TABLEAU 5.1 Bilan de la famille Simard-Lajoie au 1 er novembre 2001 (valeurs arrondies à 1 $ près)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TABLEAU 5.1 Bilan de la famille Simard-Lajoie au 1 er novembre 2001 (valeurs arrondies à 1 $ près)"

Transcription

1 TABLEAU 5.1 Bilan de la famille Simard-Lajoie au 1 er novembre 2001 (valeurs arrondies à 1 $ près) Liquidités ACTIF Encaisse $ Placements (valeur marchande) Certificats de placement garanti $ Intérêt couru, après impôt 144 Fonds accumulés REÉR Biens personnels (valeur marchande) Résidence Automobile Meubles TOTAL DE L ACTIF $ Dettes à court terme PASSIF Solde des cartes de crédit $ Solde de l impôt $ Dettes à long terme Solde du prêt automobile Solde de l hypothèque Impôt éventuel sur REÉR (40 % d impôt) VALEUR NETTE TOTAL DU PASSIF ET DE LA VALEUR NETTE $ Note : Claude Lajoie cotise à un régime de pension agréé (RPA) avec son employeur. Certains planificateurs financiers voudront inclure au bilan la valeur d un tel régime. Dans le cas de Claude Lajoie, cette valeur était inconnue au moment du bilan (voir le questionnaire n o 2 de l annexe B, à la fin du manuel).

2 TABLEAU 5.2 Disponibilités financières et liquidités Famille Simard-Lajoie (valeurs arrondies à 1 $ près) Du 1 er novembre au 31 octobre Salaire brut Claude Lajoie $ Retenues salariales (incluant l impôt) (1) (21000) Salaire net (2) $ $ $ $ Revenu de placements Claude Lajoie (3) Impôt marginal (40%) (4) (384) (120) (120) (120) Revenu de placements, après impôt 576 $ 180 $ 180 $ 180 $ Salaire brut Francine Simard Retenues salariales (incluant l impôt) (3300) Salaire net $ Prestations fiscales pour enfants (5) REVENU TOTAL, APRÈS IMPÔT $ $ $ $ Moins : Coût de vie (6) DISPONIBILITÉS FINANCIÈRES 8576 $ 8316 $ 8455 $ 8596 $ Moins : Versements sur emprunts (7) EXCÉDENT DE LIQUIDITÉS 3092 $ 2832 $ 2971 $ 3112 $ (1) Les retenues salariales représentent les cotisations à un régime de pension agréé (RPA), les cotisations syndicales, les cotisations au Régime des rentes du Québec (RRQ), etc., incluant les impôts déduits à la source. (2) Nous présumons l inflation égale à 2 % à moyen terme. Les salaires et le coût de vie seront donc extrapolés à 2 %. Certains planificateurs financiers voudront utiliser 3 % et même plus (taux en vigueur en 2001). Par contre, nous utilisons, comme nous l avons indiqué à la section 1.10, un taux d inflation de 4 % à long terme. (3) $ 6 % = 960 $ pour Cependant, les certificats viennent tous à échéance le 31 juillet Comme nous le verrons plus loin, Claude Lajoie devra liquider $ de ces fonds et en conserver 5000 $ pour les années qui viennent en guise de réserve de base, d où 5000 $ 6 % = 300 $ pour les années suivantes. (4) Comme nous l avons indiqué à la sous-section 5.1.4, le taux d imposition marginal est estimé à 40 % basé sur le revenu imposable de Claude. Ce revenu imposable tient compte des déductions relatives au REÉR dont Claude s est prévalu depuis son mariage. Ce taux est toujours une estimation, même si les dernières déclarations de revenus peuvent servir de référence. Dans le cas d un salaire plus élevé, un taux de 45 % à 50 % serait par contre plus approprié. (5) La prestation fiscale canadienne pour enfants (PFCE) est un paiement mensuel non imposable versé par l Agence des douanes et du Revenu du Canada (ADRC) aux familles pour les aider à subvenir aux besoins de leurs enfants. Ce paiement peut être augmenté de la prestation nationale pour enfants pour les familles à faible revenu. La famille Simard-Lajoie compte deux enfants, Nathalie, six ans, et Jean-Michel, un an (voir le questionnaire n o 1 de l annexe B, à la fin du manuel). L ADRC fournit une feuille de calcul qui tient compte du revenu net familial, de l âge des enfants, etc. Les Simard-Lajoie reçoivent actuellement 100 $ par mois, ou 1200 $ par année (voir le questionnaire n o 1). (6) Comme nous l avons indiqué dans la note 2, le coût de vie est aussi extrapolé à 2 %. On verra plus loin que le coût de vie représente l ensemble des débours domestiques, incluant l hypothèque résidentielle (voir le questionnaire n o 1). L extrapolation est donc ici une approximation, car l hypothèque et la location à long terme d une automobile peuvent représenter des versements stables pour plusieurs années. Une solution peut être de déduire ces montants stables du coût de vie, d extrapoler la différence à 2 % puis de rajouter ces mêmes montants au résultat. Si les versements stables représentent plus de 20 % du coût de vie, il sera avantageux d utiliser cette dernière approche. (7) Les montants des versements sur emprunts proviennent du questionnaire n o 2 (voir l annexe B, à la fin du manuel). Le paiement mensuel du prêt automobile est de 457 $ (table I, 9 %, 5 ans, facteur 20,76 ; 20,76 22 [pour $] = 456,72 $, soit 457 $ à 1 $ près). Par conséquent, 457 $ 12 mois = $ par année.

3 TABLEAU 5.3 Coût de vie mensuel pour l année Famille Simard-Lajoie (1 er novembre 2001) A) Maison B) Transport Loyer Essence et huile (auto) 140 $ Hypothèque* 534 $ Entretien (auto) 50 Téléphone 60 Assurance automobile 60 Câble 40 Automobile* Chauffage 75 Immatriculation et permis 50 Électricité 75 Stationnement 40 Taxes (total) 200 Location d un garage 40 Entretien* 36 Taxis 40 Assurances (feu, vol, etc.) 60 Métro ou autobus Ameublement* 30 Autres frais Autres frais TOTAL MENSUEL (A) 1110 $ TOTAL MENSUEL (B) 420 $ C) Famille D) Divers Alimentation* 650 $ Vacances et voyages* 275 $ Habillement 80 Assurance-vie 25 Frais de scolarité Autres assurances Sports et loisirs* 75 Dons ou cadeaux 30 Sorties au restaurant 140 Aide ménagère Pharmacie et cosmétiques 65 Pension alimentaire Journaux et magazines 25 Autres frais Tabac et alcool 60 TOTAL MENSUEL (D) 330 $ Frais de garderie 75 TOTAL GÉNÉRAL MENSUEL (A) (B) (C) (D) 3215 $ Dentiste ou optométriste 50 Allocation aux enfants Loterie 10 TOTAL ANNUEL $ Argent de poche 125 Ajouter 5 % pour imprévus 1929 Autres frais Coût de vie annuel $ TOTAL MENSUEL (C) $ COÛT DE VIE ANNUEL (à 100 $ près) $ * Ces éléments sont décrits à la sous-section

4 TABLEAU 5.4 Programmation des disponibilités financières Famille Simard-Lajoie Du 1 er novembre au 31 octobre RECETTES Encaisse au début (1) $ $ $ $ Placements à liquider (2) Disponibilités financières (3) Total $ $ $ $ DÉBOURS Comptes engagés (4) Solde des cartes de crédit $ Impôt 2000, non payé 925 Paiements mensuels (automobile) $ $ $ Total $ $ $ $ Paiements suggérés (5) REÉR investi (6) $ $ $ $ Économie d impôt sur REÉR (720) (720) (720) (720) REÉÉ investi (7) Règlement auto (8) Rénovations maison (9) Total $ $ $ $ SOLDE DE FIN DE PÉRIODE (10) $ $ $ $ Certificats de placement garanti RÉSERVE DE BASE (11) $ $ $ $ (1) L encaisse au début On se réfère au bilan si ce dernier est daté du début de la programmation. En pratique, il se peut que le bilan soit daté de quelques jours avant la date du début du tableau. La façon la plus simple de résoudre ce problème est de s enquérir auprès du client du solde de l encaisse au début du mois de la programmation. L idéal est de produire le bilan en date du début de la programmation des disponibilités financières. L encaisse de la famille Simard-Lajoie au début est de $ (1 000 $ pour Claude et 800 $ pour Francine) ; pour les années suivantes, l encaisse est le solde de la fin de l exercice précédent présenté au tableau.

