Assemblée Générale de la Maison de l Emploi des Pays de Flandre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Assemblée Générale de la Maison de l Emploi des Pays de Flandre"

Transcription

1 Assemblée Générale de la Maison de l Emploi des Pays de Flandre 18 mai 2010 Communauté de Communes du Canton de Bergues Page 1

2 Ordre du jour 1 Bilan de l activité Présentation du bilan Financier 3 Questions diverses Page 2

3 1 Bilan de l activité L activité des antennes A ) Mise en place des antennes Une huitième antenne a ouvert ses portes le 16 mars 2009, à Wormhout. Cette antenne est portée par la Communauté de Communes de l Yser avec un local mis à notre disposition par la ville de Wormhout. Elle est ouverte le lundi et le mercredi en journée complète et le vendredi matin. Elle se situe au 11 rue de Ledringhem. Cela porte à huit le nombre d antennes opérationnelles et accueillant du public : cinq en Pays des Moulins de Flandre et 3 en Pays Cœur de Flandre. Nous n avons pas recruté de personnel complémentaire pour travailler au sein de cette nouvelle antenne. En effet, la référente travaillant à temps plein sur Steenvoorde a été réaffectée à mi-temps sur Wormhout. Au sein de chacune des antennes, un ordinateur permet aux visiteurs de réaliser CV et lettres de motivation, mais également de consulter les sites de Pôle Emploi, ou de tout autre moteur de recherche, de créer son espace emploi Sont également mis à leur disposition téléphone, fax, documentation tous les moyens leur permettant d optimiser leurs recherches d emploi, de formation Les mises à disposition des communes ou Communautés de Communes (CC) sont valorisées dans le budget de la MDE des Pays de Flandre. B ) Bilan d activité En 2009, personnes ont été inscrites à la Maison de l Emploi des Pays de Flandre, dont avaient un dossier actif à la fin de l année (près de 58% de femmes). Les personnes viennent en majorité de trois territoires : la CC du Canton de Bergues (26%), La Gorgue (14%) et la CC du Pays de Géants (13%). 36% de ces visiteurs ont entre 16 et 25 ans, 53% ont entre 26 et 50 ans et 11% ont plus de 51 ans. La part des ans a légèrement augmenté depuis la fin de l année 2008, date à laquelle une Mission Locale a cessé son activité sur l un des territoires couvert par la MDE. Page 3

4 Pour 46% d entre eux, les visiteurs sont mariés ou vivent en concubinage et 45 % se déclarent célibataires. Ils vivent pour 32% d entre eux chez leurs parents, pour 33% en location ; seuls 25% d entre eux sont propriétaires. Parmi ces visiteurs, près de 71% déclarent avoir une voiture pour pouvoir se rendre sur leur lieu de travail, la mobilité n est donc apparemment pas un frein en ce qui les concerne. Ou du moins, il ne s agit pas d un frein «réel» mais plutôt d une limite que les visiteurs de fixent eux-mêmes. 80% d entre eux recherchent un emploi à moins de 30 kilomètres de leur domicile. Cette part a progressé depuis La conjoncture Assemblée économique Générale de la Maison a de encore l Emploi des Pays de accentué Flandre les freins à la mobilité des publics alors qu elle devrait engendrer une prise de conscience de la nécessité de se déplacer pour trouver un emploi. Sur ces visiteurs : 951 sont en situation de recherche d emploi dont 845 sont inscrits à Pôle Emploi (34,8% depuis moins d un an ; 36,5% dont la durée d inscription est comprise entre 12 et 24 mois ; les 28,7% restants ont une durée d inscription supérieure à 24 mois). 249 sont en poste actuellement dont plus de 65,5% en CDD de plus de six mois ou en CDI (contre 78%sur le 1er semestre 2009), 34,5 % en CDD de moins de six mois (contre 22% sur le 1er semestre 2009). On voit donc bien là la progression des CDD liée à l environnement économique. Les entreprises préfèrent recruter dans des contrats de moins de six mois pour être prudents et ne pas s engager sur du «long terme» avec les salariés. 30 sont en formation et 97 en attente de formation, soit plus de 7% de nos visiteurs. Le nombre de personnes en attente de formation a augmenté depuis le 1er semestre. 7 ont un projet de création d entreprise. 3 sont retraités 28 dossiers ne sont pas renseignés. Sur ces visiteurs, 14% n ont aucun diplôme, 45% sont titulaires d un CAP, BEP ou BEPC, 3% ont un Répartition des visiteurs par antenne (dossiers actifs) La Gorgue 16% Meteren 5% Steenvoorde 17% Cassel 13% Bergues 26% CCC Watten 13% Hondschoote 4% CCY 6% On peut remarquer que les antennes les plus fréquentées sont celles de Bergues, La Gorgue et Steenvoorde. Les publics originaires des territoires n ayant pas d antenne sont accueillis sur les antennes les plus proches. niveau bac (général, technologique ou professionnel) et 18% l ont obtenu ; 12% sont titulaires d un bac +2. Les visiteurs titulaires d un diplôme bac +3 et plus ne représentent que 7% de nos visiteurs et 1% sont indéterminés. Cette répartition reste inchangée sur la période. Les visites au sein des antennes sont essentiellement motivées par le travail du projet professionnel (35%) ; la consultation des offres d emploi sur les différents moteurs de recherche (24%). Page 4

5 La MDE remplit donc bien son rôle de relais de proximité. Les référentes de la MDE assurent également un suivi téléphonique auprès des visiteurs permettant soit de porter à leur connaissance une offre d emploi disponible et correspondant à leur profil, soit de faire un point sur leurs recherches en cours (24% de l activité des antennes). Dans le cadre des recherches d emploi, les domaines d activité les plus recherchés sont ceux des services à la personne et aux particuliers (19%) ; de l industrie (18%) ; du commerce, de la vente et de la grande distribution (16%), de l Hôtellerie -Restauration, Tourisme, Loisirs... (11%). Les choix multicritères sont bien évidemment possibles. En parallèle, les référentes ont enregistré offres d emploi, support de leur activité d accompagnement. Ces offres proviennent de différentes sources : Pole Emploi, Centres de formation, Entreprises de Travail Temporaire, Collectivités Territoriales, et également MDE, de par notre chargée de développement. On peut remarquer qu en moyenne 39% de ces contrats sont des CDD et 33% des CDI. 8% étaient des contrats en alternance (en hausse de 4% depuis le 1er semestre 2009), 5% des contrats aidés et 15% des missions intérimaires. Ces offres représentaient postes proposés. Sur les 342 dossiers clôturés, 196 l ont été pour raison de retour à l emploi, 20 pour des entrées en formation, 56 à la demande du visiteur et 34 à l initiative de la MDE, 10 pour raison de congé maternité et 22 pour déménagement. 4 motifs de clôture ne sont pas motivés. 437 personnes ont eu une sortie positive au cours de l année 2009, toute sortie positive n entraînant pas la clôture du dossier, ce qui explique la différence entre les deux données. Sur ces 437 sorties positives, 32% sont liées à des CDD, 16 % à des CDI, 22% à des contrats aidés, 7% à des missions intérimaires et 3% à des contrats en alternance. Il y a donc eu 80% de sorties positives à l emploi. Sur les 20% restants, 13% sont liés à des entrées en formation. Nous avons recruté Madame Myriam CHABANE, dans le cadre du remplacement congé maternité de Madame Anne-Sophie Looten, Référente d accueil et de suivi sur l antenne de La Gorgue et de la Communauté de Communes Rurale des Monts de Flandre. Son contrat a démarré le 26 octobre Ces éléments sont détaillés par antenne dans le tableau donné en annexe : «Données des antennes en 2009». Page 5

