La santé collective dans le cadre de l ANI. Réunion AEQUITAS JUST 3 novembre 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La santé collective dans le cadre de l ANI. Réunion AEQUITAS JUST 3 novembre 2015"

Transcription

1 La santé collective dans le cadre de l ANI Réunion AEQUITAS JUST 3 novembre 2015

2 SOMMAIRE 1 ANI La nouvelle obligation : la généralisation de la complémentaire santé en entreprise 2 Comment mettre en place un contrat santé au sein de votre entreprise? Quels en sont les avantages? Quels sont les obligations : portabilité des droits 3 Pro Just et Santé Plus : l offre standard en collectif et surcomplémentaire de Just En Famille

3 1- ANI, LA NOUVELLE OBLIGATION : LA GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ EN ENTREPRISE Définition : l obligation pour tous les employeurs, quelle que soit leur taille et quel que soit le nombre de salariés, de mettre en place au 1 er janvier 2016, un contrat collectif santé obligatoire au bénéfice de tous leurs salariés avec prise en charge d un minimum de garanties (panier de soins) et de 50% minimum de la cotisation.

4 L ANI, la généralisation de la complémentaire santé obligatoire pour tous les salariés dès le 1 er janvier 2016 Retour chronologique : 3 temps forts 11 janvier 2013 : Accord National Interprofessionnel (ANI) 14 juin 2013 : Loi relative à la Sécurisation de l Emploi 8 septembre 2014 : décret précisant les conditions de mise en place de l ANI 1er janvier 2016 : généralisation, au plus tard, de la complémentaire santé à tous les salariés QUAND? QUI? QUOI? Du 01/06/2013 au 30/06/2014 Les partenaires sociaux Accords de branche A partir du 01/07/2014 Les entreprises Négociations 01/01/2016 Les entreprises Couverture santé minimum pour tous les salariés DUE Couverture santé collective et obligatoire de tous les salariés, quelle que soit la structure Un niveau de couverture minimum pour la prise en charge des dépenses de santé Un financement de toute la garantie de cette couverture minimum à hauteur de 50% par l employeur Jusqu à ce jour, à défaut de réponse claire encore sur le sujet, il était conseillé à l employeur de prendre en charge 50% de la totalité de la garantie qu il rendra obligatoire, même si elle est supérieure au «panier de soins ANI». Cette interprétation sera certainement confirmée par le PLFSS : article 22, qui remplace les mots «cette couverture minimale» par «la couverture des salariés en matière de remboursement complémentaire des frais occasionnés par une maladie, une maternité ou un accident» => la couverture mise en place de manière obligatoire par l employeur est prise en charge entièrement à 50%

5 Qui est concerné par la généralisation de la complémentaire santé? Les entreprises qui doivent mettre en place une complémentaire santé collective : Les entreprises de droit privé quelle que soit leur structure (SA, SARL, association, ) Les entreprises employant au moins un salarié travaillant en France Ces entreprises doivent obligatoirement proposer une complémentaire santé à leurs salariés : Ayant le statut de salarié (et non TNS ou travailleur indépendant) Travaillant en France En CDI ou en CDD Ne sont donc pas concernés par la généralisation de la complémentaire santé : Les fonctionnaires Les TNS pour eux-mêmes Les travailleurs indépendants pour eux-mêmes Les auto-entrepreneurs pour eux-mêmes Les ayants droit des salariés (aucune obligation de les prendre en charge).

6 Quel est le panier de soins «ANI» minimum? 1 Intégralité du «ticket modérateur» à la charge des assurés sur les consultations, actes et prestations remboursables par l assurance maladie sous réserve de certaines exceptions. - pas obligatoire pour certains médicaments dont le service rendu est classé comme modéré ou faible - pas obligatoire pour les spécialités homéopathiques - pas obligatoire pour les frais de soins thermaux. En outre, la couverture minimale ne couvre pas la majoration du ticket modérateur en cas de non-respect du parcours de soins ou en l absence de désignation d un médecin traitant, ni les participations forfaitaires et les franchises 2 Forfait journalier hospitalier sans limitation de durée 3 Prise en charge à 125% des frais de soins dentaires prothétiques et de soins d orthopédie dentofaciale 4 Frais d optique, par forfait, sur périodes de PEC de deux ans (1 an pour mineurs ou en cas d évolution de la vue) pour un équipement composé de 2 verres et d une monture montant minimum à prendre en charge 100 minimum par équipement ayant verres simples 150 minimum par équipement ayant 1 verre simple et 1 verre complexe 200 minimum par équipement ayant verres complexes

7 ATTENTION : pour être exonéré, le contrat doit aussi répondre au panier de soins «contrats responsables» Postes de dépenses Contrats Responsables Panier de soins ANI Soins de ville Min. : TM (sauf cure thermale) Max. : si le médecin n a pas adhéré au contrat d accès aux soins (CAS) : double limite de 100 % de la BR et -20 % du TR du médecin adhérent au CAS. Pas de limite pour le médecin qui adhère au CAS. Min. : TM (sauf cure thermale) Frais d hospitalisation - Prestations - Forfait journalier Pharmacie - TM - Sans limitation de durée Min : TM sur tout sauf SMR faible / SMR modéré et homéopathie qui ne sont pas obligatoires mais dénature pas si PEC car pas de maximum - TM - Sans limitation de durée Min : TM sur tout sauf SMR faible / SMR modéré et homéopathie qui ne sont pas obligatoires mais dénature pas si PEC car pas de maximum Prothèses + orthodontie remboursable Verres simples (a) Verres complexes, multifocaux ou progressifs (c) 1 verre simple + 1 verre complexe, multifocal ou progressif (b) 1 verre simple + 1 verre très complexe (d) 1 verre multifocal ou progressif et 1 verre très complexe(e) 2 verres très complexes(f) Dont prise en charge de la monture Lentilles Min. : TM Max. : Pas de plafonnement Min Maxi. : 470 Min Maxi. : 750 Min Maxi. : 610 Min Maxi. : 660 Min Maxi. : 800 Min Maxi. : 850 Max. 150 Pas de mini ni de maxi Min. : TM + 25 % de dépassements Minimum : 100 Minimum : 200 Minimum : 150 Pas de minimum PEC limitée à un équipement par périodes de deux ans sauf chez les mineurs ou en cas d évolution de la vue

8 2- COMMENT METTRE EN PLACE UN CONTRAT SANTÉ AU SEIN DE VOTRE ENTREPRISE? QUELS SONT LES AVANTAGES? QUELLES SONT LES OBLIGATIONS : PORTABILITÉ

9 Qu est-ce qu un contrat santé collectif? Un contrat souscrit par l employeur DEFINITION Qui couvre les salariés (le dirigeant n est concerné que s il est salarié) L employeur est le «client» de la mutuelle, les salariés sont affiliés au contrat Un niveau de couverture et de participation employeur au choix de l employeur Mais qui doivent respecter la loi (l ANI à partir de 2016) et les éventuels accords de branche Les avantages pour l employeur Une participation financière exonérée de charges sociales et déductible du revenu imposable de la société Conformité contrat responsable + contrat collectif et obligatoire Un outil de fidélisation et de motivation des salariés Pour les dirigeants salariés, la possibilité de profiter d une complémentaire en partie financée par l entreprise Les avantages pour les salariés La possibilité de bénéficier d une complémentaire santé en partie financée par l employeur Des niveaux de garanties potentiellement plus élevés à moindre coût

10 Les avantages sociaux et fiscaux des contrats santé collectifs, obligatoires et responsables - Exclusion de l assiette des cotisations de sécurité sociale et des autres prélèvements qui y renvoient des contributions des employeurs pour la fraction n excédant pas : - 6% du PASS + 1,5% de la rémunération soumise à cotisations de sécurité sociale - sans que le total ainsi obtenu ne puisse excéder 12% du PASS - Pour les employeurs de 10 salariés et plus, ces contributions sont alors soumises au forfait social au taux réduit de 8 % - Application du taux de taxe spéciale sur les conventions d assurance (TSCA) à 7 % au lieu de 14% - Déductibilité, dans la limite d un plafond fiscal déterminé en fonction du revenu, des cotisations des salariés de leur revenu imposable.

11 Concrètement, pour mettre en place le contrat collectif dans votre entreprise : 1 => Vérifier si vous êtes soumis à un accord de branche en santé 2 => A défaut d accord, ou s il vous est nécessaire de préciser le contenu de l accord de branche parce qu il laisse des «options» au choix des employeurs ou si vous souhaitez «faire mieux» que l accord : établir un accord d entreprise, un accord référendaire ou une DUE (décision unilatérale de l employeur) définissant les personnes couvertes et les cas de dispenses éventuels. 3 => Signer le contrat collectif avec la mutuelle Respecter ses dispositions a minima (cotisations, garanties, cas de dispense ) Caractère obligatoire et collectif du dispositif à respecter permettant de bénéficier de l exonération sociale et fiscale (l acte fondateur du régime sera demandé SYSTEMATIQUEMENT en cas de contrôle URSSAF) Respecter le panier de soins ANI et le contrat responsable 4 => Remettre la notice d information aux salariés et leur faire signer les bulletins d affiliation Documents qui seront remis par la mutuelle après la signature du contrat

12 Qu est-ce qu un accord de branche? Un accord de branche est un accord passé entre un groupement d'employeurs et une ou plusieurs organisations syndicales de salariés Convention collective Salaires Accord prévoyance Horaires de travail Accord frais de santé Congés L accord sur les frais de santé ne constitue qu une partie de l accord de branche / la CCN et toutes les CCN ne disposent pas d un accord en santé La convention collective et l ensemble de ses accords s appliquent à toutes les entreprises du secteur Exemple : Automobile, Coiffure, Hôtels Cafés Restaurants, Boulangerie Toutes les entreprises de ces CCN doivent respecter les accords conclus au niveau de la branche, notamment l accord portant sur les frais de santé

13 Que peut contenir un accord sur les frais de santé? Le plus souvent Un organisme assureur Un minimum de garanties RECOMMANDE ou DÉSIGNÉ L accord peut prévoir : Désignation dorénavant interdite, mais les accord en cours continuent à s appliquer jusqu à la fin de l accord en vigueur : CCass. 11/02/2015 : - si l entreprise, au jour de la publication de la décision du Conseil Constitutionnel, soit du 13 juin 2013, n a pas encore adhéré à l organisme désigné, elle peut quand même être contrainte par l organisme désigné à y adhérer. - si à cette même date, elle adhérait, elle ne peut pas décider d en sortir, tant que la clause de désignation n est pas arrivée à son terme. L employeur devra alors souscrire à une grille de garanties qui répond «ligne par ligne», «garantie par garantie» aux minimums fixés par l accord de branche Et aussi Un niveau minimum de participation employeur (Ex : 50%, 60%, etc.) Un montant maximum de cotisation Des conditions de dispense d affiliation A terme, l ensemble des conventions collectives devra être conforme à l ANI, mais pourra proposer des obligations supérieures

14 Comment mettre en place une DUE? Définition de la DUE = document écrit établi par l employeur pour notifier aux salariés une décision qu il a prise seul Etablissement du projet de DUE par l employeur (document DUE et en annexe le projet de plaquette de garanties et de tarifs si c est possible) S il y en a : présentation aux représentants du personnel = procédure d information consultation et obtention de leur avis (l avis ne liant pas l employeur) Remise à l ensemble des membres du personnel, même ceux dont on saurait déjà qu ils rentreront dans un cas d exonération et n adhèreront pas immédiatement car tout le monde est susceptible un jour ou l autre d en bénéficier : soit par LRAR, soit en leur faisant signer une feuille d émargement sur laquelle ils attestent avoir reçu l information, soit encore en conservant une copie du courrier signé par le salarié.

15 Ce que doit contenir la DUE (ou accord) ; conditions d exclusion de la part employeur (50%) de l assiette de cotisations sociales Le caractère COLLECTIF : TOUS les salariés doivent être couverts et TOUS par principe - de la même manière (garanties et participation de l employeur) Possibilité de créer des catégories objectives SEULES deux catégories acceptées pour la couverture SANTE : - Cadres / Non cadres au sens de la CCN de Les tranches de rémunérations fixées pour le calcul des cotisations AGIRC et ARRCO INTERDICTION de fixer des catégories en fonction de l âge de l ancienneté, du temps de travail, de la nature du contrat, ou pour les gérants ou cadres dirigeants Intérêt de ces catégories : - Couvrir différemment ces catégories - Participer différemment à la cotisation de ces catégories Le caractère OBLIGATOIRE : TOUS les salariés doivent être tenus d adhérer. Possibilité de créer des cas de dispenses DUE = un cas de dispense de droit: article 11 de la loi Evin Les salariés embauchés avant la mise en place des garanties peuvent être dispensés, sauf si l employeur prend en charge 100% des cotisations Quelque soit le mode de mise en place (accord ou DUE) = des cas de dispenses possibles mais limitativement prévus par les textes et qui doivent obligatoirement figurer dans l accord ou la DUE pour être valables (slyd suivante). + obligation de signer sur un contrat collectif dit SOLIDAIRE ET RESPONSABLE + ne pas se substituer à un élément de rémunération (sauf 12 mois)

16 ZOOM SUR LA CATEGORIE CADRE / NON CADRE ENSEMBLE DU PERSONNEL POPULATION CADRE POPULATION NON CADRE Personnel relevant de l article 4 de la CCN de 1947 (ou «cadres» sans référence à la CCN) Personnel relevant des article 4 et 4 bis de la CCN de 1947 Personnel relevant des article 4 et 4 bis et 36 de la CCN 47 Personnel affilié à l AGIRC Personnel ne relevant pas de l article 4 de la CCN de 1947 (ou «non cadres» sans référence à la CCN) (= article 4 bis et 36 (affiliés ou non) + salariés ne relevant pas de la CCN47) Personnel ne relevant pas des article 4 et 4 bis de la CCN de 1947 (= article 36 (affiliés ou non) + salariés ne relevant pas de la CCN 47) Personnel ne relevant pas des article 4 et 4 bis et 36 de la CCN 47 (= salariés ne relevant pas des art 4, 4 bis et 36 de la CCN 47) Personnel non affilié à l AGIRC (=article 36 non affiliés + salariés ne relevant pas de la CCN 47) Important : Les collèges «article 36» et «article 4bis» ne peuvent constituer à eux seuls une catégorie objective. La circulaire admet les libellés «cadres» et «non cadres» si ces libellés correspondent dans les faits : - Pour la catégorie «cadres», au seul personnel relevant de l article 4 de la CCN de Pour la catégorie des «non cadres», au seul personnel ne relevant pas de l'article 4 de la CCN de 1947, c est-à-dire les articles 4 bis, 36 et le personnel ne relevant pas de la CCN de 1947, Les entreprises doivent être vigilantes sur la population couverte notamment s agissant du personnel relevant des articles 4bis et 36 de la CCN de 1947.

17 Cas particuliers LES CADRES DIRIGEANTS : - Ne constituent pas une catégorie objective - Doivent être compris dans la catégorie des «cadres article 4 de la CCN AGIRC de 1947» - Le décret du 8 juillet 2014 ne permet plus de définir une catégorie dont la rémunération serait supérieure à 3 PASS - En pratique, la création d une catégorie ne doit pas avoir pour effet de créer un avantage individuel. LES MANDATAIRES SOCIAUX : - Ne constituent pas une catégorie objective - Les mandataires sociaux cumulant leur mandat avec un contrat de travail bénéficient de la mutuelle au même titre que les autres salariés de leur catégorie (ex : cadres affiliés AGIRC) - Les mandataires non titulaires d un contrat de travail peuvent en tant qu assimilés salariés bénéficier de la mutuelle à deux conditions : - Etre rattaché à une catégorie objective (ex: cotisants AGIRC) - En cas de contrôle URSSAF, il faudra produire un PV d autorisation des organes de délibération de l entreprise (ex : délibération du Conseil d administration)

18 Les dispenses d affiliation Les dispenses d affiliation correspondent aux règles permettant à un salarié de ne pas s affilier au contrat collectif mis en place dans son entreprise, même si le contrat prévoit une adhésion obligatoire Les dispenses d affiliation prévues dans la loi sont les suivantes : Le salarié bénéficie déjà, en tant qu ayant droit, de la complémentaire santé obligatoire d un proche (le plus souvent celle de son conjoint) Les salariés et apprentis bénéficiaires d un CDD 12 mois à condition de justifier par écrit en produisant tous documents d une couverture individuelle souscrite par ailleurs pour le même type de garanties Les salariés et apprentis bénéficiaires d un CDD < 12 mois, même s ils ne bénéficient pas d une couverture individuelle souscrite par ailleurs Les salariés à temps partiel et apprentis dont l adhésion au système de garanties est 10% de leur salaire brut Le salarié est souscripteur d'une complémentaire individuelle lors de la mise en place du régime collectif ou au jour de l embauche si elle est postérieure : il peut alors conserver sa couverture individuelle jusqu'à, au plus tard, l'échéance de ce contrat au cas où la résiliation par anticipation s'avèrerait impossible Le salarié est bénéficiaire de la Couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMUC) ou de l ACS (aide à l acquisition d une couverture maladie complémentaire) : il peut dans ce cas être dispensé d adhérer jusqu à l échéance de ses droits. Afin d être recevables, ces dispenses d affiliation doivent être mentionnées dans l acte juridique fondateur du régime (accord de branche, accord d entreprise, DUE, ) Afin d être dispensé d affiliation, le salarié doit en informer son employeur par écrit L employeur doit conserver ces notifications écrites pour justifier auprès de l URSSAF de la non-affiliation des salariés

19 Les dispenses d affiliation dernières nouveautés Adaptation des règles de dispenses envisagées par le PLFSS 2016 : Pour les contrats courts (CDD) et ceux présentant une faible quotité de travail (dans le cadre d un CDI) La dispense serait de droit (plus besoin de la prévoir dans la DUE ou l accord) Les seuils seraient modifiés Passage de 12 à 6 mois pour les CDD La référence aux «10% de la rémunération brute» seraient remplacée par «24h de travail» Création d une «contribution patronale» dédiée au financement de la complémentaire santé des salariés en CDD ou temps de travail partiel qui n adhéreraient pas au contrat collectif obligatoire Aide calculée selon un barème Non cumulable avec CMU-C ou ACS A la demande du salarié (sauf si prévue par accord d entreprise ou de branche comme l unique modalité pour les salariés en CDD ou temps très partiel) Pour les autres cas d exonération Les dispenses liées à la CMU-C ou l ACS ou encore lorsque le salarié est couvert sur le contrat du conjoint deviendraient des dispenses «de droit» => plus utile de les inscrire dans la DUE ATTENTION : circulaire ACOSS du 12 août 2015 Il n est plus possible de prévoir une condition d ancienneté pour que les salariés soient tenus d adhérer au contrat (corrélation des dispositions législatives relatives aux exonérations et à l ANI)

20 LA DUE : conservation des documents en cas de contrat santé mis en place via une DUE L URSSAF, lors de son contrôle demandera au minimum 3 documents : la DUE + la preuve de sa notification aux salariés (elle demandera aussi copie de la CCN ou de l accord de branche s il y en a un en amont que la DUE complète) le contrat collectif santé la demande d exonération du salarié le cas échéant + preuve qu il remplit les conditions d exonération (tous les ans) Un conseil : mettre en place chaque début d année un process pour réclamer les documents aux salariés exonérés ou dont les ayant-droits seraient exonérés + tenir une liste à jour. Un seul document manquant pour un seul salarié : risque de redressement sur LA TOTALITE des contributions patronales de mutuelle (sur 3 ans)

21 ATTENTION : Le cas des ayants-droit L ANI n impose pas à l employeur de prendre en charge la cotisations des ayant-droit. Cependant, s il souhaite le faire, cela est tout à fait possible, dans un souci d avantage social aux salariés. Mais ATTENTION aux pièges Pour que la part de cotisations des ayants-droit prise en charge par l employeur n entre pas dans le calcul de l assiette de cotisations sociales : L adhésion de l ayant-droit doit être par principe obligatoire Et, comme pour les salariés, le régime peut ensuite prévoir des cas de dispense, limitativement énumérés par la loi également Si l employeur participe à la cotisation des ayant-droit mais ne rend pas leur adhésion obligatoire Cette option est tout à fait envisageable Le montant de la cotisation des AD prise en charge par l employeur sera alors intégrée dans l assiette de cotisations sociales

22 La portabilité La portabilité = le droit pour l ancien salarié devenu chômeur, sous certaines conditions, d être maintenu temporairement et à titre gratuit, DANS le contrat collectif des salariés encore actifs Les conditions pour en bénéficier : - Avoir ouvert des droits au bénéfice de la couverture complémentaire santé chez son dernier employeur Donc contrats obligatoires mais aussi facultatifs concernés Nécessité de ne pas avoir bénéficié d un cas de dispense - Avoir fait l'objet d'une rupture du contrat de travail pour un motif autre que la faute lourde - Fournir à son organisme assureur la justification de sa prise en charge par le régime assurance chômage Les bénéficiaires : Les salariés : - licenciés pour motif personnel individuels ou économique (exclusion faute lourde) - les salariés ayant négocié une rupture conventionnelle - les salariés ayant démissionné pour motif reconnu comme légitime par l assurance chômage - les salariés en fin de CDD La loi a par ailleurs prévu que la portabilité s'applique dans les mêmes conditions aux ayants droits du salarié La durée : - Maintien durant une durée égale à celle du dernier contrat de travail (ou les derniers si successifs) - Arrondis à l entier supérieur - Limité à 12 mois Astuce pour éviter de payer la portabilité pour les options facultatives auxquelles souscrirait le salarié pour lui et ses ayants-droit : la surcomplémentaire souscrite à titre individuel, non inscrite au contrat collectif de l employeur => PRODUIT «SANTE PLUS» JUST EN FAMILLE

23 La portabilité Modification du contrat des actifs pendant la période de portabilité : Toutes les modifications apportées au contrat des actifs sont opposables aux bénéficiaires de la portabilité Cessation des garanties : - À la date de cessation de l indemnisation par l assurance chômage - En cas d absence de production des documents justificatifs d inscription et d indemnisation de l assurance chômage - Au terme de la durée indiquée dans le certificat de travail par l ancien employeur (12 mois maximum) - En cas et à la date d effet de la résiliation du contrat (sauf transfert vers un autre assureur) - Au jour du décès de l assuré Seuls les actes dont la date figurant sur le décompte de la SS est antérieure à la cessation des garanties seront pris en compte. Montant de la cotisation Du fait de la mutualisation, la garantie est maintenue à titre «gratuit»

24 La réforme des contrats responsables La période transitoire des contrats collectifs Pour bénéficier des avantages sociaux et fiscaux liés aux contrats responsables, les contrats collectifs d entreprise doivent être «responsables». Le cahier des charges a été modifié par décret du 18 novembre 2014 Nécessité de se mettre en conformité avec ce nouveau cahier À quelle date? : une période transitoire a été mise en place pour se mettre en conformité. PRINCIPE Entrée en vigueur : 1 er avril 2015 pour les contrats, bulletins d adhésion ou règlements conclus, souscrits ou renouvelés à compter de cette date (en pratique applicable au 1 er janvier 2016, sauf pour contrats conclus après le 1 er avril 2015). EXCEPTION : PÉRIODE TRANSITOIRE (seulement pour le collectif OBLIGATOIRE) : bénéfice des anciennes règles pour «les contrats et les bulletins d adhésion qui résultent d une obligation déterminée par un des actes mentionnées à l article L [ ] conclu» avant le 19 novembre 2014 : jusqu à l entrée en vigueur de la prochaine modification desdits actes postérieure à la publication de la LFSS 2014 ; et au plus tard jusqu au 31 décembre Définition large de la modification prise en compte (circulaire) : - Uniquement celles apportées après le 19/11/2014 (publication du décret sur les contrats responsables) - Toutes modifications des actes sont visées : Changements de garanties Ajustements en lien avec la règlementation (portabilité ou catégories objectives par exemple) Une disposition expresse venant modifier l'acte Ne sont pas prises en compte : mise en œuvre d'une clause d'indexation de cotisations prévue dans l'acte modification d'une CCN ou accord qui prévoit plusieurs domaines comme salaires, durée du travail, prévoyance... mais qui impacte pas la santé

25 La réforme des contrats responsables La période transitoire des contrats collectifs Acte de mise en place, conclu ou modifié Avant le 19/11/2014 Après le 19/11/2014 Mise en conformité au plus tard au 01/01/2018 Acte conclu ou modifié avant le 01/04/2015 Acte conclu ou modifié après le 01/04/2015 Contrat conclu ou modifié avant le 01/04/2015 Mise en conformité au plus tard le 01/01/2016 Contrat conclu ou modifié après le 01/04/2015 Mise en conformité immédiate Mise en conformité à la date d effet de la modification prévue dans l acte

26 3- PRO JUST ET SANTE PLUS : L OFFRE STANDARD, MISE EN CONFORMITÉ AVEC LE CONTRAT RESPONSABLE

27 Pro Just, l offre Santé collective standard, mise en conformité avec le nouveau contrat responsable L offre standard UNIQUE pour les TPE PME (en prospection et pour la mise en conformité portefeuille) Une offre MODULAIRE Un niveau socle MINIMUM ANI Des garanties supérieures, toutes conformes au nouveau CONTRAT RESPONSABLE

28 Pro Just, une offre vendue en deux temps 1/ La vente du contrat collectif à l employeur 2/ La vente de sur complémentaires individuelles aux salariés Un contrat collectif, qui s applique à tous les salariés de l entreprise Une tarification à l âge moyen des effectifs de l entreprise Une participation de l employeur d au moins 50% L affiliation possible des ayants droit (avec ou sans participation de l employeur, selon les cas) TARIF 2015 = 2016 Un contrat individuel, qui ne s applique qu au salarié et éventuellement à ses ayants droit Une tarification selon l âge du salarié et de ses ayants droit Une cotisation 100% à la charge du salarié L affiliation obligatoire des mêmes ayantsdroit que le contrat collectif

Le 11/09/2014 Actualité de la protection sociale

Le 11/09/2014 Actualité de la protection sociale Le 11/09/2014 Actualité de la protection sociale Présentation par Michel Boixader Service Juridique et Conformité Actualité de la protection sociale Sommaire 1. Textes 2013 2. La mise en conformité (régimes

Plus en détail

LOI DE SÉCURISATION DE L EMPLOI N 2013 504 du 14 juin 2013

LOI DE SÉCURISATION DE L EMPLOI N 2013 504 du 14 juin 2013 LOI DE SÉCURISATION DE L EMPLOI N 2013 504 du 14 juin 2013 Les changements concernant la protection sociale complémentaire Les dates clés 11 janv. 2013 : Signature de l Accord National Interprofessionnel

Plus en détail

Les évolutions de vos régimes au cours des prochaines années

Les évolutions de vos régimes au cours des prochaines années Les évolutions de vos régimes au cours des prochaines années La généralisation de la couverture complémentaire santé à tous les salariés La loi relative à la sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 prévoit

Plus en détail

La généralisation de la complémentaire santé

La généralisation de la complémentaire santé La généralisation de la complémentaire santé istya collectives 7 square Max Hymans - 75015 Paris Numéro ORIAS : 14007239 - www.orias.fr www.istyacollectives.fr Le cadre réglementaire Au plus tard le 1er

Plus en détail

ASSOCIATIONS INTERMÉDIAIRES 28 MAI - TOURCOING 02 JUIN - BRUAY

ASSOCIATIONS INTERMÉDIAIRES 28 MAI - TOURCOING 02 JUIN - BRUAY LA GENERALISATION DE L ACCES A UNE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE ET COLLECTIVE AU 1 ER JANVIER 2016 ASSOCIATIONS INTERMÉDIAIRES 28 MAI - TOURCOING 02 JUIN - BRUAY CCN ESS 1 OBJET DE LA REFORME La réforme

Plus en détail

ORA Consultants 30/06/2009 OBJECTIFS. - Faire le point sur les règles en la matière. - Les nouveautés au 1 er janvier 2016

ORA Consultants 30/06/2009 OBJECTIFS. - Faire le point sur les règles en la matière. - Les nouveautés au 1 er janvier 2016 Programme 2 ATELIER RH PAIE 2015 MUTUELLE PREVOYANCE : NOUVEAUTES 2016 OBJECTIFS - Faire le point sur les règles en la matière - Les nouveautés au 1 er janvier 2016 - Mettre en place les différents régimes

Plus en détail

L o L bl o igat a i t on o de de g éné né a r l a isa s t a i t on

L o L bl o igat a i t on o de de g éné né a r l a isa s t a i t on GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ : LES GRANDS PRINCIPES 1 L OBLIGATION DE GÉNÉRALISATION 2 L obligation de généralisation Etapes de la généralisation de la complémentaire santé à tous les salariés

Plus en détail

MISE EN PLACE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE 2016

MISE EN PLACE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE 2016 MISE EN PLACE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE 2016 Le Conseil Social du Mouvement Sportif qui représente les employeurs du sport a lancé un appel d offre s agissant de la couverture complémentaire santé

Plus en détail

Généralisation de la complémentaire santé Une mesure qui profite à tous!

Généralisation de la complémentaire santé Une mesure qui profite à tous! Généralisation de la complémentaire santé Une mesure qui profite à tous! Une complémentaire santé plus avantageuse pour les salariés Une image sociale positive de l entreprise Septembre 2015 Plan de la

Plus en détail

Actualités Protection sociale. 20 juin 2015

Actualités Protection sociale. 20 juin 2015 Actualités Protection sociale 20 juin 2015 SOMMAIRE 1- Contrat Responsable 2- Panier de soins 3- Portabilité 3- Questions diverses CONTRAT RESPONSABLE CONTEXTE Loi de financement de la Sécurité Sociale

Plus en détail

La complémentaire santé pour tous : chef d entreprise, ce que vous devez savoir!

La complémentaire santé pour tous : chef d entreprise, ce que vous devez savoir! La complémentaire santé pour tous : chef d entreprise, ce que vous devez savoir! AGAMY 25/06/15 Par Philippe BARRAUD, Inspecteur Collectives AXA ENTREPRISES & Dominique THIERY, Agent AXA Patrimoine & Prévoyance

Plus en détail

GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE (A.N.I.)

GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE (A.N.I.) GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE (A.N.I.) FICHE INFO NUM 1 Au 1 er Janvier 2016, toutes les entreprises du secteur privé devront obligatoirement avoir mis en place une couverture santé collective

Plus en détail

LA COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE. Précisions sur le régime CCNS applicable au 1 er janvier 2016

LA COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE. Précisions sur le régime CCNS applicable au 1 er janvier 2016 LA COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE Précisions sur le régime CCNS applicable au 1 er janvier 2016 LE CONTEXTE LEGAL Article 1 er de la loi du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l emploi (LOI n

Plus en détail

NOUVELLE RÈGLEMENTATION DES CONTRATS DITS "RESPONSABLES"

NOUVELLE RÈGLEMENTATION DES CONTRATS DITS RESPONSABLES NOUVELLE RÈGLEMENTATION DES CONTRATS DITS "RESPONSABLES" Entrée en vigueur de la nouvelle réglementation pour les contrats santé individuels et collectifs bénéficiant d aides fiscales et sociales. Contrats

Plus en détail

Généralisation de la complémentaire santé en entreprise

Généralisation de la complémentaire santé en entreprise Généralisation de la complémentaire santé en entreprise Partie 1 Les évolutions réglementaires Introduction LF pour 2014 Loi Fillon du 21 août 2003 Décret 9 janvier 2012 Couverture de l ensemble du personnel

Plus en détail

SPÉCIMEN MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Bon à savoir. À jour au 1 er mars 2015

SPÉCIMEN MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Bon à savoir. À jour au 1 er mars 2015 MISE EN PLACE DU RÉGIME DE FRAIS DE SANTÉ PAR DÉCISION UNILATÉRALE DE L EMPLOYEUR (DUE) Récapitulatif des formalités à respecter Rédiger le document formalisant la Décision Unilatérale. Pour vous aider

Plus en détail

SD 49 CFDT CHOLET RENCONTRE DU 01/10/2015. la complémentaire santé en entreprise

SD 49 CFDT CHOLET RENCONTRE DU 01/10/2015. la complémentaire santé en entreprise SD 49 CFDT CHOLET RENCONTRE DU 01/10/2015 la complémentaire santé en entreprise Introduction D ICI LE 1ER JANVIER 2016, TOUTES LES ENTREPRISES, DÈS LE 1ER EMPLOYÉ, DEVRONT METTRE EN PLACE UNE COUVERTURE

Plus en détail

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015 1 dddd 2 1. vous informe sur DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ Edition 2015 Votre salarié a l obligation de réaliser une journée de travail non rémunérée, dites «journée de solidarité». En contrepartie,

Plus en détail

Évolutions OAV ACE. Contrats responsables et Panier de soins ANI. au 4 novembre 2014

Évolutions OAV ACE. Contrats responsables et Panier de soins ANI. au 4 novembre 2014 Évolutions OAV ACE Contrats responsables et Panier de soins ANI au 4 novembre 2014 Sommaire Les dates clés à retenir Définition du nouveau cahier des charges des contrats responsables Contrat Responsable

Plus en détail

en toute simplicité!

en toute simplicité! BIEN COMPRENDRE LES NOUVELLES RÉFORMES DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ. en toute simplicité! 1 LA GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ D ici le 1 er janvier 2016, toutes les entreprises devront mettre

Plus en détail

Vous avez dit prévoyance complémentaire obligatoire et collective?

Vous avez dit prévoyance complémentaire obligatoire et collective? Vous avez dit prévoyance complémentaire obligatoire et collective? Quand? Comment? Pour qui?... Florence MOULINIER, conseillère technique en droit social Séverine SALAFIA, conseillère technique en ressources

Plus en détail

Mutuelle d'entreprise obligatoire : tout ce qu'il faut savoir

Mutuelle d'entreprise obligatoire : tout ce qu'il faut savoir Mutuelle d'entreprise obligatoire : tout ce qu'il faut savoir 7 Juillet 2015 - CEEI Provence 1 Pierrick DUPERRON Agent Général d assurance exclusif AXA Prévoyance et Patrimoine 1 Le sommaire 1 Présentation

Plus en détail

ANI : La généralisation de la Complémentaire Santé

ANI : La généralisation de la Complémentaire Santé ANI : La généralisation de la Complémentaire Santé SOMMAIRE Les règles du contrat obligatoire Accord des partenaires sociaux.. p. 4 Le panier de soins. p. 5 Le contrat «solidaire & responsable».. p. 6

Plus en détail

Généralisation de la complémentaire santé. Guide D INFORMATION. Harmonie Mutuelle vous accompagne dans la mise en place de ce nouveau dispositif

Généralisation de la complémentaire santé. Guide D INFORMATION. Harmonie Mutuelle vous accompagne dans la mise en place de ce nouveau dispositif Guide D INFORMATION Généralisation de la complémentaire santé Harmonie Mutuelle vous accompagne dans la mise en place de ce nouveau dispositif Généralisation de la complémentaire santé La loi du 14 juin

Plus en détail

Décret du 18 novembre 2014 relatif au nouveau cahier des charges du contrat responsable. Lettre d information aux entreprises adhérentes

Décret du 18 novembre 2014 relatif au nouveau cahier des charges du contrat responsable. Lettre d information aux entreprises adhérentes Décret du 18 novembre 2014 relatif au nouveau cahier des charges du contrat responsable. Lettre d information aux entreprises adhérentes Le décret n 2014-1374 du 18 novembre 2014 relatif au nouveau cahier

Plus en détail

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE Contexte : Loi FILLON du 23 Août 2003 : - modification des limites d exonération, - fixation de nouvelles caractéristiques

Plus en détail

COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE

COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE SOYEZ PRO ACTIF! Anticipez et transformez cette contrainte en opportunité SALON DES ENTREPRENEURS 2015 5 février 2015 LA GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE DANS

Plus en détail

Généralisation des mutuelles santé

Généralisation des mutuelles santé Date de mise à jour : juin 2013 Généralisation des mutuelles santé La loi instaure une couverture complémentaire santé minimale obligatoire pour tous les salariés du secteur privé d ici au 1 janvier 2016.

Plus en détail

AVENANT N 2 DU 25 OCTOBRE 2011 CHAPITRE I ER

AVENANT N 2 DU 25 OCTOBRE 2011 CHAPITRE I ER MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel CAISSE D ÉPARGNE AVENANT N 2 DU 25 OCTOBRE 2011 À L ACCORD DU 24 NOVEMBRE 2005 RELATIF AUX FRAIS DE SOINS DE

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES COOPERATIVES DE CONSOMMATEURS

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES COOPERATIVES DE CONSOMMATEURS CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES COOPERATIVES DE CONSOMMATEURS ACCORD DE BRANCHE DES COOPERATIVES DE CONSOMMATEURS RELATIF A LA MISE EN PLACE D UNE GARANTIE DE FRAIS DE SANTE A ADHESION OBLIGATOIRE

Plus en détail

Avenant n 2 à l Accord Collectif National relatif aux frais de soins de santé du 24 novembre 2005 du 25.10.2011

Avenant n 2 à l Accord Collectif National relatif aux frais de soins de santé du 24 novembre 2005 du 25.10.2011 Avenant n 2 à l Accord Collectif National relatif aux frais de soins de santé du 24 novembre 2005 du 25.10.2011 Chapitre 1 : Champ d application et objet de l accord Le présent accord s applique à l ensemble

Plus en détail

LA GÉNÉRALISATION DE LA MUTUELLE OBLIGATOIRE DANS L ENTREPRISE AU 1 ER JANVIER 2016

LA GÉNÉRALISATION DE LA MUTUELLE OBLIGATOIRE DANS L ENTREPRISE AU 1 ER JANVIER 2016 Groupement des Métiers de l Imprimerie -------------------------------------------------------------------------------------------------------- JUIN 2015 NOTE N 147 LA GÉNÉRALISATION DE LA MUTUELLE OBLIGATOIRE

Plus en détail

Prévoyance et complémentaire santé : les modifications de la loi relative à la sécurisation de l emploi

Prévoyance et complémentaire santé : les modifications de la loi relative à la sécurisation de l emploi Prévoyance et complémentaire santé : les modifications de la loi relative à la sécurisation de l emploi SYNTHESE D EXPERTS Juillet 2013 SOMMAIRE 1 Généralisation de la couverture complémentaire santé...

Plus en détail

VOTRE FAQ CONTRATS RESPONSABLES CHEFS D ENTREPRISE, LES RÉPONSES À VOS QUESTIONS SUR LES CONTRATS SANTÉ DIT «RESPONSABLES»

VOTRE FAQ CONTRATS RESPONSABLES CHEFS D ENTREPRISE, LES RÉPONSES À VOS QUESTIONS SUR LES CONTRATS SANTÉ DIT «RESPONSABLES» VOTRE FAQ CONTRATS RESPONSABLES CHEFS D ENTREPRISE, LES RÉPONSES À VOS QUESTIONS SUR LES CONTRATS SANTÉ DIT «RESPONSABLES» PRÉAMBULE EASY BOX Le contrat santé dit «responsable» est entré en vigueur le

Plus en détail

Régime frais de santé conventionnel HCR. Questions/Réponses Salariés

Régime frais de santé conventionnel HCR. Questions/Réponses Salariés Régime frais de santé conventionnel HCR Questions/Réponses Salariés 1/ Ce régime est-il obligatoire? LE CARACTERE OBLIGATOIRE DU REGIME Oui. Ce régime s applique à tous les salariés des entreprises relevant

Plus en détail

Généralisation de la complémentaire santé. contraintes ou opportunités?

Généralisation de la complémentaire santé. contraintes ou opportunités? Généralisation de la complémentaire santé contraintes ou opportunités? SOMMAIRE I - Rappel du contexte 1- Qu est que la généralisation de la complémentaire santé? 2- Quelles sont les entreprises concernées?