5 TABLEAU 5.4 Programmation des disponibilités financières Famille Simard-Lajoie (suite) (2) Les placements à liquider On suggère la liquidation de certains placements afin de régler les dettes au plus tôt. Il ne faut pas disposer de placements qui comportent un fardeau fiscal, tel un REÉR. S il s agit d actions, il faut être prudent et suggérer la vente de celles qui n ont pas ou ont peu de probabilités de prendre de la valeur à court et à moyen terme. Les placements paraissent au bilan. Dans le cas des Simard-Lajoie, on trouve au bilan (tableau 5.1) des certificats de placement garanti d une valeur totale de $ (voir aussi la sous-section et le questionnaire n o 2 de l annexe B, à la fin du manuel). Il s agit de quatre certificats (trois de 5000 $ et un de 1000 $) dont l échéance est le 31 juillet Trois certificats totalisant $ (deux de 5000 $ et un de 1000 $) seront liquidés à cette date et le certificat restant, de 5000 $, sera renouvelé à 6 %. Ce dernier servira à alimenter la réserve de base. (3) Les disponibilités financières Les disponibilités financières sont précisées dans le calcul des disponibilités financières (voir le tableau 5.2). Nous utilisons les disponibilités financières avant le paiement mensuel des dettes, car le paiement de ces dettes est prévu au tableau de programmation. (4) Les comptes engagés Il s agit des paiements obligatoires que le client doit effectuer : emprunts, impôt, etc. Le solde de ces comptes paraît au bilan personnel. Par conséquent, il est nécessaire soit d acquitter le solde de la dette au complet, soit d effectuer les paiements mensuels obligatoires et d acquitter le solde plus tard. C est le cas pour le prêt automobile. Le questionnaire n o 2 indique que les mensualités relatives au prêt automobile sont de 457 $ par mois (5484 $ par année). (5) Les paiements suggérés Dans cette section, on suggère d effectuer certains débours. C est donc ici que se situent les véritables recommandations du planificateur à l intention de son client, qui doit bien comprendre l intérêt de procéder à de tels paiements. (6) L investissement dans un REÉR Le montant suggéré pour l investissement dans un REÉR tient compte du niveau des dettes, des projets spéciaux et de la réserve de base à maintenir. On suggère ici 1800 $ l an en REÉR, et ce pour les quatre prochaines années. L investissement dans un REÉR étant déductible d impôt, il est important de calculer l économie d impôt et de la présenter en diminution du montant investi dans ce REÉR. Le taux marginal de Claude Lajoie est de 40 %; l économie d impôt grâce au REÉR est donc de 1800 $ 40 %, soit 720 $. Afin de profiter au maximum de la déduction fiscale (le taux marginal de Claude Lajoie étant supérieur à celui de sa conjointe) et aussi de conserver des liquidités suffisantes pour les autres besoins du couple, le planificateur ne suggère pas à Francine Simard d investir dans un REÉR. Le montant non investi annuellement dans un REÉR peut être reporté à des années ultérieures ; cette stratégie ne pénalise donc pas la famille Simard-Lajoie, ou plus particulièrement Francine. D ailleurs, Claude pourra toujours investir au nom de Francine. (7) Le régime enregistré d épargne-études Bénéficiant d une subvention fédérale de 20 %, ce régime est le véhicule par excellence pour investir dans les études des enfants. Le planificateur financier a recommandé au couple Simard-Lajoie de débuter avec un régime familial comportant des mises annuelles de 1000 $. Il sera important, une fois les dettes réglées, de corriger à la hausse ces cotisations annuelles. Le régime enregistré d épargne-études (REÉÉ) est décrit en détail au chapitre 6 (section 6.4). (8) Le règlement des dettes personnelles Il convient de suggérer au client de régler ses dettes, en commençant par celles dont le taux d intérêt est le plus élevé. Avant de suggérer un remboursement de capital, il faut toujours s assurer que le client a la possibilité financière et légale de le faire. Par possibilité légale, on entend que le client peut régler ses dettes au cours de l année sans pénalité ; anticiper le paiement d une dette hypothécaire, par exemple, peut entraîner des pénalités dans certains cas. Un aspect très important entre en jeu ici : sur le plan psychologique, le client n est peut-être pas prêt à rembourser ses dettes. Certains remboursements pourraient en effet lui sembler trop élevés, même s ils sont financièrement justifiés. Il doit donc exister une certaine complicité entre le planificateur et son client afin que cette question soit éclaircie. L automobile. Le solde de la dette sur l automobile en date du 31 octobre 2005 sera de 2670 $. Pour déterminer ce solde avec la calculatrice, il faut d abord calculer les mensualités (PV = $, i = 9 %, n = 5 et PMT = 457 $), et ce en utilisant la fonction 2ndF pour taux nominal. Puis il s agit simplement d entrer le nombre de mois du 1 er mai 2001 au 31 octobre 2005, soit 54 mois exactement, et par la suite d entrer AMRT trois fois pour obtenir le solde de 2670 $. Claude et Francine envisagent une location ou un prêt-rachat pour la prochaine automobile (voir le questionnaire n o 2 à ce sujet).

6 TABLEAU 5.4 Programmation des disponibilités financières Famille Simard-Lajoie (suite) (8) Le règlement des dettes personnelles (suite) L hypothèque. Quant à l hypothèque de $ contractée le 1 er novembre 1999 pour un terme de 5 ans (voir le questionnaire n o 2), il n est pas possible de la rabattre plus rapidement que par les versements mensuels réguliers de 534 $ inclus au coût de vie. Le calcul du solde, expliqué à la sous-section 3.2.1, indique un solde de capital de $ au 31 octobre 2001 (après 24 mois) et de $ au 31 octobre 2004 à la fin du terme de 5 ans, c est-à-dire 1 an avant la fin de la période couverte par le tableau 5.4. Si l on appliquait les mêmes conditions au renouvellement de l hypothèque au 1 er novembre 2004, on aurait au 31 octobre 2005 un solde de $. Nous aborderons à la sous-section les diverses possibilités qui s offrent à Claude et à Francine. (9) Les projets spéciaux Les deux projets spéciaux du couple sont précisés au questionnaire n o 1. Le plus urgent pour concerne l ajout d un garage à la maison, projet estimé à 5500 $ que nous avons programmé comme il a été prévu. Le deuxième projet concerne une piscine creusée, estimée à 9500 $. Le tableau 5.4 indique clairement l impossibilité de réaliser ce projet durant les quatre années concernées. Par contre, Francine et Claude semblaient conscients de cette tournure de situation, car ils indiquaient au questionnaire n o 1 «si possible». Cette situation démontre parfaitement bien le grand dilemme dans lequel est plongée la société d aujourd hui, à savoir vivre sans dettes et sans les biens matériels désirés ou s endetter et posséder ces biens comme tout le monde. Nous reviendrons sur ce point à la section 5.5. (10)Le solde en fin de période Ce solde constitue la différence entre les recettes et les débours. Il représente le solde d encaisse disponible pour les prochaines années. (11)La réserve de base La réserve de base est constituée du solde d encaisse et, si nécessaire, de placements à court terme. Elle doit être égale à trois mois de coût de vie. L utilité de ce fonds est de se protéger contre les imprévus, les accidents, etc., mais il n est pas impératif ; c est un coussin sécuritaire à posséder dans la mesure du possible. Pour la famille Simard-Lajoie, la réserve de base devrait idéalement s élever à environ $ ( $ 4), ce qui représente 3 mois de coût de vie. On peut rapidement constater au tableau 5.4 que les Simard-Lajoie ont une réserve d environ 2 mois 1/2, ce qui est acceptable.

7 TABLEAU 5.5 Budget familial pour l année Famille Simard-Lajoie Coût de vie projeté Coût de vie budgétisé Coût de vie projeté Coût de vie budgétisé A) Maison B) Transport Loyer Essence et huile (auto) 140 $ Hypothèque 534 $ Entretien (auto) 50 Téléphone 60 Assurance automobile 60 Câble 40 Automobile Chauffage 75 Immatriculation et permis 50 Électricité 75 Stationnement 40 Taxes (total) 200 Location d un garage 40 Entretien 36 Taxis 40 Assurances (feu, vol, etc.) 60 Métro ou autobus Ameublement 30 Autres frais Autres frais TOTAL MENSUEL (A) 1110 $ $ TOTAL MENSUEL (B) 420 $ $ C) Famille D) Divers Alimentation 650 $ Vacances et voyages 275 $ Habillement 80 Assurance-vie 25 Frais de scolarité Autres assurances Sports et loisirs 75 Dons ou cadeaux 30 Sorties au restaurant 140 Aide ménagère Pharmacie et cosmétiques 65 Pension alimentaire Journaux et magazines 25 Autres frais Tabac et alcool 60 TOTAL MENSUEL (D) 330 $ Frais de garderie 75 TOTAL GÉNÉRAL MENSUEL (A) (B) (C) (D) 3215 $ Dentiste ou optométriste 50 Allocation aux enfants Loterie 10 TOTAL ANNUEL $ Argent de poche 125 Ajouter 5 % pour imprévus 1929 Autres frais Coût de vie annuel $ TOTAL MENSUEL (C) 1355 $ $ COÛT DE VIE ANNUEL (à 100 $ près) $ $

8 TABLEAU 5.6 Sommaire des dépenses mensuelles A) Maison Loyer Hypothèque Téléphone Câble Chauffage Électricité Taxes (total) Entretien Assurances (feu, vol, etc.) Ameublement Autres frais TOTAL MENSUEL (A) B)Transport Essence et huile (auto) Entretien (auto) Assurance automobile Automobile Immatriculation et permis Stationnement Location d un garage Taxis Métro ou autobus Autres frais TOTAL MENSUEL (B) C)Famille Alimentation Habillement Frais de scolarité Sports et loisirs Sorties au restaurant Pharmacie et cosmétiques Journaux et magazines Tabac et alcool Frais de garderie Dentiste ou optométriste Allocation aux enfants Loterie Argent de poche Autres frais TOTAL MENSUEL (C) Prévision budgétaire Résultat réel Écart Explication

9 TABLEAU 5.6 Sommaire des dépenses mensuelles (suite) D)Divers Vacances et voyages Assurance-vie Autres assurances Dons ou cadeaux Aide ménagère Pension alimentaire Autres frais TOTAL MENSUEL (D) TOTAL GÉNÉRAL MENSUEL (A) (B) (C) (D) TOTAL ANNUEL Ajouter 5 % pour imprévus Coût de vie annuel COÛT DE VIE ANNUEL (à 100 $ près) Prévision budgétaire Résultat réel Écart Explication

10 TABLEAU 5.7 Budget de caisse mensuel Famille Simard-Lajoie Total à répartir Nov. Déc. Janv. Févr. Mars Avril Mai Juin Juillet Août Sept. Oct. Encaisse au début (1) 1800 $ 484 $ 493 $ 502 $ 511 $ 520 $ 529 $ 538 $ 567 $ 3236 $ 3445 $ 3654 $ Recettes Salaire Claude (2) $ Salaire Francine (2) Intérêt encaissé (3) Prestations fiscales Placements à liquider (4) Remboursement d impôt (5) Emprunt pour REÉR (6) 1800 Débours Coût de vie (7) Dettes et paiements divers (8) Solde des cartes de crédit* Impôt de l année précédente Paiements mensuels du prêt automobile REÉR à investir REÉÉ à investir Rénovations maison Remise du prêt pour REÉR* 1800 Réserve pour impôt (9) 384 SOLDE À LA FIN 484 $ 493 $ 502 $ 511 $ 520 $ 529 $ 538 $ 567 $ $ $ $ $** * Pour simplifier, nous n avons pas tenu compte des intérêts qui s accumulent sur le solde. ** Écart de 8 $ par rapport au tableau 5.4 (3 487 $) en raison de l arrondissement des valeurs dans ce tableau-ci.

11 TABLEAU 5.7 Budget de caisse mensuel Famille Simard-Lajoie (suite) (1) L encaisse au début Ce montant de 1800 $, présenté au tableau 5.4 (encaisse au début, novembre 2001), est reporté ici au budget de caisse mensuel. (2) Les salaires nets Les salaires nets de Claude et de Francine proviennent du tableau 5.2. Ils doivent être divisés par 12 pour la présentation mensuelle : Claude : $ 12 = 2883 $ ; Francine : $ 12 = 1058 $. (3) L intérêt encaissé L intérêt doit être indiqué dans le budget de caisse le mois où il est encaissé, soit dans notre exemple le 31 juillet Ainsi, l intérêt sur les certificats de placement garanti est de 960 $, soit $ 6 % (voir le tableau 5.2). (4) Les placements à liquider Le montant des placements à liquider est indiqué au tableau 5.4. Le 31 juillet 2002 est la date d échéance. Le montant de $ représente la liquidation des deux certificats de 5000 $ et de celui de 1000 $. (5) Le remboursement d impôt Le remboursement d impôt sur REÉR au montant de 720 $ (40% 1800 $), présenté au tableau 5.4, devrait se faire en mai ou en juin Prévoyons-le pour juin. (6) L emprunt pour REÉR Il est nécessaire ici d emprunter la somme de 1800 $ afin d investir dans un REÉR en février, dernier mois pour profiter de la déduction en (7) Le coût de vie Le coût de vie annuel est présenté au tableau 5.2 et provient du questionnaire n o 1 (voir l annexe B, à la fin du manuel). Il suffit de diviser ce montant par 12 afin de le présenter sur une base mensuelle : Coût de vie annuel : $ 12 ; Coût de vie mensuel : 3375 $. (8) Les dettes et les paiements divers Le reste du budget de caisse est consacré aux dettes et aux paiements divers ; le tout provient du tableau 5.4. On inscrit ces montants aux mois les plus rapprochés en s assurant que le solde de fin de mois est positif. Les mensualités (automobile) sont étalées sur 12 mois afin de refléter la réalité. L investissement en REÉR doit se faire au plus tard en février La remise du prêt de $ pour un REÉR peut être faite en juillet (9) La réserve pour impôt L impôt de 384 $ sur les intérêts gagnés sera payé plus tard, en avril 2003, car les intérêts seront encaissés en Il serait bon de mettre alors cette somme en réserve pour l impôt.

12 TABLEAU 5.8 Évolution du taux d endettement et du taux d épargne personnelle au Québec Années Taux d épargne personnelle (%) Taux d endettement en % du revenu disponible Consommation Hypothèque Total ,4 17,0 33,6 50, ,0 18,3 35,7 54, ,2 19,3 40,6 59, ,3 21,4 45,4 66, ,9 21,1 51,1 72, ,3 21,0 51,3 72, ,6 20,7 52,8 73, ,8 20,7 54,6 76, ,7 20,8 57,1 77, ,6 20,7 57,8 78, ,7 21,7 60,5 82, ,8 21,8 59,8 81, ,1 22,2 60,1 82, ,6 22,9 60,4 83, ,1 23,7 60,2 83,9 1999* 0,3 24,2 60,1 84,3 * Estimation. Source : Confédération des caisses Desjardins,

13 TABLEAU 5.8 Évolution du taux d endettement et du taux d épargne personnelle au Québec Années Taux d épargne personnelle (%) Taux d endettement en % du revenu disponible Consommation Hypothèque Total ,4 17,0 33,6 50, ,0 18,3 35,7 54, ,2 19,3 40,6 59, ,3 21,4 45,4 66, ,9 21,1 51,1 72, ,3 21,0 51,3 72, ,6 20,7 52,8 73, ,8 20,7 54,6 76, ,7 20,8 57,1 77, ,6 20,7 57,8 78, ,7 21,7 60,5 82, ,8 21,8 59,8 81, ,1 22,2 60,1 82, ,6 22,9 60,4 83, ,1 23,7 60,2 83,9 1999* 0,3 24,2 60,1 84,3 * Estimation. Source : Confédération des caisses Desjardins,

QUESTIONNAIRE N O I PROFIL DE LA SITUATION PERSONNELLE ET FAMILIALE

QUESTIONNAIRE N O I PROFIL DE LA SITUATION PERSONNELLE ET FAMILIALE QUESTIONNAIRE N O 1 1 QUESTIONNAIRE N O I PROFIL DE LA SITUATION PERSONNELLE ET FAMILIALE 1. Renseignements généraux Nom(s) et prénom(s) État civil Date de naissance (âge) Occupation(s) Adresse Résidence

Plus en détail

Planification financière personnalisée pour :

Planification financière personnalisée pour : Document 2.2 Planification financière personnalisée pour : Questionnaire n o 1 Profil de la situation financière personnelle et familiale Date : Lieu : Questionnaire n o 1 Profil de la situation personnelle

Plus en détail

Planification financière personnalisée pour :

Planification financière personnalisée pour : Document 2.2 Planification financière personnalisée pour : Francine Simard et Claude Lajoie Questionnaire n o 1 Profil de la situation financière personnelle et familiale Date : le 2 octobre 2006 Lieu

Plus en détail

L ANALYSE DE LA SITUATION FINANCIÈRE

L ANALYSE DE LA SITUATION FINANCIÈRE B L ANALYSE DE LA SITUATION FINANCIÈRE ANNEXE CONTENU 1 QUESTIONNAIRE N o 1 Profil de la situation personnelle et familiale 2 QUESTIONNAIRE N o 2 Profil de la situation financière 1. Ces questionnaires,

Plus en détail

FORMULAIRE lll. (Règles 26 à 30) CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COUR SUPÉRIEURE DISTRICT DE Chambre de la famille N o - - Partie: c.

FORMULAIRE lll. (Règles 26 à 30) CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COUR SUPÉRIEURE DISTRICT DE Chambre de la famille N o - - Partie: c. (Règles 26 à 30) FORMULAIRE lll CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COUR SUPÉRIEURE DISTRICT DE Chambre de la famille N o - - Partie: c. Partie: ÉTAT DES REVENUS, DÉPENSES ET BILAN Je, soussigné(e), domicilié(e)

Plus en détail

VOTRE BILAN. VOTRE ACTIF Vous Votre conjoint. Liquidités Comptes chèques Comptes épargne Obligations d épargne Autres. Sous-total!

VOTRE BILAN. VOTRE ACTIF Vous Votre conjoint. Liquidités Comptes chèques Comptes épargne Obligations d épargne Autres. Sous-total! VOTRE BILAN 6455, rue Jean-Talon Est VOTRE ACTIF Vous Votre conjoint Liquidités Comptes chèques Comptes épargne Obligations d épargne REÉR et régimes de retraite Placements garantis Fonds d investissement

Plus en détail

Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien (LEEROS) FORMULE 11

Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien (LEEROS) FORMULE 11 Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien (LEEROS) FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE Je suis le demandeur / requérant / défendeur de cette demande pour l obtention ou

Plus en détail

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes Novembre 2008 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE (Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien, L.N.-B. 2002, c.i-12.05, art.5(2)e), 9(1)b)(ii), 23(2)f) et 27(1)b)(ii)) Je suis le demandeur

Plus en détail

Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère

Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère BIEN PREPARER VOTRE ETUDE DE FINANCEMENT AVEC UN CONSEILLER JURISTE DE L ADIL I - VOS RESSOURCES Veuillez impérativement vous munir des documents suivants :

Plus en détail

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier : une vision à modifier Prenons un pas de recul sur le but des mécanismes de retraite; Le besoin des gens: Besoins financiers pour arrêter de travailler à un certain âge; Ce besoin sera différent si :

Plus en détail

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Novembre 2007 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

Finances personnelles pour les 50 ans et plus. Présenté par : Les services financiers Carole Couture inc. www.carole-couture.com

Finances personnelles pour les 50 ans et plus. Présenté par : Les services financiers Carole Couture inc. www.carole-couture.com Finances personnelles pour les 50 ans et plus Présenté par : Les services financiers Carole Couture inc. www.carole-couture.com Vous : année de naissance : Revenu annuel BRUT : $ Cot.REER personnel annuel

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

VOTRE BILAN. VOTRE ACTIF Vous Votre conjoint VOTRE PASSIF. Liquidités Comptes-chèques Comptes d'épargne Obligations d'épargne Autres Sous-total:

VOTRE BILAN. VOTRE ACTIF Vous Votre conjoint VOTRE PASSIF. Liquidités Comptes-chèques Comptes d'épargne Obligations d'épargne Autres Sous-total: VOTRE BILAN VOTRE ACTIF Vous Votre conjoint Liquidités Comptes-chèques Comptes d'épargne Obligations d'épargne REÉR et Régimes de retraite Placements garantis Fonds d'investissements Fonds de travailleurs

Plus en détail

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE Votre conjoint ou vos proches auront de nombreuses décisions à prendre au moment de votre décès. Nous espérons que la présente brochure leur facilitera la tâche lorsque

Plus en détail

Formule 72J FORMULAIRE FORMULE 72J ÉTAT FINANCIER ÉTAT FINANCIER (FORMULE 72J)

Formule 72J FORMULAIRE FORMULE 72J ÉTAT FINANCIER ÉTAT FINANCIER (FORMULE 72J) FORMULAIRE FORMULE 72J ÉTAT FINANCIER (Cour; N o du dossier; Intitulé de l instance) ÉTAT FINANCIER (FORMULE 72J) État financier de : Je déclare sous serment (ou affirme solennellement) ce qui suit : 1.

Plus en détail

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE Votre conjoint ou vos proches auront de nombreuses décisions à prendre au moment de votre décès. Nous espérons que la présente brochure leur facilitera la tâche lorsque

Plus en détail

Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014. Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité

Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014. Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014 Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité 1 Bilan Budget Sources de revenus à la retraite Revenus de sources publiques Revenus de sources privées Revenus

Plus en détail

ANNEXES DE L ÉTUDE : Une ligne de conduite pour corriger la problématique des taux marginaux implicites de taxation

ANNEXES DE L ÉTUDE : Une ligne de conduite pour corriger la problématique des taux marginaux implicites de taxation ANNEXES DE L ÉTUDE : Une ligne de conduite pour corriger la problématique des taux marginaux implicites de taxation Luc Godbout 2 Suzie St-Cerny Chaire de recherche en fiscalité et en finances publiques

Plus en détail

FORMULAIRE III (Bénéficiaire)

FORMULAIRE III (Bénéficiaire) FORMULAIRE III (Bénéficiaire) CANADA Province de Québec District de Montréal C O U R S U P É R I E U R E CHAMBRE DE LA FAMILLE No du dossier 500- - - c. partie demanderesse partie défenderesse ÉTAT DES

Plus en détail

FORMULAIRES DE BUDGET

FORMULAIRES DE BUDGET FORMULAIRES DE BUDGET INFORMATIONS GÉNÉRALES Je préconise l'utilisation d'un budget basé sur un salaire hebdomadaire multiplié par 4 plutôt que par 4.33. Ceci permet aussi de calculer les dépenses par

Plus en détail

Module 5 - L épargne Document 5-7

Module 5 - L épargne Document 5-7 Document 5-7 Outils d épargne (notions détaillées) Compte d épargne à intérêt élevé Il s agit d un type de compte de dépôt, sur lequel la banque vous verse un intérêt. Ce taux d intérêt, qui est variable,

Plus en détail

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-ÉTUDES

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-ÉTUDES RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-ÉTUDES Table des matières. les frais d études EN 2030, UNE RÉALITÉ FRAPPANTE 2 2. Des subventions attrayantes canadienne pour l épargne-études (SCEE) 4 Bon d études canadien

Plus en détail

12 mois pour un budget

12 mois pour un budget 12 mois pour un budget Mode d'emploi L'échéancier prévisionnel annuel Le budget mensuel avec sa feuille de route (janvier à décembre) Le bilan annuel La maîtrise du budget est indispensable pour réaliser

Plus en détail

L achat d une première résidence

L achat d une première résidence L achat d une première résidence Pascal Poirier B.A.A Spécialiste en planification hypothécaire POUR DIFFUSION INTERNE SEULEMENT Ordre du jour Hypothèque, buts Principes de base Mise de fonds et frais

Plus en détail

Unité D : Les placements. Demi-cours VI Guide de l'élève Corrigé

Unité D : Les placements. Demi-cours VI Guide de l'élève Corrigé Unité D : Les placements Demi-cours VI Guide de l'élève Corrigé Exercice 2 1. Type de placement Niveau de risque Coûts Rendement des dernières années Liquidité d'achat/de rachat Protection contre l'inflation

Plus en détail

Table des schémas et tableaux...xxv. Liste des sigles et acronymes... xxvii. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois... 1

Table des schémas et tableaux...xxv. Liste des sigles et acronymes... xxvii. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois... 1 Table des matières xv Table des matières Table des schémas et tableaux...xxv Liste des sigles et acronymes... xxvii Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois... 1 1. Le cadre fiscal canadien et

Plus en détail

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Prenez vos finances en main DIX conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Si vous vous sentez dépassé à l idée de prendre vos finances en main pour

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Bulletin fiscal Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Les versements à un REER effectués au plus tard le 1 er mars 2011 sont déductibles en 2010.

Plus en détail

MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL

MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL Le 12 novembre 2014 Préparé par : TABLE DES MATIÈRES Introduction Mesures visant l impôt sur le revenu des particuliers Mesures visant

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2012

Bulletin fiscal. Novembre 2012 Bulletin fiscal Novembre 2012 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1

Table des matières. Chapitre 1 Table des matières Chapitre 1 Les objectifs de la planification financière et les objectifs de placement 1 Les objectifs de la planification financière personnelle 1 Premier objectif: atteindre un certain

Plus en détail

lautorite.qc.ca Comment faire le point sur vos finances personnelles?

lautorite.qc.ca Comment faire le point sur vos finances personnelles? lautorite.qc.ca Comment faire le point sur vos finances personnelles? Qui sommes-nous? L Autorité des marchés financiers est l organisme de réglementation et d encadrement du secteur financier au Québec.

Plus en détail

AGRANDIR LA CUISINE OU L'ÉPARGNE?

AGRANDIR LA CUISINE OU L'ÉPARGNE? AGRANDIR LA CUISINE OU L'ÉPARGNE? MARC TISON LA PRESSE Annick et Pascal ont une maison âgée de 26 ans et deux enfants âgés de 9 et 11 ans. Des améliorations sont nécessaires. À la maison, s entend. Ils

Plus en détail

Cours 4 Régimes d épargne (I2001IP- 3-915-85)

Cours 4 Régimes d épargne (I2001IP- 3-915-85) Régimes fiscaux Impôt sur le revenu Cours 4 Régimes d épargne (I2001IP- 3-915-85) Michel Maher Copyright Université Ottawa, 2007 Touts droits réservés pour tous pays. Toute traduction ou reproduction sous

Plus en détail

Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations

Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations Juin 2003 Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations IMPORTANT : Le présent document est un guide sommaire portant sur les règles et les règlements actuels

Plus en détail

Encouragement à la propriété du logement

Encouragement à la propriété du logement Encouragement à la propriété du logement Directives de la Caisse de pension (CPS) concernant l acquisition d un logement en propriété Conditions concernant l encouragement à la propriété du logement au

Plus en détail

DEMANDE DE BOURSES D ÉTUDES ANNÉE SCOLAIRE 2015-2016

DEMANDE DE BOURSES D ÉTUDES ANNÉE SCOLAIRE 2015-2016 DEMANDE DE BOURSES D ÉTUDES ANNÉE SCOLAIRE 2015-2016 Section 1 Identification des élèves à charge fréquentant le Collège et pour lesquels une bourse d études est demandée A- IDENTITÉ DE L ÉLÈVE Nom de

Plus en détail

FÉDÉRAL MISE À JOUR DES PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES

FÉDÉRAL MISE À JOUR DES PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL MISE À JOUR DES PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES Le 12 novembre 2014 Mise à jour des projections économiques et budgétaires Fédéral LP TABLE DES MATIÈRES Introduction Mesures visant l impôt

Plus en détail

Minimiser vos impôts sur votre rémunération d entrepreneur : pouvez vous faire mieux?

