GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA"

Transcription

1 GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA RAPPORT SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2005 A nos actionnaires et partenaires financiers (chiffres clés en milliers de CHF) INTRODUCTION Malgré les difficultés conjoncturelles principalement liées au secteur de la construction, notre chiffre d affaire consolidé progresse de 3% par rapport à juin 2004, soit en L effet volume n ayant pas pu jouer son rôle, le résultat net baisse de manière significative. Toutefois la forte activité du second semestre devrait permettre de rattraper en partie ce retard, pour autant que les prix du marché se stabilisent. Le cash-flow reste très satisfaisant et va nous permettre d accélérer la modernisation de notre outil de production. Efimex, filiale à 100% de ZM, a cessé toute activité industrielle. Le CA présenté provient de la location d un bâtiment. COMMENTAIRES ET INFORMATIONS SECTORIELLES Unité construction métallique Le niveau d occupation en demi teinte sur les mois de janvier et février 2005, consécutif au report et au retard de commandes de grandes envergures a eu un impact significatif sur notre capacité productive du premier semestre. Les prix de la matière première se sont stabilisés. Notre politique de réduction de coûts engagée fin 2004, tant au niveau personnel que matériel se poursuit. Dans le cadre de l amélioration de notre compétitivité, les investissements d exploitation planifiés en 2005 sont en cours et le calendrier devrait être respecté. Nous avons procédé à l ouverture d une succursale sur le territoire italien, compte tenu d un marché de travaux publics intéressants.

2 D autres projets devraient aboutir d ici la fin de l année, qui contribueraient à prendre pied sur les marchés extérieurs. Notre carnet de commandes actuel et nos objectifs d acquisitions nous permettent d'envisager une pleine activité jusqu'à la fin de l'année, et sur une partie du 1 er trimestre Unité tubes inox En Europe, la conjoncture continue de tourner à un rythme inférieur aux attentes. Dans ce contexte, et malgré la phase de consolidation dans laquelle nous nous inscrivons, le chiffre d affaire de notre unité de production tubes progresse de 8% pour atteindre 24'698. Ces bonnes performances ont pu être réalisées grâce à une adéquation correcte entre nos ressources humaines et notre plan de charges. La forte progression du prix du nickel a pu être absorbée grâce à une gestion rigoureuse de la matière première. A capacité productive constante, notre stock a baissé de 130 to depuis le début d exercice. Les investissements liés aux aspects qualitatifs (ligne de test pneumatique) et environnementaux (Station de dégraissage) sont opérationnels depuis juin Pour le département tubes étirés, la qualité de notre carnet de commandes, qui représente 4 à 5 mois d activité, devrait nous permettre d être en phase avec le budget Nous sommes plus réservés pour le département tubes soudés dont les exportations les plus importantes sont réalisées avec l Italie, l Allemagne et la France. Ces pays moteurs de l Europe, sont aujourd hui en panne de croissance.

3 GROUPE ZWAHLEN & MAYR S.A., AIGLE BILAN SIMPLIFIE CONSOLIDE AU 30 JUIN () () Immobilisation incorporelles 1' Immobilisations corporelles 26'319 25'355 Immobilisations financières Actif immobilisé 27'399 26'603 Stocks et en-cours 44'837 56'719 Créances 16'789 12'058 Autres actifs financiers non immobilisés 0 0 Disponibilités 4'502 5'406 Actif circulant 66'128 74'183 TOTAL ACTIF 93' '786 Capital social 14'040 14'040 Résultat accumulés non distribués 19'241 16'755 Résultat de la période 190 1'211 Capitaux propres 33'471 32'006 Provisions 3'395 3'140 Dettes bancaires 15'924 11'781 Avances et acomptes reçues 28'308 43'291 Autres dettes 12'429 10'568 Dettes 56'661 65'640 TOTAL PASSIF 93' '786

4 GROUPE ZWAHLEN & MAYR S.A., AIGLE COMPTES DE RESULTAT SIMPLIFIE CONSOLIDE AU 30 JUIN () () Ventes de produits finis et prestations de services 53'099 27'938 Variation des travaux en-cours et produits finis (12'338) 11'504 Autres produits Total Produits d'exploitation 40'998 39'648 Matières premières, matières consommables et marchandises 21'566 19'020 Variation des stocks de matières premières et consommables (1'036) 1'603 Services 8'638 6'980 Charges de personnel 9'781 9'379 Dotations aux amortissements 1'631 1'596 Autres charges d'exploitation Total Charges d'exploitation 40'688 38'584 Résultat opérationnel 310 1'064 Produits et charges financiers Produits et charges exceptionnels Résultat avant impôts 254 1'532 Impôts et taxes Résultat net 190 1'211 Cash-Flow 1'821 2'807 CHIFFRES CLES CONSOLIDES Chiffre d'affaire net 40'761 39'442 EBITDA (Résultat net avant intérêts, impôts et amortissements) 1'941 2'660 EBIT (Résultat net avant intérêts et impôts) 310 1'064 ROE (Rendement des fonds propres) 0.6% 3.8% Bénéfice net par action

