Centrale Lille Annual Report 2015 Centrale Lille. Créer sans frontière RAPPORT D ACTIVITÉ

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Centrale Lille Annual Report 2015 Centrale Lille. Créer sans frontière RAPPORT D ACTIVITÉ"

Transcription

1 Centrale Lille Annual Report 2015 Centrale Lille / Créer sans frontière RAPPORT D ACTIVITÉ 2014

2 2 Centrale Lille Annual Report 2015 ECOLE CENTRALE DE LILLE 3 Sommaire Formation Centrale Lille IG2I Iteem Masters Recherche & Valorisation Doctorat Les laboratoires La politique scientifique Le PIA La valorisation Partenariats La ComUE Les relations internationales Les relations entreprises La Fondation Centrale Initiatives Gouvernance, stratégie & ressources Mot du président Le Groupe des Écoles Centrales La gouvernance ajustée Stratégie Ressources Vie de l Ecole Vie associative étudiante Association des doctorants Association du personnel Les 160 ans de l École Chiffres clés / L édito du Directeur Le rapport d activité de l École doit permettre à tout un chacun de connaître l avancement des différents projets, les enjeux à venir ainsi que la cohérence de la politique au vu des engagements pris. S il me semble prématuré de faire un bilan de mes engagements seulement quelques mois après ma prise de fonction et des nombreux chantiers ouverts, je ne peux que saluer le travail qui a été fait par mon prédécesseur, Etienne CRAYE, au cours de ses huit années de mandat à la direction de l École Centrale de Lille. Son engagement, soutenu par un profond attachement à l École, n a jamais failli. En effet, sous son impulsion, nous avons pris toute notre place au sein de l Enseignement Supérieur et de la Recherche au niveau régional. Nous avons développé la performance de notre activité de recherche et notre lien avec le secteur socio-économique. Nous avons fait évoluer nos formations et nous avons acquis l autonomie de gestion de nos ressources humaines pour pouvoir prendre notre destin en main. Il m appartient maintenant de poursuivre l œuvre de mes prédécesseurs en portant toujours plus haut les couleurs de notre École. C est là, la tâche lourde mais ô combien passionnante qui m attend ces cinq prochaines années, et je remercie le Conseil d Administration pour la confiance qu il m a accordée le 3 avril 2014 en m élisant au poste de Directeur. Ce rapport est également pour moi l occasion de remercier l ensemble des services, des équipes pédagogiques et des laboratoires de recherche pour l important travail qu ils réalisent au quotidien et qui contribue à faire avancer notre École. Je ne le répèterai jamais assez : notre principale et première richesse, ce sont les femmes et les hommes qui œuvrent ensemble pour et dans l intérêt de notre École s annonce extrêmement riche avec la réorganisation des services, l évolution de certains lieux d enseignement, la préparation de notre contrat quinquennal, la préparation de la visite de la Commission des Titres d Ingénieurs (CTI) et le travail de vision que je souhaite co-construire avec l ensemble des acteurs de notre École. Emmanuel DUFLOS Directeur de l Ecole Centrale de Lille Contact

3 FORMATIONS ECOLE CENTRALE DE LILLE Centrale Lille Annual Report 2015 Centrale Lille Centrale Lille / Centrale Lille Centrale Lille forme des ingénieurs généralistes et les accompagne tout au long de leur formation pour développer les compétences qui leur permettront de réaliser un projet professionnel conforme à leurs ambitions et de contribuer activement au développement économique des entreprises. La scolarité s articule sur 3 années. L enseignement des 2 premières années permet l acquisition des fondamentaux scientifiques mais offre aussi la possibilité de s enrichir d enseignements dits électifs qui permettent de personnaliser dès le début du cursus son parcours. La 3 ème année permet aux élèves-ingénieurs d approfondir leurs connaissances par le choix d une option d approfondissement et d une filière métier. Centrale Lille propose un grand nombre de possibilités, toujours en adéquation avec le monde de l entreprise, afin que chacun puisse façonner un parcours à son image. Les élèves ont également la possibilité de faire un Double Diplôme avec l un des partenaires de l École. Chiffres clés année universitaire élèves en 1 ère année (23,5% de filles) dont 198 ont été recrutés sur le concours Centrale-Supelec, 11 sur banque PT (Physique/technologies), 10 sur le concours ATS (étudiants titulaires d un DUT/BTS ayant effectué une année de spécialisation ATS), 6 sur le CASTIng (concours d admissions sur titres d ingénieur du Groupe des Ecoles Centrales), 51 via le recrutement international. 426 élèves en 3 ème année Options & filières 117 Double Diplôme à l international 108 Internationaux en Poursuite d étude 71 Césure 63 Ajournés 28 Double Diplôme à l EDHEC 19 Contrats Professionnalisation 10 Mobilité nationale 9 Année de transition 1 Visitez notre site internet Les flux d étudiants 44% 56% Mobilité entrante (Double Diplôme, semestre 8) Mobilité sortante (centraliens Double Diplôme, semestre 8) 28% des élèves bénéficient d une bourse (CROUS, EGIDE ). 960 élèves, dont 29 nationalités étrangères : Amérique : 54 Asie : 70 Europe : 49 Afrique : 57. Insertion professionelle enquête réalisée sur la promotion 2013 Chaque année, les statistiques sur la situation professionnelle des élèves nouvellement diplômés témoignent du haut niveau de la formation centralienne. 91,4% des diplômés de 2013 sont en activité (emploi, thèses, mastère spécialisé, projet personnel ) Principaux secteurs d activité Énergie 20% Conseil 16,90% BTP 12,70% Technologies de l information 8,40% Industrie automobile, ferroviaire, aéronautique, navale 6,40% Institution financière, banque, assurances 5,20% Localisation de l entreprise 51,60% Région parisienne 16,80% Autres régions 41,9 K C est la rémunération moyenne constatée à l embauche. 9,50% Nord Pas-de- Calais 22,10% Etranger

4 FORMATIONS 613 Centrale Lille Annual Report 2015 Centrale Lille ECOLE CENTRALE DE LILLE 7 / Iteem L Iteem a pour objectif de faire émerger de nouveaux profils pour lesquels il n y a plus de frontière entre les domaines de l ingénierie et du management/commerce. Tout en proposant une formation de haut niveau à ses élèves, l Iteem développe le potentiel entrepreneurial de chacun d entre eux et leur donne les atouts nécessaires à une carrière professionnelle épanouie, en parfaite adéquation avec les besoins des entreprises. L Iteem propose un cursus spécifique rendu possible par la mise en œuvre d une pédagogie innovante. Un programme adapté intègre l ensemble des disciplines étudiées et des expériences pratiques dès la première année. L ouverture à l international est assurée par un stage obligatoire de 8 mois dans un pays non-francophone lors de la 4 ème année. 28% de filles parmi les élèves 35,6 K Insertion professionnelle enquête réalisée sur la promotion 2013 De par leur polyvalence, les ingénieurs diplômés de l Iteem intègrent des secteurs d activité variés et occupent des fonctions diversifiées. 90% d entre eux sont en activité 4 mois après leur sortie. Principaux secteurs d activité Technologies de l information (service) 19,2% Commerce/Distribution 16,2% Industrie chimique, parachimique, pharmaceutique, cosmétique, transformation du caoutchouc et des plastiques 15,4% Société de conseil 15,4% BTP 7,7% Industrie agro-alimentaire 7,7% Chiffres clés année universitaire C est la rémunération moyenne constatée à l embauche. Localisation de l entreprise 55,60% Admission 53 élèves en première année. Origine géographique 18,50% 18,50% 50% Nord Pas-de-Calais 40% autres régions 10% Etranger 5 créations d entreprises en 2014 Région parisienne Autres régions Nord Pas-de- Calais 7,40% Etranger Répartition des élèves Effectif Filles Boursiers 1 ère année ème année ème année ème année ème année Total % des élèves bénéficient d une bourse (année ) Visitez notre site internet

5 FORMATIONS 813 Centrale Lille Annual Report 2015 Centrale Lille ECOLE CENTRALE DE LILLE 9 / IG2I Insertion professionnelle enquête réalisée sur la promotion 2013 L expérience acquise dans les entreprises porte toujours ses fruits puisque 100% des jeunes diplômés se sont vus proposer un contrat d embauche au plus tard dans les 4 mois après leur diplôme. L IG2I forme des ingénieurs en 5 ans autour de deux pôles d excellence : l informatique et l électronique. Particulièrement adaptée aux besoins des entreprises, elle permet aux élèves-ingénieurs d appréhender le monde professionnel tout au long du cursus, avec un total de 19,5 mois de stages. Les trois premières années constituent un tronc commun pour asseoir les savoirs fondamentaux dans leur globalité, tandis que les deux dernières années permettent de se spécialiser en Génie des Systèmes Avancés, en Génie des Réseaux Multimédias ou en Génie Informatique. Depuis 2013, l IG2I propose également une voie par apprentissage, accessible au niveau bac +2. Les apprentis-ingénieurs ont été recrutés par des entreprises des secteurs du service informatique, du transport ferroviaire, de la métallurgie, de la distribution et de la Défense. 33,7 K C est la rémunération moyenne constatée à l embauche. Principaux secteurs d activité Informatique 50% Nouvelles technologies 21,4% Automobile - transports 10,7% Grande distribution 3,6% Marketing 3,6% Systèmes embarqués 3,6% Energie 3,6% Télécom 3,6% Chiffres clés année universitaire Localisation de l entreprise Admission post-bac S : 67 élèves en première année.` Répartition des élèves Effectif Filles Boursiers ,7% Nord Pas-de-Calais 14,3% autres régions 1 ère année ème année élèves dans le cursus 3 ème année Origine géographique des élèves 4 ème année ème année ère année apprentis ème année apprentis Total Admissions sur titre : 2 ème année : 2 3 ème année : 8 48% des élèves bénéficient d une bourse (année ) 76% Nord Pas-de-Calais 20% autres régions 4% Etranger Visitez notre site internet

