Monsieur Perrin Beatty Président et chef de la direction Chambre de commerce du Canada. Monsieur Beatty,

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Monsieur Perrin Beatty Président et chef de la direction Chambre de commerce du Canada. Monsieur Beatty,"

Transcription

1 Monsieur Perrin Beatty Président et chef de la direction Chambre de commerce du Canada Monsieur Beatty, Vous trouverez ci-joint la réponse du Parti conservateur du Canada au questionnaire sur les élections fédérales de 2015 de la Chambre de commerce du Canada. Nous avons un solide bilan en matière d allégement fiscal et d abolition des obstacles au commerce, et un gouvernement conservateur réélu va continuer à promouvoir la croissance économique avec son plan de réduction de l imposition de toutes les entreprises canadiennes. Sincères salutations, Jenni Byrne Directrice de la Campagne nationale Parti conservateur du Canada

2 Question 1 : Accès à une main-d œuvre puissante Est-ce que votre parti va s engager à : Investir dans l information sur le marché du travail accrue et améliorée. Assurer que les changements au système d immigration cessent de limiter indûment l accès des employeurs aux talents internationaux dont ils ont besoin. Faire quelque chose au sujet des problèmes de traitement et des aspects inflexibles du Programme des travailleurs étrangers temporaires, qui ont un impact négatif sur l accès des employeurs aux travailleurs dans divers secteurs. Offrir des incitatifs pour que les employeurs offrent plus de placements coopératifs et de stages postsecondaires. Créer un incitatif financier pour que les employeurs gardent leurs employés pendant qu ils terminent leur formation en apprentissage. Sous le leadership qui a fait ses preuves du Premier ministre Harper, la priorité première de notre gouvernement est la création d emplois et la croissance économique. Bien que le Canada ait l un des meilleurs bilans de création d emplois du G7, un trop grand nombre de Canadiens sont toujours sans travail ou sous-employés. De plus en plus d emplois restent vacants en raison d une pénurie de main-d œuvre ayant les compétences requises. C est pourquoi notre gouvernement conservateur ne cesse de prendre des initiatives pour créer des emplois, répondre à la demande d acquisition de compétences et soutenir des lieux de travail sains et dynamiques. Notre bilan qui a fait ses preuves comprend les mesures suivantes : La création de la Subvention canadienne pour l emploi, jumelant les Canadiens qui veulent acquérir des compétences et trouver un travail avec les employeurs qui recherchent des travailleurs qualifiés. La création du Prêt canadien aux apprentis, donnant aux apprentis enregistrés des métiers Sceau rouge accès à plus de 100 millions de dollars de prêts sans intérêts, chaque année. Le renforcement du système d apprentissage, créant la Subvention incitative aux apprentis, la Subvention à l achèvement de la formation d apprenti et la Déduction pour outillage des gens de métier. L assurance que les Canadiens sont les premiers à décrocher les emplois offerts, créant et améliorant un Service de jumelage pour les personnes à la recherche d un emploi et les employeurs fondé sur les compétences, les connaissances et l expérience. L amélioration des renseignements sur le marché du travail pour les Canadiens, notamment par la création d un nouveau portail national à guichet unique sur le marché du travail. Cela réduit les pénuries de main-d œuvre et jumèle les travailleurs et les emplois. 1

3 L abolition des obstacles financiers à la reconnaissance des titres de compétences étrangers en rendant permanent le projet pilote des prêts pour la reconnaissance des titres de compétences étrangers et en nous engageant à l améliorer. La réforme du système de formation professionnelle en alignant les programmes des établissements d enseignement postsecondaire sur les besoins des employeurs par un investissement de 65 millions de dollars sur quatre ans. L appui aux stages pour les jeunes Canadiens par un investissement de 40 millions de dollars afin de soutenir jusqu à stages pour les diplômés postsecondaires dans des domaines à forte demande, et un investissement de 15 millions de dollars pour soutenir jusqu à stages dans les petites et moyennes entreprises. Un investissement de 70 millions de dollars pour soutenir stages rémunérés additionnels pour les récents diplômés postsecondaires. De plus, nous nous engageons à élargir le Crédit d impôt pour la création d emplois d apprentis, créé par notre gouvernement en Un gouvernement conservateur réélu va augmenter le crédit maximal de $ à $ et l appliquer aux troisième et quatrième années de la formation en apprentissage. Notre gouvernement prend aussi des mesures pour améliorer le système d immigration dans son ensemble, le rendant plus efficient, plus flexible et plus à l écoute, pour assurer qu il répond aux besoins du marché du travail et des entreprises. Des réformes majeures au Programme des travailleurs étrangers temporaires assurent que les Canadiens sont les premiers candidats pour les emplois offerts et que les travailleurs étrangers temporaires sont utilisés en dernier recours, de façon limitée, quand des Canadiens ne sont pas disponibles. En janvier 2015, nous avons créé le système Entrée express, qui permet au gouvernement fédéral, aux provinces, aux territoires et aux employeurs de cibler activement les immigrants qualifiés dans le cadre de programmes d immigration économique clés. Seul le Parti conservateur s engage à maintenir les charges sociales du RPC à un bas niveau et à réduire les cotisations à l assurance-emploi de 21 pour cent en Pour les entreprises créatrices d emplois, cela représentera une économie considérable qui leur permettra d investir dans la formation de leur personnel, d améliorer leur équipement ou d embaucher de nouveaux talents. Avec le plan de hausses fiscales de Justin Trudeau et de Thomas Mulcair, les charges sociales du RPC augmenteraient de milliers de dollars et les cotisations à l assurance-emploi seraient aussi plus élevées. Les entreprises en croissance seraient freinées par des charges sociales plus élevées, et certaines seraient obligées de fermer leurs portes. Notre plan fonctionne. Le Canada compte 1,3 million de nouveaux emplois nets, dont 90 pour cent sont à temps plein et 80 pour cent sont dans le secteur privé. Question 2 : Accès au capital Est-ce que votre parti va s engager à : 2