5 GROUPE ZWAHLEN & MAYR S.A., AIGLE TABLEAU DE FINANCEMENT SIMPLIFIE CONSOLIDE Pour la période du 1er janvier au 30 juin 2005 et du 1er janvier au 30 juin / / () () Bénéfice de la période 190 1'211 Amortissements 1'631 1'596 Variation des impôts différés et provisions Cash flow avant variation du fonds de roulement net 2'203 2'860 Variation des stocks et des travaux en cours 10'999-9'900 Variation des créances -5' Variation des avances et acomptes reçus -13'846 8'852 Variation des autres dettes 2' Trésorerie résultant des opérations d'exploitation -5' Investissements en immobilisations corporelles et incorporelles -2'251-3'322 Trésorerie résultant des opérations d'investissement -2'251-3'322 Variation des dettes bancaires 7'157 3'953 Dividende versé Trésorerie résultant des opérations de financement 6'455 3'111 Variation des liquidités 722 1'796 Liquidités au / '780 3'610 Liquidités au / '502 5'406 Variation des liquidités 722 1'796

6 GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA RAPPORT FINANCIER AU 30 JUIN 2005 INFORMATIONS ANNEXES Principes comptables Les informations financières du présent rapport, non auditées, ont été établies en conformité avec les normes comptables IFRS et IAS révisées. Les principes comptables n'étant pas les mêmes que ceux qui ont été appliqués pour la clôture 2004, la situation comptable au 30 juin 2004 a été adaptée (augmentation de résultat : 219). Le Groupe applique depuis le 1 er janvier 2005 les normes IFRS et IAS révisées. Périmètre de consolidation Il n'y a pas de modification du périmètre de consolidation durant le premier semestre Evénements post-clôture Aucun événement ne s'est produit entre le 30 juin 2005 et la date de publication du rapport intermédiaire nécessitant un ajustement des montants enregistrés.

7 FONDS PROPRES Mouvements des fonds propres du 1 er janvier 2005 au 30 juin 2005 Capital-actions Reports et autres réserves Résultat de la période Total des fonds propres Etat au '040 19'943 33'983 Dividendes versés Résultat de la période Etat au '040 19' '471 La différence de report et autres réserves avec les reports et autres réserves ressortant du rapport de gestion 2004, est justifiée par l'introduction des normes IFRS. Les modifications principales concernent : Adaptation des durées d'utilisation des immobilisations corporelles et incorporelles à celles du Groupe de l'actionnaire. Légère correction d'une valeur d'un immeuble hors exploitation sur la base d'une expertise immobilière. Les impôts différés sur les corrections de valeur sont portés au passif du bilan. En conformité avec les normes du Groupe de l'actionnaire principal et les normes IFRS, un taux uniforme a été retenu pour l'ensemble du Groupe. Le taux retenu est actuellement de 24% contre 30% en Aigle, le 8 août 2005

8 GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA INCIDENCES DU CHANGEMENT DES PRINCIPES D'ETABLISSEMENT DES COMPTES Le passage aux normes International Financial Reporting Standard (IFRS) a eu les conséquences suivantes en. Répercussion sur les fonds propres au 1 er janvier 2004 Fonds propres sur la base de Swiss Gaap RPC Adaptation des durées d'utilisation des immobilisations corporelles et incorporelles à celles du Groupe et correction de la valeur vénale d'un immeuble hors exploitation 546 Modifications du taux des impôts différés de 30% (RPC) à 24% (IFRS) Répercussion sur le bénéfice 2004 Bénéfice sur la base des Swiss Gaap Groupe RPC Nouvelles durées d'amortissement Modification des taux des impôts différés (déterminé une fois par année) - 49 Bénéfice sur base IFRS Répercussion sur le bénéfice Différence sur fonds propres au '371 Aigle, le 8 août 2005

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités

ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012. Comptes non audités ALES GROUPE ETATS FINANCIERS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Comptes non audités COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2012 Bilan Actif Montants en milliers d'euros Montants Amortissements Montants Montants Bruts et

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES

COMPTES CONSOLIDES DU GROUPE BOUYGUES BILAN CONSOLIDE AU 30 SEPTEMBRE 2008 ACTIF 09/2008 12/2007 09/2007 Net Net Net Immobilisations corporelles 5 948 5 564 5 271 Immobilisations incorporelles 1 166 1 073 1 013 Goodwill 5 164 5 123 5 086 Entités

Plus en détail

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005

ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 ETATS DE SYNTHESES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2005 1 - BILAN CONSOLIDÉ 2 - COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDÉ 3 - TABLEAU DE FLUX DE TRÉSORERIE CONSOLIDÉ 4 - TABLEAU DE VARIATION DES CAPITAUX PROPRES 5 IMMOBILISATIONS

Plus en détail

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales

2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales Présentation des RÉSULTATS ANNUELS 2013 Comptes de Bouygues et de ses filiales 26 février 2014 32 Hoche - Paris Table des matières GROUPE BOUYGUES...2 Bilan consolidé...2 Compte de résultat consolidé...3

Plus en détail

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013

EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 GENERALE DE SANTE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 42.320.396,25 EUROS SIEGE SOCIAL : 96, AVENUE D IENA 75116 PARIS RCS PARIS 383 699 048 EXPOSE SOMMAIRE DE L ACTIVITE 2013 Mesdames, Messieurs les Actionnaires,

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE ANNONCE DES RÉSULTATS 2014 INFORMATION RÉGLEMENTÉE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE ANNONCE DES RÉSULTATS 2014 INFORMATION RÉGLEMENTÉE COMMUNIQUÉ DE PRESSE INFORMATION RÉGLEMENTÉE COMMUNIQUÉ DE PRESSE: SIOEN INDUSTRIES - 27/02/2015 AVANT OUVERTURE DE LA BOURSE CONTENU 1. Synthèse de l état consolidé du résultat total 4 2. Commentaire

Plus en détail

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile - Maintien de l EBITDA à 200,2 millions d euros (199,6 millions d euros) - Résultat net part

Plus en détail

COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005

COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 COMPTES SEMESTRIELS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 (En millions d'euros) ACTIF I. - Bilan consolidé (IFRS) PASSIF RUBRIQUES 30/06/2005 31/12/2004 30/06/2004 RUBRIQUES 30/06/2005 31/12/2004 30/06/2004 IFRS

Plus en détail

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2012

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2012 GROUPE COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2012 Bilan consolidé ACTIF 31/12/2012 31/12/2011 Ecarts d'acquisition I 3 833 125 4 477 527 Capital souscrit non appelé IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Frais d'établissement

Plus en détail

Bilan 10 Compte de résultat 12 Tableau de financement 14

Bilan 10 Compte de résultat 12 Tableau de financement 14 SOMMAIRE Groupe Bouygues Bilan consolidé 4 Compte de résultat consolidé 6 Tableau de financement consolidé 8 Société mère Bilan 10 Compte de résultat 12 Tableau de financement 14 Bouygues Construction

Plus en détail

ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 IFRS

ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 IFRS ETATS FINANCIERS 30 juin 2004 Définition de la dette nette économique En millions Ouverture 2004 Clôture S1 2004 Dette Nette au bilan 674.5 651.2 IAS 39 : Impact sur la dette nette + 30.1 + 28.7 IAS 32

Plus en détail

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats

Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Premier semestre 2005 : bonne croissance des résultats Ces résultats et le référentiel du premier semestre 2004 sont présentés en normes IFRS. Chiffre d affaires en hausse de 5,5 % à 833,7 millions d euros

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire Etats financiers de la période intermédiaire Comptes semestriels non audités au 30 juin 2014 ETATS FINANCIERS DE LA PERIODE INTERMEDIAIRE AU 30 JUIN 2014 TABLE DES MATIERES Page Bilan actif... 2 Bilan

Plus en détail

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable

Résultats consolidés au 31 décembre 2007. Proposition de distribution d un dividende de 9,20 dirhams/action, soit 100% du résultat distribuable Communiqué Rabat, le 22 février 2008 Résultats consolidés au 31 décembre 2007 Forte hausse des résultats consolidés en 2007 o Chiffre d affaires : +21,7% o Résultat opérationnel : +21,8% o Résultat net

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Hal, le 11 décembre 2006 RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Par rapport aux chiffres publiés précédemment (le 19

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Résultats du premier semestre 2009 Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Bonne résistance des ventes au S1, des résultats impactés par

Plus en détail

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations La nouvelle Swiss GAAP RPC 30 regroupe toutes les règles applicables aux comptes. Ce qui implique que toutes les autres Swiss GAAP RPC font référence aux comptes individuels. Quelles sont les questions

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

DUAL REAL ESTATE INVESTMENT SA ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES 30 JUIN 2015. (non audité)

DUAL REAL ESTATE INVESTMENT SA ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES 30 JUIN 2015. (non audité) DUAL REAL ESTATE INVESTMENT SA ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES 30 JUIN 2015 (non audité) Dual Real Estate Invesment SA, Fribourg Compte de résultat consolidé au 30 juin 2015 (non audité) Notes

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES 2013

COMPTES CONSOLIDES 2013 havas.com 1 Bilan consolidé ACTIF (en millions d'euros) 31.12.13 Net 31.12.12 31.12.11 Actifs non courants Ecarts d'acquisition 1 593 1 603 1 559 Immobilisations incorporelles 36 37 41 Immobilisations

Plus en détail

Principaux éléments des comptes 2004 IFRS. Comptes annuels 2004 IFRS Relations Investisseurs 1

Principaux éléments des comptes 2004 IFRS. Comptes annuels 2004 IFRS Relations Investisseurs 1 Principaux éléments des comptes 2004 IFRS 1 Avertissement Veolia Environnement est une société cotée au NYSE et à Euronext Paris et le présent document contient des «déclarations prospectives» (forward-looking

Plus en détail

ADOPTION DU REFERENTIEL COMPTABLE INTERNATIONAL IFRS ( International Financial Reporting Standards) PRINCIPALES DIVERGENCES ET CHIFFRAGE DES IMPACTS

ADOPTION DU REFERENTIEL COMPTABLE INTERNATIONAL IFRS ( International Financial Reporting Standards) PRINCIPALES DIVERGENCES ET CHIFFRAGE DES IMPACTS ADOPTION DU REFERENTIEL COMPTABLE INTERNATIONAL IFRS ( International Financial Reporting Standards) PRINCIPALES DIVERGENCES ET CHIFFRAGE DES IMPACTS Les comptes consolidés du groupe SILIC sont établis,

Plus en détail

CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE

CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE CHAPITRE 1 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE La comptabilité financière d une entreprise s organise de la façon suivante : PIECES JUSTIFICATIVES Factures, pièce de caisse, livre de paye,

Plus en détail

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS AU 30 JUIN 2008

GROUPE ADTHINK MEDIA COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS AU 30 JUIN 2008 GROUPE COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS AU 30 JUIN 2008 Page 1 - SOMMAIRE - Bilan consolidé 2 Résultat consolidé 4 Page 2 Bilan Consolidé - Actif Rubriques Montant Brut Dépréciation 30/06/2008 30/06/2007

Plus en détail

RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE

RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE RAPPORT D ANALYSE PONTON Fanny Blossier Analyste Financier 16 rue Victor Hugo BP 54000 Nancy Tél : 06 65 66 87 42 E-mail : fanny.blossier@pretup.fr 1. DESCRIPTION DE L ENTREPRISE Fiche

Plus en détail

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012 Communiqué de presse RESULTATS ANNUELS 2011 Solides résultats 2011 et accroissement du patrimoine Paris, le 15 février 2012 Résultats 2011 o Progression de +14% du cash-flow courant par action à 2,14 o

Plus en détail

Version Démonstration

Version Démonstration DESIGNATION DE L'ENTREPRISE SOCIETE DE DEMONSTRATION ACTIVITE DEMO QTE. BAYADA, LOCAL N 01 - OUENZA Tableau n 1 Exercice clos le BILAN ACTIF ACTIF Note N Brut N Amort-Prov N Net N - 1 Net ACTIF IMMMOBILISE

Plus en détail

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie 1 Plan (Chapitre 13 de l ouvrage de référence) Introduction Le tableau des flux de trésorerie : principes généraux Méthodologie

Plus en détail

i n f o r m a t i o n s

i n f o r m a t i o n s i n f o r m a t i o n s Paris, le 6 septembre 2005 Communiqué de Presse RESULTATS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 Solides performances au 1 er semestre 2005 Le Conseil de Surveillance d Air Liquide, qui s est

Plus en détail

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE Fiche technique réglementaire Version du 18 juillet 2008 COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE 1. DEFINITION La comptabilité peut être définie comme une technique normalisée d enregistrement des flux (achats

Plus en détail

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE - Bilan consolidé - Compte de résultat consolidé - Tableau de flux - Annexe simplifiée 1 SOMMAIRE DE L ANNEXE SIMPLIFIEE 1 EVENEMENTS SIGNIFICATIFS

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2008

COMPTES CONSOLIDES GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT GROUPE PIZZORNO ENVIRONNEMENT COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2008 1 COMPTES CONSOLIDES COMPTES CONSOLIDES AU 31 DECEMBRE 2008 2 BILAN CONSOLIDE AU 31 DECEMBRE 2008 (en K ) ACTIF Notes 31/12/2008 Retraité (*) ACTIFS NON-COURANTS Goodwill 4.1.1 11 160 11 161 Immobilisations

Plus en détail

Résultats annuels 2013 en forte croissance

Résultats annuels 2013 en forte croissance Communiqué de presse - Clichy, 25 mars 2014, 18h Résultats annuels 2013 en forte croissance Chiffre d affaires en hausse de 5,3% à 420,7 M Résultat opérationnel en hausse de 31,7% à 43,4 M Résultat net

Plus en détail

GROUPE SPADEL : RESULTATS ANNUELS 2013 FORTE CROISSANCE DES RESULTATS DANS UN CONTEXTE CONCURRENTIEL ACCRU

GROUPE SPADEL : RESULTATS ANNUELS 2013 FORTE CROISSANCE DES RESULTATS DANS UN CONTEXTE CONCURRENTIEL ACCRU Information réglementée 27 mars 2014 16h30 CET GROUPE SPADEL : RESULTATS ANNUELS 2013 FORTE CROISSANCE DES RESULTATS DANS UN CONTEXTE CONCURRENTIEL ACCRU Chiffre d affaires de 210,4 Mio, en hausse de 6,1%

Plus en détail

Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015

Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015 Assemblée générale extraordinaire du 23 décembre 2015 Exposé sommaire sur la situation de la Société au cours du 1 er semestre 2015 et de l exercice 2014 Comptes consolidés au 30 juin 2015 (Comptes arrêtés

Plus en détail

Société Anonyme au capital de 289 462,50 euros réparti en 2 894 625 actions de 0,10 euro de valeur nominale chacune

Société Anonyme au capital de 289 462,50 euros réparti en 2 894 625 actions de 0,10 euro de valeur nominale chacune Société Anonyme au capital de 289 462,50 euros réparti en 2 894 625 actions de 0,10 euro de valeur nominale chacune Siège social : 126 rue Emile Baudot 34 000 Montpellier 425 014 180 RCS Montpellier RAPPORT

Plus en détail

RENTABILIWEB GROUP - CONSOLIDATION COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2007 EN NORME IFRS

RENTABILIWEB GROUP - CONSOLIDATION COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2007 EN NORME IFRS RENTABILIWEB GROUP - CONSOLIDATION COMPTES CONSOLIDES AU 30 JUIN 2007 EN NORME IFRS RENTABILIWEB GROUP - CONSOLIDATION RENTABILIWEB GROUP SA Au capital de 5 096 321 Av. Georges Henri 485 1200 Bruxelles

Plus en détail

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008 Résultats Semestriels 2008 Paris, le 1er octobre 2008 ALTEN ALTEN reste fortement positionné sur l Ingénierie et le Conseil en Technologie (ICT), ALTEN réalise des projets de conception et d études pour

Plus en détail

Numericable Group. Informations financières consolidées sélectionnées au 31 mars 2014. (Non auditées)

Numericable Group. Informations financières consolidées sélectionnées au 31 mars 2014. (Non auditées) Informations financières consolidées sélectionnées au Tour Ariane 5, place de la Pyramide 92088 Puteaux La Défense Cedex Informations financières consolidées sélectionnées au COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE

Plus en détail

L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion

L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion 1. Rappel : la trésorerie dans l analyse fonctionnelle Au 31/12/N, la SA Unibois présente les comptes synthétiques suivants : Bilan au 31 décembre N (en

Plus en détail

GROUPE TXCOM 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON

GROUPE TXCOM 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON Tel : 33 (0)1 30 83 91 70 Fax : 33 (0)1 30 83 91 71 7, rue du Parc de Clagny 78000 Versailles FRANCE 10 AV DESCARTES ZI DU PETIT CLAMART 92350 LE PLESSIS ROBINSON COMPTES CONSOLIDES Arrêté au 30 juin 2012

Plus en détail

Sopra Group Objectifs 2007 atteints

Sopra Group Objectifs 2007 atteints Communiqué de Presse Paris, le 14 février 2008 Sopra Group Objectifs atteints Chiffre d affaires : 1 milliard d euros Croissance totale : + 11,6% Croissance organique : +9,4% Marge opérationnelle courante

Plus en détail

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2008

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2008 Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2008 Louvain-la-Neuve, le 27 mars 2009, 16h00 Information réglementée 1. CROISSANCE ET PROFITABILITÉ : BSB TIENT SES PROMESSES! La croissance de la société s est

Plus en détail

Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité

Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité Communiqué de presse La Fouillouse, le lundi 9 décembre 2013 Résultats de l exercice clos au 31 Août 2013 (Période du 1 er Septembre 2012 au 31 Août 2013) Résultat net pénalisé par la faiblesse de l activité

Plus en détail

NC 19 Norme comptable relative aux états financiers intermédiaires

NC 19 Norme comptable relative aux états financiers intermédiaires NC 19 Norme comptable relative au états financiers intermédiaires Objectif 01. L information périodique sur la situation et l activité de l entreprise au cours d un eercice, revêt une importance primordiale

Plus en détail

SOFT COMPUTING TRANSITION AUX IFRS 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES

SOFT COMPUTING TRANSITION AUX IFRS 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES SOFT COMPUTING TRANSITION AUX 1- CONTEXTE DE LA PUBLICATION 2- ORGANISATION DU PROJET DE CONVERSION 3- PRESENTATION DES NORMES ET INTERPRETATIONS APPLIQUEES 4- TABLEAU DE RAPPROCHEMENT DES CAPITAUX PROPRES

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

Mesdames et Messieurs les Actionnaires,

Mesdames et Messieurs les Actionnaires, Comme anticipé, les travaux de rénovation des chambres de l aile Palace impactent les résultats du premier semestre 2013. Toutefois, la saison estivale s avère excellente! Mesdames et Messieurs les Actionnaires,

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

- 07 - TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE DE L'ORDRE DE LA CENTRALE DE BILANS DE LA BANQUE DE FRANCE (C.B.B.F.)

- 07 - TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE DE L'ORDRE DE LA CENTRALE DE BILANS DE LA BANQUE DE FRANCE (C.B.B.F.) - 07 - TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE DE L'ORDRE DE LA CENTRALE DE BILANS DE LA BANQUE DE FRANCE (C.B.B.F.) Objectif(s) : o Evaluation de la variation de trésorerie : activité, investissement, financement,

Plus en détail

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion btsag.com 1/15 26/09/2011 Pérennisation de l entreprise Auteur : C. Terrier; mailto:webmaster@btsag.com ; http://www.btsag.com Utilisation: Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre pédagogique

Plus en détail

Amélioration du chiffre d affaires et du bénéfice

Amélioration du chiffre d affaires et du bénéfice Résultat semestriel 2006 Seul le discours prononcé fait foi Amélioration du chiffre d affaires et du bénéfice. Présentation de Christian Sahli, chef Finances et controlling, lors de la conférence de presse

Plus en détail

UN CHIFFRE D AFFAIRES ANNUEL DE 900,5 M

UN CHIFFRE D AFFAIRES ANNUEL DE 900,5 M COMMUNIQUE DE PRESSE - 7 JUIN 2012 FAIVELEY TRANSPORT : RESULTATS ANNUELS 2011/12 Gennevilliers, le 7 juin 2012, Normes IFRS, en millions d euros 31/03/2012 31/03/2011 % Chiffre d affaires 900,5 913,9-1,5%

Plus en détail

Résultats semestriels 2015

Résultats semestriels 2015 Résultats semestriels 2015 Simon Azoulay Chairman and Chief Executive Officer Bruno Benoliel Deputy Chief Executive Officer Paris, le 22 septembre 2015 AVERTISSEMENT «Cette présentation peut contenir des

