Mécanique & Industries 3 (2002) Nantes, France b SNECMA Moteurs, Centre de Villaroche, Moissy-Cramayel, France

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mécanique & Industries 3 (2002) 147 152. 44321 Nantes, France b SNECMA Moteurs, Centre de Villaroche, 77750 Moissy-Cramayel, France"

Transcription

1 Mécanique & Industries 3 (2002) État de l art sur l accessibilité et l étude de l ergonomie en réalité virtuelle Accessibility and ergonomics study with virtual reality, a state of the art Patrick Chedmail a, Bruno Maille b,, Edouard Ramstein b a IRCCyN (UMR n 6597, École Centrale de Nantes, Université de Nantes, École des mines de Nantes, CNRS), École Centrale de Nantes, 1, rue de la Noë, Nantes, France b SNECMA Moteurs, Centre de Villaroche, Moissy-Cramayel, France Reçu le 15 novembre 2001; accepté le 7 décembre 2001 Résumé Le développement de l utilisation de la maquette numérique et de la réalité virtuelle dans l industrie s accompagne de l émergence et du développement d outils permettant la validation de la conception sans avoir recours à la maquette physique. Dans cet article, nous nous intéressons plus particulièrement à la validation, à l aide de la réalité virtuelle, de la montabilité et de la maintenabilité des éléments d un ensemble mécanique et à l étude de l ergonomie de ces opérations d un point de vue du monteur ou du mécanicien réalisant la tâche. Nous comparons les différentes méthodes permettant de réaliser cette validation, d une part la simulation de la tâche à l aide d un mannequin, et d autre part la manipulation directe par immersion en réalité virtuelle. Notre conclusion est qu actuellement, pour valider l accessibilité d éléments mécaniques et l ergonomie d une tâche, il est judicieux d utiliser une approche par mannequin virtuel pourvu de comportements Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. All rights reserved. Abstract The development and the use of DMU (Digital Mock-Up) and virtual reality in industry enhance the design of new tools for testing and validating virtual prototypes. This paper deals with the problem of mountability and maintenability analysis of parts in encumbered environments by virtual human operators (namely, manikins). This analysis is performed in relation with some ergonomic constraints from the operator point of view. There exist two main methods for performing such task. The first one consists in immersing the designer in the virtual world of the mechanical system; the second one takes advantage of a semi-automatic approach where the manikins are controlled through a predefined kinematical and ergonomic behaviour. We propose a comparison of these two methods Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. All rights reserved. Mots-clés : Accessibilité ; Réalité virtuelle ; Ergonomie ; Immersion ; Collaboration Keywords: Accessibility; Virtual reality; Ergonomics; Immersion; Collaboration 1. Introduction L utilisation croissante de la conception assistée par ordinateur (CAO) et plus généralement de la maquette numérique dans l industrie renforce le développement des outils informatiques permettant de valider la conception à partir de modèles numériques. Le principal avantage * Correspondance et tirés à part. Adresses (P. Chedmail), (B. Maille), (E. Ramstein). de l utilisation de ces outils est la possibilité de limiter l utilisation de maquettes physiques, dont la fabrication est particulièrement onéreuse et qui a le grand inconvénient d augmenter de manière importante la durée du cycle de conception [1,2] et son coût [3]. Dans cet article, nous nous intéressons à la validation, à l aide de la réalité virtuelle, de la montabilité et de la maintenabilité des éléments d un ensemble, et à l étude de l ergonomie de ces opérations d un point de vue du monteur ou du mécanicien réalisant cette tâche. La pertinence industrielle de cette question est aujourd hui indéniable en relation avec les gains de productivité qui lui sont associés [4] /02/$ see front matter 2002 Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. All rights reserved. PII: S (02)01151-X

2 148 P. Chedmail et al. / Mécanique & Industries 3 (2002) Nous ferons d abord un rapide état de l art de la génération de trajectoire d objet exempte de collision, qui est une première vérification de la montabilité ou de la maintenabilité. Cependant, cette approche n assurant pas la montabilité ou la maintenabilité de l élément considéré par un opérateur (problème d accessibilité de l opérateur), nous nous intéresserons ensuite aux différentes approches utilisées pour résoudre ce problème. La première consiste à utiliser un mannequin virtuel et à lui faire réaliser la tâche à étudier, la deuxième à immerger un opérateur dans l environnement virtuel représentant les modèles de la tâche à étudier et à lui faire réaliser la tâche en liant ses mouvements à ceux d un mannequin virtuel. Fig. 1. Action séquentielle d un opérateur et d algorithmes. 2. La génération de trajectoire d un objet La première vérification de tâches de montage ou de maintenance à l aide de la maquette numérique consiste à vérifier que les pièces considérées par l opération peuvent être extraites ou montées sans collision. Il s agit d un problème classique de génération de trajectoire. Les différentes approches sont décrites ci-dessous La génération de trajectoire par manipulation directe L opérateur manipule l objet considéré à l aide de la souris, d un tableau de boutons sur le logiciel ou d un périphérique de manipulation dans l espace comme une SpaceMouse (Logitech), une SpaceBall (Spacetec) ou des gants munis de capteurs de position (Virtual Technologies) comme dans [2]. Les collisions sont alors détectées lors des déplacements et sont signalées par un changement de couleur de l objet manipulé et parfois par un signal sonore. Cette approche, la plus couramment utilisée, a pour avantage sa simplicité et sa rapidité de mise en œuvre, mais pour inconvénient principal le fait que les collisions ne soient pas évitées mais seulement signalées, ce qui rend la génération de trajectoire dans un environnement très encombré très laborieuse Génération de trajectoire automatique Pour la génération de trajectoire automatique, différentes méthodes sont utilisées : des méthodes utilisant une perception locale de l environnement [5], rapides mais dont l inconvénient principal est le risque de bloquer sur un minimum local, et des méthodes utilisant une perception globale de l environnement [6 8] qui mènent toujours à une solution si elle existe, mais dont la vitesse de calcul peut s avérer rédhibitoire pour des environnements très encombrés. Des méthodes mixtes sont aussi développées [9] La génération de trajectoire assistée En combinant les deux approches locales et globales décrites ci-dessus, il est possible d éviter un certain nombre Fig. 2. Action simultanée d un opérateur et d algorithmes. d inconvénients de chacune de ces méthodes, tout en en combinant les avantages. Dans l approche présentée par Hwang [10], l opérateur définit un certain nombre de cibles intermédiaires qu il juge nécessaires, puis un outil de génération de trajectoire automatique relie ces cibles à l aide d un algorithme utilisant une approche locale. Cette approche combine une approche globale (vision globale de l opérateur qui place des cibles intermédiaires) et locale (génération de trajectoire entre ces cibles intermédiaires) de façon séquentielle (Fig. 1). L utilisation du système multi-agent défini par Chedmail et al. [11] peut se faire de deux façons, en modifiant les taux d activité des différents agents : une manipulation directe avec assistance par des algorithmes (agents attraction et glisseur) qui permettent à l objet d avoir une tendance à aller vers le point d arrivée tout en évitant les collisions en glissant sur l environnement, ou une génération de trajectoire automatique (agents attraction et glisseur) autorisant une action ponctuelle de l opérateur pour favoriser une direction ou éviter un minimum local. Dans ces deux cas d utilisation, cette approche combine une approche locale (évitement de collision par glissement) et globale (vision globale de l opérateur) en parallèle (Fig. 2). Dans le cas de la manipulation directe avec retour d effort [12], l opérateur manipule l objet à l aide d un bras articulé pourvu d articulations actives comme le Phantom (SensAble). Des algorithmes de détection de collision permettent alors le calcul des efforts à appliquer aux articulations actives du bras articulé en cas de contact entre l objet manipulé et l environnement, de façon à empêcher l utilisateur de faire rentrer l objet manipulé en collision avec l environnement. Ce cas correspond lui aussi à une intégration en parallèle des contributions de l opérateur et d algorithmes, mais cette fois les algorithmes envoient leurs informations à l opérateur par le biais du retour d effort (Fig. 3).

