7 ème CONFERENCE REGIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET L EMPLOI - 11 avril

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "7 ème CONFERENCE REGIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET L EMPLOI - 11 avril 2014 -"

Transcription

1 7 ème CONFERENCE REGIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET L EMPLOI - 11 avril Bilan au 31 décembre 2013

2 2 7 ème Conférence Régionale du SRDE 11 avril 2014

3 MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE CONFERENCE REGIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET L EMPLOI du 11 avril 2014 Bilan au 31 décembre ème Conférence Régionale du SRDE 11 avril

4 4 7 ème Conférence Régionale du SRDE 11 avril 2014

5 SOMMAIRE Les 8 enjeux du SRDE Etat d avancement au 31 décembre 2013 Enjeu n 1 : accompagner la création et la transmission d activités La création reprise transmission d entreprises (Programme Régional pour la Création et la Transmission des Entreprises) Le développement de l Artisanat (Programme Régional pour le Développement de l Artisanat) Commerce et Entreprises de services (Programme Régional de Dynamisation des Entreprises Commerciales et de Services) Enjeu n 2 : structurer le territoire régional autour de pôles de compétitivité et de pôles d excellence économique Les pôles de compétitivité et d excellence économique 17 Enjeu n 3 : placer l innovation, la recherche fondamentale et sa valorisation au cœur des priorités pour accélérer la mutation de l économie régionale L innovation et la valorisation économique de la recherche 65 Enjeu n 5 : agir à l international L action à l international 69 Enjeu n 6 : mobiliser et coordonner les outils financiers au service du développement économique régional Les outils financiers 79 Enjeu n 7 : faire du Nord-Pas de Calais une région hautement avancée dans les Technologies de l Information et de la Communication Les technologies de l information et de la communication 85 7 ème Conférence Régionale du SRDE 11 avril

6 Enjeu n 8 : promouvoir une région solidaire et attentive à l équilibre entre les territoires Enjeu n 1 : accompagner la création et la transmission d activités L Economie Sociale et Solidaire (Programme Régional de Développement de l Economie Sociale et Solidaire) Enjeu n 8 : promouvoir une région solidaire et attentive à l équilibre entre les territoires Les Plans Locaux de Développement Economique (PLDE) Le Pacte pour l Avenir et l Emploi des Jeunes Le programme régional Bien être au travail 119 La mise en œuvre du FEDER par la Région Axe Feuille de route de soutien au tissu économique régional et de résistance à la crise 125 La Gouvernance du SRDE ème Conférence Régionale du SRDE 11 avril 2014

7 La Création Reprise Transmission d Entreprises Enjeu n 1 du SRDE : accompagner la création et la transmission d activités. Le Programme Régional de Création Transmission d Entreprises (PRCTE) a été signé en janvier 2001 par l Etat, la Région, les Départements du Nord et Pas-de-Calais, et la Caisse des Dépôts. Ledit programme a fait l objet de plusieurs réécritures. La dernière en date définit les nouvelles orientations pour la période Les conventions de partenariat avec les principales têtes de réseau assurant l accueil et l accompagnement des créateurs d entreprises ont été renouvelées jusqu en 2016 : Chambre de Commerce et d industrie, Chambre de Métiers et de l Artisanat, BGE (Littoral Opale, Hauts de France et Flandre Création). Une Charte Qualité a été élaborée afin d inscrire l engagement des opérateurs dans une démarche de progrès La Stratégie régionale initiatives et entrepreneuriat a été adoptée par le Schéma Régional de Développement économique en juin Avec un taux de croissance de plus de 213% du nombre d entreprises créées sur la dernière décennie, l objectif a été atteint. Les efforts entrepris ont d ailleurs permis au Nord-Pas de Calais de se distinguer au niveau européen, puisque la région s est vue décerner pour 2013, le label EER (Région Européenne Entreprenante) par le Comité des régions. En parallèle, la Stratégie Régionale Initiatives et Entrepreneuriat (SRIE) s inscrit comme une priorité régionale, en vue d implanter durablement l esprit d initiative dans le Nord-Pas de Calais. Stand Région Nord-Pas de Calais 7 ème Conférence Régionale du SRDE 11 avril

8 Sensibilisation à l esprit d initiative Le Nord-Pas de Calais, une région pilote sur l entrepreneuriat 1) Les derniers temps forts 16, 17, 18 Septembre 2013 : Salon Créer (Challenge 30h pour Créer), Forum Like Entrepreneurship (forum dédié aux pratiques européennes sur l entrepreneuriat). 13 novembre 2013 : Temps fort de valorisation des enseignants engagés dans La Suite Dans Les Idées. Il a été organisé par le Rectorat et la Région au sein de l hémicycle du Conseil régional et a réuni plus de 250 enseignants et chefs d établissements novembre 2013 : 2 ème Semaine régionale de l'entrepreneuriat dans le cadre de la Global Entrepreneurship Week (113 actions de sensibilisation recensées). 21 mai 2014 : 1ère Fête de l'entrepreneuriat («Le Festival de l Initiative») des jeunes en présence de plus de jeunes et 600 enseignants à Lille Grand Palais. Cette manifestation d envergure, impulsée par la Région et l Académie de Lille et associant les acteurs régionaux de la sensibilisation à l entrepreneuriat, sera la première de ce genre en France. A ce jour le Nord-Pas de Calais (qui est la seule région française à avoir reçu le Label Région Européenne Entreprenante pour l'ensemble de sa politique entrepreneuriale) est le leader sur le plan national en matière de sensibilisation à l entrepreneuriat grâce à la Stratégie Régionale Initiatives et Entrepreneuriat (SRIE) lancée en Le premier Comité stratégique de la SRIE s'est tenu le 2 juillet 2013 en présence notamment du 1 er Viceprésident du Conseil régional, Mr Pierre de Saintignon, du Président délégué à la SRIE (Laurent Degroote), du Recteur de l Académie de Lille (Jean-Jacques Pollet), du Président de la CCIR (Philippe Vasseur), du Président du PRES (Philippe Rollet) ainsi que de la déléguée aux Droits des Femmes (Myriam Vaudet- Laisné). 2) Les chiffres Les premiers résultats de la SRIE, mis en évidence lors de ce Comité Stratégique sont très positifs pour l année écoulée : élèves sensibilisés en milieu scolaire (primaire et secondaire) étudiants touchés au sein de leurs établissements (7 Hubhouses en Nord-Pas de Calais). Plus de femmes sensibilisées (une quarantaine d actions menées). Plus de 40 chefs d entreprises mobilisés pour faire découvrir l entrepreneuriat auprès du public jeune. L identité graphique de la SRIE : La Suite Dans Les Idées L'année 2013 a été consacrée à la mise en œuvre opérationnelle des plans d'actions des partenaires ainsi qu'à la mise en place d une identité graphique et visuelle de la SRIE. Celle-ci a pour but de promouvoir et valoriser, auprès des publics cibles et relais, l ensemble des actions visant à développer l esprit d initiative et d entrepreneuriat au sein de la région Nord-Pas de Calais. Cette identité a été baptisée, en concertation avec l'ensemble des partenaires, "La Suite Dans Les Idées". La Suite Dans Les Idées a été lancée officiellement par Mr Pierre de Saintignon lors du Salon Créer La mise en place de cette nouvelle identité a été accompagnée par le lancement du site lasuitedanslesidées.fr De plus, dans le cadre de la stratégie de communication de la SRIE, une plaquette institutionnelle a été lancée au mois de novembre 2013 afin de faire connaître et valoriser la politique mise en place auprès de nos partenaires et opérateurs. 8 7 ème Conférence Régionale du SRDE 11 avril 2014

