GUIDE D ACCUEIL. Unité de médecine-gériatrie «Notre équipe est la vôtre»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GUIDE D ACCUEIL. Unité de médecine-gériatrie «Notre équipe est la vôtre»"

Transcription

1 GUIDE D ACCUEIL Unité de médecine-gériatrie «Notre équipe est la vôtre» 2015

2 Ce guide a été conçu afin de rendre votre épisode d hospitalisation plus agréable et vous aider à mieux connaître les soins et les services offerts à l Unité de médecine-gériatrie. Il contient des renseignements utiles et indispensables afin de vous permettre de prendre part activement à vos soins durant votre hospitalisation.

3 Mot d accueil Vous êtes présentement à l Unité de médecine-gériatrie de l Hôpital de Maria. La philosophie du CSSS de la Baie-des-Chaleurs est de reconnaître et de protéger les droits de la personne : droits à la vie, à la liberté, au respect, à la sécurité, à l intégrité, à la sauvegarde de sa dignité, de son honneur et de sa réputation. Nous adaptons autant que possible nos attitudes à ce principe. Le personnel a comme priorité votre mieux-être et travaille en collaboration avec vous dans ce sens. Afin de vous assurer un environnement thérapeutique sécuritaire, des règles de vie ont été établies. Ces règles de vie permettent de rendre le séjour de tous plus agréable et vous font connaître les soins et services offerts. Votre collaboration à ces règles est importante et nécessaire au bon déroulement de votre hospitalisation et celle des autres patients. Notre établissement est avant tout un lieu de soins, de calme et de repos. Vous devez avoir à cœur d éviter les conversations bruyantes, de conserver une attitude respectueuse et courtoise à l égard des autres patients, du personnel et des visiteurs.

4 Votre sécurité est une responsabilité partagée, le personnel compte sur vous! Une bonne communication est donc primordiale : lorsque vous consultez un intervenant sur l unité, assurez-vous de lui donner le plus d information possible. Questionnez et parlez de vos préoccupations, cela nous aide à mieux vous soigner. Lorsqu il est possible, avant votre consultation, dressez une liste de questions, de préoccupations ou de symptômes inhabituels.

5 Accueil et règles de vie Effets personnels Selon votre état de santé et les raisons pour lesquelles vous êtes hospitalisé, certains objets pourraient vous être retirés et gardés au poste des infirmières afin d assurer votre sécurité et celle d autrui. Ils vous seront remis au moment de votre congé définitif. Vos objets de valeur doivent être remis à votre famille. Nous vous recommandons de ne pas garder plus de 20 $ pour vos dépenses personnelles. Les dons, échanges et ventes d objets ne sont pas autorisés. L hôpital n est pas responsable des objets perdus ou volés. Une vérification des effets personnels peut être effectuée en cours d hospitalisation (sans préavis) et au retour de chaque sortie, toujours dans une optique de protection. L utilisation de certains appareils électroniques est interdite sur l unité tels que les appareils photos L utilisation d un ordinateur portable est possible dans la mesure où vous avez votre portable personnel et que vous êtes en mesure de le faire fonctionner sans l aide du personnel. Renseignez-vous auprès du personnel pour les modalités d usage et code d accès.

6 Chambre / Salle de bain La plupart de nos chambres sont doubles. Vous devrez donc partager la chambre avec un autre usager. Un espace personnel vous est réservé dans la chambre : la section où se trouve votre lit et votre table de chevet, ainsi qu un garde-robe. Par mesure de sécurité et par respect pour votre voisin de chambre, vous devez garder votre environnement propre et éviter l encombrement. Il se peut qu en cours d hospitalisation, vous deviez changer de chambre pour différentes raisons. Nous nous efforçons que cela se produise le moins possible et nous nous excusons du dérangement que cela peut vous apporter. En médecine, une douche et un bain sont disponibles à l étage. Pour votre sécurité, validez les modalités d usage avec l équipe de soins. Hygiène personnelle Suggestion de liste d effets personnels : - Savon - Rasoir - Mouchoirs - Pantoufles antidérapantes - Produits pour toilette personnelle - Vêtements en prévision du congé

7 Le port du bracelet d identification est obligatoire. Lieux commun : Un salon est disponible avec un téléviseur pour la clientèle hospitalisée et pour les visiteurs (local A-3036), et ce, pour le 3 e étage. Prise de médication Toute médication personnelle (apportée de la maison) est gardée au poste le temps de votre hospitalisation. Elle vous sera remise à votre départ avec les explications requises à votre congé. Vous devez prendre votre médication devant l infirmière. Prévention des infections Selon votre état de santé et sous recommandation de l équipe de prévention des infections, différentes procédures d application d isolement peuvent être utilisées (blouse, gants, masque). Le personnel vous informera des modalités au moment opportun. Pour les visiteurs, soyez attentifs aux indications et consignes à respecter à la porte de la chambre. Pour toute question, référez-vous au personnel soignant.

8 Divulgation d information La divulgation d information concernant l état d un usager se fait à un membre de la famille et/ou un proche aidant désigné. Afin de faciliter le travail de l équipe soignante (à moins d urgence), il n est pas recommandé de faire des appels à l équipe soignante durant les périodes de changement de quart de travail, soit 7 h 30 8 h h h h 30 et 0 h 30. Programme de gériatrie active L unité de médecine-gériatrie regroupe 4 lits dédiés à de la réadaptation active. Ce service vise à maintenir, à renforcer et à développer chez la personne en perte d autonomie, l indépendance face à ses besoins. Ce service est constitué d une équipe de professionnels qui évaluent l autonomie du client dans ses activités de la vie quotidienne afin d être en mesure de recommander adéquatement une orientation vers la ressource la plus appropriée pouvant répondre à ses besoins. Objectif : Que le client retrouve son autonomie fonctionnelle initiale précédant l épisode d hospitalisation afin qu il puisse retourner dans son milieu d origine et/ou améliorer l autonomie fonctionnelle et s assurer d un environnement sécuritaire dans la planification du congé.

