Chapitre 1. Place du chapitre1 dans la progression : La lumière : couleurs, images, vitesse

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 1. Place du chapitre1 dans la progression : La lumière : couleurs, images, vitesse"

Transcription

1 Chapitre 1 But du chapitre La progression du chapitre 1 permet d introduire les lumières colorées et la couleur des objets. Le parti pris est de partir de la lumière, de montrer qu elle peut être décomposée en une multitude de lumières colorées avant de recomposer de la lumière à partir des lumières colorées rouge/verte/bleue. Afin d aider les élèves à comprendre le phénomène de la vision des couleurs, un système explicatif fait intervenir l œil et le cerveau dans la vision des couleurs. Les bilans des activités permettent : - de définir la lumière, la décomposition de la lumière - d étudier la décomposition de la lumière, le rôle des objets vis-à-vis de la lumière - cela permet d étudier le fonctionnement des filtres à partir de l absorption de certaines lumières colorées et d expliquer les aspects énergétiques - d expliquer le mécanisme de vision des lumières colorées et des couleurs des objets. Place du chapitre1 dans la progression : La lumière : couleurs, images, vitesse CHP1 - : les couleurs Activité 1 : D'où viennent les irisations sur un CD? Lutter contre des représentations erronées Activité 2 : le spectroscope Spectre de la lumière Activité 3 : Voir la vie en couleurs Action des objets opaques et transparents sur la lumière Activité 4 : la magie des couleurs La couleur perçue dépend de la lumière éclairant l objet Activité 5 : Le chemin le plus court est-il le meilleur? Étude énergétique Activité 6 : Illuminer une soirée avec des spots Synthèse additive Activité 7 : et le cerveau dans tout ça? Fonctionnement œil et cerveau dans la vision des couleurs Devoir en classe CHP2 - Que se passe-t-il quand la lumière traverse une lentille? Activité 1 : la loupe Activité 2 : Laura Scrotch et le tombeau secret Activité 3 : Une vilaine écharde Activité 4 : Souvenirs d enfance Activité 5 : Pour les beaux yeux de Cassiopée Activité 6 : soir de match Devoir en classe CHP3 - Vitesse de la lumière Activité 1 : soirée d orage Activité 2 : Le nain de la voie lactée Devoir en classe Tri de lentilles Terme de lentilles convergentes et divergentes Concentration d énergie au foyer de la lentille convergente Condition de formation d une image Modéliser un œil Correction de l œil Caractère fini de la vitesse de la lumière, c, d=v*t Applications

2 But: Faire expliciter aux élèves une représentation erronée des irisations visibles sur un CD, introduire la notion d instrument Activité 1 : D'où viennent les irisations sur un CD? Pour son anniversaire Cassiopée a eu un CD. En le sortant de son emballage, elle aperçoit des irisations colorées. Avant de l écouter, elle ferme les volets et fait fonctionner un spot qui émet de la lumière rouge. 1. Prévision : A votre avis, si le CD est éclairé avec le spot qui émet de la lumière rouge, verra-t-on encore les mêmes irisations colorées? 2. Expérience : Le professeur fait l expérience. 3. Observations : Notez vos observations. 4. Résultat : Votre hypothèse était-elle exacte? 5. Conclusion : Que faut-il pour voir des irisations sur un CD? Pour aller plus loin 6. Dans quelles autres situations quotidiennes avez-vous déjà vu un tel phénomène? Dans cette activité, j ai : Je ne sais pas faire Je ne sais pas encore Formulé une prévision Validé ou invalidé une prévision Bilan n 1 En physique, le CD peut être considéré comme un objet qui permet de décomposer la lumière. «Décomposer une lumière» veut dire séparer les lumières colorées présentes dans cette lumière L ensemble des lumières colorées est appelé le spectre de la lumière étudiée. En physique, on peut être obligé d utiliser un instrument (exemple le CD) pour faire des observations (exemple apparition de lumière colorée) qu on ne ferait pas sinon.

3 But: Réinvestir la notion de spectre. Faire étudier le spectre de la lumière, la possibilité de décomposer la lumière, introduire le spectroscope comme instrument de décomposition de la lumière. Faire le lien avec les couleurs de l arc-en-ciel Activité 2 : le spectroscope Philémon a acheté un drôle d appareil au vide grenier de son village. L ancien propriétaire lui a dit que c était un instrument d optique appelé spectroscope qui permet de décomposer la lumière. Philémon se demande se qu il pourrait voir dans le spectroscope s il l oriente vers le ciel. 1. Prévision : En utilisant ce que vous avez pu observer à l activité précédente, à votre avis, qu allez-vous observer en regardant le ciel dans le spectroscope? 2. Expérience : Dirigez la fente du spectroscope vers l extérieur à travers la fenêtre pour observer le ciel qui diffuse la lumière du Soleil. -Attention, ne pas regarder directement le Soleil, cela est dangereux- 3. Simulation : En utilisant les objets tangibles à votre disposition, simulez l expérience précédente sur la table tactile. Comparez ce que vous avez obtenu avec le spectroscope et ce qui apparaît dans la simulation sur la table. 4. Observations : a. Les séparations entre les lumières colorées du spectre sont-elles nettes? b. En utilisant vos crayons de couleurs, faites un dessin du spectre observé en respectant les différentes couleurs et la manière dont elles s enchaînent. 5. Résultat : Votre prévision était-elle correcte? 6. Conclusion : a. De quoi est composée la lumière que vous avez observée? b. Dans quelles autres situations quotidiennes avez-vous déjà observé un tel spectre? 7. Modélisation : Sur la table tactile, utilisez le cadre de modélisation Pour aller plus loin : 8. Expérience : Dirigez la fente du spectroscope vers les sources de lumière (tubes «néon» ) qui éclairent la salle 9. Simulation : En utilisant les objets tangibles à votre disposition, simulez l expérience précédente sur la table tactile. Comparez ce que vous avez obtenu avec le spectroscope et ce qui apparaît dans la simulation sur la table. 10. Observations : Les séparations entre les lumières colorées du spectre sont-elles nettes? Dans cette activité, j ai : Formulé une prévision Utilisé correctement un objet technique en suivant un protocole Utilisé une simulation Validé ou invalidé une prévision Utilisé une modélisation Je ne sais pas faire Je ne sais pas encore Bilan n 2 Le spectroscope est un instrument permettant de décomposer la lumière, il donne un spectre avec plusieurs ordres En physique, on appelle la lumière du Soleil de la lumière. La lumière est composée d un ensemble de lumières colorées que l'on appelle le spectre de la lumière. Le spectre de la lumière n'est pas composé de toutes les couleurs connues. Par exemple le marron, le gris, le beige n'apparaissent pas dans le spectre de la lumière. Le spectre de la lumière est un spectre continu, on peut observer un dégradé de couleurs allant du violet au bleu, vert, jaune, orange et le rouge.

