Wieland-Werke AG, Ulm, Allemagne Février 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Wieland-Werke AG, 89070 Ulm, Allemagne Février 2012"

Transcription

1 Wieln-Werke AG, Ulm, Allemgne Février 2012 Conitions générles e livrison 1. Conitions ontrtuelles, roit pplile Nous livrons et fournissons es presttions onformément à notre onfirmtion e ommne érite et à es Conitions générles e livrison. Des onitions ontrires ou érogtoires à es Conitions e livrison ne eviennent fermes pour nous que si nous les reonnissons expressément pr érit. L réeption e l mrhnise livrée est onsiérée omme une reonnissne e nos onitions. Le roit e l Répulique féérle 'Allemgne est pplile à tous les rpports juriiques ve nous; l'pplition e l Convention es Ntions Unies sur les ontrts e vente interntionle e mrhnises u est exlue. 2. Prix, piement, séurité Nos offres sont sns enggement. Toutes les txes reltives à nos livrisons et presttions ues ns le pys e réeption et utres reevnes sont à l hrge e l'uteur e l ommne, pour utnt qu une utre onvention n it ps été onlue. Lors 'une moifition essentielle e nos prix e fçonnge, nous pouvons proéer à un justement pproprié es prix. Les fixtions es prix es métux ne peuvent être moifiées ultérieurement. L exéution u ontrt est soumise à l onition qu il ne s y opposent ps ostles reltifs à es réglementtions ntionles ou interntionles u roit éonomique extérieur insi qu uun emrgo et/ou utres sntions. Suf onvention ifférente, le prix ht est à pyer ns les 30 jours qui suivent l te e fturtion. Nous n'orons 'esompte que sur or et ps vnt le règlement e toutes nos utres rénes ues. Les élis e piement et 'esompte émrrent à ompter e l te e fturtion; le jour e l rentrée u piement est éterminnt qunt u respet es élis. Les fris et éours sont à l hrge e l'uteur e l ommne. Nous n'eptons es trites qu près onvention prélle et en lieu exéution. Nous pouvons éterminer elles e nos rénes uxquelles les piements entrnts oivent être ffetés. L insription u réit e trites et e hèques est sous réserve e l enissement. A prtir e l éhéne, nous sommes en roit e fturer es intérêts mortoires 'un montnt e 8 % supérieur u tux 'intérêts e se pulié ns le Bunesnzeiger (ulletin féérl es nnones offiielles).

2 e f Une imputtion et une retenue pr l uteur e l ommne ne sont missiles que si l ontre-prétention été onsttée sous forme juriiquement exéutoire et si elle est inontestée. Si l'exéution u ontrt est menée en rison 'une pité e presttion éfiiente e l'uteur e l ommne qui existe églement lors 'une rition e l limite e réit 'une ssurne réit mrhnises, nous pouvons refuser l presttion et, e plus, révoquer tous les élis e piement orés et exiger un piement ntiipé à titre e sûreté. Prllèlement, nous vons lors le roit e résilier le ontrt. Si l'uteur e l ommne est en retr e piement, nous sommes en roit e reprenre l mrhnise et 'entrer à et effet ns l'exploittion e l'uteur e l ommne. Nous pouvons pr illeurs interire l revente, le tritement ultérieur et l'enlèvement e l mrhnise livrée. 3. Contrts métux Si un lient nous ommne u prix tuellement en vigueur es métux pour un usinge ultérieur pr nos soins («ontrt métux»), le ontrt est onlu suite à notre onfirmtion uit ontrt ns lquelle nous onfirmons l tégorie, l quntité, le prix et l te éhéne e l fixtion. Le lient est tenu e nous trnsmettre un on e ommne pour le prouit souhité ns le éli ttriution iniqué sur l onfirmtion u ontrt en vue une livrison ns le éli e réeption ; e on e ommne oit omprenre les spéifitions propres u prouit (prouit, quntité, éli e livrison). Le prix est omposé u prix es métux éfini ns le ontrt métux et u prix usinge en vigueur à l te e l ommne. Après expirtion u éli e réeption, nous sommes en roit e fturer un supplément e prix e 1% pr mois entmé sur l quntité non réeptionnée. Après l expirtion u éli e réeption, nous sommes à tout momenten roit e fturer u lient les quntités non réeptionnées pour piement imméit, e même que les intérêts umulés. L quntité e métux pyés est portée u réit u ompte métux éjà ouvert ou à ouvrir (ompte e remniement) selon un rpport 1 : 1. Si le tritement pr le iis un ompte métux s vère impossile, notmment sur es mrhés étrngers éterminés ou pour es onuites tuulires estinées à l omotique, ou si un tel tritement ne orrespon ps à nos intérêts légitimes, nous sommes en roit, à l issue u éli e réeption, exiger u lient pr une mise en emeure érite l exéution e l ommne ns un éli e sept jours. Si le lient lisse psser e éli sns résultt, nous sommes en roit nnuler l fixtion et e fturer u lient l ifférene entre le prix fixé onformément à l onfirmtion u ontrt et le prix es métux ux prix u jour e l LME à l te e l nnultion e l ommne, e même que les intérêts umulés et les éventuels fris enourus

3 e Si nous evons fournir une sûreté u ourtier en e qui onerne le ontrt métux, nous sommes en roit exiger ette sûreté u lient à montnt égl et à l même te. Si, pennt l urée un ontrt métux, une proéure olletive ou une proéure similire est ouverte ontre le lient sur son ptrimoine, et si le liquiteur éie e ne ps poursuivre ontrt, toutes nos rénes pour piement e métux enore non livrés et/ou pour lesquels l propriété n ps enore été trnsférée eviennent imméitement exigiles ve effet rétrotif à l te introution e l proéure olletive. 4. Affires e trnsformtion. L ouverture es métux pour ommnes e trnsformtion oit être à isposition sur le ompte es métux u plus tr 6 semines vnt l te e livrison. Seules nos mesures sont éterminntes pour l étermintion u pois es métux mis à isposition. Lors e ivergenes pr rpport ux initions u lient, nous justifierons les résultts u pesge pr es ouments orresponnts. Nous nous réservons le roit e éuire éventuelles rénes en souffrne à l enontre u lient e son voir sur les métux livrés ux prix u jour respetivement en vigueur. Le lient grntit une teneur en humiité qui stisfit ux normes DIN et EN respetives qunt ux métux qu il met à isposition. Lors une teneur en humiité supérieure, une éution e pois orresponnte est ppliquée. 5. Risque, livrison, luses ommeriles, normes offiielles Tout risque est trnsféré à l'uteur e l ommne u plus tr lorsque l mrhnise quitte l mison expéitrie, est signlée prête pour l enlèvement ou l expéition. L'uteur e l ommne ne peut refuser les livrisons prtielles. Lors 'un envoi, nous éterminons le ommissionnire e trnsport, le trnsporteur et l voie 'expéition. Les INCOTERMS 2010 sont ppliles à toutes les luses ommeriles. L'éition respetivement en vigueur e l norme oit être ppliquée ux normes ntionles et interntionles iniquées ns le texte e l ommne

4 6. Dte e livrison, empêhement e livrer, retr e Les élis et tes e livrison ésignent invrilement uniquement l te e livrison pproximtive à prtir e l'usine ou e l'entrepôt. Notre oligtion en mtière e livrison est ssujettie à l réserve 'une propre livrison orrete et ns les élis, en prtiulier en s e trvil à fçon, à moins que nous ne soyons responsles e l livrison hors élis ou trive ou e l'sene e livrison. Si l livrison est retrée pr es s e fore mjeure, une prolongtion u éli e livrison ptée ux ironstnes est orée. Cette isposition est pplile inépenmment e l question si l rison u retr intervient vnt le éli e livrison onvenu ou à une te à lquelle le prtenire ontrtuel onerné se trouve en retr. On enten églement pr s e fore mjeure les troules ns l'entreprise, les pertes e frition, les iffiultés 'pprovisionnement, les luttes u trvil et 'utres ironstnes qui nous renent l livrison sensilement plus iffiile. Nous sommes en retr ns tous les s uniquement si près l te 'éhéne nous ne fournissons ps l presttion ns un éli supplémentire pproprié pour es risons ont nous sommes responsles et e près une mise en emeure érite e l'uteur e l ommne. L'utre onition est que l'uteur e l ommne ne soit ps en retr ns son enggement issu e l reltion ommerile. Si notre retr repose sur une légère négligene, notre responsilité en mtière e ommges et intérêts est exlue, à moins qu'il ne s'gisse e préjuies vitux, physiques ou usés à l snté. A titre uxiliire, nous limitons notre responsilité pour retr u sinistre typiquement prévisile en s e négligene légère. 7. Pois, nomre 'unités, imensions, étts, lliges, ivergenes Une ivergene e pois, 'unités ou e spéifitions e l mrhnise livrée pr rpport à nos initions sur le on e livrison et sur l fture oit être prouvée pr l'uteur e l ommne. Selon l nture es moèles e frition, nous sommes en roit e proéer à es livrisons supérieures ou inférieures e jusqu'à 10 % sur les pois onvenus ou le nomre 'unités. Pour les vleurs presrites, les tolérnes e l'éition DIN respetivement pplile, sinon les ivergenes missiles 'usge ns le ommere, sont vlles. Les référenes ux normes, les fihes tehniques e mtériux, les ttesttions e ontrôle en usine et utres ne sont ps es grnties qunt ux propriétés e l mrhnise

5 8. Réserve e l propriété L mrhnise emeure notre propriété jusqu'à l'omplissement éfinitif e tous les roits présents et futurs issus e l reltion ommerile ve l'uteur e l ommne. Lors e l trnsformtion e nos mrhnises pr l'uteur e l ommne, nous sommes onsiérés en tnt que frint, sns qu il en résulte es oligtions à notre hrge, et nous quérons l propriété sur les mrhnises nouvellement réées. Si le tritement lieu en liison ve 'utres mtériux, nous quérons l o-propriété selon le rpport entre l vleur fturée e nos mrhnises et elles es utres mtériux. Si, en s e liison ou e mélnge e nos mrhnises ve un ien e l'heteur, es mrhnises oivent être onsiérées en tnt que ien prinipl, l opropriété sur le ien nous est trnsmise selon le rpport entre l vleur fturée e notre mrhnise et l vleur fturée ou en l'sene 'une vleur fturée e l vleur ommerile u ien prinipl. Dns es s, l'uteur e l ommne est onsiéré omme étnt le épositire. L'uteur e l ommne nous èe ès à présent toutes les rénes issues e l vente e mrhnises sur lesquelles nous vons es roits e propriété selon l'mpleur e notre prt e propriété sur les mrhnises venues en tnt que sûreté. L'uteur e l ommne est en roit e isposer es mrhnises qui nous pprtiennent ns le re es opértions ommeriles régulières et e reouvrir les rénes éées tnt qu'il exéute ns les élis ses oligtions issues e l reltion ommerile ve nous notmment tnt qu'il respete les onitions e piement et qu'un risque pour nos roits e réserve e l propriété prît exlu. Dns le s ontrire, nous sommes en roit, y ompris sns exerer une résilition et sns fixtion 'un éli supplémentire, 'exiger ux fris e l'uteur e l ommne l remise provisoire es mrhnises qui sont notre propriété. A notre emne, l'uteur e l ommne oit nous utoriser l'ès pour relevé 'inventire et prise e possession e nos mrhnises. Pr illeurs, nous sommes en roit e révoquer le roit e reouvrement e rénes. e f A notre emne, l'uteur e l ommne oit onner tous les renseignements néessires sur l'étt es mrhnises qui nous pprtiennent et sur les rénes qui nous ont été i-essus éées et informer ses lients e l ession. Si l vleur es sûretés épsse nos rénes e plus e 20 %, nous liérerons es sûretés e notre hoix à l emne e l'uteur e l ommne

6 9. Grntie L mrhnise oit être imméitement exminée selon rtile 377 u HGB (Coe e ommere llemn). Les vies mtériels, les erreurs e livrison et les quntités éfiienes oivent être imméitement iniquées pr érit, ns l mesure où ils peuvent être onsttés ns le re 'exmens risonnles, et e u plus tr toutefois 2 semines près réeption e l mrhnise. Si un éfut non reonnissle lors u premier exmen est onstté plus tr ve l suspension imméite 'un éventuel tritement ou 'une éventuelle trnsformtion, il oit être imméitement iniqué pr érit, u plus tr toutefois 2 semines près l éouverte. Si l'uteur e l ommne omet e proéer à l onstttion ns les élis, l mrhnise est onsiérée omme pprouvée onernnt le vie. Il en est e même si l'uteur e l ommne ne nous onne ps l possiilité e proéer à un ontrôle professionnel u éfut imméitement près que nous le emnions. Si l'uteur e l ommne trite ou trnsforme l mrhnise, nous onsiérons que l mrhnise est ptée u moe 'utilistion e l'uteur e l ommne. Lors e vies mtériels et juriiques non insignifints, nous sommes, en omplément es ispositions légles, utorisés à proéer omme suit. Nous sommes en roit e proéer à 2 retouhes. S'il ressort e l nture u ien ou u vie ou 'utres ironstnes que l'méliortion ultérieure n' ps enore été vouée à un éhe et que el peut être exigé e l'uteur e l ommne, nous sommes utorisés à proéer à 'utres méliortions. Si l'méliortion s'vère être un éhe, le prtenire ontrtuel est en roit e proéer à une iminution ou, selon son hoix, e résilier le ontrt. L'uteur e l ommne ne peut éuire es roits sur les utres livrisons prtielles pour use e livrisons prtielles éfiientes. 10. Conseil tehnique, grntie Nous onnons es onseils tehniques u mieux e nos onnissnes et pités. Les onseils tehniques sont toutefois exempts e tout enggement et ne lièrent ps l'uteur e l ommne e ses propres ontrôles et essis. L'uteur e l ommne est responsle u respet es réglementtions légles et offiielles et ministrtives ns le re e l'utilistion e nos mrhnises. Les initions reltives u volume e livrison, ux imensions, ux pois, ux mtériux, à l'spet et ux presttions servent à ésigner l'ojet e l livrison et ne sont ps une grntie e onstitution et e urilité. Une prise en hrge e l grntie oit être émise expressément et pr érit pour être juriiquement vlle. Si une telle propriété e l grntie fit éfut à l mrhnise u moment u trnsfert u risque, les roits e l uteur e l ommne sont éterminés exlusivement pr les ispositions légles

7 11. Limite générles e l responsilité e f g Si notre oligtion e verser es ommges et intérêts repose uniquement sur un mnquement pr légère négligene à es oligtions ontrtuelles essentiels, nous limitons notre responsilité en mtière e ommges et intérêts, insi que elle e nos représentnts légux ou uxiliires 'exéution, u ommge prévisile et typique u ontrt, à moins qu'il ne s'gisse e préjuies vitux, physiques ou usés à l snté. Si notre oligtion e verser es ommges et intérêts repose uniquement sur un mnquement pr légère négligene à es oligtions essoires non essentielles, nous exluons notre responsilité insi que elle e nos représentnts légux ou uxiliires 'exéution à moins qu'il ne s'gisse e préjuies vitux, physiques ou usés à l snté. Dns tous les utres s reltifs à notre responsilité en mtière e ommges et intérêts en rison un mnquement à nos oligtions en rison e négligene,, quelle que soit l sitution juriique, notre responsilité est limitée ux ommges et intérêts portnt sur le ommge typique u ontrt et que nous pouvions prévoir. A titre uxiliire, nous exluons notre responsilité en mtière e ommges et intérêts insi que elle e nos représentnts légux et e nos uxiliires 'exéution ns l mesure où un mnquement pr négligene légère nous est imputle, mnquement qui e pr s nture et ses onséquenes ne mene ps le l ojet u ontrt, à moins qu'il ne s'gisse e préjuies vitux, physiques ou usés à l snté. Les ispositions i-essus ne sont ps ppliles ux roits issus e l loi en mtière e responsilité u prouit. Si nous fisons l'ojet 'une revenition en mtière e ommges et intérêts en vertu e l responsilité u prouteur onformément u 823 BGB (Coe ivil llemn), nous limitons notre responsilité u-elà es ispositions i-essus à l'inemnité e notre ssureur en responsilité ivile. Le montnt e l ouverture est onlu sous forme typique u ommge, u ontrt et e l'ffire. Dns l mesure où l'ssurne n'intervient ps ou ps omplètement, notre responsilité, limitée u montnt e l ouverture, emeure intte. Si le montnt e l ouverture n'est ps onlu sous forme typique u ommge, u ontrt et e l'ffire, nous limitons notre responsilité ns es s u montnt u sinistre typique u ommge, u ontrt et/ou e l'ffire. L'uteur e l ommne est tenu e fire en sorte, imméitement près l éouverte 'un vie, que 'utres ommges soient impértivement évités. Ave l'vis sur le vie, l'uteur e l ommne oit hiffrer le montnt u ommge uquel il s'tten. Imméitement près l'intervention e ironstnes qui peuvent influer sur le montnt u ommge, l'uteur e l ommne nous en informer pr érit. Si l'uteur e l ommne n'émet - 7 -

8 ps ette inition, nous ne sommes ps tenus e remourser le ommge péuniire à rison e e montnt. 12. Presription Tous les roits à l grntie et à es ommges et intérêts quelle qu'en soit l rison juriique sont presrits en 12 mois à prtir e l livrison ou presttion, lors e l expirtion un éli e grntie plus long s il été onvenu, pour utnt que l loi ne presrive ps impértivement es élis plus longs onformément ux rt. 438, liné 1, n 2, 479, liné 1 et 634, liné 1 u BGB (Coe ivil llemn). 13. Droits e protetion e tiers, roits sur outils, onfientilité Si, lors e livrisons sur essins ou utres initions e l'uteur e l ommne, es roits e propriété intelletuelle e tiers ne sont ps respetés, l'uteur e l ommne nous lière e toute revenition. Pr rémunértion omplète ou prtielle e fris 'outils, l'uteur e l ommne n'quiert ps e roit sur les outils. Toutes les informtions résultnt e nos ouments, telles que, pr exemple, esquisses, moèles, luls es prix e revient, ne oivent ps être renues essiles à es tiers, à moins qu il n existe une utilistion onforme ou que nous yons onné u prélle notre pprotion formelle et érite à et effet. 14. Lieu 'exéution, ompétene juiiire Le lieu exéution pour l livrison est le siège e notre mison expéitrie respetive. Le lieu exéution pour le piement est notre siège soil. Si l'uteur e l ommne est un négoint à prt entière, le triunl 'Ulm (Dnue) est seul ompétent

FONDATION CLEMENTINE ET MAURICE ANTILLE

FONDATION CLEMENTINE ET MAURICE ANTILLE FONDATION CLEMENTINE ET MAURICE ANTILLE Règlement d ttriution de ourses et de prêts d études et de formtion du déemre 006 Artile premier Ojet et hmp d pplition Le présent règlement est étli en pplition

Plus en détail

Outils pour un. partenariat. renouvelé. entre propriétaires et gestionnaires. résidences sociales et logements-foyers

Outils pour un. partenariat. renouvelé. entre propriétaires et gestionnaires. résidences sociales et logements-foyers Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes soiles et logements-foyers éition septemre 2011 Outils pour un prtenrit renouvelé entre propriétires et gestionnires résienes

Plus en détail

Série des traités européens - n 108 CONVENTION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES À L'ÉGARD DU TRAITEMENT AUTOMATISÉ DES DONNÉES À CARACTERE PERSONNEL

Série des traités européens - n 108 CONVENTION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES À L'ÉGARD DU TRAITEMENT AUTOMATISÉ DES DONNÉES À CARACTERE PERSONNEL Série des trités européens - n 108 CONVENTION POUR LA PROTECTION DES PERSONNES À L'ÉGARD DU TRAITEMENT AUTOMATISÉ DES DONNÉES À CARACTERE PERSONNEL Strsourg, 28.I.1981 STE 108 Tritement utomtisé des données

Plus en détail

Techniques d analyse de circuits

Techniques d analyse de circuits Chpitre 3 Tehniques d nlyse de iruits Ce hpitre présente différentes méthodes d nlyse de iruits. Ces méthodes permettent de simplifier l nlyse de iruits ontennt plusieurs éléments. Bien qu on peut résoudre

Plus en détail

La plateforme Next Generation Mini guide

La plateforme Next Generation Mini guide L plteforme Next Genertion Mini guie Ce guie onis été réé pour vous permettre e vous fmiliriser rpiement ve les nomreuses fontionnlités et outils isponiles sur l plteforme Next Genertion. Apprenez où trouver

Plus en détail

McAfee Firewall Enterprise Control Center

McAfee Firewall Enterprise Control Center Guie e émrrge rpie Révision A MAfee Firewll Enterprise Control Center version 5.3.1 Ce guie e émrrge rpie fournit es instrutions générles sur l onfigurtion e MAfee Firewll Enterprise Control Center. 1

Plus en détail

Statuts ASF Association Suisse Feldenkrais

Statuts ASF Association Suisse Feldenkrais Sttuts ASF Assocition Suisse Feldenkris Contenu Pge I. Nom, siège, ojectif et missions 1 Nom et siège 2 2 Ojectif 2 3 Missions 2 II. Memres 4 Modes d ffilition 3 5 Droits et oligtions des memres 3 6 Adhésion

Plus en détail

edatenq est une application qui permet aux entreprises de compléter et d'envoyer leurs déclarations statistiques par internet.

edatenq est une application qui permet aux entreprises de compléter et d'envoyer leurs déclarations statistiques par internet. Sttistique mensuelle tourisme et hôtellerie Introduction edatenq est une ppliction qui permet ux entreprises de compléter et d'envoyer leurs déclrtions sttistiques pr internet. Il s'git d'une ppliction

Plus en détail

United Nations Educational Scientific and Cultural Organization and International Atomic Energy Agency

United Nations Educational Scientific and Cultural Organization and International Atomic Energy Agency XA0101357 IC/IR/2001/8 INTERNAL REPORT (Limite Distriution) Unite Ntions Eutionl Sientifi n Culturl Orgniztion n Interntionl Atomi Energy Ageny THE ABDUS SALAM INTERNATIONAL CENTRE FOR THEORETICAL PHYSICS

Plus en détail

McAfee Firewall Enterprise, Multi Firewall Edition

McAfee Firewall Enterprise, Multi Firewall Edition Guie e émrrge rpie Révision A MAfee Firewll Enterprise, Multi Firewll Eition version 8.3.x Ce guie e émrrge rpie fournit es instrutions générles sur l onfigurtion e MAfee Firewll Enterprise, Multi Firewll

Plus en détail

Conditions Générales d Assurances Edition 2012.10

Conditions Générales d Assurances Edition 2012.10 Assurne ménge Etudints Conditions Générles d Assurnes Edition 2012.10 Index Pge Art. A Couverture de se...... 2 Choses ssurées, risques ssurles... 2 Presttions et sommes d ssurne....... 4 Art. B Couverture

Plus en détail

Commencer. Guide d'installation rapide HL-4570CDW HL-4570CDWT. l appareil et vérifiez les composants AVERTISSEMENT ATTENTION.

Commencer. Guide d'installation rapide HL-4570CDW HL-4570CDWT. l appareil et vérifiez les composants AVERTISSEMENT ATTENTION. Guie instlltion rpie Commener (UE uniquement) HL-4570CDW HL-4570CDWT Avnt utiliser et ppreil pour l première fois, lisez le présent Guie 'instlltion rpie fin e le onfigurer et e l instller. Pour onsulter

Plus en détail

Ecole Normale Supérieure de Cachan 61 avenue du président Wilson 94230 CACHAN. Concours d admission en 3 ème année Informatique.

Ecole Normale Supérieure de Cachan 61 avenue du président Wilson 94230 CACHAN. Concours d admission en 3 ème année Informatique. C39211 Ecole Normle Supérieure de Cchn 61 venue du président Wilson 94230 CACHAN Concours d dmission en 3 ème nnée Informtique Session 2009 INFORMATIQUE 1 Durée : 5 heures «Aucun document n est utorisé»

Plus en détail

INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATION ET LE FONCTIONNEMENT DES SERRURES À POIGNÉE BÉQUILLE

INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATION ET LE FONCTIONNEMENT DES SERRURES À POIGNÉE BÉQUILLE INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATION ET LE FONCTIONNEMENT DES SERRURES À POIGNÉE BÉQUILLE POUR LES SERRURES D ENTRÉE À CLÉ EXTÉRIEURES VERROUILLABLES, À POIGNÉE DE BRINKS HOME SECURITY. POUR LES PORTES DE

Plus en détail

Cours de «concepts avancés de compilation» Travaux pratiques. Auteur : F. Védrine

Cours de «concepts avancés de compilation» Travaux pratiques. Auteur : F. Védrine Cours de «onepts vnés de ompiltion» Trvux prtiques Auteur : F. Védrine Les utomtes et les expressions régulières Les utomtes sont onstitués d étts et de trnsitions. Un étt définit l vnée dns l reonnissne

Plus en détail

COMPARAISON MULTIPLICATIVE DE GRANDEURS. schéma CE2 CM1 CM2

COMPARAISON MULTIPLICATIVE DE GRANDEURS. schéma CE2 CM1 CM2 référé ou orne supérieure référent ou orne inférieure COMPARAISON MULTIPLICATIVE DE GRANDEURS shém CE2 CM1 CM2 x : x : Il y 5 fois plus e hises à l ntine que ns l lsse. Il y en 25 ns l lsse. Comien y -t-il

Plus en détail

Commencer MFC-J4410DW

Commencer MFC-J4410DW Guie instlltion rpie Commener MFC-J440DW MFC-J460DW Veuillez lire le Guie e séurité u prouit vnt 'instller l'ppreil. Lisez ensuite e Guie 'instlltion rpie pour onnître l proéure e onfigurtion et 'instlltion

Plus en détail

BASE DE BIOÉTHIQUE SECTION 1 : SYLLABUS PROGRAMME D ÉDUCATION EN ÉTHIQUE

BASE DE BIOÉTHIQUE SECTION 1 : SYLLABUS PROGRAMME D ÉDUCATION EN ÉTHIQUE COURS DE BASE DE BIOÉTHIQUE SECTION 1 : SYLLABUS PROGRAMME D ÉDUCATION EN ÉTHIQUE Seteur es sienes soiles et humines Division e l éthique es sienes et es tehnologies Design & Proution: Juli Cheftel SHS/EST/EEP/2008/PI/1

Plus en détail

WEBDOC DEMANDE D ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE OU DE CESSATION FORCÉE

WEBDOC DEMANDE D ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE OU DE CESSATION FORCÉE WEBDOC DEMANDE D ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE OU DE CESSATION FORCÉE FORMULAIRE À RENVOYER PAR RECOMMANDÉ À : ACERTA CAS, BP 24000, 1000 Bruxelles (Centre de Monnie) Cse destinée à Acert Dte de

Plus en détail

STI2D Logique binaire SIN. L' Algèbre de BOOLE

STI2D Logique binaire SIN. L' Algèbre de BOOLE L' Algère de BOOLE L'lgère de Boole est l prtie des mthémtiques, de l logique et de l'électronique qui s'intéresse ux opértions et ux fonctions sur les vriles logiques. Le nom provient de George Boole.

Plus en détail

Classeur courtier d assurance. Comment organiser son activité et se préparer à un contrôle

Classeur courtier d assurance. Comment organiser son activité et se préparer à un contrôle Clsseur courtier d ssurnce Comment orgniser son ctivité et se préprer à un contrôle 67, venue Pierre Grenier 92517 BOULOGNE-BILLANCOURT CEDEX Tél : 01.46.10.43.80 Fx : 01.47.61.14.85 www.streevocts.com

Plus en détail

Toyota Assurances Toujours la meilleure solution

Toyota Assurances Toujours la meilleure solution Toyot Assurnces Toujours l meilleure solution De quelle ssurnce vez-vous besoin? Vous roulez déjà en Toyot ou vous ttendez s livrison. Votre voiture est neuve ou d occsion. Vous vlez les kilomètres ou

Plus en détail

C.A.E.S.C Questions juridiques

C.A.E.S.C Questions juridiques C.A.E.S.C Questions juridiques Clu: DOMVAST CANIN CLUB Mettre votre réponse dns le crré situé en fce de chque question, près voir imprimé le document. 1. L identifiction pr implnt électronique ou ttouge

Plus en détail

Les Dossiers Du Mois. 006 Janvier 2013

Les Dossiers Du Mois. 006 Janvier 2013 Les Dossiers Du Mois No. 006 Jnvier 2013 DÉVELOPPEMENT DE LA POLICE NATIONALE D'HAÏTI: cp sur 2016 Le Gouvernement hïtien doté s police ntionle d'un pln quinquennl de développement pour l période 2012-2016.

Plus en détail

2.1 Comment implanter en C un reconnaisseur de mots? Aut2 q 0 q 1

2.1 Comment implanter en C un reconnaisseur de mots? Aut2 q 0 q 1 Lngges Automtes Non-déterminisme Grmmires Attiuées et Génértives Expressions régulières Correction Prtielle de Progrmmes Ceci n'est ps un cours de Lngge C++ 2.1 Comment implnter en C un reconnisseur de

Plus en détail

essais dossier Oser s équi Prothèses auditives

essais dossier Oser s équi Prothèses auditives essis dossier u LES AUDIOPROTHÉSISTES AU BANC D ESSAI p. 46 u UN APPAREIL ADAPTÉ À VOS BESOINS p. 50 u FAIRE BAISSER LA FACTURE? PAS SI SIMPLE p. 52 Prothèses uditives Oser s équi AUDIOPROTHÉSISTES Fe

Plus en détail

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Université Joseph Fourier UE MAT 127 Mthémtiques nnée 2009-2010 Chpitre 2 Le prolème de l unicité des solutions 1 Le prolème et quelques réponses : 1.1 Un exemple Montrer que l éqution différentielle :

Plus en détail

Pour développer votre entreprise LES LOGICIELS EN LIGNE, VOUS ALLEZ DIRE OUI!

Pour développer votre entreprise LES LOGICIELS EN LIGNE, VOUS ALLEZ DIRE OUI! Pour développer votre entreprise Gestion Commercile Gérez le cycle complet des chts (demnde de prix, fcture fournisseur), des stocks (entrée, sortie mouvement, suivi) et des ventes (devis, fcture, règlement,

Plus en détail

RadioCommunications CDMA

RadioCommunications CDMA Conservtoire tionl es Arts et Métiers Cours u Conservtoire tionl es Arts et Métiers RioCommunitions CDMA (Version 7) Mihel Terré terre@nmfr Eletronique C4 / Conservtoire tionl es Arts et Métiers Les performnes

Plus en détail

Chapitre VI Contraintes holonomiques

Chapitre VI Contraintes holonomiques 55 Chpitre VI Contrintes holonomiques Les contrintes isopérimétriques vues u chpitre précéent ne sont qu un eemple prticulier e contrintes sur les fonctions y e notre espce e fonctions missibles. Dns ce

Plus en détail

638604 CTC Generic 815446 LITHO FLEXO. PANTONE 000 05a mm/dd/yy xxxxxx. PANTONE 000 06a mm/dd/yy xxxxxx PANTONE 000. 07a mm/dd/yy xxxxxx.

638604 CTC Generic 815446 LITHO FLEXO. PANTONE 000 05a mm/dd/yy xxxxxx. PANTONE 000 06a mm/dd/yy xxxxxx PANTONE 000. 07a mm/dd/yy xxxxxx. Trez un erle de po (5, mm) de dimètre u entre du ord de l porte. " /" 9/6" /8" 5 5 0 5 POUR DISTANCE D ENTRÉE de /8 po (60 mm) Pliez e grit sur l ligne pointillée et plez elle-i sur l ngle de l porte POUR

Plus en détail

TUBES ET PROFILS CREUX

TUBES ET PROFILS CREUX TUBES GAZ SOUDÉS SÉRIE LÉGÈRE DITS «TARIF 1 et 2» Norme de référene : NF EN 10255 (ex NF A 49-145) Nune : S195T Étt de surfe : noir ou glvnisé ÉPAISSEUR DÉNOMINATION en poues Tubes noirs lisses MASSE LINÉIQUE

Plus en détail

MANUEL DE L UTILISATEUR. Série numérique L73** Série numérique M83**

MANUEL DE L UTILISATEUR. Série numérique L73** Série numérique M83** MANUEL DE L UTILISATEUR Série numérique L73** Série numérique M83** Frnçis Contenu INSTALLATION DU TÉLÉVISEUR Consignes e séurité...4 Instlltion et informtions importntes...5 Téléommne...7 Insertion es

Plus en détail

Guide des bonnes pratiques

Guide des bonnes pratiques Livret 3 MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE 3 Guide des bonnes prtiques OUTILS DE LA GRH Guide des bonnes prtiques Tble des mtières 1. Introduction p.

Plus en détail

Multi cotations, information et concurrence entre marchés boursiers. Sarah Draus *

Multi cotations, information et concurrence entre marchés boursiers. Sarah Draus * ulti otations information et onurrene entre marhés boursiers Sarah Draus Septembre 007 Première version RESUE Ce papier présente un moèle où eu marhés boursiers ayant ifférents aès à l information otent

Plus en détail

l appareil et vérifier les composants Module tambour-cartouche de toner (pré-installé)

l appareil et vérifier les composants Module tambour-cartouche de toner (pré-installé) Guide d instlltion rpide Commener MFC-8510DN MFC-8520DN Commenez pr lire le Guide de séurité du produit, puis suivez ttentivement l proédure d instlltion et de onfigurtion dérite dns e Guide d'instlltion

Plus en détail

NE connectez PAS le câble USB à ce stade (si vous utilisez un câble USB). de l'appareil et vérification des composants. Noir Jaune Cyan Magenta

NE connectez PAS le câble USB à ce stade (si vous utilisez un câble USB). de l'appareil et vérification des composants. Noir Jaune Cyan Magenta Guie instlltion rpie Commener MFC-495CW Avnt 'utiliser l'ppreil, veuillez lire e Guie 'instlltion rpie pour otenir les instrutions sur les proéures 'instlltion et e onfigurtion équtes. AVERTISSEMENT ATTENTION

Plus en détail

Commencer MFC-J6920DW

Commencer MFC-J6920DW Guie instlltion rpie Commener MFC-J6920DW Veuillez lire le Guie e séurité u prouit vnt 'instller l'ppreil. Lisez ensuite e Guie 'instlltion rpie pour onnître l proéure e onfigurtion et 'instlltion ppropriée.

Plus en détail

Commencer MFC-J6520DW

Commencer MFC-J6520DW Guie instlltion rpie Commener MFC-J6520DW MFC-J6720DW Veuillez lire le Guie e séurité u prouit vnt 'instller l'ppreil. Lisez ensuite e Guie 'instlltion rpie pour onnître l proéure e onfigurtion et 'instlltion

Plus en détail

EnsEignEmEnt supérieur PRÉPAS / BTS 2015

EnsEignEmEnt supérieur PRÉPAS / BTS 2015 Enseignement supérieur PRÉPAS / BTS 2015 Stnisls pour mbition de former les étudints à l réussite d exmens et de concours des grndes écoles de mngement ou d ingénieurs. Notre objectif est d ccompgner chque

Plus en détail

GABARIT À PÊNE DORMANT ÉLECTRONIQUE

GABARIT À PÊNE DORMANT ÉLECTRONIQUE Trez un erle de 1 po (25,4 mm) de dimètre u entre du ord de l porte. 2" 1 3/4" 1 9/16" 1 3/8" 51 45 40 35 POUR DISTANCE D'ENTRÉE de 2 3/8 po (60 mm) Pliez e grit sur l ligne pointillée et plez elle-i sur

Plus en détail

Le Guide 2012. des logiciels et services EBP. Les 5 BONNES RAISONS DE VOUS ÉQUIPER

Le Guide 2012. des logiciels et services EBP. Les 5 BONNES RAISONS DE VOUS ÉQUIPER Les 5 BONNES RAISONS DE VOUS ÉQUIPER 1. Vous en êtes cpble. 2. C est efficce et vous llez ggner du temps chque jour. 3. Cel fit vendre : vlorisez votre entreprise pr vos documents. 4. C est profitble :

Plus en détail

SYSTEMES LOGIQUES LOGIQUE COMBINATOIRE

SYSTEMES LOGIQUES LOGIQUE COMBINATOIRE Ch.I Commnde des systèmes logiques ogique comintoire - p1 SYSTEMES OGIQUES OGIQUE COMBINATOIRE I Commnde des systèmes logiques 1. Structure des systèmes utomtisés Reprenons l structure étlie dns le cours

Plus en détail

Caisse enregistreuse électronique CE-T300 GROCERY DAIRY H.B.A. FROZEN FOOD DELICATESSEN. Mode d emploi. Eu Di U.K.