9 Critères d admissibilité : La clientèle visée doit présenter une détérioration de son autonomie fonctionnelle. L équipe de réadaptation procède à l évaluation et détermine si le patient répond aux critères d admissibilité au programme de l unité de médecine-gériatrie pour la réadaptation active ou si une orientation à l URFI (unité fonctionnelle de réadaptation intensive) est plus appropriée. *** Pour ces 2 options, le patient doit présenter un potentiel de récupération et accepter de participer au plan de traitement. Composition de l équipe de réadaptation active de l unité de médecine-gériatrie : Médecin, physiothérapeute, ergothérapeute, travailleur social, infirmière de liaison, infirmière, infirmière auxiliaire, préposé aux bénéficiaires. D autres professionnels peuvent être sollicités au besoin : diététiste, psychologue, pharmacien, orthophoniste, ainsi que les intervenants du réseau qui assureront le suivi de l usager lors de son congé.

10 Sorties extérieures La circulation à l extérieure de l unité doit être autorisée par votre médecin. Nous vous demandons de vous présenter sur l unité aux heures convenues. Nous vous demandons d éviter de circuler sur les autres unités. Horaire de l unité Déjeuner : 8 h 15 Dîner : 11 h 40 Repos : 12 h 30 à 13 h 30 Collation : 15 h (clientèle diabétique) Souper : 16 h 45 Collation : 20 h (clientèle diabétique) La nourriture non périssable dans votre chambre est acceptée en quantité raisonnable. Afin d optimiser votre plan de traitement, vous devez informer votre infirmière de ce que vous aurez bu et mangé lors des repas et entre les repas.

11 Téléphones Un téléphone est à votre disposition dans votre chambre. Le numéro pour vous joindre est le numéro de votre chambre. Le numéro sans frais pour les gens de l extérieur est Nous vous demandons d effectuer un nombre d appels «raisonnable», d une durée de 15 à 20 minutes, afin que tous puissent accéder au téléphone. Dans le cas où votre état le nécessite, seule une prescription médicale peut limiter votre droit d accès au téléphone.

12 Musique L écoute de musique avec écouteurs est autorisée dans les chambres. Télévisions Un téléviseur est à votre disposition au salon (local 3036-A). Certaines chambres permettent l accès à un téléviseur à coûts fixes. Vérifiez auprès de l équipe soignante pour les modalités. Les émissions à caractère inapproprié (violence, pornographie) ne sont pas autorisées. Le volume doit être à un niveau acceptable pour tous. Visites

13 Politique de non-violence Nous sommes disponibles pour écouter en toute confidentialité l expression de vos émotions, telles que la tristesse, la colère et le désaccord, s il y a lieu. Cependant, nous ne tolérons aucun acte de violence ou d intimidation tel que : Menaces, insultes, propos désobligeants envers quiconque ; Bris de matériel, coups de poing ou de pied sur les murs, comptoir, etc. ; Coups ou blessures portés envers un usager, un visiteur ou un membre du personnel. Devant de tels comportement, l équipe de soins pourrait avoir recours aux services de sécurité de l hôpital, ceci afin d assurer la sécurité de l usager et celle d autrui. L usager devra assumer la responsabilité de ses gestes en payant les bris et/ou en répondre devant la justice. Pour votre sécurité, le service continu, la porte de plexi-glass, le système TAB peuvent être appliqués selon la prescription médicale s il y a nécessité de vous protéger ou protéger autrui.

14 Unité sans fumée, alcool, drogue Selon la loi, il est interdit de fumer, d apporter et de consommer de l alcool et des drogues à l unité et dans l hôpital. Selon votre état, vous pourrez aller fumer à l extérieur seul ou accompagné. Si l accompagnement est nécessaire, l horaire prévoit 2 sorties, soit à 10 h 30 et à 13 h 45. Les cigarettes et briquets doivent être laissés au poste des infirmières. Des «patchs» de type Nicoderm peuvent vous être prescrites par votre médecin.

15 Commentaires sur la qualité des soins Nous avons le souci de dispenser des soins de qualité. Le questionnaire d évaluation vous permet d exprimer vos commentaires et ainsi d améliorer la qualité des soins. Si vous n êtes pas satisfait des soins reçus, vous pouvez le signaler à la chef d unité. Si la réponse ne vous satisfait pas, communiquez avec le commissaire local aux plaintes en composant le , poste Procédé de plaintes : Toute plainte concernant le CSSSBC peut être adressée par tout usager ou son représentant légal. Une plainte peut être formulée par écrit ou verbalement. Le commissaire aux plaintes et à la qualité des services est la personne mandatée pour recevoir les plaintes dans un établissement de santé. L usager peut écrire sa plainte au moyen d une lettre ou en utilisant le formulaire prévu à cette fin. Formulaire de plainte : Un formulaire de plainte est disponible, sur demande, auprès du commissaire local aux plaintes et à la qualité

16 des services ou à la réception de nos différentes installations. Vous pouvez également imprimer le formulaire en ligne sur notre site web : ou le remplir manuellement et nous le retourner, soit par la poste ou par télécopieur : Commissaire local aux plaintes et à la qualité des services CSSS de la Baie-des-Chaleurs 273, boulevard Gérard-D.-Lévesque Ouest Paspébiac (Québec) G0C 2K0 Téléphone : , poste 1007 Sans frais : , poste 1007 Télécopieur : Aide à la formulation d une plainte : Les personnes ou organisme suivant peuvent aider l usager à formuler une plainte : La personne de votre choix (parent, ami, quelqu un en qui vous avez confiance); Le commissaire local aux plaintes et à la qualité des services; Le centre d assistance et d accompagnement aux plaintes de la région (CAAP-GÎM) en composant le SOS-CAAP (service confidentiel et gratuit); Le comité des usagers au ou sans frais : , poste 2135.

17 Services offerts Pastorale Un service de pastorale est disponible (relation d aide, service des sacrements, communion) du dimanche au jeudi inclusivement. Machines distributrices Disponibles au 1er étage, près de la cafétéria. Stationnement Vous devez faire valider votre billet de stationnement à l accueil avant de sortir de l hôpital. De plus, vous pourrez y vérifier les modalités d usage et les différentes options offertes. L équipe de soins S:\Dsi\Secrétaire\Services\Médecine\Guide d'accueil.doc

Guide d accueil Maison Levinschi. transition. www.douglas.qc.ca

Guide d accueil Maison Levinschi. transition. www.douglas.qc.ca Guide d accueil Maison Levinschi Programme de transition communautaire www.douglas.qc.ca BIENVENUE Programme de transition communautaire L équipe traitante de la Maison Levinschi vous souhaite la bienvenue.

Plus en détail

Assurer, de concert avec nos partenaires, la sécurité publique au Québec.

Assurer, de concert avec nos partenaires, la sécurité publique au Québec. Assurer, de concert avec nos partenaires, la sécurité publique au Québec. Pour réaliser sa mission, le Ministère intervient dans les secteurs d activité suivants : les services de prévention et de lutte

Plus en détail

Unité des soins palliatifs Guide d accueil. 4 e étage, aile A Pavillon Rosemont

Unité des soins palliatifs Guide d accueil. 4 e étage, aile A Pavillon Rosemont Unité des soins palliatifs Guide d accueil 4 e étage, aile A Pavillon Rosemont Qu est-ce que les soins palliatifs? Votre médecin, votre infirmière, votre travailleuse sociale ou encore un proche vous

Plus en détail

GUIDE D'HOSPITALISATION

GUIDE D'HOSPITALISATION GUIDE D'HOSPITALISATION 1. HOSPITALISATION Informations médicales Demandez au personnel qui vous soigne l horaire le plus approprié pour recevoir des informations médicales sur votre état. Médicaments

Plus en détail

Guide d accueil À l intention des usagers hospitalisés

Guide d accueil À l intention des usagers hospitalisés Guide d accueil À l intention des usagers hospitalisés «Ensemble pour votre santé et votre bien-être» «Un usager bien renseigné est un usager en sécurité!» Inspiré du Guide d accueil du CSSSEA, juillet

Plus en détail

Chez soi avant tout : De l hôpital à la maison

Chez soi avant tout : De l hôpital à la maison Chez soi avant tout : De l hôpital à la maison Après un séjour à l hôpital, vous pouvez continuer de vous rétablir dans le confort et la sécurité de votre propre domicile si vous recevez des services améliorés

Plus en détail

Enquête de satisfaction des usagers

Enquête de satisfaction des usagers CENTRE HOSPITALIER BON SAUVEUR DE BEGARD Service qualité Auteurs : N. Ollivier (animatrice), G. Le Gaffric (co-animatrice), A. Guihaire, J. Robin, F. Paillardon, N. Cocu, J. Allain, M. Vermet, Sœur Le

Plus en détail

CCAS DE SCHERWILLER Résidence de l Alumnat

CCAS DE SCHERWILLER Résidence de l Alumnat CCAS DE SCHERWILLER Livret d accueil Vous envisagez de venir habiter la à Scherwiller, ce livret a pour objectifs de vous présenter l établissement et de vous permettre de mieux le connaitre, afin de faciliter

Plus en détail

Accueil en ressource non-ins tu onnelle et en résidence à assistance con nue. Informations pratiques

Accueil en ressource non-ins tu onnelle et en résidence à assistance con nue. Informations pratiques Accueil en ressource non-ins tu onnelle et en résidence à assistance con nue Le CRDITED souhaite que chaque personne vive dans un milieu de vie qui correspond le mieux à ses besoins tout en maintenant

Plus en détail

Règle de soins infirmiers

Règle de soins infirmiers DÉFINITION : Le but de cette règle de soins infirmiers est d encadrer la prestation des soins dispensés par les infirmières et les infirmières auxiliaires en collaboration avec les préposés aux bénéficiaires

Plus en détail

OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS

OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS Adele Ferrante, inf., M.Sc.(A). Directrice des soins infirmiers Dr Irwin Kuzmarov M.D. FRCS Directeur

Plus en détail

LES HABITATIONS NOUVEAU DÉPART 251-2 pointe-gatineau Gatineau,Qc J8t2c8. Code de vie du «137»

LES HABITATIONS NOUVEAU DÉPART 251-2 pointe-gatineau Gatineau,Qc J8t2c8. Code de vie du «137» LES HABITATIONS NOUVEAU DÉPART 251-2 pointe-gatineau Gatineau,Qc J8t2c8 Code de vie du «137» Bienvenue parmi nous! Ce code de vie est conçu pour expliquer le fonctionnement du «137». Étant donné que cet

Plus en détail

Livret d accueil du service Accueil temporaire. Maison Saint Cyr Rennes

Livret d accueil du service Accueil temporaire. Maison Saint Cyr Rennes Livret d accueil du service Accueil temporaire Maison Saint Cyr Rennes 1 L Accueil temporaire pour qui? L Accueil temporaire s adresse aux personnes âgées qui vivent à domicile et qui souhaitent un séjour

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE. Le patient est notre raison d être et nous nous engageons à :

CODE D ÉTHIQUE. Le patient est notre raison d être et nous nous engageons à : CODE D ÉTHIQUE CODE D ÉTHIQUE RÉSEAU DE SANTÉ VITALITÉ Avant-propos Ce code d éthique définit les droits et les responsabilités des patients ainsi que les responsabilités des intervenants. Nous nous engageons

Plus en détail

Régime de rentes du Québec

Régime de rentes du Québec RETRAITE QUÉBEC Guide du bénéficiaire Régime de rentes du Québec Pour connaître vos droits et vos obligations Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre

Plus en détail

Livret d accueil. Bienvenue à l unité de crise pour adolescents

Livret d accueil. Bienvenue à l unité de crise pour adolescents Livret d accueil Bienvenue à l unité de crise pour adolescents Sommaire L équipe... 3 Le projet de soins... 4 Les admissions et les règles générales... 5 La sécurité... 6 L intimité et la vie en commun...

Plus en détail

PRÉPOSÉ(E) AUX BÉNÉFICIAIRES

PRÉPOSÉ(E) AUX BÉNÉFICIAIRES Direction des services d hébergement Description de fonction PRÉPOSÉ(E) AUX BÉNÉFICIAIRES SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : STATUT : QUART DE TRAVAIL : CHEF D UNITÉ, CHEFS D ACTIVITÉS EN SERVICE POSTE SYNDIQUÉ JOUR

Plus en détail

Unité de soins palliatifs

Unité de soins palliatifs Unité de soins palliatifs Guide d accueil Notre mission Dispensateur de services de première ligne et de services spécialisés, le CSSS du Suroît a la responsabilité de maintenir et d améliorer la santé

Plus en détail

GUIDE DES PLACEMENTS À COURT TERME DANS LES FOYERS DE SOINS DE LONGUE DURÉE DU NORD-EST. Des soins exceptionnels - chaque personne, chaque jour

GUIDE DES PLACEMENTS À COURT TERME DANS LES FOYERS DE SOINS DE LONGUE DURÉE DU NORD-EST. Des soins exceptionnels - chaque personne, chaque jour GUIDE DES PLACEMENTS À COURT TERME DANS LES FOYERS DE SOINS DE LONGUE DURÉE DU NORD-EST Des soins exceptionnels - chaque personne, chaque jour Si vous ou un être cher avez besoin de soins de convalescence,

Plus en détail

QUI SOMMES-NOUS? COMMENT JOINDRE L ÉQUIPE DE BÉNÉVOLES?

