Médias sociaux et société L utilisation des médias sociaux pour l apprentissage en médias sociaux au Durham College

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Médias sociaux et société L utilisation des médias sociaux pour l apprentissage en médias sociaux au Durham College"

Transcription

1 Médias sociaux et société L utilisation des médias sociaux pour l apprentissage en médias sociaux au Durham College L occasion d innover Le Durham College d Oshawa a reconnu l usage grandissant des médias sociaux pour la communication et la collaboration en ligne dans l industrie, le milieu des affaires, la sphère gouvernementale et politique et dans la vie en général, ainsi que l intérêt des étudiantes et étudiants à apprendre comment utiliser les médias sociaux pour leur l apprentissage et dans leur carrière. Par conséquent, un cours de formation générale sur les médias sociaux a été élaboré afin de l offrir entièrement en ligne à titre de cours à option dans un large éventail de programmes. L innovation Le cours Social Media and Society (médias sociaux et société) examine l impact des médias sociaux sur les affaires, les gouvernements, l éducation et l économie sous le format d un cours en ligne asynchrone de quatorze semaines, qui souligne la flexibilité et les applications des médias sociaux. Les étudiantes et étudiants participent à l exploration, l analyse et la création de matériels pour les médias sociaux : pour ce faire, le cours propose un apprentissage en immersion dans le monde des médias sociaux. Pour d autres exemples de réussites de l Ontario, veuillez visiter le site à l adresse contactnord.ca/poches-dinnovation 1

2 Le cours a été élaboré par Jordanne Christie qui est la spécialiste des technologies de l apprentissage au Centre for Academic and Faculty Enrichment, ou C.A.F.E. (centre d enrichissement scolaire et de perfectionnement du personnel enseignant). En outre, elle continue l enseignement d une des sections de ce cours à option très populaire. Le site Web du cours est relié à YouTube, et Jordanne Christie crée une vidéo pour chaque module afin de mettre l accent sur le contenu, les activités et travaux de cours de la semaine. Chaque module requiert d y consacrer environ trois heures pour le visionnement, la lecture et les activités, ainsi que du temps additionnel pour effectuer les travaux de cours. Les médias couverts dans ce cours sont notamment : des réseaux sociaux, comme Facebook; la mise en signet sociale le partage de pages Web, souvent rehaussé avec des descriptions du contenu; des applications de partage de photos; des applications de partage de vidéos; la baladodiffusion; des blogues; le microblogage, comme Twitter; des wikis de l information sur des sujets spécifiques élaborée collectivement et éditée en ligne; le RSS des fils Web qui publient fréquemment de l information actualisée et l envoient directement dans les navigateurs des abonnées et abonnés; des mondes virtuels, incluant les simulations et les images 3D. Les modules hebdomadaires présentent des échantillons d applications de médias sociaux (comme pour les débats durant la dernière élection ontarienne), des lectures en ligne, des exemples, des vidéos, des quiz, des questions de réflexion et des travaux de cours. La variété de travaux de cours possibles démontre de façon optimale l utilisation des médias sociaux pour l apprentissage dans ce champ. Création d un wiki Les étudiantes et étudiants sont divisés en groupes de cinq ou six personnes, et on assigne à chaque groupe une page de wiki dont l en-tête est le nom d un média social particulier. Les groupes en construisent le contenu, y compris les définitions, les avantages, les inconvénients, les applications et des exemples de son usage. Ces éléments sont affichés en ligne, puis les participantes et participants travaillent individuellement afin d éditer en profondeur au moins deux des entrées : ils y ajoutent des images, révisent le contenu, mettent à jour les références, etc. Chaque étudiante ou étudiant rédige ensuite une réflexion sur le travail du wiki. Audit Chaque étudiante ou étudiant effectue un audit des médias sociaux d une organisation en analysant sa portée, ses messages, ses lacunes et son utilité, puis fait des recommandations sur la manière d y apporter des améliorations. Pour d autres exemples de réussites de l Ontario, veuillez visiter le site à l adresse contactnord.ca/poches-dinnovation 2

3 Blogue Un blogue se fondant sur les questions posées au personnel de formation est créé dans le cadre du cours. On s attend à ce que les étudiantes et étudiants contribuent à ce blogue et ajoutent régulièrement des commentaires dans les publications des autres participantes et participants. Microblogage Chaque étudiante ou étudiant suit une politicienne ou un politicien sur Twitter et rédige des commentaires sur la manière dont cette personnalité utilise ce média pour communiquer. Mise en signet social Chaque étudiante ou étudiant crée une liste thématique de liens vers des ressources pertinentes. Plan éducatif Chaque étudiante ou étudiant décrit non seulement comment les médias sociaux pourraient être utilisés dans un de leurs autres cours, mais aussi la façon dont les médias se rattachent au contenu du cours. Environnement d apprentissage personnel Au moyen d une vidéo, d un wiki, d un blogue ou d un rapport sous format texte en ligne, chaque étudiante ou étudiant démontre son apprentissage en commentant un sujet de son choix, entre autres le journalisme citoyen ou la confidentialité sur le Web. Le personnel de formation est disponible en ligne et par téléphone pour offrir un soutien supplémentaire. Les résultats et les avantages L apprentissage se déroule de façon active et efficace pendant que les étudiantes et étudiants acquièrent des connaissances et des compétences sur la théorie et la pratique en suivant, manipulant, analysant et créant des outils de médias sociaux, puis en les appliquant à leurs propres situations ainsi qu au contexte social plus large. Ce cours et ce qu ils y apprennent suscitent beaucoup d enthousiasme chez les étudiantes et étudiants. Ils aiment bien aussi plusieurs des travaux de cours, comme ceux qui demandent de suivre des personnages politiques sur Twitter et d examiner les sites de médias sociaux de certaines organisations. La popularité de ce cours augmente parallèlement à la croissance de l intérêt envers ce sujet. Les défis et les améliorations Malgré l enthousiasme des étudiantes et étudiants envers les médias sociaux ainsi que leur expérience et leur apprentissage dans ce champ, ils persistent encore à remettre des travaux de cours en format texte. Même quand on leur en donne la possibilité, la majorité d entre eux ne mettent pas à profit l occasion d utiliser les Pour d autres exemples de réussites de l Ontario, veuillez visiter le site à l adresse contactnord.ca/poches-dinnovation 3

