FORMATION DOCUMENTATION RÉFLEXION PROGRAMME

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FORMATION DOCUMENTATION RÉFLEXION PROGRAMME"

Transcription

1 FORMATION DOCUMENTATION RÉFLEXION PROGRAMME 2016

2 Répondre aux besoins fondamentaux des très jeunes enfants représente un enjeu éthique considérable puisqu'il s'agit de les aider à se construire et à devenir des personnes. Bernard Golse Président de l'association

3 Sommaire 5 Qui sommes-nous? Un centre de formation, de documentation, de réfl exion 9 Notre offre de formation Le programme en détail 13 Les fondamentaux Découvrir la richesse de l approche piklérienne 43 Les approfondissements Des thématiques ciblées pour enrichir la connaissance des fondamentaux 55 Pour aller plus loin Mieux articuler théorie, clinique et leurs implications dans les pratiques 59 Les journées Prendre le temps de penser ensemble 67 Les soirées-débat Des rendez-vous réguliers pour échanger et débattre 70 Des formations sur mesure Des formations personnalisées 74 Agenda des formations 79 Notre fonds documentaire Approfondir des connaissances et soutenir les pratiques 81 Être adhérent Pourquoi être adhérent? 83 Infos pratiques 2 3

4 Qui sommes-nous? Un centre de formation, de documentation, de réfl exion 4 5

5 L ASSOCIATION PIKLER LÓCZY-FRANCE LÓCZY, UNE EMMI PIKLER PÉDIATRE, SCIENTIFIQUE, PÉDAGOGUE ( ) Au cœur d une époque traversée par la psychanalyse, notamment l école hongroise, et par les courants d éducation nouvelle, Emmi Pikler forge une conception originale du bébé : à partir de ses découvertes sur la capacité de l enfant à réaliser ses acquisitions motrices, à son rythme et de sa propre initiative, elle met en évidence la part active qu il prend dans son propre développement. Dans son travail de pédiatre, elle partage avec les parents son «émerveillement» face aux capacités de leur bébé et les incite à regarder ce qu il sait faire et exprimer. Elle élabore une pédagogie de la prime enfance et s attache à défi nir, au plus près du quotidien, les composantes d un environnement favorable à l émergence et au développement des compétences, parfois insoupçonnées, du tout jeune enfant. UN CENTRE DE FORMATION, DE DOCUMENTATION, DE RÉFLEXION L association Pikler-Lóczy France s adresse aux professionnels de la petite enfance, aux parents et plus généralement à tous les intervenants sociaux concernés par le soin aux personnes en situation de dépendance : des formations adaptées à tous les besoins : stages, journées d'étude, soirées-débats, formations à la demande, accompagnement d'équipes... Apporter des connaissances sur les processus et la dynamique du développement; proposer des outils pour les prendre en compte; soutenir l'articulation entre clinique, théorie et leurs implications concrètes. une documentation de référence : fi lms, ouvrages, articles Approfondir des connaissances, accompagner des réfl exions autour de l'approche piklérienne et soutenir le développement des pratiques. une réflexion qui nourrit notre pratique : rencontres, groupes de réfl exion et de recherche, colloques et symposiums... Partager nos expériences, enrichir notre clinique, accompagner nos pratiques institutionnelles et mettre en lien les concepts fondamentaux de l'approche piklérienne avec d'autres approches telles que la psychanalyse, la neurophysiologie, la pédagogie. NOTRE APPROCHE un regard sur les compétences du bébé...et celles des adultes qui l'accompagnent dans son développement, inspiré par les découvertes d'emmi Pikler et l'expérience de Lóczy, ainsi que par les connaissances actuelles et nos pratiques cliniques une approche dynamique du jeune enfant qui reconnaît : son besoin de construire et de vivre des relations interpersonnelles attentionnées et fi ables la liberté de mouvement et le plaisir d'agir comme moteurs de son développement une philosophie du "prendre soin" qui cherche particulièrement dans le contexte d'aujourd'hui, à : considérer l'enfant comme un réel partenaire dans sa relation avec l'adulte le connaître et le prendre en compte dans son individualité donner du temps et de l'espace à ses rythmes et à ses initiatives accueillir ses manifestations émotionnelles et pulsionnelles tout en soutenant l'intégration des règles sociales soutenir, par la parole et par les gestes, sa découverte et sa compréhension du monde donner toute sa valeur à l'aménagement d'un espace adapté à ses besoins, capacités et intérêts, tout au long de son évolution concevoir un cadre institutionnel qui permette et soutienne cette pratique de soin. CONCEPTION ORIGINALE DE LA VIE EN INSTITUTION Emmi Pikler fonde en 1946, rue Lóczy à Budapest, l Institut qui porte aujourd hui son nom. Elle adapte cette pédagogie du tout jeune enfant à l univers de la pouponnière. Elle conçoit un lieu d accueil préservé des carences et des discontinuités institutionnelles afi n qu il soit un lieu de vie où chaque enfant est pris en compte dans son histoire personnelle et familiale. Les temps de soins corporels sont pensés et organisés comme des occasions privilégiées de rencontre avec chaque enfant. L attention de l adulte à ses manifestations et initiatives l accompagne par la parole et le geste dans la prise de conscience de lui-même. Dans un environnement stable et prévisible, aménagé avec soin, les enfants peuvent déployer l activité autonome nécessaire à leur construction physique et psychique. L équipe, constitue une véritable constellation soignante autour des enfants accueillis et appuie son travail sur l observation continue de chacun d eux. Cette observation partagée est un réel support entre l enfant et l adulte. Elle permet la recherche permanente d ajustements, au plus près des besoins et des intérêts en constante évolution de chaque enfant. 6 Présentation 7

6 L APPROCHE PIKLÉRIENNE AUJOURD HUI L Institut Pikler a, depuis plusieurs années, élargi son champ d expérience clinique avec l ouverture d une crèche et de groupes enfants-parents. Ces expériences et l approche piklérienne du développement du bébé servent de référence à de nombreuses structures d accueil en France et dans plusieurs pays. Cette approche intéresse de plus en plus les parents eux-mêmes. D autres institutions accueillant des personnes en situation de dépendance, dans les champs de la psychiatrie, de la gérontologie ou du handicap, se reconnaissent aussi dans cette conception du soin et de ses implications institutionnelles. NOTRE ÉQUIPE Président : Bernard Golse, pédopsychiatre, psychanalyste Directrice : Miriam Rasse, psychologue clinicienne une équipe administrative et pédagogique à votre écoute Des formateurs, tous praticiens expérimentés et spécialement formés à l approche piklérienne, exerçant dans toute la France. Ils bénéfi cient d'une formation continue, sont accompagnés dans leurs pratiques de formation et approfondissent leurs connaissances et leurs expériences dans des groupes de réfl exion internes. Pour en savoir plus : SEULE NOTRE ASSOCIATION EST HABILITÉE À TRANSMETTRE L'APPROCHE PIKLÉRIENNE, SUR LE TERRITOIRE FRANÇAIS Notre offre de formation Le programme en détail 8 9

7 NOS FORMATIONS LE PUBLIC Dans le contexte actuel, il est urgent de réaffirmer la dimension psychique du prendre soin au quotidien et de soutenir les professionnels dans leur capacité de penser et d'inventer de nouvelles formes d'accueil sans renoncer aux valeurs fondamentales qui les sous-tendent. LE DES FORMATIONS s'appuie sur les connaissances scientifi ques, cliniques, institutionnelles et pédagogiques actuelles dans le champ de la petite enfance. se réfère aux travaux d Emmi Pikler pour : - considérer le bébé, le jeune enfant et tout être humain comme sujet prenant une part active dans son développement et ses apprentissages - prendre en compte la valeur de l activité libre du bébé et son besoin de construire et vivre des relations interpersonnelles attentionnées et fi ables - reconnaître le rôle de l'environnement (social, temporo-spatial, matériel) pour favoriser l'émergence des compétences de chacun et les préserver. - concevoir un cadre institutionnel qui permette et soutienne la qualité du "prendre soin" au quotidien. UNE OFFRE DIVERSIFIÉE des stages sur des thèmes fondamentaux et d' approfondissement des séminaires et cycles de formation, pour aller plus loin des journées d'étude sur une thématique particulière des soirées-débats régulières dans plusieurs régions des formations personnalisées et adaptées aux besoins spécifi ques du terrain des interventions dans des colloques et congrès à la demande ou en partenariat avec d'autres organismes les professionnels ou futurs professionnels de nombreuses disciplines (auxiliaire de puériculture, pédiatre, psychiatre, psychologue, puéricultrice, éducateur, cadre socio-éducatif, responsable d établissement, médecin, élus locaux ) du champ de la Petite Enfance (EAJE, pouponnière, foyer de l enfance, centre maternel, LAEP, PMI, CAMSP, CMP, éducation nationale, école de formation professionnelle initiale ) les parents tout intervenant social concerné par le soin à une personne en situation de dépendance (le bébé, le jeune enfant, l enfant handicapé, la personne âgée ) UNE PÉDAGOGIE DE FORMATION INTERACTIVE mettre en place un cadre dans lequel chacun peut penser, réfl échir et s'exprimer favoriser, dans le groupe, une élaboration individuelle et collective des diverses idées abordées proposer des connaissances et des outils pour les mettre en application expérimenter l'importance de l'observation partagée et en favoriser la pratique soutenir l'articulation entre clinique, théorie, leurs implications et applications concrètes dans les pratiques professionnelles UNE ÉQUIPE DE FORMATEURS nos formateurs sont tous des cliniciens, pluridisciplinaires, exerçant dans des structures accueillant de jeunes enfants, dans différentes régions ils ont reçu une formation de formateurs interne spécifi que à notre approche et à notre pédagogie (clinique, institutionnelle et de formation), bénéfi cient d'une formation continue et sont accompagnés dans leurs pratiques de formation et approfondissent leurs connaissances, partagent et élaborent leurs expériences dans des groupes de réfl exion 10 Nos formations 11

8 fondamentaux Découvrir la richesse de l approche piklérienne 14 TRANSMETTRE L'APPROCHE PIKLÉRIENNE AUX ÉTUDIANTS 15 LES RELATIONS PARENTS-PROFESSIONNELS Convictions pédagogiques des professionnels et choix éducatifs des parents? 16 PENSER L'ENVIRONNEMENT MATÉRIEL POUR PRENDRE SOIN DES ENFANTS EN COLLECTIVITÉ 17 L'APPROCHE PIKLERIENNE, UNE PÉDAGOGIE DU PRÉ-SCOLAIRE 18 ACCUEILLIR UN ENFANT EN POUPONNIÈRE Reconnaitre et prendre en compte les signes de souffrance et les effets de la séparation chez un très jeune enfant 19 COMMENT CULTIVER LE BIEN-VIVRE ENSEMBLE? Enjeux et bénéfi ces d'un accueil individualisé dans un lieu collectif 20 L IMPORTANCE DES PAROLES ADRESSÉES À L ENFANT dans la construction de l'image de soi 21 L'ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS EN STRUCTURE COLLECTIVE Accompagnement et soutien 22 SOINS QUOTIDIENS DE QUALITÉ Pour un développement harmonieux du jeune enfant en collectivité 23 CORPS D'ENFANT, CORPS D'ADULTE Réfl exion sur nos gestes, nos émotions dans notre travail auprès des enfants 24 JOUER LIBREMENT ET GRANDIR EN CONFIANCE Jeux jouets, matériel et attitude de l'adulte 25 UNE PLACE POUR CHACUN DANS UN GROUPE D'ENFANTS D'ÂGES MÉLANGÉS? 26 LIBERTÉ MOTRICE ET ACTIVITÉ SPONTANÉE DU JEUNE ENFANT Un appui précieux pour se construire et rencontrer l'autre apple Retrouvez les stages fondamentaux dans l'agenda récapitulatif pages 74 à 77 à l'aide de l'onglet 27 CONFLITS ET AGRESSIVITÉ ENTRE ENFANTS Comment les comprendre, comment les traiter? 28 ACCOMPAGNER LES TRÈS JEUNES ENFANTS DANS LA DÉCOUVERTE DES LIVRES ET DU RÉCIT 29 SAVOIR FAIRE ET SAVOIR ÊTRE Quelles "attitudes" professionnelles auprès de l'enfant? 30 ACCUEILLIR : ET QUAND LA CULTURE S'EN MÊLE? 31 PIC ET PIC ET COLLÈGU'RAM Faire d'un RAM un vrai lieu d'accueil et d'échanges entre professionnels 32 ACCOMPAGNER LES LIENS ENFANTS-PARENTS EN POUPONNIÈRE 33 CET ENFANT QUI NOUS "DÉBORDE" Enfants diffi ciles, professionnels en diffi culté? 34 GRANDIR AVEC DES LIMITES ET DES REPÈRES Du bon usage des règles et des limites 35 SOUTENIR ET FAVORISER LA MOTRICITÉ LIBRE DE L'ENFANT Au cours de l'activité autonome et pendant les temps de soin 36 BIENVEILLANCE, ATTENTION, RESPECT Leurs traductions dans "l'anodin du quotidien" 37 ACCOMPAGNER L'ENFANT À VIVRE, FORMULER, COMPRENDRE SES ÉMOTIONS 38 QU'EN EST-IL DE LA PERSONNE DE RÉFÉRENCE EN MULTI-ACCUEIL? 39 INTIMITÉ, PUDEUR, SEXUALITÉ Le corps dans la relation adulte-enfants, entre enfants 40 CONNAITRE ET COMPRENDRE LES FONDAMENTAUX DE L'APPROCHE PIKLÉRIENNE 41 DÉVELOPPER EN PMI L'OBSERVATION SOUTENANT LA RENCONTRE BÉBE-PARENTS 42 EN CENTRE MATERNEL, SOUTENIR ET ACCOMPAGNER LE BÉBÉ, SON PARENT ET LEUR LIEN Quel prendre soin pour chacun d'eux et pour les professionnels? 12 Nos formations 13

9 fondamentaux TRANSMETTRE L'APPROCHE PIKLERIENNE AUX ÉTUDIANTS LES RELATIONS PARENTS-PROFESSIONNELS Convictions pédagogiques des professionnels et choix éducatifs des parents? N OUVEAU Les formateurs d'écoles de formation initiale Transmettre "l'approche Piklérienne" à des étudiants en formation aux métiers de la Petite Enfance nécessite des connaissances et des méthodes pédagogiques spécifi ques. La qualité des interactions professionnels-parents contribue largement au sentiment de sécurité et de continuité du jeune enfant accueilli en collectivité et à l accompagnement de la relation enfant-parents. Diana ZUMSTEIN, psychologue assurera la continuité de la formation avec la participation d intervenants spécialisés dont : Catherine PEYROT, formatrice à l école de puériculture Brune. Françoise FAVEL, directrice du CERPE 5 jours (9h30-17h30) 10, 11, 12 février et 9, 10 mars ST430 Connaître les fondamentaux piklériens dans leur complexité. Elaborer une pédagogie de formation et des outils pour aider les étudiants à prendre conscience de leurs représentations de l enfant en développement et de leur rôle auprès de lui, puis à s imprégner de cette approche et de l attitude professionnelle piklériennes. Construire une continuité entre ces apports et le reste du cursus de formation. La conception d Emmi Pikler sur le développement de l enfant. Ses propositions pour un accueil en collectivité ; les risques de malentendus ou de simplifi cations néfastes ; la place de l observation ; les conditions institutionnelles de cet accueil Le bouleversement profond qu implique chez l adulte cette façon d être avec les enfants. Les liens avec d autres courants théoriques et pédagogiques. Les outils pour transmettre, former, permettre une cohérence entre les différents enseignements et dans la conception globale de la formation. apportées par les participants. Nicole SIMON BOGAERS, psychologue Jeanine BEAUCHEF, puéricultrice 4 jours (9h30-17h30) 10, 11 mars et 07, 08 avril ST431 Appréhender les bénéfi ces et les écueils des relations professionnels-parents. Préciser les espaces-temps, la forme et le contenu des échanges. Pouvoir analyser les diffi cultés rencontrées et cheminer vers une amélioration des interactions. Le lien parent-enfant dans la construction de l identité de l enfant et comment faire exister ce lien en l absence des parents. Relation professionnelle et relation parentale ; construction d une attitude professionnelle avec les parents ; soutenir la place des parents et une confi ance mutuelle ; les notions de secret, confi dentialité, alliance. Les moyens et les outils pour des échanges authentiques ; les transmissions aux parents, en équipe. Ce qui s exprime à travers les attitudes, demandes ou reproches des parents ; les différences de conception pédagogique ; les diffi cultés transitoires ou non. Les observations partagées, outils de concertation commune autour de l enfant. apportées par les participants. Travaux de groupe. Synthèses et bilan viendront ponctuer la formation. 14 Nos formations 15

10 fondamentaux PENSER L'ENVIRONNEMENT MATÉRIEL POUR PRENDRE SOIN DES ENFANTS EN COLLECTIVITÉ L'APPROCHE PIKLERIENNE, UNE PÉDAGOGIE DU PRÉ-SCOLAIRE N OUVEAU N OUVEAU Michèle CÉLARIÉ, psychomotricienne Nicole NAVARRO, psychologue 2 jours (9h30-17h30) 16, 17 mars ST433 Garantir une qualité d accueil par des professionnels puis une relation authentique avec un enfant et ses parents est un exercice complexe. Les caractéristiques du cadre matériel et les capacités des professionnels à l ajuster aux besoins de chacun sont des facteurs à étudier dans tout lieu d accueil. Comprendre l importance du cadre matériel des lieux d accueil pour la qualité et la continuité des liens enfants-professionnels-parents. Apprendre à évaluer les besoins, les capacités et les intérêts de chacun ainsi que leur évolution pour ajuster le cadre en conséquence. Savoir élaborer en accueil collectif un espace pour tous et une place pour chacun, tout au long de la journée. Les besoins d un tout jeune enfant et leurs spécifi cités en accueil collectif. Le lien entre cadre matériel et cadre psychique. Un aménagement adapté aux besoins des enfants, dans les différents moments de la journée : repas, sommeil, change, jeux et activités, à l intérieur et à l extérieur. Les particularités de chaque aménagement en fonction des tranches d âge, de la composition du groupe, de la réalité des locaux, de l organisation de la structure, des contraintes de la réglementation Le rôle des professionnels ; le choix et la présentation des jeux et jouets. Etudes de quelques situations concrètes de lieux professionnels des participants. apportées par les participants. Travaux de groupe. Synthèses et bilan viendront ponctuer la formation. Miriam RASSE, psychologue, directrice de l'association Pikler-Lóczy-France Mathilde RENAUD GOUD, psychologue 4 jours (9h30-17h30) 21, 22 mars et 4, 5 avril ST434 Les professionnels de la Petite Enfance se questionnent souvent sur la façon de préparer l enfant à l école maternelle... Favoriser et soutenir la conquête de son autonomie physique et psychique constitue un point d appui fondamental pour son avenir scolaire : cheminer dans ses apprentissages et construire la solidité de son individuation. Comprendre les étapes du processus d autonomisation de l enfant. Son rôle dans la connaissance de soi et la construction du moi. Acquérir les attitudes soutenant l enfant dans ses démarches vers l autonomie. Elaborer les conditions favorables aux manifestations d autonomie. Défi nitions de la vraie et de la fausse autonomie. Les prémices de l autonomie chez le nourrisson : agir par soi-même, reconnaitre et communiquer ses besoins et ses goûts, faire preuve de curiosité. L autonomie dans le développement moteur, intellectuel, affectif et relationnel, social. L espace, le temps, le matériel et les jouets pour une vraie autonomie. Quelles limites et quelles règles pour encadrer l autonomie du jeune enfant? Le rôle de l adulte dans le processus d autonomisation de l enfant. apportées par les participants. Travaux de groupe. Synthèses et bilan viendront ponctuer la formation. 16 Nos formations 17

11 fondamentaux ACCUEILLIR UN ENFANT EN POUPONNIÈRE Reconnaître et prendre en compte les signes de souffrances et les effets de la séparation chez un très jeune enfant COMMENT CULTIVER LE BIEN-VIVRE ENSEMBLE? Enjeux et bénéfi ces d'un accueil individualisé dans un lieu collectif, notamment l'aide sociale à l'enfance et les établissements de placements familiaux Vida MALEK-YONAN, psychologue 3 jours (9h30-17h30) 23, 24 et 25 mars ST435 La séparation et le placement des enfants le plus souvent en urgence, génèrent détresse, angoisse, états dépressifs Il s agit alors de s interroger sur : comment accueillir cet enfant et ses parents, l accompagner à son arrivée et l aider à s installer à la pouponnière comment traiter la séparation afi n qu elle ne soit pas une rupture dommageable comment penser et organiser les temps de retrouvailles de l enfant avec ses parents, et aussi avec ses soignants après un temps de visite ou de sortie Les séparations inscrites dans le développement normal de l enfant de la naissance à 4 ans. Les effets de la séparation sur l enfant : les réactions de l enfant en fonction de son âge et du contexte familial de carence ou de traumatisme. Comment accueillir un bébé ou un jeune enfant qui arrive en urgence, que l on ne connaît pas et qui ne nous connaît pas. Apprendre à identifi er les signes de souffrance qu un tout petit peut manifester. Comment faciliter son «adaptation» dans ce nouvel environnement, afi n qu il puisse prendre appui sur ses ressources et les développer en se sentant reconnu et soutenu? Comment repérer les expressions corporelles, émotionnelles, interactives, ainsi que les signes d apaisement, de détente et de reconstruction lorsqu il peut bénéfi cier de soins suffi samment bons. Prendre soin des moments de vie quotidienne et, aussi, de l arrivée et du départ de l enfant, pour éviter de nouvelles ruptures dans son histoire. Réfl exion sur l organisation institutionnelle, la fonction et le soutien des professionnels qui les rendent possibles. apportées par les participants. Travaux de groupe. Synthèses et bilan viendront ponctuer la formation. Diana ZUMSTEIN et Virginie NAULLET, psychologues 4 jours (9h30-17h30) 29, 30 mars et 23, 24 mai ST436 Comment favoriser la socialisation à un âge où le petit enfant est surtout préoccupé de lui-même? Comment lui assurer sa place au sein d un groupe, l aider à intégrer les attitudes nécessaires à un vivre ensemble harmonieux, tout en prenant en compte ses émotions, sa singularité, son besoin d un soin individualisé et la nécessité de favoriser une réelle autonomie chez chacun? Comprendre la nécessité de concilier individuel et collectif pour un bon développement de l enfant et une vie en groupe paisible et enrichissante. En tant que professionnel, trouver sa place et son rôle dans ce double mouvement de soutien de l individualisation et de la socialisation des enfants. Développer ses compétences en ce domaine. Les notions d autonomie physique et psychique, les processus d individualisation et de socialisation du jeune enfant. Espaces personnels et espaces collectifs, place de chacun et rencontres avec les autres, communication entre enfants, s intégrer au sein d un groupe. Les conditions favorables et défavorables au développement personnel et social de chaque enfant. L accompagnement de l individuation et de la socialisation de l enfant par l adulte, dans les rencontres personnalisées adulte-enfant, dans les activités libres, accompagnées, dans les rencontres entre enfants, ludiques ou confl ictuelles, dans l intégration de règles sociales apportées par les participants. Travaux de groupe. Synthèses et bilan viendront ponctuer la formation. 18 Nos formations 19

12 fondamentaux L'IMPORTANCE DES PAROLES ADRESSÉES À L'ENFANT dans la construction de l'image de soi L'ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS EN STRUCTURE COLLECTIVE Accompagnement et soutien Véronique SZTARK, psychologue Catherine SERRE, éducatrice de jeunes enfants Bien avant de parler, le petit enfant est réceptif et sensible à la parole de l adulte. Celle-ci joue un rôle déterminant dans la construction, le climat et la qualité de la relation adulte-enfant. Elle est indispensable au développement de la vie psychique et de l'image de soi de l enfant. Il est donc nécessaire de réfl échir à comment parler avec les enfants. Acquérir des connaissances sur les modes d expression du jeune enfant. Comprendre l impact des paroles adressées aux enfants. Apprendre comment dialoguer avec un petit enfant. Tous les professionnels E.J.E Olivier GILLY, éducateur de jeunes enfants 3 jours (9h30-17h30) Le métier d E.J.E a beaucoup évolué au cours des dernières décennies. Il est donc nécessaire de se questionner sur leur nouvelle identité professionnelle, leur fonction, leur place et reconnaissance au sein des équipes. Réfl échir à la spécifi cité pédagogique de l EJE, ses outils et son cadre d intervention Approfondir les notions qui sous-tendent ses interventions pédagogiques et l organisation de l accueil. Développer des stratégies pour devenir un soutien des professionnels dans une équipe pluridisciplinaire, en référence à un projet pédagogique défi ni. 3 jours (9h30-17h30) 30, 31 mars et 1 er avril ST437 Les modes de communication du bébé. Les différentes catégories de messages verbaux de l adulte, leurs formes, l'intention de celui qui parle et les intentions que l'on prête à l'enfant. Langage verbal et communication corporelle, la parole et le geste. Le dialogue, source de sécurité chez l'enfant, de confi ance en lui-même et en l adulte, stimulant pour son développement apportées par les participants. Travaux de groupe. Synthèses et bilan viendront ponctuer la formation. 6 avril, 11 mai et 08 juin ST439 Les besoins des jeunes enfants accueillis en structure collective : sécurité affective, activité autonome, continuité Le cadre institutionnel favorisant la prise en compte de ces besoins et le développement d'attitudes professionnelles adéquates : aménagement de l espace, déroulement des journées, la personne de référence La fonction, la place et les tâches de l éducateur de jeunes enfants dans un quotidien partagé. Le travail avec l équipe, ressource pour le travail de régulation et pour faire vivre le projet pédagogique. Le rôle de l EJE dans l accompagnement des professionnels auprès des enfants. Le rôle de l observation partagée dans les échanges entre les professionnels, avec les parents. L accompagnement et le soutien des EJE dans leur mission. Le travail s'articulera autour d'apports théoriques, et d'échanges interactifs à partir de situations concrètes apportées par les participants. Synthèses et bilan viendront ponctuer la formation. 20 Nos formations 21

13 fondamentaux SOINS QUOTIDIENS DE QUALITÉ Pour un développement harmonieux du jeune enfant en collectivité N OUVEAU CORPS D'ENFANT, CORPS D'ADULTE Réfl exion sur nos gestes, nos émotions dans notre travail auprès des enfants Son observation des interactions mère-bébé avait convaincu Emmi Pikler que la qualité des soins à l enfant était fondamental pour son développement, qu il vive en famille ou soit accueilli en collectivité. Mais que signifi e un soin de qualité? Le jeune enfant communique essentiellement avec son corps son bien-être, ses émotions, ses malaises. Et il est particulièrement réceptif au langage non verbal des adultes : la façon de se pencher vers lui, la douceur des gestes, la tonalité de la voix Par ailleurs, le corps de l'adulte est fortement mobilisé dans ses rencontres avec les tout petits. Comment prendre soin des enfants, en prenant soin de soi? Nicole SIMON-BOGAERS, psychologue 3 jours (9h30-17h30) 11, 12, 13 avril 2016 Clremont-Ferrand 560 ST441 Comprendre l importance des soins dans le développement de l enfant. S imprégner du prendre soin piklérien dans tous ses aspects. Concevoir son application en accueil collectif. L impact sur l enfant des temps de soins et l importance de leur qualité dans le développement moteur, affectif, relationnel. Les soins du corps, les repas, les accompagnements à l endormissement, des temps pour favoriser le sentiment de compétence, une image de soi positive, une vraie autonomie, une socialisation de qualité. La communication du bébé avant la parole au cours des soins. Un aménagement de l espace avec du matériel et des jouets spécifi ques et évolutifs : un mode de soin ignoré. Les soins en accueil collectif pour une sécurité affective de l enfant séparé de ses parents, des repères pour lutter contre la confusion de la collectivité : une occasion individualisée de rencontres du professionnel avec un enfant partenaire dans le soin. L organisation du travail des professionnels favorisant un «prendre soin» piklérien pour les enfants, les parents, les professionnels et leurs relations. apportées par les participants. Travaux de groupe. Synthèses et bilan viendront ponctuer la formation. Agnès CONTAT, psychomotricienne 3 jours (9h30-17h30) 2, 3 et 4 mai ST444 Apprendre à observer, accueillir et répondre aux manifestations corporelles de l enfant. Parvenir à concilier confort de l enfant et de l adulte pour une vraie rencontre adulteenfant et des soins de qualité. Comprendre et répondre de manière constructive aux manifestations de l enfant qui réjouissent et contentent mais aussi déroutent, agacent, fatiguent, inquiètent. Les notions de dialogue corporel, de crispation et de détente et leur importance dans les moments de rencontre adulte-enfant. Les gestes et paroles adressés à l'enfant favorisant sa perception de lui-même, contribuant à la construction de l image du corps, de l'estime de soi. Les moyens pour pallier les «risques du métier» : postures inconfortables, répétitions de nombreux portages quotidiens, etc. qui déclenchent si fréquemment tensions, maux de dos, précipitation, épuisement. Sur ces différentes questions, les participants seront sollicités afi n d apporter des témoignages concrets sur des situations vécues dans leur quotidien. Celles-ci seront également travaillées à partir d'observations de fi lms, de mises en situation, de propositions de jeux corporels. Synthèses et bilan viendront ponctuer la formation. 22 Nos formations 23

14 fondamentaux JOUER LIBREMENT, GRANDIR EN CONFIANCE Jeux, jouets, matériel et attitude de l'adulte UNE PLACE POUR CHACUN DANS UN GROUPE D'ENFANTS D ÂGES MÉLANGÉS? N OUVEAU N OUVEAU Régine DEMARTHES, psychologue Lucy WARREN, éducatrice de jeunes enfants - infi rmière 5 jours (9h30-17h30) 12, 13 mai et 22, 23, 24 juin ST445 Cette question est fondamentale quand on s occupe d enfants car leurs temps d activités participent de manière très signifi cative à leur bien-être et à leur développement. Comprendre les fonctions du «être actif» et des activités pour les enfants de 18 mois à 3 ans. Concevoir les différents rôles de l adulte auprès de l enfant en activité. Apprendre à adapter l espace de jeu et l attitude de l adulte aux besoins spécifi ques de chacun en tenant compte des caractéristiques du lieu d accueil. Les divers modes d activité chez le jeune enfant et leurs intérêts spécifi ques : activités libres, activités accompagnées. Le rôle de l activité autonome dans la construction de la personne et des apprentissages. Le choix de l activité et les fonctions de l adulte, selon l âge de l enfant, le moment de la journée, dans des groupes d âges homogènes ou d âges mélangés. Le cadre, les règles et les limites dans l activité. apportées par les participants. Travaux de groupe. Synthèses et bilan viendront ponctuer la formation. Sylvie LAVERGNE, psychomotricienne 2 jours (9h30-17h30) 17 et 18 mai ST446 Comment concilier des rythmes et des besoins aussi bien spécifi ques que différents, s'alternant entre temps de soins et temps de jeux? Cette question est fondamentale quand on s occupe de petits enfants entre quelques mois et 3 ans dans un même espace de vie. Différencier les besoins du jeune enfant, dans sa première, deuxième et troisième année. Articuler la prise en charge individuelle, l'organisation de la journée et leurs conditions favorables. Penser le déroulement du quotidien des enfants en groupe d'âges mélangés. L alternance temps de soins / temps de jeux, les repères de personnes, de temps et d'espace dans l'évolution du développement des 3 premières années. L'organisation d un soin individualisé (repas, change, sieste). Les notions de personne de référence, de places, de tour de rôle. Les notions de motricité libre, d activité autonome et accompagnée. Se connaître individuellement pour aller à la rencontre des autres. Les objets, jeux et jouets dans l'aménagement de l'espace, propres à chaque tranche d'âge, dans un groupe d'enfants d'âges mélangés. L'observation, au service d'une connaissance précise et évolutive de l'enfant et des conditions favorables de vie collective d'un groupe d enfants d âges hétérogènes. La cohérence pédagogique de l'équipe face aux besoins différents des enfants. Le lien professionnels-parents, le contenu des échanges tant au niveau du développement individuel de l'enfant que de sa socialisation. Cette formation interactive, basée sur des apports théoriques et cliniques sera illustrée par de séquences vidéo et des diaporamas. Les situations apportées par les participants aideront à écouter, partager et analyser des situations concrètes. Synthèses et bilan viendront ponctuer la formation. 24 Nos formations 25

15 fondamentaux LIBERTÉ MOTRICE ET ACTIVITÉ SPONTANÉE DU JEUNE ENFANT Un appui précieux pour se construire et rencontrer l'autre CONFLITS ET AGRESSIVITÉ ENTRE ENFANTS Comment les comprendre, comment les traiter? Nicole NAVARRO et Agnès SZANTO-FEDER, psychologues 4 jours (9h30-17h30) 19, 20 mai et 2, 3 juin ST447 Apprendre comment offrir au bébé, en famille ou en institution, les moyens de développer une motricité harmonieuse aux différentes étapes de son évolution. Concevoir les liens entre liberté motrice/activité spontanée et prise de conscience de son corps, développement de sa personnalité. Appréhender l impact de la liberté motrice du petit dans la qualité de la construction de ses relations avec l adulte ou les autres enfants. L évolution des capacités motrices chez l enfant : la vie à l horizontale, les premiers déplacements, la «verticalisation», le rythme personnel d évolution, les coordinations motrices, une motricité harmonieuse, le schéma corporel, l image de soi. La naissance du sentiment d effi cacité et de confi ance en soi. L'attitude de l'adulte vis-à-vis de la liberté motrice de l enfant au cours des soins et dans les moments de jeu. Etre partenaire actif, coopérant et l impact de ce vécu sur la socialisation. Les conditions favorables à la liberté motrice. apportées par les participants. Travaux de groupe. Synthèses et bilan viendront ponctuer la formation. 4 Miriam RASSE, psychologue, Directrice de l'association Pikler-Lóczy-France Lucy WARREN, éducatrice de jeunes enfants - infi rmière 4 jours (9h30-17h30) 25, 26 mai et 30, 31 mai 2016 Lyon 740 ST440 Choisir l attitude à adopter quand deux enfants se disputent un jouet ou qu un autre mord le compagnon qui le croise fait partie des tâches complexes des professionnels en lieu d accueil. Pour éviter de se sentir démuni face à ces phénomènes et à leur éventuelle multiplication, il est important de comprendre ces comportements et de réfl échir aux interventions pertinentes susceptibles d y remédier. Comprendre la nature des confl its et des comportements agressifs chez le tout jeune enfant. Elaborer des modes d intervention ajustés à chaque situation. Apprendre comment prévenir les comportements agressifs. Les notions d agressivité et de violence, l expression pulsionnelle, la frustration, la fonction structurante du confl it Les multiples facteurs aggravant ou apaisant les confl its et l agressivité. La gestion par l adulte des différentes sortes de confl its ou de comportements agressifs : attitudes de l adulte, introduction des règles et des limites, le travail d'équipe. apportées par les participants. Travaux de groupe. Synthèses et bilan viendront ponctuer la formation. 26 Nos formations 27

16 fondamentaux ACCOMPAGNER LES TRÈS JEUNES ENFANTS DANS LA DÉCOUVERTE DES LIVRES ET DU RÉCIT SAVOIR FAIRE ET SAVOIR ÊTRE Quelles "attitudes" professionnelles auprès de l'enfant? Sylvie JOUFFLINEAU, coordinatriceformatrice de l'association Lire à voix haute en Normandie avec la participation de Bernard GOLSE, pédopsychiatre et psychanalyste 3 jours (9h30-17h30) 31 mai, 01 juin et 05 octobre ST450 La place du livre et des récits dans la petite enfance est aujourd hui de plus en plus reconnue mais son mode d introduction auprès des plus jeunes est un art qui s apprend. Comprendre la place des livres et du récit dans le développement du jeune enfant. Penser les conditions favorisant cette découverte du livre et du récit. Elaborer un projet autour du livre adapté à son public et à son espace d intervention. Pourquoi «lire» des livres à de très jeunes enfants? L importance du récit. Comment les adultes accompagnent cette découverte : l'installation des uns et des autres, choix et présentation des livres, «l écoute en mouvement» du très jeune enfant, la mise en place d un dispositif de lecture individualisée au sein du groupe. La littérature jeunesse, une littérature à part entière : quels albums choisir pour les très jeunes enfants? Comment constituer un fonds de livres destinés aux plus jeunes? Concevoir et penser le cadre spatial, temporel pour favoriser cette découverte. Mettre en place un projet «Livres et petite enfance» au sein de sa structure : penser ce projet et réfl échir à sa défi nition ; les objectifs ; les acteurs de terrain et les partenaires ; le contenu des séances : temps de lectures partagées / observations / temps d échanges et prises de notes à l issue des lectures ; les moyens humains, matériels requis ; l évaluation. Atelier partagé de lectures à voix haute d albums jeunesse avec les participants. Expérimenter l acte de lire devant d autres adultes : parents, collègues, professionnels. La formation est interactive, à partir d'exposés théoriques et pratiques. Exploration de livres pour jeunes enfants. Claire BELARGENT, psychologue 3 jours (9h30-17h30) DATE ET VILLE 15, 16, 17 juin 2016 ST Patrick MAUVAIS, psychologue 3 jours (9h30-17h30) DATE ET VILLE 5, 6, 7 oct Montpellier ST En partenariat avec la FNEJE 38 Véronique SZTARK, psychologue 3 jours (9h30-17h30) DATE ET VILLE novembre 2016 (dates à préciser) Grenoble ST Approfondir ses connaissances sur les capacités du très jeune enfant et les processus d'apprentissage précoces. Evaluer en quoi elles amènent à modifi er la façon de faire, d'être et de parler à l'enfant. Préciser les attitudes professionnelles à développer, au-delà des modes de faire et dans une différenciation claire des attitudes parentales. Repérer les conditions qui permettent leur émergence, leur maintien dans la durée au sein d'une équipe et leur soutien au quotidien. La notion de respect au quotidien pour chaque enfant et sa famille. Le plaisir du professionnel à entrer en contact avec l enfant, le plaisir d'être ensemble. L intérêt soutenu pour ce que chaque enfant manifeste et exprime, pour son développement et l'évolution de sa situation familiale. La disponibilité psychique favorisant une attitude chaleureuse, empathique et observante. Les facteurs facilitant cette disponibilité psychique : une organisation du travail précise et cohérente, un cadre contenant et sécurisant, un accompagnement au quotidien avec des espaces de parole et des temps de partage d'observations en équipe. Des situations concrètes seront analysées pour voir comment accueillir ce qui vient de l'enfant, ses émotions, ses manifestations, ses initiatives et ses choix et comment ajuster les propositions qui lui sont faites, notamment dans les situations de débordements émotionnels, de confl its entre enfants. La formation est interactive, basée sur des apports de connaissances théoriques et cliniques illustrés de séquences de fi lms. Analyse de situations apportées par les participants. Travaux de groupe. Synthèses et bilan viendront ponctuer la formation. 28 Nos formations 29

17 fondamentaux ACCUEILLIR : ET QUAND LA CULTURE S'EN MÊLE? PIC ET PIC ET COLLEGU'RAM Faire d'un RAM un vrai lieu d'accueil pour les enfants et d'échanges entre professionnels Claudie CHEBOLDAEFF, psychopédagogue Anne-Laure FERTE, psychologue Des manipulations vigoureuses du bébé, des pratiques magico-religieuses des modes de maternage différents peuvent étonner, dérouter, fasciner, heurter Comment mieux comprendre leur valeur pour les parents et leurs enfants afi n de mieux accueillir l'autre dans sa différence et favoriser la rencontre? A partir de l'étude de pratiques de maternage en vigueur dans des contextes culturels divers seront abordés les thèmes suivants : Responsables de RAM Patricia BONDEELLE-LEYTER, éducatrice de jeunes enfants Isabelle FOUQUET, psychomotricienne La multiplicité des attentes vis-à-vis des Relais Assistants Maternels appelle une réfl exion de leurs animateurs sur leurs propres missions : quelles priorités se donner pour accompagner le travail des assistants maternels dans l accueil de l enfant et de sa famille? Quels objectifs se fi xer et quelle organisation peut faciliter leur réalisation? Comment bien comprendre et soutenir les intérêts de chaque protagoniste, parents et professionnels, tout en situant toujours l'enfant au centre de toutes les actions engagées? 3 jours (9h30-17h30) 29, 30 juin et 1 juillet ST454 La culture comme enveloppe pour le psychisme. Son importance dans la construction de la personnalité et son impact sur le développement de l'enfant. Les mécanismes de transmission de la culture et le rôle fondamental du groupe en cet endroit. Culture et histoire personnelle ou comment chacun s'approprie sa culture de façon strictement personnelle. Les pratiques de maternage comme permettant l'inscription symbolique de l'enfant dans son groupe social. Les enjeux de la migration et ses effets. Les mécanismes à l'œuvre dans la rencontre avec l'autre différent de soi : entre attrait, fascination, idéalisation, crainte et rejet Comment prendre de la distance par rapport à nos propres références culturelles de façon à être à même de mieux accueillir le point de vue de l'autre dans sa spécifi cité, dépasser ces mouvements de façon à développer notre écoute? La prise en compte de la culture d'origine de l'enfant par les professionnels : intérêts et limites ; travail d'équipe et soutien au personnel. 3 jours (9h30-17h30) 14, 15 et 16 septembre ST455 Repérer les différentes attentes vis-à-vis des Relais Assistants Maternels. Penser les différents temps de rencontre avec les assistants maternels et les parents : accueils collectifs, entretiens individuels, réunions, information, sensibilisation, «médiation». Organiser les accueils collectifs des enfants et assistants maternels : objectifs des séances, aménagement du temps et de l'espace, choix du matériel et accompagnement des temps d activité. Préciser la dimension pédagogique du rôle de l'animateur responsable du RAM et l'intérêt de l'observation pour connaître le jeune enfant. Comment sensibiliser les assistants maternels à l observation? Comment faire de l observation commune un outil de travail pour l accompagnement et le soutien des assistants maternel. Identifi er les besoins et les diffi cultés rencontrées par chacun : enfant, parents, professionnel, à l occasion de l accueil. et clinique illustrés de séquences de fi lms. Analyse de situations apportées par les participants. Travaux de groupe. Synthèses et bilan viendront ponctuer la formation. apportées par les participants. Travaux de groupe. Synthèses et bilan viendront ponctuer la formation. 30 Nos formations 31

18 fondamentaux ACCOMPAGNER LES LIENS ENFANTS-PARENTS EN POUPONNIÈRE N OUVEAU CET ENFANT QUI NOUS "DÉBORDE" Enfants diffi ciles, professionnels en diffi culté? Cette formation est destinée aux professionnels de pouponnière et de l'ase Anne JAMET et Claire BELARGENT, psychologues 4 jours (9h30-17h30) 15, 16 sept. et 11, 12 oct ST476 Aujourd'hui la pouponnière à une double mission de protection de l'enfant et de soutien à la parentalité. Comment poursuivre ces deux objectifs qui peuvent paraître paradoxaux pour les professionnels? Quel travail peut-on mener tout au long du placement de l'enfant pour réduire les effets de la séparation et soutenir la fonction parentale? Comment articuler et harmoniser les pratiques de soins institutionnels à l'enfant et d'accompagnement des parents? Comment les professionnels peuvent-ils rendre vivants les liens propres à chaque enfant et sa famille, en dépit des discontinuités et de l'imprévisibilité des rencontres? Mieux comprendre les problématiques familiales rencontrées en pouponnière. Accueillir - évaluer -accompagner : clarifi er la complexité du travail auprès des parents et se doter d'outils que l'on peut partager en équipe pluridisciplinaire. Réfl échir au soutien de l'enfant dans ses liens avec ses parents, au quotidien, y compris en leur absence. La parentalité : ses dysfonctionnements, les effets sur le développement de l'enfant et sur les interactions enfants-parents-professionnels. Les modalités d'accueil des parents, les objectifs et les limites du travail d'accompagnement qui peut leur être proposé. Les conditions nécessaires pour pouvoir penser et organiser le déroulement des visites : leur cadre, la préparation et l'accompagnement de la rencontre ; le rôle de l'observation et le travail d'équipe ; le travail en partenariat et en réseau. Le soutien des liens de l'enfant avec ses parents, dans son unité de vie. Isabelle DELIGNE, médecin en crèches et PMI 4 jours (9h30-17h30) 22, 23 sept. et 13, 14 oct ST456 Agitation, pleurs, agressivité, opposition, diffi cultés de sommeil ou d'alimentation Comment accompagner les uns et les autres quand ces comportements s installent et mettent à mal le savoir-faire des professionnels et les compétences parentales? Comprendre ce que les enfants vivent et expriment à travers ces comportements. Pouvoir accueillir les émotions des enfants, des adultes (professionnels et parents) dans ces situations diffi ciles et les confl its que cela génère parfois. Prévenir, apaiser, traiter ces situations complexes. Les besoins fondamentaux de l enfant ; ses modes d expression ; sa vulnérabilité ; les origines de son mal-être. L observation, un outil pour mieux analyser ces comportements et faire des propositions adaptées. La construction d une alliance entre parents et professionnels autour de l enfant en diffi culté, avec les capacités de chacun à y faire face. L élaboration d un dispositif accompagnant ces enfants, leurs parents et les professionnels. apportées par les participants. Travaux de groupe. Synthèses et bilan viendront ponctuer la formation. et cliniques illustrés de séquences de fi lms. Analyse de situations apportées par les participants. Synthèses et bilan viendront ponctuer la formation. 32 Nos formations 33

19 fondamentaux GRANDIR AVEC DES LIMITES ET DES REPÈRES Du bon usage des règles et des limites SOUTENIR ET FAVORISER LA MOTRICITÉ LIBRE DE L ENFANT au cours de l activité autonome et pendant les temps de soin N OUVEAU Faire sienne une règle énoncée par l'adulte est pour un petit enfant une entreprise compliquée. La vie collective, source de multiples règles, rend leur acquisition particulièrement ardue. Elle complexifi e l accompagnement des enfants dans ce processus alors que c est un des aspects importants de l aide à la socialisation. Qu il joue ou qu il soit en soin avec l adulte, le petit enfant fait appel en permanence à ses compétences motrices. Reconnaître la valeur de cette activité libre spontanée et comprendre en quoi elle modifi e les interactions enfant-adulte ouvrent vers une nouvelle pédagogie de la prime enfance. Agnès LUCAS, psychologue Geneviève DEBARD, éducatrice de jeunes enfants 4 jours (9h30-17h30) 28, 29 sept. et 3, 4 nov ST458 Comprendre la place de l intégration des règles et des limites dans le développement du jeune enfant. Elaborer des stratégies soutenant l enfant dans cet apprentissage. Savoir analyser et trouver des solutions pertinentes dans les situations où les adultes s'épuisent dans des répétitions incessantes de la règle face à des enfants qui ne cessent de transgresser. Le besoin d'affi rmation de soi, le processus d'intégration des règles et des interdits qui nécessite du temps, une certaine maturation et un accompagnement adapté. Des exigences à la mesure des capacités de l enfant. La négociation dans le développement de la socialisation. Les différences entre règles, limites et interdits ; quand, comment et lesquels mettre en place, dans un lieu d'accueil? Les facteurs soutenant l enfant dans cet aspect de la socialisation : gestes et paroles des adultes, cohérence dans les modes d'intervention des différents professionnels, organisation de vie et environnement favorables. apportées par les participants. Travaux de groupe. Synthèses et bilan viendront ponctuer la formation. Sylvie LAVERGNE, psychomotricienne Carmen MORALES, puéricultrice 4 jours (9h30-17h30) 3, 4 octobre et 16, 17 novembre ST459 Découvrir le concept de motricité libre dans tous ses aspects. Déterminer les conditions favorables à son épanouissement. Comprendre l infl uence de cette liberté de mouvements sur le développement et la personnalité de l enfant ainsi que sur ses relations. Les notions de motricité libre, de postures et déplacements, de rythme de développement. L impact sur son développement de cette liberté offerte à l enfant. Le positionnement de l adulte : respect de cette liberté sans pour autant être dans un laisser faire, partenariat, coopération. La motricité spontanée lors du repas, du change, de l habillage, de l accompagnement au sommeil. Les éléments favorables à son épanouissement : installation de l enfant, aménagement de l espace, objets et jouets proposés. apportées par les participants. Travaux de groupe. Synthèses et bilan viendront ponctuer la formation. 34 Nos formations 35

