E8 - Faire l exercice d entraînement : Surveillance des infections nosocomiales en maternité : Produire les résultats avec des programmes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "E8 - Faire l exercice d entraînement : Surveillance des infections nosocomiales en maternité : Produire les résultats avec des programmes"

Transcription

1 E8 - Faire l exercice d entraînement : Surveillance des infections nosocomiales en maternité : Produire les résultats avec des programmes Temps estimé nécessaire à l entraînement 1 H 30 Objectifs à consolider visés 72. Sauvegarder un fichier programme (.PGM) 73. Ouvrir un programme existant. 74. Effacer un programme existant. 75. Faire exécuter un programme existant. 76. Créer un nouveau programme 77. Imprimer un programme existant. Le réseau de surveillance des infections nosocomiales (IN) en Maternité, MATER Sud Est, coordonné par le C.CLIN Sud Est existe depuis le 1 janvier Il propose une méthodologie standardisée de surveillance des IN (acquises à l hôpital) dans les maternités. Dans l exercice d entraînement E1, Vous avez créé l application EPI INFO 7 conforme au dictionnaire de données et aux écrans fournis. Dans l exercice E2, vous avez saisi quelques données dans cette application. Dans l exercice E3, vous avez renforcé les règles de contrôle (contraintes d intégrité) de votre application en vous servant d une version plus complète du dictionnaire des données fourni page 71. Dans l exercice E5, vous avez mis en évidence un certain nombre d atteintes aux règles d intégrité parce que les règles de contrôle ont été introduites après la saisie des données. Ceci vous a donné un ensemble de données que nous estimons propre. Vous les avez analysées en interactif dans l exercice E7. Nous allons maintenant reprendre les manœuvres effectuées aux exercices E5 et E7 pour en faire des programmes utilisables à volonté. Vous ferez deux programmes : le premier «MATECONTR» qui reprendra les manœuvres de l exercice E5 et le second «MATEANAL» qui reprendra les manœuvres de l exercice E7. REALISATION DE L EXERCICE Objectifs visés 1. Ouvrez le module «Analyse»» Créez un nouveau programme «MATECONTR» Ouvrez le projet «MATER» Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «NUMERO» Numéro d'ordre de la patiente n est pas compris entre 0 et Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «ANNAIS» Année de naissance de la patiente n est pas compris entre 53 et Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «PARIT» Parité n est pas compris entre 1 et 20. Premiers pas dans Epi Info Louis AYZAC

2 6. Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «SONDEVAC»Nombre de sondages évacuateurs n est pas compris entre 0 et 15 ou égal à 99 si inconnu. 7. Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «BACTRIMIE» Bactériémie nosocomiale de la mère, n est pas vide si «INFACQ» 8. Faites produire la liste des données pour les patientes dont «DATEBACT» Date de la bactériémie est inférieur à «DATEDACCOU.» 9. Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «DATEBACT» Date de la bactériémie est supérieur à «DATEDESORT» Faites produire la liste des données pour les patientes dont,«datebact» Date de la bactériémie, n est pas vide si «BACTRIMIE» 11. Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «ENDOMETRITE» Endométrite, n est pas vide si «INFACQ» diffère de "oui". 12. Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «DATEENDO» Date de l'endométrite, est inférieur à «DATEDACCOU.» 13. Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «DATEENDO» Date de l'endométrite, est supérieur à «DATEDESORT» Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «DATEENDO» Date de l'endométrite, n est pas vide si «ENDOMETRIE» 15. Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «INFURINAIR» Bactériurie nosocomiale de la mère, n est pas vide si «INFACQ» 16. Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «DATEINFURI» Date de la bactériurie, est inférieur à «DATEDACCOU». 17. Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «DATEINFURI» Date de la bactériurie, est supérieur à «DATEDESORT» Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «DATEINFURI» Date de la bactériurie, n est pas vide si «INFURINAIR» 19. Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «INFSITOP» Infection du site opératoire (ISO) ou infection pelvienne, n est pas vide si INFACQ 20. Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «DATEISO» Date de l'iso, est inférieur à «DATEDACCOU». 21. Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «DATEISO» Date de l'iso, est supérieur à «DATEDESORT» Premiers pas dans Epi Info Louis AYZAC

3 22. Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «DATEISO» Date de l'iso, n est pas vide si «INFSITOP» diffère de "oui". 23. Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «TYPEISO» Type de l'iso (Code), n est pas vide si «INFSITOP» 24. Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «NTYPEISO» Type de l'iso (en clair), n est pas vide si «INFSITOP» 25. Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «INFCATHTER» Infection locale sur voie d'abord vasculaire (ILVAV), n est pas vide si «INFACQ» 26. Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «DATEINFCAT» Date de l'ilvav, est inférieur à «DATEDACCOU». 27. Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «DATEINFCAT» Date de l'ilvav, est supérieur à «DATEDESORT» Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «DATEINFCAT» Date de l'ilvav, n est pas vide si «INFCATHTER» 29. Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «INFSEIN» Infection du sein / lymphangite, n est pas vide si «INFACQ» 30. Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «DATEINFSEI» Date de l'infection du sein / lymphangite, est inférieur à «DATEDACCOU.» 31. Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «DATEINFSEI» Date de l'infection du sein / lymphangite, est supérieur à «DATEDESORT» Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «DATEINFSEI» Date de l'infection du sein / lymphangite, n est pas vide si «INFSEIN» 33. Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «SYNDINF» Syndrome infectieux non étiqueté, n est pas vide si «INFACQ» 34. Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «DATESYNINF» Date du syndrome infectieux non étiqueté, est inférieur à «DATEDACCOU». 35. Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «DATESYNINF» Date du syndrome infectieux non étiqueté, est supérieur à «DATEDESORT» Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «DATESYNINF» Date du syndrome infectieux non étiqueté, n est pas vide si «SYNDIN F» Premiers pas dans Epi Info Louis AYZAC