3 P. Chedmail et al. / Mécanique & Industries 3 (2002) Mannequin en manipulation directe Fig. 3. Action simultanée d un opérateur et d algorithmes dans le cadre du retour d effort Conclusion Cette génération de trajectoire permet de vérifier le passage de l objet dans l environnement en montage ou en démontage. Cependant, elle ne permet pas de vérifier si l opérateur qui manipule l objet peut avoir accès à l objet au cours sa trajectoire, et ne donne aucune notion sur les conditions ergonomiques de cette opération. Nous allons maintenant nous intéresser à l utilisation d un mannequin virtuel pour résoudre ce problème. Deux méthodes sont principalement utilisées pour générer la simulation d une tâche avec un mannequin. La première consiste à programmer la tâche à effectuer, la deuxième consiste à immerger un opérateur dans l environnement virtuel et à lui faire effectuer la tâche en reproduisant ses mouvements. C est l objet des deux chapitres suivants. 3. Simulation a l aide d un mannequin par programmation de la tache Cette approche est couramment utilisée dans les logiciels de réalité virtuelle, de CAO et de CAO en robotique qui permettent la simulation de tâches de maintenance ou de montage à l aide d un mannequin, comme entre autres Mockup de PTC, Jack d EAI, Robcad de Tecnomatix ou Delmia de Dassault Systèmes Étude de l ergonomie Les logiciels de manipulation de mannequin proposent des outils qui permettent une analyse ergonomique à partir des variables articulaires du mannequin et de la masse de l objet transporté. On peut citer entre autres les méthodes RULA [13] et OWAS [14], les équations du NIOSH [15], les équations de Garg [16] et l outil de calcul d efforts 3DSSP [17]. La manipulation directe de mannequin permet de décomposer la tâche à effectuer en opérations élémentaires qui sont programmées en utilisant une interface de simulation. Il s agit alors de décrire chacune de ces tâches élémentaires, en en donnant les conditions, comme par exemple le fait qu il transporte ou non l objet manipulé et si oui de quelle façon (1 ou 2 mains), la cible du regard du mannequin..., puis en définissant le point de départ et d arrivée de l élément manipulé lors de cette tâche élémentaire, qui seront reliés linéairement. Lors de cette génération, les collisions peuvent être signalées et il est possible de modifier la trajectoire de façon à les éviter. Cette modification s effectue le plus souvent manuellement. Ces différentes opérations élémentaires sont ensuite agencées à l aide d un diagramme de Gant, et la simulation peut alors être jouée. C est lors de cette simulation que l on peut analyser et évaluer l ergonomie de la tâche et valider l absence de collisions Mannequin pourvu de comportements Chedmail et Le Roy [18,19] ont défini un système multi-agent qui permet la manipulation d objet avec un mannequin, ces éléments étant pourvus de comportements définis à l aide d agents. La main manipulée du mannequin est attirée par un repère placé sur l objet par action non seulement sur les degrés de liberté internes du mannequin, ce qui est usuellement utilisé par les logiciels de manipulation de mannequin, mais aussi sur la position et l orientation globale du mannequin. Lors du suivi de la trajectoire, d autres comportements sont utilisés, pour, non seulement éviter les collisions par action sur les degrés de liberté internes et externes du mannequin, mais aussi assurer au mannequin une attitude cohérente. Un exemple de trajectoire ainsi obtenue est présenté Fig. 4. L intérêt de cette approche est que lorsqu une trajectoire est trouvée, on est alors certain qu il n y a pas de collision au cours de cette trajectoire. L ergonomie peut alors être étudiée à partir des données articulaires et des efforts calculés à partir de modèles cinématiques Exemples d utilisation L approche par utilisation d un mannequin en manipulation directe est la plus couramment utilisée dans l industrie. On peut citer par exemple l utilisation de Envision de Delmia par Toyota pour étudier la facilité du montage des différentes pièces lors de la conception de certains nouveaux véhicules [20]. Jack est utilisé par l US Air Force pour étudier les forces et faiblesses des différents avions de combats [21]. John Deere utilise aussi ce logiciel pour simuler des montages délicats de pièces avec différentes anthropométries pour valider ou modifier la conception [22].

4 150 P. Chedmail et al. / Mécanique & Industries 3 (2002) (a) (b) (c) Fig. 4. Exemple de génération de trajectoire d objet et de mannequin pourvus de comportements [18]. 4. Approche par manipulation directe par immersion en réalité virtuelle La seconde approche considérée pour étudier l accessibilité d un élément et valider l ergonomie de la tâche associée est la manipulation directe par immersion en réalité virtuelle. Les principales techniques d immersion (immersion visuelle, capture de mouvements, retour d efforts), sont présentées en [23]. Bien qu attractive, la mise en œuvre de chacune de ces techniques est complexe en elle-même Validation de l accessibilité et étude de l ergonomie par immersion et utilisation d un mannequin Cette approche peut être utilisée avec différents logiciels de réalité virtuelle ou de commande de mannequin, comme entre autres Jack (EAI), dv/manikin (PTC), Safework (Dassault Systèmes). L immersion simple d un opérateur qui réaliserait la tâche en immersion sans mannequin ne permettrait pas de valider l accessibilité dans l environnement réel. En effet les collisions entre l environnement et l opérateur ne sont alors pas prises en compte car elles ne peuvent pas être calculées Détection des collisions Le mannequin virtuel représenté dans la scène permet un calcul de collisions entre l opérateur réel et l environnement virtuel. Cependant, cette approche ne permet que la signalisation des collisions. L opérateur n a ainsi pas de retour d informations tactiles sur l environnement, qui lui permettrait de mieux appréhender celui-ci. Ce problème peut être réglé en ajoutant des retours d efforts sur les différents membres ce qui permettrait de bloquer les articulations nécessaires pour éviter la pénétration. Cependant, on est limité pour l instant à des retours d efforts seulement sur quelques articulations (les doigts ou le bras principalement). Ces sys-

