Dents de sagesse : quand les enlever?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dents de sagesse : quand les enlever?"

Transcription

1 45èmes Journées de Formation Médicale M Continue Jeudi 13 septembre 2007 Dents de sagesse : quand les enlever? Florent Sury Service de Chirurgie Maxillo-faciale et Stomatologie Pr D.Goga,, Dr B. Hüttenberger CHU Trousseau TOURS

2 Constatations Dents de sagesse? aucune utilité source de complications Tendance à la systématisation de leur avulsion Grandes variations de pratiques/indications dues : aux habitudes, formations, modes de rémunr munération aux nombreuses incertitudes et controverses persistantes Au total: importante proportion d avulsion d en l absence l d indication d fondée! Management of un-erupted and Impacted Third Molar Teeth : a national clinical guideline, 1999

3 Définition de Darwin «Dents en voie de disparition» Inclusion partielle ou totale manque d espace d (r obstacle lors de l él éruption (régime alimentaire) (os trop dense, dent adjacente ) Anomalies de position (ectopie) ou de forme Fréquence Epidémiologie 2/3 : ans mandibule > maxillaire

4 Diagnostic Symptomatologie: ans, mandibulaire++ Accidents infectieux: péri p coronarites épisodes douloureux ou tuméfactions (désinclusion partielle++) Caries (3e ou 2e molaire) Pressions: destructions dents ou racines adjacentes ou encombrement dentaire (orthodontie) Kystes (10%) Découverte fortuite: Examen buccal, radiographies

5 Fréquemment Accidents infectieux Orthodontie: prévention ou récidive r chevauchement dentaire chirurgie orthognathique Kystes Algies diverses inexpliquées es Plus rarement Indications habituelles Avulsions à but préventif ou thérapeutique Maladie parodontale Caries : 8 ou face distale de la 7 Tumeurs odontogènes nes Dents ectopiques Mandibule > maxillaire : avulsion de l antagonistel

6 Indications «reconnues» ANAES 1997, NIH 1979 Reconnues: Accidents infectieux (traitement et prévention des récidives) r Traitement des maladies parodontales (7 en rapport avec la 8) Caries de 8 non restaurables ou face distale de la 7 Kystes ou tumeurs odontogènes nes Orthodontie: chirurgie orthognathique Destructions, ectopies Non reconnues comme indications à elles seules: Algies faciales Orthodontie prévention et récidive r du chevauchement (très s controversée) e) Il est admis que: «Lorsque l avulsion l d une d 8 inférieure est indiquée, et que l intervention l est sous AG, l avulsion des 8 controlatérales rales est justifiée»

7 Attitudes alternatives Abstention: surveillance clinique et radiologique Autres (exceptionnelles): Redressement, transplantation ou désinclusion chirurgicale Avantages de la conservation: Intérêt mécanique m dans les édentations importantes Support de prothèse Évite les complications chirurgicales

8 10% AL = AG Complications de l avulsion l Post-op opératoires habituelles : douleurs, saignements, œdème Complications : augmentent avec la profondeur de l inclusionl Hémorragies, hématomesh Lésion du nerf alvéolaire inférieur hypo ou anesthésie sie 2 à 6% mais définitives d dans 1% Lésion du nerf lingual définitive dans 1% Alvéolite 1 à 5% Traumatisme de la dent voisine 0,3% Pathologie de l ATMl Luxation dentaire Risque de communication bucco sinusienne 0.7% (dents maxillaires) Fracture mandibulaire : rarissime Reychler Rev. Stomatol.. Chir. Maxillofac,, 2002; 103, 5,

9 AL ou AG? En fonction des difficultés techniques Nombre de dents à extraire Volonté du patient

10 Âge: Quand? moindres morbidité et séquelles s parodontales chez le sujet jeune (<19 ans) Si indication : meilleure période p = fin de l adolescencel (Technique : après ébauche radiculaire, 2/3) Toujours après éruption de la 7! 9 ans

11 Imagerie? Systématique : médicolégale Objectifs: diagnostic/indication anticiper les difficultés s opératoires (topographie et forme dentaire)

12 Imagerie Le cliché «panoramique»

13 Imagerie (+/- clichés s rétro r alvéolaires, face basse) +/- denta scanner Rapports avec: Canal mandibulaire Relation avec le sinus maxillaire Nerf alvéolaire

14 Que retenir? Une dent de sagesse ne doit être avulsée que lorsqu elle est impliquée dans un processus pathologique (infections, caries, kystes et tumeurs) Moindre morbidité chez le sujet jeune Incertitudes et controverses empirique > scientifique

15 Bibliographie Management of un-erupted and Impacted Third Molar Teeth: a national clinical guideline, 1999 Reychler Rev. Stomatol. Chir. Maxillofac, 2002; 103, 5, NIH, USA, 1979 ANAES, France, 1997 Royal College of Surgeons of England, 1997 Oral and Maxillo facial Surgery, An objectivebased textbook, J.Pedlar, Churchill Livingstone

Responsabilité Civile Professionnelle > Chirurgiens-dentistes

Responsabilité Civile Professionnelle > Chirurgiens-dentistes Responsabilité Civile Professionnelle > Chirurgiens-dentistes Dr Philippe POMMAREDE Chirurgien-dentiste conseil, MACSF Les 25 732 chirurgiens-dentistes sociétaires de la MACSF et du contrat groupe CNSD

Plus en détail

ODF. Analyse de Steiner. Analyse de Sassouni. Analyse de Ricketts. Analyse de Biggerstaff. Analyse de Downs.

