L EXERCICE DE LA MÉDECINE : LA PARITÉ SPONTANÉE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L EXERCICE DE LA MÉDECINE : LA PARITÉ SPONTANÉE"

Transcription

1 1 L EXERCICE DE LA MÉDECINE : LA PARITÉ SPONTANÉE PR CLAUDE MERCIER 1 Juillet 2010 Au moment où on discute de la parité dans tous les domaines, mon attention a été attirée par un rapport présenté par madame le docteur Irène KHAN- BENSAUDE Au Conseil National de l Ordre Des Médecins intitulé : LA FÉMINISATION : UNE CHANCE À SAISIR. un article récent signé par Mme Clara WARMUTH intitulé : LA FEMME, AVENIR DE LA MÉDECINE venant à la suite des Assises Nationales de la Femme Médecin Libéral ouvertes par Mme la Ministre ROSELYNE BACHELOT qui déclarait : «ne nous y trompons pas, il ne s agit en aucun cas d instaurer au sein d une catégorie professionnelle un clivage qui n aurait pas de sens». Le rapport du Dr LEGMAN Président du Conseil National de l Ordre des Médecins : 20 PROPOSITIONS POUR REFONDER LA MEDECINE LIBERALE Enfin un article du NEW-YORK TIME de Nicolas KRISTOF : GUERRE DES SEXES à L école. Le but de cette chronique est de préciser par quelques chiffes cette parité dite «spontanée» de tenter d en expliquer les raisons et d en apprécier son incidence non pas sur la qualité de la médecine qui demeure excellente mais sur son mode d exercice qui a du s adapter à la condition féminine et s est considérablement modifié. Le profil démographique des médecins en activité régulière met en évidence un vieillissement de la population médicale et la féminisation de la profession. Il faut remarquer la nette influence du numerus clausus sur le nombre des médecins et sa concomitance avec l apparition et la confortation de la parité des sexes dans la profession. Dans certaines facultés de Médecine, le taux d étudiantes est de 64%.

2 2 Profil démographique des médecins en activité HOMMES 52 ans 61% FEMMES 49 ans 39% >= 65 ans ans ans ans ans ans < 40 ans Si les disparités commencent à s estomper dans les choix des internes, les spécialités restent fortement sexuées. Les spécialités à dominante féminine sont nombreuses. Elles ont tourtes la particularité de ne pas comporter de gardes ni de visites à domicile. L exercice de la pédiatrie a beaucoup changé et les enfants sont souvent amenés au cabinet du médecin.en cas d urgence, ils sont directement dirigés vers l hôpital qui reçoit. Noter enfin les spécialités telles que médecine du travail, santé publique et gériatrie qui sont généralement occupées par des femmes.

3 3 SPÉCIALITÉS À DOMINANTE FÉMININE GYNECOLOGIE MEDICALE 85% ENDOCRINOLOGIE 71% MEDECINE DU TRAVAIL 70% GENETIQUE MEDICALE 68% DERMATOLOGIE 64% PEDIATRIE 61% SANTE PUBLIQUE 58% GERIATRIE 54% PSYCHIATRIE INFANTILE 52% HEMATOLOGIE 52% Certaines spécialités sont délaissées par les femmes et En particulier toutes les spécialités chirurgicales. On peut penser que les choses vont changer avec les modifications que les nouvelles technologies ont apportées qui nécessitent une approche encore plus précise qui rendent la chirurgie moins physique et moins sanglante.certaines femmes chirurgiens sont installées et de plus en plus en formation. SPECIALITÉS DELAISSÉES PAR LES FEMMES CHIRURGIE UROLOGIQUE 3% CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE 3% CHIRURGIE VASCULAIRE 5% CHIRURGIE CARDIAQUE 5% CHIRUGIE THORACIQUE 5% CHIRURGIE GENERALE 9% RADIOLOGIE 9% NEUROCHIRURGIE 10% CHIRURGIE DIGESTIVE 12% STOMATOLOGIE 16%

4 4 La parité crée ainsi une pénurie relative des chirurgiens, pénurie qui est combattue dans certains hôpitaux périphériques par un appel à des chirurgien étrangers dont on ne connaît pas la qualité de la formation. La parité est franchie spécialités. dans un certain nombre de LA PARITÉ FRANCHIE EN 2008 GYNÉCOLOGIE /OBSTÉTRIQUE 51% OPHTALMOLOGIE 51% O.R.L. 53% NEUROLOGIE 61% MÉDECINE GÉNÉRALE 58% RHUMATOLOGIE 61% PSYCHIATRIE 61% PNEUMOLOGIE 61% GASTRO-ENTÉROLOGIE 62% NÉPHROLOGIE 63% MÉDECINE PHYSIQUE 65% Pourquoi? Aux Etats-unis et plus généralement en occident, c est surtout le sexe fort qui est faible à l école. Les jeunes américaines ont le même niveau en mathématique que les garçons. En revanche, leurs aptitudes verbales sont nettement supérieures et elles semblent travailler plus.

5 5 Le même retard se retrouve en Scandinavie, au Canada, en Grand Bretagne et partout dans le monde industrialisé. Que se passe-t-il? De nombreuses théories sont proposées. Certains pensent que les garçons sont programmés pour apprendre plus lentement, peut-être parce qu ils sont plus faits biologiquement pour combattre les loups que pour lever la main en classe! pour Richard WHITMIRE, le problème fondamental est l importance accrue accordée aux compétences orales qui «ennuient» les jeunes hommes. En fait, les garçons sont davantage attités par les grandes écoles et se retrouvent dans les classes préparatoires aux grandes écoles. Par ailleurs, ultérieurement, les proportions s inversent en faveur des garçons car trop souvent, les filles ne vont pas au bout de leurs études et préfèrent fonder un foyer. Ceci, d après ce qui m a été dit, influence fortement le choix des professeurs qui ont parfois été déçus et ne souhaitent pas revivre les mêmes inconvénients. Quelles sont les incidences de la parité sur l exercice de la médecine : Il est un phénomène mondial dans les pays développés : les femmes veulent travailler et si elles ont fait de longues études, elles n acceptent pas de ne pas s en servir. La qualité de vie prime maintenant pour les jeunes générations. La féminisation de la médecine a favorisé une prise de conscience des confrères masculins qui ne veulent plus travailler dans les mêmes conditions que les générations antérieures. L exercice de la médecine s est assoupli et tout se passe comme si il y avait un effet induit par la féminisation de la médecine en tant que telle. Dans le même ordre d idée, et cela n est pas la moindre difficulté, certaines spécialités à plus grande pénibilité vont se trouver en sous-effectif, si elles n y sont déjà. La féminisation se concentre sur certaines spécialités et les femmes n accèdent encore que très rarement à des postes dits de pouvoir. Les femmes font un choix qui les oriente vers des spécialités ou un mode d exercice permettant de