4 37. Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «INFCUTANE» Infection cutanée du bébé, n est pas vide si «INFBEBE» 38. Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «INFOCULAIRE» Infection oculaire du bébé, n est pas vide si «INFBEBE» 39. Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «INFOSTEOAR» Infection ostéo-articulaire du bébé, n est pas vide si «INFBEBE» 40. Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «MENINGITE» Méningite du bébé, n est pas vide si «INFBEBE» 41. Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «INFURIN» Infection urinaire du bébé, n est pas vide si «INFBEBE» 42. Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «SEPTICEMIE» Septicémie du bébé, n est pas vide si «INFBEBE» 43. Faites produire la liste des données pour les patientes dont le champ «INFCORDON» Infection du cordon du bébé, n est pas vide si «INFBEBE» 45. Sauvegardez le programme «MATECONTR» Faites Exécuter le programme «MATECONTR» Imprimer le programme «MATECONTR» et archivez le dans votre 77 documentation de projet. 48. Créez un nouveau programme «MATEANAL» Faites produire le tableau de fréquence de «CESARIENNE» Faites produire le tableau de fréquence de «PROPH» Faites produire les caractéristiques de distribution de «AGE» Faites produire les caractéristiques de distribution de «PARIT» Faites calculer la nouvelle variable «DMSPOSTAC» durée de séjour 68, 69 après l accouchement c est à dire nombre de jours entre l accouchement et la sortie Faites produire les caractéristiques de distribution de 64 «DMSPOSTAC». 55. Faites sélectionner les patientes accouchées par voie basse. 54. Faites produire le tableau de fréquence de «PRIDUR» Faites produire le tableau de fréquence de «DELIVRART» Faites produire le tableau de fréquence de «FORCEPS» Faites produire le tableau de fréquence de «TV» Faites produire le tableau de fréquence de «DECLANCH» Faites calculer la nouvelle variable «CLSONDEVAC» classe du 68, 69 nombre de sondages évacuateurs qui vaudra 1,2,3 ou 4 pour une valeur respectivement de 1,2,3,ou 4 de «SONDEVAC» et 5 pour une valeur supérieure ou égale à 5 de «SONDEVAC». Premiers pas dans Epi Info Louis AYZAC

5 62. Faites produire le tableau de fréquence de «CLSONDEVAC» Faites sélectionner les patientes accouchées par césarienne. 48, Faites produire le tableau de fréquence de «PROPH» Faites produire le tableau de fréquence de «CESAR1» Faites produire le tableau de fréquence de «ANTIBIO» Faites produire le tableau de fréquence de «ANESTHG» Faites produire le tableau de fréquence de «SAD» Faire inactiver la sélection. 70. Faites produire les caractéristiques de distribution de 64 «NBRVIVANTS». 71. Faites produire les caractéristiques de distribution de «NBMUTS» Faites calculer la nouvelle variable «NBSURV» nombre de bébés 68, 70 surveillés qui vaudra «NBRVIVANTS» - «NBMUTS». 73. Faites produire les caractéristiques de distribution de «NBSURV» Faites produire le tableau de fréquence de «INFCUTANE» Faites produire le tableau de fréquence de «INFOCULAIRE» Faites produire le tableau de fréquence de «INFOSTEOAR» Faites produire le tableau de fréquence de «MENINGITE» Faites produire le tableau de fréquence de «INFURIN» Faites produire le tableau de fréquence de «SEPTICEMIE» Faites produire le tableau de fréquence de «INFCORDON» Faites produire le tableau de fréquence de «INFBEBE» Sauvegardez le programme «MATEANAL» Faites exécuter le programme «MATEANAL» Imprimer le programme «MATEANAL» et archivez le dans votre 77 documentation de projet. Premiers pas dans Epi Info Louis AYZAC

6 Premiers pas dans Epi Info Louis AYZAC

AUDIT ISO SUR CESARIENNE CH MACON

AUDIT ISO SUR CESARIENNE CH MACON AUDIT ISO SUR CESARIENNE CH MACON JOURNEE DU «RESEAU MATER» Jeudi 18 novembre 2010 C. Brunet M.P. Veuillet Sage-femme cadre I.D.E. hygiéniste PRESENTATION DU SERVICE MATERNITE CH MACON niveau 2B PERSONNELS

Plus en détail

Guide utilisateur de l application WEB-REA

Guide utilisateur de l application WEB-REA Année 2015 Guide utilisateur de l application WEB-REA Version 1.0 1 Table des matières I. Connexion... 3 II. Saisie de fiches... 6 1. Nouvelle fiche service... 6 2. Modifier fiche service... 8 3. Nouvelle

Plus en détail

Chapitre 10 Lire et écrire différents formats de fichiers de données dans Analyse. Temps estimé nécessaire à l acquisition..

Chapitre 10 Lire et écrire différents formats de fichiers de données dans Analyse. Temps estimé nécessaire à l acquisition.. Chapitre 10 Lire et écrire différents formats de fichiers de données dans Analyse. Temps estimé nécessaire à l acquisition.. 0 H 30 A la fin de ce chapitre, vous devez savoir page A10 - Faire l exercice

Plus en détail

Guide utilisateur de l application WEB DIALIN Version 1.0

Guide utilisateur de l application WEB DIALIN Version 1.0 Guide utilisateur de l application WEB DIALIN Version 1.0 1 Table des matières I. Connexion... 3 II. Saisie de fiches... 6 1. Nouvelle fiche service... 7 2. Nouvelle fiche patient... 8 3. Recherche de

Plus en détail

Guide informatique AUDIT EVALUATION DE LA PRATIQUE DE L ANTIBIOPROPHYLAXIE EN MATERNITE

Guide informatique AUDIT EVALUATION DE LA PRATIQUE DE L ANTIBIOPROPHYLAXIE EN MATERNITE Guide informatique AUDIT EVALUATION DE LA PRATIQUE DE L ANTIBIOPROPHYLAXIE EN MATERNITE CCLIN Sud-Est Hôpital Henry Gabrielle - Villa Alice 20 Route de Vourles 69 230 Saint-Genis Laval Secrétariat réseau

Plus en détail

Guide utilisateur de l application WEB-REA

Guide utilisateur de l application WEB-REA Année 2013 Guide utilisateur de l application WEB-REA Version 1.0 1 Table des matières I. Connexion... 3 II. Saisie de fiches... 6 1. Nouvelle fiche service... 6 2. Nouvelle fiche... 7 3. Recherche de

Plus en détail

phase de destruction et d'élimination de débris

phase de destruction et d'élimination de débris LE POST PARTUM I ) Définition : c'est une période de 6 semaines allant de l'accouchement jusqu'au retour de couches (= règles). Pendant ce temps il est nécessaire d'effectuer une surveillance médicale

Plus en détail

Maitriser. Premiers pas. Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Est

Maitriser. Premiers pas. Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Est Maitriser 7 Premiers pas Louis AYZAC Août 2013 Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales Sud-Est Contributions : Réalisation, rédaction, composition et corrections : Louis AYZAC.