Plus en détail

Guide technique relatif aux contrats collectifs obligatoires complémentaires frais de santé bénéficiant d aides fiscales et sociales

Guide technique relatif aux contrats collectifs obligatoires complémentaires frais de santé bénéficiant d aides fiscales et sociales Guide technique relatif aux contrats collectifs obligatoires complémentaires frais de santé bénéficiant d aides fiscales et sociales Exonération sociale et déductibilité fiscale du financement patronal

Plus en détail

CATÉGORIES OBJECTIVES

CATÉGORIES OBJECTIVES CATÉGORIES OBJECTIVES Les régimes de protection sociale mis en place par les employeurs sont soumis à une nouvelle réglementation concernant la définition de leurs catégories de personnel. Le décret du

Plus en détail

Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Boite à outils - Juridique Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations

Plus en détail

LA GÉNÉRALISATION DE LA COUVERTURE SANTÉ EN ENTREPRISE

LA GÉNÉRALISATION DE LA COUVERTURE SANTÉ EN ENTREPRISE LA GÉNÉRALISATION DE LA COUVERTURE SANTÉ EN ENTREPRISE Le paysage de la protection sociale a connu des évolutions profondes depuis 2012, créant pour l employeur un ensemble d obligations difficiles à appréhender,

Plus en détail

DECISION UNILATERALE Instituant un Régime de Prévoyance Complémentaire «FRAIS DE SANTE»

DECISION UNILATERALE Instituant un Régime de Prévoyance Complémentaire «FRAIS DE SANTE» DECISION UNILATERALE Instituant un Régime de Prévoyance Complémentaire «FRAIS DE SANTE» Document remis à chaque salarié, pour la mise en place de garanties collectives couvrant les frais médicaux. Préambule

Plus en détail

Modèle de décision unilatérale instituant un système de garanties collectives complémentaire obligatoire frais de santé

Modèle de décision unilatérale instituant un système de garanties collectives complémentaire obligatoire frais de santé Modèle de décision unilatérale instituant un système de garanties collectives complémentaire obligatoire frais de santé La direction de l entreprise.. (forme juridique et dénomination sociale) dont le

Plus en détail

Les assurances collectives Santé et Prévoyance

Les assurances collectives Santé et Prévoyance CAA P A C I F I C A P R E D I C A Les assurances collectives Santé et Prévoyance Dernières évolutions réglementaires et réponses du Crédit.Agricole Réunion Experts-Comptables du 10 juillet 2014 Page 1

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3090 Convention collective nationale IDCC : 1527. IMMOBILIER (Administrateurs

Plus en détail

SOMMAIRE > LE CONTEXTE > LES ÉTAPES CLÉS > LES NÉGOCIATIONS DE BRANCHES > LES NÉGOCIATIONS D ENTREPRISE > LA DÉCISION UNILATÉRALE D ENTREPRISE

SOMMAIRE > LE CONTEXTE > LES ÉTAPES CLÉS > LES NÉGOCIATIONS DE BRANCHES > LES NÉGOCIATIONS D ENTREPRISE > LA DÉCISION UNILATÉRALE D ENTREPRISE SOMMAIRE > LE CONTEXTE > LES ÉTAPES CLÉS > LES NÉGOCIATIONS DE BRANCHES > LES NÉGOCIATIONS D ENTREPRISE > LA DÉCISION UNILATÉRALE D ENTREPRISE > LES CAS DE DISPENSES > LE PANIER DE SOIN > L ACCOMPAGNEMENT

Plus en détail

Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés

Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés Guide pratique À l attention des salariés Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés Vous êtes salariés du secteur privé, toutes les réponses à vos questions sur la mise en place de la complémentaire

Plus en détail

12 décembre 2013 UIMM 26-07

12 décembre 2013 UIMM 26-07 12 décembre 2013 UIMM 26-07 LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE 2014 PROJET DE LOI DE FINANCE 2014 Le contexte Article 1 er loi sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 : Principe de généralisation

Plus en détail

Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013

Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 CDD : COTISATIONS SUPPLEMENTAIRES POUR LES CDD DE COURTE DUREE À partir du 1er juillet 2013, la cotisation patronale d assurance

Plus en détail

2. En quoi consiste la généralisation de la complémentaire santé?

2. En quoi consiste la généralisation de la complémentaire santé? Complémentaire Santé : première Foire Aux Questions 1. Qu est-ce que la complémentaire santé? L'Assurance maladie ne rembourse pas intégralement les dépenses de santé (frais médicaux, chirurgicaux et d

Plus en détail

Conférence Débat AFTA. Conférence

Conférence Débat AFTA. Conférence Conférence Conférence Débat AFTA PRÉVOYANCE SANTÉ DES SALARIES DES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF Vos interlocuteurs : Alexandra REPIQUET Jean-Philippe FERRANDIS : 01 49 64 45 15 : 01 49 64 12 88 : 01 49

Plus en détail

LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE

LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE Qu est ce que la complémentaire santé? L'Assurance maladie ne rembourse pas intégralement les dépenses de santé (frais médicaux, chirurgicaux et d hospitalisation ).

Plus en détail

Complémentaire santé

Complémentaire santé Fiche actualisée le 08/12/2015 Complémentaire santé Préambule Pour rappel, l article 1er de la loi de sécurisation de l emploi (n 2013-504 du 14/06/2013) prévoit l'obligation pour tous les employeurs du

Plus en détail

Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire

Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire Contrat de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire Décret n 2012-25 du 9 janvier 2012 Circulaire du 25 septembre 2013 Circulaire du 4 février 2014 Petit Déjeuner RH CCI Maître Marie-Laure

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3115 Convention collective nationale IDCC : 2335. PERSONNELS DES AGENCES GÉNÉRALES

Plus en détail

Paie 09/12/2015. Généralisation de la couverture santé au 1-1-2016 : êtes-vous prêts?

Paie 09/12/2015. Généralisation de la couverture santé au 1-1-2016 : êtes-vous prêts? Paie 09/12/2015 Généralisation de la couverture santé au 1-1-2016 : êtes-vous prêts? Le 1er janvier 2016, tous les salariés devront pouvoir bénéficier d une couverture santé minimale. Faisons un dernier

Plus en détail

COMPLEMENTAIRES SANTES CONVENTIONNELLES MISE A NIVEAU DE L ACCORD EN TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS

COMPLEMENTAIRES SANTES CONVENTIONNELLES MISE A NIVEAU DE L ACCORD EN TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS COMPLEMENTAIRES SANTES CONVENTIONNELLES MISE A NIVEAU DE L ACCORD EN TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS Par accord en date du 24 Mai 2011, les partenaires sociaux sont convenus de créer une obligation conventionnelle

Plus en détail

La protection sociale en entreprise Alain MASSERET et Anthony JOYEUX 27 octobre 2015

La protection sociale en entreprise Alain MASSERET et Anthony JOYEUX 27 octobre 2015 La protection sociale en entreprise Alain MASSERET et Anthony JOYEUX 27 octobre 2015 1 Assurances Collectives Mes clients et leurs besoins Les particuliers & les professionnels PREVOYANCE Décès Arrêt de

Plus en détail

L essentiel sur le financement des régimes de prévoyance complémentaire :

L essentiel sur le financement des régimes de prévoyance complémentaire : L essentiel sur le financement des régimes de prévoyance complémentaire : fiscalité et cotisations de Sécurité sociale La protection sociale professionnelle est une création continue Souhaitant encourager

Plus en détail

COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES»

COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES» COMPLEMENTAIRES SANTE ET DEDUCTIONS SOCIALES ET FISCALES : LES MUTUELLES UMC ET FIDAL VOUS EXPLIQUENT LES CONTRATS «RESPONSABLES» Le système interprofessionnel de Sécurité Sociale est obligatoire : le

Plus en détail

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Guide juridique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations de sécurité sociale

Plus en détail

OBRE 2013 OCT 2012-25 9 2012 COMPLÉTÉ PAR LA CIRCULAIRE DU 25 SEPTEMBRE

OBRE 2013 OCT 2012-25 9 2012 COMPLÉTÉ PAR LA CIRCULAIRE DU 25 SEPTEMBRE OCTOBRE 2013 Décret n 2012-25 du 9 janvier 2012 COMPLÉTÉ PAR LA CIRCULAIRE DU 25 SEPTEMBRE 2013 Avant-propos Afin d encourager la mise en place des régimes collectifs de protection sociale complémentaire

Plus en détail

Contrat Responsable Panier de soins ANI. Novembre 2014

Contrat Responsable Panier de soins ANI. Novembre 2014 1 Contrat Responsable Panier de soins ANI Novembre 2014 2 Sommaire 2 Qu est-ce qu un contrat solidaire et responsable? Contrat responsable : Pourquoi une réforme? Contrat responsable : Nouvelles obligations

Plus en détail

Modèle de décision unilatérale instituant un système de garanties collectives complémentaire obligatoire frais de santé

Modèle de décision unilatérale instituant un système de garanties collectives complémentaire obligatoire frais de santé Modèle de décision unilatérale instituant un système de garanties collectives complémentaire obligatoire frais de santé La direction de l entreprise.. (forme juridique et dénomination sociale) dont le

Plus en détail

LA RENTREE DU SOCIAL OU COMMENT BIEN PRÉPARER LES CHANGEMENTS DE 2016.

