La cogénération et PAC

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La cogénération et PAC"

Transcription

1 Bruxelles Environnement Service du Facilitateur Bâtiment Durable «Remplacement des chaudières dans les immeubles à appartements» La cogénération et PAC Yves LEBBE Spécialiste Cogénération 7 octobre 201

2 Plan de l exposé: C est quoi la cogénération, le principe de fonctionnement? Comment fait-on de la cogénération? Pourquoi installer une cogénération? Les technologies les plus courantes Les limites de la cogénération Critères à prendre en considération Les étapes d un projet de cogénération Réaliser une première étude de pertinence Aides et primes Mécanisme des CV pour la cogénération 2

3 Principe de la cogénération: la production combinée de deux formes d énergie (électricité et chaleur «valorisées») à partir d un même combustible. micro-cogénération si Pé < 50 kw micro-cogen domestique: +/- 1kWé 16% 100% 24% éléc 60% therm La cogénération est surtout pertinente pour des bâtiments avec une demande en chaleur assez constante et plus ou moins importante, par exemple des bâtiments anciens avec peu de possibilités pour les rendre énergétiquement efficace. Mais pensons toujours d abord à l URE 3

4 Pourquoi installer une unité de cogénération? Pour réaliser des économies d énergie primaire kwh kwh kwh kwh électricité Turbine Cogen Gaz Vapeur gaz naturel (55%) 4596 (24 % élec) Chaudière (60 % therm) 2500 chaleur 2500 gaz naturel 2778 (90 %) 666 pertes 1096 Une économie de 430 kwh de gaz naturel (environ 10 %)! 4

5 Pourquoi installer une unité de cogénération? Pour réaliser des économies d énergie primaire kwh kwh kwh kwh électricité Turbine Cogen Gaz Vapeur gaz naturel (55%) 4596 (26 % élec) Chaudière (65 % therm) 2500 chaleur 2500 gaz naturel 2778 (90 %) 346 pertes 1096 Une économie de 750 kwh de gaz naturel (presque 17%)! 5

6 Pourquoi installer une unité de cogénération? Pour réaliser des économies d énergie primaire et de CO 2 Le cas d une cogénération au gaz naturel F CO2 = x = 834 kg CO 2 Coefficient d émission CO 2 : 217 kg CO 2 /MWh de gaz naturel E CO2 = x = 395 kg CO 2 kwh kwh kwh kwh Cogen gaz naturel (26 % élec) (65 % therm) électricité chaleur Turbine Gaz Vapeur (55%) Chaudière gaz naturel (90 %) pertes 1096 Une économie de 164 kg de CO 2! Q CO2 = 2778 x = 603 kg CO 2 6

7 Survol des technologies disponibles Récupération de la chaleur sur des technologies existantes de production d'électricité Groupes électrogènes (moteur à combustion interne) Turbines à gaz/biogaz/mazout (Turbines à vapeur moteur vapeur) Moteur Stirling (moteur à combustion externe) Type de combustible : Combustibles fossiles : gaz, mazout, propane, charbon, Combustibles renouvelables : bois, biogaz, biodiesel, huiles, 7

8 n Le moteur à combustion interne 343 kwh (12%) 1514 kwh (53%) LA COGENERATION PAR 1000 kwh (35%) 2857 kwh (gaz naturel) 8

9 Exemples de micro-cogénération dans le logement collectif Résidence Venelles 1 2 x 30 kwe/52 kwth au colza Résidence Moina 30 kwe/52 kwth au gaz naturel

10 n Pourquoi utiliser des BIOcombustibles? Moins polluants (en CO2) qu un combustible fossile (par le captage de CO2 pendant la croissance des plantes) Coefficient CO 2 pour le : mazout = 306 kg/mwh gaz naturel = 217 kg/mwh biodiesel = 80 kg/mwh huile végétale pure = 70 kg/mwh Moins d émissions de CO 2, plus de CV! 1 ha = +/ litres = +/- 11 MWh Attention: Il y a d autres rejets de polluants atmosphériques : NOX, PM10 à Bruxelles, vu la qualité de l air, cela pose d autres problèmes Le prix de l huile de colza fluctue fortement (à la hausse rentabilité financière???) 10

11 Les limites de la cogénération En général Simultanéité des besoins d'électricité et chaleur mais possibilité de revendre l'électricité et/ou de stocker la chaleur dans un ballon avec une très bonne isolation (condition prime) Ne remplace pas totalement une chaudière classique mais la complète utilement Nécessite un investissement supplémentaire (p/r chaudière) mais souvent rentable grâce aux «Certificats verts» et les «Primes Energie» Nécessite un suivi plus régulier et plus coûteux (p/r chaudière) mais possibilité de sous-traiter (garanties, télé-monitoring, ) 11

12 Critères pour déterminer la puissance à installer Dimensionnée en fonction des besoins thermiques (afin de valoriser toute la chaleur produite et ainsi être une «cogénération de qualité»). C est le besoin en chaleur qui pilote la cogénération Assurer la base des besoins thermiques (pour éviter démarrages arrêts intempestifs) La cogénération ne produira jamais la totalité des besoins en chaleur et en électricité du bâtiment. Le solde des besoins en chaleur sera fourni par une ou plusieurs chaudières Le solde des besoins en électricité sera fourni par le réseau électrique Eviter de revendre trop d électricité produite au réseau (pour valoriser l électricité produite au meilleur tarif) La situation la plus rentable est quand toute l électricité produite est autoconsommée (au même instant); Exception: logement collectif Pour unités de cogénération < 5kWé: compensation («compteur tourne à l envers») 12