4 Une simulation est une expérience que l on reconstitue dans des conditions idéales en utilisant les règles de fonctionnement données par la physique. Modélisation : Trajet simple : Trajet et décomposition de la lumière : Source de lumière

5 BUT : choisir parmi différent modèle lequel rend compte de la situation (le modèle est ici l hypothèse) ; étudier l action des objets (opaques et transparents) sur la lumière Activité 3a : Voir la vie en couleurs! Philémon a fait un contrôle d optique : voir la vie en couleurs : Nom : Philémon Bas Contrôle d optique : voir la vie en couleurs! (partie 1) Classe : 4ième 2 1- Choisis le bon schéma qui correspond à ce qui se passe lorsqu on regarde par la fenêtre au travers d un objet transparent de couleur rouge et fais une phrase pour expliquer ce choix. Schéma A Schéma B Schéma C Schéma D REPONSE : Le schéma correct est le schéma D car je vois rouge tout ce que j observe à travers une pochette rouge. Première partie de l activité 1. Question : A votre avis, la réponse de Philémon à la question 1 du contrôle est-elle correcte? 2. Protocole : Vous avez à votre disposition : un spectroscope, une lanterne, un objet rouge transparent. Les expériences seront réalisées dans l obscurité. Faites un schéma pour montrer comment disposer le matériel pour valider ou infirmer la réponse de Philémon. On représentera les objets utilisés par les symboles suivants : Le spectroscope la lanterne un objet transparent S Schéma E Toutes les lumières colorées de la lumière, sans la lumière L 3. Expérience : Après accord du professeur, réalisez votre expérience. 4. Observations : Notez vos observations 5. Résultats : Philémon avait il raison à la question 1? 6. Conclusion : a. Quelle est l action d un objet transparent rouge sur la lumière? b. Sélectionnez, dans le contrôle, la réponse qui correspond à votre conclusion. 7. Simulation : En utilisant les objets tangibles à votre disposition, simulez l expérience précédente sur la table tactile. Comparez ce que vous avez obtenu avec le spectroscope et ce qui apparaît dans la simulation de la table pour différents objets transparents (rouge, vert, bleu) 8. Modélisation : Sur la table tactile, utilisez le cadre de modélisation pour les différents objets transparents 9. Conclusion : Quelle est l action d un objet transparent coloré sur la lumière? Dans cette activité, j ai : Je ne sais pas faire Je ne sais pas encore Formulé une hypothèse

6 Participé à la conception d un protocole Suivi un protocole Validé ou invalidé une hypothèse Bilan n 3a La lumière peut se propager dans les milieux transparents comme le vide, l air, l eau, ou certaines matières plastiques Les objets transparents colorés absorbent une partie des lumières colorées du spectre de la lumière reçue. Ils ne laissent passer que les lumières colorées correspondant à leur propre couleur. Ex : un objet transparent vert ne laisse passer que de la lumière colorée verte. Modélisation : Source de lumière Objet transparent vert colorée verte En physique, pour obtenir une lumière colorée, on peut utiliser des filtres qui sont des objets transparents colorés.

7 Activité 3b : Voir la vie en couleurs! Le contrôle d optique de Philémon possède un second exercice Nom : Philémon Bas Contrôle d optique : voir la vie en couleurs! (partie 2) Classe : 4ième 2 2- Choisis le bon schéma qui correspond à ce qui se passe pour la lumière lorsqu on observe un objet opaque de couleur rouge et fais une phrase pour expliquer ce choix. Objet rouge Objet rouge Toutes les lumières colorées de la lumière, sans la lumière Schéma 1 Schéma 2 REPONSE : Le schéma correct est le schéma 2 car la lumière qui arrive sur un objet rouge colore l objet en rouge donc le rouge reste sur l objet Seconde partie de l activité 1-Question : A votre avis, la réponse de Philémon à la question 2 du contrôle est-elle correcte? 2-Simulation : En utilisant les objets tangibles (source, objet opaque coloré, œil, spectroscope), simulez l expérience correspondante sur la table tactile pour un objet opaque rouge 3-Observation : a) Notez vos observations pour un objet opaque rouge. b) Changez la couleur de l objet opaque et notez vos observations 4-Modélisation : Sur la table tactile, utilisez le cadre de modélisation pour les objets opaques colorés et comparez à vos observations 5-Résultats : Philémon avait il raison à la question 2? 6-Conclusions : a) Quelle est l action d un objet opaque coloré sur la lumière? b) Sélectionnez, dans le contrôle, la réponse qui correspond à votre conclusion. 7-Simulation : En utilisant les objets tangibles (source, objets opaques noir puis blanc, œil, spectroscope), simulez l expérience correspondante sur la table tactile pour un objet opaque noir puis refaites de même avec un objet opaque blanc. 8-Modélisation : Sur la table tactile, utilisez le cadre de modélisation pour les objets opaques noir puis blanc et comparez à vos observations Dans cette activité, j ai : Je ne sais pas faire Je ne sais pas encore Formulé une hypothèse Participé à la conception d un protocole Suivi un protocole Validé ou invalidé une hypothèse

8 Bilan n 3b La lumière ne peut pas se propager dans les milieux opaques. Les objets opaques colorés absorbent une partie des lumières colorées du spectre de la lumière reçue et diffusent les lumières colorées correspondant à leur propre couleur. Ex : un objet opaque rouge diffuse les lumières colorées rouge et absorbe toutes les autres. Modélisation : Source de lumière Objet opaque rouge Un objet opaque noir absorbe toutes les lumières colorées, alors qu un objet opaque blanc n en absorbe aucune et les diffuse toutes. Modélisation : Aucune lumière colorée n est diffusée Objet opaque noir Objet opaque blanc Faire exp carton noir et blanc

9 But: montrer que la couleur perçue dépend de l objet et de la lumière qui l éclaire Activité 4 : la magie des couleurs Au mariage de la cousine de Cassiopée, il ya des dragées noires au chocolat et des dragées vertes aux amandes. Quand vient l heure du bal, la salle est subitement éclairée qu avec des spots rouges. Cassiopée prend une dragée, en pensant se régaler avec une dragée au chocolat mais elle est très déçue c est une dragée aux amandes Elle voudrait bien comprendre comment elle a pu se tromper 1. Prévision : A votre avis, comment expliquer que Cassiopée ait pu se tromper 2. Protocole : Avec le matériel à disposition proposez des expériences 3. Expériences : Réalisez vos expériences 4. Observation : Notez vos observations 5. Résultat : Votre prévision était-elle exacte. Si ce n est pas le cas, reprendre à la question Simulation : En utilisant les objets tangibles (source, objets transparents colorés, objets opaques colorés, œil, spectroscope), simulez l expérience correspondante sur la table tactile 7. Modélisation : Sur la table tactile, utilisez le cadre de modélisation et comparez à vos observations 8. Conclusion : De quoi dépend la couleur des objets? Dans cette activité, j ai : Je ne sais pas faire Je ne sais pas encore Formulé une prévision Participé à la conception d un protocole Suivi un protocole Validé ou invalidé une prévision. Bilan n 4 La couleur perçue lorsqu on observe un objet dépend de la couleur de l objet et de la lumière qui l éclaire. Modélisation : Source de lumière Aucune lumière colorée n est diffusée colorée verte En physique, il n est pas suffisant de dire qu un objet est rouge : il faut également préciser les conditions d éclairement.

