ALTIOS International : partenaire des régions Champagne Ardenne et Aquitaine.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ALTIOS International : partenaire des régions Champagne Ardenne et Aquitaine."

Transcription

1 NEWSLETTER N 39 MARS 2015 ALTIOS International LETTRE D INFORMATION SUR LES GRANDS MARCHÉS MONDIAUX N 39 MARS 2015 Etats-Unis Ɩ Mexique Ɩ Brésil Ɩ France Ɩ Allemagne Ɩ Pologne Ɩ Rep. Tchèque Ɩ Russie Ɩ Inde Ɩ Chine Ɩ Hong Kong Ɩ Singapour Ɩ ASEAN Ɩ Australie A LA UNE ALTIOS International : partenaire des régions Champagne Ardenne et Aquitaine. Fin 2014, ALTIOS International a remporté 2 appels d offres, le premier pour la Région Champagne Ardenne en Amérique du Nord et en Asie, l autre pour la Région Aquitaine au Brésil. P.2 A DECOUVRIR L Australie : pays de ressources Le 12 janvier dernier, ALTIOS International fut représenté par Germain Araud, directeur d ALTIOS India, lors de la visite en Inde d une délégation de plus de 450 entreprises australiennes, à l occasion de l Australia Business Week. P.2 ETUDES DE CAS Le Mont St Michel envahit les Etats-Unis La Mère Poulard est une biscuiterie de renom dont l histoire est intimement liée à celle du Mont-Saint-Michel. P.3 SFA chez ALTIOS do Brasil Créé en 1958, SFA, inventeur du sanibroyeur pour WC, est un Groupe industriel français spécialisé dans la conception et la commercialisation d équipements sanitaires et de matériel de traitement de l eau. P.3 FOCUS SECTORIELS P.3-4 Rencontrez nos Directeurs de filiales Mexique : le défi vert Singapour : Etats-Unis : les TICs Le vin FAIRE DES AFFAIRES P.5 Russie, c est le moment d investir! Vous avez un projet d'implantation, profitez de la venue de nos Directeurs de filiales pour échanger sur vos projets : Allemagne : du 13 au 17 avril Singapour : du 20 au 24 avril USA : du 20 au 24 avril et du 15 au 19 juin Chine : du 20 au 24 avril et du 15 au 19 juin Mexique : du 25 au 29 mai Europe de l Est : du 18 au 22 mai Australie : du 1 au 5 juin Russie : du 8 au 12 juin Brésil : du 22 au 26 juin Inde : du 22 au 26 juin TEMOIGNAGE La société SIAC P.5 Evénements Forum International - Lille - 23 avril Forum du Commerce extérieur - Zurich - 23 avril Symposium CCEF - Miami - 7 et 8 mai Salon Classe Export - Montréal - 13 et 14 mai Prendre rendez-vous T

2 ALTIOS International : partenaire des régions A LA UNE Champagne Ardenne et Aquitaine Fin 2014, ALTIOS International a remporté 2 appels d offres, le premier pour la Région Champagne Ardenne en Amérique du Nord et en Asie, l autre pour la Région Aquitaine au Brésil Région Champagne Ardenne. Il y 6 ans, ALTIOS a été retenu comme relais de la région Champagne Ardenne dans l accompagnement des PME régionales aux USA et au Canada, dispositif élargi à la Chine trois ans plus tard. ALTIOS vient de remporter pour la troisième fois cet appel d offres, avec en prime de nouveaux marchés : le Mexique, la Corée du Sud et le Japon. Ce partenariat permet aux entreprises de la région de bénéficier d une prise en charge financière directe de la région à hauteur de 80% pour les phases d études amont, et de 50% pour les phases de prospection, de suivi commercial, d hébergement et domiciliation. Pour plus d informations, contacter directement Quentin DURIEZ : Région Aquitaine. A la demande des PME et ETI de la région Aquitaine et tel que prévu dans le Plan Régional d Internationalisation des Entreprises (PRIE), les élus ont fait appel à des prestataires expérimentés pour ouvrir des INCUBATEURS dans quatre pays prioritaires : Allemagne, Etats-Unis, Chine et Brésil. Le but de la Région Aquitaine est de pouvoir offrir l aide à l export nécessaire aux entreprises de la Région désireuses de conquérir de nouveaux marchés. Qualifiés «d accélérateurs» par Alain Rousset, Président de Région, ces centres d affaires permettront d accueillir, de conseiller et d accompagner les sociétés sur ces pays cibles mais surtout d offrir aux dirigeants, un tremplin «booster» pour leur développement international. Filiale créée en 2005 à Sao Paulo, ALTIOS Brésil est composée de 5 collaborateurs et héberge déjà une quinzaine de sociétés françaises. ALTIOS International a été mandaté par la Région Aquitaine pour héberger les sociétés originaires de la région au cœur de son bureau brésilien, les assister et les accompagner dans leurs projets d implantation. Grâce à l intégration dans son périmètre d activité d un cabinet de gestion comptable brésilien, ALTIOS Brésil proposera aussi ses services de gestion comptable et administrative de filiales locales. Pour plus d informations, contacter directement Margot FAGET : A DÉCOUVRIR L Australie : Pays de ressources Le 12 janvier dernier, ALTIOS International fut représenté par Germain Araud, directeur d ALTIOS India, lors de la visite en Inde d une délégation de plus de 450 entreprises australiennes, à l occasion de l Australia Business Week. Organisée par Austrade et conduite par Andrew Robb, Ministre du Commerce et de l'investissement, cette délégation avait pour thématique «Opportunities in Modern Retail and HORECA». 12e puissance économique mondiale avec une croissance annuelle estimée à 2,8% en 2014, l Australie prospère avec un PNB par habitant qui figure parmi les plus élevés du monde. C est le seul pays de l'ocde à ne pas avoir connu de récession durant la crise financière. Doté d un environnement politique stable, d un cadre juridique transparent et libéral et de finances publiques saines, le commerce extérieur australien a bénéficié en d une part de 22% du PIB. Les bassins les plus porteurs en termes d emploi sont Sydney, Melbourne, Brisbane et Perth. Début 2014, le taux de chômage est de 6%. La forte croissance de l économie et la volonté des autorités de renforcer les échanges commerciaux avec l Asie et le reste du monde font de cette monarchie parlementaire l un des marchés les plus attractifs et rentables pour les investissements étrangers. Territoire d importation par excellence, les principaux partenaires commerciaux du pays sont l'asie, les États-Unis et l'union Européenne. En 2013, ont eu lieu des négociations avec la Chine afin d établir un partenariat de libre-échange. Acteur essentiel du commerce, l Asie reçoit en plus grande partie les exportations du pays. Effectif en janvier 2015, le Japan Free Trade Agreement, récemment signé, assure à l Australie, le maintien de son économie. Son dynamisme, adossé à un système financier encadré et solide et à un plan de relance ciblé, lui a permis de résister à la crise financière. Durant l année 2013, le pays a reçu de nombreux investissements directs étrangers s élevant à 630 milliards AUD. 11e plus gros investisseur en Australie, la France a investi la même année, 18.2 milliards de dollars. On compte environ 500 filiales d entreprises françaises implantées, qui emploient plus de personnes. En 2009, plus de entreprises françaises avaient pénétré le marché australien, dont 60 % de PME indépendantes représentant 8 % de la valeur des exportations. Principaux secteurs d échanges favorables : produits pharmaceutiques (18,6%), produits d équipements (7,5%) produits cosmétiques (6,7%), charbon (43%), graines et produits oléagineux (14%), aéronautique (9%). Pour les entreprises françaises dont l activité est saisonnière, la situation de l Australie dans l hémisphère Sud offre l occasion d optimiser production et commercialisation de nombreux produits et équipements en profitant de l inversion des saisons. Et si, avec tant d atouts, l Australie était bel et bien un eldorado pour les entreprises françaises? 2