ODF. Analyse de Steiner. Analyse de Sassouni. Analyse de Ricketts. Analyse de Biggerstaff. Analyse de Downs. ODF 1) Embryologie dento faciale et croissance crânio faciale. 2) Rythme et direction de croissance. 3) Le modelage osseux. 4) Morphogenèse des arcades dentaires et établissement de l occlusion. 5) Notions

Plus en détail

Concours d Internat et de Résidanat

Concours d Internat et de Résidanat Concours d Internat et de Résidanat Ce programme a pour but d aider à la préparation des concours d internat et de résidanat. Il ne constitue en aucun cas un répertoire de «questions d examen» mais une

Plus en détail

Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir

Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir Service d Odontologie Foyers Infectieux Dentaires : Conduite à tenir Dr Laurent Nawrocki MCU-PH J.A.M.A. 25 janvier 2014 Aucun conflit d intérêt Rappels anatomiques 10 10 9 9 8 8 7 7 6 6 5 4 5 4 Cellulite

Plus en détail

Les complications post-opératoires d extractions dentaires : diagnostics et traitements

Les complications post-opératoires d extractions dentaires : diagnostics et traitements dentaires : diagnostics et traitements Il existe plusieurs complications post-opératoires secondaires aux extractions dentaires dont les principales sont les paresthésies, les infections, les saignements

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE D ALGER DEPARTEMENT DE 1- SPECIALITE : PROTHESE 1 Anatomie dentaire 2 Les matériaux à empreinte 3 Les traitements pré-prothetiques

Plus en détail

DIPLOME DE CHIRURGIE ORALE

DIPLOME DE CHIRURGIE ORALE DIPLOME DE CHIRURGIE ORALE ORGANIGRAMME DES SEMINAIRES Promotion 0 FORMATION COMPLEMENTAIRE EN ODONTOLOGIE POUR LES MEDECINS Pour les enseignants, ces enseignements seront à faire tous les ans (sauf le

Plus en détail

Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie

Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie Bull. Acad. Natle Chir. Dent., 2007, 50 113 Commission de l exercice professionnel et Groupe de réflexion Réflexions sur les possibilités de réponse aux demandes des chirurgiens orthopédistes avant arthroplastie

Plus en détail

DIPLOME DE CHIRURGIE ORALE

DIPLOME DE CHIRURGIE ORALE DIPLOME DE CHIRURGIE ORALE ORGANIGRAMME DES SEMINAIRES Promotion 2013 FORMATION COMPLEMENTAIRE EN MEDECINE POUR LES MEDECINS Pour les enseignants, ces enseignements seront à faire tous les 2 ans 1 - Module

Plus en détail

Une question se pose souvent à l Expert, en France notamment, le scanner est il un examen obligatoire dans le traitement implantaire?

Une question se pose souvent à l Expert, en France notamment, le scanner est il un examen obligatoire dans le traitement implantaire? Les données acquises de la science en implantologie. Patrick Missika MCU PH Université de Paris 7 Garancière Professeur Associé Tufts University Boston Expert près la Cour d Appel de Paris Expert National

Plus en détail

Intérêt de la TDM hélicoïdale dans les sinusites d origine dentaire : A propos de 16 cas

Intérêt de la TDM hélicoïdale dans les sinusites d origine dentaire : A propos de 16 cas Intérêt de la TDM hélicoïdale dans les sinusites d origine dentaire : A propos de 16 cas R Benboubker, N Moussali, H Belgadir, N El Benna, A Gharbi, A Abdelouafi Service de Radiologie 20 Août CHU Ibn Rochd

Plus en détail

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne)

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Rappel Nomination commune des dents: 32 dents au total chez l adulte Depuis la ligne médiane: 2 incisives 1canine 2 prémolaires 3 molaires

Plus en détail

LETTRE INFORMATION PATIENT EXTRACTIONS DENTAIRES MULTIPLES

LETTRE INFORMATION PATIENT EXTRACTIONS DENTAIRES MULTIPLES LETTRE INFORMATION PATIENT EXTRACTIONS DENTAIRES MULTIPLES Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre question,

Plus en détail

DENTS ET SINUS MAXILLAIRE

DENTS ET SINUS MAXILLAIRE DENTS ET SINUS MAXILLAIRE Introduction Il existe des pathologies sinusiennes d'origine dentaire et inversement. Les sinus n'existent pas chez l'enfant, ils ne se pneumatisent qu à partir du moment où les

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre question, n hésitez surtout

Plus en détail

PAN CEPH 3D CAS CLINIQUES. Apport du cône beam en cabinet dentaire

PAN CEPH 3D CAS CLINIQUES. Apport du cône beam en cabinet dentaire PAN CEPH 3D CAS CLINIQUES Apport du cône beam en cabinet dentaire CAS CLINIQUES - IMAGERIE 3D Introduction Bonjour, Nous vous invitons à découvrir dans cette brochure quelques exemples concrets de l apport

Plus en détail

Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Vu la loi 84-52 du 26 janvier 1984 sur l enseignement supérieur ; Vu le décret n 84-573

Plus en détail

Chirurgie extractive :

Chirurgie extractive : Chirurgie extractive : subtilités et avantages de la CCAM Pour éviter les erreurs et parfaitement comprendre la CCAM, notre spécialiste Me Rudyard Bessis a décortiqué toute la Classification commune médicaux.

