Inventaire des gaz à effet de. d atténuation. Lea Kai SNC Project Assistant UNDP-MoE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Inventaire des gaz à effet de. d atténuation. Lea Kai SNC Project Assistant UNDP-MoE"

Transcription

1 Inventaire des gaz à effet de serres au Liban et les mesures d atténuation Lea Kai SNC Project Assistant UNDP-MoE AUF -18 April, 2011

2 Contexte du Projet CCNUCC Loi 359 Kyoto Loi 738 Le Liban a ratifie la convention en Aout1994 le Liban est tenu de rendre compte à la Communauté Internationale, de manière régulière et continue, des information sur les emissions de gaz a effet de serres et sur les actions entreprises par le pays pour s acquitter de ses obligations vis-à-vis de la CCNUCC. Le Liban a ratifie le protocole de Kyoto Protocol en 2006 Pas de limites d emissions pour les pays qui be sont pas inclus dans l Annexes

3 La Communication Nationale Initiale CNI CNI a ete elabore et Phase II: Mise a jour de la adopte par le Liban en 1999, avec l annee 1994 consideree comme annee de reference. CN, a ete publie en 2002 avec l annee 1999 comme annee de reference.

4 Deuxieme Communication Nationale Objectifs: Préparer la Deuxième Communication Nationale du Liban actualiser l inventaire national de GES, pour mettre à jour les émissions et réduire les incertitudes rencontrés précédement Proposer des mesures d attenuation élargir les analyses de vulnérabilité de l économie nationale et proposer un véritable programme national d adaptation But: Renforcer les capacités techniques et institutionnelles du Liban à intégrer les préoccupations liées aux changements climatiques dans les priorités nationales et sectorielles de développement Exécuté par: Ministère de l Environnement Dirigé par : Programme des Nations Unies pour le Developement Financé par: Fonds pour l'environnement Mondial (FEM) 4

5 L inventaire de Gas a effet de serres Annee de reference : 2000 Periode d analyse:

6 Inventaire de GES par source Total: 18,507 Gg CO2 eq

7 Inventaire de GES par gaz

8 Net emissions Year 2000 World 24,900, ,000,000 20,000,000 15,000,000 Gg 10,000,000 Lebanon 18,507 MENA 884,192 5,000,000 0 Net emissions Gg

9 Lebanon MENA World tco2/ca tco2/1000 USD GDP tco2/tj

10 Energie: Production d electricite 5,773 Gg CO2 eq. Combustion de carburant par les centrales électriques pour la production d'électricité public EDL 31% du total des émissions HFO est le carburant principal utilisé pour la production d électricité, ce qui explique les emissions élevées de SO2 (65% du total des emissions de SO2)

11 Energie: Industries manufacturières 2,838 Gg CO2 eq. Combustion de carburant par des générateurs privés pour la production d'énergie pour usage industriel et de l'électricité pour usage domestique 15% du total des émissions

12 Energie: Transport Combustion de carburant pour le transport routier. 3,963 Gg CO2 eq. L'aviation et la navigation ne sont pas déclarés comme faisant partie de inventaire national 21% du total d émissions La grande majorité des véhicules fonctionne sur l'essence (98,8%), 8%) et le reste sur le Diesel Le transport routier est la principale source d emission de NOx, CO et NMVOC

13 Energie: Transport

14 Energie: Autres Sources 1,280 Gg CO2 eq. Combustion de carburant pour usage résidentiel, commercial et institutionnel 7% du total d émissions

15 Procédés industriels 1,781 Gg CO2 eq. Emissions produites par les activités industrielles qui ne sont pas liés à la production ou l'utilisation d'énergie

16 Agriculture Sources: 1,066 Gg CO2 eq. Fermentation Enterique - CH4 Dejections animales- CH4, N2O Sols Agricoles- N2O Brûlage sur place des résidus agricoles - CH4, NOx et CO Le secteur des déchets est la source principale i de N2O au Liban

17 Emission de N2O

18 Utilisation des terres, leurs changements et la forêt Emission : Gg CO2 eq. Absorption: Gg CO2 eq Gg CO2 eq. L utilisation des terres, leur changement et la forêt est à la fois un puits et une source d émission de CO2, CH4 et N2O

19 Utilisation des terres, leurs changements et la, g forêt

20 Déchets 1,740 Gg CO2 eq. Sources: Décharges gérés par semi-aérobie (Nehmeh et Zahlé), Décharges non géré à ciel ouvert (Tyr, Saïda, Tripoli et des dépotoirs) Écoulement des eaux usées Incinération déchets hospitaliers Le secteur des déchets est la source principale i de CH4 au Liban

21 Emissions de CH4

22 Analyze des source clés

23 Variation des emissions pour la période

24 Mesures d attenuation

25 Methodolgie Scénarios de base: plans actuels des plans sectoriels, les politiques et qui introduisent des changements majeurs à la structure existante de l'économie. L'analyse de réduction des GES est faite pour la période , en tenant compte des changements démographiques, sociaux et économiques Les scénarios d'atténuation sont proposées p en tant que plans et projets qui ont un potentiel de réduction des émissions Ils sont sélectionnés en fonction de leur implication économique, leur cohérence avec le objectifs de développement national et leur durabilité.