13 Réaliser une première étude de pertinence A l aide de COGENcalc.xls v Données: Ø Besoins en chaleur et le profil Ø Besoins en électricité Ø Prix des énergies v Les rentrées: Ø Les productions d électricité et de chaleur Ø Les certificats verts v Les coûts: Ø Le prix du combustible Ø La maintenance v Gains v Investissement => TRS de 3 à 6-7 ans 13

14 n Points d attention «hydraulique» La cogénération fonctionne en priorité sur la chaudière Veiller à une intégration hydraulique judicieuse il faut que la chaleur puisse circuler et se dissiper dans le circuit. Veiller à ce que la température de retour ne soit pas trop élevée. Veiller à une bonne régulation entre la chaudière et la cogénération Cogénération à condensation: vérifier s il y a moyen de condenser les gaz d échappement: double bénéfice: récupération d énergie thermique, mais surtout plus de certificats verts. n Points d attention «électrique» Le prix de vente au réseau n est pas le même que le prix d achat (+/- 40 /MWh.) Pour les petites puissances (< 5 Kwé): principe de compensation A+/ A- Pour le raccordement électrique au réseau: voir prescriptions «Synergrid» et «Sibelga» (en fonction de la puissance «10 kwé) 14

15 Le Permis d environnement À partir de quand faut-il un permis pour installer une cogen? Une cogénération n est pas classée en temps que telle, mais bien via certaines de ses éléments: Le générateur d électricité qui est classé à partir de 100 kva «rubrique 55» Le moteur à combustion interne qui est classé à partir de 20 kw «rubrique 104» Ou d une installation de combustion qui est classée à partir de 100 kw «rubrique 40» Quelles sont les normes d émission? Moteur gaz naturel Moteur huile de colza CO: 300 mg/nm³ CO: 300 mg/nm³ Nox: 250 mg/nm³ Nox: 250 mg/nm³ 15

16 Aides et primes NIVEAU REGIONAL Primes Energie 2014 de Bruxelles Environnement pour la cogénération (E2) Etudes de faisabilité pour une cogénération: 50% du montant Prime à l investissement: (plafond à 30%) Par exemple: 3500 * P ( kw) élec Une cogen de 50 kwé: Primes spécifique pour la rénovation complète de la chaufferie (C1b) Toute rénovation de chaufferie qui implique l installation d une nouvelle chaudière, d une nouvelle régulation, de l installation d une cogénération et d un variateur de fréquence: Cumul du montant de la prime C1, C3 (ou E6), E2 et E5 +20% du montant total de la prime. 16

17 Certificats verts pour la cogénération «Récompense» pour les émissions de CO 2 évitées pour la production d électricité verte (énergie renouvelable et cogénération de qualité) 1CV pour 217kg de CO2 évités Pendant 10 ans 1 CV = environ 80 Environ 0,5 CV par 1 MWh d électricité produite (en fonction des rendements électrique et thermique. L installation doit être certifié (BRUGEL) 17

18 Certificats verts pour la cogénération Afin de stimuler la cogénération dans le secteur du logement collectif l Arrêté de 26 mai 2011 prévoit d octroyer plus de Certificats Verts aux cogénérations de qualité afin que celles- ci soient (plus) rentables Facteur multiplicateur du nombre de CV Pour une puissance électrique de cogénération installée sur un site : Inférieure ou égale à 50 kw: facteur 2 Supérieure à 50 kw: facteur 1,5 Conditions: Logement collectif Cogénération de qualité au gaz naturel Correctement dimensionnée (*) sur la demande en chaleur totale Fourniture de la chaleur utile pour plus de 75% à des clients résidentiels Mise en service après le 1er janvier

19 Outils, sites internet, etc intéressants : Les «outils» : «Réaliser une étude dans les Règles de l Art» Les outils Cogencalc, Cogenextrapolation, CogenOptitherm et Cogensim Liste des acteurs de la cogénération Le service «Facilitateur bâtiment durable» avec un «spécialiste cogénération» à votre disposition : Aide aux bureaux d études et aux porteurs de projets Guidance et accompagnement tout au long du projet Sites utiles : 19

20 Ce qu il faut retenir de l exposé La cogénération est une application qui est peut-être très intéressante Si les profils des besoins en chaleur et en électricité sont plus ou moins en concordance Permet de faire d importantes économies de CO2 Permet de réduire la facture d énergie par un investissement intéressant (TRS < 5 ans) Mais qui doit être bien dimensionnée, bien intégrée et bien suivie Etude de faisabilité, engineering, installation professionnelle Contrat de maintenance et d exploitation 20

21 La Pompes à chaleur (PAC) 21

22 Introduction à la Pompes à chaleur (PAC) Principe Une pompe à chaleur (PAC) est une machine dont le but est de valoriser la chaleur gratuite présente dans l environnement : dans l air extérieur, les rivières, le sol. Le principe de fonctionnement est le même que celui d un frigo 22

23 Introduction à la Pompes à chaleur Source froide Production eau chaude pour le chauffage et pour la préparation d ECS 23

24 Pompes à chaleur Les principaux types de PAC Ø Eau/eau Ø Air/eau Ø Air/air Ø Sol/eau (eau glycolée) Ø PAC avec compresseur (En fonction de la force motrice du compresseur) Ø PAC moteur électrique Ø PAC moteur gaz Ø PAC gaz absorption Ø PAC gaz adsorption 24