6 1-2 L Observatoire Les Maisons de l Emploi créent dans le cadre du plan de cohésion sociale de 2005 ont pour mission de fédérer l action des partenaires publics et privés et d ancrer le service public de l emploi (SPE) dans les territoires. Dans le cadre de cette mission, l Observatoire se pose comme un outil de veille économique ; l objectif étant de mieux partager et exploiter les diverses données existantes sur le marché du travail à des fins d anticipation et d adaptation des besoins. La Maison de l Emploi des Pays de Flandre intervient sur le territoire du Pays des Moulins de Flandre et du Pays Cœur de Flandre, au total 100 communes. Eléments de cadrage sur le territoire habitants soit 4,7% de la population de la Région Nord Pas de Calais ; emplois salariés soit 3,6% des emplois salariés régionaux ; établissements soit 4,5 % des établissements de la région ; Au 31/12/2009 : DEFM A soit 3% des DEFM A de la région Où en est l emploi salarié et comment évolue t il? Depuis 2006, l emploi salarié augmente sur le territoire de la MDE des Pays de Flandre, les secteurs de l industrie et des services sont les plus représentatifs. Entre 2006 et 2008, il y a 550 emplois salariés en plus. En 2009, on constate une diminution des effectifs salariés par rapport à 2008, il y a une perte de 623 emplois salariés. Les intentions d embauche sur le Bassin Flandre-Lys : embauches potentielles en 2009 réparties : 57% dans les industries agro-alimentaires ; 27% dans les services ; 9% dans le commerce; 5% dans la construction 2% dans l industrie Par rapport à 2008, les intentions d embauche diminuent (- 26,4%). La diminution du nombre de recruteurs potentiels explique en partie cette évolution : seulement 15,3% des employeurs envisagent de recruter contre 23,5% l an passé. Tous les bassins sont touchés par la diminution des projets de recrutement. L industrie agro-alimentaire reste la principale activité recrutant en 2009 avec 57% des prévisions, suivent ensuite les services. Page 6

7 Les spécificités des demandeurs d emploi : Evolution du nombre de DEFM A sur l année 2009, passage de au 1 er trimestre 2009 à au 4 ème trimestre 2009, soit 139 demandeurs d emploi supplémentaires. Les personnes touchées ont un faible niveau de qualification (niveau VI, Vbis, V) Il s agit plutôt de chômeurs de non-longue durée (< à 12 mois) ; Les jeunes (<25 ans) représentent 26,8% des DEFM A. Les Offres d emplois sur le territoire : En ce qui concerne les Offres d Emploi Enregistrées (OEE) sur le territoire de la MDE, il y en a eu dont 49,2% pour de l emploi temporaire (durée de 1 à 6 mois), on constate une diminution de 924 OEE (5 855 OEE en 2008) sur une année. Pour les Offres d Emploi Sorties (OES), il y en a eu OES, dont 91,5% d offres satisfaites. Les Demandes d emploi sur le territoire : En ce qui concerne les Demandes d Emploi Enregistrées (DEE), il y en a eu dont 24% pour cause de fin de contrat et 4,7% pour licenciement économique, on remarque une augmentation de la DEE sur un an : ( DEE en 2008). Pour les Demandes d Emploi Sorties (DES), il y en a eu environ dont 27% pour cause de reprise d emploi. Les créations et les cessations d entreprises : La zone d emploi Flandre-Lys a connu entre décembre 2008 et décembre 2009, une augmentation de 50,3% des créations d entreprises. Pour la zone d emploi de Dunkerque, l évolution est de 68,8% (sur la même période l évolution régionale est de 81,7%). Prospection des entreprises Le but des contacts entreprises vise d une part à faire connaître la Maison de l Emploi des Pays de Flandre en présentant ses services sur les questions relatives à l emploi et à la formation, avec pour objectif le développement du territoire. La MDE des Pays de Flandre est un relais de proximité de par l implantation de ses antennes, les services de la MDE sont bien évidemment complémentaires à ceux du Pôle Emploi. Quand une offre d emploi est recueillie par la MDE des Pays de Flandre, celle-ci est transmise aux différentes antennes de la structure et au Pôle Emploi. La MDE se fait le relais auprès de ses partenaires, lorsqu elle détecte une problématique gérée par un ou des acteurs du territoire. Nombre de contacts entreprises en 2009 : 119 Nombre d offres recueillies : 117 Nombre d offres pourvues par MDE : 47 dont : Page 7

8 31 en CDI 7 en CDD 1 en Contrat aidé 8 en Contrat intérim Nombre d offres pourvues par l entreprise : 46 Nombre d offres suspendues : 22 Nombre d offres en cours : 2 DEFM A : Demandeurs d emploi inscrits à Pôle Emploi, en recherche active, disponibles, sans emploi. - Niveau VI : sorties du 1er cycle du second degré, des formations préprofessionnelles (CEP, CPPN, CPA) et de quatre premières années de SES, SEGPA et EREA. - Niveau V bis : sorties des classes de 3ème, des classes de second cycle court avant l année terminale, de la dernière année de SES, SEGPA et EREA. Pascaline CORDENIER a élaboré différents documents et tableaux de bords, dans le cadre de sa mission. Ces documents permettent de dresser un état des lieux des spécificités du territoire de la MDE constitué du Pays des Moulins de Flandre et Pays Cœur de Flandre. Il s agit de : Données sur le marché du travail au 1er, 2ème, 3ème et 4ème trimestre 2009 Zoom Enquête BMO sur le bassin d emploi de Dunkerque (couvert partiellement par la MDE des Pays de Flandre) Zoom Enquête BMO sur le bassin d emploi de Flandre-Lys (couvert totalement par la MDE des Pays de Flandre) Zoom sur la population du territoire de la MDE Zoom sur l économie sociale et solidaire Zoom sur les établissements Zoom sur l emploi agricole Tableaux de bord de la MDE des Pays de Flandre Population et organisation du territoire autour des Communautés de Communes. Ces documents figurent en annexe du présent bilan d activité. 1-3 Point sur les actions A) Plate-forme Ressources Humaines (PFRH) La MDE des Pays de Flandre participe à la PFRH avec la Chambre des Métiers et de l Artisanat du Nord (CMA) et la Chambre de Commerce et d Industrie Grand Lille, sans engagement financier de la part de la MDE des Pays de Flandre. La finalité de cette Plate-forme reste inchangée par rapport aux années précédentes : mieux satisfaire les demandes des entreprises du territoire, dans le cadre de Page 8

9 l accompagnement, de l emploi, de la formation, du management... L objectif étant de garantir une meilleure compétitivité et pérennité du tissu économique. Participent également à cette PFRH d autres partenaires : Pôle Emploi, Etat, Mission Locale Flandre Intérieure, Organismes Paritaires Collecteurs Agréés, AFPA... B) Forum 2009 La MDE des Pays de Flandre a organisé, le 17 juin 2009, son 2ème forum de l Emploi et de l Alternance. Ce dernier a eu lieu à la Salle des Sports Saint-Exupéry, mise à disposition par la Ville de Steenvoorde. Ce forum, contrairement à l année précédente, n était pas axé sur les domaines en tension, du fait de la conjoncture économique. L objectif était de permettre à des candidats potentiels de rencontrer directement des employeurs ou des centres de formation. Des espaces de valorisation ont également été organisés à l occasion de ce forum sur les trois thématiques suivantes : l alternance, la Validation des Acquis et de l Expérience et la création - reprise d entreprise. Une subvention du Conseil Régional nous a été accordée pour un montant de euros environ. Ce forum a réuni 55 participants : 8 entreprises, 7 Entreprises de Travail Temporaire (ETT), la Sécurité Sociale Belge, 14 organismes de formation, 4 Chambres Consulaires (CCI de Dunkerque, CCI Grand Lille, CMA, Chambre d Agriculture du Nord), 3 Groupements d employeurs, 2 Missions Locales, le CIO d Hazebrouck, l armée de terre, l armée de l air, la gendarmerie Nationale, la police Nationale, la Marine Nationale, Pole Emploi, le VDAB, la DDTEFP, le Conseil Régional, la FDSEA, EGEE (Entente des Générations pour l Emploi et l Entreprise), une structure de portage salarial, la Boutique de Gestion, FACE (Fondation Agir contre les Exclusions) et la MDE. Ces participants ont proposé ce jour là plus de 200 offres d emploi, qu il s agisse de missions intérimaires, de contrats en alternance, de contrats en VDI ou de contrats dits classiques (CDD ou CDI). Pour ce forum, un partenariat a été mis en place avec les services de Pôle Emploi pour la mobilisation des candidats qui ont été contactés par courriers, SMS ou mails. En effet, les offres d emploi proposées avaient été recensées au-préalable, les services de Pôle Emploi ont pu cibler les publics en fonction des offres proposées afin qu il y ait adéquation entre «l offre» et la «demande». 581 personnes sont venues lors de ce forum et 372 ont rendu le questionnaire nous ayant permis de réaliser notre bilan : 49% des visiteurs étaient des femmes ; 75% des demandeurs d emploi inscrits à Pole Emploi, 13% des salariés et 9% des étudiants. Les secteurs d activité les plus recherchés étaient le commerce (19%), l industrie (18%), suivi des emplois administratifs (13%). 79 personnes ont participé aux espaces de valorisation dont 24 pour la VAE (Validation des Acquis et de l Expérience), 18 pour la création reprise et 37 pour la formation en alternance (apprentissage et professionnalisation). Page 9

10 C) Action sur la Gestion Prévisionnelle des Emploi et des Compétences (GPEC) Une action GPEC a été mise en œuvre par la CCI Grand Lille sur le territoire de la Flandre Intérieure, action cofinancée par l Etat et le Conseil Régional. La MDE s est associée à cette action et s est engagée à contacter des entreprises du territoire répondant à certains critères et à leur présenter l action GPEC mise en œuvre. L objectif était de regrouper une douzaine d entreprises et de leur permettre de bénéficier de l accompagnement d un consultant extérieur afin de formaliser leur stratégie, de décliner opérationnellement leurs projets en termes de RH, d ancrer une pratique de gestion des RH dans l entreprise. La MDE s était engagée à amener une entreprise dans ce dispositif, les autres entreprises étant contactées par la CCI Grand Lille et les autres partenaires. Cette action se déroule en plusieurs temps : Prospection et rencontre des entreprises afin de leur présenter le dispositif Examen des dossiers des entreprises présentés par les partenaires pour intégrer ce nouveau dispositif Constitution du groupe de 12 entreprises Mise en œuvre de l action en fin d année 2009, avec la constitution d un comité des partenaires qui suivra l avancée de cette action. La MDE a intégré ce comité. La MDE a permis à une entreprise de Steenvoorde d intégrer ce dispositif, sachant que deux autres entreprises avaient été proposées, mais n ont pas été retenues pour effectif insuffisant. Ce dispositif se déroulant essentiellement sur 2010, il n est pas possible à l heure actuelle de dresser un bilan, pour l année 2009, de cette action. Des contacts ont également été pris fin 2009 avec la CCI de Dunkerque, dans le cadre de l action GPEC menée sur le bassin de la Flandre Maritime. La MDE a intégré ce groupe de travail début D) Lutte contre les discriminations La MDE a également intégré un groupe de travail ayant pour objectif de sensibiliser les acteurs de la Flandre Intérieure : élus, acteurs économiques, partenaires de l emploi, centres de formation sur l existence des discriminations et les moyens pouvant être mis en œuvre pour y faire face. Ce groupe de travail de travail était initialement constitué de la DDTEFP, initiateur du projet ; de l association FACE Lille Métropole (Fondation Agir Contre l Exclusion), animateur ; de l AFPA d Hazebrouck ; de l AREP Don Bosco et d une représentante du CCAS de La Gorgue. Sont ensuite venus s y rajouter différents partenaires : CCI Grand Lille, ANPE, Mission Locale Flandre Intérieure, l UNSA (Union Nationale des Syndicats Autonomes), des entreprises du territoire La première action menée par ce groupe a consisté à organiser un séminaire à destination des professionnels du territoire, en février 2009 : «La Flandre pour la diversité». Ce séminaire a permis une prise de conscience des partenaires de l emploi et de l insertion, ainsi que des élus ayant participé à cette manifestation. Il a permis notamment de travailler sur les notions de base : discrimination, discriminatoire, racisme, exclusion... Page 10

11 D autres rencontres du groupe de travail ont eu lieu ensuite et ont permis de dresser un bilan de l action menée, mais également d envisager les suites à donner à cette première manifestation. Il est en effet nécessaire que cette action ne reste pas au niveau des organisateurs mais qu elle ait des retombées plus larges. Si cette prise de conscience se limite à quelques personnes, elle n aura qu un effet limité. Une formation de trois jours avec l ACSE a également été organisée afin d approfondir ce travail. Ce groupe a également travaillé sur l organisation d une formation à destination des prescripteurs ; formation qui aura lieu fin avril FACE a également participé au 2ème forum de la MDE afin de présenter l action menée par le groupe aux habitants du territoire, mais également de pouvoir rencontrer des personnes qui se trouvent dans cette situation et leur apporter des premiers éléments de réponse. Une autre action a également été menée par FACE Lille Métropole, au cours du deuxième semestre 2009, en partenariat avec la MDE. Il s agit de l action «Job Academy» financée par l entreprise DANONE de Bailleul. Cette action a permis à des demandeurs d emploi, titulaires du bac, d être suivis par une personne experte de l accompagnement des publics en difficulté. Cet accompagnateur a eu quatre missions : détecter les compétences et les talents (en partenariat avec la MDE), valoriser les potentiels (évaluation, simulations d entretiens, coaching...), proposer les candidatures aux entreprises partenaires de FACE et innover en matière de promotion des candidats, en créant, notamment par l esprit de groupe, une émulation et un encouragement. Les référentes de la MDE avaient été sensibilisées à cette action courant septembre et ont positionné 19 candidats. Ces derniers ont participé à deux réunions d information collectives sur Steenvoorde ; réunions ayant été suivies d entretiens individuels menés par FACE qui a validé leur intégration dans le dispositif. 13 candidats ont finalement participé à cette session qui s est déroulée d octobre à novembre Ils ont été remobilisés, coachés par les salariés de l une des 14 entreprises partenaires de FACE. L objectif remobilisation des publics a été totalement atteint, mais pour le moment le taux de retour à l emploi ou d entrée en formation, suite à cette action, est faible. E) Recrutements KIABI En 2008, la MDE des Pays de Flandre avait accompagné le gérant du magasin affilié KIABI, situé à Quaëdypre, dans son processus de recrutement, en partenariat avec les services de Pôle Emploi. Elle est intervenue aux différentes étapes du recrutement : définition des profils de postes, présélection des candidats suivant les critères définis par le gérant, organisation des entretiens et participation à ces derniers. Plusieurs vagues d entretiens avaient déjà eu lieu en 2008 pour le poste de responsable dans un premier temps, suivis par les entretiens pour les postes de responsable adjointe et employés polyvalents de libre service. D autres entretiens ont eu lieu début 2009 pour recruter des personnes en CDD d ouverture pour venir en renfort des équipes attitrées. Ces personnes pourraient être pérennisées suivant les résultats de Page 11

12 l entreprise. La majorité des personnes recrutées ont pu bénéficier de l AFPE (Action de Formation Préalable à l Embauche), financée par Pôle Emploi. Le magasin KIABI a été inauguré le 23 mars 2009 et le gérant de ce magasin a salué le partenariat MDE - Pôle Emploi. F) Recrutements Mac Donald s Quaëdypre Cette enseigne a ouvert un restaurant dans la zone commerciale du Chemin des Remparts. Pôle Emploi et la MDE des Pays de Flandre ont travaillé de concert sur la quarantaine de recrutements annoncés, pour une ouverture prévue fin novembre Une réunion d information collective a été organisée le 8 octobre, à la salle des fêtes de Quaëdypre. 136 candidats sont venus écouter la présentation des emplois proposés et des modalités de recrutement. Les candidats intéressés ont ensuite pu s inscrire pour les entretiens de recrutement qui ont eu lieu le jour même et le lendemain. 36 personnes ont été retenues et ont participé à une réunion, qui a eu lieu à la CCCB, et au cours de laquelle, ils se sont vus remettre leur tenue de travail. Ils ont également eu connaissance, à cette occasion, des modalités d organisation de leur formation effectuée dans le cadre d AFPR, financées par Pôle Emploi, au sein des restaurants Mac Donald s de Grande-Synthe, Bazennes, Saint-Omer et Villette. Le restaurant a été inauguré le 23 novembre G) Réunions d information collectives sur les contrats aidés A la demande du Préfet, via la DDTEFP, il a été demandé à la MDE de s associer à la mise en œuvre de réunions d informations collectives (RIC) à destination des collectivités publiques et des associations du territoire de la Flandre Intérieure et de la Flandre Maritime. L objectif de ces RIC était de présenter les modalités des contrats aidés afin d inciter les différents employeurs potentiels à contractualiser de nouveaux contrats, pour faire face à la montée du chômage. Étaient présents à ces rencontres : les services de Pôle Emploi, la DDTEFP et la MDE des Pays de Flandre. Quatre rencontres ont eu lieu sur les différents territoires des agences Pôle Emploi. En parallèle de ces rencontres, la MDE a continué d informer les employeurs potentiels des modalités des contrats aidés au fur et à mesure de leurs modifications. G) Plan Local d Actions Concerté Pour faire suite aux rencontres amorcées à la fin de l année 2008, la MDE a réalisé les synthèses des rencontres ayant eu lieu sur les différents domaines retenus : l Hôtellerie - restauration, l industrie, le bâtiment, les services à la personne et les transports. De ces synthèses ont été extraites les pistes de travail pour l année à venir sur le territoire de la Flandre Intérieure ; pistes regroupées dans un diagnostic territorial rédigé par la DDTEFP et disponible sur son site Internet. Page 12

13 La conjoncture économique a rendu la réalisation de ce diagnostic difficile, compliquant notamment la lecture des réalités économiques du territoire (disparition des métiers habituellement en tension). Les pistes de travail étaient alors difficiles à avancer dans un contexte aussi incertain et qui le restera encore pendant un certain temps. H) Autres actions MDE A) Conseil Régional du Nord Pas de Calais La MDE a également participé aux réunions organisées par le Conseil Régional, dans le cadre du programme régional de formation. Ces réunions ont pour objectif de réunir les partenaires du territoire afin de faire remonter les besoins de formation du territoire et de mettre en avant les inadéquations entre l offre et la demande de formation. C) Participation de la MDE aux forums de nos partenaires La MDE a participé au Forum de l Emploi 2009 organisé par la Mission Locale des Cantons de Gravelines - Bourbourg. Cela nous permet de développer notre partenariat mais également de nous faire connaître des entreprises et des publics. D) Alliance Ville Emploi La MDE adhérant depuis la fin de l année 2008 au réseau AVE, la directrice, Virginie NAERT a été amenée à participer aux réunions des directeurs sur Paris. Dans le cadre de l auto-évaluation, elle a également participé, avec Pascaline CORDENIER et la directrice du site Pôle Emploi d Hazebrouck, aux trois journées de formation sur l auto-évaluation qui ont eu lieu sur Valenciennes. E) Cellules de reclassement Le contexte économique entraînant la cessation d activité de nombreuses entreprises, la MDE s est associée aux structures mettant en œuvre les cellules de reclassement, afin de mettre à leur disposition les moyens techniques, notamment les locaux, leur permettant de recevoir au plus près les salariés concernés. Il en a été ainsi avec le CEFIR mandaté pour accompagner les salariés d une entreprise de Steenvoorde. 19 cessions d entretiens individuels ont ainsi eu lieu dans les locaux de Steenvoorde, sur la période de février à août De même, la MDE a été associée comme partenaire dans la cellule de reclassement mise en place pour une entreprise de la Communauté de Commune de la Voie Romaine. Cette cellule est animée par ARPEGE, sur Hazebrouck. La MDE participe aux comités de pilotage, ainsi que l Etat, Pôle Emploi et les représentants du personnel de la structure. La MDE a également transmis certaines offres d emploi Page 13

14 collectées par sa chargée de développement et qui pouvaient correspondre aux profils de certains salariés suivis. F) Actions nouvelles MDE pour 2009 Un groupe de travail s est réuni afin de travailler sur les nouvelles pistes de travail envisagées au sein de la MDE, pour l année 2009 ; groupe de travail constitué de Pôle Emploi, la DDTEFP, des élus et la MDE. Plusieurs actions nouvelles ont été envisagées dans ce cadre là : l éco-construction et les nouveaux métiers du bâtiment Le télétravail L aide à la mobilité La thématique de l éco-construction a été laissée de côté, à la demande de la DDTEFP, cette dernière faisant l objet d un autre groupe de travail mis en œuvre par l animateur territorial et auquel la MDE participe. Quant aux deux autres thématiques, elles n ont pu être exploitées car elles renvoyaient à des interlocuteurs qui n étaient pas présents autour de la table et qu il aurait été impossible de mobiliser dans les délais impartis pour répondre à cet appel à candidature. De plus, ces actions, si elles avaient été mises en œuvre, auraient eu des effets que nous n aurions pas pu mesurer au 31 décembre de la même année. Or dans le cadre de ces nouvelles actions, elles devaient avoir pour effet, un retour à l emploi durable d au moins 50% des personnes concernées au 31 décembre. Nous avons donc du abandonner ces nouvelles pistes de travail. G) Partenariat avec la CCI de Dunkerque Dans le cadre de la mise en œuvre du partenariat de la MDE avec la CCI de Dunkerque, la directrice Virginie NAERT a présenté la MDE aux membres de la commission emploi formation. A l issue de cette présentation, la MDE a intégré cette même commission afin de pouvoir participer et être informée des actions menées sur le territoire de la Flandre Maritime, partiellement couvert par la MDE. À la suite de cette intervention, d autres rencontres et d autres partenariats ont pu voir le jour, notamment la participation de la CCI de Dunkerque au 2ème forum de la MDE des Pays de Flandre. Il a également été envisagé d étendre l action Plate-forme Ressources Humaines à ce territoire, mais cela a été reporté en attendant la future CCI Côte d Opale (fusion des CCI Dunkerque Calais Boulogne) H) Développement de l alternance À la fin du premier semestre, les partenaires du territoire de la Flandre Lys ont décidé de mettre en place une action visant à développer les contrats en alternance. Page 14

