( ) Page: 1/7 SUBVENTIONS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "(15-2065) Page: 1/7 SUBVENTIONS"

Transcription

1 17 avril 2015 ( ) Page: 1/7 Comité des subventions et des mesures compensatoires Original: anglais SUBVENTIONS RÉPONSES AUX QUESTIONS 1 ET AUX QUESTIONS COMPLÉMENTAIRES 2 DES ÉTATS-UNIS CONCERNANT LA NOUVELLE NOTIFICATION COMPLÈTE DE LA FÉDÉRATION DE RUSSIE 3 La communication ci-après, datée du 15 avril 2015, est distribuée à la demande de la délégation de la Fédération de Russie. 1 QUESTIONS COMPLÉMENTAIRES (G/SCM/Q2/RUS/7) La Fédération de Russie indique que la Résolution du gouvernement n 357/2005 a été abrogée par la Résolution n 961 du 25 octobre Prière d'indiquer si les entreprises qui avaient été autorisées à bénéficier d'avantages sous forme de remboursements d'intérêts au titre de la Résolution n 357/2005 ont continué en 2012 de percevoir ce remboursement au titre de la Résolution n 357/2005. À quelle date l'ensemble des avantages prévus par la Résolution n 357/2005 cesseront-ils définitivement d'être accordés à tous les bénéficiaires? La date limite pour la compensation partielle des intérêts accordée à certaines entreprises de la Fédération de Russie au titre de la Résolution n 357 du 6 juin 2005 du gouvernement de la Fédération de Russie a été fixée au 20 août PROGRAMMES NOTIFIÉS (G/SCM/N/253/RUS/REV.1) 1.1 Soutien aux projets d'investissement dans l'industrie automobile quelle manière la "compensation partielle" des intérêts sur les emprunts est-elle déterminée pour chaque entité? Le taux d'intérêt des prêts est-il réduit ou plafonné, ou bien les entités reçoivent-elles une compensation pour le paiement des intérêts de ces prêts? 1 G/SCM/Q2/RUS/10. 2 G/SCM/Q2/RUS/7. 3 G/SCM/N/253/RUS et G/SCM/N/253/RUS/Rev.1.

2 - 2 - La méthode de calcul du montant de la subvention pour les diverses entités et la procédure de compensation partielle des intérêts sont toutes deux définies dans les dispositions des Annexes 3 et 4 de la Résolution n 640 du 1 er août 2011 du gouvernement de la Fédération de Russie. Le montant total du financement du programme a été notifié par la Fédération de Russie dans le document G/SCM/N/253/RUS/Rev Programme d'incitation à l'achat de voitures neuves à l'intention des particuliers Prière d'expliquer, le cas échéant, le lien entre a) la Résolution n 1194 du 31 décembre 2009 du gouvernement de la Fédération de Russie et b) la Résolution n 400 du 26 avril 2012 du gouvernement de la Fédération de Russie (400/2012), portant modification des règles régissant le financement par le budget fédéral des subventions destinées à compenser la perte de revenu subie par les entreprises commerciales russes qui ont vendu à prix réduit des véhicules neufs produits en Russie aux particuliers ayant cédé leurs véhicules hors d'usage à des fins de recyclage. Prière d'indiquer pour quelle raison la Résolution n 400/2012 n'a pas été notifiée ou de communiquer les renseignements requis au titre de l'article 25 de l'accord SMC. La Résolution n 400 du 26 avril 2012 du gouvernement de la Fédération de Russie a modifié la Résolution n 1194 du 31 décembre 2009 du gouvernement de la Fédération de Russie en apportant des modifications techniques au programme de soutien, en ce qui concerne notamment: l'octroi de fonds mensuel et non plus trimestriel, des modifications du formulaire de demande devant être rempli par le bénéficiaire, des modifications des modalités d'envoi de l'avis de refus à un requérant par le ministère; et d'autres modifications techniques. Le programme de subventions instauré et mis en œuvre en vertu des dispositions de la Résolution n 1194 du 31 décembre 2009 du gouvernement de la Fédération de Russie (telle que modifiée) a été notifié par la Fédération de Russie dans le document G/SCM/N/253/RUS/Rev Subventionnement du transport ferroviaire de véhicules automobiles neufs La notification révisée de la Fédération de Russie (G/SCM/N/253/RUS/Rev.1 datée du 1 er mai 2014) (ci-après la "notification révisée") indique, à propos de la durée de ce programme: "Depuis 2011". Prière d'indiquer la durée de ce programme au-delà de 2012 et/ou les dates limites Les dates limites pour ce programme de soutien dépendent du point de savoir si la loi fédérale sur le budget fédéral pour l'année correspondante prévoit le financement des subventions. 2.1 Programme fédéral ciblé "Développement de l'ingénierie aéronautique civile russe entre 2002 et 2010 et au cours de la période se terminant en 2015" Prière d'expliquer comment les "investissements en capital" sont utilisés dans le cadre de ce programme. S'agit-il d'injections de capitaux ou d'une autre forme de soutien?

3 - 3 - Quelles sont les activités de recherche-développement financées dans le cadre de ce programme? Question n 3 Prière d'indiquer les types d'entités bénéficiant d'un soutien financier dans le cadre de ce programme. Question n 4 Prière de préciser de quelle manière une autorité gouvernementale fournit des biens ou des services dans le cadre de ce programme. Quelles sont les autorités gouvernementales chargées de passer les commandes? Les bénéficiaires de l'aide au titre de ce programme sont-ils les entités qui répondent aux appels d'offres publics? Les investissements en capital ont servi de contribution financière des pouvoirs publics comportant un transfert direct de fonds en faveur de projets de construction de grands ouvrages pour le compte de l'état et de renouvellement d'actifs fixes d'organismes scientifiques et de recherche. Dans le cadre du volet recherche-développement du programme, le financement a été accordé au profit de recherches scientifiques et expérimentales. Ce financement a été réalisé sur une base concurrentielle, conformément à la législation nationale régissant les marchés publics. Les entreprises pouvaient présenter des offres en vue du contrat avec les pouvoirs publics, indépendamment de leur régime de propriété. Les appels d'offres ont été lancés par le Ministère de l'industrie et du commerce de la Fédération de Russie. Les soumissionnaires retenus ont exécuté les contrats adjugés en fournissant des biens et services pour répondre aux besoins des pouvoirs publics (conformément aux mesures prévues par ce programme). 2.2 et 2.3 Soutien aux ventes d'aéronefs en crédit-bail Le programme relevant de la Résolution n 1073 du 22 octobre 2012 fonctionne-t-il de la même manière que le programme précédent, établi par la Résolution n 90 du 16 février 2008? S'agissant de la durée du programme, la notification révisée indique: "Depuis le 6 novembre 2012". Question n 3 quelle manière la compensation partielle des intérêts des prêts est-elle déterminée pour chaque entité? Le taux d'intérêt des prêts est-il réduit ou plafonné, ou bien les entités reçoivent-elles une compensation pour le paiement des intérêts de ces prêts? En vertu de la Résolution n 90 du 16 février 2008, le soutien de l'état était limité aux achats d'aéronefs de fabrication nationale. Cette règle a été abrogée par la Résolution n 1073 du 22 octobre 2012 et le soutien a été accordé indépendamment de l'origine de l'aéronef.