9 Accompagnement des porteurs de projet Nombre de personnes accueillies : Nombre de porteurs de projet accompagnés (validation/montage) : Nombre d entreprises suivies : Création d entreprises En 2013, nouvelles d entreprises ont été recensées dans notre région. Ce nombre est sensiblement moins important que celui observé en 2012 (- 2 %). L évolution du nombre de nouvelles unités entre 2012 et 2013 en Nord-Pas de Calais est identique à celui observé en France hors Ile-de-France sur la même période. Communication 1 L ensemble des sites internet voit le nombre de visiteurs croître sauf le site avec visiteurs (-3% par rapport à 2012) visiteurs pour le site mobile (+ 47%) visiteurs pour le site (+34,5%) visiteurs sur la page facebook (+14,9%) 5624 abonnés à la newsletter (+8,6%) Démarche qualité Dans le cadre de la démarche qualité et du renouvellement du PRCTE, la période fera l objet d une évaluation annuelle tant sur l aspect quantitatif que qualitatif. A cet effet, certains indicateurs seront priorisés : pérennité des entreprises, taux de «satisfaction» des bénéficiaires, nombre d emplois créés 1 Chiffres arrêtés au 31 décembre ème Conférence Régionale du SRDE 11 avril

10 10 7 ème Conférence Régionale du SRDE 11 avril 2014

11 Le Développement de l Artisanat Enjeu n 1 du SRDE : accompagner la création et la transmission d activités. Au 1 er janvier 2008, la région Nord-Pas de Calais comptait entreprises artisanales employant salariés (10% de la population active régionale) et formant apprentis par an. L ambition du Plan Régional de Développement de l Artisanat est d amener la région Nord-Pas de Calais au tout premier rang national en termes de développement de l artisanat. Le Plan Régional de Développement de l Artisanat, se donne comme objectifs : passer de à entreprises artisanales ; passer de à salariés. En termes de modalités d intervention financière, le PRDA propose : Plusieurs outils financiers en faveur des entreprises artisanales : les prêts d honneur en faveur de la création ; les avances remboursables pour la reprise ou le développement ; le fonds de garantie pour les créations, reprises et développement. Une panoplie d actions collectives, dont la maîtrise d ouvrage est principalement assurée par la Chambre de Métiers et de l Artisanat, et qui couvre un large soutien aux artisans, tels que l accompagnement en ressources humaines, au développement de l activité commerciale, à la gestion, etc. NORD-PAS DE CALAIS au 31/12/2013 Création dont autoentrepreneurs Reprise 547 Total Cessation Transmission 217 Liquidation judiciaire Total Total net Situation des effectifs des entreprises artisanales 7 ème Conférence Régionale du SRDE 11 avril

12 LE BILAN AU 31 DECEMBRE 2013 : Axe 1 Favoriser la création d entreprises OBJECTIFS entreprises créées RAPPEL entreprises créées (dont auto-entrepreneurs) RESULTAT au 31/12/ entreprises créées (dont 833 auto-entrepreneurs 1 ) Axe 2 Encourager la transmission et la reprise d entreprises OBJECTIFS entreprises transmises RAPPEL entreprises transmises RESULTATS au 31/12/ entreprises transmises Axe 3 Développer les entreprises artisanales (développement commercial et organisationnel, amélioration de la gestion des ressources humaines, modernisation, etc.) OBJECTIFS entreprises accompagnées RAPPEL entreprises accompagnées RESULTATS au 31/12/ entreprises accompagnées Axe 4 Financer les entreprises OBJECTIFS entreprises financées 201 projets accompagnés par le fonds de garantie artisanat RAPPEL avances remboursables (développement et reprise) 62 projets d entreprises artisanales subventionnés par le contrat ACES RESULTATS au 31/12/ projets accompagnés par le fonds de garantie artisanat 83 avances remboursables (développement et reprise) 123 projets d entreprises artisanales subventionnés par le contrat ACES Axe 5 - Promouvoir l artisanat régional OBJECTIFS 2013 RESULTATS au 31/12/2013 Promotion du site «artisandemaregion.com» Création d objets promotionnels logotypés et de supports imprimés (kakémonos territorialisés) Diffusion des outils de communication auprès des créateurs et jeunes en alternance A NOTER Le nouveau Contrat Régional d Initiatives pour les Services, l Artisanat et le Commerce (CRISAC) En complément de l AMO artisanat, commerce et services, un nouveau dispositif a été adopté par la Commission Permanente du 7 octobre 2013 intitulé «le Contrat Régional d Initiatives pour les Services l Artisanat et le Commerce» : il permet d intervenir auprès des territoires PLDE qui se dotent d une stratégie artisanat, commerce et services validée et qui identifient sur leur territoire un animateur dédié à la mise en œuvre de cette stratégie. Il s agit d une intervention complémentaire au bénéfice d une assistance à maîtrise d ouvrage. Si ces 2 conditions sont remplies, un CRISAC pourra être passé avec le territoire sur l un des 5 axes d intervention retenus : attractivité et qualité des centres villes, maintien de l offre alimentaire en 1 En activité accessoire 12 7 ème Conférence Régionale du SRDE 11 avril 2014

13 milieu rural, organisation des filières pour les activités artisanales, soutien aux services mutualisés et transmission de l entreprise artisanale. Une enveloppe financière d un montant de a été accordée afin de communiquer sur ce nouveau cadre d intervention et soutenir les premiers projets. 7 ème Conférence Régionale du SRDE 11 avril

14 14 7 ème Conférence Régionale du SRDE 11 avril 2014

15 Commerce et entreprises de services Enjeu n 1 du SRDE : accompagner la création et la transmission d activités. Dans le cadre du SRDE, l ambition du Programme Régional de Dynamisation des Entreprises Commerciales et de Services (PRDECS) est de favoriser les conditions d évolution du commerce et des services en poursuivant les objectifs suivants : 1) maintenir et développer l activité économique liée à ce secteur en identifiant et en s adaptant aux évolutions sociétales (répondre aux besoins des habitants pour créer le commerce et les services du futur) ; 2) veiller à la cohésion et à l équilibre territorial pour garantir une même offre de commerces et de services sur l ensemble du territoire ; 3) intégrer les préoccupations liées au développement durable comme par exemple : le maintien et le développement du lien social, la prise en compte de la protection de l environnement et la mise en œuvre d une gouvernance adaptée. Ce programme partenarial a été présenté pour avis à la Conférence Permanente du SRDE du 2 décembre 2009 et est mis en œuvre au sein d une convention cadre et d une convention d objectifs et de moyens. Il comprend 4 catégories d actions : 1) les outils financiers à destination des entreprises (contrat ACES, FISAC et fonds de garantie) 2) les actions collectives à destination des entreprises axées sur la qualité, la stratégie commerciale et l éco-citoyenneté (démarche qualité, audits, diagnostic accessibilité, diagnostic éclairage, diagnostic énergie ) 3) les actions à destination des territoires qui vont de l étude faisabilité jusqu à l animation et la mise en œuvre du projet (FISAC, FEDER, financement PLDE.) 4) les actions en partenariat avec les unions de commerçants (rencontre régionale biennale des unions de commerçants ) 7 ème Conférence Régionale du SRDE 11 avril

16 LES 5 AXES DU PLAN : OBJECTIFS ET BILAN AU 31 DECEMBRE 2013 Axe 1 Construire une vision régionale en matière d équipement commercial OBJECTIFS 2013 Tenue de 2 conférences permanentes sur le commerce RESULTATS AU 31/12/13 Tenue de la conférence commerce le 20 novembre 2013 Axe 2 Soutenir la création, transmission et reprise d entreprises OBJECTIFS de3% de création, transmission et reprise d entreprises RESULTATS AU 31/12/ créations-reprises d entreprises Axe 3 Développer les entreprises commerciales et de services OBJECTIFS 2013 RESULTATS AU 31/12/ entreprises financées et 700 entreprises accompagnées dans le cadre de démarches collectives 412 entreprises financées (incluant les chiffres sur les fonds de garantie au 30/09/2013) entreprises accompagnées dans le cadre de démarches collectives Axe 4 Soutenir les démarches territoriales OBJECTIFS démarches territoriales RESULTATS AU 31/12/13 54 démarches territoriales Axe 5 - Communiquer OBJECTIFS 2013 Travail sur les outils de communication Campagne de communication sur la marque «Commerçants Nord de RESULTATS AU 31/12/13 France» Initiatives récentes Charte de développement commercial et artisanal du Pays des 7 Vallées Suite au bénéfice d une AMO artisanat, commerce et services, le Pays des 7 Vallées a souhaité se doter d une charte permettant de bénéficier d un plan d actions sur ces thématiques. Un financement a été octroyé par le service TED (crédit assistance technique) en Le cabinet Cibles et Stratégies a été retenu pour y travailler. Le diagnostic et les prémisses de la stratégie ont été élaborés cette année. La finalisation du travail se fera au 1 er semestre Le nouveau Contrat Régional d Initiatives pour les Services, l Artisanat et le Commerce (CRISAC) En complément de l AMO artisanat, commerce et services, un nouveau dispositif a été adopté par la Commission Permanente du 7 octobre 2013 intitulé «le Contrat Régional d Initiatives pour les Services l Artisanat et le Commerce» qui permet d intervenir auprès des territoires PLDE qui se dotent d une stratégie artisanat, commerce et services validée et qui identifient sur leur territoire un animateur dédié à la mise en œuvre de cette stratégie. Il s agit d une intervention complémentaire au bénéfice d une assistance à maîtrise d ouvrage. Si ces 2 conditions sont remplies, un CRISAC pourra être passé avec le territoire sur l un des 5 axes d intervention retenus : attractivité et qualité des centres villes, maintien de l offre alimentaire en milieu rural, organisation des filières pour les activités artisanales, soutien aux services mutualisés et transmission de l entreprise artisanale. Une enveloppe financière d un montant de a été accordée afin de communiquer sur ce nouveau cadre d intervention et soutenir les premiers projets ème Conférence Régionale du SRDE 11 avril 2014

17 Les Pôles de Compétitivité et d Excellence Enjeu n 2 du SRDE : structurer le territoire régional autour de 7 pôles de compétitivité et 14 pôles d excellence économique. «Dans une économie de plus en plus ouverte, la volonté de tous les acteurs de s organiser sera l élément clef de leur capacité de résistance et de l adaptation du tissu économique régional». L Etat a lancé le 25 novembre 2004 un appel à projets «Pôles de Compétitivité» destiné à accroître la compétitivité de l industrie française en mobilisant le potentiel d innovation. «Un pôle de compétitivité se définit comme la combinaison, sur un espace géographique donné, d'entreprises, de centres de formation et d'unités de recherche publiques ou privées, engagés dans une démarche partenariale destinée à dégager des synergies autour de projets innovants». Les dynamiques de filière doivent être fortement soutenues face à des évolutions de plus en plus rapides. L avenir des entreprises dépend très largement de leur capacité d anticipation et d innovation et de leur aptitude à s internationaliser. La logique de filière s impose pour mobiliser et mutualiser l expertise et les moyens touchant à la recherche, au transfert de technologie, au développement à l international et à la formation des hommes. Il est proposé de structurer l animation régionale sectorielle autour d une articulation pôle d excellence économique - territoire. Chaque territoire, s il l accepte, sera chargé d une mission d intérêt régional, de conduite, d animation et de promotion d un ou plusieurs pôles d excellence économique. Cette mission intégrera l ensemble des acteurs régionaux et positionnera le pôle d excellence au niveau national voire international. Cette logique n est pas stricte et ne cloisonnera pas les territoires et les secteurs: c est souvent de la transversalité que naît l innovation. Les coopérations entre pôles et entre territoires sont encouragées. Chaque pôle sera animé par une structure capable de construire un réseau régional de compétences et de répondre aux demandes formulées par les entreprises, ce qui nécessite une reconnaissance mutuelle et collective du rôle de chacun. LES POLES DE COMPETITIVITE Les objectifs et missions Se focaliser sur les marchés à haut potentiel de croissance. Décloisonner les acteurs de l innovation et de la recherche Renforcer, par le partenariat et l innovation, la compétitivité de l économie : - en confortant des activités à fort contenu technologie sur les territoires ; - en améliorant l attractivité internationale de la région L offre de services Participer à la mise en œuvre des projets de R&D collaboratifs dans des domaines stratégiques. 7 ème Conférence Régionale du SRDE 11 avril

18 Mettre en œuvre des projets structurants (expérimentation, démonstrateur, plateforme mutualisée à l innovation, ). Conduire des actions d animation et de mutualisation des membres du pôle sur des thématiques telles que la formation supérieure et les ressources humaines, la propriété intellectuelle, le financement privé, la coopération à l international, etc Mobiliser l excellence au niveau régional, national et international pour répondre aux besoins des entreprises et des laboratoires. Evaluation de la deuxième phase du programme pôles de compétitivité. La deuxième phase de la politique des pôles de compétitivité a été évaluée au premier semestre 2012 par le consortium Bearing Point Erdyn Technopolis ITD. Le Gouvernement souhaite mettre en place les conditions d un véritable co-pilotage tant local que national de la politique des pôles de compétitivité. Il souhaite, pour cette nouvelle phase, une intensification des retombées économiques des projets des pôles et un accompagnement accru des PME et des ETI des pôles. Cette nouvelle phase durera 6 ans et débutera en Un bilan à mi-parcours sera effectué fin 2015, début Les contrats de performance des pôles devraient être signés d ici la fin du 1 er semestre Les 7 pôles de compétitivité : AQUIMER, I-TRANS, MAUD, NSL, PICOM, TEAM², UP-TEX LES POLES REGIONAUX D EXCELLENCE ECONOMIQUE Les objectifs et missions Définir une stratégie régionale et promouvoir un environnement global porteur de développement à long terme Animer le développement de la filière au niveau régional, dans le cadre d une gouvernance partagée et portée par un ou des territoires infrarégionaux Coordonner les acteurs de la filière et impulser des initiatives permettant aux entreprises d accéder aux marchés du futur Anticiper les évolutions des métiers et des compétences Mettre en œuvre des actions de promotion et de développement des entreprises de la filière L offre de services Mettre en œuvre une veille et des expertises partagées Organiser des appels à projets innovants pour les PME et mettre en œuvre des projets structurants mutualisés Appuyer le développement des PME dans le cadre du programme «Objectif PME» : détection de projet, sensibilisation, accompagnement, actions collectives, formation professionnelle, recherche de financement, etc. Accompagner les entreprises sur des salons internationaux et dans leurs démarches d exportation Articuler les actions envers les entreprises avec les programmes régionaux Mobiliser des expertises au niveau national et international pour répondre aux besoins des acteurs régionaux Promouvoir les sites d excellence régionaux 18 7 ème Conférence Régionale du SRDE 11 avril 2014

19 14 pôles d excellence ont été actés par le SRDE. Plasturgie (présenté au SRDE du 2 décembre 2008) Logistique (présenté au SRDE du 2 décembre 2008) Bois (présenté au SRDE du 2 décembre 2008) Images (présenté au SRDE du 2 décembre 2008) Eco-entreprise (présenté au SRDE du 19 juin 2009) Mécanique (présenté au SRDE du 19 juin 2009) Agroalimentaire (présenté au SRDE du 19 juin 2009) Ubiquitaire (présenté au SRDE du 2 juin 2010) BTP (présenté au SRDE du 2 juin 2010) Automobile (présenté au SRDE du 8 décembre 2010) Energie 2020 (présenté au SRDE du 8 juin 2011) Textile Mode/Matériaux (présenté au SRDE du 8 juin 2011) Santé (présenté au SRDE du 7 décembre 2011) Ferroviaire (présenté au SRDE du 5 décembre 2012) Evaluation : le cahier des charges de l évaluation a été co-construit avec les Directeurs des pôles. L évaluation est prévue en avec une année de référence qui est Les 7 ème Conférence Régionale du SRDE 11 avril

20 20 7 ème Conférence Régionale du SRDE 11 avril 2014

21 Le pôle d excellence AGROALIMENTAIRE LES CHIFFRES CLES 3 ème région agroalimentaire française en termes de Chiffre d Affaires (10 milliards d euros). 1 er secteur industriel en Chiffre d Affaires. 1 ère région agroalimentaire française en matière d exportation : 1/3 du Chiffre d Affaires réalisé à l exportation établissements répartis comme suit (en nombre de salariés). 59% TPE, 49% PME, 1.5% ETI et 0.5% grands groupes salariés. LES AXES STRATEGIQUES PRIORITAIRES 2 axes stratégiques : Ingrédients, Formulation et Nutrition et Transition vers la durabilité. 3 enjeux : Innovation, Formation et International. BILAN DU PLAN D ACTIONS AU 31 DECEMBRE 2013 R&D et innovation (en collaboration avec CERTIA, NSL) : Innovation : Animation du dispositif ID ALIM pour développer les compétences des entreprises dans leur démarche d innovation et fédérer les partenaires autour des projets innovants : 5 rencontres thématiques. Coordination du réseau agroalimentaire faite par le Certia, réunissant les acteurs de la filière (centre technique, pôles, écoles, BPI ) : 4 rencontres en Recherche : Création d un laboratoire de Recherche fédérateur régional agroalimentaire et biotechnologies, Charles Viollette (voir détail projets structurants page 65). Définition de l identité visuelle et de la communication de l institut Charles Violette. Développement du centre technique Adrianor avec création d un outil de test préindustriel (pilote, présérie), d un Master I agroalimentaire, d une équipe de recherche au sein d Adrianor (livraison octobre 2014). RH/ GPEC/ Formation (en collaboration avec le PIA) : Accompagnement PME en cours dans la mise en œuvre de la politique RH (action portée par le PIA et le Pôle Agroé). Apporter aux PME agroalimentaires régionales des outils de transmission de savoirs, fidélisation des compétences, validation des acquis professionnels, formation tout au long de la carrière. Elaboration du CPRDFP : participation au COS des IAA. Développement à l International (en collaboration avec CCI International) : Mutualisation de moyens grâce à la création d un groupement de PME agroalimentaires pour réussir à l export en collaboration avec CCI International et Le Comité de Promotion. 2 projets de groupements ont émergé : Un groupement spécialisé sur le BIO, à destination de l Europe du Nord. Un groupement Chine, en collaboration avec l ANIA. Développement des PME dont Objectif PME : Accompagnement des PME par le dispositif Objectif PME : 191 entreprises différentes visitées par le Pôle et ses partenaires pour 321 visites effectuées. 7 ème Conférence Régionale du SRDE 11 avril