25 Vous avez dit «COP»? COP: Coefficient de performance Rapport entre l'énergie thermique utile délivrée au condenseur par rapport à l'énergie électrique consommé par compresseur et les auxiliaires 1 kwh Source chaude 2,8 kwh Source froide 1,8 kwh = 2,8 Le COP dépends fortement des températures de la source froide (à l évaporateur) et de la source chaude (au condenseur) Par exemple: Ø Température source froide : 10 C Ø Température source chaude : 60 C Si l'écart entre les 2 seuils de température diminue, le compresseur devra fournir moins de puissance et l'efficacité ( le COP) augmentera 25

26 La PAC ne sera que performante si le bâtiment est bien isolé Par l isolation performante d un bâtiment il est possible de réduire la température de la source chaude. Ø Si avant l isolation il fallait travailler avec une puissance de chauffe donnée et un régime de température de par exemple C Ø Après isolation on pourra travailler avec une puissance plus faible et un régime de température plus bas, par exemple C Ø Source chaude à plus basse température donc COP plus performant Sans une isolation performante du bâtiment la pompe à chaleur n a pas de bonne raison d être installé. 26

27 Contact Yves Lebbe Spécialiste Cogénération - Service Facilitateur Bâtiment Durable de la Région de Bruxelles Capitale ( : 0800/

Service du Facilitateur Bâtiment Durable

Service du Facilitateur Bâtiment Durable Bruxelles Environnement Service du Facilitateur Bâtiment Durable La micro-cogénération pour le bâtiment Yves LEBBE Spécialiste Cogénération Plan de l exposé: micro-cogénération > 1 kwé C est quoi la cogénération,

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement La Cogénération dans le bâtiment durable Yves LEBBE Spécialiste Cogénération Service du Facilitateur Bâtiment Durable Objectif(s) de la présentation

Plus en détail

Objectif de la présentation

Objectif de la présentation Amélioration des prestations énergétiques des centres sportifs et piscines La cogénération dans les piscines: Pourquoi, comment, et rentabilité d une cogénération Yves LEBBE Facilitateur en Cogénération

Plus en détail

Objectif de la présentation

Objectif de la présentation La cogénération: Principe Technologies disponible Certificats verts Aides Yves LEBBE Facilitateur en Cogénération pour la Région de Bruxelles Capitale Confédération Construction - Bruxelles le 4 novembre

Plus en détail

La cogénération : base et principes.

La cogénération : base et principes. Cycle de formation de Responsable Énergie La cogénération : base et principes. Yves Lebbe Facilitateur en cogénération pour la Région Bruxelles Capitale WKK Facilitator voor het Brussels Hoofdstedelijk

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Conception et regulation d installations techniques Bruxelles Environnement PRODUCTION DE CHALEUR: CARACTERISTIQUES DE SYSTEMES INNOVANTS Jonathan FRONHOFFS Cenergie scrl Objectif(s)

Plus en détail

Réseaux de chaleur, quel potentiel pour Bruxelles? Quel soutien régional? Bruxelles Environnement. Yves LEBBE

Réseaux de chaleur, quel potentiel pour Bruxelles? Quel soutien régional? Bruxelles Environnement. Yves LEBBE Réseaux de chaleur, quel potentiel pour Bruxelles? Bruxelles Environnement Quel soutien régional? Yves LEBBE Spécialiste Cogénération Service du Facilitateur Bâtiment Durable Bruxelles Environnement soutient

Plus en détail

La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif

La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif Charles-Emile HUBERT GDF SUEZ - Direction de la Recherche et de l'innovation - CRIGEN Février 2011 Cogénération, mini-cogénération,

Plus en détail

La cogénération. Annick Lempereur Facilitateur en Cogénération pour la Wallonie.

La cogénération. Annick Lempereur Facilitateur en Cogénération pour la Wallonie. La cogénération Annick Lempereur Facilitateur en Cogénération pour la Wallonie. URE? Utilisation Rationnelle de l Energie. Consommer mieux, consommons MOINS! Réduisons nos consommations d énergie (Electricité,

Plus en détail

Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable

Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable Thomas Muller, Gaz de France Réseau Distribution Le 12 septembre 2007 Bâtiment et développement

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS) : conception et régulation

Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS) : conception et régulation Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS) : conception et régulation Bruxelles Environnement PRODUCTION DE CHALEUR: CARACTERISTIQUES DE SYSTEMES INNOVANTS Jonathan FRONHOFFS

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement Production renouvelable d'électricité pour logements de maximum 10 unités Gregory Neubourg APERe Objectif(s) de la présentation Connaitre les

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique: détails techniques Bruxelles Environnement LE SYSTÈME DE CHAUFFAGE ET LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE François LECLERCQ et

Plus en détail

P est la puissance thermique nominale de la chaudière installée.

P est la puissance thermique nominale de la chaudière installée. Certificats d économies d énergie Opération n BAT-TH-102 Chaudière collective haute performance énergétique 1. Secteur d application Locaux du secteur tertiaire existants réservés à une utilisation professionnelle

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Bruxelles Environnement LE SYSTÈME DE CHAUFFAGE ET LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE Thomas GOETGHEBUER MATRIciel

Plus en détail

Energies nouvelles et cogénération

Energies nouvelles et cogénération Energies nouvelles et cogénération Quand protéger l environnement devient rentable Ismaël Daoud Facilitateur en Cogénération de la Région wallonne COGENSUD asbl & ICEDD asbl ExpoForum Solutions Energie

Plus en détail

RÉSIDENTIEL COLLECTIF ET TERTIAIRE

RÉSIDENTIEL COLLECTIF ET TERTIAIRE RÉSIDENTIEL COLLECTIF ET TERTIAIRE Production combinée de chaleur et d électricité SOLUTION POUR L INDUSTRIE Récupération de chaleur-rejets thermiques La ligne de produits ENEFCOGEN GREEN est conçue pour

Plus en détail

Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry

Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry Fabrice DERNY ICEDD Le Complexe Sportif du Blocry 3 ans 18 5 m² et 19 salles de sports (occupées de 9 à 23h 36 j/an) 9 terrains de tennis couverts (bulles)

Plus en détail

Beci - Conférence Energie

Beci - Conférence Energie Beci - Conférence Energie Les Certificats Verts en Région de Bruxelles Capitale (RBC) 23/06/2010 Régis Lambert 1 Sommaire Principe des Certificats Verts Calcul du nombre de Certificats Verts Les Certificats

Plus en détail

Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux.

Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. veau de boucherie 2008-200200 Consommations d énergie en bâtiment veaux de boucherie Comité veau de boucherie FranceAgriMer Montreuil sous Bois Mardi 5 avril 20 Christophe Martineau Institut de l Elevage

Plus en détail

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel chauffage et ECS

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel chauffage et ECS Pompe à chaleur à absorption gaz naturel chauffage et ECS Fiche d intégration dans le logiciel RT 2012 : U22win de PERRENOUD 26/08/2013 Version 5.0.26 du 30/07/2013 La procédure suivante décrit la saisie

Plus en détail

Certificats verts et subsides en RBC appliqués à la cogénération

Certificats verts et subsides en RBC appliqués à la cogénération Formation pour responsables énergie dans le secteur tertiaire et logement collectif Certificats verts et subsides en RBC appliqués à la cogénération Baptiste Buxant, responsable certificats verts - IBGE

Plus en détail

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http://

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http:// 2.0. Ballon de stockage : Capacité : L Lien vers la documentation technique : http:// Retrouver les caractéristiques techniques complètes (performances énergétiques et niveau d isolation, recommandation

Plus en détail

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités Ludovic THIEBAUX ludovic@elan-herblay.fr XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09 Les énergies renouvelables : mythes et réalités L impact sur l environnement COMBUSTIBLE Émissions

Plus en détail

Quels sont les types de pompes à chaleur les plus couramment utilisés pour la production de chauffage des bâtiments et la production d'eau chaude?

Quels sont les types de pompes à chaleur les plus couramment utilisés pour la production de chauffage des bâtiments et la production d'eau chaude? Qu'est-ce qu'une pompe à chaleur? Une pompe à chaleur est un frigo qui fonctionne à l'envers. Une pompe à chaleur est capable de capter l'énergie à l'extérieur et de la restituer à l'intérieur. Par exemple,

Plus en détail

>> La planète préservée

>> La planète préservée SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Alezio POMPE À CHALEUR AIR / EAU EASYLIFE La performance en toute simplicité, c est dans l air! >> Un investissement gagnant >> Jusqu à 70 % d économies

Plus en détail

>> >> >> Hybris Power. L écogénérateur : chauffer et produire de l électricité

>> >> >> Hybris Power. L écogénérateur : chauffer et produire de l électricité solaire bois pompes à chaleur Condensation fioul/gaz Hybris Power Chaudière murale gaz à écogénération ADVANCE L écogénérateur : chauffer et produire de l électricité Facture d énergie globale réduite

Plus en détail

Marché des micro et mini-cogénération Une filière à promouvoir

Marché des micro et mini-cogénération Une filière à promouvoir Journée micro et mini-cogénération du 29 janvier 2015 Marché des micro et mini-cogénération Une filière à promouvoir Régis Contreau, Chef de Produits Production décentralisée, GrDF Une production décentralisée

Plus en détail

07/10/2009 TITRE PRESENTATION 1

07/10/2009 TITRE PRESENTATION 1 07/10/2009 TITRE PRESENTATION 1 ENERGY BREAKFAST Le chauffage de votre entreprise 2 TABLE DES MATIERES Le chauffage : C EST IMPORTANT! Diverses techniques de chauffage Nouvelles techniques de chauffe La

Plus en détail

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Séminaire : Rénovation énergétique pour ménages à bas revenus 8 octobre 2010 Brussels Table des matières Quelques

Plus en détail

Pompe à chaleur collective à absorption de type air/eau ou eau/eau

Pompe à chaleur collective à absorption de type air/eau ou eau/eau Certificats d économies d énergie Opération n BAR-TH-150 Pompe à chaleur collective à absorption de type air/eau ou eau/eau 1. Secteur d application Appartements existants. 2. Dénomination Mise en place

Plus en détail

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

Comment intégrer un grand système de production d énergie renouvelable dans votre établissement?

Comment intégrer un grand système de production d énergie renouvelable dans votre établissement? Comment intégrer un grand système de production d énergie renouvelable dans votre établissement? Copropriété La Sauvenière : 250m² de panneaux solaires thermiques combiné à une cogénération à l huile végétale

Plus en détail

Energétique du bâtiment

Energétique du bâtiment Energétique du bâtiment Chaudières à combustibles Pompes à chaleur E. Gnansounou Oxydation du combustible Notion de combustion C +O 2 CO 2 12 g+32 g 44 g+ 393 kj Exemple du méthane CH 4 + 2 O 2 + 2 ( 3,76

Plus en détail

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud SOMMAIRE I. GENERALITES... 2 1. Le système Héliopac... 2 2. Définition... 2 3. Méthodologie... 3 II. SAISIE DANS U22WIN D UN

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté du 4 janvier 2012 relatif à l agrément de la demande de titre V relative

Plus en détail

LA COGENERATION. Durée : 2 heures. Thème abordé : La cogénération. Objectifs : - A partir de la cogénération de la ville d Amiens

