTÉ

AU CŒUR DE LA SOCIÉTÉ VADE-MECUM DE L UTILITÉ DE L INVESTISSEMENT EN INFRASTRUCTURES 02 LE CERCLE VERTUEUX DES INFRASTRUCTURES FINANCEMENT MOBILITÉ EAU ÉNERGIE EMPLOI CROISSANCE RÉSEAUX DU FUTUR PROTECTION CONTRE LES ALÉAS

Plus en détail

INFOECO77 Portail de l information économique en Seine-et-Marne

INFOECO77 Portail de l information économique en Seine-et-Marne INFOECO77 Portail de l information économique en Seine-et-Marne octobre 2008 Aujourd hui, la CCI Seine-et-Marne, fortement impliquée dans l observation des entreprises et du développement économique de

Plus en détail

Identifier des actions pédagogiques d'éducation à l'environnement et au développement durable dans une structure d'accueil collectif de mineurs

Identifier des actions pédagogiques d'éducation à l'environnement et au développement durable dans une structure d'accueil collectif de mineurs Identifier des actions pédagogiques d'éducation à l'environnement et au développement durable dans une structure d'accueil collectif de mineurs Des enjeux planétaires : Comprendre ce qu'est le développement

Plus en détail

Conforter et développer l emploi dans le secteur agroalimentaire

Conforter et développer l emploi dans le secteur agroalimentaire RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DE L AGROALIMENTAIRE Thème 4 - «Emploi et formations, attractivité, conditions de travail» Conforter et développer l emploi dans le secteur agroalimentaire 19 décembre

Plus en détail

Discours de SEM Idriss Déby ITNO, Président en exercice du CILSS

Discours de SEM Idriss Déby ITNO, Président en exercice du CILSS COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Bénin Burkina Faso Cap Vert Côte d Ivoire Gambie Guinée Guinée Bissau

Plus en détail

Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe,

Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe, Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe, l Europe pour la culture» (2006) Texte rédigé par le Relais Culture Europe dans le cadre de la consultation

Plus en détail

Malakoff Médéric poursuit sa dynamique de croissance en 2014 et affiche un chiffre d affaires de 3,6 Mds, en hausse de 3,7 %

Malakoff Médéric poursuit sa dynamique de croissance en 2014 et affiche un chiffre d affaires de 3,6 Mds, en hausse de 3,7 % Communiqué de presse Paris, le 1 er juillet 2015 Malakoff Médéric poursuit sa dynamique de croissance en 2014 et affiche un chiffre d affaires de 3,6 Mds, en hausse de 3,7 % Malakoff Médéric réalise une

Plus en détail

LES FICHES OUTILS RESSOURCES HUMAINES. L impact de la loi BORLOO sur l instauration de la GPEC au sein des entreprises.

LES FICHES OUTILS RESSOURCES HUMAINES. L impact de la loi BORLOO sur l instauration de la GPEC au sein des entreprises. L impact de la loi BORLOO sur l instauration de la GPEC au sein des entreprises. Depuis janvier 2008, les entreprises de plus de 300 salariés sont obligées de négocier la mise en place d un dispositif

Plus en détail

Simplifier vos projets d avenir

Simplifier vos projets d avenir Simplifier vos projets d avenir FINANCEMENT Ouvrir à nos clients l accès aux marchés de capitaux publics et privés par le biais de formules innovatrices d emprunt et de recapitalisation. S O L U T I O

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail