Bois-énergie. Bois-Énergie PBE &DR PBE &DR QUELQUES CERTITUDES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bois-énergie. Bois-Énergie PBE &DR PBE &DR QUELQUES CERTITUDES"

Transcription

1 Plan Bois-Énergie & Développement Rural pour la Wallonie Bois-Énergie POPULATION MONDIALE en milliards d'habitants UE 25 9 USA 14% 6% Autres Japon 8 36% 3% en milliards d'habitants UE 25 USA 7% 5% Japon 2% Russie 2% Collaboration et sources ppt ICEDD Russie 4% Autres 46% Chine 20% Facilitateur Bois-énergie Secteur public «Se chauffer au bois Pourquoi Et comment le faire?» Nivelles, le 24 mars 2010 Julien HULOT et Francis FLAHAUX Facilitateurs bois-énergie Secteur Entreprises Secteur Public Chine 22% 6 Inde 15% en Inde milliards d'habitants 18% 1987 UE 25 USA Japon 4 5% 4% 1% Russie % 3 Chine 15% 1960 Autres 2 56% Inde % Sources OCDE, Nations-Unies CONSOMMATION MONDIALE D'ENERGIE PRIMAIRE (*) RESERVE ET PRODUCTION D'ENERGIES FOSSILES DANS LE MONDE EN 2007 G tep Total en 2007: 10.7 milliards de tep (estimation du total depuis 1860: 402 Gtep) Collaboration et sources ppt ICEDD Hydra ulique Collaboration et sources ppt ICEDD Nucléaire 7% Gaz naturel 25% 2007 Hydraulique 3% Pétrole 38% Nuc lé aire Gaz naturel P étrole R/P (Années) Pétrole Gaz naturel Charbon R/P en années Charbon 29% Pétrole Gaz naturel Source BP Statistical Review of World Energy June 2008, AIE (*) énergies commerciales uniquement: hors bois, déchets,.énergies solaire et éolienne, géothermie... nucléaire = chaleur nucléaire = production électrique d origine nucléaire / 33 % hydraulique = production d électricité hydraulique Charbon en 2007 Pétrole Gaz naturel Charbon Réserves 169 Gtep 163 Gtep 426 Gtep Production 3.9 Gtep 2.6 Gtep 3.1 Gtep Source BP Statistical Review of World Energy June 2008 QUELQUES CERTITUDES La raréfaction des énergies conventionnelles (il nous en reste pour 50 à 100 ans au maximum) "L'efficacité énergétique" et la parcimonie sont directement proportionnelles aux prix des énergies Les gains de consommation spécifiques sont inférieurs aux "effets parcs" (parc de bâtiments, de véhicules, ) Les objectifs «3 x 20» du Plan Air Climat de l UE sont indispensables mais pas suffisants * Accroissement de la performance énergétique * Réduction des émissions de CO2 * Recours aux SER Collaboration et sources ppt ICEDD Plan Bois-Énergie & Développement Rural pour la Wallonie Bois-Énergie Facilitateur Bois-énergie Secteur public Partie I Les filières bois-énergie, Les enjeux du bois-énergie, La ressource, quantité, qualités et prix Nivelles, le 24 mars 2010 Francis FLAHAUX Coordonnateur du 1

2 Le Bois-Énergie Objectifs du Des bois peu ou mal valorisés Le Bois-Energie Une filière en mouvement: les plaquettes Valoriser les sous-produits forestiers et de la première transformation du bois Alimentation automatique Créer des plus-values et des emplois locaux Réduire les factures énergétiques et sylvicoles des communes, des entreprises Chantier de broyage en forêt Stockage et séchage naturel à l air libre ou le plus souvent sous abris Stockage de proximité en silo annexé à la chaufferie Contribuer au développement durable et réduire les émissions de gaz à effets de serre Un exemple de réseau collectif en Bourgogne Quelques aspects technologiques et exemples comparables Le broyage Quelques aspects technologiques et exemples comparables Le stockage du combustible Le transport du combustible vers son lieu d utilisation Semi remorque à fond mouvant Quelques aspects technologiques Principe général Camions pompes pour plaquettes et granulés 2

3 Le stockage du combustible sur son lieu d utilisation Les silos détails Quelques aspects technologiques et exemples comparables Gestion automatique Principe général 200 kw Sivry 5 MW Porrentruy Extraction des silos 15 kw Nassogne 950 kw Namur Dave 5 MW Gand Alimentation automatique et contrôle permanent Décendrage automatique Gestion et télécontrôle généralisés des installations Nettoyage mécanique ou pneumatique des carneaux Le Bois-Energie Une filière diversifiée : les granulés Le Bois-Énergie Enjeux économiques, sociaux et les autres Bois de sciage Connexes et sous produits Orifices de remplissage et silo de stockage Enjeux économiques Enjeux sociaux Enjeux environnementaux Enjeux énergétiques Enjeux sylvicoles et industriels Opérations d affinage, séchage, compaction Chaudière en cours de mise en service 3

4 % % Feuillus Résineux % % Le. Quelques enjeux Enjeux économiques, sociaux et les autres Enjeux économiques, sociaux et les autres Evolution du prix des combustibles Evolution du prix du kilowattheure depuis 2004 Enjeux économiques (Source: EBS) Retombées économiques Bois-énergie Fuel Dans le Canton En Suisse A l étranger 52 % 48 % 0 % 16 % 25 % 59 % Le 10 juillet kwh fuel = 0, kwh bois pl = 0, kwh bois gr = 0,0034 (Sources: APERe) Un projet Bois-énergie Prix en c /kwh des énergies à usage domestique Partie 4 Le. Quelques enjeux Enjeux économiques, sociaux et les autres Enjeux économiques, sociaux et les autres Electricité 10,83 Gaz propane 8,35 Fuel domestique Granulés en sacs Gaz naturel Granulés en vrac 2,93 4,56 5,65 6,16 Enjeux sociaux (Source: ADEME) Bois-énergie : 4 à 5 emplois créés pour tep consommées Pétrole : 1,4 emplois créés pour tep consommées Bûches 1,9 Gaz : 1,2 emplois créés pour tep consommées Plaquettes 1,88 Source ADEME 2005 Source ITEBE 1999 Le Enjeux économiques, sociaux et les autres Enjeux environnementaux Bois-Énergie Un potentiel important en Wallonie Ha - 32% du territoire wallon 47% public propriétaires 53% privé propriétaires 50% feuillus - 50% résineux productivité moyenne 6 à 7 m 3 /ha/an (Source: ERBE) Feuillus 60 millions m³ «1.000 litres de mazout remplacés par du bois, c est kg de CO2 en moins dans l atmosphère» Résineux 61 millions m³ 1 m³ de bois, c est environ 250 litres de mazout 4

5 Bois-Énergie Un potentiel important en Europe Evolution de la forêt européenne de 1950 à Superficies > 30% Stock/pied > 20% Accroissement annuel net > 20 à 30% Surcapitalisation France 35% Suisse 40% RW 5-15 % Bois-Énergie Un potentiel important dans L industrie de la transformation du bois Les parcs à conteneurs La construction [Le secteur agricole] [Le secteur des parcs et jardins] Le Bois-Energie Des combustibles diversifiés La ressource existe sous des formes très diverses Elle est renouvelable mais limitées Est-elle mobilisable durablement? Conversion et pouvoirs calorifiques 1 m³ de bois sec à l air 1,6 stères 2,5 m3 de plaquettes litres de mazout litres de mazout 1000 m 3 de gaz de ville 2 tonnes de granulés m 3 de plaquettes sèches 7 stères de bûches / Le Bois-Energie Des combustibles diversifiés La qualité des combustibles dédiés à un projet est fondamentale Le Bois-Energie Des combustibles diversifiés La qualité des combustibles dédiés à un projet est fondamentale Les bois sains => chaufferies «normales» Les plaquettes: Granulométrie et humidité (ex G30 W30 CEN TC 335) Régularité dans la qualité potentiellement plus aléatoire «Autoproduction» possible avec ressources locales Les granulés de bois: Qualité et composition normées (Din +, ÖNorm ) Très grande homogénéité et standardisation de production Production industrielle régionale avec sous produits locaux Les bois de récupération et bois traités => chaufferies adaptées grosse puissance Plaquettes bois A, B Granulés industriels moins «raffinés» Broyats grossiers, sciures, écorces 5

6 Le Bois-Energie Des combustibles diversifiés Diversités et Contre exemples Plan Bois-Énergie & Développement Rural pour la Wallonie Bois-Énergie Partie II Les technologies de chauffage au bois Nivelles, le 24 mars 2010 Facilitateur Bois-énergie Secteur public Julien HULOT Facilitateur bois-énergie secteur entreprises Feux ouverts Le poêle à bûches Le poêle de masse 6

7 Le poêle à alimentation automatique à pellets de bois La chaudière à alimentation manuelle à bûches La chaudière à alimentation automatique à pellets de bois La chaudière à alimentation automatique à plaquettes de bois Techniques de chauffage au bois Rendement en % des appareils Ancien Moderne min max min max Foyer ouvert Insert, foyer fermé Poêle bûche en acier/fonte Poêle bûche en fonte/réfractaire Poêle de masse Poêle à granulés Chaudière à tirage naturel Chaudière tirage forcé Chaudière à plaquettes Chaudière à granulés

8 Production d électricité : Cogénération biomasse avec production de vapeur - turbine Production d électricité : Le mécanisme des Certificats Verts Production d électricité : Le mécanisme des Certificats Verts Le silo de stockage CV = Soutien à la production d électricité verte rentrée financière supplémentaire pour les producteurs d électricité verte garantir globalement un certain pourcentage de production d électricité verte pour l ensemble de la Wallonie Utilisation d une SER ou de cogénération de qualité Disposer d un CGO un certificat vert correspond à la production d un MWh électrique sans émission de CO2, soit une économie de 456 kg de CO2 Le silo de stockage et le combustible bois-pellets Le silo - accessibilité Source : Vyncke 8

9 Le silo - accessibilité Conséquences! Le silo La conception Le silo La conception Les silos la conception Conséquences! Les silos la conception Les trappes taille et disposition Conséquences! 3 x 2 mètres utiles = MINIMUM 9

10 Les trappes taille et disposition Pertinence d un investissement bois-énergie Pertinence d un investissement bois-énergie Type de combustible (humidité, granulométrie, %sciures, %écorces, % poussières, polluants ) Détermination des besoins (chaleur, vapeur, électricité, profil des consommations, extension, réseau de chaleur ) Bi-énergie (chaudière existante ou pas, ballon Place disponible (chaudières, silo, hall séchage, réseau ) Émissions Investissement (taille chaudière, réseau, cogénération, taille silo, combustible ) Aides à l investissement Les cahiers des charges Le projet Le nombre d heures de fonctionnement Les consommations prévisionnelles Description précise du combustible Exigences ou contraintes en matière de bruit Exigences ou contraintes en matière d encombrement Caractérisation du combustible biomasse Origine du combustible: plaquettes forestières, copeaux, poussières de ponçage, sciure, broyat grossier, résidus de production diverses, taillis Combustible sec ou humide Granulométrie Présence de peintures, colles, solvants ou autres impuretés Place pour séchage, broyage, stockage Détermination des besoins thermiques et électrique Relevé des consommations annuelles, mensuelles Besoins en eau chaude et/ou vapeur Relevé des profils de consommations de chaque bâtiment et du process Nombre de chaudières installées et année d installation circuit de chauffe Présence d une cabine électrique proche Projets d extension, de rénovation Réseau de chaleur Régulation 10

11 Concept «bi-énergie» Ce principe technico-économique vise à réduire la puissance du générateur bois à environ 40 à 70 % de la puissance totale nécessaire, tout en assurant un taux de couverture des besoins compris entre 80 et 90 % sur l'ensemble de la saison de chauffe. L appoint est généralement assuré par une chaudière «classique» au gaz ou au mazout. Par sécurité, cet appoint est néanmoins souvent dimensionné pour couvrir au moins 50 % des besoins, voire plus selon le niveau de sécurité souhaité. Bois Le concept bi-énergie : couplage avec une autre source d énergie Satisfaction des besoins des base - Récupération chaudière existante - Placement chaudière d appoint - Placement ballon tampon kw thermique 1.400,0 Figure 2 : Profil extrapolé besoins thermiques (totaux) - Ateliers protégés de Beauraing - station Rochefort 2005 Ce choix a pour conséquence de réduire les coûts d investissement de la chaudière bois et de lui permettre de fonctionner un maximum de temps dans sa plage de rendement maximal , ,0 800,0 600,0 400,0 200,0 Gaz 0,0 Janvier 1 Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre Le concept bi-énergie : couplage avec une autre source d énergie Concept «bi-énergie» Figure 2 : Profil extrapolé besoins thermiques (totaux) - Ateliers protégés de Beauraing - station Rochefort , , ,0 800,0 600,0 400,0 200,0 0,0 Janvier 1 Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre kw thermique Bois/Gaz Bois/Fuel kw thermique Figure 6 : Monotone des besoins thermiques totaux - Réseau à Beauraing Chauffage Chaufferie bois kwth pendant 3702 heures = kwhth/an (87 % du total) heures Bois/Bois + Ballons tampon Bois seul Détermination de la place disponible Emplacement de la chaudière Place nécessaire sensiblement plus importante qu une chaudière classique Emplacement du stockage Capacité du silo de stockage dépend de l autonomie souhaitée de la place disponible de la consommation annuelle Stockage intermédiaire (séchage du combustible) Facilité d accès Les chaudières espace / accessibilité 11

12 L hydraulique en chaufferie / en sous-station État des lieux des installations existantes déficientes (circuits, pompes, collecteurs ) Équipements annexes inadaptés (vase d expansion, régulation, sonde, vannes ) Examen des sous-stations (production estivale ECS, raccordements ) Répartition des investissements Investissements En fonction : De la puissance de la chaudière (concept bi-énergie) De la technologie envisagée Des bâtiments à raccorder Du silo (emplacement, génie civil ) Du coût d achat du combustible De la manutention du combustible Source ITEBE 1999 Rentrées financières Economie sur prix d achat du combustible Coût d évacuation «déchets» Vente de chaleur Vente de CV Vente d électricité Emissions 12

Le Bois Energie De la conception à la mise en place d un projet

Le Bois Energie De la conception à la mise en place d un projet Le Bois Energie De la conception à la mise en place d un projet Facilitateur Bois-Energie-Entreprises Julien HULOT, Ir - Bureau d études IRCO sprl Présentation du bureau d études IRCO Division de M-Tech

Plus en détail

La filière bois énergie en Bretagne

La filière bois énergie en Bretagne La filière bois énergie en Bretagne 2012 En Bretagne, une ressource àla fois abondante et limitée Total : 3.8 millions de tep la ressource en bois couvre entre 5 et 10% des besoins actuels en énergie :

Plus en détail

Chauffage au bois déchiqueté POLEYMIEUX BATIMENTS PUBLICS Chaufferie de 150 kw Le bois : une énergie renouvelable? Cycle du bois (Doc AGEDEN) 3 Le bois : une spécificité Française? Consommations bois-énergie

Plus en détail

Le chauffage au bois à Bruxelles?

Le chauffage au bois à Bruxelles? Le chauffage au bois à Bruxelles? C est «Titre» possible! Bruxelles Romain CREHAY 13 décembre 2007 Lieu, date Auteur Le chauffage au bois en Région Bxl-Capitale Dans le cadre d une action de Bruxelles

Plus en détail

INDICATEURS TECHNIQUES

INDICATEURS TECHNIQUES Réseau REAGRI Groupe «Agriculture et Energie» Novembre 2006 La chaudière polycombustible Ex : bois-déchiqueté ATOUTS CONTRAINTES o Forte réduction de la facture énergétique. o Confort d utilisation. o

Plus en détail

Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place

Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place Présenté par: Catherine-Anne Renaud, ing., CEM Associée écologique LEED Vice-présidente R+O Énergie Plan de la présentation 1. Mise en contexte

Plus en détail

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel 1 Contexte énergétique Les engagements nationaux et européens 2050 : Facteur 4 réduction par 4 des émissions des GES (Gaz à Effet de Serre)

Plus en détail

«Le Plan Bois-Energie et Développement Rural (PBE&DR) en Région Wallonne» Quelques aspects technologiques de la filière

«Le Plan Bois-Energie et Développement Rural (PBE&DR) en Région Wallonne» Quelques aspects technologiques de la filière Conférence-débat «Le Plan Bois-Energie et Développement Rural (PBE&DR) en Région Wallonne» Quelques aspects technologiques de la filière Par Francis FLAHAUX Coordonnateur du PBE&DR Fondation Rurale de

Plus en détail

Création d une chaufferie

Création d une chaufferie Création d une chaufferie bois avec réseau de chaleur Ville de Bayonne - Direction du Patrimoine ti i Immobilier - Service Etudes Un projet de développement durable Inscrit dans une démarche globale menée

Plus en détail

Le chauffage aux granules de bois au Québec

Le chauffage aux granules de bois au Québec Le chauffage aux granules de bois au Québec Pierre-Olivier Morency, directeur Groupe granules, QWEB Colloque Agri-Énergie Shawinigan, 25 octobre 2012 Quebec Wood Export Bureau (QWEB) association d affaires

Plus en détail

Réseau de chaleur Cantagrelh. Commune d Onet-le-Château

Réseau de chaleur Cantagrelh. Commune d Onet-le-Château Réseau de chaleur Cantagrelh Commune d Onet-le-Château Maître d ouvrage : Mairie d Onet-le-château 12, rue des Coquelicots BP 5-12850 Onet le Château Télécopie : 05 65 78 00 91 - www.onet-le-chateau.fr

Plus en détail

une énergie d avenir dans le Puy-de-Dôme

une énergie d avenir dans le Puy-de-Dôme une énergie d avenir dans le Puy-de-Dôme Les atouts du bois énergie Une énergie renouvelable Le bois est considéré comme une énergie renouvelable dans la mesure où la forêt est gérée de façon durable.