LA COGENERATION. Durée : 2 heures. Thème abordé : La cogénération. Objectifs : - A partir de la cogénération de la ville d Amiens LA COGENERATION Classes : Lycée technique et BTS Durée : 2 heures Disciplines : STI, SSI, Génie Electrique Thème abordé : La cogénération Objectifs : - A partir de la cogénération de la ville d Amiens

Plus en détail

Énergie décentralisée : La micro-cogénération

Énergie décentralisée : La micro-cogénération Énergie décentralisée : La micro-cogénération Solution énergétique pour le résidentiel et le tertiaire Jean-Paul ONANA, Chargé d activités projet PRODÉLEC PRODuction et gestion de la production d ÉLECtricité

Plus en détail

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Philosophie Constat : Les eaux usées recèlent de grandes quantités d'énergie. La source de chaleur se trouve à proximité

Plus en détail

LA RENOVATION ENERGETIQUE. atelier o

LA RENOVATION ENERGETIQUE. atelier o LA RENOVATION ENERGETIQUE LA RENOVATION ENERGETIQUE 1. DIAGNOSTIC Pourquoi rénover? Que faut-il rénover? Comment s y prendre? 2. SOLUTIONS Remplacement du chauffage Capteurs solaires Isolation de l enveloppe

Plus en détail

PRIME 12 POMPE A CHALEUR

PRIME 12 POMPE A CHALEUR PRIME 12 POMPE A CHALEUR CONSTRUCTION NEUVE ET RENOVATION Un ménage bruxellois consacre en moyenne 55% de son budget énergie au chauffage. Ce poste occasionne donc des dépenses importantes et représente

Plus en détail

Comparaison rénovation maison de rangée

Comparaison rénovation maison de rangée Comparaison rénovation maison de rangée Your climate. Our energy. Rez de chaussée 1 étage Caractéristiques de la maison en exemple: Valeur K K60 K45 (Max K45) Surface habitable 107 m 2 107 m 2 Perte de

Plus en détail

Primes énergie 2015 Région de Bruxelles-Capitale

Primes énergie 2015 Région de Bruxelles-Capitale Primes énergie 2015 Région de Bruxelles-Capitale Qui peut en bénéficier? Les primes énergie sont ouvertes au bénéfice de toute personne physique ou morale possédant un droit réel ou de location ou de gestion

Plus en détail

Bâtiments et société à 2000 watts

Bâtiments et société à 2000 watts Bâtiments et société à 2000 watts Francine Wegmüller 7 novembre 2012 Table des matières 1. 2. 3. 2 Bâtiments et société à 2000 watts Les énergies renouvelables dans le bâtiment Conclusions 1. Bâtiments

Plus en détail

AICVF PAC Abso. Une solution innovante pour répondre aux besoins et aux nouvelle exigences du Grenelle de l environnement.

AICVF PAC Abso. Une solution innovante pour répondre aux besoins et aux nouvelle exigences du Grenelle de l environnement. 1 AICVF PAC Abso Une solution innovante pour répondre aux besoins et aux nouvelle exigences du Grenelle de l environnement. Sommaire de la présentation GrDF qui sommes nous? Rappel du contexte règlementaire,

Plus en détail

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option!

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! France Air & Robur Technology France Air, en partenariat avec Robur

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT D UNE COGÉNÉRATION BIOMASSE

DIMENSIONNEMENT D UNE COGÉNÉRATION BIOMASSE DIMENSIONNEMENT D UNE COGÉNÉRATION BIOMASSE Jacques Haushalter Responsable Commercial France et Suisse, Correspondant pour la Belgique francophone Wärtsilä France sas - Power 1 rue de la Fonderie BP1210

Plus en détail

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique chauffage seul

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique chauffage seul Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique chauffage seul Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ArchiWIZARD de RayCREATIS Version 2.7.0 du 05/07/2013 Logiciel évalué conforme à la RT

Plus en détail

Comparaison rénovation maison 4 façades

Comparaison rénovation maison 4 façades Comparaison rénovation maison 4 façades Your climate. Our energy. Rez de chaussée 1 étage Caractéristiques de la maison en exemple: Valeur K K60 K45 (Max K45) Surface habitable 202 m 2 202 m 2 Perte de

Plus en détail

Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010

Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010 Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010 NOTICE EXPLICATIVE Facilitateur énergies renouvelables - grands systèmes Contact : Tél. 0800/85 775 (Menu 1 / sous menu 1 /

Plus en détail

FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES»

FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES» 1 FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES» 1. Contexte Enjeux La technologie des chaudières à condensation permet une augmentation conséquente des performances des chaudières

Plus en détail

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Chaudières à basse température, individuelles ou collectives Les chaudières basse température ne sont plus éligibles au dispositif du crédit

Plus en détail

La pompe à chaleur : comment ça marche?