26 Secteur d electricite- Scenario de base

27 Secteur d electricite: Scénario d'atténuation 1 Execution du plan du MoEW + expansion de capacite environ 3500 MW entre 2015 et 2030 sur la base des 2 / 3 mélange de gaz naturel +des 11,4% d'énergie renouvelable d'ici 2030

28 Secteur d electricite: Scénario d'atténuation 2 Execution du plan du MoEW + changement complet des centrales au fuel au gaz naturel d'ici i augmentation du taux de pénétration des énergies renouvelables (17% en 2030) + pas d importation d'électricité

29 Comparaison de scenarios MITIGATION SCENARIO 1 MITIGATION SCENARIO 2 TECHNOLOGY COST/MW (MILLION USD) CAPACITY TO BE ADDED (MW) TOTAL COST (USD MILLION) CAPACITY TO BE ADDED (MW) TOTAL COST (USD MILLION) CCGT ,072 2,000 3, ,200 Hydropower ,700 Wind Solar 4.00 * Waste to energy Total - 2, ,270 4, ,120

30 Strategies du Secteur de l energie Execution des plans du MoEW Approvisionnement de Gaz naturel Economies de million USD/an pour la centrale de Zahrani Taux de rendement interne de 90% Période de remboursement de 1-2 ans Etudes approfondies sur la faisabilité d un tel changement Finalisation de la loi d import du Gaz naturel Le développement d un accord a long terme avec des fournisseurs de Gaz naturel

31 Secteur Transport 1. Revitalisation du système de transport collectif Creation d un système éfficace et fiable Introduction de 507 bus à GBA, 85 à Tripoli, 45 bus entre les villes Investissement non-récurrents éstimés à 400 millions USD Investissement supplémentaire de 200 millions USD en 2020 pour le renouvellement du parc automobile, son expansion de 25% (800 bus) et son entretien

32 Secteur Transport 2- Development d un programme de mise à la ferraille de voiture Acquisition de l état de véhicules illégaux, à double permis, ou à taux élevé d émissions Réduction de l'intensité énergétique totale du parc de véhicule 30,000 a 40,000 véhicules sont ciblés Interdiction d importation de voitures anciennes Prévention de la contrebande Identification de véhicules illégaux

33 Gestion des déchets 1. Mise en décharge des déchets solides avec récupération du biogaz pour production d électricité Methane generated (Mm 3 CH 4 ) Methane captured (Mm 3 CH 4 ) Methane used for power generation (Mm 3 CH 4 ) Energy content of usable methane (10 6 MJ) 3,563 4, , ,732 Thermal energy generation potential (GWh th ) 990 1,249 1,548 1,871 Electric energy generation potential (GWh e ) Minimum i engine capacity needed d (MW) Engine capacity to be installed (factoring in engine availability) (MW) Methane emissions avoided (Gg CO 2 eq.) 1,579 1,992 2,468 2,984

34 Gestion des déchets 2. Incinération de déchets et production électricité 3 usines a beirut, Tripoli et Saida Baseline emissions (Gg CO 2 eq.) 3,159 3,984 4,936 5,969 MSW amount eligible for incineration (thousand tonnes) Avoided CH 4 emissions due to the diversion of MSW from landfilling to incineration (Gg CO 2 eq.) , , , ,130 1,370 1,636 1,916 CO 2 emissions from incineration (Gg CO 2 eq.) CO 2 emission saving (Gg CO 2 eq.)

35 Quantités prévues de déchets solides à incinérer

36 Coût marginal de réduction de GES SCENARIO 1 Electricity Price (USD/kWh) DISCOUNT RATE = DISCOUNT RATE = 10% 15% Marginal Cost (USD/ tco 2 eq. saved) SCENARIO 2 DISCOUNT RATE = 10% DISCOUNT RATE = 15% ELECTRICITY PRICE (USD/KWH) MARGINAL COST (USD/ TCO 2 EQ. SAVED)

37 Merci pour votre attention ti g

Atelier Bruxelles. Mise en œuvre d un système d inventaire des émissions de GES pérenne : Collecte des données et mise en œuvre des méthodes

Atelier Bruxelles. Mise en œuvre d un système d inventaire des émissions de GES pérenne : Collecte des données et mise en œuvre des méthodes Cluster Francophone partie prenante du Partenariat International sur l Atténuation et le MRV Atelier Bruxelles Jeudi 30 octobre 2014 Mise en œuvre d un système d inventaire des émissions de GES pérenne

Plus en détail

Émissions de gaz à effet de serre (GES)

Émissions de gaz à effet de serre (GES) Les émissions de gaz à effet de serre (GES) d origine humaine perturbent l équilibre énergétique radiatif du système formé par la Terre et l atmosphère. Elles amplifient l effet de serre naturel, avec

Plus en détail

Méthodes, forces et faiblesses de l inventaire des gaz à effet de serre dans le secteur du transport en Guinée

Méthodes, forces et faiblesses de l inventaire des gaz à effet de serre dans le secteur du transport en Guinée PRÉSENTATION POWERPOINT Méthodes, forces et faiblesses de l inventaire des gaz à effet de serre dans le secteur du transport en Guinée Mamadou Lamarana DIALLO et Zoumana BAMBA, Centre de Recherche Scientifique

Plus en détail

Lumière sur l énergie électrique du Québec

Lumière sur l énergie électrique du Québec Plan de la présentation Lumière sur l énergie électrique du Québec Le 14 novembre 2013 Production d électricité Structure d Hydro-Québec Préoccupations environnementales L électricité du Québec et ses

Plus en détail

Opportunités de développement d un marché de carbone dans le secteur de l agroforesterie

Opportunités de développement d un marché de carbone dans le secteur de l agroforesterie Opportunités de développement d un marché de carbone dans le secteur de l agroforesterie M. Simone Targetti Ferri PHD University of Basilicata Consultant FAO Maroc Prof. Severino Romano School of Agricultural,

Plus en détail

13. PROTOXYDE D'AZOTE (N2O)

13. PROTOXYDE D'AZOTE (N2O) 1.Introduction.1.1.Toxicité / effet sur l'environnement 13. PROTOXYDE D'AZOTE (N2O) Le protoxyde d azote (N2O) présent dans l air ambiant n est pas toxique pour la santé, l environnement naturel ou l environnement