6 6 préserver le temps qu elles souhaitent consacrer à leur famille. On ne peut pas conclure à des différences marquées entre les femmes et les hommes à l exception sans doute du temps de travail, et du choix des spécialités, exceptions qui vont malgré tout poser problème dans l avenir car il faut maintenir et la qualité et l accès aux soins. Il faudra sans doute favoriser beaucoup plus le temps partiel ainsi que la création de maisons de santé qui serviraient d accueil à plusieurs médecins de spécialités différentes, travaillant parfois en multisites. Madame le docteur KHAN-BENSAUDE conclue : Si les pouvoirs publics n anticipent pas l évolution des choix de spécialités, évolution que la féminisation ne fait qu accentuer, et à laquelle vient se combiner la problématique de la libre installation dans l espace européen, alors de très sérieuse difficultés risquent de surgir. Mais la féminisation n est qu un aspect des choses et la France est loin d être le seul pays où la question se pose. ****** *

Bilan du concours CNPH - session 2008

Bilan du concours CNPH - session 2008 Bilan du concours CNPH - session 2008 (AO AOÛT 2009 - Département Concours, Mobilité, Développement Professionnel - cellule statistique du CNG) Chaque année, un concours national de praticien des établissements

Plus en détail

Réforme du Troisième Cycle Réunion d information. 03 Février 2016

Réforme du Troisième Cycle Réunion d information. 03 Février 2016 Réforme du Troisième Cycle Réunion d information 03 Février 2016 Ali Bellamine Représentant étudiant au conseil d UFR de Médecine 1 / 24 2 / 24 Réforme du Troisième Cycle - Réunion d information > Le troisième

Plus en détail

DÉMOGRAPHIE MÉDICALE DE LA VILLE DE PARIS (Situation au 1 er janvier 2009)

DÉMOGRAPHIE MÉDICALE DE LA VILLE DE PARIS (Situation au 1 er janvier 2009) DÉMOGRAPHIE MÉDICALE DE LA VILLE DE PARIS (Situation au 1 er janvier 2009) I LES MEDECINS INSCRITS AU TABLEAU DE L ORDRE Au 1 er janvier 2009, la ville de Paris recense 22 958 médecins inscrits à son Tableau

Plus en détail

Répertoire ( / /3)

Répertoire ( / /3) Santé ; Direction des hôpitaux ; Service personnels, établissements ; Sous-direction des personnels médicaux hospitaliers ; Bureau concours des personnels médicaux (1994-1994) Répertoire (19990069/1-19990069/3)

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Dr Patrick ROMESTAING Président de la section Santé Publique et Démographie Médicale

AVANT-PROPOS. Dr Patrick ROMESTAING Président de la section Santé Publique et Démographie Médicale AVANT-PROPOS Publiant, pour la première fois des atlas régionaux de démographie médicale, le Conseil National renforce sa volonté de mettre à disposition des Institutionnels et des médecins des informations

Plus en détail

Démographie médicale...

Démographie médicale... MINISTERE DE L EMPLOI, DE LA COHESION SOCIALE ET DU LOGEMENT MINISTERE DE LA SANTE ET DES SOLIDARITES Préfectures de Guadeloupe, Guyane et Martinique DIRECTIONS DE LA SANTE Service Études & Statistiques

Plus en détail

La démographie médicale dans les DOM-COM

La démographie médicale dans les DOM-COM La démographie médicale dans les DOM-COM Situation en 2015 Sous la direction du Dr Jean-François RAULT, Président de la Section Santé Publique et Démographie Médicale Réalisé par Gwénaëlle LE BRETON-LEROUVILLOIS,

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Dr Patrick ROMESTAING Président de la section Santé Publique et Démographie Médicale

AVANT-PROPOS. Dr Patrick ROMESTAING Président de la section Santé Publique et Démographie Médicale AVANT-PROPOS Publiant, pour la première fois des atlas régionaux de démographie médicale, le Conseil National renforce sa volonté de mettre à disposition des Institutionnels et des médecins des informations

Plus en détail

1 sur 5 12/05/ :49

1 sur 5 12/05/ :49 Chemin : Code de la santé publique Annexes ANNEXES DE LA QUATRIÈME PARTIE Annexe 41-1 Modifié par DÉCRET n 2014-1075 du 22 septembre 2014 - art. 2 EXERCICE DE LA MÉDECINE PAR DES ÉTUDIANTS EN MÉDECINE

Plus en détail

Situation au 01/08/2008. Statistiques sur les utilisateurs de

Situation au 01/08/2008. Statistiques sur les utilisateurs de Situation au Statistiques sur les utilisateurs de 1. Croisssance en nombre d utilisateurs DocCheck est le portail Web No 1 pour les professionnels de la santé en Europe. DocCheck est une plateforme de

Plus en détail

Tout ce que vous avez voulu savoir sur la réforme du 3 e cycle des études de médecine sans oser le demander. Conférence nationale des doyens