Plus en détail

COMPTES INTERMÉDIAIRES CONSOLIDÉS RÉSUMÉS AU 30 JUIN 2010

COMPTES INTERMÉDIAIRES CONSOLIDÉS RÉSUMÉS AU 30 JUIN 2010 Société anonyme au capital de 7 0407 543 Euros Siège social : 60, boulevard Thiers 42007 SAINT-ETIENNE 433 925 344 R.C.S. Saint Etienne APE 741 J Exercice social : du 1 er janvier au 31 décembre COMPTES

Plus en détail

Emakina Group distribue le premier dividende de son histoire

Emakina Group distribue le premier dividende de son histoire Communiqué annuel (information réglementée) Emakina Group distribue le premier dividende de son histoire BRUXELLES, 18 MARS 2009 (17h50) Emakina Group (Alternext Bruxelles: ALEMK) communique aujourd hui

Plus en détail

Diagnostic financier - Corrigé

Diagnostic financier - Corrigé Diagnostic financier - Corrigé Nous effectuerons ce diagnostic financier en présentant d abord une étude de rentabilité et de profitabilité du groupe Nestor, ensuite une étude de la structure financière

Plus en détail

BILAN CONSOLIDE ACTIF IMMOBILISE 6 605 2 009 4 596 3 960 CAPITAUX PROPRES DE L'ENSEMBLE 18 825 16 232

BILAN CONSOLIDE ACTIF IMMOBILISE 6 605 2 009 4 596 3 960 CAPITAUX PROPRES DE L'ENSEMBLE 18 825 16 232 GROUPE TRILOGIQ BILAN CONSOLIDE En KEuros ACTIF 30/09/2007 31/03/2007 PASSIF 30/09/2007 31/03/2007 Note Brut Amortis. Net Note Annexe et provisions Annexe ACTIF IMMOBILISE 6 605 2 009 4 596 3 960 CAPITAUX

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008

RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008 SOCIETE OBER Société Anonyme au Capital de 2 061 509 Euros. 31, rue de Bar 55000 LONGEVILLE EN BARROIS RCS Bar le Duc B 382 745 404 RAPPORT DE GESTION Comptes Consolidés Exercice 2008 Le groupe OBER a

Plus en détail

Le nouveau droit comptable Comptabilité ordinaire ou «décompte de carnet du lait» pour PME?

Le nouveau droit comptable Comptabilité ordinaire ou «décompte de carnet du lait» pour PME? Le nouveau droit comptable Comptabilité ordinaire ou «décompte de carnet du lait» pour PME? Herbert Schaller Etapes Décision du parlement le 23.12.2011 Délai référendaire échu le 13.04.2012 Première partie

Plus en détail

TXCOM. 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON. SITUATION au 30 juin 2012

TXCOM. 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON. SITUATION au 30 juin 2012 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON SITUATION au 30 juin 2012 1 TXCOM BILAN ACTIF Brut Amort./Provis. 30/06/2012 31/12/2011 Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISE Immobilisations incorporelles

Plus en détail

Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013

Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013 Examen par le conseil d administration des résultats de l exercice 2013 CHIFFRE D AFFAIRES CONSOLIDÉ : 3 591,5 millions d euros (3 727,4 millions en 2012) RÉSULTAT BRUT D EXPLOITATION COURANT : 642,9 millions

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE SIIC DE PARIS : RESULTATS ANNUELS 2012

COMMUNIQUE DE PRESSE SIIC DE PARIS : RESULTATS ANNUELS 2012 PARIS, LE 14 FEVRIER 2013, COMMUNIQUE DE PRESSE SIIC DE PARIS : RESULTATS ANNUELS 2012 Le Conseil d administration de SIIC de Paris, dans sa réunion du 13 février 2013 présidée par Monsieur Ignacio Bayón

Plus en détail

Résultats annuels de l exercice 2004-2005. Paris, le 19 octobre 2005

Résultats annuels de l exercice 2004-2005. Paris, le 19 octobre 2005 Résultats annuels de l exercice 2004-2005 2005 Paris, le 19 octobre 2005 1 Sommaire Les perspectives annoncées en fin du premier semestre ont été réalisées Chiffres clés de l exercice 2004-2005 Résultats

Plus en détail

ETATS FINANCIERS 2014

ETATS FINANCIERS 2014 ETATS FINANCIERS 2014 IN ASPIRATION WE TRUST. IN TOMORROW. WE TRUST. IN EXPERTISE. WE TRUST. Member of Trust Group www.trustgroup.net TRUST BANK ALGERIA Etats Financiers 2014 Bilan au 31 12 2014 Annexe

Plus en détail

ANNEXE 1 SITUATION COMPTABLE BREIZH ALAGAE INVEST

ANNEXE 1 SITUATION COMPTABLE BREIZH ALAGAE INVEST ANNEXE 1 SITUATION COMPTABLE BREIZH ALAGAE INVEST BREIZH ALGAE INVEST SAS Période du 25/11/214 au 31/3/215 BILAN ACTIF ACTIF du 25/11/214 au 31/3/215 Brut Amort & Prov Net Capital souscrit non appelé Actif

Plus en détail

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2.

