Conception, fabrication, installation, entretien et gestion autonome et complète d une marina au cœur de la Ville de Beauharnois

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conception, fabrication, installation, entretien et gestion autonome et complète d une marina au cœur de la Ville de Beauharnois"

Transcription

1 Appel de proposition Conception, fabrication, installation, entretien et gestion autonome et complète d une marina au cœur de la Ville de Beauharnois Résumé de projet de marina à Beauharnois La Ville de Beauharnois souhaite accroître son développement riverain en mettant en valeur tous les atouts de son plan d eau. Pour se faire, elle collaborera avec la corporation de développement en rive de Beauharnois, nouvellement mise sur pied. La réussite assurée de ce projet permettra aux citoyens de Beauharnois de se réapproprier le plan d eau exceptionnel qu est le Lac Saint-Louis. La corporation de développement en rive de Beauharnois désire implanter une marina comme fer de lance du développement urbain et riverain de la Ville. Cette marina deviendra assurément une destination nautique incontournable. Les retombées de ce projet se concrétiseront notamment à travers les projets immobiliers et commerciaux du centre-ville. La Marina de Beauharnois était reconnue autrefois comme un port d attache et un arrêt naturel par les plaisanciers empruntant la voie maritime, en raison de sa proximité et de son positionnement géographique. Avec le développement envisagé, nous prévoyons transformer l espace disponible en véritable destination nautique et récréotouristique, prisée par les plaisanciers et les touristes terrestres. Mise en contexte sommaire Doter Beauharnois d une infrastructure nautique d accueil de calibre international afin de créer un port d attache et une destination touristique reflétant sa personnalité riveraine; Aménager des équipements nautiques d accueil, en complémentarité avec un projet d urbanisation planifié axé sur un développement en rives récréotouristique; Offrir une valeur ajoutée aux résidents; Rehausser la position concurrentielle de l offre nautique régionale; Proposer un projet structurant fondé sur les principes du développement durable (économiquement viable, socialement responsable et environnementalement vivable); Proposer un modèle d affaires favorable aux parties impliquées; Optimiser l espace disponible sur l eau en augmentant le nombre et la taille des places pour les embarcations de manière à s adapter aux 1 Appel de proposition

2 besoins changeants du marché et demeurer flexible pour d éventuels besoins; Fournir un service personnalisé aux plaisanciers pour qu ils puissent profiter au maximum du plaisir de la navigation; Offrir à la clientèle des infrastructures de qualité; Opter pour de nouveaux matériaux durables qui nécessitent peu d entretien, limitant ainsi les coûts de maintenance; Positionner la marina, par la qualité des produits et services offerts, comme un port d attache et une destination de choix, en complémentarité avec les autres attraits. Positionnement géographique Marina. 2 Appel de proposition

3 Éléments importants à intégrer à la proposition La corporation de développement en rive de Beauharnois procède à un appel de proposition afin d assurer la conception des plans de la nouvelle marina de Beauharnois, sa fabrication en lien avec les plans réalisés, l entretien de ses équipements (quais, éclairage, électricité, Internet haute vitesse, complexe sanitaire, bureaux administratifs, station de pompage sanitaire, accès contrôlés pour stationnement, quais et services et stationnement), de même que sa gestion autonome et complète pour une période de 25 ans. Conception des plans La proposition soumise devra comprendre une étape de conception pouvant y accueillir en première phase 99 bateaux, jusqu à un potentiel final de 250. Les plans devront présenter l ensemble du projet de manière à y intégrer toutes les phases. Un échéancier de réalisation devra donc accompagner le document. De plus, compte tenu du milieu d implantation, la proposition devra intégrer un brisevague flottant de 400 pieds pour une première phase et de 300 pieds pour une deuxième phase. Le branchement aux services municipaux sur le site devra être illustré sur les plans (voir l annexe pour le positionnement actuel des services municipaux). Phase # 1 : 99 bateaux 15 bateaux de 20 = 300 pieds 36 bateaux de 24 = 864 pieds 32 bateaux de 28 = 896 pieds 6 bateaux de 32 = 192 pieds 10 bateaux de 38 = 380 pieds 99 bateaux = 2632 pieds linéaires Phase # 2 : 250 bateaux 36 bateaux de 20 = 720 pieds 72 bateaux de 24 = 1728 pieds 63 bateaux de 28 = 1764 pieds 8 bateaux de 32 = 256 pieds 52 bateaux de 38 = 1976 pieds 19 bateaux de 46 = 874 pieds 250 bateaux = 7318 pieds linéaires 3 Appel de proposition

4 Fabrication des équipements La proposition soumise devra comprendre des quais en aluminium de type flottant afin d être en mesure d accueillir convenablement 99 bateaux de diverses grandeurs. De plus, le proposant devra fournir un prix pour l ajout de 151 nouvelles places. Cette deuxième phase n est pas prévue avant 2017, mais le prix offert devra être ferme jusqu à cette date. Afin de favoriser la cohésion avec les citoyens de Beauharnois, une avancée devra être prévue afin d assurer la sécurité des piétons, de manière à ce que les bateaux et le plan d eau soient visibles. Autres aspects à considérer : Les quais devront être équipés de boyaux d arrosage et de bornes d électricité; Un système de vidange des réservoirs septiques devra être installé et l entretien doit en être assuré; Une ressource devra être attitrée à l accueil des plaisanciers notamment pour ceux qui souhaiteront vidanger leur réservoir septique; Un dispositif de sécurité devra être prévu à l entrée du site afin d éviter toute forme d intrusion (caméras et/ou gardes de sécurité); Les stationnements qui demeureront propriétés de la Ville devront être asphaltés, lignés et entretenus par le proposant; Un aménagement paysager devra être minimalement prévu; Un système d éclairage des lieux devra être installé (stationnements, quais, etc.) pour garantir la sécurité (type dark sky). Installation et entretien des équipements La proposition soumise devra comprendre l installation des équipements et une garantie (Voir garantie du manufacturier). En cas de bris, la garantie devra prévoir le remplacement des sections endommagées par des quais neufs équivalents à ceux initialement installés. Les équipements devront être entretenus et évalués au besoin et à tous les 5 ans. Les équipements qui arrivent à la fin de leur vie utile devront être remplacés par des équipements neufs, et ce, durant toute la période de l entente. La corporation de développement en rives de Beauharnois assurera le suivi de l'entente avec le proposant retenu. Gestion de la marina pour une période de 25 ans La proposition soumise devra comprendre la gestion autonome et complète de la marina sur une période de 25 ans. Tous les 5 ans, l opérateur sera évalué par les membres de la corporation de développement en rive de Beauharnois. Un 4 Appel de proposition