5 P. Chedmail et al. / Mécanique & Industries 3 (2002) tèmes sont encore peu répandus, et le temps de calcul de collision est encore trop important pour calculer un retour d effort en temps réel sur tous les membres avec un environnement encombré non simplifié [24] Étude de l ergonomie L immersion d un opérateur dans la scène virtuelle permet une première étude de l ergonomie. En effet, l opérateur peut donner son impression sur les postures qu il adopte au cours de la tâche, et il peut aussi valider l accès visuel à différents éléments. Cependant, un retour d effort sur les différents membres de l opérateur est nécessaire pour permettre une meilleure approche de l ergonomie au niveau de ses sensations et des efforts qu il exerce. Malheureusement, les techniques de retour d effort ne permettent pas encore un retour d effort complet sur l opérateur immergé. Cela dit, un retour d effort complet poserait de gros problèmes de sécurité, comme le souligne Burdea [24]. De plus, certains effets dynamiques ne peuvent être pris en compte à moins d introduire l opérateur dans un simulateur dynamique, ce qui se révèle apriorilourd et complexe. L ajout de capteurs de mouvements sur l opérateur permet de connaître la posture et les mouvements de l opérateur immergé et de commander le mannequin virtuel. Une étude des variables articulaires du mannequin permet alors une quantification du confort de la posture et des efforts devant être exercés grâce aux critères usuels d évaluation de l ergonomie vus au paragraphe 3.1. Cette méthode a par exemple été utilisée par John Deere pour étudier l ergonomie des éléments de la console d une cabine de tracteur avec Virtual Anthropos [25]. 5. Conclusion L immersion totale c est-à-dire aussi bien visuelle que tactile d un opérateur dans l environnement virtuel n est pas réaliste, pour des raisons techniques (temps de calcul, prise en compte des collisions, conflit entre dispositifs d immersion...), mais aussi plus profondément en considérant que le raffinement de l immersion conduit finalement à reconstruire autour de l opérateur un ensemble de dispositifs sensés reproduire le monde réel, comme un double de celui-ci, pour un coût qui tend à se rapprocher de celui de la maquette physique. Cela dit, une telle immersion permettrait une étude très complète de l ergonomie d une tâche, par les appréciations de l opérateur, mais aussi grâce au mannequin virtuel couplé à l opérateur immergé (nécessaire au calcul de collisions). L approche classiquement utilisée dans l industrie consistant à programmer les mouvements d un mannequin virtuel en manipulation directe est intéressante au niveau de l étude des collisions et l étude ergonomique qu elle permet sur le mannequin. Cependant, cette approche est relativement longue à mettre en œuvre, particulièrement lorsque l environnement est encombré. Cela est principalement dû au fait que les collisions ne sont pas automatiquement évitées. L approche multi-agent développée par Chedmail et al. [18] semble être une alternative satisfaisante à ces deux méthodes, par sa rapidité et sa simplicité de mise en œuvre, et par la possibilité de simuler complètement, dans un futur très proche, les comportements de l opérateur. L étude de l ergonomie d une tâche se fera ensuite à partir des données articulaires du mannequin et des charges transportées. Références [1] A. Gomes de Sà, G. Zachmann, Virtual reality as a tool for verification of assembly and maintenance process, Computer & Graphics 23 (3) (June 1999) [2] A. Gomes de Sà, G. Zachmann, Integrating virtual reality for virtual prototyping, in : Proceedings of DETC 98, 1998 ASME Design Engineering Technical Conference, Atlanta, GA, September 13 16, [3] P.A. Chevrin, F. Demouzon, Cost reduction through digital mock-up, in : Proc. of the ASME Turbo Expo Conferences, Stockholm, Sweden, June 2 5, 1998, paper 98-GT-262. [4] A. Shikdar, B. Das, R. Hall, Ergonomics and worker productivity : A study with a repetitive manufacturing task, in : Productivity ergonomics and safety The total package conference, Conrad Jupiters, Gold Coast, [5] O. Khatib, Real time obstacle avoidance for manipulators and mobile robots, International Journal Robotics Research 5 (1) (1986) [6] J.D. Boissonnat, B. Faverjon, J.P. Merlet, Perception et planification, Traité des nouvelles technologies, Série Robotique, Hermès, Paris, France, [7] T. Lozano-Pérez, M.A. Wesley, An algorithm for planning collisionfree paths among polyhedral obstacles, Comm. ACM 22 (10) (1979) [8] P. Tournassoud, Géométrie et intelligence artificielle pour les robots, Hermès, Paris, France, [9] L.E. Kavraki, J.-C. Latombe, R. Motwani, P. Raghavan, Randomized query processing in robot path planning, [10] Y.K. Hwang, K.R. Cho, S. Lee, S.M. Park, S. Kang, Human computer cooperation in interactive motion planning, in : ICAR 97, Monterey, CA, July 7 9, [11] P. Chedmail, T. Damay, C. Le Roy, Réalité virtuelle, maquette numérique du produit, outils de distribution et partage de la conception, Séance plénière, in : Priméca, La Plagne, France, 7 9 avril [12] E. Chen, Six degree-of-freedom haptic system for desktop virtual prototyping applications, in : Colloque Scientifique International, Réalité Virtuelle et prototypage, Laval, France, 3 et 4 juin 1999, pp [13] L. Mcatamney, E.N. Corlette, RULA : a survey method for the investigation of work-related upper limb disorders, Applied Ergonomics 24 (2) (April 1993) [14] O. Karhu, P. Kansi, I. Kuorinka, Correcting working postures in industry : A practical method for analysis, Applied Ergonomics 8 (1977) [15] T.R. Waters, V. Putz-Anderson, A. Garg, Application manual for the revised NIOSH lifting equation, US Department of Health and Human Services, DHHS (NIOSH) Publication N , [16] A. Garg, D.B. Chaffin, G.D. Herin, Prediction of metabolic rates for manual materials handling jobs, American Industrial Hygiene Journal 8 (39) (1978) [17] M. Stevenson, Using the 3-dimensional static strength prediction program, Version 4.0 in the study of a patient lifting task, Ergonomics Australia On-Line 12 (5) (October 1998) [18] P. Chedmail, C. Le Roy, A distributed approach for accessibility and maintainability check with a manikin, in : ASME Design Engineering Technical Conferences, Las Vegas, NV, September 12 15, 1999.

6 152 P. Chedmail et al. / Mécanique & Industries 3 (2002) [19] C. Le Roy, Accessibilité et aptitude au montage, réalité virtuelle et approche multi-agent, Thèse, École Centrale de Nantes, [20] D. Normile, Toyota takes auto assembly digital, Global Design News (October 2000) 60. [21] L. Boyd, Striving to be top gun, Computer Graphics World 21 (9) (September 1998) [22] L. Boyd, Digital factories, Computer Graphics World 21 (5) (May 1998). [23] P. Fuchs, Les interfaces de la réalité virtuelle, in : Interfaces Les journées de Montpellier, [24] G.C. Burdea, Keynote address : The challenge of large-volume haptics, in : VRIC 2000 Proceedings, Virtual Reality International Conference, Laval, France, May 2000, pp [25] J. Deisinger, R. Breining, A. Rößler, J. Höfle, D. Rückert, Immersive ergonomic analyses of console elements in a tractor cabin, in : 4th Immersive Projection technologies Workshop, Ames, IA, June 19 20, 2000.