4 - 4 - Les produits visés par le soutien de l'état au titre de la Résolution n 1073 du 22 octobre 2012 étaient limités aux aéronefs comportant plus de 52 sièges, pesant plus de 20 tonnes, produits à partir du 1 er janvier 1999 et figurant dans le registre d'état des aéronefs civils de la Fédération de Russie, conformément à l'article 33 du Code aérien de la Fédération de Russie. Les dispositions de la Résolution n 1073 du 22 octobre 2012 ont défini la procédure que les sociétés de crédit-bail russes doivent suivre pour bénéficier d'une compensation partielle des intérêts des prêts accordés par les organismes de crédit russes au cours de la période aux fins de l'achat d'aéronefs. La procédure pour le calcul du montant de la subvention pour un requérant a également été établie par la Résolution n 1073 du 22 octobre Le montant total du financement du programme a été notifié par la Fédération de Russie dans le document G/SCM/N/253/RUS/Rev Subventionnement de l'industrie aéronautique au titre du rééquipement technique quelle manière la compensation partielle des intérêts des prêts est-elle déterminée pour chaque entité? La procédure de calcul du montant de la subvention pour un requérant a été établie par la Résolution n 91 du 16 février Le montant total du financement du programme a été notifié par la Fédération de Russie dans le document G/SCM/N/253/RUS/Rev Sous-programme "Développement de l'industrie nationale des machines, outils et instruments" pour la période allant de 2011 à 2016 du Programme fédéral ciblé intitulé "Base technologique nationale" pour la période allant de 2007 à 2011 Prière de préciser de quelle manière une autorité gouvernementale fournit des biens ou des services dans le cadre de ce programme. Quelles sont les autorités gouvernementales chargées de passer les commandes? Les bénéficiaires de l'aide assurée au titre de ce programme sont-ils les entités qui répondent aux appels d'offres publics? Les mesures prises dans le cadre de ce programme ont été financées par le biais d'appels d'offres publics lancés par le Ministère de l'industrie et du commerce de la Fédération de Russie, conformément à la législation nationale régissant les marchés publics. Les soumissionnaires retenus ont exécuté les contrats adjugés en fournissant des biens et services pour répondre aux besoins des pouvoirs publics (conformément aux mesures prévues par ce programme) et ont été dûment rémunérés au moyen des fonds fédéraux. 4.1 Programme fédéral ciblé "Développement de la mécanique navale civile pour la période allant de 2009 à 2016" Prière de préciser de quelle manière une autorité gouvernementale fournit des biens ou des services dans le cadre de ce programme. Quelles sont les autorités gouvernementales chargées de passer les commandes? Les bénéficiaires de l'aide assurée au titre de ce programme sont-ils les entités qui répondent aux appels d'offres publics?

5 - 5 - Les mesures prises dans le cadre de ce programme ont été financées par le biais d'appels d'offres publics lancés par le Ministère de l'industrie et du commerce de la Fédération de Russie, conformément à la législation nationale régissant les marchés publics. Les soumissionnaires retenus ont exécuté les contrats adjugés en fournissant des biens et services pour répondre aux besoins des pouvoirs publics (conformément aux mesures prévues par ce programme) et ont été dûment rémunérés au moyen des fonds fédéraux. 4.2 Soutien aux compagnies de transport pour l'achat de navires civils L'aide prévue dans le cadre de ce programme est-elle subordonnée à l'achat de navires produits dans la Fédération de Russie? Prière de se référer à l'article 3.1 b). En vertu des modifications apportées au programme en 2012 par la Résolution n 1153, l'aide prévue dans le cadre de ce programme n'est pas subordonnée à l'achat de navires produits dans la Fédération de Russie. S'agissant de la durée du programme, la notification révisée indique: "Depuis 2008". Les dispositions de la Résolution n 383 du 22 mai 2008 ont défini la procédure que les compagnies de transport russes doivent suivre pour bénéficier d'une compensation partielle des intérêts des prêts accordés par les organismes de crédit russes au cours de la période et des paiements au titre de contrats de crédit-bail conclus avec les institutions financières russes durant la période aux fins de l'achat de navires. 7.1 Soutien aux industries légère et textile S'agissant de la durée du programme, la notification révisée indique: "Depuis 2008". Les dispositions du programme de soutien ont défini la procédure que les entreprises russes des industries légère et textile doivent suivre pour bénéficier d'une compensation partielle des intérêts sur les emprunts contractés entre 2011 et 2014 avec une période de remboursement de moins de trois ans à des fins d'achat saisonnier de matières premières et sur les emprunts contractés entre 2006 et 2012 à des fins de rééquipement technique. quelle manière la compensation partielle des paiements au titre des contrats de crédit-bail est-elle déterminée pour chaque entité?

6 - 6 - La procédure pour le calcul du montant de la subvention pour un requérant a été établie par la Résolution n 993 du 29 décembre Le montant total du financement du programme a été notifié par la Fédération de Russie dans le document G/SCM/N/253/RUS/Rev Soutien intersaisonnier à l'industrie du bois d'œuvre S'agissant de la durée du programme, la notification révisée indique: "Depuis 2010". Les dispositions du programme de soutien ont défini la procédure que les entreprises russes de l'industrie du bois d'œuvre doivent suivre pour bénéficier d'une compensation partielle des intérêts sur les emprunts contractés entre 2011 et 2014 aux fins de l'achat intersaisonnier de matières premières. 3 PROGRAMMES PRÉCÉDEMMENT NOTIFIÉS (G/SCM/N/253/RUS ET G/SCM/N/253/RUS/REV.1) Prière d'indiquer pour quelle raison la Résolution n 262/2009 n'a pas été notifiée dans la notification révisée ou de communiquer les renseignements requis au titre de l'article 25 de l'accord SMC. La notification initiale et la notification révisée portent sur Conformément à la Résolution n 262 du 30 mars 2009 (modifiée par les Résolutions n 675 du 19 août 2009, n 314 du 10 mai 2010 et n 1023 du 16 décembre 2010 du gouvernement de la Fédération de Russie), les subventions ont été octroyées sous la forme d'une compensation partielle des taux d'intérêt des prêts accordés par les organismes de crédit russes au cours de la période AUTRES PROGRAMMES 4.1. Résolutions n 314 datée du 5 octobre 2012, et n 1023 datée du 16 décembre 2010 Deux mesures apparemment liées à la Résolution n 262/2009 à savoir 1) la Résolution n 314 datée du 5 octobre 2010 du gouvernement de la Fédération de Russie (314/2010) concernant le financement par le budget fédéral de subventions destinées aux organisations russes des secteurs de l'automobile et de l'ingénierie des transports, et 2) la Résolution n 1023 datée du 16 décembre 2010 du gouvernement de la Fédération de Russie (1023/2010) portant modification de la Résolution n 262 datée du 30 mars 2009 du gouvernement de la Fédération de Russie ne sont mentionnées ni dans la notification initiale (G/SCM/N/253/RUS datée du 16 mai 2013) ni dans la notification révisée (G/SCM/N/253/RUS/Rev.1 datée du 1 er mai 2014). Prière d'indiquer pour quelle raison les Résolutions n 314/2010 et n 1023/2010 n'ont pas été notifiées dans la notification révisée ou de communiquer pour chacune de ces mesures les renseignements requis au titre de l'article 25 de l'accord SMC. La notification initiale et la notification révisée portent sur Conformément à la Résolution n 262 du 30 mars 2009 (modifiée par les Résolutions n 675 du 19 août 2009, n 314 du 10 mai 2010 et n 1023 du 16 décembre 2010 du gouvernement de la Fédération de Russie),

