ARLIN Pays de Loire le 24 septembre 2015 Dr Catherine Willer Médecin Coordonnateur/Hygiéniste Mme Anne de Thomaz Cadre de santé

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ARLIN Pays de Loire le 24 septembre 2015 Dr Catherine Willer Médecin Coordonnateur/Hygiéniste Mme Anne de Thomaz Cadre de santé"

Transcription

1 RETOUR D EXPERIENCE.. Epidémie de gale en EHPAD ARLIN Pays de Loire le 24 septembre 2015 Dr Catherine Willer Médecin Coordonnateur/Hygiéniste Mme Anne de Thomaz Cadre de santé

2 La structure Les Résidences du Val d Oudon, en Maine et Loire, fusion en 2011 de 4 EHPAD Résidence le Parc à Segré 90 Résidents sur 4 unités + 1accueil de jour+ 1 PASA 15 Médecins traitants Le contexte Vacance poste médecin coordonateur sur ce site et nouveau cadre de santé arrivé depuis 2 mois

3 Histoire.. Alerte par le cadre, début septembre 2014 devant le cas groupé de 5 Résidents avec lésions cutanées sur unité des Hortensias: Alerte médecin traitant : forte suspicion épidémie gale examen clinique et prélèvements bactériologiques Précautions «gale» Le 10 septembre: confirmation diagnostique sarcopte+++ chez une résidente avec lésions très importantes ( cas index?) information orale des professionnels + envoi d un courrier postal par la direction à tous les professionnels du site exposés les 4 derniers mois dépistage des lésions cutanées auprès de tous les Résidents par les équipes paramédicales (listing)

4 Dès le lendemain.. le 11 septembre Examen clinique par le binôme (médecin co/cadre) de TOUS les résidents de l unité Hortensias : 12 Résidents /22 avec lésions suspectes + 1 cas isolé sur une autre unité 9 professionnels atteints( dont 5 de jour, 2 de nuit, 1 du PASA,1 agent d entretien) + 1 de nuit signalant avoir été traité pour une gale fin aout soit 10/48 professionnels du site Information par affiche des familles et visiteurs Précautions «Gale» +++ Anticipation de la commande des traitements Résidents et soignants prophylactiques (pharmacie de ville) Stromectol + Spregal + Apar

5 Vendredi 12 septembre..la réunion de crise Direction, Médecin Co, cadre du site,1cadre autre site, responsable blanchisserie (externe),lingère du site,1 IDE, psychologue, animatrice Coordination de la gestion de l épidémie (en lien avec l ARLIN)pour la mise en œuvre des protocoles : Résidents «curatifs et prophylactiques» Professionnels curatifs et prophylactiques Environnement Linge plat et linge Résident Décision : mise en œuvre des traitements dès le LUNDI 15 (AM)+ journée du 16 (disponibilités des produits) Déclaration de guerre

6 Présentation du cas index Femme de 87 ans Démence d alzheimer, gir 1 Début des signes fin mai Consultations médicales+++ : allergie? eczéma? Crème corticoïde et corticoïde oral Consultations dermato et allergologue en aout: crème corticoïde +++, augmentation dose corticoïde oral EVOLUTION : majoration des lésions, agitation ( pyjama thérapeutique )

7 Seulement 3 jours sur un week-end pour : Distribuer 28 traitements prophylactiques aux professionnels Organiser 13 traitements curatifs+10 prophylactiques pour les Résidents Renfort en personnel (6 le le 16) Informer et former les soignants Elaborer les fiches de poste Rassembler le matériel (sacs poubelles, sacs linges, linges, étiquettes, )

8 TRAITEMENT DE LA GALE HORTENSIAS, le 15 septembre 2014 PM J1 Résidents «curatifs» Valérie (IDE) Nathalie P. (H) Sonia (V) Cindy (S) Isabelle (T)17h 1. Répartition des tâches et préparation : 13h30 à 15h00 Valérie : - STROMECTOL cps pour tous les résidents - SPREGAL lotions pour les curatifs - A-PAR sprays pour tous les résidents Cindy Sonia - Nathalie. : A. Vérifier sur chariots : préparés par Nicole (lingère) - Sacs pour literie (pour J1 et J2) - Sacs linge résidents (pour J1 et J2) - Sacs chaussures, chaussons - Sacs bijoux, montre, - Linge literie (draps, taies) pour résidents curatifs - Serviettes et gants de toilette pour résidents curatifs - Pyjamas propres pour résidents curatifs - et Gants + surblouses - B. Mettre tout le linge des résidents dans sac hydrosoluble BLEU (+ A-PAR) blanchisserie 2. Rappeler aux résidents les mesures de protection : pas de goûter, Stromectol, douche, linge, bijoux 3. Lavage des mains entre chaque résident + SHA 4. Mettre des gants et 1 surblouse/24h par résident en chambre sauf Mme O. (isolement) 1 surblouse/soin 5. 16h00 : PAS de goûter! STROMECTOL pour tous les résidents donnés par Valérie (IDE) (dîner à 18h) 6. Nathalie Cindy Sonia + Isabelle et Valérie vers 17h00 Douche + SPREGAL (si toilette au lit, changer au préalable le drap du dessous) 7. Mettre montre, bijoux, dans un sac (fermé 1 semaine) 8. Changer draps et taies d oreiller (sac hydrosoluble ROUGE) 9. Au coucher, mettre chaussures, chaussons dans sac + Apar (reste en chambre pour demain) Mis en œuvre le 15 SEPTEMBRE après midi 1.Briefing des soignants sur leurs missions spécifiques 2. Prise simultanée stromectol à 16H 3. Douche puis sprégal (bijoux) 4.Changement literie, traitement APAR chaussons 5. Fauteuils roulants ( APAR ) Résidents «curatifs» Linge résident dans un sac + A-PAR Douche + SPREGAL Pyjama propre Bijoux, montre Changer literie Chaussures, chaussons dans un sac + A-PAR (dans chbre) Rideaux voilages Soignants Jusqu à 22h30 La première attaque

9 Le lendemain matin.. Dès 6h30 Briefing des équipes Douches pour les résidents avec traitement curatif Traitement linge des Résidents +literie complète Curatif : tout le linge Prophylactique : linge des 8 derniers jours Traitement environnement Vider les placards, tiroirs (traiter et mises en sac des accessoires textiles. Le jour le plus long L unité est un véritable champs de bataille!!

10 Toutes les équipes restent en alerte Poursuite des précautions complémentaires «Gale» instaurée pour 1 mois Deuxième prise de Stromectol programmée le pour tout le monde Surveillance +++ période de trêve.

11 Suite 2 nouveaux cas le 18 et le dans deux autres unités PUIS Le 31 octobre : 7 cas de récidives chez des Résidents ayant bénéficié d un traitement curatif dont 5 en fauteuil roulant (pas de nouveaux cas et pas de récidive du cas index)

12 Gestion de la récidive en lien avec l Arlin Récidives sont fréquentes!! Analyse et évaluation de nos procédures Se donner le temps pour bien anticiper et se préparer (réunion crise le et mise en œuvre les 12 et 13.11) Préparer une réserve de linge traité et stocké hors des chambres Décontamination des fauteuils roulants enfermés dans des sacs (fauteuils tampons) Prise du traitement le matin plus facile à mettre en œuvre en collectivité Renfort du traitement sur avis dermatologue (stromectol X 3, sprégal X 2) Vestiaire du personnel 2 superviseurs coordinateurs hors soins Reprise du combat

13 Les difficultés Diagnostic difficile Communication Médecins traitants nombreux Contacter et rassurer les professionnels (chronophage+++) Limiter les déplacements des Résidents (lingerie, autres unités) Chambre = domicile (encombrement+++) Procédure = «agression» du Résident et majoration des troubles du comportement Accès de la chambre interdit pendant la décontamination Effets personnels, bijoux montre en quarantaine Gérer la crise et le quotidien

14 Photo

15 Nos points forts Implication des professionnels du site avec renfort en personnel des autres sites et responsable blanchisserie Organisation en amont avec fiches de poste Médecin Coordonnateur Hygiéniste Collaboration Pharmacie de ville Disponibilité laboratoire et Dermatologue de ville

16 En conclusion Après cette victoire sans perte à déplorer Cette épidémie a : renforcé la solidarité des équipes sensibilisé les soignants aux bonnes pratiques d hygiènes (précautions standard, entretien des locaux, gale ) Malgré la lourdeur et l inquiétude devant ce fléau Nos vaillantes troupes ont fait preuve de sérénité et bonne humeur!

RETOUR D EXPERIENCE Epidémie de GALE

RETOUR D EXPERIENCE Epidémie de GALE RETOUR D EXPERIENCE Epidémie de GALE EHPAD LE FOULON La Ferté Bernard Patricia LEPROUST Lorène DUGAST Journée SLAE LUTIN 72 du 08 décembre 2017 L EHPAD LE FOULON Accueille 90 résidents répartis sur 5 secteurs

Plus en détail

Reseau de correspondants

Reseau de correspondants Reseau de correspondants Formation du 17 avril 2014 Objectif Aider à mettre en place une stratégie de gestion d une épidémie de gale et à appliquer les mesures de prévention adaptées à partir de l analyse

Plus en détail

Face à la gale, comment agir

Face à la gale, comment agir Face à la gale, comment agir Mme Guérin, Directrice adjointe Mme DELHAL, Stagiaire Direction EHPAD du Maharin, Anglet (64) 68 lits EHPAD en secteur ouvert 12 lits en unité de vie protégée 8 places d accueil

Plus en détail

Retour d expérience sur une épidémie de gale au CH de Montbrison. Anne Brunon REPH 21 février 2013

Retour d expérience sur une épidémie de gale au CH de Montbrison. Anne Brunon REPH 21 février 2013 Retour d expérience sur une épidémie de gale au CH de Montbrison Anne Brunon REPH 21 février 2013 SSG Le 30/05: EOHH informée d une suspicion de gale en SSG = Mme D (91 ans) prurit depuis +s mois + lésions

Plus en détail

! " #! $ # % & " # # ' ( % $ " $ ( ) * " +, - + ' ) + $$. / & 0 1 & 0 & $ 2

!  #! $ # % &  # # ' ( % $  $ ( ) *  +, - + ' ) + $$. / & 0 1 & 0 & $ 2 ! " #! $ # %&" # # ' ( % $ "$ ( ) * " +, -+ ')+ $$. / &01 &0&$ 2 ," " " $ $ " $ /$ %$ 23 " % $ ) 4 $ " )" $ 5" $ 67'8' /$ " $ " 4 / " "$ " $& 9 $ $ :44 4#4(4*; 9 4 3 & 4$"

Plus en détail

Mesures de prévention et de contrôle

Mesures de prévention et de contrôle Investigations et prise en charge des épidémies de gale en EHPAD Mesures de prévention et de contrôle C. Gautier Antenne régionale aquitaine du CCLIN Sud Ouest Difficultés Diagnostic Disponibilité d un

Plus en détail

Retour d expérience sur la gestion d une épidémie de gale récidivante Mai 2011 Février 2012

Retour d expérience sur la gestion d une épidémie de gale récidivante Mai 2011 Février 2012 Retour d expérience sur la gestion d une épidémie de gale récidivante Mai 2011 Février 2012 Dr Rudayna MAARI Service d Hygiène Hospitalière Inter-Etablissements Elisabeth GALY Antenne Régionale Midi-Pyrénées

Plus en détail

Retour D expérience de l Equipe Mobile d Hygiène de l HPGM sur une «Epidémie de gale» en EHPAD. D.Nsotha IDE EMH et V.Mathé médecin hygiéniste EMH

Retour D expérience de l Equipe Mobile d Hygiène de l HPGM sur une «Epidémie de gale» en EHPAD. D.Nsotha IDE EMH et V.Mathé médecin hygiéniste EMH Retour D expérience de l Equipe Mobile d Hygiène de l HPGM sur une «Epidémie de gale» en EHPAD D.Nsotha IDE EMH et V.Mathé médecin hygiéniste EMH L EMH Projet «pilote» ARS DT 91/Hôpital Gériatrique Les

Plus en détail

REUNION REFERENTS HYGIENE CCLIN 19 MARS 2015

REUNION REFERENTS HYGIENE CCLIN 19 MARS 2015 REUNION REFERENTS HYGIENE CCLIN 19 MARS 2015 Le foyer St Michel en quelques mots. Foyer de vie avec double agrément : FO et FAM Ouverture en date du 25/11/2013 68 résidents en situation de handicap intellectuel

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DE SAINT-QUENTIN

CENTRE HOSPITALIER DE SAINT-QUENTIN «La gale: mesures à mettre en place pour les malades et le personnel» Version C Nombre de Pages : 14 Rédaction Nom : Service Hygiène Date : Septembre 2008 Validation Nom : CLIN Date : 22 Septembre 2008

Plus en détail

PROTOCOLE GALE : CONDUITE A TENIR DEVANT UN CAS ISOLE OU UNE EPIDEMIE

PROTOCOLE GALE : CONDUITE A TENIR DEVANT UN CAS ISOLE OU UNE EPIDEMIE Page : 1 de 9 MISE A JOUR N version : 2 OBJET DOMAINE D APPLICATION OBJET DE LA REVISION ET NATURE DES MODIFICATIONS Annule et remplace le protocole GQR_GRV PR 11 V2 du 15/12/2006 Décrire la conduite à

Plus en détail

La gale Présentation ARLIN Midi-Pyrénées, juillet 2013

La gale Présentation ARLIN Midi-Pyrénées, juillet 2013 La gale Présentation ARLIN Midi-Pyrénées, juillet 2013 Beaucoup de difficultés à gérer Épidémie insidieuse premiers cas = partie émergée de l iceberg Diagnostic difficile à établir et maladie «honteuse»

Plus en détail

Intérêts : épidémiologiques

Intérêts : épidémiologiques Intérêts : épidémiologiques Pas fréquent mais incidence augmente Données peu fiables Sous évaluation certaine En 2010 : Fréquence estimée : o 328 cas / 100 000 h o 10% d augmentation par an 2 Intérêts

Plus en détail

291 Résidents 4 EHPAD. 6 ème journée de prévention du risque infectieux en EHPAD 17 octobre 2017

291 Résidents 4 EHPAD. 6 ème journée de prévention du risque infectieux en EHPAD 17 octobre 2017 291 Résidents 4 EHPAD 6 ème journée de prévention du risque infectieux en EHPAD 17 octobre 2017 1. Déclenchement par l épisode double épidémie IRA et GEA dans un des EHPAD 2. Création kit épidémie 3. Episodes

Plus en détail

Gestion des risques et IAS CHU DIJON, Isabelle Therme IDE Hygiéniste octobre 2015

Gestion des risques et IAS CHU DIJON, Isabelle Therme IDE Hygiéniste octobre 2015 Gestion des risques et IAS CHU DIJON, Isabelle Therme IDE Hygiéniste octobre 2015 Gestion des risques et IAS Plusieurs situations: Prévention au quotidien (1) Plan de lutte défini par le ministère, procédures,

Plus en détail

LA PREVENTION DES INFECTIONS ASSOCIEES AUX SOINS A DOMICILE CCLIN EST JOURNEE DU 03/04/2012 MARTINE DORLEAC CADRE DE SANTE

LA PREVENTION DES INFECTIONS ASSOCIEES AUX SOINS A DOMICILE CCLIN EST JOURNEE DU 03/04/2012 MARTINE DORLEAC CADRE DE SANTE LA PREVENTION DES INFECTIONS ASSOCIEES AUX SOINS A DOMICILE CCLIN EST JOURNEE DU 03/04/2012 MARTINE DORLEAC CADRE DE SANTE PRESENTATION DE L HAD SOINS PRIS EN CHARGE DIFFICULTES RENCONTREES SOLUTIONS APPORTEES

Plus en détail

GESTION D UNE EPIDEMIE EN EHPAD

GESTION D UNE EPIDEMIE EN EHPAD GESTION D UNE EPIDEMIE EN EHPAD Colonisations à Entérocoques Résistants aux Glycopeptides (ERG) Floriane MARY Ehpad de Thiéblemont fmary@mdr-thieblemont.fr Le contexte : EHPAD Un lieu de vie et de convivialité

Plus en détail

Conduite à tenir en cas de gale. Traitement et mesures à prendre

Conduite à tenir en cas de gale. Traitement et mesures à prendre Conduite à tenir en cas de gale Traitement et mesures à prendre LA MALADIE GÉNÉRALITÉS Depuis quelques temps, la gale fait son grand retour. Chaque jour en France, environ 62 nouveaux cas sont enregistré

Plus en détail

EPIDEMIEDE GALE RETOUR D EXPERIENCE. septembre octobre CH Saint Charles de Commercy. Pôle Santé Sud Meusien

EPIDEMIEDE GALE RETOUR D EXPERIENCE. septembre octobre CH Saint Charles de Commercy. Pôle Santé Sud Meusien EPIDEMIEDE GALE RETOUR D EXPERIENCE septembre octobre 2014 CH Saint Charles de Commercy Dr SIMON -Président de CLIN Mme NOEL - IDE hygiéniste Pôle Santé Sud Meusien Dr DELATTE Praticien hygiéniste Mme

Plus en détail

La Gale (La Scabiose)

La Gale (La Scabiose) La Gale (La Scabiose) Dr N. Contet-Audonneau 04/10/2014 1 Définition Dermatose contagieuse due à un acarien Sarcoptes scabiei variété hominis Fréquente Cosmopolite Prurigineuse 04/10/2014 2 La gale 300

Plus en détail

CAS CLINIQUES DERMATOLOGIE DU SUJET ÂGÉ. Dr Valérie BABIC Dermatologue CHRU NANCY Séminaire du 15 novembre 2018

CAS CLINIQUES DERMATOLOGIE DU SUJET ÂGÉ. Dr Valérie BABIC Dermatologue CHRU NANCY Séminaire du 15 novembre 2018 CAS CLINIQUES DERMATOLOGIE DU SUJET ÂGÉ Dr Valérie BABIC Dermatologue CHRU NANCY Séminaire du 15 novembre 2018 1 CAS CLINIQUE N 1 Monsieur G, 93 ans ATCD : HTA, IDM, AOMI, EP, troubles cognitifs TTT :

Plus en détail

Prise en charge et gestion d épidémie

Prise en charge et gestion d épidémie LA GALE Prise en charge et gestion d épidémie Prévention des infections associées aux soins en EHPAD Mardi 15 octobre 2013 Amphithéâtre IFSI Brabois- Nancy Contexte Documents de référence disponibles pour

Plus en détail

La gestion d une épidémie de poux dans un établissement de santé mentale. Centre Hospitalier du Rouvray. Janvier 2007

La gestion d une épidémie de poux dans un établissement de santé mentale. Centre Hospitalier du Rouvray. Janvier 2007 La gestion d une épidémie de poux dans un établissement de santé mentale Janvier 2007 Sylvie Gasparin Grisel 1 Contexte du 10 janvier 2007: La Pdte du CLIN me signale que 8 patients ont des poux dans une

Plus en détail

Retour d expérience. Marie-Elisabeth Gengler en collaboration avec l établissement

Retour d expérience. Marie-Elisabeth Gengler en collaboration avec l établissement Retour d expérience Comment a été vécue une épidémie de Gastro Entérite Aigue (GEA) dans notre EHPAD? Marie-Elisabeth Gengler en collaboration avec l établissement Journée de Prévention du Risque Infectieux

Plus en détail

CONTAGIOSITÉ, MESURES D ISOLEMENT

CONTAGIOSITÉ, MESURES D ISOLEMENT 4ème Journée Régionale des Référents en Antibiothérapie OMéDIT Centre Val de Loire MÉNINGITE À MÉNINGOCOQUE, TUBERCULOSE, GALE CONTAGIOSITÉ, MESURES D ISOLEMENT Dr Nathalie van der Mee-Marquet Praticien

Plus en détail

RÔLE DU RÉFÉRENT HYGIÈNE

RÔLE DU RÉFÉRENT HYGIÈNE RÔLE DU RÉFÉRENT HYGIÈNE 7 ème journée de Prévention du Risque Infectieux en EMS.. 21 mai 2015 Yvette LONGI Infirmière Hygiéniste EHPAD Résidence OBERT Contexte règlementaire Circulaire DGS/DHOS/DGAS/2009/264

Plus en détail

GESTION D UNE EPIDEMIE DE BHRe SSR BAUGE

GESTION D UNE EPIDEMIE DE BHRe SSR BAUGE GESTION D UNE EPIDEMIE DE BHRe SSR BAUGE B.MORLET, pharmacien-président de l EOH S.MENUGE, IDE Hygiéniste S.GENTY, AS et référente en hygiène, service Baudelaire-Baugé Présentation de l établissement Service

Plus en détail

La prévention du risque infectieux en HAD Pourquoi, comment? Les précautions standard et la prévention de la transmission croisée

La prévention du risque infectieux en HAD Pourquoi, comment? Les précautions standard et la prévention de la transmission croisée La prévention du risque infectieux en HAD Pourquoi, comment? Les précautions standard et la prévention de la transmission croisée Sandra Perreau-Coudre 8 octobre 2013 BESANCON S A N T E S E R V I C E CLIN

Plus en détail

Journée régionale 12 octobre 2017

Journée régionale 12 octobre 2017 Prévention du risque infectieux dans les structures pour les personnes en situation handicap : Quelques points essentiels Journée régionale 12 octobre 2017 Ivana Novakova Infirmière Hygiéniste Cpias Ile-de-France

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. EHPAD INTERCOMMUNAL Les Fraxinelles. Les Fraxinelles. Page 1 sur 7 EHPAD INTERCOMMUNAL. 21 rue des Fraxinelles BERGHEIM

LIVRET D ACCUEIL. EHPAD INTERCOMMUNAL Les Fraxinelles. Les Fraxinelles. Page 1 sur 7 EHPAD INTERCOMMUNAL. 21 rue des Fraxinelles BERGHEIM LIVRET D ACCUEIL EHPAD INTERCOMMUNAL 21 rue des Fraxinelles 68750 BERGHEIM 03.89.73.63.39 03.89.73.71.43 administration-b@ehpad-bergheim.fr Page 1 sur 7 Le Président du Conseil d Administration, la Direction

Plus en détail

Epidémie de gastroentérite GEA 24 décembre 2015 au 03 janvier A MARTIN ide hygiéniste ARLIN BOURGOGNE SEPTEMBRE 2016

Epidémie de gastroentérite GEA 24 décembre 2015 au 03 janvier A MARTIN ide hygiéniste ARLIN BOURGOGNE SEPTEMBRE 2016 Epidémie de gastroentérite GEA 24 décembre 2015 au 03 janvier 2016 A MARTIN ide hygiéniste ARLIN BOURGOGNE SEPTEMBRE 2016 LE 24/12/2015 L équipe met en place les précautions complémentaires selon le protocole????

Plus en détail

Gestion du risque infectieux en EHPAD

Gestion du risque infectieux en EHPAD Gestion du risque infectieux en EHPAD Expérience d un médecin coordonnateur Dr Nadine CHAUVEAU-ALMAYRAC APLEIN ARLIN Nantes 24 mars 2009 Résidence de la Fontaine du jeu 262 résidents dont 15 accueils temporaires

Plus en détail

TIAC À NOROVIRUS MARS 2016 EOH

TIAC À NOROVIRUS MARS 2016 EOH TIAC À NOROVIRUS MARS 2016 EOH 1 SOMMAIRE 1. Description de la clinique 2. Chronologique de l évènement 3. Investigation 4. Actions correctives 2 1. DESCRIPTION DE L ÉTABLISSEMENT 3 320 LITS o 3 services

Plus en détail

Etes-vous bien organisé pour faire face aux épidémies hivernales?

Etes-vous bien organisé pour faire face aux épidémies hivernales? Etes-vous bien organisé pour faire face aux épidémies hivernales? Jeanne-Marie GERMAIN Véronique JAN «Le résident au cœur de la démarche qualité en Ehpad» Journée régionale organisée par le GCS Capps Bretagne

Plus en détail

Quelles mesures à mettre en œuvre pour gérer des cas groupés en EHPAD? Expérience du CH Dieppe : Gestion d une épidémie de grippe

Quelles mesures à mettre en œuvre pour gérer des cas groupés en EHPAD? Expérience du CH Dieppe : Gestion d une épidémie de grippe Quelles mesures à mettre en œuvre pour gérer des cas groupés en EHPAD? Expérience du CH Dieppe : Gestion d une épidémie de grippe Dr Claire AUDINET-BYHET Gériatre Dr Stéphanie ROCHON-EDOUARD Praticien

Plus en détail

ARLIN des Pays de la Loire

ARLIN des Pays de la Loire OUTILS POUR LA PREVENTION Catherine AVRIL Françoise RAYMOND ARLIN des Pays de la Loire C. AVRIL F. RAYMOND V. de SALINS S. LE BLEIS 50 % (PH) 100 % (Cadre) 100 % (Cadre) 100 % (secrétaire) Objectifs Soutien

Plus en détail

Surveillance des risques infectieux en EHPAD Région des Pays de la Loire

Surveillance des risques infectieux en EHPAD Région des Pays de la Loire Surveillance des risques infectieux en EHPAD Région des Pays de la Loire Delphine BARATAUD, Bruno HUBERT Cire des Pays de la Loire, Institut de Veille Sanitaire Prévention du risque infectieux en Ehpad

Plus en détail

Gestion des épidémies d IRA en EHPAD Expérience dans la région Pays de la Loire. Catherine AVRIL SF2H Paris

Gestion des épidémies d IRA en EHPAD Expérience dans la région Pays de la Loire. Catherine AVRIL SF2H Paris Gestion des épidémies d IRA en EHPAD Expérience dans la région Pays de la Loire Catherine AVRIL SF2H 2013 - Paris Pays de la Loire Remalin Lutin 72 132 établissements de santé Colines Corhylin Anjelin

Plus en détail

EPIDEMIE DE GALE EN EHPAD

EPIDEMIE DE GALE EN EHPAD EPIDEMIE DE GALE EN EHPAD Dr N. Oiry EHPAD de Bras Long, ENTRE DEUX. PRINOI, 25 avril 2014, EHPAD de BRAS LONG 80 Places. GMP 802. PMP 212. 3 unités distinctes. Unité Pétrel de Barau. Unité protégée. SdB.

Plus en détail

Service de chirurgie plastique Pole OARC M.DAMADE (cs)

Service de chirurgie plastique Pole OARC M.DAMADE (cs) Service de chirurgie plastique Pole OARC M.DAMADE (cs) Période : fin juillet 2013 Fermeture saisonnière d une uf de 30 lits (sur4) Patients repartis dans autres ufs du pole «Patiente souche» méconnue En

Plus en détail

MISE EN PLACE D UN ISOLEMENT SEPTIQUE AUX URGENCES C.H. NEUFCHATEAU 10/06/08

MISE EN PLACE D UN ISOLEMENT SEPTIQUE AUX URGENCES C.H. NEUFCHATEAU 10/06/08 MISE EN PLACE D UN ISOLEMENT SEPTIQUE AUX URGENCES C.H. NEUFCHATEAU 10/06/08 MISE EN PLACE D UN ISOLEMENT SEPTIQUE AUX URGENCES M.O. de la mise en œuvre d un isolement septique M.O. de la recherche des

Plus en détail

Epidémie de gale au CH de Chambéry

Epidémie de gale au CH de Chambéry Epidémie de gale au CH de Chambéry Services Service de rééducation FOUGERES : début prurit 26/11/2012 Unité de Soins Continus : début prurit 26/11/2012 Infectiologie B7 : début prurit 17/12/2012 Urgences

Plus en détail

Gale: Précautions Complémentaires en salle d accouchement

Gale: Précautions Complémentaires en salle d accouchement Gale: Précautions Complémentaires en salle d accouchement Journée du réseau mater 10 octobre 2013 Dr F-O.Mallaval CH-Chambéry Contexte du point de vue de l EOH Appel téléphonique du vendredi =>(cadre de

Plus en détail

Fernanda DUPLATRE, infirmière hygiéniste Sabine PELTRIAUX, infirmière hygiéniste

Fernanda DUPLATRE, infirmière hygiéniste Sabine PELTRIAUX, infirmière hygiéniste Fernanda DUPLATRE, infirmière hygiéniste Sabine PELTRIAUX, infirmière hygiéniste » Identification des patients porteurs de BMR de plus en plus performante et fréquente» Des ressources limitées pour appréhender

Plus en détail

ENTRETIEN DU LINGE DES RESIDENTS

ENTRETIEN DU LINGE DES RESIDENTS ENTRETIEN DU LINGE DES RESIDENTS L Hôpital Gérontologique et Médico-Social de Plaisir Grignon vous informe Hôpital de Plaisir Grignon 220 rue Mansart 78375 PLAISIR Cedex 01 30 79 57 57 DOC/BLAN/23 A 2

Plus en détail

Gestion d une épidémie de gale. EHPAD Les Minimes

Gestion d une épidémie de gale. EHPAD Les Minimes Gestion d une épidémie de gale EHPAD Les Minimes PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT Etablissement privé composé de deux bâtiments Résidence Dedelay Résidence H.Durand Capacité de 133 lits dont 10 lits pour

Plus en détail

Grippe et IRA en EHPAD :

Grippe et IRA en EHPAD : Grippe et IRA en EHPAD : Retour d expérience sur l année 2015. Dr LELONG Thibault Médecin Coordonnateur EHPAD DIJON Médecin Généraliste (Ruffey-les-Echirey) Situation de l EHPAD avant l épidémie 1/4 Le

Plus en détail

Quelques chiffres Département du Val d Oise. Quelques expériences GEA EHPAD «A» L épidémie en EHPAD : du signalement à la gestion

Quelques chiffres Département du Val d Oise. Quelques expériences GEA EHPAD «A» L épidémie en EHPAD : du signalement à la gestion Quelques chiffres Département du Val d Oise L épidémie en EHPAD : du signalement à la gestion Nadia ASKEUR Cellule Départementale de Veille d Alerte et de Gestion Sanitaire du Val d Oise Nombre de signalements

Plus en détail

Gestion d une épidémie à Clostridium difficile au CHIC des ANDAINES

Gestion d une épidémie à Clostridium difficile au CHIC des ANDAINES Gestion d une épidémie à Clostridium difficile au CHIC des ANDAINES 17 e journée Caennaise de prévention des IAS Le mardi 10 octobre 2017 JM de Champs / D Ollivier Le centre Hospitalier Intercommunal des

Plus en détail

Etablissement Hébergement Personnes Agées Dépendantes

Etablissement Hébergement Personnes Agées Dépendantes Etablissement Hébergement Personnes Agées Dépendantes LE LYS BLANC Livretd accueil d accueil Livret 1 Séjour Sejour et vie quotidienne Le logement L EHPAD, administré par le CCAS de la Ville de Ceyrat,

Plus en détail

Prise en charge d un cas de gale à domicile

Prise en charge d un cas de gale à domicile Prise en charge d un cas de gale à domicile Le sarcopte de la gale :généralités Définition Parasite de l ordre des acariens qui vit dans l épiderme humain : Sarcoptes scabiei variété hominis Morphologie

Plus en détail

PROCEDURE ANNEXE PLAN BLANC

PROCEDURE ANNEXE PLAN BLANC Page : 1 de 5 CREATION OBJET DE LA REVISION ET NATURE DES MODIFICATIONS OBJET Conduite à tenir en cas de suspicion ou cas possible : Du virus émergent respiratoire DOMAINE D APPLICATION Personnel concerné

Plus en détail

GESTION D UNE ÉPIDÉMIE DE GASTRO-

GESTION D UNE ÉPIDÉMIE DE GASTRO- PRÉVENTION DU RISQUE INFECTIEUX GESTION D UNE ÉPIDÉMIE DE GASTRO- ENTÉRITES AIGUES (GEA) Journée de Prévention du Risque Infectieux Rhône-Alpes en FAM MAS IME Jeudi 6 octobre 2016 Mr Sébastien Gojon IDE

Plus en détail

Gestion d une épidémie dans un secteur d hospitalisation

Gestion d une épidémie dans un secteur d hospitalisation Gestion d une épidémie dans un secteur d hospitalisation Isabelle Tronchon SGRIVI Qu est-ce qu une épidémie? On parle d épidémie lorsque l on est en présence de plus de 2 patients porteurs ou infectés

Plus en détail

Etudes sur la prévention des infections associées aux soins (IAS) au sein des EHPAD

Etudes sur la prévention des infections associées aux soins (IAS) au sein des EHPAD Etudes sur la prévention des infections associées aux soins (IAS) au sein des EHPAD Indications préalables au remplissage du questionnaire Ce questionnaire, auquel vous avez accepté de répondre, s inscrit

Plus en détail

DÉVELOPPER LA CULTURE DE GESTION DU RISQUE INFECTIEUX Méthodes, moyens, effets

DÉVELOPPER LA CULTURE DE GESTION DU RISQUE INFECTIEUX Méthodes, moyens, effets DÉVELOPPER LA CULTURE DE GESTION DU RISQUE INFECTIEUX Méthodes, moyens, effets Prévention du risque infectieux en Ehpad - ARLIN- 07/04/2016 1 Crée en 1964, Arepa, association de statut privé à but non

Plus en détail

Guide d investigation et d aide à la gestion d une épidémie de gale communautaire

Guide d investigation et d aide à la gestion d une épidémie de gale communautaire Guide d investigation et d aide à la gestion d une épidémie de gale communautaire Journées médecins coordonnateurs et cadres des EHPAD 2010 ARLIN Lorraine arlin@chu-nancy.fr Diaporama créé par le RESLIN

Plus en détail

La gale: Etat de la question. Dr Claire Dachelet, Dr Stéphanie Olivier Dermatologie CHU Dinant Godinne / UCL Namur

La gale: Etat de la question. Dr Claire Dachelet, Dr Stéphanie Olivier Dermatologie CHU Dinant Godinne / UCL Namur La gale: Etat de la question Dr Claire Dachelet, Dr Stéphanie Olivier Dermatologie CHU Dinant Godinne / UCL Namur La gale : le «grand» retour et beaucoup de questions Quand y penser? Comment poser le diagnostic?

Plus en détail

Vieillir, c'est s'inscrire dans un temps qui s'écoule.

Vieillir, c'est s'inscrire dans un temps qui s'écoule. 1 05 45 29 50 91 Fax : 05 45 31 20 58 Livret d Accueil Vieillir, c'est s'inscrire dans un temps qui s'écoule. Vous qui poussez la porte de notre établissement, par curiosité ou par nécessité, pour vous,

Plus en détail

Restitution de l expérimentation d accueil de nuit suite à la mission SGMAP. Analyses et perspectives

Restitution de l expérimentation d accueil de nuit suite à la mission SGMAP. Analyses et perspectives Restitution de l expérimentation d accueil de nuit suite à la mission SGMAP Analyses et perspectives Présentation du SADAPA et de son intégration sur le territoire. Un Hébergement Temporaire de 22 lits.

Plus en détail

Prévention du risque infectieux en établissement médico-social Retour d expérience de l enquête «gestion des excréta»

Prévention du risque infectieux en établissement médico-social Retour d expérience de l enquête «gestion des excréta» Prévention du risque infectieux en établissement médico-social Retour d expérience de l enquête «gestion des excréta» 21 mai 2015 21/05/2015 FERMYN LAURE CADRE DE SANTE 1 21/05/2015 FERMYN LAURE CADRE

Plus en détail

Qu est-ce qu une BMR?

Qu est-ce qu une BMR? QUE FAIRE LORS D UNE DÉCOUVERTE D UN RÉSIDENT BMR? Yann Ollivier IDE hygiéniste ARLIN Nord Pas de Calais Qu est-ce qu une BMR? Une bactérie est multirésistante lorsqu elle n est plus sensible qu à un petit

Plus en détail

Retour d expérience de l EME l Ormaille

Retour d expérience de l EME l Ormaille Retour d expérience de l EME l Ormaille Sommaire 1. Contexte de l établissement 2. Facteurs déclenchants à une gestion et prévention des risques infectieux 3. Points critiques et actions correctives 4.

Plus en détail

Gestion des gastro-entérites aiguës. explosions de symptômes, explosions épidémiques!

Gestion des gastro-entérites aiguës. explosions de symptômes, explosions épidémiques! Gestion des gastro-entérites aiguës explosions de symptômes, explosions épidémiques! Enterovirus Rotavirus Portage asymptomatique - Asymptomatique avant 6 mois - Symptomatique +++ de 6 mois à 2 ans - Asymptomatique

Plus en détail

" # $ " % $ &'# $ & % #% ( ) * # +

 # $  % $ &'# $ & % #% ( ) * # + 1 ! " # $ " % $ &'# $ $ ( & % #% ( ) * # +, - + ) + %%./ 0/ / 1 2 % '34! '3' % 2 , % #% #5 #6 7489 % 9 : &% %)"# % % % 7 8 % % % 2, % % )1 ; )< %# # 9 2 # % % # ; =99!> ; 9? ' 9 % # @5! %% A # 2 1%% =$>

Plus en détail

JOURNÉES RÉGIONALES D HYGIÈNE Annick JACQUES Cadre de Santé Virginie RICHARD - IDE Référente Hygiène Véronique THIERY IDE Hygiéniste

JOURNÉES RÉGIONALES D HYGIÈNE Annick JACQUES Cadre de Santé Virginie RICHARD - IDE Référente Hygiène Véronique THIERY IDE Hygiéniste JOURNÉES RÉGIONALES D HYGIÈNE - 2016 Annick JACQUES Cadre de Santé Virginie RICHARD - IDE Référente Hygiène Véronique THIERY IDE Hygiéniste RETOUR D EXPERIENCE SUR UNE EPIDEMIE DE GRIPPE - FEVRIER 2015

Plus en détail

Prise en charge de cas d ERG en SSR Sandrine AUGUSTE CH Armentières

Prise en charge de cas d ERG en SSR Sandrine AUGUSTE CH Armentières + Prise en charge de cas d ERG en SSR Sandrine AUGUSTE CH Armentières Journée régionale de prévention du risque infectieux en SSR 7 octobre 2014 + Centre Hospitalier d Armentières 2 Hôpital référent de

Plus en détail

GT VACCINATION - GRIPPE. ARLIN 30 novembre 2016 Bilan d activité Nathalie Armand Nadine Khouider

GT VACCINATION - GRIPPE. ARLIN 30 novembre 2016 Bilan d activité Nathalie Armand Nadine Khouider GT VACCINATION - GRIPPE ARLIN 30 novembre 2016 Bilan d activité Nathalie Armand Nadine Khouider Composition du groupe Pilotes : Nathalie Armand (EMH Valence) et Nadine Khouider, Nathalie Breymand (ARLIN

Plus en détail

Epidémie de gale en 2015 dans un EHPAD de la région retour d expérience. 18 novembre 2016 AM GALLERAND ARLIN Martinique

Epidémie de gale en 2015 dans un EHPAD de la région retour d expérience. 18 novembre 2016 AM GALLERAND ARLIN Martinique Epidémie de gale en 2015 dans un EHPAD de la région retour d expérience 18 novembre 2016 AM GALLERAND ARLIN Martinique Qu est-ce que la gale? (1) Parasitose cutanée due à un parasite le SARCOPTE de la

Plus en détail

CLASSE DE NEIGE AUSSOIS 24MARS AU 30 MARS 2019

CLASSE DE NEIGE AUSSOIS 24MARS AU 30 MARS 2019 CLASSE DE NEIGE AUSSOIS 24MARS AU 30 MARS 2019 SAINT LO AUSSOIS 980KM 1 AUSSOIS RESIDENCE LA STATION 1500/2750 m LA RESIDENCE TRAJET EN BUS TOUT CONFORT DEPART DIMANCHE 24 MARS 2019 (nuit de samedi à dimanche)

Plus en détail

15 / 09 /2015 Dr Michel TIV Dr Jean Louis GROSS

15 / 09 /2015 Dr Michel TIV Dr Jean Louis GROSS 15 / 09 /2015 Dr Michel TIV Dr Jean Louis GROSS 2 Définition (1) Augmentation significative de la fréquence d'une maladie au-delà de ce qui est habituellement observé en un lieu et une période de temps

Plus en détail

Pour le groupe de travail Martine BESSON, cadre en hygiène hospitalière

Pour le groupe de travail Martine BESSON, cadre en hygiène hospitalière Les précautions complémentaires d hygiène en gériatrie Pour le groupe de travail Martine BESSON, cadre en hygiène hospitalière Constat Difficultés des EMS : «peur» des soignants / BMR par manque de connaissances

Plus en détail

Prévention et prise en charge des épisodes épidémiques de gastroentérites

Prévention et prise en charge des épisodes épidémiques de gastroentérites Prévention et prise en charge des épisodes épidémiques de gastroentérites aiguës en EHPAD Dr F. Bureau Chalot EOH CHU de Reims Journée régionale de formation ARLIN Champagne Ardenne le 18/04/14 1 Le cadre

Plus en détail

Retour d EXpérience : Gestion d une épidémie d Entérobactéries Productrices de Carbapénémases (EPC)

Retour d EXpérience : Gestion d une épidémie d Entérobactéries Productrices de Carbapénémases (EPC) Retour d EXpérience : Gestion d une épidémie d Entérobactéries Productrices de Carbapénémases (EPC) XXVIIe Congrès National de la SF2H Nantes, 2 juin 2016 A. Renaud, N. Giuffre, L. Van Poucke, D. Hallant,

Plus en détail

Précautions complémentaires contact

Précautions complémentaires contact Précautions complémentaires contact Quoi de plus par rapport aux précautions standard? N. Diguio Centre Hospitalier Emile Durkheim EPINAL 05/2013 Contexte Précautions standard Précautions complémentaires

Plus en détail

ORDONNANCES DE PRÉVENTION & RÔLE INFIRMIER EN DERMATO- ALLERGOLOGIE.

ORDONNANCES DE PRÉVENTION & RÔLE INFIRMIER EN DERMATO- ALLERGOLOGIE. ORDONNANCES DE PRÉVENTION & RÔLE INFIRMIER EN DERMATO- ALLERGOLOGIE. CENTRE DES PATHOLOGIES PROFESSIONNELLES ET ENVIRONNEMENTALES JOURNÉE SOCIÉTÉ RÉGIONALE MÉDECINE DU TRAVAIL MIDI-PYRENEES 07/02/2019

Plus en détail

Organisation du PASA. Principe de fonctionnement

Organisation du PASA. Principe de fonctionnement EHPAD La Bastide Organisation du PASA Code : PR-PASA-PR-01 Version n 2 Date : 12/03/2014 Principe de fonctionnement Si l est absente, la journée PASA est alors annulée. Prévenir immédiatement la cadre

Plus en détail

Grippe : De l épidémie à la maitrise raisonnée

Grippe : De l épidémie à la maitrise raisonnée Grippe : De l épidémie à la maitrise raisonnée 8 ème Rencontre Régionale de la prévention du risque infectieux en secteur médico-social 19 novembre 2015 Elisabeth Millet Lacombe-Pharmacien responsable

Plus en détail

Plan de Gestion d une épidémie. Cécile Mourlan Arlin LR

Plan de Gestion d une épidémie. Cécile Mourlan Arlin LR Plan de Gestion d une épidémie Cécile Mourlan Arlin LR Cadre réglementaire Arrêté du 7 juillet 2005, modifié par l arrêté du 8 août 2005 fixant le cahier des charges du plan d organisation à mettre en

Plus en détail

TRI ET STOCKAGE DU LINGE SALE Référence : PT/LIN/003-B Page :Page 1 sur 7 Date de validation : 05/07/2007 Date de remise à jour :

TRI ET STOCKAGE DU LINGE SALE Référence : PT/LIN/003-B Page :Page 1 sur 7 Date de validation : 05/07/2007 Date de remise à jour : Référence : PT/LIN/003-B Page :Page 1 sur 7 Objet : - Codifier le circuit du linge, - Préciser les modalités de tri et de stockage du linge sale. Résumé des modifications intervenues : Le code couleur

Plus en détail

LIVRET VOTRE ACCUEIL. EHPAD Pierre Masseboeuf NOUS CONTACTER. Plan. Nos coordonnées : EHPAD Pierre Masseboeuf

LIVRET VOTRE ACCUEIL. EHPAD Pierre Masseboeuf NOUS CONTACTER. Plan. Nos coordonnées : EHPAD Pierre Masseboeuf ACCUEIL VOTRE NOUS CONTACTER LIVRET Plan EHPAD Pierre Masseboeuf Nos coordonnées : EHPAD Pierre Masseboeuf 7 Chemin des tribles 03700 BELLERIVE SUR ALLIER Tel : 04 70 58 81 00 Fax : 04 70 58 81 29 Mail

Plus en détail

EHPAD ŒUVRE SCHYRR. Association à but non lucratif et déclarée Œuvre de bienfaisance 18, rue de la Chapelle HOCHSTATT

EHPAD ŒUVRE SCHYRR. Association à but non lucratif et déclarée Œuvre de bienfaisance 18, rue de la Chapelle HOCHSTATT EHPAD ŒUVRE SCHYRR Association à but non lucratif et déclarée Œuvre de bienfaisance 18, rue de la Chapelle 68720 HOCHSTATT Tél : 03 89 06 24 88 Fax : 03 89 06 07 51 E-mail : schyrr.oeuvres@orange.fr LIVRET

Plus en détail

Gestion d une épidemie de gale au 15 aout 2006

Gestion d une épidemie de gale au 15 aout 2006 Gestion d une épidemie de gale au 15 aout 2006 Journée de prévention du risque infectieux en psychiatrie jeudi 27 mai 2010 Dr TRIVIER et coll. 1 Alerte du service de gastro Le jeudi 10 aout 2006 appel

Plus en détail

ACCUEILLIR Bienvenue dans le service. de pneumologie. 4 éme étage - Ascenseurs B

ACCUEILLIR Bienvenue dans le service. de pneumologie. 4 éme étage - Ascenseurs B ACCUEILLIR Bienvenue dans le service de pneumologie 4 éme étage - Ascenseurs B PRÉSENTATION Les médecins, les infirmier(e)s et l ensemble de l équipe soignante vous accueillent dans le service. Ce livret