Périphériques haptiques et simulation d objets, de robots et de mannequins dans un environnement de CAO-Robotique : em-virtual Desktop

Périphériques haptiques et simulation d objets, de robots et de mannequins dans un environnement de CAO-Robotique : em-virtual Desktop Périphériques haptiques et simulation d objets, de robots et de mannequins dans un environnement de CAO-Robotique : em-virtual Desktop D. Chablat 1, F. Bennis 1, B. Hoessler 2, M. Guibert 2 (1) : Institut

Plus en détail

Périphériques haptiques et simulation d objets, de. robots et de mannequins dans un environnement de. CAO-Robotique : em-virtual Desktop

Périphériques haptiques et simulation d objets, de. robots et de mannequins dans un environnement de. CAO-Robotique : em-virtual Desktop Périphériques haptiques et simulation d objets, de robots et de mannequins dans un environnement de CAO-Robotique : em-virtual Desktop Haptic devices and objects, robots and mannequin simulation in a CAD-CAM

Plus en détail

Usine Numérique Intégration Produit Production

Usine Numérique Intégration Produit Production Usine Numérique Intégration Produit Production Bernard Hoessler Manufacturing Business Group EMEA Paris 25 Novembre 2010 Du monde virtuel au monde réél Page 2 Stratégie développée dans l industrie Exploiter

Plus en détail

Réalité Virtuelle Immersive pour la conception de postes de travail. Alexandre BOUCHET Responsable R&D

Réalité Virtuelle Immersive pour la conception de postes de travail. Alexandre BOUCHET Responsable R&D Réalité Virtuelle Immersive pour la conception de postes de travail Alexandre BOUCHET Responsable R&D Installé à Laval (Mayenne 53) depuis 1999, CLARTE est : un centre d ingénierie et d expertise en réalité

Plus en détail

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Atego workshop 2014-04-03 Ce document et les informations qu il contient sont la propriété de Ils ne doivent pas être copiés ni communiqués

Plus en détail

Modélisation multi-agent d allocation des ressources : application à la maintenance

Modélisation multi-agent d allocation des ressources : application à la maintenance Modélisation multi-agent d allocation des ressources : application à la maintenance Mohamed Kharbach (*), Mustapha Ouardouz (*), Zoubir El Felsoufi (*) (*) Equipe de Modélisation Mathématique & Contrôle

Plus en détail

Les simulations dans l enseignement des sondages Avec le logiciel GENESIS sous SAS et la bibliothèque Sondages sous R

Les simulations dans l enseignement des sondages Avec le logiciel GENESIS sous SAS et la bibliothèque Sondages sous R Les simulations dans l enseignement des sondages Avec le logiciel GENESIS sous SAS et la bibliothèque Sondages sous R Yves Aragon, David Haziza & Anne Ruiz-Gazen GREMAQ, UMR CNRS 5604, Université des Sciences

Plus en détail

RIF@PARIS-SACLAY. Pascale Betinelli CEA LIST. Demi-journée d'information ECHORD++ 20 avril 2015 - M.E.N.E.S.R

RIF@PARIS-SACLAY. Pascale Betinelli CEA LIST. Demi-journée d'information ECHORD++ 20 avril 2015 - M.E.N.E.S.R European Clearing House for Open Robotics Development Plus Plus RIF@PARIS-SACLAY Pascale Betinelli CEA LIST Demi-journée d'information ECHORD++ 20 avril 2015 - M.E.N.E.S.R 1 Experiments Robotics Innovation

Plus en détail

ADELFE : Atelier de développement de logiciels à fonctionnalité émergente

ADELFE : Atelier de développement de logiciels à fonctionnalité émergente ADELFE : Atelier de développement de logiciels à fonctionnalité émergente Gauthier Picard*, Carole Bernon*, Valérie Camps**, Marie- Pierre Gleizes* * Institut de Recherche en Informatique de Toulouse Université

Plus en détail

Journées PERF-RV 14-15 Octobre 2004. B. Arnaldi http://www.perfrv.org

Journées PERF-RV 14-15 Octobre 2004. B. Arnaldi http://www.perfrv.org 1 Journées PERF-RV 14-15 Octobre 2004 B. Arnaldi http://www.perfrv.org Objectifs de PERF-RV Plate-forme exploratoire Début des travaux : février 2001 Fin des travaux : août 2004 La réalité virtuelle, contexte

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

ÉVALUATION DE L UTILISABILITÉ D UN SITE WEB : TESTS D UTILISABILITÉ VERSUS ÉVALUATION HEURISTIQUE

ÉVALUATION DE L UTILISABILITÉ D UN SITE WEB : TESTS D UTILISABILITÉ VERSUS ÉVALUATION HEURISTIQUE ÉVALUATION DE L UTILISABILITÉ D UN SITE WEB : TESTS D UTILISABILITÉ VERSUS ÉVALUATION HEURISTIQUE BOUTIN MARIO Centre de recherche informatique de Montréal (CRIM), 550, rue Sherbrooke Ouest, Bureau 100,

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

Nouveaux enjeux de recherche en sécurité routière liés à l'automatisation des véhicules : conséquences sur l'activité de conduite

Nouveaux enjeux de recherche en sécurité routière liés à l'automatisation des véhicules : conséquences sur l'activité de conduite Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement et des réseaux Nouveaux enjeux de recherche en sécurité routière liés à l'automatisation des véhicules : conséquences sur

Plus en détail

Lean approach on production lines Oct 9, 2014

Lean approach on production lines Oct 9, 2014 Oct 9, 2014 Dassault Mérignac 1 Emmanuel Théret Since sept. 2013 : Falcon 5X FAL production engineer 2011-2013 : chief project of 1st lean integration in Merignac plant 2010 : Falcon 7X FAL production

Plus en détail

Infrastructure PLM pour la capitalisation et la réutilisation de données en conception mécanique

Infrastructure PLM pour la capitalisation et la réutilisation de données en conception mécanique Infrastructure PLM pour la capitalisation et la réutilisation de données en conception mécanique Guillaume Ducellier 1, Benoit Eynard 1, Emmanuel Caillaud 2 1 Université de Technologie de Troyes 12 rue

Plus en détail

LO12. Chap 1 1. 1. Introduction UTC A2006. 1.1 Présentation de l'uv. Bases de l infographie et Images de synthèse. Objectifs

LO12. Chap 1 1. 1. Introduction UTC A2006. 1.1 Présentation de l'uv. Bases de l infographie et Images de synthèse. Objectifs UTC A2006 1. Introduction 1.1 Présentation de l'uv Objectifs Bases de l infographie et Images de synthèse savoir se repérer dans l espace, comprendre les principaux algorithmes d infographie (leur puissance

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

RESEAUX INDUSTRIELS et SUPERVISION Cours du 25 janvier 2006 - ENSPS salle C301

RESEAUX INDUSTRIELS et SUPERVISION Cours du 25 janvier 2006 - ENSPS salle C301 RESEAUX INDUSTRIELS et SUPERVISION Cours du 25 janvier 2006 - ENSPS salle C301 Serge RULEWSKI Directeur de Région Division Automation & Drives SIEMENS France - Région EST Page 1 RESEAUX INDUSTRIELS et