La pompe à chaleur : comment ça marche? La pompe à chaleur : comment ça marche? Le principe d une pompe à chaleur est relativement simple : une pompe à chaleur, composée d un évaporateur, d un générateur à compresseur et d un condensateur, remplace

Plus en détail

AMO pour la réalisation d études Energies Renouvelables (ENR)

AMO pour la réalisation d études Energies Renouvelables (ENR) Ensemble des missions AMO pour la réalisation d études Energies Renouvelables (ENR) Réaliser les études techniques nécessaires à la mise en oeuvre de nouveaux projets ENR ou à la réhabilitation d installations

Plus en détail

Hybris Power CHAUDIÈRE MURALE GAZ À ÉCOGÉNÉRATION

Hybris Power CHAUDIÈRE MURALE GAZ À ÉCOGÉNÉRATION SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Hybris Power CHAUDIÈRE MURALE GAZ À ÉCOGÉNÉRATION ADVANCE L écogénérateur : chauffer et produire de l électricité Facture d énergie globale réduite

Plus en détail

Pompes à chaleur gaz : retours de suivis terrains

Pompes à chaleur gaz : retours de suivis terrains 1 Pompes à chaleur gaz : retours de suivis terrains Juliette PROMELLE (GDF SUEZ) 2 ème Congrès Français des Pompes à Chaleur 10 installations instrumentées 2 Objectif : mesurer la performance de pompes

Plus en détail

Nouveau régime d aides financières pour les économies d énergie et l utilisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement

Nouveau régime d aides financières pour les économies d énergie et l utilisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement Conférence de presse Nouveau régime d aides financières pour les économies d énergie et l utilisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement 13 septembre 2012 Régime actuel (2008-2012)

Plus en détail

30 %* >> Un maximum d économies >> Le confort accessible >> Idéale pour la rénovation. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> Crédit d Impôt

30 %* >> Un maximum d économies >> Le confort accessible >> Idéale pour la rénovation. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> Crédit d Impôt SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ 1 er septembre 2014 * sous conditions. Modification du Crédit d Impôt 30 %* En savoir plus sur dedietrich-thermique.fr Wingo CHAUDIÈRE FIOUL À CONDENSATION

Plus en détail

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer E. BRAJEUL D. LESOURD, A. GRISEY (Ctifl) T. BEAUSSE (Gaz de France) Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier 2008 1

Plus en détail

Pompes à chaleur Haute Performance. Air / Eau. Aquarea Haute Performance pour les nouvelles installations et les maisons basse consommation

Pompes à chaleur Haute Performance. Air / Eau. Aquarea Haute Performance pour les nouvelles installations et les maisons basse consommation Pompes à chaleur Haute Performance Air / Eau Aquarea Haute Performance pour les nouvelles installations et les maisons basse consommation Pompes à chaleur Haute Performance Nouvelle pompe à chaleur Aquarea

Plus en détail

Micro/mini cogénération et

Micro/mini cogénération et Micro/mini cogénération et enjeux énergétiques 2012-2020 - Paris Etienne Guibeaud - GrDF Enjeux énergétiques 2012-2020 Cadre politique Objectif européen 3 x 20 Directive européenne Efficacité Energétique

Plus en détail

Journée du CUEPE 2007 Turbines à gaz Cycle combiné et cogénération

Journée du CUEPE 2007 Turbines à gaz Cycle combiné et cogénération Journée du CUEPE 2007 Turbines à gaz Cycle combiné et cogénération Site de Battelle 23 mars 2007 André Künzi et team SIG Page -1- Les thèmes 1 L environnement actuel 2 Besoins à couvrir à Genève 3 Stratégie

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS): conception et régulation

Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS): conception et régulation Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS): conception et régulation Bruxelles Environnement Le choix des systèmes de production de chaleur et d ECS PRODUCTION : (DE)CENTRALISATION

Plus en détail

Incitants relatifs à l installation de pompes à chaleur en Région wallonne

Incitants relatifs à l installation de pompes à chaleur en Région wallonne Incitants relatifs à l installation de pompes à chaleur en Région wallonne G. FALLON Energie Facteur 4 asbl - Chemin de Vieusart 175-1300 Wavre Tél: 010/23 70 00 - Site web: www.ef4.be email: ef4@ef4.be

Plus en détail

Crédit d impôt : pour qui? Quel montant de crédit d impôt? Conditions d attribution du crédit d impôt

Crédit d impôt : pour qui? Quel montant de crédit d impôt? Conditions d attribution du crédit d impôt Crédit d impôt : pour qui? particulier locataire propriétaire occupant bailleur occupant à titre gratuit Quel montant de crédit d impôt? le crédit d impôt est calculé sur le montant TTC des équipements

Plus en détail

R 7. Isolation en toiture-terrasse R 4,5 Isolation en rampants de toiture et combles aménagés R 6 18 %

R 7. Isolation en toiture-terrasse R 4,5 Isolation en rampants de toiture et combles aménagés R 6 18 % Crédit d impôt Crédit d impôt : pour qui? particulier locataire propriétaire occupant bailleur occupant à titre gratuit Quel montant de crédit d impôt? le crédit d impôt est calculé sur le montant TTC

Plus en détail

Exercice 1 : Chaudière

Exercice 1 : Chaudière Exercice 1 : Chaudière Les grandeurs suivantes ont été relevées sur une chaudière (située à Lausanne), d une puissance de 13kW : Nombre d heures de fonctionnement : 820 [h/an] Puissance de maintien de

Plus en détail

Crédit Impôt Transition Energétique 2016

Crédit Impôt Transition Energétique 2016 Crédit Impôt Transition Energétique 2016 Les particuliers peuvent bénéficier d un crédit d impôt transition énergétique de 30% pour réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leur habitation principale.