5 rapport, dans lequel figureront les éléments à améliorer s il y a lieu, lui sera déposé. Documents fournis par la corporation pour références Rapport Groupe SM International Préliminaire étude bathymétrique Plan d action Beauharnois 20/20 En résumé la proposition devra contenir les éléments suivants (seules les propositions complètes seront étudiées) : Schéma d aménagement du site (terrestre et aquatique) Prix distincts pour les différents éléments (1 à 6) o 1 : Conception de l aménagement aquatique (pontons) o 2 : Fabrication des pontons et autres accessoires o 3 : Installations des équipements (pontons et accessoires) o 4 : Entretien des équipements sur une période de 25 ans o 5 : Gestion de la marina (prix annuel et contrat 25 ans) o 6 : Expansion de la marina, ajout de 151 places (prix ferme jusqu en 2017) Projet de bail à intervenir entre la corporation et le proposant Permis Le proposant devra obtenir tous les permis nécessaires à son exploitation, dont : Permis du Québec pour une marina de moins de 99 bateaux (LPEN - Loi Protection des Eaux Navigables), de même que les autorisations du ministère de l Environnement pour la PHASE 1; Permis et les études environnementales requises pour une marina de +/- 250 bateaux pour la PHASE 2. Éléments techniques pour l aménagement des quais Il est important de prendre connaissance du rapport de décembre Un brise-vague doit obligatoirement être prévu dès la première année d'opération afin d'assurer une sécurité accrue des biens des plaisanciers. Niveau d eau Haut moyen : M Bas moyen : M Différence moyenne : 1.06 M 5 Appel de proposition

6 Haut maximum : M Bas minimum : M Différence maximale : 2.44 M Vent Direction Nord Nord-est : 18 % Force : Ouest à +/- 40 km : 23 % Vitesse moyenne : 15 km/heure Période estivale : Majoritairement Sud-ouest à 16 km Occasionnellement Nord Nord-est : 12 km Vagues Usuelles : 0.2 à 0.3 mètre Nord Nord-est : 0.75 mètre Modalités et procédures de dépôt Les candidatures doivent être reçues au plus tard le 31 août à l,attention de la Corporation de développement en rives de Beauharnois par la poste (660, rue Ellice, Beauharnois, J6N 1Y1) ou par courriel ). Pour obtenir de plus amples informations, vous pouvez communiquer avec Mme Paméla Nantel, par courriel à ou par téléphone au , poste Appel de proposition

Autres règlements ou actions pour la protection des milieux humides, lacs et cours d eau

Autres règlements ou actions pour la protection des milieux humides, lacs et cours d eau Lotissement 1. Le règlement de lotissement prévoit des superficies de terrain d un minimum de 4 000 mètres à moins de 300 m d un lac et à moins de 100 mètres d un cours d eau. 2. Les superficies des terrains

Plus en détail

APPEL D OFFRES. Matériel promotionnel. Journées de la persévérance scolaire. (graphisme) 22 novembre 2012

APPEL D OFFRES. Matériel promotionnel. Journées de la persévérance scolaire. (graphisme) 22 novembre 2012 APPEL D OFFRES Matériel promotionnel (graphisme) 22 novembre 2012 Date limite de réception des soumissions : 30 novembre 2012 à 16 h 30 1. L organisation La Conférence régionale des élus (CRÉ) de l Abitibi-Témiscamingue

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

préparé par votre équipe du Centre local de développement (CLD) MRC de Matawinie 3184, 1 re Avenue Rawdon (Québec) J0K 1S0

préparé par votre équipe du Centre local de développement (CLD) MRC de Matawinie 3184, 1 re Avenue Rawdon (Québec) J0K 1S0 LE SOMMAIRE EXÉCUTIF DE MON PROJET D AFFAIRES préparé par votre équipe du Centre local de développement (CLD) MRC de Matawinie 3184, 1 re Avenue Rawdon (Québec) J0K 1S0 Téléphone : 450 834-5222 Sans frais

Plus en détail

Démarche d amélioration de la qualité en agrotourisme

Démarche d amélioration de la qualité en agrotourisme Démarche d amélioration de la qualité en agrotourisme Grille d auto-évaluation Cette grille d auto-évaluation a pour objectifs : d améliorer la prestation touristique des entreprises agrotouristiques;

Plus en détail

PROMOTION DES SERVICES DU C.P.E.