Plus en détail

Analyse des logiciels d application spécialisée pour le courtage en épargne collective

Analyse des logiciels d application spécialisée pour le courtage en épargne collective Analyse des logiciels d application spécialisée pour le courtage en épargne collective Dép. de mathématiques et de génie industriel École Polytechnique de Montréal C.P. 6079, succ. Centre-ville Montréal

Plus en détail

PEINTAMELEC Ingénierie

PEINTAMELEC Ingénierie PEINTAMELEC Ingénierie Moteurs de productivité Drivers of productivity Automatisation de systèmes de production Informatique industrielle Manutention Contrôle Assemblage Automating production systems Industrial

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Informations Personnelles

CURRICULUM VITAE. Informations Personnelles CURRICULUM VITAE Informations Personnelles NOM: BOURAS PRENOM : Zine-Eddine STRUCTURE DE RATTACHEMENT: Département de Mathématiques et d Informatique Ecole Préparatoire aux Sciences et Techniques Annaba

Plus en détail

Notre chaîne YouTube

Notre chaîne YouTube Notre chaîne YouTube Fondé en 1996 à Laval, CLARTE est : Une Plateforme régionale d innovation (PRI), cellule de diffusion technologique (CDT) auprès des TPE/PME Un centre de recherche, d ingénierie et

Plus en détail

Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction

Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction Website: https://dce.yorku.ca/crhn/ Submission information: 11th Annual Canadian Risk and Hazards Network Symposium

Plus en détail

Manipulateurs Pleinement Parallèles

Manipulateurs Pleinement Parallèles Séparation des Solutions aux Modèles Géométriques Direct et Inverse pour les Manipulateurs Pleinement Parallèles Chablat Damien, Wenger Philippe Institut de Recherche en Communications et Cybernétique

Plus en détail

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM INSTITUT MARITIME DE PREVENTION For improvement in health and security at work Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM Maritime fishing Shellfish-farming Sea transport 2005 Le pilier social

Plus en détail

PLM 2.0 : Mise à niveau et introduction à l'offre version 6 de Dassault systèmes

PLM 2.0 : Mise à niveau et introduction à l'offre version 6 de Dassault systèmes IBM Software Group 2008 IBM Corporation and Dassault Systèmes PLM 2.0 : Mise à niveau et introduction à l'offre version 6 de Dassault systèmes 2009 2007 IBM Corporation 2 PLM : de l historique 2D-3D à

Plus en détail

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178 Thèse no. 7178 PROBLEMES D'OPTIMISATION DANS LES SYSTEMES DE CHAUFFAGE A DISTANCE présentée à l'ecole POLYTECHNIQUE FEDERALE DE ZURICH pour l'obtention du titre de Docteur es sciences naturelles par Alain

Plus en détail

ARI(VA)² Σ!4000. Renault Technical Center for Simulation 1. Simulation Immersive du Mouvement (3) Existant «Renault» But du projet

ARI(VA)² Σ!4000. Renault Technical Center for Simulation 1. Simulation Immersive du Mouvement (3) Existant «Renault» But du projet ARI(VA)² Σ!4000 Simulation Immersive du Mouvement (3) Augmented Reality for Vehicle Architecture and Virtual Assessment Dr Andras KEMENY, Renault ENSAM, Chalon-sur-Saône Plan de la présentation Simulation

Plus en détail

L Avenue Digital Media. Visualisation de processus industriels par l image 3D. créateur de mondes virtuels

L Avenue Digital Media. Visualisation de processus industriels par l image 3D. créateur de mondes virtuels L Avenue Digital Media Visualisation de processus industriels par l image 3D créateur de mondes virtuels L Avenue Digital Media En quelques mots L Avenue Digital Media est spécialisée dans les créations

Plus en détail

De la réalité virtuelle à l analyse de données

De la réalité virtuelle à l analyse de données France De la réalité virtuelle à l analyse de données CEA TECH LIST : Xavier APOLINARSKI En partenariat avec Standards Certification Education & Training Publishing Conferences & Exhibits CEA-Tech acteur

Plus en détail

Formation continue BNF // Programme des cours 2015

Formation continue BNF // Programme des cours 2015 Formation continue BNF // Programme des cours 2015 Du 03 septembre 2015 Août Molecular Biology // Widely used methods in research laboratories Introduction and history / Principles, methods and applications

Plus en détail

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing?

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Alexandre Loire A.L.F.A Project Manager July, 5th 2007 1. Changes to roles in customer/supplier relations a - Distribution Channels Activities End customer

Plus en détail

RÉSUMÉ DE THÈSE. L implantation des systèmes d'information (SI) organisationnels demeure une tâche difficile

RÉSUMÉ DE THÈSE. L implantation des systèmes d'information (SI) organisationnels demeure une tâche difficile RÉSUMÉ DE THÈSE L implantation des systèmes d'information (SI) organisationnels demeure une tâche difficile avec des estimations de deux projets sur trois peinent à donner un résultat satisfaisant (Nelson,

Plus en détail

Travailler confortablement sur un ordinateur portable?

Travailler confortablement sur un ordinateur portable? Travailler confortablement sur un ordinateur portable? Un document récapitulatif de l utilisation (à titre professionnel) d un ordinateur portable, lequel choisir, comment et pourquoi. Introduction L ordinateur

Plus en détail

De meilleures prises de décisions pour des produits de meilleure qualité

De meilleures prises de décisions pour des produits de meilleure qualité De meilleures prises de décisions pour des produits de meilleure qualité Tecnomatix 10 Optimise la productivité de la fabrication Fonctions Gestion des processus de fabrication Interface utilisateur configurable

Plus en détail

Think performance and engineering

Think performance and engineering Think performance and engineering Un processus maîtrisé Notre organisation et nos méthodes de réalisation des projets sont basées sur : Un cycle en V des projets, de la spécification au commissioning et

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Construction Products and Materials

Construction Products and Materials Construction and Materials Volume 5 July 2009 Issue date: July 29, 2009 Info Update is published by the Canadian Standards Association (CSA) eight times a year. It contains important information about

Plus en détail

Étude de faisabilité d un site internet sur les Conférences de Santé et les Programmes Régionaux de Santé

Étude de faisabilité d un site internet sur les Conférences de Santé et les Programmes Régionaux de Santé POLITIQUES Santé publique 1999, volume 11, n o 1, pp. 57-62 Étude de faisabilité d un site internet sur les Conférences de Santé et les Programmes Régionaux de Santé Feasibility study of web-pages on Health

Plus en détail

A partir de ces différents matériels, l administrateur a déterminé huit configurations différentes. Il vous demande de les compléter.

A partir de ces différents matériels, l administrateur a déterminé huit configurations différentes. Il vous demande de les compléter. Exonet - Ressources mutualisées en réseau Description du thème Propriétés Intitulé long Formation concernée Présentation Modules Activités Compétences ; Savoir-faire Description Ressources mutualisées

Plus en détail

Approche hybride de reconstruction de facettes planes 3D

Approche hybride de reconstruction de facettes planes 3D Cari 2004 7/10/04 14:50 Page 67 Approche hybride de reconstruction de facettes planes 3D Ezzeddine ZAGROUBA F. S.T, Dept. Informatique. Lab. d Informatique, Parallélisme et Productique. Campus Universitaire.