Minimiser vos impôts sur votre rémunération d entrepreneur : pouvez vous faire mieux? 1 Minimiser vos impôts sur votre rémunération d entrepreneur : pouvez vous faire mieux? Présenté par France Gagnon, CPA, CA, M.FISC. Le 26 novembre 2014 Agenda Introduction Qu en est il du REÉR? Taux d

Plus en détail

Entre Demandeur 1 et Défendeur ÉTAT FINANCIER ÉTAT FINANCIER DE (demandeur ou défendeur) Je soussigné,

Entre Demandeur 1 et Défendeur ÉTAT FINANCIER ÉTAT FINANCIER DE (demandeur ou défendeur) Je soussigné, Formule 94 (Règle 63A (1) ) C.S. n o COUR SUPRÊME DU YUKON Entre Demandeur 1 et Défendeur ÉTAT FINANCIER ÉTAT FINANCIER DE (demandeur ou défendeur) Je soussigné,, de, au Yukon, DÉCLARE SOUS SERMENT (OU

Plus en détail

Incorporation de ma pratique

Incorporation de ma pratique Incorporation de ma pratique Sujet Incorporation : mythe ou réalité Avantages et désavantages Salaire ou dividende Taux d impôts des particuliers et des compagnies RRQ dans le contexte de l incorporation

Plus en détail

Assurance vie temporaire à versements mensuels garantis. Assurance vie. Source Revenu mensuel pour vos proches

Assurance vie temporaire à versements mensuels garantis. Assurance vie. Source Revenu mensuel pour vos proches Assurance vie temporaire à versements mensuels garantis Assurance vie Source Revenu mensuel pour vos proches Source Pour garantir à vos proches un revenu mensuel fixe, non imposable Source est une assurance

Plus en détail

Le portrait budgétaire

Le portrait budgétaire ACEF du Haut-Saint-Laurent 340 boul. du Havre, bur. 203 Salaberry-de-Valleyfield, Québec J6S 1S6 Téléphone : 450-371-3470 Courriel : acefhsl@hotmail.com Page web : www.acefhsl.org Les bureaux de l ACEF

Plus en détail

Ginette et Nanette budgettent Situation d aide à l apprentissage 5

Ginette et Nanette budgettent Situation d aide à l apprentissage 5 Mathématique, 1 er cycle du secondaire SAA5 Ginette et Nanette budgettent Situation d aide à l apprentissage 5 Consignes Réalisez les 3 tâches de la situation; Utilisez la calculatrice au besoin Décrivez

Plus en détail

Nouvel achat. Résumé. Table des matières. - Pré-autorisation. - Pour se qualifier

Nouvel achat. Résumé. Table des matières. - Pré-autorisation. - Pour se qualifier Nouvel achat Résumé Table des matières - Pour se qualifier - Confirmation des revenus - Salariés - Travailleurs autonomes - Travailleurs à commissions - Travailleurs saisonniers - Autres revenus - Familles

Plus en détail

Tenir un budget Acétates

Tenir un budget Acétates Troisième leçon Tenir un budget Acétates Le processus budgétaire Première étape : Évaluer sa situation personnelle et financière (besoins, valeurs, situation de vie). Deuxième étape : Se fixer des objectifs

Plus en détail

DÉCLARATION FINANCIÈRE DE (nom du demandeur ou requérant)

DÉCLARATION FINANCIÈRE DE (nom du demandeur ou requérant) DÉCLARATION FINANCIÈRE DE (nom du demandeur ou requérant) Je suis le demandeur / requérant, dans la présente demande en vue d obtenir ou de faire modifier une ordonnance alimentaire. Voici ma situation

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Pour un avenir de classe Conçu pour vous aider à financer des études postsecondaires à temps plein ou à temps partiel, le REEE vous donne

Plus en détail

RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE...

RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... INTRODUCTION MODULE I HISTORIQUE 2 RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... 2 3 HISTORIQUE QUÉBÉCOIS... 3 4 LA LOI 188 ET LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... 4 4.1 Objectifs de la loi... 4 4.2 Le

Plus en détail

Apprentissage autonome (Étude Indépendante)

Apprentissage autonome (Étude Indépendante) PRÉDIRE DES DÉPENSES FUTURES Apprentissage autonome (Étude Indépendante) Géométrie et Applications 111/112 Nom : Tu passes de nombreuses heures à planifier ton avenir et à t imaginer ce que sera ta vie

Plus en détail

Chronique. Planification financière. La vraie nature du REÉR. Éric Brassard

Chronique. Planification financière. La vraie nature du REÉR. Éric Brassard hronique Planification financière Chronique La vraie nature du REÉR Le régime enregistré d épargne-retraite («REÉR») est un type de véhicule de placement particulier qui, le plus souvent, fait l objet

Plus en détail

Mises de fonds et documentation requise

Mises de fonds et documentation requise Mises de fonds et documentation requise VÉRIFICATION DE L AVOIR PROPRE L avoir propre est le montant que l emprunteur verse à titre de mise de fonds à l achat de cette propriété. Les exigences relatives

Plus en détail

Antécédents de crédit Banque Bon d études canadien Calendrier des dépenses Carte de crédit Carte de débit CELI Chèque du Gouvernement du Canada

Antécédents de crédit Banque Bon d études canadien Calendrier des dépenses Carte de crédit Carte de débit CELI Chèque du Gouvernement du Canada Antécédents de crédit Les renseignements rassemblés qui montrent le temps que cela vous prend à payer l argent que vous avez emprunté. Banque Une institution financière qui dépose de l argent, prête de

Plus en détail

Organiser. son Budget. Les supports proposés...2 Échéancier...3-6 Budget... Mode d emploi...7 Conseils pratiques...8

Organiser. son Budget. Les supports proposés...2 Échéancier...3-6 Budget... Mode d emploi...7 Conseils pratiques...8 LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE Dépenser : se comporter en consommateur avisé Organiser Ajuster : réagir rapidement aux événements son Budget Sommaire Les supports proposés...2 Échéancier....3-6

Plus en détail

MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009. Les automobiles et la fiscalité

MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009. Les automobiles et la fiscalité MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009 À propos de l auteur Guillaume Charron, CA, M. Fisc. est Comptable Agréé et détient une Maitrise en Fiscalité de l Université de Sherbrooke. M. Charron est chargé de cours

Plus en détail

Notes / Instructions aux répondants

Notes / Instructions aux répondants Division de la statistique du revenu Section des enquêtes sur les pensions et le patrimoine Recensement des caisses de retraite en fiducie 2012 Notes / Instructions aux répondants Retour du questionnaire

Plus en détail

MINIMISEZ VOS IMPÔTS. À propos de l auteur 50743939%52723549 3465074393954823294 253465074393954 264185027% 409745. Chronique fiscale Juillet 2009

MINIMISEZ VOS IMPÔTS. À propos de l auteur 50743939%52723549 3465074393954823294 253465074393954 264185027% 409745. Chronique fiscale Juillet 2009 52%86 264185027452867253 3294097452 264185%02272354926418 548232940927%2 4%3939548$2329272354926 2723%549264185027 850%27452867253%46507 %5272354$9264185%02272 0227235492%641850 452867253465%074%39395

Plus en détail

A remplir par l administrateur : Date d évaluation : Date de signature Centre de service : Paiement mensuel Type de dossier: Conjoint

A remplir par l administrateur : Date d évaluation : Date de signature Centre de service : Paiement mensuel Type de dossier: Conjoint A remplir par l administrateur : Date d évaluation : Date de signature Centre de service : Paiement mensuel Type de dossier: Conjoint FORMULAIRE D EVALUATION INFORMATION DÉBITEUR(RICE) Nom : Prénom : ACS

Plus en détail

Vous trouverez ci-dessous l'explication des différents termes utilisés dans le modèle de budget mensuel (voir l'annexe E-33).