4 Créer de meilleurs incitatifs fiscaux pour les sociétés de capital de risque et les investisseurs providentiels. Modifier la réglementation pour encourager les compagnies d assurances et les régimes de retraite à investir une part modeste de leurs fonds dans le capital de risque. Former un groupe d experts impartial pour examiner le régime fiscal et recommander des mesures afin de le simplifier. Augmenter le seuil de revenu pour le taux d imposition des petites entreprises (11 %) de $ à $ afin de stimuler la croissance des petites entreprises. Simplifier les règles sur la déduction pour amortissement de 52 classes d actifs à quelques catégories générales. Notre plan pour le régime fiscal fédéral consiste à assurer qu il continue à offrir un climat concurrentiel de classe mondiale aux entreprises créatrices d emplois. Notre gouvernement conservateur a un bilan de réduction du fardeau fiscal qui a fait ses preuves. Nous ne cessons de réduire le fardeau fiscal des entreprises pour les aider à prendre de l expansion et à embaucher plus de travailleurs. Pendant nos premières années au pouvoir, nous avons réduit le taux d imposition des petites entreprises à 11 pour cent et augmenté le seuil de deux tiers, à $. Ainsi, une petite entreprise qui gagne un revenu imposable de $ fait des économies d impôt de $. Nous avons aussi créé le Crédit pour l emploi visant les petites entreprises, pour cette année et la suivante, offrant un allégement fiscal de plus de 550 millions de dollars à plus de petites entreprises. Notre dernier budget le Plan d action économique de 2015 comprend un plan à moyen terme pour réduire encore plus l imposition des petites entreprises. Nous avons légiféré une réduction additionnelle du taux d imposition des petites entreprises de 11 à 9 pour cent au cours des quatre prochaines années. C est l allégement fiscal des petites entreprises le plus important en plus de 25 ans. Nous avons réduit le taux d imposition global des sociétés de 22 à 15 pour cent et éliminé l impôt fédéral sur le capital, aidant à assurer l élimination de l impôt général provincial sur le capital par l intermédiaire d un incitatif financier. Les mesures prises par notre gouvernement conservateur vont permettre de réduire le fardeau fiscal des entreprises créatrices d emplois de 14,7 milliards de dollars en , et font en sorte que le Canada a le taux d imposition global sur les nouveaux investissements des entreprises le plus bas du G7. Sous le leadership du Premier ministre Harper, nous créons un cadre fiscal concurrentiel de classe mondiale pour les entreprises créatrices d emplois. Notre Parti a un plan d allégement fiscal et d équilibre budgétaire pour les entreprises et l économie canadiennes. Les autres partis s opposent à toutes les mesures d allégement fiscal que nous prenons et ont promis d augmenter le fardeau fiscal des entreprises et des employés. 3

5 Pour réduire le fardeau de la conformité pour les contribuables, le Plan d action économique de 2014 prévoyait des consultations publiques sur la proposition consistant à abolir le régime des immobilisations admissibles, pour le remplacer par une nouvelle catégorie de déduction pour amortissement. C est l une des nombreuses mesures concrètes que nous prenons pour assurer que les entreprises peuvent consacrer plus de temps à la création de nouveaux produits et de nouveaux emplois, et moins de temps à la paperasserie administrative. En 2012, en partenariat avec la Fédération canadienne de l entreprise indépendante, nous avons lancé notre Plan d action pour la réduction du fardeau administratif, et nous sommes fiers d avoir adopté la règle du «un pour un», exigeant que l introduction de tout nouveau règlement est accompagnée de l élimination d un règlement existant. Nous cherchons à harmoniser notre réglementation avec celle de nos principaux partenaires commerciaux pour qu il soit plus facile de faire des affaires transfrontalières. De plus, nous avons amélioré le processus de consultation des propriétaires de petites entreprises sur les nouvelles politiques gouvernementales, exigeant que la fonction publique utilise la Lentille des petites entreprises quand elle envisage une réglementation. Ainsi, le Canada est un chef de file mondial de la réduction du fardeau administratif et de la création d un environnement plus prévisible pour permettre aux petites entreprises de croître et de réussir. Jusqu à présent, notre gouvernement conservateur permet aux entreprises canadiennes d économiser plus de 32 millions de dollars en formalités administratives, chaque année, de même que heures de traitement de la paperasserie. C est considérable, car les coûts de conformité sont supportés de façon disproportionnée par les petites entreprises. Sous notre gouvernement, la culture du gouvernement fédéral change en faveur des besoins des petites entreprises canadiennes. Mais nous avons un plan pour faire encore plus et rendre l économie encore plus forte. Un gouvernement conservateur réélu va tirer profit de son bilan de réduction de la paperasserie en : Lançant une nouvelle ronde nationale de consultations afin de recueillir des commentaires sur les réformes apportées et d orienter les prochaines réformes. Élargissant la «base du fardeau administratif» afin de tenir compte des exigences imposées par les lois et les politiques, en plus des exigences découlant de la réglementation. Faisant une réduction nette du fardeau administratif de 20 pour cent d ici la fin du prochain mandat. Nous avons un bilan qui a fait ses preuves, contrôlant la croissance de la paperasserie pour le bien de l économie canadienne. Ces nouvelles mesures vont renforcer notre économie alors que nous réduisons considérablement le fardeau administratif des petites entreprises, leur permettant d économiser temps et argent. 4

6 Notre gouvernement conservateur reconnaît que l accès au capital est essentiel pour permettre aux entreprises innovatrices de croître et de créer des emplois. En janvier 2013, nous avons annoncé le Plan d action sur le capital de risque, une stratégie exhaustive pour augmenter les investissements du secteur privé dans les entreprises innovatrices. Le Plan d action sur le capital de risque offre jusqu à 400 millions de dollars pour créer quatre grands fonds de fonds dirigés par le secteur privé, en partenariat avec des investisseurs institutionnels, des entreprises d investissement et les provinces intéressées, et pour soutenir les fonds de capital de risque bien établis à rendement élevé au Canada. De plus, nous offrons un soutien afin d assurer que les entrepreneurs peuvent réussir, obtenir du financement et croître par l intermédiaire du Programme canadien des accélérateurs et des incubateurs. Ce programme aide quinze accélérateurs et incubateurs à fort potentiel du Canada à intensifier leur soutien aux entrepreneurs, avec un financement de 100 millions de dollars au titre des Plans d action économiques de 2013 et Les accélérateurs et incubateurs offrent des services de mentorat, un soutien financier, des conseils d affaires, un soutien à la commercialisation, des espaces de bureau et de développement et des services complémentaires aux entrepreneurs dans le but d augmenter le nombre de firmes innovatrices prêtes à investir et pouvant devenir des entreprises viables à forte croissance. Question 3 : Accès à la technologie et à l innovation Est-ce que votre parti va s engager à : Offrir des incitatifs pour que les idées puissent être mises en marché, par exemple un régime pour l innovation pour que les ventes/revenus découlant d un brevet ou d une nouvelle technologie conçue ici au Canada soient sujets à un taux d imposition beaucoup plus bas. Investir dans l infrastructure numérique et récompenser les investissements du secteur privé visant un profit. Offrir des incitatifs pour encourager la collaboration par l intermédiaire de grappes technologiques ou de centres d excellence. Sous le leadership qui a fait ses preuves du Premier ministre Harper, le Canada a les ingrédients nécessaires à une économie de pointe : une capacité de recherche de classe mondiale, une main-d œuvre qualifiée hautement éduquée et l un des meilleurs climats commerciaux du monde. Nous avons un bilan qui a fait ses preuves de soutien à la recherche avancée, à forte valeur, mettant l accent sur les projets pouvant être commercialisés et stimulant la croissance économique du Canada. En date de mars 2015, notre gouvernement conservateur avait investi plus de 13 milliards de dollars dans des initiatives relatives à la science, à la technologie et à la recherche depuis Le Plan d action économique de 2015 prévoit plus de 1,5 milliard de dollars en nouveaux investissements dans la science, la technologie et l innovation au cours des cinq prochaines années. En décembre 2014, le Premier ministre Harper a créé le Fonds d excellence en recherche Apogée Canada, qui aide nos universités et nos collèges à être parmi les meilleurs du monde en matière de 5

7 talents et de découvertes, créant un avantage économique à long terme pour les Canadiens. Le Canada est en tête du G7 en ce qui a trait à la recherche sur l enseignement supérieur et le financement du développement par rapport à la taille de son économie, devançant l Allemagne, la France, le Japon, le Royaume-Uni et les États-Unis. Dans le Plan d action économique de 2015, le gouvernement Harper a alloué 30 millions de dollars au cours des quatre prochaines années pour soutenir la recherche de pointe et le développement de technologies dans le secteur de la communication satellite. En 2012, notre gouvernement a annoncé que le Conseil national de recherches du Canada se concentrerait sur le soutien aux projets de recherche et développement collaboratifs qui répondent aux besoins des entreprises canadiennes. Notre gouvernement soutient l adoption de technologies par les petites et moyennes entreprises, par l intermédiaire d un investissement de 200 millions de dollars de la Banque de développement du Canada. Cette initiative aide les entrepreneurs à se renseigner sur les technologies de l information et de communication et leur mise en application dans leur entreprise, offrant des conseils spécialisés, des ressources et des outils. Autres investissements dans l innovation et la recherche et le développement : 105 millions de dollars pour soutenir le réseau de recherche avancée CANARIE, un élément fondamental de l écosystème de recherche numérique du pays ; 100 millions de dollars pour soutenir l infrastructure de recherche numérique par l intermédiaire de la Fondation canadienne pour l innovation ; 119,2 millions de dollars au Conseil national de recherches du Canada pour les activités de R&D réalisées en partenariat avec l industrie ; 56,4 millions de dollars à Mitacs pour soutenir plus de nouveaux stages en R&D de niveau supérieur, axés sur les défis relatifs aux affaires, tout en soutenant le développement de la prochaine génération de leaders en R&D. Notre gouvernement conservateur reconnaît que la propriété intellectuelle est un bien stratégique précieux pour les entreprises, sur les marchés locaux et mondiaux. Notre gouvernement a un solide bilan de mesures visant à assurer que le cadre de la propriété intellectuelle au Canada offre une protection solide et équilibrée aux consommateurs et aux détenteurs de droits ; la Loi sur la modernisation du droit d auteur de 2012 a permis d adapter les règles sur le droit d auteur à l ère numérique ; la Loi visant à combattre la contrefaçon de produits comprend de nouvelles mesures pour remédier au grave problème des biens contrefaits ; et le Plan d action économique de 2014 a harmonisé le cadre administratif de la propriété intellectuelle du Canada avec les normes internationales, aidant les entreprises canadiennes innovatrices à avoir accès aux marchés internationaux, et réduisant les coûts, le fardeau administratif et la paperasserie. Tirant profit de ces mesures, le Plan d action économique de 2015 a modernisé plus avant le cadre de la propriété intellectuelle en fonction de pratiques exemplaires reconnues au palier international. Question 4 : Accès aux marchés 6

8 Est-ce que votre parti va s engager à : Conclure et exécuter le Partenariat transpacifique et les accords commerciaux avec l Union européenne, l Inde et le Japon. Évaluer le potentiel d un accord commercial avec la Chine. Élaborer une stratégie nationale de coopération réglementaire qui mobilisera les ressources et l attention politique pour abolir les obstacles au commerce intérieur et améliorer l alignement avec nos partenaires commerciaux. Renforcer les services de promotion des exportations et du tourisme en améliorant la coordination entre les secteurs public et privé, intensifiant les campagnes de marketing, augmentant la présence diplomatique à l étranger et créant une institution financière de développement nationale. Investir dans l infrastructure de transport et améliorer les services frontaliers et l administration des visas pour qu il soit plus facile pour les entreprises d importer et d exporter des produits. Établir des processus réglementaires stricts, mais simples, pour faciliter l extraction et le transport des ressources naturelles. Adopter des politiques pour encourager l innovation en matière de durabilité environnementale et offrir une main-d œuvre qualifiée pour aider le Canada à répondre aux demandes des industries des ressources naturelles. Le Canada a toujours été une nation commerçante. Le Premier ministre Harper sait que le commerce crée des emplois et stimule l économie. Plus d un emploi canadien sur cinq et 60 pour cent du PIB du Canada sont directement liés aux exportations. Sans le commerce international, il y aurait 3,3 millions d emplois en moins. C est pourquoi le Premier ministre Stephen Harper travaille sans relâche pour ouvrir de nouveaux marchés pour les produits et services canadiens, et pour permettre aux entreprises canadiennes d être concurrentielles au palier international. Quand le gouvernement Harper est arrivé au pouvoir, le Canada avait des accords de libre-échange avec cinq pays. Nous avons aujourd hui des accords de libre-échange avec 44 pays. Sous le leadership du Premier ministre Harper, le Canada a conclu des accords de libre-échange avec 39 pays : Nous avons entrepris et conclu l Accord de libre-échange Canada-Union européenne. Cet accord pourrait augmenter les revenus du Canada de 12 milliards de dollars par année, l équivalent de l augmentation de revenu annuel d une famille moyenne de $. Nous avons entrepris, conclu et mis en application l Accord de libre-échange Canada-Corée, qui devrait créer des milliers de nouveaux emplois, augmenter le PIB du Canada de 1,7 milliard de dollars et intensifier nos exportations bilatérales de 32 pour cent. 7

9 Nous avons entrepris et conclu l Accord de libre-échange Canada-Ukraine. Nous avons entrepris, conclu et mis en application des accords avec le Honduras, le Panama, la Jordanie, la Colombie et le Pérou. Nous avons conclu et mis en application un accord avec l Association européenne de libre-échange et modernisé les accords existants avec Israël et le Chili. Nous faisons des percées sur d autres marchés majeurs, les négociations bilatérales avec l Inde et le Japon progressent, et nous sommes parmi les 12 pays participant aux négociations du Partenariat transpacifique. Nous avons amélioré le climat d investissements étrangers pour permettre aux entreprises canadiennes de prendre de l expansion sur la scène mondiale en concluant, signant et exécutant 24 Accords sur la promotion et la protection des investissements étrangers (APIE). Une fois pleinement en vigueur, ces accords donneront au Canada un accès préférentiel à plus de la moitié du marché mondial et bénéficieront à tous les secteurs de l économie canadienne. Nous aidons les entreprises canadiennes à profiter de nouvelles possibilités d exportation : Nous avons créé le Plan d action sur les marchés mondiaux en 2013, qui cible les marchés les plus importants pour les entreprises canadiennes et assure la défense des intérêts clés du Canada sur ces marchés. En 2014, nous avons lancé l initiative «Le monde à votre portée», allouant 50 millions de dollars sur cinq ans pour aider des centaines de petites et moyennes entreprises à prendre de l expansion sur les marchés mondiaux et à réaliser leur plein potentiel en matière d exportations. Les petites et moyennes entreprises représentent 99 pour cent des entreprises du Canada, et plus de d entre elles font des exportations. Nous élargissons notre réseau de délégués commerciaux, notamment sur des marchés clés comme la Chine et l Inde, où nous avons ouvert 23 bureaux commerciaux et établi 150 délégués commerciaux. Il existe aujourd hui plus de 160 bureaux commerciaux partout dans le monde, qui donnent des conseils aux entrepreneurs, ce qui comprend plus de 25 délégués commerciaux qui travaillent avec des associations industrielles au Canada afin de mieux comprendre leurs besoins en matière d exportations. Cependant, le Premier ministre Harper n hésite pas à défendre les entreprises canadiennes, reconnaissant que le succès de notre ordre du jour commercial international dépend de la création d emplois et de possibilités d affaires pour les Canadiens : Nous défendons les entreprises canadiennes quand d autres pays font de la discrimination contre nos exportations, ce qui comprend les produits forestiers, agricoles et du phoque. Grâce aux efforts de coopération du gouvernement Harper et de notre industrie, l Organisation mondiale du commerce constate régulièrement que les États-Unis manquent à leurs obligations commerciales envers le Canada par le traitement discriminatoire de nos exportations de bœuf et de porc. Nous ouvrons la porte aux investissements étrangers, mais nous établissons également de nouvelles règles en vertu de la Loi sur Investissement Canada pour 8

10 assurer que les transactions étrangères majeures créent un avantage net pour le Canada. Nous avons créé un processus d examen de la sécurité nationale en 2009 et établi de nouvelles règles pour limiter les investissements des entreprises d État étrangères en Le Premier ministre Stephen Harper est le premier dirigeant canadien qui a invoqué la Loi sur Investissement Canada pour rejeter une prise de contrôle par des intérêts étrangers qui n était pas dans le meilleur intérêt du Canada. Depuis, plusieurs prises de contrôle étrangères ont été rejetées par le gouvernement Harper. Un gouvernement conservateur réélu dirigé par Stephen Harper va continuer à traiter le commerce international en priorité afin de créer des emplois et d améliorer notre prospérité à long terme, en particulier par l intensification du commerce dans la région Asie-Pacifique : Conclusion du Partenariat transpacifique Les négociations sur le Partenariat transpacifique sont presque terminées, et le Canada négocie fermement. Sous le leadership du Premier ministre Harper, nous nous engageons à conclure un accord qui tient compte des intérêts du Canada. Les 12 pays qui négocient le Partenariat transpacifique représentent un marché de près de 800 millions de consommateurs et un PIB combiné de 28,5 mille milliards de dollars. Les investissements bilatéraux entre le Canada et les marchés du PTP étaient évalués à plus de 780 milliards de dollars en 2014, et cet accord va créer de nouveaux emplois et une prospérité à long terme pour les Canadiens. Les travailleurs dans l ensemble des régions et des secteurs de l économie canadienne vont bénéficier d un accès amélioré aux marchés du PTP, notamment dans les domaines des poissons et fruits de mer, des produits industriels, de la foresterie, de l agriculture, des services et plus encore. Promotion de l infrastructure commerciale Asie-Pacifique Un gouvernement Harper réélu va allouer un financement dédié à l infrastructure commerciale par l intermédiaire du Nouveau Plan Chantiers Canada afin d aider les entreprises canadiennes à profiter pleinement des nouvelles possibilités d accès aux marchés dans la région Asie-Pacifique. Intensification du commerce bilatéral Un gouvernement Harper réélu va aussi chercher à conclure des accords de libreéchange bilatéraux avec le Japon et l Inde. Les négociations sont déjà en cours. Nous allons aussi continuer à développer d autres marchés au titre du Plan d action sur les marchés mondiaux et agrandir notre réseau de délégués commerciaux dans la région Asie-Pacifique et ailleurs. L accent mis par le Premier ministre Harper sur l intensification de notre ordre du jour commercial international profite à l ensemble des régions et des secteurs. Nous comprenons que l ouverture de nouveaux marchés aux exportations canadiennes va créer des emplois pour les travailleurs canadiens et stimuler notre croissance économique et notre prospérité à long terme. 9

11 Par contraste, on ne peut pas faire confiance aux autres partis sur les plans du commerce, du développement des ressources et de l imposition des sociétés. Les Libéraux et le NPD mettraient l économie canadienne à risque en général et les intérêts des membres de la Chambre de commerce en particulier. 10

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI

SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI SUBvENTION CANADIENNE LA NOUVELLE POUR L EMPLOI LE PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DE 2013 Le Plan d action économique de 2013 représente le prochain volet du plan à long terme du gouvernement pour renforcer

Plus en détail

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Un leadership fort Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Le gouvernement Harper tient sa promesse de rétablir l équilibre budgétaire en 2015. Le Plan d action

Plus en détail

Voici le résumé des mesures favorisant les entreprises manufacturières. Le détail suivra à la page suivante.

Voici le résumé des mesures favorisant les entreprises manufacturières. Le détail suivra à la page suivante. Budget fédéral 2015 Le 21 avril 2015, le gouvernement du Canada a déposé son budget 2015-2016. Parmi les nouvelles mesures annoncées, certaines sont favorables aux entreprises manufacturières, donc aux

Plus en détail

Respecter ses engagements. budget. Forger une économie productive et durable. le 23 février 2005

Respecter ses engagements. budget. Forger une économie productive et durable. le 23 février 2005 Respecter ses engagements Le budget de 2005 Forger une économie productive et durable le 23 février 2005 Les résultats économiques et financiers remarquables du Canada Depuis l élimination du déficit en

Plus en détail

EMPLOIS PERSPECTIVES CANADIENS POUR LES

EMPLOIS PERSPECTIVES CANADIENS POUR LES EMPLOIS PERSPECTIVES POUR LES ET CANADIENS LE PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DE 2012 SOUTENIR LA CRÉATION D EMPLOIS Pour améliorer la croissance économique à long terme du Canada, il faut qu un plus grand nombre

Plus en détail

Le ministre Oliver dépose un budget équilibré et un plan axé sur des impôts bas pour favoriser l emploi, la croissance et la sécurité

Le ministre Oliver dépose un budget équilibré et un plan axé sur des impôts bas pour favoriser l emploi, la croissance et la sécurité Ministère des Finances Communiqué Le ministre Oliver dépose un budget équilibré et un plan axé sur des impôts bas pour favoriser l emploi, la croissance et la sécurité Le Plan d action économique de 2015

Plus en détail

Recommandations en vue du budget fédéral 2015 : miser sur les métropoles pour stimuler la croissance

Recommandations en vue du budget fédéral 2015 : miser sur les métropoles pour stimuler la croissance Recommandations en vue du budget fédéral 2015 : miser sur les métropoles pour stimuler la croissance 1 Introduction À la mi-2014, l économie canadienne demeure robuste. Le gouvernement du Canada est solidement

Plus en détail

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Lors du Sommet pleines voiles en janvier 2007, la Commission des valeurs mobilières du Nouveau-Brunswick a publié

Plus en détail

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances August 2014 ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances Résumé L Association canadienne de la construction (ACC) représente 20 000 entreprises membres

Plus en détail

Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2014 Préparé par l Association des banquiers canadiens Août 2014 EXPERTISE CANADA BANKS ON LA