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2. LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 Compte

Plus en détail

Des résultats annuels conformes aux objectifs Une force de frappe renforcée avec une trésorerie nette de 9,5 M

Des résultats annuels conformes aux objectifs Une force de frappe renforcée avec une trésorerie nette de 9,5 M Communiqué de presse Paris, le 31 mai 2011, 18h00 Résultats annuels 2010/11 : 11,7% de marge opérationnelle courante «Solucom 2015», une nouvelle ambition pour Solucom Lors de sa réunion du 30 mai 2011,

Plus en détail

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009 Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009 Louvain-la-Neuve, le 18 mars 2010, 18h00 Information réglementée 1. CROISSANCE ET INVESTISSEMENTS Nous clôturons 2009 de manière contrastée. Tout d abord, les

Plus en détail

2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE

2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE 2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE Pôle B to B : - Croissance continue du chiffre d affaires - Runrate signé de 2 Mds pour Be2bill Pôle B to C : - EBIT conforme aux attentes Bruxelles, le 17 février 2015,

Plus en détail

Préface 3. Avant-propos 5. Cadre général du droit comptable en Belgique 15

Préface 3. Avant-propos 5. Cadre général du droit comptable en Belgique 15 Table des matières Préface 3 Avant-propos 5 Cadre général du droit comptable en Belgique 15 1. Le professionnel comptable et fiscal, le réviseur d entreprises : intervenants privilégiés de la société à

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont résultats et autres renseignements caractéristiques de la société au cours des cinq derniers exercices) La société mère : Comptes

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

Le tableau de financement

Le tableau de financement 1 ORGANISATION COMPTABLE Le tableau de financement Par Abderraouf YAICH Très souvent, le chef d entreprise s étonne des évolutions disconcordantes de ses résultats qui enregistrent une augmentation de

Plus en détail

SESSION 2009 UE6 FINANCE D ENTREPRISE

SESSION 2009 UE6 FINANCE D ENTREPRISE 910006 DCG SESSION 2009 UE6 FINANCE D ENTREPRISE Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Aucun document n est autorisé. Matériel autorisé : Une calculatrice de poche à fonctionnement

Plus en détail

Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan

Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière Plan Le bilan - présentation et signification des postes Structure en grandes masses - Le BFR Les ratios de structure

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux 2012

Etats Comptables et Fiscaux 2012 Etats Comptables et Fiscaux 2012 Assemblée Générale 2013 BILAN 2012 Bilan Actif RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) 31/12/2012 Net (N-1) 31/12/2011 CAPITAL SOUSCRIT NON APPELE IMMOBILISATIONS INCORPORELLES

Plus en détail

ASSOCIATION FRAGIL LA FABRIQUE DES DERVALLIERES 19 RUE JEAN MARC NATTIER 44100 NANTES COMPTES ANNUELS. du 01/09/2009 au 31/08/2010

ASSOCIATION FRAGIL LA FABRIQUE DES DERVALLIERES 19 RUE JEAN MARC NATTIER 44100 NANTES COMPTES ANNUELS. du 01/09/2009 au 31/08/2010 ASSOCIATION FRAGIL Numéro SIRET : 48206926700029 LA FABRIQUE DES DERVALLIERES 19 RUE JEAN MARC NATTIER 44100 NANTES COMPTES ANNUELS du 01/09/2009 au 31/08/2010 Sommaire Attestation de Présentation 1 Bilan

Plus en détail

Priorité au développement : Korian accélère. Résultats semestriels 2015

Priorité au développement : Korian accélère. Résultats semestriels 2015 Priorité au développement : Korian accélère PARIS 17 SEPTEMBRE 2015 1 Un leader européen bien en place Leader du Bien Vieillir implanté dans des pays à fort potentiel BELGIQUE 55 établissements 6 176 lits

Plus en détail

REWORLD MEDIA. Comptes consolidés. 1 er Semestre clos au 30 juin 2014. REWORLD MEDIA 11 rue Quentin Bauchart 75008 Paris

REWORLD MEDIA. Comptes consolidés. 1 er Semestre clos au 30 juin 2014. REWORLD MEDIA 11 rue Quentin Bauchart 75008 Paris 1 er Semestre clos au 30 juin 2014 REWORLD MEDIA 11 rue Quentin Bauchart 75008 Paris Table des matières 1 Bilan consolidé 3 2 Compte de résultat consolidé 4 3 Tableau de flux de trésorerie 5 4 Variation

Plus en détail

Rapport Financier Semestriel

Rapport Financier Semestriel Rapport Financier Semestriel au 31 décembre 2010 Sommaire Eléments financiers du premier semestre 2010-2011 Rapport d activité 1 Comptes consolidés intermédiaires résumés 3 Rapport des commissaires aux

Plus en détail

Mesdames et Messieurs les Actionnaires,

Mesdames et Messieurs les Actionnaires, Achèvement des travaux de rénovation des chambres et résultat brut en augmentation de 15.6%. Les perspectives s annoncent positives pour le second semestre. Mesdames et Messieurs les Actionnaires, Voici

Plus en détail

Examen 2013. Matière d examen. Finances et comptabilité. Temps alloué: 120 minutes

Examen 2013. Matière d examen. Finances et comptabilité. Temps alloué: 120 minutes Berufsprüfung für Technische Kaufleute mit eidg. Fachausweis Examen professionnel pour les agents technico-commerciaux avec brevet fédéral Candidat-No... Nom: Prénom:.. Examen 2013 Matière d examen Finances

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

Communiqué de presse S1 2014-2015

Communiqué de presse S1 2014-2015 Communiqué de presse 27 novembre 2014 Huizingen, Belgique Communiqué de presse S1 2014-2015 (Résultats pour le premier semestre clôturé le 30 septembre 2014) Le chiffre d affaires semestriel a connu une