PROMOTION DES SERVICES DU C.P.E. PROMOTION DES SERVICES DU C.P.E. Il est important pour le CPE de se différencier par une approche axée sur la valeur ajoutée. Vous découvrirez en lisant nos objectifs que notre approche marketing sera

Plus en détail

Réponse à adresser au plus tard. Le 1 er octobre 2014. Mission commerce, artisanat, entreprises place de l Hôtel de Ville 73000 Chambéry

Réponse à adresser au plus tard. Le 1 er octobre 2014. Mission commerce, artisanat, entreprises place de l Hôtel de Ville 73000 Chambéry VILLE DE CHAMBERY APPEL A PROJET MARCHE DE NOËL DE CHAMBERY Fêtes de fin d année 2014 Réponse à adresser au plus tard Le 1 er octobre 2014 Mission commerce, artisanat, entreprises place de l Hôtel de Ville

Plus en détail

DOSSIER D INFORMATION NOTIFICATION DU PUBLIC PROJET D IMPLANTATION D UNE TOUR DE TÉLÉCOMMUNICATION 105, RANG ST-MARC LES ÉBOULEMENTS, QUÉBEC

DOSSIER D INFORMATION NOTIFICATION DU PUBLIC PROJET D IMPLANTATION D UNE TOUR DE TÉLÉCOMMUNICATION 105, RANG ST-MARC LES ÉBOULEMENTS, QUÉBEC DOSSIER D INFORMATION NOTIFICATION DU PUBLIC PROJET D IMPLANTATION D UNE TOUR DE TÉLÉCOMMUNICATION 105, RANG ST-MARC LES ÉBOULEMENTS, QUÉBEC LE 26 AVRIL 2011 1- L objectif de couverture cellulaire Rogers

Plus en détail

Mémoire déposé dans le cadre de la révision du schéma d aménagement et de développement de la Ville de Gatineau

Mémoire déposé dans le cadre de la révision du schéma d aménagement et de développement de la Ville de Gatineau 1971 ST-LOUIS, GATINEAU (QUÉBEC) J8T 4H6 R.B.Q 2592 3533-93 Mémoire déposé dans le cadre de la révision du schéma d aménagement et de développement de la Ville de Gatineau Lots 3 966 254 et 2 957 115 MISE

Plus en détail

Louis-Étienne Doré CMM. Cadre de référence administratif du Parc-plage du Grand Montréal. Trame verte et bleue du Grand Montréal.

Louis-Étienne Doré CMM. Cadre de référence administratif du Parc-plage du Grand Montréal. Trame verte et bleue du Grand Montréal. Louis-Étienne Doré CMM Cadre de référence administratif du Parc-plage du Grand Montréal Trame verte et bleue du Grand Montréal Michel Lajoie Septembre 2013 TABLE DES MATIÈRES Mise en contexte...4 Le Parc-plage

Plus en détail

PLAN D ACTION POLITIQUE FAMILIALE ET CERTIFICATION MADA 2013-2014-2015. Objectifs Actions Responsables Priorité

PLAN D ACTION POLITIQUE FAMILIALE ET CERTIFICATION MADA 2013-2014-2015. Objectifs Actions Responsables Priorité 03-04-05 Communications Procéder annuellement à la nomination d un responsable des questions familiales au sein du conseil municipal Conseil municipal Effectuer le suivi du plan d action de la politique

Plus en détail

Nos services. Recherche de terrain Évaluation du potentiel Plan d action stratégique Plan d ensemble Approbation municipale Gestion de projet

Nos services. Recherche de terrain Évaluation du potentiel Plan d action stratégique Plan d ensemble Approbation municipale Gestion de projet Immobilier Immobilier Chez Planéo Conseil, nous planifions de façon stratégique les projets immobiliers, qu ils soient résidentiels, commerciaux, industriels ou multifonctionnels. Notre expertise en urbanisme,

Plus en détail

TransÉnergie Gestion de projet durant la construction et contrôle de la qualité

TransÉnergie Gestion de projet durant la construction et contrôle de la qualité Évolution du budget de réalisation du projet de la 11 e Chute Description du poste budgétaire Coût de construction (incluant ingénierie pour construction) Budget étude d'impact Budget révisé août 2014

Plus en détail

Résidence Clairefontaine

Résidence Clairefontaine Résidence Clairefontaine Bienvenue Madame, Monsieur, Vous venez de retirer un dossier de demande de pré-admission pour intégrer la Résidence Clairefontaine. Le Conseil d administration, la direction, tout

Plus en détail

Yacht Club Montréal. www.ycmi.com. Opportunités de partenariat 2015

Yacht Club Montréal. www.ycmi.com. Opportunités de partenariat 2015 Yacht Club Montréal www.ycmi.com Opportunités de partenariat 2015 Vue aérienne Yacht Club Montréal Historique Depuis ses origines, la ville de Montréal a grandement profité d une situation géographique

Plus en détail

CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR

CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR ALIMENTER L AVENIR CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR 20 mars 2006 / Mise à jour Septembre 2012 TABLE DES MATIÈRES 11 12 13 14 15 16 17 18 19 10 Page Définitions 2 Interprétation 3 Objet 3 Règles de conduite

Plus en détail

PROGRAMME DE FINANCEMENT DE PLANS DIRECTEURS RÉGIONAUX DES ÉQUIPEMENTS ET TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES MATIÈRES ORGANIQUES ET DES RÉSIDUS ULTIMES

PROGRAMME DE FINANCEMENT DE PLANS DIRECTEURS RÉGIONAUX DES ÉQUIPEMENTS ET TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES MATIÈRES ORGANIQUES ET DES RÉSIDUS ULTIMES PROGRAMME DE FINANCEMENT DE PLANS DIRECTEURS RÉGIONAUX DES ÉQUIPEMENTS ET TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES MATIÈRES ORGANIQUES ET DES RÉSIDUS ULTIMES DANS UNE PERSPECTIVE D AUTONOMIE RÉGIONALE JANVIER 2008