Plus en détail

La gestion des risques en hygiène hospitalière

La gestion des risques en hygiène hospitalière La gestion des risques en hygiène hospitalière Rappels des fondamentaux Dr J-L. Quenon Comité de Coordination de l Évaluation Clinique et de la Qualité en Aquitaine Séminaire de la SF2H, 19 novembre 2013,

Plus en détail

Année 2009 Guide utilisateur de WEB BMR

Année 2009 Guide utilisateur de WEB BMR Année 2009 Guide utilisateur de WEB BMR 1 Table des matières 1 Connexion... 4 2 Edition de rapports de résultats... 7 3 Saisie en ligne... 12 3.1 Les fiches BMR... 12 3.1.1 Saisie de nouvelles fiches...

Plus en détail

Annexe 4 Pondération des indicateurs et score agrégé du tableau de bord des infections nosocomiales pour les activités 2012

Annexe 4 Pondération des indicateurs et score agrégé du tableau de bord des infections nosocomiales pour les activités 2012 Annexe Pondération des indicateurs et score agrégé du tableau de bord des infections nosocomiales pour les activités 2012 Le document explicite la pondération de chaque item servant au calcul des indicateurs

Plus en détail

Coordonnateur CNR-Strep : Laboratoires Associés : Pr Claire POYART claire.poyart@cch.aphp.fr. Paris, le 2 mai 2006. Chers(e) Collègues,

Coordonnateur CNR-Strep : Laboratoires Associés : Pr Claire POYART claire.poyart@cch.aphp.fr. Paris, le 2 mai 2006. Chers(e) Collègues, Coordonnateur CNR-Strep : 27, rue du faubourg Saint Jacques ou (33) 1 58 41 15 44 Laboratoires Associés : Infections à streptocoque du groupe A de l adulte (LA-SGA-A) Pr Anne BOUVET anne.bouvet@htd.aphp.fr

Plus en détail

Nouvelles définitions des infections nosocomiales ce qui a changé. Christine ROBERT Montpellier Joseph HAJJAR - Valence

Nouvelles définitions des infections nosocomiales ce qui a changé. Christine ROBERT Montpellier Joseph HAJJAR - Valence Nouvelles définitions des infections nosocomiales ce qui a changé Christine ROBERT Montpellier Joseph HAJJAR - Valence Il y a 35 ans Circulaire du 18 octobre 1973 CLI Pas de définition de l infection nosocomiale

Plus en détail

Retour d expérience. Visite de certification V2010

Retour d expérience. Visite de certification V2010 Retour d expérience Visite de certification V2010 www.clinique-lorient.fr PLAN DE L INTERVENTION Organisation de l auto-évaluation Préparation de la visite de certification Programme d action du CLIN répondant

Plus en détail

Année 2014 Guide utilisateur de l application WEB BMR

Année 2014 Guide utilisateur de l application WEB BMR Année 2014 Guide utilisateur de l application WEB BMR 1 Table des matières 1 Connexion... 3 2 Accès à l application... 4 3 Les fiches BMR... 6 3.1 Saisie de nouvelles fiches... 6 3.1.1 Recherche de fiches...

Plus en détail

Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales de l'interrégion Paris - Nord Antenne Régionale de Picardie

Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections Nosocomiales de l'interrégion Paris - Nord Antenne Régionale de Picardie Installation et utilisation du logiciel pour saisir les données de l enquête «Etat des lieux du BIONETTOYAGE en EHPAD et établissements médico-sociaux» Centre de Coordination de la Lutte contre les Infections

Plus en détail

C.CLIN-Sud Est. WEB BMR. Année 2012. Guide utilisateur de l application WEB BMR

C.CLIN-Sud Est. WEB BMR. Année 2012. Guide utilisateur de l application WEB BMR Année 2012 Guide utilisateur de l application WEB BMR 1 Table des matières 1 Connexion... 3 2 Accès à l application... 4 3 Les fiches BMR... 6 3.1 Saisie de nouvelles fiches... 6 3.1.1 Recherche de fiches...7

Plus en détail

CLINIQUE DE LA PART-DIEU

CLINIQUE DE LA PART-DIEU ACTIVITE(S) : Médecine Chirurgie Obstétrique () Lutte contre les infections nosocomiales Source : TBIN Reflet global de la lutte contre les infections nosocomiales Score agrégé activités 2012 Cet indicateur

Plus en détail

C.CLIN-Sud Est. WEB BMR. Année 2013. Guide utilisateur de l application WEB BMR

C.CLIN-Sud Est. WEB BMR. Année 2013. Guide utilisateur de l application WEB BMR Année 2013 Guide utilisateur de l application WEB BMR 1 Table des matières 1 Connexion... 3 2 Accès à l application... 4 3 Les fiches BMR... 5 3.1 Saisie de nouvelles fiches... 6 3.1.1 Recherche de fiches...6

Plus en détail

Evaluation des Précautions Complémentaires de type Contact :

Evaluation des Précautions Complémentaires de type Contact : Evaluation des Précautions Complémentaires de type Contact : Un nouvel outil pour les équipes d hygiène Xe JOURNEE REGIONALE DE PREVENTION DES INFECTIONS ASSOCIEES AUX SOINS Yann Ollivier 1 Contexte /

Plus en détail

GESTIPACK. version PC

GESTIPACK. version PC GESTIPACK version PC SOMMAIRE GESTIPACK R U B R I Q U E S P A G E S - Installer votre application GESTIPACK 2011 2 à 3 - Utilisation de GESTIPACK 2011 4 à 5 - Gestion Options Paramètres 6 à 11 - Gestion

Plus en détail

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTE, SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL. Proposition d assurance Professionnels libéraux

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTE, SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL. Proposition d assurance Professionnels libéraux ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTE, SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL Proposition d assurance Professionnels libéraux Questionnaire de déclaration d activité professionnelle Tous les proposants, quelle

Plus en détail

01.12.11. Pour ouvrir un compte professionnel : 1. Section «Pour les professionnels», cliquer sur : «Professionnel s inscrire»

01.12.11. Pour ouvrir un compte professionnel : 1. Section «Pour les professionnels», cliquer sur : «Professionnel s inscrire» www.mesvaccins.ch pour les professionnels TUTORIAL Prof. Claire Anne Siegrist, 11.2011 Pour ouvrir un compte professionnel : 1. Section «Pour les professionnels», cliquer sur : «Professionnel s inscrire»

Plus en détail

Différentes utilisations sont faites des définitions des infections nosocomiales :

Différentes utilisations sont faites des définitions des infections nosocomiales : HYGIENE HOSPITALIERE INFECTIONS NOSOCOMIALES OU INFECTIONS LIEES OU ASSOCIEES AUX SOINS? Par Monsieur Diène BANE, Ingénieur qualité et Gestion des Risques, Master en Ingénierie des Systèmes de Santé et

Plus en détail

À compter de 2010 les codes du chapitre XVI ne doivent plus être employés au-delà de 2 ans. Créé le 1 er Mars 2011

À compter de 2010 les codes du chapitre XVI ne doivent plus être employés au-delà de 2 ans. Créé le 1 er Mars 2011 FASCICULE VI AFFECTIONS DU NOUVEAU-NÉ Emploi des codes du chapitre XVI Le chapitre XVI est celui de Certaines affections dont l origine se situe dans la période périnatale. La définition de la période

Plus en détail

Les fistules obstétricales sont des communications anormales entre les voies urinaires ou digestives et l'appareil génital. ou d une manœuvre abortive

Les fistules obstétricales sont des communications anormales entre les voies urinaires ou digestives et l'appareil génital. ou d une manœuvre abortive ROLE DE LA SAGE FEMME DANS LA PREVENTION, LE DIAGNOSTIC ET ORIENTATION DES FISTULES Présenté par Mme Atchoumi Annie Hortense Sage-femme DU épidémiologie-bordeaux CHU de Yaoundé Introduction Définition

Plus en détail

Campagne nationale pour l élimination des fistules obstétricales en Mauritanie

Campagne nationale pour l élimination des fistules obstétricales en Mauritanie Campagne nationale pour l élimination des fistules obstétricales en Mauritanie Contexte de la fistule obstétricale Situation en Mauritanie Progrès au niveau Pays/ Mise en œuvre Défis pour les années à

Plus en détail

EMMA EVALUATION DE LA MATERNITE EN MARTINIQUE EN 2006. Enquête de satisfaction auprès des patientes des soins en obstétrique de Martinique

EMMA EVALUATION DE LA MATERNITE EN MARTINIQUE EN 2006. Enquête de satisfaction auprès des patientes des soins en obstétrique de Martinique EMMA EVALUATION DE LA MATERNITE EN MARTINIQUE EN 2006 Enquête de satisfaction auprès des patientes des soins en obstétrique de Martinique Réalisée par le Réseau périnatal de la Martinique rapport rédigé

Plus en détail

Enquête de Prévalence de l utilisation des antibiotiques GUIDE UTILISATEUR. Application Web PREATB

Enquête de Prévalence de l utilisation des antibiotiques GUIDE UTILISATEUR. Application Web PREATB Enquête de Prévalence de l utilisation des antibiotiques GUIDE UTILISATEUR Application Web PREATB Année 2010 1 SOMMAIRE I. CONNEXION..3-5 1. Identification 3 2. Mot de passe oublié?...4 3. Accueil..4 II.

Plus en détail

AUDIT «HYGIENE DES MAINS» Partie I Observance / pertinence

AUDIT «HYGIENE DES MAINS» Partie I Observance / pertinence AUDIT «HYGIENE DES MAINS» Partie I Observance / pertinence RESULTATS NATIONAUX FEVRIER 2011 GROUPE DE TRAVAIL THEMATIQUE ELABORATION DE LA METHODOLOGIE ET DE L OUTIL NATIONAL DU GREPHH Daniel ZARO-GONI...Responsable

Plus en détail

DES DMS Exemple du CHU de Nîmes

DES DMS Exemple du CHU de Nîmes PLATEFORME LOGISTIQUE ET CIRCUIT DES DMS Exemple du CHU de Nîmes L ensemble des illustrations a été supprimé en raison de la taille du fichier incompatible avec la diffusion sur le site euro-pharmat.com.

Plus en détail

Impact d un déménagement de service sur la satisfaction relative au soins

Impact d un déménagement de service sur la satisfaction relative au soins Impact d un déménagement de service sur la satisfaction relative au soins MONTPELLIER JOURNEES DE MEDECINE PERINATALE 19 OCTOBRE 2012 Bénédicte Belgacem SANTE PUBLIQUE CHU Clermont-Fd PEPRADE La satisfaction

Plus en détail

Indications de la césarienne programmée à terme

Indications de la césarienne programmée à terme Indications de la césarienne programmée à terme Janvier 2012 Quelles sont les indications de la césarienne programmée? Utérus cicatriciel Transmissions mère-enfant d infections maternelles Grossesse gémellaire

Plus en détail

EHPAD» 12 9.1 12 9.2 12 9.3 12 9.4 12 9.5 12 9.6 SFHH

EHPAD» 12 9.1 12 9.2 12 9.3 12 9.4 12 9.5 12 9.6 SFHH CLIN Paris -Nord Antenne Régionale de Lutte contre les Infections Nosocomiales Nord Pas de Calais Docteur Karine BLANCKAERT, Coordonnateur Antenne Régionale Nord-Pas-de-Calais du CCLIN Paris Nord SOMMAIRE

Plus en détail

Jean-Christophe Richard Véronique Merle CHU de Rouen

Jean-Christophe Richard Véronique Merle CHU de Rouen Gestion d un cas de portage d entérocoque résistant aux glycopeptides (ERG- ERV) Jean-Christophe Richard Véronique Merle CHU de Rouen IXème Journée régionale de Prévention des infections associées aux

Plus en détail

ENQUETE NATIONALE DE PREVALENCE

ENQUETE NATIONALE DE PREVALENCE ENQUETE NATIONALE DE PREVALENCE MODULE REGIONAL PORTAGE DIGESTIF EBLSE ET EPC PROTOCOLE www.rhc-arlin.com 1 CONTEXTE La prévalence de la colonisation digestive à EBLSE pour les patients des établissements

Plus en détail

Gestion d une épidémie de KPC : retour d expérience : investigation et gestion de crise

Gestion d une épidémie de KPC : retour d expérience : investigation et gestion de crise Gestion d une épidémie de KPC : retour d expérience : investigation et gestion de crise Dr G. ANTONIOTTI Direction des Risques Coordonnateur Risques Infectieux Générale de Santé, Paris Atelier A5 Société

Plus en détail

RESULTATS ENQUETE DE SATISFACTION Comparaison Mai 2010 - Novembre 2010

RESULTATS ENQUETE DE SATISFACTION Comparaison Mai 2010 - Novembre 2010 RESULTATS ENQUETE DE SATISFACTION Nombres de questionnaires de satisfaction des patients (version obstétrique) envoyés, reçus et exploités : Première vague Nombre de questionnaires envoyés Nombre de questionnaires

Plus en détail

Proposition de facture

Proposition de facture Module Fonction Carte Gestion du bureau Proposition de facture UR09110500 Proposition de facture Cette proposition affiche la liste des services et des dépenses qui doivent être facturés au client. Ce

Plus en détail

Soulagement de la douleur pendant le travail et l accouchement : Quels sont mes choix?

