Ordonnance collective

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ordonnance collective"

Transcription

1 Ordonnance collective Nom de l ordonnance collective : Initier traitement de la pédiculose du cuir chevelu N o OC-12 de mise en vigueur : de révision : Professionnels habilités : Les infirmières 1 de la Clinique Pointe-Saint-Charles ayant la formation, les connaissances ainsi que les habilités. Les pharmaciens communautaires exerçant leur profession sur le territoire de Pointe-Saint- Charles. Secteurs d activité visés : Services de santé courants, service de santé scolaire, service Petite-Enfance-Famille. Population, catégories de population ou situation clinique visées : Tout usager adulte ou enfant, ayant des poux de tête ou des lentes viables, identifiés par eux, leurs proches ou un professionnel. Activités réservées : Évaluer la condition physique et mentale d une personne symptomatique. Initier des mesures diagnostiques et thérapeutiques selon une ordonnance. Administrer et ajuster des médicaments ou d autres substances lorsqu ils font l objet d une ordonnance. Activités réservées du pharmacien : Initier la thérapie médicamenteuse, selon une ordonnance. Surveiller la thérapie médicamenteuse. Indications/ Conditions pour initier une mesure Infestation active confirmée : identification ou présence d au moins un pou (stade de nymphe ou adulte) dans les cheveux ou sur le cuir chevelu. Infestation probable : identification et présence de lentes vivantes à moins de 6mm du cuir chevelu, particulièrement derrière les oreilles et à l occiput, ne se détachant pas du cheveu. L infirmière fondera sa décision de traiter après avoir évalué la présence d une ou des situations suivantes : o o o Contact étroit (probabilité de contact tête à tête) avec un usager chez qui l infestation active par des poux de tête a été confirmée. Lentes vivantes le 17 e jour après le début d un traitement (échec). Éclosion de pédiculose dans l école ou dans le service de garde éducatif fréquenté par l usager chez qui l infestation est probable. Révisée le 27 juin

2 Intention thérapeutique Permettre à un usager d avoir accès rapidement à un traitement approprié selon les dernières recommandations du Ministère de la Santé et des Services Sociaux et de l Institut national de santé publique. Choix du traitement pédiculicide : après évaluation, l infirmière détermine le traitement approprié, elle se réfère à l annexe 1. L infirmière doit signer et remettre à l usager le formulaire de liaison pour l application de l ordonnance collective à l intention du pharmacien. Sur réception du formulaire de liaison, le pharmacien doit s assurer qu il s applique à une ordonnance collective qu il détient, soit l ordonnance collective en vigueur à la Clinique Pointe-Saint-Charles. Traiter la pédiculose du cuir chevelu. Enlever et tuer le Pediculus humanus capitis (poux de tête) ainsi que les lentes qui infestent les hôtes. Permettre aux usagers appartenant aux groupes de personnes visées de bénéficier d un traitement efficace dans les plus brefs délais. Prévenir la ré infestation. Maximiser l observance au traitement en permettant un remboursement des pédiculicides par les assurances publiques et privées. Contre-indications Personnes hypersensibles à l une des composantes des produits recommandés, se référer aux contre-indications selon les produits recommandés, à l annexe 1. Limites/Orientation vers le médecin Directives/Référence aux outils cliniques L ordonnance collective ne peut, en aucun cas, être utilisée à titre préventif d une infestation. Il en est de même des produits pédiculicides. Échec au traitement avec deux pédiculicides différents et que ni l application du traitement, ni le traitement des contacts ne semble être en cause. Contre-indication au traitement. Problème dermatologique au niveau du cuir chevelu. Effets secondaires inhabituels survenant en cours de traitement. Réaction allergique aux produits utilisés. L INFIRMIÈRE : Évalue la présence de poux vivants ou de lentes viables en effectuant un examen du cuir chevelu. S assure de l absence de contre-indication. Choix du traitement pédiculicide : après évaluation, l infirmière détermine le traitement approprié, elle se réfère à l annexe 1. Avise l usager que les contacts étroits doivent être informés de la situation et le cas échéant, en présence de poux ou de lentes, ils devront recevoir un traitement. Explique comment faire l examen du cuir chevelu au besoin. Informe sur les mesures non pharmacologiques appropriées (utilisation du peigne fin, examen visuel, traitement des effets personnels : peignes, brosses, chapeaux, literie) et mesures de prévention. Signe et remet à l usager le formulaire de liaison pour l application de l ordonnance collective à l intention du Révisée le 27 juin

3 pharmacien. Avise des effets indésirables des produits. Remet à l usager le dépliant : «Poux Poux Poux Tout savoir sur les poux de tête» (MSSS 2013) ou réfère l usager vers le site internet de la Direction de la santé publique afin d accéder à la version électronique au besoin. Si la personne atteinte de pédiculose est un enfant : Aviser le parent d informer le milieu scolaire (de préférence l infirmière scolaire) ou le responsable du milieu de garde de la présence de poux afin que les mesures appropriées soient appliquées le cas échéant. En cas d atteinte des sourcils et des cils, recommander l application de gelée de pétrole (ex. : Vaseline) 2-4 fois par jour pendant une semaine. Par la suite, les lentes mortes peuvent être enlevées avec les ongles ou une pince à épiler les sourcils. Soutient l usager dans ses démarches afin d obtenir un rendezvous avec un médecin, au besoin. Vérifie le succès (ni pou, ni nymphe, ni lente vivants ne sont retrouvés) ou l échec de la thérapie (présence de poux, de nymphes ou de lentes vivants) le 17 e jour après le début du traitement. En cas d échec, il faut en déterminer les causes probables, apporter les correctifs appropriés et/ou procéder à un deuxième traitement avec un pédiculicide de composition différente. LE PHARMACIEN COMMUNAUTAIRE : Sur réception du formulaire de liaison, le pharmacien doit s assurer qu il s applique à une ordonnance collective qu il détient, soit l ordonnance collective en vigueur à la Clinique Pointe-Saint-Charles. Le pharmacien analyse la pharmacothérapie de l usager et fait les interventions appropriées lorsque ce dernier consomme d autres médicaments. Le pharmacien communique avec l infirmière ou le médecin répondant, au besoin. Il fournit à l usager l information nécessaire sur le pédiculicide, qu il lui remet. En présence de signes et symptômes nécessitant un arrêt du traitement et l évaluation par un médecin, il oriente l usager vers : Le médecin traitant OU un médecin de clinique médicale. Méthodes de soins Méthodes de soins informatisées de l AQESSS : «Traitement de la pédiculose» (poux). Annexes Annexe 1 : Choix du traitement pédiculicide Annexe 2 : Formulaire de liaison pour le pharmacien pour l application de l ordonnance collective «Initier un traitement de la pédiculose du cuir chevelu». Documents complémentaires Consignes pour l usager «Traitement de la pédiculose». Dépliant à l intention de l usager: MSSS (2013). «Poux Poux Poux Tout savoir sur les poux de tête». Sources Ordonnance collective (2012) «Initier un traitement de la pédiculose du cuir chevelu» du Centre de santé et de services sociaux du Cœur-de-l Île. Agence de la santé et des services sociaux de la Mauricie et du centre du Québec (août 2012). Ordonnance Révisée le 27 juin