6 FORMATIONS Centrale Lille Annual Report 2015 Centrale Lille ECOLE CENTRALE Centrale DE Lille LILLE 1311 / Masters Le développement de l activité doctorale dépend en partie de notre capacité à former en amont des étudiants de master. C est pourquoi l Ecole Centrale de Lille propose à ses élèves ingénieurs, mais également à d autres étudiants qu elle recrute directement (principalement internationaux), une offre large de masters (diplôme national de master). Pour diversifier cette offre et étendre la possibilité de recrutements internationaux de très haut niveau, l Ecole Centrale de Lille se positionne également sur des masters internationaux (actuellement 3 masters internationaux existent dont l un ne sera lancé qu en 2016 du fait d une création tardive). Master recherche L École Centrale de Lille est accréditée à délivrer le master recherche dans 7 spécialités, toutes portées par l un des laboratoires de l École. La plupart de nos masters sont délivrés en co-accréditation avec nos partenaires pour pouvoir profiter de la synergie des compétences. Chiffres clés année universitaire Admissions Répartition des élèves dans les masters Micro et Nano Technologies 10 Catalyse et Procédés 5 Energie Electrique et Développement Durable 9 Génie civil 18 Logistique pour la Santé 2 Systèmes, Machines Autonomes et Réseaux de Terrain Sciences Mécaniques et Ingénierie 5 Master International en Turbulence Ce master international, réalisé en collaboration avec l ENSIP et l ENSMA de Poitiers, a pour objectif de doter les étudiants, à l issue des deux ans de cursus, d une solide formation théorique, numérique et expérimentale en turbulence. Le but est d alimenter les grandes entreprises européennes et les grands laboratoires de recherche des secteurs industriels concernés (environnement, combustion, moteurs, production d énergie, conception de véhicules, systèmes fluides/thermiques/ chimiques) en spécialistes de haut niveau, pouvant être d un apport significatif dans le développement des projets et de recherches élèves qui suivent un Master à l École Centrale de Lille (dont 24 élèves de 3ème année). 8 nationalités étrangères sont représentées : Algérie (1), Canada (1), Liban (3), Mexique (1), Maroc (11), Russie (1), Tchad (1), Tunisie (8) Chiffres clés année universitaire Admissions 6 élèves inscrits en nationalités différentes : Chine (1), Inde (4), Japon (1) Frais d inscription : / an

7 12 FORMATIONS ECOLE CENTRALE DE LILLE 13 Master International en Robotique et Transport Ce master, réalisé en collaboration avec Polytech Lille, s adresse à des étudiants internationaux qui souhaitent développer leurs compétences en ingénierie et plus particulièrement dans les domaines de la robotique et des systèmes de transport intelligents (automobile et aéronautique). Le programme s articule sur deux années de formation. L ensemble des disciplines intègrent le concept du design intégré et du prototype intelligent, ce qui confère aux étudiants des connaissances très appréciées et recherchées dans le monde industriel. Chiffres clés année universitaire Admissions 3 élèves inscrits en nationalités différentes : Egypte (1), Inde (2) Frais d inscription : /an Mastère spécialisé en Création d Entreprise et Entrepreneuriat Aider les professionnels à concrétiser leur projet de création d entreprises ou de développement d activité et à valider leur capacité entrepreneuriale, tels sont les objectifs fixés par 3 grandes écoles de la région Nord-Pas de Calais, à travers ce Mastère Spécialisé. L École Centrale de Lille, l École Nationale des Arts et Industries Textiles de Roubaix et l École des Mines de Douai joignent leurs efforts pour apporter des outils et méthodes qui facilitent la mise en œuvre des projets. La pédagogie de la formation s appuie sur l apprentissage de notions indispensables à l entrepreneuriat, des cas pratiques et des applications sur un projet. Chiffres clés année universitaire Créations 107 créations depuis le lancement du Mastère en créations issues du mastère spécialisé 33 créations issues du cycle ingénieur (Centrale Lille, IG2I, Iteem) 15 abandons 5 défaillances / Les enjeux 2015 Afin de s adapter aux évolutions du monde et des élèves qu elle recrute, Centrale Lille souhaite réinventer la forme de ses enseignements. Il s agit de rester innovant, d exploiter les nouvelles sources d accès à la connaissance et de poursuivre le développement d un apprentissage autonome, avec l idée de répondre continuellement aux besoins des entreprises. Fort de l expérience positive acquise avec l ouverture de la voie par apprentissage et du succès de cette dernière, l IG2I souhaite augmenter le nombre d apprentis. Le succès de l apprentissage est aussi une opportunité pour réfléchir aux évolutions de l offre des options de dernière année. L Iteem ayant fait ses preuves depuis sa création en 2003, l objectif en 2015 sera de diffuser le modèle Iteemien actuel dans d autres régions. Cela permettra par la suite d adapter et de développer une nouvelle version de cette formation, répondant toujours mieux aux attentes du monde professionnel. Après 14 années, le mastère spécialisé en Création d entreprise et Entrepreneuriat n existera plus sous cette forme. En 2015, un travail est effectué pour recentrer la formation autour de l exploration des problématiques entrepreneuriales et intrapreneuriales à contenu technologique. L innovation devient intrinsèque, tant dans l approche exploratoire que dans le contenu technologique. Le nouveau modèle se voudra également plus ouvert pour un public plus large. L École s engagera également dans la modernisation de ses lieux d enseignements. Le centre de documentation sera ainsi réaménagé pour permettre aux élèves et aux personnels de disposer d un lieu de travail à la fois convivial et fonctionnel. Une première salle d enseignement évoluera également afin de favoriser le travail collaboratif et la créativité des différents types d utilisateurs. De la même façon qu en Recherche avec le Bonus Qualité Recherche (BQR), l Ecole souhaite mettre en place un Bonus Qualité Formation (BQF) pour aider au développement de projets d innovation pédagogique.

8 14 RECHERCHE & VALORISATION Centrale Lille Annual Report 2015 ECOLE CENTRALE Centrale DE Lille LILLE / Doctorat 98 doctorants en 2014 L École Centrale de Lille délivre une formation doctorale de haut niveau faisant des Docteurs Centraliens de Lille, des professionnels recherchés au même titre que les ingénieurs diplômés de l École. Au-delà de l excellence académique, notre ambition est de développer la dimension professionnalisante à travers une offre de formation complémentaire à la formation proposée par les Écoles Doctorales. L insertion professionnelle des docteurs doit plus que jamais intégrer les stratégies d innovation des acteurs du monde économique lancés dans la compétition mondiale. Dans ce contexte, le développement des cotutelles de thèse avec des Universités étrangères doit permettre à nos docteurs de se familiariser avec des cultures différentes, un atout supplémentaire pour leurs futurs employeurs. En 2014, 26 femmes préparent un doctorat à l École Centrale de Lille. Au total 8 étudiants sont inscrits en co-tutelle de thèse. Répartition des doctorants par domaine 28 Mécanique, génie civil, énergétique, matériaux 14 génie électrique 37 Automatique, Génie informatique, Traitement du Signal et des Images Micro et Nano Technologies Répartition des étudiants en doctorat 36% 13% 27% 24% 1e année 2e année 3e année Plus Origine géographique des étudiants 38% 4% 36% / Les laboratoires L année 2014 aura été l année de la négociation des contractualisations des Laboratoires dans lesquels l École Centrale de Lille est partie prenante. L École Centrale de Lille compte 6 Laboratoires, dont 4 UMR CNRS : Le Centre de Recherche en Informatique, Signal et Automatique de Lille, CRIStAL (UMR CNRS 8219), nouvelle unité à partir de janvier 2015, créée par regroupement de deux UMR antérieures le LIFL et le LAGIS L Institut d Électronique, de Microélectronique et de Nanotechnologies, IEMN (UMR CNRS 8520) pour lequel l École Centrale de Lille passe du statut de «Partenaire» au statut de «Tutelle» L Unité de Catalyse et de Chimie du Solide, UCCS (UMR CNRS 8181) Le Laboratoire de Mécanique de Lille, LML (UMR CNRS 8107) Le Laboratoire d Électrotechnique et d Électronique de Puissance de Lille, L2EP Le Laboratoire de Modélisation et de Management des Organisations, LM2O, ne fera pas partie de ce nouveau contrat On notera également son implication autour de 4 Equipex (REALCAT, Leaf, Excelsior, IDIVE) et de plusieurs plateformes de site. L École Centrale de Lille sera également tutelle de la Fédération de Recherche FR2638, Institut Michel Eugène Chevreul dont l UCCS fait partie. soutenances de thèses en % Members Europe Afrique Asie Amérique

9 RECHERCHE & VALORISATION Centrale Lille Annual Report 2015 Centrale Lille Centrale Lille Annual Report 2015 ECOLE CENTRALE Centrale DE Lille LILLE Centrale Lille / Mise en œuvre de la politique scientifique La mise en place de cette politique scientifique s est traduite notamment par une amplification des dispositifs de soutien de l établissement à ses équipes de recherche. Ceci se traduit par une augmentation de 65% du système de financement Bonus Qualité Recherche (porté à 50 K ), la mise en place d un nouveau dispositif d appel à projets d investissement «AAP Investissement» de 100 K destiné à permettre des investissements plus lourds au sein de nos laboratoires et une mobilisation plus stimulante pour les laboratoires et chercheurs du Préciput. Votée en avril 2014, la politique scientifique a été mise en œuvre tout au long de l année. L École a choisi de développer sa Recherche dans un continuum allant de la Recherche Fondamentale à la Recherche Appliquée et l Innovation avec cinq objectifs stratégiques : 1. Accentuer sa notoriété en renforçant l excellence scientifique 2. Développer son interaction avec le secteur socio-économique 3. Dynamiser la synergie interdisciplinaire 4. Renforcer les synergies entre les missions de Formation et de Recherche 5. Accroître la reconnaissance du titre de Docteur de l École Centrale de Lille Dans ce contexte, l École Centrale de Lille développe sa stratégie autour de : 2 axes scientifiques majeurs : «Les matériaux nouveaux et avancés» «Les technologies de l information et de la communication» 2 défis sociétaux : L énergie Les transports Intelligents 2 thèmes transverses en émergence L ingénierie de la santé Les matériaux bio-sourcés Ces orientations sont en parfaite adéquation avec les axes stratégiques européens du programme Horizon Ils s intègrent également parfaitement dans les politiques nationales et régionales en matière de Recherche. L École peut compter, pour atteindre ses objectifs, sur un large spectre de disciplines dans lesquelles elle a des compétences propres : Nanotechnologies, Micro-technologies, Photonique Mécanique, Génie Civil Electronique, Génie Electrique, Electrotechnique Traitement de l information, Acoustique Automatique, Robotique Ingénierie des Systèmes Complexes Génie des Procédés / Le Programme d Investissements d Avenir (PIA) L Ecole Centrale de Lille est également fortement engagée dans les programmes du PIA. Outre les 4 Equipex récemment mis en place, l Ecole Centrale de Lille est impliquée dans : L IRT Railenium, au sein duquel les premières mises à disposition de chercheurs de l Ecole ont débuté cette année. De même la dynamique de montage de projets au sein de l IRT a commencé durant l année 2014, en particulier autour du partenariat public-privé Shift2Rail Joint Undertaking (S2R JU). La SATT, qui porte à présent un brevet avec extension PCT pour l Ecole, deux pré-projets de maturation, et des prospections auprès de ses laboratoires dont notamment la pépite REALCAT. / REALCAT Les premiers succès de la plateforme Lauréat de la seconde vague de l appel à projet des équipements d excellence du Plan d Investissement d Avenir, le projet de recherche REALCAT, porté par l Unité de Catalyse et de Chimie du Solide (UCCS - UMR 8181 CNRS/Université de Lille) et les laboratoires d Informatique Fondamentale de Lille (LIFL - UMR 8022 CNRS/ Université de Lille), d Automatique, Génie Informatique et Signal (LAGIS - UMR 8146 CNRS) et Procédés Biologique et Génie Enzymatique et Microbien (ProBioGEM - EA 1026), s est vu octroyer une subvention de 8,7 millions d euros, complétée par des fonds FEDER à hauteur de euros, pour le développement d une plateforme unique au monde dédiée au développement de catalyseurs pour les bioraffineries industrielles. Cette plateforme inaugurée en mai 2014 apporte une accélération très significative des recherches menées dans des domaines de la catalyse et de la biocatalyse aussi cruciaux que ceux de l énergie, de la santé, de la nutrition et de l environnement. L École s appuie également sur des plateformes expérimentales qui, pour la plupart, sont partagées avec ses partenaires de site. Certaines de ces plateformes sont uniques en Europe ou au Monde.