Plus en détail

<< easylife.dedietrich-thermique.fr >> Wingo EASYLIFE

<< easylife.dedietrich-thermique.fr >> Wingo EASYLIFE solaire bois pompes à chaleur Condensation fioul/gaz Wingo Chaudière fioul À CONDENSATION EASYLIFE La condensation fioul à prix gagnant! >> Un maximum d économies >> Le confort accessible >> Idéale pour

Plus en détail

L évaluation de la rentabilité d un investissement

L évaluation de la rentabilité d un investissement L évaluation de la rentabilité d un investissement Formation des Responsables Énergie de la RBC Céline Martin ICEDD asbl 22 mars 2007 Situation de départ: le cas du remplacement d une chaudière On désire

Plus en détail

Alezio. << easylife.dedietrich-thermique.fr >>

Alezio. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> Pompe à chaleur air/eau Alezio EASYLIFE La performance en toute simplicité, c est dans l air! >> Un investissement gagnant >> Jusqu à 70 % d économies d énergie >> La planète préservée

Plus en détail

30 %* >> >> >> Solo / Napo. Crédit d Impôt. Toute l énergie de la terre et de l eau

30 %* >> >> >> Solo / Napo. Crédit d Impôt. Toute l énergie de la terre et de l eau SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ 1 er septembre 2014 * sous conditions. Modification du Crédit d Impôt 30 %* En savoir plus sur dedietrich-thermique.fr Solo / Napo POMPES À CHALEUR

Plus en détail

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix Module Thermique avec ECS accumulée Logix Arrêté ministériel du 27 janvier 2015 Module Thermique d Appartement Logix avec affichage des consommations de chauffage et d eau chaude sanitaire Module de distribution

Plus en détail

30 %* >> Haut rendement garanti >> Eau chaude abondante et de qualité >> Intégration facile. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> Crédit d Impôt

30 %* >> Haut rendement garanti >> Eau chaude abondante et de qualité >> Intégration facile. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> Crédit d Impôt SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ 1 er septembre 2014 * sous conditions. Modification du Crédit d Impôt 30 %* En savoir plus sur dedietrich-thermique.fr Vivadens CHAUDIÈRE MURALE GAZ

Plus en détail

PROJET. SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY. - Page 1/9 - Damien LECLERC 1 rue du courtil cabot 45700 VILLEMANDEUR

PROJET. SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY. - Page 1/9 - Damien LECLERC 1 rue du courtil cabot 45700 VILLEMANDEUR Logiciel référencé par la marque PROJET SCI LA PLUME ROUGE 538 rue Raymond Tellier 45200 AMILLY Date de l'étude : ARTISAN 05.01.2011 CLIENT SARL LECLERC Désiré SCI LA PLUME ROUGE Damien LECLERC 1 rue du

Plus en détail

Les cogénérations en Ile-de-France

Les cogénérations en Ile-de-France Les cogénérations en Ile-de-France Hélène SANCHEZ Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Énergie (DRIEE) Service Energie Climat Véhicules Colloque ATEE/AFG/APC/AICVF/ARENE

Plus en détail

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout solaire bois pompes à chaleur Condensation fioul/gaz Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 70% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

SEGMENTATION DU PARC FRANÇAIS PAR TRANCHES DE PUISSANCES

SEGMENTATION DU PARC FRANÇAIS PAR TRANCHES DE PUISSANCES MICRO-COGENERATION Etat des lieux de la filière micro-cogénération en France Préconisations du Club Cogénération de l ATEE pour le déploiement de cette filière SEGMENTATION DU PARC FRANÇAIS PAR TRANCHES

Plus en détail

PROJET. berrand. - Page 1/10 - 87430 VERNEUIL SUR VIENNE. Commentaires divers : Thierry BERRAND 6, rue de prasmounier 87430 VERNEUIL SUR VIENNE

PROJET. berrand. - Page 1/10 - 87430 VERNEUIL SUR VIENNE. Commentaires divers : Thierry BERRAND 6, rue de prasmounier 87430 VERNEUIL SUR VIENNE Logiciel référencé par la marque PROJET berrand 87430 VERNEUIL SUR VIENNE Date de l'étude : Commentaires divers : ARTISAN BERRAND SARL 24/02/2012 perso CLIENT Guy Berrand Thierry BERRAND 6, rue de prasmounier

Plus en détail

La micro-cogénération

La micro-cogénération SOlutions for Low Energy Neighbourhoods La micro-cogénération Les points principaux La cogénération produit de manière simultanée de l énergie électrique et de l énergie thermique à partir d une même source

Plus en détail

DE CHALEUR 2010 & DE FROID EN UTILISANT UNE ENERGIE RENOUVELABLE

DE CHALEUR 2010 & DE FROID EN UTILISANT UNE ENERGIE RENOUVELABLE Sur la base d une étude lancer par le SIAV sur son territoire qui aboutira en juin/juillet 2010 sur la récupération d énergie dans les tuyaux d assainissement Avec pour OBJECTIF de CRÉER des RESEAUX DE

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil L essentiel en un coup d œil Bien choisir sa chaudière La chaudière est le moteur de votre chauffage central. Chaudière au gaz, au fioul, à bois, ou au GPL, il y en a pour tous les goûts et toutes les

Plus en détail

Rénovation thermique de votre logement

Rénovation thermique de votre logement Audits et conseils énergétiques Rénovation thermique de votre logement Réalisé par : Guy LAMOUR Pour : Mr et Mme LEFRANC à LANDAS Le : 19/03/2015 Guy Lamour : conseiller indépendant en rénovation thermique

Plus en détail

Certificats d'economies d'energie : fiches standardisées d'économies d'énergie mentionnées dans l'arrêté du 14 décembre 2011.

Certificats d'economies d'energie : fiches standardisées d'économies d'énergie mentionnées dans l'arrêté du 14 décembre 2011. Certificats d'economies d'energie : fiches standardisées d'économies d'énergie mentionnées dans l'arrêté du 14 décembre 2011. N OPERATION NATURE DE L'OPERATION SECTEUR D'APPLICATION BAR-EN-08 nouveau Fermeture

Plus en détail

Avec les Primes Énergie Maîtrisée Antargaz, vous avez tout à gagner!