4 médias sociaux pour leurs travaux de cours. C est pourquoi dans les cours donnés à l avenir, les apprenantes et apprenants devront créer des portfolios de médias sociaux plutôt que d avoir l option de remettre des rapports écrits. Quand ils se rendent compte de la quantité de technologies enchâssées dans le cours, les étudiantes et étudiants expriment tout d abord des préoccupations concernant leurs propres compétences technologiques. Toutefois, des instructions sur l utilisation de chacune d elle leur sont fournies, et leur hésitation s amenuise après les deux ou trois premiers modules du cours. Mais le choix qu ils font de remettre des travaux en format texte révèle que cette transition reste difficile pour eux. De plus, des étudiantes et étudiants s inquiètent au sujet de la création de comptes personnels dans les médias sociaux, particulièrement ceux qui font des études dans le domaine de la loi et la sécurité. Par contre, ils craignent aussi de ne pas bénéficier d une expérience complète du cours s ils n ont pas souscrit ces comptes. Le problème a été résolu en décidant que la totalité des participantes et participants utiliserait des comptes Google, qui sont privés. Pour le personnel de formation, le défi constant consiste à se tenir à jour quant aux exemples, aux outils et à la technologie. Les matériels du cours exigent d être révisés chaque fois que le cours est offert. Le potentiel Le cours Social Media and Society a été élaboré de manière à lui donner une structure suffisamment flexible pour être utilisé en Ontario dans des cours d éducation postsecondaire, qui visent à intégrer l apprentissage sur les médias sociaux et au moyen de ceux-ci. Le cours peut aussi être adapté afin de complémenter des offres de programmes mettant l accent sur tout contenu spécifique qui répond à leurs besoins. À la School of Business, IT and Management (école de commerce, de TI et de gestion) du Durham College par exemple, le cours Social Media and Society est reconçu en tant que cours obligatoire dans les programmes de certificat, de diplôme et de diplôme avancé en administration des affaires. Introduit en janvier 2012, ce cours hybride comporte une heure d activités en ligne qui doivent être effectuées avant chaque classe hebdomadaire de deux heures. Ensuite, les activités en classe exécutées en petits groupes sont axées sur l examen et la création d outils des médias sociaux et se basent sur ce que les étudiantes et étudiants ont appris au cours de la préparation en ligne. Jordanne Christie est prête à discuter de la structure du cours Social Media and Society, de ses fondements pédagogiques et de l expérience liée à la conception, la révision et l enseignement de ce cours, ainsi qu à son adaptation en vue d un usage dans le contexte de l école de commerce. Elle s intéresse aussi à explorer le concept des «cours en ligne largement ouverts» (massive open online courses, ou MOOC) Pour d autres exemples de réussites de l Ontario, veuillez visiter le site à l adresse contactnord.ca/poches-dinnovation 4

5 auxquels quiconque sur la planète peut participer, mais qui offrent des crédits seulement aux étudiantes et étudiants qui s y inscrivent et en paient les frais de scolarité. Pour plus d information Jordanne Christie Spécialiste des technologies de l apprentissage Centre for Academic and Faculty Enrichment (C.A.F.E.) Durham College, Oshawa Pour d autres exemples de réussites de l Ontario, veuillez visiter le site à l adresse contactnord.ca/poches-dinnovation 5

Le soutien de l enseignement en ligne au moyen de l apprentissage en ligne à la Western University. L occasion d innover

Le soutien de l enseignement en ligne au moyen de l apprentissage en ligne à la Western University. L occasion d innover Le soutien de l enseignement en ligne au moyen de l apprentissage en ligne à la Western University L occasion d innover Le Teaching Support Centre (centre de soutien à l enseignement) de la Western University

Plus en détail

L occasion d innover. L innovation

L occasion d innover. L innovation Le site nool.ca Un soutien à l égard des aptitudes à écrire et en mathématiques offert par l intermédiaire d Internet aux étudiantes et étudiants de première année de l Institut universitaire de technologie

Plus en détail

Futurs profs: Des ressources pour la formation à l'utilisation des TIC pour les enseignants futurs et actuels du réseau collégial