LA RENTREE DU SOCIAL OU COMMENT BIEN PRÉPARER LES CHANGEMENTS DE 2016. LA RENTREE DU SOCIAL OU COMMENT BIEN PRÉPARER LES CHANGEMENTS DE 2016. AU PROGRAMME Des nouveaux contrats aidés pour les embauches. La DSN. Le nouveau formalisme déclaratif entre en vigueur le 01 janvier

Plus en détail

CABINET. Audit & Expertise Comptable.

CABINET. Audit & Expertise Comptable. CABINET Audit & Expertise Comptable. ASSURANCE COLLECTIVE Prévoyance Santé Retraite 2 1/ Prévoyance a/ Prévoyance Classique b/ Prévoyance Conventionnelle c/ Prévoyance 1,50 Cadres d/ Prestations e/ Fiscalité

Plus en détail

La loi, Accord National Interprofessionnel (ANI) : contenu, objectifs Crédit Mutuel Groupama MAAF

La loi, Accord National Interprofessionnel (ANI) : contenu, objectifs Crédit Mutuel Groupama MAAF Mot d accueil Sommaire La loi, Accord National Interprofessionnel (ANI) : contenu, objectifs Crédit Mutuel Groupama MAAF La complémentaire santé : des échéances différentes selon les métiers Harmonie Mutuelle

Plus en détail

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Sur papier à en-tête de l entreprise M A, le Objet : Mise en place de garanties collectives

Plus en détail

REUNION DU 9 MARS 2014 URIAE/ D.DERUYCK CHORUM

REUNION DU 9 MARS 2014 URIAE/ D.DERUYCK CHORUM LA GENERALISATION DE L ACCES A UNE COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE ET COLLECTIVE AU 1 ER JANVIER 2016 REUNION DU 9 MARS 2014 URIAE/ D.DERUYCK CHORUM CCN ESS 1 OBJET DE LA REFORME La réforme engagée dés

Plus en détail

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente

particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente particuliers professionnels ENTREPRISES Face à face argumenté de vente La prévoyance en France La prévoyance sociale obligatoire Les couvertures complémentaires Les prestations de base, complétées par

Plus en détail

Portabilité des couvertures «prévoyance et santé» Art. 14 de l ANI du 11 janvier 2008 et avenant du 18 mai 2009

Portabilité des couvertures «prévoyance et santé» Art. 14 de l ANI du 11 janvier 2008 et avenant du 18 mai 2009 Portabilité des couvertures «prévoyance et santé» Art. 14 de l ANI du 11 janvier 2008 et avenant du 18 mai 2009 30 juin 2009 SOMMAIRE 1. Bénéficiaires de la portabilité 2. Renonciation à la portabilité

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LE CONTRAT RESPONSABLE ET LA GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LE CONTRAT RESPONSABLE ET LA GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LE CONTRAT RESPONSABLE ET LA GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ SOMMAIRE LA GÉNÉRALISATION DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ 05 DES GARANTIES MINIMALES... 06... ET DES RÈGLES

Plus en détail

LE NOUVEAU CONTRAT RESPONSABLE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR

LE NOUVEAU CONTRAT RESPONSABLE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR GUIDE ENTREPRISE LE NOUVEAU CONTRAT RESPONSABLE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SOMMAIRE Qu est-ce que le nouveau contrat responsable? 3 Quelles sont ses caractéristiques? 3 Et précisément? 3 Récapitulatif des

Plus en détail

LE CONTRAT RESPONSABLE CONFORME CONTRAT RESPONSABLE

LE CONTRAT RESPONSABLE CONFORME CONTRAT RESPONSABLE LE CONTRAT RESPONSABLE CONFORME CONTRAT RESPONSABLE SOMMAIRE 1 - CONTEXTE P.03 2 - LEXIQUE ET QUESTIONS / RÉPONSES P.14 2 1 - CONTEXTE 3 UNE DYNAMIQUE QUI S INSCRIT DANS LE TEMPS Loi du 4 mars 2002 La

Plus en détail

Commission mutuelle du 13 novembre 2013

Commission mutuelle du 13 novembre 2013 Résultats 2005-2013 Commission mutuelle du 13 novembre 2013 Sommaire 1 2 3 4 5 6 Bénéficiaires Statistiques 2009/2013 Rappels 2013 Résultats 2005-2013 Tendances 2013 Budgets 2014 2 Santé Bénéficiaires

Plus en détail

Complémentaire santé obligatoire au 01/01/16 : foire aux questions

Complémentaire santé obligatoire au 01/01/16 : foire aux questions 1 sur 5 12/11/2015 11:59 Complémentaire santé obligatoire au 01/01/16 : foire aux questions Comme vous le savez, le CoSMoS vous représente activement dans la négociation qui permettra aux employeurs du

Plus en détail

Loi n 2013-504 du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l emploi

Loi n 2013-504 du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l emploi Loi n 2013-504 du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l emploi Généralisation de la complémentaire santé pour les salariés Portabilité des droits www.harmonie-mutuelle.fr L accès aux soins pour

Plus en détail

(r) assurez-vous sur LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ OBLIGATOIRE DANS TOUTES ENTREPRISES. Plus de temps à perdre! GUIDE PRATIQUE SPÉCIAL «SANTÉ COLLECTIVE»

(r) assurez-vous sur LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ OBLIGATOIRE DANS TOUTES ENTREPRISES. Plus de temps à perdre! GUIDE PRATIQUE SPÉCIAL «SANTÉ COLLECTIVE» (r) assurez-vous sur LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ OBLIGATOIRE DANS TOUTES ENTREPRISES Plus de temps à perdre! GUIDE PRATIQUE SPÉCIAL «SANTÉ COLLECTIVE» 2 INTRODUCTION SOMMAIRE SOMMAIRE INTRO Transformez une

Plus en détail

Complémentaire santé : De nouveaux droits, de nouvelles obligations. Réunion d information COREPS 15 juin 2015

Complémentaire santé : De nouveaux droits, de nouvelles obligations. Réunion d information COREPS 15 juin 2015 Complémentaire santé : De nouveaux droits, de nouvelles obligations Réunion d information COREPS 15 juin 2015 LE GROUPE AUDIENS Un groupe de protection sociale «paritaire», à but non lucratif Qui se distingue

Plus en détail

Guide de la généralisation de la complémentaire santé en entreprise.

Guide de la généralisation de la complémentaire santé en entreprise. Guide de la généralisation de la complémentaire santé en entreprise. Le 11 janvier 2013, les organisations patronales et trois organisations syndicales ont signé l accord national interprofessionnel (l

Plus en détail

FICHE PRATIQUE La généralisation de la couverture complémentaire des frais de santé

FICHE PRATIQUE La généralisation de la couverture complémentaire des frais de santé FICHE PRATIQUE La généralisation de la couverture complémentaire des frais de santé A partir du 1 er janvier 2016, toutes les entreprises seront dans l'obligation de proposer une couverture santé minimale

Plus en détail

LA RENTREE DU SOCIAL OU COMMENT BIEN PRÉPARER LES CHANGEMENTS DE 2016.