Plus en détail

Plan d Aménagement. Le projet d aménagement de la Pointe Simon s effectue en deux phases : Phase 1 : «Presqu île»

Plan d Aménagement. Le projet d aménagement de la Pointe Simon s effectue en deux phases : Phase 1 : «Presqu île» Plan d Aménagement Le projet d aménagement de la Pointe Simon s effectue en deux phases : Phase 1 : «Presqu île» 1 er Projet : 2 ème Projet : 3 ème Projet : La Tour de bureaux La résidence «Condominium

Plus en détail

ENGAGEMENT RELATIF À LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

ENGAGEMENT RELATIF À LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS ENGAGEMENT RELATIF À LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS COGECO est une société de portefeuille diversifiée qui exerce des activités de câblodistribution, de télécommunication et de radiodiffusion

Plus en détail

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques MÉMOIRE Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec présenté à la Commission des finances publiques Novembre 2009 Table des matières 1. Présentation de l AICQ... 3 2. Commentaires généraux... 4

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Solutions novatrices d éclairage urbain

Solutions novatrices d éclairage urbain Solutions novatrices d éclairage urbain Une nouvelle gamme de produits et systèmes de contrôle pour une performance d éclairage supérieure, efficace et rentable Découvrez nos solutions novatrices d éclairage

Plus en détail

QUÉBEC STATIONS NAUTIQUES. Un programme de l'association Maritime du Québec

QUÉBEC STATIONS NAUTIQUES. Un programme de l'association Maritime du Québec QUÉBEC STATIONS NAUTIQUES Un programme de l'association Maritime du Québec INTRODUCTION Depuis sa fondation, l Association Maritime du Québec (AMQ) a toujours eu comme préoccupation de promouvoir et soutenir

Plus en détail

SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ISLES DU DOUBS 1

SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ISLES DU DOUBS 1 SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ISLES DU DOUBS 1 L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF : ANC Objectifs : Protection de la santé et de la salubrité publique Préservation

Plus en détail

Règlement sur les restrictions visant l utilisation des bâtiments. Bureau de la sécurité nautique Transports Canada

Règlement sur les restrictions visant l utilisation des bâtiments. Bureau de la sécurité nautique Transports Canada Règlement sur les restrictions visant l utilisation des bâtiments Bureau de la sécurité nautique Transports Canada Déroulement de la rencontre 1 Introduction 5 Renseignements Demande de restrictions 2

Plus en détail

COMMUNE D AVENCHES. Législature 2011-2016. Préavis municipal n 92 au Conseil communal

COMMUNE D AVENCHES. Législature 2011-2016. Préavis municipal n 92 au Conseil communal COMMUNE D AVENCHES Municipalité Législature 2011-2016 Préavis municipal n 92 au Conseil communal «Projet de rénovation du bâtiment de l Hôtel de Ville Choix des variantes» Approuvé en séance de Municipalité

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

imap: SIGNALISATION CULTURELLE ET TOURISTIQUE PIÉTONNE

imap: SIGNALISATION CULTURELLE ET TOURISTIQUE PIÉTONNE imap: SIGNALISATION CULTURELLE ET TOURISTIQUE PIÉTONNE Étude de faisabilité et projet pilote SIVT - Direction des transports Service de la culture 4 novembre 2014 1 Mise en contexte : pourquoi acheminer

Plus en détail

Bâtir des collectivités qui appuient le transport collectif

Bâtir des collectivités qui appuient le transport collectif Bâtir des collectivités qui appuient le transport collectif Les mécanismes d aménagent du territoire pour appuyer les transports collectifs Congrès annuel 2009 de l'association Canadienne du transport

Plus en détail

En cours ou en continu PLAN D ACTION VOLET SOCIOCOMMUNAUTAIRE

En cours ou en continu PLAN D ACTION VOLET SOCIOCOMMUNAUTAIRE Réalisé En cours ou en continu À faire PLAN D ACTION VOLET SOCIOCOMMUNAUTAIRE Étudier la possibilité de réaménager ou de déménager les bureaux municipaux Offrir des services municipaux de qualité Mettre

Plus en détail

L aménagement d un quai et d un abri à bateau

L aménagement d un quai et d un abri à bateau 1 L aménagement d un quai L aménagement d un quai et d un abri à bateau L es termes quai, embarcadère et débarcadère sont des synonymes qui servent à désigner un ouvrage qui s avance dans l eau à partir

Plus en détail

(1) Le conseil municipal privilégie :

(1) Le conseil municipal privilégie : 2.13 PATRIMOINE ET CULTURE Préambule Les attraits historiques et culturels de Fredericton au nombre desquels il faut compter son emplacement, ses bâtiments, ses lieux, ses établissements culturels et son

Plus en détail

RAPPORT DE VISIBILITÉ. Plan de partenariat 2012 entre Hydro-Québec et l ATR Manicouagan

RAPPORT DE VISIBILITÉ. Plan de partenariat 2012 entre Hydro-Québec et l ATR Manicouagan RAPPORT DE VISIBILITÉ Plan de partenariat 2012 entre Hydro-Québec et l ATR Manicouagan Février 2013 Préparé par : Karine Otis Coordonnatrice développement et structuration En collaboration avec : Frédéric

Plus en détail

LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015

LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015 APPEL DE PROJETS LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015 GUIDE DE PRÉSENTATION D UNE DEMANDE DE FINANCEMENT DATE LIMITE DE DÉPÔT : 19 SEPTEMBRE 2014, 17 h APPEL DE PROJETS dans le cadre de l entente spécifique ADAPTATION