15 Cette action a été déclinée en plusieurs temps : sensibilisation des entreprises du territoire afin de leur présenter les contrats en alternance et essayer également de détecter des offres d emploi. Sensibilisation des candidats potentiels afin de les mettre en relation sur les offres disponibles et les inciter à démarcher les entreprises dans ce sens. Ce travail a été mené de front par les services de la CCI Grand Lille, la DDTEFP, la Mission Locale Flandre Intérieure, Pôle Emploi et la MDE des Pays de Flandre. La MDE a contacté pour ce faire 30 entreprises pour les sensibiliser à ces contrats et cela a permis de recueillir 4 offres d emploi, dont une suspendue par l entreprise rapidement. Sur l ensemble des partenaires, ce sont 9 offres qui ont été recensées, dont deux ont été suspendues par l entreprise. I) CIBC Les services du CIBC (Centre Interministériel de Bilan de Compétence) de Dunkerque ont été présentés aux référentes. Depuis la fin de l année 2009, des permanences mensuelles ont lieu à l antenne de Steenvoorde pour accueillir les personnes intéressées par un bilan de compétences. Ces personnes sont reçues individuellement par une intervenante du CIBC, dans le cadre d entretiens individuels. 2 Présentation du Bilan Financier Présentation du bilan financier de la MDE des Pays de Flandre par Monsieur HENNEBERT, CER France, et par Monsieur BERA, Commissaire aux Comptes. 3 Informations et questions diverses La Mission Locale des Cantons de Gravelines Bourbourg adhère au Conseil d Administration de la MDE des Pays de Flandre, en tant que partenaire associé. Page 15

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise Cette enquête du réseau FormaClub95 est destinée à engager notre action sur les besoins en recrutement et formation

Plus en détail

Information presse. + de 130 exposants INFORMATION PRESSE

Information presse. + de 130 exposants INFORMATION PRESSE Information presse + de 130 exposants 1 11 ème édition des Rendez-vous de l Emploi, de la formation et de la création d entreprise RENDEZ-VOUS A MÂCON vendredi edi 17 octobre 2014 de 9h à 17h PARC DES

Plus en détail

MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD

MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD 2015 1 ORDRE DU JOUR Rapport d activité 2014 Les comptes 2014 Orientations & Budget prévisionnel 2015 Questions diverses 2 LE TERRITOIRE DE COMPETENCES 3 RAPPORT D'ACTIVITE

Plus en détail

CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES. Le 07/03/2014

CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES. Le 07/03/2014 CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 07/03/2014 APPEL A

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

Engagement national pour l insertion professionnelle des jeunes des quartiers

Engagement national pour l insertion professionnelle des jeunes des quartiers Engagement national pour l insertion professionnelle des jeunes des quartiers Entre Le Ministre de l économie, des finances et de l emploi Et Le Groupe Carrefour 1) Finalités de l accord Alors que les

Plus en détail

Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain

Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain La fin de l année est l occasion pour chacun de faire le point sur la situation économique

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 15% en un an

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 15% en un an FEVRIER 2013 HÔTELLERIE-RESTAURATION Situation au 31 décembre 2012 Les chiffres clés 3 491 demandeurs d emploi inscrits en catégorie ABC Soit 4% de la demande d emploi Dont 2 578, soit 74%, en catégorie

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Présentation Date limite de remise des candidatures : Le 04/02/2014 CCI Franche-Comté. Appel à candidatures référencement

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail

ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE

ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE ACCORD CADRE NATIONAL ENTRE CARREFOUR FRANCE Représenté par Madame Isabelle CALVEZ Directrice des Ressources Humaines & Pôle emploi Représenté par Monsieur Thomas CAZENAVE Directeur Général Adjoint en

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi UNION EUROPEENNE L Europe s engage en Limousin Avec le Fonds social européen PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN objectif compétitivité régionale et emploi 2007 2013 Axe 3 «cohésion

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

Délibération de l Assemblée Plénière

Délibération de l Assemblée Plénière Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 045-234500023-20150618-15_03_05-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 19/06/2015 Publication : 19/06/2015 Conseil régional du Centre Val

Plus en détail

Nos solutions & prestations RH

Nos solutions & prestations RH Nos solutions & prestations RH 2 solutions RH Préparation Opérationnelle à l Emploi (POE) Contrat de Professionnalisation 2 prestations RH Pré-recrutement Recrutement 5 rue Condorcet - CS 20312-38093 Villefontaine

Plus en détail

Maison de l emploi de Sénart. «Club des développeurs économiques Seine et marnais» 15 mai 2008

Maison de l emploi de Sénart. «Club des développeurs économiques Seine et marnais» 15 mai 2008 Maison de l emploi de Sénart «Club des développeurs économiques Seine et marnais» 15 mai 2008 Historique En octobre 2004, Création de l association Sénart Développement, «pour traiter ensemble des questions

Plus en détail

Club FACE Sénior FACE Lille métropole

Club FACE Sénior FACE Lille métropole Club FACE Sénior FACE Lille métropole 17 mai 2013 Objectifs : Présenter FACE Lille métropole Présenter le Club FACE Sénior, ses objectifs, ses valeurs ajoutées, les engagements demandés et les résultats

Plus en détail

forum transmission reprise

forum transmission reprise La rencontre entre cédants et repreneurs d ents haute gironde forum JEUDI SALLE FÊTES DES 15H-20HPugnac 21 octobre haute gironde forum Le Syndicat Mixte du Pays de la Haute Gironde (plus de 80 000 habitants,

Plus en détail

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche.

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche. Madame la Secrétaire Générale,.. Tester dans l Auxerrois, une invention d Alsace du Nord qui fonctionne depuis trois ans, était une excellente idée surtout quand je vous aurais dit que mon activité professionnelle

Plus en détail

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015

Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 PRÉFET DES LANDES Les rencontres recrutement de Mont de Marsan Trouvez un emploi aujourd hui, découvrez votre métier de demain Jeudi 17 septembre 2015 1 La Huitième édition de ce forum organisé par les

Plus en détail

Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises»

Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises» Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises» Cf. Note de cadrage PLIE pour l année 2015 1 ORIENTATION GENERALE L'intégration à l'emploi est un des axes prioritaires énoncés

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion des ressources humaines en PME

Licence professionnelle Gestion des ressources humaines en PME Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion des ressources humaines en PME Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Alertes sur la dégradation de la situation de l emploi dans les ZUS En juillet 2012, l augmentation du chômage dans

Plus en détail

Cité des métiers de Saint-Quentin-en-Yvelines

Cité des métiers de Saint-Quentin-en-Yvelines Janvier / Mars 2012 Cité des métiers de Saint-Quentin-en-Yvelines Organiser son parcours de formation Chercher son emploi Choisir son orientation Changer sa vie professionnelle Programme des événements,

Plus en détail

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 16% en un an

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 16% en un an FEVRIER 2013 SANTE, ACTION SOCIALE, SOCIO- EDUCATIVE ET SOCIOCULTURELLE Situation au 31 décembre 2012 Les chiffres clés 3 638 demandeurs d emploi inscrits en catégorie ABC Soit 4% de la demande d emploi

Plus en détail

La formation professionnelle des salariés : principes généraux

La formation professionnelle des salariés : principes généraux 2 nd forum des associations Juin 2013 - Goyave La formation professionnelle des salariés : principes généraux Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi

Plus en détail

Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale?

Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale? Les ateliers d Aravis Vous avez dit GPEC...Territoriale? Atelier n 2 du 01 Juillet 2011 Les entreprises au cœur de la GPEC T Expérimentation MODEL 74 (bassin d Annecy) Extraits du bilan en cours Chantal

Plus en détail

Appui-Conseil contrat de génération. Appel d offres. Appel d offres. «Appui-conseil contrat de génération»

Appui-Conseil contrat de génération. Appel d offres. Appel d offres. «Appui-conseil contrat de génération» Appui-Conseil contrat de génération Appel d offres Appel d offres «Appui-conseil contrat de génération» 1 PRESENTATION OPCAIM / ADEFIM 74 La branche de la Métallurgie regroupe des entreprises de toutes

Plus en détail

2012 :. 6 030 jeunes accompagnés,. 3 004 jeunes ont accédé à l emploi, 1 142 jeunes ont participé à des actions de formation professionnelle,

2012 :. 6 030 jeunes accompagnés,. 3 004 jeunes ont accédé à l emploi, 1 142 jeunes ont participé à des actions de formation professionnelle, Coordonnées et contact : Cap emploi : 3 agences sur le Finistère Brest : 7 rue de Kervezennec Z.I. De Kergonan 29200 Brest Quimper : Bât. St Louis Z.A. Salle Verte Av. Per Jakez Hélias 29500 Ergué Gabéric

Plus en détail

P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP

P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES SEPTEMBRE 2015 N 17 SOMMAIRE P.1 LES FORMATIONS PRIORITAIRES : PLUS COURTES, ET S ADRESSANT PLUS QUE LES AUTRES FORMATIONS À DES DEMANDEURS D EMPLOI DE NIVEAU CAP/BEP P.3 6 PERSONNES

Plus en détail

Réforme de la formation professionnelle : synthèse des principales nouveautés

Réforme de la formation professionnelle : synthèse des principales nouveautés 1 Réforme de la formation professionnelle : synthèse des principales nouveautés La réforme de la formation professionnelle a été publiée au Journal officiel mars 2014. Nous vous proposons de découvrir

Plus en détail

La MSA Picardie élabore une stratégie de recrutement avec les acteurs régionaux de l'emploi des personnes handicapées Comment recruter à bac+2?

La MSA Picardie élabore une stratégie de recrutement avec les acteurs régionaux de l'emploi des personnes handicapées Comment recruter à bac+2? La MSA Picardie élabore une stratégie de recrutement avec les acteurs régionaux de l'emploi d Fin 2008, l'organisme de protection sociale picard se fixe pour objectif de recruter 15 travailleurs handicapés

Plus en détail

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR Dossier de presse, jeudi 20 décembre 2012 Contact presse : Préfecture de région : 01 82 52 40 25 communication@paris-idf.gouv.fr AP-HP : 01 40 27 37 22 - service.presse@sap.aphp.fr

Plus en détail

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM.

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. Direction du Développement Economique et Emploi Artois Comm. Le 4 juin 2010 ARTOIS COMM. PRESENTATION D ARTOIS COMM. LES CARACTERISTIQUES DU TERRITOIRE : La Communauté

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES MÉTIERS, DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DES ENTREPRISES DU MÉDICAMENT

L OBSERVATOIRE DES MÉTIERS, DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DES ENTREPRISES DU MÉDICAMENT L OBSERVATOIRE DES MÉTIERS, DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DES ENTREPRISES DU MÉDICAMENT L OBSERVATOIRE DES MÉTIERS DES ENTREPRISES DU MÉDICAMENT, UN OBSERVATOIRE PRÉCURSEUR En 2014, l Observatoire des

Plus en détail

CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES

CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES Point d étape à mi-parcours du PRDF Note spécifique CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES Institué par la loi du 23 juillet 1987, le Contrat d objectifs de branche professionnelle est

Plus en détail

Le financement des formations 2012 pour le secteur des Services à la personne

Le financement des formations 2012 pour le secteur des Services à la personne Le financement des formations 2012 pour le secteur des Services à la personne Une mobilisation autour de la professionnalisation des salariés des Services à la Personne Réunion d information UNIFORMATION

Plus en détail

Les différents points évoqués sont :

Les différents points évoqués sont : OBJECTIFS Apporter un premier niveau d information sur : - Les modalités du travail transfrontalier en matière de législation, de droit du travail, de fiscalité, de sécurité sociale - La montée en qualification

Plus en détail

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL LA SYNTHESE L Observatoire de la branche des acteurs du lien social et familial - centres

Plus en détail

L accès. formation. à la. des. demandeurs d emploi

L accès. formation. à la. des. demandeurs d emploi L accès à la formation des demandeurs d emploi Novembre 2005 Avant de se lancer : bâtir son projet professionnel Le projet d action personnalisé (PAP) Tous les demandeurs d emploi inscrits à l Anpe, qu

Plus en détail

ETUDE TPE Evolution de l emploi et pratiques RH

ETUDE TPE Evolution de l emploi et pratiques RH VERS UNE GESTION PREVISIONNELLE TERRITORIALE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES Evolution de l emploi et pratiques RH Cellule de veille Aire Urbaine ORDRE DU JOUR Ordre du jour Ouverture par Gérard BAILLY

Plus en détail

L obligation d emploi

L obligation d emploi L obligation d emploi 1 2 La réponse à l obligation d emploi dans le secteur privé La réponse à l obligation d emploi dans le secteur public La loi fixe à tout établissement privé ou public d au moins

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion et accompagnement des parcours professionnels et personnels dans les organisations de l Université de Lille1

Plus en détail

du Groupe AFC L école supérieure de l Alternance www.afc-formation.fr POITIERS Tél. 05 49 38 08 38 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT

du Groupe AFC L école supérieure de l Alternance www.afc-formation.fr POITIERS Tél. 05 49 38 08 38 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT POITIERS LA ROCHE SUR YON LA ROCHELLE L école supérieure de l Alternance du Groupe AFC POITIERS 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT Tél. 05 49 38 08 38 Fax : 05 49 38 28 14 - info@afc-formation.fr

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. N 1 : Juin 2013. Consultation d experts en Communication et en Webmarketing

CAHIER DES CHARGES. N 1 : Juin 2013. Consultation d experts en Communication et en Webmarketing CAHIER DES CHARGES Consultation d experts en Communication et en Webmarketing N 1 : Juin 2013 Date de publication : 11/06/2013 Date de clôture des candidatures : 25/06/2013 à 12h00 Le présent cahier des

Plus en détail

Organisme de formation enregistré sous le N 91 34 06 39 334 Siret : 503 371 940 00019. NAF 7022Z contact@afaconseils.fr. http://www.afaconseils.