Soulagement de la douleur pendant le travail et l accouchement : Quels sont mes choix? Soulagement de la douleur pendant le travail et l accouchement : Quels sont mes choix? Pendant que vous vous préparez à la naissance de votre bébé, ce livret répondra à plusieurs questions que vous vous

Plus en détail

La version électronique fait foi

La version électronique fait foi Page 1/6 Localisation : Classeur VERT Disponible sur Intranet A revoir : 10/2015 Objet : La présente procédure a pour objet de décrire les responsabilités et les principes pour la réalisation des prélèvements.

Plus en détail

CAISSE ENREGISTREUSE ELECTRONIQUE SE-G1

CAISSE ENREGISTREUSE ELECTRONIQUE SE-G1 AISSE ENREGISTREUSE ELETRONIQUE SE-G PROGRAMMATION SIMPLIFIEE 20/0/204 SOMMAIRE PROGRAMMATION SIMPLIFIEE.... Introduction... 2. Programmation... 4 Initialisation de la caisse :... 4 Programmation de base

Plus en détail

Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France

Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France Césarienne : la protection périnéale parfaite? R. de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique, CHU de Nîmes, France Fréquence des complications périnéales du post-partum Les complications périnéales post-natales

Plus en détail

Fiche FOCUS. Les téléprocédures. Créer un espace abonné SANS certificat (accessible avec une adresse électronique / un mot de passe)

Fiche FOCUS. Les téléprocédures. Créer un espace abonné SANS certificat (accessible avec une adresse électronique / un mot de passe) Fiche FOCUS Les téléprocédures Créer un espace abonné SANS certificat (accessible avec une adresse électronique / un mot de passe) Dernière mise à jour : juillet 2011 Sommaire 1.Présentation...3 1.1.Objet

Plus en détail

Niveau d assurance de stérilité (NAS) Hôpital Neuchâtelois Sylvie Schneider Novembre 2007

Niveau d assurance de stérilité (NAS) Hôpital Neuchâtelois Sylvie Schneider Novembre 2007 Niveau d assurance de stérilité (NAS) Hôpital Neuchâtelois Sylvie Schneider Novembre 2007 Plan Objectif de la stérilisation Rappel théorique Niveau d Assurance Stérilité Conséquence Destruction des micro-organismes

Plus en détail

PROCEDURE D EXPORT-IMPORT DU CERTIFICAT InVS INTERNET EXPLORER

PROCEDURE D EXPORT-IMPORT DU CERTIFICAT InVS INTERNET EXPLORER PROCEDURE D EXPORT-IMPORT DU CERTIFICAT InVS INTERNET EXPLORER FIREFOX Le certificat InVS, indispensable pour vous connecter au portail d authentification de l InVS, ne peut être récupéré qu une seule

Plus en détail

Fiche FOCUS. Les téléprocédures

Fiche FOCUS. Les téléprocédures Fiche FOCUS Les téléprocédures Créer un espace professionnel expert (accessible avec une adresse électronique / un mot de passe) Dernière mise à jour : avril 2015 Sommaire 1. Présentation...3 1.1.Objet

Plus en détail

Césarienne pour toutes

Césarienne pour toutes Césarienne pour toutes Méthodologie Revue de la littérature : - PUBMED de 2003 à nos jours - Mots clefs: urinary incontinence AND cesarean section (210 publications) fecal incontinence AND cesarean section

Plus en détail

LES ITINÉRAIRES CLINIQUES À L HÔPITAL ERASME : LE MODÈLE DES 4 A

LES ITINÉRAIRES CLINIQUES À L HÔPITAL ERASME : LE MODÈLE DES 4 A LES ITINÉRAIRES CLINIQUES À L HÔPITAL ERASME : LE MODÈLE DES 4 A TABLE DES MATIÈRES 1. Objectif 2. Méthodologie 2.1. Introduction 2.2. Le modèle des 4A 2.3. Conclusion 2.2.1. Activity Based Observation

Plus en détail

d une Dr Ei Eric Peterman

d une Dr Ei Eric Peterman d une Dr Ei Eric Peterman Implantations de MDM MALI: 1994-2010 TCHAD: 2009-2010 - 2-3 millions de fistules obstétricales dans le monde - 90% en Afrique (source OMS) MDM Yaoundé 2010 MOPTI MDM BERLIN 2010

Plus en détail

Questions/Réponses. Selfassurance Santé. 1. Souscrire une assurance santé

Questions/Réponses. Selfassurance Santé. 1. Souscrire une assurance santé Selfassurance Santé Questions/Réponses 1. Souscrire une assurance santé Les différents Régimes Obligatoires Le Régime Obligatoire d assurance maladie de Sécurité sociale française dont relève l assuré

Plus en détail

La stratégie de maîtrise des BHRe est-elle coût-efficace? Gabriel Birgand

La stratégie de maîtrise des BHRe est-elle coût-efficace? Gabriel Birgand La stratégie de maîtrise des BHRe est-elle coût-efficace? Gabriel Birgand 1 Quelles questions se poser? 1. La stratégie de maîtrise des BHRe est-elle efficace? 2. Combien coûtent les colonisations/infections

Plus en détail

N o d organisme. Rendement actuel Cible Justification de la cible

N o d organisme. Rendement actuel Cible Justification de la cible Plan qualité 2015-2016 pour Soins continus Bruyère Objectifs et initiatives d amélioration BUT Mesure Changement Initiatives prévues Dimension de la qualité Objectif Mesure/indicateur Unité/population