10 RECHERCHE & VALORISATION Centrale Lille Annual Report 2015 Centrale Lille Centrale Lille Annual Report Centrale 2015 Lille Annual Report 2015 Centrale Lille Centrale Lille 13 ECOLE CENTRALE DE LILLE 19 Les chercheurs de l UCCS de l équipe Valorisation des Alcanes et de la Biomasse en collaboration avec des chercheurs japonais du Catalysis Research Center de l Université d Hokkaido dans le cadre d un Laboratoire International Associé labellisé par le CNRS ont mis au point un nouveau procédé catalytique de production d acide acrylique. Ils ont réalisé cela à partir de matière première renouvelable issue de la biomasse, qui fait actuellement l objet d un dépôt de brevet par le CNRS, l École Centrale de Lille, l Université de Lille, Sciences et Technologies, et l Université d Hokkaido. / Les enjeux 2015 Pour 2015, les perspectives Recherche et Valorisation se déclinent suivant plusieurs axes : L acide acrylique qui est produit à près de 6 millions de tonnes par an, est un intermédiaire chimique ouvrant la voie des acrylates, composés très importants pour la production industrielle de peintures, d adhésifs et autres super-absorbants. Tous ces composés pourraient ainsi être basés à terme sur de la matière première renouvelable, ce qui n est pas le cas aujourd hui puisque qu ils sont dérivés du pétrole. / Valorisation Parallèlement, en s appuyant sur le service de la Recherche et de la Valorisation, fortement consolidé les années précédentes, l École a poursuivi ses efforts de valorisation, avec une poursuite de prises de brevets et extensions internationales en collaboration avec la SATT et CNRS/FIST, mais également par le développement de ses activités contractuelles (1,7 M de contrats gérés par le SAIC) et de l implication d entreprises dans des projets régionaux, nationaux et internationaux. Il est souhaité une amplification encore plus importante de ces développements pour les années à venir et également la stimulation de l innovation émanant de l activité des laboratoires de l Ecole, jusqu à la création de nouvelles startups Et aussi en 2014 Évolution de la Journée de la Recherche à destination des élèves-ingénieurs. Rebaptisée «Journée de la Recherche et de l Innovation», cette journée a mis fortement l accent sur les synergies entre le monde académique, le monde de l entreprise et le potentiel de la recherche pour le développement de l activité économique. En complément des habituelles conférences, tables rondes et visites de laboratoires, des stands avec présentations de démonstrateurs ont été installés, des invitations pour présenter des startups régionales et des pôles de compétitivité. Appel à projet conjoint avec le Groupe des Écoles Centrales L École a également poursuivi ses actions conjointes Recherche avec le Groupe des Écoles Centrales en particulier sur le très important volet International. On note plus particulièrement la mise en place d un appel à projet conjoint avec le Brésil destiné à la mise en place de collaborations entre les Écoles du Groupe et les Universités brésiliennes partenaires. International Le premier axe se situe au niveau du Groupe des Écoles Centrales, avec la poursuite et l amplification des actions recherche conjointes à l international et se décompose en deux objectifs : Le lancement en 2015 d une «Plateforme commune de recherches et d innovations» destinée à prolonger les coopérations entre les Écoles Centrales et l Université de Beihang (Chine), réalisées jusque-là dans le cadre d un Laboratoire International Associé (LIA / label CNRS). La plateforme permettra le financement de projets, souvent également complétés par des co-tutelles de thèses. La stimulation des coopérations entre le Groupe des Écoles Centrales et les chercheurs de l État de Saô Paulo (Brésil), grâce à la mise en place, en 2014, avec le FAPESP, d appels à projets cofinancés sur la thématique «Énergie et Environnement». Ces actions visent à la mise en place d un Laboratoire International Associé Franco-Brésilien impliquant les cinq Ecoles du Groupe. Politique de site Le deuxième axe se situe au niveau du site, sur lequel l École Centrale de Lille est associée à la dynamique «Université de Lille» par la participation à l élaboration d une convention de partenariat renforcée entre les trois Université Lilloises (en processus de fusion), et huit Écoles d Ingénieurs, dont Centrale Lille. Hormis le co-pilotage des laboratoires en co-tutelles, cette dynamique devrait conduire à un ensemble d actions communes au niveau de la recherche, tant sur les aspects liés au renforcement du rayonnement du site (portage d une signature scientifique commune, délivrance par tous les acteurs du doctorat de l Université de Lille), que pour le portage de grands projets communs. Soutien des équipes de recherche L objectif en 2015 est de poursuivre les actions de soutien aux équipes et aux laboratoires de recherche initiées dans le cadre de la mise en œuvre de la politique scientifique de l École. Pilotage Débuté en 2014, l École Centrale de Lille fait évoluer progressivement ses outils de pilotage de la Recherche et poursuivra cette démarche en Colloque L École Centrale de Lille sera par ailleurs organisatrice en 2015 du Colloque de Recherche Inter Écoles Centrales (CRIEC), regroupant chaque année une centaine de doctorants venant des cinq Écoles Centrales. C est l occasion pour les doctorants de se rencontrer et d exposer leur sujet de thèse.

11 20 13 Centrale PARTENARIATS Lille Annual Report 2015 Centrale Lille Centrale Lille Annual Report 2015 Centrale Lille Centrale Lille ECOLE CENTRALE DE LILLE / Relations internationales Erasmus Mundus L Ecole Centrale de Lille s est impliquée dans deux projets avec le Brésil en 2014 : Sustain T : Technologies for sustainable development SMART2 : Smartcities and Smartgrids for sustainable development Nouvelle charte Erasmus+ Le programme Erasmus+ succède au Life Long Program et regroupe tous les anciens programmes (Comenius, Erasmus, Grundtvig, Leonardo, Transversal, Jean Monnet) sous un seul nom dans un objectif de simplification. Il s inscrit dans une stratégie de modernisation européenne et d internationalisation pour les 7 prochaines années ( ). Ce programme qui se veut plus ambitieux en matière de budget (+ 40 %) et de mobilité (+ 35 %) compte 34 pays européens participants et prévoit une coopération avec des pays voisins comme les balkans occidentaux ou les états sud-méditerranéens, et d autres pays tiers. En signant cette nouvelle Charte Erasmus+ pour l Enseignement Supérieur (ECHE) l École Centrale de Lille s engage à contribuer aux objectifs de celle-ci en participant à deux actions essentielles : Renforcer la mobilité des étudiants et du personnel (en Europe et en direction/ provenance de pays tiers) et élargir l offre de formation Développer les relations entre l Enseignement Supérieur, la Recherche et les entreprises par le biais de partenariats et projets internationaux Un mot clé : la transparence. La charte Erasmus+ présente une obligation d afficher notre politique internationale et sa mise en œuvre afin de rendre l information claire et précise pour les partenaires, qu il s agisse du contenu des formations ou de l accueil des élèves étrangers. Editions 2014 des Job Fair Organisée par le Groupe des Ecoles Centrales, en partenariat avec l ESSEC Business School, la 6 ème édition du Job Fair de Shangaï s est tenue le 27 septembre Cette année, des entreprises telles que Cap Gemini, L Oréal, Roland Berger, Safran, Michelin, Schneider Electric, BNP Paribas étaient présentes pour offrir des offres d emploi, de stages ou de VIE aux candidats les plus convaincants. Au Brésil, c est la 3 ème édition du Job Fair de Saô Paulo qui a eu lieu le 27 mai Ces événements sont de réelles opportunités pour des entreprises internationales de recruter des profils à fort potentiel, ingénieurs et managers, parmi les étudiants et diplômés Centraliens. Workshop franco-indien Depuis la signature d une convention avec le NIT Jalandhar (Inde) en 2012, les liens entre nos deux établissements se sont renforcés. Cette année, l École Centrale de Lille a accueilli une délégation indienne à l occasion d un workshop du 23 au 27 juin L objectif était de promouvoir à la fois les partenariats académiques et les collaborations en recherche, tant auprès des professeurs que des étudiants français et indiens. Un workshop scientifique a eu lieu afin de permettre aux chercheurs de présenter leurs travaux de recherche et d initier de nouvelles collaborations. Des visites des laboratoires ont été organisées ainsi que des visites culturelles. En 2014, 4 nouveaux partenariats ont été signés, avec : L Université Australe, en Argentine, L Université de Berlin, Faculté III, en Allemagne, L Université de Dresde, en Allemagne, L Université de Nankin, en Chine.

