COURS 470 Série 20. Comptabilité Générale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COURS 470 Série 20. Comptabilité Générale"

Transcription

1 COURS 470 Série 20 Comptabilité Générale

2 Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE

3 COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Série 20 Leçon 20 COMPTABILITÉ GÉNÉRALE SYNTHÈSE DU COURS 1. DÉFINITION 2. ÉTAPES DES TRAVAUX COMPTABLES 3. TABLEAUX a. Le bilan b. Le compte de résultats c. Le compte 4. LE LIVRE JOURNAL 5. LA BALANCE DES COMPTES 6. PLAN COMPTABLE 7. RÈGLES FONDAMENTALES TEST D AUTOCONTRÔLE TRAVAIL À ENVOYER SOLUTIONS DU TEST D AUTOCONTRÔLE Communauté française de Belgique ENSEIGNEMENT A DISTANCE

4 Communauté française de Belgique ENSEIGNEMENT À DISTANCE (reproduction interdite sans autorisation) 2

5 COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Série 20 Leçon 20 SYNTHÈSE DU COURS Nous voici arrivé à la fin de ce cours de base de comptabilité. Dans cette dernière leçon, nous allons rapidement passer en revue les différents points abordés, de façon à avoir une vue d ensemble des mécanismes comptables. N hésitez pas à revoir l une ou l autre notion ou leçon. Si vous maitrisez les bases, vous serez alors prêts à approfondir les aspects particuliers et les cas complexes de la comptabilité générale. 1. DÉFINITION Nous pouvons définir la comptabilité comme étant : La technique qui consiste à enregistrer dans des livres, sur base de documents, les opérations effectuées, en tant que commerçant, dans le but de connaître son patrimoine et son résultat. La comptabilité générale a donc pour fonctions : de faire apparaître la situation patrimoniale de l entreprise. Elle utilise pour cela les comptes de bilan. de déterminer les résultats de l activité de l entreprise. Elle utilise pour cela les comptes de résultats. La comptabilité est : indispensable pour la gestion de l entreprise. une obligation légale. En définitive, la comptabilité constitue une source précieuse de renseignements et est le reflet de la santé de l entreprise. 3

6 2. ÉTAPES DES TRAVAUX COMPTABLES L année comptable ou l exercice comptable est la période de temps qui s écoule entre deux bilans successifs. L exercice comptable dure, en principe, une année puisqu il faut dresser un bilan au moins une fois par an. Trois étapes durant l exercice comptable de l entreprise : 1. En début d exercice : ouverture des comptes. C est à dire inscription de la situation de départ des comptes appelée : la valeur initiale des comptes. Sans oublier la contrepassation des comptes de régularisation 2. En cours d exercice : Enregistrement des opérations comptables. L activité de l entreprise est comptabilisée en dehors du bilan : - par postes : dans les comptes du grand livre. - de façon chronologique : dans le livre journal. 3. En fin d exercice : Clôture des comptes. Établissement de la balance provisoire. Établissement de l inventaire. Enregistrement des écritures de régularisation. Établissement du compte de résultats. Affectation du résultat. Élaboration de la balance définitive. Transcription des soldes des comptes au bilan final ou de clôture. 3. TABLEAUX La comptabilité en partie double utilise des tableaux comportant deux parties : Le bilan Le compte de résultats Le compte Par convention, les ressources sont indiquées à droite et les emplois sont placés à gauche. 4

7 COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Série 20 Leçon 20 a. Le bilan ACTIF BILAN à la date du. PASSIF Capital fixe Immobilisations - Incorporelles - Corporelles - Financières Non-exigible - Capital - Résultat Capitaux propres Capital circulant Stock Créances Placements de trésorerie Valeurs disponibles Exigible - Emprunts Dettes Actif du bilan Biens classés suivant leur degré de liquidité, c est à dire : - Leur utilisation - Leur emploi Passif du bilan Postes classés suivant leur degré de liquidité, c est à dire : - Leur origine - Leur source Actif de l entreprise EMPLOIS Passif de l entreprise RESSOURCES ACTIF = PASSIF Le bilan donne une représentation statique de l entreprise. Le bilan présente, à un moment donné, le patrimoine d une entreprise. 5

8 b. Le compte de résultats Le compte de résultats est établi en fin d exercice et permet de calculer le résultat de l entreprise. C est un tableau récapitulatif des charges et produits classés selon leur nature COMPTE DE RÉSULTATS CHARGES PRODUITS RÉSULTAT D EXPLOITATION Coût des ventes et prestatons Achats de marchandises Biens et services divers Rémunérations et charges sociales Amortissements = tous les frais occasionnés par l exploitation de l entreprise Ventes et prestations Chiffre d affaires Autres produits d exploitation = toutes les recettes de l exploitation RÉSULTAT FINANCIER Charges financières Intérêt sur les emprunts Intérêts de retard sur les dettes = frais sur les capitaux Produits financiers Produits des placements de trésorerie Intérêts de retard sur les créances = recettes sur les capitaux RÉSULTAT EXCEPTIONNEL Moins-value sur réalisation d actifs immobilisés = frais qui ne découlent pas du fonctionnement habituel de l entreprise Plus-value sur réalisation d actifs immobilisés = produits qui ne découlent pas du fonctionnement habituel de l entreprise IMPÔT SUR LE RÉSULTAT Impôt sur le résultat payés à l État Impôt sur le résultat à récupérer de l État RÉSULTAT DE L EXERCICE Solde créditeur = BÉNÉFICE Les produits sont supérieurs aux charges Solde débiteur = PERTE Les charges sont supérieures aux produits 6

9 COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Série 20 Leçon 20 Compte de résultats présentation sous forme de liste I. Ventes et prestations A. Chiffres d affaires (annexe 12.a) B. Variations des en-cours de fabrication, des produits finis et des commandes en cours d exécution (augmentation + ; réduction - ) C. Production immobilisée D. Autres produits d exploitation (annexe 12.b) n Montant Montant II. Coût des ventes et des prestations (-) A. Approvisionnements des marchandises 1. Achats 2. Variations des stocks (augmentation - ; réduction +) B. Services et biens divers C. Rémunérations, charges sociales et pensions (annexe 12.c) D. Amortissements et réductions de valeur sur frais d établissement, sur immobilisations incorporelles et corporelles E. Réductions de valeur sur stocks, sur commandes en cours d exécution et sur créances commerciales (dotations + ; reprises -) (annexe 12.e) F. Provisions pour risques et charges (dotations + ; utilisations et reprises -) (ann. 12.e) G. Autres charges d exploitation (annexe 12.f) III. Bénéfice (Perte) d exploitation IV. Produits financiers A. Produits des immobilisations financières B. Produits des actifs circulants C. Autres produits financiers ( annexe 13.a) V. Charges financières (-) A. Charges de dettes (annexe 13.b) B. Réductions de valeur sur actifs circulants autres que ceux visés sub II,E. (dotations + ; reprises -) (annexe 13.c) C. Autres charges financières (annexe 13.d) VI. Bénéfice courant (perte courante ) avant impôts VII. Produits exceptionnels A. Reprises d amortissement et de réductions de valeur sur immobilisations incorporelles et corporelles B. Reprises de réductions de valeur sur immobilisations financières C. Reprises de provisions pour risques et charges exceptionnels D. Plus-values sur réalisations d actifs immobilisés E. Autres produits exceptionnels (annexe 14) VIII. Charges exceptionnelles (-) A. Amortissements et réductions de valeur exceptionnels sur les frais d établissement, sur immobilisations incorporelles et corporelles B. Réductions de valeur sur immobilisations financières C. Provisions pour risques et charges exceptionnels D. Moins-values sur réalisation d actifs immobilisés E. Autres charges exceptionnelles (annexe 14) IX. Bénéfice (Perte) de l exercice avant impôts X. Impôts sur le résultat (annexe 15) (-) A. Impôts B. Régularisations d impôts et reprises de provisions fiscales XI. Bénéfice (Perte) de l exercice XII. Transfert aux réserves immunisées (-) XIII. Bénéfice (Perte) de l exercice à affecter 7

10 c. Le compte Un compte est un tableau dans lequel on inscrit toutes les modifications résultant des différentes opérations de l entreprise. Il y a toujours au moins deux comptes qui sont modifiés lors de l enregistrement d une opération. Pour chaque opération, le total des montants inscrits au débit est toujours égal au montants inscrits au crédit. Les opérations patrimoniales sont enregistrées dans des comptes de bilan. On ouvre un compte pour chaque poste du bilan. Débit COMPTES D ACTIF Crédit Débit COMPTES DE PASSIF Crédit Avoir initial Augmentations + >< Diminutions - Diminutions - Avoir initial Augmentations + Solde débiteur ou nul Solde créditeur ou nul Les opérations d activité modifient un ou plusieurs comptes de bilan et un compte de charges ou de produits. Les comptes de résultat ont pour fonction de permettre de calculer le bénéfice ou la perte de l entreprise et n apparaissent jamais au bilan. COMPTES DE CHARGES Débit Crédit COMPTES DE PRODUITS Débit Crédit Charges Augmentations + >< Diminutions - Diminutions - Produits Augmentations + Solde débiteur ou nul Solde créditeur ou nul 8

11 COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Série 20 Leçon LE LIVRE JOURNAL Toute opération est, sur base des documents commerciaux (ex : factures) et des pièces justificatives (ex : extraits de compte) comptabilisée sous deux formes : - une première fois sous forme d article au journal : la journalisation. - une deuxième fois, sous forme d inscription dans les comptes. Le livre journal est le livre comptable dans lequel le commerçant enregistre les opérations de son entreprise au jour le jour, c est à dire dans l ordre chronologique. Cette vision journalière permet d avoir une vue d ensemble des différentes opérations comptables de l entreprise. Les écritures comptables passées dans le livre journal sont appelées «articles». Deux présentations du livre journal N Date Libellé Commentaire 1 02/01 Athos, notre facture n 7, par banque. Compte débité Compte crédité Débit Crédit N Libellé N Libellé 550 Banque 400 Clients N Date N PCMN Libellés Intitulés des comptes à débiter et à créditer Sommes débit Sommes Crédit 1 02/ Banque à Clients Athos, notre facture n 7, par banque. 9

12 5. LA BALANCE DES COMPTES La balance des comptes est un moyen de contrôle. Elle permet de vérifier les égalités : Total des sommes débités = Total des sommes créditées Total des soldes débiteurs = Total des soldes créditeurs Si ces égalités ne sont pas vérifiées, cela signifie qu une ou plusieurs erreurs ont été commises La balance des comptes se compose de : La balance de vérification qui reprend le total des montants inscrits au débit de chaque compte et le total des montants inscrits au crédit de chaque compte. Elle remet de comparer et de vérifier l égalité entre le total des sommes du débit et le total des sommes du crédit. La balance par soldes qui reprend les soldes débiteurs et créditeurs de chaque compte et qui permet de vérifier l égalité entre le total des soldes débiteur et le total des soldes créditeurs. N P.C. Libellé des comptes Balance de vérification = totaux des comptes Balance par soldes = soldes des comptes > < D actifs De passif Débit Crédit Débit Crédit Totaux Total débit Total crédit Total soldes débiteur X X Total soldes créditeurs Débit = Crédit = Totaux du journal Débit = Crédit = totaux du bilan final Les totaux de la balance de vérification sont égaux aux totaux du livre journal. Les totaux de la balance par soldes sont inférieurs aux totaux de la balance de vérification et seront reportés pour dresser le bilan final. 10

13 COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Série 20 Leçon PLAN COMPTABLE Pour que les documents comptables puissent être lus et compris par tous, le législateur a prévu une codification des comptes. Les comptes doivent être définis dans un plan comptable qui doit se conformer au plan comptable minimum normalisé déterminé par la loi. Dans le plan comptable minimum normalisé, PCMN, les comptes sont regroupés dans des classes en fonction de leur nature. N ClASSE NATURE INTITULÉS COMPTES DE BILAN COMPTES DE RÉSULTATS 1 PASSIF Fonds propres, provisions pour risques et charges et dettes à plus d un an. 2 ACTIF Frais d établissement, actifs immobilisés et créances à plus d un an. 3 ACTIF Stocks et commandes en cours d exécution. 4 ACTIF / PASSIF Créances et dettes à un an au plus 5 ACTIF Placements de trésorerie. 6 CHARGES Charges. 7 PRODUITS Produits. Les classes sont subdivisées en rubriques, comptes et sous-comptes grâce au système de la décimalisation. La décimalisation est un système de classement décimal qui permet de subdiviser à volonté les différentes rubriques du plan comptable et permet ainsi d adapter le plan comptable aux besoins de l entreprise 1 chiffre = 2 chiffres = 3 chiffres = 4 chiffres = 5 chiffres et + = Classe Rubrique Compte Sous-compte Subdivisions du sous-compte 11

14 7. RÈGLES FONDAMENTALES La comptabilité est une matière qui requière beaucoup de précision et de minutie. La moindre erreur entraînera un déséquilibre du bilan final et peut demander au comptable des heures de travail pour la retrouver et la corriger. En effet, une erreur de 0,50 peut, en fait, provenir de plusieurs écritures erronées qui s additionnent ou se soustraient entre elles pour arriver à ce montant. C est pourquoi il est impératif de respecter les règles fondamentales suivantes : Pour toute opération commerciale quelconque : Deux comptes, au moins, seront mouvementés. Emplois = Ressources Débit = Crédit Total des sommes débitées = Total des sommes créditées Actif = Passif Actif + Charges = Passif + Produits Les charges et les produits ne peuvent être imputés qu à l exercice qu ils concernent. Tout enregistrement comptable se fait sur base d une pièce justificative. (Bilan initial, facture, extrait de compte, ) La balance des comptes est un instrument de contrôle, elle nous aide à rechercher des erreurs et nous permet de vérifier certaines égalités telles que : Le total des sommes débités est égal au total des sommes créditées. Le total des soldes débiteurs est égal au total des soldes créditeurs. Les totaux du livre journal sont égaux aux totaux de la balance de vérification. Les montants et totaux de la balance par soldes sont égaux aux montants et totaux du bilan final. De plus, les totaux de la balance de vérification sont toujours supérieurs aux totaux de la balance par soldes La balance des comptes permet donc de contrôler le caractère complet des reports des opérations du journal dans les comptes et de mettre en évidence tout oubli. Toutefois, elle ne prouve pas pour autant qu aucune erreur n ait été commise pendant l exercice. En effet, certaines erreurs ne sont pas détectées par la balance, c est le cas si vous passez un article inverse ou si vous faites une erreur dans l imputation d un montant 12

15 COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Série 20 Leçon 20 TEST D AUTOCONTRÔLE On demande : a) d enregistrer les opérations au livre journal b) d enregistrer les opérations dans les comptes c) d établir la balance des comptes d) de présenter le compte de résultats e) de dresser le bilan de clôture Actif BILAN INITIAL Passif Terrains bâtis Mobilier Matériel roulant Marchandises Clients TVA à récupérer Compte courant A Caisse espèce Capital souscrit Réserves disponibles Dettes à plus d un an Fournisseurs TVA à payer Opérations de l exercice comptable : 1) Ouverture des comptes. 1) Achat de marchandises à crédit pour % TVA + emballages consignés (repris) : ) Achat de marchandises à crédit : frais de port : emballages perdus : TVA 21%. 4) Ventes de marchandise à crédit : TVA 21% + emballages repris (consignés) : ) Note de débit, relative à des frais de transport, pour achat de marchandises : % TVA 13

16 6) Note de crédit pour retour de marchandises aux fournisseurs : % TVA 7) Note de débit pour paiements tardifs des clients :100 (intérêts de retard) 8) Paiement des clients par virement bancaire : ) Retrait de de la caisse. 10) Dépôt des sur le compte courant A 11) Ouverture d un compte courant B et virement de. Extrait de compte du compte courant A. 12) Extrait de compte du compte courant B pour le virement de 13) Décompte de rémunération : Rémunération brute ONSS Brut imposable Précompte professionnel Rémunération nette Cotisation ONSS de l employeur ) Paiement de la T.V.A. par virement bancaire (compte courant A) 15) Remboursement de l emprunt par virement (compte courant A) 16) Stock final de marchandises d après inventaire : ) Taux d amortissement linéaire du mobilier et du matériel roulant : 20 % 18) Constatation d un manque en caisse de ) Réduction de valeur des marchandises : 1 20) Affectation du bénéfice : report du résultat en résultat reporté. 14

17 COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Série 20 Leçon 20 TRAVAIL À ENVOYER À partir de la situation initiale ci-dessous, on demande : - d enregistrer les opérations au journal. - d enregistrer les opérations dans les comptes. - d établir la balance des comptes. - de présenter le compte de résultats sous forme de tableau simplifié. - de dresser le bilan de clôture. Actif Bilan final Passif 222 Terrains bâtis 240 Mobilier 241 Matériel roulant 340 Marchandises 400 Clients 550 Compte courant A 570 Caisse espèces 490 Charges à reporter Capital souscrit 17 Dettes à plus d un an 440 Fournisseur ) Ouverture des comptes 2) Les charges à reporter proviennent d un loyer payé anticipativement par l entreprise. 3) Le client Henri devient douteux. Il nous doit et ne nous règle pas malgré de nombreux rappels. 4) Achats de marchandises à crédit, facture de Dupont : TVA 21% + emballages cautionnés : ) Achats de marchandises à crédit, facture de Dansot : frais de port emballages perdus : TVA 21%. 6) Ventes de marchandises à crédit, facture n 28 à Gilles : TVA 21% + emballages cautionnés :. 15

18 7) Ventes de marchandises au client Jonas facture n 29 : TVA 21%, escompte 2% pour paiement au comptant. 8) Paiement par virement bancaire de Jonas qui bénéficie de l escompte. Extrait de compte n 8. 9) Note de débit relative à des frais de transport pour achat de marchandises : TVA 21%. 10) Décompte de rémunération : Rémunération brute : Cotisation ONSS (13,07%) : Rémunération imposable : Précompte professionnel : Rémunération nette : 2.400,00-313, ,32-520, ,32 Cotisation patronale ONSS : x 45,00% = ) Paiements des clients par virement bancaire : ) Retrait de de la caisse pour les verser sur le compte bancaire. 13) Réception de l extrait de compte n 10 notifiant le dépôt des. 14) L entreprise émet un chèque au profit d un de ses fournisseurs : ) Réception de l extrait de compte n 11, le chèque de est encaissé. 16) Paiement de la TVA par virement bancaire. Extrait de compte n 12.(Somme des TVA à payer moins la somme des TVA à récupérer) 17) Paiement des rémunérations par virement bancaire. Extrait de compte n ) Stock final de marchandises d après inventaire : ) Amortissement du mobilier et du matériel roulant : 20%. 20) Paiement par l entreprise au 1 novembre d un loyer trimestriel : ) Le résultat de l exercice est reporté. 16

19 COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Série 20 Leçon 20 SOLUTIONS DU TEST D AUTOCONTRÔLE a) Enregistrement des opérations au livre journal N Date N PCMN D C INTITULÉS DES COMPTES MONTANTS Libellés Débit Crédit Terrains bâtis Mobilier Matériel roulant Marchandises Clients TVA à récupérer Compte courant A Caisse espèces À Capital souscrit Réserves disponibles Dettes à plus d un an Fournisseurs TVA à payer Ouverture des comptes Achats de marchandises TVA à récupérer Emballages à rendre À Fournisseurs Achat de marchandises à crédit Achats de marchandises TVA à récupérer À Fournisseurs Achat de marchandises à crédit Clients À Ventes de marchandises TVA à payer Emballages consignés Ventes de marchandises à crédit Achats de marchandises TVA à récupérer À Fournisseurs Note de débit pour frais de transport Fournisseurs À Achats de marchandises TVA à récupérer Note de crédit : retour de marchandises Clients À Produits financiers Note de débit : intérêts de retard 17

20 Compte courant A À Clients Paiements des clients Virements internes À Caisse espèces Retrait Caisse Compte courant A À Virements internes Dépôt bancaire Virements internes À Compte courant A Virement sur compte courant B Compte courant B À Virements internes Ouverture compte courant B Rémunérations Cotisations patronales ONSS À Précomptes retenus ONSS Rémunérations dues Décompte rémunérations TVA à payer À TVA à récupérer Compte courant A Paiement TVA Dettes à plus d un an À Compte courant A Remboursement emprunt Variation de stocks À Marchandises Inventaire Amortissements sur imm. Corporelles À Amortissements sur mobilier Amort. sur matériel roulant Amortissements Charges exceptionnelles À Caisse espèces Manque en caisse Réductions de valeur sur stocks À Réductions de valeur actées Réduction de valeur Bénéfice à reporter À Bénéfice reporté Affectation du bénéfice TOTAUX

21 COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Série 20 Leçon 20 b) Enregistrement dans les comptes du grand-livre : Comptes de bilan Classe 1 Fonds propres et dettes à plus d un an Classe 2 Immobilisés et créances à + d un an Classe 4 Créances et dettes à un an au plus Classe 5 Valeurs disponibles 100 Capital souscrit 222 Terrains bâtis 400 Clients 550 Cpte courant A SC (1) (1) SD (1) (8) (4) SD (7) 100 (1) (11) (8) (14) (10) (15) 17 Dettes à plus d un an (15) (1) SC Bénéfice reporté (20) 13 Réserves disponibles SC (1) 240 Mobilier (1) SD 2409 Amort. Mobilier SC (17) 241 Matériel roulant (1) SD T.V.A.à récupérer (1) (6) (2) (14) (3) (5) Embal. à rendre (2) SD 440 Fournisseurs SD 551 Cpte courant B (12) SD 570 Caisse espèces (1) (9) (18) SD 58 Virements internes 2419 Amor. Mat. roulant (6) (1) SC (2) (3) (5) (9) (10) (11) (12) SC (17) Classe 3 Stocks 451 TVA à payer (14) (1) (4) 340 Marchandises 453 Précomptes retenus (1) (17) SD SC (13) 454 ONSS 349 Réduc. Valeurs actées SC (13) SC 1 1 (19) 455 Rémun. dues SC (13) 489 Embal. consignés SC (4) 19

22 Comptes de résultat Classe 6 Comptes de charges Classe 7 Comptes de produits 604 Achats de march 6094 Variations de stocks (2) (11) (16) SD (3) SD (5) Ventes marchandises 75 Produits financiers SC (4) SC (7) 620 Rémunérations 621 Cotisat. Pat. ONSS (13) SD (13) SD 6302 Amort. sur im. corp. 631 Réd. de valeur / stock (17) SD (19) 1 1 SD 66 Charges exceptionnelles 693 Bénéfice à reporter (18) SD (20)

23 COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Série 20 Leçon 20 c) Balance des comptes N P.C. Libellé des comptes Balance de vérification Balance par soldes Débit Crédit Débit Crédit Capital souscrit Réserves disponibles Bénéfice reporté Dettes à plus d un an Terrains bâtis Mobilier Amortis. sur mobilier Matériel roulant Amortis.sur mat. roul Marchandises Réduct. val. actées Clients TVA à récupérer Emballages à rendre Fournisseurs TVA à payer Précomptes retenus ONSS Rémunérations dues Embal. consignés Compte courant A Compte courant B Caisse espèces Virements internes Achats marchandises Variation des stocks Rémunérations Cotisations patr. Amort. Immob. Corp. Réd. valeur sur stocks Charges except. Bénéfice à reporter Ventes marchandises Produits financiers Totaux

24 Compte de résultat : présentation sous forme de liste n Montant Montant I. Ventes et prestations A. Chiffres d affaires (annexe 12.a) C. Variations des en-cours de fabrication, des produits finis et des commandes en cours d exécution (augmentation + ; réduction - ) C. Production immobilisée D. Autres produits d exploitation (annexe 12.b) II. Coût des ventes et des prestations (-) A. Approvisionnements des marchandises 1. Achats Variations des stocks (augmentation - ; réduction +) B. Services et biens divers C. Rémunérations, charges sociales et pensions (annexe 12.c) D. Amortissements et réductions de valeur sur frais d établissement, sur immobilisations incorporelles et corporelles F. Réductions de valeur sur stocks, sur commandes en cours d exécution et sur créances commerciales (dotations + ; reprises -) (annexe 12.e) F. Provisions pour risques et charges (dotations + ; utilisations et reprises -) (ann. 12.e) G. Autres charges d exploitation (annexe 12.f) III. Bénéfice (Perte) d exploitation IV. Produits financiers 100 A. Produits des immobilisations financières B. Produits des actifs circulants C. Autres produits financiers ( annexe 13.a) V. Charges financières (-) D. Charges de dettes (annexe 13.b) E. Réductions de valeur sur actifs circulants autres que ceux visés sub II,E. (dotations + ; reprises -) (annexe 13.c) F. Autres charges financières (annexe 13.d) VI. Bénéfice courant (perte courante ) avant impôts VII. Produits exceptionnels F. Reprises d amortissement et de réductions de valeur sur immobilisations incorporelles et corporelles G. Reprises de réductions de valeur sur immobilisations financières H. Reprises de provisions pour risques et charges exceptionnels I. Plus-values sur réalisations d actifs immobilisés J. Autres produits exceptionnels (annexe 14) VIII. Charges exceptionnelles (-) F. Amortissements et réductions de valeur exceptionnels sur les frais d établissement, sur immobilisations incorporelles et corporelles G. Réductions de valeur sur immobilisations financières H. Provisions pour risques et charges exceptionnels I. Moins-values sur réalisation d actifs immobilisés J. Autres charges exceptionnelles (annexe 14) IX. Bénéfice (Perte) de l exercice avant impôts X. Impôts sur le résultat (annexe 15) (-) C. Impôts D. Régularisations d impôts et reprises de provisions fiscales XI. Bénéfice (Perte) de l exercice (-) XII. Transfert aux réserves immunisées XIII. Bénéfice (Perte) de l exercice à affecter

25 COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Série 20 Leçon 20 Compte de résultat : présentation sous forme de tableau simplifié Charges COMPTE DE RÉSULTATS Produits 604 Achat de marchandises 6094 Variation des stocks 620 Rémunérations 621 Cotisations patronales 6302 Ammortis. imm. corp. 631 Réduct. de val. sur stock 66 Charges exceptionnelles 693 Bénéfice à reporter Ventes de marchandises 75 Produits financiers Affectations et prélèvements Code n Montant Montant A. Bénéfice (Perte) à affecter 1. Bénéfice (Perte) de l exercice à affecter Bénéfice reporté(perte reportée) de l exercice précédent B. Prélèvements sur les capitaux propres 1. Sur le capital et les primes d émission 2. Sur les réserves C. Dotations aux réserves 1. A la réserve légale 2. Aux autres réserves (+) D. Résultat à reporter Bénéfice à reporter Perte à reporter E. Intervention d associés dans la perte (+) F. Bénéfice à distribuer 1. Rémunération du capital 2. Administrateurs ou gérants (a) (annexe 19) 3. Autres allocataires (a) (+) (-) 23

26 d) Bilan de clôture Actif BILAN DE CLÔTURE Passif Terrains bâtis Mobilier Matériel roulant Marchandises Clients Emballages à rendre Compte courant A Compte courant B Caisse espèces Capital souscrit Réserves disponibles Bénéfice reporté Dettes à plus d un an Fournisseurs Précompte retenus ONSS Rémunérations dues Emballages consignés

27 COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Série 20 Leçon 20 CORRECTION DU TRAVAIL SÉRIE 20 LIVRE JOURNAL N Date N PCMN D C INTITULÉS DES COMPTES MONTANTS Libellés Débit Crédit Terrains bâtis Mobilier Matériel roulant Marchandises Clients Compte courant A Caisse espèces Charges à reporter à Capital souscrit Dettes à plus d un an Fournisseur Ouverture des comptes Loyer à Charges à reporter Report des charges Créances douteuses à Clients Client Henri douteux Achats de marchandises TVA à récupérer Emballages à rendre à Fournisseurs Facture de Dupont Achats de marchandises TVA à récupérer à Fournisseurs Facture de Dansot Communauté française de Belgique ENSEIGNEMENT A DISTANCE

28 Clients à Vente de marchandises TVA à payer Emballages consignés Notre facture n 28 à Gilles Clients à Vente de marchandises TVA à payer Notre facture n 29 à Jonas Banque compte courant Charges d escompte à Clients Extrait compte n 8, paiement de Jonas Achats de marchandises TVA à récupérer à Fournisseurs Note de débit Rémunération et av. soc. divers Cot. patronales d ass. Sociales à Précomptes retenus ONSS Rémunérations Comptabilisation rémunérations Banque compte courant à Clients Paiement clients Virements internes à Caisse espèces Retrait caisse Banque compte courant à Virements internes Extrait compte n 10 - dépôt Fournisseurs à Chèques émis Remise chèque en paiement Chèques émis à Banque compte courant Extrait de compte n 11 chèque encaissé

29 TVA à payer à TVA à récupérer Banque compte courant Extrait de compte n 12 Paiement TVA Précomptes retenus ONSS Rémunérations à Banque compte courant Extrait de compte n 13 Paiement rémunération Variation de stocks à Marchandises Variation stocks marchandises Amortissements sur immobilisation corp. À Amortissement sur mobilier Amortissement sur matériel roulant Amortissement Loyer Charges à reporter à Banque Loyer et rattachement charge Bénéfice à reporter À Bénéfice reporté Affectation du bénéfice TOTAUX

30 D 220 Terrains C D 240 Mobilier C D 241 Mat. roulant C 1) ) ) D 340 Marchandises C D 400 Clients C D 550 Banque C 1) (18 1) 6) 7) (3 (8 (11 SD 1) 8) 11) 13) D 570 Caisse C D 490 Ch. à reporter C D 100 Capital C 1) (12 SD 1) 20) (2 SD (1 (15 (16 (17 (20 SD D 17 Dettes à + 1 an C D 407 Client douteux C D 610 Loyer C (1 3) ) 20) SD D 440 Fournisseurs. C D 604 Ach. march. C D 411 TVA à récup C 14) (1 (4 4) 5) ) 5) (16 SC (5 (9 9) SD 9) 42 D 416 Emb.à rendre C D 700 Vente march. C D 451 TVA à payer C 4) SC (6 (7 16) (6 (7 D 484 Emb. consignés C D 653 Ch. d escompte C D 620 rém et av soc C (6 8) ) D 621 Cot part. C D 453 Précompte ret. C D 454 ONSS C 10) ) (10 17) (10 D 455 Rémunération C D 58 Vir. internes C D 5591 Chèque émis C (10 12) (13 15) (14 D 6094 Var. stocks C D 6302 Amort. Imm. C D 2409 amort mob. C 18) ) (19 D 2419 Amort mat roul C D 693 Bénéf. à report. C D 14 Bénéf. reporté C (19 21) (21

31 BALANCE DES COMPTES N P.C. Libellé des comptes Balance de vérification Balance par soldes Débit Crédit Débit Crédit Capital souscrit Bénéfice reporté Dettes à plus d un an Terrains bâtis Mobilier Amortis. sur mobilier Matériel roulant Amortis.sur mat. roul Marchandises Clients Clients douteux TVA à récupérer Emballages à rendre Fournisseurs TVA à payer Précomptes retenus ONSS Rémunérations dues Embal. consignés Charges à reporter Compte courant Chèques émis Caisse espèces Virements internes Achats marchandises Variation des stocks Loyer Rémunérations Cotisations patr. Amort. Immob. Corp. Charges d escompte Bénéfice à reporter Ventes marchandises Totaux

32 Charges COMPTE DE RÉSULTATS Produits 604 Achat de marchandises 6094 Variation des stocks 610 Loyer 620 Rémunérations 621 Cotisations patronales 6302 Ammortis. imm. corp. 653 Charges d escompte 693 Bénéfice à reporter Ventes de marchandises Actif BILAN DE CLÔTURE Passif Terrains bâtis Mobilier Matériel roulant Marchandises Clients Clients douteux Emballages à rendre Charges à reporter Compte courant Caisse espèces Capital souscrit Bénéfice reporté Dettes à plus d un an Amortissement sur mobilier Amort. sur matériel roulant Fournisseurs Emballages consignés

COURS 470 Série 09. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 09. Comptabilité Générale COURS 470 Série 09 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

COURS 470 Série 07. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 07. Comptabilité Générale COURS 470 Série 07 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

le document justificatif (facture, avoir, reçu, relevé, ticket ) l activité de l entreprise qui est à l origine de l opération.

le document justificatif (facture, avoir, reçu, relevé, ticket ) l activité de l entreprise qui est à l origine de l opération. Le Système d Information Comptable 6 Le traitement des informations comptables 6.1 L information comptable L information comptable externe comporte : la date (le jour de l événement comptable) la nature

Plus en détail

COURS 470 Série 04. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 04. Comptabilité Générale COURS 470 Série 04 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE 1. Pourquoi une comptabilité? 2. Les principes comptables 3. Le plan comptable associatif 4. La tenue de la comptabilité CDOS90-Formations/Juin 2009 1 1 1. POURQUOI UNE COMPTABILITE?

Plus en détail

Comptabilité Générale - Résumé blocus 08. 1. Chapitres 1,2,3 : Bilan, Compte de résultats,

Comptabilité Générale - Résumé blocus 08. 1. Chapitres 1,2,3 : Bilan, Compte de résultats, Comptabilité Générale - Résumé blocus 08 1. Chapitres 1,2,3 : Bilan, Compte de résultats, Fonds de tiers = Provisions + Dettes. Fonds de tiers à long terme = Provisions + Dettes à plus d un an. Capitaux

Plus en détail

COURS 470 Série 17. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 17. Comptabilité Générale COURS 470 Série 17 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

Les bases du modèle comptable

Les bases du modèle comptable Les bases du modèle comptable C H A P I T R E 25 16 SENS ET PORTÉE DE L ÉTUDE Le respect de la normalisation comptable va permettre : une comparaison dans l espace et dans le temps entre entreprises ;

Plus en détail

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Sommaire PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Thème 1 Les notions de patrimoine et d activité de l entreprise 15 1 Bilan de départ simplifié 15 2 Bilans successifs et détermination

Plus en détail

Préface 3. Avant-propos 5. Cadre général du droit comptable en Belgique 15

Préface 3. Avant-propos 5. Cadre général du droit comptable en Belgique 15 Table des matières Préface 3 Avant-propos 5 Cadre général du droit comptable en Belgique 15 1. Le professionnel comptable et fiscal, le réviseur d entreprises : intervenants privilégiés de la société à

Plus en détail

I. Comptabilité générale

I. Comptabilité générale I. Comptabilité générale I.A. Documents de la comptabilité générale : Le bilan Le bilan est un document de synthèse qui récapitule à un moment donné le total des emplois et le total des ressources. Selon

Plus en détail

Le système comptable. Le système comptable Obligations légales. Le système comptable Obligations légales

Le système comptable. Le système comptable Obligations légales. Le système comptable Obligations légales Obligations légales Plan comptable Les documents de synthèse Obligations légales Obligation de tenir une comptabilité : tout commerçant doit tenir une comptabilité de ses recettes et dépenses. il doit

Plus en détail

Chapitre 1. La mise en œuvre du système d information comptable.

Chapitre 1. La mise en œuvre du système d information comptable. Chapitre 1 La mise en œuvre du système d information comptable. L analyse des opérations économiques Missions et rôle de la comptabilité Le système comptable Droit et comptabilité Une entreprise est une

Plus en détail

1. Fonds propres, provisions et impôts différés, dettes à plus d un an

1. Fonds propres, provisions et impôts différés, dettes à plus d un an Plan Comptable Minimum Normalisé (PCMN) des services résidentiels, d accueil de jour et de placement familial pour personnes handicapées Mise à jour au 01.01.2002 1. Fonds propres, provisions et impôts

Plus en détail

THEME 4 : LA PHASE DE VERIFICATION ET DE REGROUPEMENT

THEME 4 : LA PHASE DE VERIFICATION ET DE REGROUPEMENT UFR SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES COURS DE GESTION ANNEE SCOLAIRE 2013-2014 INTERVENANT : Isabelle Kei Boguinard THEME 4 : LA PHASE DE VERIFICATION ET DE REGROUPEMENT SENS ET PORTEE DE L ETUDE

Plus en détail

COMPTE DE RESULTAT BILAN

COMPTE DE RESULTAT BILAN COMPTE DE RESULTAT COMPTE DE RESULTAT Par définition, il permet de déterminer le résultat financier d une date à une autre. Il résulte de la différence entre les recettes et les dépenses réalisées pendant

Plus en détail

Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels

Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels Introduction La mise en situation comprend 2 parties : I La détermination et l imposition du résultat II Les comptes de synthèse

Plus en détail

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------- Le Conseil des Ministres PLAN COMPTABLE DES COLLECTIVITES TERRITORIALES T - UEMOA - I - PRESENTATION DU PLAN COMPTABLE I.1 - Les classes

Plus en détail

Manuel de formation «initiation à la comptabilité» MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS.

Manuel de formation «initiation à la comptabilité» MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS. MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS Sommaire INTRODUCTION PARTIE 1 INITIATION A LA COMPTABILITE 1- règles de base de la comptabilité 2- l activité courante de l

Plus en détail

Cas de synthèse n 1 : Société BIGFLASH SA Bilan d ouverture, journal, grand-livre et balance

Cas de synthèse n 1 : Société BIGFLASH SA Bilan d ouverture, journal, grand-livre et balance Enoncé Cas de synthèse n 1 : Société BIGFLASH SA Bilan d ouverture, journal, grand-livre et balance En date du 1 er juillet N, la société BIGFLASH reprend l activité de distribution de produits de luxe

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

Comptabilité d une RCO. Exemple: la méthode de travail de l ADL de Bernissart

Comptabilité d une RCO. Exemple: la méthode de travail de l ADL de Bernissart Comptabilité d une RCO Exemple: la méthode de travail de l ADL de Bernissart Plan de la présentation Etablir le Budget Comment traiter une dépense (toutes les écritures de la commande au paiement de la

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17

TABLE DES MATIÈRES. I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 Histoire, définition et rôle de la comptabilité... 17 I. La comptabilité : une invention ancienne toujours en évolution... 17 A. Les origines antiques de la comptabilité...

Plus en détail

Comptes de tiers (Classe 4)

Comptes de tiers (Classe 4) Comptes de tiers (Classe 4) Les comptes de tiers, notamment le compte 40 «Fournisseurs et comptes rattachés» et le compte 41 «Clients et comptes rattachés», peuvent être subdivisés pour identifier : les

Plus en détail

Exemple simplifié de liquidation : aspects comptables et fiscaux

Exemple simplifié de liquidation : aspects comptables et fiscaux B ULLETIN DE L'I NSTITUT P R OFESSIONNEL DES C OMPTABLES ET F ISCALISTES A GRÉÉS Exemple simplifié de liquidation : aspects comptables et fiscaux Note préliminaire Cet exemple analyse la dissolution et

Plus en détail

Ta b l e d e s m a t i è r e s

Ta b l e d e s m a t i è r e s Ta b l e d e s m a t i è r e s Avant-propos... 19 première partie les techniques comptables de base du système comptable ohada Chapitre I : Généralités sur le système comptable ohada 23 1. Le droit OHADA...

Plus en détail

COURS 470 Série 19. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 19. Comptabilité Générale COURS 470 Série 19 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

- En fonction de sa nature chaque opération sera enregistrée dans un compte. - Les documents de synthèse : le livre journal

- En fonction de sa nature chaque opération sera enregistrée dans un compte. - Les documents de synthèse : le livre journal RAPPELS : La comptabilité permet : - d enregistrer les entrées et sorties d argent - d informer les adhérents du club et ses partenaires (institutionnels et autres) - de contrôler et de prouver - de prévoir.

Plus en détail

INITIATION A LA COMPTABILITE GENERALE

INITIATION A LA COMPTABILITE GENERALE INITIATION A LA COMPTABILITE GENERALE SOMMAIRE... 5 Première partie : LES FONDEMENTS DU SYSTEME COMPTABLE Chapitre 1 : LE BILAN DE L'ENTREPRISE 9 I. L'ENTREPRISE... 9 II. LE PATRIMOINE... 10 1. Définition...