Plus en détail

Programme National de Prévention des infections associées aux soins en ES, 2009-2012

Programme National de Prévention des infections associées aux soins en ES, 2009-2012 Programme National de Prévention des infections associées aux soins en ES, 2009-2012 Pr Coordonnateur Groupe de Pilotage du Programme National de Lutte contre les Infections Nosocomiales Séminaire National

Plus en détail

SOINS/SDGURI/PRCD/001 Procédure de sondage urinaire Version 2 : 15/01/2010 p.1/7

SOINS/SDGURI/PRCD/001 Procédure de sondage urinaire Version 2 : 15/01/2010 p.1/7 p.1/7 1. OBJET Description des différentes étapes et des règles d asepsie nécessaires à la réalisation du sondage urinaire qui est un geste invasif. 2. DOMAINE D APPLICATION Ce protocole s applique à tous

Plus en détail

Swiss santé Hospitalisation et chirurgie

Swiss santé Hospitalisation et chirurgie La couverture indispensable de toutes vos dépenses hospitalières Swiss santé Hospitalisation et chirurgie L hospitalisation, tout le monde y pense un jour ou l autre, surtout lorsqu un proche, suite à

Plus en détail

ASPECT ECHOGRAPHIQUE NORMAL DE LA CAVITE UTERINE APRES IVG. Dr D. Tasias Département de gynécologie, d'obstétrique et de stérilité

ASPECT ECHOGRAPHIQUE NORMAL DE LA CAVITE UTERINE APRES IVG. Dr D. Tasias Département de gynécologie, d'obstétrique et de stérilité Hôpitaux Universitaires de Genève ASPECT ECHOGRAPHIQUE NORMAL DE LA CAVITE UTERINE APRES IVG Dr D. Tasias Département de gynécologie, d'obstétrique et de stérilité Introduction (1) L IVG chirurgicale est

Plus en détail

LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC

LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC UNE PRIORITÉ DE LA POLITIQUE DE PÉRINATALITÉ (2008-2018) Mémoire présenté aux membres de la commission parlementaire de la santé et des services sociaux Préparé par

Plus en détail

LA RÉTENTION URINAIRE DU POST-PARTUM

LA RÉTENTION URINAIRE DU POST-PARTUM LA RÉTENTION URINAIRE DU POST-PARTUM Prise en charge au CH de Pau Dr Sophie Rouleaud Service de médecine physique et de réadaptation Samedi 4 octobre 1 2 DEFINITION Définition 2003 Glavind K. et Bjork

Plus en détail

Sauvegarde planifiée des données du logiciel Unity Real Time 2. Sauvegarde planifiée par l outil UnityDBTool

Sauvegarde planifiée des données du logiciel Unity Real Time 2. Sauvegarde planifiée par l outil UnityDBTool Sauvegarde planifiée par l outil UnityDBTool L outil UnityDBTool, proposé par Bio-Rad, vous permet de sauvegarder, de manière régulière et planifiée, la base de données de votre logiciel URT2. UnityDBTool

Plus en détail

Séjour en suites de couches

Séjour en suites de couches Séjour en suites de couches Une histoire de plus en plus courte Alain MARTIN-LAVAL Vérane DURANT Cécile LAURENT Pôle Parents Enfants Hôpital Saint Joseph Marseille gen paca 21 mai 2011 1 Définitions Haute

Plus en détail

Présentation générale du Programme

Présentation générale du Programme Contexte Le Propias fait suite à Plan stratégique national 2009-2013 de prévention des infections associées aux soins Programme national de prévention des infections nosocomiales 2009-2013 (Propin) Programme

Plus en détail

Clinique de chirurgie esthétique, Tunis. Résultats Audit

Clinique de chirurgie esthétique, Tunis. Résultats Audit Clinique de chirurgie esthétique, Tunis Résultats Audit Cet audit se présente sous formes d affirmations aux questions simples. Ces affirmations, regroupées par thème, permettent de définir la qualité

Plus en détail

DE MODIFICATION PROCEDURE ELYXBADGE APPLICATION. PI Électronique Restobadge

DE MODIFICATION PROCEDURE ELYXBADGE APPLICATION. PI Électronique Restobadge PROCEDURE DE MODIFICATION DE LA PROGRAMMATION DES T.V.A APPLICATION ELYXBADGE 1 Introduction Avant toute modification, veuillez procéder aux opérations suivantes : - Effectuer une fin de service - Effectuer

Plus en détail

AGASC / BUREAU INFORMATION JEUNESSE 06700 Saint Laurent du Var - E mail : bij@agasc.fr / Tel : 04.93.07.00.66 CONSIGNE N 1 :

AGASC / BUREAU INFORMATION JEUNESSE 06700 Saint Laurent du Var - E mail : bij@agasc.fr / Tel : 04.93.07.00.66 CONSIGNE N 1 : CONSIGNE N 1 : Rédiger puis envoyer un nouveau message La fenêtre de la boîte de messagerie s affiche Cliquer sur «Ecrire» ou «Nouveau message» pour ouvrir cette nouvelle fenêtre. Ensuite, suivre cette

Plus en détail

FICHE PATIENT : LE POST PARTUM

FICHE PATIENT : LE POST PARTUM FICHE PATIENT : LE POST PARTUM Le post partum est la période qui suit immédiatement un accouchement ; il s agit de la période comprise entre l expulsion du bébé et le retour des organes à un stade pré-gravidique.

Plus en détail

La fistule vésico-vaginale

La fistule vésico-vaginale La fistule vésico-vaginale Dr Mehdi Jaidane I- Introduction Définition : La fistule vésico-vaginale (FVV) est définie comme l existence «d un trajet anormal reliant la vessie au vagin». Il s agit d une

Plus en détail

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO DES : Médecine physique et de réadaptation Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008 Coordonnateur : Gérard AMARENCO Titre :La rééduca)on périnéale Auteur : Gilberte Robain Cofemer 2008

Plus en détail

BMR/ BHR en EHPAD Prise en charge des résidents

BMR/ BHR en EHPAD Prise en charge des résidents BMR/ BHR en EHPAD Prise en charge des résidents L. Grolier-Bois - Médecin hygiéniste Centre Hospitalier de Bretagne-Sud (56) Centre Hospitalier de Quimperlé (29) ARLIN BRETAGNE Journée Régionale de Formation

Plus en détail

DE QUALITE GESTION DES RISQUES DEVELOPPEMENT DURABLE

DE QUALITE GESTION DES RISQUES DEVELOPPEMENT DURABLE PROJET DE QUALITE / GESTION DES RISQUES / DEVELOPPEMENT DURABLE

Plus en détail

Note technique AbiFire5 Nouveau rapport 100

Note technique AbiFire5 Nouveau rapport 100 Note technique AbiFire5 Nouveau rapport 100 Dernière révision : 25 mars 2010 Table des matières 1 Introduction... 2 2 Etapes à suivre... 2 2.1 Avant conversion... 2 2.2 Conversion... 2 2.3 Initialisations...