12 PARTENARIATS ECOLE CENTRALE DE LILLE / Relations entreprises L École Centrale de Lille a toujours eu pour vocation de répondre aux besoins de l entreprise en formant de futurs ingénieurs de haut niveau, capables d évoluer dans des environnements très variés et de plus en plus incertains. Le contexte actuel dans lequel l État diminue les budgets consentis à l École et ses nouvelles responsabilités l ont conduite à développer encore plus ses relations avec l entreprise pour augmenter ses ressources propres. Ces financements sont indispensables pour soutenir les coûts de formation des élèves-ingénieurs et poursuivre son développement à travers de nouveaux projets. La taxe d apprentissage qui est un impôt obligatoire versé par les entreprises et exclusivement réservé aux centres de formation, est une source de financement supplémentaire et indispensable. Depuis 2013, l École s est tournée résolument vers les PME et les ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire). Elles sont invitées, tout comme les grandes entreprises, à participer et à s investir dans les projets pédagogiques de l École et à bénéficier de l offre de service proposée : stagiaire, activité-projet, intervention, apprentissage, contrat de professionnalisation, recherche et innovation Les élèves-ingénieurs trouvent dans les PME et les ETI d autres façons de travailler et peuvent ainsi valoriser également leur goût d entreprendre. Des personnalités qui parrainent nos élèves-ingénieurs : Les diplômés 2014 de l IG2I ont été parrainés par Alice WAUCQUIER, Direction des Ressources Humaines de Worldline. Les diplômés 2014 de l Iteem ont été parrainés par Thibaut GANDON, Directeur des Ressources Humaines de Norpac Les diplômés 2014 de Centrale Lille ont été parrainés par Philippe VASSEUR, Président du réseau Alliances et du Worldforum Lille, ancien Ministre et Président de la Chambre de Commerce et d Industrie de la Région Nord de France. La promotion entrante de Centrale Lille en 2014 sera, quant à elle, parrainée pour la première fois par une femme, Madame Ulrike STEINHORST, Chief Technical Office Airbus Group. DES OPPORTUNITÉS DE COLLABORATION QUI NE CESSENT D AUGMENTER Apprentissage Journée de la Recherche 24 nouveaux partenariats privilégiés conclus en 2014 avec des entreprises qui témoignent de l intérêt des relations École - Entreprise 8,85% c est l augmentation de la taxe d apprentisage perçue en Contrat de professionnalisation Activités projets Stage élève-ingénieur Journées Ressources Humaines Chaire d enseignement Conférences et interventions Visites d entreprises et de chantiers Forum Rencontres étudiants/entreprises Stage Master Recherche Chaire de Recherche Doctorat CIFRE avec contrat d accompagnement Contrat partenarial direct de Recherche Prestation de service Projets recherche / innovation conjoints régionaux, nationaux ou internationaux

13 24 PARTENARIATS Centrale Lille Annual Report 2015 ECOLE CENTRALE DE LILLE 25 / Fondation Centrale Initiatives / La ComUE Créée en 2005, elle est une source supplémentaire de croissance. Sous l égide de la Fondation de France et à l initiative de l École Centrale de Lille, elle a trois objectifs principaux : Depuis 2014, l École Centrale Lille est l une des deux seules écoles d ingénieurs membres de la ComUE Lille Nord de France, ses statuts ayant été approuvés par le Conseil d Administration de l École en octobre Les autres membres de la ComUE sont : les six universités régionales, l École des Mines de Douai, la Fédération Universitaire et Polytechnique de Lille, l INRIA et le CNRS. En complément, elle est avec les trois universités lilloises et huit grandes écoles (l École des Mines de Douai, Sciences Po Lille, l École Supérieure de Journalisme de Lille, l ENSAIT, l ENSCL, Télécom Lille et l ENSAP) pleinement engagée autour de la promotion du label Université de Lille. Elle est un membre du groupement qui porte le dossier de projet d IDEX «Université de Lille». 1- Contribuer aux projets des élèves : de dons de particuliers et d entreprises collectés en 2014 par la Fondation. Merci aux donateurs. 29 bourses, pour un montant total de , attribuées au titre de l aide sociale, de la mobilité internationale, projet associatif, d aide à la création d entreprise et de soutien à des projets de recherche innovants. Par des bourses sociales d aide aux études : près d 1/4 des étudiants sont boursiers sur critères sociaux. Par des bourses d aide à la mobilité internationale : permettre aux élèves de faire face aux frais de formation et au coût de la vie à l étranger. Par des bourses de projets de création d entreprise : l École promeut l entrepreneuriat et l accompagnement à la création d entreprise 2- Associer, structurer et valoriser le réseau des partenaires entreprises Optimiser la relation Entreprises/École Centrale de Lille Accroître à travers une multiplicité et une diversité d actions, la communication entre les élèves-ingénieurs et les entreprises partenaires Construire et développer des nouveaux partenariats financiers, pédagogiques et scientifiques. 3-Contribuer au développement de l École : Financer des infrastructures immobilières Financer des équipements destinés à la recherche et à la formation des élèves-ingénieurs / Les enjeux 2015 L École devra jouer un rôle actif dans le développement de la ComUE afin de lui permettre de prendre toute sa place en tant que coordinateur de l Enseignement Supérieur et de la Recherche sur le territoire Lille Nord de France. Elle devra également contribuer au rayonnement international de la recherche du site Lillois. Au niveau des relations académiques, l objectif de l École sera d établir de nouveaux types de collaborations au profit de ses élèves et également au profit de ses laboratoires de recherche. Les actions de fundraising prévues en 2015 devront permettre d augmenter significativement les ressources propres de l Ecole.

14 GOUVERNANCE, STRATÉGIE & RESSOURCES ECOLE CENTRALE DE LILLE / Le mot du Président Les chiffres de l insertion professionnelle 2014 le démontrent encore, les ingénieurs formés par Centrale Lille répondent parfaitement aux attentes des entreprises prouvant par là-même notre savoir-faire dans la capacité à former. Ces résultats très positifs ne peuvent que nous encourager à continuer à nous projeter et à innover. Comme les entreprises, nous évoluons désormais dans un monde mondialisé et concurrentiel. Ces dernières années, les élèves qui ont vocation à nous rejoindre, ont eux-mêmes fondamentalement changé et leurs possibilités de formation sont aujourd hui mondiales dès la sortie du lycée. C est dans ce contexte que Centrale Lille a débuté en 2014 une réflexion sur l ingénieur Centralien de Lille des prochaines années. Elle devra intégrer à sa réflexion les pédagogies les plus à même de lui faire acquérir les compétences qui lui permettront d aborder, avec succès, des métiers qui n existent pas aujourd hui et des environnements de travail complexes, internationaux et multiculturels. La question de la responsabilité de l ingénieur prendra alors, et plus que jamais, une dimension fondamentale que sa formation doit lui permettre d appréhender pleinement. Au-delà des dimensions techniques, économiques et humaines, l ingénieur diplômé de l Ecole Centrale de Lille devra nécessairement prendre en compte la dimension éthique dans son processus de décision. Sa formation se doit de développer sa capacité à s interroger et à oser remettre en question des directives en opposition avec ses convictions. Face à la complexité croissante de son environnement de décision, aux pressions multiples qui ne manqueront pas de s exercer sur lui et à l incertitude inhérente à son activité, l ingénieur que nous formons devra savoir assumer toutes ses responsabilités : au-delà de l ingénieur responsable, il devra être un homme responsable fort de ses convictions. / Une gouvernance ajustée Le passage aux responsabilités et compétences élargies, en 2012, a renforcé l École dans son rôle d opérateur, responsable des moyens qui lui sont alloués par l État et celui d acteur apte à lever des fonds complémentaires indispensables à l exercice de ses missions. C est dans ce contexte qu Emmanuel DUFLOS a choisi, à son arrivée à la direction de l École Centrale de Lille, de faire évoluer la composition du comité de direction en y associant dorénavant, la Directrice des Ressources Humaines, Madame l Agent Comptable/ Responsable des services financiers et la Directrice de la Communication permettant ainsi de mieux appréhender les nouvelles responsabilités que l École doit assumer. Ces nouvelles responsabilités impliquent également une maitrise des risques financiers et comptables ainsi qu un système d information disponible et intégré afin de pouvoir piloter l établissement dans son ensemble. C est pourquoi la direction de la Qualité et des Systèmes d Information a été créée et son directeur a également été intégré au comité de direction. Elle a pour objectif d améliorer les performances collectives des acteurs de l établissement, et plus précisément : D améliorer la qualité du service rendu aux clients internes et externes ; De répondre à l objectif de maîtrise des risques financiers et comptables ; De rendre le système d information plus apte à servir la stratégie de l établissement et à anticiper les changements de son environnement. La fonction de Directrice de Cabinet, assurée par la Directrice de Communication, a également été créée dans cette nouvelle gouvernance. Philippe BONNAVE Président du Conseil d Administration de l École Centrale de Lille Président Directeur Général de Bouygues Construction / Le Groupe des Écoles Centrales Fondé en décembre 1990, le Groupe des Écoles Centrales regroupe aujourd hui cinq Écoles: CentraleSupélec Paris, Centrale Lyon, Centrale Lille, Centrale Nantes et Centrale Marseille partageant les mêmes valeurs, la même marque, une même pédagogie à vocation généraliste et une même vision de l avenir. DIRECTEUR DE CABINET : UN RÔLE D INTERFACE Peu répandu dans les écoles d ingénieur, la fonction de Directeur de Cabinet existe déjà dans les universités depuis quelques années. Le Directeur de Cabinet a la charge d assister le Directeur dans la coordination du travail de l équipe de direction, la diffusion de la politique d établissement, les relations institutionnelles et territoriales ainsi qu avec les instances et les différents acteurs et partenaires de l École. Son rôle est notamment de faciliter le travail du Directeur mais aussi les échanges avec l équipe de direction. Il s agit également de coordonner et assurer le suivi des différents dossiers du Directeur. Enfin il joue le rôle de relai d informations entre les acteurs de l École et le Directeur. En mars 2014, en signant un mémorandum, les cinq Écoles ont décidé de renforcer leur alliance pour engager ensemble une nouvelle étape de leur développement et ont commencé des études visant à définir : le cadre juridique de la nouvelle alliance, de nouvelles opportunités de développement à l international, des modalités d une démarche commune pour le développement de l innovation pédagogique basées sur le numérique. Le comité de direction se réunit à minima deux fois par mois pour assister le Directeur dans ses prises de décisions et dans la définition de sa stratégie. Il est, de plus, chargé de la mise en oeuvre des décisions.

15 GOUVERNANCE, STRATÉGIE & RESSOURCES ECOLE CENTRALE DE LILLE Le Comité de Direction est composé du : Directeur Directrice de la Formation Directeur de la Recherche et de la Valorisation Directrice de Cabinet Directeur Général des Services Directrice des Ressources Humaines Directeur de la Qualité et des Systèmes d information Directrice de la Communication Directeur des Relations Internationales Madame l Agent Comptable / responsable des services financiers Directeur du Développement et des Relations entreprises / Ressources Les ressources financières Au 31 décembre 2014, les recettes de l École Centrale de Lille s élèvent à 25.1 M. Les recettes ont légèrement progressé entre 2013 et 2014 : +1.65% ; c est la part des ressources propres de l établissement qui a progressé davantage : +7.81% ; la part des ressources issues de l État et des autres collectivités n ayant progressé que de 2%. Au 31 décembre 2014, les dépenses s élèvent à 24.4 M ; elles sont en augmentation par rapport à 2013 d un peu plus de 5%. Dans un souci de réactivité, un comité exécutif a été mis en place. Il est composé du Directeur, de la Directrice de la Formation, du Directeur de la Recherche et de la Valorisation, de la Directrice de Cabinet et du Directeur Général des Services et se réunit de Formation et de Recherche et de préparer certains dossiers qui seront travaillés en profondeur par le comité de direction. / Stratégie Les objectifs stratégiques pour «faire de l École Centrale de Lille une référence en terme d Innovation aussi bien dans le cadre de la Recherche que celui de la Formation» comportent quatre priorités : Supérieur et de la Recherche en renforçant son action au sein du Groupe des Écoles Centrales et en participant activement à la structuration régionale. Faire évoluer les pratiques et les outils pédagogiques et moderniser les lieux d enseignements afin de renforcer l adéquation des profils des étudiants avec les besoins et les attentes des entreprises. Renforcer l excellence de la Recherche en couvrant un spectre allant de la recherche amont à la création de valeurs pour ainsi contribuer au développement de l activité économique. Développer l activité contractuelle de l École en recherche et valorisation et les financements Européens. Il s agira d une part d intensifier les partenariats avec le monde de l entreprise, notamment en accentuant les relations avec les PME de la région, afin d accroitre les ressources de l École. D autre part, l objectif est de pouvoir porter des projets dans le cadre du programme H2020. Le visage de l École Centrale de Lille d ici 5 ans devrait s en trouver changé. Au 31 décembre 2014, les recettes et les dépenses se répartissent comme suit : Recettes Dotation (État et autres collectivités) : Ressources propres : Autres ressources : Recettes d investissement : Dépenses Dépenses de fonctionnement hors masse salariale Dépenses de personnel : Dépenses d investissement : L École Centrale de Lille présente un fond de roulement qui s élève à plus de K et permet à l École d assumer plus de trois mois de charges de fonctionnement. Il est en progression depuis plusieurs années et va permettre à l École de concrétiser des projets immobiliers indispensables à la réalisation de ses missions notamment l achat d un bâtiment prévu en 2015 mais aussi la réalisation d une «maison des associations». Ce bon niveau financier va également permettre à l École de continuer de façon volontariste d investir au profit de ses missions de recherche et de formation. Depuis son passage aux responsabilités et compétences élargies, l École Centrale de Lille doit désormais faire certifier ses comptes par un commissaire aux comptes. En 2014, le cabinet Scacchi a fait part des résultats de sa 2 ème certification qui a abouti à une certification sans réserve. La réserve qui avait abouti à la certification de 2013 et relative à la fiabilisation du patrimoine mobilier a été levée en Les challenges sont certes nombreux et les objectifs ambitieux mais je suis sûr que notre École est capable de relever de tels défis.

16 GOUVERNANCE, STRATÉGIE & RESSOURCES 30 Centrale Lille Annual Report 2015 Centrale Lille 13 Maitrise des dépenses Dans un souci constant de maîtriser ses dépenses, l École Centrale de Lille a procédé à des rapprochements avec des acteurs locaux et nationaux dans le cadre de sa politique d achat : Au niveau local : différents marchés communs avec les écoles et les universités lilloises ont été signés : achat de papier, d acquisition de fournitures de bureaux, achats de vidéoprojecteurs et du mobilier de bureau. Au niveau national : l École s est engagée dans un marché de matériels informatiques. Elle réfléchit actuellement à rejoindre un marché de transports et d hébergement au cours de l année 2015, porté par l Amue, l agence de mutualisation des universités et des établissements. Les ressources humaines L année 2014 a été marquée par le renouvellement de l ensemble des instances statutaires de l établissement : conseil d administration, conseil scientifique et conseil des études et celui des instances consultatives issues des élections professionnelles du 4 décembre 2014 : comité technique d établissement (CTE), commission consultative paritaire des agents non titulaires (CCPANT), comité d hygiène de sécurité et des conditions de travail (CHSCT). L année 2014 a été l année du renforcement de l axe santé, sécurité et environnement social au travail. En effet, l École a recruté une psychologue du travail qui prend une part active dans la cellule de veille médico-sociale qui associe le médecin de prévention, l assistante sociale et la directrice des ressources humaines. Un groupe de travail dédié à la prévention des risques psychosociaux a été mis en place. Le budget de la formation continue a également été renforcé au profit de l ensemble des personnels. L École a également mis en place un suivi renforcé de la gestion de la masse salariale et commencé à travailler sur le déploiement des emplois dans une vision pluriannuelle. Elle a adopté une nouvelle politique à l égard des contractuels encore plus responsable, associée à un accompagnement de l établissement en faveur des agents en fin de contrat et à la poursuite du déploiement du protocole Sauvadet. / Les enjeux 2015 ENSEIGNANTS 146 IATS 121 * ETP = Equivalent Temps Plein Répartition des personnels 38% Titulaires 62% Non titulaires Enseignants (hors vacataires) TITULAIRES 90.4 ETP NON TITULAIRES 54 ETP IATS TITULAIRES 69.2 ETP NON TITULAIRES 44.1 L Ecole continuera à s impliquer fortement dans les actions menées au sein du Groupe des Écoles Centrales. L École contribuera également à la reconnaissance internationale de l Enseignement Supérieur et de la Recherche en région. L École s attachera à la mise en place d une cellule d assistance et d un contrôle interne afin de perfectionner son pilotage. * IATS = Personnels Administratifs

17 VIE DE L ECOLE ECOLE CENTRALE DE LILLE / Vie associative L Ecole Centrale de Lille possède un tissu associatif riche et diversifié lié à ses trois formations. Au total, ce ne sont pas moins de 100 associations, commissions et clubs qui composent la sphère associative. L établissement met à disposition des moyens (locaux, matériels, subventions) afin de favoriser leurs activités. En 2014, un total de a été attribué aux différentes associations. Parallèlement de nombreuses associations trouvent des partenariats financiers avec de grandes entreprises. Le pôle «vie associative» du Service des Etudes et de la Vie des Elèves s implique auprès de chacune des associations et joue un rôle essentiel pour contribuer au bon déroulement de la vie associative au sein de l Ecole. Quelques associations étudiantes : Cheer Up! intervient auprès de jeunes âgés de 12 à 25 ans atteints du cancer et les aide à réaliser un projet qui leur est cher. L association a ainsi effectué une quinzaine de visites auprès de jeunes malades et ce sont 11 nouveaux bénévoles qui ont été formés cette année. L édition 2014 de la «Course contre le Cancer», organisée par l association, a réuni le 3 avril environ 300 personnes sur les terrains de la résidence Léonard De Vinci, lieu d hébergement des élèves de l Ecole. Au total 3600 tours de 400 m ont été parcourus, soit 1450 km. Human Iteem est une association qui regroupe des étudiants partageant leur envie de créer des projets de solidarité internationale dans des pays en voie de développement, notamment sur le continent Africain pour un développement durable et responsable. En 2014, les membres de l association ont effectué deux voyages. L un au Maroc, dans le village d Ayt Oumghar où le travail de l équipe et de ses partenaires a permis l alimentation en eau potable des 500 villageois. L autre au Burkina Faso à San Puie, dans le cadre d un projet de dispensaire. Impulsion s engage à lutter pour l égalité des chances dans les lycées défavorisés. Le programme «Pourquoi pas moi?» consiste à prendre en charge des lycéens ayant le potentiel pour faire de longues études mais souffrant, de par leur milieu social, d un accès difficile à la culture. Ainsi l association a animé des séances hebdomadaires de tutorat dans les classes de deux lycées partenaires : Baggio et Zola à Lille. Des sorties pédagogiques ont également été organisées et les lycéens ont pu assister au spectacle du Cirque du Soleil, à des représentations de l Orchestre National de Lille ou encore participer à une visite de Versailles en partenariat avec Lille des réussites, une association en faveur de l égalité des chances. Mind Up, la Junior entreprise d IG2I continue de monter en compétence et en renommée, elle a travaillé avec de nombreux partenaires en Mind UP a également été sollicitée par l IG2I pour la refonte de son site web. Le Bureau des Arts de Centrale Lille a pour rôle de proposer une ouverture vers l art et la culture. Cela passe par la création d événements à vocation artistique et un accès facilité aux spectacles. L événement marquant de l année 2014 reste le Campus Comedy Tour qui a rassemblé 300 personnes dans le Grand Amphi de l Ecole. pour un spectacle de stand up avec deux humoristes. Par ailleurs, un voyage culturel à Prague a aussi été organisé au cours de l année. Mécatronix est une association d électronique et de mécanique. Ses membres réalisent tous types de projets industriels allant d un joystick commandant une tourelle lance-bille à un quadricoptère dirigé à distance par une télécommande. Cobalt Sport est une association créée en 2014, ayant pour but de rapprocher étudiants et professionnels autour du sport pour favoriser les contacts, développer ses réseaux tout en permettant à chacun de s épanouir. Tout au long de l année, des rencontres et tournois de futsal et badminton ont permis à des entreprises, des étudiants et des diplômés de se rencontrer. L association des Doctorants Cette association a deux objectifs principaux. D une part la promotion du doctorat auprès de différents publics : les élèves-ingénieurs, le monde universitaire, ainsi que la Région. Le second objectif est de favoriser la collaboration entre les doctorants, de leur permettre de créer des liens lors de rencontres et d événements, notamment au sein du Groupe des Ecoles Centrales. Ainsi, un Colloque de Recherche Inter Ecoles Centrales (CRIEC) est organisé chaque année dans l une des 5 écoles du Groupe et réunit les doctorants autour de conférences, de présentations de leur sujet de thèse, de tournois sportifs et de visites. En 2014, le CRIEC s est déroulé du 2 au 6 juin à l Ecole Centrale de Lyon. L association du personnel L association du personnel propose des activités à caractère social, culturel ou sportif à l ensemble de ses membres, dans un esprit de partage et de cohésion. Cours de cuisine, vente de parfums ou encore opération petit-déjeuner ont été organisés au cours de l année, parmi les événements traditionnels que sont l arbre de Noël, la journée dans un parc d attraction et le barbecue à l occasion de l Assemblée générale de l association. Le Forum Rencontre a fêté cette année sa 35e édition qui s est tenue le 15 octobre. Forte de son expérience, l association, qui organise ce rendez-vous étudiants/entreprises devenu incontournable dans la région, a proposé une nouvelle formule sur une seule et même journée. Un vrai défi pour accueillir 80 entreprises de tous secteurs d activités (de l industrie au domaine de l audit-conseil, en passant par la distribution, le BTP ou les SSII ) et plus de 2000 étudiants et jeunes diplômés. Le Club Voile de Centrale Lille est une association étudiante qui a pour objectif la promotion et la découverte du monde de la voile pour tous les élèves et d organiser ou de participer à des régates et croisières à la voile. L année 2014 a été marquée par l organisation de la Régate Inter Écoles du Nord (la RIEN) qui s est déroulée sur le plan d eau de Dunkerque le 5 avril et qui a rassemblé 5 écoles d ingénieurs et de commerce du Nord. D autres sorties ont également permis aux élèves de découvrir la planche à voile, le catamaran ou le paddle.