Futurs profs: Des ressources pour la formation à l'utilisation des TIC pour les enseignants futurs et actuels du réseau collégial Futurs profs: Des ressources pour la formation à l'utilisation des TIC pour les enseignants futurs et actuels du réseau collégial Bruno Poellhuber et Réjean Jobin Présentation au réseau des reptic le 29

Plus en détail

Une approche mobile Le développement et le soutien d occasions. Nipissing University. L occasion d innover

Une approche mobile Le développement et le soutien d occasions. Nipissing University. L occasion d innover Une approche mobile Le développement et le soutien d occasions d apprentissage mobile pour les étudiantes et étudiants de la L occasion d innover Forte de sa longue expérience dans l usage des technologies

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Affaires et commerce Comptabilité (première partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Affaires et commerce Comptabilité (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Affaires et commerce Comptabilité (première partie) Annexe D Règlement sur les qualifications requises pour enseigner Mai 2005 (Révisée

Plus en détail

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Janvier 2005 This document is available in English under

Plus en détail

Ressource sur les médias sociaux du PCO Notes pour le personnel enseignant et les animateurs, et liens avec le curriculum de l Ontario

Ressource sur les médias sociaux du PCO Notes pour le personnel enseignant et les animateurs, et liens avec le curriculum de l Ontario Ressource sur les médias sociaux du PCO Notes pour le personnel enseignant et les animateurs, et liens avec le curriculum de l Ontario Bienvenue à la Ressource sur les médias sociaux du Passeport-compétences

Plus en détail

Projet de MOOC* Responsables : Rhoda Weiss-Lambrou (CPASS, Faculté de médecine) et Bernard Bérubé (Service de soutien à l enseignement)

Projet de MOOC* Responsables : Rhoda Weiss-Lambrou (CPASS, Faculté de médecine) et Bernard Bérubé (Service de soutien à l enseignement) Projet de MOOC* Titre : Médias sociaux en médecine et en sciences de la santé Responsables : Rhoda Weiss-Lambrou (CPASS, Faculté de médecine) et Bernard Bérubé (Service de soutien à l enseignement) Co-responsables

Plus en détail

La création d un environnement virtuel pour l apprentissage au Loyalist College

La création d un environnement virtuel pour l apprentissage au Loyalist College La création d un environnement virtuel pour l apprentissage au Loyalist College L occasion d innover Le Loyalist College, situé à Belleville, crée depuis 2006 des simulations pour l apprentissage en utilisant

Plus en détail

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme Reconnaissances des acquis Crédits d équivalence et exemptions Prendre note : Il n y a aucun frais associés au processus d évaluation du dossier Tous les participants au programme doivent obtenir des crédits

Plus en détail

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION APERÇU La compétence de communication englobe l ensemble des aptitudes

Plus en détail

Prière de présenter votre candidature en toute confidence d ici le 10 octobre 2014 à l adresse suivante : cliberbaum@cea-ace.ca

Prière de présenter votre candidature en toute confidence d ici le 10 octobre 2014 à l adresse suivante : cliberbaum@cea-ace.ca Prière de présenter votre candidature en toute confidence d ici le 10 octobre 2014 à l adresse suivante : cliberbaum@cea-ace.ca TITRE DE POSTE : RELÈVE DE : EN LIAISON AVEC: Responsable du marketing numérique

Plus en détail

Enseignement au cycle primaire (première partie)

Enseignement au cycle primaire (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Enseignement au cycle primaire (première partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Normes d exercice de

Plus en détail

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Tablette Verte Plan Contexte Présentation de la Tablette Verte Objectifs Consistance Avantages Contexte Une forte affluence

Plus en détail

Comment utiliser la vidéo en classe

Comment utiliser la vidéo en classe Comment utiliser la vidéo en classe Aujourd hui, les étudiants sont toujours «branchés» au web et aux médias sociaux, et c est afin de susciter leur intérêt que les enseignants ont recours à la technologie

Plus en détail

L apprentissage linguistique enrichi par la technologie mobile Améliorer l apprentissage avec des téléphones mobiles au George Brown College

L apprentissage linguistique enrichi par la technologie mobile Améliorer l apprentissage avec des téléphones mobiles au George Brown College L apprentissage linguistique enrichi par la technologie mobile Améliorer l apprentissage avec des téléphones mobiles au George Brown College L occasion d innover Une étude exploratoire effectuée au George

Plus en détail

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 VISION De nos jours, l éducation postsecondaire offre plus de choix et de possibilités qu auparavant. En outre, les besoins

Plus en détail

Comment tirer avantage des médias sociaux dans votre entreprise?