10 But: étudier la conversion de toute ou une partie de l énergie lumineuse absorbée en énergie thermique Activité 5 : Le chemin le plus court est-il le meilleur? Un jour d été, en plein soleil, pieds nus sur la plage, Philémon rêve de manger une glace. Il aimerait voir les parfums des glaces que propose le marchand. Pour cela il a la possibilité d utiliser 2 chemins différents, soit il peut couper à travers les dunes par le chemin le plus court mais ce chemin est formé de gros galets noirs, soit il peut marcher sur la plage formée de galets blancs. 1. Question : D après vous, qu est-ce qui pousse Philémon à choisir de passer par la plage? 2. Protocole : Proposez un protocole qui permet de répondre à la question avec le matériel proposé 3. Expérience : Après accord du professeur, réalisez vos expériences 4. Observations : notez vos observations 5. Résultats : votre réponse à la question 1 était elle exacte? 6. Conclusion : Que pouvez vous conclure? Dans cette activité, j ai : Je ne sais pas faire Je ne sais pas encore Identifié un problème Participé à la conception d un protocole Suivi un protocole Validé ou invalidé une réponse Bilan n 5 Plus un corps est sombre, plus il absorbe la lumière du soleil plus il s échauffe. En absorbant la lumière, la matière reçoit de l énergie lumineuse. - Une partie de cette énergie lumineuse est convertie en énergie thermique ; elle est transférée au milieu extérieur. - L autre partie de cette énergie reste sous forme d énergie lumineuse ; elle est également transférée au milieu extérieur. Chaîne énergétique : Energie lumineuse Soleil Energie lumineuse Objet Energie thermique Environnement

11 But: Utiliser sur une simulation et voir les avantages et inconvénients liées. Obtention de lumière colorée par synthèse additive. Validation de compétences B2i Activité 6 : Illuminer une soirée avec des spots Cette activité peut permettre de valider des items de la compétence 4 (B2i) du socle commun : utilisation d un logiciel, limites des outils de simulation Cassiopée veut organiser une soirée chez elle. Philémon va lui prêter 3 spots un rouge, un vert et un bleu et lui a dit qu avec ce matériel, elle pourrait recréer une multitude d ambiances colorées en allumant simultanément certains spots. 1. Prévision : En fonction des spots allumés (cases cochées), prévoyez dans la dernière colonne la couleur de la lumière obtenue. s des spots Couleur de la Rouge Vert Bleu lumière obtenue 2. Simulation : En utilisant les objets tangibles (3 sources de lumières colorées, écran blanc), simulez l expérience correspondante sur la table tactile 3. Observations : Faites la simulation et complétez le tableau. s des spots Rouge Vert Bleu Couleur de la lumière obtenue 4. Résultat : Vos prévisions étaient-elles correctes? 5. Conclusion : a. Peut-on obtenir une multitude d ambiances colorées avec seulement 3 spots de lumières colorées? b. Comment obtenir de la lumière avec ces 3 spots? 6. Prévision : Selon vous, est-il possible d obtenir le même résultat avec le matériel habituellement disponible en classe? 7. Protocole : Proposez un protocole pour vérifier votre réponse à la question 6 Pour aller plus loin 8. Prévision : A votre avis, comment obtenir la sensation de lumière orange avec les spots? 9. Simulation : En utilisant les objets tangibles (3 sources de lumières colorées, potentiomètre, écran blanc), simulez l expérience correspondante sur la table tactile Dans cette activité, j ai : Je ne sais pas faire Je ne sais pas encore Formulé une prévision Utilisé correctement un logiciel Extrait des informations d une simulation Validé ou invalidé une prévision Proposé un protocole Observé les différences entre les résultats de l expérience et de la simulation Bilan n 6 Il est possible de reconstituer de la lumière en additionnant les lumières colorées rouge, verte et bleue. Attention, pour reconstituer de la lumière, il faut une quantité suffisante et identique des lumières colorées rouge, verte et bleue. En additionnant deux lumières colorées, on en obtient une troisième.

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE OBJECTIFS : - Distinguer un spectre d émission d un spectre d absorption. - Reconnaître et interpréter un spectre d émission d origine thermique - Savoir qu un

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Document du professeur 1/7 Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS Physique Chimie SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORPTION Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Les étoiles : l analyse de la lumière provenant

Plus en détail

Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer

Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer Ni tout noir, ni tout blanc Consignes Thème I - Observer BUT : Etudier les synthèses additives et soustractives Comprendre la notion de couleur des objets COMPETENCES : Rechercher et trier des informations

Plus en détail

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Séquence 9 Consignes de travail Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Travaillez les cours d application de physique. Travaillez les exercices

Plus en détail

1S9 Balances des blancs

1S9 Balances des blancs FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S9 Balances des blancs Type d'activité Étude documentaire Notions et contenus Compétences attendues Couleurs des corps chauffés. Loi de Wien. Synthèse additive.

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION)

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION) Terminale S CHIMIE TP n 2b (correction) 1 SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION) Objectifs : Déterminer l évolution de la vitesse de réaction par une méthode physique. Relier l absorbance

Plus en détail

Chapitre 7 Les solutions colorées

Chapitre 7 Les solutions colorées Chapitre 7 Les solutions colorées Manuel pages 114 à 127 Choix pédagogiques. Ce chapitre a pour objectif d illustrer les points suivants du programme : - dosage de solutions colorées par étalonnage ; -

Plus en détail

DIFFRACTion des ondes

DIFFRACTion des ondes DIFFRACTion des ondes I DIFFRACTION DES ONDES PAR LA CUVE À ONDES Lorsqu'une onde plane traverse un trou, elle se transforme en onde circulaire. On dit que l'onde plane est diffractée par le trou. Ce phénomène

Plus en détail

PHOTO PLAISIRS. La Lumière Température de couleur & Balance des blancs. Mars 2011 Textes et Photos de Bruno TARDY 1

PHOTO PLAISIRS. La Lumière Température de couleur & Balance des blancs. Mars 2011 Textes et Photos de Bruno TARDY 1 PHOTO PLAISIRS La Lumière Température de couleur & Balance des blancs Mars 2011 Textes et Photos de Bruno TARDY 1 Blanc Infrarouge Flash Température Lumière RVB Couleur chaude Couleur Couleur Couleur Incandescente

Plus en détail

Mise en pratique : Etude de spectres

Mise en pratique : Etude de spectres Mise en pratique : Etude de spectres Introduction La nouvelle génération de spectromètre à détecteur CCD permet de réaliser n importe quel spectre en temps réel sur toute la gamme de longueur d onde. La

Plus en détail

Meine Flüssigkeit ist gefärbt*, comme disaient August Beer (1825-1863) et Johann Heinrich Lambert (1728-1777)