18 VIE DE L ÉCOLE 34 Centrale Lille Annual Report 2015 ECOLE CENTRALE DE LILLE 35 / Les 160 ans de l Ecole année anniversaire Evénement international : 160 ans de l Ecole et 25 ans de l Association T.I.M.E. Historique Créée en 1854, l Ecole Centrale de Lille a fêté ses 160 ans en Pour célébrer cet anniversaire tout au long de l année, différents événements ont été organisés : L Ecole des Arts Industriels et des Mines de Lille est créée et est situé dans le centre de Lille 1872 : L Ecole des Arts Industriels et des Mines de Lille devient l Institut industriel du Nord, connu sous la dénomination IDN : Implantée dans Lille intra-muros, l Ecole s installe sur le campus de la Cité scientifique de Villeneuve d Ascq : L autorité de tutelle de l IDN est le Conseil Général du Nord jusqu en 1975, année de sa nationalisation où il devient un Etablissement Public Administratif : L IDN rejoint le Groupe des Ecoles Centrales devenant ainsi l Ecole Centrale de Lille : L Ecole Centrale de Lille décide de créer l IG2I (Institut de Génie Informatique et Industriel) qui est implanté à Lens. L Ecole Centrale de Lille a eu le plaisir d accueillir l Association T.I.M.E. (Top Industrial Managers Europe) pour son Assemblée générale marque les 25 ans de l Association T.I.M.E. mais également le 160 ème anniversaire de l Ecole, qui a organisé à cette occasion un événement spécial du 23 au 25 octobre. L Ecole Centrale de Lille est membre du réseau T.I.M.E. (Top Industrial Managers Europe), premier réseau européen de Doubles Diplômes d Ingénieur qui regroupe une cinquantaine d écoles et d universités internationales, parmi les meilleures au monde dont certaines parmi les cent premières du classement de Shangaï. Initialement européen, ce réseau s ouvre désormais au monde entier. L Assemblée générale se tient chaque année dans un pays différent et réunit plus d une centaine de membres de l Association, des délégués issus de tous pays, ainsi que des étudiants diplômés qui représentent l Association T.I.M.E. Alumni. Présidée par le Professeur Giovanni Azzone, Recteur de l Ecole Polytechnique de Milan, l Assemblée générale était suivie d une conférence sur le thème «Training Top International Engineers For Tomorrow» avec notamment l intervention de François Dutilleul (Rabot Dutilleul), Luc Doublet (Doublet) et Octave Klaba (OVH). Les 140 invités étaient ensuite conviés au Palais des Beaux-Arts de Lille pour une visite privée de l exposition «Sesostris III», puis un dîner de gala, accompagné par les musiciens de l Orchestre Universitaire de Lille. A cette occasion, Hervé Biausser, Directeur de CentraleSupélec Paris, a été mis à l honneur pour son implication majeure en tant que membre fondateur de l Association T.I.M.E : L Ecole Centrale de Lille devient juridiquement un Etablissement Public à Caractère Scientifique Culturel et Professionnel, statut similaire aux universités. Ce faisant, elle devient une école autonome disposant d une personnalité juridique propre. Elle est administrée par un Conseil d administration, présidé par une personnalité extérieure et dirigée par un directeur : L Ecole Centrale de Lille crée l Iteem, une formation en partenariat avec l Ecole Supérieure de Commerce de Lille (ESC Lille devenue depuis SKEMA Business School) : La loi du 10 août 2007 relative aux Libertés et Responsabilités des Universités impose aux universités d acquérir les Responsabilités et Compétences élargies (RCE). L exercice de ces RCE est facultatif pour les écoles mais l Ecole Centrale de Lille fait le choix politique de les demander. A cette date, elle est la seule école à les exercer en région Nord-Pas de Calais et l une des rares au niveau national : Les exercices comptables sont désormais soumis à la certification par des commissaires aux comptes. Les comptes de l Ecole Centrale de Lille sont certifiés sans réserve : l Ecole Centrale de Lille est membre à part entière de la Communauté d Universités et d Etablissements (ComUE) Lille Nord de France.

19 VIE DE L ÉCOLE 36 Centrale Lille Annual Report 2015 Centrale Lille ECOLE CENTRALE DE LILLE 37 / Les enjeux 2015 Les événements à destination du personnel ayant été très appréciés, l année 2015 sera également riche en activités proposées. Une nouvelle randonnée sera organisée, ainsi que des séances de marche sportive par exemple. Pour poursuivre ses actions auprès des personnels, et plus particulièrement dans le cadre du bien-être au travail, l Ecole souhaite leur offrir la possibilité de participer à des cours de sophrologie et de pilates de façon hebdomadaire. En 2015, l Association des doctorants organisera le CRIEC (Colloque de Recherche Inter Ecoles Centrales) dans les locaux de l Ecole du 8 au 12 juin. Décliné autour du thème de la Troisième Révolution industrielle, ce colloque rassemblera les jeunes chercheurs des cinq Ecoles Centrales. Randonnée des deux caps avec le personnel de l Ecole Pour fédérer tous les personnels et enseignants de l Ecole autour des 160 ans, une journée particulière leur a été proposée le 13 juin Une centaine de personnes a participé à la randonnée des deux caps, pour parcourir les 15 kilomètres qui séparent le cap Gris- Nez du cap Blanc-Nez. Situé sur la côte d Opale, ce site remarquable offre un panorama imprenable au sommet des falaises et permet d apercevoir les côtes anglaises. Soleil et bonne humeur étaient au rendez-vous pour nos marcheurs. Participation à la 29e édition du semi-marathon de la Braderie de Lille La Braderie de Lille est un événement incontournable, l un des plus grands Marché aux puces européens, qui attire chaque année près de 2 millions de visiteurs. Parmi les nombreuses traditions qui animent la manifestation, un semi-marathon et un 10km inaugurent la Braderie. Pour la première fois, l École Centrale de Lille a participé à ces courses, en équipes, le 6 septembre Près de 40 coureurs (enseignants et personnels) se sont donnés rendez-vous pour défendre les couleurs de l Ecole. Spectacle au Colisée de Roubaix pour le personnel de l Ecole Pour conclure cette année anniversaire, l Ecole a invité l ensemble du personnel au Colisée de Roubaix, le 23 novembre 2014, pour un spectacle qui revisite la musique classique de manière humoristique et impertinente. 180 personnes étaient présentes pour applaudir «MozART group», un célèbre quatuor à cordes polonais qui se joue des convenances. La soirée s est poursuivie dans une ambiance chaleureuse autour d un cocktail dinatoire.

20 CHIFFRES CLÉS 2014 ECOLE CENTRALE DE LILLE PARTENARIATS ENTREPRISES PARTENAIRES INTERNATIONAUX LABORATOIRES DE RECHERCHE 3 DIPLÔMES D INGÉNIEURS DONT L UN ACCESSIBLE PAR L APPRENTISSAGE 12 M DE BUDGET CONSOLIDÉ RECHERCHE ET R&D 10 FAMILLES DE BREVETS DÉTENUS EN DOCTORANTS 1 DOCTORAT ÉLÈVES INGÉNIEURS 35% 300 DIPLÔMÉS ÉTUDIANTS DOUBLE DIPLÔMÉS À L INTERNATIONAL BUDGET RÉALISÉ EN MASTERS INTERNATIONAUX 3 CHAIRES D ENSEIGNEMENT 7 MASTERS DE RECHERCHES 25,5 M CONTRATS PUBLICS-PRIVÉS 32 CONTRATS PARTENARIAUX PUBLICS-PUBLICS

Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU

Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU Les Métiers évoluent, la formation s adapte - Présentation rapide de l Ecole Centrale Marseille et de quelques

Plus en détail

Assises de l Enseignement supérieur et de la Recherche. Thème n 1

Assises de l Enseignement supérieur et de la Recherche. Thème n 1 Assises de l Enseignement supérieur et de la Recherche Thème n 1 La réussite de tous les étudiants La réussite de tous les étudiants sera la première priorité, avec une attention spécifique portée au premier

Plus en détail

construisons ensemble les savoirs de demain

construisons ensemble les savoirs de demain construisons ensemble les savoirs de demain «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

FICHE 13 RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

FICHE 13 RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) FICHE 13 RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Ingénieur diplômé de l'ecole Centrale de Lille (ECLille) Autorité responsable de la certification (cadre 2) Ecole Centrale

Plus en détail

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN

CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN CONSTRUISONS ENSEMBLE LES SAVOIRS DE DEMAIN «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

Budget des universités : un effort sans précédent

Budget des universités : un effort sans précédent Clermont-Ferrand, 25/01/2010 Rectorat Service communication Contact presse Béatrice Humbert Téléphone 04 73 99 33 00 Fax 04 73 99 33 01 Mél. Ce.comm @ac-clermont.fr 3 avenue Vercingétorix 63033 Clermont-Ferrand

Plus en détail

UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE DE HAUT NIVEAU

UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE DE HAUT NIVEAU UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE DE HAUT NIVEAU FORMER DE HAUTS RESPONSABLES L ÉCOLE POLYTECHNIQUE FORME DES FEMMES ET DES HOMMES RESPONSABLES, CAPABLES DE MENER DES ACTIVITÉS

Plus en détail

CHIMIE, GÉNIE INDUSTRIEL, GÉNIE DES PROCÉDÉS, MATÉRIAUX, MÉCANIQUE, ROBOTIQUE, STRUCTURES

CHIMIE, GÉNIE INDUSTRIEL, GÉNIE DES PROCÉDÉS, MATÉRIAUX, MÉCANIQUE, ROBOTIQUE, STRUCTURES CHIMIE, GÉNIE INDUSTRIEL, GÉNIE DES PROCÉDÉS, MATÉRIAUX, MÉCANIQUE, ROBOTIQUE, STRUCTURES Édito Allier Chimie et Mécanique : une fusion unique en France Née de la fusion de l ENSCCF et de l IFMA, SIGMA

Plus en détail

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr Et si votre carrière s inventait avec mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr mc 2 i Groupe Des missions de conseil en systèmes d information, à forte valeur ajoutée Depuis sa création

Plus en détail

ISCAE-CASABLANCA LISTE DES FORMATIONS DISPENSEES

ISCAE-CASABLANCA LISTE DES FORMATIONS DISPENSEES ISCAE-CASABLANCA LISTE DES FORMATIONS DISPENSEES ANNEE UNIVERSITAIRE 2014-2015 A. La Grande Ecole Les conditions d accès Le concours est ouvert aux : 1. Elèves des classes préparatoires, âgés de 22 ans