Plus en détail

16.17 OCCUPATION DES RIVES, DU LITTORAL ET DES PLAINES INONDABLES DES LACS ET COURS D EAU

16.17 OCCUPATION DES RIVES, DU LITTORAL ET DES PLAINES INONDABLES DES LACS ET COURS D EAU 16.17 OCCUPATION DES RIVES, DU LITTORAL ET DES PLAINES INONDABLES DES LACS ET COURS D EAU 16.17.1 Généralité 16.17.2 Objectifs Toutes les rives, le littoral et les plaines inondables des lacs et cours

Plus en détail

CADRE DE FINANCEMENT. Mise en œuvre du PDE 2015-2016 (3 e édition) Bassin versant de la rivière Chaudière

CADRE DE FINANCEMENT. Mise en œuvre du PDE 2015-2016 (3 e édition) Bassin versant de la rivière Chaudière Mise en œuvre du PDE 2015-2016 (3 e édition) Bassin versant de la rivière Chaudière Comité de bassin de la rivière Chaudière Mai 2015 1. Mise en contexte Le COBARIC met à la disposition des associations

Plus en détail

Louis-S.-St-Laurent JUIN 2015 DOCUMENT DE CONSULTATION PUBLIQUE

Louis-S.-St-Laurent JUIN 2015 DOCUMENT DE CONSULTATION PUBLIQUE Louis-S.-St-Laurent JUIN 2015 DOCUMENT DE CONSULTATION PUBLIQUE Une invitation à participer Le lieu historique national Louis-S.-St-Laurent a débuté le processus de révision de son plan directeur. À cette

Plus en détail

L AMÉNAGEMENT DU VIEUX-PORT DE TROIS-RIVIÈRES : VERS UN PROJET INTÉGRÉ?

L AMÉNAGEMENT DU VIEUX-PORT DE TROIS-RIVIÈRES : VERS UN PROJET INTÉGRÉ? L AMÉNAGEMENT DU VIEUX-PORT DE TROIS-RIVIÈRES : VERS UN PROJET INTÉGRÉ? Vers un Cette recherche porte sur le réaménagement du Vieux- Port de Trois-Rivières à des fins récréatives, réalisé en 1988, et ses

Plus en détail

Fonds de développement des territoires 2015-2016. Politique de soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie

Fonds de développement des territoires 2015-2016. Politique de soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie Fonds de développement des territoires 2015-2016 Politique de soutien aux projets structurants pour améliorer les milieux de vie Fonds de développement des territoires - Soutien aux projets structurants

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Plan Local d Urbanisme Mode d emploi Ville de Mâcon Direction du Développement et de l Urbanisme Le PLU : mode d emploi Le dossier du P.L.U. est composé de 5 pièces. Il est disponible et consultable à

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DURABLE

DÉVELOPPEMENT DURABLE Loi sur le DÉVELOPPEMENT DURABLE UNE LOI FONDAMENTALE POUR LE QUÉBEC La Loi sur le développement durable, sanctionnée le 19 avril 2006, établit un nouveau cadre de gestion pour tous les ministères et organismes

Plus en détail

CAP SUR LE VIEUX-SAINT-JEAN 2011-2017. Un vent de jeunesse souffle sur le Vieux-Saint-Jean!

CAP SUR LE VIEUX-SAINT-JEAN 2011-2017. Un vent de jeunesse souffle sur le Vieux-Saint-Jean! CAP SUR LE VIEUX-SAINT-JEAN 2011-2017 Un vent de jeunesse souffle sur le Vieux-Saint-Jean! Le réaménagement de la rue Richelieu permettra la cohabitation harmonieuse des activités résidentielles, commerciales

Plus en détail

Plan d action pour la diversification économique

Plan d action pour la diversification économique Plan d action pour la diversification économique Asbestos 2012 Fière de son passé minier, la d Asbestos met tout en place pour favoriser l essor économique sur son territoire. Misant sur une diversification

Plus en détail

«Le Réseau de professionnels à distance : un modèle de prestation de services»

«Le Réseau de professionnels à distance : un modèle de prestation de services» Article «Le Réseau de professionnels à distance : un modèle de prestation de services» Noël Thomas Reflets : revue d'intervention sociale et communautaire, vol. 5, n 2, 1999, p. 263-267. Pour citer cet

Plus en détail

Direction des ressources humaines 05-05-2014. Branché au travail Service de recharge pour véhicules électriques

Direction des ressources humaines 05-05-2014. Branché au travail Service de recharge pour véhicules électriques Direction des ressources humaines 05-05-2014 Branché au travail Service de recharge pour véhicules électriques Direction des infrastructures Avril 2015 TABLE DES MATIÈRES Branché au travail Service de

Plus en détail

Programme et concept initiés par Palason Billard Inc.