Meine Flüssigkeit ist gefärbt*, comme disaient August Beer (1825-1863) et Johann Heinrich Lambert (1728-1777) 1ère S Meine Flüssigkeit ist gefärbt*, comme disaient August Beer (1825-1863) et Johann Heinrich Lambert (1728-1777) Objectif : pratiquer une démarche expérimentale pour déterminer la concentration d une

Plus en détail

Nom : Prénom :. Date :..Classe : 2 TECHNIQUES DE MODIFICATION DE LA COULEUR DES CHEVEUX

Nom : Prénom :. Date :..Classe : 2 TECHNIQUES DE MODIFICATION DE LA COULEUR DES CHEVEUX 2 TECHNIQUES DE MODIFICATION DE LA COULEUR DES CHEVEUX Objectif : Indiquer les règles de base de colorimétrie en coiffure (échelle de tons, reflets) LA COLORIMETRIE Du soleil nous parvient la lumière du

Plus en détail

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points)

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) BAC S 2011 LIBAN http://labolycee.org EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) Les parties A et B sont indépendantes. A : Étude du fonctionnement d un spectrophotomètre

Plus en détail

Application à l astrophysique ACTIVITE

Application à l astrophysique ACTIVITE Application à l astrophysique Seconde ACTIVITE I ) But : Le but de l activité est de donner quelques exemples d'utilisations pratiques de l analyse spectrale permettant de connaître un peu mieux les étoiles.

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 8 (b) Un entretien d embauche autour de l eau de Dakin Type d'activité Activité expérimentale avec démarche d investigation Dans cette version, l élève est

Plus en détail

Unité 6. Qu est ce que tu prends au petit au petit déjeuner?

Unité 6. Qu est ce que tu prends au petit au petit déjeuner? L'amitié Unité 6 Qu est ce que tu prends au petit au petit déjeuner? 1) Ecoute la maîtresse et coche 2) Complète avec : un jus d orange de la confiture un chocolat du beurre du thé un gâteau du café des

Plus en détail

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 MON VISAGE A LA MANIERE DE JEAN DUBUFFET OBJECTIFS - utiliser son expérience sensorielle visuelle pour produire une œuvre picturale. - réaliser une œuvre s'inspirant

Plus en détail

Vous incarnez un surdoué en informatique qui utilise son ordinateur afin de pirater des comptes bancaires un peu partout dans le monde et s en mettre

Vous incarnez un surdoué en informatique qui utilise son ordinateur afin de pirater des comptes bancaires un peu partout dans le monde et s en mettre Vous incarnez un surdoué en informatique qui utilise son ordinateur afin de pirater des comptes bancaires un peu partout dans le monde et s en mettre plein les poches. Problème : vous n êtes pas seul!

Plus en détail

Consigne : je remplis le tableau en tenant compte des informations de la ligne supérieure et de la colonne de gauche (droite pour les gauchers)

Consigne : je remplis le tableau en tenant compte des informations de la ligne supérieure et de la colonne de gauche (droite pour les gauchers) Découverte du monde : traiter deux informations Compétence : Savoir utiliser un tableau à double entrée. Matériel : - un plateau de jeu quadrillé : cinq lignes et cinq colonnes, - quatre pièces "couleur",

Plus en détail

Fluorescent ou phosphorescent?

Fluorescent ou phosphorescent? Fluorescent ou phosphorescent? On entend régulièrement ces deux termes, et on ne se préoccupe pas souvent de la différence entre les deux. Cela nous semble tellement complexe que nous préférons rester

Plus en détail

Correction ex feuille Etoiles-Spectres.

Correction ex feuille Etoiles-Spectres. Correction ex feuille Etoiles-Spectres. Exercice n 1 1 )Signification UV et IR UV : Ultraviolet (λ < 400 nm) IR : Infrarouge (λ > 800 nm) 2 )Domaines des longueurs d onde UV : 10 nm < λ < 400 nm IR : 800

Plus en détail

VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Musée des beaux-arts de Brest

VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Musée des beaux-arts de Brest VIVRE LA COULEUR DOSSIER PÉDAGOGIQUE Musée des beaux-arts de Brest 1 Les objectifs : - Comment percevons-nous les couleurs? Quel rôle joue le cerveau? - Comprendre les choix et les procédés de création

Plus en détail

LE PETIT CHAPERON ROUGE SANG. Recherches Croquis Style vestimentaire Type de Couleurs Style de Tracés

LE PETIT CHAPERON ROUGE SANG. Recherches Croquis Style vestimentaire Type de Couleurs Style de Tracés LE PETIT CHAPERON ROUGE SANG Recherches Croquis Style vestimentaire Type de Couleurs Style de Tracés Le petit chaperon rouge Dans le prologue c est encore une jeune fille innocente. Elle a dix ans. Ses

Plus en détail

TP 03 B : Mesure d une vitesse par effet Doppler

TP 03 B : Mesure d une vitesse par effet Doppler TP 03 B : Mesure d une vitesse par effet Doppler Compétences exigibles : - Mettre en œuvre une démarche expérimentale pour mesurer une vitesse en utilisant l effet Doppler. - Exploiter l expression du

Plus en détail

Ecran : Processeur : OS : Caméra : Communication : Mémoire : Connectique : Audio : Batterie : Autonomie : Dimensions : Poids : DAS :

Ecran : Processeur : OS : Caméra : Communication : Mémoire : Connectique : Audio : Batterie : Autonomie : Dimensions : Poids : DAS : SMARTPHONE - DUAL-CORE - NOIR 3483072425242 SMARTPHONE - DUAL-CORE - BLEU XXXX SMARTPHONE - DUAL-CORE - BLANC 3483072485246 SMARTPHONE - DUAL-CORE - ROSE 3483073704131 SMARTPHONE - DUAL-CORE - ROUGE XXXX

Plus en détail

SYSTEME DE GESTION DES ENERGIES EWTS EMBEDDED WIRELESS TELEMETRY SYSTEM

SYSTEME DE GESTION DES ENERGIES EWTS EMBEDDED WIRELESS TELEMETRY SYSTEM SYSTEME DE GESTION DES ENERGIES EWTS EMBEDDED WIRELESS TELEMETRY SYSTEM Copyright TECH 2012 Technext - 8, avenue Saint Jean - 06400 CANNES Société - TECHNEXT France - Tel : (+ 33) 6 09 87 62 92 - Fax :

Plus en détail

DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Sommaire. Que fait la lune, la nuit? POINTS FORTS. Dédicace d Anne Herbauts 2. L auteure 3. Bibliographie 3.

DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Sommaire. Que fait la lune, la nuit? POINTS FORTS. Dédicace d Anne Herbauts 2. L auteure 3. Bibliographie 3. JANVIER 2010 LIRE C EST GRANDIR DOSSIER PÉDAGOGIQUE Anne Herbauts 27,5 x 36 cm 32 p. dos toilé 14,95 Mention spéciale catégorie «Fiction Première Enfance» Bologne 1999. Prix des Libraires belges, Namur

Plus en détail

TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE

TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : Etre autonome S'impliquer Elaborer et réaliser un protocole expérimental en toute sécurité Compétence(s)

Plus en détail

Petit memo rapide pour vous guider dans la gestion des engagements de vos compétitions FFM

Petit memo rapide pour vous guider dans la gestion des engagements de vos compétitions FFM Petit memo rapide pour vous guider dans la gestion des engagements de vos compétitions FFM Bien souvent, les compétitions que vous gérez ayant été créées par votre ligue, vous n avez qu à en gérer les

Plus en détail

Fiche pédagogique : ma famille et moi

Fiche pédagogique : ma famille et moi Fiche pédagogique : ma famille et moi Tâche finale de l activité : Jouer au «Cluedo» Niveau(x) Cycle 3 Contenu culturel : - jeux de sociétés Connaissances : Connaissances requises : - cf séquences primlangue

Plus en détail

EXCEL PERFECTIONNEMENT SERVICE INFORMATIQUE. Version 1.0 30/11/05

EXCEL PERFECTIONNEMENT SERVICE INFORMATIQUE. Version 1.0 30/11/05 EXCEL PERFECTIONNEMENT Version 1.0 30/11/05 SERVICE INFORMATIQUE TABLE DES MATIERES 1RAPPELS...3 1.1RACCOURCIS CLAVIER & SOURIS... 3 1.2NAVIGUER DANS UNE FEUILLE ET UN CLASSEUR... 3 1.3PERSONNALISER LA

Plus en détail

COLOR STYLE VOUS POUVEZ COMMANDER PAR TELEPHONE COLORSTYLE COLORSTYLE COLORSTYLE COLORSTYLE COLORSTYLE

COLOR STYLE VOUS POUVEZ COMMANDER PAR TELEPHONE COLORSTYLE COLORSTYLE COLORSTYLE COLORSTYLE COLORSTYLE COLOR STYLE VOUS POUVEZ COMMANDER PAR TELEPHONE 04 78 57 62 05 06 03 21 16 72 COLOR STYLE NOUVEAUTE NUANCIERS DEPLIANTS FEMMES PLASTIFIES COULEURS IMPRIMEES Recto verso 7 pièce ETE HIVER HIVER Verso 6

Plus en détail

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh Projet académique 2013-2014 «Des boîtes à histoires» Comment créer un outil au service de la mise en mémoire et de la compréhension des textes littéraires Académie de Créteil Projet présenté autour de

Plus en détail

Un spectromètre à fibre plus précis, plus résistant, plus pratique Concept et logiciel innovants

Un spectromètre à fibre plus précis, plus résistant, plus pratique Concept et logiciel innovants & INNOVATION 2014 NO DRIVER! Logiciel embarqué Un spectromètre à fibre plus précis, plus résistant, plus pratique Concept et logiciel innovants contact@ovio-optics.com www.ovio-optics.com Spectromètre

Plus en détail

La lumière. Sommaire de la séquence 10. t Séance 4. Des lumières blanches. Des lumières colorées. Les vitesses de la lumière

La lumière. Sommaire de la séquence 10. t Séance 4. Des lumières blanches. Des lumières colorées. Les vitesses de la lumière Sommaire de la séquence 10 La lumière t Séance 1 Des lumières blanches t Séance 2 Des lumières colorées t Séance 3 Les vitesses de la lumière t Séance 4 Je fais le point sur la séquence 10 Ce cours est

Plus en détail

Présentation... 2 Mise en place... 2. Fiche Article... 2 Commande Client... 3 Commande Fournisseur... 4. Gestion de la contremarque...

Présentation... 2 Mise en place... 2. Fiche Article... 2 Commande Client... 3 Commande Fournisseur... 4. Gestion de la contremarque... Sommaire Présentation... 2 Mise en place... 2 Fiche Article... 2 Commande Client... 3 Commande Fournisseur... 4 Gestion de la contremarque... 5 Suivi... 5 Etat... 7 Remarques... 8 Copyright WaveSoft 1/8

Plus en détail

MANUEL UTILISATEUR : RECETTES TABLE DES MATIERES PIE : PRESTATIONS INTERNES ET EXTERNES

MANUEL UTILISATEUR : RECETTES TABLE DES MATIERES PIE : PRESTATIONS INTERNES ET EXTERNES JEFYCO MANUEL UTILISATEUR : RECETTES TABLE DES MATIERES PIE : PRESTATIONS INTERNES ET EXTERNES 2 1 GENERER UNE FACTURE HORS CATALOGUE 2 1.1 SAISIE DU CLIENT 3 1.2 SAISIE DU FOURNISSEUR 4 1.3 PREPARATION

Plus en détail

A chaque couleur dans l'air correspond une longueur d'onde.

A chaque couleur dans l'air correspond une longueur d'onde. CC4 LA SPECTROPHOTOMÉTRIE I) POURQUOI UNE SUBSTANCE EST -ELLE COLORÉE? 1 ) La lumière blanche 2 ) Solutions colorées II)LE SPECTROPHOTOMÈTRE 1 ) Le spectrophotomètre 2 ) Facteurs dont dépend l'absorbance

Plus en détail

PROPRIÉTÉS D'UN LASER

PROPRIÉTÉS D'UN LASER PROPRIÉTÉS D'UN LASER Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : S'impliquer, être autonome. Elaborer et réaliser un protocole expérimental en toute sécurité. Compétence(s) spécifique(s)

Plus en détail

Comment suivre l évolution d une transformation chimique? + S 2 O 8 = I 2 + 2 SO 4

Comment suivre l évolution d une transformation chimique? + S 2 O 8 = I 2 + 2 SO 4 Afin d optimiser leurs procédés, les industries chimiques doivent contrôler le bon déroulement de la réaction de synthèse menant aux espèces voulues. Comment suivre l évolution d une transformation chimique?

Plus en détail

OBJETS PUBLICITAIRES ET PLV

OBJETS PUBLICITAIRES ET PLV OBJETS PUBLICITAIRES ET PLV Renforcez votre plan de communication par un objet personnalisé, véhiculant votre image tout en rappelant votre produit, service, activité. Mettez en avant votre savoir faire!

Plus en détail

Indicateur d'unité Voyant Marche/Arrêt

Indicateur d'unité Voyant Marche/Arrêt Notice MESURACOLOR Colorimètre à DEL Réf. 22020 Indicateur d'unité Voyant Marche/Arrêt Indicateur Etalonnage Bouton Marche/Arrêt Indicateur de sélection de la longueur d'onde Indicateur de mode chronomètre

Plus en détail

Unity Real Time 2.0 Service Pack 2 update

Unity Real Time 2.0 Service Pack 2 update Unity Real Time 2.0 Service Pack 2 update Configuration des Objectifs Analytiques La nouvelle version permet, en un écran, de configurer un lot, un panel ou un instrument. Le menu est accessible au moyen

Plus en détail

Comment voit-on les objets qui nous entourent? À la découverte de la lumière. Cécile de Hosson, avec la collaboration de Véronique Delaye

Comment voit-on les objets qui nous entourent? À la découverte de la lumière. Cécile de Hosson, avec la collaboration de Véronique Delaye CCOLLEGE YCLE 3 CCYCLE 3 OLLEGE Comment voit-on les objets qui nous entourent? À la découverte de la lumière Cécile de Hosson, avec la collaboration de Véronique Delaye Éditions Le Pommier, 2009 Objectifs

Plus en détail

Plus petit, plus grand, ranger et comparer

Plus petit, plus grand, ranger et comparer Unité 11 Plus petit, plus grand, ranger et comparer Combien y a-t-il de boules sur la tige A? Sur la tige B? A B Le nombre de boules sur la tige A est plus grand que sur la tige B. On écrit : > 2 On lit

Plus en détail

Support de formation Notebook

Support de formation Notebook Support de formation Notebook Guide de l utilisateur du tableau interactif SMART Board Table des matières Le Tableau Blanc Interactif... 1 Comprendre le fonctionnement du TBI... 1 Utiliser le plumier

Plus en détail

pka D UN INDICATEUR COLORE

pka D UN INDICATEUR COLORE TP SPETROPHOTOMETRIE Lycée F.BUISSON PTSI pka D UN INDIATEUR OLORE ) Principes de la spectrophotométrie La spectrophotométrie est une technique d analyse qualitative et quantitative, de substances absorbant

Plus en détail

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes).

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes). SUJET DE CONCOURS Sujet Exploitation d une documentation scientifique sur le thème de l énergie 2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D,

Plus en détail

Quel Sont les 7 couleurs de l arc en ciel?

Quel Sont les 7 couleurs de l arc en ciel? Quel Sont les 7 couleurs de l arc en ciel? Rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo et violet Pourquoi a on défini 7 couleurs pour l arc an ciel A cause de l'analogie entre la lumière et le son, la gamme

Plus en détail

eduscol Ressources pour le lycée général et technologique Physique - Chimie Ressources pour la classe de première générale et technologique Série S

eduscol Ressources pour le lycée général et technologique Physique - Chimie Ressources pour la classe de première générale et technologique Série S eduscol Ressources pour le lycée général et technologique Ressources pour la classe de première générale et technologique Physique - himie Série S es documents peuvent être utilisés et modifiés librement

Plus en détail

Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire :

Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire : Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire : 1. Prélever ml de la solution mère à la pipette jaugée. Est-ce que je sais : Mettre une propipette sur une pipette

Plus en détail

FAÇONNÉS CARNETS D ADRESSES CARNETS DE NOTES CAHIERS DE NOTES ETUIS TABLETTE LIVRES D OR ALBUMS TIMBRES FEUILLETS REPOSITIONNABLE BLOC CUBE

FAÇONNÉS CARNETS D ADRESSES CARNETS DE NOTES CAHIERS DE NOTES ETUIS TABLETTE LIVRES D OR ALBUMS TIMBRES FEUILLETS REPOSITIONNABLE BLOC CUBE CARNETS D ADRESSES CARNETS DE NOTES CAHIERS DE NOTES ETUIS TABLETTE LIVRES D OR ALBUMS TIMBRES FEUILLETS REPOSITIONNABLE BLOC CUBE CARNETS D ADRESSES AVEC INDEX ALPHABÉTIQUE PLASTIFIÉ CARNETS D ADRESSES

Plus en détail

Compréhension de lecture

Compréhension de lecture o Coche pour indiquer si les phrases sont es ou o Paul et Virginie sont assis sur des fauteuils très confortables. o Virginie a une robe à pois. o Paul boit un café fumant dans une tasse rouge. o Virginie

Plus en détail

fiche m mo technique

fiche m mo technique fiche m mo technique les lois de la colorimétrie Les lois DE LA COLORIMétrie... Les lois de la colorimétrie s appliquent pour tous les supports du papier, à la toile aux cheveux en passant par l objet

Plus en détail

sur rendez-vous du lundi au vendredi 9 h 18 h s h i r l e y

sur rendez-vous du lundi au vendredi 9 h 18 h s h i r l e y du lundi sur rendez-vous au vendredi 9 h 18 h s h i r l e y 01 42 72 94 47 s h i r l e y@imprimeriedumarais.fr T.1 Couverture en papier de création rouge. Impression argent offset. Intérieur : carte double,

Plus en détail

SYSTEME D AMBIANCE LUMINEUSE: INTERÊT DANS LE SCANNER DE LA MERE ET DE L ENFANT. JFR 2008 Hôpital Robert Debré - Imagerie Pédiatrique

SYSTEME D AMBIANCE LUMINEUSE: INTERÊT DANS LE SCANNER DE LA MERE ET DE L ENFANT. JFR 2008 Hôpital Robert Debré - Imagerie Pédiatrique SYSTEME D AMBIANCE LUMINEUSE: INTERÊT DANS LE SCANNER DE LA MERE ET DE L ENFANT NOS PATIENTS Futures mamans : Pelvimétries au terme > 35 SA supportent mal le décubitus dorsal inquiètes Enfants : Nouveaux-

Plus en détail

TUTORIEL Qualit Eval. Introduction :

TUTORIEL Qualit Eval. Introduction : TUTORIEL Qualit Eval Introduction : Qualit Eval est à la fois un logiciel et un référentiel d évaluation de la qualité des prestations en établissements pour Personnes Agées. Notre outil a été spécifiquement

Plus en détail

SOMMAIRE. > Notre premier concurrent. > Notre second concurrent.

SOMMAIRE. > Notre premier concurrent. > Notre second concurrent. SOMMAIRE I. Etude de marché. > Le marché du chocolat en France. > La marque. > Les points forts de la marque. > Les différents produits de la marque. > Les action menées par la marque. II. Etude de la

Plus en détail

L'ORDINATEUR ET LA VUE

L'ORDINATEUR ET LA VUE 45 L'ORDINATEUR ET LA VUE On parle beaucoup des troubles liés au travail devant écran d'ordinateur. Qu'en est-il des recherches dans ce domaine? On peut dire que les problèmes de la vision sur écran en

Plus en détail

EXCEL TUTORIEL 2012/2013

EXCEL TUTORIEL 2012/2013 EXCEL TUTORIEL 2012/2013 Excel est un tableur, c est-à-dire un logiciel de gestion de tableaux. Il permet de réaliser des calculs avec des valeurs numériques, mais aussi avec des dates et des textes. Ainsi

Plus en détail

Objectifs pédagogiques : spectrophotomètre Décrire les procédures d entretien d un spectrophotomètre Savoir changer l ampoule d un

Objectifs pédagogiques : spectrophotomètre Décrire les procédures d entretien d un spectrophotomètre Savoir changer l ampoule d un CHAPITRE 6 : LE SPECTROPHOTOMETRE Objectifs pédagogiques : Citer les principaux éléments d un dun spectrophotomètre Décrire les procédures d entretien d un spectrophotomètre p Savoir changer l ampoule

Plus en détail

Traitement d un AVI avec Iris

Traitement d un AVI avec Iris Traitement d un AVI avec Iris 1. Définir le répertoire de travail Fichier > Réglages (Ctrl + R) Et on définit le chemin du répertoire de travail. C est là que les images vont être stockées. 2. Convertir

Plus en détail

Paysage de nuages. Objectif. Matériel. Vue d ensemble. Résultats didactiques. Durée. Niveau

Paysage de nuages. Objectif. Matériel. Vue d ensemble. Résultats didactiques. Durée. Niveau Objectif Aider les élèves à identifier certaines caractéristiques des nuages. Permettre aux élèves d observer les nuages, de les décrire avec un vocabulaire simple et de comparer leurs descriptions avec

Plus en détail

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage?