Tout ce que vous avez voulu savoir sur la réforme du 3 e cycle des études de médecine sans oser le demander. Conférence nationale des doyens Tout ce que vous avez voulu savoir sur la réforme du 3 e cycle des études de médecine sans oser le demander Conférence nationale des doyens L internat, avant Plusieurs types de diplômes Les «Diplômes d

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Dr Patrick ROMESTAING Président de la section Santé Publique et Démographie Médicale

AVANT-PROPOS. Dr Patrick ROMESTAING Président de la section Santé Publique et Démographie Médicale AVANT-PROPOS Publiant, pour la première fois des atlas régionaux de démographie médicale, le Conseil National renforce sa volonté de mettre à disposition des Institutionnels et des médecins des informations

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Dr Patrick ROMESTAING Président de la section Santé Publique et Démographie Médicale

AVANT-PROPOS. Dr Patrick ROMESTAING Président de la section Santé Publique et Démographie Médicale AVANT-PROPOS Publiant, pour la première fois des atlas régionaux de démographie médicale, le Conseil National renforce sa volonté de mettre à disposition des Institutionnels et des médecins des informations

Plus en détail

Les médecins : combien sont-ils?

Les médecins : combien sont-ils? Au 1 er janvier 2015, le répertoire partagé des professionnels de santé (RPPS) [encadré] dénombre 222 150 médecins en activité en France, dont 216 767 en France métropolitaine. En forte hausse depuis les

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Dr Patrick ROMESTAING Président de la section Santé Publique et Démographie Médicale

AVANT-PROPOS. Dr Patrick ROMESTAING Président de la section Santé Publique et Démographie Médicale AVANT-PROPOS Publiant, pour la première fois des atlas régionaux de démographie médicale, le Conseil National renforce sa volonté de mettre à disposition des Institutionnels et des médecins des informations

Plus en détail

DESCRIPTION DETAILLEE DU PROGRAMME

DESCRIPTION DETAILLEE DU PROGRAMME DESCRIPTION DETAILLEE DU PROGRAMME PROGRAMME DÉTAILLÉ UE 1 ÈRE ANNÉE L1S1 S1 NOM MATIERES TOTAL COURS TP/TD personnel PHYSIQUE 28 5 23 UE1 Biophysique 1 BIOMATHEMATIQUES 192 28 5 23 BIOPHYSIQUE 40 8 32

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Dr Patrick ROMESTAING Président de la section Santé Publique et Démographie Médicale

AVANT-PROPOS. Dr Patrick ROMESTAING Président de la section Santé Publique et Démographie Médicale AVANT-PROPOS Publiant, pour la première fois des atlas régionaux de démographie médicale, le Conseil National renforce sa volonté de mettre à disposition des Institutionnels et des médecins des informations

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Dr Patrick ROMESTAING Président de la section Santé Publique et Démographie Médicale

AVANT-PROPOS. Dr Patrick ROMESTAING Président de la section Santé Publique et Démographie Médicale AVANT-PROPOS Publiant, pour la première fois des atlas régionaux de démographie médicale, le Conseil National renforce sa volonté de mettre à disposition des Institutionnels et des médecins des informations

Plus en détail

La démographie médicale En Région Ile-de-France

La démographie médicale En Région Ile-de-France La démographie médicale En Région Ile-de-France Situation en 2015 Sous la direction du Dr Jean-François RAULT, Président de la Section Santé Publique et Démographie Médicale Réalisé par Gwénaëlle LE BRETON-LEROUVILLOIS,

Plus en détail

Annexe 25 - Liste des codes d'acte et des gardes

Annexe 25 - Liste des codes d'acte et des gardes Anatomo-pathologie Anatomo-pathologie 19127 19128 19568 19569 Neuropathologie 19594 19595 Anesthésiologie Anesthésiologie 19129 19130 19295 19296 19349 19350 19405 19406 19427 19428 19363 19364 Anesthésiologie

Plus en détail

Annexe 25 - Liste des codes et des tarifs. Garde Locale

Annexe 25 - Liste des codes et des tarifs. Garde Locale Anatomo-pathologie Anatomo-pathologie 19127 19128 19568 19569 Anatomo-pathologie pédiatrique 42000 42001 Neuropathologie 19594 19595 Prélèvement (LE 203) 19891 19892 Anesthésiologie Anesthésiologie 19129

Plus en détail

Résultats pour la Région Wallonne Hospitalisations Enquête de Santé, Belgique, 1997

Résultats pour la Région Wallonne Hospitalisations Enquête de Santé, Belgique, 1997 7.4.1. Introduction Il est généralement admis que les données d hospitalisation (cause et durée) donnent une indication au sujet du nombre et du type de problèmes graves de santé qui existent dans une

Plus en détail

CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.)

CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) Dakar, du 07 au 15 novembre 2016 SECTION : OPTION : MEDECINE HUMAINE MEDECINE ET SPECIALITES MEDICALES Anesthésie-Réanimation

Plus en détail

Statistiques utilisateurs Suisse

Statistiques utilisateurs Suisse Statistiques utilisateurs 1. Statistiques sur les utilisateurs de DocCheck Que ce soit pour des raisons légales ou éthiques, les sites internet médicaux ne se passent plus du système de contrôle d accès.