Caisse enregistreuse électronique CE-T300 GROCERY DAIRY H.B.A. FROZEN FOOD DELICATESSEN. Mode d emploi. Eu Di U.K. Cisse enregistreuse électronique CE-T300 GROCERY DAIRY H.B.A. FROZEN FOOD DELICATESSEN Eu Di U.K. Mode d emploi Introduction et tle des mtières Introduction Toutes nos félicittions pour l cht de cette

Plus en détail

Votre dossier d adhésion

Votre dossier d adhésion MSH INTERNATIONAL pour le ompte Votre dossier d adhésion Vous avez besoin d aide pour ompléter votre dossier d adhésion? Contatez-nous au +33 (0)1 44 20 48 77. Adhérent Bulletin d adhésion Titre : Mademoiselle

Plus en détail

1ère partie «COMMISSARIAT A L'ENERGIE ATOMIQUE DEFINITIONS ET TRAITEMENTS DES FONCTIONS BINAIRES. René-Louis VALLEE

1ère partie «COMMISSARIAT A L'ENERGIE ATOMIQUE DEFINITIONS ET TRAITEMENTS DES FONCTIONS BINAIRES. René-Louis VALLEE O '.v.v.v.v..v.v.v.v. «' V.V.V.V _ _ - -' """ ^ " " REMIER MINISTRE «OMMISSRIT L'ENERGIE TOMIQUE IU (J E -R. 3534 (I) 9. NLYSE INIRE ère prtie EINITIONS ET TRITEMENTS ES ONTIONS INIRES pr René-Louis VLLEE

Plus en détail

3. Veuillez indiquer votre effectif total :

3. Veuillez indiquer votre effectif total : 1 Métiers du marketing et de la ommuniation Questionnaire préalable d assurane Préambule Le présent questionnaire préalable d assurane Marketing et Communiation a pour objet de réunir des informations

Plus en détail

GLMA201 - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE 2-2013-2014 CONTRÔLE CONTINU 2

GLMA201 - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE 2-2013-2014 CONTRÔLE CONTINU 2 GLMA -4 GLMA - ALGÈBRE LINÉAIRE ET ANALYSE - -4 CONTRÔLE CONTINU Durée : h Tout doument ou lultrie est interdit Il ser tenu ompte de l lrté et de l préision de l rédtion Il est importnt de justifier hune

Plus en détail

Microéconomie de l Incertitude M1 Banque et Marchés Financiers

Microéconomie de l Incertitude M1 Banque et Marchés Financiers Microéconomie de l Incertitude M1 Bnque et Mrchés Finnciers Emmnuel DUGUET Notes de Cours, V1 2 1 Concepts de bse 5 1.1 Les loteries................................ 6 1.2 Le critère d espérnce mthémtique..................

Plus en détail

ManSafe. pour les Utilitiés. La Protection antichute pour les Industries de l'energie. Français. TowerLatch LadderLatch

ManSafe. pour les Utilitiés. La Protection antichute pour les Industries de l'energie. Français. TowerLatch LadderLatch MnSfe pour les Utilitiés L Protection ntichute pour les Industries de l'energie Frnçis TowerLtch LdderLtch Les questions de protection nti-chute Les chutes de huteur sont l cuse de mortlité l plus importnte

Plus en détail

remboursements factures prêts chômage dettes Le surendettement

remboursements factures prêts chômage dettes Le surendettement les hiers de l tion soile remoursements ftures prêts hômge dettes Le surendettement Repères Selon l Assoition frnçise des soiétés finnières (ASF), reprennt les sttistiques présentées pr l Bnque de Frne

Plus en détail

3- Les taux d'intérêt

3- Les taux d'intérêt 3- Les tux d'intérêt Mishkin (2007), Monnie, Bnque et mrchés finnciers, Person Eduction, ch. 4 et 6 Vernimmen (2005), Finnce d'entreprise, Dlloz, ch. 20 à 22 1- Mesurer les tux d'intérêt comprer les différents

Plus en détail

L'algèbre de BOOLE ou algèbre logique est l'algèbre définie pour des variables ne pouvant prendre que deux états.

L'algèbre de BOOLE ou algèbre logique est l'algèbre définie pour des variables ne pouvant prendre que deux états. ciences Industrielles ystèmes comintoires Ppnicol Roert Lycée Jcques Amyot I - YTEME COMBINATOIRE A. Algère de Boole. Vriles logiques: Un signl réel est une grndeur physique en générl continue, on ssocie

Plus en détail

Bloc notes. a À faire tout de suite. Gardez secret votre code confidentiel. À conserver précieusement. Protégez votre carte

Bloc notes. a À faire tout de suite. Gardez secret votre code confidentiel. À conserver précieusement. Protégez votre carte Q U O T I D I E N Crte Mestro Comment voir tous les touts de votre crte bien en min Guide mémo + Notice d Assistnce Octobre 2010 Bloc notes À fire tout de suite Votre crte est strictement personnelle,

Plus en détail

gfaubert septembre 2010 1

gfaubert septembre 2010 1 Notes de cours Pour l e secondire Compiltion et/ou crétion Guyline Fuert Septemre 00 gfuert septemre 00 Géométrie------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

NEWS PRO ACTIV. www.activexpertise.fr. [Juillet 2015] Ce mois-ci on vous parle de. L arrêté est applicable à compter du 1er Juillet 2015.

NEWS PRO ACTIV. www.activexpertise.fr. [Juillet 2015] Ce mois-ci on vous parle de. L arrêté est applicable à compter du 1er Juillet 2015. Ce mois-ci on vous prle de i Rpport de repérge minte : Trnsmission u Préfet obligtoire à compter du 1 er juillet 2015 Simplifiction des formlités : De bonnes nouvelles pour les entreprises de dignostic

Plus en détail

L élia 40% 13% Chaudière gaz à condensation. Son secret : Chauffage et Eau Chaude Sanitaire Murale ou sol Cheminée ou ventouse

L élia 40% 13% Chaudière gaz à condensation. Son secret : Chauffage et Eau Chaude Sanitaire Murale ou sol Cheminée ou ventouse Chudière gz à ondenstion L éli Jusq 40% u à d éo no r hu ppor mie tàu dière pr trd ne ition nelle Chuffge et Eu Chude Snitire Murle ou sol Cheminée ou ventouse Instlltion simple dns le neuf omme dns l

Plus en détail

CAP PRO E SCHEMA : LE MOTEUR

CAP PRO E SCHEMA : LE MOTEUR CAP PRO E SCHEMA : E MOTEUR folio folio folio folio folio folio folio 7 folio 8 folio 9 plque signlétique d un moteur puissnce sorée pr un moteur plque à ornes d un moteur triphsé e couplge étoile e couplge

Plus en détail

Portes coupe feu EI 2 30 pour tout type de construction

Portes coupe feu EI 2 30 pour tout type de construction L nouvelle génértion de portes coupe feu élégntes Portes coupe feu EI 30 pour tout type de construction L nouvelle génértion de portes métlliques NovoPort Premio devient l référence dns l protection incendie

Plus en détail

Réalisation de sites Internet PME & Grandes entreprises Offre Premium. Etude du projet. Webdesign. Intégration HTML. Développement.

Réalisation de sites Internet PME & Grandes entreprises Offre Premium. Etude du projet. Webdesign. Intégration HTML. Développement. Rélistion de sites Internet PME & Grndes entreprises Offre Premium Etude du projet Réunions de trvil et étude personnlisée de votre projet Définition d une strtégie de pré-référencement Webdesign Définition

Plus en détail

4. PROTECTION À L OUVERTURE

4. PROTECTION À L OUVERTURE 42 4. PROTECTION À L OUVERTURE 4.1. Générlités Afin de lever l miguïté de l norme NF EN 16005 sur l exigence des prgrphes 4.6.2.1 et 4.6.3.1 (4) qunt à l définition de «lrge proportion», suf nlyse de risque

Plus en détail

Format UNIMARC Bibliographique abrégé

Format UNIMARC Bibliographique abrégé Formt UNIMARC Biliogrphiqe régé Ce doment donne l étt d formt près l dexième mise à jor de 1998. Il ontient en pls qelqes modifitions eptées pr le Comité permnent UNIMARC lors de s dernière rénion nnelle

Plus en détail

l'appareil et vérifiez les composants Cartouches d'encre incluses [x4] CD-ROM d'installation CD-ROM de documentation

l'appareil et vérifiez les composants Cartouches d'encre incluses [x4] CD-ROM d'installation CD-ROM de documentation Guide d instlltion rpide Commener DCP-J35W Veuillez lire ttentivement e Guide d'instlltion rpide pour onnître l proédure de onfigurtion et d'instlltion vnt d'utiliser l'ppreil. AVERTISSEMENT ATTENTION

Plus en détail

Partie 4 : La monnaie et l'inflation

Partie 4 : La monnaie et l'inflation Prtie 4 : L monnie et l'infltion Enseignnt A. Direr Licence 2, 1er semestre 2008-9 Université Pierre Mendès Frnce Cours de mcroéconomie suite 4.1 Introduction Nous vons vu dns l prtie introductive que

Plus en détail

REGLEMENT DU CLASSEMENT NATIONAL

REGLEMENT DU CLASSEMENT NATIONAL REGLEMET DU CLASSEMET ATIOAL / Les règles indiquées ici sont celles utilisées pour clculer les ttributions de points de l sison -. I. PRICIPES DE BASE Le clssement ntionl de l F.F.B. est le seul uquel

Plus en détail

Chapitre 11 : L inductance

Chapitre 11 : L inductance Chpitre : inductnce Exercices E. On donne A πr 4π 4 metn N 8 spires/m. () Selon l exemple., µ n A 4π 7 (8) 4π 4 (,5) 5 µh (b) À prtir de l éqution.4, on trouve ξ ξ 4 3 5 6 6,3 A/s E. On donne A πr,5π 4

Plus en détail

LITE-FLOOR. Dalles de sol et marches d escalier. Information technique

LITE-FLOOR. Dalles de sol et marches d escalier. Information technique LITE-FLOOR Dlles de sol et mrches d esclier Informtion technique Recommndtions pour le clcul et l pose de LITE-FLOOR Générlités Cette rochure reprend les règles de se à respecter pour grntir l rélistion

Plus en détail

Intégrale et primitives

Intégrale et primitives Chpitre 5 Intégrle et primitives 5. Ojetif On herhe dns e hpitre à onstruire l opérteur réiproue de l opérteur de dérivtion. Les deux uestions suivntes sont lors nturelles. Question : Soit f une pplition

Plus en détail

Transfert. Logistique. Stockage. Archivage

Transfert. Logistique. Stockage. Archivage Trnsfert Logistique Stockge Archivge Trnsfert, logistique, stockge Pour fire fce ux nouveux enjeux, il est importnt de pouvoir compter sur l'expertise d'un spéciliste impliqué à vos côtés, en toute confince.

Plus en détail

Créer des jeux avec GLUP

Créer des jeux avec GLUP Créer des jeux vec GLUP GLUP (générteur ludopédgogique) est un service en ligne du CRDP de l cdémie de Versilles. Il permet de trnsformer des exercices à se de texte en mini-jeux téléchrgeles. Les jeux

Plus en détail

Préparation à l'examen écrit de maturité Mathématiques 2013

Préparation à l'examen écrit de maturité Mathématiques 2013 Wechter Loïc Mturité 2013 Mthémtiques Cours de M. Flcoz 2013 Préprtion à l'exmen écrit de mturité Mthémtiques 2013 1.Primitives et intégrles 1.1Primitives (CRM pp.77-80) Une primitive pourrit se définir

Plus en détail

Pour développer votre entreprise. Compta LES LOGICIELS EN LIGNE, VOUS ALLEZ DIRE OUI!

Pour développer votre entreprise. Compta LES LOGICIELS EN LIGNE, VOUS ALLEZ DIRE OUI! Pour développer votre entreprise Compt Avec EBP Compt, vous ssurez le suivi de l ensemble de vos opértions et exploitez les données les plus complexes en toute sécurité. Toutes les fonctionnlités essentielles

Plus en détail

Synthèse de cours (Terminale S) Calcul intégral

Synthèse de cours (Terminale S) Calcul intégral Synthèse de cours (Terminle S) Clcul intégrl Intégrle d une onction continue positive sur un intervlle [;] Dns cette première prtie, on considère une onction continue positive sur un intervlle [ ; ] (

Plus en détail

Production statistique: passage d une démarche axée sur les domaines à une démarche axée sur les processus

Production statistique: passage d une démarche axée sur les domaines à une démarche axée sur les processus Nations Unies Conseil éonomique et soial Distr. générale 31 mars 2015 Français Original: anglais ECE/CES/2015/26 Commission éonomique pour l Europe Conférene des statistiiens européens Soixante-troisième

Plus en détail

Tout ce qu il faut savoir en math

Tout ce qu il faut savoir en math Tout ce qu il fut svoir en mth 1 Pourcentge Prendre un pourcentge t % d un quntité : t Clculer le pourcentge d une quntité pr rpport à une quntité b : Le coefficient multiplicteur CM pour une ugmenttion

Plus en détail

Correction de l épreuve CCP 2001 PSI Maths 2 PREMIÈRE PARTIE ) (

Correction de l épreuve CCP 2001 PSI Maths 2 PREMIÈRE PARTIE ) ( Correction de l épreuve CCP PSI Mths PREMIÈRE PARTIE I- Soit t u voisinge de, t Alors ϕt t s = ϕt ρt s ρs Pr hypothèse, l fonction ϕt ϕt est lorsque t, il en est donc de même de ρt s ρt s ρs cr ρ s est

Plus en détail

3 LES OUTILS DE DESCRIPTION D UNE FONCTION LOGIQUE

3 LES OUTILS DE DESCRIPTION D UNE FONCTION LOGIQUE 1GEN ciences et Techniques Industrielles Pge 1 sur 7 Automtique et Informtiques Appliquées Génie Énergétique Première 1 - LA VARIABLE BINAIRE L électrotechnique, l électronique et l mécnique étudient et

Plus en détail

Influence du milieu d étude sur l activité (suite) Inhibition et activation

Influence du milieu d étude sur l activité (suite) Inhibition et activation Influence du milieu d étude sur l ctivité (suite) Inhibition et ctivtion Influence de l tempérture Influence du ph 1 Influence de l tempérture Si on chuffe une préprtion enzymtique, l ctivité ugmente jusqu

Plus en détail

MATHEMATIQUES GENERALES partim A

MATHEMATIQUES GENERALES partim A Fculté des Sciences MATHEMATIQUES GENERALES prtim A Première nnée de bchelier en Biologie, Chimie, Géogrphie, Géologie, Physique et Informtique, Philosophie Année cdémique 04-05 Frnçoise BASTIN Introduction

Plus en détail

Turbine hydraulique Girard simplifiée pour faibles et très faibles puissances

Turbine hydraulique Girard simplifiée pour faibles et très faibles puissances Turbine hydrulique Girrd simplifiée pour fibles et très fibles puissnces Prof. Ing. Zoltàn Hosszuréty, DrSc. Professeur à l'université technique de Kosice Les sites hydruliques disposnt de fibles débits

Plus en détail

X-infos. L AcTUALITé DE LA SPL-XDEMAT > N 2 MARS 2014. Tous a vos agendas! Sommaire. Édito. Édito. Tous à vos agendas!

X-infos. L AcTUALITé DE LA SPL-XDEMAT > N 2 MARS 2014. Tous a vos agendas! Sommaire. Édito. Édito. Tous à vos agendas! X-infos L ATUALITé DE LA SPL-XDEMAT > N 2 MARS 2014 Édito Tous a vos agendas! La soiété SPL-Xdemat s apprête à vivre pour la première fois de sa jeune existene, les életions muniipales. Et ompte tenu du

Plus en détail

Relations binaires. Table des matières. Marc SAGE. 18 octobre 2007. 1 Amuse gueule 2. 2 Combinatoire dans les quotients 2. 3 Problème d extréma 3

Relations binaires. Table des matières. Marc SAGE. 18 octobre 2007. 1 Amuse gueule 2. 2 Combinatoire dans les quotients 2. 3 Problème d extréma 3 Reltions binires Mrc SAGE 8 octobre 007 Tble des mtières Amuse gueule Combintoire dns les quotients 3 Problème d extrém 3 4 Un théorème de point xe 3 5 Sur l conjugisons dns R 3 6 Sur les corps totlement

Plus en détail

ASSURANCE MULTIRISQUE ARTISAN DU BATIMENT

ASSURANCE MULTIRISQUE ARTISAN DU BATIMENT SSURNE MULTIRISQUE RTISN DU TIMENT Formulaire de déclaration du risque Toutes les questions doivent recevoir une réponse, Toutes les cases à cocher doivent être renseignées, Le document doit être daté

Plus en détail

Commencer HL-2135W / Guide d installation rapide HL-2270DW. l imprimante et vérifiez les composants AVERTISSEMENT

Commencer HL-2135W / Guide d installation rapide HL-2270DW. l imprimante et vérifiez les composants AVERTISSEMENT Guide d instlltion rpide Commencer HL-2135W / HL-2270DW (UE uniquement) Avnt s première utilistion, lisez ce Guide d'instlltion rpide puis instllez votre imprimnte. Pour consulter le Guide d'instlltion

Plus en détail

LANGAGES - GRAMMAIRES - AUTOMATES

LANGAGES - GRAMMAIRES - AUTOMATES LANGAGES - GRAMMAIRES - AUTOMATES Mrie-Pule Muller Version du 14 juillet 2005 Ce cours présente et met en oeuvre quelques méthodes mthémtiques pour l informtique théorique. Ces notions de bse pourront

Plus en détail

/HVV\VWqPHVFRPELQDWRLUHV

/HVV\VWqPHVFRPELQDWRLUHV /HVV\VWqPHVFRPELQDWRLUHV I. Définition On ppelle système combintoire tout système numérique dont les sorties sont exclusivement définies à prtir des vribles d entrée (Figure ). = f(x, x 2,,, x n ) x x

Plus en détail

Solutions électriques VELUX

Solutions électriques VELUX Solutions életriques VELUX Les produits életriques VELUX utilisent l tehnologie io-homeontrol, protoole de ommunition sns fil séurisé, prtgé ve de grnds frints dns l univers du Bâtiment. Les téléommndes

Plus en détail

(Chapitre 4) 3 La bourse ou la vie ou Comment faire des ronds

(Chapitre 4) 3 La bourse ou la vie ou Comment faire des ronds Φ (Chpitre 4) 3 L bourse ou l vie ou Comment fire des ronds Imginez que vous possédez un portefeuille de vleurs boursières. Voici le grphe de ses fluctutions en fonction du temps (bscisse, x) et de l rgent

Plus en détail

Santé et sécurité psychologiques en milieu de travail

Santé et sécurité psychologiques en milieu de travail CAN/CSA-Z1003-13/BNQ 9700-803/2013 Norme ntionle du Cnd Snté et sécurité psychologiques en milieu de trvil Prévention, promotion et lignes directrices pour une mise en œuvre pr étpes Avilble in English

Plus en détail

L éditorial. rapport d activité 2010-2012. Francis Daumas. décembre 2014 éditorial

L éditorial. rapport d activité 2010-2012. Francis Daumas. décembre 2014 éditorial déemre 2014 éditoril L éditoril Frnis Dums Direteur Conernnt l onservtion à long terme des Un premier oup d œil dns le rétroviseur nous L onstrution du nouveu «pôle énergie» données numériques, à ôté des

Plus en détail

Diagnostic Immobilier by Hiscox Questionnaire préalable d assurance

Diagnostic Immobilier by Hiscox Questionnaire préalable d assurance Diagnosti Immobilier by Hisox Questionnaire préalable d assurane Diagnosti Immobilier by Hisox Questionnaire préalable d assurane Identifiation du proposant Nom ou raison soiale Adresse Code postal Ville

Plus en détail

Guide d'utilisation Easy Interactive Tools Ver. 2

Guide d'utilisation Easy Interactive Tools Ver. 2 Guide d'utilistion Esy Interctive Tools Ver. 2 Guide d'utilistion Esy Interctive Tools Ver.2 Présenttion de Esy Interctive Tools 3 Crctéristiques Fonction de dessin Vous pouvez utiliser Esy Interctive

Plus en détail

ESTIMER LA PRÉCISION DES MESURES

ESTIMER LA PRÉCISION DES MESURES ESTIMER LA PRÉCISION DES MESURES I. Précision d'une mesure directe Une mesure directe est une mesure lue sur un ppreil de mesure. Le résultt d'une mesure directe n'est jmis connu de fçon prfitement excte.

Plus en détail

Réglementation de l'epa (agence américaine de protection de l'environnement) relative aux émissions

Réglementation de l'epa (agence américaine de protection de l'environnement) relative aux émissions Merci d'voir choisi l'un des meilleurs moteurs hors-bord disponibles sur le mrché. C'est un investissement judicieux dns l nvigtion de plisnce. Votre moteur hors-bord été fbriqué pr Mercury Mrine, l'un

Plus en détail

Le vademecum de l apprentissage dans la fonction publique territoriale SERVICES À LA PERSONNE

Le vademecum de l apprentissage dans la fonction publique territoriale SERVICES À LA PERSONNE Le vdemecum de l pprentissge dns l fonction publique territorile SERVICES À LA PERSONNE 1 REMERCIEMENTS Nous tenons à remercier pour leur disponibilité et l richesse de nos échnges toutes les personnes

Plus en détail

Conseils et astuces pour les structures de base de la Ligne D30

Conseils et astuces pour les structures de base de la Ligne D30 Conseils et stuces pour les structures de bse de l Ligne D30 Conseils et stuces pour l Ligne D30 Ligne D30 - l solution élégnte pour votre production. Rentbilité optimle et méliortion continue des séquences

Plus en détail

VN-8700PC VN-8600PC VN-8500PC

VN-8700PC VN-8600PC VN-8500PC ENREGISTREUR VOCAL NUMÉRIQUE VN-8700PC VN-8600PC VN-8500PC FR MODE D EMPLOI Merci d voir porté votre choix sur cet enregistreur vocl numérique. Lisez ce mode d emploi pour les informtions concernnt l emploi

Plus en détail

Commencer DCP-7055W / DCP-7057W /

Commencer DCP-7055W / DCP-7057W / Guide d instlltion rpide Commencer DCP-7055W / DCP-7057W / DCP-7070DW Veuillez lire ttentivement le livret Sécurité et réglementtion vnt d'effectuer les réglges de votre ppreil. Consultez ensuite le Guide

Plus en détail

Interview p.10. Francis Delpérée. Dossier pédagogique des Equipes Populaires Bimestriel n 154 Janvier-Février 2013

Interview p.10. Francis Delpérée. Dossier pédagogique des Equipes Populaires Bimestriel n 154 Janvier-Février 2013 Dossier pédgogique des Equipes Populires Bimestriel n 154 Jnvier-Février 2013 Belgique - België P.P. - P.B. 5000 - Nmur 1 BC 4854 Interview p.10 Frncis Delpérée Bureu de dépôt : 5000 Nmur mil. N d grétion

Plus en détail