QUI SOMMES-NOUS? COMMENT JOINDRE L ÉQUIPE DE BÉNÉVOLES? Une maison, une vocation, un soutien QUI SOMMES-NOUS? La Maison de soins palliatifs Source Bleue a pour mission de prodiguer gratuitement des soins à des personnes atteintes d une maladie avec un pronostic

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR AVRIL 2008

REGLEMENT INTERIEUR AVRIL 2008 REGLEMENT INTERIEUR AVRIL 2008 Par commodité de lecture, le terme «le résidant» désigne également les résidantes. DIRECTION La Direction est à disposition des résidants et de leur famille. Cependant, il

Plus en détail

TRANSFERT DU CHU SAINTE-JUSTINE À L HÔPITAL MAISONNEUVE- ROSEMONT

TRANSFERT DU CHU SAINTE-JUSTINE À L HÔPITAL MAISONNEUVE- ROSEMONT TRANSFERT DU CHU SAINTE-JUSTINE À L HÔPITAL MAISONNEUVE- ROSEMONT Guide à l intention des parents Pour vous, pour la vie Bienvenue à l unité néonatale de l Hôpital Maisonneuve-Rosemont Dans les prochains

Plus en détail

BORDEAUX-CARTIERVILLE

BORDEAUX-CARTIERVILLE Guide de la santé et des services sociaux dans votre quartier BORDEAUX-CARTIERVILLE Édition 2002/2003 Des ressources à deux pas de chez vous La Régie régionale de la santé et des services sociaux a pour

Plus en détail

Assurance soins de longue durée. Protection Temporelle

Assurance soins de longue durée. Protection Temporelle Assurance soins de longue durée Protection Temporelle Protection Temporelle Pour rester maître de la situation si vous devenez en état de dépendance La Protection Temporelle est une assurance soins de

Plus en détail

Hôpital de la Cavale Blanche Pôle ARSIBOU Unité de Surveillance Continue Médicale

Hôpital de la Cavale Blanche Pôle ARSIBOU Unité de Surveillance Continue Médicale Hôpital de la Cavale Blanche Pôle ARSIBOU Unité de Surveillance Continue Médicale Unité de Surveillance Continue Médicale (USCM) Madame, Monsieur, L un de vos proches est hospitalisé dans l Unité de Surveillance

Plus en détail

Ève Landry, technicienne en service de garde 450-347-1097 poste 2799

Ève Landry, technicienne en service de garde 450-347-1097 poste 2799 École Sainte-Anne 1202 rang Bord de l eau Sabrevois Québec J0J 2G0 Ève Landry, technicienne en service de garde 450-347-1097 poste 2799 Service de garde «La tanière des petits loups» Le service de garde

Plus en détail

Guide d accueil. Hôpital de Val-d Or

Guide d accueil. Hôpital de Val-d Or Guide d accueil Hôpital de Val-d Or Juin 2007 Table des matières BOTTIN TÉLÉPHONIQUE Hébergement pour la clientèle régionale...3 Sécurité dans l Hôpital...3 Consignes en cas d urgence et sorties d urgence.4

Plus en détail

Guide d accueil aux soins intensifs. 2e étage, pavillon Maisonneuve

Guide d accueil aux soins intensifs. 2e étage, pavillon Maisonneuve Guide d accueil aux soins intensifs 2e étage, pavillon Maisonneuve Un membre de votre famille est hospitalisé aux soins intensifs, cette expérience peut être très stressante pour lui et pour vous. Ce guide

Plus en détail

Direction des services d hébergement Description de fonction

Direction des services d hébergement Description de fonction Direction des services d hébergement Description de fonction ASSISTANT(E)-INFIRMIER(ÈRE)-CHEF SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : STATUT : QUART DE TRAVAIL : CHEF D UNITÉ ET/OU CHEF D ACTIVITÉS EN SERVICE POSTE SYNDIQUÉ

Plus en détail

La Manoudière. 3 rue Adhémar 26200 MONTELIMAR : 04 75 53 43 05

La Manoudière. 3 rue Adhémar 26200 MONTELIMAR : 04 75 53 43 05 La Manoudière 3 rue Adhémar 26200 MONTELIMAR : 04 75 53 43 05 MAISON DE RETRAITE «La Manoudière» PRESENTATION GENERALE L ensemble du personnel de la maison de retraite est à votre disposition pour rendre

Plus en détail

En cas d invalidité. Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec

En cas d invalidité. Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec En cas d invalidité Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre site Web. Consultezle pour

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D'HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) Région : Chaudière-Appalaches Établissement : Centre de santé et de services sociaux

Plus en détail

MOBILITÉ INTERNATIONALE

MOBILITÉ INTERNATIONALE Annexe 5 MOBILITÉ INTERNATIONALE FICHE DE CANDIDATURE DE L ÉTUDIANT Indiquez le titre de votre stage ou projet : Nom (comme indiqué sur le passeport) Adresse complète (rue, ville, code postal) Matricule

Plus en détail

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous NOTRE Code d éthique S engager dans le respect de tous Notre Code d éthique S engager dans le respect de tous Le présent code d éthique a été adopté par le conseil d administration du Centre de santé et

Plus en détail

Crédits. Rédaction. Chantal Côté, Nicole Exina, Josée Mayer, Maya Mourad, Nicole Perrier, Alexandre Provencher. Mise en page

Crédits. Rédaction. Chantal Côté, Nicole Exina, Josée Mayer, Maya Mourad, Nicole Perrier, Alexandre Provencher. Mise en page Guide d accueil Centre d hébergement de Cartierville Centre d hébergement de Saint-Laurent Centre d hébergement Notre-Dame-de-la-Merci Centre d hébergement Saint-Joseph-de-la-Providence Pavillon des Bâtisseurs

Plus en détail

GUIDE DU CLIENT SALLE ALPHONSE-DESJARDINS

GUIDE DU CLIENT SALLE ALPHONSE-DESJARDINS GUIDE DU CLIENT SALLE ALPHONSE-DESJARDINS INFORMATION AUX CLIENTS SALLE ALPHONSE-DESJARDINS COORDONNATRICE AUX ÉVÉNEMENTS Dès la signature de votre contrat, la coordonnatrice aux événements du Centre Caztel

Plus en détail

MOT DE BIENVENUE. Nous voulons faciliter son adaptation à ce nouveau milieu, car nous sommes conscients de l importance de cette étape dans sa vie.