20 fondamentaux BIENVEILLANCE, ATTENTION, RESPECT leurs traductions dans "l'anodin du quotidien" N OUVEAU ACCOMPAGNER L'ENFANT À VIVRE, FORMULER, COMPRENDRE SES ÉMOTIONS N OUVEAU Miriam RASSE, psychologue, directrice de l'association Pikler-Lóczy-France Geneviève DEBARD, éducatrice de jeunes enfants 4 jours (9h30-17h30) 10, 11 octobre et 14, 15 novembre ST465 Emmi Pikler a mis scientifi quement en évidence que le jeune enfant, bien que dépendant, peut contribuer activement à son propre développement. La pédagogie insolite qu elle a élaboré à partir de ce constat favorise chez l enfant en collectivité son épanouissement en tant que sujet et être social. Comprendre la conception piklérienne du jeune enfant et de son mode de développement. S imprégner de cette pédagogie de la prime enfance, du prendre soin. Concevoir son application en accueil collectif. La curiosité innée du bébé, la vraie autonomie, la communication du bébé avant la parole, les processus d apprentissage, le développement du sentiment de compétence. Les soins, une occasion individualisée de rencontres professionnel-enfant dans un groupe, un enfant partenaire dans le soin dans un temps et un espace particulier. Un aménagement de l espace avec du matériel et des jouets spécifi ques et évolutifs. La pédagogie piklérienne en accueil collectif : une sécurité affective de l enfant séparé de ses parents, des repères pour lutter contre la confusion de la collectivité, la place de chacun et le respect de ses singularités, un vivre ensemble avec les autres. L organisation du travail des professionnels favorisant un «prendre soin» piklérien pour les enfants, les parents, les professionnels et leurs relations. apportées par les participants. Travaux de groupe. Synthèses et bilan viendront ponctuer la formation. Elisabeth SCHEURER, psychologue 3 jours (9h30-17h30) 12, 13, 14 octobre ST462 Parmi les nombreuses acquisitions dans l enfance, la capacité de vivre ses émotions sans en être envahi est un domaine où le soutien de l adulte est particulièrement indispensable. Comment accueillir et accompagner le plaisir, la joie, la surprise mais aussi l excitation, la colère, la peur, la tristesse, la jalousie, et des sensations plus déstabilisantes comme l angoisse de perte ou de mort. Approfondir ses connaissances sur le développement émotionnel de l enfant. Apprendre à accompagner l enfant dans le vécu, la reconnaissance et la contenance de ses émotions ; les échanges émotionnels entre enfants ou adulte-enfant à la juste distance ; la résolution des confl its. Concevoir un environnement favorable au développement des capacités émotionnelles. Les émotions et les angoisses chez l enfant, ses façons de les manifester ou de s en protéger, ses compétences pour gérer ses émotions. Le rôle de l adulte : accompagnement émotionnel de l enfant, respect et préservation de son sentiment d intimité psychique. L expression symbolique des émotions : les questions plus ou moins claires des enfants, les histoires que l enfant raconte à autrui ou se raconte en secret, celles que l adulte lui présente en images, en mots, en comptines. DÉMARCHE PÉADAGOGIQUE apportées par les participants. Travaux de groupe. Un bilan viendra ponctuer la formation. 36 Nos formations 37

Programme détaillé Analyse des actions de prévention précoce en PMI

Programme détaillé Analyse des actions de prévention précoce en PMI Programme détaillé Analyse des actions de prévention précoce en PMI La formation continue du Centre d Ouverture Psychologique Et Sociale (Copes) s adresse à tous les acteurs du champ médical, psychologique,

Plus en détail

L ACQUISITION DU LANGAGE CHEZ LE TOUT PETIT EN VIE COLLECTIVE INSTITUTIONNELLE

L ACQUISITION DU LANGAGE CHEZ LE TOUT PETIT EN VIE COLLECTIVE INSTITUTIONNELLE N 220 - ROUFIDOU Irini L ACQUISITION DU LANGAGE CHEZ LE TOUT PETIT EN VIE COLLECTIVE INSTITUTIONNELLE Pendant notre recherche du D.E.A., nous avons étudié l acquisition du langage chez le tout petit en

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

F I L A M B U L E PROGRAMME COMPLET CONFÉRENCES / TABLES RONDES. De Fil en Soi : defilensoi@free.fr - Centre Fissiaux : sophie.guidet@if ac.asso.

F I L A M B U L E PROGRAMME COMPLET CONFÉRENCES / TABLES RONDES. De Fil en Soi : defilensoi@free.fr - Centre Fissiaux : sophie.guidet@if ac.asso. F I L A M B U L E PROGRAMME COMPLET CONFÉRENCES / TABLES RONDES CONFÉRENCE 1 11h/11h30 Médiateur : Patrick Korenblit, Président de APTE (Autisme piano et thérapie éducative) Conférencière : Virginie LIMOUSIN

Plus en détail

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans Juin 2010 TABLE DES MATIÈRES 1. CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES 4 2. OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT ENFANTS DE 4 ANS À 5 ANS

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

ACCUEIL DES ENFANTS DANS UN LIEU ADAPTE A UN ACCUEIL A CARACTERE FAMILIAL : BASES METHODOLOGIQUES

ACCUEIL DES ENFANTS DANS UN LIEU ADAPTE A UN ACCUEIL A CARACTERE FAMILIAL : BASES METHODOLOGIQUES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ACCUEIL

Plus en détail

Planifier avec les expériences clés pour les enfants de 3 à 5 ans

Planifier avec les expériences clés pour les enfants de 3 à 5 ans Planifier avec les expériences clés pour les enfants de 3 à 5 ans Ginette Hébert formatrice en petite enfance AFÉSÉO FORUM 2012 Cette formation s appuie sur mon expérience d accompagnement d éducatrices

Plus en détail

Comprendre les différentes formes de communication

Comprendre les différentes formes de communication Chapitre 2 Communiquer de façon professionnelle 2. Lisez la mise en situation ci-dessous. Ensuite, nommez les attitudes favorisant la communication qui n ont pas été mises en pratique et expliquez votre

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

Petite enfance : des droits pour ouvrir à la citoyenneté?

Petite enfance : des droits pour ouvrir à la citoyenneté? Petite enfance : des droits pour ouvrir à la citoyenneté? Introduction Dans un monde où chacun perçoit l autre comme une menace dès lors qu il transgresse les codes et rites sociaux, où il est difficile

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Atelier Cognisud. Contribution à PIRSTEC pour un appel d offre ANR

Atelier Cognisud. Contribution à PIRSTEC pour un appel d offre ANR Atelier Cognisud Contribution à PIRSTEC pour un appel d offre ANR Ces notes sont une contribution à la réflexion dans le cadre de PIRSTEC, faite par le réseau Cognisud suite à un atelier organisé le Jeudi

Plus en détail

La supervision en soins infirmiers

La supervision en soins infirmiers La supervision en soins infirmiers (article en deux parties : version jumelée) La pratique de la supervision en soins infirmiers étant peu courante en France et les écrits la concernant de même, bien que

Plus en détail

Fiche descriptive : DEAMP

Fiche descriptive : DEAMP Fiche descriptive : DEAMP FICHE METIER L'aide médico-psychologique (AMP) exerce une fonction d'accompagnement et d'aide dans la vie quotidienne. A ce titre, il intervient auprès d'enfants, d'adolescents,

Plus en détail

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes Les 3 objectifs sont poursuivis aussi bien à l'école maternelle, qu'à l école primaire MATERNELLE * Favoriser la construction des actions motrices

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive Strasbourg, 7 août 2009 EPAS(2009)19rév DOCUMENT DE TRAVAIL Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive «Qui joue loyalement est toujours gagnant.»

Plus en détail

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation Assistant socio-éducatif 4 diplôme d état d assistant de service social 4 formation diplômante sur 3 ans dont 12 mois de stages pratiques 4 accueil, écoute, évaluation, information, orientation des personnes

Plus en détail

GERER SON STRESS - GERER LES CONFLITS

GERER SON STRESS - GERER LES CONFLITS GERER SON STRESS - GERER LES CONFLITS Dans des organisations en constante évolution, un manager doit pouvoir devenir une base de sécurité pour l équipe qu il dirige. Il doit pouvoir être une source de

Plus en détail

École de formation à la Pratique de la Médiation qui intègre le processus CNV

École de formation à la Pratique de la Médiation qui intègre le processus CNV École de formation à la Pratique de la Médiation qui intègre le processus CNV proposée par L institut francophone pour la Communication NonViolente antenne France Cette école a pour vocation La formation

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

Le programme SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI

Le programme SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI OBJECTIF Développer la confiance en soi pour être plus à l aise dans sa vie personnelle et professionnelle. Adopter les comportements efficaces pour établir

Plus en détail

Relation soignant / soigné

Relation soignant / soigné Relation soignant / soigné 3 métiers impossibles selon Freud : gouverner soigner éduquer Car met les personnes dans une situation de dépendance et d autorité Relation = activité ou une situation dans laquelle

Plus en détail

Favoriser l'attachement sécurisant chez les bébés et les jeunes enfants : Le Cercle de sécurité

Favoriser l'attachement sécurisant chez les bébés et les jeunes enfants : Le Cercle de sécurité Favoriser l'attachement sécurisant chez les bébés et les jeunes enfants : Le Cercle de sécurité Congrès Enfanter le monde 26 novembre 2010 Claud Bisaillon, Ph.D. Psychologue, professeure Plan de la présentation

Plus en détail

Développement personnel

Développement personnel Développement personnel 50 REPÉRAGE DES TALENTS : COMPÉTENCES ET PERFORMANCE DE L'ENTREPRISE Repérer dans l'organisation les "talents" nécessaires à l'atteinte des objectifs de l'entreprise Construire

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION

CATALOGUE DE FORMATION CATALOGUE DE FORMATION 2014 Formations en image professionnelle, en efficacité relationnelle, en développement personnel 1 SOMMAIRE Image professionnelle Page 3 Valoriser son image et sa communication

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention,

Plus en détail

Formations Sanitaires et Sociales. Petite enfance Gérontologie Aide à domicile

Formations Sanitaires et Sociales. Petite enfance Gérontologie Aide à domicile Formations Sanitaires et Sociales Petite enfance Gérontologie Aide à domicile SOMMAIRE Formations communes aux secteurs : petite enfance, gérontologie et aide à domicile Page 4 Formations relatives au

Plus en détail

Intitulé de la formation

Intitulé de la formation Intitulé de la formation La fonction managériale dans les structures du spectacle vivant : parcours de formation comprenant 4 modules. Module 1 Construire et porter une vision de structure : y faire adhérer

Plus en détail

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V.