7 - 7 - les subventions ont été octroyées sous la forme d'une compensation partielle des taux d'intérêt des prêts accordés par les organismes de crédit russes au cours de la période Résolution du gouvernement n 295 datée du 2 avril 2009 Il apparaît que la Résolution n 295 datée du 2 avril 2009 du gouvernement de la Fédération de Russie (295/2009) concernant l'octroi de subventions aux organisations du secteur de la pêche, à titre de remboursement des frais d'intérêt des prêts consentis par des établissements de crédit russes au cours de la période pour l'achat de navires civils produits par les chantiers navals russes a accordé auxdites organisations russes une compensation partielle des intérêts sur les emprunts contractés au cours de la période considérée. Prière d'indiquer si la Résolution n 295/2009 est encore en vigueur. Si tel n'est pas le cas, prière de mentionner, le cas échéant, l'intitulé et la source du dispositif légal qui lui a succédé. Prière d'indiquer pour quel motif le soutien accordé en vertu de la Résolution n 295/2009 n'aurait pas lieu d'être mentionné conformément à l'article 25 de l'accord SMC ou de communiquer les renseignements requis au titre de cet article. Question n 3 Prière d'expliquer, le cas échéant, le lien entre la Résolution n 295/2009 et la Résolution n 383 du 22 mai 2008 du gouvernement de la Fédération de Russie (383/2008), notifiée dans la notification révisée. Question n 4 L'aide prévue dans le cadre de ce programme est-elle subordonnée à la production des navires en question en Russie? Dans l'affirmative, prière de se référer à l'article 3.1 b). La Résolution n 295 du 2 avril 2009 du gouvernement de la Fédération de Russie a été adoptée en En vertu du programme de soutien, les organisations du secteur de la pêche pouvaient recevoir une compensation partielle du taux d'intérêt des prêts accordés par les organismes de crédit russes au cours de la période aux fins de l'achat de navires civils. Le programme de soutien, tel que modifié en 2012 par la Résolution n 1154, n'était pas subordonné à l'origine des navires achetés par les organisations du secteur de la pêche au moyen des prêts bonifiés. La procédure pour le calcul du montant de la subvention accordée à un requérant au titre de la Résolution n 295/2009 a été établie par les dispositions de la Résolution n 383 du 22 mai 2008.

Les restrictions légales à la participation d'investisseurs étrangers dans les entreprises russes

Les restrictions légales à la participation d'investisseurs étrangers dans les entreprises russes Svetlana Chekhovskaya Maître de conférences Vice-présidente de la Chaire du droit des affaires (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Economiques) Table ronde 25-26 octobre 2013 (Paris) Les restrictions

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ADRESSÉ TRANSPARENCE DE LA GESTION DES RESSOURCES NATURELLES

QUESTIONNAIRE ADRESSÉ TRANSPARENCE DE LA GESTION DES RESSOURCES NATURELLES QUESTIONNAIRE ADRESSÉ AUX ENTREPRISES NATIONALES D EXPLOITATION DES RESSOURCES NATURELLES TRANSPARENCE DE LA GESTION DES RESSOURCES NATURELLES Le présent questionnaire a été conçu pour recueillir des informations

Plus en détail

E-01 Règlement relatif à la gestion financière Recueil sur la gouvernance

E-01 Règlement relatif à la gestion financière Recueil sur la gouvernance E-01 Règlement relatif à la gestion financière Anciennement «Règlement relatif à la gestion financière R-2» adopté par le C.A. le 24 avril 1985 Révisé par le C.A. les 11 décembre 2001 et 24 février 2009

Plus en détail

611. Pour les raisons exposées dans le présent rapport, l'organe d'appel:

611. Pour les raisons exposées dans le présent rapport, l'organe d'appel: Page 259 VIII. Constatations et conclusion 611. Pour les raisons exposées dans le présent rapport, l'organe d'appel: a) s'agissant des "organismes publics": i) infirme la constatation formulée par le Groupe

Plus en détail

RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE

RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE Adopté le 29 juin 2009 par le conseil d'administration (275 e assemblée résolution n o 2321) Modifié le 21 avril 2015 par le conseil d administration (310 e assemblée

Plus en détail

COMMISSION EUROPEENNE

COMMISSION EUROPEENNE COMMISSION EUROPEENNE Bruxelles, 12.10.2011 C(2011)7309 final Sujet: Aide d'etat SA.32206 (2011/N) France Prolongation du Régime temporaire de prêts bonifiés pour les entreprises fabriquant des produits

Plus en détail

TAXE FONCIERE SUR LES PROPRIETES BÂTIES

TAXE FONCIERE SUR LES PROPRIETES BÂTIES TFB-13 2014 TAXE FONCIERE SUR LES PROPRIETES BÂTIES EXONÉRATION EN FAVEUR DES ENTREPRISES NOUVELLES POUR LES ETABLISSEMENTS QU ELLES ONT CREES OU REPRIS A UNE ENTREPRISE EN DIFFICULTÉ Code Général des

Plus en détail

Article 5 : La Banque Centrale de Tunisie publie les taux de rémunération qu'elle consent sur les principales devises traitées sur le marché.

Article 5 : La Banque Centrale de Tunisie publie les taux de rémunération qu'elle consent sur les principales devises traitées sur le marché. CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES OBJET : Marché monétaire en devises, placements et emplois des devises non-cessibles et refinancement en devises auprès de la Banque Centrale de Tunisie. L'Avis de

Plus en détail

DIRECTIVE TRANSVERSALE. CONTRÔLE PÉRIODIQUE DE L ACCOMPLISSEMENT DES TÂCHES (ART 22 LIAF) EGE-02-34_v1

DIRECTIVE TRANSVERSALE. CONTRÔLE PÉRIODIQUE DE L ACCOMPLISSEMENT DES TÂCHES (ART 22 LIAF) EGE-02-34_v1 REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Groupe interdépartemental LIAF DIRECTIVE TRANSVERSALE CONTRÔLE PÉRIODIQUE DE L ACCOMPLISSEMENT DES TÂCHES (ART 22 LIAF) Domaine : Subventions (LIAF) Date : 07.03.2011 Entrée

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL D'OCTROI DES GARANTIES DEPARTEMENTALES D'EMPRUNT AU BENEFICE DES ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MEDICO-SOCIAUX

REGLEMENT GENERAL D'OCTROI DES GARANTIES DEPARTEMENTALES D'EMPRUNT AU BENEFICE DES ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MEDICO-SOCIAUX REGLEMENT GENERAL D'OCTROI DES GARANTIES DEPARTEMENTALES D'EMPRUNT AU BENEFICE DES ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MEDICO-SOCIAUX Cadre légal régissant l'octroi des garanties d'emprunt par les Départements...