Plus en détail

UNIVERSITE HASSAN II AIN CHOCK FACULTE DE MEDECINE DENTAIRE CACABLANCA NOUVEAU PROGRAMME DU CONCOURS D INTERNAT EN MEDECINE DENTAIRE

UNIVERSITE HASSAN II AIN CHOCK FACULTE DE MEDECINE DENTAIRE CACABLANCA NOUVEAU PROGRAMME DU CONCOURS D INTERNAT EN MEDECINE DENTAIRE UNIVERSITE HASSAN II AIN CHOCK FACULTE DE MEDECINE DENTAIRE CACABLANCA NOUVEAU PROGRAMME DU CONCOURS D INTERNAT EN MEDECINE DENTAIRE Année universitaire 2008-2009 1 PROGRAMME DU CONCOURS D INTERNAT EN

Plus en détail

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Caroline MEYER épouse SEILER. Adresse professionnelle : CABINET :

CURRICULUM VITAE. Caroline MEYER épouse SEILER. Adresse professionnelle : CABINET : Caroline MEYER épouse SEILER CURRICULUM VITAE CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE ET STOMATOLOGIE Adresse professionnelle : CABINET : Clinique Jules Verne 2 et 4, route de Paris 44300 NANTES Tél. 02 40 37 61 30

Plus en détail

Livret d information aux patients La Chirurgie Orthognatique

Livret d information aux patients La Chirurgie Orthognatique Livret d information aux patients La Chirurgie Orthognatique 2 Sommaire Dans ce livret d information à destination des patients, vous pourrez trouver les réponses aux questions que vous vous posez à propos

Plus en détail

CONE BEAM ET TROISIEME MOLAIRE INCLUSE Norbert BELLAICHE*

CONE BEAM ET TROISIEME MOLAIRE INCLUSE Norbert BELLAICHE* CONE BEAM ET TROISIEME MOLAIRE INCLUSE Norbert BELLAICHE* *Radiologue, Paris. norbertbellaiche@conebeamparis.com L inclusion des 3èmes molaires ou dents de sagesse (DDS) les expose à des accidents inflammatoires

Plus en détail

Lecture critique de l OPT. Hervé Moizan Odontologiste des Hôpitaux-Praticien Hospitalier herve.moizan@chu-rouen.fr

Lecture critique de l OPT. Hervé Moizan Odontologiste des Hôpitaux-Praticien Hospitalier herve.moizan@chu-rouen.fr Lecture critique de l OPT Hervé Moizan Odontologiste des Hôpitaux-Praticien Hospitalier herve.moizan@chu-rouen.fr 1 «Le chant des sirènes» L image ne saurait remplacer la démarche clinique, essence même

Plus en détail

Simplification des protocoles!

Simplification des protocoles! Simplification des protocoles! Université de Liège 22-24 mai 2014 J. Degraeve, C. Grenade, F. Lambert, Prof. M. Lamy, G. Lecloux, C. Legros, A. Mainjot, Prof. E. Rompen, B. Vandenberghe, Prof. A. Vanheusden,

Plus en détail

NOMENCLATURE DES ACTES PROFESSIONNELS DES CHIRURGIENS-DENTISTES DE MONACO

NOMENCLATURE DES ACTES PROFESSIONNELS DES CHIRURGIENS-DENTISTES DE MONACO NOMENCLATURE DES ACTES PROFESSIONNELS DES CHIRURGIENS-DENTISTES DE MONACO ARRETE MINISTERIEL N 84-688 DU 30 NOVEMBRE 1984 MODIFIE PAR : L Arrêté Ministériel n 98-633 du 21 décembre 1998 L Arrêté Ministériel

Plus en détail

Service évaluation des actes professionnels

Service évaluation des actes professionnels TRAITEMENT DES AGÉNÉSIES DENTAIRES MULTIPLES LIÉES AUX DYSPLASIES ECTODERMIQUES OU À D'AUTRES MALADIES RARES, CHEZ L ENFANT ATTEINT D OLIGODONTIE, AVEC POSE DE 2 IMPLANTS (VOIRE 4 MAXIMUM) UNIQUEMENT DANS

Plus en détail

Bizarre, vous avez dit bizarre?

Bizarre, vous avez dit bizarre? GABA_InvitationSFOP_nuancier_13.qxd:Mise en page 1 29/01/09 15:19 Page 1 ANOMALIES DE STRUCTURE DES DENTS TEMPORAIRES Bizarre, vous avez dit bizarre? Docteur Dominique DESPREZ-DROZ Université Henri Poincaré,

Plus en détail

IMPLANTS DENTAIRES Informations destinées aux patients

IMPLANTS DENTAIRES Informations destinées aux patients IMPLANTS DENTAIRES Informations destinées aux patients 1 La Fondation Implants Suisse La Fondation Implants Suisse a pour but d informer la population de manière neutre et objective sur les possibilités

Plus en détail

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Formation complète, dédiée aux

Plus en détail

COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION. 25 janvier 2011 CONCLUSIONS

COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION. 25 janvier 2011 CONCLUSIONS COMMISSION NATIONALE D EVALUATION DES DISPOSITIFS MEDICAUX ET DES TECHNOLOGIES DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION 25 janvier 2011 Nom : CONCLUSIONS GEN-OS, substitut osseux d origine animale Modèles et références

Plus en détail

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Formation complète, dédiée aux

Plus en détail

V. GUILLERMINET, E. EUVRARD, C. MEYER Service de Chirurgie Maxillo-Faciale et Stomatologie CHRU Jean Minjoz, Besançon

V. GUILLERMINET, E. EUVRARD, C. MEYER Service de Chirurgie Maxillo-Faciale et Stomatologie CHRU Jean Minjoz, Besançon V. GUILLERMINET, E. EUVRARD, C. MEYER Service de Chirurgie Maxillo-Faciale et Stomatologie CHRU Jean Minjoz, Besançon 1 Définition : Santé bucco-dentaire (OMS Avril 2012) Essentielle pour l état général