Plus en détail

10.3.1.4 Travaux pratiques Sauvegarde et récupération de données sous Windows 7

10.3.1.4 Travaux pratiques Sauvegarde et récupération de données sous Windows 7 5.0 10.3.1.4 Travaux pratiques Sauvegarde et récupération de données sous Windows 7 Introduction Imprimez et faites ces travaux pratiques. Au cours de ce TP, vous allez sauvegarder des données. Vous effectuerez

Plus en détail

SERVICES TECHNIQUES CENTRE HOSPITALIER. d AURILLAC. 1er congrès de l AFGRIS

SERVICES TECHNIQUES CENTRE HOSPITALIER. d AURILLAC. 1er congrès de l AFGRIS SERVICES TECHNIQUES CENTRE HOSPITALIER henri MONDOR d AURILLAC 1er congrès de l AFGRIS METHODE D ANALYSE ET DE PREVENTION DES RISQUES ET CERTIFICATION ISO 9002 Un couple pertinent pour les services techniques

Plus en détail

Streptocoque B :apports des tests en fin de grossesse, nouvelles propositions.

Streptocoque B :apports des tests en fin de grossesse, nouvelles propositions. Streptocoque B :apports des tests en fin de grossesse, nouvelles propositions. Exemple d une étude prospective sur la place d un test de détection rapide du SGB. HONORAT Raphaële 1, ASSOULINE Corinne 1,

Plus en détail

Prêt pour un tour sur les possibilités de Gestomed?

Prêt pour un tour sur les possibilités de Gestomed? Prêt pour un tour sur les possibilités de Gestomed? Gestomed est conçu pour vous faciliter la tâche dans votre cabinet médical. Il peut être utilisé de façon intuitive et ne nécessite que peu de formation

Plus en détail

QUELQUES ASPECTS STATISTIQUES DE LA FISTULE VESICO-VAGINALE EN REPUBLIQUE DU MALI

QUELQUES ASPECTS STATISTIQUES DE LA FISTULE VESICO-VAGINALE EN REPUBLIQUE DU MALI VESICO-VAGINALE EN REPUBLIQUE DU MALI A PROPOS DE 134 CAS K. OUATTARA*, M.L. TRAORE*, C. CISSE* RESUME En matière de F. V. seul l aspect chirurgical est habituellement étudié. Les études épidémiologiques

Plus en détail

SUTURE D EPISIOTOMIE ET PRISE EN CHARGE DE LA CICATRICE; RECOMMANDATIONS AUX PATIENTES

SUTURE D EPISIOTOMIE ET PRISE EN CHARGE DE LA CICATRICE; RECOMMANDATIONS AUX PATIENTES SUTURE D EPISIOTOMIE ET PRISE EN CHARGE DE LA CICATRICE; RECOMMANDATIONS AUX PATIENTES M. BERLAND Université Claude Bernard Lyon 1 Faculté de Médecine et de Maïeutique Lyon Sud Charles Mérieux 1 METHODES

Plus en détail

Maternité et activités sportives

Maternité et activités sportives Maternité et activités sportives L obstétricien est de plus en plus souvent interrogé sur les avantages et les risques de maintenir ou de débuter une APS ou de loisir pendant la grossesse. Transformations

Plus en détail

SOLUTION DE BACKUP WINDOWS FBACKUP

SOLUTION DE BACKUP WINDOWS FBACKUP SOLUTION DE BACKUP WINDOWS FBACKUP CARACTÉRISTIQUE DE LA SOLUTION DE SAUVEGARDE FBACKUP MULTILINGUE USAGES PERSONNELS LOGICIEL GRATUIT USAGES PROFESSIONNELS MISE À JOUR AUTOMATIQUE SAUVEGARDE FICHIER MULTIPLES

Plus en détail

Cahier Technique La Demande de Remboursement Electronique (DRE)

Cahier Technique La Demande de Remboursement Electronique (DRE) Cahier Technique La Demande de Remboursement Electronique (DRE) Télévitale cahier technique : la demande de remboursement électronique (DRE) Page 1 / 9 Sommaire Introduction... 3 Le Dossier Patient...

Plus en détail

Les IOA «médicales» Spondylodiscite, tuberculose, brucellose

Les IOA «médicales» Spondylodiscite, tuberculose, brucellose Les IOA «médicales» Spondylodiscite, tuberculose, brucellose Pr. Tristan Ferry tristan.ferry@univ-lyon1.fr Service de Maladies Infectieuses et Tropicales Hôpital de la Croix-Rousse, Hospices Civils de

Plus en détail

Utilisation du client de messagerie Thunderbird

Utilisation du client de messagerie Thunderbird Outlook express n existant plus sur les systèmes d exploitation sortis après Windows XP, nous préconisons désormais l utilisation du client de messagerie libre distribué gratuitement par la Fondation Mozilla.

