Le grand quizz de l'énergie. I Culture générale et vie quotidienne

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le grand quizz de l'énergie. I Culture générale et vie quotidienne"

Transcription

1 Le grand quizz de l'énergie I Culture générale et vie quotidienne

2 I Culture générale & Vie quotidienne 1) Combien d'énergie est consommée chaque année dans le monde? A 5 millions de tep (5 Mtep) B 11 millions de tep (11 Mtep) C 11 millards de tep (11 Gtep) Remarque : 1 tep = 1 tonne équivalent pétrole = 42 Giga Joules

3 I Culture générale & Vie quotidienne 1) Combien d'énergie est consommée chaque année dans le monde? A 5 millions de tep (5 Mtep) B 11 millions de tep (11 Mtep) C 11 millards de tep (11 Gtep) Remarque : 1 tep = 1 tonne équivalent pétrole = 42 Giga Joules

4 I Culture générale & Vie quotidienne 2) Quel est l'ordre de grandeur de la consommation moyenne annuelle d'énergie électrique par habitant d'une grosse agglomération (environ personnes)? A 200 kwh B 2 MWh C 20 MWh

5 I Culture générale & Vie quotidienne 2) Quel est l'ordre de grandeur de la consommation moyenne annuelle d'énergie électrique par habitant d'une grosse agglomération (environ personnes)? A 200 kwh B 2 MWh C 20 Mwh (Chiffre pour Genève)

6 I Culture générale & Vie quotidienne 3) La consommation moyenne d'énergie d'un habitant des Etats-Unis est : A environ 5 fois plus grande que celle d'un habitant d'afrique. B environ 10 fois plus grande que celle d'un habitant d'afrique. C environ 2 fois plus grande que celle d'un habitant d'europe.

7 I Culture générale & Vie quotidienne 3) La consommation moyenne d'énergie d'un habitant des Etats-Unis est : A environ 5 fois plus grande que celle d'un habitant d'afrique. B environ 10 fois plus grande que celle d'un habitant d'afrique. C environ 2 fois plus grande que celle d'un habitant d'europe. Chiffres 2004 : USA : 5,3 tep/habitant/an ; Europe : 2,7 tep/habitant/an ; Brésil : 1 tep/habitant/an ; Afrique : 0,5 tep/habitant/an.

8 I Culture générale & Vie quotidienne 4) Combien de personnes n'ont pas accès à l'électricité dans le monde? A 15 millions B 150 millions C 1,6 milliards

9 I Culture générale & Vie quotidienne 4) Combien de personnes n'ont pas accès à l'électricité dans le monde? A 15 millions B 150 millions C 1,6 milliards

10 I Culture générale & Vie quotidienne 5) Quelle est l'énergie fossile la plus utilisée en France et dans le monde (énergie primaire)? A le charbon B le gaz C le pétrole

11 I Culture générale & Vie quotidienne 5) Quelle est l'énergie fossile la plus utilisée en France et dans le monde (énergie primaire)? A le charbon B le gaz C le pétrole Chiffres AIE 2009 (Monde) : Charbon : 27,2% Gaz : 20,9% Pétrole : 32,8%

12 I Culture générale & Vie quotidienne 6) Au rythme actuel de consommation, les réserves en charbon sont approximativement : A la moitié des réserves de pétrole. B le double des réserves de pétrole. C le quadruple des réserves de pétrole.

13 I Culture générale & Vie quotidienne 6) Au rythme actuel de consommation, les réserves en charbon sont approximativement : A la moitié des réserves de pétrole. B le double des réserves de pétrole. C le quadruple des réserves de pétrole. Les réserves sont d'environ : Charbon : 200 ans ; Pétrole : 50 ans ; Gaz : 60 ans.

14 I Culture générale & Vie quotidienne 7) L'énergie consommée sur la planète est à : A 52% non renouvelable B 69% non renouvelable C 87% non renouvelable

15 I Culture générale & Vie quotidienne 7) L'énergie consommée sur la planète est à : A 52% non renouvelable B 69% non renouvelable C 87% non renouvelable Dans le monde : 11% biomasse et 2% hydraulique. En France : 16% d'énergies renouvelables dont 10% biomasse.

16 I Culture générale & Vie quotidienne 8) Que produit l'usage intensif du bois pour le chauffage et la cuisson des aliments? A l'avancée des déserts B la déforestation C la fonte de la banquise

17 I Culture générale & Vie quotidienne 8) Que produit l'usage intensif du bois pour le chauffage et la cuisson des aliments? A l'avancée des déserts B la déforestation C la fonte de la banquise

18 I Culture générale & Vie quotidienne 9) Classer du moins cher au plus cher le coût actuel de l'électricité : hydraulique < nucléaire < éolien nucléaire < hydraulique < éolien hydraulique < éolien < nucléaire

19 I Culture générale & Vie quotidienne 9) Classer du moins cher au plus cher le coût actuel de l'électricité : hydraulique < nucléaire < éolien nucléaire < hydraulique < éolien hydraulique < éolien < nucléaire Hydraulique : 15 à 20 / MWh Nucléaire : 49,5 / Mwh Éolien : 69 / MWh

20 I Culture générale & Vie quotidienne 10) En baissant de 1 C la température du chauffage d'un foyer, combien économise-t-on sur sa facture énérgétique? A 2% B 7% C 15%

21 I Culture générale & Vie quotidienne 10) En baissant de 1 C la température du chauffage d'un foyer, combien économise-t-on sur sa facture énérgétique? A 2% B 7% C 15%

22 Le grand quizz de l'énergie II Les énergies renouvelables

23 II Les énergies renouvelables 1) Quels matériaux utilise la biomasse? A le plastique, la tôle B la brique, la terre cuite C le bois, les déchets agricoles et le fumier.

24 II Les énergies renouvelables 1) Quels matériaux utilise la biomasse? A le plastique, la tôle B la brique, la terre cuite C le bois, les déchets agricoles et le fumier.

25 II Les énergies renouvelables 2) Quelles sources utilise l'énergie géothermique? A les nappes phréatiques B les roches chaudes C le pétrole

26 II Les énergies renouvelables 2) Quelles sources utilise l'énergie géothermique? A les nappes phréatiques B les roches chaudes C le pétrole Exemple : certains systèmes de chauffage urbain en Île-de-France.

27 II Les énergies renouvelables 3) Quelle est en moyenne la hauteur du mât d'une éolienne? A entre 10 et 100 m B entre 100 et 170 m C entre 170 et 250 m

28 II Les énergies renouvelables 3) Quelle est en moyenne la hauteur du mât d'une éolienne? A entre 10 et 100 m B entre 100 et 170 m C entre 170 et 250 m

29 II Les énergies renouvelables 4) Pour quelle raison le mât des éoliennes est-il aussi haut? A pour éviter les obstacles au sol qui limitent la vitesse du vent B pour respecter les contraintes esthétiques du paysage C pour limiter les nuisances sonores

30 II Les énergies renouvelables 4) Pour quelle raison le mât des éoliennes est-il aussi haut? A pour éviter les obstacles au sol qui limitent la vitesse du vent B pour respecter les contraintes esthétiques du paysage C pour limiter les nuisances sonores

31 II Les énergies renouvelables 5) Quel est le nom des panneaux qui permettent de produire de l'eau chaude à partir du rayonnement solaire? A les panneaux photovoltaïques B les panneaux thermiques C les panneaux publicitaires

32 II Les énergies renouvelables 5) Quel est le nom des panneaux qui permettent de produire de l'eau chaude à partir du rayonnement solaire? A les panneaux photovoltaïques B les panneaux thermiques C les panneaux publicitaires

33 II Les énergies renouvelables 6) Quelle surface de capteurs solaires thermiques est-elle nécessaire au fonctionnement d'un chauffe-eau pour une famille de 4 personnes? A 3 à 5 m² B 5 à 10 m² C 10 à 20 m²

34 II Les énergies renouvelables 6) Quelle surface de capteurs solaires thermiques est-elle nécessaire au fonctionnement d'un chauffe-eau pour une famille de 4 personnes? A 3 à 5 m² B 5 à 10 m² C 10 à 20 m²

35 II Les énergies renouvelables 7) Quel est l'ordre de grandeur de la durée de vie d'un panneau photovoltaïque? A 10 ans B 30 ans C 90 ans

36 II Les énergies renouvelables 7) Quel est l'ordre de grandeur de la durée de vie d'un panneau photovoltaïque? A 10 ans B 30 ans C 90 ans

37 II Les énergies renouvelables 8) Combien de foyers cette centrale solaire thermique Nevada Solar One (photo) peut-elle alimenter en électricité? A foyers B foyers C foyers

38 II Les énergies renouvelables 8) Combien de foyers cette centrale solaire thermique Nevada Solar One (photo) peut-elle alimenter en électricité? A foyers B foyers C foyers P=64 MW miroirs 1,2 km²

39 II Les énergies renouvelables 9) Quel est le principal obstacle à l'implantation de nouvelles centrales hydrauliques en France? A Elles perturbent le système écologique. B Elles gâchent le paysage. C Presque tous les sites favorables sont déjà exploités.

40 II Les énergies renouvelables 9) Quel est le principal obstacle à l'implantation de nouvelles centrales hydrauliques en France? A Elles perturbent le système écologique. B Elles gâchent le paysage. C Presque tous les sites favorables sont déjà exploités.

41 Le grand quizz de l'énergie III Sciences & Histoire des sciences

42 III Sciences & Histoire des sciences 1) Depuis combien de temps environ la force de l'eau en mouvement est-elle exploitée par l'homme? A 500 ans B ans C ans

43 III Sciences & Histoire des sciences 1) Depuis combien de temps environ la force de l'eau en mouvement est-elle exploitée par l'homme? A 500 ans B ans C ans

44 III Sciences & Histoire des sciences 2) De quel(s) facteur(s) dépend la puissance d'une centrale hydraulique? A le débit de l'eau B la hauteur de la chute d'eau C l'altitude à laquelle se situe la centrale

45 III Sciences & Histoire des sciences 2) De quel(s) facteur(s) dépend la puissance d'une centrale hydraulique? A le débit de l'eau B la hauteur de la chute d'eau C l'altitude à laquelle se situe la centrale Remarque : P = gqh

46 III Sciences & Histoire des sciences 3) Quand et par qui a été découvert l'effet photovoltaïque? A Volta en B Becquerel en C Einstein en 1905.

47 III Sciences & Histoire des sciences 3) Quand et par qui a été découvert l'effet photovoltaïque? A Volta en B Becquerel en C Einstein en Observation expérimentale : Becquerel (1839), interprétation théorique : Einstein (1905).

48 III Sciences & Histoire des sciences 4) Quel est le nom des particules de lumière qui heurtent la surface d'une cellule photovoltaïque? A les protons B les neutrons C les photons

49 III Sciences & Histoire des sciences 4) Quel est le nom des particules de lumière qui heurtent la surface d'une cellule photovoltaïque? A les protons B les neutrons C les photons

50 III Sciences & Histoire des sciences 5) Quel est le matériau le plus utilisé pour fabriquer des cellules photovoltaïques? A l'aluminium B le silicium C l'argent

51 III Sciences & Histoire des sciences 5) Quel est le matériau le plus utilisé pour fabriquer des cellules photovoltaïques? A l'aluminium B le silicium C l'argent

52 III Sciences & Histoire des sciences 6) Un phénomène d'induction électromagnétique est observé quand : A on déplace un aimant au voisinage d'une bobine de fil conducteur. B une bobine est mise en mouvement par rapport à un aimant. C une bobine est parcourue par un courant électrique.

53 III Sciences & Histoire des sciences 6) Un phénomène d'induction électromagnétique est observé quand : A on déplace un aimant au voisinage d'une bobine de fil conducteur. B une bobine est mise en mouvement par rapport à un aimant. C une bobine est parcourue par un courant électrique. e = - dφ /dt

54 III Sciences & Histoire des sciences 7) Quel(s) élément(s) ont en commun les centrales nucléaires, les centrales hydrauliques et les éoliennes? A la turbine B l'alternateur C le réacteur

55 III Sciences & Histoire des sciences 7) Quel(s) élément(s) ont en commun les centrales nucléaires, les centrales hydrauliques et les éoliennes? A la turbine B l'alternateur C le réacteur

56 III Sciences & Histoire des sciences 8) Un alternateur : A produit de l'électricité. B est un système de va-et-vient. C est constitué d'un rotor et d'un stator.

57 III Sciences & Histoire des sciences 8) Un alternateur : A produit de l'électricité. B est un système de va-et-vient. C est constitué d'un rotor et d'un stator.

58 Merci de votre participation! Département de Physique Université d'evry Val d'essonne

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

Origine du courant électrique Constitution d un atome

Origine du courant électrique Constitution d un atome Origine du courant électrique Constitution d un atome Electron - Neutron ORIGINE DU COURANT Proton + ELECTRIQUE MATERIAUX CONDUCTEURS Électrons libres CORPS ISOLANTS ET CORPS CONDUCTEURS L électricité

Plus en détail

L énergie sous toutes ses formes : définitions

L énergie sous toutes ses formes : définitions L énergie sous toutes ses formes : définitions primaire, énergie secondaire, utile ou finale. Quelles sont les formes et les déclinaisons de l énergie? D après le dictionnaire de l Académie française,

Plus en détail

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable.

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. DE3: I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. Aujourd hui, nous obtenons cette énergie électrique en grande partie

Plus en détail

Production électrique : la place de l énergie éolienne

Production électrique : la place de l énergie éolienne Production électrique : la place de l énergie éolienne I Production électrique : principes de base L énergie électrique n est pas un fluide que l on pourrait «mettre en conserve», l énergie électrique

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

SCIENCES TECHNOLOGIES

SCIENCES TECHNOLOGIES R essources MICHEL WAUTELET SCIENCES TECHNOLOGIES et SOCIÉTÉ Questions et réponses pour illustrer les cours de sciences De Boeck Introduction générale 5 Sciences, technologies, société 1. Quels sont les

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

C3. Produire de l électricité

C3. Produire de l électricité C3. Produire de l électricité a. Electricité : définition et génération i. Définition La matière est constituée d. Au centre de l atome, se trouve un noyau constitué de charges positives (.) et neutres

Plus en détail

L ÉLECTRICITÉ, C EST QUOI?

L ÉLECTRICITÉ, C EST QUOI? L ÉLECTRICITÉ, C EST QUOI? L'électricité est le moyen de transport de l'énergie! L électricité, comme l énergie, est présente dans la nature mais on ne la voit pas. Sauf quand il y a un orage! L électricité

Plus en détail

ÉNERGIE : DÉFINITIONS ET PRINCIPES

ÉNERGIE : DÉFINITIONS ET PRINCIPES DÉFINITION DE L ÉNERGIE FORMES D ÉNERGIE LES GRANDS PRINCIPES DE L ÉNERGIE DÉCLINAISONS DE L ÉNERGIE RENDEMENT ET EFFICACITÉ DÉFINITION DE L ÉNERGIE L énergie (du grec : force en action) est ce qui permet

Plus en détail

LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE : UNE COMPARAISON INSTRUCTIVE

LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE : UNE COMPARAISON INSTRUCTIVE LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE : UNE COMPARAISON INSTRUCTIVE Bernard LAPONCHE 18 mai 2011 www.global-chance.org LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE UNE COMPARAISON

Plus en détail

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015 Energie Nucléaire Principes, Applications & Enjeux 6 ème - 2014/2015 Quelques constats Le belge consomme 3 fois plus d énergie que le terrien moyen; (0,56% de la consommation mondiale pour 0,17% de la

Plus en détail

L ÉLECTRICITÉ C EST QUOI?

L ÉLECTRICITÉ C EST QUOI? L ÉLECTRICITÉ C EST QUOI? L électricité est le moyen de transport de l énergie! L électricité, comme l énergie, est présente dans la nature mais on ne la voit pas. Sauf quand il y a un orage! L électricité

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité» Fédération mondiale des travailleurs scientifiques World Federation of scientifique Workers 85ème session du Conseil exécutif Symposium «Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

Plus en détail

Energie nucléaire. Quelques éléments de physique

Energie nucléaire. Quelques éléments de physique Energie nucléaire Quelques éléments de physique Comment produire 1 GW électrique Nucléaire (rendement 33%) Thermique (38%) Hydraulique (85%) Solaire (10%) Vent : 27t d uranium par an : 170 t de fuel par

Plus en détail

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières 1. CONSOMMATION FINALE D ELECTRICITE...2 1.1 EVOLUTION SUR LA PERIODE 2000-2013... 2 1.2 ENTRE 2010

Plus en détail

TPE : La voiture solaire. Présentation de Matthys Frédéric, Soraya Himour et Sandra Thorez.

TPE : La voiture solaire. Présentation de Matthys Frédéric, Soraya Himour et Sandra Thorez. TPE : La voiture solaire Présentation de Matthys Frédéric, Soraya Himour et Sandra Thorez. Sommaire :.1) Le capteur solaire :.2) La voiture solaire :.3) Variation de température et la vitesse : Problématique

Plus en détail

Que sont les sources d énergie renouvelable?

Que sont les sources d énergie renouvelable? Que sont les sources d énergie renouvelable? Comme leur nom l indique, il s agit de sources qui se renouvellent et ne s épuiseront donc jamais à l échelle du temps humain! Les sources non renouvelables

Plus en détail

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera?

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Par Julien Deleuze Senior Manager, Estin & Co Des options environnementales, énergétiques, économiques majeures La France fait face à cinq options environnementales,

Plus en détail

Quelques chiffres clés de l énergie et de l environnement

Quelques chiffres clés de l énergie et de l environnement Quelques chiffres clés de l énergie et de l environnement GSE 2011-2012 I.1 Que représente : - 1 kcal en kj? : 1 kcal = 4,187 kj - 1 frigorie (fg) en kcal? : 1 fg = 1 kcal - 1 thermie (th) en kcal? : 1

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR CPTF et CSC CYCLES COMBINES A GAZ (CCG) COGÉNÉRATION DÉVELOPPEMENT DES RENOUVELABLES SOLUTIONS DE STOCKAGE CPTF ET CSC Le parc thermique est un outil essentiel pour ajuster l offre et la demande, indispensable

Plus en détail

Les réseaux de chaleur en Île-de-France Marguerite MUHLHAUS DRIEE/SECV 13/06/2014

Les réseaux de chaleur en Île-de-France Marguerite MUHLHAUS DRIEE/SECV 13/06/2014 Les réseaux de chaleur en Île-de-France Marguerite MUHLHAUS DRIEE/SECV 13/06/2014 Direction Régionale et Interdépartementale de l'environnement et de l'énergie d'île-de-france www.driee.ile-de-france.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Des systèmes de chauffage avec pompe à chaleur et accumulateur de chaleur pour les construction dans les zones de montagne.

Des systèmes de chauffage avec pompe à chaleur et accumulateur de chaleur pour les construction dans les zones de montagne. Des systèmes de chauffage avec pompe à chaleur et accumulateur de chaleur pour les construction dans les zones de montagne. Formation à la promotion des énergies renouvelables à CEFIDEC Vatra Dornei Dănuţ

Plus en détail

et moins chère pour l énergie belge par Laurent Minguet

et moins chère pour l énergie belge par Laurent Minguet Cogénération à la biomasse Une solution renouvelable et moins chère pour l énergie belge par Laurent Minguet Octobre 2006 ABSTRACT Aujourd hui, la Belgique consomme chaque année près de 60 millions de

Plus en détail

Physique, chapitre 8 : La tension alternative

Physique, chapitre 8 : La tension alternative Physique, chapitre 8 : La tension alternative 1. La tension alternative 1.1 Différence entre une tension continue et une tension alternative Une tension est dite continue quand sa valeur ne change pas.

Plus en détail

Lorsque l'on étudie les sciences de la nature, deux grands axes de raisonnement

Lorsque l'on étudie les sciences de la nature, deux grands axes de raisonnement Chapitre 5- L'énergie électrique A- L'énergie Lorsque l'on étudie les sciences de la nature, deux grands axes de raisonnement s'imposent : la matière et l'énergie. Ces deux derniers représentent respectivement

Plus en détail

La Fusion Nucléaire (Tokamak) Nicolas Carrard Jonathan Carrier Guillomet 12 novembre 2009

La Fusion Nucléaire (Tokamak) Nicolas Carrard Jonathan Carrier Guillomet 12 novembre 2009 La Fusion Nucléaire (Tokamak) Nicolas Carrard Jonathan Carrier Guillomet 12 novembre 2009 La matière L atome Les isotopes Le plasma Plan de l exposé Réactions nucléaires La fission La fusion Le Tokamak

Plus en détail

Chap1 Production d électricité.

Chap1 Production d électricité. Chap1 Production d électricité. Items Connaissances Acquis Elément commun aux différentes centrales. Conversions d énergies. Source d énergies renouvelable. Tension produite par un alternateur. Principe

Plus en détail

L éolien en Allemagne, une réalité industrielle. Retour d expérience

L éolien en Allemagne, une réalité industrielle. Retour d expérience L éolien en Allemagne, une réalité industrielle Retour d expérience L éolien en Allemagne Développement 1990-2010 30000 25000 20000 15000 10000 5000 0 Etat des lieux du parc éolien allemand au 30.6.2011:!

Plus en détail

Tables des matières. Gymnase de Nyon C d ERN Physique

Tables des matières. Gymnase de Nyon C d ERN Physique Tables des matières 1. Introduction... - 4-1.1 Son origine... - 4-1.2 Utilisation dans notre société... - 4-2. Energie solaire thermique... - 5-2.1 Qu est ce que c est?... - 5-2.2 Fonctionnement... - 6-2.3

Plus en détail

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie «La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie Kurt Rohrbach, Président de l Association des entreprises électriques

Plus en détail

PRODUCTION DE L ENERGIE ELECTRIQUE

PRODUCTION DE L ENERGIE ELECTRIQUE PRODUCTION DE L ENERGIE ELECTRIQUE Fiche Élève i Objectifs Connaître le principe de production de l électricité par une génératrice de vélo. Savoir quelle est la partie commune à toutes les centrales électriques.

Plus en détail

Bilan électrique français ÉDITION 2014

Bilan électrique français ÉDITION 2014 Bilan électrique français ÉDITION 2014 Dossier de presse Sommaire 1. La baisse de la consommation 6 2. Le développement des ENR 8 3. Le recul de la production thermique fossile 9 4. La baisse des émissions

Plus en détail

par Alain Bonnier, D.Sc.

par Alain Bonnier, D.Sc. par Alain Bonnier, D.Sc. 1. Avons-nous besoin d autres sources d énergie? 2. Qu est-ce que l énergie nucléaire? 3. La fusion nucléaire Des étoiles à la Terre... 4. Combien d énergie pourrait-on libérer

Plus en détail

L'énergie solaire photovoltaïque. Pour la petite histoire...

L'énergie solaire photovoltaïque. Pour la petite histoire... L'énergie solaire photovoltaïque. Pour la petite histoire... Le temps a passé. Beaucoup de temps depuis le branchement de ma première cellule photovoltaïque. On était encore bien loin de la maison basse

Plus en détail

DIAGNOSTIC GAZ A EFFET DE SERRE DE TERRITOIRE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PYRENEES ARIEGEOISES

DIAGNOSTIC GAZ A EFFET DE SERRE DE TERRITOIRE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PYRENEES ARIEGEOISES DIAGNOSTIC GAZ A EFFET DE SERRE DE TERRITOIRE DU PARC NATUREL REGIONAL DES PYRENEES ARIEGEOISES Sommaire INTRODUCTION...5 I. CONSOMMATIONS ENERGETIQUES...6 Industrie...6 Agricole...7 Transports...7 Résidentiel

Plus en détail

électricité Pourquoi le courant, dans nos maison, est-il alternatif?

électricité Pourquoi le courant, dans nos maison, est-il alternatif? CHAPITRE 4 : Production de l él électricité Pourquoi le courant, dans nos maison, est-il alternatif? D où vient le courant? Comment arrive-t-il jusqu à nous? 1 la fabrication du courant 2 Les transformateurs

Plus en détail

L Allemagne championne des énergies propres?

L Allemagne championne des énergies propres? L Allemagne championne des énergies propres? La chancelière allemande a tranché, l Allemagne sera la première grande puissance industrielle européenne à sortir du nucléaire. Et ceci rapidement puisque

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2013 SCIENCES. SÉRIES ES et L. Durée de l'épreuve : 1 h 30 coefficient : 2

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2013 SCIENCES. SÉRIES ES et L. Durée de l'épreuve : 1 h 30 coefficient : 2 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2013 SCIENCES SÉRIES ES et L Durée de l'épreuve : 1 h 30 coefficient : 2 Ce sujet comporte 8 pages numérotées de 1 à 8. L'usage de la calculatrice est autorisé. Le candidat

Plus en détail

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers Acteurs de la transition énergétique en Mayenne Les dépenses énergétiques en Mayenne sont de 1.5 million d euros par jour ou 550 millions d euros par

Plus en détail

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales Les tendances du marché de la production d électricité dans le monde Samir Allal La globalisation économique a favorisé une plus grande expression des mécanismes concurrentiels. Désormais la concurrence

Plus en détail

La fin (annoncée) des énergies fossiles

La fin (annoncée) des énergies fossiles La fin (annoncée) des énergies fossiles Consommation annuelle et prévisions Pétrole, la production et la demande Avantages et utilisation du pétrole Réserves mondiales de pétrole et gaz naturel La fin

Plus en détail

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016.

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. FINANCER MON PROJET Crédit d'impôt développement durable Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. Mais attention, il ne s'applique pas dans les mêmes conditions et au même

Plus en détail

GZZZZZZZT! Atelier de découverte de l électricité Cycles 1 et 2

GZZZZZZZT! Atelier de découverte de l électricité Cycles 1 et 2 GZZZZZZZT! Atelier de découverte de l électricité Cycles 1 et 2 Fête de la Science Loire Du 9 au 12 octobre 2012 Andrézieux-Bouthéon, Feurs, Firminy, Montbrison, Saint-Chamond et Roanne La Rotonde - CCSTI

Plus en détail

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE 2011 Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE TABLE DES MATIÈRES Le cas de la France... 3 Le mix électrique en 2010... 3

Plus en détail

Un scénario plausible pourrait être. Energie et changement climatique : diviser par trois en trente ans nos émissions de gaz carbonique

Un scénario plausible pourrait être. Energie et changement climatique : diviser par trois en trente ans nos émissions de gaz carbonique Energie et changement climatique : diviser par trois en trente ans nos émissions de gaz carbonique Lutter contre le réchauffement de l atmosphère impose de diminuer les émissions de gaz carbonique. Or

Plus en détail

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre Qualifications et certifications RGE en rénovation Les qualifications et certifications RGE éligibles pour vos travaux de rénovation énergétique en métropole Le recours a un professionnel RGE est obligatoire

Plus en détail

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION La Réunion île solaire, terre d'innovation Reunion island, innovation land LE DISPOSITIF «ÉCO-SOLIDAIRE» PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

Zone Région de Bruxelles Capitale

Zone Région de Bruxelles Capitale Objet Zone Au Fédéral Région Wallonne Région de Bruxelles Capitale Région Flamande Audit énergétique Thermographie infrarouge Pour audit énergétique (auditeur agréé PAE1 ou 2) dans habitation existante,

Plus en détail

GLEIZE ENERGIE SERVICE

GLEIZE ENERGIE SERVICE GLEIZE ENERGIE SERVICE Page 1 sur 17 #/ -#0/.1# 2 1# 11 - " 1 GLEIZE ENERGIE SERVICE -1 " " #/ / &3 %$". 1! "#$$ %" & "# '%# () *+, -". GLEIZE ENERGIE SERVICE Page 2 sur 17 SOMMAIRE 1. Introduction - Rappel...

Plus en détail

L énergie dans notre quotidien

L énergie dans notre quotidien 4 5 6 7 8 L énergie dans notre quotidien QUE SAIS-TU SUR L ÉNERGIE? Sur ton cahier de sciences, essaie de répondre par VRAI ou FAUX aux phrases ou expressions qui suivent. A. 1. Nous utilisons de plus

Plus en détail

Bilan GES réglementaire d Eovi Mutuelle en France. Olivier Laguitton

Bilan GES réglementaire d Eovi Mutuelle en France. Olivier Laguitton Bilan GES réglementaire d Eovi Mutuelle en France Olivier Laguitton Saint Etienne, le 18 février 2013 Contenu de la présentation Le contexte du développement durable Passage en revue de la législation

Plus en détail

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Mohamed Amine NAHALI Ministry of Industry, Energy and Mining - TUNISIA Istanbul, 15-16 juin 2015 Consommation M tep Croissance

Plus en détail

TECHNOLOGIE HISTOIRE DES SOLUTIONS : COMMENT PRODUIRE DE L ELECTRICITE?

TECHNOLOGIE HISTOIRE DES SOLUTIONS : COMMENT PRODUIRE DE L ELECTRICITE? B Jérémy MD Thibault TECHNOLOGIE HISTOIRE DES SOLUTIONS : COMMENT PRODUIRE DE L ELECTRICITE? 1 SOMMAIRE - Introduction : l électricité a été découverte il y a 26 siècles! p. 2 - I - Petite histoire de

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette

Manuel d'utilisation de la maquette Manuel d'utilisation de la maquette PANNEAU SOLAIRE AUTO-PILOTE Enseignement au lycée Article Code Panneau solaire auto-piloté 14740 Document non contractuel L'énergie solaire L'énergie solaire est l'énergie

Plus en détail

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE À jour au 1 er janvier 2015 Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE Nature des dépenses Matériaux d isolation thermique des parois vitrées Matériaux d isolation thermique

Plus en détail

Notion d électricité

Notion d électricité Notion d électricité Tension: volts U en v; kv (équivalent pression) ex: alimentation de transformateur en 20000v =20kv Tension de référence distribuée 230v/ 400V (+6%-10%) ex en monophasé 207v mini à

Plus en détail

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 7 Conclusions clés La transition énergétique L Energiewende allemande Par Craig Morris et Martin Pehnt Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 www. 7 Conclusions clés La

Plus en détail

Rencontre des savoirs. L énergie électrique est-elle bien adaptée à une mobilité durable?

Rencontre des savoirs. L énergie électrique est-elle bien adaptée à une mobilité durable? Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement et des réseaux Rencontre des savoirs Bron 14 mai 2013 L énergie électrique est-elle bien adaptée à une mobilité durable?

Plus en détail

Sur les 14 000 Gigawatts thermiques que l humanité

Sur les 14 000 Gigawatts thermiques que l humanité Comment je vois le monde Quelles sources d énergie pour demain? Réchauffement global de la Terre, ou déchets nucléaires? A l aube du XX e siècle, tel semble être le dilemme auquel notre société se heurte.

Plus en détail

Article sur l énergie solaire Photovoltaïque

Article sur l énergie solaire Photovoltaïque Article sur l énergie solaire Photovoltaïque Sommaire Partie I 1. Qu est ce que l énergie solaire? Définition générale de l énergie solaire 2. Comment utiliser l énergie solaire de manière naturelle et

Plus en détail

FUSION PAR CONFINEMENT MAGNÉTIQUE

FUSION PAR CONFINEMENT MAGNÉTIQUE FUSION PAR CONFINEMENT MAGNÉTIQUE Séminaire de Xavier GARBET pour le FIP 06/01/2009 Anthony Perret Michel Woné «La production d'énergie par fusion thermonucléaire contrôlée est un des grands défis scientifiques

Plus en détail

Comment? chez le particulier ou en collectivité

Comment? chez le particulier ou en collectivité Actions Citoyennes pour une Transition Energétique Solidaire par René CHAYLA Président d AC ACTEnergieS Comment? chez le particulier ou en collectivité 1 LA TRANSITION ENERGETIQUE EN PRATIQUE DIMINUER

Plus en détail

LES ÉNERGIES RENOUVELABLES

LES ÉNERGIES RENOUVELABLES LES ÉNERGIES RENOUVELABLES U N ITÉ D OUVERTURE 2012 2 0 1 3 Présentation : Sylvain Delenclos IUT Génie Thermique et Energie PLAN DU COURS I. Généralités sur l énergie II. Les transformations de l énergie

Plus en détail

Cap sur la croissance!

Cap sur la croissance! Cap sur la croissance! EDORA Qui sommes-nous? Fédération de producteurs ER Plus de 85 Membres: Toutes les filières ER (éolien, biomasse, hydro, solaire) De la (très) grande et la (toute) petite entreprises

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 15 juin 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

GIRAFE ENERGIES RENOUVELABLES MATERIAUX RENOUVELABLES LA SYNERGIE PARFAITE

GIRAFE ENERGIES RENOUVELABLES MATERIAUX RENOUVELABLES LA SYNERGIE PARFAITE GIRAFE ENERGIES RENOUVELABLES MATERIAUX RENOUVELABLES LA SYNERGIE PARFAITE Résumé La Girafe est un Carport hybride prêt pour fournir de l électricité à votre véhicule ou à votre maison juste en capturant

Plus en détail

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière Plate-forme énergie Filière de la biomasse forestière Mars 2013 Table des matières 1. Principes généraux... 0 2. Ce qu on entend par économie d énergie... 1 3. Réflexion sur les sources d énergie à privilégier...

Plus en détail

U N I O N D E S P R O F E S S E U R S D E P H Y S I Q U E E T D E C H I M I E 719 Les voitures électriques

U N I O N D E S P R O F E S S E U R S D E P H Y S I Q U E E T D E C H I M I E 719 Les voitures électriques U N I O N D E S P R O F E S S E U R S D E P H Y S I Q U E E T D E C H I M I E 719 Les voitures électriques par 78310 Maurepas michel.meallet@orange.fr RÉSUMÉ Pourquoi se poser des questions sur les voitures

Plus en détail

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E De l estimation des besoins / critères et exemple Février 2012 Présentation : Jérôme DIOT Directeur Technique EGIS Centre Ouest 1 Sommaire Conception

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - 1 Suite énoncé des exos du Chapitre 14 : Noyaux-masse-énergie I. Fission nucléaire induite (provoquée)

Plus en détail

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT Dans un avenir marqué par : des incertitudes importantes de nature économique, énergétique et technologique, à l échelle mondiale, européenne

Plus en détail

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales Quinzième inventaire Édition 2013 La production d électricité d origine renouvelable dans le monde Collection chiffres et statistiques Cet inventaire a été réalisé par Observ ER et la Fondation Énergies

Plus en détail

De l intérêt du combustible bois pour le séchage de maïs. La nouvelle génération de centrales thermiques

De l intérêt du combustible bois pour le séchage de maïs. La nouvelle génération de centrales thermiques De l intérêt du combustible bois pour le séchage de maïs La nouvelle génération de centrales thermiques I. Quelques principes pour faire des économies La température de l air L épaisseur du grain Le refroidissement

Plus en détail

L eau pour l électricité

L eau pour l électricité À l instar du néologisme américain Watergy, qui met en exergue les liens intrinsèques entre la production d énergie et l eau, et par réciprocité ceux qui lient la production d eau et l énergie, l Eaunergie

Plus en détail

Crédit impôts énergie renouvelable développement durable 2015

Crédit impôts énergie renouvelable développement durable 2015 Crédit impôts énergie renouvelable développement durable 2015 Depuis la loi de finances pour 2005, a été créé un crédit d'impôt dédié au développement durable et aux économies d'énergie. S inscrivant dans

Plus en détail

Aide à l'application EN-VD-72 Part minimale d énergie renouvelable Edition juillet 2014

Aide à l'application EN-VD-72 Part minimale d énergie renouvelable Edition juillet 2014 Direction générale de l environnement (DGE) Direction de l énergie Chemin des Boveresses 155 1066 Epalinges Aide à l'application EN-VD-72 Part minimale d énergie renouvelable Edition juillet 2014 Champ

Plus en détail

La filière bois énergie en Bretagne

La filière bois énergie en Bretagne La filière bois énergie en Bretagne 2012 En Bretagne, une ressource àla fois abondante et limitée Total : 3.8 millions de tep la ressource en bois couvre entre 5 et 10% des besoins actuels en énergie :

Plus en détail

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes).

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes). SUJET DE CONCOURS Sujet Exploitation d une documentation scientifique sur le thème de l énergie 2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D,

Plus en détail

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? Découvrez la gamme Aquarea de Panasonic Pompe à chaleur Source Air CONÇUE POUR LES MAISONS Une pompe à chaleur Aquarea avec Source

Plus en détail

Formation Bâtiment durable-energie Cycle 2013

Formation Bâtiment durable-energie Cycle 2013 Formation Bâtiment durable-energie Cycle 2013 Production d'électricité renouvelable : énergie solaire photovoltaïque et éolienne Ing. Jérémie DE CLERCK Service du Facilitateur Bâtiment Durable Spécialiste

Plus en détail

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Plan d actions Bilan Carbone Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Patrimoine et services communaux Territoire d Uccle 1) Energie 8 2) Déplacements de personnes 5 3) Transport de marchandise

Plus en détail

Optimisation des ressources énergétiques

Optimisation des ressources énergétiques Optimisation des ressources énergétiques 1 Transporter l énergie L électricité est un vecteur énergétique de plus en plus utilisé, devenu indispensable pour certaines applications. L efficacité de sa production,

Plus en détail

I) INTRODUCTION...2 II) L ECONOMIE PASSIVE...3 1) L isolation...3. III) LES ECONOMIES ACTIVES...5 1) Le soleil...5

I) INTRODUCTION...2 II) L ECONOMIE PASSIVE...3 1) L isolation...3. III) LES ECONOMIES ACTIVES...5 1) Le soleil...5 LA NANO ECOLOGIE... 2 I) INTRODUCTION...2 II) L ECONOMIE PASSIVE...3 1) L isolation...3 2) Autres dispositifs réalisant des économies...4 III) LES ECONOMIES ACTIVES...5 1) Le soleil...5 2) Le vent...7

Plus en détail

Le pétrole fournit 40% de l énergie mondiale. C est lui qui a régulé jusqu à présent le prix de l énergie.

Le pétrole fournit 40% de l énergie mondiale. C est lui qui a régulé jusqu à présent le prix de l énergie. ² Le pétrole fournit 40% de l énergie mondiale. C est lui qui a régulé jusqu à présent le prix de l énergie. La production mondiale d énergie exprimée en équivalent tonnes de pétrole (TEP) est de plus

Plus en détail

L énergie durable Pas que du vent!

L énergie durable Pas que du vent! L énergie durable Pas que du vent! Première partie Des chiffres, pas des adjectifs 9 Lumière S éclairer à la maison et au travail Les ampoules électriques les plus puissantes de la maison consomment 250

Plus en détail

Projet SETHER Appel à projets 2008. Adrien Patenôtre, POWEO Adrien.patenotre@poweo.com

Projet SETHER Appel à projets 2008. Adrien Patenôtre, POWEO Adrien.patenotre@poweo.com Projet SETHER Appel à projets 2008 Adrien Patenôtre, POWEO Adrien.patenotre@poweo.com SETHER STOCKAGE D ELECTRICITÉ SOUS FORME THERMIQUE À HAUTE TEMPÉRATURE Partenaires : POWEO, SAIPEM, CEA, CNAM, GEMH,

Plus en détail

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES Quercy Energies Le réseau EIE en Midi-Pyrénées 4 premiers EIE créés en novembre 2001, toute la région est couverte en 2007 avec 11 CIE dans 9 EIE En MIDI- PYRENEES

Plus en détail

GUIDE PEDAGOGIQUE SUR LES ENERGIES RENOUVELABLES

GUIDE PEDAGOGIQUE SUR LES ENERGIES RENOUVELABLES GUIDE PEDAGOGIQUE SUR LES ENERGIES RENOUVELABLES SOMMAIRE Introduction... L'Energie c'est quoi?... Energie... et Puissance... Principe des chaînes énergétiques... Les sources d'energie... Les énergies

Plus en détail

Convergence de valeurs Participation la plus large possible : personnes physiques et morales ; Fonctionnement coopératif privilégié ; implication des collectivités ; Encadrement des bénéfices ; caractère

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF DES CONDITIONS DE REALISATION DE TRAVAUX EN MÉTROPOLE

TABLEAU RECAPITULATIF DES CONDITIONS DE REALISATION DE TRAVAUX EN MÉTROPOLE TABLEAU RECAPITULATIF DES CONDITIONS DE REALISATION DE TRAVAUX EN MÉTROPOLE d isolation thermique la totalité la toiture d isolation thermique s murs donnant sur l extérieur (au moins la moitié la surface

Plus en détail

Centre de Développement des Energies Renouvelables Caractéristiques techniques des Chauffe-eau eau solaires M. Mohamed El Haouari Directeur du Développement et de la Planification Rappels de thermique

Plus en détail

Comment optimiser la performance énergétique de son logement?

Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Janvier 2014 AHF / J.M. VOGEL Plan de la présentation Contexte Objectifs Faire un premier bilan énergétique Les différents travaux d économies

Plus en détail

Système d énergie solaire et de gain énergétique

Système d énergie solaire et de gain énergétique Système d énergie solaire et de gain énergétique Pour satisfaire vos besoins en eau chaude sanitaire, chauffage et chauffage de piscine, Enerfrance vous présente Néo[E]nergy : un système utilisant une

Plus en détail

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe «Société Électrique de l Our» Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe Pour un meilleur équilibre entre production d électricité et pointes de consommation Afin d'augmenter

Plus en détail