Plus en détail

Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 2030

Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 2030 Présentation des nouvelles perspectives de l évolution des transports en Belgique à l horizon 23 18 Septembree 212 Perspectives de l évolution de la demande de transport en Belgique à l horizon 23 Marie

Plus en détail

Belgique et Protocole de Kyoto : état des lieux et perspectives

Belgique et Protocole de Kyoto : état des lieux et perspectives Belgique et Protocole de Kyoto : état des lieux et perspectives Février 2008 0. Préambule...2 1. Kyoto : où en est-on aujourd hui en Belgique?...3 2. La Belgique en bonne voie pour remplir ses engagements?...5

Plus en détail

CONSOMMATION ENERGETIQUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS «BILAN ET PERSPECTIVES»

CONSOMMATION ENERGETIQUE DU SECTEUR DES TRANSPORTS «BILAN ET PERSPECTIVES» MINISTERE DE L ENERGIE AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION ET LA RATIONALISATION DE L UTILISATION DE L ENERGIE Séminaire sur l'efficacité énergétique dans le transport «Promotion des Carburants Propres»

Plus en détail

L'information CO 2 des prestations de transport

L'information CO 2 des prestations de transport L'information CO 2 des prestations de transport EcoTransIT World 3 avril 2013 Pascal CHAMBON - MEDDE Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Agriculture et qualité de l air en France : actions du secteur agricole et potentiels de réduction

Agriculture et qualité de l air en France : actions du secteur agricole et potentiels de réduction Agriculture et qualité de l air en France : actions du secteur agricole et potentiels de réduction Lionel LAUNOIS Ministère de l Agriculture, de l Agroalimentaire et de la Forêt Journée nationale APCA

Plus en détail

Atelier sur les Inventaires de Gaz à Effet de Serre du GCE. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles

Atelier sur les Inventaires de Gaz à Effet de Serre du GCE. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles Atelier sur les Inventaires de Gaz à Effet de Serre du GCE Nom :. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles 1. Quels sont les gaz généralement inclus dans le secteur de l'énergie, conformément au

Plus en détail

La chaîne gazière au service de la transition énergétique

La chaîne gazière au service de la transition énergétique La chaîne gazière au service de la transition énergétique Jean-Michel Figoli Convention AFG «Gaz et climat» 3 novembre 2015 LE MARCHÉ DE L ÉNERGIE Le développement accéléré des énergies nouvelles L EUROPE

Plus en détail

Chavalon les défis particuliers d un projet essentiel à l approvisionnement électrique futur de la Suisse romande

Chavalon les défis particuliers d un projet essentiel à l approvisionnement électrique futur de la Suisse romande Chavalon les défis particuliers d un projet essentiel à l approvisionnement électrique futur de la Suisse romande Entretiens Jacques Cartier: «Electricité intelligente: Vers des systèmes à valeur ajoutée»

Plus en détail

Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète?

Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète? Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète? Henri WAISMAN Centre International de Recherche sur l Environnement et le Développement waisman@centre-cired.fr La transition énergétique

Plus en détail

Consommation Energétique Finale de l Algérie

Consommation Energétique Finale de l Algérie Données & Indicateurs Ministère de l Energie et des Mines Agence Nationale pour la Promotion et la Rationalisation de l Utilisation de l Energie Consommation Energétique Finale de l Algérie Edition 2007

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bilan des émissions de gaz à effet de serre SOMMAIRE 1 Contexte réglementaire 3 2 Description de la personne morale 4 3 Année de reporting de l exercice et l année de référence 6 4 Emissions directes de

Plus en détail

Quelles perspectives énergétiques pour la Belgique?

Quelles perspectives énergétiques pour la Belgique? Conférence «L actualité 214 des énergies renouvelables & du stockage énergétique» 26 mars 214 Quelles perspectives énergétiques pour la Belgique? Dominique Gusbin Equipe Energie-Transport Bureau fédéral

Plus en détail

Atelier sur les carburants propres et la qualité de l air. Présentation sur le cadastre des émissions Atmosphériques

Atelier sur les carburants propres et la qualité de l air. Présentation sur le cadastre des émissions Atmosphériques Secrétariat d État auprès du Ministère de l Énergie, des Mines, de l'eau et de l Environnement chargé de l Eau et de l Environnement الدولة آتابة لدى وزارة الطاقة والمعادن والبيي ة المكلفة بالماء والبيي

Plus en détail

Diagnostic Energie-Climat

Diagnostic Energie-Climat Diagnostic Energie-Climat Syndicat d Agglomération Nouvelle de Sénart Cabinet EXPLICIT 1 Les émissions de l'agglomération de Sénart s'élèvent à 478 000 tonnes équivalent CO2 Emissions de gaz à effet de

Plus en détail

LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL AU SUJET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 2015

LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL AU SUJET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 2015 ATTENTION : AVANT DE SIGNER LA LETTRE, MERCI DE BIEN VOULOIR LA LIRE JUSQU A LA FIN ET DE CLIQUER SUR LE LIEN ASSOCIE. FORUM D ACTION DES ENTREPRISES POUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL

Plus en détail

Outil Assurance de la Qualite / Contro le de la Qualite (AQ/CQ) et ve rification. Guide de l utilizateur

Outil Assurance de la Qualite / Contro le de la Qualite (AQ/CQ) et ve rification. Guide de l utilizateur Outil Assurance de la Qualite / Contro le de la Qualite (AQ/CQ) et ve rification Guide de l utilizateur Version 1.0 01/03/2016 Les appellations employées dans ce produit d information et la présentation