Plus en détail

Doctorat. Allier science et entreprise. www.mines-paristech.fr

Doctorat. Allier science et entreprise. www.mines-paristech.fr Doctorat Allier science et entreprise www.mines-paristech.fr MINES ParisTech en bref Des formations d excellence 150 ingénieurs civils diplômés par an 280 diplômés des 19 Mastères Spécialisés 20 ingénieurs

Plus en détail

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque PROFESSIONNALISATION, UN ENJEUX NATIONAL, UNE «PRIORITÉ» POUR LES CCI Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque année plus de 160 000 jeunes quittant le système scolaire

Plus en détail

Les Masters Erasmus Mundus. Journées d information Erasmus + dimension internationale 16 et 17 novembre 2015

Les Masters Erasmus Mundus. Journées d information Erasmus + dimension internationale 16 et 17 novembre 2015 Les Masters Erasmus Mundus Journées d information Erasmus + dimension internationale 16 et 17 novembre 2015 Erasmus + enseignement supérieur Charte Erasmus Ens. Sup obligatoire AC1 - Organiser la mobilité

Plus en détail

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014

Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Rapport de Responsabilité Sociétale d Entreprise 2013-2014 Le sens de notre action Les questions relatives à l amélioration du cadre de vie et au bien-être des hommes sont des préoccupations sociétales

Plus en détail

L Apprentissage à Sciences Po

L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po g Une filière en développement Depuis 2006, Sciences Po développe activement ses formations en apprentissage. Sept masters proposent aujourd

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine DOSSIER DE PRESSE www.dauphine.fr 1 Présentation de l Université Paris-Dauphine L Université Paris-Dauphine est un grand établissement d enseignement supérieur exerçant des activités de formation (initiale

Plus en détail

Développeur de talents. École Universitaire de Management. Cultivez votre. différence!]

Développeur de talents. École Universitaire de Management. Cultivez votre. différence!] Développeur de talents École Universitaire de Management Cultivez votre différence! L I.A.E de www.iae-grenoble.fr Depuis plus de cinquante ans, l IAE de forme à la fois des managers «double compétence»

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Usages du numérique : analyse et plan d action à l échelle de la ComUE Université Paris-Saclay

Usages du numérique : analyse et plan d action à l échelle de la ComUE Université Paris-Saclay RENCONTRES DU CFQCU 2015 Usages du numérique : analyse et plan d action à l échelle de la ComUE Université Paris-Saclay 26 mai 2015 Paris-Saclay : un territoire au cœur du grand Paris La Plaine Saint-Denis

Plus en détail

Louise et Hugo ont choisi d être Iteemiens. Et vous? Département de l École Centrale de Lille co-dirigé par SKEMA Business School

Louise et Hugo ont choisi d être Iteemiens. Et vous? Département de l École Centrale de Lille co-dirigé par SKEMA Business School Louise et Hugo ont choisi d être Iteemiens Et vous? Département de l École Centrale de Lille co-dirigé par SKEMA Business School 2 Bienvenue à l Iteem! Vous êtes curieux, dynamique, ingénieux? Vous avez

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Maîtrise des risques industriels et environnementaux de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation

Plus en détail

Investir l excellence et la solidarité

Investir l excellence et la solidarité Investir l excellence et la solidarité www.fondation.dauphine.fr CULTURE. ÉGALITÉ DES CHANCES. CAMPUS. RECHERCHE. INTERNATIONAL. ENTREPRENEURIAT La Fondation Dauphine Notre vision La Fondation Dauphine

Plus en détail

Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin

Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin Samedi 23 Novembre 2013 Introduction : le commerce en quelques chiffres 590 000 entreprises Commerce de gros Commerce de détail

Plus en détail

Institut Automobile du Mans

Institut Automobile du Mans Dossier de presse Institut Automobile du Mans Le 24 février 2005 Sommaire : P2. Communiqué de synthèse P3. L institut IAM un projet pour développer les formations et l innovation de la filière automobile

Plus en détail

EMLYON Business School Préparer des entrepreneurs pour le monde

EMLYON Business School Préparer des entrepreneurs pour le monde EMLYON Business School Préparer des entrepreneurs pour le monde Mission EMLYON est une institution européenne dans la tradition des «Grandes Écoles Françaises» dédiée à l apprentissage du management entrepreneurial

Plus en détail

Master Mécanique et ingénieries

Master Mécanique et ingénieries Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Mécanique et ingénieries Université de Bordeaux (déposant) Arts et Métiers Paris Tech Ecole Nationale Supérieure d Architecture et de Paysage de Bordeaux

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Electronique, informatique et communication embarquées appliquées aux transports de l Université de Valenciennes

Plus en détail

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France Refondation de l Ecole De la République Contribution des CCI de France Octobre 2012 Etablissements publics dirigés par des chefs d entreprises élus par leurs pairs, les CCI de France assurent globalement

Plus en détail

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION La valeur ajoutée de cette formation de haut niveau réside dans son caractère

Plus en détail

BÂTIR ENSEMBLE UN PÔLE D EXCELLENCE SCIENTIFIQUE ET MANAGÉRIAL

BÂTIR ENSEMBLE UN PÔLE D EXCELLENCE SCIENTIFIQUE ET MANAGÉRIAL Partenariat entre l Université Paul Cézanne et l École Centrale de Marseille L École Centrale de Marseille et l IAE Aix Graduate School of Management, composante de l Université Paul Cézanne, signent une

Plus en détail

CHARTE DES BOURSES DU 6 OCTOBRE 2009

CHARTE DES BOURSES DU 6 OCTOBRE 2009 CHARTE DES BOURSES DU 6 OCTOBRE 2009 MISE A JOUR LE 27 JUIN 2012 CHARTE DES BOURSES DE LA FONDATION PALLADIO Le programme de bourses de la Fondation Palladio, sous l égide de la Fondation de France, vise

Plus en détail

Alternance d excellence

Alternance d excellence Recrutez un(e) futur(e) Ingénieur(e) en Systèmes, Réseaux et Télécommunications Formation ingénieur en alternance Alternance d excellence 4 jours / semaine en entreprise Université de technologie de Troyes

Plus en détail

Dossier de presse Université de Lille

Dossier de presse Université de Lille Dossier de presse Université de Lille 14 octobre 2013 Présentation de la stratégie politique globale Le projet Université de Lille correspond à une démarche de rapprochement des trois universités lilloises

Plus en détail

L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO

L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO 130 C est le nombre d apprentis à Sciences Po en 2014. Sciences Po souhaite atteindre le nombre de 150 apprentis par an, soit 10 % d une promotion. l apprentissage à Sciences

Plus en détail

Année universitaire 2011-2012

Année universitaire 2011-2012 Executive MBA Paris Chicago - Moscou Année universitaire 2011-2012 Donnez-vous les moyens d exprimer votre potentiel et de faire vivre vos projets. Pris par vos responsabilités managériales et focalisés

Plus en détail

La dimension internationale dans l enseignement supérieur : mobilité et coopération. Nantes 3 et 4 décembre 2013

La dimension internationale dans l enseignement supérieur : mobilité et coopération. Nantes 3 et 4 décembre 2013 La dimension internationale dans l enseignement supérieur : mobilité et coopération Nantes 3 et 4 décembre 2013 Attention Toutes les informations mentionnées dans cette présentation sont susceptibles d

Plus en détail

Formations et diplômes. Master Informatique. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne

Formations et diplômes. Master Informatique. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Informatique Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Chimie et biologie de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Ecoles doctorales. Histoire et situation actuelle. Ecoles doctorales 1

Ecoles doctorales. Histoire et situation actuelle. Ecoles doctorales 1 Ecoles doctorales Histoire et situation actuelle Ecoles doctorales 1 Historique de la formation doctorale en France 1997 : Ecoles doctorales généralisées, en charge des DEA, ~320 Ecoles Doctorales. 2002

Plus en détail

BACHELOR DE TECHNOLOGIE

BACHELOR DE TECHNOLOGIE 1 Pour les Bacheliers STI2D BACHELOR DE TECHNOLOGIE Concrétiser ses ambitions Votre choix Bachelor de Technologie Diplôme d ingénieur Diplôme d ingénieur par apprentissage Master Recherche Mastère Spécialisé

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil Un peu d histoire Depuis 1988 à l université Bordeaux 3, la spécialité Communication des organisations

Plus en détail

Des formations métiers pour maîtriser la science actuarielle

Des formations métiers pour maîtriser la science actuarielle Des formations métiers pour maîtriser la science actuarielle ISUP, l excellence statistique au service de l actuariat des métiers porteurs Les métiers de l actuariat sont des pièces maîtresses du monde

Plus en détail

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Master Management public Spécialité : MANAGEMENT EURO-MEDITERRANEEN : DEVELOPPEMENT DURABLE www.managementpublic.univ-cezanne.fr Marseille : 110,

Plus en détail

Démarche Assurance Qualité et Gouvernance des universités Algériennes

Démarche Assurance Qualité et Gouvernance des universités Algériennes Démarche Assurance Qualité et Gouvernance des universités Algériennes Pour une stratégie de l'enseignement supérieur à l'horizon 2030 Professeur Abdelhamid Djekoun Recteur de l université de Constantine

Plus en détail

La Commission des titres d Ingénieur a adopté la présente décision :

La Commission des titres d Ingénieur a adopté la présente décision : Décision n 2015/03-03 relatif à l habilitation de l Institut supérieur du bâtiment et des travaux publics (ISBA-TP) à délivrer des titres d ingénieur spécialisé Objet Dossiers A : Renouvellement de l'habilitation

Plus en détail

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT PERFORMANCES INDUSTRIELLES DES CLEANTECH Rabat, le 17 décembre 2014 Forum Technologie

Plus en détail

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE

Plus en détail

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais Offres et besoins de formations : les Vers une définition concertée des enjeux de développement des formations professionnelles en région Nord-pas de Calais Région Nord-Pas de Calais Mission d Appui aux

Plus en détail

CONSEIL RH ET INGENIERIE DE FORMATION

CONSEIL RH ET INGENIERIE DE FORMATION 2012 CONSEIL RH ET INGENIERIE DE FORMATION A propos d Emerging 2 Des passerelles entre l enseignement et l entrée dans l entreprise Emerging, société de conseil RH et d ingénierie en formation est spécialisée

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Philosophie. Université Bordeaux Montaigne. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Licence Philosophie. Université Bordeaux Montaigne. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Philosophie Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Public. Débouchés. Les atouts du Master PIC. Statistiques des débouchés 22 % 16 % 10 % 14 % 38 % Entreprise Start-up Thèse.