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

Les Vendredis du Bois-Energie

Les Vendredis du Bois-Energie Agence Locale de l Energie des Ardennes ALE 08 Les Vendredis du Bois-Energie Colloque 16 mars 2007 Présentation ALE 08 La forêt sur la zone urowood L exemple de deux chaufferies 1 Présentation Agence Locale

Plus en détail

s engagent pour faire gagner la filière

s engagent pour faire gagner la filière > PROMOTION ET DÉVELOPPEMENT DE LA FILIÈRE BOIS - ÉNERGIE 5 Partenaires s engagent pour faire gagner la filière Notre objectif commun : soutenir une filière d'avenir et promouvoir le développement durable

Plus en détail

Projet CRE de production IV d électricité en cogénération biomasse. L'énergie est notre avenir, économisons-la!

Projet CRE de production IV d électricité en cogénération biomasse. L'énergie est notre avenir, économisons-la! Projet CRE de production IV d électricité en cogénération biomasse L'énergie est notre avenir, économisons-la! Le 02 février 2011 1 Le projet CRE 3 Un projet qui apporte : une contribution significative

Plus en détail

ÉTUDE DE FAISABILITÉ CHAUFFERIE BOIS

ÉTUDE DE FAISABILITÉ CHAUFFERIE BOIS ÉTUDE DE FAISABILITÉ CHAUFFERIE BOIS SOMMAIRE OBJECTIFS DE L ÉTUDE ÉTUDE DES BESOINS rencontre avec le représentant designé par le maître d ouvrage visite du site, des bâtiments et étude thermique ÉTUDE

Plus en détail

Le miscanthus : opportunités énergétiques à la ferme. Laurent Somer, ValBiom asbl Sankt Vith / Saint-Vith 13 juin 2014

Le miscanthus : opportunités énergétiques à la ferme. Laurent Somer, ValBiom asbl Sankt Vith / Saint-Vith 13 juin 2014 Le miscanthus : opportunités énergétiques à la ferme Laurent Somer, ValBiom asbl Sankt Vith / Saint-Vith 13 juin 2014 Plan de l exposé Pourquoi du miscanthus? Chaudières polycombustibles : aspects techniques

Plus en détail

Panorama du bois énergie en Bretagne -zoom sur la filière bois déchiqueté-

Panorama du bois énergie en Bretagne -zoom sur la filière bois déchiqueté- Panorama du bois énergie en Bretagne -zoom sur la filière bois déchiqueté- Février 2016 Définition du bois énergie 6 stères de Bois bûche sec ~ 2700 kg ~ 1000 l de fioul Émondage Élagage Abattage Bretagne

Plus en détail

La filière bois-énergie en Rhône-Alpes

La filière bois-énergie en Rhône-Alpes DR CIBE Rencontre Animateurs La filière bois-énergie en Rhône-Alpes R.Vezin DR 15 novembre 2012 Dominique Jacques Rhônalpénergie-Environnement Accompagnement et mise en œuvre de programmes ou d actions

Plus en détail

Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif

Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif Pays d Armagnac Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif Eauze 6 novembre 2013 1 De la forêt au radiateur 1. Un silo de stockage 2. Un système d extraction et de transfert du bois 3.

Plus en détail

GOUX-LES-USIERS. 699 habitants. 745 m d altitude 3555 DJU

GOUX-LES-USIERS. 699 habitants. 745 m d altitude 3555 DJU GOUX-LES-USIERS 699 habitants 745 m d altitude 3555 DJU ccas La Poste école primaire 1 mairie école maternelle presbytère salle des fêtes école primaire 2 église 100 m 2 bâtiments non raccordés (distance

Plus en détail

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté Fonds chaleur renouvelable de l ADEME Florence MORIN ADEME Franche-Comté LE FONDS CHALEUR DÉFINITION 2 Le Fonds Chaleur est un engagement majeur du Grenelle de l environnement et l une des 50 mesures pour

Plus en détail

LES SOURCES D ENERGIE. Caractérisation des énergies. Les différentes formes d énergie. La consommation d énergie. Les ressources énergétique

LES SOURCES D ENERGIE. Caractérisation des énergies. Les différentes formes d énergie. La consommation d énergie. Les ressources énergétique LES SOURCES D ENERGIE Caractérisation des énergies Les ressources énergétique La consommation d énergie Constats et perspectives Caractérisation des énergies Les différentes formes d énergie Chaleur Travail

Plus en détail

Résumé et comparaison des coûts

Résumé et comparaison des coûts Salon Greentech Fribourg Energies de chauffage Etat des lieux et perspectives Résumé et comparaison des coûts des différents systèmes de chauffage Jeudi 22 octobre 29 1 Comparaison des vecteurs énergétiques

Plus en détail

Le chauffage au bois. Mercredi 26 septembre 2012 SIESM77

Le chauffage au bois. Mercredi 26 septembre 2012 SIESM77 Le chauffage au bois Mercredi 26 septembre 2012 SIESM77 Ordre du jour Contexte du territoire 1/ Présentation du projet de SCIC bois énergie sur le territoire du Parc naturel régional du Gâtinais français,

Plus en détail

Comprendre le langage du bois

Comprendre le langage du bois Comprendre le langage du bois Comme dans tous métiers ou dans toutes filières, un vocabulaire spécifique est utilisé dans le domaine du bois. Quand nous avons commencé l étude de faisabilité du chauffage

Plus en détail

La cogénération et PAC

La cogénération et PAC Bruxelles Environnement Service du Facilitateur Bâtiment Durable «Remplacement des chaudières dans les immeubles à appartements» La cogénération et PAC Yves LEBBE Spécialiste Cogénération 7 octobre 201

Plus en détail

Bois-énergie. Suivi des prix des combustibles bois. Juin 2015. Pierre MARTIN

Bois-énergie. Suivi des prix des combustibles bois. Juin 2015. Pierre MARTIN Juin 2015 Bois-énergie Suivi des prix des combustibles bois Pierre MARTIN Facilitateur Bois-énergie Entreprises & Particuliers t 081 62 71 88 @ p.martin@valbiom.be Prix moyen derniers 12 mois /unité c

Plus en détail

Un projet Bois Energie Citoyen?