4 PROCESSUS D ÉLABORATION Rédigé par : collective régionale: «Traitement de la pédiculose». Agence de la santé et des services sociaux de la Mauricie et du centre du Québec (août 2012). Évaluation de l infirmière et formulaire de liaison pour l application de l ordonnance collective régionale «traitement de la pédiculose». Ministère de la santé et des services sociaux MSSS (juillet 2012). «Lignes directrices pour le contrôle de la pédiculose du cuir chevelu dans les écoles et milieu de garde éducatifs à l enfance». Guide d intervention. Ministère de la santé et des services sociaux MSSS (2013). «Poux Poux Poux Tout savoir sur les poux de tête». Annie Bisaillon, conseillère en soins infirmiers, DSI 27 juin 2013 Personnes consultées : Nom et fonction de la personne Louise Beaupré Infirmière santé scolaire Juin 2013 Validé par : Nom et fonction de la personne Annie Bisaillon conseillère en soins infirmiers/dsi 8 juillet 2013 Directrice des soins infirmiers PROCESSUS D APPROBATION Approuvé par : Camille Gérin, médecin de famille 8 juillet 2013 Médecin(s) signataire(s) Révisée le 27 juin

5 ANNEXE 1 CHOIX DU TRAITEMENT PÉDICULICIDE 1) DESCRIPTION DES TRAITEMENTS DISPONIBLES : TRAITEMENTS EN 2 APPLICATIONS : LE JOUR 0 ET LE JOUR 9 (AVEC PRODUIT PÉDICULICIDE ET OVICIDE) + peigne fin + examen visuel de la tête PRODUIT Perméthrine 1% (Kwellada-P 1%, Nix 1%¹) Après-shampoing (~15$ pour 200ml) Pyréthrines et butoxyde de pipéronyle (R&C, Pronto ) Shampoing revitalisant (~14$ pour 200ml ~4,45$ pour 60ml)) Diméticone 50% (NYDA) Vaporisateur (~22$ pour 50 ml) CARACTÉRISTIQUES THÉRAPEUTIQUES EFFICACITÉ : Pédiculicide et ovicide. RÉSISTANCE : Rapportée, mais son importance est inconnue au Canada (et au Québec) AUTRE : Activité résiduelle qui pourrait persister jusqu à deux semaines après l application. DURÉE D APPLICATION : Laisser agir pendant 10 minutes EFFICACITÉ : Pédiculicide et ovicide. RÉSISTANCE : Rapportée, mais son importance est inconnue au Canada (et au Québec) DURÉE D APPLICATION : Laisser agir pendant 10 minutes EFFICACITÉ : Pédiculicide et ovicide. RÉSISTANCE : Aucune rapportée. DURÉE D APPLICATION : Attendre 30 minutes MISES EN GARDE EFFETS INDÉSIRABLES : Irritation de la peau (prurit chez 6% des utilisateurs, érythème, œdème). PRÉCAUTION : À utiliser avec prudence par les personnes allergiques à l herbe à poux CONTRE-INDICATIONS : Hypersensibilité à la perméthrine, aux pyréthrines et aux chrysanthèmes. Enfant de moins de 2 ans. EFFETS INDÉSIRABLES : Irritation de la peau (érythème, œdème, prurit). PRÉCAUTION : À utiliser avec prudence par les personnes allergiques à l herbe à poux CONTRE-INDICATIONS : Hypersensibilité à la perméthrine, aux pyréthrines et aux chrysanthèmes. EFFETS INDÉSIRABLES : Irritation des yeux. PRÉCAUTION : Absence de données concernant les femmes enceintes ou qui allaitent Produit inflammable CONTRE-INDICATIONS : Allergie connue à la diméticone. Enfant de moins de 2 ans. ¹ Non remboursé par la RAMQ Suivre les instructions du fabricant selon le produit choisi. 1re application + peigne fin. Répéter le traitement 9 jours après la première application + utiliser le peigne fin. Entre les applications du traitement : faire l examen visuel de la tête et utiliser le peigne fin aux 2e, 11e et 17e jour après la première application du traitement Révisée le 27 juin

6 TRAITEMENTS EN 3 APPLICATIONS : LE JOUR 0 ET LE JOUR 7 ET LE JOUR 14 (AVEC PRODUIT PÉDICULICIDE ET OVICIDE) + peigne fin + examen visuel de la tête PRODUIT Myristate d isopropyle 50% (Resultz ) Solution (~22$ pour 240ml) CARACTÉRISTIQUES THÉRAPEUTIQUES EFFICACITÉ : Pédiculicide, mais peu ou pas ovicide. RÉSISTANCE : Aucune rapportée. DURÉE D APPLICATION : Laisser agir pendant 10 minutes MISES EN GARDE EFFETS INDÉSIRABLES : Irritation de la peau (érythème) et des yeux, peau sèche, pellicules. PRÉCAUTION : Absence de données concernant les femmes enceintes ou qui allaitent Produit inflammable. CONTRE-INDICATIONS : Allergie connue au myristate d isopropyle. Enfant de moins de 2 ans. Suivre les instructions du fabricant selon le produit choisi. 1 ère application + peigne fin. Faire une 2 e application après 7 jours et une 3 e, 7 jours après la 2 e application et utiliser le peigne fin. Entre les applications du traitement : faire l examen visuel de la tête et utiliser le peigne fin aux 2 e, 11 e et 17 e jour après la 1 ère application 2) CHOIX DU TRAITEMENT PÉDICULICIDE SELON L USAGER Pour tout usager (en considérant les conditions particulières) : o Pour le 1 er traitement : opter pour un traitement en 2 applications. Les différents produits ont une même efficacité. Le choix de l agent dépend de la préférence de l usager et de l évaluation de l infirmière. o Si un 2 e traitement est requis : opter pour un pédiculicide de composition différente. Condition particulières o Femmes enceintes ou qui allaitent : opter préférablement pour le Kwellada-P 1 & ou le Nix 1% (perméthrine 1%) Le R&C ou le Pronto (pyréthrines et butoxyde de pipéronyle) peuvent également être utilisés. Idéalement, avant d utiliser un pédiculicide, il est suggéré que la femme enceinte ou qui allaite consulte son médecin. o Enfants de 6 mois à 2 ans : Opter pour le R&C ou le Pronto (pyréthrines et butoxyde de pipéronyle). o Nourrisson (0 à 6 mois) : Considérant l absorption topique plus importante et le fait qu ils ont habituellement peu de cheveux, un traitement par action mécanique est généralement suffisant. o Personnes allergiques aux chrysanthèmes ou à l herbe à poux : opter préférablement pour le NYDA (diméticone). Le Resultz (myristade d isopropyle) peut être une alternative. Révisée le 27 juin

