LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE. Comment se déroule la chirurgie de la cataracte?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE. Comment se déroule la chirurgie de la cataracte?"

Transcription

1 LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE Comment se déroule la chirurgie de la cataracte? Une intervention de routine En France, plus de chirurgies de la cataracte sont réalisées chaque année. L intervention de la cataracte se fait le plus souvent en ambulatoire. La durée moyenne d une intervention est de 10 à 20 minutes, avec une présence dans la salle opératoire de 30 minutes environ et dans la clinique de 2 à 3 heures. Préparation avant l intervention? Le patient est à jeun Une antisepsie corporelle (douche à la bétadine) est recommandée. Avant l intervention : - la pupille est dilatée à l aide de 3 collyres (4 instillations de chaque en 1 heure) - l anesthésie est le plus souvent locale, et est réalisée grâce à l instillation de collyres anesthésiques. - Rarement, pour des gestes associés plus complexes (chirurgie du glaucome ou de la rétine) cette anesthésie par gouttes peut être complétée par une ou deux injections indolores autour de l œil. - L anesthésie générale est exceptionnelle (sujet non coopérant, enfant) Important : l intervention doit en général être reportée en cas de maladie aigue nécessitant un traitement (infection dentaire, ORL, pulmonaire ou urinaire par exemple) L intervention, étape par étape Etape 1 : une incision de 1.8 à 2.2 mm est réalisée au niveau de la cornée pour permettre l accès au cristallin. Une deuxième incision de 1.0 mm, appelée contre-incision est réalisée pour permettre l accès à un instrument manipulateur. Etape 2 : un gel visco-élastique est injecté dans la chambre antérieure de l œil afin de protéger la face interne de la cornée (endothélium) pendant la durée de la chirurgie, maintenir les espaces intraoculaires pendant l intervention, et favoriser la manipulation des instruments et de l implant

2 Etape 3 : une fois ce visco-élastique injecté, le chirurgien réalise une fenêtre circulaire dans la capsule avant du cristallin Etape 4 : La phase suivante est appelée phacoémulsification, permettant de détruire le cristallin par l émission d ultrasons. Les fragments produits sont aspirés par une sonde irrigante qui permet également de polir la face interne du sac cristallinien avant implantation du cristallin artificiel Etape 5 : une fois cette phase terminée, le sac capsulaire vidé du cristallin est rempli de produit visqueux, pour conserver le volume Etape 6 : le maintien de ce volume va permettre l injection de l implant intra oculaire. L implant est positionné dans une cartouche de compression qui permet de l injecter de façon contrôlée dans l œil sans agrandir l incision puis de le positionner dans le sac capsulaire. Etape 7 : une fois l implant en place, le viscoélastique est aspiré et le chirurgien vérifie l étanchéité de l œil.. Après l intervention Etape 8 : Une suture peut être réalisée par sécurité (moins de 1% des cas), notamment lorsque la taille de l incision est supérieure à 3 mm dans le cas d implant particuliers. On utilise pour cela un fil nylon très fin (1/10 du diamètre d un cheveu), qui sera retiré 1 à 6 semaines plus tard. Le patient retourne le plus souvent à son domicile, accompagné d un proche. Une coque de protection fournie au bloc opératoire doit être portée les 4 premières nuits. Pendant la journée, de simples lunettes solaires suffisent, aucun pansement n est nécessaire. Le patient instille 3 fois par jour les gouttes de collyres anti-inflammatoires et antibiotiques prescrites pendant 2 à 4 semaines.

3 Des consultations postopératoires sont prévues le lendemain et 7 jours après l intervention avec le chirurgien, et 1 mois après l intervention avec l ophtalmologiste traitant qui peut à ce stade prescrire une éventuelle correction optique définitive. Le deuxième œil est en général opéré 7 jours après le premier, mais ce délai peut être augmenté sans inconvénient. Quel implant choisir? L implant intraoculaire est une lentille optique remplaçant le cristallin naturel qui a été extrait pendant l intervention. Cette lentille est placée dans la fine capsule naturelle du cristallin. Les implants utilisés aujourd hui sont parfaitement biocompatibles et bien tolérés à long terme. Ils sont le plus souvent souples, pour permettre leur pliage ou leur injection par des micro-incisions autoétanches ne nécessitant pas de suture (1.8 à 3.2 mm) Il est possible de choisir entre différents types d implants selon les défauts optiques de l œil et le type de correction souhaitée par le patient en fonction des ses activités quotidiennes. Ce choix est le plus souvent guidé et prescrit par le chirurgien. Les implants monofocaux standards Ce sont aujourd hui les plus utilisés. Il s agit d implants intraoculaires fixes (qui ne bougent pas dans l œil), calculés le plus souvent pour corriger la vision de loin sans lunettes, sur l œil dominant (œil droit directeur pour un droitier, celui que l on utilise pour «viser») Souvent, l implant destiné à l œil non dominant (œil gauche chez un droitier) est calculé pour permettre une correction assez efficace de la vision intermédiaire (écran d ordinateur à 70 cm par exemple) ou de la vision de près (lecture à 40 cm par exemple). Ce système de bascule (ou encore «monovision») introduit donc une légère différence entre les deux yeux permettant un gain très appréciable d indépendance par rapport à une correction complémentaire en lunettes (un œil pour la vision de loin et l autre pour la vision rapprochée). Cette petite différence est très bien supportée. Il existe de nombreux modèles d implants monofocaux qui diffèrent sur le plan technique : - par le matériau (acrilique hydrophile, acrilique hydrophobe, silicone, PMMA) - par le dessin (monobloc ou à «anses») - par les propriétés optiques (les implants asphériques améliorent légèrement la vision nocturne chez les sujets plus jeunes) - par le filtre jaune coloré éventuel (destiné à protéger en théorie la rétine et la macula de la toxicité des rayons UV et de la lumière bleue)

4 Tous les implants modernes donnent cependant des résultats visuels équivalents. Les implants toriques pour corriger l astigmatisme L astigmatisme est un défaut optique de l œil lié le plus souvent à la différence de puissance optique de la cornée sur ses axes principaux (par exemple la myopie est plus importante sur l axe horizontal que sur l axe vertical). Les implants toriques permettent de corriger l astigmatisme cornéen préexistant à l intervention, lorsque ce lui ci est significatif (supérieur à 1.5 Dioptries) et ainsi de réduire la dépendance en lunettes pour la vision de loin après l intervention. Lorsque des lunettes sont nécessaires après l intervention, celles ci sont en général, grâce à l utilisation d un implant torique, plus légères, plus esthétiques, plus confortables et moins couteuses Les implants multifocaux pour compenser la presbytie La compensation de la presbytie nécessite d intégrer dans l implant intraoculaire multifocal 2 corrections différentes, l une pour la vision de près l autre pour la vision de loin. On utilise pour cela deux approches différentes - les optiques multifocales diffractives (les plus utilisée aujourd hui) - les optiques multifocales réfractives (les plus anciennes) Les implants multifocaux diffractifs AT-Lisa (Zeiss) et Restor (Alcon) L optique des implants multifocaux diffractifs comporte un microrelief de marches concentriques similaire à celui des lentilles de Fresnel utilisée dans les loupes plates souples ou dans les optiques des phares côtiers. Ce microrelief partage la lumière en deux partiee, l une pour la vision de loin (de 1 mètre à l infini) et l autre pour la vision de près à 35 cm. Ce sont donc des implants à «double foyer» concentriques corrigeant surtout la vision principalement de loin et de près. La vision intermédiaire (notamment entre 45 cm et 1 m) est satisfaisante mais parfois légèrement insuffisante pour un bon confort en cas de travail intensif (par exemple sur écran informatique) Il en existe 2 types : - Les implants réfractifs (ReZoom d AMO par exemple) sont constitués de plusieurs zones concentriques de puissance réfractive différentes (en général

5 2 puissances pour la vision de loin et de près). L efficacité de ces implants dépendant du diamètre de la pupille et ils sont moins utilisés aujourd hui. - Les implants diffractifs (AT-Lisa de Zeiss, Restor d Alcon par exemple) utilisent la diffraction de la lumière (séparation de la lumière en deux faisceaux) obtenue par la création d un relief apparenté aux optiques de Fresnel sur l une des surfaces de l optique de l implant. Cet effet est moins dépendant du diamètre de la pupille et du centrage correct de l optique que pour les optiques multifocales réfractives. Ce sont les plus utilisés aujourd hui. Dans les deux cas, le sujet implanté perçoit deux images simultanées dont l une est beaucoup moins nette en fonction de la distance. Ce système implique quelques inconvénients le plus souvent mineurs qui ne créent par de limitation visuelle significative et disparaissent en général en 2 à 3 mois: - Cette deuxième image «fantôme» doit être neutralisée l adaptation cérébrale, ce qui peut nécessiter un certain «apprentissage» de quelques jours à quelques mois selon les sujets (neuro-adaptation). - En cas de lumière vive (phare de voiture par exemple) le sujet implanté peut percevoir des halos lumineux. - La vision dans l obscurité peut être plus difficile (attention en particulier à la conduite nocturne) - La vision de près nécessite un éclairage suffisant Dans les études récentes, quatre patients sur cinq implantés avec une lentille multifocale diffractive ont indiqué avoir une vision de qualité, une amélioration de leur qualité de vie et ont déclaré n'avoir jamais porté de lunettes après l'opération de la cataracte dans les deux yeux, contre seulement 1 sur 10 chez les patients porteurs de lentilles monofocales. Cette indépendance au port de lunettes a été prouvée quelle que soit l'activité réalisée, aussi bien en vision de près (pour lire par exemple), qu'en vision intermédiaire (pour travailler sur ordinateur par exemple) ou en vision de loin (pour pratiquer un sport ou pour conduire par exemple). C'est le plus haut degré de liberté à l'égard des lunettes qui n ait jamais été démontré dans un essai clinique sur les implants de cataracte. Au total 94% des sujets ont indiqué qu'ils accepteraient à nouveau d'être implantés avec l implant multifocal diffractif, si c'était à refaire. Les implants multifocaux réfractifs Re-Zoom (AMO) Le concept optique de ces implants, plus ancien, est basé sur la juxtaposition de plusieurs zones concentriques de puissances différentes. Ces implants offrent des résultats visuels qui sont plus dépendant du diamètre de la pupille, de l éclairage ambiant et d un bon centrage de l optique à intérieur du globe. Dans les études comparatives récentes les effets visuels indésirables lumineux (éblouissement, halos) étaient 2 à 3 fois plus fréquents qu avec les implants diffractifs.

6 Les implants accommodatifs pour corriger la presbytie Les implants accommodatifs monofocaux permettent de mimer l accommodation naturelle du cristallin jeune et de faire varier leur puissance lors de la contraction du muscle ciliaire à l intérieur du globe oculaire. Ceci permet à l œil implanté de faire la mise au point (focalisation) sur les objets à différentes distances, offrant une plage continue de vision : de près, de loin, intermédiaire. L implant accommodatif Crystalens HD (Bausch & Lomb) Cet implant a connu un grand succès aux USA et en 2009 il s est posé autant d implants accommodatifs que d implants multifocaux diffractifs dans ce pays. A la différence des implants multifocaux, l optique de l implant accommodatif est monofocale, offrant un point unique de focalisation permettant de percevoir 100 % des rayons lumineux, tout en étant indépendant aux conditions d éclairage, à la taille de la pupille et à l âge des patients. Le fait que l optique soit monofocale, permet de plus de réduire le risque de halos et d éblouissements. Comparativement aux implants multifocaux, la qualité de vision observée est meilleure avec l implant accommodatif (Crystalens ) : moins de halos, d éblouissements, meilleure vision des contrastes (d après résultat étude FDA). Les études récentes ont montré que le Crystalens HD offre une meilleure vision intermédiaire, et une meilleure vision en cas de faible éclairement que les implants multifocaux diffractifs. Par contre, la vision de près, quoique satisfaisante, n est pas toujours aussi performante avec ce type d implant. Environ 80% ont une acuité de près normale sans lunettes et 94% une acuité normale en vision intermédiaire (à 80 cm) contre 95% et 45% respectivement pour les implants multifocaux diffractifs actuels. L implant ajustable par la lumière (Calhoun Vision) L implant ajustable par la lumière (LAL, Light Adjustable Lens, Calhoun Vision, distribué par la société EBC en France) est un implant en matériau silicone

7 Les études cliniques portant sur le dernier modèle ont été présentées à partir de 2008, et plus récemment au congrès annuel de l European Society of Cataract and Refractive Surgeons(ESCRS), à Barcelone (12-16 septembre 2009) et de l American Society of Cataract & Refractive Surgeons à Boston (avril 2010), ainsi qu à la Socité Française d Ophtalmologie à Paris (mai 2010). Une correction optique quasi parfaite est obtenue dans plus de 9 cas sur 10. Quelles sont les suites habituelles de l intervention? Dans la très grande majorité des cas (95%), l'œil opéré de cataracte est indolore. La vision s'améliore très rapidement et une correction adaptée par lunettes peut être prescrite au bout de quelques semaines. Les soins locaux sont réduits à l'instillation de gouttes, à l'application d'une pommade et au port d'une protection oculaire selon des modalités et durant une période qui vous seront précisées par votre chirurgien. Il est parfois nécessaire de procéder à l'ablation de fils de suture. L'activité professionnelle, l'utilisation de machines ou d'instruments dangereux, la conduite automobile sont déconseillées pendant une période limitée qui sera définie par votre ophtalmologiste. Il est recommandé de porter des lunettes de soleil afin de protéger la rétine, malgré la présence d un filtre UV dans le matériau de l implant. Rarement, la présence d'autres lésions de l'œil (et en particulier, maladie de la cornée, glaucome, dégénérescence maculaire) peut limiter la récupération visuelle. Dans près de 30 % des cas, il se produit, au cours des années qui suivent l'intervention, une opacification de la capsule naturelle du cristallin dans laquelle est placé l implant: c'est la "cataracte secondaire" responsable d'une nouvelle baisse de vision. Le traitement simple, indolore et rapide (quelques secondes) consiste à réaliser au cabinet d ophtalmologie une ouverture de la capsule par laser YAG.