Programme et concept initiés par Palason Billard Inc. Programme et concept initiés par Palason Billard Inc. Opérant déjà des magasins Palason Jeux, Billard & Décor, nous mettons en place un programme d expansion afin d étendre notre présence à la grandeur

Plus en détail

Site aquacole en milieu marin

Site aquacole en milieu marin Site aquacole en milieu marin Formulaire de demande PARTIE B : Site à des fins de recherche et d expérimentation Information de base requise pour l analyse d une demande d autorisation à des fins de recherche

Plus en détail

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable À PROPOS DU PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC Le programme Électricité durable MC est

Plus en détail

SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SP-14-174 La Ville de Châteauguay demande des soumissions pour des services

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

Appel à projets. Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne

Appel à projets. Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne Appel à projets Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne Date limite : mercredi 25 février 2015 à 12h 1. Contexte La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine

Plus en détail

1. Adoption de l ordre du jour; 2. Approbation du procès-verbal de la séance ordinaire du 6 juillet 2015;

1. Adoption de l ordre du jour; 2. Approbation du procès-verbal de la séance ordinaire du 6 juillet 2015; PROVINCE DE QUÉBEC VILLAGE DE LAWRENCEVILLE Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil municipal du Village de Lawrenceville, tenue le lundi 10 août2015 à 19h30 à la salle du conseil, située au 2100

Plus en détail

L ACCUEIL ET LES ATTENTES DES PLAISANCIERS DANS LES PORTS PILOTES DE CORSE

L ACCUEIL ET LES ATTENTES DES PLAISANCIERS DANS LES PORTS PILOTES DE CORSE L ACCUEIL ET LES ATTENTES DES PLAISANCIERS DANS LES PORTS PILOTES DE CORSE SOMMAIRE Page 3-1. La méthodologie, axe de travail. Page 4-2. L enquête Page 11-3. Analyse de l enquête Page 22-4. Enseignements

Plus en détail

Convention de labellisation entre La Fédération française de cyclotourisme et

Convention de labellisation entre La Fédération française de cyclotourisme et Fédération française de cyclotourisme Convention de labellisation entre La Fédération française de cyclotourisme et Entre La Fédération française de cyclotourisme Association à but non lucratif, reconnue

Plus en détail

Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009 -

Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009 - Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009-1) Objectif de la bourse du golf du CLD Ce fonds constitue, en soi, un incitatif

Plus en détail

COMMISSION D ACCÈS À L INFORMATION

COMMISSION D ACCÈS À L INFORMATION Siège Bureau de Montréal Bureau 1.10 Bureau 18.200 575, rue Saint-Amable 500, boulevard René-Lévesque Ouest Québec (Québec) G1R 2G4 Montréal (Québec) H2Z 1W7 Tél. : (418) 528-7741 Tél. : (514) 873-4196

Plus en détail

2014-2015 FESTIVALS ET ÉVÉNEMENTS QUÉBEC SOCIÉTÉ DES ATTRACTIONS TOURISTIQUES DU QUÉBEC SATQ-FEQ DÉVELOPPEMENT DURABLE DÉVELOPPEMENT GESTION GÉNÉRALE

2014-2015 FESTIVALS ET ÉVÉNEMENTS QUÉBEC SOCIÉTÉ DES ATTRACTIONS TOURISTIQUES DU QUÉBEC SATQ-FEQ DÉVELOPPEMENT DURABLE DÉVELOPPEMENT GESTION GÉNÉRALE FESTIVALS ET ÉVÉNEMENTS QUÉBEC SOCIÉTÉ DES ATTRACTIONS TOURISTIQUES DU QUÉBEC COACHING DE DE GESTION GESTION - UN ACCOMPAGNEMENT COACHING EN SUR DURABLE MESURE EXCLUSIF AUX COACHING MEMBRES EN DE SATQ-FEQ

Plus en détail

Plan de développement durable des collectivités de la Côte-de-Beaupré

Plan de développement durable des collectivités de la Côte-de-Beaupré Plan de développement durable des collectivités de la Côte-de-Beaupré RAPPORT D ACTIVITÉS 2013 Par Gitane St-Georges, Conseillère en développement durable MRC de La Côte-de-Beaupré 22 janvier 2014 1 2

Plus en détail

Services intégrés pour la réalisation de Plans d intervention

Services intégrés pour la réalisation de Plans d intervention Services intégrés pour la réalisation de Plans d intervention Ce document a été formaté pour l impression recto-verso. 55 % 140528-CIMA-Plan-intervention-v6.indd CIMA+, c est une présence et une expertise

Plus en détail

déjà prêts pour mieux vous protéger! Gardez le sourire, nous sommes Nouvelle norme NF EN 1789 www.gifacollet.fr Certification 10G

déjà prêts pour mieux vous protéger! Gardez le sourire, nous sommes Nouvelle norme NF EN 1789 www.gifacollet.fr Certification 10G Nouvelle norme NF EN 1789 Certification 10G Gardez le sourire, nous sommes déjà prêts pour mieux vous protéger! 1 arrêté 3 possibilités 1 partenaire www.gifacollet.fr joue la transparence et qui vous permettront

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 La conscience qu il faut agir autrement? Une conscience inscrite dans le projet de la nouvelle équipe municipale Un acte fondateur avec la délibération

Plus en détail

Devenir maraîcher en Picardie

Devenir maraîcher en Picardie Devenir maraîcher en Picardie Vous envisagez une reconversion professionnelle en agriculture, Vous voulez créer, reprendre une entreprise ou vous associer, Venez tester votre projet dans un cadre sécurisé.