Plus en détail

Mémoire. Reconnaissance du budget 2014. Regards vers le budget de 2015

Mémoire. Reconnaissance du budget 2014. Regards vers le budget de 2015 Mémoire de l Association canadienne pour les études supérieures au Comité permanent des finances de la Chambre des communes, au sujet du budget fédéral de 2015 Résumé L Association canadienne pour les

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

Le Plan libéral pour les soins familiaux

Le Plan libéral pour les soins familiaux Le Plan libéral pour les soins familiaux 1 Le Plan libéral pour les soins familiaux AUX CÔTÉS DES FAMILLES CANADIENNES Les membres d une famille s appuient entre eux. Les familles canadiennes veulent s

Plus en détail

L agriculture canadienne et les négociations du commerce international. Symposium sur les perspectives de l industrie laitière

L agriculture canadienne et les négociations du commerce international. Symposium sur les perspectives de l industrie laitière L agriculture canadienne et les négociations du commerce international Symposium sur les perspectives de l industrie laitière 16 mai 2013 Plan Le secteur agricole canadien et le commerce international

Plus en détail

Créer des emplois. bien rémunérés. à prospérer

Créer des emplois. bien rémunérés. à prospérer Créer des emplois bien rémunérés et aider les entreprises à prospérer LE PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DE 2013 Le Plan d action économique de 2013 représente le prochain volet du plan à long terme du gouvernement

Plus en détail

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Priorités de l ACIC pour le budget fédéral de 2015 La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Mémoire présenté au Comité permanent des finances Association

Plus en détail

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis 1 Axes prioritaires d interventions économiques de la Chambre de commerce de Lévis Préambule Regroupant près de 140 000 habitants et plus de 65 000 travailleurs, le territoire de la Ville de Lévis profite

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Mémoire de l'alliance canadienne des associations étudiantes Résumé Depuis 2008, le gouvernement du Canada

Plus en détail

Association canadienne de la construction. Mémoire prébudgétaire 2015

Association canadienne de la construction. Mémoire prébudgétaire 2015 Association canadienne de la construction Mémoire prébudgétaire 2015 Synopsis L Association canadienne de la construction (ACC) représente 20 000 entreprises de construction non résidentielle au Canada.

Plus en détail

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Fiche d information Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Un an après le début des événements historiques qui ont marqué l Afrique du Nord et le Moyen-

Plus en détail

Résumé des principales positions des partis politiques 15 octobre 2015

Résumé des principales positions des partis politiques 15 octobre 2015 Présentation Ce document a été produit à l occasion de la campagne électorale fédérale 2015. Il vise à informer les membres de la Coalition et ses partenaires des positions des principaux partis politiques

Plus en détail

Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé

Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé Cabinet du ministre Communiqué de presse BUDGET 2013-2014 COMMUNIQUÉ N 2 BUDGET 2013-2014 Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé Québec, le 20 novembre 2012 «Pour accélérer la croissance

Plus en détail

Consultation pré-budgétaire. Préparé à l attention du ministre des Finances

Consultation pré-budgétaire. Préparé à l attention du ministre des Finances Consultation pré-budgétaire Préparé à l attention du ministre des Finances Saint-Antoine, Nouveau-Brunswick Octobre 2009 Les priorités du CÉNB : - le Plan d action pour l autosuffisance du nord du Nouveau-Brunswick;

Plus en détail

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS?

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? RÉSUMÉ DU RAPPORT Le Forum des politiques publiques est un organisme indépendant, sans but lucratif, qui s efforce de promouvoir l excellence

Plus en détail

Présentation pré-budgétaire. Comité permanent des finances de la Chambre des communes. l Association of Equipment Manufacturers

Présentation pré-budgétaire. Comité permanent des finances de la Chambre des communes. l Association of Equipment Manufacturers Présentation pré-budgétaire À l attention du Comité permanent des finances de la Chambre des communes Sommaire par l Association of Equipment Manufacturers L AEM représente plus de 850 membres qui offrent

Plus en détail

(Communiqué) Le soutien au financement par étudiant des collèges de l Ontario est le plus bas au pays

(Communiqué) Le soutien au financement par étudiant des collèges de l Ontario est le plus bas au pays (Communiqué) L insuffisance de financement chronique menace les collèges, les étudiants, les employeurs et l économie de l Ontario Le soutien au financement par étudiant des collèges de l Ontario est le

Plus en détail

Occasions d affaires en Fédération de Russie

Occasions d affaires en Fédération de Russie Occasions d affaires en Fédération de Russie Justine Hendricks Vice-présidente, Groupe des ressources Énoncé des occasions d affaires La Russie est un marché exigeant qui offre des occasions d affaires

Plus en détail

Fiche d information Bons aliments pour tous La sécurité alimentaire

Fiche d information Bons aliments pour tous La sécurité alimentaire Fiche d information sur les services de garde Les familles se sont rendu compte qu un accès insuffisant à des services de garde abordables et de qualité constituait un obstacle pour : trouver et garder

Plus en détail

BUDGET PROVINCIAL 2016

BUDGET PROVINCIAL 2016 BUDGET PROVINCIAL 2016 MESURES IMPACTANT L INDUSTRIE DE LA FABRICATION DE MEUBLES Le gouvernement du Québec a déposé le 17 mars dernier son budget 2016-2017. La lecture du Plan économique du Québec a permis

Plus en détail

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études Le budget de 1998 Bâtir le Canada pour le XXI e siècle Stratégie canadienne pour l égalité des chances Aider à gérer la dette d études février 1998 «Il est inutile de rappeler aux Canadiens que l endettement

Plus en détail

Observations aux fins du budget fédéral 2015

Observations aux fins du budget fédéral 2015 Le 6 août 2014 Comité permanent des finances de la Chambre des communes finapbc-cpb@parl.gc.ca Observations aux fins du budget fédéral 2015 Résumé Nous vous remercions de nous permettre de vous faire connaître

Plus en détail

Consultations prébudgétaires 2014. Mémoire soumis au Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Consultations prébudgétaires 2014. Mémoire soumis au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires 2014 Mémoire soumis au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Sommaire Avec 12 000 chercheurs canadiens du domaine de la santé et plus de 35 000 étudiants

Plus en détail

BILAN DE L ANNÉE 2010-2011

BILAN DE L ANNÉE 2010-2011 BILAN DE L ANNÉE 2010-2011 Table des matières Grandes lignes... 1 Revue des activités... 2 Énergie... 4 Transport... 4 Mobilité de la main-d œuvre... 4 Collaboration intergouvernementale... 4 La voie à

Plus en détail

OBJET : Mémoire présenté dans le cadre des consultations prébudgétaires

OBJET : Mémoire présenté dans le cadre des consultations prébudgétaires 6 août 2014 M me Christine Lafrance Greffière du Comité permanent des finances Chambre des communes Ottawa (Ontario) K1A 0A6 FINA@parl.gc.ca OBJET : Mémoire présenté dans le cadre des consultations prébudgétaires

Plus en détail

VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN

VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN Mémoire présenté aux fins du budget de 2016 29 janvier 2016 Présenté par : Peter Kondos, Ph. D. Président

Plus en détail

Consultations prébudgétaires 2016. Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Consultations prébudgétaires 2016. Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires 2016 Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Comptables professionnels agréés du Canada 277, rue Wellington Ouest, Toronto (0ntario) Canada

Plus en détail

Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada

Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada Stratégie nationale d atténuation des catastrophes du Canada Avant-propos Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont reconnu que l atténuation est une importante part d un solide cadre

Plus en détail

VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE

VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE Les occasions et les restrictions du Canada face au transport mondial des marchandises Rapport du Comité sénatorial permanent des transports et des communications Juin

Plus en détail

Un B pour le budget fédéral de 2015

Un B pour le budget fédéral de 2015 Un B pour le budget fédéral de 2015 Les Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada) décernent un B au budget fédéral, car le gouvernement cherche à s attaquer aux problèmes actuels tout en

Plus en détail

Promouvoir la finance sociale au Canada Aller de l avant vers les obligations à impact social

Promouvoir la finance sociale au Canada Aller de l avant vers les obligations à impact social Maintenant et demain L excellence dans tout ce que nous entreprenons Promouvoir la finance sociale au Canada Aller de l avant vers les obligations à impact social Octobre 2012 Objet et vue d ensemble Présenter

Plus en détail

MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013. Se rapprocher Faciliter Optimiser

MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013. Se rapprocher Faciliter Optimiser MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013 Se rapprocher Faciliter Optimiser Voici un résumé de la modification au Plan de la Société 2009-2013 approuvée par le Conseil d administration d EDC en mai

Plus en détail

Programme d innovation en matière de bioproduits agricoles (PIBA) Foire aux questions (v. 1)

Programme d innovation en matière de bioproduits agricoles (PIBA) Foire aux questions (v. 1) Programme d innovation en matière de bioproduits agricoles (PIBA) Foire aux questions (v. 1) Table des matières : Comment puis-je obtenir la documentation sur le programme?... 2 Quels types de fonds sont

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR ASSURER LA SALUBRITÉ DES ALIMENTS AU CANADA. Renforcer notre système de la salubrité des aliments de renommée internationale

PLAN D ACTION POUR ASSURER LA SALUBRITÉ DES ALIMENTS AU CANADA. Renforcer notre système de la salubrité des aliments de renommée internationale PLAN D ACTION POUR ASSURER LA SALUBRITÉ DES ALIMENTS AU CANADA Renforcer notre système de la salubrité des aliments de renommée internationale www.inspection.gc.ca/alimentssalubres Balayer le code de réponse

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires 2016 Le 19 février 2016

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires 2016 Le 19 février 2016 Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires 2016 Le 19 février 2016 Sommaire L'Association canadienne du commerce des valeurs mobilières (ACCVM) est reconnaissante

Plus en détail

Budget provincial 2015

Budget provincial 2015 Budget provincial 2015 Le 26 mars 2015, le gouvernement du Québec a déposé son budget 2015-2016. Parmi les nouvelles mesures annoncées, certaines pourraient avoir un impact sur les membres de l Association

Plus en détail

Établir une plateforme de commerce et d investissement en RMB au Canada

Établir une plateforme de commerce et d investissement en RMB au Canada Établir une plateforme de commerce et d investissement en RMB au Canada Résumé et extraits du rapport du Groupe de travail sur les services financiers internationaux de la C.-B. AdvantageBC Centre d affaires

Plus en détail

Proposition en vue de la préparation du budget (2015)

Proposition en vue de la préparation du budget (2015) Proposition en vue de la préparation du budget (2015) Préparé pour : le Comité permanent des finances de la Chambre des communes Préparé par : La Canadian Independent Petroleum Marketers Association Sommaire

Plus en détail

Venir en aide aux chômeurs

Venir en aide aux chômeurs Venir en aide aux chômeurs JUIN 2009 Venir en aide aux chômeurs JUIN 2009 Gouvernement du Canada Government of Canada Sa Majesté la Reine du Chef du Canada (2009) Tous droits réservés Toute demande de

Plus en détail

Mémoire au. Comité parlementaire permanent des finances. Étude sur les incitatifs fiscaux pour les dons de bienfaisance. Janvier 2012.

Mémoire au. Comité parlementaire permanent des finances. Étude sur les incitatifs fiscaux pour les dons de bienfaisance. Janvier 2012. Mémoire au Comité parlementaire permanent des finances Étude sur les incitatifs fiscaux pour les dons de bienfaisance Présenté par The Canadian Association of Gift Planners/ Association canadienne des

Plus en détail

6.0 Dépenses de santé et situation budgétaire des gouvernements provinciaux et territoriaux

6.0 Dépenses de santé et situation budgétaire des gouvernements provinciaux et territoriaux 6.0 Dépenses de santé et situation budgétaire des gouvernements provinciaux et territoriaux En 2013, on prévoit que les dépenses de santé des gouvernements provinciaux et territoriaux atteindront 138,3

Plus en détail

Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la ministre des Finances du Québec, M me Monique Jérôme-Forget, lors des consultations

Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la ministre des Finances du Québec, M me Monique Jérôme-Forget, lors des consultations Commentaires du Conseil du patronat du Québec présentés à la ministre des Finances du Québec, M me Monique Jérôme-Forget, lors des consultations prébudgétaires provinciales 2008-2009 Conseil du patronat

Plus en détail

10 e budget Flaherty COMPTE RENDU D ÉLÉMENTS DIGNES DE MENTION POUR L INDUSTRIE TOURISTIQUE. Dépôt du budget fédéral 2014-2015

10 e budget Flaherty COMPTE RENDU D ÉLÉMENTS DIGNES DE MENTION POUR L INDUSTRIE TOURISTIQUE. Dépôt du budget fédéral 2014-2015 Volume 1. Numéro 10 12 février 2014 10 e budget Flaherty Dépôt du budget fédéral 2014-2015 COMPTE RENDU D ÉLÉMENTS DIGNES DE MENTION POUR L INDUSTRIE TOURISTIQUE Mardi, le ministre des Finances Jim Flaherty

Plus en détail

L évolution du G20 et de l économie mondiale - Perspective du ministère des Finances

L évolution du G20 et de l économie mondiale - Perspective du ministère des Finances L évolution du G20 et de l économie mondiale - Perspective du ministère des Finances Présentation à l Association des économistes québécois Par Jean-François Perrault Direction des finances et des échanges

Plus en détail

PARTENAIRES EN R ET D. Souligner cinq ans de réussites pour ce qui est d aider les entreprises à innover, à se connecter, à collaborer et à prospérer

PARTENAIRES EN R ET D. Souligner cinq ans de réussites pour ce qui est d aider les entreprises à innover, à se connecter, à collaborer et à prospérer PARTENAIRES EN R ET D Souligner cinq ans de réussites pour ce qui est d aider les entreprises à innover, à se connecter, à collaborer et à prospérer Décembre 2014 /// STRATÉGIE EN MATIÈRE DE PARTENARIATS