Organisme de formation enregistré sous le N 91 34 06 39 334 Siret : 503 371 940 00019. NAF 7022Z contact@afaconseils.fr. http://www.afaconseils. Organisme de formation enregistré sous le N 91 34 06 39 334 Siret : 503 371 940 00019. NAF 7022Z contact@afaconseils.fr. http://www.afaconseils.fr 3, rue Jean Giono, 34130, Candillargues Téléphone : 00.336.1998.44.48

Plus en détail

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Fiche E8 Démarche d'exemplarité des agents, services et communes COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG Monographie complète Communauté Urbaine de

Plus en détail

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective dans le secteur de la comptabilité - paie Métier ciblé : gestionnaire de paie Action collective

Plus en détail

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais Offres et besoins de formations : les Vers une définition concertée des enjeux de développement des formations professionnelles en région Nord-pas de Calais Région Nord-Pas de Calais Mission d Appui aux

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE D ANIMATEUR B.P.J.E.P.S 2013-2014

FORMATION PROFESSIONNELLE D ANIMATEUR B.P.J.E.P.S 2013-2014 Union Régionale des Francas de Lorraine Champagne Ardenne 6/8 allée de Mondorf Les Bains Bâtiment Les Mésanges 54500 VANDOEUVRE LES NANCY Association Départementale des Francas des Vosges 7 quartier de

Plus en détail

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises mardi 22 septembre 2009 La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 ///

Plus en détail

LÉGISLATION/RÉGLEMENTATION

LÉGISLATION/RÉGLEMENTATION Infodoc Législation/Réglementation Formation Continue et Professionnelle Mai 2015 n 96 michele.wendling@univ-paris-diderot.fr Service de la Formation Continue, Professionnelle et Permanente (SeFoCoPP)

Plus en détail

Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes

Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes Note de cadrage Dans le cadre de la construction de la programmation européenne 2014-2020, l année

Plus en détail

L Ecole Supérieure de l Alternance

L Ecole Supérieure de l Alternance «Votre Partenaire Formation» Vous accompagne vers un diplôme 1 GROUPE, 3 SITES www.atlantique-formation.fr POITIERS - LA ROCHELLE - LA ROCHE-SUR-YON SITE POITIERS : 13, allée des Anciennes Serres - 86280

Plus en détail

Randstad, un partenaire emploi incontournable

Randstad, un partenaire emploi incontournable Randstad, un partenaire emploi incontournable Sommaire Randstad dans le monde / Randstad en France Les engagements de Randstad Randstad, un réseau 100% spécialisé par métier Notre expertise RH La recherche

Plus en détail

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs?

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs? Fiche pratique A qui s adresse l'emploi d'avenir? Quels employeurs? Quel type de contrat de travail? Quelle durée de contrat dans le cas du CDD? Quels engagements? Quel suivi? Quel financement du contrat?

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération L emploi d avenir 1 Le 03 mars 2013, la loi sur le contrat de génération est entrée en vigueur. Des entreprises de la Région Nord Pas-de-Calais

Plus en détail

Avec le concours du FSE

Avec le concours du FSE 2005 :.Présentation du projet MDE aux partenaires potentiels.constitution du dossier de candidature.25 septembre, obtention du label Maison de l Emploi.7 novembre, constitution de l Association «Maison

Plus en détail

Délégation interministérielle à la famille

Délégation interministérielle à la famille Délégation interministérielle à la famille Circulaire Interministérielle DIF/DGAS/DGS/DGESCO/ DGER/DGEFP No 2006-556 du 22 décembre 2006 relative à la mise en place de plates-formes de formation aux métiers

Plus en détail

FUSION ANPE /ASSEDIC. Réflexion sur le positionnement des Maisons de l Emploi et des Missions locales

FUSION ANPE /ASSEDIC. Réflexion sur le positionnement des Maisons de l Emploi et des Missions locales FUSION ANPE /ASSEDIC Réflexion sur le positionnement des Maisons de l Emploi et des Missions locales Préambule Cette note fait suite à une série d entretiens réalisés entre juin et octobre 2008, auprès

Plus en détail

Résultats du questionnaire sur les causes de rupture du contrat d apprentissage en Ile de France

Résultats du questionnaire sur les causes de rupture du contrat d apprentissage en Ile de France Résultats du questionnaire sur les causes de rupture du contrat d apprentissage en Ile de France Étude réalisée par : la CGPME Paris Ile de France Échantillons: Dirigeants d Entreprises Échantillon de

Plus en détail

Demande de création d un Diplôme Universitaire

Demande de création d un Diplôme Universitaire Institut de Sociologie et d Anthropologie Master Organisation du Travail, Diagnostic et Ressources Humaines (OTDRH) Demande de création d un Diplôme Universitaire «Conduite du changement» OBJET L équipe

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Maîtrise des risques industriels et environnementaux de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation

Plus en détail

Cahier des charges Actions Collectives

Cahier des charges Actions Collectives Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre du programme opérationnel national «Emploi et Inclusion» 2014-2020 UNION EUROPEENNE Cahier des charges Actions Collectives Appel à propositions

Plus en détail

Emploi Développement Aides

Emploi Développement Aides Recrutement Services Entreprises 12 avenue de Castelnaudary REVEL Emploi Développement Aides Conseils 1 LAURAGAIS Lauragais - Revel - Sorèzois C.B.E. Comité de Bassin d Emploi REVEL SOREZOIS 2 LAURAGAIS

Plus en détail

Etude sur les jeunes filles sortant du système scolaire sans diplôme en Picardie

Etude sur les jeunes filles sortant du système scolaire sans diplôme en Picardie Etude sur les jeunes filles sortant du système scolaire sans diplôme en Picardie Synthèse de l étude réalisée en 2006 Objectifs de l étude Plusieurs études nationales et régionales font ressortir des difficultés

Plus en détail

Conseillers en produits et services RH

Conseillers en produits et services RH Conseillers en produits et services RH démarrage mardi 7 avril 2015 Présentation SKEMA BUSINESS SCHOOL SKEMA est une école de management née en 2009 de la fusion du CERAM et du groupe ESC Lille. Une école

Plus en détail

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL APIRAF La mobilité DRH - Grand Lyon Irène GAZEL une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la

Plus en détail

Cosmétique Pharmaceutique Agroalimentaire

Cosmétique Pharmaceutique Agroalimentaire Enquête sur les besoins de compétences dans les secteurs Cosmétique Pharmaceutique Agroalimentaire du bassin d emploi de Blois. Etude réalisée par Jean Luc VEZON et Manuel CASIMIRO 41 janvier 2008 Objectifs

Plus en détail

ATELIER CV 1 H. www.mie-roubaix.fr. 150 rue de Fontenoy 59100 ROUBAIX. Objectif. Période / durée. Public. Atelier collectif. Modalités d inscription

ATELIER CV 1 H. www.mie-roubaix.fr. 150 rue de Fontenoy 59100 ROUBAIX. Objectif. Période / durée. Public. Atelier collectif. Modalités d inscription ATELIER CV Cet atelier vous aide à travailler ou retravailler votre CV : - repérage des compétences - mise en forme du CV - possibilité d insérer une photo - enregistrement de votre CV sur différents supports

Plus en détail

FEDERATION DEPARTEMENTALE DES SYNDICATS D EXPLOITANTS AGRICOLES DE LA REUNION Membre de la Fédération Nationale des Syndicats d Exploitants Agricoles

FEDERATION DEPARTEMENTALE DES SYNDICATS D EXPLOITANTS AGRICOLES DE LA REUNION Membre de la Fédération Nationale des Syndicats d Exploitants Agricoles AXE 1- FICHE 1 : LES RENCONTRES INFO METIERS (thématique élevage) rencontre entre le public et les professionnels du secteur de l élevage afin de découvrir les métiers de l élevage donner une information