7 ANNEXE 2 FORMULAIRE DE LIAISON POUR LE PHARMACIEN POUR L APPLICATION DE L ORDONNANCE COLLECTIVE «INITIER UN TRAITEMENT DE LA PÉDICULOSE DU CUIR CHEVELU» #DOSSIER : NOM : PRÉNOM : DATE DE NAISSANCE : / / année / mois / jour J ai procédé à l évaluation de la personne ci-haut mentionnée et cette personne est une candidate à la prise du traitement contre la pédiculose du cuir chevelu. Cette personne a reçu l enseignement relatif à l utilisation du pédiculicide indiqué : Cocher un seul produit : Perméthrine 1% (Kwellada-P 1%, Nix 1%) après-shampoing 1 ère application dès que possible (jour 0) et 2 e application le jour 9 Pyréthrines et du butoxyde de pipéronyle (R&C, Pronto ) shampoing revitalisant 1 ère application dès que possible (jour 0) et 2 e application le jour 9 Dimécitone 50% (NYDA ) vaporisateur 1 ère application dès que possible (jour 0) et 2 e application le jour 9 Myristate d isopropyle 50% (Resultz ) solution 1 ère application dès que possible (jour 0), 2 e application le jour 7 et 3 e application le jour 14 Nom et prénom de l infirmière Signature de l infirmière Numéro de permis OIIQ Téléphone Nom du médecin répondant 1 : Dr Camille Gérin Numéro de permis : Numéro de téléphone du secrétariat médical : Original : pour le pharmacien Copie : au dossier de l usager 1 1 Un médecin répondant est identifié pour chaque ordonnance collective. Ce médecin répondant n a pas évalué ou rencontré le patient. Il n est pas le médecin traitant. Il est répondant pour le contenu scientifique de l ordonnance collective. Révisée le 27 juin

8 Document complémentaire CONSIGNES POUR L USAGER TRAITEMENT DE LA PÉDICULOSE 1. Se présenter à l une des pharmacies participantes 2. Remettre au pharmacien le formulaire de liaison pour initier un traitement contre la pédiculose. 3. Le pharmacien va noter dans votre dossier le nom du médecin de cette ordonnance spécifique. Ce médecin ne devient pas votre médecin traitant. 4. Il est possible que le pharmacien contacte, si nécessaire, le médecin répondant suite à la consultation de votre dossier pharmacologique afin de convenir de la médication la plus appropriée. 5. Appliquer le traitement tel qu indiqué par le fabricant, pour le produit qui vous est recommandé. 6. Suivre les consignes indiquées dans le dépliant «Poux Poux Poux tout savoir sur les poux de tête» du Ministère de la santé et des services sociaux (2012). 7. Si vous notez des effets secondaires qui vous inquiètent suite au traitement, vous pouvez contacter l infirmière, le pharmacien ou votre médecin pour en discuter. Nom de l infirmière Téléphone service Info- Pour rejoindre une infirmière en tout temps; contacter le santé au numéro de téléphone : 811 Révisée le 27 juin

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE Les poux existent depuis toujours et ne sont pas près de disparaître. Heureusement, ils ne sont pas dangereux, mais ils sont dérangeants. Le saviez-vous? Les poux de tête

Plus en détail

Réfère au chapitre 1*

Réfère au chapitre 1* COMMENTAIRES DE LA PRÉSENTATION DES NOUVELLES LIGNES DIRECTRICES PÉDICULOSE Diapositive 4 Biologie du pou Réfère au chapitre 1* Le pou de tête, ou Pediculus humanus capitis, est un insecte aptère (sans

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE À CONSERVER TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE Les poux existent depuis toujours et ne sont pas près de disparaître. Heureusement, ils ne sont pas dangereux, mais ils sont dérangeants... Le saviez-vous?

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE

TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE TOUT SAVOIR SUR LES POUX DE TÊTE Les poux existent depuis toujours et ne sont pas près de disparaître. Ils ne sont pas dangereux bien qu'ils soient dérangeants. À CONSERVER Saviez-vous que les poux de

Plus en détail

Ordonnance collective

Ordonnance collective Centre de Santé et de Services sociaux de Québec-Nord NUMÉRO DE L ORDONNANCE: OC-31 Ordonnance collective Nom de l ordonnance: Initier des analyses de laboratoire pour le suivi de la clientèle présentant

Plus en détail

PEDICULOSES PARASITOSES. Hélène DALMAS

PEDICULOSES PARASITOSES. Hélène DALMAS PEDICULOSES PARASITOSES Hélène DALMAS Les pédiculoses (poux), la gâle sont dues à une infestation de l homme par des parasites. Ile se transmettent par contact avec une personne atteinte. Ils sont surtout

Plus en détail

Éviter d en attraper. Savoir si on en a S en débarrasser

Éviter d en attraper. Savoir si on en a S en débarrasser Les poux Les poux Éviter d en attraper Savoir si on en a S en débarrasser C est quoi un pou? C est un insecte, brun et très petit. On peut avoir des poux quand on est adulte? Oui Les poux, ça gratte? Oui

Plus en détail

Mettre la puce à l oreille mais pas de poux! français. Guide anti-poux

Mettre la puce à l oreille mais pas de poux! français. Guide anti-poux Mettre la puce à l oreille mais pas de poux! Zone libérée des poux français Guide anti-poux Double efficacité: Elimine les poux Endommage la membrane chitineuse des lentes empêchant ainsi l éclosion de

Plus en détail

La seule gamme naturelle efficace dès 5mn sur les poux et les lentes

La seule gamme naturelle efficace dès 5mn sur les poux et les lentes 5 mn La seule gamme naturelle efficace dès 5mn sur les poux et les lentes Études d efficacité Plan de communication Offres commerciales www.finilespoux.com Gamme de 4 dispositifs médicaux Curative et préventive

Plus en détail

Un poste à votre mesure!

Un poste à votre mesure! Titre du poste : INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE (IPSPL) Direction : Direction des soins infirmiers Statut : Temps complet - 35 heures/semaine Quart : Jour LIBELLÉ DU TITRE D EMPLOI Personne

Plus en détail

gale - Brochure d information -

gale - Brochure d information - gale La - Brochure d information - Qu est-ce que la gale? La gale est une infection de la peau causée par un parasite. Celui-ci creuse un petit tunnel (sillon) dans la partie superficielle de la peau et

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86 LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : ÉTABLISSEMENT DE LIENS ENTRE LES PERSONNES CHEZ QUI UN DIAGNOSTIC D INFECTION À VIH A ÉTÉ POSÉ ET LES SERVICES DE SOINS ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

Loi 41. GUIDE D EXERCICE Les activités réservées aux pharmaciens

Loi 41. GUIDE D EXERCICE Les activités réservées aux pharmaciens Loi 41 GUIDE D EXERCICE Les activités réservées aux pharmaciens AVIS Ce guide ne se substitue pas aux lois, aux règlements ou au jugement des professionnels de la santé. Il représente l état actuel du

Plus en détail

"Formation et évaluation de la compétence du pharmacien clinicien expérience suisse"

Formation et évaluation de la compétence du pharmacien clinicien expérience suisse "Formation et évaluation de la compétence du pharmacien clinicien expérience suisse" Journées Franco-Suisses de Pharmacie Hospitalière 23 avril 2015, Mâcon Dr Vera Jordan-von Gunten Pharmacien d hôpital,

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 2 avril 2014 DERMOVAL, gel flacon de 20 ml (CIP : 34009 326 130 4 5) DERMOVAL 0,05 POUR CENT, crème tube de 10 g (CIP : 34009 320 432 9 3) Laboratoire GLAXOSMITHKLINE

Plus en détail

Repérage de la perte d autonomie

Repérage de la perte d autonomie Repérage de la perte d autonomie France Morissette, MSc. Inf Directrice, Opérations soins 24 novembre 2014 LE GROUPE MAURICE PROFIL CORPORATIF, EN BREF Fondé en 1998 Un seul créneau : l habitation pour

Plus en détail

Ce n est pas le bon remède pour le réseau de santé public, les infirmières doivent prescrire

Ce n est pas le bon remède pour le réseau de santé public, les infirmières doivent prescrire Projet de loi n o 41 modifiant la Loi sur la pharmacie Ce n est pas le bon remède pour le réseau de santé public, les infirmières doivent prescrire Présenté à la Commission de la santé et des services

Plus en détail

Les médicaments génériques

Les médicaments génériques ASSURANCE COLLECTIVE Les médicaments génériques Leurs effets bénéfiques sur votre portefeuille Qu est-ce qu un médicament générique? Un médicament générique est l équivalent d une marque maison dans le

Plus en détail

GUIDE DE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL EN SOINS INFIRMIERS. pour les centres d hébergement. Décembre 2007 Direction des soins infirmiers

GUIDE DE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL EN SOINS INFIRMIERS. pour les centres d hébergement. Décembre 2007 Direction des soins infirmiers GUIDE DE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL EN SOINS INFIRMIERS pour les centres d hébergement Décembre 2007 Direction des soins infirmiers CE GUIDE A ÉTÉ PRODUIT PAR L ÉQUIPE DE LA DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS

Plus en détail

Insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque Insuffisance cardiaque Connaître son évolution pour mieux la vivre Guide d accompagnement destiné au patient et ses proches Table des matières L évolution habituelle de l insuffisance cardiaque 5 Quelles

Plus en détail

e-santé du transplanté rénal : la télémédecine au service du greffé

e-santé du transplanté rénal : la télémédecine au service du greffé e-santé du transplanté rénal : la télémédecine au service du greffé Professeur Michèle Kessler CHU de Nancy et réseau Néphrolor L une des applications de la télémédecine est la télésurveillance à domicile,

Plus en détail

LES ORDONNANCES FAITES PAR UN MÉDECIN. Guide d exercice. du Collège des médecins du Québec

LES ORDONNANCES FAITES PAR UN MÉDECIN. Guide d exercice. du Collège des médecins du Québec LES ORDONNANCES FAITES PAR UN MÉDECIN Guide d exercice du Collège des médecins du Québec MAI 2005 Table des matières Avant-propos 5 1. Introduction 6 2. L ordonnance et la prescription 7 2.1 Définitions

Plus en détail

Conseils pour réaliser un tableau de sortie

Conseils pour réaliser un tableau de sortie Conseils pour réaliser un tableau de sortie Ne pas oublier d adapter le langage au patient ou à l institution! Attention au langage trop scientifique ; mais rester cependant clair et précis ; faire passer

Plus en détail

La prise en charge de votre affection de longue durée. Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous?

La prise en charge de votre affection de longue durée. Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous? La prise en charge de votre affection de longue durée Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous? Sommaire Edito Votre prise en charge à 100 % Comment cela

Plus en détail

Doit-on craindre une dévalorisation de la formation technique en soins infirmiers pour l avenir?

Doit-on craindre une dévalorisation de la formation technique en soins infirmiers pour l avenir? CG 08-02-29 / 011 (FEC) Doit-on craindre une dévalorisation de la formation technique en soins infirmiers pour l avenir? Document de réflexion présenté au Conseil général de la Fédération des enseignantes

Plus en détail

Insulinothérapie et diabète de type 1

Insulinothérapie et diabète de type 1 Insulinothérapie et diabète de type 1 Introduction: la molécule d insuline L instauration de l insulinothérapie Dispositif d administration de l insuline Les propriétés de l insuline Insuline et schémas

Plus en détail

GUICHET D ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE

GUICHET D ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE GUICHET D ACCÈS À UN MÉDECIN DE FAMILLE Vous êtes à la recherche d un médecin de famille? Le CSSS-IUGS peut vous aider. Inscrivez-vous au guichet d accès à un médecin de famille en remplissant le formulaire

Plus en détail

INSPECTION PROFESSIONNELLE

INSPECTION PROFESSIONNELLE INSPECTION PROFESSIONNELLE INSTRUMENT DE VÉRIFICATION DE LA NORME DE DOCUMENTATION LE PLAN THÉRAPEUTIQUE INFIRMIER PRODUCTION Service des publications Sylvie Couture Chef de service Karine Méthot Adjointe

Plus en détail

Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée?

Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée? Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée? Hélène Le Brun, conseillère septembre 2007 D-11815 Centrale des syndicats du Québec

Plus en détail

Journée Allaitement. Formation et Clinique d allaitement. en pharmacie. en pharmacie

Journée Allaitement. Formation et Clinique d allaitement. en pharmacie. en pharmacie Journée Allaitement en pharmacie Formation et Clinique d allaitement en pharmacie Formation aux pharmaciens en allaitement accréditée par l Ordre des pharmaciens du Québec 1,5 UFC Durée : 1 h 30 Clinique

Plus en détail

Plan thérapeutique infirmier et stratégies pédagogiques

Plan thérapeutique infirmier et stratégies pédagogiques Plan thérapeutique infirmier et stratégies pédagogiques Jacinthe Savard, inf. M. Sc. Andrée-Anne Picard, inf. B. Sc. AEESICQ St-Jean-sur-Richelieu 2009 Plan de présentation Activités d apprentissage et

Plus en détail

Guide d usage du portail périscolaire de la Ville de Lorient

Guide d usage du portail périscolaire de la Ville de Lorient Guide d usage du portail périscolaire de la Ville de Lorient RESERVATION DES ACTIVITES PERSICOLAIRES PAR INTERNET Vous avez une difficulté à créer votre compte ou vous vous posez des questions sur la réservation

Plus en détail

Questionnaire Médical

Questionnaire Médical Nom et prénom(s) de l élève: Date de naissance: Questionnaire Médical Ce formulaire est à compléter, avant de commencer l année scolaire, pour les nouveaux élèves ainsi que pour les élèves poursuivant

Plus en détail

CAHIER DE PROGRAMME SOINS INFIRMIERS (180.A0)

CAHIER DE PROGRAMME SOINS INFIRMIERS (180.A0) CAHIER DE PROGRAMME SOINS INFIRMIERS (180.A0) DIPLÔME D ÉTUDES COLLÉGIALES (DEC) Pour obtenir un diplôme d études collégiales, vous devez avoir satisfait aux trois conditions suivantes : 1. Avoir réussi

Plus en détail

FORMULAIRE D INSCRIPTION

FORMULAIRE D INSCRIPTION Le programme des bourses du Pontiac a été instauré pour favoriser l accès aux études postsecondaires à temps complet par des étudiants originaires de la région du Pontiac en leur apportant une aide financière.

Plus en détail

DIRECTION DES SERVICES PROFESSIONNELS GESTION DES STUPÉFIANTS ET DES DROGUES CONTRÔLÉES EN PHARMACIE COMMUNAUTAIRE

DIRECTION DES SERVICES PROFESSIONNELS GESTION DES STUPÉFIANTS ET DES DROGUES CONTRÔLÉES EN PHARMACIE COMMUNAUTAIRE NUMÉRO 152 : JUIN 2005 DIRECTION DES SERVICES PROFESSIONNELS GESTION DES STUPÉFIANTS ET DES DROGUES CONTRÔLÉES EN PHARMACIE COMMUNAUTAIRE Depuis quelques années, le Bureau des substances contrôlés (BSC)

Plus en détail

FORMULAIRE D INSCRIPTION 2015

FORMULAIRE D INSCRIPTION 2015 Le programme des bourses du Pontiac a été instauré pour favoriser l accès aux études postsecondaires à temps complet par des étudiants originaires de la région du Pontiac en leur apportant une aide financière.

Plus en détail

CAP ESTHETIQUE COSMETIQUE PARFUMERIE. Secteur d activité : ENTREPRISES DE SOINS ESTHETIQUES

CAP ESTHETIQUE COSMETIQUE PARFUMERIE. Secteur d activité : ENTREPRISES DE SOINS ESTHETIQUES CAP ESTHETIQUE COSMETIQUE PARFUMERIE Secteur d activité : ENTREPRISES DE SOINS ESTHETIQUES LIVRET DE SUIVI DES PERIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL (PFMP) Etablissements privés hors contrat Année

Plus en détail

Énoncé de position sur les pénuries de médicaments d ordonnance au Canada

Énoncé de position sur les pénuries de médicaments d ordonnance au Canada POLITIQUE DE L AMC Énoncé de position sur les pénuries de médicaments d ordonnance au Canada Les pénuries de plus en plus graves de médicaments d ordonnance des dernières années et les ruptures de stocks

Plus en détail

Sommaire. Règlement UGSEL. Organisation administrative. Organisation Pédagogique pour les formations PSC 1. Hygiène et entretien du matériel.

Sommaire. Règlement UGSEL. Organisation administrative. Organisation Pédagogique pour les formations PSC 1. Hygiène et entretien du matériel. Sommaire Règlement UGSEL 3 Organisation administrative 4 Organisation Pédagogique pour les formations PSC 1 5 Hygiène et entretien du matériel 6 Contacts 7 La fiche individuelle de Validation PSC 1 8 Procès

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN POUR L ENTRETIEN D UNE INFRASTRUCTURE COMMUNE RÉSEAU DE RECHERCHE EN SANTÉ DE LA VISION DU FRQS Concours 2015-2016

DEMANDE DE SOUTIEN POUR L ENTRETIEN D UNE INFRASTRUCTURE COMMUNE RÉSEAU DE RECHERCHE EN SANTÉ DE LA VISION DU FRQS Concours 2015-2016 DEMANDE DE SOUTIEN POUR L ENTRETIEN D UNE INFRASTRUCTURE COMMUNE RÉSEAU DE RECHERCHE EN SANTÉ DE LA VISION DU FRQS Concours 2015-2016 Objectif Le but du programme des infrastructures communes est d offrir

Plus en détail

DOSSIER-TYPE DE DEMANDE D AUTORISATION DE CREATION D UN SITE INTERNET DE COMMERCE ELECTRONIQUE DE MEDICAMENTS HUMAINS

DOSSIER-TYPE DE DEMANDE D AUTORISATION DE CREATION D UN SITE INTERNET DE COMMERCE ELECTRONIQUE DE MEDICAMENTS HUMAINS DOSSIER-TYPE DE DEMANDE D AUTORISATION DE CREATION D UN SITE INTERNET DE COMMERCE ELECTRONIQUE DE MEDICAMENTS HUMAINS Références juridiques : Articles L.5125-33 à L.5125-41, article L.5122-6-1 et article

Plus en détail

Le bilan comparatif des médicaments (BCM): où en sommes-nous?

Le bilan comparatif des médicaments (BCM): où en sommes-nous? Promouvoir l utilisation sécuritaire des médicaments Le bilan comparatif des médicaments (BCM): où en sommes-nous? My-Lan Pham-Dang, MSc. Formatrice ISMP Canada 10 juin 2010 Hôpital Général Juif Institute

Plus en détail

Traumatisme crânien léger (TCL) et scolarité

Traumatisme crânien léger (TCL) et scolarité Document destiné aux enseignants, aux médecins et aux infirmières scolaires H.Touré pour l'équipe du CSI (Centre de Suivi et d Insertion pour enfant et adolescent après atteinte cérébrale acquise), M.Chevignard,

Plus en détail

Médicaments en vente libre : Considérations pour la pratique de la thérapie physique au Canada

Médicaments en vente libre : Considérations pour la pratique de la thérapie physique au Canada Médicaments en vente libre : Considérations pour la pratique de la thérapie physique au Canada Contexte L utilisation de médicaments par un professionnel de la santé n étant pas médecin évolue et dépend

Plus en détail

LE MALI L HÔPITAL GABRIEL TOURE L HÔPITAL DU POINT G INTRODUCTION 2 INTRODUCTION 1 DISPENSATION DES ARV DANS LES HÔPITAUX DU POINT G ET GABRIEL TOURE

LE MALI L HÔPITAL GABRIEL TOURE L HÔPITAL DU POINT G INTRODUCTION 2 INTRODUCTION 1 DISPENSATION DES ARV DANS LES HÔPITAUX DU POINT G ET GABRIEL TOURE DISPENSATION DES ARV DANS LES HÔPITAUX DU POINT G ET GABRIEL TOURE KALLE A.D A (1), BENGALY L (2)., KONE D ( 1), COULIBALY S.M (2). DIAKITE A.S. (2) DIAMOUTENE A (2) (1) Service de Pharmacie Hôpital Gabriel

Plus en détail

L opération de la cataracte. Des réponses à vos questions

L opération de la cataracte. Des réponses à vos questions L opération de la cataracte Des réponses à vos questions Qu est-ce que la cataracte? Quel objectif? Cette brochure vous donne toutes les informations utiles concernant l opération de la cataracte. Définition

Plus en détail

TDAH et adaptations scolaires - niveau primaire et secondaire-

TDAH et adaptations scolaires - niveau primaire et secondaire- Le trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) est un problème neurologique qui peut entraîner des difficultés à moduler les idées (inattention), les gestes (bougeotte physique),

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE Assurer le suivi des personnes recevant un Page 1 de 12 O.C. 6.5 Professionnels visés : Les infirmières qui possèdent la formation, les connaissances et les compétences nécessaires,

Plus en détail

Le PTI, cet incompris!

Le PTI, cet incompris! Le PTI, cet incompris! ou dix mythes à détruire pour simplifier le PTI Rencontre des partenaires de la formation 28 avril 2014 Joël Brodeur, infirmier-conseil Direction du développement et du soutien professionnel

Plus en détail

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Dénomination du médicament ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR LYSOPAÏNE MAUX DE GORGE AMBROXOL CITRON 20 mg SANS SUCRE, pastille édulcorée au sorbitol et au sucralose. Chlorhydrate d ambroxol

Plus en détail

Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux. Autorisation préalable

Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux. Autorisation préalable Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux La présente feuille de renseignements vise à fournir de l information sur le processus

Plus en détail

La prise en charge d un trouble bipolaire

La prise en charge d un trouble bipolaire GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge d un trouble bipolaire Vivre avec un trouble bipolaire Décembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour vous informer

Plus en détail

Formation sur la sécurisation du circuit du médicament

Formation sur la sécurisation du circuit du médicament Formation sur la sécurisation du circuit du médicament Virginie Roué, Ingénieur Qualité-Risques Réseau AQuaREL Santé Dr Brigitte Paulmier, Pharmacien coordonnateur de la gestion des risques CH Saumur CONTEXTE

Plus en détail

LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE LES OPTOMÉTRISTES : LEUR FORMATION, LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE

LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE LES OPTOMÉTRISTES : LEUR FORMATION, LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE ordre des optométristes du québec LES OPTOMÉTRISTES : LEUR FORMATION, LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE LES OPTOMÉTRISTES : LEUR FORMATION, LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE VOIR QUI AU

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES I - RÈGLES GÉNÉRALES Article 1 - Le restaurant scolaire n a pas un caractère obligatoire, il a pour objet d assurer, dans les meilleures conditions

Plus en détail

Sélection et Évaluation Quantitative des Médicaments pour la Prise en Charge du VIH/SIDA. Sophie Logez, OMS/PSM Addis Abeba, Ethiopie, Février 2005

Sélection et Évaluation Quantitative des Médicaments pour la Prise en Charge du VIH/SIDA. Sophie Logez, OMS/PSM Addis Abeba, Ethiopie, Février 2005 Sélection et Évaluation Quantitative des Médicaments pour la Prise en Charge du VIH/SIDA Sophie Logez, OMS/PSM Addis Abeba, Ethiopie, Février 2005 Sélection et Évaluation Quantitative Références Sélection

Plus en détail

JASP 2010 Québec 24 novembre 2010

JASP 2010 Québec 24 novembre 2010 Direction de santé publique L'éthique pour guider la réflexion et influencer l'élaboration des politiques publiques favorables à la santé: le cas des logements insalubres à Montréal JASP 2010 Québec 24

Plus en détail

Journée d étude des leaders en soins infirmiers

Journée d étude des leaders en soins infirmiers Journée d étude des leaders en soins infirmiers Région : Abitibi-Témiscamingue Date : 10 mai 2012 Rouyn-Noranda Geneviève Ménard, M. Sc. inf., M. Sc. (Adm. de la santé) Directrice-conseil Direction, Affaires

Plus en détail

MÉMOIRE RELATIF À L ÉVALUATION DU RÉGIME GÉNÉRAL D ASSURANCE MÉDICAMENTS PRÉSENTÉ PAR LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS SPÉCIALISTES DU QUÉBEC

MÉMOIRE RELATIF À L ÉVALUATION DU RÉGIME GÉNÉRAL D ASSURANCE MÉDICAMENTS PRÉSENTÉ PAR LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS SPÉCIALISTES DU QUÉBEC MÉMOIRE RELATIF À L ÉVALUATION DU RÉGIME GÉNÉRAL D ASSURANCE MÉDICAMENTS PRÉSENTÉ PAR LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS SPÉCIALISTES DU QUÉBEC Québec, le 21 février 2000 2. PRÉAMBULE La Fédération des médecins

Plus en détail

L évolution des rôles en soins infirmiers. Un changement à s approprier

L évolution des rôles en soins infirmiers. Un changement à s approprier L évolution des rôles en soins infirmiers Un changement à s approprier Les formateurs Louise Leduc Coordonnatrice du développement clinique de la pratique en soins infirmiers, DPSSS-DSI Stéphane Gagnon

Plus en détail

Etude des possibilités de passerelles entre les CQP des Entreprises de l industrie pharmaceutique et les CQP des industries chimiques

Etude des possibilités de passerelles entre les CQP des Entreprises de l industrie pharmaceutique et les CQP des industries chimiques Etude des possibilités de passerelles entre les CQP des Entreprises de l industrie et les CQP des industries chimiques @ COPYRIGHT LEEM - Page 1 sur 51 Sommaire 1 - Finalités des passerelles... 3 2 - Principes

Plus en détail

L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines

L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines Hôpital de jour (HDJ) Permet des soins ou examens nécessitant plateau

Plus en détail

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Les pages qui suivent constituent les Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière. Elles représentent l expression consensuelle de ce que

Plus en détail

2. Accords généraux concernant la prescription

2. Accords généraux concernant la prescription 2. Accords généraux concernant la prescription INTRODUCTIon La prescription doit permettre au pharmacien de délivrer de manière adéquate le bon médicament. La prescription doit satisfaire à un certain

Plus en détail

Pour le parent à la recherche de son enfant enlevé par l autre parent

Pour le parent à la recherche de son enfant enlevé par l autre parent enfant enlevé par l autre parent En cas d urgence, COMPOSEZ LE 911. Premières étapes à faire immédiatement Cette liste de contrôle vous aidera à rassembler toute l information utile aux corps policiers.

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE BOURSE Bourse de besoin : Régie générale des services à l enfant et à la famille

FORMULAIRE DE DEMANDE DE BOURSE Bourse de besoin : Régie générale des services à l enfant et à la famille FORMULAIRE DE DEMANDE DE BOURSE Bourse de besoin : Régie générale des services à l enfant et à la famille L Université de Saint-Boniface décerne annuellement aux étudiantes et aux étudiants des bourses

Plus en détail

NOTICE : INFORMATIONS DESTINÉES A L UTILISATEUR. Firazyr 30 mg solution injectable en seringue pré-remplie Icatibant

NOTICE : INFORMATIONS DESTINÉES A L UTILISATEUR. Firazyr 30 mg solution injectable en seringue pré-remplie Icatibant B. NOTICE 1 NOTICE : INFORMATIONS DESTINÉES A L UTILISATEUR Firazyr 30 mg solution injectable en seringue pré-remplie Icatibant Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant d utiliser

Plus en détail

FRAIS ILLÉGAUX ET ABUSIFS

FRAIS ILLÉGAUX ET ABUSIFS FRAIS ILLÉGAUX ET ABUSIFS Petit guide à l intention des intervenant-e-s de la Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles Table des matières 1. Introduction de l enjeu 2. Quel est l objectif de la démarche?

Plus en détail

Local de retrait PASS

Local de retrait PASS Local de retrait PASS PRINCIPE : (Programme Alternatif à la Suspension Scolaire PASS) Suite à un retrait de classe, l élève est avisé qu à sa réintégration au cours, il doit reprendre, pendant son temps

Plus en détail

La politique pharmaceutique à l hôpital (PPH) : élémentaire pour la dispense globale de soins

La politique pharmaceutique à l hôpital (PPH) : élémentaire pour la dispense globale de soins La politique pharmaceutique à l hôpital (PPH) : élémentaire pour la dispense globale de soins Eléments pour une note de politique Introduction Les médicaments prennent une place de plus en plus importante

Plus en détail

Utilisation du DSQ. 2. Principales fonctions associées au DSQ

Utilisation du DSQ. 2. Principales fonctions associées au DSQ Utilisation du DSQ 1. Général Dans la phase initiale de déploiement, seuls les centres médicaux faisant partie du projet pilote auront accès au module SQIM. Les professionnels se verront attribuer une

Plus en détail

DEMANDE DE BOURSE Note : Ce formulaire ne peut pas être utilisé pour une demande de stage ou de voyage d étude.

DEMANDE DE BOURSE Note : Ce formulaire ne peut pas être utilisé pour une demande de stage ou de voyage d étude. AGENCE INTERNATIONALE DE L ÉNERGIE ATOMIQUE (AIEA) WAGRAMER STRASSE 5, P.O. Box 100, A-1400 VIENNA (AUSTRIA) TELEPHONE (+43 1) 2600, FACSIMILE: (+43 1) 26007 E-MAIL: Official.Mail@iaea.org, TC WEB SITE:

Plus en détail

GUIDE GUIDE D APPLICATION

GUIDE GUIDE D APPLICATION GUIDE GUIDE D APPLICATION de la nouvelle Loi sur les infirmières et les infirmiers et de la Loi modifiant le Code des professions et d autres dispositions législatives dans le domaine de la santé avril

Plus en détail

Protéger. son animal. la gamme FRONTLINE. grâce à la gamme. Contre les puces et les tiques. Efficace plusieurs semaines (1) Résistant à la pluie,

Protéger. son animal. la gamme FRONTLINE. grâce à la gamme. Contre les puces et les tiques. Efficace plusieurs semaines (1) Résistant à la pluie, la gamme Frontline Contre les puces et les tiques Efficace plusieurs semaines (1) Résistant à la pluie, aux bains et aux shampooings (2) Protéger son animal grâce à la gamme FRONTLINE La gamme FRONTLINE

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE BOURSE

FORMULAIRE DE DEMANDE DE BOURSE FORMULAIRE DE DEMANDE DE BOURSE Bourse de besoin : De l USB, de l AEUSB, de l APPUSB et de l APETP Cécile Bellec pour étudiants au baccalauréat en éducation Toronto-Dominion pour étudiants en sciences

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

La prise en charge. de votre affection de longue durée

La prise en charge. de votre affection de longue durée La prise en charge de votre affection de longue durée Comment fonctionne la prise en charge à 100 %? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous remboursé? Votre médecin

Plus en détail

Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve

Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve Item 169 : Évaluation thérapeutique et niveau de preuve COFER, Collège Français des Enseignants en Rhumatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Différentes

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR. DAKTOZIN 2,5 mg/150 mg pommade Nitrate de miconazole et oxyde de zinc

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR. DAKTOZIN 2,5 mg/150 mg pommade Nitrate de miconazole et oxyde de zinc NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR DAKTOZIN 2,5 mg/150 mg pommade Nitrate de miconazole et oxyde de zinc Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des

Plus en détail

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant Vivre avec un trouble dépressif Septembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin

Plus en détail

Traitements topiques. Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames. Soulagent les démangeaisons.