Plus en détail

Qualité de l'air, gaz à effet de serre, énergies et leurs interactions. Romain RUSCH (DREAL)

Qualité de l'air, gaz à effet de serre, énergies et leurs interactions. Romain RUSCH (DREAL) Qualité de l'air, gaz à effet de serre, énergies et leurs interactions Romain RUSCH (DREAL) Effet de serre et pollution atmosphérique Des problématiques à priori différentes... Effet de serre : phénomène

Plus en détail

Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre

Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre CCNUCC Logiciel d Inventaire de GES pour les Parties NAI Secteur des Déchets Aspects pratiques et Exercices Version 2, avril

Plus en détail

AND MDP Maroc : Organisation, procédures et portefeuille de projets MDP

AND MDP Maroc : Organisation, procédures et portefeuille de projets MDP Royaume du Maroc Ministère de l Aménagement du Territoire, de l Eau et de l Environnement Direction du Partenariat, de la Communication et de la Coopération AND MDP Maroc : Organisation, procédures et

Plus en détail

Le Pacte des Etats et des Régions (The Compact of States and Regions) Questionnaire 2015. Version Française

Le Pacte des Etats et des Régions (The Compact of States and Regions) Questionnaire 2015. Version Française (The Compact of States and Regions) Version Française Nous vous invitons à répondre aux questions suivantes. La date limite pour envoyer votre réponse est le 15 Mai 2015. Veuillez répondre à la demande

Plus en détail

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse?

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? 1 Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation,

Plus en détail

Prospective énergétique et scénarios facteur 4 : 2020-2050. Christophe CASSEN CIRED Plan climat NPC groupe de recherche 4, Mardi 12 mai 2009

Prospective énergétique et scénarios facteur 4 : 2020-2050. Christophe CASSEN CIRED Plan climat NPC groupe de recherche 4, Mardi 12 mai 2009 Prospective énergétique et scénarios facteur 4 : 2020-2050 Christophe CASSEN CIRED Plan climat NPC groupe de recherche 4, Mardi 12 mai 2009 Plan de l exposé L urgence de l action face au changement climatique

Plus en détail

France Telecom SA. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012

France Telecom SA. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012 France Telecom SA Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : France Telecom SA Code NAF : 6110Z / Télécommunications filaires

Plus en détail

Takt-etik Bilan annuel

Takt-etik Bilan annuel 1 Takt-etik Bilan annuel Nov 2009 - Oct 2010 Généré le juin 9, 2011 par Takt Etik 2 Détails sur le rapport Approche de consolidation Contrôle opérationnel Évaluateur, assurance de la qualité Matthieu Beauchemin

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 DE MAAF ASSURANCES SA 1 1. Description de la personne morale et de ses activités Raison sociale : MAAF ASSURANCES SA Code NAF

Plus en détail

1 Description de la personne morale concernée

1 Description de la personne morale concernée BILAN D EMISSIONS DE GES ARTICLE 75 GDF SUEZ ÉNERGIE SERVICES 1 1 Description de la personne morale concernée Raison sociale : GDF SUEZ Energie Services S.A. Code NAF : 3530 Z Code SIREN : 552 046 955

Plus en détail

Perspective d un producteur laitier sur les projets d atténuation des gaz à effet de serre Ron Maynard Producteurs laitiers du Canada

Perspective d un producteur laitier sur les projets d atténuation des gaz à effet de serre Ron Maynard Producteurs laitiers du Canada Perspective d un producteur laitier sur les projets d atténuation des gaz à effet de serre Ron Maynard Producteurs laitiers du Canada Congrès et atelier de la FIL Canada sur le développement durable du

Plus en détail

CILSS - PREDAS FICHE NORMATIVE FINANCEMENTS MDP 1/5 FONDS DE RACHAT D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (PROTOCOLE DE KYOTO)

CILSS - PREDAS FICHE NORMATIVE FINANCEMENTS MDP 1/5 FONDS DE RACHAT D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (PROTOCOLE DE KYOTO) CILSS - PREDAS FICHE NORMATIVE FINANCEMENTS MDP 1/5 FONDS DE RACHAT D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (PROTOCOLE DE KYOTO) MECANISMES DE DEVELOPPEMENT PROPRE (MDP) ETAT ACTUEL TUTELLE INTERNATIONALE

Plus en détail

Aligner les politiques pour une économie bas carbone Richard Baron & Virginie Marchal, OCDE

Aligner les politiques pour une économie bas carbone Richard Baron & Virginie Marchal, OCDE Aligner les politiques pour une économie bas carbone Richard Baron & Virginie Marchal, OCDE Friday Lunch Meeting, Chaire économie du Climat 11 septembre, Paris Origine du travail sur l alignement des politiques

Plus en détail

La carte «Biomethane»

La carte «Biomethane» Dans la semaine du développement durable: "jouons cartes sur tables " Atelier-Débat sur «l énergie à la carte» La carte «Biomethane» Arancha BODEN, Directeur Territoriale Régional Aquitaine Cadaujac, Mercredi

Plus en détail

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU)

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU) MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU) STRATEGIE NATIONALE DE RENFORCEMENT DES RESSOURCES HUMAINES, DE L APPRENTISSAGE ET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES POUR FAVORISER UN

Plus en détail

Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES)

Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) HABITAT TOULOUSE ANNEE 2012 Le 25/2/2014 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : HABITAT TOULOUSE

Plus en détail

3 ème Forum régional des ANDS africaines Marrakech, 08 09 juillet 2011

3 ème Forum régional des ANDS africaines Marrakech, 08 09 juillet 2011 Royaume du Maroc Secrétariat d Etat chargé de l Eau et de l Environnement Département de l Environnement 3 ème Forum régional des ANDS africaines Marrakech, 08 09 juillet 2011 PLAN Mise en place de l AND