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V. Siège social : 9 bis, rue Armand Chabrier 47400 TONNEINS Tél. : 05.53.64.61.57 Fax : 05.53.64.63.12 e-mail : adestonneins@yahoo.fr Site : www.adesformations.fr Antenne de Bazas 7 chemin Larriou 33430 BAZAS

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS

CATALOGUE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Association Départementale des Pupilles de l Enseignement Public de l Essonne 16 rue Thibaud de Champagne 91090 Tel : 01 69 11 23 83 Fax : 01 60 86 16 36 Site : www.adpep91.org

Plus en détail

Projet éducatif vacances enfants et adolescents

Projet éducatif vacances enfants et adolescents Projet éducatif vacances enfants et adolescents SOMMAIRE 1- Présentation du mouvement 2- Valeurs et finalités 3- Nos objectifs 4- Nos orientations éducatives 5- L équipe d encadrement 6- Les activités

Plus en détail

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie.

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Sarah CAILLOT, Psychologue Réseau Breizh IMC- Pôle MPR St-Hélier (Rennes)- Journée Inter-régionale

Plus en détail

psychologique Quels enfants entrent dans le système scolaire européen?

psychologique Quels enfants entrent dans le système scolaire européen? L'environnement social et psychologique THIERRY QUERE Quels enfants entrent dans le système scolaire européen? Un enfant à l'école européenne est souvent un enfant qui vit à l'étranger, dans un autre pays

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE SOMMEIL ET LA SIESTE

POLITIQUE SUR LE SOMMEIL ET LA SIESTE POLITIQUE SUR LE SOMMEIL ET LA SIESTE Table des matières INTRODUCTION... 2 POURQUOI UNE POLITIQUE SUR LE SOMMEIL ET LA SIESTE... 3 L'IMPORTANCE DE LA SIESTE ET DU RESPECT DES RYTHMES BIOLOGIQUES... 3 À

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ENFANCE

PROJET PEDAGOGIQUE ENFANCE PROJET PEDAGOGIQUE ENFANCE A/ LA STRUCTURE D ACCUEIL I La localisation II L Accueil de loisirs sans hébergement : LES LOULOUS DU PIC I La localisation L accueil de Loisirs se trouve dans la ville de Saint

Plus en détail

Comment la proposer et la réaliser?

Comment la proposer et la réaliser? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment la proposer et la réaliser? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les professionnels de santé dans la mise en œuvre d un programme

Plus en détail

Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement

Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement, MELS, novembre 2011 Page 1 Document

Plus en détail

Définition, finalités et organisation

Définition, finalités et organisation RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Définition, finalités et organisation Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à présenter à l ensemble des professionnels de santé, aux patients

Plus en détail

Aspects pratiques de la pédagogie Pikler

Aspects pratiques de la pédagogie Pikler Paola Biancardi Aspects pratiques de la pédagogie Pikler Le CVE de Grattapaille dans lequel je travaille comme directrice, se trouve dans les hauts de Lausanne et regroupe deux sites : la Nurserie Sous-Bois

Plus en détail

Accompagner le changement et mieux communiquer

Accompagner le changement et mieux communiquer Accompagner le changement et mieux communiquer Catalogue Formations 2009/2010 Dédiées aux acteurs du monde de la communication Management opérationnel des équipes de communication Manager efficacement

Plus en détail

«PRATICIEN DU CHANGEMENT & PROFESSIONNEL DE LA RELATION»

«PRATICIEN DU CHANGEMENT & PROFESSIONNEL DE LA RELATION» «PRATICIEN DU CHANGEMENT & PROFESSIONNEL DE LA RELATION» PROMO 7 La formation au coaching QUI SOMMES-NOUS? Nous sommes des coachs professionnels, hommes et femmes, témoins et acteurs de l évolution des

Plus en détail

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée»

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» «SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» intéresser, l entendre, et transformer en soins de vie ce qu elle veut nous dire qu elle soit atteinte

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

Table des matières. D autres prestations peuvent être offertes selon les désirs et besoins spécifiques de chaque institution ou entreprise.

Table des matières. D autres prestations peuvent être offertes selon les désirs et besoins spécifiques de chaque institution ou entreprise. PRESTATIONS _ Table des matières 1 Vivre, communiquer et évoluer ensemble 2 Prendre sa place au sein d un groupe 3 Travailler en réseau 4 Bien vivre les changements 5 Nouvelles situations, nouvelles compétences

Plus en détail

CONTRAT D ACCUEIL. Parents Assistant(e)s Maternel(le)s. Proposé par les Relais Assistantes Maternelles du Haut-Rhin

CONTRAT D ACCUEIL. Parents Assistant(e)s Maternel(le)s. Proposé par les Relais Assistantes Maternelles du Haut-Rhin CONTRAT D ACCUEIL Parents Assistant(e)s Maternel(le)s Proposé par les Relais Assistantes Maternelles du Haut-Rhin Parents, assistant(e) maternel(le), L enfant est au cœur de vos préoccupations, la qualité

Plus en détail

Référentiel de compétences

Référentiel de compétences Version du 13 Mars 2006 Page 1 Titre de Formateur-Responsable d'actions de formation (DUFRES) (Inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelle - niveau II) Référentiel de compétences

Plus en détail

Bien-être et Performance Collective Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble

Bien-être et Performance Collective Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble Comment concilier «bienêtre» et «performance collective»? Comment aider les opérationnels à assumer leur responsabilité managériale,

Plus en détail

Cohésion d Equipe - Team Building

Cohésion d Equipe - Team Building Public concerné : Cadres et cadres supérieurs. Cohésion d Equipe - Team Building Objectifs : Comprendre les mécanismes de fonctionnement d une équipe. Comprendre les rôles de chacun et le rôle de l encadreur.

Plus en détail

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Référence : Circulaire n 2010-037 du 25 février 2010 relative au dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation des enseignants

Plus en détail

Formation certifiante au métier de coach scolaire

Formation certifiante au métier de coach scolaire Formation certifiante au métier de coach scolaire 1 Préambule CoachingMaestro est un portail de formations dédié à toute personne intéressée dans l accompagnement des jeunes. Préambule Ses missions sont

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 7

Organisation des enseignements au semestre 7 Organisation des enseignements au semestre 7 UE1 : Pratiques pédagogiques différenciées et adaptées aux besoins éducatifs particuliers (responsable : J. Divry) Transmettre des connaissances et des références

Plus en détail

"Couples séparés mais toujours parents"

Couples séparés mais toujours parents "Couples séparés mais toujours parents" Compte rendu Rencontre à thème Le 31 Janvier 2012 Matin Intervenante : Katell Jouffe, psychologue à l'hôpital de jour pour enfants autistes et psychotiques et médiatrice

Plus en détail

Accompagnement des managers : la solution coaching

Accompagnement des managers : la solution coaching Accompagnement des managers : la solution coaching Dans sa circulaire DGOS/RH4/2013/295 du 19 juillet 2013, la Ministre des Affaires sociales et de la santé indique les axes et actions prioritaires à mettre

Plus en détail

Formation obligatoire d adaptation à l emploi

Formation obligatoire d adaptation à l emploi Cycle de formation Praxis Conforme à l arrêté du 16 juillet 2009 Formation obligatoire d adaptation à l emploi Agent de service mortuaire Madame, Monsieur, Depuis l arrêté du 16 juillet 2009 relatif à

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

1. Composition des groupes en formation qui ont été interrogés sur le thème de l inter- culturalité:

1. Composition des groupes en formation qui ont été interrogés sur le thème de l inter- culturalité: 1. Composition des groupes en formation qui ont été interrogés sur le thème de l inter- culturalité: Nous avons consulté les 3 sites de l INSUP plus particulièrement confrontés à la mixité culturelle :

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Comment remplir une demande d AVS Remplir les dossiers administratifs quand on a un enfant autiste et TED (3) : demander une AVS

Comment remplir une demande d AVS Remplir les dossiers administratifs quand on a un enfant autiste et TED (3) : demander une AVS Comment remplir une demande d AVS Remplir les dossiers administratifs quand on a un enfant autiste et TED (3) : demander une AVS Intégration était le maître mot de la loi de 75, scolarisation est ce lui

Plus en détail

Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans

Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Page 1 Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Sommaire 1. Cadre institutionnel

Plus en détail

Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales

Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales Après dix ans de recherche, huit docteurs en Sciences Humaines ont conçu une méthode innovante au service du savoir-être et

Plus en détail

Stratégie d intervention auprès des élèves présentant des comportements et attitudes scolaires inappropriés

Stratégie d intervention auprès des élèves présentant des comportements et attitudes scolaires inappropriés Stratégie d intervention auprès des élèves présentant des comportements et attitudes scolaires inappropriés IEN/CTR ASH 2011-2012 Comportements inappropriés / Troubles de la conduite et du comportement

Plus en détail

Contenu du métier. Contenu du métier

Contenu du métier. Contenu du métier FICHE METIER et PASSERELLES ASSISTANT(E) D'ACCUEIL PETITE ENFANCE Domaines : Domaine Services à la personne - Sous domaine : Education et animation Code fiche du répertoire des métiers territoriaux : 06/D/23

Plus en détail

Une association qui entreprend au service de l intérêt général

Une association qui entreprend au service de l intérêt général Une association qui entreprend au service de l intérêt général Des métiers au service du lien social L UFCV, UNE ASSOCIATION QUI ENTREPREND AU SERVICE DE L INTÉRÊT GÉNÉRAL 1907 Naissance de l Union Parisienne

Plus en détail

IME et SESSAD ROBERT DESNOS. Livret d accueil des stagiaires

IME et SESSAD ROBERT DESNOS. Livret d accueil des stagiaires IME et SESSAD ROBERT DESNOS Site qualifiant Livret d accueil des stagiaires 1, rue Buffon 94310 ORLY E-mail : ime.desnos@apajh94.fr - Sites internet : www.imeorly.fr - www.apajh94.fr 01. 48. 52. 90. 19.