Plus en détail

Règlement interne de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH)

Règlement interne de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) Règlement interne de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) (Règlement interne SCH) du xx décembre 2014 L administration de la SCH, vu l art. 10 de la loi fédérale du 20 juin 2003 sur l encouragement

Plus en détail

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2009-03 DU 3 DÉCEMBRE

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2009-03 DU 3 DÉCEMBRE COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2009-03 DU 3 DÉCEMBRE 2009 Relatif à la comptabilisation des commissions reçues par un établissement de crédit et des coûts marginaux de transaction à

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À LA DIVERSIFICATION DES MARCHÉS DES ENTREPRISES MANUFACTURIÈRES QUÉBÉCOISES INVESTISSEMENT QUÉBEC

CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À LA DIVERSIFICATION DES MARCHÉS DES ENTREPRISES MANUFACTURIÈRES QUÉBÉCOISES INVESTISSEMENT QUÉBEC CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À LA DIVERSIFICATION DES MARCHÉS DES ENTREPRISES MANUFACTURIÈRES QUÉBÉCOISES INVESTISSEMENT QUÉBEC Direction des mesures fiscales TABLE DES MATIÈRES Nature de l aide fiscale... 3

Plus en détail

CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007-23 -=-=-=-=-=- Le Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie :

CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007-23 -=-=-=-=-=- Le Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie : Tunis, le 10 octobre 2007 CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2007-23 -=-=-=-=-=- O B J E T / Participation des résidents au capital de sociétés non résidentes établies en Tunisie. Le Gouverneur de

Plus en détail

Règlement interne de la Société suisse de crédit hôtelier

Règlement interne de la Société suisse de crédit hôtelier Règlement interne de la Société suisse de crédit hôtelier (Règlement interne de la SCH) du 26 février 2015 Approuvé par le Conseil fédéral le 18 février 2015 L administration de la Société suisse de crédit

Plus en détail

QUESTIONNAIRE FINANCIER CONFIDENTIEL

QUESTIONNAIRE FINANCIER CONFIDENTIEL Les formalités financières ci-dessous sont celles prévues aux conditions générales du contrat assurance emprunteur çaassure si : S il s agit d un emprunt personnel, joindre aux questionnaires ci-après

Plus en détail

Impact des changements budgétaires sur les stratégies impliquant de l assurance vie

Impact des changements budgétaires sur les stratégies impliquant de l assurance vie Impact des changements budgétaires sur les stratégies impliquant de l assurance vie Normand Gervais Vice-président, Administration Assurance et rentes individuelles 1 Conférence Élite, 24 au 31 octobre

Plus en détail

NOTE DE PRÉSENTATION

NOTE DE PRÉSENTATION AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRÉSENTATION RÈGLEMENT N 2014-07 du 26 novembre 2014 Relatif aux comptes des entreprises du secteur bancaire Cette note de présentation a pour objet de présenter

Plus en détail

ARRANGEMENT ADMINISTRATIF À L'ENTENTE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUÉBEC ET LA FINLANDE

ARRANGEMENT ADMINISTRATIF À L'ENTENTE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUÉBEC ET LA FINLANDE GIL RÉMILLARD Pour le Gouvernement de la République de Finlande MATTI PUHAKKA D. 1739-87, Ann. I. ANNEXE II (a. 2) ARRANGEMENT ADMINISTRATIF À L'ENTENTE EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUÉBEC ET

Plus en détail

ANNEXE I A - REGIME-CADRE D'INTERVENTIONS PUBLIQUES EN FAVEUR DE FONDS DE PRETS D'HONNEUR D'AIDE A LA CREATION D'ENTREPRISE - N 447/2000

ANNEXE I A - REGIME-CADRE D'INTERVENTIONS PUBLIQUES EN FAVEUR DE FONDS DE PRETS D'HONNEUR D'AIDE A LA CREATION D'ENTREPRISE - N 447/2000 ANNEXE I A - REGIME-CADRE D'INTERVENTIONS PUBLIQUES EN FAVEUR DE FONDS DE PRETS D'HONNEUR D'AIDE A LA CREATION D'ENTREPRISE - N 447/2000 Introduction: La Commission européenne a adopté le 23 mai 2001 le

Plus en détail

ci-après, chacune séparément, "l'autorité" et ensemble, "les Autorités",

ci-après, chacune séparément, l'autorité et ensemble, les Autorités, 1 Protocole d'accord entre la Banque nationale de Belgique et l'autorité des services et marchés financiers concernant les entreprises d'investissement étrangères La Banque nationale de Belgique (ci-après,

Plus en détail

Audit des contrôles de base de Diversification de l économie de l Ouest Canada

Audit des contrôles de base de Diversification de l économie de l Ouest Canada Audit des contrôles de base de Diversification de l économie de l Ouest Canada Octobre 2014 Bureau du contrôleur général du Canada Importance de l audit Aux termes de la Loi sur la gestion des finances

Plus en détail

Nouvelles modalités d'application de la LDTR, loyers après travaux. Georges Monticelli, Juriste Office des autorisation de construire DCTI

Nouvelles modalités d'application de la LDTR, loyers après travaux. Georges Monticelli, Juriste Office des autorisation de construire DCTI Nouvelles modalités d'application de la LDTR, loyers après Georges Monticelli, Juriste Office des autorisation de construire DCTI Contexte Modifications légales en relation avec la loi sur l'énergie du

Plus en détail

Direction de la sécurité sociale Sous-direction du Financement de la sécurité sociale Bureau 5D Recettes fiscales

Direction de la sécurité sociale Sous-direction du Financement de la sécurité sociale Bureau 5D Recettes fiscales Ministère du travail, de l emploi et de la santé Ministère du budget, des comptes publics et de la réforme de l Etat Ministère des solidarités et de la cohésion sociale Direction de la sécurité sociale

Plus en détail

LE FONDS NATIONAL DE GARANTIE

LE FONDS NATIONAL DE GARANTIE LE FONDS NATIONAL DE GARANTIE Le fonds National de Garantie a été institué par la loi n 100 du 31 décembre 1981 portant loi de Finances pour la gestion 1982, article 73 tel que modifié par l article 66

Plus en détail

NOTE COMMUNE N 21/2014. OBJET : Commentaire des dispositions de l article 24 de la loi de finances complémentaire pour l année 2014 R E S U M E

NOTE COMMUNE N 21/2014. OBJET : Commentaire des dispositions de l article 24 de la loi de finances complémentaire pour l année 2014 R E S U M E REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES Direction Générale des Etudes et de la Législation Fiscales NOTE COMMUNE N 21/2014 OBJET : Commentaire des dispositions de l article 24 de la loi de finances

Plus en détail

PROGRAMME DE FINANCEMENT DE L AGRICULTURE

PROGRAMME DE FINANCEMENT DE L AGRICULTURE PROGRAMME DE FINANCEMENT DE L AGRICULTURE NOTE AU LECTEUR Le Programme de financement de l agriculture est entré en vigueur le 15 octobre 2001 (2001, G.O. 1, 1113). La présente version du programme intègre

Plus en détail

SUBVENTIONS D INTéRêT

SUBVENTIONS D INTéRêT DISPOSITIONS COMPLÉMENTAIRES - SUBVENTIONS D INTÉRÊT 1 SUBVENTIONS D INTéRêT Sommaire Loi modifiée du 22 juin 1963 fixant le régime des traitements des fonctionnaires de l Etat (Extrait: Art. 29sexties)

Plus en détail

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-INT-CVB-USA-10-20-40-20120912 DGFIP INT - Convention fiscale entre la France

Plus en détail

Proposition de RÈGLEMENT DU CONSEIL

Proposition de RÈGLEMENT DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 16.9.2015 COM(2015) 463 final 2015/0213 (NLE) Proposition de RÈGLEMENT DU CONSEIL modifiant le règlement (UE) 2015/323 du 2 mars 2015 portant règlement financier applicable