22 20 entreprises font l objet d un suivi approfondi (OPME) 15 projets ont été détectés (intention de projets). Co animation du club d entreprises agroalimentaires Grand Hainaut en collaboration avec le réseau consulaire : 3 rencontres en Développement durable (environnement, insertion des jeunes ) : Embauche d un chargé de mission développement durable au sein du Pôle Définition d un plan d actions concret, basé sur l étude FOOD avnir et articulé autour de 6 axes et 19 projets. Réalisation d une plaquette de communication sur l éco-conception, lancement d appel d offres pour la réalisation d actions collectives. Organisation de 2 ateliers à JADDE sur l agro -ressources et l ACV (11/12 décembre 2013). Participation au congrès ACV [avnir]. Animation d une table ronde sur le thème «l environnement au service de la performance économique» : témoignage d institutionnels et d entreprises, 59 participants et 2 retombées presse (14 novembre 2013). Participation à la définition de la Gouvernance Alimentaire. Communication et promotion de la filière en collaboration avec le Comité de Promotion : Organisation des Rencontres Régionales pour l avenir de l agroalimentaire le 21mars Collaboration à la déclinaison du contrat de filière alimentaire issu des Rencontres Régionales, qui traduit les engagements mutuels de l Etat, des Régions et de la filière autour de 7 thèmes déclinés en 36 actions. Elaboration du plan de communication de la filière agroalimentaire, en collaboration avec le Comité de Promotion (livraison mars 2014). LES PROJETS STRUCTURANTS Création du laboratoire régional agroalimentaire et biotechnologies Charles Viollette : 3 équipes de chercheurs 88 personnes associées (Procédés biologiques, génie enzymatique et microbien, adaptation aux stress et qualité des végétaux, développement de méthodes et de concepts pour la maîtrise de la qualité et la sécurité des aliments. Création d un cluster agroalimentaire régional (livraison phase 1 de définition des missions du cluster : mars 2014). Travail d élaboration d une halle pilote régionale pour la formation professionnelle à Cambrai, montage opérationnel, de portage et de gestion de l outil : maître d ouvrage, gestionnaire, utilisateurs, complémentarité avec les services régionaux ème Conférence Régionale du SRDE 11 avril 2014

23 Le pôle d excellence AUTOMOBILE Nord-Pas de Calais LES CHIFFRES CLÉS La filière régionale en 2013 : 7 sites constructeurs et plus de 350 sous traitants, fournisseurs et prestataires emplois directs sur emplois au total (INSEE septembre 2012). 33% des effectifs salariés industriels régionaux. 2 ème région de France. de 2011 à 2014 plus de M investis en région. LES AXES STRATÉGIQUES PRIORITAIRES Préserver l activité : l industrie automobile en région Nord-Pas de Calais et les emplois qu elle représente sont importants. Le maillage que constituent tous les métiers de l ensemble des entreprises de ce secteur en font sa principale force. Développer la filière : le produit automobile est en pleine transformation. Les enjeux de la mondialisation, le développement durable et les évolutions sociétales l obligent à faire preuve d innovation. De toutes ces évolutions naissent et disparaissent des métiers et parfois des entreprises. La filière doit anticiper ces changements pour adapter ses emplois, ses compétences et ses outils. Diversifier l activité : les PME du secteur travaillent généralement en exclusivité pour le marché automobile et bien souvent en région. Nous devons les accompagner dans la recherche de nouveaux clients hors région (près de la moitié des constructions européennes dont près de la moitié du premium mondial se trouve dans un rayon de 600 km autour de la région) et de nouveaux secteurs d activités auxquels elles pourraient faire bénéficier leurs compétences (ex : le ferroviaire, la mécanique, la plasturgie). Maintenir la compétitivité : les nombreux dispositifs industriels présents en région doivent continuer à progresser en particulier au regard des dispositifs investis récemment dans les pays émergents. Là également, nous devons faire preuve d imagination et d ouverture pour accompagner les entreprises afin qu elles puissent répondre aux attentes et exigences économiques du marché. BILAN DU PLAN D ACTIONS AU 31 DECEMBRE 2013 Veille et prospective : Participation aux ateliers de la PFA (Plateforme de la Filière Automobile) les 2 et 3 octobre, notre région a témoigné à trois reprises lors de ces ateliers. Analyse des premiers retours du salon de FRANCFORT. Gestion et Développement des Hommes dans l Entreprise : Élaboration d une première feuille de route aux Pôles Automobile, Mécanique et Ferroviaire. Réalisation de la synthèse des compétences d avenir à partir des principales de la PFA. Participation à la construction du site planète automobile (www.planeteautomobile.com), dans le groupe de travail de la PFA. Participation au challenge Meccano organisé par l UIMM (Union des Industries et des Métiers de la Métallurgie) le 29 mai 2013 : 165 équipes de collèges engagées et votes internautes. Participation à l évènement «L industrie bouge bougez avec elle» le 4 juin 2013 à Valenciennes : 200 participants, 5 entreprises impliquées. Participation à la création et la promotion de la bannière «Allez Viens» avec l ISCOM et le GFI : 134 élèves de 4 ème année de l ISCOM impliqués (janvier 2013). 7 ème Conférence Régionale du SRDE 11 avril

7 ème CONFERENCE REGIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET L EMPLOI - 11 avril 2014 -

7 ème CONFERENCE REGIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET L EMPLOI - 11 avril 2014 - 7 ème CONFERENCE REGIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET L EMPLOI - 11 avril 2014 - Bilan au 31 décembre 2013 2 7 ème Conférence Régionale du SRDE 11 avril 2014 MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA REGIONAL DE

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

8 ème CONFERENCE REGIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET L EMPLOI - 22 avril 2015 -

8 ème CONFERENCE REGIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET L EMPLOI - 22 avril 2015 - 8 ème CONFERENCE REGIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET L EMPLOI - 22 avril 2015 - Bilan au 31 décembre 2014 2 8 ème Conférence Régionale du SRDE 22 avril 2015 MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA REGIONAL DE

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

1. Bilans et perspectives au 30 septembre 2013

1. Bilans et perspectives au 30 septembre 2013 1. Bilans et perspectives au 30 septembre 2013 18 ème CONFERENCE PERMANENTE DU SRDE du 4 décembre 2013 2 18 ème Conférence Permanente du SRDE 4 décembre 2013 MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Lorraine 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme Projet de Plateforme Technologique pour l Innovation Bâtiment Durable en Bretagne Projet de Plateforme Projet Technologique de Plateforme pour l Innovation Technologique Bâtiment Durable pour en l Innovation

Plus en détail

6 ème CONFERENCE REGIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET L EMPLOI - 5 février 2013 - Bilan au 31 décembre 2012

6 ème CONFERENCE REGIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET L EMPLOI - 5 février 2013 - Bilan au 31 décembre 2012 6 ème CONFERENCE REGIONALE POUR LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET L EMPLOI - 5 février 2013 - Bilan au 31 décembre 2012 1 2 MISE EN ŒUVRE DU SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE CONFERENCE REGIONALE

Plus en détail

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière Séminaire Démarche de clustering : Stratégie et animation 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière En partenariat avec la Grappe d entreprises INOVAGRO et animé par France Clusters L innovation agroalimentaire

Plus en détail

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais Offres et besoins de formations : les Vers une définition concertée des enjeux de développement des formations professionnelles en région Nord-pas de Calais Région Nord-Pas de Calais Mission d Appui aux