Plus en détail

1. Introduction. 1.1. Changement de référentiel comptable

1. Introduction. 1.1. Changement de référentiel comptable 1 SOMMAIRE 1. Introduction...3 1.1. Changement de référentiel comptable...3 1.2. Calendrier de transition aux normes IAS/IFRS...3 1.3. Organisation du projet de conversion...4 1.4. Retraitements liés à

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS DU GROUPE LISI ELEMENTS FINANCIERS AU 30 JUIN 2005 AUX NORMES IFRS

COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS DU GROUPE LISI ELEMENTS FINANCIERS AU 30 JUIN 2005 AUX NORMES IFRS COMPTES CONSOLIDES SEMESTRIELS DU GROUPE LISI ELEMENTS FINANCIERS AU 30 JUIN 2005 AUX NORMES IFRS A B C D E F G Compte de résultat consolidé Bilan consolidé Tableau des flux de trésorerie consolidés Variation

Plus en détail

Corrigé Cas «Les Applications Oléo Mécaniques de Paris»

Corrigé Cas «Les Applications Oléo Mécaniques de Paris» www.thauvron.com mise à jour : 12/09/2005 Corrigé Cas «Les Applications Oléo Mécaniques de Paris» Soldes intermédiaires de gestion retraités 2004 Ventes de marchandises - Coût d achat des marchandises

Plus en détail

Toutes les sociétés entrant dans le périmètre sont contrôlées exclusivement par le groupe et donc consolidées par intégration globale.

Toutes les sociétés entrant dans le périmètre sont contrôlées exclusivement par le groupe et donc consolidées par intégration globale. PRINCIPES COMPTABLES En application de l avis n 5 du Conseil National de la Comptabilité (CNC) du 26 mai 2005 et conformément aux dispositions de la circulaire n 06/05 du Conseil Déontologique des Valeurs

Plus en détail

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005

International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts. 2 février 2005 International Financial Reporting Standards (IFRS) Mise en place et Impacts 2 février 2005 QUE SONT LES IFRS? Les IFRS ont été élaborées par l International Accounting Standards Board (IASB) en vue de

Plus en détail

SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY

SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY 1. ETATS FINANCIERS Bilan au 01/09/N Actif immobilisé Fonds commercial 1 Bâtiment Equipement Actif Actif circulant Stocks voitures neuves Stocks voitures d occasion Stock essence,

Plus en détail

GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 30 JUIN 2012 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1

GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 30 JUIN 2012 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1 GROUPE ILIAD INFORMATION FINANCIERE SEMESTRIELLE RESUMEE 3 JUIN 212 SOMMAIRE COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE SEMESTRIEL... 1 ETAT DE RESULTAT GLOBAL SEMESTRIEL... 2 RESULTAT NET HORS ELEMENTS NON RECURRENTS...

Plus en détail

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 10 mars 2015 1 er trimestre : Résultats en ligne avec les objectifs annuels Solide croissance organique de 3,3% EBITDA en hausse de 1,5% Résultat net multiplié par 3,3 Perspectives

Plus en détail

TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards)

TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards) TRANSITION AUX NORMES IFRS (International Financial Reporting Standards) CONTEXTE En application du règlement européen n 1606/2002 adopté le 19 juillet 2002, les sociétés faisant appel public à l épargne

Plus en détail

Résultats annuels 2014 : forte croissance du Free Cash Flow

Résultats annuels 2014 : forte croissance du Free Cash Flow Résultats annuels 2014 : forte croissance du Free Cash Flow Free Cash Flow : 31,2 M (+41%) Chiffre d affaires stable Marge opérationnelle d activité : 6% Bilan renforcé : trésorerie nette de 221,9 M Paris,

Plus en détail

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Le bilan arrêté au 31/12/20n se présente synthétiquement de la façon suivante :

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Le bilan arrêté au 31/12/20n se présente synthétiquement de la façon suivante : PRÉSENTATION DU TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS 01 PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 2015 S O M M A I R E 1. ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER... 4 2. RAPPORT SEMESTRIEL D ACTIVITES... 5 2.1 FAITS MARQUANTS... 5 2.2 COMMENTAIRES SUR L ACTIVITÉ

Plus en détail

ANNEXE 1 MODE DE CALCUL DES RATIOS SUR LA BASE DES CODES QUI IDENTIFIENT LES RUBRIQUES DANS LE SCHÉMA COMPLET

ANNEXE 1 MODE DE CALCUL DES RATIOS SUR LA BASE DES CODES QUI IDENTIFIENT LES RUBRIQUES DANS LE SCHÉMA COMPLET ANNEXE 1 MODE DE CALCUL DES RATIOS SUR LA BASE DES CODES QUI IDENTIFIENT LES RUBRIQUES DANS LE SCHÉMA COMPLET Annexe 1-2. Les ratios ont été regrpés en quatre catégories selon qu'ils ont trait aux conditions

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : UNE BELLE PERFORMANCE Chiffre d affaires supérieur à un milliard d euros, en hausse de 5,6% hors effets de change Marge opérationnelle courante1 : 25,6% du chiffre d'affaires Marge nette2 : 15,4% du

Plus en détail