Comment tirer avantage des médias sociaux dans votre entreprise? De simple divertissement à instrument polyvalent Comment tirer avantage des médias sociaux dans votre entreprise? SOMMAIRE 2 De simple divertissement à instrument polyvalent 2 Dix astuces pour que votre

Plus en détail

TROUSSE D OUTILS MARKETING

TROUSSE D OUTILS MARKETING TROUSSE D OUTILS MARKETING POUR LES MÉDIAS SOCIAUX Trousse d outils marketing pour les médias sociaux 1 INTRODUCTION Les médias sociaux sont là pour durer. C est une bonne chose puisqu ils peuvent vous

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

DEPARTEMENT D ETUDES EUROPEENNES ECONOMIQUES

DEPARTEMENT D ETUDES EUROPEENNES ECONOMIQUES DEPARTEMENT D ETUDES EUROPEENNES ECONOMIQUES GUIDE DES ETUDIANTS Ce guide est destiné à vous introduire au fonctionnement du Collège et du Département d études économiques européennes, en présentant les

Plus en détail

PROJET DE LOI 52. Mémoire de. l Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO) présenté au

PROJET DE LOI 52. Mémoire de. l Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO) présenté au PROJET DE LOI 52 Mémoire de l Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO) présenté au Comité permanent de l Assemblée législative Août 2006 L Association des enseignantes et

Plus en détail

Que devez-vous faire à titre de mentor et de moniteur de formation?

Que devez-vous faire à titre de mentor et de moniteur de formation? : Le Guide du compagnon sur la formation d un apprenti Que devez-vous faire à titre de mentor et de moniteur de formation? Soyez d abord fier. Vous êtes sur le point d accomplir un travail exceptionnel

Plus en détail

Nous simplifions et accélérons votre transformation digitale. Tous les étudiants. Toutes les ressources. En tout temps.

Nous simplifions et accélérons votre transformation digitale. Tous les étudiants. Toutes les ressources. En tout temps. Nous simplifions et accélérons votre transformation digitale. Tous les étudiants. Toutes les ressources. En tout temps. À propos de Texidium Tous les étudiants. Toutes les ressources. En tout temps. Kivuto,

Plus en détail

PAMAQC COMPARAISON DES CRITÈRES (2006-2011), DES CRITÈRES (2011-2015) ET DES NORMES (2015)

PAMAQC COMPARAISON DES CRITÈRES (2006-2011), DES CRITÈRES (2011-2015) ET DES NORMES (2015) PAMAQC COMPARAISON DES CRITÈRES (2006-2011), DES CRITÈRES (2011-2015) ET DES NORMES (2015) Normes (2015) Critères (2011-2015) Critères (2006-2011) 1. SYSTÈME DE GESTION DE LA QUALITÉ DES PROGRAMMES 6.

Plus en détail

La communication interne se professionnalise mais il reste de nombreux horizons à explorer

La communication interne se professionnalise mais il reste de nombreux horizons à explorer Communiqué de presse La communication interne se professionnalise mais il reste de nombreux horizons à explorer Bruxelles, le 6 décembre 2012 Qui gère la communication interne en entreprise, quels sont

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique Politique linguistique Informations sur le soutien apporté par le Baccalauréat International en matière de langues, cours de langue et langues d enseignement Mise à jour en octobre 2014 Cette politique

Plus en détail

En quoi les espaces virtuels facilitent-ils l enseignement du PI?

En quoi les espaces virtuels facilitent-ils l enseignement du PI? Intentions de l atelier Familiariser les usagers avec les différents espaces virtuels de la communauté Faire prendre conscience de l utilité de la communauté PI et des outils qu elle propose pour soutenir

Plus en détail

RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société»)

RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société») RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société») AUTORITÉ Le conseil d administration de la Société (le «conseil») établit les politiques générales de la Société,

Plus en détail

INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ

INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ JUIN 2009 INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ Placez dans l onglet no 5 de votre classeur des ressources des membres Le programme d assurance de la qualité de l Ordre des ergothérapeutes

Plus en détail

Utiliser les outils du. Web 2.0. Dans sa pratique d enseignant et de formateur

Utiliser les outils du. Web 2.0. Dans sa pratique d enseignant et de formateur Utiliser les outils du Web 2.0 Dans sa pratique d enseignant et de formateur Vincent Pereira Formateur Consultant Communautés numériques Blogueur http://www.formateurconsultant.com/ Non Théo, il n y a

Plus en détail

PARRAINAGE DE PROGRAMMES. Optimisez votre lien avec les chercheurs d emploi

PARRAINAGE DE PROGRAMMES. Optimisez votre lien avec les chercheurs d emploi PARRAINAGE DE PROGRAMMES Optimisez votre lien avec les chercheurs d emploi PARRAINAGE DE PROGRAMMES Prenez contact avec la maind œuvre de demain aujourd hui même. Le Conseil RHiM a parrainé des initiatives

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU Institut de leadership en éducation OUTIL D AUTOÉVALUATION DU L EADERSHIP Instructions Ministère de l Éducation INSTRUCTIONS ET RECOMMANDATIONS POUR L UTILISATION EFFICACE DE L OUTIL Les recherches montrent

Plus en détail

Le tourisme à l ère du commerce électronique

Le tourisme à l ère du commerce électronique SYLLABUS DE COURS Le tourisme à l ère du commerce électronique But visé par l atelier Cet atelier de perfectionnement a pour but de permettre aux participants d être en mesure d intégrer le commerce électronique

Plus en détail

Les domaines, les résultats d apprentissage et les indicateurs de réalisation

Les domaines, les résultats d apprentissage et les indicateurs de réalisation Les domaines, les résultats d apprentissage et les indicateurs de réalisation Les éléments du Cadre FL2 (M-8) sont formulés en termes de résultats d apprentissage généraux, de résultats d apprentissage