REVUE DES IMPLANTS INTRA-OCULAIRES

REVUE DES IMPLANTS INTRA-OCULAIRES REVUE DES IMPLANTS INTRA-OCULAIRES Maryline JEHL-RAVE CHU de BESANCON Implants intra-oculaires (IIO) Définition : DMS destinés à être implantés à l intérieur du globe oculaire par voie chirurgicale Le

Plus en détail

La Catarate. Définition. Epidémiologie

La Catarate. Définition. Epidémiologie La Catarate La Catarate Définition La cataracte est une affection se traduisant par une opacification du cristallin de l œil, qui est normalement transparent. Elle peut toucher la totalité du cristallin

Plus en détail

L opération de la cataracte. Des réponses à vos questions

L opération de la cataracte. Des réponses à vos questions L opération de la cataracte Des réponses à vos questions Qu est-ce que la cataracte? Quel objectif? Cette brochure vous donne toutes les informations utiles concernant l opération de la cataracte. Définition

Plus en détail

LA RÉFRACTION OBJECTIFS

LA RÉFRACTION OBJECTIFS CHU Dr Benbadis Constantine le 12/04/2011 Service d Ophtalmologie/Module d ophtalmologie. Dr Z.Berkani-Kitouni :Maître de conférences, Chef de Service. LA RÉFRACTION OBJECTIFS : 1- Savoir définir l œil

Plus en détail

La demande de suppression des lunettes est de plus en plus

La demande de suppression des lunettes est de plus en plus Visya www.cliniquevision.com 1 M. TIMSIT VISYA Clinique de la Vision, PARIS. mt@ophtalmologie.fr Chirurgie de la presbytie : lasers ou implants? Les éléments décisionnels La demande de suppression des

Plus en détail

Activité scientifique et recherche :

Activité scientifique et recherche : L INSTITUT DE L ŒIL Notre Mission: L Institut de l Œil de Montréal a pour mission d offrir à chaque patient, une évaluation individuelle de l état de santé de ses yeux, qui tient compte de l ensemble de

Plus en détail

Le traitement des yeux par laser : Pour mieux voir tout simplement

Le traitement des yeux par laser : Pour mieux voir tout simplement Le traitement des yeux par laser : Pour mieux voir tout simplement Vision Clinic : Une compétence à tous les niveaux Depuis toujours, bien voir est un besoin fondamental de l homme. Avoir une meilleure

Plus en détail

Chirurgie oculaire au laser Excimer

Chirurgie oculaire au laser Excimer Chirurgie oculaire au laser Excimer Ce document préparé par L'Hôpital d'ottawa présente des renseignements généraux. Il ne vise pas à remplacer les conseils d'un professionnel de la santé qualifié. Consultez

Plus en détail

EST-CE UN RÊVE DE POUVOIR BIEN VOIR SANS LUNETTES OU VERRES DE CONTACT? Pas du tout!

EST-CE UN RÊVE DE POUVOIR BIEN VOIR SANS LUNETTES OU VERRES DE CONTACT? Pas du tout! EST-CE UN RÊVE DE POUVOIR BIEN VOIR SANS LUNETTES OU VERRES DE CONTACT? Pas du tout! Grâce à nos techniques avant-gardistes, des milliers de gens sont en mesure d oublier, à jamais, qu ils ont déjà eu

Plus en détail

FICHE D INFORMATION SUR LE

FICHE D INFORMATION SUR LE FICHE D INFORMATION SUR LE LASER EXCIMER DE SURFACE (PRK OU PARK) 1. QU EST-CE QUE LA PHOTOKERATECTOMIE REFRACTIVE DE SURFACE (PRK OU PARK)? 2. LES LIMITES DE LA PRK 3. COMPARAISON TRAITEMENT DE SURFACE

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LA CHIRURGIE REFRACTIVE. 2. ETES-VOUS CONCERNES PAR UNE OPERATION DE CHIRURGIE REFRACTIVE?...p 6

INFORMATIONS SUR LA CHIRURGIE REFRACTIVE. 2. ETES-VOUS CONCERNES PAR UNE OPERATION DE CHIRURGIE REFRACTIVE?...p 6 INFORMATIONS SUR LA CHIRURGIE REFRACTIVE 1. L ŒIL ET LES DIFFERENTS DEFAUTS VISUELS....p 2-5 2. ETES-VOUS CONCERNES PAR UNE OPERATION DE CHIRURGIE REFRACTIVE?...p 6 3. EXAMEN PRE OPERATOIRE... p 6 4. L

Plus en détail

entilles e contact Corrections visuelles possibles

entilles e contact Corrections visuelles possibles entilles e contact Corrections visuelles possibles Les lentilles de contact ouvrent les yeux d un public de plus en plus grand. Lunettes L invention des verres correcteurs fut un progrès culturel majeur

Plus en détail

Les bases de l optique

Les bases de l optique Vision to Educate Les 10 pages essentielles Edition 2014 Introduction Edito Si résumer le métier d opticien dans un livret de 12 pages n est pas possible, nous avons essayé dans ce document d apporter

Plus en détail

SANS LUNETTES ET SANS LENTILLES...

SANS LUNETTES ET SANS LENTILLES... ENVIE DE VOIR CLAIR SANS LUNETTES ET SANS LENTILLES... INTRODUCTION : Vous présentez une anomalie de la réfraction et souhaitez remédier à cette anomalie par le biais d une intervention chirurgicale. Cette

Plus en détail

L'oeil myope L'oeil myope projette l'image nette en avant de la rétine et nécessite une correction.

L'oeil myope L'oeil myope projette l'image nette en avant de la rétine et nécessite une correction. brochure.indd 1 22/01/2010 15:13:04 brochure.indd 2 22/01/2010 15:13:27 brochure.indd 3 LA MYOPIE Si vous voyez trouble de loin et net de près, alors vous êtes probablement myope. Rétine QU EST CE QUE

Plus en détail

Introduction. L ophtalmologie à l ECN

Introduction. L ophtalmologie à l ECN Introduction. L ophtalmologie à l ECN Statistiques ECN Depuis 2004, il n y a eu que 3 années «sans ophtalmologie» à l ECN. Toutes les autres années la spécialité était présente, soit sous forme de question

Plus en détail

Laser Assisted In-Situ Keratomileusis (LASIK)

Laser Assisted In-Situ Keratomileusis (LASIK) Laser Assisted In-Situ Keratomileusis (LASIK) Note importante pour le patient : L utilisation de ces méthodes médicales ou chirurgicales requiert une discussion attentive avec un médecin qualifié. Cette

Plus en détail

Cataracte & Chirurgie de la Cataracte

Cataracte & Chirurgie de la Cataracte Cataracte & Chirurgie de la Cataracte Qu est ce que la Cataracte? On trouve à l intérieur de l œil de tous les animaux une lentille appelée cristallin. Il s agit d une structure volumineuse, disposée au

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LA CHIRURGIE REFRACTIVE 1. INTRODUCTION 2. ETES-VOUS CONCERNES PAR UNE OPERATION DE CHIRURGIE REFRACTIVE?

INFORMATIONS SUR LA CHIRURGIE REFRACTIVE 1. INTRODUCTION 2. ETES-VOUS CONCERNES PAR UNE OPERATION DE CHIRURGIE REFRACTIVE? INFORMATIONS SUR LA CHIRURGIE REFRACTIVE 1. INTRODUCTION 2. ETES-VOUS CONCERNES PAR UNE OPERATION DE CHIRURGIE REFRACTIVE? 3. LES OPERATIONS DE CHIRURGIE REFRACTIVE 4. RISQUES COMMUNS A TOUTES LES TECHNIQUES

Plus en détail

L expérience LASIK QUI PEUT BÉNÉFICIER DU LASIK? CHOISIR UN CHIRURGIEN

L expérience LASIK QUI PEUT BÉNÉFICIER DU LASIK? CHOISIR UN CHIRURGIEN L expérience LASIK I QUI PEUT BÉNÉFICIER DU LASIK? Pour être éligible au LASIK, vous devez avoir au moins 21 ans, avoir des yeux en bonne santé et être en bonne santé générale. Votre vision ne doit pas

Plus en détail

Bien voir pour bien conduire

Bien voir pour bien conduire Bien voir pour bien conduire Bien voir pour sa sécurité Que signifie avoir une bonne vue? Voir bien donne plus d assurance sur la route. Diverses études récentes prouvent qu une bonne vue et une perception

Plus en détail

GLAUCOME. Les traitements non-médicamenteux du glaucome en questions. Docteur Yves Lachkar

GLAUCOME. Les traitements non-médicamenteux du glaucome en questions. Docteur Yves Lachkar GLAUCOME Les traitements non-médicamenteux du glaucome en questions Docteur Yves Lachkar Professeur au collège de Médecine des Hôpitaux de Paris Chef du service d ophtalmologie et directeur de l Institut

Plus en détail

La cataracte - votre intervention

La cataracte - votre intervention La Cataracte:Mise en page 1 7/12/11 17:08 Page 1 - Docteur François CHATENOUD Chirurgie oculaire Centre Ophtalmologique Kléber 50 Cours Franklin Roosevelt 69006 Lyon 04 72 83 49 05 Informations La cataracte

Plus en détail

Service d ophtalmologie Hôpital de la Timone Marseille

Service d ophtalmologie Hôpital de la Timone Marseille Service d ophtalmologie Hôpital de la Timone Marseille INFORMATIONS SUR LA CHIRURGIE REFRACTIVE Presbytie Madame, Monsieur, Vous êtes intéressés par la chirurgie réfractive. Cette fiche d`information a

Plus en détail

La cataracte est l opacification de tout ou partie

La cataracte est l opacification de tout ou partie cataracte 58 - CATARACTE Ce qu il faut savoir 1. Connaître les signes d appel d une cataracte 2. Connaître les étiologies et pouvoir orienter le bilan clinique et paraclinique. 3. Pouvoir expliquer au

Plus en détail

Les techniques chirurgicales au laser

Les techniques chirurgicales au laser Les techniques chirurgicales au laser Evolution dans le temps des techniques laser : La chirurgie réfractive peut corriger rapidement et avec une très grande sécurité différents types de troubles de la

Plus en détail

La chirurgie réfractive de l œil. Corriger les défauts visuels grâce au laser

La chirurgie réfractive de l œil. Corriger les défauts visuels grâce au laser La chirurgie réfractive de l œil Corriger les défauts visuels grâce au laser Introduction Pour que notre système visuel puisse capter et interpréter ce que nous regardons, les images doivent se réfléchir

Plus en détail

Énoncé de la SCO relativement aux valeurs des services non assurés au Canada

Énoncé de la SCO relativement aux valeurs des services non assurés au Canada Énoncé de la SCO relativement aux valeurs des services non assurés au Canada Introduction Un certain nombre de services de santé pour les yeux qu offrent des médecins ne sont pas considérés médicalement

Plus en détail

LE PLUS GRAND PLATEAU D OPHTALMOLOGIE DE LA CÔTE D AZUR

LE PLUS GRAND PLATEAU D OPHTALMOLOGIE DE LA CÔTE D AZUR LE PLUS GRAND PLATEAU D OPHTALMOLOGIE DE LA CÔTE D AZUR L ophtalmologie est une discipline médico-chirugicale de pointe au sein du réseau Domus Cliniques. Avec des plateaux techniques à la pointe du progrès,

Plus en détail

Antibioprophylaxie en chirurgie oculaire

Antibioprophylaxie en chirurgie oculaire Recommandations mai 2011 RECOMMANDATIONS Antibioprophylaxie en chirurgie oculaire Sommaire L infection nosocomiale en chirurgie oculaire 2 Objectif de l antibioprophylaxie 2 Patients à risque 3 Recommandations

Plus en détail

CENTRE LASER VICTOR HUGO. Au service de votre vue depuis 1997

CENTRE LASER VICTOR HUGO. Au service de votre vue depuis 1997 CENTRE LASER VICTOR HUGO Au service de votre vue depuis 1997 Le centre laser Historique Localisation Accès Infrastructures Le matériel et les techniques Matériel d examen Traitement du kératocône Lasers

Plus en détail

OPHTALMOLOGIE IFSI Pathologies du vieillissement CATARACTE

OPHTALMOLOGIE IFSI Pathologies du vieillissement CATARACTE OPHTALMOLOGIE IFSI Pathologies du vieillissement CATARACTE CATARACTE : DEFINITION Opacifica'on totale ou par'elle du cristallin Mécanisme de vieillissement du cristallin Évolution du cristallin avec l

Plus en détail

CHIRURGIE DE DECOLLEMENT DE RETINE

CHIRURGIE DE DECOLLEMENT DE RETINE SPECIALITES CHIRURGICALES OPHTALMOLOGIE CHIRURGIE DE DECOLLEMENT DE RETINE Docteur WILLIAMSON Docteur AILEM Février 2010 4 Bd Hauterive 64046 PAU Cedex Tel. : 05 59 92 47 17 (secrétariat ouvert de 9 h

Plus en détail

CHIRURGIE REFRACTIVE AU LASER FEMTOSECONDE

CHIRURGIE REFRACTIVE AU LASER FEMTOSECONDE CHIRURGIE REFRACTIVE AU LASER FEMTOSECONDE Votre rendez-vous est prévu : Le Au centre Aix Laser Vision 44 Av de Lattre de Tassigny 13090 AIX EN PROVENCE Tel: 04 42 99 09 81 Docteur OPHTALMOLOGISTE Ancien

Plus en détail

Implants Toriques. Phakes - Artisan T Pseudophake - Acrysof T - Acritec T - Rayner Flex T. Lasik, PKR KR Cataracte Kératocône Kératoplastie Ptérygion

Implants Toriques. Phakes - Artisan T Pseudophake - Acrysof T - Acritec T - Rayner Flex T. Lasik, PKR KR Cataracte Kératocône Kératoplastie Ptérygion 176-181_OPHT15_chirurgie.qxp 27/05/08 17:19 Page 176 CHIRURGIE Traitement chirurgical de l astigmatisme Des moyens très divers pour des indications très variées Le bilan pré-opératoire élimine les contre-indications

Plus en détail

Peut-on implanter une lentille intraoculaire multifocale après photoablation cornéenne?

Peut-on implanter une lentille intraoculaire multifocale après photoablation cornéenne? 1 D. GATINEL Fondation Ophtalmologique A. de Rothschild, CEROC, PARIS. gatinel@aol.com Peut-on implanter une lentille intraoculaire multifocale après photoablation cornéenne? L implantation d une lentille

Plus en détail

LE GLAUCOME. Questions et réponses en vue d une chirurgie. Pour vous, pour la vie

LE GLAUCOME. Questions et réponses en vue d une chirurgie. Pour vous, pour la vie LE GLAUCOME Questions et réponses en vue d une chirurgie Pour vous, pour la vie Cette brochure contient des informations générales sur la chirurgie que vous devrez subir. Votre chirurgien pourra vous donner

Plus en détail

Campagne Nationale de Dépistage du Glaucome. Preservez votre vue! Édité par le Comité de Lutte contre le Glaucome avec le concours des laboratoires

Campagne Nationale de Dépistage du Glaucome. Preservez votre vue! Édité par le Comité de Lutte contre le Glaucome avec le concours des laboratoires Preservez votre vue! Édité par le Comité de Lutte contre le Glaucome avec le concours des laboratoires Sommaire Glaucome : Une menace pour la vision p.3 Le fonctionnement de l œil p.4 Les différentes formes

Plus en détail

Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des

Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des Chapitre 4 LE DIAGNOSTIC Plusieurs intervenants peuvent jouer un rôle dans l évaluation et le suivi des problèmes oculaires et optiques, mais seul l ophtalmologiste peut détecter la présence d une DMLA.

Plus en détail

Item 83 (item 287) : Réfraction et anomalies de la réfraction Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF)

Item 83 (item 287) : Réfraction et anomalies de la réfraction Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) Item 83 (item 287) : Réfraction et anomalies de la réfraction Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) 2013 1 Table des matières 1. Principales définitions... 3 2. Accomodation... 5

Plus en détail

Coup d oeil sur la chirurgie réfractive

Coup d oeil sur la chirurgie réfractive Coup d oeil sur la chirurgie réfractive Dr Jean-Pierre Chartrand, MD Q et R La chirurgie réfractive au laser excimer pratiquée par les ophtalmologues est l une des deux procédures chirurgicales les plus

Plus en détail

Item 287 : Réfraction et anomalies de la réfraction

Item 287 : Réfraction et anomalies de la réfraction Item 287 : Réfraction et anomalies de la réfraction Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...2 I Les principales définitions... 3 II Accomodation...6 III Anomalies de la réfraction...7

Plus en détail

Document 3 : QUESTIONS :

Document 3 : QUESTIONS : Ex 1 : Nouvelle Calédonie 2012 Document 1 : Une opération ordinaire Nathalie a 28 ans. Elle est myope. Rien de bien méchant, le défaut est évalué à 3 dioptries à droite et 4 à gauche. Mais cela suffit

Plus en détail

FICHE D INFORMATION SUR LE LASIK 1 - QU EST-CE QUE LE LASIK? 2 - LES LIMITES DU LASER 3 - COMPARAISON LASIK ET TRAITEMENT DE SURFACE (PRK/PARK)

FICHE D INFORMATION SUR LE LASIK 1 - QU EST-CE QUE LE LASIK? 2 - LES LIMITES DU LASER 3 - COMPARAISON LASIK ET TRAITEMENT DE SURFACE (PRK/PARK) FICHE D INFORMATION SUR LE LASIK 1 - QU EST-CE QUE LE LASIK? 2 - LES LIMITES DU LASER 3 - COMPARAISON LASIK ET TRAITEMENT DE SURFACE (PRK/PARK) 4 - INDICATIONS 5. HISTOIRE 6. EFFET DU LASER EXCIMER SUR

Plus en détail

Heig-vd. Schneeberger Patrick. L œil et ses

Heig-vd. Schneeberger Patrick. L œil et ses 2009 Heig-vd Schneeberger Patrick L œil et ses es défauts 1 Table des matières L œil... 3 Le fonctionnement de l œil humain... 3 Les défauts de l œil... 4 La myopie et l hypermétropie... 4 L'astigmatisme...

Plus en détail

L'ophtalmologie est la branche de la médecine chargée du traitement des maladies de l'oeil et de ses annexes. C'est une spécialité médicochirurgicale.

L'ophtalmologie est la branche de la médecine chargée du traitement des maladies de l'oeil et de ses annexes. C'est une spécialité médicochirurgicale. DEFINITION DES PATHOLOGIES ET DES INTERVENTIONS [OPHTALMOLOGIE]. Présentation de l'ophtalmologie : L'ophtalmologie est la branche de la médecine chargée du traitement des maladies de l'oeil et de ses annexes.

Plus en détail

Le Laser Blended Vision

Le Laser Blended Vision Zoom sur La chirurgie de la presbytie avec le logiciel Laser Blended Vision (LBV) Principe, mode d emploi et résultats n Dans la pratique de la chirurgie réfractive, le traitement de la presbytie représente

Plus en détail

Le glaucome est une maladie de l œil qui, en l absense de traitement peut rendre aveugle.

Le glaucome est une maladie de l œil qui, en l absense de traitement peut rendre aveugle. Qu est-ce que le glaucome? Le glaucome est une maladie de l œil qui, en l absense de traitement peut rendre aveugle. Le glaucome est attribuable à un mauvais écoulement du liquide intraoculaire (liquide

Plus en détail

Chirurgie de la presbytie

Chirurgie de la presbytie M I S E A U P O I N T Chirurgie de la presbytie La presbytie n est pas une contre-indication à la chirurgie réfractive, même chez les myopes. Plusieurs options sont possibles avec des résultats favorables

Plus en détail

Vous allez être opéré(e) de Membrane Epimaculaire

Vous allez être opéré(e) de Membrane Epimaculaire Vous allez être opéré(e) de Membrane Epimaculaire HÔPITAL LARIBOISIERE Service d'ophtalmologie 2 rue Ambroise Paré 75475 Paris cedex 10 tel : 33 (0)1 49 95 64 88 La rétine est constituée de cellules visuelles

Plus en détail

On vo i t c o m m e o nr e s p i r e: s a n syp e n s e r, e tp o u rt a n t...

On vo i t c o m m e o nr e s p i r e: s a n syp e n s e r, e tp o u rt a n t... On vo i t c o m m e o nr e s p i r e: s a n syp e n s e r, e tp o u rt a n t... Savoir prévenir les dommages ultérieurs de la vision Assureurs, Prévention, Santé ASSOCIATION DES SOCIÉTÉS D ASSURANCE Les

Plus en détail

Casablanca Laser Vision

Casablanca Laser Vision Casablanca Laser Vision Située au cœur de la Clinique Val d Anfa, Casablanca Laser Vision est un centre ophtalmologique spécialisé dans la chirurgie réfractive. Grâce à l expertise de ses chirurgiens et

Plus en détail

Troubles de la réfraction. Définition. Epidémiologie

Troubles de la réfraction. Définition. Epidémiologie Troubles de la réfraction Troubles de la réfraction Définition Pour nous permettre une vision nette, les rayons lumineux provenant des objets vers lesquels nous orientons notre regard traversent successivement

Plus en détail

Un regard clair sur la

Un regard clair sur la Un regard clair sur la Un regard clair sur la chirurgie réfractive DDr r J.C. C. Vryghem www.vryghem.be www.vr yghem.b e Introduction Aimeriez-vous profiter, dorénavant, de la vie sans lunettes et/ou lentilles?

Plus en détail

Conventionné secteur 1. Téléphone:05 49 56 12 83 En ligne 24/24h sur: www.rdvnet.net/roger.coulibaly

Conventionné secteur 1. Téléphone:05 49 56 12 83 En ligne 24/24h sur: www.rdvnet.net/roger.coulibaly CABINET MEDICAL 14 Rue de Tréguel Beaulieu 86000 POITIERS Docteur COULIBALY Roger Ophtalmologiste Conventionné secteur 1 Consultations sur rendez-vous Téléphone:05 49 56 12 83 En ligne 24/24h sur: www.rdvnet.net/roger.coulibaly

Plus en détail

Document d information. www.cliniquevision.com

Document d information. www.cliniquevision.com Chirurgie Réfractive Docteur D.A. Lebuisson Lasik@orange.fr Document d information Le site Lasik.asso.fr est certifié par HON et est déclaré à la CNIL ainsi qu au Conseil de l ordre. Il ne comporte aucune

Plus en détail

PROPRIÉTÉS D'UN LASER

PROPRIÉTÉS D'UN LASER PROPRIÉTÉS D'UN LASER Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : S'impliquer, être autonome. Elaborer et réaliser un protocole expérimental en toute sécurité. Compétence(s) spécifique(s)

Plus en détail

La lumière et l'oeil. La sclère est le blanc de l'oeil. Lumière forte : pupille contractée. Lumière faible : pupille dilatée

La lumière et l'oeil. La sclère est le blanc de l'oeil. Lumière forte : pupille contractée. Lumière faible : pupille dilatée L'oeil La lumière et l'oeil La lumière entre dans l'oeil à travers la pupille, une ouverture foncée au centre de l'oeil. L'iris, l'anneau coloré qui entoure la pupille est un ensemble de muscles qui contrôle

Plus en détail

Traitements du glaucome par laser

Traitements du glaucome par laser Traitements du glaucome par laser Avertissement Ces renseignements ont été préparés par L Hôpital d Ottawa et ne visent pas à remplacer les conseils d un fournisseur de soins de santé qualifié. Veuillez

Plus en détail

LA CHIRURGIE DES YEUX AU LASER

LA CHIRURGIE DES YEUX AU LASER LA CHIRURGIE DES YEUX AU LASER Une vie sans lunettes ou lentilles de contact Voir, c est la vie, chaque jour, chaque instant. Voir, c est la liberté. Si les lunettes ou les lentilles de contact, que vous

Plus en détail

Chapitre 2 : Chirurgies réfractives

Chapitre 2 : Chirurgies réfractives Chapitre 2 : Chirurgies réfractives 1. Techniques d examen... 2 1.1 Aberrométrie (voir chapitre cornée)... 2 1.2. Topographie cornéenne (voir chapitre cornée)... 2 2. Chirurgies incisionnelles... 2 3.1.

Plus en détail

Instructions d utilisation

Instructions d utilisation Instructions d utilisation Lentilles intraoculaires acryliques monofocales réfractives hydrophiles stériles préchargées destinées à une implantation dans le sac capsulaire Ces instructions d utilisation

Plus en détail

Guide d adaptation. Rose K2 XL. Kératocône. Dégénérescence pellucide marginale. Post Greffe. Post Chirurgie. Lentille Semi-sclérale

Guide d adaptation. Rose K2 XL. Kératocône. Dégénérescence pellucide marginale. Post Greffe. Post Chirurgie. Lentille Semi-sclérale Guide d adaptation Rose K2 XL Lentille Semi-sclérale TM Kératocône Dégénérescence pellucide marginale Post Greffe Post Chirurgie 1 LENTILLE SEMI-SCLÉRALE ROSE K2 XL INDICATIONS 1 ères indications : kératocône,

Plus en détail

Vices de réfraction: quand faut-il implanter une lentille?

Vices de réfraction: quand faut-il implanter une lentille? Vices de réfraction: quand faut-il implanter une lentille? Raimund Spirig Augentagesklinik Dr. Spirig, St. Gallen Quintessence P Le domaine de dioptries pouvant être traité par laser est limité à env.

Plus en détail

Astigmatisme et micro-incision

Astigmatisme et micro-incision 10 119 P. LEVY Clinique Saint-Roch, MONTPELLIER. levy.34@free.fr L e temps où la préoccupation principale, voire unique, du chirurgien était l ablation du cristallin est révolu. Le concept de chirurgie

Plus en détail

Vivre sans lunettes. Guide MYOPE

Vivre sans lunettes. Guide MYOPE Guide du MYOPE Ceguide est-il fait pour moi? OUI si je suis MYOPE OUI si je manifeste les symptômes suivants: Je vois net de près et trouble de loin J ai comme réflexe de plisser constamment les yeux pour

Plus en détail

Essilor invente. Les 1 ers verres spécialement conçus pour la vie connectée.

Essilor invente. Les 1 ers verres spécialement conçus pour la vie connectée. Dossier de presse Essilor invente ESSILOR EYEZEN Les 1 ers verres spécialement conçus pour la vie connectée. contact presse : Stéphanie Lacaille LD : 01 53 00 73 67 Port : 06 21 66 60 50 stephanie.lacaille@agencebabel.com

Plus en détail

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise.

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise. Qu est-ce qu une arthroscopie? Il s agit d une intervention chirurgicale mini-invasive dont le but est d explorer l articulation du genou et de traiter la lésion observée dans le même temps. Comment se

Plus en détail

GUIDE DE PRÉPARATION CHIRURGIE RÉFRACTIVE AU LASER

GUIDE DE PRÉPARATION CHIRURGIE RÉFRACTIVE AU LASER GUIDE DE PRÉPARATION CHIRURGIE RÉFRACTIVE AU LASER L ÉVALUATION PRÉOPÉRATOIRE LA CHIRURGIE LASER Chapitre 1 LA VISITE PRÉOPÉRATOIRE... 2 1.1 Le déroulement de la consultation préopératoire... 2 1.2 La

Plus en détail

SANTÉ DES YEUX 8 MYTHES ET RÉALITÉS SUR LA SANTÉ OCULAIRE

SANTÉ DES YEUX 8 MYTHES ET RÉALITÉS SUR LA SANTÉ OCULAIRE DES YEUX 8 MYTHES ET RÉALITÉS SUR LA OCULAIRE Encore aujourd hui il existe de nombreuses fausses croyances sur la santé des yeux. Il n est donc pas toujours facile de départager le vrai du faux. Testez

Plus en détail

7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision.

7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision. 7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision. 7.1 Pour la myopie (mauvaise vue de loin) : Test de vision de loin Sur le mur d un pièce, fixez l illustration ci-dessous que vous

Plus en détail

Chirurgie de la presbytie

Chirurgie de la presbytie Chirurgie de la presbytie IntraCor utilise le laser femtoseconde L IntraCor est une méthode innovante, efficace et peu invasive, de compensation chirurgicale de la presbytie chez les emmétropes. Cette

Plus en détail

Maladies et Grands Syndromes - Trouble de la réfraction (287) Professeur Bernard Ridings Docteur Olivier Forzano Mai 2005

Maladies et Grands Syndromes - Trouble de la réfraction (287) Professeur Bernard Ridings Docteur Olivier Forzano Mai 2005 Maladies et Grands Syndromes - Trouble de la réfraction (287) Professeur Bernard Ridings Docteur Olivier Forzano Mai 2005 1. Introduction L œil est l organe récepteur de la vision. Toutes ses structures

Plus en détail

Comment prend-on en charge le kératocône?

Comment prend-on en charge le kératocône? TRAITEMENT DU KERATOCONE Comment prend-on en charge le kératocône? Une prise en charge pluri-disciplinaire La prise en charge du kératocône est l affaire de plusieurs spécialistes médicaux ou scientifiques

Plus en détail

Les lentilles intraoculaires accommodatives dans la cataracte liée à l âge. Sommaire. La technologie

Les lentilles intraoculaires accommodatives dans la cataracte liée à l âge. Sommaire. La technologie Notes sur les technologies de la santé en émergence numéro 85 août 2006 Les lentilles intraoculaires accommodatives dans la cataracte liée à l âge Sommaire La lentille intraoculaire (LIO) standard utilisée

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES MLIB ILV 1 418 658 6345 PAGE 1

TABLE DES MATIÈRES MLIB ILV 1 418 658 6345 PAGE 1 TABLE DES MATIÈRES BIENVENUE À L INSTITUT LASER VISUEL...2 LES DIFFÉRENTS TROUBLES DE LA VUE...3 LES AVANTAGES DE LA CORRECTION DE LA VUE PAR LASER...5 TYPES D INTERVENTION...6 ADMISSIBILITÉ AU TRAITEMENT...8

Plus en détail

ANNEXE 2 : Les anomalies de la cornée et les chirurgies correctives associées

ANNEXE 2 : Les anomalies de la cornée et les chirurgies correctives associées ANNEXE 2 : Les anomalies de la cornée et les chirurgies Il existe de nombreuses anomalies de la cornée plus ou moins importantes qui entraînent soit une modification de la vision, soit la perte de la vue

Plus en détail

ET LA CHIRURGIE RÉFRACTIVE? Dr Bijan Farpour novembre 2009

ET LA CHIRURGIE RÉFRACTIVE? Dr Bijan Farpour novembre 2009 ET LA CHIRURGIE RÉFRACTIVE? Dr Bijan Farpour novembre 2009 Chirurgie Réfractive Correction de: Myopie Hypermétropie Astigmatisme Historique J. Barraquer : le kératomleusis années 50 en Colombie Historique

Plus en détail

GUIDE DE PRÉPARATION CHIRURGIE RÉFRACTIVE AU LASER - ULTRALASIK

GUIDE DE PRÉPARATION CHIRURGIE RÉFRACTIVE AU LASER - ULTRALASIK GUIDE DE PRÉPARATION CHIRURGIE RÉFRACTIVE AU LASER - ULTRALASIK L ÉVALUATION PRÉOPÉRATOIRE LA CHIRURGIE LASER Chapitre 1 LA VISITE PRÉOPÉRATOIRE... 2 1.1 Le déroulement de la consultation préopératoire...

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. L ophtalmologie en 2014 : Performance et sur mesure!

DOSSIER DE PRESSE. L ophtalmologie en 2014 : Performance et sur mesure! DOSSIER DE PRESSE 120 ème Congrès de la Société Française d Ophtalmologie 10 au 13 mai 2014 Palais des Congrès Porte Maillot www.sfo.asso.fr L ophtalmologie en 2014 : Performance et sur mesure! Les sujets

Plus en détail

medical vision group

medical vision group medical vision group «Nos clients et partenaires sont pour nous des êtres humains, avec leurs attentes, concrètes et professionnelles, et leurs sentiments. Aller à leur rencontre est notre force.» medicalvision

Plus en détail

CORRECTION DES TROUBLES DE LA REFRACTION PAR LASER EXCIMER : PHOTOKERATECTOMIE REFRACTIVE ET LASIK

CORRECTION DES TROUBLES DE LA REFRACTION PAR LASER EXCIMER : PHOTOKERATECTOMIE REFRACTIVE ET LASIK CORRECTION DES TROUBLES DE LA REFRACTION PAR LASER EXCIMER : PHOTOKERATECTOMIE REFRACTIVE ET LASIK Avril 2000 Service évaluation des technologies L AGENCE NATIONALE D ACCREDITATION ET D EVALUATION EN SANTE

Plus en détail

FORMULAIRE DE CONSENTEMENT

FORMULAIRE DE CONSENTEMENT FORMULAIRE DE CONSENTEMENT Correction de la vision au laser excimer PKR, LASEK, Épi-LASIK et LASIK pour corriger la myopie (difficulté à voir de loin), l hypermétropie (difficulté à voir de près) et l

Plus en détail

OUVREZ L OEIL. Cette fiche propose de mieux connaître le fonctionnement de l oeil, différents problèmes de vision et les correctifs à apporter.

OUVREZ L OEIL. Cette fiche propose de mieux connaître le fonctionnement de l oeil, différents problèmes de vision et les correctifs à apporter. OUVREZ L OEIL Cette fiche propose de mieux connaître le fonctionnement de l oeil, différents problèmes de vision et les correctifs à apporter. Thème : l optique Âges : 8 à 13 ans (à adapter pour les 5

Plus en détail

VOS YEUX UN ENCART PUBLICITAIRE PRODUIT PAR MEDIAPLANET UN GUIDE SOUCIEUX DE L ENVIRONNEMENT

VOS YEUX UN ENCART PUBLICITAIRE PRODUIT PAR MEDIAPLANET UN GUIDE SOUCIEUX DE L ENVIRONNEMENT VOS YEUX JUIN 2009 UN GUIDE SOUCIEUX DE L ENVIRONNEMENT PATHOLOGIES OCULAIRES Quelles sont les différentes maladies qui affectent notre vue? Les conseils des professionnels. Page 4 LA CHIRURGIE RÉFRACTIVE

Plus en détail

Comparaison des résultats visuels et réfractifs des traitements myopiques Zyoptix Asphérique versus Zyoptix Tissue Saving : une étude rétrospective

Comparaison des résultats visuels et réfractifs des traitements myopiques Zyoptix Asphérique versus Zyoptix Tissue Saving : une étude rétrospective Comparaison des résultats visuels et réfractifs des traitements myopiques Zyoptix Asphérique versus Zyoptix Tissue Saving : une étude rétrospective Pilly B. 1, MD, Farpour B. 1,2, MD, Von Gunten S. 2,

Plus en détail

Faites l expérience d une meilleure vision

Faites l expérience d une meilleure vision Faites l expérience d une meilleure vision IRIS est le plus grand réseau d optométristes, d opticiens et d ophtalmologistes au Canada répartis dans 160 boutiques et cliniques. Chaque professionnel IRIS

Plus en détail

Centre d apprentissage. Extraction de cataracte. Carnet d'enseignement à la clientèle

Centre d apprentissage. Extraction de cataracte. Carnet d'enseignement à la clientèle Centre d apprentissage Extraction de cataracte Carnet d'enseignement à la clientèle Janvier 2013 Ma chirurgie est le : Me présenter à l admission #, pour l inscription à heures. AIDE MÉMOIRE POUR VOTRE

Plus en détail

La vie sans lunettes après 50 ans?

La vie sans lunettes après 50 ans? Les problèmes ophtalmiques après 50 ans La vie sans lunettes après 50 ans? Sam Fanous et Gabriel Fanous 5 Édith a 60 ans. C est son premier examen chez vous. Comme sa vision diminue depuis quelque temps,

Plus en détail

La chirurgie cornéenne réfractive au laser excimer (1 ère pa

La chirurgie cornéenne réfractive au laser excimer (1 ère pa La chirurgie cornéenne réfractive au laser excimer (1 ère pa Définitions et anomalies de la vision qui peuvent être corrigées Corriger chirurgicalement un défaut réfractif oculaire de l adulte n est plus

Plus en détail

INFORMATION SUR LA RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE

INFORMATION SUR LA RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE 1 INFORMATION SUR LA RÉTINOPATHIE DIABÉTIQUE Qu est-ce que la rétinopathie diabétique? On appelle rétinopathie diabétique les lésions du fond d œil causées par le diabète. En effet, l excès de sucre dans

Plus en détail

Utilisations du Laser Diode

Utilisations du Laser Diode Académie Vétérinaire de France 20 Janvier 2011 Utilisations du Laser Diode en ophtalmologie vétérinaire Frédéric GOULLE AQUIVET Service d Ophtalmologie Bordeaux Eysines Utilisations du Laser Diode en ophtalmologie

Plus en détail

Conseil d Évaluation des Technologies de la Santé du Québec

Conseil d Évaluation des Technologies de la Santé du Québec Conseil d Évaluation des Technologies de la Santé du Québec RAPPORT PRÉSENTÉ AU Rapport Juin 2000 LE LASER EXCIMER EN OPHTALMOLOGIE : (CETS 2000-2 RF MISE À JOUR DE L ÉTAT DES CONNAISSANCES Ministre de

Plus en détail

SESSION 2013 MPP2008! PHYSIQUE 2. Durée : 4 heures!

SESSION 2013 MPP2008! PHYSIQUE 2. Durée : 4 heures! SESSION 2013 MPP2008 EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE MP " PHYSIQUE 2 Durée : 4 heures " N.B. : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de la rédaction.

Plus en détail

Recommandations pour la chirurgie de la CATARACTE en ambulatoire

Recommandations pour la chirurgie de la CATARACTE en ambulatoire Recommandations pour la chirurgie de la CATARACTE en ambulatoire AVANT L INTERVENTION : 1) Un rendez-vous en consultation d anesthésie au moins 8 jours avant l intervention vous a été donné. Venez ce jour-là

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2010 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2010 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2010 ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L Durée de l épreuve : 1h 30 Coefficient : 2 Ce sujet comporte 9 pages numérotées de 1/9 à 9/9 Ce sujet comporte page 5/9 une ANNEXE à

Plus en détail

La correction de la myopie grâce au laser

La correction de la myopie grâce au laser La correction de la myopie grâce au laser Au fil du temps, les gens atteints de myopie en ont assez de devoir porter des lunettes ou des lentilles cornéennes qui les empêchent de profiter de leurs activités

Plus en détail

Ophtalmologie. Nouvelles tendances dans la chirurgie de la cataracte. nouveautés en médecine 2010. H. Abouzeid

Ophtalmologie. Nouvelles tendances dans la chirurgie de la cataracte. nouveautés en médecine 2010. H. Abouzeid nouveautés en médecine 2010 Ophtalmologie Nouvelles tendances dans la chirurgie de la cataracte Rev Med Suisse 2011 ; 7 : 128-32 H. Abouzeid Dr Hana Abouzeid Responsable de la Policlinique Hôpital ophtalmique

Plus en détail

L'ORDINATEUR ET LA VUE

L'ORDINATEUR ET LA VUE 45 L'ORDINATEUR ET LA VUE On parle beaucoup des troubles liés au travail devant écran d'ordinateur. Qu'en est-il des recherches dans ce domaine? On peut dire que les problèmes de la vision sur écran en

Plus en détail

L ŒIL, ACCOMMODATION, DEFAUTS ET CORRECTION

L ŒIL, ACCOMMODATION, DEFAUTS ET CORRECTION THEME : REPRESENTATION VISUELLE Sous-thème : De l œil au cerveau CHAPITRE 2 L ŒIL, ACCOMMODATION, DEFAUTS ET CORRECTION I. LE MODELE DE L ŒIL OU ŒIL REDUIT (Rappel) Pour le physicien, l œil est constitué

Plus en détail