Plus en détail

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages François MOISAN Directeur exécutif de la stratégie et de la recherche Directeur scientifique ADEME Agence de l environnement

Plus en détail

Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS

Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS Le scénario de référence L'étude WETO (World energy, technology and climate policy outlook) présente

Plus en détail

Technology Options in West Africa s Electricity Generation Expansion Planning for 2003 to 2013

Technology Options in West Africa s Electricity Generation Expansion Planning for 2003 to 2013 1 Electricity Trade and Capacity Expansion Options in West Africa A Project sponsored and managed by the Economic Community of West Africa States, ECOWAS Funding provided by the United States Agency for

Plus en détail

Energies, motorisations et effet de serre

Energies, motorisations et effet de serre Energies, motorisations et effet de serre Historique de l' Effet de Serre Les gaz concernés (Gaz à Effet de Serre) Effets des émissions de GES sur le climat Pouvoir de réchauffement des gaz Emissions de

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre de la société Fromageries BEL Production France

Bilan des émissions de gaz à effet de serre de la société Fromageries BEL Production France Bilan des émissions de gaz à effet de serre de la société Fromageries BEL Production France 1. Description de la société Fromageries Bel Production France : Code NAF : 1051C Code SIREN : 493.371.595, les

Plus en détail

www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens

www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens COLLOQUE atee - CIBE du 18 et 19 septembre 2007 XYLOWATT, la société XYLOWATT a été crée

Plus en détail

Bilan d Émissions de Gaz à Effet de Serre

Bilan d Émissions de Gaz à Effet de Serre Bilan d Émissions de Gaz à Effet de Serre (BILAN G.E.S.) Loi Grenelle 2 Le Bilan d Émissions de Gaz à Effet de Serre (Bilan G.E.S.) Préambule L article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant

Plus en détail

31 OCTOBRE 2013 à ADDIS PRESENTATION

31 OCTOBRE 2013 à ADDIS PRESENTATION République du Sénégal Ministère des Infrastructures,des Transports Terrestres et du Désenclavement Direction de la Circulation et de la Sécurité Routière 31 OCTOBRE 2013 à ADDIS PRESENTATION Mr PAPA MOUHAMADOU

Plus en détail

Bilan des Emissions de GES. Restitution finale

Bilan des Emissions de GES. Restitution finale Bilan des Emissions de GES Restitution finale 19/11/2012 Agenda Synthèse de la collecte des données Modifications vs. restitution intermédiaire Présentation des résultats actualisés Plan d actions de réduction

Plus en détail

vers une gestion intégrée et durable du parc de véhicules

vers une gestion intégrée et durable du parc de véhicules vers une gestion intégrée et durable du parc de véhicules Sion, mercredi 25 août 2010 Nicolas Poltera, Ing. Dipl. EPF Contenu 1. Historique et contexte politique 2. Caractéristiques techniques du parc

Plus en détail

- Société des Eaux de Volvic - Bilan des émissions de gaz à effet de serre. Année de reporting : 2014

- Société des Eaux de Volvic - Bilan des émissions de gaz à effet de serre. Année de reporting : 2014 - Société des Eaux de Volvic - Bilan des émissions de gaz à effet de serre Conformément à l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement (ENE) Année

Plus en détail

PREMIER RAPPORT BIENNAL DE LA TUNISIE

PREMIER RAPPORT BIENNAL DE LA TUNISIE République Tunisienne Ministère de l'equipement, de l'aménagement du Territoire et du Développement Durable Secrétariat d Etat au Développement Durable CONVENTION CADRE DES NATIONS UNIES SUR LES CHANGEMENTS

Plus en détail

Investissement et préparation à l'adaptation par le GCF aperçu. 13 août 2015

Investissement et préparation à l'adaptation par le GCF aperçu. 13 août 2015 Investissement et préparation à l'adaptation par le GCF aperçu 13 août 2015 Domaines de résultats du Fonds Réduction des émissions provenant des domaines suivants: Production d'énergie et accès à l'énergie

Plus en détail

POUR UNE SAINE COMPETITION CHARBON GAZ NATUREL

POUR UNE SAINE COMPETITION CHARBON GAZ NATUREL POUR UNE SAINE COMPETITION CHARBON GAZ NATUREL Edgar Vercruysse, Ir. UG Juillet 2014 Probatex sc Avenue des Tarins 6A 1301 Bierges BELGIUM Tel: +32 (0)10417352 Fax: +32 (0)10412571 www.probatex.info e.vercruysse@probatex.be

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre de la société Fromageries BEL SA

Bilan des émissions de gaz à effet de serre de la société Fromageries BEL SA Bilan des émissions de gaz à effet de serre de la société Fromageries BEL SA 1. Description de la société Fromageries Bel SA : Code NAF : 1051C Code SIREN : 542.088.067, les numéros SIRET associés sont

Plus en détail

SOMMAIRE. Méthodologie Valorisation de biodéchets en biométhane-carburant 0. CONTEXTE... 2 1. APPLICABILITE... 2

SOMMAIRE. Méthodologie Valorisation de biodéchets en biométhane-carburant 0. CONTEXTE... 2 1. APPLICABILITE... 2 Méthodologie applicable aux projets de valorisation de biodéchets en biométhane-carburant afin de substituer du biométhane-carburant au gaz naturel pour l alimentation de véhicules SOMMAIRE 0. CONTEXTE...