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

BigBlueButton - une solution ouverte de webconférence à Carleton University

BigBlueButton - une solution ouverte de webconférence à Carleton University BigBlueButton - une solution ouverte de webconférence à Carleton University L occasion d innover Le programme de maîtrise Technology Innovation Management, ou TIM (gestion des innovations technologiques),

Plus en détail

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012 L AVENIR DE LA PROFESSION D ÉDUCATRICE ET D ÉDUCATEUR EN ESE, UN STATUT À VALORISER, À PROTÉGER ON S EN OCCUPE Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations

Plus en détail

Technologies de l information et de la communication pour l enseignement - TICE

Technologies de l information et de la communication pour l enseignement - TICE UNIVERSITÉ DE FRANCHE-COMTÉ Formation d été de professeurs et de formateurs de FLE Technologies de l information et de la communication pour l enseignement - TICE Exploiter des outils innovants en classe

Plus en détail

Enrichir les apprentissages Plan technologique du Conseil scolaire acadien provincial

Enrichir les apprentissages Plan technologique du Conseil scolaire acadien provincial Enrichir les apprentissages Plan technologique du Conseil scolaire acadien provincial 2013-2016 VISION Le CSAP vise à préparer des citoyens du XXI e siècle en maximisant et en utilisant efficacement la

Plus en détail

LOI SUR L ACCESSIBILITÉ POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES DE L ONTARIO (LAPHO) - 2005. Ricoh Canada NORMES D ACCESSIBILITÉ INTÉGRÉES Plan pluriannuel

LOI SUR L ACCESSIBILITÉ POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES DE L ONTARIO (LAPHO) - 2005. Ricoh Canada NORMES D ACCESSIBILITÉ INTÉGRÉES Plan pluriannuel LOI SUR L ACCESSIBILITÉ POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES DE L ONTARIO (LAPHO) - 2005 Ricoh Canada NORMES D ACCESSIBILITÉ INTÉGRÉES Plan pluriannuel Partie I DISPOSITIONS GÉNÉRALES Section Initiative Description

Plus en détail

Vue d ensemble des résultats et résumé du plan d action

Vue d ensemble des résultats et résumé du plan d action Ministère de l Éducation et du Développement de la petite enfance Comité provincial d examen des bulletins scolaires Vue d ensemble des résultats et résumé du plan d action Aout 2014 Vue d ensemble des

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

eguide : les médias sociaux

eguide : les médias sociaux eguide : les médias sociaux 1 eguide : les médias sociaux Table des matières Facebook... 2 Que faut-il respecter sur Facebook?... 2 Pages de fans sur Facebook... 3 Les pages de fans... 3 Création d une

Plus en détail

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. INTRODUCTION A. Objet et objectifs Le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec Inc. (la «Société») est responsable de

Plus en détail

Ces actions se déclineront sous la forme d ateliers thématiques selon trois axes : PRODUIRE

Ces actions se déclineront sous la forme d ateliers thématiques selon trois axes : PRODUIRE Dans le cadre de sa mission qui vise à favoriser le développement d une culture numérique au service de la formation, à accompagner l intégration des technologies éducatives dans l enseignement et les

Plus en détail

Diplômes professionnels pour adultes

Diplômes professionnels pour adultes Diplômes professionnels pour adultes Quatre manières d obtenir le certificat fédéral de capacité ou l attestation fédérale de formation professionnelle Direction de l instruction publique du canton de

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION DE L APLNB/ABPNB

PLAN DE COMMUNICATION DE L APLNB/ABPNB Général L élaboration d un plan de communication pour l Association a été reconnue comme une action essentielle pour la réalisation du Plan stratégique de l ABPNB 2009-2012. Un groupe de travail de quatre

Plus en détail

Plate-forme pédagogique

Plate-forme pédagogique Plate-forme pédagogique Le programme éducatif «Accueillir la petite enfance» En tant que CPE, nous appliquons le programme éducatif du ministère «Accueillir la petite enfance». Ce programme a pour but

Plus en détail

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services Partie à l intention des participants potentiels : Qu est-ce que la Puissance des

Plus en détail

Programme d assurance de la qualité

Programme d assurance de la qualité Programme d assurance de la qualité Section B Section B Programme d assurance de la qualité Aperçu du Programme d assurance de la qualité... -B-1- Introduction... Programme d assurance de la qualité...

Plus en détail

Les français préfèrent la combinaison de plusieurs méthodes et l apprentissage en ligne plutôt que les cours de langue traditionnels

Les français préfèrent la combinaison de plusieurs méthodes et l apprentissage en ligne plutôt que les cours de langue traditionnels IE Business School et busuu.com publient le Baromètre des langues 2012, une étude sur l apprentissage des langues, s appuyant sur les données collectées auprès de 45000 personnes venant de 230 pays différents.

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT I. OBJECTIF GÉNÉRAL ET PRINCIPAL MANDAT Le comité d audit (le «comité») est établi par le conseil d administration (le «conseil») d Ovivo Inc. (la «Société») pour l aider à s acquitter

Plus en détail

Document d orientation GESTION DU PERSONNEL GESTION D UNE ÉQUIPE DE VENTE

Document d orientation GESTION DU PERSONNEL GESTION D UNE ÉQUIPE DE VENTE Document d orientation GESTION DU PERSONNEL GESTION D UNE ÉQUIPE DE VENTE Mise à jour: février 2015 Document d orientation Bienvenue aux cours de Gestion du personnel et Gestion d une équipe de vente Le

Plus en détail

Rapport de la délégation du Canada

Rapport de la délégation du Canada Forum mondial de l éducation «Planifier pour 2015 Un catalyseur pour l élaboration des politiques de la décennie à venir : mesure, portée et entrepreneuriat» Londres, Royaume-Uni Du 19 au 22 janvier 2014

Plus en détail

LA CONFÉRENCE DE PRESSE

LA CONFÉRENCE DE PRESSE Fiche aide-mémoire : l organisation d une conférence de presse OBJECTIFS La conférence de presse La rencontre de presse La conférence de presse La conférence de presse sert à annoncer une nouvelle ou à

Plus en détail

Comment les voyageurs utilisent le Web pour choisir un établissement hôtelier

Comment les voyageurs utilisent le Web pour choisir un établissement hôtelier Comment les voyageurs utilisent le Web pour choisir un établissement hôtelier La recherche d un établissement hôtelier se fait bien différemment pour les touristes d affaires et les touristes en voyage

Plus en détail

LE MASTER IN HOSPITALITY MANAGEMENT

LE MASTER IN HOSPITALITY MANAGEMENT LE MASTER IN HOSPITALITY MANAGEMENT 1 semestre à Avignon : Validation des crédits ECTS Fin de la formation à l University Collège de Birmingham Délivrance du Master par l Université de Birmingham (Angleterre)

Plus en détail

Mémoire soumis au COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SUR L EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA AVRIL 2014

Mémoire soumis au COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SUR L EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA AVRIL 2014 Mémoire soumis au COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SUR L EMPLOI CHEZ LES JEUNES AU CANADA AVRIL 2014 D ici au 1 er juillet 2017, un million de Canadiens obtiendront leur premier

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009)

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) OBJET La Ligne directrice relative à l examen des installations destinées aux

Plus en détail

Tous connectés, de 9 à 99 ans. Leçon 7 ... Facebook, le réseau social sur internet. Ces icônes indiquent pour qui est le document

Tous connectés, de 9 à 99 ans. Leçon 7 ... Facebook, le réseau social sur internet. Ces icônes indiquent pour qui est le document Leçon 7... Facebook, le réseau social sur internet Ces icônes indiquent pour qui est le document Professeurs WebExperts Seniors Elèves Informations de base Informations de base pour l enseignant Pourquoi?

Plus en détail

RÉSULTATS DU SONDAGE AUPRÈS DES MEMBRES DE DRI CANADA

RÉSULTATS DU SONDAGE AUPRÈS DES MEMBRES DE DRI CANADA RÉSULTATS DU SONDAGE AUPRÈS DES MEMBRES DE DRI CANADA 20 mai 2011 Ce rapport présente un résumé de notre premier sondage effectué auprès de nos membres. En comprenant mieux ce que les membres apprécient,

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

Portfolio de l évaluateur ou de l évaluatrice d entraîneurs et d entraîneures

Portfolio de l évaluateur ou de l évaluatrice d entraîneurs et d entraîneures Portfolio de l évaluateur ou de l évaluatrice d entraîneurs et d entraîneures Dans le PNCE, les portfolios représentent le fondement du processus d évaluation pour tous les entraîneurs, les entraîneures

Plus en détail

Bénévole du secteur de la justice

Bénévole du secteur de la justice Audience simulée de la Commission Bénévole du secteur de la justice Cette trousse comprend les documents suivants : PAGE Objectifs du procès simulé Ligne de temps pour l audience simulée Renseignements

Plus en détail

LE PARTENARIAT : CLÉ DE LA RÉUSSITE

LE PARTENARIAT : CLÉ DE LA RÉUSSITE LE PARTENARIAT : CLÉ DE LA RÉUSSITE Au Canada, plus de mille chercheurs en sciences humaines financés par le CRSH étudient des questions qui contribuent à la prospérité des entreprises. Ils s intéressent

Plus en détail

1. Introduction. Description du programme de maîtrise en administration

1. Introduction. Description du programme de maîtrise en administration Re sume de l e valuation pe riodique de la maı trise en administration: concentrations en finance, en intervention et changement organisationnel, en gestion du commerce e lectronique et en marketing Description

Plus en détail

Présentation de notre offre de services. www.fondationmf.ca

Présentation de notre offre de services. www.fondationmf.ca Présentation de notre offre de services Une Fondation bien active en 2013-2014! - Formation - Outils pédagogiques - Activités de financement à revenus partagés - Programme d aide financière www.fondationmf.ca

Plus en détail

PAJE. Programme d apprentissage à temps plein de la maternelle et du jardin d enfants

PAJE. Programme d apprentissage à temps plein de la maternelle et du jardin d enfants PAJE Programme d apprentissage à temps plein de la maternelle et du jardin d enfants Introduction «Tout se joue avant 6 ans» a écrit le psychologue et auteur américain Fitzhugh Dodson. En effet, les enfants

Plus en détail

MÉDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0 ET FAD : LES ÉTUDIANTS SONT-ILS PRÊTS? Image tirée de http://developpements.org/web-2-0/

MÉDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0 ET FAD : LES ÉTUDIANTS SONT-ILS PRÊTS? Image tirée de http://developpements.org/web-2-0/ MÉDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0 ET FAD : LES ÉTUDIANTS SONT-ILS PRÊTS? Image tirée de http://developpements.org/web-2-0/ Présentation, Bruno Poellhuber (Université de Montréal) CLIFAD 8 avril 2011 Taux de réponse

Plus en détail

FORMATION ET QUALITÉS REQUISES DES ADMINISTRATEURS ATTENTES ET MÉTHODOLOGIE D ÉVALUATION DE LA SOAD ET EXEMPLES DE STRATÉGIES DE MISE EN ŒUVRE

FORMATION ET QUALITÉS REQUISES DES ADMINISTRATEURS ATTENTES ET MÉTHODOLOGIE D ÉVALUATION DE LA SOAD ET EXEMPLES DE STRATÉGIES DE MISE EN ŒUVRE AVIS AU SECTEUR Novembre 2012 FORMATION ET QUALITÉS REQUISES DES ADMINISTRATEURS ATTENTES ET MÉTHODOLOGIE D ÉVALUATION DE LA SOAD ET EXEMPLES DE STRATÉGIES DE MISE EN ŒUVRE Objet La Société ontarienne

Plus en détail

Espaces numériques de formation Tableau de présentation synthétique des usages pédagogiques

Espaces numériques de formation Tableau de présentation synthétique des usages pédagogiques Espaces numériques de formation Tableau de présentation synthétique des usages pédagogiques Le dispositif Présentiel «animé» utilise l'espace numérique pour projeter un support de cours, de la même manière

Plus en détail

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME Pour obtenir des renseignements, veuillez communiquer avec : Service de l assurance

Plus en détail

L ACCC et les CONSEILS SECTORIELS NATIONAUX

L ACCC et les CONSEILS SECTORIELS NATIONAUX L ACCC et les CONEIL ECTORIEL NATIONAUX «Le gouvernement travaillera de concert avec ses partenaires afin de faire en sorte que le perfectionnement des compétences suive le rythme de l évolution de l économie.

Plus en détail

Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019

Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019 Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019 Date de la rencontre : le 25 novembre 2014 Heure : 9 h Lieu : Terrebonne Local : Salle du conseil Présentateur : Marcel Côté, directeur général

Plus en détail

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES Vue d ensemble Le Cadre pour l'éducation et la formation professionnelle des Autochtones vise trois objectifs : = augmenter les taux

Plus en détail

COMMENT OPTIMISER SON RÉFÉRENCEMENT NATUREL?

COMMENT OPTIMISER SON RÉFÉRENCEMENT NATUREL? LAD C. MENES / Shutterstock COMMENT OPTIMISER SON RÉFÉRENCEMENT NATUREL? Février 2014 Loire-Atlantique développement - Direction de l'action touristique - 1 1. DÉFINIR DES MOTS ET EXPRESSIONS CLÉS PERTINENTS

Plus en détail

Formation professionnelle: réflexions de base

Formation professionnelle: réflexions de base Formation professionnelle: réflexions de base Édition 2015 PAGE 2 DOCUMENT DE POSITION La formation professionnelle est une clé essentielle du développement qualitatif de l accueil extrafamilial. En sa

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre

Cliquez pour modifier le style du titre pour modifier les styles du texte du masque Titre tableau Troisième Quatrième» Cinquième Les MOOC dans l entreprise Historique Le MOOC est d abord une idée d universitaire pour(modifier lesonline stylescourse

Plus en détail

LES ENTREPRISES SECTEUR D ACTIVITÉ/TAILLE

LES ENTREPRISES SECTEUR D ACTIVITÉ/TAILLE LES ENTREPRISES SECTEUR D ACTIVITÉ/TAILLE Une enquête conduite sur un panel de 300 entreprises entre avril et juin 2014 Secteur Public 14% Plus de 5000 personnes 34,2% Services Commerce 50% Industrie 36%

Plus en détail

FAIRE LE PONT ENTRE DEUX MONDES : PLAN D ACTION POUR L ÉDUCATION ET L EMPLOI DES AUTOCHTONES

FAIRE LE PONT ENTRE DEUX MONDES : PLAN D ACTION POUR L ÉDUCATION ET L EMPLOI DES AUTOCHTONES FAIRE LE PONT ENTRE DEUX MONDES : PLAN D ACTION POUR L ÉDUCATION ET L EMPLOI DES AUTOCHTONES 2008-2011 Partenariats Respect de la diversité Intégrer efficacement les Autochtones au marché du travail. Promouvoir

Plus en détail

Techniques de l informatique 420.AC. DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques

Techniques de l informatique 420.AC. DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques Plan de cours Techniques de l informatique 420.AC DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques 420-691-MA Stage en entreprise Site du stage en entreprise : http://stages.cmaisonneuve.qc.ca/evaluation/1748/

Plus en détail

Guide de l employeur

Guide de l employeur L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES un partenariat entre les employeurs et le Cégep Guide de l employeur Planifiez votre relève, embauchez un stagiaire! Guide de l employeur Service de recherche et de développement

Plus en détail

Stratégie de collaboration du secteur structuré de l immobilier. Vision de l avenir

Stratégie de collaboration du secteur structuré de l immobilier. Vision de l avenir Stratégie de collaboration du secteur structuré de l immobilier Vision de l avenir La carte stratégique du SSI Étant donné les attentes futures du consommateur, quel sera le rôle des courtiers et agents

Plus en détail

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 Carol Campbell, Ann Lieberman et Anna Yashkina avec Nathalie Carrier, Sofya Malik et Jacqueline

Plus en détail

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services Click here for the English version Partie à l intention des participants potentiels

Plus en détail

SYLLABUS DES STAGES BACCALAURÉAT EN COMMUNICATION (JOURNALISME)

SYLLABUS DES STAGES BACCALAURÉAT EN COMMUNICATION (JOURNALISME) SYLLABUS DES STAGES BACCALAURÉAT EN COMMUNICATION (JOURNALISME) EDM1201 : Presse écrite ou Internet I EDM1202 : Presse écrite ou Internet II EDM3201 : Journalisme télévisuel ou radiophonique I EDM3202

Plus en détail

Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs (SCCC) Guide-SCCC-006 Version 1.1

Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs (SCCC) Guide-SCCC-006 Version 1.1 6 Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs (SCCC) Guide-SCCC-006 Version 1.1 Contrôle technique de la continuité de l assurance d une TOE certifiée Août 2005 ii Version

Plus en détail

Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire

Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire Veuillez noter que l analyse des besoins vous permet de déterminer les lacunes dans les compétences particulières, les aspects à améliorer

Plus en détail

Référentiel IFIC/AUF 1/7

Référentiel IFIC/AUF 1/7 Annexe 1 : Référentiel des compétences L objet de ce référentiel est de couvrir la majeure partie des compétences requises lors de l organisation d une formation massive, c est-à-dire s adressant à des

Plus en détail

Résultats du sondage effectué des «Discussions du Manitoba sur l éducation»

Résultats du sondage effectué des «Discussions du Manitoba sur l éducation» Résultats du sondage effectué des «Discussions du Manitoba sur l éducation» Tableau 1 : Sujets abordés Sujets (n = 3 220) n Innovation et qualité dans l apprentissage des jeunes enfants 2 775 86 Aider

Plus en détail

Faites votre part avec L agriculture, plus que jamais

Faites votre part avec L agriculture, plus que jamais Faites votre part avec L agriculture, plus que jamais Table des matières 1. Faites la promotion de notre partenariat sur votre site Web 2. Suivez-nous sur Twitter et participez à la conversation 3. Aimez-nous

Plus en détail

L apprentissage en ligne aux Programmes de certificat

L apprentissage en ligne aux Programmes de certificat L apprentissage en ligne aux Programmes de certificat Table des matières Table des matières... 2 L apprentissage en ligne aux programmes de certificat... 3 Foire aux questions... 4 1. Comment trouver la

Plus en détail

Les 21 et 22 novembre 2014

Les 21 et 22 novembre 2014 Présentation du 1 er Salon virtuel des mobilités Contexte du projet Le Collectif Ville Campagne et Evid@nce (Marque Innov 3d) ont choisi d unir leurs compétences et ressources pour réaliser et animer le

Plus en détail

Panorama des outils de veille. Myriel Brouland I-Expo 17 Juin 2009

Panorama des outils de veille. Myriel Brouland I-Expo 17 Juin 2009 Panorama des outils de veille Myriel Brouland I-Expo 17 Juin 2009 1 La veille s est affirmée en tant que discipline : Elle s inscrit dans un démarche d optimisation du management de l information au sein

Plus en détail

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Les médias sociaux : Facebook et Linkedin Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Avant de commencer Veuillez S.V.P. tester votre matériel audio en utilisant l assistant d installation audio. Plan Qu

Plus en détail

Éducation Manitoba. Services aux élèves. aveugles ou malvoyants

Éducation Manitoba. Services aux élèves. aveugles ou malvoyants Éducation Manitoba Services aux élèves aveugles ou malvoyants Données de catalogage avant publication Éducation Manitoba Services aux élèves aveugles ou malvoyants [ressource électronique] ISBN: 978-0-7711-4982-5

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration Règles Du Conseil D administration Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS DU CONSEIL... 3 A. Stratégie et budget... 3 B. Gouvernance... 3 C. Membres du Conseil et des comités...

Plus en détail

LES COLLÈGES, LES INSTITUTS ET LES COLLECTIVITÉS, PARTENAIRES DANS LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES MILIEUX RURAUX

LES COLLÈGES, LES INSTITUTS ET LES COLLECTIVITÉS, PARTENAIRES DANS LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES MILIEUX RURAUX LES COLLÈGES, LES INSTITUTS ET LES COLLECTIVITÉS, PARTENAIRES DANS LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES MILIEUX RURAUX MÉMOIRE DE L ACCC PRÉSENTÉ AU COMITÉ PERMANENT DES AFFAIRES SOCIALES, DES SCIENCES ET DE LA

Plus en détail