Plus en détail

Dans le cadre du Plan culturel numérique du gouvernement québécois

Dans le cadre du Plan culturel numérique du gouvernement québécois APPEL DE PROJETS Dans le cadre du Plan culturel numérique du gouvernement québécois Cadre de référence pour le dépôt de projets afin d aider financièrement les télévisions communautaires autonomes à prendre

Plus en détail

Nouveau guide des meilleures pratiques d'affaires en design d'expériences de tourisme d'aventure

Nouveau guide des meilleures pratiques d'affaires en design d'expériences de tourisme d'aventure + Nouveau guide des meilleures pratiques d'affaires en design d'expériences de tourisme d'aventure Maurice Couture GPS Tourisme Inc. Rachel L Abbé Destination Équitable SÉMINAIRE 2013 / 5 ET 6 NOVEMBRE

Plus en détail

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence Pour une population plus active Le milieu municipal peut faire la différence Quelle est la meilleure manière d amener les personnes sédentaires à faire régulièrement de l activité physique? Voilà la question

Plus en détail

Relocalisation des services de proximité Rive gauche

Relocalisation des services de proximité Rive gauche Relocalisation des services de proximité Rive gauche 1- Présentation du projet - Localisation La ville d Amiens souhaite regrouper différentes activités du Secteur Rive Gauche aujourd hui «éclatées» sur

Plus en détail

Dossier de presse Contact presse :

Dossier de presse Contact presse : Dossier de presse Contact presse : Corine Busson-Benhammou, responsable des relations presse Ville d Angers - Angers Loire Métropole Tél. : 02 41 05 40 33 - corine.busson-benhammou@ville.angers.fr 1 Sommaire

Plus en détail

Ces prestations sont réalisées par des opérateurs conventionnés à cet effet avec le MICNT.

Ces prestations sont réalisées par des opérateurs conventionnés à cet effet avec le MICNT. Cahier des charges relatif à l appel à manifestation d intérêt pour le référencement des opérateurs de modernisation du commerce de proximité dans le cadre du plan RAWAJ I- Contexte : Le commerce de proximité

Plus en détail

Plan de transport 2008

Plan de transport 2008 Plan de transport 2008 Montréal Une démarche de planification stratégique de transport durable Claude Carette et Gilles Lalonde - Ville de Montréal Préparé par : Service des infrastructures, transport

Plus en détail

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL 2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL Projet d Aménagement et de Développement Durable Dossier de PLU approuvé 13/26 Face à l augmentation du prix

Plus en détail

Association des fournisseurs de l industrie de la Santé du Québec

Association des fournisseurs de l industrie de la Santé du Québec Association des fournisseurs de l industrie de la Santé du Québec DANS LA PROPOSITION D APPROVISIONNEMENTS-MONTRÉAL DE MODIFIER LE MODÈLE ACTUEL D APPROVISIONNEMENT EN PRODUITS MÉDICAUX ET CHIRURGICAUX

Plus en détail

INAUGURATION DE L ACCUEIL CLIENTÈLE D ORANGE

INAUGURATION DE L ACCUEIL CLIENTÈLE D ORANGE ACCUEIL CLIENTÈLE «L EAU DE MA VILLE» DOSSIER DE PRESSE 24 NOVEMBRE 2014 INAUGURATION DE L ACCUEIL CLIENTÈLE D ORANGE «L EAU DE MA VILLE» CONTACT PRESSE LYONNAISE DES EAUX PROVENCE SDEI Yaëlle BEGNATBORDE

Plus en détail

Règlement sur les restrictions visant l utilisation des bâtiments

Règlement sur les restrictions visant l utilisation des bâtiments Règlement sur les restrictions visant l utilisation des bâtiments Bureau de la sécurité nautique Transports Canada Déroulement de la rencontre 1 Introduction 6 Bouées et affichage 2 RRVUB 7 Synthèse du

Plus en détail

Exemples d utilisation

Exemples d utilisation Exemples d utilisation Afin de vous donner une indication de la puissance de Librex, voici quelques exemples de la façon dont le logiciel peut être utilisé. Ces exemples sont des cas réels provenant de

Plus en détail

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Politique de Développement Durable Plan d action 2011-2014 Édifice Le Delta III certifié LEED-CS «Or», ville de Québec Mot DE LA DIRECTION Dessau est née d une volonté

Plus en détail

REGLEMENT DE LA PROCEDURE

REGLEMENT DE LA PROCEDURE REGLEMENT DE LA PROCEDURE APPEL A PROJETS POUR L EXPLOITATION EN RESEAU D UN ENSEMBLE D ESCALES DANS LE BIEF DE PARIS Ports de Paris, établissement public de l'etat, a pour missions de développer le transport

Plus en détail

Taxonomie Design et implantation

Taxonomie Design et implantation Taxonomie Design et implantation AIIM First Canadian Chapter - Montréal 21 février 2012 1 Sommaire de la présentation Taxonomie : définitions et exemples Taxonomie Pourquoi utiliser une taxonomie? Comment

Plus en détail

CHARTE DES TERRASSES DE CAFÉ OU RESTAURANT SUR LA COMMUNE DE LIMEUIL

CHARTE DES TERRASSES DE CAFÉ OU RESTAURANT SUR LA COMMUNE DE LIMEUIL CHARTE DES TERRASSES DE CAFÉ OU RESTAURANT SUR LA COMMUNE DE LIMEUIL Les terrasses sont une composante du décor urbain et elles favorisent l activité commerciale. L'objet de cette réglementation des terrasses

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

Plan d action de développement durable Baie de Beauport. Saisons 2014-15

Plan d action de développement durable Baie de Beauport. Saisons 2014-15 Plan d action de développement durable Baie de Beauport Saisons 2014-15 Table des matières Les étapes de la démarche... 3 1 Le jardin du chef et le maintien du compost... 4 1.1 Contexte... 4 1.2 Projets

Plus en détail

Conférence en ligne. La loi de transition énergétique : quels impacts sur les documents d urbanisme? Jeudi 24 septembre 2015

Conférence en ligne. La loi de transition énergétique : quels impacts sur les documents d urbanisme? Jeudi 24 septembre 2015 Conférence en ligne La loi de transition énergétique : quels impacts sur les documents d urbanisme? Jeudi 24 septembre 2015 Jean-François Piedagnel Directeur Général www.legilocal.fr Septembre 2015 2 Conçu