3 ÉTUDES DE CAS Le Mont Saint Michel envahit les Etats-Unis La Mère Poulard est une biscuiterie de renom dont l histoire est intimement liée à celle du Mont-Saint-Michel. L entreprise fabrique et commercialise des biscuits, notamment galettes, sablés, cookies et palets, dans le respect de recettes traditionnelles et d un savoir-faire centenaire. La Biscuiterie La Mère Poulard est fortement présente à l international à travers des partenaires spécialisés, notamment auprès de la GMS. Dans le cadre de son expansion à l international, la Biscuiterie La Mère Poulard a souhaité étudier les possibilités d implantation sur les différents marchés mondiaux. L équipe d experts du Pôle Conseil Stratégie & Développement d ALTIOS International a donc mis en place une première démarche d accompagnement stratégique visant à valider et prioriser les marchés cibles de la Biscuiterie La Mère Poulard à l export. A l issue d une analyse complète, un marché cible ressort comme étant à fort potentiel, celui des Etats-Unis. SFA chez ALTIOS do Brasil Suite à une prospection terrain réalisée par ALTIOS New York, la Biscuiterie La Mère Poulard a pu s appuyer sur les services d ALTIOS International, pour s associer avec un partenaire bien établi sur le marché américain afin d assurer la distribution de ses produits. Pour cela, ALTIOS International a pu aider à la préparation de la future prospection commerciale de la Biscuiterie La Mère Poulard, grâce à sa connaissance du marché dont certains éléments sont incontournables (clientèle, offre, concurrence, marge d intermédiation, politique tarifaire, réseaux de distribution cibles, incidences coûts de transport ) L objectif étant de conseiller l entreprise sur les potentiels d affaires et les canaux de distributions favorables à choisir, ainsi que sur les facteurs clés permettant de fonder une politique commerciale adaptée en réponse aux attentes du marché américain. Grâce à cette première phase de développement réussie, la biscuiterie peut désormais s atteler à consolider son développement sur d autres pays. Créé en 1958, SFA, inventeur du sanibroyeur pour WC, est un Groupe industriel français spécialisé dans la conception et la commercialisation d équipements sanitaires et de matériel de traitement de l eau. SFA est une entreprise tournée depuis toujours vers l international, avec 24 filiales, mais n était pas présente sur le marché Sud Américain. Le Brésil, est un pays incontournable pour le développement à l international de SFA. Après avoir réalisé une étude et participé au salon FEICON à São Paulo, SFA a validé le potentiel du marché pour ses produits en Ensuite, SFA a recruté un commercial brésilien pour accélérer son développement et a constitué une filiale. SFA a alors fait appel aux services d ALTIOS pour la domiciliation de sa FOCUS SECTEURS Mexique, le défi vert Le Mexique mise désormais sur la croissance verte et le développement durable. Les opportunités d investissements ne manquent pas dans le domaine de l environnement. Au niveau par exemple des énergies renouvelables. Quinzième puissance économique mondiale, le Mexique n est classé qu au 84e rang en termes de protection de l environnement et de développement durable. Et pour cause : au cours des années 2000, période de croissance économique moyenne, la dégradation de son milieu et l épuisement des ressources naturelles a pesé sur les indicateurs économiques. Rien que pour l année 2010, cette mauvaise gestion de l environnement a coûté 7% de son PIB au Mexique! Progressivement, le gouvernement mexicain a engagé un train de réformes sur fond d agenda vert. En 2011, il a instauré le concept de dommage environnemental. En 2013, une grande étape a été franchie avec la promulgation de la Loi fédérale de Responsabilité Environnementale (LFRA pour Ley Federal de filiale brésilienne, le portage salarial du commercial et la location des bureaux. «Grâce aux services et aux conseils d Altios, SFA a été rapidement opérationnel ; la proximité avec le directeur de la filiale, qui a une grande connaissance du pays et qui partage son expérience, nous a permis de mettre en place plus rapidement notre structure. Nous avons pu également profiter du réseau d Altios. On ne se sent pas seul dans cette ouverture. En plus, la praticité du bureau, facilement accessible, de bon standing, nous a permis de nous installer plus rapidement.» explique Xavier Desrousseaux, directeur de la filiale. Xavier Desrousseaux conseille aux entreprises qui s implantent au Brésil de constituer rapidement un réseau d experts, afin de gagner du temps en s adressant aux bons interlocuteurs. Responsalibidad Ambiental), relative à la gestion des déchets, des forêts, des espaces humides et à la protection de la faune. En 2014, un impôt vert a également été créé. L énergie solaire à de l avenir Des programmes publics ont aussi été mis en place pour impulser une dynamique en faveur d un meilleur traitement de l environnement. A l heure actuelle, ce secteur ne représente que 0,6,% du PIB contre 2,5% en moyenne, dans la plupart des pays européens. Les opportunités d investissements ne manquent donc pas comme l ont rappelé l an dernier, les intervenants au premier Forum international de l environnement tenu au Mexique. Les besoins en investissements étrangers y ont été clairement promus. Le Mexique apparaît plus que jamais en quête d innovations «vertes» et vertueuses sur le plan de son économie. Un exemple : idéalement situé face à la fameuse Sun Belt, il figure parmi les pays au plus fort potentiel de génération d énergie solaire au monde. 3

4 FOCUS SECTEURS Les TIC S à Singapour Singapour - Crédit photo :Mac Qin Avec près d 1 million de consommateurs (97% des foyers sont abonnés au haut débit) Singapour a pour volonté d attirer les entreprises les plus performantes en matière de télécommunications. S agissant en effet du secteur principal de son économie, Singapour investit massivement dans les Technologies de l Information et de la Communication (TICs) afin d accroître la compétitivité. Dès 2006, la cité-etat lance le plan IN2015 «Intelligence Nation 2015» qui a pour objectif de définir une stratégie dans le secteur des TICs du pays avec en prime, la création de emplois. Ce plan gouvernemental doit faire de Singapour le centre mondial des TICs et de l attractivité des meilleures entreprises. Inévitable «smart city», Singapour vise en priorité le développement des communications, la collecte des données, la mutualisation des informations entre les infrastructures afin d améliorer l environnement urbain. Ainsi, l Etat a injecté plus de 690 millions d euros dans cet immense projet, faisant de Singapour le «IT hub» accueillant les plus grandes entreprises du monde qui souhaitent rayonner sur l ASEAN. Parmi ces grands noms, on peut citer IBM, Microsoft, Amazon, Sony ou encore Apple. 80 des 100 plus grandes entreprises du monde sont installées à Singapour, qui compte également plus de PME. Même si le milieu reste dominé par les multinationales américaines, la France n est pas en reste. L hexagone est l un des principaux pays les mieux représentés sur le territoire singapourien. Les ingénieurs français, qui excellent dans l innovation et la R&D, ont leur mot à dire notamment dans la conception de logiciels financiers, d applications mobiles ou encore dans l informatique. Heureusement, Singapour n est pas exclusivement ouverte aux géants du secteur. Le gouvernement souhaite faire venir de nombreuses PME au potentiel innovant. The Infocomm Development Autority (IDA), participe à la réglementation et à la promotion du marché en soutenant financièrement les entreprises locales et internationales dans le domaine, afin de toujours enrichir l offre. Ainsi les opportunités de développement sont nombreuses, entre autres dans les services de géolocalisation, les médias numériques interactifs ou encore le paiement mobile. Singapour ambitionne également d être le plus gros hub médical mondial, ce qui permet aux sociétés des TICs liées à la santé de saisir leur chance en répondant aux nombreux appels d offres publics (près de 400 appels à projets en 2009). L explosion du «cloud computing» dans l écosystème asiatique offre aux ingénieurs experts en gestion et logistique du stockage de données sur internet, de belles opportunités d entrepreneuriat. Autour de tout cela, se pose la question de la Cyber sécurité : de quoi ouvrir le débat sur les grands enjeux que représentent la protection et la sécurisation des données virtuelles. >> A noter dans votre Agenda : salon Interpol world : du 14 au 16 avril 2015 Singapour. Venez rencontrer les 450 acheteurs et 250 exposants venus de tous les horizons du monde. Les Etats-Unis tirent le marché mondial du vin Napa Valley en Californie - Credits photo / Brocken Inglory /wikimedia Les Etats-Unis sont le seuls pays parmi les plus grands consommateurs de vins à constater une augmentation de leur consommation, ces dernières années. Et le contexte apparaît favorable tant la marge de progression par habitant est élevée, comparée à un pays comme la France. A l échelle mondiale, la consommation de vin affiche une belle santé. En 2014, l équivalent de 31,7 milliards de bouteilles a été consommé, soit une augmentation de 2,7% par rapport à Et si l on en croit l étude de conjoncture Vinexpo/IWSR (International Wine and Spirits Research), les perspectives sont plutôt réjouissantes pour le secteur. D ici 2018, la consommation devrait encore gagner 3,4%.Dans ce contexte, les Etats-Unis s affirment plus que jamais comme le moteur de cette croissance. Et pour cause, ces dernières années, c est le seul marché du top 10 des pays consommateurs de vins à avoir vu sa consommation augmenter. Entre 2009 et 2013, celle de vins tranquilles et d effervescents a même bondi de 23,3%. Seulement 12 litres par Américain et par an Globalement, l équivalent de 4 milliards de bouteilles a été consommé aux Etats-Unis, l an passé. Ce qui représente environ 12% de la consommation mondiale et surtout - seulement litres par habitant et par an. Si l on compare à la consommation française (45 litres par personne et par an), il semble donc exister une marge de progression très enthousiasmante outre- Atlantique. Par ailleurs, au cours des cinq prochaines années, c est également grâce au marché américain que les ventes de Cognac et d Armagnac devraient rester positives (3,1%). Ce territoire demeure d ailleurs le premier marché d exportation en volume pour le Cognac. Pour autant, réussir sur le marché américain du vin pour une entreprise étrangère représente un challenge ardu. A titre d exemple, la réglementation américaine 3-tiers system (datant de la prohibition) oblige un exportateur à passer successivement par 3 opérateurs importateur + distributeur + revendeur. Ce système sous-entend la recherche des bons distributeurs par Etats pour remonter vers l importateur adéquat. Autant d intermédiaires impactant directement le prix final du produit et les besoins en animation marketing commerciale. Comme toute démarche de développement export sur ce marché, la vérification de la faisabilité du projet, l américanisation de l offre, la capacité d investissement sur le long terme, la patience et l implication directe des dirigeants sur ce projet sont des critères clés pour réussir sur ce marché continent.

5 FAIRE DES AFFAIRES Russie, c est le moment d investir! Fin janvier 2015, les autorités russes ont présenté leur plan anti-crise pour faire face à la chute des cours du pétrole et aux sanctions occidentales liées à la crise en Ukraine. Malgré tout, le contexte économique peut s avérer favorable à l investissement étranger. Mais si! En décembre dernier, pour enrayer la chute du rouble, la Banque centrale de Russie a brutalement augmenté son taux directeur de 10,5% à 17%. Fin janvier 2015, coup de théâtre : elle l a abaissé à 15%, dans le but de récession. Il n en reste pas moins que ce taux élevé rend le crédit peu accessible à la plupart des emprunteurs, ménages comme entreprises russes. Quant aux produits étrangers, avec la dépréciation du rouble (-50% par rapport à début 2014), ils sont devenus très chers. En 2014, la croissance a été de 0,6% en Russie. Pour 2015, les économistes tablent sur une forte récession (jusqu à -5%). L un des objectifs du plan anti-crise reste toutefois de soutenir la consommation. Et même si les IDE ont baissé de 60% au cours des 9 premiers mois de 2014, de nombreuses entreprises étrangères poursuivent leurs investissements en Russie La haute technologie : un secteur porteur «Nous pensons que la situation économique actuelle est en effet plutôt favorable pour les investisseurs étrangers», explique l équipe de la filiale ALTIOS à Moscou. «En ce moment, les démarches (administratives, commerciales etc.) sont 50 % moins chères pour les investisseurs, par rapport à début En outre, dans environ six mois les prix vont augmenter pour compenser la chute de la monnaie nationale, et les investissements seront automatiquement plus couteux». Les secteurs de l agro-alimentaire (soumis à l embargo) et ceux des biens de consommation courante restent toutefois très difficiles d accès aux entreprises étrangères. En revanche, la demande pour les produits issus des hautes technologies, de l informatique et des télécommunications, et des pièces/équipements pour les industries lourdes, demeure élevée. Sans compter que les autorités russes en sont persuadées : la situation devrait s améliorer à l orée A ce moment-là, les entreprises déjà présentes auront assurément un coup d avance sur les autres TÉMOIGNAGE L agro-industrie au Mexique Le groupe SIAC est spécialisé en génie électrique, et dans les solutions complètes en automatisme et process pour les marchés agro-industriels. La société a également développé des produits techniques innovants pour l élevage notamment dans le domaine de l éclairage. Rencontre avec Ludovic Assumel-Lurdin, Président Directeur Général. Pour renforcer ses relais de croissance, SIAC a souhaité être accompagné dans sa réflexion stratégique à l export par ALTIOS International. «Le marché français de l élevage est, depuis 5 ans, en baisse structurelle de 5% par an. La stratégie de SIAC a été de se diversifier vers une exportation classique dans un souci de pérennisation de l entreprise», indique Ludovic Assumel-Lurdin. A l issue d une démarche d accompagnement stratégique permettant d identifier les forces de l entreprises à mettre en avant et de cibler les zones à fort potentiel pour SIAC, des missions terrains ont été lancées en Allemagne et en Pologne. Ces pays, identifiés par l entreprise et par ALTIOS International, offrent des opportunités sur le marché de l élevage, principalement avicole et agro-industriel, dont le développement est en hausse. «Notre savoir-faire en armoires électriques et automatisme, ainsi que nos compétences en ingénierie et process y sont, certes, plus concurrentiels mais plus faciles à proposer», précise Ludovic Assumel-Lurdin. En parallèle, SIAC est à l origine d un Groupement d Intérêt Economique (GIE) d une quinzaine d entreprises complémentaires pour proposer une offre globale et intégrée à des pays cibles comme le Mexique. «Agripolia est un véritable outil accélérateur supplémentaire de développement pour SIAC, par fédération avec d autres équipementiers», précise le PDG. Suivant les recommandations du Crédit Agricole et conseillé par les équipes du Pôle Conseil Stratégie & Développement d ALTIOS International, l entreprise SIAC construit son développement international étape par étape : «ALTIOS International nous a accompagné, suivant les pays, dans une stratégie opérationnelle, et nous a permis de mieux cerner les marchés grâce à ses compétences et ses réseaux locaux. Après cet excellent démarrage, il n est pas exclu que d autres missions aient lieu à terme, sur d autres pays cibles», conclut Ludovic Assumel-Lurdin. 5

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 PRESENTATION Le groupe ALTIOS International Une société leader dans le conseil et le développement opérationnel

Plus en détail

Country factsheet - Juin 2014 Singapour

Country factsheet - Juin 2014 Singapour Country factsheet - Juin 2014 Singapour Sa superficie s étend sur quelques 700 km² et sa population ne dépasse que de peu les 5 millions d habitants, mais du point de vue de la compétitivité et de la modernité,

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Click to edit Master title style

Click to edit Master title style Le Service des délégués commerciaux MAECI: Orientation et rôle Investissement étranger direct (IED) Anderson Blanc Délégué commercial Click to edit Master title style Investissement & Innovation Coordonnateur

Plus en détail

Aux services secrets de sa majesté : l accompagnement personnalisé dans l implantation à l international 18 mars 2014

Aux services secrets de sa majesté : l accompagnement personnalisé dans l implantation à l international 18 mars 2014 Aux services secrets de sa majesté : l accompagnement personnalisé dans l implantation à l international 18 mars 2014 Groupe Crédit Agricole Une Banque Universelle de Proximité à votre service Métiers

Plus en détail

Votre réseau international. Chine

Votre réseau international. Chine Votre réseau international Chine Allemagne Argentine Brésil Burkina Faso Canada Assurer votre succès à l international avec ERAI Depuis 1987, ERAI accompagne les entreprises rhônalpines pour concrétiser

Plus en détail

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino Septembre 2012 / TBI&LMO / BPE 2ENT18 Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino 40 000 34 361 NAF rév.2, 2008 : Chiffres clés 2011 47.11CDEF 47.91B 30 000 20 000 20 390 22

Plus en détail

PRESENTATION Une offre globale

PRESENTATION Une offre globale PRESENTATION Une offre globale ALTIOS International AOC Conseils Le spécialiste du développement à l international Accompagnement commercial des entreprises du vin Un réseau de filiales et 150 partenaires

Plus en détail

1, rue David d'angers 49100 ANGERS (France) + 33 (0)2 49 87 60 81 contact@capexport.fr www.capexport.fr

1, rue David d'angers 49100 ANGERS (France) + 33 (0)2 49 87 60 81 contact@capexport.fr www.capexport.fr 1, rue David d'angers 49100 ANGERS (France) + 33 (0)2 49 87 60 81 contact@capexport.fr www.capexport.fr Design : Equilibra Studio www.equilibrastudio.com Cap Export Target Europe L Europe, une opportunité

Plus en détail

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien 9 septembre 2014 Équipe de répartition de l actif et des devises Vincent Lépine Vice-président, Répartition de l'actif et gestion des devises

Plus en détail

Le solde commercial de la France, qui était

Le solde commercial de la France, qui était 3.1 Échanges extérieurs Le solde commercial de la France, qui était positif au début des années 2, redevient négatif à partir de 25. Le solde des produits manufacturés devient alors déficitaire et va ensuite

Plus en détail

Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie

Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie Aperçu du rôle que tient EDC dans le succès canadien à Hong Kong et en Chine élargie Exportation et développement Canada Juin 2012 Quelques mots sur EDC Organisme de crédit à l exportation du Canada créé

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

La R&D en Russie, les réformes, l innovation et la corruption

La R&D en Russie, les réformes, l innovation et la corruption ALLIANCE UNIVERSITE ENTREPRISE DE GRENOBLE La R&D en Russie, les réformes, l innovation et la corruption par Michel ZIGONE www.aueg.org 1 Remerciements à : Valériia LOBASENKO Eric BRUNAT qui ont contribué

Plus en détail

Exporter où et comment? : Vous accompagner à l international jeudi 24 septembre 2015 Les activités de Business France Export : Le développement international des entreprises Invest : La prospection et

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

PARTENARIAT ENTRE LE SYSTEME DES NATIONS UNIES ET LE SENEGAL POUR UN DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL INCLUSIF ET DURABLE

PARTENARIAT ENTRE LE SYSTEME DES NATIONS UNIES ET LE SENEGAL POUR UN DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL INCLUSIF ET DURABLE PARTENARIAT ENTRE LE SYSTEME DES NATIONS UNIES ET LE SENEGAL POUR UN DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL INCLUSIF ET DURABLE Par Madame F. Bintou DJIBO, COORDONNATRICE DU SYSTÈME DES NATIONS UNIES AU SENEGAL Plan

Plus en détail

Les mesures en faveur de

Les mesures en faveur de Les mesures en faveur de l attractivité Invest in France La France est une destination de premier ordre pour les investissements directs étrangers. Elle accueille sur son sol plus de 0 000 entreprises

Plus en détail

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Présentation à l Association des économistes québécois Le 19 mai 25 Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Kevin G. Lynch Administrateur Fonds

Plus en détail

Présentation. Philippe Bouaziz, Président Stéphane Conrard, Directeur Général Délégué - Finance

Présentation. Philippe Bouaziz, Président Stéphane Conrard, Directeur Général Délégué - Finance Présentation Philippe Bouaziz, Président Stéphane Conrard, Directeur Général Délégué - Finance 1 Prodware en bref Editeur de briques logicielles sectorielles et métiers Intégrateur hébergeur des grands

Plus en détail

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Construisons ensemble le nouveau modèle français La crise économique mondiale, d une ampleur sans précédent depuis 80 ans, ralentit la consommation,

Plus en détail

Votre implantation à l étranger

Votre implantation à l étranger Votre implantation à l étranger Afin de déterminer la forme de présence la plus adaptée à la commercialisation de vos produits et de vos services, un choix est nécessaire entre quelques grandes options

Plus en détail

INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS 2009 (1)

INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS 2009 (1) Société anonyme au capital de 2 362 883 330 Siège social : 36-38, avenue Kléber 75116 Paris 403 210 032 RCS PARIS INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS (1) (NON AUDITE) A - MARCHE DES AFFAIRES

Plus en détail

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT The New Climate Economy Report EXECUTIVE SUMMARY La Commission Mondiale sur l Économie et le Climat a été établie pour déterminer s il est possible de parvenir

Plus en détail

L équipe expansion mondiale BDC Une valeur ajoutée pour les PME canadiennes

L équipe expansion mondiale BDC Une valeur ajoutée pour les PME canadiennes L équipe expansion mondiale BDC Une valeur ajoutée pour les PME canadiennes Équipe expansion Mondiale de BDC Mission L équipe de l expansion mondiale apporte son soutien aux PME canadiennes qui étendent

Plus en détail

Présentation Altran. Octobre 2008

Présentation Altran. Octobre 2008 Présentation Altran Octobre 2008 Le Groupe Altran: identité Pionnier du conseil en innovation technologique Leader en Europe Créé en 1982, soit plus de 25 années d expertise dans le domaine du conseil

Plus en détail

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre CCI International Centre NUMÉRO 08 LE CAHIER SPÉCIAL DE L OBSERVATOIRE DES ENTREPRISES À L INTERNATIONAL 2015 Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives Une publication

Plus en détail

La Marque de sécurité UL-EU. La nouvelle marque de certification paneuropéenne mondialement reconnue

La Marque de sécurité UL-EU. La nouvelle marque de certification paneuropéenne mondialement reconnue La Marque de sécurité UL-EU La nouvelle marque de certification paneuropéenne mondialement reconnue Services d essais et de certification mondlaux La Marque UL confirme que des échantillons représentatifs

Plus en détail

Journée Investisseurs Le développement en pays émergents

Journée Investisseurs Le développement en pays émergents Journée Investisseurs Le développement en pays émergents Jean-Claude Breffort Anand Mahajan 15 novembre 2010 Saint-Gobain en Pays Emergents 1. Une présence déjà forte en pays émergents 2. Perspectives

Plus en détail

Rencontres d affaires franco italiennes à l occasion du salon SOLAR EXPO de Milan (Milan, 08 09/05/2013) Un évènement de «The Innovation Cloud»

Rencontres d affaires franco italiennes à l occasion du salon SOLAR EXPO de Milan (Milan, 08 09/05/2013) Un évènement de «The Innovation Cloud» Rencontres d affaires franco italiennes à l occasion du salon SOLAR EXPO de Milan (Milan, 08 09/05/2013) Un évènement de «The Innovation Cloud» Votre contact UBIFRANCE : Davide Goruppi Infrastructures

Plus en détail

Des performances en croissance, une structure financière qui continue de s améliorer.

Des performances en croissance, une structure financière qui continue de s améliorer. Communiqué de presse Croix, le 31 août 2015 Des performances en croissance, une structure financière qui continue de s améliorer. Hausse du chiffre d affaires HT consolidé : 26,9 milliards d euros, +3,4

Plus en détail

TIC. Panorama. L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise

TIC. Panorama. L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise TIC (Technologies de l'information et de la communication) Panorama L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise La taille du marché (en PIB réel) des technologies

Plus en détail

Région Haute-Normandie. Plan régional pour l internationalisation des entreprises en Haute-Normandie

Région Haute-Normandie. Plan régional pour l internationalisation des entreprises en Haute-Normandie Région Haute-Normandie Plan régional pour l internationalisation des entreprises en Haute-Normandie Novembre 2013 ! "# $"% &%'' $ (')#!*+,*'-#&+,./ 0 $1&/2+,(.'1&/2+,(.'' 3,/,// 4 (553 5#+' 2 '+ 0 6 #

Plus en détail

Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer!

Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer! Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer! www.forum-export.ca Palais des Congrès de Montréal Montréal (Québec) 12 et 13 novembre 2003 Un forum de mobilisation des exportateurs québécois Paul-Arthur

Plus en détail

Programme d actions 2014 Filière vins

Programme d actions 2014 Filière vins Programme d actions Filière vins Sollicitez nos services Vous avez un projet à l export? Développement vous apporte des réponses adaptées et un soutien opérationnel pour : Vous informer - Nous sommes à

Plus en détail

Fiche-action n 5.1 Accompagner les chefs d entreprise dans la définition de leur stratégie d export

Fiche-action n 5.1 Accompagner les chefs d entreprise dans la définition de leur stratégie d export Fiche-action n 5.1 Accompagner les chefs d entreprise dans la définition de leur stratégie d export ACTION : - Nature (nationale/régionale) ; - Descriptif du contenu (éventuelles sous-actions ou phases

Plus en détail

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION S.M.A.R.T. Production 2004-2005 - Tous droits de reproduction réservés. Par les mêmes organisateurs : 40 ateliers gratuits sur

Plus en détail

LES DÉFIS DE L EXPANSION

LES DÉFIS DE L EXPANSION LES DÉFIS DE L EXPANSION DU MONDE 49 e ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES ÉLEVEURS DE PORCS DU QUÉBEC JEAN-LOUIS ROY, 28 MAI 2015 L ESPACE AGRICOLE GLOBAL JEAN-LOUIS ROY, MAI 2015 Tous les pays du monde 1,35 milliards

Plus en détail

Principales aides financières au Développement Export

Principales aides financières au Développement Export Principales aides financières au Développement Export Retrouver en page 5 " L appui régional aux Projets Stratégiques d Entreprises" > Régionales Programme ASTREE / Aide Stratégique Régionale à l Entreprise

Plus en détail

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique,

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique, MINISTERE DELEGUEE CHARGEE DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, DE L INNOVATION ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE COMMISSARIAT GENERAL A L INVESTISSEMENT C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion de la réunion du Pacte de Responsabilité et de Solidarité Lundi 26 mai 2014 Lesparre-Médoc Mesdames et Messieurs les Parlementaires Mesdames et Messieurs

Plus en détail

RENFORCE LA CHAÎNE DE VALEUR AJOUTÉE DE SES PARTENAIRES

RENFORCE LA CHAÎNE DE VALEUR AJOUTÉE DE SES PARTENAIRES LA GARANTIE DE L AUTOMOBILE LA COMPAGNIE AUTOMOBILE D ASSURANCE ET DE REASSURANCE ASSOCIÉES est une société de souscription et de gestion en assurance et en réassurance qui RENFORCE LA CHAÎNE DE VALEUR

Plus en détail

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros Partenaires pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages BNP Paribas Assurance conçoit et commercialise dans quarante-deux pays ses produits et services dans les domaines de l épargne, de la prévoyance

Plus en détail

Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre

Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre Accès facilité aux dispositifs et renforcement de la communication, Valorisation et reconnaissance des pratiques des entreprises régionales

Plus en détail

«Les financements exports» ou comment en bénéficier, comment s y retrouver?

«Les financements exports» ou comment en bénéficier, comment s y retrouver? «Les financements exports» ou comment en bénéficier, comment s y retrouver? Mme BLEYER et M. LEMESRE (Banque Populaire) M. BREHIER (Oséo) M. BRUN (Coface) M. HAM (DIRRECTE) Sommaire 1. Je m informe Grâce

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE ROBERT WALTERS

DOSSIER DE PRESSE ROBERT WALTERS DOSSIER DE PRESSE ROBERT WALTERS En France PRÉSENTATION DES ACTIVITÉS DE ROBERT WALTERS FRANCE Créé à Paris en 1999 par Antoine Morgaut, Robert Walters France intervient sur le placement de cadres et de

Plus en détail

FAITS SAILLANTS 2014

FAITS SAILLANTS 2014 FAITS SAILLANTS 2014 NOTRE OBJECTIF CONTRIBUER AU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET AU RAYONNEMENT INTERNATIONAL DE LA RÉGION DE QUÉBEC DÉVELOPPER ET EXPORTER LE SAVOIR-FAIRE RÉGIONAL ATTIRER TALENTS ET INVESTISSEMENTS

Plus en détail

Orange Graduate Programme

Orange Graduate Programme Orange Graduate Programme mon métier change avec Orange Rejoignez-nous et développez rapidement votre potentiel grâce à notre programme d accompagnement et de développement sommaire choisir Orange... 5

Plus en détail

Comprendre la Malaisie 13. Données et tendances de l économie... 30

Comprendre la Malaisie 13. Données et tendances de l économie... 30 Sommaire Préface......................................................................... 7 Comprendre la Malaisie 13 Repères essentiels....................................................... 15 Chiffres

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada

Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada Juillet 3 Aperçu Des données récemment publiées, recueillies par Prêts bancaires aux entreprises Autorisations et en-cours (Figure ), l Association des

Plus en détail

Info-commerce : Incertitude économique mondiale

Info-commerce : Incertitude économique mondiale Info-commerce : Incertitude économique mondiale avril 2012 Panel de recherche d EDC Résultats du sondage de février 2012 Faits saillants Même si les É.-U. restent une importante destination commerciale,

Plus en détail

Votre portail sur l ASEAN

Votre portail sur l ASEAN Votre portail sur l ASEAN Société d accompagnement à l international, créée en 2007, spécialisée sur le Sud-Est Asiatique Stratégie d entrée Missions de prospection Représentation commerciale Distribution

Plus en détail

www.rbcassurances.com

www.rbcassurances.com Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site www.rbcassurances.com CROISSANCE SOLIDITÉ INTÉGRATION APERÇU DE LA SOCIÉTÉ 2004 Marques déposées de la Banque Royale du Canada. Utilisées sous

Plus en détail

LES SECRETS DU SUCCÈS

LES SECRETS DU SUCCÈS Investir - Pour un Québec résolument moderne et innovateur Colloque organisé par le Conseil du patronat du Québec Montréal, le jeudi 11 novembre 2004 POINTS SAILLANTS DU COLLOQUE LES SECRETS DU SUCCÈS

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 3 avril 2014

DOSSIER DE PRESSE 3 avril 2014 Délégataire de Service Public du DOSSIER DE PRESSE 3 avril 2014 Lotim Télécom et Saint-Etienne Métropole lancent le premier Cloud Park de France : un concept ultra-innovant de zone d activité «augmentée»

Plus en détail

INVESTIR EN FRANCE : Réalisation

INVESTIR EN FRANCE : Réalisation INVESTIR EN FRANCE LA FRANCE RÉUNIT TOUTES LES CONDITIONS DE SUCCÈS POUR VOTRE INVESTISSEMENT En 2014, 1 014 décisions d investissement en France ont créé ou maintenu 26 535 emplois. 1 er pays en Europe

Plus en détail

Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé

Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé Cabinet du ministre Communiqué de presse BUDGET 2013-2014 COMMUNIQUÉ N 2 BUDGET 2013-2014 Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé Québec, le 20 novembre 2012 «Pour accélérer la croissance

Plus en détail

FONDATION POWEO - JOURNÉE ENERGIE POUR LA CUISSON Foyers améliorés : Quelles pratiques d utilisation et quels modèles de diffusion?

FONDATION POWEO - JOURNÉE ENERGIE POUR LA CUISSON Foyers améliorés : Quelles pratiques d utilisation et quels modèles de diffusion? FONDATION POWEO - JOURNÉE ENERGIE POUR LA CUISSON Foyers améliorés : Quelles pratiques d utilisation et quels modèles de diffusion? Mercredi 27 mars 2013 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur,

Plus en détail

Exclusif : Opportunités en temps de crise, quels défis pour les entreprises?

Exclusif : Opportunités en temps de crise, quels défis pour les entreprises? Exclusif : Opportunités en temps de crise, quels défis pour les entreprises? En marge du salon «Outsourcing & IT Solutions 2009», le cabinet Ernst & Young a présenté les résultats de l étude intitulée

Plus en détail

SECTEUR AUTOMOBILE SUR UNE NOUVELLE VOIE

SECTEUR AUTOMOBILE SUR UNE NOUVELLE VOIE PRODUCTIVITÉ RESPONSABLE ENVIRONNEMENT AUTOMOBILES SECTEUR AUTOMOBILE SUR UNE NOUVELLE VOIE PAR MARK CARDWELL PHOTOS ATLAS COPCO/ISTOCKPHOTO/GEELY Àl heure où les économies mondiales se relèvent de la

Plus en détail

Atos consolide son leadership mondial dans les services numériques

Atos consolide son leadership mondial dans les services numériques Atos consolide son leadership mondial dans les services numériques Atos annonce le projet d acquisition de l activité d externalisation informatique de Xerox Atos et Xerox vont établir une coopération

Plus en détail

Communiqué de presse Mardi 12 décembre 2006

Communiqué de presse Mardi 12 décembre 2006 Communiqué de presse Mardi 12 décembre 2006 RESULTATS ANNUELS 2006 Chiffre d affaires en hausse de 5,6% : première année de croissance depuis 4 ans Résultat net positif à 5 M vs 3 M en 2005 2006 : une

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE V.I.E?

QU EST-CE QUE LE V.I.E? QU EST-CE QUE LE V.I.E? Le V.I.E. permet de confier à un jeune jusqu à ses 28 ans, une mission professionnelle à l étranger d une durée modulable de 6 à 24 mois. De statut public, le contrat V.I.E. est

Plus en détail

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1)

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) 16 mars 2011 Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) Résultat net total 3 026 M (+61 %) Résultat

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Présenté par Daniel Denis Associé, SECOR 4 décembre 2009 Une croissance mondiale forte Au cours de la dernière décennie Évolution du PIB mondial Croissance

Plus en détail

The ICT Forum you need. 1 er octobre 2013. @ Aula Magna Louvain-la-Neuve DOSSIER PARTENAIRES. www.digiwal.eu

The ICT Forum you need. 1 er octobre 2013. @ Aula Magna Louvain-la-Neuve DOSSIER PARTENAIRES. www.digiwal.eu 1 er octobre 2013 @ Aula Magna Louvain-la-Neuve DOSSIER PARTENAIRES www.digiwal.eu by DIGIWAL VOUS OFFRE EN UN SEUL LIEU UN CONCENTRÉ D OPPORTUNITÉS D AFFAIRES ET DE VISIBILITÉ SANS ÉQUIVALENT UNE VISION

Plus en détail

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Un leadership fort Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Le gouvernement Harper tient sa promesse de rétablir l équilibre budgétaire en 2015. Le Plan d action

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances August 2014 ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances Résumé L Association canadienne de la construction (ACC) représente 20 000 entreprises membres

Plus en détail

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS?

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? RÉSUMÉ DU RAPPORT Le Forum des politiques publiques est un organisme indépendant, sans but lucratif, qui s efforce de promouvoir l excellence

Plus en détail

Création de la Plateforme numérique d'infomédiation du tourisme français

Création de la Plateforme numérique d'infomédiation du tourisme français Création de la Plateforme numérique d'infomédiation du tourisme français Le tourisme français point d'appui de l'image et du rayonnement de la France De l ordre de 80 millions de visiteurs étrangers se

Plus en détail

Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et plus de

Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et plus de L IDA EN ACTION Réponse de la Banque mondiale à la crise alimentaire Flambée des prix alimentaires : tendances, causes et perspectives Depuis janvier 2006, les prix des céréales ont plus que doublé, et

Plus en détail

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées COMMUNIQUE DE PRESSE 1 er septembre 2015 Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées Chiffre d affaires

Plus en détail

HSBC France Plan Stratégique 2014. 5 Juillet 2011. Présentation Presse

HSBC France Plan Stratégique 2014. 5 Juillet 2011. Présentation Presse HSBC France Plan Stratégique 2014 5 Juillet 2011 Présentation Presse Avertissement Cette présentation et les commentaires qui l accompagnent peuvent contenir des déclarations prospectives relatives à la

Plus en détail

RÉUSSIR À L'INTERNATIONAL PROGRAMMATION RÉGIONALE 2013

RÉUSSIR À L'INTERNATIONAL PROGRAMMATION RÉGIONALE 2013 L'INTERNATIONAL PROGRAMMATION RÉGIONALE 2013 L international constitue un relais de croissance indispensable pour votre entreprise. Nous vous accompagnons sur le long terme dans une perspective d internationalisation

Plus en détail

DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com

DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com 1 La 1 ère Edition du Salon du Web et de l Intelligence Economique, c est : Un RDV pour analyser l impact du Web sur l économie

Plus en détail

>> Dossier de presse. Octobre 2014

>> Dossier de presse. Octobre 2014 Octobre 2014 >> Dossier de presse Contact : Estelle Barré, Chargée de communication I Angers Technopole Tel : 02.41.72.14.13 / 06.46.10.14.74 estelle.barre@angerstechnopole.com 2 Au programme 1. > Contexte

Plus en détail

BASE DE DONNEES - MONDE

BASE DE DONNEES - MONDE BASE DE DONNEES - MONDE SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

AUCHAN et CASINO se paient CARREFOUR en 2012

AUCHAN et CASINO se paient CARREFOUR en 2012 AUCHAN et CASINO se paient CARREFOUR en 2012 La grande distribution alimentaire bouge au niveau mondial et en France. Pour les acteurs français, la famille Mulliez et Naouri taillent des croupières à Arnault