Plus en détail

Responsable : Pr. Faten Ben Abdallah Ben Amor. Faculté de Médecine Dentaire Université de Monastir www.um.rnu.tn

Responsable : Pr. Faten Ben Abdallah Ben Amor. Faculté de Médecine Dentaire Université de Monastir www.um.rnu.tn Laboratoire de recherche : SANTÉ ORALE ET RÉHABILITATION BUCCO-FACIALE مخبر بحث في صح ة الفم و تأهيل الوجه و الفكين Responsable : Pr. Faten Ben Abdallah Ben Amor Faculté de Médecine Dentaire Université

Plus en détail

Tuméfaction douloureuse

Tuméfaction douloureuse Santé bucco-dentaire Médecin de 1 er recours et problèmes dentaires fréquents Dre May SALMAN, médecin dentiste HUG Dr Jean-Pierre RIEDER, médecin interniste HUG Plan de présentation Santé bucco-dentaire

Plus en détail

Imagerie des Cellulites cervico-faciales diffuses A propos de 43 cas

Imagerie des Cellulites cervico-faciales diffuses A propos de 43 cas Imagerie des Cellulites cervico-faciales diffuses A propos de 43 cas J EL Azizi EL Alaoui, A Ayoubi*, H Hadjkacem, A Benbouzid*,M Kzadri*, N Chakir, MR EL Hassani, M Jiddane Service d imagerie médicale

Plus en détail

Systèmes d imagerie pour l insertion d implants en temps réel. GPS intra-osseux

Systèmes d imagerie pour l insertion d implants en temps réel. GPS intra-osseux Systèmes d imagerie pour l insertion d implants en temps réel Systèmes d imagerie pour l insertion d implants en temps réel Le système d imagerie pour implants en temps réel (IRIS-100) utilise l imagerie

Plus en détail

Dossier Implantologie Orale!

Dossier Implantologie Orale! Dossier Implantologie Orale Pourquoi les implants dentaires? 1. Pour remplacer des dents fracturées ou absentes. 2. Pour subs6tuer des dents que les traitements de den6sterie classique ne peuvent conserver

Plus en détail

Chirurgie maxillo-faciale et stomatologie

Chirurgie maxillo-faciale et stomatologie Chirurgie maxillo-faciale et stomatologie Sémiologie : étude des signes 1) 1 er signe (motif de consultation fréquent) : la douleur Topographie : à quel endroit elle se situe. Intensité : importante, modérée

Plus en détail

Agénésie des latérales et canines incluses Mise en place chirurgico-orthodontique

Agénésie des latérales et canines incluses Mise en place chirurgico-orthodontique formation Orthodontie Agénésie des latérales et canines incluses Mise en place chirurgico-orthodontique Alireza Seyed Movaghar, Benoît Brochery, Réza Movaghar L inclusion et l agénésie de dents permanentes

Plus en détail

Les implants. Lorsque l on demande à un patient ce qu il n aime pas dans son sourire, il répond bien souvent : «il me manque des dents».

Les implants. Lorsque l on demande à un patient ce qu il n aime pas dans son sourire, il répond bien souvent : «il me manque des dents». Les implants Problèmes liés aux dents manquantes : Lorsque l on demande à un patient ce qu il n aime pas dans son sourire, il répond bien souvent : «il me manque des dents». Les dents qui sont manquantes

Plus en détail

Techniques de chirurgie parodontale

Techniques de chirurgie parodontale CHAPITRE 4 Techniques de chirurgie parodontale PLAN DU CHAPITRE GINGIVECTOMIE DISTAL WEDGE LAMBEAU DE WIDMAN MODIFIÉ LAMBEAU ESTHÉTIQUE D ACCÈS ALLONGEMENT CORONAIRE ET LAMBEAU POSITIONNÉ APICALEMENT FRÉNECTOMIES

Plus en détail

INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2014

INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2014 INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2014 HONO. INTERVENTION Prestations jusqu'au 18 e anniversaire CONSULTATIONS DG 37 101 1 N 5 3 consultation du dentiste généraliste, MSS ou MD au cabinet 21,60 = = 37

Plus en détail

Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale

Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale Guide Reconnaissance par la SSO du statut de praticien généraliste Le certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale

Plus en détail

Classe II sévère. de mini-vis en une séance. extractions et implantation ODF R&S

Classe II sévère. de mini-vis en une séance. extractions et implantation ODF R&S ODF R&S Classe II sévère extractions et implantation de mini-vis en une séance Les mini-vis sont utilisées couramment comme renfort d ancrage au cours des traitements d orthodontie chez l adulte. Elles

Plus en détail

Service d évaluation et de contrôle médicaux. RAPPORT Le cliché panoramique chez les licenciés en sciences dentaires

Service d évaluation et de contrôle médicaux. RAPPORT Le cliché panoramique chez les licenciés en sciences dentaires Service d évaluation et de contrôle médicaux RAPPORT Le cliché panoramique chez les licenciés en sciences dentaires 31 mai 2013 1 2 Table des matières INTRODUCTION... 4 CONTEXTE... 4 A. ORIGINE DE L ÉTUDE...

Plus en détail

Un mainteneur d espace est traditionnellement. Du maintien à la gestion de l espace. Odontologie pédiatrique. gestion de l espace.