Plus en détail

Points de vue 2002 Contenu

Points de vue 2002 Contenu Points de vue 2002 Contenu Environ 1 200 gestionnaires et dirigeants syndicaux des secteurs et ont participé à l enquête Points de vue 2002. Cette enquête particulière est menée par le CSPC tous les deux

Plus en détail

Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne

Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne Sondage réalisé par American Express MD auprès des entreprises de taille moyenne Les décideurs financiers des entreprises de taille moyenne du Canada ont un point de vue éclairé quant à la conjoncture

Plus en détail

RAPPORT EUROPÉEN SUR LE DÉVELOPPEMENT 2015

RAPPORT EUROPÉEN SUR LE DÉVELOPPEMENT 2015 RAPPORT EUROPÉEN SUR LE DÉVELOPPEMENT 2015 Associer le financement et les poliaques pour medre en œuvre un programme de développement post- 2015 porteur de changement 22 juin 2015, Ministère des Affaires

Plus en détail

VOTRE ENTREPRISE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOTRE ENTREPRISE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOTRE ENTREPRISE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. VOTRE CONSEILLER SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Ce matin, tout va encore plus vite que d habitude. Un client vous demande de devancer sa livraison. Mais votre

Plus en détail

Highlights Points saillants Ministry of Finance Ministère des Finances

Highlights Points saillants Ministry of Finance Ministère des Finances LES BONS CHOIX : RÉDUIRE LES IMPÔTS POUR CRÉER DES EMPLOIS Pour diffusion immédiate Le 27 mars 2003 Le budget de 2003 reflète la grande priorité qu accorde le gouvernement de Ernie Eves aux réductions

Plus en détail

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie MANDAT Stimuler la création de richesses au Canada

Plus en détail

Système Entrée express. Information pour les travailleurs étrangers qualifiés

Système Entrée express. Information pour les travailleurs étrangers qualifiés Système Entrée express Information pour les travailleurs étrangers qualifiés Contexte En janvier 2015, les travailleurs étrangers qualifiés pourront se prévaloir d Entrée express. Ce nouveau système de

Plus en détail

LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL :

LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL : LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL : UN PARTENARIAT POUR BÂTIR DES COLLECTIVITÉS PLUS FORTES, PLUS PROSPÈRES ET PLUS DYNAMIQUES Mémoire prébudgétaire présenté par Imagine

Plus en détail

Présentation de Magazines Canada. Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations préalables au budget.

Présentation de Magazines Canada. Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations préalables au budget. Présentation de Magazines Canada Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations préalables au budget Août 2010 Sommaire Magazines Canada est l association nationale qui représente

Plus en détail

PREMIERE PARTIE POLITIQUE D INVESTISSEMENT SS?

PREMIERE PARTIE POLITIQUE D INVESTISSEMENT SS? STRUCTURE DU CADRE DE POLITIQUE D INVESTISSEMENT DE LA CEDEAO Dr Jonathan A Aremu Consultant Marché commun d investissement de la CEDEAO Département du Secteur Privé Tel: 234-1-8033061476 E-mail: marketlinkconsults@yahoo.com

Plus en détail

Grâce à l investissement

Grâce à l investissement Appuyer la prospérité économique Grâce à l investissement Mémoire de l ACCC au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire préparé par : Association des collèges communautaires du

Plus en détail

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS FÉVRIER 2002 DOSSIER 02-02 La dette publique du Québec et le fardeau fiscal des particuliers Le premier ministre du Québec se plaisait

Plus en détail

Les bénéfices de l investissement dans l infrastructure. Le 1 er novembre 2011. Un énoncé de position de l AFIC

Les bénéfices de l investissement dans l infrastructure. Le 1 er novembre 2011. Un énoncé de position de l AFIC Les bénéfices de l investissement dans l infrastructure Un énoncé de position de l AFIC Résumé L infrastructure est un investissement pas une dépense. C est un investissement dans la prospérité économique,

Plus en détail

Le Canada a besoin d ingénieurs

Le Canada a besoin d ingénieurs Le Canada a besoin d ingénieurs 2015 Le Canada a besoin d ingénieurs Document sur la campagne 1 d Ingénieurs Canada Qui est ingénieurs canada? Ingénieurs Canada est l organisme national constitué des 12

Plus en détail

Présentation du BCEI au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2012 3 août 2012

Présentation du BCEI au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2012 3 août 2012 Présentation du BCEI au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2012 3 août 2012 Reprise économique et croissance Le Bureau canadien de l éducation internationale

Plus en détail

MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL

MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL Le 12 novembre 2014 Préparé par : TABLE DES MATIÈRES Introduction Mesures visant l impôt sur le revenu des particuliers Mesures visant

Plus en détail

Le Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du à

Le Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du à Le Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du à 1 Présentation générale Annoncé le 14 janvier 2014 par le Président de la République puis présenté par le Premier ministre lors de sa déclaration

Plus en détail

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 VISION De nos jours, l éducation postsecondaire offre plus de choix et de possibilités qu auparavant. En outre, les besoins

Plus en détail

Déclaration présentée au Comité permanent du commerce international de la Chambre des communes

Déclaration présentée au Comité permanent du commerce international de la Chambre des communes Déclaration présentée au Comité permanent du commerce international de la Chambre des communes au sujet de l accord de partenariat économique global (APEG) Canada-Inde Ailish Campbell, vice-présidente,

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE. grâce à l innovation et à la technologie

CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE. grâce à l innovation et à la technologie CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE Accélérer la croissance des PME Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie Apperçu PARI-CNRC

Plus en détail

Stratégie de gestion financière. Communication des résultats pour l exercice terminé le 31 mars 2013

Stratégie de gestion financière. Communication des résultats pour l exercice terminé le 31 mars 2013 Stratégie de gestion financière Communication des résultats pour l exercice terminé le 31 mars 2013 Communication des résultats / 1 La Stratégie de gestion financière annuelle de la Province du Manitoba

Plus en détail

Circulation de capital humain de la Chine : Possibilités, avantages et conséquences en matière de politiques

Circulation de capital humain de la Chine : Possibilités, avantages et conséquences en matière de politiques Circulation de capital humain de la Chine : Possibilités, avantages et conséquences en matière de politiques Henry Huiyao Wang Ph.D. Agrégé supérieur Harvard Kennedy School Directeur général du Center

Plus en détail

LES COLLÈGES, LES INSTITUTS ET LES COLLECTIVITÉS, PARTENAIRES DANS LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES MILIEUX RURAUX

LES COLLÈGES, LES INSTITUTS ET LES COLLECTIVITÉS, PARTENAIRES DANS LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES MILIEUX RURAUX LES COLLÈGES, LES INSTITUTS ET LES COLLECTIVITÉS, PARTENAIRES DANS LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES MILIEUX RURAUX MÉMOIRE DE L ACCC PRÉSENTÉ AU COMITÉ PERMANENT DES AFFAIRES SOCIALES, DES SCIENCES ET DE LA

Plus en détail

Imagine Canada. Réponses aux questions pour les consultations prébudgétaires. Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Imagine Canada. Réponses aux questions pour les consultations prébudgétaires. Comité permanent des finances de la Chambre des communes Imagine Canada Réponses aux questions pour les consultations prébudgétaires Comité permanent des finances de la Chambre des communes Août 2012 Question 1 Compte tenu du climat d'austérité budgétaire actuel