Plus en détail

Enhancing cybersecurity in LDCs thru multi-stakeholder networking and free software

Enhancing cybersecurity in LDCs thru multi-stakeholder networking and free software WSIS cluster action line C5 22-23 may 2008 Pierre OUEDRAOGO, Institut de la Francophonie Numérique (IFN) pierre.ouedraogo@francophonie.org Enhancing cybersecurity in LDCs thru multi-stakeholder networking

Plus en détail

ÉVALUATION PRIMAIRE D UN SYSTÈME D AIDE AU CONTRÔLE AÉRIEN EN ROUTE

ÉVALUATION PRIMAIRE D UN SYSTÈME D AIDE AU CONTRÔLE AÉRIEN EN ROUTE Proceedings of the SELF-ACE 001 Conference Ergonomics for changing work ÉVALUATION PRIMAIRE D UN SYSTÈME D AIDE AU CONTRÔLE AÉRIEN EN ROUTE CELLIER JEAN-MARIE Laboratoire Travail et Cognition (LTC), UMR

Plus en détail

Exemple PLS avec SAS

Exemple PLS avec SAS Exemple PLS avec SAS This example, from Umetrics (1995), demonstrates different ways to examine a PLS model. The data come from the field of drug discovery. New drugs are developed from chemicals that

Plus en détail

Qualité de la conception de tests logiciels : plate-forme de conception et processus de test

Qualité de la conception de tests logiciels : plate-forme de conception et processus de test Ecole Doctorale en Sciences de l Ingénieur de l ECP Formation doctorale en Génie Industriel Qualité de la conception de tests logiciels : plate-forme de conception et processus de test Quality of the design

Plus en détail

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données Parmi les fonctions les plus demandées par nos utilisateurs, la navigation au clavier et la possibilité de disposer de champs supplémentaires arrivent aux

Plus en détail

LES MASTERS RECHERCHE CIRD

LES MASTERS RECHERCHE CIRD L offre de formation LES MASTERS RECHERCHE CIRD ARTS et METIERS PARISTECH Responsable pédagogique : Patrick MARTIN patrick.martin@ensam.fr 33 ( 0) 387375465 LES MASTERS DE RECHERCHE: contexte 2 Européen

Plus en détail

Une méthode d apprentissage pour la composition de services web

Une méthode d apprentissage pour la composition de services web Une méthode d apprentissage pour la composition de services web Soufiene Lajmi * Chirine Ghedira ** Khaled Ghedira * * Laboratoire SOIE (ENSI) University of Manouba, Manouba 2010, Tunisia Soufiene.lajmi@ensi.rnu.tn,

Plus en détail

Cadre COMMENT TIRER BENEFICE DES SYSTEMES ROBOTISES. Yash Khandhia, Wilfrid Baroche, Dominique Humblot - AC&E

Cadre COMMENT TIRER BENEFICE DES SYSTEMES ROBOTISES. Yash Khandhia, Wilfrid Baroche, Dominique Humblot - AC&E COMMENT TIRER BENEFICE DES SYSTEMES ROBOTISES Yash Khandhia, Wilfrid Baroche, Dominique Humblot - AC&E Résumé Abstract Cet article présente une approche nouvelle et innovante de simulation et de programmation

Plus en détail

Synergies entre Artisan Studio et outils PLM

Synergies entre Artisan Studio et outils PLM SysML France 13 Novembre 2012 William Boyer-Vidal Regional Sales Manager Southern Europe Synergies entre Artisan Studio et outils PLM 2012 2012 Atego. Atego. 1 Challenges & Tendances Complexité des produits

Plus en détail

Ordonnancement en temps réel d un jobshop par métaheuristique hybride : étude comparative

Ordonnancement en temps réel d un jobshop par métaheuristique hybride : étude comparative Ordonnancement en temps réel d un jobshop par métaheuristique hybride : étude comparative Y. Houbad, M. Souier, A. Hassam, Z.Sari Laboratoire d automatique Tlemcen Faculté de technologie, Université Abou

Plus en détail

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la MS Project 1- Créer un nouveau projet définir la date du déclenchement (début) ou de la fin : File New 2- Définir les détails du projet : File Properties (permet aussi de voir les détails : coûts, suivi,

Plus en détail

Préparation / Industrialisation. Manufacturing Engineering/ On-site Industrialisation. Qualité, contrôle et inspection. On-site quality and Inspection

Préparation / Industrialisation. Manufacturing Engineering/ On-site Industrialisation. Qualité, contrôle et inspection. On-site quality and Inspection AAA travaille dans le secteur aéronautique sur l'industrialisation, l'ingénierie de fabrication, la production, les activités d'inspection des appareils et la formation, sur appareil, sous-ensemble ou

Plus en détail

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite.

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Rational ClearCase or ClearCase MultiSite Version 7.0.1 Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Product Overview IBM Rational

Plus en détail

L évaluation de la qualité d un dispositif d apprentissage en ligne. Quelles traces mobiliser? Comment les interpréter?

L évaluation de la qualité d un dispositif d apprentissage en ligne. Quelles traces mobiliser? Comment les interpréter? L évaluation de la qualité d un dispositif d apprentissage en ligne. Quelles traces mobiliser? Comment les interpréter? François GEORGES (LabSET ULg) Séminaire Be-ODL 18 novembre 2013 1 Plan La qualité

Plus en détail

Programme scientifique MUST

Programme scientifique MUST Programme scientifique MUST Management of Urban Smart Territories 03/06/2014 Claude Rochet - Florence Pinot 1 Qu est-ce qui fait qu une ville est «smart»? Ce n est pas une addition de «smarties»: smart

Plus en détail

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF 2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF Kick off transnational project meeting June 6 & 7th 2011 6 et 7 Juin 2011 CERGY/ VAL D OISE Monday june 6th morning

Plus en détail

[Résumé: Intégration d un contrôle automatisé dans une station de test électrique]

[Résumé: Intégration d un contrôle automatisé dans une station de test électrique] SEPTEMBRE 2013 INSA de Strasbourg Génie électrique : Option énergie Par : Adnane BOUKHEFFA Tuteur Institutionnel : M. Guy STURTZER Réalisé au sein du Groupe Legrand 290 Avenue de Colmar, Strasbourg 67100

Plus en détail

Services à la recherche: Data Management et HPC *

Services à la recherche: Data Management et HPC * Services à la recherche: Data Management et HPC * Pierre-Yves Burgi et Jean-François Rossignol Division informatique (DINF) * HPC = High-Performance Computing Réunion CIF Sciences du 6.12.11 1/19 Contenu

Plus en détail

Revision of hen1317-5: Technical improvements

Revision of hen1317-5: Technical improvements Revision of hen1317-5: Technical improvements Luca Felappi Franz M. Müller Project Leader Road Safety Consultant AC&CS-CRM Group GDTech S.A., Liège Science Park, rue des Chasseurs-Ardennais, 7, B-4031