Plus en détail

Charte Automobile 2012-2015. CPREFP 7 mai 2013

Charte Automobile 2012-2015. CPREFP 7 mai 2013 Charte Automobile 2012-2015 CPREFP 7 mai 2013 1 Bilan de la Charte Automobile 2008 2011 2 L UIMM est engagée depuis 2008 dans le pilotage de la charte automobile avec les branches qui constituent cette

Plus en détail

EFFICACITE ENERGETIQUE DES IAA 3 actions pour accélérer la compétitivité énergétique de la filière régionale

EFFICACITE ENERGETIQUE DES IAA 3 actions pour accélérer la compétitivité énergétique de la filière régionale EFFICACITE ENERGETIQUE DES IAA 3 actions pour accélérer la compétitivité énergétique de la filière régionale L ENERGIE : UN FACTEUR DE COMPETITIVITE MAJEUR POUR LES IAA L agroalimentaire représente 15%

Plus en détail

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites? ner g a p Accom ets oj vos pr ialisation n o str i t u a d s i n l i d rcia e m m o et de c s nt a v o n in Juin 2015 Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

Dispositif : Entreprenariat et entreprises

Dispositif : Entreprenariat et entreprises Dispositif : Entreprenariat et entreprises Axe 2 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier en facilitant

Plus en détail

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM.

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. Direction du Développement Economique et Emploi Artois Comm. Le 4 juin 2010 ARTOIS COMM. PRESENTATION D ARTOIS COMM. LES CARACTERISTIQUES DU TERRITOIRE : La Communauté

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Charte régionale de la commande publique responsable La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Préambule Dès 1987 la Commission Mondiale sur l Environnement et le Développement des Nations

Plus en détail

Programme Observatoire ESSpace

Programme Observatoire ESSpace Programme Observatoire ESSpace Observatoire ESSpace est un projet interrégional conduit par les 4 Chambres régionales de l économie sociale et solidaire (ESS) des régions de Franche-Comté et Rhône-Alpes

Plus en détail

Les opportunités de collaborations et de business à l international avec le pôle Eurobiomed

Les opportunités de collaborations et de business à l international avec le pôle Eurobiomed Les opportunités de collaborations et de business à l international avec le pôle Eurobiomed Eurobiomed: qui sommes-nous? Les Missions La Valeur Ajoutée - Développer et fédérer un réseau d acteurs dans

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique Appel à manifestation d intérêts Economie numérique CONTEXTE La Région considère comme prioritaire le secteur numérique, vecteur essentiel de performance, de modernité et d attractivité du territoire,

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES Dispositif : USAGES NUMERIQUES (7.2.C) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter l usage des services numériques. 1. Actions éligibles :

Plus en détail

Action SociAle orientations 2015 / 2017

Action SociAle orientations 2015 / 2017 Action Sociale Orientations 2015 / 2017 Action sociale personnes agées Les orientations de la Carsat Centre 2015 / 2017 L action sociale de la Carsat est développée au profit des retraités du régime général

Plus en détail

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 Contexte et enjeux : Depuis plusieurs années la politique économique de la Région Centre - Val de Loire s est fixée comme objectif de soutenir la

Plus en détail

PROMOUVOIR LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET L INNOVATION

PROMOUVOIR LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET L INNOVATION PROMOUVOIR LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET L INNOVATION I Soutien au développement économique 1) Connaissance et analyse du tissu économique Une mission de connaissance et d analyse du tissu économique

Plus en détail

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015 La franche-comté, une région grande par ses talents Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015 PRÉFET DE LA RÉGION FRANCHE-COMTÉ MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE,

Plus en détail

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr OSEO et le soutien de l innovation Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Notre mission Soutenir l innovation et la croissance des entreprises Par nos trois métiers

Plus en détail

Assurer une coordination stratégique et opérationnelle des acteurs et des zones

Assurer une coordination stratégique et opérationnelle des acteurs et des zones Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Assurer une coordination stratégique et opérationnelle des acteurs

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Raphaël Mehr Directeur de l Unité de Production Hydraulique Est EDF s engage en faveur du développement économique et

Plus en détail

Objectif Spécifique n 3.D.1 : LIMITER LA PERTE DE L EMPLOI INDUSTRIEL ET ARTISANAL EN REGION CENTRE

Objectif Spécifique n 3.D.1 : LIMITER LA PERTE DE L EMPLOI INDUSTRIEL ET ARTISANAL EN REGION CENTRE Objectif Spécifique n 3.D.1 : LIMITER LA PERTE DE L EMPLOI INDUSTRIEL ET ARTISANAL EN REGION CENTRE ACTION 9 DEMARCHES D ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES Dernière approbation 17/09/2015 OBJECTIFS : Quoi?

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

Le projet européen B-NEW (RÉSEAU DE FEMMES ENTREPRENEURES - BUSINESS NETWORK FOR ENTERPRISING WOMEN)

Le projet européen B-NEW (RÉSEAU DE FEMMES ENTREPRENEURES - BUSINESS NETWORK FOR ENTERPRISING WOMEN) Dossier de presse Le projet européen B-NEW (RÉSEAU DE FEMMES ENTREPRENEURES - BUSINESS NETWORK FOR ENTERPRISING WOMEN) Mardi 3 avril 2012 à 10 h 00 - Maison du Département - Quimper WSX WSX Enterprise

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT APPUI CONSEIL «GESTION DES AGES» dans le cadre du Contrat de génération Le présent

Plus en détail

Contexte. Contact presse : Eléonore CREN, tel :03 27 53 01 39, mail : eleonore.cren@adus.fr

Contexte. Contact presse : Eléonore CREN, tel :03 27 53 01 39, mail : eleonore.cren@adus.fr DOSSIER DE PRESSE Procédure d audits énergétiques et environnementaux, première étape d un Plan d actions pour le développement de la filière éco-construction Contexte En Novembre 2008, le syndicat mixte

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes :

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes : Le questionnaire ci dessous a pour objectif de faire le point sur le RESSOL, sur notre dernière action à savoir le mois de l Economie Sociale et Solidaire et sur nos pistes d évolution. Ce questionnaire

Plus en détail

Agence pour la création d entreprise

Agence pour la création d entreprise Agence pour la création d entreprise d SYNTHÈSE SE DU PLAN STRATÉGIQUE 2010 2012 Les éléments majeurs du contexte ayant un impact sur l APCE Ces éléments de contexte conditionnent le positionnement et

Plus en détail

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises > Entreprise artisanale JUBAN, serrurerie-métallerie (Champdieu) > Restaurant Mise en scène (Montbrison) > Restaurant Apicius (Montbrison)

Plus en détail

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET

ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE. Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET ANNEXE N 1 A LA CONVENTION N 1337C0444 ANNEXE TECHNIQUE Pour l ADEME, le suivi de l opération sera assuré par M. Samy GUYET 1) Contexte Constatant les difficultés rencontrées par les collectivités pour

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES.