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage? Unité 4 : En forme? Leçon 1 Comment est ton visage? 53 Écoute, relie et colorie. 1. un œil vert 2. un nez rouge 3. des cheveux noirs 4. des yeux bleus 5. des oreilles roses 6. une bouche violette Lis et

Plus en détail

CentreRH. Logiciel de gestion de centre de formation. Mise à jour version 15. AppliRH

CentreRH. Logiciel de gestion de centre de formation. Mise à jour version 15. AppliRH CentreRH Logiciel de gestion de centre de formation Mise à jour version 15 AppliRH Table des matie res 1. Création de devis à partir d une session... 2 2. Visualisation des sessions confirmées sur les

Plus en détail

SVP ISO - Sécurité & Protection

SVP ISO - Sécurité & Protection SVP ISO - Sécurité & Protection ETUDE PRESTATION-FOURNITURE / INDUSTRIE & SECURITE Site web: www.svp-securite.fr - E-mail: svptouati@caramail.com 04, rue LARBI TEBESSI. 31200. Arzew - Oran - Tel / Fax:

Plus en détail

La spectrophotométrie

La spectrophotométrie Chapitre 2 Document de cours La spectrophotométrie 1 Comment interpréter la couleur d une solution? 1.1 Décomposition de la lumière blanche En 1666, Isaac Newton réalise une expérience cruciale sur la

Plus en détail

Séquence 1. Physique Couleur, vision et image Chimie La réaction chimique. Sommaire

Séquence 1. Physique Couleur, vision et image Chimie La réaction chimique. Sommaire Séquence 1 Physique Couleur, vision et image Chimie La réaction chimique Sommaire 1. Physique : Couleur, vision et image Résumé Exercices 2. Chimie : La réaction chimique Résumé Exercices Séquence 1 Chapitre

Plus en détail

CREATION D UNE EVALUATION AVEC JADE par Patrick RUER (www.mathenvideo.comuv.com)

CREATION D UNE EVALUATION AVEC JADE par Patrick RUER (www.mathenvideo.comuv.com) TABLE DES MATIERES I) Le logiciel JADE 2 II) Etablissements 3 1) Configuation de l établissement 3 2) Importation des classes avec SCONET 4 3) Les groupes d élèves 6 4) Les variables supplémentaires 6

Plus en détail

BC LABEL Location de bornes photos numériques

BC LABEL Location de bornes photos numériques BC LABEL Location de bornes photos numériques Mise a jour le 11-09-2014 page 1 / 63 Clé USB Pivotante Couleur Délais de livraison : 10 2, 32Go, 64 Go Tampographie, Gravure Laser Rouge, Vert, Jaune, Bleu

Plus en détail

Activité 1 : Rayonnements et absorption par l'atmosphère - Correction

Activité 1 : Rayonnements et absorption par l'atmosphère - Correction Activité 1 : Rayonnements et absorption par l'atmosphère - Correction Objectifs : Extraire et exploiter des informations sur l'absorption des rayonnements par l'atmosphère terrestre. Connaitre des sources

Plus en détail

Édu-groupe - Version 4.3

Édu-groupe - Version 4.3 Édu-groupe - Version 4.3 Guide de l utilisateur Gestion des fichiers Société GRICS, Équipe Évaluation Août 2012 2 CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES A. Importante mise en garde concernant les types de fureteur Les

Plus en détail

Extraits de comptes codifiés

Extraits de comptes codifiés Extraits de comptes codifiés Ce module permet d injecter dans les journaux financiers de la comptabilité, les extraits de compte électroniques (au format standard interbancaire) récupérés auprès de votre

Plus en détail

Ces conseils vous sont offerts par Retrouvez tous nos produits et nos astuces sur notre site.

Ces conseils vous sont offerts par Retrouvez tous nos produits et nos astuces sur notre site. 1 Vous êtes Hiver, tout comme Catherine Zeta-Jones, Isabelle Adjani, Richard Gere ou Thierry Lhermitte. D une harmonie vive et froide, les tons qui vous correspondent ne sont jamais chauds, ni dorés. Vous

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STD ARTS APPLIQUÉS

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STD ARTS APPLIQUÉS BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STD ARTS APPLIQUÉS SESSION 2014 ÉPREUVE : PHYSIQUE-CHIMIE Durée : 2 heures Coefficient : 2 La calculatrice (conforme à la circulaire N 99-186 du 16-11-99) est autorisée. La clarté

Plus en détail

LA LUMIERE DYNAMIQUE DESORMAIS A LA PORTEE DE TOUS

LA LUMIERE DYNAMIQUE DESORMAIS A LA PORTEE DE TOUS Lumière dynamique LA LUMIERE DYNAMIQUE DESORMAIS A LA PORTEE DE TOUS L apport de dynamique dans l intensité, la couleur et la répartition de la lumière (artificielle) a de nombreuses applications. Vous

Plus en détail

Monstre marin. Valentin. Sa tête est ronde et rose. Il a de grands yeux orange. Il a une bouche jaune, énorme, son nez est vert et rond,

Monstre marin. Valentin. Sa tête est ronde et rose. Il a de grands yeux orange. Il a une bouche jaune, énorme, son nez est vert et rond, Monstre marin Sa tête est ronde et rose. Il a de grands yeux orange. Il a une bouche jaune, énorme, son nez est vert et rond, ses oreilles sont bleues et carrées. Il a seulement une dent verte. Il a un

Plus en détail

Trajet d'une recette payée par un tiers (2)

Trajet d'une recette payée par un tiers (2) Trajet d'une recette payée par un tiers (2) niveau : confirmé Nous avons vu dans l'article précédent la saisie d'une recette en mode "tierspayant" dans le dossier-patient. Il est déjà possible d'aller

Plus en détail

RDP : Voir ou conduire

RDP : Voir ou conduire 1S Thème : Observer RDP : Voir ou conduire DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Objectif Compétences exigibles du B.O. Initier les élèves de première S à la démarche de résolution de problème telle

Plus en détail

Sujet. calculatrice: autorisée durée: 4 heures

Sujet. calculatrice: autorisée durée: 4 heures DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 4 heures Sujet Approche d'un projecteur de diapositives...2 I.Questions préliminaires...2 A.Lentille divergente...2 B.Lentille convergente et

Plus en détail

TP SIN Traitement d image

TP SIN Traitement d image TP SIN Traitement d image Pré requis (l élève doit savoir): - Utiliser un ordinateur Objectif terminale : L élève doit être capable de reconnaître un format d image et d expliquer les différents types