Plus en détail

SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES

SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES SESSION I : ÉLÉMENTS D UN SYSTÈME DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE EFFICACE ET ÉQUILIBRÉ POUR FAVORISER L INNOVATION

Plus en détail

LE GOUVERNEUR CUOMO ANNONCE UN PLAN EN VUE D OFFRIR PLUS DE 2 MILLIARDS DE DOLLARS EN ALLÈGEMENT FISCAL AUX FAMILLES ET ENTREPRISES DE NEW YORK

LE GOUVERNEUR CUOMO ANNONCE UN PLAN EN VUE D OFFRIR PLUS DE 2 MILLIARDS DE DOLLARS EN ALLÈGEMENT FISCAL AUX FAMILLES ET ENTREPRISES DE NEW YORK Pour publication immédiate : 6 janvier 2014 LE GOUVERNEUR CUOMO ANNONCE UN PLAN EN VUE D OFFRIR PLUS DE 2 MILLIARDS DE DOLLARS EN ALLÈGEMENT FISCAL AUX FAMILLES ET ENTREPRISES DE NEW YORK L État passe

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

SGPNB au Nouveau-Brunswick. Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province

SGPNB au Nouveau-Brunswick. Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province SGPNB au Nouveau-Brunswick Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province Mise à jour juillet 2013 1 Préambule L information suivante décrit les différents

Plus en détail

Compte rendu soulignant les résultats, les risques et les changements importants quant au fonctionnement, au personnel et aux programmes

Compte rendu soulignant les résultats, les risques et les changements importants quant au fonctionnement, au personnel et aux programmes Compte rendu soulignant les résultats, les risques et les changements importants quant au fonctionnement, au personnel et aux programmes 1. Introduction Condition féminine Canada est l organisme fédéral

Plus en détail

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Vous êtes avec un client. Il vous parle de l avenir. Ses besoins évoluent. Sa situation financière devient

Plus en détail

Rapport sommaire. Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental

Rapport sommaire. Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental Rapport sommaire Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental Buenos Aires, Argentine 1-3 décembre 2000 Au cours des dix dernières années, le Canada a joué un rôle

Plus en détail

Choix concurrentiels 2014 Rapport spécial Pleins feux sur la fiscalité

Choix concurrentiels 2014 Rapport spécial Pleins feux sur la fiscalité Choix concurrentiels 2014 Rapport spécial Pleins feux sur la fiscalité Le rapport Pleins feux sur la fiscalité est un supplément à l édition 2014 de l étude Choix concurrentiels, rapport mondial publié

Plus en détail

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie Apperçu PARI-CNRC : Qui sommes-nous? Quel est

Plus en détail

Le Canada rural, ça compte

Le Canada rural, ça compte Le Canada rural, ça compte 1 Le Canada rural, ça compte Le Canada rural, ça compte Les régions rurales du Canada sont importantes pour la santé et la prospérité du pays. Malheureusement, les habitants

Plus en détail

La revue financière. Publication du ministère des Finances

La revue financière. Publication du ministère des Finances Publication du ministère des Finances Faits saillants 2009 : excédent budgétaire de 0,8 milliard de dollars Un excédent budgétaire de 0,8 milliard de dollars a été dégagé en février 2009, comparativement

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE CARREFOUR EUROPE 6 NOVEMBRE 2013 Présenté par: Équipe internationale, Banque Nationale du Canada 1 Contexte Situation

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES CIVIQUES, DE L'IMMIGRATION ET DU COMMERCE INTERNATIONAL

MINISTÈRE DES AFFAIRES CIVIQUES, DE L'IMMIGRATION ET DU COMMERCE INTERNATIONAL BUDGET DES DÉPENSES 1 DU COMMERCE INTERNATIONAL Le ministère des Affaires civiques, de l'immigration et du Commerce international (MACICI) sert trois ministres : le ministre des Affaires civiques, de l'immigration

Plus en détail

Les idées peuvent bâtir le Canada. Consultations du budget 2016 Mémoire soumis à la Chambre des communes Comité permanent des finances

Les idées peuvent bâtir le Canada. Consultations du budget 2016 Mémoire soumis à la Chambre des communes Comité permanent des finances Les idées peuvent bâtir le Canada Consultations du budget 2016 Mémoire soumis à la Chambre des communes Comité permanent des finances Août 2015 1 Les idées peuvent bâtir le Canada Les défis auxquels font

Plus en détail

CA2, Systèmes d assurance et durabilité

CA2, Systèmes d assurance et durabilité CA2, Systèmes d assurance et durabilité Présenté aux Producteurs laitiers du Canada Pau Spooner, Division des politiques des Systèmes d'assurance et de l alimentation Ottawa, le 5 février 2014 Objet Présenter

Plus en détail

Être inspiré. Être prêt. Être meilleur. Plan d action pour transformer l éducation postsecondaire au Nouveau Brunswick

Être inspiré. Être prêt. Être meilleur. Plan d action pour transformer l éducation postsecondaire au Nouveau Brunswick Être inspiré. Être prêt. Être meilleur. Plan d action pour transformer l éducation postsecondaire au Nouveau Brunswick Rapport d étape sur le plan d action Mars 2010 Être inspiré. Être prêt. Être meilleur.

Plus en détail

Produits alimentaires et de consommation du Canada Proposition en vue de la préparation du budget Le 6 août 2014

Produits alimentaires et de consommation du Canada Proposition en vue de la préparation du budget Le 6 août 2014 Produits alimentaires et de consommation du Canada Proposition en vue de la préparation du budget Le 6 août 2014 Résumé L industrie des produits alimentaires et des produits de consommation est le principal

Plus en détail

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique NOUS CONNAISSONS LA CULTURE LOCALE, LES GENS, LES ENTREPRISES UN MONDE D OCCASIONS VOUS ATTEND Pourquoi investir à l échelle mondiale? Plus

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS

PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS Pour notre programme complet des élections fédérales 2015, veuillez consulter la Feuille de route pour

Plus en détail

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins Être un employeur distinctif ASDEQ Mai 2010 La mission de Desjardins Contribuer au mieux-être économique et social des personnes et des collectivités

Plus en détail

La protection des aînés et des Autochtones et le maintien de l excellence dans la recherche sur les maladies cardiovasculaires au Canada

La protection des aînés et des Autochtones et le maintien de l excellence dans la recherche sur les maladies cardiovasculaires au Canada FONDATION DES MALADIES DU CŒUR ET DE L AVC La protection des aînés et des Autochtones et le maintien de l excellence dans la recherche sur les maladies cardiovasculaires au Canada Mémoire à l intention

Plus en détail

La gestion de la migration de la œuvre au Canada

La gestion de la migration de la œuvre au Canada La gestion de la migration de la main-d œ œuvre au Canada Atelier d envergure internationale sur la mobilité de la main-d œuvre mondiale en tant que catalyseur du développement Les Linklater Octobre 2007

Plus en détail