LA RENTREE DU SOCIAL OU COMMENT BIEN PRÉPARER LES CHANGEMENTS DE 2016. LA RENTREE DU SOCIAL OU COMMENT BIEN PRÉPARER LES CHANGEMENTS DE 2016. AU PROGRAMME Des nouveaux contrats aidés pour les embauches. La DSN. Le nouveau formalisme déclaratif entre en vigueur le 01 janvier

Plus en détail

%,,,, DECISION UNILATERALE INSTITUANT UN REGIME COLLECTIF «FRAIS DE SANTE» A ADHESION OBLIGATOIRE. Etreprnru s ARTICLE 1 OBJET

%,,,, DECISION UNILATERALE INSTITUANT UN REGIME COLLECTIF «FRAIS DE SANTE» A ADHESION OBLIGATOIRE. Etreprnru s ARTICLE 1 OBJET lél ASSOCIATION INTERMEDIAIRE DU PAYS VOIRONNAIS TÉL 04 76 32 72 80 FAX 04 76 32 98 95 MAIL adequation@paysvoironnaiscom de compétences GROUPE ECONOMQUE SOUDAEE DECISION UNILATERALE INSTITUANT UN REGIME

Plus en détail

L essentiel. sur le financement des régimes de prévoyance complémentaire. fiscalité cotisations de Sécurité sociale

L essentiel. sur le financement des régimes de prévoyance complémentaire. fiscalité cotisations de Sécurité sociale L essentiel sur le financement des régimes de prévoyance complémentaire fiscalité cotisations de Sécurité sociale La protection sociale professionnelle est une création continue Souhaitant encourager le

Plus en détail

CABINET GM ASSURANCES

CABINET GM ASSURANCES CABINET GM ASSURANCES Mieux vous accompagner dans vos projets Assurer votre santé et votre prévoyance et celle de vos salariés! Constituer votre retraite et celle de vos salariés! Valoriser votre patrimoine

Plus en détail

Pour COMPRENDRE ET ANTICIPER LA Généralisation de la complémentaire santé dans votre entreprise

Pour COMPRENDRE ET ANTICIPER LA Généralisation de la complémentaire santé dans votre entreprise Si vous avez déjà un contrat santé dans votre entreprise vérifiez bien votre conformité avec nos conseils du chapitre 6 Pour éviter un eventuel redressement urssaf votre PASS ANI Pour COMPRENDRE ET ANTICIPER

Plus en détail

Modèle de décision unilatérale mettant en place un régime complémentaire frais de santé

Modèle de décision unilatérale mettant en place un régime complémentaire frais de santé Modèle de décision unilatérale mettant en place un régime complémentaire frais de santé L entreprise Forme juridique, au capital de dont le siège est à Code NAF n SIRET Effectif salarié : Représentée par

Plus en détail

Panorama DECRET DU 9 JANVIER 2012 PROTECTION SOCIALE ET ASSIETTE DE COTISATIONS SOCIALES QUELLE SECURITE JURIDIQUE POUR LES REGIMES D ENTREPRISES?

Panorama DECRET DU 9 JANVIER 2012 PROTECTION SOCIALE ET ASSIETTE DE COTISATIONS SOCIALES QUELLE SECURITE JURIDIQUE POUR LES REGIMES D ENTREPRISES? GRAS SAVOYE PROTECTION COMPLEMENTAIRE & AVANTAGES SOCIAUX Mars La lettre d information des Assurances de Personnes DECRET DU 9 JANVIER PROTECTION SOCIALE ET ASSIETTE DE COTISATIONS SOCIALES QUELLE SECURITE

Plus en détail

LA COMPLEMENTAIRE SANTE DEVIENT OBLIGATOIRE

LA COMPLEMENTAIRE SANTE DEVIENT OBLIGATOIRE LA COMPLEMENTAIRE SANTE DEVIENT OBLIGATOIRE Aux termes de la loi du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l'emploi, tous les salariés doivent bénéficier d une complémentaire santé. L employeur devra,

Plus en détail

La Mutuelle. Réussir la mise la place au 1 er janvier 2016. Olivier SIMON Conseil en protection sociale

La Mutuelle. Réussir la mise la place au 1 er janvier 2016. Olivier SIMON Conseil en protection sociale La Mutuelle Réussir la mise la place au 1 er janvier 2016 Olivier SIMON Conseil en protection sociale Sommaire 2 1. Contexte 2. L ANI et la LSE 3. Les obligations pour les Entreprises 4. Fonctionnement

Plus en détail

Contexte dans le BTP. Contacts PRO BTP

Contexte dans le BTP. Contacts PRO BTP Contexte dans le BTP Une nouvelle réglementation De nouvelles obligations pour les entreprises Qui est concerné? Les entreprises sans complémentaire santé Les entreprises avec complémentaire santé Dispenses

Plus en détail

Objet : Mise en place d'un régime collectif de remboursement de frais de santé à adhésion obligatoire.

Objet : Mise en place d'un régime collectif de remboursement de frais de santé à adhésion obligatoire. Raison Sociale : SIRET : Adresse : À, le / / Objet : Mise en place d'un régime collectif de remboursement de frais de santé à adhésion obligatoire. Madame, Monsieur, La Direction de l'entreprise 1 a pris

Plus en détail

LES THÉMATIQUES - UE 35 RENNES -10 mars 2015 LES THÉMATIQUES UE 35 RENNES - 10 MARS 2015 - LA PROTECTION SOCIALE

LES THÉMATIQUES - UE 35 RENNES -10 mars 2015 LES THÉMATIQUES UE 35 RENNES - 10 MARS 2015 - LA PROTECTION SOCIALE LES THÉMATIQUES - UE 35 RENNES -10 mars 2015 Evolution des dépenses de santé IMPORTANCE DU RESTE A CHARGE DES MENAGES ET DES ORGANISMES COMPLEMENTAIRES - Déficit persistant du régime général - Augmentation

Plus en détail

CATÉGORIES OBJECTIVES

CATÉGORIES OBJECTIVES FICHE PRATIQUE CATÉGORIES OBJECTIVES L ESSENTIEL OCTOBRE 2013 Tout régime de protection sociale d entreprise (santé, prévoyance et retraite supplémentaire) doit notamment revêtir un caractère collectif

Plus en détail

LA COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE. Précisions sur le régime CCNS applicable au 1 er janvier 2016

LA COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE. Précisions sur le régime CCNS applicable au 1 er janvier 2016 LA COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE Précisions sur le régime CCNS applicable au 1 er janvier 2016 LECONTEXTELEGAL Article 1 er de la loi du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l emploi (LOI n 2013-504)

Plus en détail

Assurances prévoyance et santé : obligation et/ou acte de gestion. Réunion ASSAPROL CEGECOBA du 27 janvier 2015

Assurances prévoyance et santé : obligation et/ou acte de gestion. Réunion ASSAPROL CEGECOBA du 27 janvier 2015 Assurances prévoyance et santé : obligation et/ou acte de gestion Réunion ASSAPROL CEGECOBA du 27 janvier 2015 intervenante: Stéphanie TASTET OCSO ASSURANCES 1 ASSURANCES PREVOYANCE ET SANTE : OBLIGATION

Plus en détail

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux

Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Décision unilatérale de l employeur instituant une garantie complémentaire de remboursement de frais médicaux Sur papier à en-tête de l entreprise M À, le Objet : Généralisation de la complémentaire santé

Plus en détail

LA GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE D ENTREPRISE EN 10 QUESTIONS

LA GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE D ENTREPRISE EN 10 QUESTIONS LA GENERALISATION DE LA COMPLEMENTAIRE SANTE D ENTREPRISE EN 10 QUESTIONS SOMMAIRE Introduction : quelques éléments de contexte La complémentaire santé d entreprise en questions : 1. Quelles modalités

Plus en détail

Décision unilatérale instituant un régime collectif de remboursement de frais médicaux

Décision unilatérale instituant un régime collectif de remboursement de frais médicaux Sur papier à en-tête de la société Décision unilatérale instituant un régime collectif de remboursement de frais médicaux L adaptation de ce modèle dans chaque entreprise relève de la seule responsabilité

Plus en détail

LE PASS ANI Pour COMPRENDRE ET ANTICIPER la Généralisation de la complémentaire santé dans votre entreprise

LE PASS ANI Pour COMPRENDRE ET ANTICIPER la Généralisation de la complémentaire santé dans votre entreprise LE PASS ANI Pour COMPRENDRE ET ANTICIPER la Généralisation de la complémentaire santé dans votre entreprise 1-PRESENTATION L Accord National Interprofessionnel (ANI) 2013 a prévu de généraliser la complémentaire

Plus en détail

Le guide. juridique. www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN!

Le guide. juridique. www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN! Le guide juridique www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN! sommaire Contexte de l évolution de la «Loi Fillon»... 3 Comment bénéficier des avantages de la «Loi Fillon»?... La participation de

Plus en détail