Un projet Bois Energie Citoyen? Un projet Bois Energie Citoyen? Filière bois énergie : les attendus les entrants Filière usuelle : circuit long Filière d avenir : circuit court Chaîne de production d énergie thermique HQE : Analyse systèmique

Plus en détail

Granulé de bois et filière. Propellet Tour. www.propellet.fr

Granulé de bois et filière. Propellet Tour. www.propellet.fr Granulé de bois et filière Propellet Tour www.propellet.fr Granulé de bois et filière Propellet France Se chauffer au granulé de bois Les arguments du granulé Données de filière (nationales et internationales)

Plus en détail

Pré-étude. d un Réseau de Chaleur bois. sur la commune de Luc-la-Primaube

Pré-étude. d un Réseau de Chaleur bois. sur la commune de Luc-la-Primaube Pré-étude d un Réseau de Chaleur bois sur la commune de Luc-la-Primaube Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6 avenue de l Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 Page 1 sur 12 Table

Plus en détail

Le chauffage automatique au bois

Le chauffage automatique au bois Le chauffage automatique au bois Un chauffage aux multiples avantages De hauts renments pour une combustion propre Une autonomie comparable aux autres énergies Une énergie renouvelable ne mettant pas en

Plus en détail

Synthèse N 6. Les unités du boisénergie

Synthèse N 6. Les unités du boisénergie Mémento aquitain du bois énergie Synthèse N 6 Synthèse bibliographique Les unités du boisénergie Octobre 2013 2 Les unités du bois-énergie Objectifs : Connaître les unités du bois énergie. Clarifier les

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Etude de faisabilité : Version septembre 2011. Chaufferie bois. Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie

CAHIER DES CHARGES. Etude de faisabilité : Version septembre 2011. Chaufferie bois. Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie CAHIER DES CHARGES Etude de faisabilité : Version septembre 2011 Chaufferie bois Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie Direction Régionale Ile de France Page 1/8 SOMMAIRE A.- OBJECTIFS

Plus en détail

PRÉSERVEr L ENVIRONNEMENT. bois-énergie Dynamiser L économie LOCALe

PRÉSERVEr L ENVIRONNEMENT. bois-énergie Dynamiser L économie LOCALe PRÉSERVEr L ENVIRONNEMENT bois-énergie Dynamiser L économie LOCALe Le développement de la filière bois-énergie, s il est réalisé en harmonie avec les autres utilisations du bois, est une opportunité pour

Plus en détail

Service du Facilitateur Bâtiment Durable

Service du Facilitateur Bâtiment Durable Bruxelles Environnement Service du Facilitateur Bâtiment Durable La micro-cogénération pour le bâtiment Yves LEBBE Spécialiste Cogénération Plan de l exposé: micro-cogénération > 1 kwé C est quoi la cogénération,

Plus en détail

ENVIRONNEMENT. Le bois-énergie en Languedoc-Roussillon

ENVIRONNEMENT. Le bois-énergie en Languedoc-Roussillon ENVIRONNEMENT Le bois-énergie en Languedoc-Roussillon La filière bois-énergie en Languedoc-Roussillon La forêt couvre plus du tiers de la surface du territoire régional en Languedoc-Roussillon, part qui

Plus en détail

Conversion biomasse et production énergétique

Conversion biomasse et production énergétique Conversion biomasse et production énergétique Actionnariat S.I.D.E.S.U.P. 15 % S.V.I 5 % Naples Investissement 80 % Planteurs de betteraves Historique Création en 1970 Pour déshydrater les pulpes de la

Plus en détail

LE PROJET DES SERRES LEFORT INC.

LE PROJET DES SERRES LEFORT INC. UN CHAUFFAGE À LA BIOMASSE FORESTIÈRE À LA FINE POINTE TECHNOLOGIQUE: LE PROJET DES SERRES LEFORT INC. Louis-Martin Dion, ing.jr., M.Sc. Jean Gobeil, Ing.f. M.Sc. Congrès annuel AQME 3 mai 2012 Plan de

Plus en détail

Animation du Plan Bois Energie sur les Pyr. Animation du. Animation, Information. Conseils et accompagnement des projets.

Animation du Plan Bois Energie sur les Pyr. Animation du. Animation, Information. Conseils et accompagnement des projets. Le Bois Énergie Animation du Plan Bois Energie sur les Pyr Animation du sur les Pyrénées Orientales Animation, Information Conseils et accompagnement des projets Réalisation de pré-diagnostics tecnico-économiques

Plus en détail

www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com

www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com www.lacentraledupoele.com Auteur: Christian MARTENOT cmt@sas-lcdp.com 1 ère partie : Qui sommes-nous? Nos activités Se chauffer avec du granulé : Qu est-ce que le granulé? Pourquoi utiliser du granulé

Plus en détail

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Philosophie Constat : Les eaux usées recèlent de grandes quantités d'énergie. La source de chaleur se trouve à proximité

Plus en détail

Le Bois Energie. Développement d une filière en Midi-Pyrénées PLAN DE LA PRESENTATION. Les combustibles bois : origines & caractéristiques

Le Bois Energie. Développement d une filière en Midi-Pyrénées PLAN DE LA PRESENTATION. Les combustibles bois : origines & caractéristiques PLAN DE LA PRESENTATION Le Bois Energie Développement d une filière en Midi-Pyrénées L offre et la demande principaux acteurs et chiffres clés Séminaire interrégional du Réseau national des CFT Forêt et

Plus en détail

Les cogénérations en Ile-de-France

Les cogénérations en Ile-de-France Les cogénérations en Ile-de-France Hélène SANCHEZ Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Énergie (DRIEE) Service Energie Climat Véhicules Colloque ATEE/AFG/APC/AICVF/ARENE

Plus en détail

Le chauffage au bois déchiqueté

Le chauffage au bois déchiqueté Un mode de chauffage moderne et non polluant en pleine expansion Le chauffage au bois déchiqueté Qualiflam Bois La Croix de la Cadoue - 86240 Smarves 05 49 52 23 08 La Région Poitou-Charentes s est fixé

Plus en détail

LA RENOVATION ENERGETIQUE. atelier o

LA RENOVATION ENERGETIQUE. atelier o LA RENOVATION ENERGETIQUE LA RENOVATION ENERGETIQUE 1. DIAGNOSTIC Pourquoi rénover? Que faut-il rénover? Comment s y prendre? 2. SOLUTIONS Remplacement du chauffage Capteurs solaires Isolation de l enveloppe

Plus en détail

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Séminaire : Rénovation énergétique pour ménages à bas revenus 8 octobre 2010 Brussels Table des matières Quelques

Plus en détail

Tables des figures et des tableaux

Tables des figures et des tableaux Tables des figures et des tableaux 1. Table des figures Figure 1 : Priorités de la démarche négawatt... 7 Figure 2 : Démarche de modélisation du scénario négawatt 2011... 11 Figure 3 : Diagramme de Sankey

Plus en détail

Réseau de Chaleur Biomasse Val de Ranguin chaufferie bois de l est la région PACA. INAUGURATION le 30 mars 2012

Réseau de Chaleur Biomasse Val de Ranguin chaufferie bois de l est la région PACA. INAUGURATION le 30 mars 2012 Réseau de Chaleur Biomasse Val de Ranguin La plus importante chaufferie bois de l est la région PACA INAUGURATION le 30 mars 2012 1 1 réseau de chaleur pour 900 équivalents logements Au sein du quartier

Plus en détail

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides Les enjeux énergétique de l industrie du Limousin L industrie : 21 % des consommations régionales Baisse

Plus en détail

Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry

Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry Fabrice DERNY ICEDD Le Complexe Sportif du Blocry 3 ans 18 5 m² et 19 salles de sports (occupées de 9 à 23h 36 j/an) 9 terrains de tennis couverts (bulles)

Plus en détail

Objectif de la présentation

Objectif de la présentation Amélioration des prestations énergétiques des centres sportifs et piscines La cogénération dans les piscines: Pourquoi, comment, et rentabilité d une cogénération Yves LEBBE Facilitateur en Cogénération

Plus en détail

STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG. étape. Direction de l économie et de l emploi DEE - Volkswirtschaftsdirektion VWD

STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG. étape. Direction de l économie et de l emploi DEE - Volkswirtschaftsdirektion VWD STRATEGIE ENERGETIQUE DE L ETAT DE FRIBOURG Mise en oeuvre de la première étape 1 1. Présentation ASTECH du 13.12.3007 12 3007 L énergie dans le domaine du bâtiment Plan de l exposé Situation actuelle

Plus en détail

Pertinences et particularités d un réseau de chaleur en milieu rural : l exemple de Malempré

Pertinences et particularités d un réseau de chaleur en milieu rural : l exemple de Malempré Parole d expert Pertinences et particularités d un réseau de chaleur en milieu rural : l exemple de Malempré Charles HAVELANGE, Malempré, la Chaleur d y Vivre Avec le soutien de : Pertinence et particularités

Plus en détail

PARTENAIRE VERS UNE GESTION DURABLE ET PERFORMANTE DE VOTRE ÉNERGIE PRODUCTION DE CHALEUR

PARTENAIRE VERS UNE GESTION DURABLE ET PERFORMANTE DE VOTRE ÉNERGIE PRODUCTION DE CHALEUR PARTENAIRE VERS UNE GESTION DURABLE ET PERFORMANTE DE VOTRE ÉNERGIE PRODUCTION DE CHALEUR 2014 ACTIVITE DE CORETEC Notre principal objectif est de réduire la facture énergétique de nos 450 clients au travers

Plus en détail

LES RÉSEAUX DE CHALEUR BOIS-ENERGIE

LES RÉSEAUX DE CHALEUR BOIS-ENERGIE COMITE INTERPROFESSIONNEL DU BOIS-ENERGIE contact@cibe.fr www.cibe.fr LES RÉSEAUX DE CHALEUR BOIS-ENERGIE Atouts et spécificités des réseaux de chaleur Bois-Energie Spécificités Qu est-ce qu un réseau

Plus en détail

CIRCUIT COURT CONFORT ECONOMIE RENOUVELABLE

CIRCUIT COURT CONFORT ECONOMIE RENOUVELABLE LE BOIS VOTRE SOLUTION DE CHAUFFAGE, ECONOMIQUE ET RENOUVELABLE AUTOMATISME CIRCUIT COURT CONFORT ECONOMIE RENOUVELABLE L essentiel du bois énergie Je construis un nouveau bâtiment, comment le chauffer?

Plus en détail

1 er réseau de chaleur en France

1 er réseau de chaleur en France 1 er réseau de chaleur en France CPCU, une Entreprise Publique Locale avec pour actionnariat : 64,39% : GDF Suez Energie Services 33,50% : Ville de Paris 2,11% : public 396 ME de chiffre d affaires La

Plus en détail

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse?

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? 1 Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation,

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX CHAUFFERIE BIOMASSE -

CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX CHAUFFERIE BIOMASSE - CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX CHAUFFERIE BIOMASSE - Définition des enjeux - Disposer à la fin des grosses opérations de construction en cours (Tranche 1 et 2 du Plan Directeur MCO-Plateau Technique/Pôle

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année 2012 266 lycées 236 sites 193 000 élèves 4,3 millions

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

De la biomasse à l'énergie renouvelable: cas concret à Rimouski et problématique d'intégration en milieu urbain

De la biomasse à l'énergie renouvelable: cas concret à Rimouski et problématique d'intégration en milieu urbain De la biomasse à l'énergie renouvelable: cas concret à Rimouski et problématique d'intégration en milieu urbain Florian Prost, Ing.f., Ing.jr. Mercredi 8 mai 2013 Objectifs - Problématique Plan d'action

Plus en détail

N MAPA 05-2014 Marché de Fourniture de combustibles Bois-Energie Marché à bons de commandes (art 77 du code des marchés publics)

N MAPA 05-2014 Marché de Fourniture de combustibles Bois-Energie Marché à bons de commandes (art 77 du code des marchés publics) N MAPA 05-2014 Marché de Fourniture de combustibles Bois-Energie Marché à bons de commandes (art 77 du code des marchés publics) CHAUDIERE BOIS ENERGIE DE L HOTEL D ENTREPRISES Procédure adaptée art 28

Plus en détail

Le Contrat de Performance Energétique (CPE) Rencontre du 01 octobre 2013

Le Contrat de Performance Energétique (CPE) Rencontre du 01 octobre 2013 Le Contrat de Performance Energétique (CPE) Rencontre du 01 octobre 2013 1-4ème rencontre internationale des PPP - Table Ronde Contrat de Performance Energétique - 13 octobre 2010 EDF Optimal Une annéesolutions

Plus en détail

RÉSIDENTIEL COLLECTIF ET TERTIAIRE

RÉSIDENTIEL COLLECTIF ET TERTIAIRE RÉSIDENTIEL COLLECTIF ET TERTIAIRE Production combinée de chaleur et d électricité SOLUTION POUR L INDUSTRIE Récupération de chaleur-rejets thermiques La ligne de produits ENEFCOGEN GREEN est conçue pour

Plus en détail

Bâtiments et société à 2000 watts

Bâtiments et société à 2000 watts Bâtiments et société à 2000 watts Francine Wegmüller 7 novembre 2012 Table des matières 1. 2. 3. 2 Bâtiments et société à 2000 watts Les énergies renouvelables dans le bâtiment Conclusions 1. Bâtiments

Plus en détail

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010 Energie photovoltaïque Filière Physique des Composants Nanostructurés PHELMA Septembre 2010 Anne Kaminski 1, Mathieu Monville 2 1 INP Grenoble - INSA Lyon 2 Solarforce 1 PLAN DU COURS 1- Panorama de l

Plus en détail

Contexte énergétique et son évolution. RWDR GT Prospective 6 juillet 2012

Contexte énergétique et son évolution. RWDR GT Prospective 6 juillet 2012 Contexte énergétique et son évolution RWDR GT Prospective 6 juillet 2012 1 Importance du renouvelable Au niveau mondial Monde Monde toe : ton oil equivalent, tonne d équivalent pétrole (tep) en français

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement La Cogénération dans le bâtiment durable Yves LEBBE Spécialiste Cogénération Service du Facilitateur Bâtiment Durable Objectif(s) de la présentation

Plus en détail

PRE-DIAGNOSTIC ENERGETIQUE et ETUDE de FAISABILITE d une CHAUFFERIE BOIS

PRE-DIAGNOSTIC ENERGETIQUE et ETUDE de FAISABILITE d une CHAUFFERIE BOIS PRE-DIAGNOSTIC ENERGETIQUE et ETUDE de FAISABILITE d une CHAUFFERIE BOIS DENOMINATION DE L'OPERATION : Maître d ouvrage : Personne à contacter : : Etude technique : Personne à contacter : : AILE cahier

Plus en détail

La cogénération. Annick Lempereur Facilitateur en Cogénération pour la Wallonie.

La cogénération. Annick Lempereur Facilitateur en Cogénération pour la Wallonie. La cogénération Annick Lempereur Facilitateur en Cogénération pour la Wallonie. URE? Utilisation Rationnelle de l Energie. Consommer mieux, consommons MOINS! Réduisons nos consommations d énergie (Electricité,

Plus en détail

passez à la chaleur renouvelable à base de résidus agricoles.

passez à la chaleur renouvelable à base de résidus agricoles. passez à la chaleur renouvelable à base de résidus agricoles. Un service clé-en-main, un chauffage confortable et sûr. Un prix compétitif L option d un financement intégral. Un service de fourniture de

Plus en détail

CO-CONSTRUIRE. Le territoire de demain. Consortium Equiénergie

CO-CONSTRUIRE. Le territoire de demain. Consortium Equiénergie CO-CONSTRUIRE Le territoire de demain Consortium Equiénergie Une Implantation Industrielle Issue de La recherche 2 Produire une énergie propre A partir de la biomasse Le granulé de bois, aussi connu sous

Plus en détail

MAILLAGE DES PLATEFORMES ET HANGARS DE STOCKAGE POUR

MAILLAGE DES PLATEFORMES ET HANGARS DE STOCKAGE POUR MAILLAGE DES PLATEFORMES ET HANGARS DE STOCKAGE POUR L APPROVISIONNEMENT EN BOIS-ENERGIE SUR LE MORVAN : SCHÉMA STRATÉGIQUE DE DÉVELOPPEMENT - SYNTHESE Synthèse de l étude réalisée par Energico en juin

Plus en détail

CAD La Chaux-de. Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» Forum Greentech, Fribourg. 22 octobre 2009

CAD La Chaux-de. Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» Forum Greentech, Fribourg. 22 octobre 2009 CAD La Chaux-de de-fonds Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» 22 octobre 2009 Forum Greentech, Fribourg Présentation CAD Bref historique Liste des travaux réalisr alisés Résultats

Plus en détail

Le monitoring. Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith. André Servais, Stadtwerke St-Vith

Le monitoring. Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith. André Servais, Stadtwerke St-Vith Le monitoring Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith André Servais, Stadtwerke St-Vith SITUATION DE DEPART 5 biens fonciers: o Puissance totale installée: o Consommation annuelle: 4.950 kw / 12 chaudières

Plus en détail

La chaudière multi-énergie «tout-en-1» Pellematic Smart

La chaudière multi-énergie «tout-en-1» Pellematic Smart La chaudière multi-énergie «tout-en-1» Pellematic Smart Récompenses 24 25 Puissances 3,9 kw 6 kw 7,8 kw Tout-en-1 : chauffage, eau chaude instantanée, solaire, ballon tampon sur seulement 1,5 m 2 Chaudière

Plus en détail

Communes forestières LE BOIS, VOTRE SOLUTION DE CHAUFFAGE ECONOMIQUE ET RENOUVELABLE CONFORT ECONOMIE RENOUVELABLE. L essentiel du bois énergie