Un mainteneur d espace est traditionnellement. Du maintien à la gestion de l espace. Odontologie pédiatrique. gestion de l espace. Odontologie pédiatrique gestion de l espace formation Du maintien à la gestion de l espace Amir CHAFAIE Un mainteneur d espace est un dispositif, souvent prothétique, permettant la conservation de l espace

Plus en détail

ANALGESIE EN ODONTOLOGIE

ANALGESIE EN ODONTOLOGIE ANALGESIE EN ODONTOLOGIE GENERALITES SUR L ANESTHESIE L anesthésie est le premier temps de toute intervention odontologique. Elle permet de supprimer la sensibilité. L anesthésie permet une amélioration

Plus en détail

Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T

Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T lexiquedentaire Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T A Adjointe Prothèse adjointe : Prothèse amovible, totale ou partielle, caractérisée par la présence d une plaquebase ; Amovible Prothèse

Plus en détail

Guide radiologique, guide chirurgical

Guide radiologique, guide chirurgical CHAPITRE 7 Guide radiologique, guide chirurgical J.-P. Lacoste Guide pratique d'implantologie 2013 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés 74 Guide radiologique, guide chirurgical GÉNÉRALITÉS L'acte

Plus en détail

Diplôme Universitaire D Odontologie Pédiatrique (DUOP)

Diplôme Universitaire D Odontologie Pédiatrique (DUOP) Diplôme Universitaire D Odontologie Pédiatrique (DUOP) I - ASPECT PEDAGOGIQUE 1- Modalités d admission Diplôme requis : Doctorat en Médecine Dentaire ou équivalent Pré requis pédagogiques : Connaissances

Plus en détail

Syllabus de la médecine bucco-dentaire

Syllabus de la médecine bucco-dentaire Syllabus de la médecine bucco-dentaire 37 ème JNS Nantes 2 avril 2015 Isabelle Hyon - PH Chirurgien-Dentiste Centre de Soins Dentaires - CHU hôtel-dieu de Nantes Un peu d histoire Homo habilis, il y a

Plus en détail

EXAMENS RADIOLOGIQUES

EXAMENS RADIOLOGIQUES Fixe : Uro.Nephro EXAMENS RADIOLOGIQUES La cystographie : o Examen permettant de visualiser la vessie au moyen d injection d un produit radio opaque soit : Par voie basse : cystographie rétrograde Par

Plus en détail

INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2013

INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2013 INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2013 HONO. INTERVENTION Prestations jusqu'au 18 e anniversaire CONSULTATIONS DG 37 101 1 N 5 consultation du dentiste généraliste, MSS ou MD au cabinet 21,31 = = 37

Plus en détail

Cas clinique ORL n 2

Cas clinique ORL n 2 Cas clinique ORL n 2 Mme B. âgée de 37 ans consulte pour de violentes douleurs de la région sous orbitaire droite majorées lorsqu elle penche la tête en avant. Ces douleurs durent depuis 12 heures environ

Plus en détail

1. Examen buccal. Entreprise d assurances Nom et adresse : Date de l accident : Date de l examen : Données de la victime

1. Examen buccal. Entreprise d assurances Nom et adresse : Date de l accident : Date de l examen : Données de la victime Attestation : Constat des lésions bucco-dentaires résultant d un accident du travail (Veuillez faire remplir ce formulaire par un dentiste de votre choix de la façon la plus complète et correcte possible

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DE BONNE PRATIQUE PRESCRIPTION DES ANTIBIOTIQUES EN PRATIQUE BUCCO-DENTAIRE RECOMMANDATIONS

RECOMMANDATIONS DE BONNE PRATIQUE PRESCRIPTION DES ANTIBIOTIQUES EN PRATIQUE BUCCO-DENTAIRE RECOMMANDATIONS RECOMMANDATIONS DE BONNE PRATIQUE PRESCRIPTION DES ANTIBIOTIQUES EN PRATIQUE BUCCO-DENTAIRE RECOMMANDATIONS Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé, Juillet 2011 1 Principaux messages

Plus en détail

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie Passer à l acte en implantologie Modules optionnels est un cycle de formation basé sur des travaux pratiques de chirurgie implantaire, permettant de confirmer les acquis théoriques. À l issue du cursus,

Plus en détail

Depuis le début de l utilisation des appareils fixés, l ancrage dentaire

Depuis le début de l utilisation des appareils fixés, l ancrage dentaire 10 - CAS DE TRANSPOSITION DENTAIRE DDr Étienne LABASSY Depuis le début de l utilisation des appareils fixés, l ancrage dentaire a toujours été crucial. Classiquement on évoque les principes d ancrage différentiel

Plus en détail

IMPLANTS DENTAIRES. Informations destinées aux patientes et aux patients

IMPLANTS DENTAIRES. Informations destinées aux patientes et aux patients IMPLANTS DENTAIRES Informations destinées aux patientes et aux patients Présentation: la Fondation Implants Suisse La Fondation Implants Suisse a pour objectif de fournir à la population suisse des informations

Plus en détail

RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME DE BASE À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC

RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME DE BASE À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC RÉSUMÉ DES PROTECTIONS ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME DE BASE À L INTENTION DES MEMBRES ORDRE DES COMPTABLES PROFESSIONNELS AGRÉÉS DU QUÉBEC TABLE DES MATIÈRES ASSURANCE SOINS DENTAIRES RÉGIME DE BASE

Plus en détail

On peut avancer différentes explications

On peut avancer différentes explications Ostéonécrose de la mâchoire associée à un traitement par bisphosphonates : extraits du rapport de la task force de l ASBMR et recommandations françaises Risque méconnu, désinformation, rumeur : la mauvaise