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE. BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE. BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE RÉGLEMENTAIRE BILAN CARBONE 2012 de l UES MAAF Assurances 1 1. Description de la personne morale et de ses activités Ce bilan est une démarche volontaire, étant

Plus en détail

LE DIAGNOSTIC ÉNERGIE GAZ À EFFET DE SERRE

LE DIAGNOSTIC ÉNERGIE GAZ À EFFET DE SERRE Etude préalable à la mise en œuvre du Plan Climat-Energie Territorial de la Communauté d Agglomération de Castres Mazamet LE DIAGNOSTIC ÉNERGIE GAZ À EFFET DE SERRE Castres, jeudi 29 mars 2012 Obligation

Plus en détail

Etude de prospective énergétique de Lille MétropoleM

Etude de prospective énergétique de Lille MétropoleM Etude de prospective énergétique de Lille MétropoleM PIVER 26 mai 2011 ADEME.J... L étude Armentières Lille Ostricourt Tourcoing Roubaix Templeuve Arrondissement de Lille 124 communes 1 200 000 habitants

Plus en détail

Bilan réalisé conformément à l article 75 de la loi n 2010 788

Bilan réalisé conformément à l article 75 de la loi n 2010 788 NORBERT DENTRESSANGLE DIVISION TRANSPORT BILAN DES GAZ A EFFET DE SERRE Bilan réalisé conformément à l article 75 de la loi n 2010 788 Contact : Marlène FINE Responsable développement durable Division

Plus en détail

Exigences préalables et documents d appui pour un projet d immobilisations dans le secteur de l énergie

Exigences préalables et documents d appui pour un projet d immobilisations dans le secteur de l énergie d appui pour un projet d immobilisations dans le secteur de l énergie Les exigences préalables et les documents d appui sont déterminés en fonction du statut du demandeur : s il est un gouvernement municipal

Plus en détail

LES CRÉDITS CARBONE, MEILLEURS AVANT JANVIER 2015 COHABITATION DU MARCHÉ VOLONTAIRE ET DU MARCHÉ RÉGLEMENTÉ DU CARBONE

LES CRÉDITS CARBONE, MEILLEURS AVANT JANVIER 2015 COHABITATION DU MARCHÉ VOLONTAIRE ET DU MARCHÉ RÉGLEMENTÉ DU CARBONE LES CRÉDITS CARBONE, MEILLEURS AVANT JANVIER 2015 COHABITATION DU MARCHÉ VOLONTAIRE ET DU MARCHÉ RÉGLEMENTÉ DU CARBONE Gontran Bage Directeur- Développement durable et gestion des GES GES dans le secteur

Plus en détail

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 JCDecaux France Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Novembre 2012 PRESENTATION DU CADRE DU REPORTING 1 Description de la

Plus en détail

Analyse comparative énergétique des bâtiments canadiens avec

Analyse comparative énergétique des bâtiments canadiens avec Analyse comparative énergétique des bâtiments canadiens avec Rencontre municipale de l énergie, le 5 avril 2013 Présenté par Siméon LeBlanc écoénergie sur l efficacité énergétique pour les bâtiments Division

Plus en détail

Système de conversion Plasco CMM 6 oct. 2008. L objectif Plasco : aucun déchet, aucune contamination

Système de conversion Plasco CMM 6 oct. 2008. L objectif Plasco : aucun déchet, aucune contamination Système de conversion Plasco CMM 6 oct. 2008 L objectif Plasco : aucun déchet, aucune contamination 2 Conception d usines qui optimisent la valorisation des déchets 99,8 % des déchets sont convertis en

Plus en détail

LES ENJEUX DU CHANGEMENT CLIMATIQUE

LES ENJEUX DU CHANGEMENT CLIMATIQUE LES ENJEUX DU CHANGEMENT CLIMATIQUE FORUM 5 décembre «CHANGEMENT CLIMATIQUE : AGIR LOCAL, AGIR GLOBAL» Espace Mendès France Amandine LOEB, Directrice de l Agence Régionale pour l Evaluation environnement

Plus en détail

BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE Année 2011

BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE Année 2011 BILAN D ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE Année 2011 PRÉAMBULE Le Bilan d Émissions de Gaz à Effet de Serre est un outil permettant d informer nos clients et la collectivité de notre empreinte environnementale.

Plus en détail

Perspectives d utilisation des carburants propres en Tunisie

Perspectives d utilisation des carburants propres en Tunisie Perspectives d utilisation des carburants propres en Tunisie Marzouki Abderrazak Direction Générale de l environnement et de la Qualité Vie Ministère de l Agriculture et de l Environnement Tunisie Atelier

Plus en détail

Aperçu de l utilisation de l information environnementale par la Banque africaine de développement

Aperçu de l utilisation de l information environnementale par la Banque africaine de développement Atelier sur les statistiques de l'environnement en appui à la mise en œuvre du Cadre pour le Développement des Statistiques de l'environnement Lomé, 19-23 novembre 2015 Aperçu de l utilisation de l information

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bilan des émissions de gaz à effet de serre SODIS Période 2011 Méthode Bilan Carbone - Rapport final 9/10/2012 Rédaction : Véronique Andrzejewski BEGES de Sodis 2011 Rapport final SOMMAIRE I. CONTEXTE...

Plus en détail

Les enjeux énergétiques du transport

Les enjeux énergétiques du transport Les enjeux énergétiques du transport Le secteur des transports consomme 50% du pétrole mondial. Avec des échanges commerciaux qui croissent beaucoup plus vite que le PIB, et une croissance exponentielle

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE. ROQUETTE FRERES (France) Conformément à l article 75 de la loi n 2210-788 du 12 juillet 2010.