Plus en détail

Une participation volontaire des organismes de formation

Une participation volontaire des organismes de formation LES PRINCIPES CLES DE LA DEMARCHE QUALITATIVE D ACCUEIL EN FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE Une participation volontaire des organismes de formation Sur la base du volontariat et dans le cadre d un engagement

Plus en détail

PLAN D ACTION CULTUREL

PLAN D ACTION CULTUREL 2016 Loisirs PLAN D ACTION CULTUREL Volets, objectifs et actions en lien avec la politique INTRODUCTION Le 23 février 2009, après avoir consulté le milieu culturel de Verchères, il était apparu que de

Plus en détail

Séance de consultation publique

Séance de consultation publique Séance de consultation publique particulier Construction d un bâtiment résidentiel dérogatoire Rue Saint-Dominique 25 février 2014 Autoriser, sur le lot 2 003 130 du cadastre du Québec, la construction

Plus en détail

PLAN DE PARTENARIAT ET DE VISIBILITÉ

PLAN DE PARTENARIAT ET DE VISIBILITÉ PLAN DE PARTENARIAT ET DE VISIBILITÉ Plan de soutien au développement des équipes de football scolaire des Loups des écoles secondaires Curé-Antoine-Labelle et Poly-Jeunesse Mot du responsable du programme

Plus en détail

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet

Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016. Projet Jeunes sur la piste du patrimoine mondial Programme de jumelage scolaire 2015-2016 Projet LA DESCRIPTION DU PROJET Jeunes sur la piste du patrimoine mondial consiste à jumeler des écoles situées dans les

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises

Politique de soutien aux entreprises Politique de soutien aux entreprises Préambule Suite à l adoption de la Loi 28 par le gouvernement du Québec, des modifications ont été apportées à la mise en œuvre de la nouvelle gouvernance municipale

Plus en détail

Une nouvelle navette maritime entre La Pointe-Rouge et les Goudes :

Une nouvelle navette maritime entre La Pointe-Rouge et les Goudes : Dossier de presse Une nouvelle navette maritime entre La Pointe-Rouge et les Goudes : Voyage inaugural de la navette jeudi 2 juillet 2015 Retrouvez toute l actualité de MPM, les communiqués et les dossiers

Plus en détail

Offre active et prestation des services en français

Offre active et prestation des services en français Offre active et prestation des services en français 1 Ce projet a été financé par le gouvernement de l'ontario. Les opinions exprimées dans ce document représentent celles des auteures et ne représentent

Plus en détail

La gestion Citrix. Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique

La gestion Citrix. Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique La gestion Citrix Du support technique. Désignation d un Responsable de la relation technique Dans les environnements informatiques complexes, une relation de support technique proactive s avère essentielle.

Plus en détail

MUNICIPALITÉ D EASTMAN. Révision des règlements de zonage et de lotissement et plan d urbanisme

MUNICIPALITÉ D EASTMAN. Révision des règlements de zonage et de lotissement et plan d urbanisme MUNICIPALITÉ D EASTMAN Révision des règlements de zonage et de lotissement et plan d urbanisme Modifications à la suite de l adoption du 2 avril 2012 Modifications RÈGLEMENT DE ZONAGE Définitions Chemin

Plus en détail

Plan de fidélisation des familles 2014-2017. Soutenir les familles tout au long de leur parcours résidentiel

Plan de fidélisation des familles 2014-2017. Soutenir les familles tout au long de leur parcours résidentiel Plan de fidélisation des familles 2014-2017 Soutenir les familles tout au long de leur parcours résidentiel Montréalaises, Montréalais, Notre ville est riche de près de 300 000 familles sur son territoire,

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2014 PERMIS ET INSPECTION

RAPPORT ANNUEL 2014 PERMIS ET INSPECTION 1. PERMIS DE CONSTRUCTION ET CERTIFICATS D AUTORISATION - 2014 La Section des permis et de l inspection a émis un total de 4594 permis de construction et certificats d autorisation en 2014. Ces permis

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX MAIRIE DE COULOGNE DIRECTION DES MARCHES SERVICE DES MARCHES 62137 COULOGNE Tél: 03 21 36 92 80 MODIFICATION DU SYSTEME D ALARME INCENDIE ET POSE D UN LIMITATEUR DE BRUIT A LA

Plus en détail

Acquisition d un logiciel métier : solution de gestion des Relations administrés et guichet unique

Acquisition d un logiciel métier : solution de gestion des Relations administrés et guichet unique Mairie de Pontcharra Service des marchés publics 95 avenue de la Gare BP 49 38530 Pontcharra cedex Tél: 04 76 97 11 65 Acquisition d un logiciel métier : solution de gestion des Relations administrés et

Plus en détail

Comité Présents pour les jeunes guide pour soumettre un projet-jeunesse

Comité Présents pour les jeunes guide pour soumettre un projet-jeunesse Comité Présents pour les jeunes guide pour soumettre ET VOUS, QUE FERIEZ-VOUS AVEC 25 000 $? Au sujet des comités Présents pour les jeunes Composés de dirigeants locaux de la Banque Nationale, d intervenants

Plus en détail

CHAPITRE 3 PROCÉDURE APPLICABLE À LA CONCLUSION D UN PROTOCOLE D ENTENTE

CHAPITRE 3 PROCÉDURE APPLICABLE À LA CONCLUSION D UN PROTOCOLE D ENTENTE CHAPITRE 3 PROCÉDURE APPLICABLE À LA CONCLUSION D UN PROTOCOLE D ENTENTE La signature d une entente doit être précédée des étapes suivantes : DOCUMENTS REQUIS 3.1 a) Présentation d un plan de morcellement

Plus en détail