Plus en détail

Ministère de la santé, de la jeunesse et des sports. Comité technique des infections nosocomiales et des infections liées aux soins

Ministère de la santé, de la jeunesse et des sports. Comité technique des infections nosocomiales et des infections liées aux soins Ministère de la santé, de la jeunesse et des sports. DIRECTION GENERALE DE LA SANTE DIRECTION DE L HOSPITALISATION ET DE L ORGANISATION DES SOINS Comité technique des infections nosocomiales et des infections

Plus en détail

I LE CONTENTIEUX DE L INDEMNISATION DES PRÉJUDICES CORPORELS (Cours d appel de Montpellier et Nîmes, année 2010)

I LE CONTENTIEUX DE L INDEMNISATION DES PRÉJUDICES CORPORELS (Cours d appel de Montpellier et Nîmes, année 2010) I LE CONTENTIEUX DE L INDEMNISATION DES PRÉJUDICES CORPORELS (Cours d appel de Montpellier et Nîmes, année 2010) Par Delphine BRUNEAU-CALDERON Ingénieur d études au CNRS UMR 5815 Dynamique du droit (Membre

Plus en détail

Les Infections Associées aux Soins

Les Infections Associées aux Soins Les Infections Associées aux Soins Dr Catherine Sartor EOH Conception Assistance Publique Hôpitaux de Marseille Ecole IFSI, Marseille, 12 septembre 2014 Définitions 2007 Infection Nosocomiale (IN) 1999

Plus en détail

LES VIGILANCES REGLEMENTAIRES AUX HOSPICES CIVILS DE LYON. Pr Philippe Vanhems Pôle d Activité Médicale Santé, Recherche, Risque et Vigilances

LES VIGILANCES REGLEMENTAIRES AUX HOSPICES CIVILS DE LYON. Pr Philippe Vanhems Pôle d Activité Médicale Santé, Recherche, Risque et Vigilances LES VIGILANCES REGLEMENTAIRES AUX HOSPICES CIVILS DE LYON Pr Philippe Vanhems Pôle d Activité Médicale Santé, Recherche, Risque et Vigilances PAM Santé, Recherche, Risques et Vigilances (S2RV) Créé en

Plus en détail

Il est bien établi que le réseau d eau hospitalier peut

Il est bien établi que le réseau d eau hospitalier peut Les micro-organismes de l eau impliqués dans les infections nosocomiales Depuis 2001 chez Pall, en charge de l information scientifique et réglementaire dans les domaines d applications couverts par la

Plus en détail

1 GENERALITES 1.1 AGENT PATHOGENE, RESERVOIR, SOURCE 1.2 EPIDEMIOLOGIE GENERALE 1.3 VIABILITE, RESISTANCE PHYSICO-CHIMIQUE

1 GENERALITES 1.1 AGENT PATHOGENE, RESERVOIR, SOURCE 1.2 EPIDEMIOLOGIE GENERALE 1.3 VIABILITE, RESISTANCE PHYSICO-CHIMIQUE STAPHYLOCOQUE Ce document concerne l'évaluation des risques biologique en milieu de soins. Il est complémentaire du guide EFICATT de l'inrs et a été élaboré puis validé par des médecins du travail des

Plus en détail

Gestion des épidémies en FAM et MAS. 2 ère réunion annuelle FAM/MAS 20 mars 2015

Gestion des épidémies en FAM et MAS. 2 ère réunion annuelle FAM/MAS 20 mars 2015 Gestion des épidémies en FAM et MAS 2 ère réunion annuelle FAM/MAS 20 mars 2015 Rappels En EMS, le risque infectieux est présent, avec cumul des différents aspects de ce risque: Infections communautaires:

Plus en détail

2 ème Journées de prévention des infections nosocomiales 19 et 20 novembre 2008

2 ème Journées de prévention des infections nosocomiales 19 et 20 novembre 2008 2 ème Journées de prévention des infections nosocomiales Québec 19 et 20 novembre 2008 L expérience française au niveau du développement des tableaux de bord des activités de lutte aux infections nosocomiales

Plus en détail

Manuel d utilisation du module GiftList Pro par Alize Web

Manuel d utilisation du module GiftList Pro par Alize Web Manuel d utilisation du module GiftList Pro par Alize Web DESCRIPTION 2 En tant que marchand 2 En tant que créateur 3 En tant que donateur 4 INSTALLER ET CONFIGURER LE MODULE (BACK OFFICE) 4 Télécharger

Plus en détail

Mise en place de référents grippe au sein d un centre hospitalier

Mise en place de référents grippe au sein d un centre hospitalier Mise en place de référents grippe au sein d un centre hospitalier Sophie FOUCAULT, IDE Hygiéniste, FFC Service ECLIN P.MIR, C.JACOB, Praticiens de Santé au Travail R.HUE, Praticien Hygiéniste, Service

Plus en détail

Après un an d enquête, 1176 femmes travaillant au C.H.U avaient répondu à notre questionnaire.

Après un an d enquête, 1176 femmes travaillant au C.H.U avaient répondu à notre questionnaire. Prévalence de l incontinence urinaire d effort selon le traumatisme obstétrical et la catégorie socio-. G. Philippe (1), I. Clément (2), I. Thaon (3) (1) Service d urologie C.H.U St jacques, Besançon (2)

Plus en détail

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Troubles génitaux sphinctériens dans la SEP P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Rappel anatomique Rappel anatomique Structures anatomiques en jeux Plancher pelvien et le sphincter strié

Plus en détail

LA NORME RABC EN BLANCHISSERIE NOYONS SEPTEMBRE 2012

LA NORME RABC EN BLANCHISSERIE NOYONS SEPTEMBRE 2012 LA NORME RABC EN BLANCHISSERIE NOYONS SEPTEMBRE 2012 SOMMAIRE La norme RABC, qu est-ce que c est? Les grandes lignes La blanchisserie et la Fonction linge - incidences sur l application de la méthode Les

Plus en détail

Mutuelle santé. Vous pourrez. toujours compter. sur votre mutuelle! Activance TNS

Mutuelle santé. Vous pourrez. toujours compter. sur votre mutuelle! Activance TNS Mutuelle santé Activance TNS Vous pourrez toujours compter sur votre mutuelle! Activance TNS Le haut de gamme pour les professionnels! Les Produit Prise en charge maximale pour l hospitalisation dès la

Plus en détail

L ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES. Le point de vue de l assureur

L ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES. Le point de vue de l assureur 43ÈMES JOURNÉES DE LA SFMP L ANALYSE DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES Le point de vue de l assureur 15 novembre 2013, Monaco Marianne Henry-Blanc, Consultante Pôle services Présentation de notre société

Plus en détail

Leucémies de l enfant et de l adolescent

Leucémies de l enfant et de l adolescent Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Leucémies de l enfant et de l adolescent GENERALITES COMMENT DIAGNOSTIQUE-T-ON UNE LEUCEMIE AIGUË? COMMENT TRAITE-T-ON UNE LEUCEMIE

Plus en détail

L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices. Édition 2013

L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices. Édition 2013 1 L assurance maternité des femmes chefs d entreprises et des conjointes collaboratrices Édition 2013 L assurance maternité Sommaire Les prestations maternité 3 Cas particuliers 8 Le congé paternité 11

Plus en détail