Vous trouverez ci-dessous l'explication des différents termes utilisés dans le modèle de budget mensuel (voir l'annexe E-33). Vous trouverez ci-dessous l'explication des différents termes utilisés dans le modèle de budget mensuel (voir l'annexe E-33). Annexe E-1 Revenu mensuel moyen La section n o 1 vous permet de calculer votre

Plus en détail

La revue financière. Publication du ministère des Finances

La revue financière. Publication du ministère des Finances Publication du ministère des Finances Faits saillants 2009 : excédent budgétaire de 0,8 milliard de dollars Un excédent budgétaire de 0,8 milliard de dollars a été dégagé en février 2009, comparativement

Plus en détail

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE COMTÉ DE, OHIO DÉCLARATION DE REVENUS ET DE DÉPENSES

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE COMTÉ DE, OHIO DÉCLARATION DE REVENUS ET DE DÉPENSES TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE COMTÉ DE, OHIO Demandeur/requérant c./et No. de dossier Juge Magistrat Défendeur/requérant Instructions : Consultez le règlement du tribunal local pour savoir quand il faut

Plus en détail

Gardez plus d argent dans vos poches grâce à votre. compte d épargne libre d impôt collectif

Gardez plus d argent dans vos poches grâce à votre. compte d épargne libre d impôt collectif Gardez plus d argent dans vos poches grâce à votre compte d épargne libre d impôt collectif Le compte d épargne libre d impôt (CELI) est un compte d épargne-placement flexible qui vous permet de gagner

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION...1. 2. LE REVENU D EMPLOI...4 2.1 Les inclusions...5 2.2 Les déductions...8

TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION...1. 2. LE REVENU D EMPLOI...4 2.1 Les inclusions...5 2.2 Les déductions...8 TABLE DES MATIÈRES Paragraphe 1. INTRODUCTION...1 2. LE REVENU D EMPLOI...4 2.1 Les inclusions...5 2.2 Les déductions...8 3. REVENU OU PERTE PROVENANT D UNE ENTREPRISE OU D UN BIEN ET AUTRES REVENUS ET

Plus en détail

Aide-mémoire 2012 Ajustements de divers taux. Par : Bruno Lacasse, M.Sc., CGA, D. Fisc.

Aide-mémoire 2012 Ajustements de divers taux. Par : Bruno Lacasse, M.Sc., CGA, D. Fisc. Aide-mémoire 2012 Ajustements de divers taux Par : Bruno Lacasse, M.Sc., CGA, D. Fisc. L arrivée de 2012 nous apporte plusieurs ajustements de taux aux fins fiscales. Voici les principaux ajustements à

Plus en détail

FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT

FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT FISCALITÉ DES REVENUS DE PLACEMENT LA LECTURE DE CE DOCUMENT VOUS PERMETTRA : De connaître les différentes sources de revenus de placement et leur imposition; De connaître des stratégies afin de réduire

Plus en détail

RÉSUMÉ DES BAISSES D IMPÔTS ET DES CHANGEMENTS FISCAUX

RÉSUMÉ DES BAISSES D IMPÔTS ET DES CHANGEMENTS FISCAUX PRB 06-40F RÉSUMÉ DES BAISSES D IMPÔTS ET DES CHANGEMENTS FISCAUX FÉDÉRAUX INTRODUITS ENTRE 1998 ET 2005 Alexandre Laurin Alexandre Martin Division de l économie Le 28 août 2006 PARLIAMENTARY INFORMATION

Plus en détail

Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité

Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité Comment réduire votre revenu imposable? Fiscalité Comment réduire votre revenu imposable? Vous cherchez à augmenter votre pouvoir d achat en réduisant vos impôts... Le système fiscal luxembourgeois vous

Plus en détail

DEMANDE D AIDE FINANCIÈRE AUX ÉTUDES

DEMANDE D AIDE FINANCIÈRE AUX ÉTUDES DEMANDE D AIDE FINANCIÈRE AUX ÉTUDES Depuis presque 20 ans la Fondation St-Jean-Vianney offre une aide financière aux élèves du Collège St-Jean-Vianney dans le cadre où les parents éprouvent des problèmes

Plus en détail

Le «CELI» Pourquoi et pour qui? Directeur de Division Représentant en épargne collective Conseiller en sécurité financière

Le «CELI» Pourquoi et pour qui? Directeur de Division Représentant en épargne collective Conseiller en sécurité financière Le «CELI» Pourquoi et pour qui? Stéphane Thibeault Stéphane Thibeault Directeur de Division Représentant en épargne collective Conseiller en sécurité financière Choses immuables de la vie: La mort Facteurs

Plus en détail

Comment tirer le maximum de votre CELI

Comment tirer le maximum de votre CELI SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 17 Comment tirer le maximum de votre CELI Le Compte d épargne libre d impôt (CELI) peut être un excellent

Plus en détail

PREMIERE PARTIE : PRINCIPES GENERAUX DE L IMPOT SUR LE REVENU

PREMIERE PARTIE : PRINCIPES GENERAUX DE L IMPOT SUR LE REVENU COURS DE FISCALITE DES PERSONNES PHYSIQUES PREMIERE PARTIE : PRINCIPES GENERAUX DE L IMPOT SUR LE REVENU PLAN 1.Définition et caractéristiques 2. la territorialité 3.Les revenus imposables 31 Les revenus

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013 BULLETIN FISCAL 2013-131 Novembre 2013 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés

Plus en détail

FLEXIBEL PENSION SAVING avec clause Home

FLEXIBEL PENSION SAVING avec clause Home FLEXIBEL PENSION SAVING avec clause Home avril 2010 Epargner pour votre avenir vous procure des avantages! A qui est destiné le Flexibel Pension Saving avec clause Home? Au travers de ce produit (*), Fidea

Plus en détail

Commission parlementaire sur la réduction de l impôt des particuliers. L indexation du régime d imposition et des transferts aux particuliers

Commission parlementaire sur la réduction de l impôt des particuliers. L indexation du régime d imposition et des transferts aux particuliers Commission parlementaire sur la réduction de l impôt des particuliers L indexation du régime d imposition et des transferts aux particuliers Octobre 1999 IMPACT DE LA NON-INDEXATION DU RÉGIME D IMPOSITION

Plus en détail

Notes complémentaires des états financiers 31 mars 2011

Notes complémentaires des états financiers 31 mars 2011 Notes complémentaires des états financiers 1. Nature de la Commission La Commission de l énergie de l Ontario (la «Commission») est l autorité de réglementation des industries du gaz naturel et de l électricité

Plus en détail

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité.