MOT DE BIENVENUE. Nous voulons faciliter son adaptation à ce nouveau milieu, car nous sommes conscients de l importance de cette étape dans sa vie. Les Jardins d Audrey Direction programme clientèle Perte d autonomie Centre de santé et de services sociaux d Argenteuil Juillet 2014 1 DPA-3 TABLE DES MATIÈRES Mot de bienvenue 3 Mission et philosophie

Plus en détail

C o d e d é t h i q u e

C o d e d é t h i q u e Code d éthique Notre mission Le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Bordeaux- Cartierville Saint-Laurent a pour mission de promouvoir et d améliorer la santé et le bien-être de la population

Plus en détail

Unité spécialisée en hématologie et greffe de cellules hématopoïétiques. Bienvenue au 5 e CD

Unité spécialisée en hématologie et greffe de cellules hématopoïétiques. Bienvenue au 5 e CD Unité spécialisée en hématologie et greffe de cellules hématopoïétiques Bienvenue au 5 e CD Pour les usagers et les visiteurs Au 5 e CD, la majorité des usagers reçoivent des traitements de chimiothérapie,

Plus en détail

Sommaire. Clinique de Chirurgie Esthétique. Présentation de la Clinique... p.2. L équipe médicale... p.3. L hospitalisation... p.3. Le séjour... p.

Sommaire. Clinique de Chirurgie Esthétique. Présentation de la Clinique... p.2. L équipe médicale... p.3. L hospitalisation... p.3. Le séjour... p. Sommaire Présentation de la Clinique... p.2 L équipe médicale... p.3 L hospitalisation... p.3 Le séjour... p.4 La sortie... p.5 La Démarche Qualité... p.6 La Charte de la personne hospitalisée... p.7/8

Plus en détail

Mot de bienvenue 5 CSSS en bref 6. Qu est-ce qu une ressource intermédiaire (RI)? 6 L approche milieu de vie 6 Code d éthique 7

Mot de bienvenue 5 CSSS en bref 6. Qu est-ce qu une ressource intermédiaire (RI)? 6 L approche milieu de vie 6 Code d éthique 7 1 Production : CSSS du Nord de Lanaudière, 2014 2 Table des matières Mot de bienvenue 5 CSSS en bref 6 Qu est-ce qu une ressource intermédiaire (RI)? 6 L approche milieu de vie 6 Code d éthique 7 Vivre

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D'HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) Région : Mauricie et Centre-du-Québec Établissement : Centre de santé et de services

Plus en détail

Règlement de maison. Visites

Règlement de maison. Visites Règlement de maison Les résidents jouissent d une liberté d action dans la mesure où elle n entrave pas celle des autres pensionnaires et dans les limites du présent règlement. Visites Les pensionnaires

Plus en détail

SERVICE APPARTEMENTS THÉRAPEUTIQUES. Livret d Accueil - 1 -

SERVICE APPARTEMENTS THÉRAPEUTIQUES. Livret d Accueil - 1 - SERVICE APPARTEMENTS THÉRAPEUTIQUES Livret d Accueil - 1 - Sommaire Contrat de soins p 3 Contrat de séjour d occupation de l appartement Règlement intérieur d occupation de l appartement p 6 Fiche sociale

Plus en détail

La réinsertion sociale. Pour que la rue ait une issue...

La réinsertion sociale. Pour que la rue ait une issue... La réinsertion sociale Pour que la rue ait une issue... La philosophie d intervention du service de réinsertion sociale de la Maison du Père repose sur une approche de réduction des méfaits. Elle prône,

Plus en détail

DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS

DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS d Ahuntsic et Montréal-Nord. Lorsque le processus de

Plus en détail

RECOMMANDATIONS A lire impérativement et suivre toutes les consignes

RECOMMANDATIONS A lire impérativement et suivre toutes les consignes EN/SPEC/AMB/780/01 DU 25/01/11 RECOMMANDATIONS A lire impérativement et suivre toutes les consignes 1/9 Les exigences de la Chirurgie Ambulatoire L ensemble des recommandations ci-dessous doit être respecté.

Plus en détail

Pour les modalités d admission, de suspension ou d interruption, se référer au livret d accueil.

Pour les modalités d admission, de suspension ou d interruption, se référer au livret d accueil. PREAMBULE : Le présent règlement de fonctionnement décrit les modalités mises en œuvre par le service pour remplir sa mission. Il est le garant du respect du droit commun qui s applique à tout citoyen

Plus en détail

RÈGLEMENT DE FONCTIONNEMENT

RÈGLEMENT DE FONCTIONNEMENT Tél : 01 45 77 98 98 - Fax : 01 45 77 14 18 RÈGLEMENT DE FONCTIONNEMENT 1. Les finalités de la prise en charge Conformément à la charte des droits et libertés de la personne accueillie, l équipe de la

Plus en détail

POLITIQUE D'ACCESSIBILITÉ

POLITIQUE D'ACCESSIBILITÉ POLITIQUE D'ACCESSIBILITÉ But L objectif de cette politique est d assurer que la Lutheran Community Care Centre offre un environnement sécuritaire et accessible d une manière qui respecte la dignité et

Plus en détail

Procédure. BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé.

Procédure. BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé. Cote DSPD-13-14 Réservé à la Direction général Procédure Titre : BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé. Destinataires : Direction de l hébergement Direction

Plus en détail

Livret d accueil Unité Kangourou Bâtiment B - 3 ème étage

Livret d accueil Unité Kangourou Bâtiment B - 3 ème étage Centre Hospitalier Pontoise Livret d accueil Unité Kangourou Bâtiment B - 3 ème étage Chef de service : Dr Philippe BOIZE Cadre de santé puéricultrice : Mme Ana GRIMBERT Standard Centre Hospitalier : 01.30.75.40.40

Plus en détail

ACCUEIL DE JOUR REGLEMENT INTERIEUR

ACCUEIL DE JOUR REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL DE JOUR REGLEMENT INTERIEUR EHPAD Simone de Beauvoir Cazouls les Béziers 9 avenue du Péras 34370 CAZOULS LES BEZIERS : 04.67.93.61.05 Fax : 04.67.93.59.73 E-mail : mr.cazouls@wanadoo.fr 1 SOMMAIRE

Plus en détail

RÈGLEMENT de FONCTIONNEMENT FOYER DES JEUNES TRAVAILLEURS

RÈGLEMENT de FONCTIONNEMENT FOYER DES JEUNES TRAVAILLEURS ATRIUM FJT 88, rue Alsace-Lorraine 65000 TARBES 05.62.38.91.20 - Fax: 05.62.37.69.81 E.mail : accueil@fjt-tarbes.fr Site web : www.fjt-tarbes.fr RÈGLEMENT de FONCTIONNEMENT FOYER DES JEUNES TRAVAILLEURS

Plus en détail

Méthode de présentation des demandes de règlement en vertu de l assurance-crédit

Méthode de présentation des demandes de règlement en vertu de l assurance-crédit Méthode de présentation des demandes de règlement en vertu de l assurance-crédit Notre objectif est de veiller à ce que vous receviez le meilleur service et toute l attention désirée durant le processus

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE L ETABLISSEMENT

REGLEMENT INTERIEUR DE L ETABLISSEMENT CENTRE DE READAPTATION ALPHONSE DE ROTHSCHILD ETABLISSEMENT DE SOINS DE SUITE ET DE REEDUCATION-READAPTATION FONCTIONNELLE 20, rue Victor Hugo - 60500 CHANTILLY REGLEMENT INTERIEUR DE L ETABLISSEMENT Nous

Plus en détail

Cette année, nous aurons un nouveau fonctionnement pour l application du code de vie des élèves.

Cette année, nous aurons un nouveau fonctionnement pour l application du code de vie des élèves. Cette année, nous aurons un nouveau fonctionnement pour l application du code de vie des élèves. Il n y aura plus de perte de points, vous serez informés des manquements de votre enfant par le biais de

Plus en détail

FICHE DE RENSEIGNEMENTS ADMINISTRATIFS ET SOCIAUX HDJ

FICHE DE RENSEIGNEMENTS ADMINISTRATIFS ET SOCIAUX HDJ FICHE DE RENSEIGNEMENTS ADMINISTRATIFS ET SOCIAUX HDJ ETAT CIVIL DU PATIENT Nom : Nom de jeune fille : Prénom : Sexe: M F Adresse : Date et lieu de Naissance : Le / / à Nationalité: Code Postal : Ville

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DE PAU 4, boulevard Hauterive 64046 PAU CEDEX BIENVENUE DANS L UNITE DE SOINS DE LONGUE DUREE DU CENTRE JEAN VIGNALOU

CENTRE HOSPITALIER DE PAU 4, boulevard Hauterive 64046 PAU CEDEX BIENVENUE DANS L UNITE DE SOINS DE LONGUE DUREE DU CENTRE JEAN VIGNALOU CENTRE HOSPITALIER DE PAU 4, boulevard Hauterive 64046 PAU CEDEX BIENVENUE DANS L UNITE DE SOINS DE LONGUE DUREE DU CENTRE JEAN VIGNALOU SOMMAIRE 1. La situation géographique Présentation générale Page

Plus en détail

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés Table des matières Services infirmiers 2 Services médicaux 4 Services aux enfants, aux parents et aux familles 5 Services aux jeunes 7 Services aux aînés 8 Services de soutien à domicile 9 Services pour

Plus en détail

Soins et activités de SOUTIEN

Soins et activités de SOUTIEN LE JARDIN THERAPEUTIQUE ET D AGREMENT Il se situe auprès des bâtiments et est accessible aux personnes à mobilité réduite. Vous y trouverez un espace dédié aux jardins sur tables accessibles aux personnes

Plus en détail

7.4 Déplacements de nature médicale...15 7.5 Services dont vous devez défrayer les coûts...15 7.6 Produits défrayés par le Centre de Santé et des

7.4 Déplacements de nature médicale...15 7.5 Services dont vous devez défrayer les coûts...15 7.6 Produits défrayés par le Centre de Santé et des Destiné aux résidents(es) Ressource intermédiaire Révisé le 1 er novembre 2006 re TABLE DES MATIÈRES 1. MOT DE BIENVENUE...4 2. ACCUEIL...5 3. MODE DE FONCTIONNEMENT...6 3.1 Visiteurs...6 3.2 Sorties temporaires...7

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

ÉCOLE NATIONALE DE CIRQUE

ÉCOLE NATIONALE DE CIRQUE ÉCOLE NATIONALE DE CIRQUE RÈGLEMENTS des résidences - CES Les règlements suivants s appliquent spécifiquement aux résidences et s ajoutent aux «règlements des étudiants» qui s appliquent en tout lieu et

Plus en détail

MANUEL DE GESTION TITRE : PLANIFICATION ET SUIVI DES MESURES DE CONTRÔLE

MANUEL DE GESTION TITRE : PLANIFICATION ET SUIVI DES MESURES DE CONTRÔLE DSC-DIR-04-01 MANUEL DE GESTION TITRE : PLANIFICATION ET SUIVI DES MESURES DE CONTRÔLE TYPE DE DOCUMENT : DIRECTIVE Expéditeur : Directrice des services à la clientèle Destinataires : Tout le personnel

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D'HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) Région : Lanaudière Établissement : CHSLD HEATHER inc. Installation (CHSLD) : CHSLD

Plus en détail

CONDITIONS DE SEJOUR REGLEMENT INTERIEUR

CONDITIONS DE SEJOUR REGLEMENT INTERIEUR CCAS d HEROUVILLE SAINT CLAIR EHPAD 504 quartier de Val 14200 HEROUVILLE ST CLAIR Tél : 02.31.46.23.40 Fax : 02.31.95.58.30 CONDITIONS DE SEJOUR REGLEMENT INTERIEUR 1 Le présent document définit les règles