Plus en détail

santé d'arcachon pôle T.4 - Identification des entrées Cadre de l'étude :. Pôle de santé d Arcachon

santé d'arcachon pôle  T.4 - Identification des entrées Cadre de l'étude :. Pôle de santé d Arcachon Cadre de l'étude :. Pôle d Arcachon Missions :.Etude d'implantation.conception du système.définition du design produit.définition du design graphique.fabrication et mise en place 35 Typologie :.Signalétique

Plus en détail

REEVALUATION DE L ANTIBIOTHERAPIE

REEVALUATION DE L ANTIBIOTHERAPIE REEVALUATION DE L ANTIBIOTHERAPIE ENQUETE DE PREVALENCE GUIDE METHODOLOGIQUE NOVEMBRE 2011 APPUI TECHNIQUE : MURIEL PEFAU APPUI METHODOLOGIQUE : DR CAROLINE BERVAS GROUPE DE TRAVAIL AYANT PERMIS D ELABORER

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Dr Patrick ROMESTAING Président de la section Santé Publique et Démographie Médicale

AVANT-PROPOS. Dr Patrick ROMESTAING Président de la section Santé Publique et Démographie Médicale AVANT-PROPOS Publiant, pour la première fois des atlas régionaux de démographie médicale, le Conseil National renforce sa volonté de mettre à disposition des Institutionnels et des médecins des informations

Plus en détail

Bulletin officiel n 48 du 24 décembre 2009

Bulletin officiel n 48 du 24 décembre 2009 Annexe II Postes offerts au titre des diplômes de formation médicale spécialisée approfondie - Année universitaire 2010-2011 FORMATIONS PROPOSÉES ILE-DE-FRANCE INTER-RÉGION NORD-EST INTER-RÉGION NORD-OUEST

Plus en détail

Bulletin officiel n 2 du 13 janvier 2011

Bulletin officiel n 2 du 13 janvier 2011 Annexe I Postes offerts au titre des diplômes de formation médicale spécialisée et diplômes de formation médicale spécialisée approfondie - année universitaire 2011-2012 1 - MÉDECINS SPÉCIALITÉS MÉDICALES

Plus en détail

LES MEDECINS VOUS PARLENT DE LEURS PRATIQUES SUR NOTRE TERRITOIRE RENCONTRE ELUS / PROFESSIONNELS DE SANTE LE 12 FEVRIER 2016

LES MEDECINS VOUS PARLENT DE LEURS PRATIQUES SUR NOTRE TERRITOIRE RENCONTRE ELUS / PROFESSIONNELS DE SANTE LE 12 FEVRIER 2016 LES MEDECINS VOUS PARLENT DE LEURS PRATIQUES SUR NOTRE TERRITOIRE RENCONTRE ELUS / PROFESSIONNELS DE SANTE LE 12 FEVRIER 2016 PRESENTATION DU QUESTIONNAIRE Elaboré par des médecins généralistes : Dr Frédérique

Plus en détail

R E C T E U R, D O Y E N, Prof. dr. Vasile Astarastoaie Prof. dr. Doina Azoicai Secrétaire en chef de la Faculté, Gabriela Cuciureanu

R E C T E U R, D O Y E N, Prof. dr. Vasile Astarastoaie Prof. dr. Doina Azoicai Secrétaire en chef de la Faculté, Gabriela Cuciureanu No. 1 ère année 009 / 0 1 er CYCLE PAR ANNÉE Ier semestre ( semaines) IIe semestre ( semaines) Cours T.p. Crédits Cours T.p. Crédits Cours T.p. Crédits 1. ANATOMIE EMBRYOLOGIE MG1.1.1 60 170 11 0 0 5 0

Plus en détail

Enseignement supérieur et universités ; Paris 6, Université Pierre et Marie Curie ( ) Répertoire ( / /95)

Enseignement supérieur et universités ; Paris 6, Université Pierre et Marie Curie ( ) Répertoire ( / /95) Enseignement supérieur et universités ; Paris 6, Université Pierre et Marie Curie (1975-1975) Répertoire (19830705/1-19830705/95) Archives nationales (France) Pierrefitte-sur-Seine 1983 1 https://www.siv.archives-nationales.culture.gouv.fr/siv/ir/fran_ir_021030

Plus en détail

LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION DOM-TOM Situation en 2013

LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION DOM-TOM Situation en 2013 LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION DOM-TOM Situation en 2013 Sous la direction du Dr Jean-François RAULT, Président de la Section Santé Publique et Démographie Médicale. Réalisé par Gwénaëlle LE BRETON-LEROUVILLOIS,

Plus en détail

Bassin de santé Haute-Garonne "sud" : Organisation de la PDSES

Bassin de santé Haute-Garonne sud : Organisation de la PDSES Bassin de santé Haute-Garonne "sud" : Organisation de la PDSES CH COMMINGES PYRENEES SAINT GAUDENS 1 1 Cardiologie/affection vasculaire/pathologie cardio-vasculaire 1 1 1 Gynécologie-obstétrique 1 Pédiatrie

Plus en détail

Agence nationale du DPC

Agence nationale du DPC Organisme Titre Description U.M.F.C.S. Unité Mixte de Formation Continue en Santé de Marseille SECURITE DES TRANSFUSIONS EN OBSTETRIQUE. SUIVI IMMUNO-HEMATOLOGIQUE ERYTHROCYTAIRE (Incompatibilité RH et

Plus en détail

DEMOGRAPHIE MEDICALE PARISIENNE

DEMOGRAPHIE MEDICALE PARISIENNE DEMOGRAPHIE MEDICALE PARISIENNE Janvier 2013 SOMMAIRE OFFRE DE SOINS PARISIENNE AU 1ER JANVIER 2013...5 Effectif global au 1er janvier 2013 et évolution...6 Densité pour 10 000 habitants...8 Etablissements

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Dr Patrick ROMESTAING Président de la section Santé Publique et Démographie Médicale

AVANT-PROPOS. Dr Patrick ROMESTAING Président de la section Santé Publique et Démographie Médicale AVANT-PROPOS Publiant, pour la première fois des atlas régionaux de démographie médicale, le Conseil National renforce sa volonté de mettre à disposition des Institutionnels et des médecins des informations

Plus en détail

Les vrais chiffres. de la démographie. Vendredi 8 décembre d

Les vrais chiffres. de la démographie. Vendredi 8 décembre d Les vrais chiffres de la démographie d des médecins m libéraux Vendredi 8 décembre d 2006 Évolution des effectifs des cotisants depuis 1991* 140 000 120 000 Dont 22 % de femmes Total Dont 30 % de femmes

Plus en détail

Possibilités d emploi pour les médecins au Canada

Possibilités d emploi pour les médecins au Canada Possibilités d emploi pour les médecins au Canada Tant les étudiants que les résidents ont à maintes reprises attiré l attention sur le manque de renseignements à jour à l égard des spécialités qui seront