Plus en détail

BILAN AU 31 DECEMBRE 2012 TABLEAU DES AMORTISSEMENTS AU 31 DECEMBRE 2012 ANNEXE A LA DECLARATION FISCALE DE L'EXERCICE D'IMPOSITION 2013

BILAN AU 31 DECEMBRE 2012 TABLEAU DES AMORTISSEMENTS AU 31 DECEMBRE 2012 ANNEXE A LA DECLARATION FISCALE DE L'EXERCICE D'IMPOSITION 2013 LES AMIS D'ACCOMPAGNER ASBL Rue des Braves, 21 1081 BRUXELLES RPM Bruxelles : BCE BE 0879.434.959 BILAN AU 31 DECEMBRE 2012 TABLEAU DES AMORTISSEMENTS AU 31 DECEMBRE 2012 ANNEXE A LA DECLARATION FISCALE

Plus en détail

Plan Comptable simplifié Elaboration sur base de l A.R. du 12 septembre 1983 fixant la classification minimale d un plan comptable général

Plan Comptable simplifié Elaboration sur base de l A.R. du 12 septembre 1983 fixant la classification minimale d un plan comptable général Deloitte Fiduciaire Kortrijksesteenweg 1146 9051 Gent Belgium Tel. + 32 9 393 75 85 Fax + 32 9 393 75 80 www.deloitte-fiduciaire.be Plan Comptable simplifié Elaboration sur base de l A.R. du 12 septembre

Plus en détail

PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013

PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013 PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013 I L ENTREPRISE ET LA FAMILLE La famille est une entreprise La famille dépend de l entreprise La famille et l entreprise se gèrent de la même manière mais indépendamment

Plus en détail

THEME 3 : LE COMPTE ET LA PARTIE DOUBLE

THEME 3 : LE COMPTE ET LA PARTIE DOUBLE UFR SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES COURS DE GESTION ANNEE SCOLAIRE 2013-2014 INTERVENANT : Isabelle Kei Boguinard THEME 3 : LE COMPTE ET LA PARTIE DOUBLE SENS ET PORTEE DE L ETUDE : Assimiler

Plus en détail

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application avec corrigés Robert OBERT Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Robert OBERT Dunod,

Plus en détail

Le bilan et le compte de résultat

Le bilan et le compte de résultat Le bilan et le compte de résultat L entreprise enregistre un très grand nombre d opérations : cet ensemble considérable d informations doit être résumé et structuré. Deux documents de synthèse sont donc

Plus en détail

CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS 1.1. COMPTE 50 VALEURS MOBILIERES DE PLACEMENT

CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS 1.1. COMPTE 50 VALEURS MOBILIERES DE PLACEMENT 5 CLASSE 5 COMPTES FINANCIERS Les comptes financiers enregistrent les mouvements de valeurs en espèces, chèques, ainsi que les opérations faites avec le Trésor, les banques et les établissements financiers.

Plus en détail

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers Règlement de la Banque d n 92-08 du 17 novembre 1992 Le Gouverneur de la Banque d, Vu la Loi n 88-01

Plus en détail

PARTIE I : Introduction générale à la comptabilité

PARTIE I : Introduction générale à la comptabilité TABLE DES MATIERES PARTIE I : Introduction générale à la comptabilité 1 L entreprise et la comptabilité... 3 1.1 L entreprise... 3 1.2 La comptabilité... 4 2 Le bilan... 5 2.1 La notion de patrimoine...

Plus en détail

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur

Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DCG UE09 INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ - session 2014 Proposition de corrigé 2014 dcg-lyon.fr Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que son auteur DOSSIER 1 NORMALISATION ET RÉGLEMENTATION

Plus en détail

I - Introduction à la comptabilité

I - Introduction à la comptabilité C.Terrier 27/01/2006 1 /19 Initiation à la gestion Quantitative d une entreprise Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des

Plus en détail

ECOLE INDUSTRIELLE ET COMMERCIALE DE WAVRE (EICW)

ECOLE INDUSTRIELLE ET COMMERCIALE DE WAVRE (EICW) ECOLE INDUSTRIELLE ET COMMERCIALE DE WAVRE (EICW) Enseignement supérieur économique / Graduat en Marketing Niveau 1 (Année académique 2003-2004) Notes du cours : Comptabilité générale Professeur : Madame

Plus en détail

Principes et Techniques Comptables 1 er degré

Principes et Techniques Comptables 1 er degré Principes et Techniques Comptables 1 er degré Thème 1601... 4 Séquence thématique 1...4 Séquence thématique 1 > Exercice 1... 4 Séquence thématique 1 > Exercice 1 > Consigne 1... 4 Séquence thématique

Plus en détail

Le tableau de financement

Le tableau de financement 1 ORGANISATION COMPTABLE Le tableau de financement Par Abderraouf YAICH Très souvent, le chef d entreprise s étonne des évolutions disconcordantes de ses résultats qui enregistrent une augmentation de

Plus en détail

Plan comptable minimum normalisé. Rubrique correspondante du schéma complet des comptes annuels

Plan comptable minimum normalisé. Rubrique correspondante du schéma complet des comptes annuels Rubrique correspondante du schéma complet des comptes annuels Actif Passif 1. FONDS SOCIAL, PROVISIONS POUR RISQUES ET CHARGES ET DETTES A PLUS D'UN AN 10. Fonds associatifs 1 I 100 Patrimoine de départ

Plus en détail

4. La méthode comptable

4. La méthode comptable 4. La méthode comptable ACC3001 Comptabilité d entreprise Jennifer Malet Définitions Flux : grandeur économique correspondant à la circulation de produits, de services, de revenus, de monnaie, entre agents

Plus en détail

PROGRAMME. Préambule. Cours : 20 heures (10 séances) TD : 12 heures (8 séances) Document Obligatoire. Bibliographie indicative: Plan Comptable Général

PROGRAMME. Préambule. Cours : 20 heures (10 séances) TD : 12 heures (8 séances) Document Obligatoire. Bibliographie indicative: Plan Comptable Général Claude Guittard Bureau 153 guittard@unistra.fr LICECE 1 UDS 2012/2013 PROGRAMME Cours : 20 heures (10 séances) TD : 12 heures (8 séances) Document Obligatoire Plan Comptable Général Bibliographie indicative:

Plus en détail

LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT. Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris

LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT. Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT Intervenants Janin AUDAS, vice-président de l Ordre des experts-comptables

Plus en détail

DOSSIER I : OPERATION COURANTES

DOSSIER I : OPERATION COURANTES INSTITUT MATAMFEN Examen Blanc 3 e session Mai 2006 Classe : PREMIERE Série : G2 Année scolaire : 2005/2006 Epreuve : T.Q.G Coef : 4 Durée : 4 h 15min Vous êtes stagiaire dans un cabinet comptable à yaoundé.

Plus en détail

DOSSIER 1 OPÉRATIONS COURANTES

DOSSIER 1 OPÉRATIONS COURANTES Session 2012 - INTRODUCTION À LA COMPTABILITÉ Corrigé indicatif Ce corrigé n est qu indicatif et peut contenir des erreurs. DOSSIER 1 OPÉRATIONS COURANTES Partie A - Opérations liées aux achats et aux

Plus en détail

TABLE DES MAT IÈRES. P R O L O g U E T H É O R I E C O M P T A B L E F O N D A M E N T A L E TITRE 1 PRINCIPES COMPTABLES

TABLE DES MAT IÈRES. P R O L O g U E T H É O R I E C O M P T A B L E F O N D A M E N T A L E TITRE 1 PRINCIPES COMPTABLES TABLE DES MAT IÈRES PRÉFACE...23 AVANT- PROPOS DE LA TROISIÈME ÉDITION...27 INTRODUCTION...29 1. TITRE...29 2. STRUCTURE...29 3. PRÉSENTATION DU CADRE NORMATIF...30 4. PARTICULARITÉS GRAPHIQUES DE LA JOURNALISATION...