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES. DOSSIER DE PRESSE LA RÉGION FRANCHE-COMTÉ ET LA CAISSE DES DÉPÔTS S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES 22 janvier 2015 Région Franche-Comté

Plus en détail

La S3 Stratégie de spécialisation intelligente en Alsace

La S3 Stratégie de spécialisation intelligente en Alsace La S3 Stratégie de spécialisation intelligente en Alsace S3 - Contexte Une demande de la Commission Européenne avec les entreprises au cœur de la réflexion pour renforcer leur compétitivité via l innovation

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

«Entrepreneurs des quartiers»

«Entrepreneurs des quartiers» «Entrepreneurs des quartiers» Dossier de presse Pour surmonter les défis de la crise, le développement de l entreprenariat et de l activité économique dans les territoires en Politique de la Ville, constitue

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique PDRH Mesure 121 : «Modernisation des exploitations agricoles» C. Dispositifs régionaux complémentaires d aides à la modernisation 121 C4.

Plus en détail

Politique régionale d internationalisation de l économie

Politique régionale d internationalisation de l économie Politique régionale d internationalisation de l économie Olivier BIENCOURT Conseiller régional en charge de l Industrie 24/02/2015 1 Les Pays de la Loire, un territoire dynamique, mais en retard dans le

Plus en détail

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet Campus TKPF Centre de compétences Synthèse du projet 1 UN ESPACE D INFORMATION, D ORIENTATION, D ACCOMPAGNEMENT & DE VALORISATION DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL UNE INGENIERIE INTEGREE DU SYSTEME FORMATION

Plus en détail

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication.

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication. Axe 1.1 : Création d une destination «Gironde» Action 1.1.1 : Lancement d une étude sur l image et le positionnement marketing de la Gironde La Gironde a des images, des sites touristiques Cependant, il

Plus en détail

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre 5-7 AVENUE DU GENERAL DE GAULLE 94160 SAINT MANDE Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre - Actions individuelles : diagnostic RH et accompagnement des

Plus en détail

Institut Automobile du Mans

Institut Automobile du Mans Dossier de presse Institut Automobile du Mans Le 24 février 2005 Sommaire : P2. Communiqué de synthèse P3. L institut IAM un projet pour développer les formations et l innovation de la filière automobile

Plus en détail

CHARTE NATIONALE DE COOPÉRATION POUR LE SOUTIEN ET L ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU SECTEUR AUTOMOBILE ET DE LEURS SALARIÉS 2012-2015

CHARTE NATIONALE DE COOPÉRATION POUR LE SOUTIEN ET L ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU SECTEUR AUTOMOBILE ET DE LEURS SALARIÉS 2012-2015 CHARTE NATIONALE DE COOPÉRATION POUR LE SOUTIEN ET L ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES DU SECTEUR AUTOMOBILE ET DE LEURS SALARIÉS 2012-2015 Charte Automobile 2008 et Charte Automobile 2012-2015 Les principales

Plus en détail

ILE-DE-FRANCE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

ILE-DE-FRANCE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 18/12/2014. ILE-DE-FRANCE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Les

Plus en détail

Ingénieur-e en performance énergétique. Nouveauté 2013. Formation par apprentissage. en partenariat avec

Ingénieur-e en performance énergétique. Nouveauté 2013. Formation par apprentissage. en partenariat avec Nouveauté 2013 en partenariat avec Formation par apprentissage Ingénieur-e en performance énergétique ÉCOLE PUBLIQUE D INGÉNIEUR-E-S Institut National des Sciences Appliquées de Rouen Performance énergétique

Plus en détail

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur?

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur? Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. C est simple, il suffit de remplacer les textes grisés à compléter par votre texte. Votre cahier d acteurs sera mis en forme avant publication

Plus en détail

pour le développement de la formation en alternance

pour le développement de la formation en alternance Dossier de Presse signature des conventions du Programme d Investissements d Avenir (PIA) pour le développement de la formation en alternance Vendredi 22 novembre 2013 à 9h30 Pôle Formation de la CCI du

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

Pourquoi le Pôle Numérique Culturel (phase projet) est-il devenu «Louvre Lens Vallée» (phase action)?

Pourquoi le Pôle Numérique Culturel (phase projet) est-il devenu «Louvre Lens Vallée» (phase action)? Dossier de presse Pourquoi le Pôle Numérique Culturel (phase projet) est-il devenu «Louvre Lens Vallée» (phase action)? Une différenciation territoriale évidente Dans la compétition qui est à l œuvre sur

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

27/05/2010 LES DISPOSITIFS D AIDES AUX ENTREPRISES DU CONSEIL REGIONAL NORD PAS DE CALAIS

27/05/2010 LES DISPOSITIFS D AIDES AUX ENTREPRISES DU CONSEIL REGIONAL NORD PAS DE CALAIS LES DISPOSITIFS D AIDES AUX ENTREPRISES DU CONSEIL REGIONAL NORD PAS DE CALAIS 1 Direction de l Action Economique Service ICE - Innovation et Compétitivité des Entreprises - Pôles de Compétitivité et Pôles

Plus en détail

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1)

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) LIENS FONCTIONNELS : - Direction Outremer (DIROM) -

Plus en détail

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Appel d offres Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Le GIM, chambre syndicale territoriale de l UIMM en région parisienne,

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Que recouvre le secteur des éco-entreprises?

Que recouvre le secteur des éco-entreprises? Que recouvre le secteur des éco-entreprises? Ce sont les entreprises qui produisent des biens et des services destinés à mesurer, prévenir, limiter, réduire ou corriger les atteintes à l environnement.

Plus en détail

La GPEC : Une opportunité en temps de crise

La GPEC : Une opportunité en temps de crise La GPEC : Une opportunité en temps de crise Présentation issue de l atelier Campus merlane du 28/03/2013 Petit historique Un effet de mode Une connotation PSE Une volonté d exhaustivité des outils Un exercice

Plus en détail

Pacte de responsabilité

Pacte de responsabilité Le 5 mars 2014 Pacte de responsabilité Relevé de conclusions des réunions paritaires du 28 février et du 5 mars 2014 La situation économique et sociale de notre pays est marquée par une forte ambivalence.