Avec les Primes Énergie Maîtrisée Antargaz, vous avez tout à gagner! Convaincus? Profitez dès maintenant des primes et bonus Antargaz! Avec les Primes Énergie Maîtrisée Antargaz, vous avez tout à gagner! Quelle que soit votre activité, il y a une Prime Énergie Maîtrisée

Plus en détail

Pompe à Chaleur Air / Eau Haute Température

Pompe à Chaleur Air / Eau Haute Température Pompe à Chaleur Air / Eau Haute Température Gamme L É N E R G I E E S T N O T R E A V E N I R, É C O N O M I S O N S - L A. * La culture du Meilleur Pour le chauffage et l eau chaude sanitaire des maisons

Plus en détail

La rénovation énergétique de l habitat Quels accompagnements? Mercredi 26 mars 2014

La rénovation énergétique de l habitat Quels accompagnements? Mercredi 26 mars 2014 La rénovation énergétique de l habitat Quels accompagnements? Mercredi 26 mars 2014 1 1 Le prospect chauffé à l électricité n envisage pas le gaz naturel Il ne nous attend pas et ne se sent pas concerné

Plus en détail

RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE

RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE PAC absorption gaz Le site de la Résidence Dinetard à Toulouse SOMMAIRE Le site instrumenté Etudes de dimensionnement : 1, 2 ou 3 PAC??

Plus en détail

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température F i c h e c o m m e r c i a l e Chauffage / ECS système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température 2 chauffage / ECS > logements collectifs > production d ECS

Plus en détail

QUELLES PERPECTIVES POUR LES APPLICATION STATIONNAIRES? Claude FREYD DE DIETRICH THERMIQUE

QUELLES PERPECTIVES POUR LES APPLICATION STATIONNAIRES? Claude FREYD DE DIETRICH THERMIQUE QUELLES PERPECTIVES POUR LES APPLICATION STATIONNAIRES? Claude FREYD DE DIETRICH THERMIQUE L HYDROGENE ENERGIVIE : DEVELOPPEMENT ET APPLICATIONS POTENTIELLES 21 mars 2013 Contexte Tendance globale à la

Plus en détail

SUIVI DES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES

SUIVI DES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES SUIVI DES CONSOMMATIONS ENERGETIQUES Comment respecter les conditions de suivi des consommations énergétiques reprises dans votre permis d environnement? POURQUOI? Vous êtes gestionnaire d un bâtiment

Plus en détail

Le monitoring. Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith. André Servais, Stadtwerke St-Vith

Le monitoring. Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith. André Servais, Stadtwerke St-Vith Le monitoring Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith André Servais, Stadtwerke St-Vith SITUATION DE DEPART 5 biens fonciers: o Puissance totale installée: o Consommation annuelle: 4.950 kw / 12 chaudières

Plus en détail

Services Facilitateur Energie Secteur Tertiaire et aides financières pour le secteur tertiaire en Région bruxelloise

Services Facilitateur Energie Secteur Tertiaire et aides financières pour le secteur tertiaire en Région bruxelloise Services Facilitateur Energie Secteur Tertiaire et aides financières pour le secteur tertiaire en Région bruxelloise Horia Bali Bruxelles, le 7 octobre 2009 Aperçu des aides disponibles en RBC Les services

Plus en détail

>> Economies d énergie garanties >> Eau chaude à volonté >> Très compacte

>> Economies d énergie garanties >> Eau chaude à volonté >> Très compacte SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Twineo CHAUDIÈRE GAZ AU SOL À CONDENSATION EASYLIFE La condensation pour tous >> Economies d énergie garanties >> Eau chaude à volonté >> Très compacte

Plus en détail

11_ Coût global. Cette analyse présente un retour sur les simulations du coût global des maisons de Hunspach et de Ludwigswinkel.

11_ Coût global. Cette analyse présente un retour sur les simulations du coût global des maisons de Hunspach et de Ludwigswinkel. 11_ Coût global Cette analyse présente un retour sur les simulations du coût global des maisons de Hunspach et de Ludwigswinkel. P A N O P T I Q U E P o r t e r u n r e g a r d g l o b a l s u r l E d

Plus en détail

Qui sommes nous? PME de 12 personnes, Cogengreen est en pleine expansion avec une augmentation de CA de 30% par an depuis 2006.

Qui sommes nous? PME de 12 personnes, Cogengreen est en pleine expansion avec une augmentation de CA de 30% par an depuis 2006. Qui sommes nous? Fondée début 2005, Cogengreen fabrique et installe des unités de cogénération de 8 à 400 kw au gaz naturel, au fioul et à l huile végétale. Partenaire de la société allemande KW-Energietechnik

Plus en détail

Cas pratique d une installation de cogénération. Introduction Rappel principes de base cogénération

Cas pratique d une installation de cogénération. Introduction Rappel principes de base cogénération Cas pratique d une installation de Introduction Rappel principes de base Circuit de valorisation thermique (intégration hydraulique) Organes de régulation hydrauliques (dimensionnement, ) et équipements

Plus en détail

Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement

Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement Direction Recherche & Innovation Centre Recherche et Innovation Gaz & Énergies Nouvelles Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement Quels équipements techniques

Plus en détail

www.propane-monamour.fr L énergie est notre avenir, économisons-la!

www.propane-monamour.fr L énergie est notre avenir, économisons-la! L énergie est notre avenir, économisons-la! Bonnes raisons de faire du propane 2 3 un partenaire d avenir dès à présent Le propane s adapte à tous les besoins énergétiques et permet de répondre partout,

Plus en détail