Plus en détail

INSTRUCTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE M14 TOME 2 - ANNEXES

INSTRUCTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE M14 TOME 2 - ANNEXES 1 INSTRUCTION BUDGETAIRE ET COMPTABLE M14 TOME 2 - ANNEXES Version en vigueur au 1 er janvier 2014. 2 LISTE DES ANNEXES ANNEXE N 1 : Liste des chapitres budgétaires des budgets votés par nature... 3 ANNEXE

Plus en détail

Annexe : Comptes ouverts ou créés dans le projet de plan comptable particulier de l'unedic

Annexe : Comptes ouverts ou créés dans le projet de plan comptable particulier de l'unedic AVIS DE CONFORMITÉ N 95-01 RELATIF AU PLAN COMPTABLE PARTICULIER DE L'UNEDIC Annexe : Comptes ouverts ou créés dans le projet de plan comptable particulier de l'unedic Remarques: Dans la première colonne

Plus en détail

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Soit une société dans la balance d ouverture au 01/01/20n est la suivante :

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Soit une société dans la balance d ouverture au 01/01/20n est la suivante : PRÉSENTATION DU TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS 01 PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS

Plus en détail

Partie III Le PCG (FR GAAP) Comptabilité Financière B. GRAND

Partie III Le PCG (FR GAAP) Comptabilité Financière B. GRAND Partie III Le PCG (FR GAAP) 1 Plan comptable et Système d enregistrement des transactions. 2 LE PLAN COMPTABLE 3 PCG Téléchargeable sur : www.lacompta.org/doc/plancomptable-francais.pdf PCG sur Iphone

Plus en détail

Introduction à la Comptabilité Générale des Entreprises

Introduction à la Comptabilité Générale des Entreprises Introduction à la Comptabilité Générale des Entreprises Structure du cours Introduction à la comptabilité Comptabilité générale et comptabilité analytique: Objectifs, définition et champ d action Du patrimoine

Plus en détail

I.P.C.F. INSTITUT PROFESSIONNEL DES COMPTABLES ET FISCALISTES AGREES

I.P.C.F. INSTITUT PROFESSIONNEL DES COMPTABLES ET FISCALISTES AGREES Plan comptable I.P.C.F. INSTITUT PROFESSIONNEL DES COMPTABLES ET FISCALISTES AGREES PLAN COMPTABLE (*) NOVEMBRE 2009 I.P.C.F. Avenue Legrand 45 1050 BRUXELLES Tél.: 02/626.03.80 Fax: 02/626.03.90 E-mail:

Plus en détail

Comptabilité générale m.ka$h ^^!!

Comptabilité générale m.ka$h ^^!! Journal 1 LE JOURNAL LE JOURNAL, LE GRAND LIVRE, LA BALANCE Au lieu d être présentées dans des comptes schématiques les opérations commerciales sont enregistrées chronologiquement dans un registre appelé

Plus en détail

PREPARATION DES COMPTES ANNUELS. Contrôler et justifier le solde des comptes suivants :

PREPARATION DES COMPTES ANNUELS. Contrôler et justifier le solde des comptes suivants : 1 http://www.boutique.afnor.org/livre/la-comptabilite-en-pratique-des-ecritures-comptables-a-l-interpretation-des-comptes-annuels/article/674901/fa092236 PREPARATION DES COMPTES ANNUELS Contrôler et justifier

Plus en détail

Les ratios financiers de l industrie alimentaire : définitions et évolution comparative à long terme

Les ratios financiers de l industrie alimentaire : définitions et évolution comparative à long terme Commission Consultative Spéciale Alimentation CCE 2005-822 JPT/NB 12 septembre 2005 Les ratios financiers de l industrie alimentaire : définitions et évolution comparative à long terme Le présent document

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE Arrêté du 14 mars 2005 relatif aux comptes du syndicat des copropriétaires NOR : SOCU0412535A Le

Plus en détail

COURS 470 Série 10. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 10. Comptabilité Générale COURS 470 Série 10 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

Une introduction à la comptabilité Bancaire

Une introduction à la comptabilité Bancaire Une introduction à la comptabilité Bancaire Une introduction à la comptabilité bancaire Le Plan I.L organisation du système comptable 1. les techniques et les supports de la comptabilité 2. Le plan comptable

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... III CHAPITRE 1 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX DE LA COMPTABILITÉ ET LE BILAN... 1

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... III CHAPITRE 1 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX DE LA COMPTABILITÉ ET LE BILAN... 1 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... III CHAPITRE 1 LES CONCEPTS FONDAMENTAUX DE LA COMPTABILITÉ ET LE BILAN... 1 QU EST-CE QUE LA COMPTABILITÉ?... 2 Les grandes fonctions de la comptabilité... 2 La distinction

Plus en détail

PARTIE 1 Les principes. fondamentaux de la modélisation comptable

PARTIE 1 Les principes. fondamentaux de la modélisation comptable PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable THÈME 1 Les notions de patrimoine et d activité de l entreprise Sujet 1 Bilan de départ simplifié Question 1 Question 2 Le 1 er octobre

Plus en détail

Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise

Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise 11.1. Notions de comptabilité 11.2. Analyse financière (bilan et comptes de résultat) 11.3. Plan de financement 11.4. Budget

Plus en détail

Pratique du Droit et du système comptable OHADA

Pratique du Droit et du système comptable OHADA Jacques Njampiep Pratique du Droit et du système comptable OHADA Volume 1 : Solutions aux Exercices & Etudes de cas de Comptabilité générale Editions ECC/RFA Du même auteur Déjà parus : Pratique du Droit

Plus en détail

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques Règlement de la Banque d n 09-04 du 23 juillet 2009 Source : www.droit-algerie.com [NB - Règlement de la Banque d n 09-04 du 23 juillet

Plus en détail

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78)

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) 1 ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) Le Président du gouvernement de la Polynésie française, Sur le rapport

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

Les bases de la comptabilité (2)

Les bases de la comptabilité (2) 28 octobre 2009 Les bases de la comptabilité (2) Notions de débit et de crédit Les écritures comptables sont passées selon le système dit "en partie double". Dans ce système, tout mouvement ou variation

Plus en détail

COMPTABILITÉ DES CAISSES DE CRÉDIT MUNICIPAL

COMPTABILITÉ DES CAISSES DE CRÉDIT MUNICIPAL MINISTÈRE DU BUDGET DIRECTION DE LA COMPTABILITÉ PUBLIQUE COMPTABILITÉ DES CAISSES DE CRÉDIT MUNICIPAL PARIS Août 1980 2 MINISTÈRE DU BUDGET PARIS, le 25 août 1980 DIRECTION DE LA COMPTABILITÉ PUBLIQUE

Plus en détail

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE Fiche technique réglementaire Version du 18 juillet 2008 COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE 1. DEFINITION La comptabilité peut être définie comme une technique normalisée d enregistrement des flux (achats

Plus en détail

PLAN COMPABLE MINIMUM NORMALISE des asbl En rouge les modifications de l A.R. du 18 déc. 2012

PLAN COMPABLE MINIMUM NORMALISE des asbl En rouge les modifications de l A.R. du 18 déc. 2012 Page 1 PLAN COMPABLE MINIMUM NORMALISE des asbl En rouge les modifications de l A.R. du 18 déc. 2012 1. FONDS SOCIAL, PROVISIONS POUR RISQUES ET CHARGES ET DETTES A PLUS D'UN AN 10. Fonds de l association

Plus en détail

COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013. OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr

COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013. OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013 OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr Vocabulaire : Débiter un compte signifie inscrire une somme au débit de ce compte Créditer un compte

Plus en détail

LE PLAN COMPTABLE GENERAL (PCG) Découvrir les caractéristiques essentielles du plan de comptes du PCG.