Plus en détail

Mots clé : rétention - traumatisme des dents temporaires- incisive centrale supérieure permanente dilacérée-

Mots clé : rétention - traumatisme des dents temporaires- incisive centrale supérieure permanente dilacérée- Résumé Les traumatismes sur les incisives centrales supérieures peuvent avoir des conséquences sévères pour les germes des incisives permanentes. Cet article se propose de décrire deux cas cliniques de

Plus en détail

Bilan bucco-dentaire Ostéoradionécrose Réhabilitation prothétique. Dr Bérengère Phulpin

Bilan bucco-dentaire Ostéoradionécrose Réhabilitation prothétique. Dr Bérengère Phulpin Bilan bucco-dentaire Ostéoradionécrose Réhabilitation prothétique Dr Bérengère Phulpin Le Mans 27 juin 2014 Bilan bucco-dentaire n Prise en charge pluridisciplinaire n Indispensable avant et après radiothérapie

Plus en détail

Veraviewepocs 3De Le Panoramique dentaire qui répond à tous vos besoins en imagerie tridimensionnelle (3D)

Veraviewepocs 3De Le Panoramique dentaire qui répond à tous vos besoins en imagerie tridimensionnelle (3D) Veraviewepocs 3De Le Panoramique dentaire qui répond à tous vos besoins en imagerie tridimensionnelle (3D) Thinking ahead. Focused on life. Veraviewepocs 3De Le générateur à Rayons X pour tous vos besoins

Plus en détail

TACHES. (cf amélogenèse, cf coloration des dents, cf dyschromies, cf dysplasies)

TACHES. (cf amélogenèse, cf coloration des dents, cf dyschromies, cf dysplasies) TACHES (cf amélogenèse, cf coloration des dents, cf dyschromies, cf dysplasies) Les taches sont un signe clinique. Elle correspondent donc à plusieurs causes différentes ; La dyschromie peut se manifester

Plus en détail

Le point sur la nomenclature en 2008

Le point sur la nomenclature en 2008 .. Modification de la nomenclature : Le point sur la nomenclature en 2008 Curetage péri-apical avec ou sans résection apicale : Par décision du 13 décembre 2007 de l UNCAM relative à la liste des actes

Plus en détail

Module de Pathologie bucco dentaire 3 ème année

Module de Pathologie bucco dentaire 3 ème année Module de Pathologie bucco dentaire 3 ème année I. Rappels anatomiques II. Relations pathologiques entre dent et sinus maxillaire 1. Sinusite maxillaire d origine dentaire : 1.1. Définition 1.2. Etiologie

Plus en détail

Procédure Médecins N de version : 01 Date d'application : 22/03/2011 Réf.: CMUB-037 Pagination : 1 de 8. Dr C. LECLERE-PEIGNELIN URGENCES DENTAIRES

Procédure Médecins N de version : 01 Date d'application : 22/03/2011 Réf.: CMUB-037 Pagination : 1 de 8. Dr C. LECLERE-PEIGNELIN URGENCES DENTAIRES N de version : 01 Date d'application : 22/03/2011 Réf.: CMUB-037 Pagination : 1 de 8 Rédacteurs Date 02/02/2012 COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE Protocole N 37 Dr C. LECLERE-PEIGNELIN Validation

Plus en détail

CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF)

CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF) CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF) L ODF est l art de prévenir et de corriger les malpositions dentaires, les déformations et malpositions maxillo-faciales.

Plus en détail

Intégration de la CFAO globale au quotidien :

Intégration de la CFAO globale au quotidien : Intégration de la CFAO globale au quotidien : implantologie guidée par CEREC Guide et couronne usinée sur TiBase Auteur_Dr Amandine Para, France Fig. 1a Fig. 1b Figs. 1a & b_situation initiale de l édentement

Plus en détail

Veraviewepocs 3D. F40 et R100 avec nouveau format 3D Reuleaux. Thinking ahead. Focused on life.

Veraviewepocs 3D. F40 et R100 avec nouveau format 3D Reuleaux. Thinking ahead. Focused on life. Veraviewepocs 3D F40 et R100 avec nouveau format 3D Reuleaux Thinking ahead. Focused on life. Veraviewepocs 3D R100 Une nouvelle dimension pour le radiodiagnostic Veraviewepocs 3D R100 est un système d

Plus en détail

flaps sinusaux volets osseux fronto-nasal

flaps sinusaux volets osseux fronto-nasal Chirurgie des sinus flaps sinusaux volets osseux fronto-nasal Philippe HEILÈS SCP des Drs BENOIT & HEILÈS Clinique équine des Bréviaires (78) Toulouse T1 pro 2004 Indications majeures Sinusites chroniques

Plus en détail

Atlas PEEK. Cas Cliniques et Radiologiques de plus de 6 ans

Atlas PEEK. Cas Cliniques et Radiologiques de plus de 6 ans Atlas PEEK Cas Cliniques et Radiologiques de plus de 6 ans IsoSS -Société Savante Internationale pour la Promotion des Connaissances des Matériaux Implantables Isoélastiques en Chirurgie Endo-OSSeuse CAS

Plus en détail

Agénésie et prothèse implanto-portée

Agénésie et prothèse implanto-portée Agénésie et prothèse implanto-portée Dr Thierry ROUACH Lʼagénésie dentaire est une pathologie plus ou moins handicapante en fonction du nombre et de la position des dents absentes. Certaines agénésie sont