Communes forestières LE BOIS, VOTRE SOLUTION DE CHAUFFAGE ECONOMIQUE ET RENOUVELABLE CONFORT ECONOMIE RENOUVELABLE. L essentiel du bois énergie Communes forestières LE BOIS, VOTRE SOLUTION DE CHAUFFAGE ECONOMIQUE ET RENOUVELABLE AUTOMATISME CIRCUIT COURT CONFORT ECONOMIE RENOUVELABLE L essentiel du bois énergie Je construis un nouveau bâtiment,

Plus en détail

Nouveau régime d aides financières pour les économies d énergie et l utilisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement

Nouveau régime d aides financières pour les économies d énergie et l utilisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement Conférence de presse Nouveau régime d aides financières pour les économies d énergie et l utilisation des énergies renouvelables dans le domaine du logement 13 septembre 2012 Régime actuel (2008-2012)

Plus en détail

Chauffage à granulés de bois

Chauffage à granulés de bois 0 Chauffage à granulés de bois Alliance pour le Climat Luxembourg Protection du climat à la base En partenariat avec plus de 00 villes et communes européennes, plusieurs communes de l Alliance pour le

Plus en détail

Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux.

Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. veau de boucherie 2008-200200 Consommations d énergie en bâtiment veaux de boucherie Comité veau de boucherie FranceAgriMer Montreuil sous Bois Mardi 5 avril 20 Christophe Martineau Institut de l Elevage

Plus en détail

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46 CAHORS 21 janvier 2010 DDT 46 Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments Introduction Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement

Plus en détail

> Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier

> Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier > Conseils - Etudes Thermiques - Coordination et suivi de chantier Conseil Le conseil auprès : - Des investisseurs - Des installateurs - Des architectes et bâtisseurs Etude Une étude personnalisée pour

Plus en détail

Chauffage à granulés de bois

Chauffage à granulés de bois Chauffage à granulés de bois 1 Présentation d ÖkoFEN 2 Le granulés de bois: Production et approvisionnement 3 Le dimensionnement d'un système à granulé 4 Les spécificités d'implantation: systèmes de transfert

Plus en détail

Les émissions atmosphériques de la combustion de biomasse

Les émissions atmosphériques de la combustion de biomasse Départements Bioressources et Surveillance de la Qualité de l Air Direction des Energies Renouvelables, des Réseaux et des Marchés Energétiques 19.7.27 Direction de l Air, du Bruit et de l Efficacité Energétique

Plus en détail

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne

L ÉNERGIE EN MAYENNE. Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers. Acteurs. de la transition énergétique. en Mayenne Citoyens Responsables associatifs Élus locaux Usagers Acteurs de la transition énergétique en Mayenne Les dépenses énergétiques en Mayenne sont de 1.5 million d euros par jour ou 550 millions d euros par

Plus en détail

Statistiques énergétiques France

Statistiques énergétiques France Statistiques énergétiques France Avril 2001 180 160 140 120 Indice base 100 en 1973 Produit intérieur brut en volume Consommation totale d'énergie primaire 100 80 Consommation Émissions de CO2 60 de produits

Plus en détail

Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète?

Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète? Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète? Henri WAISMAN Centre International de Recherche sur l Environnement et le Développement waisman@centre-cired.fr La transition énergétique

Plus en détail

COURS BIOMASSE A N N É E 2 0 1 4-2 0 1 5

COURS BIOMASSE A N N É E 2 0 1 4-2 0 1 5 COURS BIOMASSE ANNÉE 2014-2015 QU EST-CE QUE LA BIOMASSE? Biomasse brute : Arbres et végétaux Productions agricoles (canne à sucre, colza, maïs, betterave ) Matières aquatiques (algues, varech ) Biomasse

Plus en détail

Devis de l installateur. Eléments à fournir

Devis de l installateur. Eléments à fournir Devis de l installateur Eléments à fournir ELEMENTS TECHNIQUES 1. Scénarios de développement d un projet En fonction des différents substrats organiques mobilisables pour l installation, l installateur

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS): conception et régulation Bruxelles Environnement Systèmes de production de chaleur : principes et enjeux Raphaël Capart ICEDD asbl

Plus en détail

www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens

www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens COLLOQUE atee - CIBE du 18 et 19 septembre 2007 XYLOWATT, la société XYLOWATT a été crée

Plus en détail

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Stéphane COUSIN CIBE 5 mars 2015 Salon ENR / Be Positive Lyon Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire I. Atouts

Plus en détail

Energies renouvelables Eau chaude sanitaire collective Chauffage de bassins

Energies renouvelables Eau chaude sanitaire collective Chauffage de bassins Energies renouvelables Eau chaude sanitaire collective Chauffage de bassins Le système Genèse du système Etablissements de santé, logements collectifs, hôtellerie, cuisines collectives, centres aquatiques

Plus en détail

Commune de Broc Thermoréseau et centrale de chauffe

Commune de Broc Thermoréseau et centrale de chauffe Commune de Broc Thermoréseau et centrale de chauffe Présentation à la population 11 juin 2012 Dossier 11F034 Version 02 Rue Alexandre Cailler 7 CH 1636 Broc Tél. +41 (0)26 921 28 78 Fax. +41 (0)26 921

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS

ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS Bâtiments communaux de la commune d ALLAIRE 56 350 ALLAIRE Ref : 12-012_ND 12/03/2013 1/18 Mise à Jour du 12/03/2013 Prise en compte d un nouveau bâtiment «Pôle

Plus en détail

Rencontres Bois Energie Intervention réalisée par ProfessionsBois lors du Mois du Bois. Avec le soutient de

Rencontres Bois Energie Intervention réalisée par ProfessionsBois lors du Mois du Bois. Avec le soutient de Rencontres Bois Energie Intervention réalisée par ProfessionsBois lors du Mois du Bois Avec le soutient de Les atouts du bois-énergie Une combustion neutre vis-à-vis des émissions de gaz à effet de serre

Plus en détail

GUIDE BOIS ENERGIE GUIDE BOIS ENERGIE

GUIDE BOIS ENERGIE GUIDE BOIS ENERGIE GUIDE BOIS ENERGIE GUIDE BOIS ENERGIE Le bois énergie quels avantages? les évolutions techniques Le financement des projets Les étapes d un projet bois-énergie En Midi-Pyrénées, la surface du territoire

Plus en détail