Public. Débouchés. Les atouts du Master PIC. Statistiques des débouchés 22 % 16 % 10 % 14 % 38 % Entreprise Start-up Thèse. Contexte et enjeux Public Le management de l innovation, un champ en pleine mutation - Les thématiques des stratégies d innovation, de la conception des produits, de l organisation et de la conduite des

Plus en détail

...... en quelques mots 1

...... en quelques mots 1 ... en quelques mots 1 Un nouveau Projet d'entreprise pourquoi faire? Le Projet d'entreprise 2006-2009 a porté l ambition de faire de l Assurance Maladie un assureur solidaire en santé reconnu en tant

Plus en détail

DISPOSITIF «ASCENSEUR POUR LA REUSSITE» DOSSIER DE PRESSE. Lundi 6 juin 2011

DISPOSITIF «ASCENSEUR POUR LA REUSSITE» DOSSIER DE PRESSE. Lundi 6 juin 2011 DISPOSITIF «ASCENSEUR POUR LA REUSSITE» DOSSIER DE PRESSE Lundi 6 juin 2011 SOMMAIRE Communiqué de presse Le dispositif «Ascenseur pour la réussite» en détails Contexte : les grandes écoles et l ouverture

Plus en détail

de l Université Hassan II Mohammedia Casablanca (UH2MC)

de l Université Hassan II Mohammedia Casablanca (UH2MC) ROYAUME DU MAROC Ministère de l Éducation Nationale, de l'enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique PROJET DE DEVELOPPEMENT de l Université Hassan II Mohammedia

Plus en détail

Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie

Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie Master 2 Sciences, Technologies, Santé Mention Mécanique Spécialité Sciences Mécaniques et Ingénierie Parcours R&D en mécanique des fluides Parcours R&D en matériaux et structures Parcours Energétique

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 13 Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante

Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante Le Plan s inscrit dans le défi santé/bien-être de l Agenda stratégique pour la recherche, le transfert et l innovation (France Europe 2020).

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

Projet. Equipement numérique

Projet. Equipement numérique Projet Equipement numérique Service Mécénat Région Ile de France 7 mars 2013 Notre mission NOTRE MISSION Apprentis d Auteuil est une fondation reconnue d utilité publique qui éduque et forme plus de 13

Plus en détail

altereurope.universite-lyon.fr Master Pro et Recherche

altereurope.universite-lyon.fr Master Pro et Recherche altereurope.universite-lyon.fr Master Pro et Recherche Développer la coopération entre l Union européenne et les pays aux voisinages Le Master AlterEurope forme des experts de l Union européenne et des

Plus en détail

Master Management des ressources humaines

Master Management des ressources humaines Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management des ressources humaines Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Former autrement. pour une nouvelle génération d ingénieurs

Former autrement. pour une nouvelle génération d ingénieurs www.esprit.ens.tn Former autrement pour une nouvelle génération d ingénieurs 1 Plan de la présentation Genèse d ESPRIT Concrétisation du projet et création de l école Stratégie adoptée Les métiers d ESPRIT

Plus en détail

Licence Sciences pour l ingénieur

Licence Sciences pour l ingénieur Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Sciences pour l ingénieur Université de Toulouse III Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Axe 1 Objectif Thématique 1 : Renforcer la recherche, le développement technologique et l innovation Investissement prioritaire B : Promotion

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

Licence Sciences de l éducation

Licence Sciences de l éducation Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Sciences de l éducation Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Grenoble INP ENSE Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Les dispositifs Cifre

Les dispositifs Cifre Esprit scientifique, Esprit d entreprise Les dispositifs Cifre Dopez vos performances avec un doctorant Présentation Générale Dispositifs CIFRE, objectifs - Concourir au développement des collaborations

Plus en détail

Institut. d Administration des Entreprises de Paris. Une Business School au service des entreprises. Partenariats Stages. Formation continue

Institut. d Administration des Entreprises de Paris. Une Business School au service des entreprises. Partenariats Stages. Formation continue U N I V E R S I T É P A R I S 1 P A N T H É O N - S O R B O N N E Développement compétences Apprentissage Programmes «executive» Chaires d entreprise VAE Partenariats Stages International Intra-entreprise

Plus en détail

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Master Management public Spécialité : MANAGEMENT DE LA QUALITE ET GESTION DES SERVICES PUBLICS www.managementpublic.univ-cezanne.fr Marseille :

Plus en détail

Taxe d Apprentissage 2015

Taxe d Apprentissage 2015 université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe d Apprentissage 2015 Devenez acteur du développement de la FACULTÉ DE DROIT Info Taxe : 04.78.78.70.45 martine.balez-gyor@univ-lyon3.fr édito Institution

Plus en détail

APRES LA SECONDE RENTREE 2014. Première et terminale générale & technologique. Centre d Information et d Orientation Casablanca

APRES LA SECONDE RENTREE 2014. Première et terminale générale & technologique. Centre d Information et d Orientation Casablanca APRES LA SECONDE Première et terminale générale & technologique RENTREE 2014 Centre d Information et d Orientation Casablanca 1 Le nouveau lycée général et technologique L ESPRIT DE LA RÉFORME En classe

Plus en détail

La Commission des Titres d ingénieur a adopté la présente décision :

La Commission des Titres d ingénieur a adopté la présente décision : Décision n 2012/06-01 relative à l habilitation du Groupe Institut catholique d arts et métiers (ICAM) à délivrer des titres d ingénieur diplômé Objet : A : examen de l habilitation arrivant à échéance

Plus en détail

ô é é é é é à è é ô é é

ô é é é é é à è é ô é é é ô é é é é é à è é é Ensemble de ressources mutualisées (équipements, personnels hautement qualifiés, services associés) en accès ouvert, notamment aux PME, contribuant à l accélération du processus de

Plus en détail

Dans le cadre de l'opération «100 femmes 100 métiers - Ingénieure demain!»

Dans le cadre de l'opération «100 femmes 100 métiers - Ingénieure demain!» Communiqué de presse Dans le cadre de l'opération «100 femmes 100 métiers - Ingénieure demain!» 4 écoles d'ingénieurs brestoises ouvrent leurs portes aux lycéennes de 1ères S Brest, le 19 mars 2015. Près

Plus en détail

Prix AEF - 5 ème édition Universités - Entreprises "Les meilleures initiatives partagées"

Prix AEF - 5 ème édition Universités - Entreprises Les meilleures initiatives partagées Prix AEF - 5 ème édition Universités - Entreprises "Les meilleures initiatives partagées" Groupe AEF est une agence de presse professionnelle d information spécialisée dans les domaines de l Education,

Plus en détail

Master Ressources Humaines

Master Ressources Humaines 1 - Objectifs de formation du Master Le Master comprend deux années : Première année : La première année est dédiée à l acquisition des connaissances fondamentales en gestion des ressources humaines dans

Plus en détail

Crédit Agricole Franche-Comté Chiffres clés de la politique sociale

Crédit Agricole Franche-Comté Chiffres clés de la politique sociale Crédit Agricole Franche-Comté Chiffres clés de la politique sociale 2011 Le Crédit Agricole Franche-Comté, acteur majeur de l emploi local Présente sur l ensemble du territoire franc-comtois avec près

Plus en détail

Programme. Avenir. Lyon Saint-Etienne. palse.universite-lyon.fr

Programme. Avenir. Lyon Saint-Etienne. palse.universite-lyon.fr Programme Avenir Lyon Saint-Etienne palse.universite-lyon.fr Qu est-ce que le PALSE? Le Programme Avenir Lyon Saint-Etienne (PALSE) est un programme porté par l Université de Lyon dans le cadre du programme

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Annexe : maquettes pédagogiques des nouveaux cursus Toulouse, le 15 mai 2013 Toulouse Business School et l École Nationale de l Aviation Civile lancent 4 double-diplômes et une filière Bachelor dédiés

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du lancement du site aquitain de l IRT Saint Exupéry Bordeaux Lundi 17 novembre 2014 Monsieur le Premier ministre, Monsieur le Président du Conseil Régional

Plus en détail

Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION

Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION Projet de loi de finances 2014 DONNER À L ÉCOLE LES MOYENS DE SA REFONDATION Points clés n Le projet de loi de finances 2014 donne au ministère de l éducation nationale les moyens de mettre en œuvre la

Plus en détail

CONSTRUIRE COMPÉTENCES LES. www.groupe-cd.fr

CONSTRUIRE COMPÉTENCES LES. www.groupe-cd.fr CONSTRUIRE LES DE COMPÉTENCES www.groupe-cd.fr ACCOMPAGNER LES RÉUSSITES C&D EN CHIFFRES PLUS DE 9000 300 ÉTUDIANTS SALARIÉS PERMANENTS Compétences & Développement est un groupe d écoles françaises implantées

Plus en détail

LICENCE MENTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE

LICENCE MENTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE LICENCE MENTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Mention : Administration Economique et Sociale

Plus en détail

APPRENTISSAGE. Une insertion professionnelle réussie

APPRENTISSAGE. Une insertion professionnelle réussie APPRENTISSAGE Une insertion professionnelle réussie L APPRENTISSAGE À NEOMA BUSINESS SCHOOL Pascal Choquet Responsable Apprentissage NEOMA Business School «L apprentissage est reconnu comme le meilleur

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

S T E DELTA-C FORMATION UNIVERSITAIRE. Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local

S T E DELTA-C FORMATION UNIVERSITAIRE. Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local DELTA-C Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local FORMATION UNIVERSITAIRE ETABLI EN 2009 PROGRAMMES DE LMD (LICENCES-MASTERS-DOCTORATS) Fiche Scientifique et Pédagogique DOMAINE

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et management publics de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Travaux publics et environnement de l Université Montpellier 2 Sciences et techniques UM2 Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

MASTER OF PUBLIC ADMINISTRATION

MASTER OF PUBLIC ADMINISTRATION MASTER OF PUBLIC ADMINISTRATION (Bac+4, +5, 300 ECTS) IEAM PARIS - Institut des Études d'administration et de Management de Paris & SCIENCES PO AIX - Institut d Etudes Politiques d Aix-en-Provence ou PKU

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce spécialité Acheteur

Licence professionnelle Commerce spécialité Acheteur Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commerce spécialité Acheteur Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

SYNTHESE DU RAPPORT SUR LA MODERNISATION DE LA POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE

SYNTHESE DU RAPPORT SUR LA MODERNISATION DE LA POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE Ministère du travail, de l emploi et de la santé Paris, le 24 janvier 2011 SYNTHESE DU RAPPORT SUR LA MODERNISATION DE LA POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE - Mercredi

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE

Plus en détail