Plus en détail

Dr Jean-Louis ZADIKIAN RÉHABILITATIONS COMPLÈTES LES PROTOCOLES ACCÉLÉRÉS FOTOLIA

Dr Jean-Louis ZADIKIAN RÉHABILITATIONS COMPLÈTES LES PROTOCOLES ACCÉLÉRÉS FOTOLIA RÉHABILITATIONS COMPLÈTES LES PROTOCOLES ACCÉLÉRÉS FOTOLIA 12 - DENTOSCOPE N 106-27/11/2012 Cette technique permettrait de remplacer immédiatement la ou les dents condamnées. Elle tente aujourd hui de

Plus en détail

Traumatismes alvéolo-dentaires. Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims

Traumatismes alvéolo-dentaires. Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims Traumatismes alvéolo-dentaires Dr Annie BERTHET Faculté d odontologie, Reims Parodonte = - ligament alvéolo-dentaire (LAD) - os alvéolaire - gencive Pulpe Dentine cément Email Odonte (dent) 2 Dent immature

Plus en détail

L implantologie dentaire en 3D Solutions et applications cliniques

L implantologie dentaire en 3D Solutions et applications cliniques conférence L implantologie dentaire en 3D Solutions et applications cliniques + Précises + prévisibles + sécuritaires Solutions et applications cliniques Le D r Tremblay s investit à fond dans l avancement

Plus en détail

Toutes nos solutions pour une même passion ANNEES FRANÇAIS & ÉVÉNEMENTS CONTRAT & ÉVÉNEMENTS FABRICANT DE SERVICES GARANTIE CHIRURGIE MAXILLO FACIALE

Toutes nos solutions pour une même passion ANNEES FRANÇAIS & ÉVÉNEMENTS CONTRAT & ÉVÉNEMENTS FABRICANT DE SERVICES GARANTIE CHIRURGIE MAXILLO FACIALE IMPLANTS & PROTHÈSES CAD / CAM CHIRURGIE MAXILLO FACIALE & ÉVÉNEMENTS Toutes nos solutions pour une même passion ANNEES D INNOVATION CONTRAT DE SERVICES GARANTIE & ÉVÉNEMENTS PAYS FABRICANT FRANÇAIS ÉQUIPE

Plus en détail

SERVICE DE STOMATOLOGIE DE CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE ET D IMPLANTOLOGIE

SERVICE DE STOMATOLOGIE DE CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE ET D IMPLANTOLOGIE SERVICE DE STOMATOLOGIE DE CHIRURGIE MAXILLO-FACIALE ET D IMPLANTOLOGIE Madame, Monsieur, Vous êtes venus consulter pour un problème de réhabilitation dentaire par prothèse. Lors de cette consultation

Plus en détail

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE Depuis plus de 10 ans, l association Actis dentaire formation a pour objectif de former des praticiens à la chirurgie orale, parodontale et implantaire. L expérience pour

Plus en détail

FRANCAIS. Distributé par : QR srl - Via Silvestrini, 20-37135 Verona Italy Tel. +39 045 8202727-045 583500 info@newtom.it www.newtom.

FRANCAIS. Distributé par : QR srl - Via Silvestrini, 20-37135 Verona Italy Tel. +39 045 8202727-045 583500 info@newtom.it www.newtom. GiANO - R14.1 - FR FRANCAIS Distributé par : QR srl - Via Silvestrini, 20-37135 Verona Italy Tel. +39 045 8202727-045 583500 info@newtom.it www.newtom.it Produit par : CEFLA S.C. - CEFLA DENTAL GROUP Via

Plus en détail

LES FRACTURES MANDIBULAIRES

LES FRACTURES MANDIBULAIRES A. LES FRACTURES MANDIBULAIRES 16/03/09 Dr Dubosq Stomato I. Rappels anatomiques A. La mandibule 1. Une branche horizontale 2. Deux branches montantes portant des apophyses 3. La paquet vasculo-nerveux

Plus en détail

Patient de 76ans. -douleur mandibulaire évoluant depuis plusieurs. -ATCD d adénocarcinome de la prostate métastatique -sous ttt par Zométa (BP)

Patient de 76ans. -douleur mandibulaire évoluant depuis plusieurs. -ATCD d adénocarcinome de la prostate métastatique -sous ttt par Zométa (BP) Brainstorming Patient de 76ans -douleur mandibulaire évoluant depuis plusieurs mois -ATCD d adénocarcinome de la prostate métastatique -sous ttt par Zométa (BP) 05.2010 08.2010 Biopsie OSTEONECROSE DE

Plus en détail

Dossier Administratif du Patient

Dossier Administratif du Patient Handident Franche-Comté CHBM - service ORL (Docteur LEGER) Cadre réservé Handident FC N adhérent au réseau Handident FC 2, rue du Docteur Flamand 25209 MONTBELIARD Cedex Dossier Administratif du Patient

Plus en détail

Applications CBCT dans les cabinets dentaires : une analyse de la littérature

Applications CBCT dans les cabinets dentaires : une analyse de la littérature I recherche _ CBCT Applications CBCT dans les cabinets dentaires : une analyse de la littérature Auteurs_ Dr Mohammed A. Alshehri, Dr Hadi M. Alamri & Dr Mazen A. Alshalhoob, Arabie Saoudite Fig. 1 Fig.