Plus en détail

ACTIVTE N 2 CONTRAT D ACTIVITE NIVEAU 6 ème Objets techniques Matériaux Energies Evolution objets techniques Réalisation T.I.C DECOUVERTE DU POSTE INFORMATIQUE PRESENTATION DE L ACTIVITE Cette activité

Plus en détail

Nouvelle Vague. Design et direction artistique : Emmanuel Gallina

Nouvelle Vague. Design et direction artistique : Emmanuel Gallina Nouvelle Vague Design et direction artistique : Emmanuel Gallina Nouvelle Vague réinterprète l espace de travail contemporain en répondant aux aspirations modernes de l utilisateur ainsi qu à l intégration

Plus en détail

RapidMiner. Data Mining. 1 Introduction. 2 Prise en main. Master Maths Finances 2010/2011. 1.1 Présentation. 1.2 Ressources

RapidMiner. Data Mining. 1 Introduction. 2 Prise en main. Master Maths Finances 2010/2011. 1.1 Présentation. 1.2 Ressources Master Maths Finances 2010/2011 Data Mining janvier 2011 RapidMiner 1 Introduction 1.1 Présentation RapidMiner est un logiciel open source et gratuit dédié au data mining. Il contient de nombreux outils

Plus en détail

QUIZZ! C est toi l expert en énergie! Ta mission: Répondre aux questions du cahier en explorant cette maison sur le site energie-environnement.

QUIZZ! C est toi l expert en énergie! Ta mission: Répondre aux questions du cahier en explorant cette maison sur le site energie-environnement. QI! C est toi l expert en énergie! a mission: Répondre aux questions du cahier en explorant cette maison sur le site energie-environnement.ch i tu réponds correctement, tu obtiendras un code secret qui

Plus en détail

Les couleurs. Un peintre distrait a oublié les noms des couleurs de sa palette : tu peux l aider à reconstituer l ordre correct (de gauche à droite)?

Les couleurs. Un peintre distrait a oublié les noms des couleurs de sa palette : tu peux l aider à reconstituer l ordre correct (de gauche à droite)? Les couleurs Objectifs : Tu vas décrire une personne ou un personnage à travers l emploi des couleurs Conception : Micaela Rossi (Université de Gênes) pour les Jeunes Nomades 1) Le nom des couleurs Un

Plus en détail

Kardó. Une combinaison infinie de lumiere

Kardó. Une combinaison infinie de lumiere Kardó Une combinaison infinie de lumiere CONCEPT Design: eer architectural design, Belgique 2 - Kardó Kardó est un système d éclairage spécial qui permet de s adapter à l architecture à travers tout le

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION

NOTICE D UTILISATION NOTICE D UTILISATION 1 TABLE DES MATIERES Installation de Studio Express Desktop... 3 Installation sur Windows... 3 Installation sur Mac... 3 Connexion à Studio Express Desktop... 3 Appel... 4 Emettre

Plus en détail

PRESENTATION DE LA SOLUTION. CybEx E_Trade

PRESENTATION DE LA SOLUTION. CybEx E_Trade PRESENTATION DE LA SOLUTION CybEx E_Trade Janvier 2013 CybEx E_Trade... 3 1- Présentation Générale... 3 2- Présentation Des Fonctions Principales... 3 1- Authentification Du Client... 3 2- Interface Graphique

Plus en détail

SimpleDriver MANUEL UTILISATEUR

SimpleDriver MANUEL UTILISATEUR SimpleDriver MANUEL UTILISATEUR Version 1.2.2 au 15/12/11 SimpleDriver est un logiciel OPSILOG OPSILOG 44 chemin du Devès 30560 St Hilaire de Brethmas Tél : 0 950 36 52 86 Fax : 04 66 600 432 e-mail :

Plus en détail

Se repérer dans l écran de Foxmail

Se repérer dans l écran de Foxmail Se repérer dans l écran de Foxmail Fenêtre des dossiers 4 5 Les noms qui ont été rentrés dans le carnet d adresses apparaissent ici. Un double-clic sur le nom lance la fenêtre «Nouveau Message» pas besoin

Plus en détail

RAWYA, YOUSSEF, SELIM, TARIQ, HUGO, EMILIE, WILFRIED, IBRAHIM, NIPUN et VALÉRIE DU CHÉNÉ

RAWYA, YOUSSEF, SELIM, TARIQ, HUGO, EMILIE, WILFRIED, IBRAHIM, NIPUN et VALÉRIE DU CHÉNÉ RAWYA, YOUSSEF, SELIM, TARIQ, HUGO, EMILIE, WILFRIED, IBRAHIM, NIPUN et VALÉRIE DU CHÉNÉ Un travail de Valérie du Chéné avec les jeunes de l ulis du Lycée Lamartine à Paris 9e Dans le cadre du projet

Plus en détail

Le projet de révision du Règlement sur l éclairage extérieur de la Ville de Sherbrooke. 11 décembre 2012

Le projet de révision du Règlement sur l éclairage extérieur de la Ville de Sherbrooke. 11 décembre 2012 Le projet de révision du Règlement sur l éclairage extérieur de la Ville de Sherbrooke 11 décembre 2012 Sherbrooke, ville sous les étoiles HISTORIQUE 2003 Création du Comité de lutte contre la pollution

Plus en détail

Ces conseils vous sont offerts par Retrouvez tous nos produits et nos astuces sur notre site.

Ces conseils vous sont offerts par Retrouvez tous nos produits et nos astuces sur notre site. 1 Vous êtes Automne, tout comme Julia Roberts, Jennifer Lopez, Russell Crowe et Brad Pitt. Vous êtes d une harmonie chaude aux couleurs éteintes, adoucies et plutôt foncées. Les reflets roux ou dorés de

Plus en détail

Guide de l éclairage 1to1 energy Efficacité énergétique, confort et esthétique

Guide de l éclairage 1to1 energy Efficacité énergétique, confort et esthétique Guide de l éclairage to energy Efficacité énergétique, confort et esthétique Sommaire Pour y voir plus clair 3 L essentiel en bref 4 Comparatif anciennes/nouvelles ampoules 6 Ampoules basse consommation

Plus en détail

We are here. Let's talk! Objets 2011. Objets 2011 FIN DE STOCK

We are here. Let's talk! Objets 2011. Objets 2011 FIN DE STOCK We are here. Let's talk! Objets 2011 Objets 2011 FIN DE STOCK E-BOY CK140 Matière : ABS Caractéristiques : Horloge et calendrier avec message déroulant Message jusqu à 112 caractères Taille : 71 x 70 x

Plus en détail

Esterel The french touch star touch esterel advance

Esterel The french touch star touch esterel advance Accès Tables des Matières Siège Social : Technoparc EPSILON RD 100 83700 SAINT RAPHAEL Tél. (33) 04 98 11 45 90 Fax (33) 04 98 11 45 70 E. mail France : info@cashsystemes.com Web : www.cashsystemes.com

Plus en détail