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE. ROQUETTE FRERES (France) Conformément à l article 75 de la loi n 2210-788 du 12 juillet 2010. BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE ROQUETTE FRERES (France) Conformément à l article 75 de la loi n 2210-788 du 12 juillet 2010. Bilan Année 2011 (année de référence 2011) 21/09/2012 Page 1 / 11

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l environnement

Programme des Nations Unies pour l environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l environnement Distr. GENERALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/72/41 14 avril 2014 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMITE EXECUTIF DU FONDS MULTILATERAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

Tables des figures et des tableaux

Tables des figures et des tableaux Tables des figures et des tableaux 1. Table des figures Figure 1 : Priorités de la démarche négawatt... 7 Figure 2 : Démarche de modélisation du scénario négawatt 2011... 11 Figure 3 : Diagramme de Sankey

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

Chiffres clés air-énergie-climat 2012 Situation du territoire alsacien aux regard des objectifs pour l air, le climat et l énergie

Chiffres clés air-énergie-climat 2012 Situation du territoire alsacien aux regard des objectifs pour l air, le climat et l énergie Chiffres clés air-énergie-climat 2012 Situation du territoire alsacien aux regard des objectifs pour l air, le climat et l énergie CREA Alsace du 16 avril 2014 Association pour la Surveillance et l étude

Plus en détail

Novembre 2015. *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION. Développement Durable. Eiffage Construction

Novembre 2015. *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION. Développement Durable. Eiffage Construction Novembre 2015 de *Gaz à Effet de Serre CONSTRUCTION Développement Durable Eiffage Construction Préliminaire R é f é r e n c e s Date du Bilan Carbone Logiciel utilisé Période de Référence Adresse de publication

Plus en détail

Evolution de la fiscalité des carburants

Evolution de la fiscalité des carburants Evolution de la fiscalité des carburants Comité pour la fiscalité écologique 16 mai 2013 Scénarios étudiés Scénario 1 : alignement complet de la TICPE gazole sur le super (18 c /l) sur 9 ans (2 c /l/an),

Plus en détail

Analyse du Cycle de Vie des modes de valorisation de biogaz issu de méthanisation de Fractions Fermentescibles des OM collectées sélectivement

Analyse du Cycle de Vie des modes de valorisation de biogaz issu de méthanisation de Fractions Fermentescibles des OM collectées sélectivement Analyse du Cycle de Vie des modes de valorisation de biogaz issu de méthanisation de Fractions Fermentescibles des OM collectées sélectivement Septembre 2007-6 ème Journée «Bus Propre» à Lille - Sandrine

Plus en détail

TA / 30 nov 2009 Atelier CCFA 3 décembre 2009

TA / 30 nov 2009 Atelier CCFA 3 décembre 2009 Un monde sans camion n est pas possible 1 Un monde sans camion n est pas possible semi-frigorifique, lance à incendie, balayeuse, benne à ordures ménagères, benne de chantier, transport exceptionnel, déneigeuse,

Plus en détail

L Or Noir! Vérités et opportunités reliées au marché du carbone. Par : Monsieur Yves Legault Chef de l exploitation L2i-Solutions financières

L Or Noir! Vérités et opportunités reliées au marché du carbone. Par : Monsieur Yves Legault Chef de l exploitation L2i-Solutions financières L Or Noir! Vérités et opportunités reliées au marché du carbone Par : Monsieur Yves Legault Chef de l exploitation L2i-Solutions financières 31 janvier 2008 - BOMA Partie 1 : Les changements climatiques

Plus en détail

Entretiens de la Sorbonne Actualités du droit de l environnement. Petit-déjeuner Débat

Entretiens de la Sorbonne Actualités du droit de l environnement. Petit-déjeuner Débat Entretiens de la Sorbonne Actualités du droit de l environnement Petit-déjeuner Débat L'Europe en ordre de bataille avant la conférence de Copenhague C.E.R.D.E.A.U. Le point de vue des milieux d affaires

Plus en détail

L émergence d une culture en maîtrise de l énergie au Québec : un équilibre offre demande?

L émergence d une culture en maîtrise de l énergie au Québec : un équilibre offre demande? L émergence d une culture en maîtrise de l énergie au Québec : un équilibre offre demande? Présenté par Éric Le Couédic, ing., M.Sc.A. Directeur Démarches d accompagnement en efficacité énergétique Congrès

Plus en détail

Bilan d'émissions de Gaz à Effet de Serre

Bilan d'émissions de Gaz à Effet de Serre Bilan d'émissions de Gaz à Effet de Serre dans le cadre de l'art.75 de la loi Grenelle 2 FUEL DEFINITIONS DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE (PM) CONCERNEE Raison sociale SAINT GOBAIN ABRASIFS France Code

Plus en détail

entreprises de la zone industriel Jemmel-Zeramdine, soient BAMI, PROSAMI, BLC, Céramique du centre, Briqueterie Jemmel et la Céramique.

entreprises de la zone industriel Jemmel-Zeramdine, soient BAMI, PROSAMI, BLC, Céramique du centre, Briqueterie Jemmel et la Céramique. Projet de substitution de produits pétroliers par le gaz naturel dans la zone industrielle de Jemmel-Zeramdine [Nom de l'institution/opérateur soumettant le projet]: STEG mandatée par six (6) entreprises

Plus en détail

Cogénération : production efficace d électricité à partir de gaz naturel, biogaz et gaz de torche

Cogénération : production efficace d électricité à partir de gaz naturel, biogaz et gaz de torche Cogénération : production efficace d électricité à partir de gaz naturel, biogaz et gaz de torche 1 SOMMAIRE 1 Moteur à gaz et cogénération 2 Application industrie et municipalities 3 Application centrales