Plus en détail

DEMOGRAPHIE MEDICALE PARISIENNE

DEMOGRAPHIE MEDICALE PARISIENNE DEMOGRAPHIE MEDICALE PARISIENNE Janvier 2012 SOMMAIRE OFFRE DE SOINS PARISIENNE AU 1 ER JANVIER 2012... 5 Effectif global au 1er janvier 2012 et évolution... 6 Densité pour 10 000 habitants... 7 Etablissements

Plus en détail

La démographie médicale En Région Rhône-Alpes

La démographie médicale En Région Rhône-Alpes La démographie médicale En Région Rhône-Alpes Situation en 2015 Sous la direction du Dr Jean-François RAULT, Président de la Section Santé Publique et Démographie Médicale Réalisé par Gwénaëlle LE BRETON-LEROUVILLOIS,

Plus en détail

Harmonisation nationale des ressources pédagogiques de 28 collèges de spécialité IP3S 2014 Printemps UNT

Harmonisation nationale des ressources pédagogiques de 28 collèges de spécialité IP3S 2014 Printemps UNT Harmonisation nationale des ressources pédagogiques de 28 collèges de spécialité IP3S 2014 Printemps UNT Nancy le 3 juin 2014 Pr. HJ PHILIPPE Unité TICES Université de Nantes Les TIC : outil pour l apprentissage

Plus en détail

PEM 2016 en spécialités: année faste pour la psychiatrie et misérable pour la radio-oncologie

PEM 2016 en spécialités: année faste pour la psychiatrie et misérable pour la radio-oncologie PEM 2016 en spécialités: année faste pour la psychiatrie et misérable pour la radio-oncologie Par Denis Méthot le 26 janvier 2016 Les plans d effectifs médicaux (PEM) 2016 finalement publiés en janvier

Plus en détail

Démographie medicale parisienne 1e Janvier 2016

Démographie medicale parisienne 1e Janvier 2016 Démographie medicale parisienne 1e Janvier 2016 PUBLIC PUBLIC SOMMAIRE OFFRE DE SOINS PARISIENNE AU 1ER JANVIER 2016 5 Effectif global au 1er janvier 2016 et évolution 6 Densité pour 10 000 habitants 8

Plus en détail

Médecine spécialisée et second recours : dossier statistique de la Direction de la recherche, des études, des évaluations et des statistiques

Médecine spécialisée et second recours : dossier statistique de la Direction de la recherche, des études, des évaluations et des statistiques Médecine spécialisée et second recours : dossier statistique de la Direction de la recherche, des études, des évaluations et des statistiques Avis «Organiser la médecine spécialisée et le second recours

Plus en détail

Le TCEM (Troisième Cycle des Etudes Médicales)

Le TCEM (Troisième Cycle des Etudes Médicales) Le TCEM (Troisième Cycle des Etudes Médicales) Les ECN on connaît tous, mais qu est- ce qui nous attend après? 1 La procédure de choix ou prise de tête estivale post- concours La procédure de choix, c'est

Plus en détail

Données sur les médecins au 1 er janvier issues de l exploitation statistique du RPPS

Données sur les médecins au 1 er janvier issues de l exploitation statistique du RPPS Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques DREE Données sur les médecins au 1 er janvier issues de l exploitation statistique du RPP OURCE ET DÉFINITION Mise à jour : 27

Plus en détail

LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION CORSE Situation en 2013

LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION CORSE Situation en 2013 LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION CORSE Situation en 2013 Sous la direction du Dr Jean-François RAULT, Président de la Section Santé Publique et Démographie Médicale. Réalisé par Gwénaëlle LE BRETON-LEROUVILLOIS,

Plus en détail

Constats de l observatoire national de la démographie des professions de santé

Constats de l observatoire national de la démographie des professions de santé États généraux de l organisation de la santé Paris - 8 Février 2008 Constats de l observatoire national de la démographie des professions de santé 1 Les médecins n'ont jamais été aussi nombreux qu'aujourd'hui

Plus en détail

MAQUETTES DE LA FACULTE DE MEDECINE

MAQUETTES DE LA FACULTE DE MEDECINE MAQUETTES DE LA FACULTE DE MEDECINE BAC I Unité d Enseignement (U.E) ECUE CODE CM TP TD VH P TPE TGE CREDIT Semestre 1 UE1 : Mathématiques-Physique : 10cr Mathématiques appliquées aux sciences de la vie

Plus en détail

LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION RHÔNE-ALPES Situation en 2013

LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION RHÔNE-ALPES Situation en 2013 LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION RHÔNE-ALPES Situation en 2013 Sous la direction du Dr Jean-François RAULT, Président de la Section Santé Publique et Démographie Médicale. Réalisé par Gwénaëlle LE BRETON-LEROUVILLOIS,

Plus en détail

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle

Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle 202 À l intention des s omnipraticiens 24 novembre 2016 Modifications à l entente particulière relative à l assurance responsabilité professionnelle Amendement n o 155 La Régie vous présente les modifications

Plus en détail

Éditorial. Dr Patrick ROMESTAING Président de la Section Santé Publique et Démographie Médicale

Éditorial. Dr Patrick ROMESTAING Président de la Section Santé Publique et Démographie Médicale Éditorial La publication de l Atlas national 2013, au-delà de la somme d informations qu il contient, toutes issues des bases de données des Conseils Départementaux mises à jour en temps réel, est l occasion

Plus en détail

Les HTA en Suisse optimiser les critères EAE, une première étape pragmatique

Les HTA en Suisse optimiser les critères EAE, une première étape pragmatique Annexe à la prise de position de la vips: Les HTA en Suisse optimiser les critères EAE, une première étape pragmatique Adaptation des structures et processus pour l examen des critères EAE des médicaments

Plus en détail

La Journée du Praticien

La Journée du Praticien La Journée du Praticien Organisée avec le soutien de l AGMF-GPM et de l APPA Exercice médical Féminisation / Parité du corps médical : Sociologie et conditions de travail Docteur Silvia PONTONE, MD, PhD

Plus en détail

Conseils pour débuter 5 Les réflexes face à un cas clinique 5 Comment utiliser les tiroirs 7 Comment créer ses propres tiroirs 8

Conseils pour débuter 5 Les réflexes face à un cas clinique 5 Comment utiliser les tiroirs 7 Comment créer ses propres tiroirs 8 Table des matières Avant-propos 3 Conseils pour débuter 5 Les réflexes face à un cas clinique 5 Comment utiliser les tiroirs 7 Comment créer ses propres tiroirs 8 Généralités 10 Quel est votre diagnostic?