Plus en détail

Introduction de la journée

Introduction de la journée Introduction de la journée David Cohen Université Pierre et Marie Curie, APHP, GH Pitié Salpêtrière, Paris, France Service de Psychiatrie de l Enfant et de l Adolescent Institut des Systèmes Intelligents

Plus en détail

REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION

REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION REMOTE DATA ACQUISITION OF EMBEDDED SYSTEMS USING INTERNET TECHNOLOGIES: A ROLE-BASED GENERIC SYSTEM SPECIFICATION THÈSE N O 2388 (2001) PRÉSENTÉE AU DÉPARTEMENT D'INFORMATIQUE ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE

Plus en détail

Z-Axis Compliance Device Compliance en z

Z-Axis Compliance Device Compliance en z Compensation for different vertical positions Collision recognition in Z-direction Protection of parts and work pieces Monitoring of the insertion forces during assembly operations Monitoring of the picking

Plus en détail

Cliquez pour modifier les styles du texte du masque

Cliquez pour modifier les styles du texte du masque Cliquez pour modifier les styles du texte du Building & Utilities maintenance at SOLEIL Journée SINERGY 1 Utilities parameters The group Bât Infra guarantees the supply of the utilities in the SYNCHROTRON:

Plus en détail

Force and Torque Sensor with inboard Electronics

Force and Torque Sensor with inboard Electronics Force and Torque Sensor with inboard Electronics The force and torque sensors of the KMS series are high-capacity measuring systems. The KMS sensors enable 6 axis measurements in 3-dimensional space. The

Plus en détail

2013 IIHF WORLD WOMEN S HOCKEY CHAMPIONSHIP

2013 IIHF WORLD WOMEN S HOCKEY CHAMPIONSHIP 2013 IIHF WORLD WOMEN S HOCKEY CHAMPIONSHIP Name Mailing address Phone Girl s Hockey Association 2011/ 12 Team Name Email TICKET PACKAGE Price/ Seat 100 Level (12 games, Lower Bowl) $ 289 200 Level (12

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

DOSSIER DE PRÉSENTATION POUR UN NOUVEAU COURS. Management of Transportation Systems

DOSSIER DE PRÉSENTATION POUR UN NOUVEAU COURS. Management of Transportation Systems DOSSIER DE PRÉSENTATION POUR UN NOUVEAU COURS PROGRAMME : MBA TITRE DU COURS : Management of Transportation Systems SIGLE : XXX PROFESSEUR RESPONSABLE DU PROJET DE COURS : Georges Zaccour SERVICE D'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Modélisation des processus métier dans le cadre d un projet de réorganisation d un système d information complexe : Retour d expérience

Modélisation des processus métier dans le cadre d un projet de réorganisation d un système d information complexe : Retour d expérience Modélisation des processus métier dans le cadre d un projet de réorganisation d un système d information complexe : Retour d expérience Stéphanie Bernonville*,**, Corinne Vantourout*, Geneviève Fendeler*,

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

Programme scientifique Majeure INTELLIGENCE NUMERIQUE. Mentions Image et Réalité Virtuelle Intelligence Artificielle et Robotique

Programme scientifique Majeure INTELLIGENCE NUMERIQUE. Mentions Image et Réalité Virtuelle Intelligence Artificielle et Robotique É C O L E D I N G É N I E U R D E S T E C H N O L O G I E S D E L I N F O R M A T I O N E T D E L A C O M M U N I C A T I O N Programme scientifique Majeure INTELLIGENCE NUMERIQUE Langage Java Mentions

Plus en détail

Les Normes en ergonomie des logiciels

Les Normes en ergonomie des logiciels Les Normes en ergonomie des logiciels J. M. Christian Bastien Université René Descartes Laboratoire d Ergonomie Informatique 45, rue des Saints-Pères 75270 Paris Cedex 06 Christian.Bastien@ergo-info.univ-paris5.fr

Plus en détail

Evitement d obstacles

Evitement d obstacles Evitement d obstacles Version 1.0 POBTechnology Thème général Eviter les obstacles avec le robot POB Capacités Récupérer des données depuis un robot Analyser des données et les traiter pour éviter un obstacle

Plus en détail

Anne-Sophie FERNANDEZ

Anne-Sophie FERNANDEZ Anne-Sophie FERNANDEZ Courriel : Anne-sophie.fernandez@umontpellier.fr Fonction : Maître de conférences Biographie Anne-Sophie FERNANDEZ est Maître de Conférences au sein de l Université de Montpellier.

Plus en détail

Endoscopic Fluorescent Penetrant Inspection (FPI)

Endoscopic Fluorescent Penetrant Inspection (FPI) Endoscopic Fluorescent Penetrant Inspection (FPI) Center of Industrial Competences in NDT (CCI CND Safran Snecma) ECNDT 2014 6-10 October 2014 11th European Conference on Non-Destructive Testing (ECNDT

Plus en détail

WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator

WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB WEB page builder and server for SCADA applications usable from a WEB navigator opyright 2007 IRAI Manual Manuel

Plus en détail

CHAPTER 47 CHAPITRE 47

CHAPTER 47 CHAPITRE 47 2013 CHAPTER 47 CHAPITRE 47 An Act Respecting the Delivery of Integrated Services, Programs and Activities Loi concernant la prestation de services, programmes et activités intégrés Assented to December

Plus en détail

Marc ROBERT. Courriel : Fonction : Professeur Associé. Biographie

Marc ROBERT. Courriel : Fonction : Professeur Associé. Biographie Courriel : Fonction : Professeur Associé Marc ROBERT Biographie Marc ROBERT, docteur en Economie, est professeur assistant au Groupe Sup de Co Montpellier Business School où il est responsable du département

Plus en détail

NOM ENTREPRISE. Document : Plan Qualité Spécifique du Projet / Project Specific Quality Plan

NOM ENTREPRISE. Document : Plan Qualité Spécifique du Projet / Project Specific Quality Plan Document : Plan Qualité Spécifique du Projet Project Specific Quality Plan Référence Reference : QP-3130-Rev 01 Date Date : 12022008 Nombre de Pages Number of Pages : 6 Projet Project : JR 100 Rédacteur

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

RISK-BASED TRANSPORTATION PLANNING PRACTICE: OVERALL METIIODOLOGY AND A CASE EXAMPLE"' RESUME

RISK-BASED TRANSPORTATION PLANNING PRACTICE: OVERALL METIIODOLOGY AND A CASE EXAMPLE' RESUME RISK-BASED TRANSPORTATION PLANNING PRACTICE: OVERALL METIIODOLOGY AND A CASE EXAMPLE"' ERTUGRULALP BOVAR-CONCORD Etwiromnental, 2 Tippet Rd. Downsviel+) ON M3H 2V2 ABSTRACT We are faced with various types

Plus en détail

CLAUSES TYPES en génie-conseil

CLAUSES TYPES en génie-conseil CLAUSES TYPES en génie-conseil 1. LIMITATION DE RESPONSABILITE... 2 2. PROPRIÉTÉ ET UTILISATION DES DOCUMENTS, BREVETS ET MARQUES DE COMMERCE... 3 2.1 OWNERSHIP AND USE OF DOCUMENTS, PATENTS AND TRADEMARKS...