Plus en détail

Plan Climat Energie Territorial de l agglomération de Brive

Plan Climat Energie Territorial de l agglomération de Brive Plan Climat Energie Territorial de l agglomération de Brive Forum d ouverture du Plan Climat 4 décembre 2012 Enjeux Climat Energie La demande mondiale en énergie ne cesse d augmenter pas de solution «miracle»

Plus en détail

BILAN CARBONE FedEx Corp HUB de Roissy Charles-de-Gaulle

BILAN CARBONE FedEx Corp HUB de Roissy Charles-de-Gaulle BILAN CARBONE FedEx Corp HUB de Roissy Charles-de-Gaulle 1. Description de la personne morale concernée Raison Sociale : Fedex Corp Code NAF : 621Z Code Siren : 351 630 371 Code SIRET 351 630 371 000 42

Plus en détail

4 ème Forum Européen de l Energie Objectif COP 21

4 ème Forum Européen de l Energie Objectif COP 21 4 ème Forum Européen de l Energie Objectif COP 21 Agir efficacement contre le changement climatique 12 et 13 mars 2015 Changements Climatiques au Niger Rabiou Hassane Yari Tél: +227 96 98 22 89 Email:

Plus en détail

La Convention des Maires Un engagement pour une politique européenne énergie et climat

La Convention des Maires Un engagement pour une politique européenne énergie et climat La Convention des Maires Un engagement pour une politique européenne énergie et climat Namur, 21 Octobre 2015 Elodie Bossio, FEDARENE Bureau de la Convention des Maires La Convention des Maires en chiffres

Plus en détail

Dossier d enquête préalable à la Déclaration d Utilité Publique. Pièce J : Annexes de l étude d impact

Dossier d enquête préalable à la Déclaration d Utilité Publique. Pièce J : Annexes de l étude d impact Dossier d enquête préalable à la Déclaration d Utilité Publique Pièce J : Annexes de l étude d impact Annexe 1 : Analyse Faune - Flore Annexe 2 : Etude Air et Santé Annexe 3 : Campagne et mesures acoustiques

Plus en détail

PETR Midi-Quercy. Puissance installée (MW) sur le territoire

PETR Midi-Quercy. Puissance installée (MW) sur le territoire PETR Midi-Quercy Synthèse Consommation d énergie finale Unité Résidentiel/tertiaire Industrie Transport routier Agriculture Total Territoire Ktep 36 4 40 nr 80 Territoire GWh 420 44 468 nr 933 Part de

Plus en détail

Changement climatique et ses implications dans le secteur agricole

Changement climatique et ses implications dans le secteur agricole Changement climatique et ses implications dans le secteur agricole Jean-Louis DAIGLE et Caroline PAGÉ Centre de conservation des sols et de l eau de l Est du Canada Saint-André, Nouveau-Brunswick Présentée

Plus en détail

INSTALLATION BIOGAZ MOBILE ET MODULAIRE

INSTALLATION BIOGAZ MOBILE ET MODULAIRE ONE WORLD FR INSTALLATION BIOGAZ MOBILE ET MODULAIRE Conteneur de fermentation extensible de 3 à 10 conteneurs LE CONCEPT RÉGIONAL POUR LA VALORISATION ÉNERGÉTIQUE RÉGIONALE DE DÉCHETS ORGANIQUES Les déchets

Plus en détail

PRO HÉLIO Commission technique. Jeudi 24 mars 2011 Epernay

PRO HÉLIO Commission technique. Jeudi 24 mars 2011 Epernay PRO HÉLIO Commission technique Jeudi 24 mars 2011 Epernay Les certificats d'économies d'énergie (CEE) Grenelle de l'environnement Rappel des objectifs en matière d'économie d'énergie Les CEE Objectifs

Plus en détail

Evaluation prospective des émissions et des concentrations de polluants atmosphériques à l horizon 2020 en Ile-de-France

Evaluation prospective des émissions et des concentrations de polluants atmosphériques à l horizon 2020 en Ile-de-France AIRPARIF Surveillance de la Qualité de l Air en Ile-de-France Evaluation prospective des émissions et des concentrations de polluants atmosphériques à l horizon 2020 en Ile-de-France Gain sur les émissions

Plus en détail

Atelier de formation sur les Contributions Prévues Déterminées au niveau National (CPDN)

Atelier de formation sur les Contributions Prévues Déterminées au niveau National (CPDN) Atelier de formation sur les Contributions Prévues Déterminées au niveau National (CPDN) Pépinière A Ligne de base et données concernant les CPDN Intervention d un pays: Cas de la CPDN du Maroc Abdelkarim

Plus en détail

Bilan des émissions pour la Ville de Paris Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour la Ville de Paris Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour la Ville de Paris Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son Conseil d Administration.

Plus en détail

Canadä. T*T Environment. ',,ffi, Mme Christiana Figueres. Correspondante nationale pour la CCNUCC

Canadä. T*T Environment. ',,ffi, Mme Christiana Figueres. Correspondante nationale pour la CCNUCC T*T Environment Canada Environnement Canada Mme Christiana Figueres Secrétaire exécut ve Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques P.O. Box 260L24 D-53153 Bonn Le 22 septembre

Plus en détail

Inventaire des émissions de GES région Poitou-Charentes 2008. Comité de pilotage OREGES 29 nov 2011

Inventaire des émissions de GES région Poitou-Charentes 2008. Comité de pilotage OREGES 29 nov 2011 Inventaire des émissions de GES région Poitou-Charentes 2008 Comité de pilotage OREGES 29 nov 2011 Approche territoire régional (CITEPA) EMISSIONS DIRECTES Synthèse des émissions du territoire régional

Plus en détail

Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES)

Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES) Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES) Exercice 2013-2014 Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES)... 1 Exercice 2013-2014... 1 1. Description de la personne morale concernée...

Plus en détail