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois 19 Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Les montants pour conjoint et pour

Plus en détail

Comment tirer le maximum de votre CELI

Comment tirer le maximum de votre CELI Comment tirer le maximum de votre CELI STRATÉgie placements et fiscalité n o 17 Le Compte d épargne libre d impôt (CELI) est un excellent instrument d épargne, mais il faut savoir dans quelles circonstances

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015 novembre 2014 4. COMPARAISON DES TAUX D INDEXATION DES RÉGIMES D IMPOSITION QUÉBÉCOIS, FÉDÉRAL ET PROVINCIAUX En 2015,

Plus en détail

Avez-vous rédigé un testament? Oui / Non. Dernière mise à jour : Diriez-vous que vous êtes convenablement assuré? Oui / Non. Dernière révision :

Avez-vous rédigé un testament? Oui / Non. Dernière mise à jour : Diriez-vous que vous êtes convenablement assuré? Oui / Non. Dernière révision : Que vous vous engagiez pour la première fois dans la planification de votre avenir financier ou que vous révisiez votre plan actuel, il est important de vous fixer des objectifs bien clairs, déterminer

Plus en détail

Avantages sociaux futurs

Avantages sociaux futurs Avantages sociaux futurs Traitement comptable des obligations émises en vertu du projet de loi (PL) 54 État de la situation L article 255 du PL 54 (voir l annexe A) permet l émission d une obligation municipale

Plus en détail

Table des matières. Abréviations utilisées: (C) Cas (P) Problème (Q) Question théorique CHAPITRE 1 CADRE FISCAL DU CONTRIBUABLE

Table des matières. Abréviations utilisées: (C) Cas (P) Problème (Q) Question théorique CHAPITRE 1 CADRE FISCAL DU CONTRIBUABLE Abréviations utilisées: (C) Cas (P) Problème (Q) Question théorique CHAPITRE 1 CADRE FISCAL DU CONTRIBUABLE 1.1 Résidence et assises juridiques de l impôt (Q)...................... 1 1.2 Textes fiscaux

Plus en détail

le fonctionnement de l entreprise

le fonctionnement de l entreprise 2014 LE PROGRAMME D ACCUEIL Plusieurs employeurs ont un programme qui vous permet de connaître: les politiques de l entreprise vos collègues de travail le fonctionnement de l entreprise LE CHÈQUE DE PAIE!

Plus en détail

L aide juridique, la justice à coût $ûr. Complément d information à l aide-mémoire

L aide juridique, la justice à coût $ûr. Complément d information à l aide-mémoire L aide juridique, la justice à coût $ûr Complément d information à l aide-mémoire La demande d aide juridique La résidence au Québec Pour être admissible à l aide juridique, le requérant doit résider au

Plus en détail

Annexe I. Liste de contrôle des documents du dossier en matière familiale. Remarques préliminaires :

Annexe I. Liste de contrôle des documents du dossier en matière familiale. Remarques préliminaires : Annexe I Liste de contrôle des documents du dossier en matière familiale Remarques préliminaires : Il est conseillé d utiliser cette liste dès la première entrevue, en y cochant au fur et à mesure, les

Plus en détail

Atelier - «Comment tenir un budget»

Atelier - «Comment tenir un budget» Atelier - «Comment tenir un budget» Tenir un budget consiste à vivre EN DESSOUS de vos moyens (dépenser moins que vous ne gagnez). Cela vous permet de contrôler où votre argent s en va (plutôt que de vous

Plus en détail

Gérer son crédit. Introduction. Clientèle cible : Élèves des niveaux postsecondaires. Objectifs :

Gérer son crédit. Introduction. Clientèle cible : Élèves des niveaux postsecondaires. Objectifs : Introduction Auteure : Nicole Racette (Équipe de production) Gérer son crédit Objectifs : Atteindre une santé financière afin d avoir une meilleure qualité de vie; Considérer l épargne comme une solution

Plus en détail

Déclarations de revenus 2008

Déclarations de revenus 2008 1 Déclarations de revenus 2008 Guide de référence Cueilleurs de bleuets Mars 2009 Table des matières Objectif Fournir des renseignements simplifiés et pratiques Un document de référence plus élaboré est

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2011-119

BULLETIN FISCAL 2011-119 BULLETIN FISCAL 2011-119 Mars 2011 RÉSIDENCE PRINCIPALE EXEMPTION POUR GAIN EN CAPITAL Nous allons aborder trois sujets touchant l exemption pour gain en capital relative à une résidence principale. Choix

Plus en détail

COUR PROVINCIALE DE TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR CENTRE JUDICIAIRE : Dossier n ET : INTIMÉ(E) ÉTAT FINANCIER. (Formulaire complet)

COUR PROVINCIALE DE TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR CENTRE JUDICIAIRE : Dossier n ET : INTIMÉ(E) ÉTAT FINANCIER. (Formulaire complet) ANNEXE «D» (04/07) 1 COUR PROVINCIALE DE TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR CENTRE JUDICIAIRE : Dossier n ENTRE : REQUÉRANT(E) ET : INTIMÉ(E) ÉTAT FINANCIER (Formulaire complet) Je suis le/la (requérant(e) ou intimé(e))

Plus en détail

Mythes financiers qui pourraient avoir une incidence sur vos rêves de retraite

Mythes financiers qui pourraient avoir une incidence sur vos rêves de retraite Mythes financiers qui pourraient avoir une incidence sur vos rêves de retraite Présentation pour : Atelier des CA de la Semaine de PP 2012 de l IGF Ottawa le 28 novembre 2012 David Trahair, C.A. Sujets

Plus en détail

CHAPITRE 5 Le passif

CHAPITRE 5 Le passif CHAPITRE 5 Le passif Problème 5.1 L existence et l estimation des éléments de passif a) Oui. La partie des articles que la boutique s est engagée à acheter crée un passif au 25 novembre 20X6, puisque ces

Plus en détail

Guide à l usage des tuteurs au mineur qui doivent fournir un rapport annuel

Guide à l usage des tuteurs au mineur qui doivent fournir un rapport annuel Guide à l usage des tuteurs au mineur qui doivent fournir un rapport annuel Ce guide est conçu pour vous accompagner dans la production de votre rapport annuel à titre de tuteur à un mineur. Le rapport

Plus en détail

Guide à l usage des curateurs et des tuteurs au majeur qui doivent fournir un rapport annuel

Guide à l usage des curateurs et des tuteurs au majeur qui doivent fournir un rapport annuel Guide à l usage des curateurs et des tuteurs au majeur qui doivent fournir un rapport annuel Ce guide est conçu pour vous accompagner dans la production de votre rapport annuel à titre de tuteur ou de

Plus en détail

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ

RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ EXPERTISE ACCOMPAGNEMENT SOLIDITÉ RÉGIME ENREGISTRÉ D ÉPARGNE-INVALIDITÉ EXPERTISE ACCOMPAGNEMENT SOLIDITÉ QUELS SONT LES AVANTAGES DU REEI? En cotisant à un REEI ouvert pour vous-même ou pour un proche

Plus en détail

Rapport annuel : Évolution de votre épargne-retraite

Rapport annuel : Évolution de votre épargne-retraite 1234, rue Inconnue Nulle part (Québec) A1A 1A1 Rapport annuel : Évolution de votre épargne-retraite pour la période du 1 er janvier au 31 décembre 2014 Société ABC limitée Jean Tremblay La valeur actuelle

Plus en détail

LE PERP retraite et protection

LE PERP retraite et protection LE PERP retraite et protection Benoit Rama http://www.imaf.fr Le PERP (Plan d Épargne Retraite Populaire) est une mesure d encouragement à la préparation de la retraite destinée aux salariés. Il copie

Plus en détail

La retraite: Un équilibre à trouver

La retraite: Un équilibre à trouver La retraite: Un équilibre à trouver Préparé par Aon Hewitt Présentée par Mélanie Beauvais Le 31 mai 2013 Aon Hewitt inc., 2013. Tous droits réservés. Ordre du jour Les grandes questions Le ratio de remplacement

Plus en détail

4. LISTE DES PERSONNES VIVANTS À LA MÊME ADRESSE (ADULTES ET ENFANTS)

4. LISTE DES PERSONNES VIVANTS À LA MÊME ADRESSE (ADULTES ET ENFANTS) (Réservé à l administration) No du dossier : Montant accordé : $ DEMANDE D AIDE FINANCIÈRE pour l année scolaire 2015-2016 1. IDENTIFICATION DE L ÉLÈVE Document confidentiel Nom de l élève : Adresse :

Plus en détail