Plus en détail

Note commune N 3 / 2014

Note commune N 3 / 2014 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES DIRECTION GENERALE DES ETUDES ET DE LA LEGISLATION FISCALES Note commune N 3 / 2014 Objet : Commentaire des dispositions de l article 77 de la loi n 2013-54

Plus en détail

FINANCEMENT DES ACTIVITÉS LIÉES AUX IMMOBILISATIONS

FINANCEMENT DES ACTIVITÉS LIÉES AUX IMMOBILISATIONS Annexe I017 - Page 1 de 5 FINANCEMENT DES ACTIVITÉS LIÉES AUX IMMOBILISATIONS 1 Les déboursés relatifs aux allocations accordées du fonds des immobilisations sont financés à long terme par des émissions

Plus en détail

BARÈME DE L'IMPÔT ANNUEL SUR LES SALAIRES

BARÈME DE L'IMPÔT ANNUEL SUR LES SALAIRES BARÈMES DE L IMPÔT 33 IMPÔT SUR LE REVENU DES PERSONNES PHYSIQUES BARÈME DE L'IMPÔT ANNUEL SUR LES SALAIRES salaires applicable aux décomptes annuels relatifs aux années d'imposition postérieures à 2012

Plus en détail

Jeu de la conso : 8 L'achat d'un véhicule d'occasion

Jeu de la conso : 8 L'achat d'un véhicule d'occasion Jeu de la conso : 8 L'achat d'un véhicule d'occasion Que prévoit la Loi sur la protection du consommateur (LPC) si j'achète mon véhicule d'un particulier? Comment protéger ce type d'achat? La Loi sur la

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE

COMMISSION EUROPÉENNE COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, 13.03.2014 C(2014) 1606 final VERSION PUBLIQUE Ce document est publié uniquement pour information. Objet: Aide d'etat n SA.38110 (2014/N) France Régime cadre d'interventions

Plus en détail

ACCORD EUROPÉEN SUR UN CODE DE CONDUITE VOLONTAIRE RELATIF À L'INFORMATION PRÉCONTRACTUELLE CONCERNANT LES PRÊTS AU LOGEMENT (CI-APRÈS "L'ACCORD")

ACCORD EUROPÉEN SUR UN CODE DE CONDUITE VOLONTAIRE RELATIF À L'INFORMATION PRÉCONTRACTUELLE CONCERNANT LES PRÊTS AU LOGEMENT (CI-APRÈS L'ACCORD) ACCORD EUROPÉEN SUR UN CODE DE CONDUITE VOLONTAIRE RELATIF À L'INFORMATION PRÉCONTRACTUELLE CONCERNANT LES PRÊTS AU LOGEMENT (CI-APRÈS "L'ACCORD") L'accord a été négocié et adopté par les associations

Plus en détail

LOCATION ET MAINTENANCE DE PHOTOCOPIEURS POUR L OFFICE DE TOURISME ROCHEFORT OCEAN - 2015. ACTE D'ENGAGEMENT

LOCATION ET MAINTENANCE DE PHOTOCOPIEURS POUR L OFFICE DE TOURISME ROCHEFORT OCEAN - 2015. ACTE D'ENGAGEMENT MARCHE DE FOURNITURES PASSE SELON LA PROCEDURE ADAPTEE CONFORMEMENT A L ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS Marché passé en application de l'article 28 du code des marchés publics issu du décret n 2006-975

Plus en détail

ADMINISTRATION DES CONTRATS DE RECHERCHE, Numéro : 6 DE CONSULTATION ET DES ESSAIS INDUSTRIELS Date : 2011-04-21 Page : 1 de 7

ADMINISTRATION DES CONTRATS DE RECHERCHE, Numéro : 6 DE CONSULTATION ET DES ESSAIS INDUSTRIELS Date : 2011-04-21 Page : 1 de 7 Page : 1 de 7 BUT DÉFINITIONS Déterminer la marche à suivre pour l administration des contrats de recherche, de consultation professionnelle et d essais industriels. Contrat de recherche Projet de recherche

Plus en détail

Recommandation sur la commercialisation auprès des particuliers de prêts comportant un risque de change

Recommandation sur la commercialisation auprès des particuliers de prêts comportant un risque de change Recommandation sur la commercialisation auprès des particuliers de prêts comportant un risque de change 2015-R-04 du 2 mars 2015 1. Contexte de la recommandation 2012-R-01 publiée le 6 avril 2012 Des établissements

Plus en détail

SÉLECTION DES DISPOSITIONS CONCERNANT DIRECTEMENT LA PUBLICITÉ :

SÉLECTION DES DISPOSITIONS CONCERNANT DIRECTEMENT LA PUBLICITÉ : LOI N 2010-737 DU 1ER JUILLET 2010 PORTANT RÉFORME DU CRÉDIT À LA CONSOMMATION SÉLECTION DES DISPOSITIONS CONCERNANT DIRECTEMENT LA PUBLICITÉ : CHAPITRE II Publicité et information de l emprunteur Article

Plus en détail

Article : XX ( ) C.E. ( X ) C.C. Date : 20 janvier 2015

Article : XX ( ) C.E. ( X ) C.C. Date : 20 janvier 2015 Article : XX ( ) C.E. ( X ) C.C. Date : 20 janvier 2015 PROJET DE RÉSOLUTION ORIGINE SERVICE DES RESSOURCES FINANCIÈRES SUJET Emprunt long terme n excédant pas 3 735 000$ (X) Décision ( ) Information (

Plus en détail

Bulletin d'information

Bulletin d'information Bulletin d'information 101 Gouvernement du Québec D liini8~re des Finances 96-1 Le 26 janvier 1996 Sujet: MAINTIEN DU REMBOURSEMENT DE LA TAXE DE VENTE DU QUÉBEC (TVQ) PAYÉE PAR LES ENTREPRISES SUR LE

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 02.III.2005 C (2005) 434 fin

COMMISSION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 02.III.2005 C (2005) 434 fin COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 02.III.2005 C (2005) 434 fin Objet : Aide d État n E 20/2004 - France Proposition de mesures utiles concernant les dispositions fiscales applicables aux mutuelles et

Plus en détail

SECTION 1 RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SUR LE DEMANDEUR USAGE INTERNE SEULEMENT

SECTION 1 RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX SUR LE DEMANDEUR USAGE INTERNE SEULEMENT Ce formulaire doit être utilisé pour faire une demande de financement au Agence canadienne de développement économique du Nord (CanNor) au titre du Programme d investissements ciblés, du Fonds pour l innovation

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l économie et des finances

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l économie et des finances Direction de la sécurité sociale Sous-direction du Financement de la sécurité sociale Bureau 5D Recettes fiscales Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l économie et des finances

Plus en détail

NOTE COMMUNE N 4/2014

NOTE COMMUNE N 4/2014 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DES FINANCES Direction Générale des Etudes et de la Législation Fiscales A.Z NOTE COMMUNE N 4/2014 O B J E T : Commentaire des dispositions des articles 24, 51, 52, 54,

Plus en détail

Texte de l'arrêté "Site e-business"

Texte de l'arrêté Site e-business Texte de l'arrêté "Site e-business" Arrêté relatif à l'octroi d'une prime aux entreprises qui créent un site e-business tel que modifié par l'arrêté du 15 juin 2006 (MB 12.07.2006) Le Gouvernement wallon,

Plus en détail

MANDAT - - Service Public Fédéral FINANCES. Secteur T.V.A.

MANDAT - - Service Public Fédéral FINANCES. Secteur T.V.A. Service Public Fédéral FINANCES Secteur T.V.A. POUR RECEVOIR LES RESTITUTIONS DES SOLDES CREDITEURS DE VOTRE COMPTE COURANT T.V.A., IL Y A LIEU DE REMETTRE CE FORMULAIRE, DUMENT COMPLETE, A LA POSTE OU

Plus en détail

DEMANDE DE FINANCEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI)

DEMANDE DE FINANCEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) 1. IDENTIFICATION DEMANDE DE FINANCEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) NOM DE L ENTREPRISE REQUÉRANTE (raison sociale) LIEU DE RÉALISATION DU PROJET (Numéro, rue, app., code postal) Code postal Téléphone

Plus en détail

D é p a r t e m e n t de L H E R A U L T. C o m m u n e de LE BOUSQUET D ORB -------

D é p a r t e m e n t de L H E R A U L T. C o m m u n e de LE BOUSQUET D ORB ------- D é p a r t e m e n t de L H E R A U L T C o m m u n e de LE BOUSQUET D ORB Maître d ouvrage : Commune de LE BOUSQUET D ORB ------- Réfection des couvertures du corps central de l immeuble de la mairie

Plus en détail

Fonds de soutien aux collectivités territoriales ayant contracté des produits structurés

Fonds de soutien aux collectivités territoriales ayant contracté des produits structurés Article 60 : Fonds de soutien aux collectivités territoriales ayant contracté des produits structurés I. - 1 Il est institué un fonds de soutien de 100 millions d euros par an pendant une durée maximale

Plus en détail

Le budget de trésorerie

Le budget de trésorerie Le budget de trésorerie Dans la première section, nous verrons les principes généraux de construction d'un budget de trésorerie. Dans la deuxième, nous appliquerons ces principes à un cas particulier et

Plus en détail

PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT. relatif aux rapports entre les agents commerciaux et leurs mandants.

PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT. relatif aux rapports entre les agents commerciaux et leurs mandants. PROJET DE LOI adopté le 18 avril 1991 N 101 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1990-1991 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT relatif aux rapports entre les agents commerciaux et leurs mandants. Le Sénat

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE

ORGANISATION MONDIALE ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE Groupe de travail des entreprises commerciales d'état 8 novembre 2004 (04-4744) Original: anglais COMMERCE D'ÉTAT Nouvelle notification complète au titre de l'article

Plus en détail

LOI SUR L'ASSURANCE-STABILISATION DES REVENUS AGRICOLES

LOI SUR L'ASSURANCE-STABILISATION DES REVENUS AGRICOLES Éditeur officiel du Québec À jour au 1er août 2015 Ce document a valeur officielle. chapitre A-31 LOI SUR L'ASSURANCE-STABILISATION DES REVENUS AGRICOLES Dans la présente loi, le mot «Régie» désigne La

Plus en détail

SUBVENTIONS. Notifications conformément à l'article XVI:1 BRESIL

SUBVENTIONS. Notifications conformément à l'article XVI:1 BRESIL ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE RESTRICTED L/6111/Add.6 26 juin 1987 Distribution limitée Original: anglais SUBVENTIONS Notifications conformément à l'article XVI:1 BRESIL La Mission

Plus en détail

INSTRUCTION PORTANT REGLEMENT DU MARCHE DES TITRES DU TRESOR AU BURUNDI

INSTRUCTION PORTANT REGLEMENT DU MARCHE DES TITRES DU TRESOR AU BURUNDI : BANQUE DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI INSTRUCTION PORTANT REGLEMENT DU MARCHE DES TITRES DU TRESOR AU BURUNDI I. DISPOSITIONS GENERALES Article 1 : Objectif Dans le cadre de la gestion de sa trésorerie,

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE

ORGANISATION MONDIALE ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE Comité des subventions et des mesures compensatoires G/SCM/Q2/EEC/43 15 avril 2004 (04-1682) Original: anglais SUBVENTIONS Questions des ÉTATS-UNIS concernant la nouvelle

Plus en détail

décide I. BUT La commune n'est pas liée par la décision de la Commission cantonale des bourses et des prêts d'honneur.

décide I. BUT La commune n'est pas liée par la décision de la Commission cantonale des bourses et des prêts d'honneur. PRESCRIPTIONS CONCERNANT L OCTROI DE BOURSES ET DE PRETS D ETUDES ET D APPRENTISSAGE (VERSION 2014) Le Conseil Municipal de Monthey, considérant - que le principe du droit aux études est universellement

Plus en détail

Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail

Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail Janvier 2015 Bureau du contrôleur général Pourquoi est-ce important Aux termes de la Loi sur la gestion des finances publiques,

Plus en détail

ANNEXE 4 RAPPORT DU SECRETAIRE EXECUTIF SUR LA REUNION DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF)

ANNEXE 4 RAPPORT DU SECRETAIRE EXECUTIF SUR LA REUNION DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) ANNEXE 4 RAPPORT DU SECRETAIRE EXECUTIF SUR LA REUNION DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) RAPPORT DU SECRETAIRE EXECUTIF DE LA REUNION DU COMITE PERMANENT SUR L ADMINISTRATION

Plus en détail

CIRCULAIRE N Mesdames et Messieurs les préfets de régions et de départements

CIRCULAIRE N Mesdames et Messieurs les préfets de régions et de départements Paris le, Le ministre de l'intérieur, le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie et la ministre de l'aménagement du territoire et de l'environnement CIRCULAIRE N Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Vu la Constitution notamment ses articles 81-4 et 116 (alinéa 2); Vu la plate forme portant consensus national sur la période transitoire;

Vu la Constitution notamment ses articles 81-4 et 116 (alinéa 2); Vu la plate forme portant consensus national sur la période transitoire; Décret exécutif n 94-308 du 28 Rabie Ethani 1415 correspondant au 4 octobre 1994 définissant les règles d'intervention de la caisse nationale du logement en matière de soutien financier des ménages. (N

Plus en détail

CREDIT SUPPLÉMENTAIRE URGENT 2010 - CNIP 10.022

CREDIT SUPPLÉMENTAIRE URGENT 2010 - CNIP 10.022 CREDIT SUPPLÉMENTAIRE URGENT 2010 - CNIP 10.022 Rapport du Conseil d'etat au Grand Conseil à l'appui d'un projet de décret portant octroi d un crédit supplémentaire urgent de 700.000 francs destiné à répondre

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE A L'OCTROI D'UN PRÊT «CRAC» CONCLU DANS LE CADRE DU FINANCEMENT ALTERNATIF DES INVESTISSEMENTS ECONOMISEURS D ENERGIE

CONVENTION RELATIVE A L'OCTROI D'UN PRÊT «CRAC» CONCLU DANS LE CADRE DU FINANCEMENT ALTERNATIF DES INVESTISSEMENTS ECONOMISEURS D ENERGIE 1 CONVENTION RELATIVE A L'OCTROI D'UN PRÊT «CRAC» CONCLU DANS LE CADRE DU FINANCEMENT ALTERNATIF DES INVESTISSEMENTS ECONOMISEURS D ENERGIE ENTRE Le/La (dénomination de l emprunteur) représenté(e) par

Plus en détail

CONTRAT D APPORTEUR D AFFAIRE

CONTRAT D APPORTEUR D AFFAIRE CONTRAT D APPORTEUR D AFFAIRE ENTRE LES SOUSSIGNES : La Société CBN centre Bio Naturel SPRL, 18 avenue Albert Drossart 1350 Orp-Jauche BELGIQUE. Représentée par Madame Bernard Dominique, agissant en qualité

Plus en détail

SOUS-SECTION 2 DÉTERMINATION DE LA BASE FORFAITAIRE D'IMPOSITION AFFÉRENTE À CHAQUE ÉLÉMENT DU TRAIN DE VIE [DB 5B5232]

SOUS-SECTION 2 DÉTERMINATION DE LA BASE FORFAITAIRE D'IMPOSITION AFFÉRENTE À CHAQUE ÉLÉMENT DU TRAIN DE VIE [DB 5B5232] SOUS-SECTION 2 DÉTERMINATION DE LA BASE FORFAITAIRE D'IMPOSITION AFFÉRENTE À CHAQUE ÉLÉMENT DU TRAIN DE VIE [DB Références du document 5B5232 Date du document 01/08/01 b. Précepteurs, préceptrices et gouvernantes.

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 4 OCTOBRE 2011 5 B-13-11

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 4 OCTOBRE 2011 5 B-13-11 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 4 OCTOBRE 2011 5 B-13-11 IMPOT SUR LE REVENU. REDUCTION D IMPOT SUR LE REVENU. CONSEQUENCES DE L ABROGATION DU COMPTE EPARGNE CODEVELOPPEMENT. COMMENTAIRES

Plus en détail

ETUDE D OPPORTUNITE DE MIGRATION VERS DES LOGICIELS LIBRES ET DEFINITION D UNE DEMARCHE «INFORMATIQUE VERTE» POUR LE DEPARTEMENT DE LA SOMME

ETUDE D OPPORTUNITE DE MIGRATION VERS DES LOGICIELS LIBRES ET DEFINITION D UNE DEMARCHE «INFORMATIQUE VERTE» POUR LE DEPARTEMENT DE LA SOMME MARCHES PUBLICS D ETUDES DEPARTEMENT DE LA SOMME DIRECTION DE L INFORMATIQUE ET DES TELECOMMUNICATIONS 43, rue de la République B.P. 32615-80026 AMIENS Cedex 1 : 03 22 71 82 02 : 03 22 71 82 19 Marché

Plus en détail

Adopté le 07.05.2008, entrée en vigueur le 01.01.2008 - Etat au 01.01.2012 (en vigueur)

Adopté le 07.05.2008, entrée en vigueur le 01.01.2008 - Etat au 01.01.2012 (en vigueur) Adopté le 07.05.2008, entrée en vigueur le 01.01.2008 - Etat au 01.01.2012 (en vigueur) RÈGLEMENT 810.05.1 fixant les normes relatives à la comptabilité, au système d information, à la révision du reporting

Plus en détail

CONTRAT D'ASSURANCE ET MODALITES DE RESILIATION. Article juridique publié le 16/02/2015, vu 1139 fois, Auteur : Maître HADDAD Sabine

CONTRAT D'ASSURANCE ET MODALITES DE RESILIATION. Article juridique publié le 16/02/2015, vu 1139 fois, Auteur : Maître HADDAD Sabine CONTRAT D'ASSURANCE ET MODALITES DE RESILIATION Article juridique publié le 16/02/2015, vu 1139 fois, Auteur : Maître HADDAD Sabine I Le défaut d information ou l information tardive du délai de préavis

Plus en détail

Position du CNC relative au traitement comptable applicable aux cessions de créances futures dans le cadre de contrats de partenariats publics-privés

Position du CNC relative au traitement comptable applicable aux cessions de créances futures dans le cadre de contrats de partenariats publics-privés CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ 5 MARS 2009 Position du CNC relative au traitement comptable applicable aux cessions de créances futures dans le cadre de contrats de partenariats publics-privés 1/11

Plus en détail

Garanties facultatives d assurance vie et DMA. Bien connaître vos protections

Garanties facultatives d assurance vie et DMA. Bien connaître vos protections Garanties facultatives d assurance vie et DMA Bien connaître vos protections Protégez-vous et vos proches grâce aux garanties facultatives d assurance vie et de décès et mutilation accidentels. Voyez comment

Plus en détail

EN RÉSUMÉ. Valeur en douane : frais d intérêts relatifs aux paiements différés pour des marchandises importées

EN RÉSUMÉ. Valeur en douane : frais d intérêts relatifs aux paiements différés pour des marchandises importées Ottawa, le 7 janvier 2014 MÉMORANDUM D13-3-13 EN RÉSUMÉ Valeur en douane : frais d intérêts relatifs aux paiements différés pour des marchandises importées Les modifications supplémentaires liées à la

Plus en détail

Section 1. Facilités de service dans le cadre d une candidature à une fonction publique élective

Section 1. Facilités de service dans le cadre d une candidature à une fonction publique élective section temps de travail TITRE I : LES TITULAIRES TROISIEME PARTIE : LES AUTORISATIONS D ABSENCE TROISIEME CHAPITRE : FACILITES DE SERVICE LIEES AUX Dernière mise à jour : Juillet 2012 TEXTES APPLICABLES

Plus en détail

CADRE D INTERVENTION «AIDE A LA CREATION D EMPLOI»

CADRE D INTERVENTION «AIDE A LA CREATION D EMPLOI» Page 1 I. Objectifs et descriptif de la mesure / dispositif a) Objectifs La Prime Régionale à l Emploi est accordée par la Région Réunion aux Petites et Moyennes Entreprises qui créent un ou plusieurs

Plus en détail

Fiche d informations financières assurance vie. Argenta-Flexx 1

Fiche d informations financières assurance vie. Argenta-Flexx 1 Fiche d informations financières assurance vie Argenta-Flexx 1 Type d assurance vie Assurance vie (branche 21) avec rendement garanti par Argenta Assurances SA (dénommée ci-après l Assureur ). Depuis le

Plus en détail

Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire

Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire Article 1 : Objet Les présentes conditions générales de vente ont pour objet de définir les conditions de mise à disposition par Free au profit d un annonceur

Plus en détail

Règlement pour le calcul des bourses et des prêts d honneur

Règlement pour le calcul des bourses et des prêts d honneur - - 6.00 Règlement pour le calcul des bourses et des prêts d honneur du 6 juin 000 Le Conseil d Etat du canton du Valais vu les dispositions des articles 6 à 6 de la loi sur l'instruction publique du juillet

Plus en détail

Manuel des directives - Indemnisation des dommages corporels 1. CHAMP D'APPLICATION

Manuel des directives - Indemnisation des dommages corporels 1. CHAMP D'APPLICATION 1. CHAMP D'APPLICATION Cette directive traite du paiement d intérêts par la Société de l assurance automobile du Québec (la Société). 2. CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE Cette directive découle de la Loi sur

Plus en détail

1 er janvier 2015 CAISSE DE PENSION BERNOISE. Règlement sur les hypothèques

1 er janvier 2015 CAISSE DE PENSION BERNOISE. Règlement sur les hypothèques 1 er janvier 2015 CAISSE DE PENSION BERNOISE Règlement sur les hypothèques Table des matières Table des matières 2 Définitions et abréviations 3 Préambule 4 Art. 1 Champ d'application et but 4 Art. 2 Ressources

Plus en détail

VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE ET INSTALLATION D UN BÂTIMENT PRÉFABRIQUÉ ET TRAVAUX CONNEXES POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE ET INSTALLATION D UN BÂTIMENT PRÉFABRIQUÉ ET TRAVAUX CONNEXES POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE ET INSTALLATION ET TRAVAUX CONNEXES POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY DOCUMENT D APPEL D OFFRES NO : SP-14-144 CHAPITRE E CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES FOURNITURE

Plus en détail

ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE LE CONSEIL FEDERAL SUISSE

ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE LE CONSEIL FEDERAL SUISSE ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE ET LE CONSEIL FEDERAL SUISSE RELATIF A L'IMPOSITION DES REMUNERATIONS DES TRAVAILLEURS FRONTALIERS signé à Paris le 11 avril 1983, complété par l'échange

Plus en détail

Article 5 : La Banque Centrale de Tunisie publie les taux de rémunération qu'elle consent sur les principales devises traitées sur le marché.

Article 5 : La Banque Centrale de Tunisie publie les taux de rémunération qu'elle consent sur les principales devises traitées sur le marché. CIRCULAIRE AUX INTERMEDIAIRES AGREES OBJET : Marché monétaire en devises, placements et emplois des devises non-cessibles et refinancement en devises auprès de la Banque Centrale de Tunisie. L'Avis de

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE PAPINEAU RÈGLEMENT NUMÉRO 658-09

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE PAPINEAU RÈGLEMENT NUMÉRO 658-09 PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE PAPINEAU RÈGLEMENT NUMÉRO 658-09 POUR ABROGER ET REMPLACER LE RÈGLEMENT PORTANT LE NUMÉRO 625-07 PAR UN RÈGLEMENT AUX FINS DE DÉCRÉTER UNE DÉLÉGATION DE POUVOIRS, LES RÈGLES

Plus en détail

Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada

Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada Le Canada offre des occasions d affaire à ceux qui souhaitent financer une entreprise étrangère au pays et présente tout un éventail

Plus en détail

De nouvelles règles relatives aux contrats à exécution successive de service fourni à distance

De nouvelles règles relatives aux contrats à exécution successive de service fourni à distance De nouvelles règles relatives aux contrats à exécution successive de service fourni à distance Le 2 décembre 2009, l Assemblée nationale du Québec a adopté le projet de loi 60, intitulé Loi modifiant la

Plus en détail

Accord de libre échanges Maroc-USA Maroc/USA

Accord de libre échanges Maroc-USA Maroc/USA Conseil National du Commerce Extérieur Accord de libre échanges Maroc-USA Maroc/USA Anticiper Partager Agir 2006 www.cnce.org.ma SOMMAIRE A. Vers une importante ouverture du marché marocain des produits

Plus en détail

Le contrat de travail à temps partiel

Le contrat de travail à temps partiel Le contrat de travail à temps partiel 1) Travail à temps partiel : de quoi s agit-il? Est considéré comme salarié à temps partiel le salarié dont la durée du travail est inférieure : - à la durée légale

Plus en détail

Flash News. Mesures de politique sociale et nouvel impôt pour les personnes physiques en 2015

Flash News. Mesures de politique sociale et nouvel impôt pour les personnes physiques en 2015 www.pwc.lu/hrs Flash News Mesures de politique sociale et nouvel impôt pour les personnes physiques en 2015 24 mars 2015 Le 19 décembre dernier a été voté le premier volet des mesures retenues dans le

Plus en détail

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012 Belgique Belgique : le système de retraite en 212 Le régime de retraite comporte deux volets : un régime public lié à la rémunération prévoyant une retraite minimum d une part et un filet de protection

Plus en détail

Banque Populaire Bail Matériel est une marque commerciale de Natixis Lease dédiée à l ensemble des clients de la Banque de Savoie.

Banque Populaire Bail Matériel est une marque commerciale de Natixis Lease dédiée à l ensemble des clients de la Banque de Savoie. Crédit Bail Mobilier Financez vos investissements sans déséquilibrer votre budget grâce au crédit-bail mobilier Bail Matériel. EN BREF Le crédit-bail mobilier Bail Matériel est destiné à louer un équipement

Plus en détail

INFORMATIONS CONCERNANT LE CAPITAL

INFORMATIONS CONCERNANT LE CAPITAL INFORMATIONS CONCERNANT LE CAPITAL Les conditions auxquelles les statuts soumettent les modifications du capital social et des droits attachés aux actions sont en tous points conformes aux prescriptions

Plus en détail

E T A T S D E C L A R A T I F S F. C. T. V. A 2 0 1 6 - d r o i t c o m m u n

E T A T S D E C L A R A T I F S F. C. T. V. A 2 0 1 6 - d r o i t c o m m u n E T A T S D E C L A R A T I F S F. C. T. V. A 2 0 1 6 - d r o i t c o m m u n Compte administratif 2014 ETAT N 1 Nom de la collectivité : Trésorerie de : Montant A BUDGET PRINCIPAL BUDGETS ANNEXES (préciser

Plus en détail

PROTOCOLE ENTRE LA REPUBLIQUE DE POLOGNE ET LE ROYAUME DE BELGIQUE MODIFIANT LA CONVENTION ENTRE TENDANT A EVITER LES DOUBLES IMPOSITIONS

PROTOCOLE ENTRE LA REPUBLIQUE DE POLOGNE ET LE ROYAUME DE BELGIQUE MODIFIANT LA CONVENTION ENTRE TENDANT A EVITER LES DOUBLES IMPOSITIONS PROTOCOLE ENTRE LA REPUBLIQUE DE POLOGNE ET LE ROYAUME DE BELGIQUE MODIFIANT LA CONVENTION ENTRE LA REPUBLIQUE DE POLOGNE ET LE ROYAUME DE BELGIQUE TENDANT A EVITER LES DOUBLES IMPOSITIONS ET A PREVENIR

Plus en détail

"MINI-TRAITE PRODUCTION ANIMATION"

MINI-TRAITE PRODUCTION ANIMATION "MINI-TRAITE PRODUCTION ANIMATION" ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DU CANADA ET LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE RELATIF À LA PROMOTION DE PROJETS DE COPRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE OU AUDIO-VISUELLE

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTE n 3 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2001-2002 18 juillet 2002 PROJET DE LOI de finances rectificative pour 2002

Plus en détail

POLITIQUE. Immatriculation temporaire OBJECTIFS PRÉALABLES MODALITÉS D APPLICATION. 1. Immatriculation et droit de circuler temporaires de dix jours

POLITIQUE. Immatriculation temporaire OBJECTIFS PRÉALABLES MODALITÉS D APPLICATION. 1. Immatriculation et droit de circuler temporaires de dix jours POLITIQUE 2009-11-20 PO-IM 08 Immatriculation temporaire OBJECTIFS Cette politique a pour objectifs de : préciser dans quels cas les certificats d'immatriculation temporaire sont délivrés; préciser les

Plus en détail

EN CONSÉQUENCE, Le préambule fait partie intégrante de la présente politique. CRÉDIT COMPENSATOIRE

EN CONSÉQUENCE, Le préambule fait partie intégrante de la présente politique. CRÉDIT COMPENSATOIRE POLITIQUE ÉTABLISSANT LES CRITÈRES DU CRÉDIT COMPENSATOIRE AUX PROPRIÉTAIRES D IMMEUBLES SITUÉS DANS LE PARC INDUSTRIEL RÉGIONAL ET ACQUIS DE LA MRC DE MASKINONGÉ QUI AGIT À TITRE DE RÉGIE EN VERTU DE

Plus en détail