LE PLAN COMPTABLE GENERAL (PCG) Découvrir les caractéristiques essentielles du plan de comptes du PCG. LE PLAN COMPTABLE GENERAL (PCG) Objectif(s) : o Pré-requis : o Modalités : o o Découvrir les caractéristiques essentielles du plan de comptes du PCG. Etre capable de distinguer les comptes de bilan et

Plus en détail

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010 F D C N FDC COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010. ACTIF. PASSIF. RESULTAT 2 BILAN ACTIF CONSOLIDATION durée de l'exercice 12 mois Brut Am.& Prov. ACTIF IMMOBILISE Immobilisations

Plus en détail

Introduction à la comptabilité générale (Tome 1)

Introduction à la comptabilité générale (Tome 1) Abdelmoumen BERJAOUI Docteur en sciences de gestion Professeur habilité à la FSJES, Kenitra Introduction à la comptabilité générale (Tome 1) 1 Sommaire Chapitre libre. Histoire, définition et rôle de la

Plus en détail

SESSION 2011 - BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS E4 : OBLIGATIONS COMPTABLES, FISCALES ET SOCIALES

SESSION 2011 - BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS E4 : OBLIGATIONS COMPTABLES, FISCALES ET SOCIALES SESSION 2011 - BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR COMPTABILITÉ ET GESTION DES ORGANISATIONS E4 : OBLIGATIONS COMPTABLES, FISCALES ET SOCIALES SARL PEINT SOL Barème global sur 80 points Dossier 1 Opérations

Plus en détail

FDC 58 F D C N COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION. DU 01/07/2010 au 30 Juin 2011 . ACTIF . PASSIF . RESULTAT

FDC 58 F D C N COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION. DU 01/07/2010 au 30 Juin 2011 . ACTIF . PASSIF . RESULTAT F D C N FDC COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2010 au 30 Juin 2011. ACTIF. PASSIF. RESULTAT 2 BILAN ACTIF CONSOLIDATION durée de l'exercice 12 mois Brut Am.& Prov. ACTIF IMMOBILISE Immobilisations

Plus en détail

FDC 58 F D C N COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION. DU 01/07/2011 au 30/06/ 2012 . ACTIF . PASSIF . RESULTAT

FDC 58 F D C N COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION. DU 01/07/2011 au 30/06/ 2012 . ACTIF . PASSIF . RESULTAT F D C N FDC COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2011 au 30/06/ 2012. ACTIF. PASSIF. RESULTAT 2 BILAN ACTIF CONSOLIDATION durée de l'exercice 12 mois Brut Am.& Prov. ACTIF IMMOBILISE Immobilisations

Plus en détail

CLASSE 1. COMPTES DES FONDS DE LA SECURITE SOCIALE ET DE PROVISIONS

CLASSE 1. COMPTES DES FONDS DE LA SECURITE SOCIALE ET DE PROVISIONS CLASSE 1. COMPTES DES FONDS DE LA SECURITE SOCIALE ET DE PROVISIONS La classe 1 comprend les comptes du capital propre, des réserves et provisions, et ceux des avances et emprunts à plus d un an, dont

Plus en détail

CHAPITRE III : SYSTEME COMPTABLE

CHAPITRE III : SYSTEME COMPTABLE CHAPITRE III : SYSTEME COMPTABLE Un système comptable est une organisation du travail de la comptabilité caractérisée par : - un enregistrement exhaustif au jour le jour sans retard des informations comptables.

Plus en détail

UE 9 Introduction à la Comptabilité Le programme

UE 9 Introduction à la Comptabilité Le programme UE 9 Introduction à la Comptabilité Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1. Introduction

Plus en détail

GUIDE DIDACTIQUE DU PLAN COMPTABLE DE L ETAT CEMAC TOME 2 RELATIF AUX FONCTIONNEMENT DES COMPTES DIVISIONNAIRES

GUIDE DIDACTIQUE DU PLAN COMPTABLE DE L ETAT CEMAC TOME 2 RELATIF AUX FONCTIONNEMENT DES COMPTES DIVISIONNAIRES COMMUNAUTE ECONOMIQUE ET MONETAIRE DE L AFRIQUE CENTRALE GUIDE DIDACTIQUE DU PLAN COMPTABLE DE L ETAT CEMAC TOME 2 RELATIF AUX DES COMPTES DIVISIONNAIRES Directive n 03/11-UEAC-195-CM-22 relative au plan

Plus en détail

LIASSE FISCALE GESTION DE LA PAIE

LIASSE FISCALE GESTION DE LA PAIE LIASSE FISCALE SAGE EBP B-E-D GESTION DE LA PAIE COMPTABILITE Acciale Formation 119, avenue Charles de Gaulle 08000 CHARLEVILLE-MEZIERES Tél.: 03 24 32 86 26 www.accialeformation.com Contact : carolinelambert@accialeformation.com

Plus en détail

Table des matières. Première Partie Fondement de la comptabilité

Table des matières. Première Partie Fondement de la comptabilité Table des matières Sommaire... V Avertissement... VII Dédicace... IX Reconnaissance... XI Remerciements... XIII Préface... XV Avant- propos... XVII Première Partie Fondement de la comptabilité Chapitre

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 2 : LE COMPTE

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 2 : LE COMPTE COMPTABILITE GENERALE ETAPE 2 : LE COMPTE 1. LE PLAN COMPTABLE GÉNÉRAL ET LES CLASSES La loi impose des règles concernant la présentation et le contenu des documents comptables. Ces règles font l'objet

Plus en détail

Mode d emploi et rappels essentiels avant d utiliser l outil pour tenir sa comptabilité sous Excel

Mode d emploi et rappels essentiels avant d utiliser l outil pour tenir sa comptabilité sous Excel Mode d emploi et rappels essentiels avant d utiliser l outil pour tenir sa comptabilité sous Excel 1. Présentation générale Excel pour tenir sa comptabilité Pour pouvoir utiliser convenablement cet outil,

Plus en détail

DCG session 2010 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DOSSIER 1 : NORMALISATION ET RÉGLEMENTATION COMPTABLE

DCG session 2010 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DOSSIER 1 : NORMALISATION ET RÉGLEMENTATION COMPTABLE DCG session 2010 UE9 Introduction à la comptabilité Corrigé indicatif DOSSIER 1 : NORMALISATION ET RÉGLEMENTATION COMPTABLE 1. Indiquer la signification de ce sigle. ANC : Autorité des normes comptables

Plus en détail

PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS DETAILLE

PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS DETAILLE PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS DETAILLE (Prenant en compte les nouvelles dispositions du règlement N 99-01 du 16 février 1999 relatif aux modalités d établissement des comptes annuels des associations

Plus en détail

L E S A M O R T I S S E M E N T S

L E S A M O R T I S S E M E N T S I - NOTIONS GENERALES : A - Définition : L E S A M O R T I S S E M E N T S L amortissement d un emprunt correspond à un remboursement d argent. L amortissement désigne également l étalement d un coût ou

Plus en détail

L AMORTISSEMENT L AMORTISSEMENT

L AMORTISSEMENT L AMORTISSEMENT L AMORTISSEMENT La plupart des actifs immobilisés se déprécient avec le temps, l'usage ou le changement des techniques Ces diminutions de valeur ne peuvent être saisies que globalement une fois par an,

Plus en détail

Bilan actif. Document fin d'exercice

Bilan actif. Document fin d'exercice Bilan actif Sage 100 Comptabilité i7 pour SQL Server 7.72 Date de tirage 21/10/14 à 19:15:40 Page : 1 Valeurs brutes Amortis. et provisions Immobilisations corporelles 4 267,36 Eu 3 046,29 Eu 1 221,07

Plus en détail

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé Loi1901.com présente : Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé (Prenant en compte les nouvelles dispositions du règlement N 99-01 du 16 février 1999 relatif aux modalités d établissement des comptes

Plus en détail

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE 1 LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10. Capitaux propres 106. Réserves 107. Capital 108. Compte de l'exploitant

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux adps 18 bis rue de bruxelles 75009 paris Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Etats Financiers Bilan Actif adps Edition du 17/03/15 RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 31/12/2014

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2011 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2011 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2011 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE Ce dossier comporte des éléments de corrigé à l attention des correcteurs.

Plus en détail

S.A. actions minimum S.A.

S.A. actions minimum S.A. Pr. SAMIRA BOUNID La société anonyme : La S.A. est commerciale à raison de sa forme, quelque soit son objet. Son capital est divisé en actions négociables représentatives d apports en numéraire (argent)

Plus en détail

2ème Comptabilité Exercice récapitulatif Mars 2009

2ème Comptabilité Exercice récapitulatif Mars 2009 2ème Comptabilité Exercice récapitulatif Mars 2009 FISCALITE DES ENTREPRISES - UF 661 - IMPOT DES SOCIETES 1. Il s agit d une SPRL comptant deux associés gérants dont l un n est pas rémunéré. 2. La société

Plus en détail