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

ASH-63. Livret d accueil. année scolaire 2011-2012

ASH-63. Livret d accueil. année scolaire 2011-2012 ASH-63 Livret d accueil de l auxiliaire de vie scolaire année scolaire 2011-2012 Inspection académique du Puy-de-Dôme Cité Administrative - rue Pélissier Circonscription ASH Bâtiment P - 5 ème étage -

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement enracinées dans le contexte

Plus en détail

gestion du stress coaching d équipe coaching d entreprise

gestion du stress coaching d équipe coaching d entreprise évolitude, est un cabinet de coaching et de en management et développement personnel, situé sur Paris et exerçant sur toute la France. Constitué de coachs certifiés et consultants partenaires, évolitude

Plus en détail

Petite Enfance. Livret accueil

Petite Enfance. Livret accueil 1 Petite Enfance Livret accueil Les préinscriptions Les préinscriptions à la crèche des rives, à la crèche des Ferrayonnes et à la crèche familiale se font tout au long de l année. Les femmes enceintes

Plus en détail

QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE

QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE Le premier contact avec vos élèves est déterminant, il y a de nombreux éléments à prendre en compte pour le réussir. Un professeur doit

Plus en détail

Programme en Management Opérationnel de l ESSEC EXECUTIVE EDUCATION : «MANAGEMENT OPERATIONNEL».

Programme en Management Opérationnel de l ESSEC EXECUTIVE EDUCATION : «MANAGEMENT OPERATIONNEL». Programme en Management Opérationnel de l ESSEC EXECUTIVE EDUCATION : «MANAGEMENT OPERATIONNEL». généraux de la formation Le programme a pour objectif d apporter ou d améliorer la maîtrise des compétences

Plus en détail

Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes

Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes Le projet de socle de connaissances, de compétences et de culture,

Plus en détail

Formation à la systémique pour consultants et personnels RH

Formation à la systémique pour consultants et personnels RH J.A. Malarewicz Conseil Conseil, Formation, Supervision, Coaching S.A.S. au capital de 8OOO TVA : FR 36478450471 SIRET : 478 450471 00014 N formateur 11921445592 Région IdF 11 rue du Professeur Leroux

Plus en détail

L'art pour les tout-petits : expérience pilote au sein de différentes maisons d accueil et crèches

L'art pour les tout-petits : expérience pilote au sein de différentes maisons d accueil et crèches L'art pour les tout-petits : expérience pilote au sein de différentes maisons d accueil et crèches Par Annick Faniel Dans notre article précédent, nous avons tenté de définir l'art, avec ses codes d'évaluation

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE COOPERATIF

PROJET PEDAGOGIQUE COOPERATIF Intitulé : Jeux de société coopératifs Classe : cycles 1,2 & 3 Niveau : de la maternelle au CM2 Groupe d action national OCCE : Association départementale OCCE : Stage jeux coop mai 2011 Alain Joffre-

Plus en détail

Dép. 75 «Enfant présent»

Dép. 75 «Enfant présent» Dép. 75 «Enfant présent» PRESENTATION DE L ACTION Intitulé, ancienneté et lieu d implantation Créée en 1987, l association Enfant Présent, dispositif multi-accueil à caractère préventif, dispose de plusieurs

Plus en détail

REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT

REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT L enfant de deux, trois ans, a besoin de bouger pour développer ses capacités motrices. Aménagement des lieux dans l école et dans la classe La cour de

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

Relation entre la mission et les valeurs:

Relation entre la mission et les valeurs: Le respect de la dignité des personnes et la recherche de relations justes et humaines L'esprit d'intégration et la synergie Le souci de l'intégrité de la Maison Vivre Relation entre la mission et les

Plus en détail

Appel à initiatives de l AFPSSU 2013 Page 1

Appel à initiatives de l AFPSSU 2013 Page 1 Appel à initiatives de l AFPSSU 2013 Page 1 BULLE D AIR Auteurs 1. Référent contact Responsable du projet: Mme BOISSEAU Béatrice Intervenante bien-être Mme PESCHARD Aurélie Enseignante EPS et professeur

Plus en détail

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler Enregistrer un élève, un groupe d élèves Faire s exprimer l enfant Améliorer la prononciation Favoriser l acquisition des sons Dire avec une bonne prononciation Evaluer les difficultés de langage S exprimer,

Plus en détail

5 postures pour mobiliser le don

5 postures pour mobiliser le don Confiance Sollicitude Réciprocité d engagement Tirer partie de son Relance expérience relationnelle constructive 5 postures pour mobiliser le don Attention à soi Alliance : Lier sans défier Donner Recevoir

Plus en détail

LES HABILETÉS DE SAVOIR ÊTRE

LES HABILETÉS DE SAVOIR ÊTRE LES HABILETÉS DE SAVOIR ÊTRE Clémence Gauvin et Émilienne Laforge, professeures Module travail social Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue 2004-2005, modification mai 2006 Introduction La formation

Plus en détail

SERVICE PUBLIC FEDERAL DE PROGRAMMATION INTEGRATION SOCIALE, LUTTE CONTRE LA PAUVRETE ET ECONOMIE SOCIALE

SERVICE PUBLIC FEDERAL DE PROGRAMMATION INTEGRATION SOCIALE, LUTTE CONTRE LA PAUVRETE ET ECONOMIE SOCIALE Publié le : 2014-04-18 SERVICE PUBLIC FEDERAL DE PROGRAMMATION INTEGRATION SOCIALE, LUTTE CONTRE LA PAUVRETE ET ECONOMIE SOCIALE 19 DECEMBRE 2013. - Arrêté ministériel fixant le code de déontologie pour

Plus en détail

Question N : 1- Comment un individu devient-il acteur dans une organisation?

Question N : 1- Comment un individu devient-il acteur dans une organisation? THÈME DE L INDIVIDU À L ACTEUR L organisation, que ce soit une association, une administration ou une entreprise, ne peut pas fonctionner sans la mise en œuvre de processus de gestion assurant la coordination

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

En région PACA, votre organisme de formation certifié ISQ-OPQF

En région PACA, votre organisme de formation certifié ISQ-OPQF En région PACA, votre organisme de formation certifié ISQ-OPQF Tél. : 04 42 21 06 22 Fax : 04 42 21 27 04 Mail : if.conseil@wanadoo.fr Site : www.ifconseil.eu Un partenariat Basé sur la lecture attentive

Plus en détail

Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance

Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance FONDATION NATIONALE DE GERONTOLOGIE Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance La vieillesse est une étape de l existence pendant laquelle chacun poursuit

Plus en détail

Questionnaire. sur l évaluation interne Qualité dans les centres d accueil pour enfants, adolescents et jeunes adultes

Questionnaire. sur l évaluation interne Qualité dans les centres d accueil pour enfants, adolescents et jeunes adultes Questionnaire Université du Luxembourg, Version novembre 2013 Ulla Peters, Julia A. Jäger, Danielle Lellinger sur l évaluation interne Qualité dans les centres d accueil pour enfants, adolescents et jeunes

Plus en détail

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle I. Communiquer avec efficacité A. Intégrer les processus d influence sociale 1. La personnalité Les métaprogrammes sont les traits de personnalité qui, gravés

Plus en détail

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI ()

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () I. Se donner une compréhension de ce qu est ou pourrait être le socle. A. Une lecture critique de ces 50

Plus en détail

CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE

CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE ENTRE : L'Inspecteur d'académie, Directeur des services départementaux de l'education Nationale, Le Président du Comité Départemental U.S.E.P. de l'ain,

Plus en détail

Groupe de travail d enseignants SEGPA : LA GESTION DES ELEVES DIFFICILES

Groupe de travail d enseignants SEGPA : LA GESTION DES ELEVES DIFFICILES Groupe de travail d enseignants SEGPA : LA GESTION DES ELEVES DIFFICILES Année scolaire 2005-06 Coordinateurs : Jean Luc Bourdeau CP AIS, Stéphane André secrétaire CCSD et Christian Gazzano, enseignant

Plus en détail

V1112 FIDELISER PAR LA GESTION DE LA RELATION CLIENT AU QUOTIDIEN

V1112 FIDELISER PAR LA GESTION DE LA RELATION CLIENT AU QUOTIDIEN V1112 FIDELISER PAR LA GESTION DE LA RELATION CLIENT AU QUOTIDIEN OBJECTIF FINAL Faire prendre conscience au collaborateur des enjeux de la relation client (satisfaction, fidélisation ) pour l entreprise

Plus en détail

Parler Bambin Guide pratique

Parler Bambin Guide pratique Parler Bambin Guide pratique Parler Bambin Les effets du programme Performances verbales (QD, QI) aux pré-test et post-test Le suivi de 65 enfants entre 18 à 36 mois dans le cadre du programme Parler Bambin

Plus en détail