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération

Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération www.contrat-generation.gouv.fr 1. Emploi des seniors et gestion des âges Outil-Ages RH Pour soutenir la compétitivité de l entreprise

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines L assurance emploie environ 205 000 personnes en France. Fort recruteur depuis des années, elle offre des perspectives de mobilité et de carrière intéressantes, favorisées par la formation initiale et

Plus en détail

788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres

788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés Chiffres Données de cadrage Terres de Lorraine Un secteur qui compte sur le territoire Terres de Lorraine 788 établissements ( + 22% entre 2007 et 2011) 40% des établissements emploient 1 ou plusieurs salariés

Plus en détail

Atelier n 1 3ème session

Atelier n 1 3ème session Atelier n 1 3ème session Thématique : Mobilité Interne Synthèse Relevé de discussion 30 janv 2012 Ressources Humaines Groupe Co construction GPEC 2012 Retour sur le dispositif Espace Mobilité 2004 2005

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

Cahier des charges d achat de formation

Cahier des charges d achat de formation MAISON DE L EMPLOI DE LA METROPOLE NANTAISE Cahier des charges d achat de formation Formation Outiller les professionnels de l accompagnement PLIE sur la thématique «migrant» Achat d une prestation en

Plus en détail

Les chiffres clés de l activité 2014 CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES

Les chiffres clés de l activité 2014 CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES Les chiffres clés de l activité 2014 CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES Avant propos Les 26 missions locales du Nord-Pas de Calais remplissent une mission de service public pour l insertion

Plus en détail

Pourquoi pas vous? Optimiser votre gestion RH...

Pourquoi pas vous? Optimiser votre gestion RH... Document territorial de présentation des outils d accompagnement RH en faveur des entreprises du Valenciennois Optimiser votre gestion RH... Pourquoi pas vous? Ce projet est co-financée par l Union Européenne

Plus en détail

POUR L ETE PROCHAIN, RECRUTEZ EN DIRECT DE JEUNES CANDIDATS. OPERATION «JOBS D ETE» - 28 mars 2012 - De 10h à 17h

POUR L ETE PROCHAIN, RECRUTEZ EN DIRECT DE JEUNES CANDIDATS. OPERATION «JOBS D ETE» - 28 mars 2012 - De 10h à 17h POUR L ETE PROCHAIN, RECRUTEZ EN DIRECT DE JEUNES CANDIDATS OPERATION «JOBS D ETE» De 10h à 17h A la MJC Maison Pour Tous 215 rue d Arleux - DOUAI Organisée par le Point Info Jeunes de Douai en partenariat

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Mission Nationale de la Relation Client / AGEFOS PME Avril 2011 Nobody s Unpredictable Fiche technique Etude et sondage effectués pour Observatoire

Plus en détail

Mieux guider les entreprises dans la gestion de leurs ressources en intervenant en amont des restructurations et des phases de mutations

Mieux guider les entreprises dans la gestion de leurs ressources en intervenant en amont des restructurations et des phases de mutations nos métiers Optimisation des Politiques RH Améliorer la performance de l entreprise par l optimisation des Ressources Humaines Accompagnement des réorganisations Mieux guider les entreprises dans la gestion

Plus en détail

Porteur du projet : Cnam LR. Evaluateur du projet : CEREQ NOTE D ETAPE SUR L EXPERIMENTATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR «CNAM LR»

Porteur du projet : Cnam LR. Evaluateur du projet : CEREQ NOTE D ETAPE SUR L EXPERIMENTATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR «CNAM LR» Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EXPERIMENTATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE

Plus en détail

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible.

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible. Mars 2010 Synthèse de l étude de faisabilité sur la mise en place d une offre structurée de formation continue en matière de design, répondant aux besoins des entreprises I- L état des lieux fait le constat

Plus en détail

Septembre 2005. Quantification de la diversité et de la polyvalence des comptables des structures associatives

Septembre 2005. Quantification de la diversité et de la polyvalence des comptables des structures associatives Septembre 2005 Quantification de la diversité et de la polyvalence des comptables des structures associatives Cette étude permet de quantifier ce qui avait été mis en évidence par l étude qualitative

Plus en détail

dans le cadre de l ordonnance 2005-649

dans le cadre de l ordonnance 2005-649 APPEL A PROPOSITION 2015 dans le cadre de l ordonnance 2005-649 relative aux marchés passés par certaines personnes publiques ou privées non soumises au code des marchés publics FORMATION QUALIFIANTE Assistant(e)

Plus en détail

GRILLE D IDENTIFICATION A COMPLETER PAR LE CANDIDAT

GRILLE D IDENTIFICATION A COMPLETER PAR LE CANDIDAT GRILLE D IDENTIFICATION A COMPLETER PAR LE CANDIDAT Raison sociale Adresse Téléphone Fax Mail Site Internet Identité structure Forme juridique/statuts N SIRET Code NAF Date de création Territoire d'intervention

Plus en détail

Contexte : Constats et propositions

Contexte : Constats et propositions Contribution du CCRPA Nord Pas de Calais Réflexions, constats et propositions sur la situation de l emploi aujourd hui Suite au travail collectif mené lors du CCRPA Nord Pas de Calais du 13.03.15 Contexte

Plus en détail

Développement des Individus, des Compétences et des Motivations. ECOLE DE CONSULTANT-FORMATEUR «Une passion partagée»

Développement des Individus, des Compétences et des Motivations. ECOLE DE CONSULTANT-FORMATEUR «Une passion partagée» Développement des Individus, des Compétences et des Motivations ECOLE DE CONSULTANT-FORMATEUR «Une passion partagée» 1 UNE ECOLE DE CONSULTANT-FORMATEUR POURQUOI? La complexité de notre environnement incite

Plus en détail

Réussir. tous vos recrutements. Services Entreprises

Réussir. tous vos recrutements. Services Entreprises conseil recherche sélection intégration www.pole-emploi.fr Pour connaître les coordonnées de nos sites. Pour plus d informations sur : Les services qui vous sont proposés Les mesures pour l emploi TBWA\CORPORATE

Plus en détail

Au cœur de vos Ressources Humaines!

Au cœur de vos Ressources Humaines! Au cœur de vos Ressources Humaines! , L équipe de Val Sud RH vous accompagne gratuitement dans la gestion de vos ressources humaines, si votre entreprise est immatriculée sur les communes de : > Chevilly-Larue

Plus en détail

UNITE DE GESTION FSE - BORDEAUX PERIGUEUX AGEN CAHIER DES CHARGES POSTES DE REFERENTS PLIE SUR LA ZONE DE L AGGLOMERATION D AGEN

UNITE DE GESTION FSE - BORDEAUX PERIGUEUX AGEN CAHIER DES CHARGES POSTES DE REFERENTS PLIE SUR LA ZONE DE L AGGLOMERATION D AGEN UNITE DE GESTION FSE - BORDEAUX PERIGUEUX AGEN CAHIER DES CHARGES POSTES DE REFERENTS PLIE SUR LA ZONE DE L AGGLOMERATION D AGEN 2013 A Contexte général 2 B La mission accompagnement renforcé des participants

Plus en détail

Questionnaire Observatoires Régionaux 2010

Questionnaire Observatoires Régionaux 2010 page 1 sur 8 Questionnaire Observatoires Régionaux 2010 Bilan prévu à l article 12 du Protocole d accord du 30 novembre 2004 Sommaire Préambule Informations générales Relations avec les instances représentatives

Plus en détail