Plus en détail

VÉZINA NICOLE Chaire GM en ergonomie de l UQAM

VÉZINA NICOLE Chaire GM en ergonomie de l UQAM ANALYSE DES DÉTERMINANTS DE LA QUALITÉ DE COUPE DU WHIZARD : VERS LA CONCERTATION DES ACTIONS ET L ÉLABORATION D UNE FORMATION OUELLET SYLVIE Centre d étude des intéractions biologiques entre la santé

Plus en détail

La visio-conférence holographique : Pourquoi? Comment?

La visio-conférence holographique : Pourquoi? Comment? La visio-conférence holographique : Pourquoi? Comment? Francis Felix Labo LSIS / Arts & Métiers Paritech (ENSAM) 2 Cours des Arts et Métiers 13100 Aix-en-Provence Thierry Henocque AIP-Primeca Dauphiné

Plus en détail

Certificate of conformity of the factory production control 1148-CPR-20110614. Victor Buyck Steel Construction n.v. Pokmoere 4 9900 Eeklo - Belgium

Certificate of conformity of the factory production control 1148-CPR-20110614. Victor Buyck Steel Construction n.v. Pokmoere 4 9900 Eeklo - Belgium Boulevard de l'impératrice Keizerinlaan 66, B-1000 BRUSSELS Certificate of conformity of the factory production control 1148-CPR-20110614 In compliance with Regulation 305/2011/EU of the European Parliament

Plus en détail

Modélisation agent d une Architecture Logicielle de commande d un Véhicule Autonome

Modélisation agent d une Architecture Logicielle de commande d un Véhicule Autonome Modélisation agent d une Architecture Logicielle de commande d un Véhicule Autonome ENNAJI Mourad LASC université de Metz Ile du Saulcy B.P 80794 57 012 METZ Ennaji@lasc.sciences.univ-metz.fr Résumé Cet

Plus en détail

Présenta)on des ac)vités de recherche de l équipe PR du laboratorie MIS

Présenta)on des ac)vités de recherche de l équipe PR du laboratorie MIS Localisa1on et Naviga1on de Robots M2 EEAII, parcours ViRob, A.U. 2014-2015 Présenta)on des ac)vités de recherche de l équipe PR du laboratorie MIS Fabio MORBIDI E-mail: fabio.morbidi@u-picardie.fr Laboratorie

Plus en détail

Accès personnalisé multicritères à de multiples sources d informations.

Accès personnalisé multicritères à de multiples sources d informations. Lyon - France Accès personnalisé multicritères à de multiples sources d informations. Samir kechid Université des Sciences et de la Technologie Houari Boumediene. USTHB BP 32 El Alia Bab Ezzouar Alger

Plus en détail

Read Me First: Guide to Sun HPC ClusterTools 3.1 Documentation

Read Me First: Guide to Sun HPC ClusterTools 3.1 Documentation Read Me First: Guide to Sun HPC ClusterTools 3.1 Documentation Sun Microsystems, Inc. 901 San Antonio Road Palo Alto, CA 94303-4900 USA 650 960-1300 Fax 650 969-9131 Part No. 806-3729-10 March 2000, Revision

Plus en détail

Vers une approche Adaptative pour la Découverte et la Composition Dynamique des Services

Vers une approche Adaptative pour la Découverte et la Composition Dynamique des Services 69 Vers une approche Adaptative pour la Découverte et la Composition Dynamique des Services M. Bakhouya, J. Gaber et A. Koukam Laboratoire Systèmes et Transports SeT Université de Technologie de Belfort-Montbéliard

Plus en détail

MANAGEMENT SOFTWARE FOR STEEL CONSTRUCTION

MANAGEMENT SOFTWARE FOR STEEL CONSTRUCTION Ficep Group Company MANAGEMENT SOFTWARE FOR STEEL CONSTRUCTION KEEP ADVANCING " Reach your expectations " ABOUT US For 25 years, Steel Projects has developed software for the steel fabrication industry.

Plus en détail

en SCÈNE RATIONAL Rational Démonstration SDP : automatisation de la chaîne de développement Samira BATAOUCHE sbataouche@fr.ibm.com

en SCÈNE RATIONAL Rational Démonstration SDP : automatisation de la chaîne de développement Samira BATAOUCHE sbataouche@fr.ibm.com Rational Démonstration SDP : automatisation de la chaîne de développement Samira BATAOUCHE sbataouche@fr.ibm.com Fabrice GRELIER fabrice.grelier@fr.ibm.com RATIONAL en SCÈNE 2007 IBM Corporation Objectif

Plus en détail

ADHEFILM : tronçonnage. ADHEFILM : cutting off. ADHECAL : fabrication. ADHECAL : manufacturing.

ADHEFILM : tronçonnage. ADHEFILM : cutting off. ADHECAL : fabrication. ADHECAL : manufacturing. LA MAÎTRISE D UN MÉTIER Depuis plus de 20 ans, ADHETEC construit sa réputation sur la qualité de ses films adhésifs. Par la maîtrise de notre métier, nous apportons à vos applications la force d une offre

Plus en détail

Approche orientée services pour la gestion de modèles

Approche orientée services pour la gestion de modèles Approche orientée services pour la gestion de modèles Jorge Luis PEREZ-MEDINA - Dominique RIEU - Sophie DUPUY-CHESSA **LIG Université de Grenoble B.P. 53 38041 Grenoble Cedex 9, France {Jorge-Luis.Perez-Medina,

Plus en détail

26th of March 2014, Paris

26th of March 2014, Paris P : 1 Continuité Numérique : un enjeu d efficacité pour l industrie supporté par les standards Standard STEP AP 242 ISO 10303 : modèles CAO 3D avec tolérancement gérés en configuration Résumé du white

Plus en détail

Entreposage de données complexes pour la médecine d anticipation personnalisée

Entreposage de données complexes pour la médecine d anticipation personnalisée Manuscrit auteur, publié dans "9th International Conference on System Science in Health Care (ICSSHC 08), Lyon : France (2008)" Entreposage de données complexes pour la médecine d anticipation personnalisée

Plus en détail

Géolocalisation, analyse prédictive - quels outils innovants de lutte contre la fraude?

Géolocalisation, analyse prédictive - quels outils innovants de lutte contre la fraude? Géolocalisation, analyse prédictive - quels outils innovants de lutte contre la fraude? Samuel Remacle Directeur assurance Europe BAE Systems Applied Intelligence L ARGUS GESTION DES SINISTRES PARIS -

Plus en détail

Le rôle futur des outils de management. Jean-Pierre Garbani Vice President, Principal Analyst Forrester Research

Le rôle futur des outils de management. Jean-Pierre Garbani Vice President, Principal Analyst Forrester Research Le rôle futur des outils de management Jean-Pierre Garbani Vice President, Principal Analyst Forrester Research Agenda Les problèmes actuels L évolution des services métiers Le rôle des outils de management

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail