Pôle Paris Alternance

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pôle Paris Alternance"

Transcription

1 Pôle Paris Alternance Mémoire de fin d'étude " RÉSEAUX SOCIAUX & BIG DATA " Réseaux sociaux et Big Data pour le recrutement et la fidélisation client Préparé sous la direction de M. MASSON À la suite d'un contrat en alternance effectué au département Marketing de la société Qualitysource et Sushi Shop LANOT Baptiste HAMIDI Mohamed Promotion : 2013/2015 Classe : 5MC3 & 5MC5

2 Remerciements La réalisation de ce mémoire a été possible grâce à l'aide et aux interventions de plusieurs personnes à qui nous voudrions témoigner toute notre reconnaissance. Nous voulons tout d'abord adresser toute notre gratitude à notre maître de mémoire, Sébastien MASSON, pour sa patience, sa disponibilité et surtout ses judicieux conseils, qui ont contribué à alimenter notre réflexion. Nous voulons remercier les professeurs de l'école PPA, qui nous ont fourni les outils nécessaires à la réussite de nos études et de ce mémoire qui en est l'aboutissement. Nous remercions également Alain GARNIER, CEO de l'entreprise JAMESPOT et Alban GACHON de l entreprise XEBIA pour le temps qu ils nous ont accordés et les réponses qu ils ont apportées à nos questions. Enfin, nous exprimons notre reconnaissance envers nos amis et collègues respectifs qui nous ont apporté leur support moral et intellectuel tout au long de la rédaction de ce mémoire.

3 Sommaire Introduction... 1 Chapitre I - Le concept de Big Data Définition du terme Big Data Les débuts de l apparition du phénomène "Big Data" Les caractéristiques des Big Data : les 3 V Les caractéristiques théorisées par Doug Laney Les caractéristiques enrichies Chapitre II - Le rôle des réseaux sociaux Le contexte actuel des réseaux sociaux Définition, caractéristiques et objectifs Evolutions Big Data et Réseaux Sociaux, un lien fort? Le Big Data, un moteur du développement des réseaux sociaux Une révolution technologique apportée par les réseaux sociaux Les réseaux sociaux, une mine d informations pour le Big Data Quid du réseau social en entreprise, faible générateur de données Les enjeux du social CRM Enjeux et contexte du CRM Le client au centre de la relation Chapitre III - Intérêt du phénomène «Big Data» Les apports Des moyens marketings de plus en plus inédits Percevoir les tendances des marchés qui feront l avenir Prédire l intention d achat... 51

4 1.2 La fidélisation et l attraction de nouveaux consommateurs À quelles fins les fonctions marketing s imprègnent-elles du phénomène? Une approche "one to one" Interaction personnalisée Nouvelles méthodes Nouveaux métiers Chapitre IV - Les limites du Big Data Sécurité, hiérarchisation et éthique Les risques juridiques Le Big Data est-il réellement efficace pour la prise de décisions Conclusion Annexes Fiche de lecture I Fiche de lecture II Interview de l entreprise JAMESPOT Interview de l entreprise XEBIA Enquête Réseaux Sociaux et Big Data Bibliographie & Webographie La charte de l étudiant Lexique

5 Introduction 2002, cette année phare a été le commencement de l ère numérique. C est aussi depuis cette année que la capacité de stockage numérique a dépassé la capacité de stockage analogique. En 2007, soit seulement 5 ans plus tard, 94% de la mémoire mondiale est devenue numérique et en 2011, la masse totale d information dans le monde a été évaluée à 295 exabytes avec un taux de croissance de +50% par an.1 Il s agit bien d un bouleversement pour notre société. Une grande partie de ces données ne sont pas exploitées par les entreprises. En effet, seulement 10% des données mondiales sont structurées, les autres données sont déstructurées et ne peuvent être traitées sans une technologie Big Data. Un enjeu existe bel et bien pour les entreprises qui seront capables de gérer les 90 % restants car les données sont devenues le nouvel or noir de notre temps. En 2013, Facebook a proposé de racheter la jeune et petite start-up américaine Snapchat pour 3 milliards de dollars. Snapchat a rejeté cette offre de rachat. Pourquoi une start-up a refusé une telle offre? La réponse est que la start-up ayant lancé l application mobile d'échange de photos éphémères a compris dès le départ l importance des données et a réussi à récolter des milliards de numéros de téléphone. Deux ans plus tard, Snapchat a été revalorisée à 19 milliards de dollars et a réussi à lever plus de 500 millions de dollars de fonds. Cet exemple illustre bien l importance des données et leur capacité à se transformer en pièces sonnantes et trébuchantes. Aujourd'hui, miser sur les données c est miser sur le Big Data. Ce terme vaste désigne un ensemble volumineux de données structurées et déstructurées qui s échangent de manière très rapide voir instantanée. Ces données sont trop volumineuses, trop rapides et trop hétérogènes pour être traitées par un système traditionnel de gestion de base de données. 1 Hilbert et López, The World s Technological Capacity to Store, Communicate, and Compute Information,

6 Collecter des données, c est bien, pouvoir les traiter et les analyser, c est beaucoup mieux. Un système de gestion de base de données Big Data permet de traiter des quantités très volumineuses de données et de gérer des données structurées et déstructurées qu elles soient émises en temps-réel ou non. Les spécialistes d Internet et des nouvelles technologies se sont accordés pour dire que le Big Data sera une des armes économiques la plus puissante à l avenir et que cette technologie deviendra un atout compétitif pour les entreprises qui choisiront de se lancer dans un projet Big Data. D'après IBM, nous générons chaque jour 2,5 trillions d octets de données (2,5 milliards de milliards données), un chiffre mirobolant qui n a plus rien à voir avec les quantités de données générées il y a 10 ans. En outre, 90% des données dans le monde ont été créées ces deux dernières années. Les sources de ces données sont multiples et variées. Elles proviennent de capteurs utilisés pour collecter des informations, des sites de réseaux sociaux, de photographies numériques, de vidéos, d enregistrements sonores, de transactions en ligne et de signaux GPS pour ne citer que les plus importantes sources. Le constat est donc sans appel : le Big Data fait partie de nos vies. Il faut maintenant comprendre comment les «mégadonnées» (autre terme donné au Big Data) vont peu à peu commencer à engendrer une rupture dans notre société. Les principaux domaines concernés sont la science, la technologie et le marketing. Ce qui nous intéresse ici, c est la rupture engendrée dans le marketing même si nous exposerons également celle engendrée sur la technologie. En effet, la première rupture étant la technologie utilisée pour gérer les données Big Data, une technologie qui permet gérer de gros volumes de données d une grande variété de vélocité forte (Hadoop pour la plus connue). Pour les entreprises et dans le domaine du marketing plus particulièrement, le Big Data peut être utilisé dans un objectif de fidélisation client. Nous savons que pour mieux conserver un client, il faut le connaître et répondre à ses attentes voir les prédire. 2

7 Nous savons également que la fidélisation est un enjeu crucial pour les entreprises car fidéliser ses clients coûte moins cher qu'en acquérir de nouveaux. Le Big Data par son avantage à apporter de grandes quantités d informations, peut permettre de remplir cet objectif de fidélisation s il est couplé à une stratégie CRM et SRM (Social Relationship Management). Selon une étude récemment publiée par l éditeur de la plate-forme digitale Turn et Forbes Insights : "74% des professionnels du marketing considérés comme étant de fins tacticiens tirant parti de l analyse de données, ont une longueur d avance sur la concurrence du point de vue de l engagement et de la fidélisation des clients". 2 Cette longueur d avance serait expliquée par le fait que le marketing d aujourd hui n est plus orienté sur l offre mais sur le client. C est le client qui construit l offre et non plus l inverse. Cette hypothèse ne fonctionne pas avec les grandes marques de consommation comme Apple ou Coca-Cola mais cette approche est celle qui devrait être adoptée afin de mieux répondre aux exigences dans un contexte très concurrentiel où le client est volatile et extrêmement exigeant. L idée est donc d utiliser le Big Data pour connaître davantage sa clientèle existante. Cette connaissance est basée sur la satisfaction du client et sa relation avec l offre et la marque dans son ensemble. Sans parler de fidélisation client, le Big Data permet de répondre à des objectifs marketing cruciaux. D après Thomas Husson du cabinet Forrester, l enjeu essentiel est la modélisation des comportements des consommateurs dans une approche prédictive. Le but est de proposer une offre plus contextuelle et personnalisée. En bref, l objectif est de proposer le bon produit au bon moment afin d améliorer l efficience relationnelle et de rationnaliser la valeur de chaque client. Selon l étude européenne «Business Intelligence Maturity Audit» de Steria, seulement 7% des entreprises européennes estiment que l analyse du Big Data est aujourd hui très importante pour leur activité et 10% des entreprises françaises le 2 Data Driven and Digitally Savvy, Forbes Insights/Turn,

8 considèrent comme une réalité. Autant dire qu en termes de Big Data, tout reste à faire. De nombreuses informations peuvent être récoltées et traitées en temps-réel et permettre à une entreprise d être plus efficience et d être plus compétitive. L une des plus grandes sources de données pour le Big Data sont les réseaux sociaux. Les réseaux sociaux sont en effet de grands pourvoyeurs de données. Le réseau social Facebook pour ne citer que le plus connu, dépasse Google en trafic hebdomadaire aux Etats-Unis depuis 2011 et génère à lui seul plus de 500 téraoctets de nouvelles données chaque jour, ce qui représente 300 millions de livres au format texte. Ces données procurent des informations sur le comportement des utilisateurs, ce qui apporte une vision très qualitative et moins axée sur le quantitatif pour les analyses. Les données issues des réseaux sociaux peuvent être variées (clics, publication de vidéos, de texte, d images, commentaires, partages, etc.) et sont générées en tempsréel et en grande quantité. La technologie Big Data est actuellement la seule à pouvoir les stocker et à les traiter de manière efficace. Les réseaux sociaux ont donc un lien très fort avec le Big Data et les deux se développent conjointement. L utilisation des réseaux sociaux par une marque peut donc être très enrichissante car cela lui permet d avoir une météo de la satisfaction de ses clients en temps réel et de pouvoir proposer le bon produit au bon moment en fonction du profil du client. Les entreprises souhaitent actuellement avoir la possibilité d analyser de manière automatique tout ce que les internautes peuvent dire de leurs marques. L enjeu des réseaux sociaux est de savoir comment une entreprise est capable de récupérer les données des grands groupes comme Facebook et Twitter afin de mieux cerner les attentes de leurs clients et prospects de manière individuelle et unique. Les réseaux sociaux, hormis le lien qu ils ont avec le Big Data, ont peu à peu permis de mettre en place un social CRM. Ces objectifs sont l amélioration de la satisfaction client, l amélioration des ventes, la réduction des cycles de vente et l amélioration de la communication. 4

9 Le social CRM, est né de la fusion entre les réseaux sociaux et le CRM, et permet d améliorer les bases de données du CRM en apportant des données issues des réseaux sociaux. Le grand nombre de données échangées et cette révolution technologique nous amènent à nous poser la question qui va suivre. Elle sera la problématique de notre mémoire. Problématique : En quoi les réseaux sociaux et le Big Data peuvent-ils permettre le recrutement et la fidélisation du client? Pour répondre à cette question, nous allons nous baser sur trois hypothèses. Hypothèse 1 : La première approche est de considérer les réseaux sociaux comme un levier marketing permettant de mieux connaître ses propres clients et de donner des informations qualitatives sur ces derniers. Hypothèse 2 : La seconde approche est de considérer que les réseaux sociaux se sont développés grâce au Big Data et permettent à ce dernier de se développer. Hypothèse 3 : La troisième et peut être la plus importante est de voir le Big Data comme un moyen de mieux comprendre le comportement des clients car il apporte une analyse comportementale en temps réel des consommateurs. Partie 1 : Afin d étudier ces 3 affirmations, nous allons dans un premier lieu exposer plus en détail la définition du Big Data et comment ce phénomène a vu le jour. Partie 2 : Nous nous axerons ensuite sur les réseaux sociaux afin de mieux comprendre leurs liens avec le Big Data et sur le développement du Social CRM dans les entreprises afin de répondre à des objectifs marketing et commerciaux. Partie 3 : Pour terminer, nous étudierons les applications du Big Data dans le domaine du marketing et les limites de cette technologie. 5

10 Chapitre I - Le concept de Big Data 6

11 1. Définition du terme Big Data L expression «Big data / Ensemble de données» a fait sa première apparition au début de l'année 1997 dans certains articles scientifiques qui présentaient à l'époque les défis technologiques qui allaient nous attendre dans les années à venir, comme celui de «visualiser les grands ensembles de données». Le terme exact de Big Data a pour sa part été évoqué pour la première fois par le cabinet d'études Gartner en 2008 mais des traces de la naissance de ce terme remontent à 2001 et ont été évoquées par le cabinet Meta Group racheté en 2005 par Gartner. Le terme Big data est ainsi né, et avec lui de nombreux défis. 3 Le Big Data, littéralement «grosses données» ou «mégadonnées» suivant les écoles et les professionnels du secteur, désignent des ensembles de données qui deviennent tellement importants et volumineux qu'ils en deviennent difficiles à traiter avec des outils classiques de gestion de base de données. Avec l'apparition de ces nouveaux ordres de grandeur, le stockage, le partage, l'analyse et la visualisation des données doivent être redéfinis. Une idée fausse consiste à penser que le Big Data, comme son nom semble l'indiquer, a pour problématique le stockage des données puisqu'on en emmagasine des milliards. Mais non, c'est faux! La principale problématique, c'est de gérer simultanément un grand nombre de formats de données provenant de nombreuses sources. Puisque l'objectif premier du Big Data est de pouvoir traiter et rassembler un nombre infini de données afin d'en tirer des conclusions. Mais finalement, qu'est ce que l'analyse du Big data? Ce sont des solutions de stockage innovantes couplées avec des logiciels professionnels exploitant des algorithmes qui vont vous permettre d'analyser de gros volumes de données numériques. 3 7

12 Ces outils ont été créés pour détecter les informations pertinentes et établir des connexions entre elles. Si l analyse des données, également appelée «Data Mining» i, existait déjà dans de nombreuses entreprises, cette activité a pris une nouvelle ampleur avec l arrivée du Big Data. On parle aujourd hui de science de la donnée ou datascience. Les perspectives du traitement des Big data sont énormes et une grande partie des possibilités d'utilisation est encore insoupçonnée. On évoque souvent de nouvelles possibilités en termes d'analyse et de gestion des risques commerciaux, industriels, naturels, culturels, politiques, mais aussi de nouvelles possibilités pour la médecine, la météorologie, la gestion de réseaux énergétiques ou encore la sécurité des citoyens. Le nombre d'applications déjà existantes et de nouvelles qui apparaissent chaque jour, laisse penser à un véritable écosystème économique impliquant, d'ores et déjà, les plus gros acteurs du secteur des technologies de l'information. Certaines utilisations et applications du Big Data sont déjà en passe d'aider les entreprises à réduire les risques et faciliter la prise de décision, ou créer la différence grâce à l'analyse prédictive et une «expérience client» plus personnalisée et contextualisée, que nous présenterons dans le chapitre trois. Le développement du Big Data est en accord avec l'augmentation du nombre de données émises par les utilisateurs et collectées par les entreprises. Pour ne citer qu'un seul chiffre : 90% des données dans le monde ont été créées au cours des deux dernières années seulement d après le cabinet McKinsey Global Institute (2014). 4 La très forte augmentation du nombre de données numériques créées a commencé il y a maintenant un peu plus de 10 ans. Et les professionnels qui travaillent dans le 4 8

13 domaine du Big Data savent que ces créations pharaoniques de données ne se limitent pas aux données créées par exemple par les géants du web comme Facebook, Google et ebay. Alors, comment expliquer ces chiffres, et le fait que le nombre de données créées susceptibles d'être utilisées et analysées ne cesse d'augmenter chaque année? Tout d'abord, il faut savoir que l'on dénombre au minimum 250 milliards d' s envoyés chaque jour dans le monde mais également plus de 72 heures de vidéos déposées sur Youtube chaque minute, ce qui nous donne plus de heures de nouvelles vidéos chaque jour et donc plusieurs dizaines de milliers de Giga a sauvegardé chaque jour, sans compter les commentaires, les likes, les descriptions, les pages de présentation, les comptes Youtube etc. qui eux aussi sont sauvegardés en temps réel. 5 Attention aussi, ce ne sont pas seulement les particuliers qui créent des données en naviguant sur internet, les entreprises sont également bien placées en terme de création de données, par exemple le vol du nouvel Airbus A380 produit en moyenne 20 Téraoctets de données toute les heures, sur un vol Paris - New York de 8 heures on est donc à 320 Téraoctets ii pour un vol aller-retour, et des vols comme celui-ci il y en a 4 par jour. Imaginez donc le nombre de Téraoctets que doit stocker Air France chaque année Les données produites proviennent également de l utilisation de plus en plus fréquente et importante d appareils connectés aux réseaux téléphoniques et à internet. Les téléphones portables, les tablettes et les ordinateurs transmettent aux opérateurs et aux différents services utilisés des données relatives à leurs utilisateurs lors de différentes actions, comme le signal GPS des smartphones lors de la navigation sur internet, l'utilisation des moteurs de recherche comme Google, les interactions sur les réseaux sociaux comme Twitter, Facebook ou Instagram pour ne citer que ceux qui créent le plus de données. 5 9

14 En plus des objets connectés, les données du Big Data peuvent provenir de sources très différentes comme des données démographiques, des données scientifiques et médicales, des données de consommation énergétique ou issues de l utilisation des réseaux de transports, etc. Avec l augmentation permanente du nombre d utilisateurs d internet et de téléphones mobiles, le volume des données numériques augmente chaque année, aujourd'hui nous sommes plus de 3 milliards (42% de la population mondiale) à surfer sur internet. 6 Toutes ces données collectées vont ainsi pouvoir fournir aux acteurs commerciaux comme Amazon et Google mais aussi aux institutions, aux partis politiques et aux hôpitaux par exemple des informations très détaillées sur la localisation, les déplacements, les centres d intérêt, les habitudes de consommation, les loisirs, les projets, et bien d'autres choses tout aussi personnelles. Les grands spécialistes d'internet et des nouvelles technologies s'accordent tous pour dire aujourd'hui que le Big Data sera une des armes économiques les plus puissantes de demain aussi bien pour les grandes entreprises que pour les petites qui pourront ainsi se créer un véritable axe de différenciation et donc de compétitivité. L étude menée en 2012 par le CCWTR (Cisco Connected World Technology Report) au sein de 18 pays et auprès de 1800 professionnels démontre que "plus de 60% des professionnels sont d'accord pour dire que le Big Data sera un outil capital à la fois pour la prise de décisions mais aussi pour l'optimisation de la compétitivité au sein des entreprises" https://www.lcl.com/guides-pratiques/zooms-economiques/big-data-banque.jsp 10

15 2. Les débuts de l apparition du phénomène "Big Data" Le Big Data s'annonce donc comme le plus grand challenge économique et technologique des années à venir. Il suscite un vif et réel intérêt auprès des entreprises aussi bien de produits que de services, mais aussi des scientifiques du monde entier et des politiciens de tous horizons. Le Big Data, ses enjeux et ses possibilités touchent donc le monde entier et tous les secteurs d'activités. En France, plusieurs études ont déjà été réalisées autour de ce secteur et du marché potentiel qu'il pourrait créer. Au milieu de l'année 2012, IDC a réalisé une enquête auprès de 100 grandes et très grandes entreprises françaises (Danone, Airbus, Vente Privée et Bouygues), et le résultat était assez mitigé. Le concept de Big Data était donc encore assez flou auprès des décisionnaires français puisque 36% des entreprises l'estimaient moyennement compréhensible et 32% le jugeaient même imprécis. La France était donc à l'époque malheureusement encore peu sensible et motivée par l'introduction du Big Data dans ses bureaux. 8 Aux États-Unis, le ton était déjà totalement différent dans les grandes et petites entreprises. Sans négliger bien sûr les problèmes techniques, on parle surtout d opportunités pour le business mais aussi pour l'homme en général, ses conditions de vie et la simplicité que cela peut apporter aux consommateurs. D'ailleurs, c'est pour cela que les business angels et les actionnaires de fonds d'investissements acceptent les libertés d action dont devront disposer les pionniers qui décideront de s'attaquer à ce nouveau marché et le taux élevé d échecs qui s'en suivra immanquablement. Nous constatons d ors et déjà les différences de réactions lors de l'émergence du Big Data des deux cotés de l Atlantique

16 Pendant que sur notre territoire et plus généralement dans toute l'europe, on doutait du retour sur investissement rapide, on évoquait la complexité de mise en œuvre de tels projets et on insistait sur la préservation de l existant. On voyait de l'autre coté du globe de réelles opportunités se créer et on ressentait vraiment la nécessité et presque l'obligation d investir dans l avenir et de créer dès maintenant de nouvelles technologies et de nouvelles compétences. Aujourd'hui, en France, cette véritable manne économique et technologique n'est pas toujours exploitée comme elle devrait l'être. Le cabinet EY (anciennement Ernest & Young) a mené une enquête fin 2013 afin de mesurer l'avancement des entreprises françaises en terme de collecte et d'exploitation des données, et à ce jour 17% des entreprises sont "matures" pour utiliser réellement le Big Data d'après eux. On voit également que les secteurs les plus performants sont les grands médias, les télécoms et la grande consommation. 9 La bonne nouvelle, c'est que la France a de nombreux atouts pour se créer une véritable place dans le secteur du Big Data au niveau mondial. Elle peut véritablement se construire un sérieux avantage concurrentiel lui permettant d'encourager et d'accélérer le développement de start-ups françaises comme Critéo, fondée par des français en 2008, et aujourd'hui cotée en bourse au Nasdaq iii et leader du reciblage publicitaire devant le géant Google. 10 Mais afin de relever ce grand défi et ainsi essayer de transformer les risques en opportunités, il va falloir que les différents acteurs se mobilisent tous ensemble autour de ce projet. Et que l'état Français lui-même, soit l'un des acteurs phare de ce dispositif

17 La France peut gagner cette bataille technologique si elle prend en compte et corrige les deux contraintes principales qui pèsent aujourd'hui sur son développement : la disponibilité de nouvelles compétences et les règles juridiques de croisement des données provenant d'une époque où les réseaux sociaux n'existaient pas. C'est l'objectif principal des actions rédigées dans le plan "Big Data" de la Nouvelle France Industrielle propulsé sur le devant de la scène par Arnaud Montebourg en 2013 avec un marché estimé à 9 Milliards d'euros en 2020 et la création ou la consolidation de emplois. 11 Parmi les quatorze grandes actions inscrites dans le plan on retrouve par exemple : "Un travail avec la CNIL pour faire évoluer la mise en œuvre de la Loi Informatique et Libertés vers une logique de certification de processus industriels, dans le cadre d éco-systèmes complets." "Le soutien aux projets d accélérateurs et fonds d amorçage Big Data qui pourraient voir le jour dans le cadre de l initiative French Tech." Fleur Pellerin, ancienne ministre de l Économie Numérique avait également annoncé la création d un plan "Big Data" en Juillet Celui-ci était destiné à favoriser le développement de ce secteur et était très simple, il prévoyait la mise en place de formations «Data Scientists», ces spécialistes de l analyse des données, dont le profil est activement recherché dans le monde entier mais aussi la création d un incubateur dédié aux start-up qui souhaiteraient se lancer sur ce marché. 12 Le gouvernement n a pas communiqué de chiffres exacts sur les investissements effectués mais l AFDEL (Association française des éditeurs de logiciels et solutions internet) avait recommandé la création d un fonds de 300 millions d euros pour cinq ans

18 Aujourd'hui, le Big Data est présent au niveau français et mondial dans deux grands secteurs : gouvernemental et scientifique. - C est un élément important au niveau politique et gouvernemental puisque le gouvernement français a investi près de 12 millions d'euros dans un portail interministériel. Une plateforme unique qui permet l'ouverture des données publiques et une réelle transparence. 13 Cet outil est destiné à "rassembler et à mettre à disposition librement l'ensemble des informations publiques de l'état, de ses établissements publics et, si elles le souhaitent, des collectivités territoriales et des personnes de droit public ou de droit privé chargées d'une mission de service public". Ce premier Open Data iv 100% français est géré par un service interministériel créé en 2011 qui est chargé de l'ouverture des données au public et du développement de la plateforme. A l'étranger, le Big Data est utilisé pour des raisons beaucoup plus précises, comme aux États-Unis avec la prévision du nombre de votes, mais aussi le type de message qu'il faut divulgué dans chaque État afin de satisfaire un plus grand nombre de personnes. Le Big Data a été un élément clé des différentes campagnes du président Barack Obama. - Le Big Data est aussi présent dans les univers techniques et scientifiques. Par exemple, la NASA (National Aeronautics and Space Administration) a développé en interne un projet du nom de "Open Data Movement" qui a pour objectif unique de rendre accessibles des bases de données sur des centaines de sujets et thèmes différents aux internautes du monde entier. Ce modèle s'appuie sur le mode participatif et la transparence

19 Pour la communauté scientifique, le Big Data représente toujours un challenge hors du commun, comme l énonce Mr Calvat, ingénieur à l'in2p3 et au CNRS "Notre challenge est de mettre à votre disposition nos pétaoctets de données". Rappel : 1 péta-octet = 1 million de milliard d octet = 1000 tera-octet Aujourd'hui, le Big Data commence à être bien implanté en France, mais son usage reste très encadré contrairement à d'autres pays comme les États-Unis ou la Chine. Les opérateurs intervenant dans la collecte et l analyse des données, c'est-à-dire quasiment toutes les entreprises présentes sur Internet, car aujourd'hui tout est analysé, même les choses les plus simples comme les connexions à nos comptes clients (Carrefour, Auchan, Décathlon, Gaumont Pathé etc.), les paniers non validés, les articles vus etc. toutes ces données créées et enregistrées sont soumises à la surveillance de la Commission nationale de l informatique et des libertés (CNIL). L usage des données à caractère personnel étant réglementé par la loi Informatique et Libertés. Cette loi précise que les données personnelles ne doivent être collectées et traitées qu'avec un objectif très précis : seules les données pertinentes pour un usage défini à l'avance peuvent être collectées. La loi donne aussi le droit à toute personne d être informée de la collecte et de l utilisation de ses données personnelles. En principe, chaque personne peut donc décider d'elle-même de l'utilisation ultérieure des données la concernant. Le Big Data est donc naturellement soumis aux exigences de la CNIL et ses usages directement concernés par le cadre législatif en vigueur ce qui devient un frein pour les entreprises en France mais un avantage pour les consommateurs et internautes qui vont pouvoir contrôler leurs données transmises aux entreprises. 15

20 3. Les caractéristiques des Big Data : les 3 V Les caractéristiques théorisées par Doug Laney Doug Laney est vice-président chez Gartner Research, le cabinet qui a été le premier à parler de Big Data et à introduire ce terme dans les milieux professionnels. Il est considéré comme un pionnier dans le domaine du Big Data puisqu'il fut le premier à le théoriser et à l'expliquer à ses pairs lors de grandes conférences avec trois caractéristiques : Volume, Vitesse et Variété Volume C est la caractéristique la plus importante car aujourd'hui les entreprises sont submergées de données de tous types qui se comptent en téraoctets voir en pétaoctets pour les plus grosses d'entre elles. 15 Aujourd'hui, la multiplication des capteurs de données, l'augmentation des conversations, des commentaires, des likes et de toutes les interactions sur Internet et les réseaux sociaux, mais aussi la baisse des coûts de stockage et la présence du Cloud v sont autant de coefficients qui font croître les volumes de données de façon colossale. Mais, contrairement aux autres «V» qui servent à définir le Big Data, la problématique du volume est purement technologique, et l évolution constante des outils tant matériels que logiciels démontre bien qu il n y a pas de limite de ce coté là

Lundi de l Economie l Mardi 19 novembre. Foix. CCI Ariège

Lundi de l Economie l Mardi 19 novembre. Foix. CCI Ariège Lundi de l Economie l Numérique Mardi 19 novembre Les médias m sociaux Foix CCI Ariège Un réseau = une stratégie Se lancer dans une stratégie de médias sociaux ne se résume pas à ouvrir un compte Twitter

Plus en détail

DIGITAL MINDS. Chapitre 7, Les médias sociaux. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved.

DIGITAL MINDS. Chapitre 7, Les médias sociaux. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved. DIGITAL MINDS 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web Chapitre 7, WSI We Simplify the Internet Leader mondial en Stratégie Marketing sur Internet Siège social, Toronto, Canada Présent dans plus

Plus en détail

NewPoint IT Consulting BIG DATA WHITE PAPER. NewPoint Information Technology Consulting

NewPoint IT Consulting BIG DATA WHITE PAPER. NewPoint Information Technology Consulting NewPoint IT Consulting BIG DATA WHITE PAPER NewPoint Information Technology Consulting Contenu 1 Big Data: Défi et opportunité pour l'entreprise... 3 2 Les drivers techniques et d'entreprise de BIG DATA...

Plus en détail

Communication & Médias Sociaux. Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43

Communication & Médias Sociaux. Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43 Communication & Médias Sociaux Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43 Postulat de départ,, Le Web social fait référence à une vision d'internet considérée,,

Plus en détail

CONFERENCE TECHNOM AIDE IBM

CONFERENCE TECHNOM AIDE IBM Conférence Big Data CONFERENCE TECHNOM AIDE IBM Le BIG DATA : le nouveau pétrole de la société. En présence de : Christophe MENICHETTI (spécialiste BIG DATA chez IBM) JN. SCHNEIDER et F. WEYGAND (professeurs

Plus en détail

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Les médias sociaux : Facebook et Linkedin Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Avant de commencer Veuillez S.V.P. tester votre matériel audio en utilisant l assistant d installation audio. Plan Qu

Plus en détail

Big data* et marketing

Big data* et marketing Catherine Viot IAE de Bordeaux Maître de conférences HDR Responsable pédagogique du Master 2 Marketing Equipe de Recherche en Marketing - IRGO catherine.viot@u-bordeaux4.fr Big data* et marketing 2006

Plus en détail

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE SOMMAIRE 1) L étude en quelques mots....p 3 Qui? Quoi? Quand? Comment? Pourquoi? 2) Quid des applications mobiles & des musées..p

Plus en détail

Stratégie webmarketing

Stratégie webmarketing Stratégie webmarketing OBJECTIFS - Comprendre et maîtriser les différents techniques et leviers de promotion online utilisés par les professionnels Chefs d entreprise, créateurs d entreprise, webmasters,

Plus en détail

Jeudi 16 octobre 2014

Jeudi 16 octobre 2014 Jeudi 16 octobre 2014 PANORAMA DES RESEAUX SOCIAUX 2014 PANORAMA DES RESEAUX SOCIAUX 2014 TOUR DE TABLE Salah Animateur numérique du territoire un ensemble d individus, organisations reliés entre eux

Plus en détail

Assises Professionnelles du Livre : A l heure du numérique. La commercialisation du livre dans l univers numérique

Assises Professionnelles du Livre : A l heure du numérique. La commercialisation du livre dans l univers numérique Assises Professionnelles du Livre : A l heure du numérique 21 octobre 2010 - Institut océanographique de Paris La commercialisation du livre dans l univers numérique IV. Webmarketing et outils sociaux

Plus en détail

Les outils de communication

Les outils de communication FICHE DE SYNTHÈSE Module 8 Les outils de communication - MODULE SEMAINE 8 - SOMMAIRE : I) Les différents média de communication...2 II) Savoir tirer parti des réseaux sociaux...2 1/6 I) LES DIFFÉRENTS

Plus en détail

Utilisez les. médias sociaux. Pour rayonner plus largement

Utilisez les. médias sociaux. Pour rayonner plus largement Utilisez les médias sociaux Pour rayonner plus largement Web 2.0 ou Web Social, qu est-ce que c est? Nouvelle génération du web Internaute = acteur Forte interaction Conversation Création de contenu Proximité

Plus en détail

Internet et les médias sociaux

Internet et les médias sociaux Internet et les médias sociaux Chiffres et tendances 2014 2,5 milliards d internautes à travers le monde Dont 1,9 milliard sur les réseaux sociaux > Soit 74% des internautes 68% des français sont sur les

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX MARDI 25 FEVRIER 2014

LES RESEAUX SOCIAUX MARDI 25 FEVRIER 2014 LES RESEAUX SOCIAUX MARDI 25 FEVRIER 2014 OFFICE DE TOURISME Maison du Patrimoine 2 rue de la Chapelle 66820 VERNET-LES-BAINS Tel : 04 68 05 55 35 www.vernet-les-bains.fr Contact e-tourisme : Emilie /

Plus en détail

stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER

stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER QUELS ENJEUX POUR NORAKER? UNE JEUNE ENTREPRISE DE POINTE EN QUÊTE DE DÉVELOPPEMENT Noraker est une entreprise scientifique :

Plus en détail

stratégie de communication

stratégie de communication Les Fiches thématiques Jur@tic stratégie de communication Quels sites web, quels outils, pour quels résultats? Les Fiches thématiques Jur@TIC de communication pour répondre à des besoins de plus en plus

Plus en détail

Internet et Big Brother : Réalité ou Fantasme? Dr. Pascal Francq

Internet et Big Brother : Réalité ou Fantasme? Dr. Pascal Francq Internet et Big Brother : Réalité ou Fantasme? Dr. Pascal Francq Contenu Introduction Traces Google Applications Enjeux Conclusions 2 Contenu Introduction Traces Google Applications Enjeux Conclusions

Plus en détail

Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur

Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur Better connections. Better results. Livre Blanc Acxiom Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur

Plus en détail

«Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH».

«Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH». Compte Rendu Café RH Dauphine du 7 avril 2014 «Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH». Ce compte rendu vise à faire une synthèse des différents points abordés

Plus en détail

Pass / 28 Novembre 2012. By Philippe Coudol

Pass / 28 Novembre 2012. By Philippe Coudol Pass / 28 Novembre 2012 By Philippe Coudol Un peu d histoire Quelques chiffres Les leviers de la stratégie digitale Les 10 secrets d un bon dispositif La visibilité Sur les moteurs Sur les médias sociaux

Plus en détail

Exploiter le potentiel d Internet pour sa notoriété

Exploiter le potentiel d Internet pour sa notoriété Exploiter le potentiel d Internet pour sa notoriété Pourquoi il est important d être visible sur Internet? Le client souhaite l information quand il en a besoin. Le client recherche une plus grande interactivité.

Plus en détail

La distribution et le marketing numériques

La distribution et le marketing numériques La distribution et le marketing numériques E-commerce : un développement solide L e-commerce transforme la manière avec laquelle les clients ont accès et achètent leurs produits. Avec, en point d orgue,

Plus en détail

FACEBOOK ET LES RESEAUX SOCIAUX

FACEBOOK ET LES RESEAUX SOCIAUX CYBERCAMP FACEBOOK ET LES RESEAUX SOCIAUX Pourquoi être présent sur les médias sociaux? Aujourd hui, 70 à 100 % de vos clients sont des internautes! 72 % des français sont des internautes 92 % de ces internautes

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.vu-du-web.com

DOSSIER DE PRESSE. www.vu-du-web.com DOSSIER DE PRESSE www.vu-du-web.com 1 SOMMAIRE PRESENTATION DE VU DU WEB LES METIERS VU DU WEB Stratégie Web Référencement naturel Autres solutions de référencement Référencement payant Référencement social

Plus en détail

Vous proposez une franchise

Vous proposez une franchise Vous proposez une franchise L une de vos principales problématiques de communication est de réussir à allier : communication «globale» : Avec un impact fort, elle permet de maîtriser l image globale de

Plus en détail

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86

http://myriam-webmarketing.blogspot.com myriam@fcwebmarketing.fr 06.63.93.14.86 1 Formations & Conseils Web Marketing Myriam GHARBI Formations & Conseils Web Marketing Vous êtes Auto-entrepreneur, Créateur d'entreprise, Salarié au sein d'une TPE, PME ou dans une Collectivité? Vous

Plus en détail

Formation COMMUNITY MANAGER 10 jours

Formation COMMUNITY MANAGER 10 jours Formation COMMUNITY MANAGER 10 jours Dates : du 7 au 18 septembre 2015 LE METIER DE COMMUNITY MANAGER Le métier de «community manager» est né il y a environ cinq ans de la nécessité de communiquer sur

Plus en détail

10 conseils pour préparer son site ecommerce pour Noël. par Jeremy Benmoussa

10 conseils pour préparer son site ecommerce pour Noël. par Jeremy Benmoussa 10 conseils pour préparer son site ecommerce pour Noël par Jeremy Benmoussa Pourquoi modifier votre site ecommerce pour Noël? La période de Noël est un moment critique pour la majorité des sites de vente

Plus en détail

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik?

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik? Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik? Nuukik est un moteur de recommandation de produit aidant les e-commerçants à dynamiser et personnaliser leur offre commerciale afin de

Plus en détail

Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises

Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises Le Social CRM comme levier de développement pour les entreprises Cycle Innovation & Connaissance 57 petit déjeuner Jérôme SANZELLE, Allmyski 11 avril 8h30-10h SKEMA Animatrice : Valérie BLANCHOT COURTOIS

Plus en détail

Vous aussi, ne passez pas à côté de cet outil pour dynamiser votre activité. Voici donc plusieurs avantages qui vous expliquent pourquoi :

Vous aussi, ne passez pas à côté de cet outil pour dynamiser votre activité. Voici donc plusieurs avantages qui vous expliquent pourquoi : Les Avantages de la Vidéo pour votre Communication Le Développement des nouvelles technologies, et la démocratisation des équipements numériques depuis plusieurs années, réduit les coûts de production

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

Référencement Naturel Lien Sponsorisé Publicité (Display) E-Mailing (Newsletter) Médias Sociaux Marketing Viral Smart Phone Affiliation

Référencement Naturel Lien Sponsorisé Publicité (Display) E-Mailing (Newsletter) Médias Sociaux Marketing Viral Smart Phone Affiliation MEDIAS SOCIAUX Web Marketing > les principaux leviers SITE EDITEUR SITE MARCHAND SITE VITRINE SITE SERVICE Référencement Naturel Lien Sponsorisé Publicité (Display) E-Mailing (Newsletter) Médias Sociaux

Plus en détail

Utiliser les outils du. Web 2.0. Dans sa pratique d enseignant et de formateur

Utiliser les outils du. Web 2.0. Dans sa pratique d enseignant et de formateur Utiliser les outils du Web 2.0 Dans sa pratique d enseignant et de formateur Vincent Pereira Formateur Consultant Communautés numériques Blogueur http://www.formateurconsultant.com/ Non Théo, il n y a

Plus en détail

I Recruter et fidéliser, à moindre coût, via médias sociaux!

I Recruter et fidéliser, à moindre coût, via médias sociaux! I Recruter et fidéliser, à moindre coût, via médias sociaux! Les médias sociaux représentent aujourd'hui de véritables plateformes conversantes, incontournables dans vos actions de marketing, de communication

Plus en détail

STRATÉGIES E-MARKETING. Mars 2012

STRATÉGIES E-MARKETING. Mars 2012 STRATÉGIES E-MARKETING Mars 2012 7 stratégies e-marketing D après un document réalisé par l ESC Lille 1 Le buzz marketing Le bouche à oreille du web Objectifs Développer sa visibilité Améliorer sa notoriété

Plus en détail

le cours des parents les jeunes et les réseaux sociaux

le cours des parents les jeunes et les réseaux sociaux le cours des parents les jeunes et les réseaux sociaux qu est-ce qu un réseau social? définition Un réseau social est un site où l on peut échanger des informations (actualités, photos, vidéos ) avec des

Plus en détail

Lancer et réussir sa campagne de collecte

Lancer et réussir sa campagne de collecte Lancer et réussir sa campagne de collecte Contactez-nous! contact@helloasso.com 06 58 39 99 60 Lancer et réussir votre campagne de collecte Étape 1 : Rédiger votre page de collecte - Présenter votre projet

Plus en détail

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM 2 À PROPOS De nos jours, il est essentiel pour les entreprises de définir une stratégie marketing précise et efficace.

Plus en détail

Les amis de mes amis sont mes clients ETUDE. LittlelessConversation. Agence Conseil en Communication

Les amis de mes amis sont mes clients ETUDE. LittlelessConversation. Agence Conseil en Communication ETUDE Les amis de mes amis sont mes clients LittlelessConversation Agence Conseil en Communication AVERTISSEMENT Toutes les marques commerciales déposées ou non déposées citées dans ce document sont la

Plus en détail

Benchmark. Community Management d agences de communication

Benchmark. Community Management d agences de communication Benchmark Community Management d agences de communication Méthode Comparaison d agences très présentes sur les réseaux sociaux, petites et moyennes. Indicateurs : présence sur les réseaux sociaux, nombre

Plus en détail

PUBLIER, C EST RESTER Revue du 15 Mai 2013

PUBLIER, C EST RESTER Revue du 15 Mai 2013 REVUE DE PRESSE + FACEBOOK TWITTER SNAPCHAT ET LES AUTRES PUBLIER, C EST RESTER Revue du 15 Mai 2013 SUJETS 2 Ceux qui quittent Facebook Facebook : développement d applications Facebook et Instagram :

Plus en détail

Lecko. 15% de notre chiffre d'affaires est réalisé par des clients que nous n aurions jamais eu sans l utilisation de la plateforme bluekiwi

Lecko. 15% de notre chiffre d'affaires est réalisé par des clients que nous n aurions jamais eu sans l utilisation de la plateforme bluekiwi enterprise social software Lecko CAS CLIENT Arnaud 15% de notre chiffre d'affaires est réalisé par des clients que nous n aurions jamais eu sans l utilisation de la plateforme bluekiwi! Activité Lecko

Plus en détail

Rapport de Post- Campagne 1

Rapport de Post- Campagne 1 Rapport de Post- Campagne 1 Résumé - La campagne Adwords que nous avons mené pour Galerie Photo-Originale a duré 21 jours (5.05-26.05) et nous a coûté $250,18. L objectif principal est en premier de stimuler

Plus en détail

Réussir sa Stratégie Digitale

Réussir sa Stratégie Digitale whiteopia.com Réussir sa Stratégie Digitale 1. 1.1 1.2. 2 2.1 2.2 3. Introduction Devenez visible sur Internet Qu est-ce que l Internet? Quelles en sont les principales composantes? Le changement apporté

Plus en détail

Notre objectif est de vous communiquer les meilleures solutions pour que vous puissiez

Notre objectif est de vous communiquer les meilleures solutions pour que vous puissiez Toute action marketing a pour objectif nécessairement de vous permettre de maîtriser votre marché, ses contraintes et ses acteurs pour développer une offre, en adéquation parfaite, avec les attentes de

Plus en détail

RÉSEAUX SOCIAUX & BTOB

RÉSEAUX SOCIAUX & BTOB Ecoute MOI Regarde MOI Recrute MOI Regarde MOI Accepte MOI RÉSEAUX SOCIAUX & BTOB Comment les investir? quels impacts sur le référencement? SOMMAIRE RÉSEAUX SOCIAUX & BTOB PANORAMA 2014 ET USAGES POURQUOI

Plus en détail

CARAMAPS, Votre guide de voyage en camping-car. Dossier de presse - Avril 2015

CARAMAPS, Votre guide de voyage en camping-car. Dossier de presse - Avril 2015 CARAMAPS, Votre guide de voyage en camping-car Dossier de presse - Avril 2015 SOMMAIRE CARAMAPS en quelques mots... 3 Comment ça marche?... 4 L accueil collaboratif Caramaps... 5 L histoire de CaraMaps...

Plus en détail

PROMOUVOIR SON ASSOCIATION GRACE AUX RESEAUX SOCIAUX

PROMOUVOIR SON ASSOCIATION GRACE AUX RESEAUX SOCIAUX PROMOUVOIR SON ASSOCIATION GRACE AUX RESEAUX SOCIAUX Bruno GARCIA http://assodiabal.free.fr assodiabal@free.fr janvier 2013 Définition Un réseau social est constitué d'individus ou de groupes reliés par

Plus en détail

Livre blanc ekomi. Obtenez un meilleur taux de conversion dans Google grâce aux avis clients. Novembre 2012

Livre blanc ekomi. Obtenez un meilleur taux de conversion dans Google grâce aux avis clients. Novembre 2012 Livre blanc ekomi Obtenez un meilleur taux de conversion dans Google grâce aux avis clients Novembre 2012 Introduction : l époque où les clients croyaient aveuglément aux promesses des vendeurs en ligne

Plus en détail

Ateliers du mercredi 9 février 2011

Ateliers du mercredi 9 février 2011 Ateliers du mercredi 9 février 2011 Barcamp Webmaster Webmasters, la technologie progresse de façon exponentielle dans un environnement marketing en perpétuel mutation. Que vous soyez technicien ou rédacteur,

Plus en détail

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment?

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Nemours 09 juillet 2015 Noémie Reynard Chargée de mission Tourisme et Développement Durable CCI Seine-et-Marne Direction Commerce-Tourisme Etre visible sur

Plus en détail

Bilan d activités 2009-10 Enquête de satisfaction RemplaChamp

Bilan d activités 2009-10 Enquête de satisfaction RemplaChamp D après une initiative de Champ AGJIR Bilan d activités 2009-10 Enquête de satisfaction RemplaChamp www.remplachamp.fr Contacts : Sylvain DURIEZ, Président de Champ AGJIR, president@champagjir.fr Jacques

Plus en détail

Les réseaux sociaux au service de l emploi

Les réseaux sociaux au service de l emploi Les réseaux sociaux au service de l emploi Boucle accueil emploi Mercredi 29 juin 2011 Julie Sabadell INFOthèque Les réseaux avant Internet Une existence bien antérieure à Internet Différents types de

Plus en détail

Comment organiser efficacement son concours photo

Comment organiser efficacement son concours photo Livre blanc Comment organiser efficacement son concours photo Juillet 2014 www.kontestapp.com Introduction Que vous soyez un Community Manager soucieux de l activité de votre page fan Facebook ou bien

Plus en détail

Comment tirer avantage des médias sociaux dans votre entreprise?

Comment tirer avantage des médias sociaux dans votre entreprise? De simple divertissement à instrument polyvalent Comment tirer avantage des médias sociaux dans votre entreprise? SOMMAIRE 2 De simple divertissement à instrument polyvalent 2 Dix astuces pour que votre

Plus en détail

Dossier de Presse. 10 Octobre 2013

Dossier de Presse. 10 Octobre 2013 Dossier de Presse 10 Octobre 2013 Contacts : Anne-Sophie DUPIRE - Responsable Communication Lucie PORREAUX - Chargée des Relations Presse Tel : 0 328 328 000 - anne-sophie.dupire@sarbacane.com Tel : 0

Plus en détail

PRÉSENTATION DE TWITTER TAILORED AUDIENCE

PRÉSENTATION DE TWITTER TAILORED AUDIENCE GUIDE QUANTCAST PRÉSENTATION DE TWITTER TAILORED AUDIENCE CONTENU 2 INTRODUCTION 3 TWITTER : FAITS ET CHIFFRES 3 HISTORIQUE DE TWITTER 4 GUIDE DE L ANNONCEUR SUR TWITTER 5 GUIDE D INITIATION AUX AUDIENCES

Plus en détail

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM IZZILI édite et implémente une suite applicative Cloud IZZILI Business Place Manager dédiée aux managers et à leurs équipes pour le management

Plus en détail

PROSPECTER avec les RESEAUX SOCIAUX. Nicole ANTONIETTI 10 Octobre 2014

PROSPECTER avec les RESEAUX SOCIAUX. Nicole ANTONIETTI 10 Octobre 2014 PROSPECTER avec les RESEAUX SOCIAUX Nicole ANTONIETTI 10 Octobre 2014 Objectif de la présentation A quoi servent les réseaux sociaux professionnels Comment les utiliser pour prospecter Avantages et inconvénients

Plus en détail

RESEAUX SOCIAUX : OUTILS DE PROSPECTION ET FIDELISATION?

RESEAUX SOCIAUX : OUTILS DE PROSPECTION ET FIDELISATION? Faut-il être présent sur les réseaux sociaux? De plus en plus d entreprises se posent la question. Considéré il y a encore peu comme un simple moyen d échange ou de prise de contact, le réseau social est

Plus en détail

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013 Rapport d études Etudes des spécificités du marché du SaaS en France Rapport de synthèse février 2013 Conception Caisse des Dépôts (Service communication DDTR) février 2013 Veille stratégique, conseil

Plus en détail

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23 Introduction......................................................................... 1 1. Définition........................................................................ 2 1.1 Le CRM comme processus

Plus en détail

Développer sa stratégie sur les médias sociaux

Développer sa stratégie sur les médias sociaux Your network is more powerful than you think Développer sa stratégie sur les médias sociaux Nicholas Vieuxloup Mai 2010 VOUS LES Panorama CONNAISSEZ des médias sociaux TOUS? Les Médias Sociaux en chiffres

Plus en détail

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1

Partie I Organisations, management et systèmes d information... 1 Liste des cas d entreprise............................................................ Liste des figures..................................................................... Liste des tableaux...................................................................

Plus en détail

Améliorer sa visibilité avec Google My Business

Améliorer sa visibilité avec Google My Business Améliorer sa visibilité avec Google My Business On se présente! Au programme I. Contexte : Chiffres clés II. Google : moteur de recherche III. Google My Business IV. Intérêt pour vous V. A vous de jouer

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

Dossier : Le «phénomène» d achat de fans et de follower : qui, où et pourquoi?

Dossier : Le «phénomène» d achat de fans et de follower : qui, où et pourquoi? Dossier : Le «phénomène» d achat de fans et de follower : qui, où et pourquoi? Regnier Thomas QUI? Mais qui sont ces pourvoyeurs de popularité jamais en manque de solutions concernant ce sujet? Un jeune

Plus en détail

Réseaux et médias sociaux dans le tourisme. Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne?

Réseaux et médias sociaux dans le tourisme. Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne? Réseaux et médias sociaux dans le tourisme Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne? Préface La popularité grandissante des réseaux sociaux sur le Web bouscule le modèle traditionnel

Plus en détail

Nous animons vos réseaux sociaux

Nous animons vos réseaux sociaux Nous animons vos x sociaux La solution pour fidéliser et animer votre portefeuille client. millions de comptes. Le temps moyen passé par jour sur les x sociaux. Que vous apporte Global Réso? L offre Global

Plus en détail

3 propos illustrant la transformation numérique de PagesJaunes Groupe

3 propos illustrant la transformation numérique de PagesJaunes Groupe 3 propos illustrant la transformation numérique de PagesJaunes Groupe! Un média hyper local accompagnant la transformation digitale de la communication de ses clients! En interne, le Groupe propose des

Plus en détail

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE PAR MADAME CHRISTINE LEROY COMMUNITY MANAGER, AGENCE NETPUB Tout d abord, je voudrais remercier le Professeur Drouot de m avoir invitée à cette passionnante table ronde.

Plus en détail

NKUL BETI. econobeti

NKUL BETI. econobeti NKUL BETI econobeti Le réseau social d entraides pour la gestion des efforts et du génie ekang Paru le 08 Août 2010 Plateforme de communication Se préparer pour le Cameroun de Demain Sans une organisation

Plus en détail

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?»

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» «L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» 7 juin 2012 Note méthodologique Étude réalisée auprès de trois cibles : Un échantillon de 301 chefs représentatif de l ensemble des chefs français à

Plus en détail

L explosion du marketing multi-écrans

L explosion du marketing multi-écrans Chapitre 6 L explosion du marketing multi-écrans Vérifier la météo sur son smartphone tout en regardant les informations à la télévision dès le matin, puis recevoir une publicité sur son PC du bureau pour

Plus en détail

Maitre de conférences associé en e-marketing à l'université d'angers. Responsable webmarketing International chez Jymeo

Maitre de conférences associé en e-marketing à l'université d'angers. Responsable webmarketing International chez Jymeo Maitre de conférences associé en e-marketing à l'université d'angers Responsable webmarketing International chez Jymeo Auteur de deux livres en web analytique aux éditions ENI Formateur et consultant indépendant

Plus en détail

Le saviez-vous? L optimisation Google Adwords est la Clé pour

Le saviez-vous? L optimisation Google Adwords est la Clé pour Le saviez-vous? L optimisation Google Adwords est la Clé pour.......... échapper au piège de «Quality Score», l instrument qui détermine le coût au clic des annonces adwords. Autorisation de diffusion

Plus en détail

Atelier réseaux sociaux, e-réputation et communication digitale. Vincent Dutot, Ph.D

Atelier réseaux sociaux, e-réputation et communication digitale. Vincent Dutot, Ph.D Atelier réseaux sociaux, e-réputation et communication digitale Vincent Dutot, Ph.D Qui suis-je? Enseignant chercheur à ESG Management School Consultant conférencier Titulaire chaire Digital, data et design

Plus en détail

LES CONTENUS : POUR ALLER PLUS LOIN

LES CONTENUS : POUR ALLER PLUS LOIN Conception et construction LES CONTENUS : POUR ALLER PLUS LOIN Sommaire 1. Les liens...3 2. Introduction...4 3. Quelles sont les fonctionnalités pour mon site e-commerce?...5 4. Comment exploiter les réseaux

Plus en détail

Tous connectés, de 9 à 99 ans. Leçon 7 ... Facebook, le réseau social sur internet. Ces icônes indiquent pour qui est le document

Tous connectés, de 9 à 99 ans. Leçon 7 ... Facebook, le réseau social sur internet. Ces icônes indiquent pour qui est le document Leçon 7... Facebook, le réseau social sur internet Ces icônes indiquent pour qui est le document Professeurs WebExperts Seniors Elèves Informations de base Informations de base pour l enseignant Pourquoi?

Plus en détail

Réseaux sociaux : Mode ou révolution? Présentation Invest11 21/09/11, Thomas Clément

Réseaux sociaux : Mode ou révolution? Présentation Invest11 21/09/11, Thomas Clément Réseaux sociaux : Mode ou révolution? Présentation Invest11 21/09/11, Thomas Clément A priori, deux mondes que tout oppose! VS OBAMA FACEBOOK : TWITTER : 22 M fans 8,7 M abonnés Alors que les réseaux sociaux

Plus en détail

E-réputation de L Entreprise. Et les autres. «Si vous ne prenez pas la parole sur Internet d autres la prendront à votre place»

E-réputation de L Entreprise. Et les autres. «Si vous ne prenez pas la parole sur Internet d autres la prendront à votre place» + E-réputation de L Entreprise Et les autres «Si vous ne prenez pas la parole sur Internet d autres la prendront à votre place» + Introduction : Vidéo 2 + Des chiffres 3 Internet est désormais le 1er canal

Plus en détail

Conférence 9 Vendre partout, tout le temps

Conférence 9 Vendre partout, tout le temps Conférence 9 Vendre partout, tout le temps MODÉRATEUR Clotilde BRIARD - Journaliste LES ECHOS INTERVENANTS Michaël AZOULAY Fondateur- Directeur Général AMERICAN VINTAGE Grégoire BRESSOLLES - Responsable

Plus en détail

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler.

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler. Mobile & achats à la demande Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat tradedoubler.com En Europe, les canaux mobiles de marketing à la performance transforment

Plus en détail

Divulgation 2.0 : approche comportementale. Comment détecter ou prévenir cette démarche compulsive amplifiée par les outils de mobilitédirectement

Divulgation 2.0 : approche comportementale. Comment détecter ou prévenir cette démarche compulsive amplifiée par les outils de mobilitédirectement Divulgation 2.0 : approche comportementale. Comment détecter ou prévenir cette démarche compulsive amplifiée par les outils de mobilitédirectement connectés aux médias sociaux? Agenda La divulgation compulsive

Plus en détail

WEB 2.0, E RÉPUTATION ET PERSONAL BRANDING

WEB 2.0, E RÉPUTATION ET PERSONAL BRANDING WEB 2.0, E RÉPUTATION ET PERSONAL BRANDING Magali Evanno UE Ressources Humaines Jacques Naymark Master MC3 2009 Universités Pierre et Marie curie, Paris Dauphine Plan 2 Introduction I. Le web 2.0, le pouvoir

Plus en détail

Une présence nationale pour un impact local & VOUS. www.groupon.fr

Une présence nationale pour un impact local & VOUS. www.groupon.fr Une présence nationale pour un impact local 2015 & VOUS Avez-vous déjà entendu parler d une campagne publicitaire qui ne nécéssite aucune dépense ou investissement préalable? Avez-vous déjà entendu parler

Plus en détail

SOCIAL INTELLIGENCE BUSINESS RESULTS

SOCIAL INTELLIGENCE BUSINESS RESULTS SOCIAL INTELLIGENCE BUSINESS RESULTS Faire de l écoute et de l analyse des réseaux sociaux un outil stratégique pour une marque Intervention 28/11/2014 Les marques et Internet Perspective sur 20 ans 1995

Plus en détail

Les publicités Facebook pour le recrutement

Les publicités Facebook pour le recrutement Les publicités Facebook pour le recrutement Introduction Saviez-vous que 1 minute sur 7* du temps sur le web est passé sur Facebook? Aujourd hui, Facebook est le plus grand réseau social du monde en nombre

Plus en détail

Communication politique 2.0. Marketing politique : analyse du cas marocain

Communication politique 2.0. Marketing politique : analyse du cas marocain Communication politique 2.0 Marketing politique : analyse du cas marocain Sommaire 2 Présentation de SMART Owl Introduction des parties prenantes du projet et de la solution Marketing politique Quels enjeux

Plus en détail

ENQUÊTE. Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche?

ENQUÊTE. Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche? ENQUÊTE Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche? La stratégie «ambassadeur» de Manche Tourisme La stratégie «ambassadeur»de Manche Tourisme Dans son schéma de

Plus en détail

Politique encadrant l utilisation des médias sociaux au Collège de Rosemont

Politique encadrant l utilisation des médias sociaux au Collège de Rosemont 1410 C.A.310.VI.a Politique encadrant l utilisation des médias sociaux au Collège de Rosemont Responsabilité de gestion: Direction des affaires étudiantes et des communications Date d approbation : 2015

Plus en détail

L Evolution du Social Learning

L Evolution du Social Learning Dossier de recherche L Evolution du Social Learning Les challenges de la collaboration et de la technologie Par: David Wentworth, Analyste principal Brandon Hall Group 2013 2013 Brandon Hall Group. Licensed

Plus en détail

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France Résultats Le jeu vidéo est, à travers le monde, la première industrie culturelle devant les secteurs du cinéma et de la musique.

Plus en détail

Les nouveautés 2015 du web et des réseaux sociaux

Les nouveautés 2015 du web et des réseaux sociaux 1 Les nouveautés 2015 du web et des réseaux sociaux Quelles sont les nouveautés à prendre en compte pour référencer son site en 2015 et être présent sur les réseaux sociaux? Les nouveautés du référencement

Plus en détail

70% des publicités vidéo in-stream sont visualisées jusqu au bout

70% des publicités vidéo in-stream sont visualisées jusqu au bout 10 choses à savoir sur la publicité vidéo in-stream La publicité vidéo in-stream représente une énorme opportunité pour les annonceurs. En fait, c est l un des segments les plus en vogue de la publicité

Plus en détail

Alors, qu en est-il exactement des usages et des attentes des socionautes français aujourd'hui?

Alors, qu en est-il exactement des usages et des attentes des socionautes français aujourd'hui? Réputée être l année de la maturité des réseaux sociaux, 2012 a vu Facebook se rapprocher inexorablement de son point culminant en termes d inscrits et plus encore d actifs. C est aussi celle où le concept

Plus en détail

Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation

Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation Introduction... 3 1/ En quoi consiste une veille commerciale?... 4 2/ Quel est son rôle?... 5 3/ Quels sont les bénéfices au niveau de l organisation commerciale?... 6 A. Le temps... 6 B. La productivité...

Plus en détail