Plus en détail

VOYAGE A ROME 1 er /06 février 2015. Latinistes, Hellénistes et élèves de la 2de14 Mme VOGEL

VOYAGE A ROME 1 er /06 février 2015. Latinistes, Hellénistes et élèves de la 2de14 Mme VOGEL VOYAGE A ROME 1 er /06 février 2015 Latinistes, Hellénistes et élèves de la 2de14 Mme VOGEL 1 VOYAGE EN BUS DEPART : rendez-vous devant le lycée Jean Vilar à 17h30 au plus tard, munis de la carte d identité

Plus en détail

LES PROCÉDURES DE L ÉCOLE ET LES MESURES DE SÉCURITÉ (LIP ART. 76)

LES PROCÉDURES DE L ÉCOLE ET LES MESURES DE SÉCURITÉ (LIP ART. 76) LES PROCÉDURES DE L ÉCOLE ET LES MESURES DE SÉCURITÉ (LIP ART. 76) 1. Présence à l école La fréquentation scolaire est obligatoire pour tous les jours d école indiqués au calendrier scolaire. Si l élève

Plus en détail

Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Politiques, pratiques et procédures. Services à la clientèle

Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Politiques, pratiques et procédures. Services à la clientèle Services à la clientèle Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Politiques, pratiques et procédures Conformément aux normes d accessibilité pour les services à la clientèle Table des matières

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT. des. Appartements de Coordination Thérapeutique

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT. des. Appartements de Coordination Thérapeutique REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT des Appartements de Coordination Thérapeutique de l Apparté - 1 - Fonctionnement de L Apparté 1.1 - Admission L étude du dossier de candidature est effectuée par l équipe pluridisciplinaire,

Plus en détail

INFIRMIÈRE AUXILIAIRE

INFIRMIÈRE AUXILIAIRE Direction des services d hébergement Description de fonction INFIRMIÈRE AUXILIAIRE SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : STATUT : QUART DE TRAVAIL : CHEF D UNITÉ, CHEFS D ACTIVITÉS, INFIRMIÈRE EN SERVICE POSTE SYNDIQUÉ

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT (à l attention du résident)

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT (à l attention du résident) Page 1/7 I - CONDITIONS GENERALES DE FONCTIONNEMENT La Maison de Retraite est un établissement de statut public, elle est administrée par un Conseil d Administration et par un Directeur nommé par le Ministère.

Plus en détail

D une étape à l autre Parcours assurance santé MD prend le relais

D une étape à l autre Parcours assurance santé MD prend le relais D une étape à l autre Parcours assurance santé MD prend le relais LA VIE VOUS MÈNE AILLEURS, MAIS PARCOURS ASSURANCE SANTÉ VOUS SUIT PARTOUT AUCUNE PREUVE D ASSURABILITÉ N EST EXIGÉE! 2 Parcours assurance

Plus en détail

Règlement de maison. La Résidence. Institution Sociale Vaudoise de l Armée du Salut

Règlement de maison. La Résidence. Institution Sociale Vaudoise de l Armée du Salut Règlement de maison Table des matières 1. Visites... 3 2. Vie communautaire... 3 3. Fumée dans le foyer... 4 4. Consommation, trafic de produits non autorisés et illictes... 4 5. Vie intime... 4 6. Absences...

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D'HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) Région : Lanaudière Établissement : Centre de santé et de services sociaux du Sud

Plus en détail

Contrat de séjour. Conditions d admission

Contrat de séjour. Conditions d admission Décret n 2004-1274 du 26 novembre 2004, Journal Officiel du 27 novembre 2004. Le présent contrat de séjour est conclu entre d une part, l établissement : Foyer Clairefontaine 11 impasse des Jardins 69009

Plus en détail

Adapter. son domicile C EST POSSIBLE

Adapter. son domicile C EST POSSIBLE Adapter son domicile C EST POSSIBLE Adapter son domicile, c est possible. Vous avez été victime d un accident de la route et vous êtes resté avec une incapacité physique qui vous empêche d accéder à votre

Plus en détail

Procédure pour la prescription d une analyse de laboratoire pour les pharmaciens sur le territoire du CIUSSS de l Estrie CHUS

Procédure pour la prescription d une analyse de laboratoire pour les pharmaciens sur le territoire du CIUSSS de l Estrie CHUS Référence : 4504-20-04 Procédure pour la prescription d une analyse de laboratoire pour les pharmaciens sur le territoire du CIUSSS de l Estrie CHUS 1. OBJECTIF Uniformiser le processus de prescription

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA PRISE EN CHARGE EN HOSPITALISATION A DOMICILE DE RESIDENTS EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT SOCIAL

CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA PRISE EN CHARGE EN HOSPITALISATION A DOMICILE DE RESIDENTS EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT SOCIAL CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA PRISE EN CHARGE EN HOSPITALISATION A DOMICILE DE RESIDENTS EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT SOCIAL Vu les articles R 6121-4-1 et D 6124-311 du code de la santé publique,

Plus en détail

Au service de sa communauté

Au service de sa communauté Au service de sa communauté Plus qu un lieu d hébergement et de soins de longue durée, c est un milieu de vie chaleureux où il fait bon vivre Le Centre d hébergement d Ormstown Bienvenue! Il nous fait

Plus en détail

Politique d accessibilité pour les services à la clientèle

Politique d accessibilité pour les services à la clientèle Politique d accessibilité pour les services à la clientèle La Politique d accessibilité pour les services à la clientèle (la Politique) établit les normes d accessibilité adoptées par la Compagnie pour

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE DE L INSTITUT UNIVERSITAIRE EN SANTÉ MENTALE DOUGLAS

CODE D ÉTHIQUE DE L INSTITUT UNIVERSITAIRE EN SANTÉ MENTALE DOUGLAS CODE D ÉTHIQUE DE L INSTITUT UNIVERSITAIRE EN SANTÉ MENTALE DOUGLAS Note au lecteur : le premier document concernant les droits et responsabilités des patients a été adopté par le Conseil d administration

Plus en détail

Être en sécurité à domicile

Être en sécurité à domicile La prévention des chutes Être en sécurité à domicile CLSC de Saint-Michel CLSC de Saint-Léonard 5540, rue Jarry est Montréal (Québec) H1P 1T9 TABLE DES MATIÈRES La prévention des chutes 2 L aménagement

Plus en détail

Guide administratif du traitement des absences pour maladie ou accident Chargé de cours 1, 2