Plus en détail

INVESTIR EN FRANCE s 2015 mar Réalisation :

INVESTIR EN FRANCE s 2015 mar Réalisation : INVESTIR EN FRANCE LA FRANCE RÉUNIT TOUTES LES CONDITIONS DE SUCCÈS POUR VOTRE INVESTISSEMENT Une grande économie au cœur de l Europe, une porte d accès vers la Méditerranée et l Afrique : 5 e économie

Plus en détail

+ + Réduction du temps de chargement des. + + Amélioration des performances du site de. + + Plus de 100 000 $ d économies réalisées

+ + Réduction du temps de chargement des. + + Amélioration des performances du site de. + + Plus de 100 000 $ d économies réalisées TÉMOIGNAGE CLIENT ioffer développe son activité en améliorant jusqu à 300 % les performances de son site Internet et économise plus de 100 000 $ sur ses dépenses d infrastructure. Synthèse Société ioffer

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

Le partenaire de votre croissance. Programme d actions 2014 2014

Le partenaire de votre croissance. Programme d actions 2014 2014 Le partenaire de votre croissance. Programme d actions 2014 2014 Département Filière Vins Multisectoriel Languedoc-Roussillon issues : Des domaines d activités stratégiques identifiés par la 3S dans la

Plus en détail

Introduction. Le Canada est un pays qui donne son plein rendement.

Introduction. Le Canada est un pays qui donne son plein rendement. le 23 mars 2004 «tout au long de notre histoire, les Canadiens ont été animés par une idée bien simple : que nous avons la responsabilité de faire en sorte que nos enfants et nos petits-enfants aient une

Plus en détail

Révision du modèle d affaires en tourisme

Révision du modèle d affaires en tourisme Révision du modèle d affaires en tourisme La révision du modèle d affaires Le point de départ (1/2) Volonté du gouvernement de relancer l économie et l emploi rapidement; Investissements privés, innovation,

Plus en détail

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé D après les données du Contrat d étude prospective des Industries de Santé 2012 les chiffres clés u Près de 200 000 salariés,

Plus en détail

CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION DIGITALE. Leading Digital Together

CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION DIGITALE. Leading Digital Together CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION DIGITALE Leading Digital Together 2 3 Capgemini Consulting, le leader français de la transformation digitale Une force de frappe de 900 consultants en France et de

Plus en détail

Mutualisation commerciale en Chine

Mutualisation commerciale en Chine Mutualisation commerciale en Chine Concept Permettre à un groupe de 3 à 4 sociétés de disposer d un bureau de représentation et d un Commercial partagé 1. Un bureau local à destination 2. Un développeur

Plus en détail

Convention. Entre. ci-après désignée «Bureau de Business France en Pologne» d une part,

Convention. Entre. ci-après désignée «Bureau de Business France en Pologne» d une part, Convention Entre Business France établissement public industriel et commercial, immatriculé au Registre du commerce et des sociétés de Paris sous le numéro 451 930 051, dont le siège social est sis 77

Plus en détail

VADEMECUM COMMERCE EXTÉRIEUR DÉCOUVREZ L APP DE S-GE!

VADEMECUM COMMERCE EXTÉRIEUR DÉCOUVREZ L APP DE S-GE! Edition 2015 VADEMECUM COMMERCE EXTÉRIEUR DÉCOUVREZ L APP DE S-GE! Sommaire LE MOT DU DIRECTEUR 3 SERVICES DE SWITZERLAND GLOBAL ENTERPRISE 4 Export Promotion 4 Import Promotion 4 Invest Promotion 5 RÉSEAU

Plus en détail

Partage sur une expérience professionnelle après une formation doctorale. Mars 2009

Partage sur une expérience professionnelle après une formation doctorale. Mars 2009 Partage sur une expérience professionnelle après une formation doctorale Dr. Mars Dominique 2009 DUMAY Mars 2009 0 CURSUS Universitaire L avant Doctorat Né en 1957 près de Verdun (enfant de la région)

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE CARREFOUR EUROPE 6 NOVEMBRE 2013 Présenté par: Équipe internationale, Banque Nationale du Canada 1 Contexte Situation

Plus en détail

Les variations des prix des matières premières agricoles, telles qu observées entre

Les variations des prix des matières premières agricoles, telles qu observées entre Perspectives des marchés des matières premières de l alimentation animale Analyse prospective des écarts de prix de l aliment porcin dans l UE, aux Etats-Unis et au Les variations des prix des matières

Plus en détail

Digital Lëtzebuerg Conférence de presse du 20 octobre 2014

Digital Lëtzebuerg Conférence de presse du 20 octobre 2014 Digital Lëtzebuerg Conférence de presse du 20 octobre 2014 Initiative «Digital Lëtzebuerg» Pour la définition, l élaboration et la mise en œuvre d une stratégie numérique globale pour le Luxembourg 1.

Plus en détail

Le 6 août 2014. Comité permanent des finances Parlement du Canada Chambre des communes 131, rue Queen, 6 e étage Ottawa (Ontario) K1A 0A6

Le 6 août 2014. Comité permanent des finances Parlement du Canada Chambre des communes 131, rue Queen, 6 e étage Ottawa (Ontario) K1A 0A6 Le 6 août 2014 Comité permanent des finances Parlement du Canada Chambre des communes 131, rue Queen, 6 e étage Ottawa (Ontario) K1A 0A6 Mesdames et Messieurs les membres du Comité permanent des finances,

Plus en détail

Notre stratégie de développement porte ses fruits

Notre stratégie de développement porte ses fruits Newsletter 2009/1 Editorial Notre stratégie de développement porte ses fruits Une fois encore, les clients de Win se déclarent particulièrement satisfaits des services offerts par notre entreprise et de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DEPLACEMENT AUX FORGES DE TRIE-CHATEAU DU GROUPE LEBRONZE ALLOYS

DOSSIER DE PRESSE DEPLACEMENT AUX FORGES DE TRIE-CHATEAU DU GROUPE LEBRONZE ALLOYS DOSSIER DE PRESSE DEPLACEMENT AUX FORGES DE TRIE-CHATEAU DU GROUPE LEBRONZE ALLOYS Vendredi 3 avril 2015 ACCELERER L INVESTISSEMENT EN FRANCE Une situation économique française qui s améliore, favorable

Plus en détail