Éduca&on à la sexualité en milieu scolaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Éduca&on à la sexualité en milieu scolaire"

Transcription

1 Éduca&on à la sexualité en milieu scolaire Véronique Gasté Cheffe du bureau de la santé, de l ac8on sociale et de la sécurité DGESCO / bureau de la santé, de l ac8on sociale et de la sécurité 10 juin 2015

2 Sommaire! Rappel historique! Mise en œuvre de l éduca8on à la sexualité en milieu scolaire! Les enjeux de l éduca8on à la sexualité à l éduca8on na8onale " Développer les forma8ons en éduca8on à la sexualité " Sensibiliser l ensemble de la communauté éduca8ve à l éduca8on à la sexualité " Renforcer les partenariats ins8tu8onnels et associa8fs " Accompagner les élèves face aux représenta8ons de la sexualité dans les médias " Inscrire l éduca8on à la sexualité dans le parcours éduca8f de santé Page 2

3 1. Rappel historique! Circulaire n du 23 juillet 1973 dite circulaire «Fontanet» " «Informa8on et d éduca8on sexuelle»! Circulaire n du 15 avril 1996 sur la préven8on du sida en milieu scolaire : éduca8on à la sexualité " Objec8fs pédagogiques définis, 2h/an pour les élèves de 4 ème et de 3 ème! Circulaire n du 19 novembre 1998 rela8ve à l éduca8on à la sexualité et à la préven8on sida " No8on d éduca8on à la sexualité supplante celle d informa8on et d éduca8on sexuelle! Circulaire n rela8ve à l éduca8on à la sexualité dans les écoles, collèges et lycées Page 3

4 Champs de la sexualité humaine BIOLOGIQUE BIOLOGIQUE PSYCHO AFFECTIF Développement psychosexuel Anatomie, physiologie Transmission de la vie Informations biologiques Prévention SIDA et IST Contraception SOCIAL IVG Lois : code civil et code pénal Loi symbolique Valeurs et normes Famille, école, culture, religions Médias Rôles sexuels et stéréotypes Construction de l'identité et de l'image de soi Relation aux autres Emotions et sentiments Construction de l identité sexuée Orientation sexuelle LES CHAMPS DE LA SEXUALITE HUMAINE Page 4

5 Cadre législa&f! Ar8cle L du code de l éduca8on " «Les écoles, les collèges et les lycées assurent une mission d'informa8on sur les violences et une éduca8on à la sexualité.»! Ar8cle L du code de l éduca8on " «Une informa8on et une éduca8on à la sexualité sont dispensées dans les écoles, les collèges et les lycées à raison d'au moins trois séances annuelles et par groupes d'âge homogène.»! Annexe à la loi du 8 juillet 2013 d orienta8on et de programma8on pour la refonda8on de l École de la République Page 5

6 2. Mise en œuvre de l éduca&on à la sexualité en milieu scolaire! A l école primaire " Les temps consacrés à l éduca8on à la sexualité incombent au maître ; ils sont intégrés aux enseignements et adaptés aux opportunités fournies par la vie de la classe ou de l école.! Au collège et au lycée " Les séances sont organisées en ar8cula8on avec les programmes et avec le volet éduca8f du projet d établissement - porté par le comité d éduca8on à la santé et à la citoyenneté (CESC) ; elles sont assurées par une équipe de personnes volontaires.! Principes éthiques " Promouvoir l égalité, respecter les principes de laïcité et de neutralité, se référer aux lois en vigueur et aux valeurs humanistes, s inscrire dans la sphère publique et par8r des préoccupa8ons et des ques8ons des élèves. Page 6

7 2. Mise en œuvre de l éduca&on à la sexualité en milieu scolaire! Freins " Organisa8on de ces séances dans l emploi du temps des élèves. " Éduca8on à la sexualité mal iden8fiée comme obligatoire par la loi.! Levier : forma8ons " 380 formateurs " intervenants " Depuis 2012, mise en place d équipes académiques de pilotage académiques pluri- catégorielles Page 7

8 3. Enjeux actuels de l éduca&on à la sexualité à l éduca&on na&onale! Développer les forma8ons en éduca8on à la sexualité " Forma8ons inter- ins8tu8onnelles " Culture commune " Dynamique de réseau! Sensibiliser l ensemble de la communauté éduca8ve à l éduca8on à la sexualité primaire " Parcours de sensibilisa8on en ligne via Magistère " Promo8on de la coéduca8on, levier de la refonda8on de l Ecole Page 8

9 3. Enjeux de l éduca&on à la sexualité à l éduca&on na&onale! Renforcer les partenariats ins8tu8onnels et associa8fs " Partenariats na8onaux " Agréments na8onaux et académiques! Accompagner les élèves face aux représenta8ons de la sexualité dans les médias " Éduca8on aux médias, à l informa8on et à la liberté d expression (EMILE)! Parcours éduca8f de santé " Éduca8on à la santé " Préven8on " Protec8on Page 9

10 Vous pouvez consulter cene présenta8on powerpoint sur «Adresse web» Contact Adresse mail

ORDRE du JOUR. BO n 15 du 11.04

ORDRE du JOUR. BO n 15 du 11.04 2013-2014 BO n 15 du 11.04 ORDRE du JOUR Lettre de rentrée recteur Priorités - nouveau référentiel BO n 30 du 25 juillet 2013 Missions coordonnateur Chiffres académie - Résultats au DNB Actualités académiques

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement enracinées dans le contexte

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Promouvoir des enseignants Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement

Plus en détail

L Ecole dans le Tarn. rentrée 2015

L Ecole dans le Tarn. rentrée 2015 L Ecole dans le Tarn rentrée 2015 Edito Etape déterminante pour poursuivre les objecfs fixés par la Loi de Refonda- on de l Ecole de la République, la rentrée 2015 sera marquée par ces nouveaux chaners

Plus en détail

UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS

UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS 2015 UN GYNECOLOGUE A LA RENCONTRE DES ADOLESCENTS FRANCE Membre Fondateur du FSF FSF 91 boulevard de Sébastopol 75002 Paris CONSTATS Ces dernières années de nouvelles méthodes contraceptives sont apparues.

Plus en détail

Fiche pra*que 3. Renforcement du rôle d informa*on et de consulta*on des IRP

Fiche pra*que 3. Renforcement du rôle d informa*on et de consulta*on des IRP Fiche pra*que 3 Renforcement du rôle d informa*on et de consulta*on des IRP La loi vise à favoriser la négocia2on collec2ve et l informa2on des instances représenta2ves du personnel (IRP) sur la forma2on

Plus en détail

La réforme cadre de santé

La réforme cadre de santé La réforme cadre de santé Historique de la fonc2on d encadrement Au 19 ème siècle : sœurs che

Plus en détail

SOLIDARITE ESPRIT D EQUIPE ESPRIT D ENTREPRISE AMBITION L AVENTURE CONTINUE!

SOLIDARITE ESPRIT D EQUIPE ESPRIT D ENTREPRISE AMBITION L AVENTURE CONTINUE! SOLIDARITE L AVENTURE CONTINUE! ESPRIT D EQUIPE La Fédéraon Terre de Talents (F.T.D.T.) a été créée dans l intenon de permere à chacun de révéler ses talents et de s épanouir dans un projet professionnel

Plus en détail

CHARTE DE QUALITE DE LA MEDIATION PAR LES PAIRS POUR LES

CHARTE DE QUALITE DE LA MEDIATION PAR LES PAIRS POUR LES ET DE LA LUTTE CONTRE LES VIOLENCES EN MILIEU SCOLAIRE CHARTE DE QUALITE DE LA MEDIATION PAR LES PAIRS POUR LES INTERVENANTS DANS LES ECOLES, COLLEGES, LYCEES Août 2013 PREAMBULE L École est un lieu d

Plus en détail

Représenta+ons de l engagement citoyen et de l appartenance républicaine. Vague 2

Représenta+ons de l engagement citoyen et de l appartenance républicaine. Vague 2 Représenta+ons de l engagement citoyen et de l appartenance républicaine. Vague 2 Quel regard les Français portent- ils sur les 20 proposi+ons visant à améliorer l'engagement citoyen? Avril 205 Rapport

Plus en détail

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE INTRODUCTION Les CPE d aujourd hui s interrogent légitimement sur le rôle, sur leur positionnement dans l établissement et sur les relations dans lesquelles

Plus en détail

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Référentiel des compétences professionnelles

Plus en détail

pour l égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans le système éducatif

pour l égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans le système éducatif Convention interministérielle pour l égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans le système éducatif 2013-2018 convention interministérielle pour l égalité entre les filles et

Plus en détail

LES CLASSES ENVIRONNEMENT ET TERRITOIRE

LES CLASSES ENVIRONNEMENT ET TERRITOIRE LES CLASSES ENVIRONNEMENT ET TERRITOIRE Présentation d un dispositif pour une Education au Développement Durable Pour informer Faire le point Echanger Développer des projets 1 PARCE QUE LES DOCUMENTALISTES

Plus en détail

PROJET DE PROGRAMME ACADEMIQUE ANNUEL DE PREVENTION

PROJET DE PROGRAMME ACADEMIQUE ANNUEL DE PREVENTION PROJET DE PROGRAMME ACADEMIQUE ANNUEL DE PREVENTION Année 2012-2013 CADRE REGLEMENTAIRE Décret 82-453 du 28 mai 1982 modifié par le décret 2011-774 du 28 juin 2011. Article 61 Chaque année, le président

Plus en détail

Recueil infos sur l ENT à Paris ou le lancement des espaces numériques de travail dans les collèges parisiens

Recueil infos sur l ENT à Paris ou le lancement des espaces numériques de travail dans les collèges parisiens Recueil infos sur l ENT à Paris ou le lancement des espaces numériques de travail dans les collèges parisiens Françoise Rouxel, Administrateur 10 avril 2013 1 Colloque organisé par la Ville et l Académie

Plus en détail

Le Pack Anima,on. Ou#l de sensibilisa#on au tri des déchets dans les écoles

Le Pack Anima,on. Ou#l de sensibilisa#on au tri des déchets dans les écoles Metz 12 mai 2015 Jérôme Watelet - Animateur Le Pack Anima,on Ou#l de sensibilisa#on au tri des déchets dans les écoles Table des ma,ères Contexte Objec,fs Le Pack anima,on Ø En pra,que Facteurs clés de

Plus en détail

CONSEIL CONJUGAL ET FAMILIAL

CONSEIL CONJUGAL ET FAMILIAL FORMATION CONSEIL CONJUGAL ET FAMILIAL Institut de formation 44 rue Danton 94270 - LE KREMLIN BICETRE Tél : 01 46 70 12 44 - Fax : 01 46 71 24 60 Organisme formateur : 11 9402 13994 Siret : 775 689 060

Plus en détail

Les missions du médecin du travail

Les missions du médecin du travail Les missions du médecin du travail Service interentreprises Docteur Dorothée Claude 26 novembre 2013 Le service de santé au travail interentreprises Associa?on 1901 à but non lucra?f Organisée par les

Plus en détail

CESC. Réseau ECLAIR L. NUCERA. Comité d éducation à la santé et à la citoyenneté élargi au 1er degré. Réseau ECLAIR Louis NUCERA

CESC. Réseau ECLAIR L. NUCERA. Comité d éducation à la santé et à la citoyenneté élargi au 1er degré. Réseau ECLAIR Louis NUCERA Réseau ECLAIR Louis NUCERA CESC Comité d éducation à la santé et à la citoyenneté élargi au 1er degré Réseau ECLAIR L. NUCERA INCLUDEPICTURE "http://www.ac-nice.fr/ia-06/.cps_boxes_root/logo4770/image

Plus en détail

Mutualisation IFSI/Université en région Rhône-Alpes. Dr. Daniel PAGONIS

Mutualisation IFSI/Université en région Rhône-Alpes. Dr. Daniel PAGONIS Mutualisation IFSI/Université en région Rhône-Alpes Dr. Daniel PAGONIS Sommaire de la présentation 1. Exper5se de la mutualisa5on IFSI/ Université en région Rhône- Alpes 2. La plateforme d e- learning

Plus en détail

UN SOCLE COMMUN DE VALEURS POUR NOTRE ENGAGEMENT DE SERVICE PUBLIC

UN SOCLE COMMUN DE VALEURS POUR NOTRE ENGAGEMENT DE SERVICE PUBLIC UN SOCLE COMMUN DE VALEURS POUR NOTRE ENGAGEMENT DE SERVICE PUBLIC L égalité d accès aux services dans un principe d u5lité sociale Un respect de l individu sans discrimina5on et en toute confiden5alité

Plus en détail

Le directeur et ses missions Référentiels de compétences

Le directeur et ses missions Référentiels de compétences Le directeur et ses missions Référentiels de compétences Le directeur d école doit être en mesure d assurer des missions de trois ordres : missions pédagogiques, missions administratives, missions sociales.

Plus en détail

Des régions au cœur d'une organisa-on décentralisée. 3 principes. Simplicité : On ne repart pas de zéro, on garde ce qui a

Des régions au cœur d'une organisa-on décentralisée. 3 principes. Simplicité : On ne repart pas de zéro, on garde ce qui a Annexe 3 Présenta4on de l organisa4on du mouvement Des régions au cœur d'une organisa-on décentralisée 3 principes Simplicité : On ne repart pas de zéro, on garde ce qui a fonctionné, et on corrige ce

Plus en détail

Plan Académique de Formation

Plan Académique de Formation DIFOR Plan Académique de Formation des personnels d encadrement 2011 2012 Inscriptions individuelles du 1 er au 30 septembre 2011 http://www.ac-besancon.fr/paf MODULES SPÉCIFIQUES 11A0030397 : FORMATION

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer la formation Promouvoir la formation des enseignants Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser»

Plus en détail

ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES

ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES SANTÉ - SOCIAL ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES ALSACE-MOSELLE QUAND LES TALENTS GRANDISSENT LES COLLECTIVITÉS PROGRESSENT La manipulation des personnes âgées code stage K4073

Plus en détail

MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE

MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-direction des politiques de formation et d éducation Bureau des formations de l enseignement supérieur

Plus en détail

Montage Couv def_mise en page 1 15/02/12 11:01 Page1

Montage Couv def_mise en page 1 15/02/12 11:01 Page1 Montage Couv def_mise en page 1 15/02/12 11:01 Page1 Le «Projet Personnel et Professionnel» est apparu dans toutes les spécialités de Diplôme Universitaire de Technologie en 2005. Cee introducon généralisée,

Plus en détail

Organisation du service des inspecteurs de l éducation nationale

Organisation du service des inspecteurs de l éducation nationale Affaire suivie par : Jean JOLY, Inspecteur d académie Téléphone : 01 53.69.31.28 Télécopie : 01 53.69.30.22 JJ/ML À Paris le 02.07.01 02234 Le Directeur de l Agence pour l enseignement français à l étranger

Plus en détail

Réunion directeurs mercredi 5 février 2014

Réunion directeurs mercredi 5 février 2014 Réunion directeurs mercredi 5 février 2014 - La formation à distance - Le conseil école collège Circonscription Avranches 2013 2014 La formation à distance Circulaire du 13-8-2013 9 heures de formation

Plus en détail

Séminaire. «Innover, agir ensemble contre le décrochage scolaire»

Séminaire. «Innover, agir ensemble contre le décrochage scolaire» Séminaire «Innover, agir ensemble contre le décrochage scolaire» Lycée du Haut Val de Sèvre Saint Maixent l École 16 avril 2014 Cette action est cofinancée par l union européenne Bilan du séminaire Contexte

Plus en détail

Montpellier Ins-tut du Sein Un modèle innovant et performant

Montpellier Ins-tut du Sein Un modèle innovant et performant Montpellier Ins-tut du Sein Un modèle innovant et performant En 2014, les a=entes sont claires et concordantes Pour les pa-entes et les correspondants : Accompagnement expert et personnalisé pendant et

Plus en détail

MIXITE & EGALITE : Sources de performance

MIXITE & EGALITE : Sources de performance MIXITE & EGALITE : Sources de performance La MIXITE ET EGALITE : source de performance.au cœur du territoire d excellence VENDREDI 19 JUIN 2015 NORDEV La Réunion, territoire d excellence de l égalité professionnelle

Plus en détail

Document de réflexion

Document de réflexion Document de réflexion RESPECT DE L INTIMITE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET ACCOMPAGNEMENT DANS LEUR VIE AFFECTIVE ET SEXUELLE. Préambule Depuis 50 ans, l APAJH, par son action militante, œuvre

Plus en détail

Formation continue. Pilotage et aspects réglementaires. Pilotage et aspects réglementaires. Mise en place des CHSCT

Formation continue. Pilotage et aspects réglementaires. Pilotage et aspects réglementaires. Mise en place des CHSCT Formation continue Pilotage et aspects réglementaires Pilotage et aspects réglementaires - 13A0140287 Le contexte juridique de l'eple - 29138 70,00 Actualiser ses connaissances sur les aspects juridiques

Plus en détail

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e Extrait du Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e déposé auprès de la Mission Numérique pour l'enseignement Supérieur par l Institut Catholique de Paris (ICP) - Mars 2011 Au cours du semestre,

Plus en détail

Cahier des charges académique - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015

Cahier des charges académique - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015 Cahier des charges - déclinaison 1 er degré - PAF 2014/2015 R0 : Accueil, accompagnement et formation des nouveaux enseignants à la culture professionnelle commune aux métiers du professorat et de l'éducation

Plus en détail

«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET»

«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» «COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» Chefs de projet ou toute personne ayant à communiquer en publique Comprendre et u,liser la communica,on non verbale Comprendre et u,liser le communica,on verbale

Plus en détail

Compte-rendu de l'enquête CESC 2013 2014 Collèges et Lycées de l'académie d'amiens

Compte-rendu de l'enquête CESC 2013 2014 Collèges et Lycées de l'académie d'amiens Année 1-14 Compte-rendu de l'enquête CESC 1 14 Collèges et Lycées de l'académie d'amiens Comité de pilotage académique des CESC Cette enquête a été mise en ligne le Juin et clôturée le Octobre 14 Sommaire

Plus en détail

Accompagner l enfant/adolescent ayant un diabète et sa famille dans leur vie quo:dienne: des premiers modes de garde à l école

Accompagner l enfant/adolescent ayant un diabète et sa famille dans leur vie quo:dienne: des premiers modes de garde à l école Accompagner l enfant/adolescent ayant un diabète et sa famille dans leur vie quo:dienne: des premiers modes de garde à l école AM Bertrand, L Vincent, B Mignot, A Dahoui, A Briquez, S Schwendenmann, M

Plus en détail

Préparation au concours d entrée en formation d ambulancier

Préparation au concours d entrée en formation d ambulancier Préparation au concours d entrée en formation d ambulancier Chaque année, des candidats échouent au concours d entrée de la formation au Diplôme d Etat d Ambulancier, soit parce qu ils s y sont mal préparés,

Plus en détail

actualités institutionnelles de la rentrée 2015-2016

actualités institutionnelles de la rentrée 2015-2016 Mercredi 16 septembre 2015 SEGPA du Collège Clemenceau actualités institutionnelles de la rentrée 2015-2016 Réunion de rentrée des DACS Intervention de Mme MEILLER Inspecteur référente académique SEGPA

Plus en détail

Pommier J1,3, Guével MR1,2, Jourdan D2

Pommier J1,3, Guével MR1,2, Jourdan D2 Évaluation de l'impact d'un dispositif de formation continue des équipes i enseignantes en F France: Exemple de formation continue 28 novembre 1er décembre 2011 Montréal 15ème JASP La prochaine décennie

Plus en détail

Formation des directeurs. L argent à l école

Formation des directeurs. L argent à l école Formation des directeurs L argent à l école Objectif de formation Clarifier et expliciter les modes de gestion De l argent institutionnel (les crédits scolaires) Des autres fonds (venant principalement,

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves

TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves Réussite des élèves contribuer à améliorer la réussite des

Plus en détail

Programme ESPACE. Programme SFP: Promouvoir les compétences psychosociales chez les enfants et. les jeunes. Principes et premiers résultats

Programme ESPACE. Programme SFP: Promouvoir les compétences psychosociales chez les enfants et. les jeunes. Principes et premiers résultats Promouvoir les compétences psychosociales chez les enfants et les jeunes Programme ESPACE Principes et premiers résultats Programme SFP: Principes et premiers résultats Corinne ROEHRIG Médecin de santé

Plus en détail

Réunion d orienta.on. II Choisir un domaine. Introduc)on I Choisir une voie I Choisir une voie

Réunion d orienta.on. II Choisir un domaine. Introduc)on I Choisir une voie I Choisir une voie Réunion d orienta.on 3è Introduc)on I Choisir une voie I Choisir une voie II Choisir un domaine III Le II 2de Choisir Générale un et domaine technologique III IV La Le 2de 2de Générale Générale et technologique

Plus en détail

http://web.ac-toulouse.fr/web/dsden-lot/688-la-formation-continue.php

http://web.ac-toulouse.fr/web/dsden-lot/688-la-formation-continue.php Cahors, le 29/06/2015 L Inspecteur d Académie Le Directeur académique des services de l Education nationale du Lot A Mesdames et Messieurs les directeurs des écoles du Lot Mesdames et Messieurs les personnels

Plus en détail

EXECUTIVE DOCTORATE IN BUSINESS ADMINISTRATION : LA NÉCESSITÉ DE L'INTÉGRATION DES TIC POUR MANAGER LA DISTANCE

EXECUTIVE DOCTORATE IN BUSINESS ADMINISTRATION : LA NÉCESSITÉ DE L'INTÉGRATION DES TIC POUR MANAGER LA DISTANCE COLLOQUE INTERNATIONAL «LE NUMÉRIQUE POUR ENSEIGNER AUTREMENT» 27 ET 28 JUIN 2014 UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE EXECUTIVE DOCTORATE IN BUSINESS ADMINISTRATION : LA NÉCESSITÉ DE L'INTÉGRATION DES TIC POUR MANAGER

Plus en détail

LE WEBAFFILIGUE ASSOCIATION

LE WEBAFFILIGUE ASSOCIATION LE WEBAFFILIGUE ASSOCIATION 9 LE SUIVI MEDICAL (modèles cerficats médicaux joints en annexe) Tout sporf, praquant une acvité sporve ou de loisir, avec ou sans compéon, doit prendre un minimum de précauons

Plus en détail

DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES

DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES I - ANALYSE DE SITUATION DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES STRUCTURES PEDAGOGIQUES : 21 divisions LV1 : anglais, allemand, russe allemand section européenne en 4 ème et 3 ème. LV2 : anglais,

Plus en détail

Charte de partenariat «Du sport dès l'école»

Charte de partenariat «Du sport dès l'école» Charte de partenariat «Du sport dès l'école» Etablie entre les soussignés Monsieur Denis Toupry Directeur Académique des services de l Education nationale ou son représentant Monsieur David Thiberge Maire

Plus en détail

1ères Rencontres richesses humaines associa1ves

1ères Rencontres richesses humaines associa1ves 1ères Rencontres richesses humaines associa1ves Pour les ACTEURS DU DLA et leurs bénéficiaires, les ASSOCIATIONS d ENVIRONNEMENT et d autres secteurs Paris, 2 et 3 décembre 2014 En partenariat avec : Prix

Plus en détail

Prévention des comportements violents dans les relations garçons-filles. Bibliographie sélective

Prévention des comportements violents dans les relations garçons-filles. Bibliographie sélective Prévention des comportements violents dans les relations garçons-filles Bibliographie sélective Janvier 2012 Sommaire 1. ARTICLES... 3 2. RAPPORTS... 4 3. GUIDES PRATIQUES... 4 4. BROCHURES... 4 5. OUTILS

Plus en détail

Actions et formations

Actions et formations Catalogue 2013 Actions et formations en éducation pour la santé 1 l adessa, spécialiste de l éducation pour la santé dans l Ain depuis plus de 30 ans Association loi 1901 elle favorise l éducation pour

Plus en détail

Très fraternellement Corinne DESSIGNY Responsable Formation 06.81.19.90.93 corinnedessigny0009@orange.fr formation@cgtoise.com

Très fraternellement Corinne DESSIGNY Responsable Formation 06.81.19.90.93 corinnedessigny0009@orange.fr formation@cgtoise.com L essentiel Sommaire : Bulletin d information de l Union Départementale de la CGT Oise n 67 du0 décembre 0 Page : Edito Page et : Plan de Formation UD et UL Page à 7 : Descriptifs des Formations Page 8:

Plus en détail

Préven'on des risques psychosociaux. Conseil et Forma'ons 2013

Préven'on des risques psychosociaux. Conseil et Forma'ons 2013 Préven'on des risques psychosociaux Conseil et Forma'ons 2013 Prealable : LA PRÉVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX : 1 thème, 2 possibilités Prêt-à-Former ou Sur-Mesure Le Prêt à Former Le Sur Mesure WinCube

Plus en détail

proposant des formations et enseignements professionnels

proposant des formations et enseignements professionnels proposant des formations et enseignements professionnels proposant des formations et enseignements professionnels Sommaire Introduction 5 Le contexte et les enjeux 5 La cible du guide 6 La valeur-ajoutée

Plus en détail

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE Préambule PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE La réussite éducative se définit comme la recherche du développement harmonieux de l enfant et du jeune. Elle est plus large

Plus en détail

CHARTE DE L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L ETRANGER (EFE)

CHARTE DE L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L ETRANGER (EFE) 1 CHARTE DE L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L ETRANGER (EFE) Préambule Les établissements scolaires membres du réseau de l enseignement français à l étranger dispensent un enseignement à programme français ouvert

Plus en détail

L accompagnement des gens du voyage

L accompagnement des gens du voyage L accompagnement des gens du voyage La deuxième phase de révision du Schéma départemental d accueil des gens du voyage a né- collégialement des enjeux et des orientations d actions à inscrire au Schéma

Plus en détail

POLITIQUE VISANT À CONTRER LE HARCÈLEMENT ET LA VIOLENCE AU TRAVAIL

POLITIQUE VISANT À CONTRER LE HARCÈLEMENT ET LA VIOLENCE AU TRAVAIL POLITIQUE POLITIQUE VISANT À CONTRER LE HARCÈLEMENT ET LA VIOLENCE AU TRAVAIL # 61-03 Adoption le 14 juin 2005 Amendement le Mise en vigueur le 14 juin 2005 Résolution # C.C.-1865-06-05 Autorisation Susan

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et Solidaire DES VALEURS CHARGÉES D HISTOIRE Les premières organisa.ons de l économie sociale sont en effet nées au XIX ème siècle, en réponse à la brutalité de la révolu.on industrielle.

Plus en détail

La Valida(on des Acquis de l Expérience

La Valida(on des Acquis de l Expérience La Valida(on des Acquis de l Expérience Informa(ons BPJEPS Spécialité «Ac(vités pugilis(ques» men(on «Sports de Contacts: full Contact, kick boxing et muaythaï» I - Informa*on concernant la prochaine session

Plus en détail

Programme 2015-2016 CATALOGUE DE FORMATION CONTINUE. Nous répondons également à vos besoins spécifiques de formation.

Programme 2015-2016 CATALOGUE DE FORMATION CONTINUE. Nous répondons également à vos besoins spécifiques de formation. Institut de Formation des Professionnels de Santé Quimper-Cornouaille Nous répondons également à vos besoins spécifiques de formation. Nous analysons vos demandes et élaborons un cahier des charges. Nous

Plus en détail

Inspection de l Education Nationale Circonscription de Chinon. Celui dont on a besoin Qui nous rassemble Qui nous ressemble

Inspection de l Education Nationale Circonscription de Chinon. Celui dont on a besoin Qui nous rassemble Qui nous ressemble Inspection de l Education Nationale Circonscription de Chinon Celui dont on a besoin Qui nous rassemble Qui nous ressemble Sommaire Introduction I. Projet, enjeu de réussite II. Problématique 1. Un outil

Plus en détail

SEMAINES PREVENTI ANTE ECURITE

SEMAINES PREVENTI ANTE ECURITE SEMAINES PREVENTI N ANTE ECURITE Du 3 au 23 décembre 2012 2 Semaines Prévention Santé & Sécurité 2012 TABLEAU DES INTERVENTIONS SUR LES SEMAINES A 6 / B 6 / C 4 Du 03 au 23 décembre 2012 DISPOSITIF INTITULE

Plus en détail

Table des matières. Introduction... Sommaire... 3. THEME N o 1. L ADMINISTRATION DE L EDUCA- TION... 5

Table des matières. Introduction... Sommaire... 3. THEME N o 1. L ADMINISTRATION DE L EDUCA- TION... 5 125 Table des matières Principaux sigles et abréviations... 2 Introduction... Sommaire... 3 THEME N o 1. L ADMINISTRATION DE L EDUCA- TION... 5 I. Niveau national : l administration centrale... 5 Organigramme

Plus en détail

Lecture du thème 1 (cycle 4): La planète terre, l environnement et l ac:on humaine Forma:on disciplinaire mai 2016 J1. Sous- :tre

Lecture du thème 1 (cycle 4): La planète terre, l environnement et l ac:on humaine Forma:on disciplinaire mai 2016 J1. Sous- :tre Lecture du thème 1 (cycle 4): La planète terre, l environnement et l ac:on humaine Forma:on disciplinaire mai 2016 J1 Sous- :tre Les adendus de fin de cycle 4 (AFC) Explorer et expliquer certains phénomènes

Plus en détail

«Ateliers pédagogiques musique dans le cadre des nouveaux rythmes scolaires, enjeux et premiers retour d expériences»

«Ateliers pédagogiques musique dans le cadre des nouveaux rythmes scolaires, enjeux et premiers retour d expériences» «Ateliers pédagogiques musique dans le cadre des nouveaux rythmes scolaires, enjeux et premiers retour d expériences» Vincent Lalanne, consultant Journée du CRY du 12 décembre 2014 Qu en est- il de la

Plus en détail

Protocole. [anonyme et gratuit] Avec la Région, on en parle, on agit.

Protocole. [anonyme et gratuit] Avec la Région, on en parle, on agit. Protocole [anonyme et gratuit] Avec la Région, on en parle, on agit. 1. 2. Descriptif du dispositif Le contexte... p. 4 Les objectifs... p. 5 Les bénéficiaires... p. 5 Le chéquier et les coupons... p.

Plus en détail

Service des ressources informatiques. Cybersavoir 2.0. Éthique et TIC : Réflexion sur la sécurité dans le Cyberespace

Service des ressources informatiques. Cybersavoir 2.0. Éthique et TIC : Réflexion sur la sécurité dans le Cyberespace Service des ressources informatiques Cybersavoir 2.0 Éthique et TIC : Réflexion sur la sécurité dans le Cyberespace Dernière révision : 23 juin 2010 Responsabilité du Projet Cybersavoir2.0 : Robert Gendron,

Plus en détail

Présenta)on de la forma)on ECR «KIT Efficacité des promo)ons»

Présenta)on de la forma)on ECR «KIT Efficacité des promo)ons» Présenta)on de la forma)on ECR «KIT Efficacité des promo)ons» 2014 Objec)fs de la forma)on S approprier les fiches du kit promo ECR : défini;ons, les bonnes pra;ques promo;onnelles, KPI Connaitre les types

Plus en détail

VADEMECUM DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES A MI-TEMPS EN MASTER 2 et ADMIS AU CRPE 2015-2016

VADEMECUM DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES A MI-TEMPS EN MASTER 2 et ADMIS AU CRPE 2015-2016 VADEMECUM DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES A MI-TEMPS EN MASTER 2 et ADMIS AU CRPE 2015-2016 Documents de référence : - Arrêté du 1 er juillet 2013 relatif au référentiel de compétences professionnelles

Plus en détail

LES AXES DU PROJET D ÉTABLISSEMENT

LES AXES DU PROJET D ÉTABLISSEMENT LES AXES DU PROJET D ÉTABLISSEMENT AXE 1 DÉVELOPPER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DU LYCÉE Informer sur l'offre de formation de notre établissement Favoriser les rencontres dans les collèges des chefs

Plus en détail

STAGE DE REMISE A NIVEAU 1 er DEGRE Session d' été 2008

STAGE DE REMISE A NIVEAU 1 er DEGRE Session d' été 2008 STAGE DE REMISE A NIVEAU 1 er DEGRE Session d' été 2008 DOSSIER DU PROFESSEUR TUTEUR (maître responsable du stage) Session d' ETE 2008 1. Calendrier 2. Dispositions matérielles 3. Questions fréquemment

Plus en détail

Référentiel des compétences visées dans le cadre de la formation BAFD

Référentiel des compétences visées dans le cadre de la formation BAFD 1 Référentiel des compétences visées dans le cadre de la formation BAFD FINALITES «Permettre d encadrer à titre professionnel, de façon occasionnelle, des enfants et des adolescents en centres de vacances

Plus en détail

Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8

Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8 Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8 ACTION DE LUTTE CONTRE LA DÉSCOLARISATION ET L EXCLUSION Objectifs de l action Accompagner les dispositifs de prévention de la déscolarisation. Mettre en place

Plus en détail

Transformation Digitale des Ressources Humaines

Transformation Digitale des Ressources Humaines Transformation Digitale des Ressources Humaines Management des Equipes & Projets Coaching Individuel & Groupes Créa>vité Approches collabora>ves Intelligence collec>ve Stratégie et cohérence Management

Plus en détail

LES MISSIONS D UN RÉFÉRENT

LES MISSIONS D UN RÉFÉRENT LES MISSIONS D UN RÉFÉRENT D ÉTABLISSEMENT POUR LES USAGES PÉDAGOGIQUES DU NUMÉRIQUE LETTRE DE MISSION ACADÉMIQUE Vous avez accepté d être le référent pour les usages pédagogiques du numérique de votre

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER DE CANDIDATURE DESJEPS directeur de structure et de projets IFP 236 rue du Faubourg de Roubaix - 59041 Lille Tel : 03 20 21 97 88 Fax : 03 20 36 61 65 formanim@ifp-npdc.fr D ossier d inscripon

Plus en détail

CONTRAT EDUCATIF LOCAL

CONTRAT EDUCATIF LOCAL CONTRAT EDUCATIF LOCAL Année 2002-2003 CANDIDATURE ET PROJET D ACTIONS SUR LES TEMPS PERI ET EXTRA-SCOLAIRES sur la commune ou le groupement de communes de... Ce dossier comprend : Page 2 : Page 3 : Page

Plus en détail

Initiatives de valorisation des connaissances au Groupe de recherche Médias et santé

Initiatives de valorisation des connaissances au Groupe de recherche Médias et santé Journées de la Prévention INPES 3 avril 2009- Paris Initiatives de valorisation des connaissances au Groupe de recherche Médias et santé Jérôme Elissalde Agent de valorisation et de transfert des connaissances

Plus en détail

I MISSIONS ET FONCTIONS DES INFIRMIERS CONSEILLERS TECHNIQUES. 1 Au niveau académique 2 Au niveau départemental

I MISSIONS ET FONCTIONS DES INFIRMIERS CONSEILLERS TECHNIQUES. 1 Au niveau académique 2 Au niveau départemental I MISSIONS ET FONCTIONS DES INFIRMIERS CONSEILLERS TECHNIQUES 1 Au niveau académique 2 Au niveau départemental II FONCTIONS DES INFIRMIERS DANS LES ECOLES ET LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES 1 Accueillir et

Plus en détail

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS Jean Paul BURKIC I.E.N. LE PORT I LE CADRE REGLEMENTAIRE - Note de service n 83 512 du 13 décembre

Plus en détail

Orientations du ministère de l éducation nationale sur le. éveloppement Durable

Orientations du ministère de l éducation nationale sur le. éveloppement Durable Orientations du ministère de l éducation nationale sur le développement durable Académie de Lyon et DSDEN Rhône Alban HEINRICH : IA IPR Physique Chimie, Coordonnateur Académique EDD Éric LARGE :IEN Lyon

Plus en détail

Le projet associatif décline et précise la raison

Le projet associatif décline et précise la raison association pour adultes et jeunes handicapés du Val-de-Marne Projet associatif Le projet associatif décline et précise la raison d être et les statuts de l association. Il constitue le document de référence

Plus en détail

Semaine naonale de lue contre le cancer 2013 Ma ville se ligue contre le cancer. Dossier Partenaires

Semaine naonale de lue contre le cancer 2013 Ma ville se ligue contre le cancer. Dossier Partenaires Semaine naonale de lue contre le cancer 2013 Ma ville se ligue contre le cancer Dossier Partenaires 1. L L : Premier financeur privé de la recherche contre le cancer, la Ligue contre le cancer est une

Plus en détail

Etre citoyen, c'est avoir des droits, mais aussi des devoirs.

Etre citoyen, c'est avoir des droits, mais aussi des devoirs. Etre citoyen, c'est avoir des droits, mais aussi des devoirs. Le sens actuel du mot citoyen est hérité de la révolution française qui a initié le droit de vote. La citoyenneté confère des droits, mais

Plus en détail

GESTION DES SITUATIONS DE

GESTION DES SITUATIONS DE PROTOCOLE DE GESTION DES SITUATIONS DE CRISE EN ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES ET ÉCOLES CENTRE DE RESSOURCES DEPARTEMENTAL DE GESTION DE CRISE 21A Bd Lamartine 22000 Saint-Brieuc - ( 02 96 62 18 65) Inspection

Plus en détail

Object de la présenta0on

Object de la présenta0on Object de la présenta0on A par&r de la présenta&on de l ini&a&ve de la ville de Colomiers pour me4re en place une démarche de préven0on des Troubles musculosquele9ques (TMS), nous vous proposons : à la

Plus en détail

GOLF DE SAINT CLAIR LE 15 OCTOBRE 2012 LE DOCUMENT UNIQUE DEFINITION ET ENJEUX POUR LE DIRIGEANT D ENTREPRISE

GOLF DE SAINT CLAIR LE 15 OCTOBRE 2012 LE DOCUMENT UNIQUE DEFINITION ET ENJEUX POUR LE DIRIGEANT D ENTREPRISE GOLF DE SAINT CLAIR LE 15 OCTOBRE 2012 LE DOCUMENT UNIQUE DEFINITION ET ENJEUX POUR LE DIRIGEANT D ENTREPRISE 1 SOMMAIRE 1. Présenta7on SEPR 2. Qu est ce que le document unique? Une obliga+on légale :

Plus en détail

PLAN DE FORMATION BPJEPS

PLAN DE FORMATION BPJEPS PLAN DE FORMATION BPJEPS Technique de l Information et de la Communication LE METIER L animateur réalise des prestations d animation, d initiation, d accompagnement ou de médiation. Pour cela, il s appuie

Plus en détail

La stratégie na,onale e- santé : les SI au service de la qualité des soins et de l efficience du système de santé

La stratégie na,onale e- santé : les SI au service de la qualité des soins et de l efficience du système de santé La stratégie na,onale e- santé : les SI au service de la qualité des soins et de l efficience du système de santé Dr Brigi?e Séroussi Déléga&on à la Stratégie des Systèmes d Informa&on de Santé (DSSIS)

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DU COLLEGE A PROPOS DU PHARMACIEN ADJOINT MAITRE DE STAGE ADJOINT

RECOMMANDATIONS DU COLLEGE A PROPOS DU PHARMACIEN ADJOINT MAITRE DE STAGE ADJOINT RECOMMANDATIONS DU COLLEGE A PROPOS DU PHARMACIEN ADJOINT MAITRE DE STAGE ADJOINT L agrément de maître de stage repose à la fois sur des critères liés à l officine d une part et à son titulaire d autre

Plus en détail

LE SAPAD, POURQUOI? 1

LE SAPAD, POURQUOI? 1 Service d assistance pédagogique à domicile aux élèves malades ou accidentés Parce qu un enfant ou un adolescent malade ou accidenté reste un enfant ou un adolescent Parce que tout enfant ou adolescent

Plus en détail

«Parcours DU Poursuivre son entrée dans les métiers d enseignant ou de CPE»

«Parcours DU Poursuivre son entrée dans les métiers d enseignant ou de CPE» «Parcours DU Poursuivre son entrée dans les métiers d enseignant ou de CPE» Stagiaires premier et second degrés et CPE à mi-temps terrain et mi-temps ESPE Les principes de formation retenus identiques

Plus en détail

L entrée e dans la sexualité : initiation et prises de risque

L entrée e dans la sexualité : initiation et prises de risque L entrée e dans la sexualité : initiation et prises de risque Geneviève ve Paicheler Centre National de la Recherche Scientifique Que sait-on sur la sexualité des jeunes? Les données des enquêtes Accompagner

Plus en détail

DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures

DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures BO Santé du 20 juin 07 ANNEXE III RÉFÉRENTIEL DE FORMATION ES DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures La personne de la naissance à la fin de vie : Approche pluridisciplinaire : physiologique,

Plus en détail