Guide administratif du traitement des absences pour maladie ou accident Chargé de cours 1, 2 1 Guide administratif du traitement des absences pour maladie ou accident Chargé de cours 1, 2 Le chargé de cours à forfait bénéficie d une protection salariale en cas de maladie ou d accident, entièrement

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION RESIDENTS EHPAD

QUESTIONNAIRE DE SATISFACTION RESIDENTS EHPAD Ce questionnaire doit être retourné à votre établissement : l EHPAD COS.. A déposer à l accueil ou à envoyer par courrier à l adresse : Ce questionnaire est rempli par : Vous-même Autre, précisez : A l

Plus en détail

Assistance voyage Plus. Bien connaître vos protections

Assistance voyage Plus. Bien connaître vos protections Assistance voyage Plus Bien connaître vos protections Table des matières 01 Vous planifiez un voyage? 02 Comment pouvons-nous vous aider? 05 Avant de partir? Assistance voyage d urgence partout dans le

Plus en détail

DOSSIER MEDICAL (à faire remplir obligatoirement par le Médecin et à retourner accompagné du Dossier administratif au Centre Addictologie d Arzeliers)

DOSSIER MEDICAL (à faire remplir obligatoirement par le Médecin et à retourner accompagné du Dossier administratif au Centre Addictologie d Arzeliers) DOSSIER MEDICAL (à faire remplir obligatoirement par le Médecin et à retourner accompagné du Dossier administratif au Centre Addictologie d Arzeliers) Chère Consœur, Cher Confrère, Ces renseignements médicaux

Plus en détail

L A GESTION INTÉGRÉE DES ABSENCES POUR RA ISONS DE SA NTÉ

L A GESTION INTÉGRÉE DES ABSENCES POUR RA ISONS DE SA NTÉ L A GESTION INTÉGRÉE DES ABSENCES POUR RA ISONS DE SA NTÉ Les grandes lignes du programme À l intention des gestionnaires du Mouvement Desjardins UNE APPROCHE NOVATRICE Le Mouvement Desjardins est soucieux

Plus en détail

COLLABORATEURS CLINIQUES

COLLABORATEURS CLINIQUES CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE QUÉBEC CONCEPTION Véronique Roberge, Infirmière clinicienne COLLABORATEURS CLINIQUES Céline Bergeron, Infirmière clinicienne spécialisée Sylvie Côté, Assistante infirmière

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE ACCÈS 2

FORMULAIRE DE DEMANDE ACCÈS 2 FORMULAIRE DE DEMANDE ACCÈS 2 2 0 1 4 Section A : Aperçu La carte Accès 2 MD permet aux personnes de soutien qui accompagnent une personne ayant une incapacité d être admises gratuitement dans les cinémas

Plus en détail

10 AU 23/07/16 24/07 AU 6/08/16

10 AU 23/07/16 24/07 AU 6/08/16 ETE 2016 MEYRAS - ARDECHE L ART DES CHOIX 12/14 ANS 10 AU 23/07/16 24/07 AU 6/08/16 FOL ARDECHE, BOULEVARD DE LA CHAUMETTE, 07000 PRIVAS Agréé JEPVA par le ministère de la Jeunesse, des Sports et de la

Plus en détail

Code d éthique. Équité. Équité. Initiative et créativité Équité. Reconnaissance. Transparence. Cohére. Équité. Transparence. Équité.

Code d éthique. Équité. Équité. Initiative et créativité Équité. Reconnaissance. Transparence. Cohére. Équité. Transparence. Équité. Code d éthique Transparence Initiative Respect et humanité Initiative Reconnaissance Respect et hum Professionnalisme Transparence Professionnalisme Reconnaissance Cohére Professionnalisme Respect et humanit

Plus en détail

INFIRMIÈRE / INFIRMIER

INFIRMIÈRE / INFIRMIER Direction des services d hébergement Description de fonction INFIRMIÈRE / INFIRMIER SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : STATUT : CHEF D UNITÉ, CHEFS D ACTIVITÉS EN SERVICE POSTE SYNDIQUÉ QUART DE TRAVAIL : JOUR SOIR

Plus en détail

Service de gériatrie et réadaptation gériatrique Centre Universitaire de Traitements et Réadaptation Sylvana (CUTR)

Service de gériatrie et réadaptation gériatrique Centre Universitaire de Traitements et Réadaptation Sylvana (CUTR) création cemcav chuv 10076 Service de gériatrie et réadaptation gériatrique Centre Universitaire de Traitements et Réadaptation Sylvana (CUTR) Tel : 021 314 38 11 / 021 314 38 18 / 021 314 38 19 Fax :

Plus en détail

Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015

Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015 Place Vignioboul Mon Pass Loisirs Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015 Prénom : / Nom : Ma date de naissance : / / Téléphone (domicile) : / Mon portable : / Mon mail : / Cocher 1 possibilité : (OBLIGATOIRE)

Plus en détail

Guide et recommandations

Guide et recommandations LA VEILLE DE VOTRE INTERVENTION : APPELER le 04 72 19 32 39 entre 14H et 17H * * Appeler le vendredi si intervention le lundi Guide et recommandations 1/9 Les exigences de la Chirurgie Ambulatoire Un séjour

Plus en détail

Répertoire des politiques du service de garde

Répertoire des politiques du service de garde Répertoire des politiques du service de garde Bienvenue au service de garde de l école du Parc. Notre mission est d assurer la transition école-maison. Nous travaillons en collaboration avec l équipe école.

Plus en détail

Centre hospitalier de Gonesse

Centre hospitalier de Gonesse Centre hospitalier de Gonesse Secteur de Psychiatrie infanto-juvénile REGLES DE VIE Unité d hospitalisation temps plein de l Espace Adolescents Ces règles de vie ont pour but de nous permettre de vivre

Plus en détail

SÉCURITÉ É DES SOINS: QUE PLUS LOIN?

SÉCURITÉ É DES SOINS: QUE PLUS LOIN? Ménard, Martin, Avocats SÉCURITÉ É DES SOINS: QUE FAIRE POUR ALLER PLUS LOIN? par, Ad. E. (Tous droits réservés) 1 PLAN DE LA PRÉSENTATION 1. CONTRÔLE DE LA QUALITÉ DES SOINS INFIRMIERS 2. LES DROITS DES

Plus en détail