Plus en détail

e á wxçvx ÜxàÜt àx _x WÉÅt Çx DC?eâx wâ céüà DJEIC VÜtätÇá g ÄM CHAGIALGAELAEL Ytå M CHAGIALGAELAED

e á wxçvx ÜxàÜt àx _x WÉÅt Çx DC?eâx wâ céüà DJEIC VÜtätÇá g ÄM CHAGIALGAELAEL Ytå M CHAGIALGAELAED e á wxçvx ÜxàÜt àx _x WÉÅt Çx DC?eâx wâ céüà DJEIC VÜtätÇá g ÄM CHAGIALGAELAEL Ytå M CHAGIALGAELAED E-Mail : ledomaine17@orange.fr Internet : www.residence-retraite-ledomaine-17.fr Accueil Valides, Semi-Valides,

Plus en détail

Le suivi médical et les soins médicaux à l infirmerie : Une fois que tu vas mieux, tu retournes sur ton pavillon avec un éducateur. Page 25 sur 28

Le suivi médical et les soins médicaux à l infirmerie : Une fois que tu vas mieux, tu retournes sur ton pavillon avec un éducateur. Page 25 sur 28 Le suivi médical et les soins médicaux à l infirmerie : L infirmerie, c est le bâtiment où l on trouve les docteurs, les infirmiers et les infirmières. On y trouve aussi tout le matériel de soins. L éducateur

Plus en détail

En pratique? Contexte

En pratique? Contexte En pratique? journée régionale de formation en hygiene hospitalière Lorient 27.03.2013 Contexte INSTRUCTION N DGS/RI1/DGCS/2012/433 du 21 décembre 2012 relative aux conduites à tenir devant des infections

Plus en détail

Hygiène en EHPAD. en collaboration avec ES, DDASS et conseil général

Hygiène en EHPAD. en collaboration avec ES, DDASS et conseil général Hygiène en EHPAD Un défi relevé depuis 2003 dans les Yvelines en collaboration avec ES, DDASS et conseil général H. Robbiani. Médecin coordonnateur EHPAD Korian. (78) JC. Séguier: Médecin Hygiéniste CH

Plus en détail

Cas clinique 1. Quel diagnostic devez vous évoquer? Quels examens pour en faire la preuve? Quelles mesures de prévention?

Cas clinique 1. Quel diagnostic devez vous évoquer? Quels examens pour en faire la preuve? Quelles mesures de prévention? Cas clinique 1 Mr D, 25 ans, sans antécédent, était en vacances en Grèce, où il a été hospitalisé pour AVP avec volet costal. Après 5 jours de réanimation, il est passé en médecine pendant 2 jours, puis

Plus en détail

Déployer la culture palliative en EHPAD Regards croisés

Déployer la culture palliative en EHPAD Regards croisés Déployer la culture palliative en EHPAD Regards croisés Dr Stanislas Velliet Médecin responsable de l Unité de Soins Palliatifs et de l Equipe Mobile de Soins Palliatifs. Maison médicale Jean XXIII. Lomme.

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR BALNEOTHERAPIE

REGLEMENT INTERIEUR BALNEOTHERAPIE I. HORAIRES ET FONCTIONNEMENT : Le secteur de balnéothérapie est situé au rez-de-jardin du bâtiment et identifié. Les horaires de fonctionnement sont de 9h00 à 12h00 et de 13h à 14h15, le lundi, mardi,

Plus en détail

Le Diagnostic Hygiène

Le Diagnostic Hygiène Le Diagnostic Hygiène Service hygiène CH de Saint-Quentin CH Compiègne Journée d automne de l Association des hygiénistes de Picardie 22 septembre 2016 à Noyon Le diagnostic «hygiène» Il identifie les

Plus en détail

Table ronde : Journée de Prévention du Risque Infectieux Rhône-Alpes en FAM MAS IME 17 octobre 2013

Table ronde : Journée de Prévention du Risque Infectieux Rhône-Alpes en FAM MAS IME 17 octobre 2013 1) Importance de la prévention du Risque Infectieux (RI) dans votre établissement? «Orange» : c est une moyenne représentative de la préoccupation au milieu des autres axes de travail. important : résidents

Plus en détail

Les Résidences du Thouet AIRVAULT Livret d accueil EHPAD La Valette Saint Loup Lamairé

Les Résidences du Thouet AIRVAULT Livret d accueil EHPAD La Valette Saint Loup Lamairé Les Résidences du Thouet 79600 AIRVAULT Livret d accueil EHPAD La Valette 79600 Saint Loup Lamairé 05.49.64.60.44. 05.49.64.60.67. ehpad.stloup@ehpad-thouet.fr Siège social : 8 bis, RUE PIERRE LAILLE B.P.

Plus en détail

RENTREE SCOLAIRE

RENTREE SCOLAIRE L équipe éducative et le personnel de Saint François-Xavier sont heureux d accueillir votre enfant, ils lui souhaitent une excellente année scolaire, et vous assurent de leur entière collaboration. SIXIEMES

Plus en détail

Gestion des épidémies en

Gestion des épidémies en Gestion des épidémies en EHPAD Expérience dans la région Pays de la Loire Catherine AVRIL 12 ème journée du RRH Caen, le 25 octobre 2012 Pays de la Loire 132 établissements de santé 560 EHPAD 9 réseaux

Plus en détail

EHPAD ŒUVRE SCHYRR. Association à but non lucratif et déclarée Œuvre de bienfaisance 18, rue de la Chapelle HOCHSTATT

EHPAD ŒUVRE SCHYRR. Association à but non lucratif et déclarée Œuvre de bienfaisance 18, rue de la Chapelle HOCHSTATT EHPAD ŒUVRE SCHYRR Association à but non lucratif et déclarée Œuvre de bienfaisance 18, rue de la Chapelle 68720 HOCHSTATT Tél : 03 89 06 24 88 Fax : 03 89 06 07 51 E-mail : schyrr.oeuvres@orange.fr LIVRET

Plus en détail

Enquête hygiène des mains 2016 en EHPAD dans les Pays de la Loire

Enquête hygiène des mains 2016 en EHPAD dans les Pays de la Loire SLAE CHOLET-SAUMUR Enquête hygiène des mains 2016 en EHPAD dans les Pays de la Loire PREMIERS RÉSULTATS ENQUÊTE HYGIENE DES MAINS 2016/CPias/groupe EHPAD/Présentation Résultats/2017 1 Groupe de travail

Plus en détail

Elaboration d un outil d aide à la gestion des cas groupés d infection en EHPAD: détecter pour prévenir

Elaboration d un outil d aide à la gestion des cas groupés d infection en EHPAD: détecter pour prévenir Elaboration d un outil d aide à la gestion des cas groupés d infection en EHPAD: détecter pour prévenir Dr Pillet. J EHPAD la pleiade pour le groupe RG2 Présentation du RG2 Réunion de 7 EHPAD de la rive

Plus en détail