Plus en détail

Enseignement supérieur et universités ; Université de Paris 6, Université Pierre et Marie Curie ; Service scolarité ( )

Enseignement supérieur et universités ; Université de Paris 6, Université Pierre et Marie Curie ; Service scolarité ( ) Enseignement supérieur et universités ; Université de Paris 6, Université Pierre et Marie Curie ; Service scolarité (1969-1973) Répertoire (19800076/1-19800076/39) Archives nationales (France) Pierrefitte-sur-Seine

Plus en détail

Modification 65 à l Accord-cadre

Modification 65 à l Accord-cadre 272 À l intention des médecins spécialistes 25 février Modification 65 à l Accord-cadre Assurance responsabilité professionnelle Les représentants du ministère de la Santé et des Services sociaux et de

Plus en détail

SPF SANTE PUBLIQUE SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT

SPF SANTE PUBLIQUE SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT SPF SANTE PUBLIQUE SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT Direction générale Soins de Santé primaires et Gestion de Crise Commission d agrément des médecins généralistes Eurostation Bloc II

Plus en détail

CONFÉRENCES D INTERNAT MÉDECINE. CYCLE DE PRÉPARATION DCEM2/DCEM3/DCEM4 En 2013/2014

CONFÉRENCES D INTERNAT MÉDECINE. CYCLE DE PRÉPARATION DCEM2/DCEM3/DCEM4 En 2013/2014 CONFÉRENCES D INTERNAT MÉDECINE CYCLE DE PRÉPARATION DCEM2/DCEM3/DCEM4 En 2013/2014 L enjeu des Epreuves Classantes Nationales est important car il détermine l accès aux spécialités médicales ou chirurgicales.

Plus en détail

AAEMS. Le Référentiel des Carabins. De la PACES au DFASM3 2015/2016. (ex-d4)

AAEMS. Le Référentiel des Carabins. De la PACES au DFASM3 2015/2016. (ex-d4) AAEMS Association Amicale des Etudiants en Médecine de Strasbourg Le Référentiel des Carabins 2015/2016 Editions à jour en octobre 2015 De la PACES au DFASM3 (ex-d4) Une liste de livres recommandée par

Plus en détail

Présentation investissement «Accès aux soins»

Présentation investissement «Accès aux soins» Présentation investissement «Accès au soins» Groupe Observation de la santé Contete Loi Hôpital, patients, santé et territoire du 21 juillet 2009 (loi HPST) : Amélioration de l accès au services et structures

Plus en détail

CRITERES DE REMPLACEMENT

CRITERES DE REMPLACEMENT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES - 7 semestres dans des services agréés pour le DES d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins 5 doivent être accomplis dans des services hospitalouniversitaires

Plus en détail

39 Attachés de Recherche Clinique pour aider aux investigations

39 Attachés de Recherche Clinique pour aider aux investigations Equipe de Direction Organigramme Conseil d Orientation Scientifique (COS) du GCS Dr. Jean-Marc COURSIER Directeur des Relations Médicales et Patients Membres : Pascal ROCHE Administrateur du GCS Dr. Sylviane

Plus en détail

Données sur les médecins au 1 er janvier issues de l exploitation statistique du RPPS

Données sur les médecins au 1 er janvier issues de l exploitation statistique du RPPS Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques DREE Données sur les médecins au 1 er janvier issues de l exploitation statistique du RPP OURCE ET DÉFINITION Mise à jour : 16

Plus en détail

LE REMPLACEMENT, PREMIER PAS VERS L INSTALLATION

LE REMPLACEMENT, PREMIER PAS VERS L INSTALLATION LE REMPLACEMENT, PREMIER PAS VERS L INSTALLATION Animateur : Dr Frédéric TRYNISZEWSKI, Secrétaire général de l URML-Alsace Dr Laura DENIER, Secrétaire Générale adjointe de l AGJIR Dr Florent HERZOG, Président

Plus en détail

Fiche d évolution réglementaire N 131

Fiche d évolution réglementaire N 131 Fiche d évolution réglementaire N 131 Actualisation des tables 2 et 20.x pour la spécialité 69 Date d application de la mesure : Textes associés : Immédiate Décret du 31/03/2011 JO du 19/04/2011 Professionnels

Plus en détail

UNIVERSITE PIERRE ET MARIE CURIE. Programme ERASMUS

UNIVERSITE PIERRE ET MARIE CURIE. Programme ERASMUS Programme ERASMUS Chaque année, la Faculté de Médecine Pierre et Marie Curie accueille de nombreux étudiants en Médecine, ressortissants des différents pays de l Union européenne, pour une durée minimum

Plus en détail

D.E.S Spécialités Médicales

D.E.S Spécialités Médicales D.E.S Spécialités Médicales Anatomie et cytologie pathologiques. A) Sept semestres dans des services agréés pour le diplôme d études spécialisées d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins cinq

Plus en détail

Agence nationale du DPC

Agence nationale du DPC Organisme Titre Description U.M.F.C.S. Unité Mixte de Formation Continue en Santé de Marseille FORMATION CONTINUE MULTIDISCIPLINAIRE A LA «CONCILIATION DES TRAITEMENTS MEDICAMENTEUX (CTM) Référence Agence