Traitements topiques. Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames. Soulagent les démangeaisons. SANS ORDONNANCE Solutions pour le bain et la douche : Huiles Farine d avoine Sels d Epsom Sels de al Mer Morte Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames.

Plus en détail

La migraine : une maladie qui se traite

La migraine : une maladie qui se traite La migraine : une maladie qui se traite L évolution natuelle de la migraine Maladie fluctuante+++ Modification des symptômes avec l âge ++ : Moins de crises sévères Caractère pulsatile moins fréquent Plus

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE LA LIRONDE. Saint-Clément-de-Rivière 34980 Saint-Gély-du-Fesc

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE LA LIRONDE. Saint-Clément-de-Rivière 34980 Saint-Gély-du-Fesc COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE LA LIRONDE Saint-Clément-de-Rivière 34980 Saint-Gély-du-Fesc Avril 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES

APPEL A CANDIDATURES APPEL A CANDIDATURES L objet Le présent appel à candidatures a pour objet le développement de formations à destination des salariés des professions libérales de santé, dans les domaines suivants : Accueil,

Plus en détail

Niveau d'avancement et d'atteinte des cibles d'impact des projets, par objectif stratégique Planification stratégique 2012-2017

Niveau d'avancement et d'atteinte des cibles d'impact des projets, par objectif stratégique Planification stratégique 2012-2017 et d'atteinte des cibles d'impact des 1. Formaliser l'offre de services pour l'ensemble des programmes-services et des programmes de soutien. Définir et promouvoir l'offre de services en Dépendances (2013-12-

Plus en détail

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES INFIRMIÈRES DE L UQAC LE 6 MAI 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Quel type de formation une IPSPL doit-elle suivre?

Plus en détail

Compliance (syn. Adhérence - Observance) IFMT-MS-Sémin.Médict.Nov.05 1

Compliance (syn. Adhérence - Observance) IFMT-MS-Sémin.Médict.Nov.05 1 Compliance (syn. Adhérence - Observance) IFMT-MS-Sémin.Médict.Nov.05 1 Qu est ce que la compliance? Une maladie a été diagnostiquée Le diagnostic est correct Le traitement a été bien indiqué, bien choisi,

Plus en détail

CENTRE DE LA FAMILLE VALCARTIER CHECK LIST. Pour mieux vous préparer lors d une ABSENCE PROLONGÉE. La famille, la force conjointe

CENTRE DE LA FAMILLE VALCARTIER CHECK LIST. Pour mieux vous préparer lors d une ABSENCE PROLONGÉE. La famille, la force conjointe CENTRE DE LA FAMILLE VALCARTIER CHECK LIST Pour mieux vous préparer lors d une ABSENCE PROLONGÉE La famille, la force conjointe ASSURANCES Adresse pour les réclamations Soins de santé et médicaments Sun

Plus en détail

Estelle Marcault. 20/01/2012 URC Paris Nord 1

Estelle Marcault. 20/01/2012 URC Paris Nord 1 Estelle Marcault 20/01/2012 URC Paris Nord 1 Définition du Monitoring Surveillance de l avancement d un essai clinique Garantie que la conduite de l essai, les enregistrements et les rapports sont réalisés

Plus en détail

Ectoparasitoses : Poux (pédiculoses), puces, punaises et tiques Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL)

Ectoparasitoses : Poux (pédiculoses), puces, punaises et tiques Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL) Ectoparasitoses : Poux (pédiculoses), puces, punaises et tiques Association Française des Enseignants de Parasitologie et Mycologie (ANOFEL) 2014 1 Table des matières 1. Poux et pédiculoses... 3 1.1. Agents

Plus en détail

Le guide du bon usage des médicaments

Le guide du bon usage des médicaments Le guide du bon usage des médicaments Les médicaments sont là pour vous aider mais......ils ont parfois du mal à vivre ensemble. Votre médecin et votre pharmacien peuvent adapter votre traitement pour

Plus en détail

GUIDE DU MAÎTRE DE STAGE

GUIDE DU MAÎTRE DE STAGE GUIDE DU MAÎTRE DE STAGE Stages Premier cycle I-II-III 2011-2014 Présent pour vous Direction de l admission et du perfectionnement Série Guides de stages GUIDE DU MAÎTRE DE STAGE Stages Premier cycle I-II-III

Plus en détail

Quoi de neuf dans la prise en charge du psoriasis?

Quoi de neuf dans la prise en charge du psoriasis? Quoi de neuf dans la prise en charge du psoriasis? Nathalie QUILES TSIMARATOS Service de Dermatologie Hôpital Saint Joseph Marseille Ce que nous savons Le psoriasis Affection dermatologique très fréquente,

Plus en détail

REFLEXIONS POUR LE DEVELOPPEMENT D UNE PRATIQUE DE CONCERTATION PROFESSIONNELLE ENTRE MEDECINS ET PHARMACIENS DANS L INTERET DES MALADES

REFLEXIONS POUR LE DEVELOPPEMENT D UNE PRATIQUE DE CONCERTATION PROFESSIONNELLE ENTRE MEDECINS ET PHARMACIENS DANS L INTERET DES MALADES REFLEXIONS POUR LE DEVELOPPEMENT D UNE PRATIQUE DE CONCERTATION PROFESSIONNELLE ENTRE MEDECINS ET PHARMACIENS DANS L INTERET DES MALADES Le médecin et le pharmacien bien que fréquentant souvent des facultés

Plus en détail

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite Guide à l intention des familles AU COEUR du trouble de personnalité limite À propos du trouble de personnalité limite Ce document a été élaboré en 2001 par madame France Boucher, infirmière bachelière,

Plus en détail

Procédure adaptée (Article 28 du Code des marchés publics)

Procédure adaptée (Article 28 du Code des marchés publics) Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Relatif au projet de : Déploiement du logiciel DMU Net au sein du service des urgences et mise en place d un EAI (Enterprise Application Integration)

Plus en détail

STAGE DE RUGBY- DOSSIER D INSCRIPTION JUILLET 2015

STAGE DE RUGBY- DOSSIER D INSCRIPTION JUILLET 2015 1/10 STAGE DE RUGBY- DOSSIER D INSCRIPTION JUILLET 2015 LE STAGIAIRE Nom :... Prénom :... Date de naissance :. /. /. Tel portable :... E-mail :... Adresse :... LE STAGE DE RUGBY (1) Dates de stage pour

Plus en détail