Plus en détail

Stratégie de la filière légumes régionale

Stratégie de la filière légumes régionale Introduction et contexte Stratégie de la filière légumes régionale Une filière régionale diversifiée La région Centre compte 1745 exploitations légumières (dont 1436 exploitations professionnelles), ce

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Région Rhône-Alpes Clémence CAPRON 04 26 73 49 57 06 87 56 05 48 + CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE SALON DES

Plus en détail

N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION

N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION 1 1 La coordination NEA2 Coordination «Economie» Coordination «Environnement» Coordination «Social» Chef de file Coordination technique transnationale

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Les leviers régionaux de soutien de la structuration de l offre en produits alimentaires de proximité

Les leviers régionaux de soutien de la structuration de l offre en produits alimentaires de proximité Les leviers régionaux de soutien de la structuration de l offre en produits alimentaires de proximité Lycée agricole Edgar Pisani, Montreuil-Bellay (49) 11 octobre 2012 1. La PRI Jules Rieffel 1.1 Les

Plus en détail

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature 4 AXES STRATEGIQUES Plan de mandature Un projet pour notre territoire 9 ObjECTIFS OPERATIONNELS B âtir un programme au service de l économie dans lequel une large majorité d entre vous se reconnaît est

Plus en détail

GUIDE SUIVI EVALUATION RIDER SUODE

GUIDE SUIVI EVALUATION RIDER SUODE GUIDE SUIVI EVALUATION RIDER SUODE Ce document, réalisé dans le cadre du GT5 «suivi / évaluation», est un guide pour les experts du Comité Scientifique. Les critères et indicateurs choisis dans ce document

Plus en détail

Université Normande du Numérique

Université Normande du Numérique Université Normande du Numérique 15 et 16 avril 2014, Caen Le Club TIC de Normandie invite ses partenaires institutionnels, associatifs, académiques et entrepreneuriaux à s associer à l organisation de

Plus en détail

LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE

LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE Chantal LAMEYNARDIE Consultante chef de projets RH - Groupe MONPLAISIR Quelles compétences pour

Plus en détail

Ce programme comprend 15 mesures avec des actions vers les jeunes et nouveauté en 2007 - des actions vers les enseignants.

Ce programme comprend 15 mesures avec des actions vers les jeunes et nouveauté en 2007 - des actions vers les enseignants. 1. «Entrepreneuriat 3.15», késako? Entrepreneuriat 3.15 est un document qui reprend sous 3 axes, 15 leviers pour faire émerger des générations entreprenantes et faire de la Wallonie une région intraprenante

Plus en détail

AEPV. Petit déjeuner offert par la Société HP2S. Matinale du 28 juin 2012. Espionnage et Protection Economique

AEPV. Petit déjeuner offert par la Société HP2S. Matinale du 28 juin 2012. Espionnage et Protection Economique AEPV Espionnage et Protection Economique Matinale du 28 juin 2012 Petit déjeuner offert par la Société HP2S Développement des entreprises Une organisation par et pour des chefs d entreprises Avec une équipe

Plus en détail

Appel à exposition de produits éco-conçus

Appel à exposition de produits éco-conçus Appel à exposition de produits éco-conçus Colloque Eco-conception 2016 Les 2 et 3 mai 2016 à St-Etienne Co organisateurs : : Le présent document constitue le cahier des charges de l appel à projets «Exposition

Plus en détail

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02 FINANCÉ PAR : PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» En décembre 2013, le Commissariat général aux Investissements d Avenir a lancé un appel à projet «Territoire

Plus en détail

Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation

Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation Décembre 2013 Mission Bassin Minier décembre 2013 Page 2 Préambule Depuis 1982, le

Plus en détail

Appui-Conseil contrat de génération. Appel d offres. Appel d offres. «Appui-conseil contrat de génération»

Appui-Conseil contrat de génération. Appel d offres. Appel d offres. «Appui-conseil contrat de génération» Appui-Conseil contrat de génération Appel d offres Appel d offres «Appui-conseil contrat de génération» 1 PRESENTATION OPCAIM / ADEFIM 74 La branche de la Métallurgie regroupe des entreprises de toutes

Plus en détail

MAISON DE L'EMPLOI MÉTROPOLE NORD-OUEST 1ER COMITÉ DE PILOTAGE GPECT AGROALIMENTAIRE

MAISON DE L'EMPLOI MÉTROPOLE NORD-OUEST 1ER COMITÉ DE PILOTAGE GPECT AGROALIMENTAIRE MAISON DE L'EMPLOI MÉTROPOLE NORD-OUEST 1ER COMITÉ DE PILOTAGE GPECT AGROALIMENTAIRE 1 LES CHIFFRES CLES L AGROALIMENTAIRE Territoire National Industrie agroalimentaire - 1 er secteur industriel français

Plus en détail

2009-2011: une première mission de prospection exogène

2009-2011: une première mission de prospection exogène 2009-2011: une première mission de prospection exogène Le contexte Dès 2007, les acteurs institutionnels (Etat, Conseil Régional d'aquitaine, Conseil Général des Landes, Communautés de Communes d Hagetmau,

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Prospective des dispositifs médicauxm : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Dominique Carlac h - Directrice Générale D&C LYON 19 Bd Deruelle 69 003 Lyon Tél :

Plus en détail

L INNOVATION SOCIALE. Rencontre FUTURIS 20 décembre 2011

L INNOVATION SOCIALE. Rencontre FUTURIS 20 décembre 2011 L INNOVATION SOCIALE Rencontre FUTURIS 20 décembre 2011 INTRODUCTION 3 INNOVATIONS 2005 : Risque de dépôt de bilan Réponse : Activité à 80 % industrielle activité à 80 % tertiaire Aujourd hui : Un des

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

Atelier site Internet professionnel pour les acteurs du tourisme de Bretagne (espace Pro)

Atelier site Internet professionnel pour les acteurs du tourisme de Bretagne (espace Pro) Atelier site Internet professionnel pour les acteurs du tourisme de Bretagne (espace Pro) Rennes, le 26 février 2009 Plan de l atelier Stratégie marketing du CRT Objectif du projet Présentation des différentes

Plus en détail

Salon de la création d entreprises

Salon de la création d entreprises Salon de la création d entreprises Tunis 17 octobre 2008 «Comment mettre l innovation au cœur de l entreprise» soutient l innovation et la croissance des PME oseo.fr 2 OSEO Soutient l innovation et la

Plus en détail

AXE 3 AMELIORER FICHE THEMATIQUE 3-1 : ACTIONS COLLECTIVES LA COMPETITIVITE DES PME. Version adoptée au CPR du 07/12/15 1

AXE 3 AMELIORER FICHE THEMATIQUE 3-1 : ACTIONS COLLECTIVES LA COMPETITIVITE DES PME. Version adoptée au CPR du 07/12/15 1 AXE 3 AMELIORER LA COMPETITIVITE DES PME FICHE THEMATIQUE 3-1 : ACTIONS COLLECTIVES Version adoptée au CPR du 07/12/15 1 PRIORITE D INVESTISSEMENT N 3b Développement et mise en œuvre de nouveaux modèles

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley

Pôle de compétitivité Aerospace Valley Pôle de compétitivité Aerospace Valley Performances Industrielles Formations Collectives (PIFOCO) Cahier des charges pour une offre de sessions de formation lean. N 271 Sommaire Sommaire... 2 1-Aerospace

Plus en détail