Plus en détail

NOR : MESH A. (Journal officiel du 20 mars 1998)

NOR : MESH A. (Journal officiel du 20 mars 1998) Arrêté du 11 mars 1998 relatif au concours national de praticien hospitalier et à l'examen des candidatures à la fonction de praticien hospitalier associé au titre de l'année 1998 NOR : MESH9820932A (Journal

Plus en détail

Présentation du centre hospitalier de Périgueux

Présentation du centre hospitalier de Périgueux Présentation du centre hospitalier de Périgueux - - 1 - Accueil des internes Semestre de mai 2014 à novembre 2014 Présentation du centre hospitalier de Périgueux - - 2 - Présentation de l établissement

Plus en détail

AVRIL 2008 DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE AU 31/12/2006 BILAN DE L'ENQUETE SUR LES COMPTES D'EPARGNE TEMPS DES PRATICIENS EXERCANT

AVRIL 2008 DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE AU 31/12/2006 BILAN DE L'ENQUETE SUR LES COMPTES D'EPARGNE TEMPS DES PRATICIENS EXERCANT BILAN DE L'ENQUETE SUR LES COMPTES D'EPARGNE TEMPS DES PRATICIENS EXERCANT DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE AU 31/12/ AVRIL 2008 Le CNG, à la demande de la DHOS, a mené une enquête sur les comptes

Plus en détail

LE MINISTRE DU TRAVAIL ET DE LA FONCTION PUBLIQUE, CHARGE DES RELATIONS AVEC LES INSTITUTIONS, COMMUNIQUE : AU LIEU DE :

LE MINISTRE DU TRAVAIL ET DE LA FONCTION PUBLIQUE, CHARGE DES RELATIONS AVEC LES INSTITUTIONS, COMMUNIQUE : AU LIEU DE : MINISTERE DU TRAVAIL ET DE REPUBLIQUE DU MALI LA FONCTION PUBLIQUE ***************** **************** SECRETARIAT GENERAL ***************** CENTRE NATIONAL DES CONCOURS DE LA FONCTION PUBLIQUE *****************

Plus en détail

PLAN REGIONAL D ACCES AUX SOINS EN NOUVELLE-AQUITAINE

PLAN REGIONAL D ACCES AUX SOINS EN NOUVELLE-AQUITAINE PLAN REGIONAL D ACCES AUX SOINS EN NOUVELLE-AQUITAINE ANNEXE AU DOSSIER DE PRESSE - MARS 2018 DÉLÉGATION DÉPARTEMENTALE DE CHARENTE 16 Charente Retrouvez le dossier de presse complet sur www. nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES FAMILLES, DE L ENFANCE ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES FAMILLES, DE L ENFANCE ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ _ SANTÉ Professions de santé Arrêté du 22 décembre 2016 fixant, pour l année universitaire 2017-2018, le nombre et la répartition des places offertes au titre

Plus en détail

Modification 80 à l Accord-cadre

Modification 80 à l Accord-cadre 006 À l intention des médecins spécialistes 11 avril Modification 80 à l Accord-cadre Assurance responsabilité professionnelle Les représentants du ministère de la Santé et des Services sociaux et de votre

Plus en détail

Livre Edition Notes. ORL : Collège ORL Masson Réédition mi-septembre KB ORL - Stomatologie - Chirurgie Maxillo-Faciale

Livre Edition Notes. ORL : Collège ORL Masson Réédition mi-septembre KB ORL - Stomatologie - Chirurgie Maxillo-Faciale Bloc 1 UE 4 : Perception, Système nerveux, Dermatologie Livre Edition Notes Neurologie : Cahier des ECN Neurologie Collège Neurologie KB Neurologie Med-Line Neurologie Collection des conférenciers Neurologie

Plus en détail

Faculté de Médecine Organisation des enseignements et du contrôle des connaissances

Faculté de Médecine Organisation des enseignements et du contrôle des connaissances Faculté de Médecine Organisation des enseignements et du contrôle des connaissances Deuxième année de la formation générale en sciences médicales Et Première année du deuxième cycle des études médicales

Plus en détail

Le pouvoir d achat des médecins

Le pouvoir d achat des médecins Par Gabriel Boisjoly gabriel@santeinc.com En couverture Le pouvoir d achat des médecins Les gains des omnipraticiens déclassés par ceux des spécialistes LE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET LES fédérations médicales

Plus en détail

Données sur les professionnels de santé et leur évolution dans la ville de Mulhouse et ses ZUS

Données sur les professionnels de santé et leur évolution dans la ville de Mulhouse et ses ZUS medicale Données sur les professionnels de santé et leur évolution dans la ville de Mulhouse et ses ZUS evolution Des Fonctions medicales Une nette decroissance medicale Depuis 1993, la ville a perdu,

Plus en détail

Diagnostic régional. Le profil des médecins en activité au 1er janvier ARS Bourgogne Rédigé par Cécile LUMIERE

Diagnostic régional. Le profil des médecins en activité au 1er janvier ARS Bourgogne Rédigé par Cécile LUMIERE 2013 Diagnostic régional Le profil des médecins en activité au 1er janvier 2013 ARS Bourgogne Rédigé par Cécile LUMIERE Cecile.lumiere@ars.sante.fr SYNTHESE Au 1 er janvier 2013, le répertoire partagé

Plus en détail

Fiche du programme de l'organisme Institut Européen de Formation en Santé IEFSANTE

Fiche du programme de l'organisme Institut Européen de Formation en Santé IEFSANTE Fiche du programme 26821500012 de l'organisme Institut Européen de Formation en Santé IEFSANTE Descriptif du programme: Référence Programme Agence nationale du DPC 26821500012 du programme LA PREVENTION

Plus en détail

Présentation du CHU Grenoble Alpes

Présentation du CHU Grenoble Alpes Centre hospitalier universitaire Grenoble Alpes 1 Présentation du CHU Grenoble Alpes 2 Le CHU Grenoble Alpes Le CHU Grenoble Alpes est l établissement de référence et de recours des hôpitaux de l arc alpin