Plus en détail

LA DENTISTERIE PÉDIATRIQUE

LA DENTISTERIE PÉDIATRIQUE Programme de formation dentaire continue 2011-2012 LA DENTISTERIE PÉDIATRIQUE Dre Stéphane R. Schwartz ou Dr Duy-Dat Vu 1 LA DENTISTERIE PÉDIATRIQUE Introduction Tous les cours en dentisterie pédiatrique

Plus en détail

LES COMPLICATIONS DES TRAUMATISMES DES DENTS TEMPORAIRES

LES COMPLICATIONS DES TRAUMATISMES DES DENTS TEMPORAIRES LES COMPLICATIONS DES TRAUMATISMES DES DENTS TEMPORAIRES Evaluations clinique et radiographique. Perspectives de prise en charge et de prévention A propos de 4 cas AA. YAM, F. DIOP, M. FAYE, A. TAMBA-BA

Plus en détail

"Le nez bouché" Quelle imagerie et pourquoi? Dr Pierre Lindas Sce ORL et CCF Hôpital Ste Blandine

Le nez bouché Quelle imagerie et pourquoi? Dr Pierre Lindas Sce ORL et CCF Hôpital Ste Blandine "Le nez bouché" Quelle imagerie et pourquoi? Dr Pierre Lindas Sce ORL et CCF Hôpital Ste Blandine Radio anatomie Normale Les sinus frontaux : à partir de 4 ans Taille adulte vers 16-20 ans Agénésie ou

Plus en détail

Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales

Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales Apport de la TDM dans les cellulites cervico-faciales A propos de 35cas L.Derouich, N.El Benna, N.Moussali, A.Gharbi, A.Abdelouafi Service de Radiologie Hôpital 20 Aout CHU Ibn Roch Casablanca Maroc plan

Plus en détail

VGi - R14.1 - FR FRANCAIS. QR srl - Via Silvestrini, 20-37135 Verona Italy Tel. +39 045 8202727-045 583500 info@newtom.it www.newtom.

VGi - R14.1 - FR FRANCAIS. QR srl - Via Silvestrini, 20-37135 Verona Italy Tel. +39 045 8202727-045 583500 info@newtom.it www.newtom. VGi - R14.1 - FR FRANCAIS QR srl - Via Silvestrini, 20-37135 Verona Italy Tel. +39 045 8202727-045 583500 info@newtom.it www.newtom.it PREMIERS DANS LES RÉSULTATS, CONSTANTS DANS LA MÉTHODE. Acquisition

Plus en détail

Mise en fonction immédiate après extraction : stabilité esthétique et fonctionnelle après 13 ans

Mise en fonction immédiate après extraction : stabilité esthétique et fonctionnelle après 13 ans Mise en fonction immédiate après extraction : stabilité esthétique et fonctionnelle après 13 ans Bruno Fissore* L extraction, implantation immédiate avec couronne provisoire immédiate présente de nombreux

Plus en détail

l implantologie basale

l implantologie basale Plaquette n 17 6/11/08 11:04 Page 1 Apport de l implantologie basale dans les reconstructions implantaires fixes : une alternative aux greffes osseuses? Denis DOUGNAC-GALANT L omnipraticien est, dans son

Plus en détail

Concepts de restauration pour les patients édentés. Directives et considérations avant traitement pour une meilleure qualité de vie

Concepts de restauration pour les patients édentés. Directives et considérations avant traitement pour une meilleure qualité de vie Concepts de restauration pour les patients édentés. Directives et considérations avant traitement pour une meilleure qualité de vie 2 Concepts de restauration pour les patients édentés // Concepts de restauration

Plus en détail

Urgences dentaires. Nicolas SIMON DAU Poissy

Urgences dentaires. Nicolas SIMON DAU Poissy Urgences dentaires Nicolas SIMON DAU Poissy Entendu aux urgences Comment ça : il n y a pas de dentiste de garde? Bonjour docteur, je viens pour arracher cette dent. J ai appelé mon dentiste, il n est pas

Plus en détail

Université Saint Joseph Faculté de Médecine Dentaire Epreuves de sélection CES/Master Spécialisation Année universitaire 2015-2016

Université Saint Joseph Faculté de Médecine Dentaire Epreuves de sélection CES/Master Spécialisation Année universitaire 2015-2016 Université Saint Joseph Faculté de Médecine Dentaire Epreuves de sélection CES/Master Spécialisation Année universitaire 2015-2016 Orthodontie Ma. 07/07/2015 Je. 09/07/2015 Ve. 10/07/2015 Sa. 11/07/2015

Plus en détail

Planmeca ProMax 3D s Planmeca ProMax 3D FRANÇAIS

Planmeca ProMax 3D s Planmeca ProMax 3D FRANÇAIS Planmeca ProMax 3D s Planmeca ProMax 3D FRANÇAIS De véritables appareils tout en un Les appareils Planmeca ProMax 3D s et Planmeca ProMax 3D ont été conçus pour obtenir des informations complètes sur l

Plus en détail

Une meilleure qualité de vie avec les implants dentaires.

Une meilleure qualité de vie avec les implants dentaires. Une meilleure qualité de vie avec les implants dentaires. SOMMAIRE Quel rôle jouent nos dents pour notre qualité de vie? 4 Qu est-ce qu un implant dentaire? 4 De quelles possibilités disposons-nous pour

Plus en détail

Une meilleure qualité de vie avec les implants dentaires.

Une meilleure qualité de vie avec les implants dentaires. Une meilleure qualité de vie avec les implants dentaires. SOMMAIRE Quel rôle jouent nos dents pour notre qualité de vie? 4 Qu est-ce qu un implant dentaire? 4 De quelles possibilités disposons-nous pour

Plus en détail

Cavité buccale et système dentaire

Cavité buccale et système dentaire Cavité buccale et système dentaire I. Introduction La cavité buccale forme la 1 ère cavité du tube digestif. Les dents ont un rôle : Fonctionnel : mastication, déglutition, phonation Esthétique : expression

Plus en détail