Plus en détail

Quelques éléments démographiques détaillés relatifs aux personnels enseignants de l enseignement supérieur

Quelques éléments démographiques détaillés relatifs aux personnels enseignants de l enseignement supérieur Quelques éléments démographiques détaillés relatifs aux personnels enseignants de l enseignement supérieur Le présent document propose un ensemble de tableaux et de graphiques dont le contenu permet une

Plus en détail

service site dinant site Godinne site sainte-elisabeth

service site dinant site Godinne site sainte-elisabeth Juillet 2016 service site dinant site Godinne site sainte-elisabeth Accouchements (bloc) 082 21 27 09 081 72 04 89 Adoption enfant 081 72 05 05 Allaitement 082 21 23 23 081 72 05 97 Anesthésiologie 082

Plus en détail

L exécution du transfert

L exécution du transfert L exécution du transfert Les premiers malades ont été admis le 23 août 1976. Le tableau ci-dessous indique l évolution du nombre de lits ouverts par année (à la date du 31 décembre d après les archives

Plus en détail

Conseil national de l Ordre des médecins. Conditions de niveau d'études à remplir pour obtenir une licence de remplacement en spécialité.

Conseil national de l Ordre des médecins. Conditions de niveau d'études à remplir pour obtenir une licence de remplacement en spécialité. Conditions de niveau d'études à remplir pr obtenir une licence de remplacement en spécialité. ACTIVITÉ DU MÉDECIN REMPLACÉ Anatomie et cytologie pathologiques humaines anatomie et cytologie pathologiques.

Plus en détail

Comparatif Choix définitif vs Choix Céline Le jeudi 16 septembre 2010 au soir

Comparatif Choix définitif vs Choix Céline Le jeudi 16 septembre 2010 au soir Comparatif Choix définitif vs Choix Céline Le jeudi 16 septembre 2010 au soir 0 Classement Choix DES sur CELINE Choix subdivision CELINE Choix DES définitif Choix subdivision définitif DESC envisagé 1

Plus en détail

LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION FRANCHE-COMTÉ Situation en 2013

LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION FRANCHE-COMTÉ Situation en 2013 LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION FRANCHE-COMTÉ Situation en 2013 Sous la direction du Dr Jean-François RAULT, Président de la Section Santé Publique et Démographie Médicale. Réalisé par Gwénaëlle LE BRETON-LEROUVILLOIS,

Plus en détail

LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION MIDI- PYRÉNÉES Situation en 2013

LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION MIDI- PYRÉNÉES Situation en 2013 LA DÉMOGRAPHIE MÉDICALE EN RÉGION MIDI- PYRÉNÉES Situation en 2013 Sous la direction du Dr Jean-François RAULT, Président de la Section Santé Publique et Démographie Médicale. Réalisé par Gwénaëlle LE

Plus en détail

J Médecine généraliste et spécialisée

J Médecine généraliste et spécialisée Appellations Allergologue Cardiologue Chirurgien / Chirurgienne Dermatologue Endocrinologue Gastro-entérologue Gériatre Gérontologue Gynécologue Gynécologue-obstétricien / Gynécologue-obstétricienne Hématologue

Plus en détail

Ordonnance concernant les diplômes, la formation universitaire, la formation postgrade et l exercice des professions médicales universitaires

Ordonnance concernant les diplômes, la formation universitaire, la formation postgrade et l exercice des professions médicales universitaires Ordonnance concernant les diplômes, la formation universitaire, la formation postgrade et l exercice des professions médicales universitaires Modification du 17 novembre 2010 Le Conseil fédéral suisse

Plus en détail

Profil international. Doctorat en médecine Cohorte

Profil international. Doctorat en médecine Cohorte Profil international Doctorat en médecine Cohorte 2014-2019 Plan 2 qu est-ce que le profil international? pourquoi participer? critères d admissibilité et de sélection universités partenaires dépôt de

Plus en détail

Réformons L'Internat. Maxime RIFAD Vice-Président Chargé des perspectives professionnelles DFASM1 à Bordeaux CMD Bordeaux.

Réformons L'Internat. Maxime RIFAD Vice-Président Chargé des perspectives professionnelles DFASM1 à Bordeaux CMD Bordeaux. Réformons L'Internat Maxime RIFAD Vice-Président Chargé des perspectives professionnelles DFASM1 à Bordeaux CMD Bordeaux. Troisème cycle des études de Médecine aujourd'hui L internat 3 e cycle des études

Plus en détail

La démographie médicale En Région PACA

La démographie médicale En Région PACA La démographie médicale En Région PACA Situation en 2015 Sous la direction du Dr Jean-François RAULT, Président de la Section Santé Publique et Démographie Médicale Réalisé par Gwénaëlle LE BRETON-LEROUVILLOIS,

Plus en détail

Fiche du programme de l'organisme Institut Européen de Formation en Santé IEFSANTE

Fiche du programme de l'organisme Institut Européen de Formation en Santé IEFSANTE Fiche du programme 26821500007 de l'organisme Institut Européen de Formation en Santé IEFSANTE Descriptif du programme: Référence Programme Agence nationale du DPC 26821500007 du programme HYPNOANALGESIE

Plus en détail

Décret , 25 janvier 2006

Décret , 25 janvier 2006 Partie GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 5 février 006, 8 e année, n o 7 5 Décret -006, 5 janvier 006 CONCERNANT le montant à verser par l Association des courtiers et agents immobiliers du Québec au Registraire

Plus en détail

RSV SZO Hôpital de Viège

RSV SZO Hôpital de Viège Liste hospitalière du canton du Valais A. Réseau Santé Valais (RSV) Conseil d'etat Mandat de prestations Approuvé le 14 décembre 2011 RSV SZO Hôpital de Viège Soins somatiques aigus - 111 lits Lits d attente

Plus en détail