Guide du Cloud ÉDITION Édité par CBP

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide du Cloud ÉDITION 2012. Édité par CBP"

Transcription

1 Guide du Cloud ÉDITION 2012 Édité par CBP

2 Fournisseur Neutre De Data Centres

3 Edito Cloud : une source d opportunités et de craintes d utilisation est l une des promesses du Cloud Computing. Elle séduit d autant plus les entreprises qu elle s accompagne d une réduction significative, semble-t-il, des coûts de déploiement et de possession de leur informatique. Source de biens de transformations pour les acteurs de l IT VOUS êtes rêveur? Vous avez la tête dans les nuages? Alors, atterrissez, car le Cloud Computing débarque dans l univers IT. Et les promoteurs de «l informatique dans les nuages» ont bien les pieds sur terre quant à eux. Ils veulent ni plus ni moins que changer de manière radicale la façon dont les utilisateurs consomment l informatique. Les fournisseurs IT mettent désormais à leur disposition des outils qui les autorisent à la consommer à l usage, comme l eau ou l électricité. L époque où les utilisateurs devaient installer obligatoirement leurs logiciels sur des PC pour les utiliser pourrait être révolue à moyen terme. Car ils peuvent également les employer virtuellement n importe où désormais, puisqu ils sont hébergés sur un serveur distant chez un tiers. Cette souplesse Source de bien des transformations pour les acteurs de l IT, «l informatique dans les nuages» est donc une source d opportunités pour eux, mais aussi de craintes. Et notamment pour les revendeurs de matériels et de logiciels en mode transactionnel, de même que pour les éditeurs ou les DSI par exemple. En effet, ils vont devoir réécrire leurs programmes, revoir leurs infrastructures IT, modifier leurs techniques de vente, revoir leurs politiques commerciale ou tarifaire, etc. Bref, ils devront se réinventer afin de s adapter à un modèle économique qui favorise la consommation des logiciels comme des services (Software as a Service) et à l usage. Autant dire que certains d entre eux se retrouveront en difficulté si leurs clients basculent massivement vers le Saas ou vers tout autre forme de service Cloud (Iaas, Paas, etc.). Bref, tout l écosystème IT est à la veille de grands bouleversements car le Cloud répond à de vrais besoins, qu il sera difficile d ignorer si l informatique dans les nuages tient toutes ses promesses. Mieux vaut donc s y préparer. Olivier Bellin 1

4 categorie 2

5 Stockez. Protégez. Virtualisez. Solutions de stockage professionnelles jusqu à 36To ReadyNAS Pro 4 ReadyNAS Pro 6 ReadyNAS Pro 2 REMPLACEMENT SUR SITE À J+1 SUR 3 ANS INTÉGRÉ* ReadyNAS 2100 ReadyNAS 3100 ReadyNAS 3200 & 4200 *Remplacement sur site à J+1 sur 3 ans intégré pour les ReadyNAS 3100, 3200 et 4200 Toutes les marques ou noms de produits cités sont la propriété de leurs détenteurs respectifs. Stockez Modèles desktop ou rackables, jusqu à 12 baies et jusqu à 36To Accès distant et sécurisé à vos données Multi-protocoles, les ReadyNAS s intègrent dans les environnements PC, Mac, Linux Protégez ReadyNAS Replicate simplifie les tâches de sauvegarde et restauration multi-sites Compatible avec toutes les solutions de sauvegarde : Symantec Backup Exec, Acronis Backup & Recovery, StorageCraft Virtualisez Architecture de stockage unifiée (NAS + SAN) optimisée pour les applications de virtualisation Certification VMware Ready (iscsi + NFS), MS Hyper-V, Citrix Xen Support du 10Gigabit Ethernet pour plus de performances de l environnement virtualisé Fiable Economique Simple

6 Éditorial Analyses Etudes de marché Synthèses 4

7 categorie Analyse/Synthèse Le Cloud : entre rêves et réalités LE Cloud Computing ou «informatique en nuage» fait couler beaucoup d encre. Le Cloud n est certes pas une révolution sur le plan technique, mais il change la façon dont les clients consomment l informatique. A l usage en fait, un peu comme l eau ou l électricité puisque leurs applications ne sont plus hébergées sur l ordinateur local, mais sur un serveur distant. Même si ce modèle se développe rapidement, il possède encore des détracteurs. Le Cloud Computing est basé sur un concept d architecture informatique déportée, dans lequel les applications et les données ne sont plus hébergées sur l ordinateur local, dit on premice, mais dans un «nuage» («cloud») composé de serveurs distants interconnectés en ligne. L accès au service depuis le poste client s effectue par un navigateur Web. Le modèle de l informatique dans le nuage s apparente à celui de la distribution de l énergie électrique ou de l eau. La puissance de calcul et de stockage de l information est alors proposée à la consommation et facturée à l utilisation réelle. De ce fait, les entreprises n ont plus besoin de disposer de serveurs dédiés. Elles peuvent confient cette ressource à un prestataire qui leur garantit en haute disponibilité une puissance de calcul et de stockage à la demande. Le Saas décolle Prévisions de CA des services Cloud au plan mondial (Md$) CAGR (%) Total Business Process Services 60,3 71, ,5 116,8 113,5 17,2 Total Saas 10 12,1 14,3 16,7 18,9 21,3 16,3 Total Application Infrastructure 1,3 1,4 1,5 1,8 2,0 2,4 13 Total Systems Infrastructure 2,77 4,23 6,42 9,95 14,4 19,59 47,8 Total Services Cloud 74,3 89,4 107,2 128,9 152,1 176,8 18,9 Source : Gartner (juin 2011) EN France notamment, où le marché du Cloud computing devrait atteindre 2,3 milliards d euros, contre 1,9 Md en 2010, selon Markess. Ce cabinet d études prévoit qu en 2013 le marché français du Cloud computing représentera 3,3 milliards d euros et plus de 7 % du marché des logiciels et services informatiques. Toutefois, malgré ces bons résultats, la France conserve une moyenne inférieure à la moyenne européenne : une fois encore, le SaaS fait exception (31 % de pénétration), mais l IaaS avec 5 % (contre 7 % en Europe) et le PaaS avec 2 % (contre 3 %) devraient connaître une mise en place plus lente Plusieurs sociétés d études s accordent à dire que le seul marché mondial du Saas, qui était de 6,4 milliards de dollars en 2008, pourrait presque doubler à près de 11 milliards de dollars en Par exemple, le Gartner estime que le chiffre d affaire mondial du Saas devrait progresser de 20,7% en 2011, pour atteindre 12,1 Md$, contre 10 Md$ en Le marché européen du Saas à la traîne des Etats-Unis Il précise que la zone nord-américaine pèse à elle seule près de 64% de ce marché. Mais cette société d études anticipe déjà une diminution de sa part de marché à 61%, mais pas avant fin 2015, en raison du décollage plus lent de la demande pour le Saas dans d autres régions du monde, en Europe notamment Le Royaume-Uni et les Pays Nordiques sont en pointe En Europe de l ouest, les revenus générés par le Saas devrait progresser de 23,3% sur la période pour s établir à 2,7 Md$ en Gartner prévoit qu ils atteignent 4,8 Md$ en Le cabinet précise que le Royaume-Uni et les Pays Nordiques passent au Saas plus rapidement que les autres pays de la zone. Mais même dans ce cas, l adoption du Saas restera beaucoup rapide en Amérique du Nord. 5

8 categorie Analyse/Synthèse Le Datacenter Ikoula Gartner souligne que les raisons qui poussent les entreprises à adopter une solution Saas varient d un continent à l autre. En Europe par exemple, la réduction du coût total de possession (TCO) arrive en tête de leurs motivations, alors que les entreprises américaines privilégient elles la souplesse et la vitesse de déploiement de solutions Saas. De même, leurs homologues européennes acceptent plus facilement une flexibilité limitée de la personnalisation des outils Saas. Le cloud avoisine les 40 md$ en 2011 Le cabinet Forrester estime que le marché mondial du cloud computing va passer de 40,7 milliards de dollars en 2011 à plus de 241 milliards en Dans le même temps, le seul marché du cloud privé passerait de 7,8 milliards de dollars à 15,9 milliards. Forrester prend la peine de souligner que «la différence de coût considérable entre les systèmes en cloud et les infrastructures gérées en interne, puisque les premiers s avèrent 74 % moins chers que les secondes». Ses analystes attribuent cette différence de coût à plusieurs facteurs, dont la mutualisation des ressources humaines, des infrastructures IT, de la consommation électrique, etc. 6

9 categorie Analyse/Synthèse Le Cloud intéresse-t-il les entreprises? PREMIER constat, les bénéfices attendus par les entreprises en matière de Cloud correspondent assez bien à l offre 1.0 que proposent les fournisseurs. Selon le cabinet IDC, une meilleure maîtrise des coûts des infrastructures IT est l élément le plus important pour 77,9% des dirigeants interrogés. Ils plébiscitent notamment la possibilité de contrôler leurs dépenses de fonctionnement sous forme de paiement mensuel (75,3%), dans le cadre d une approche Opex (Operational expenditure) versus Capex (Capital Expenditure). Surtout quand elle est associée à une réduction des coûts en ressources humaines et en investissements (67 %). Sur les plans fonctionnels et techniques, les entreprises attendent aussi davantage de simplicité dans le déploiement des systèmes IT et leur utilisation (77,7%). Elles demandent d ailleurs aux fournisseurs et revendeurs de réaliser un vrai un effort de standardisation (68,5%). La possibilité qu offre le Cloud de partager simplement son informatique et ses données avec ses partenaires est également appréciée les entreprise (63,9%). Les trois principales applications actuellement déployées dans le Cloud sont généralement la gestion des s (41 %), la sauvegarde de données et la reprise après sinistre (35 %), ainsi que le stockage des données (34 %). Les PME françaises s intéressent davantage au Cloud que les TPE LE cabinet d études Markess International a publié durant l été 2011 son cinquième baromètre. Il a été réalisé auprès de 75 prestataires IT. Premier constat, la demande des entreprises en services de Cloud (SaaS, PaaS, IaaS confondus) reste très soutenue en à l exception des TPE. Ainsi, 92 % des grandes entreprises et 94 % des entreprises de taille intermédiaire (ETI) affichent une demande soutenue ou moyenne envers les services de Cloud computing. À l inverse, si 77 % des PME montrent un intérêt certain pour ce nouveau modèle informatique, seules 38 % des TPE y adhèrent. Le SaaS, fer de lance du Cloud computing Une réalité qui s explique par le succès du SaaS. Il confirme sa position de moteur du Cloud en faisant l objet d une demande forte au sein de toutes les entreprises, en priorité les PME (49 %, soit 10 Perception vis-à-vis de la demande des entreprises françaises en SaaS Perception vis-à-vis de la demande des entreprises françaises en IaaS et PaaS Demande soutenue Demande moyenne Demande faible Grds comptes 33 % 59 % 8 % ETI 23 % 71 % 6 % PME 26 % 51 % 23 % TPE 19 % 19 % 61 % points de plus qu en 2010) et les TPE (44 %) qui présentent un plus fort taux de demandes soutenues. 83 % des prestataires interrogés pensent que le modèle traditionnel de vente de logiciels devrait basculer progressivement vers le modèle SaaS. Ils étaient 88 % en 2010, ce qui tend à montrer qu un certain consensus s est installé auprès des prestataires. Demande soutenue Demande moyenne Demande faible Grds comptes 31 % 61 % 8 % ETI 39 % 57 % 4 % PME 49 % 49 % 2 % TPE 44 % 35 % 21 % En revanche, le PaaS et l IaaS restent surtout portés par les grandes entreprises (92 % d intérêt soutenu ou moyen) et les ETI (94 %). Les PME ne semblent pas encore prêtes à franchir le pas mais plus de la moitié d entre elles (51 %) y consacrent un intérêt «moyen». En revanche, 61 % des TPE n y accordent qu un faible intérêt, cellesci privilégiant les solutions SaaS. 7

10 categorie Analyse/Synthèse Les sociétés françaises utilisent davantage le SaaS que l Iaas PARMI les trois principaux types de Cloud (Iaas, Paas, Saas), le Saas (Software as a Service) est pour l heure celui qui rencontre la plus forte adhésion des entreprises et des clients. La société d études spécialisée dans l IT, Markess International, estime que 31% du millier d organisations françaises sondées recourent déjà au SaaS en Il s agit d un modèle où l utilisateur final accède via des services web à son application, laquelle n est plus hébergée sur son PC. L hébergement, l exploitation, la maintenance et l évolution du logiciel sont opérés par un fournisseur ou un tiers (revendeurs, hébergeurs) qui lui facture sa prestation sous forme d abonnement incluant une notion de consommation à l usage. Mais l offre IaaS n a pas dit son dernier mot. Alors que moins de 8% des organisations françaises n utilisaient des services de type IaaS (Infrastructure as a Service) à fin 2009, cette proportion aurait plus que doublé dès fin Les entreprises s intéressent en priorité aux infrastructures serveurs, de stockage et de sauvegarde. D ici 2012, leur demande devrait aussi porter sur les infrastructures sous-tendant l archivage de contenus, ainsi que sur les réseaux et les infrastructures périphériques à la production informatique. Cette société d études française précise que pour au moins trois entreprises sondées sur quatre, le modèle de cloud privilégié pour l IaaS serait avant tout de type «privé», contrairement au SaaS. Leur réponse ne varie guère, que le «cloud» soit hébergé dans le centre de données de l entreprise ou dans le data center d un prestataire (en mode externalisé). Quant aux offres cloud adressant les plates-formes applicatives et les environnements de développement (PaaS), ce marché est encore balbutiant. Il n intéresse que 2% des organisations françaises sondées par Markess. Les facteurs expliquent la montée en charge du Iaas Markess a identifié trois types d entreprise particulièrement intéressées par le développement du Iaas. Tout d abord, il y a les fournisseurs de solutions SaaS : pour eux, le développement de solutions en mode SaaS joue un rôle dans cette dynamique puisque le passage à ce modèle nécessite le recours à des infrastructures adaptées, chez les éditeurs et leurs clients notamment. Plus largement, c est tout un écosystème d acteurs qui est concerné, qu il s agisse de constructeurs d infrastructures informatiques et réseaux, de sociétés de services, - Un gain de productivité. - Des fonctionnalités étendues. - Des économies sur les frais de fonctionnement de leur système informatique. - Des engagements clairs sur les niveaux de services. d hébergeurs, d opérateurs de télécommunications, etc. Les DSI jouent un rôle moteur dans la demande en Iaas Enfin, autre type d acteur intéressé par le Iaas selon Markess : la direction de système d information (DSI) qui souhaite mettre en place un cloud privé : au-delà des aspects économiques de maîtrise des coûts, les DSI portent un nouveau regard sur la façon dont elles construisent, entretiennent et exploitent leurs infrastructures IT. «Le cloud computing, et l IaaS plus spécifiquement, est une opportunité pour elles de redéfinir l architecture et l organisation de l épine dorsale de leur centre de données (data center), d automatiser et d industrialiser l approvisionnement en ressources, de standardiser leurs environnements. Elles veulent par ailleurs un contrôle plus opérationnel et flexible de leurs infrastructures, afin que les métiers en interne puissent se concentrer efficacement sur leurs objectifs business», précise Markess. Olivier Bellin Les clients attendent des offres cloud : - Une tarification claire et lisible ; - Une sécurisation optimales de leurs données ; - La possibilité de retourner à la version traditionnelle de son logiciel. 8

11

12 Analyse/Synthèse Passer au Saas dans de bonnes conditions PASSER au Saas, dans de bonnes conditions, n est pas une évidence pour les quelques 2500 éditeurs français et leurs partenaires. Pour y parvenir, ils doivent impérativement bâtir un scénario de transition afin de ne pas cannibaliser leurs revenus existants. Rappelons que les éditeurs dépendent de leurs ventes de licences en mode transactionnel, via un réseau de distribution indirect, ou non. Ils doivent donc définir un modèle économique pérenne et réaliser une vraie conduite du changement en interne dans leurs organisations commerciales, marketing et technique. Bâtir un nouveau modèle économique pérenne La question que tous se posent est comment générer des revenus réguliers et récurrents avec le Saas? En effet, le Saas repose sur la vente annualisée d abonnements et la facturation mensuelle, à l usage, du logiciel consommé par l utilisateur. Ce modèle économique remplace ou complète la «simple» vente de licences en mode transactionnel. Il change donc totalement la manière dont l éditeur/intégrateur gère son chiffre d affaires, sa trésorerie, ses besoins en fonds propres, etc. Raisons de plus pour qu il prenne le temps de se poser afin de réfléchir à la création d un vrai modèle d abonnement en mode Saas, ainsi qu à une tarification adaptée aux profils et besoins de ses clients. D autant que le prix de vente des licences n est plus du tout le même dans les deux cas de figure. Ici, la rentabilité du modèle Saas dépend du nombre de souscripteurs que l éditeur est capable de fidéliser Le nouveau data center Telecity à Paris dans la durée à un tarif unitaire moins élevé. Réaliser une vraie conduite du changement en interne L éditeur/intégrateur devra aussi bâtir un argumentaire solide pour leur expliquer pourquoi il les invite à souscrire un abonnement mensuel ou annuel pour consommer ses logiciels en mode Saas. Bien sûr, il devra aussi répondre aux inévitables questions sur la réversibilité éventuelle du processus de consommation par abonnement, aux responsabilités engagées en cas de litiges sur le vol ou la perte des données, etc. L éditeur/intégrateur a donc intérêt à être conseillé par des experts juridiques et financiers de bon niveau s il veut éviter d éventuels contentieux. Une prestation qui peut s avérer coûteuse, surtout si elle n est pas mutualisée. Conscients de ces enjeux pour leurs adhérents, plusieurs groupements de revendeurs (Escrim, Euralliance s, Resadia, etc.) et associations professionnelles (Afdel, Cigref, Crip, etc.) ont d ailleurs mis en place cette année des cellules de conseil dans ces domaines juridiques et financiers. La mise à niveau de l organisation commerciale est l autre challenge et de taille auquel est confronté tout éditeur/intégrateur qui passe au Cloud. Il doit en effet réorganiser et remotiver ses 10

13 Analyse/Synthèse équipes commerciales, techniques et support, lesquelles peuvent être déstabilisées par la nouvelle donne. Pas facile d expliquer à ses commerciaux qu ils peuvent tirer un trait temporairement sur le paiement annualisé de leurs bonus sur les ventes de licences, puisque les sommes perçues sont étalées sur plusieurs années et dépendent du nombre d utilisateurs. C est l une des conséquences de la consommation à l usage des logiciels. Un passage obligatoire par la case Formation Autre exemple de cette nécessaire conduite du changement en interne, l éditeur/intégrateur doit renvoyer ses techniciens et commerciaux sur les bancs de l école. Ils devront maîtriser par coeur le discours et le savoir-faire nécessaires pour convaincre ses clients de passer sans regrets, et sans craintes, d une application installée sur un poste de travail à son utilisation en mode Saas. Et s il travaille avec un réseau de distribution indirecte, l éditeur/ intégrateur devra également former ses et intégrateurs. En effet, le rôle de ces derniers ne se résume plus uniquement à déployer localement ses applications sur des postes de travail ou des serveurs. Ils devront également être capables de déployer, voire de concevoir, une architecture logicielle web exploitable en mode connecté (Saas), ou non. Un vrai challenge. La migration des infrastructu res techniques et éditoriales est coûteuse Une fois ces considérations traitées, l éditeur/intégrateur doit évaluer le coût réel de migration de ses infrastructures technique et éditoriale traditionnelles vers le Saas. Et là, la facture peut être salée car la liste des opérations à effectuer est longue. Par exemple, il doit prendre en compte la nécessaire réécriture de tout ou partie du code de ses logiciels existants, afin de les rendre compatibles avec les exigences d une utilisation en ligne fluide et un hébergement optimisé. D ailleurs, si l éditeur/intégrateur envisage de maîtriser son dispositif Saas de A à Z, il doit concevoir et investir lourdement pour déployer une infrastructure d hébergement sécurisée et compatible avec les normes techniques internationales. Non maitrisé, le coût de ce dispositif peut rapidement dépasser les d euros pour un éditeur de taille modeste, surtout s il n est pas industrialisé ou automatisé correctement. Externaliser l hébergement de ses offres Saas Sinon, l éditeur/intégrateur peut confier son offre Saas et/ou Hébergement : ASP et cloud, même combat? Vous souvenez-vous de L ASP (Application Service Provider)? C était la grande révolution IT du début des années Déjà à l époque, les fournisseurs tentaient de convaincre les entreprises de renoncer à acheter leurs équipements IT au profit d une externalisation de leurs applications informatiques chez des tiers. Cette notion d hébergement avait fait long feu car le marché et les modèles économiques n étaient pas prêts. Il manquait aussi à l ASP au moins trois briques technologiques que l on trouve dans le Paas à un hébergeur, dont c est le métier, et qui présente davantage de garanties en théorie pour délivrer clés en mains à ses clients une solution d hébergement industrialisée, sécurisée et hautement disponible. Précisons également que ce spécialiste maîtrise aussi mieux la détection et la gestion des coûts cachés. Certes, l éditeur/intégrateur perd un peu de «souveraineté» sur le contrôle de ses clients et de leurs données, mais il gagne en fiabilité et en tranquillité d esprit. D autant qu administrer un tel service en Saas, gérer son automatisation, sa montée en charge, ainsi que les mises à jour de ses logiciels, etc. sont des tâches ardues et suffisamment lourdes pour rebuter les moins motivés. Sans parler de la gestion du contrôle qualité du service en 24/7 ou de la facturation automatisée des logiciels consommés à l usage! Olivier Bellin Cloud : la virtualisation et l automatisation à grande échelle des systèmes informatiques traditionnels, lesquelles ne sont apparues à des coûts raisonnables qu à la fin des années S y ajoute l absence du provisionnement instantané des ressources IT disponibles à la demande via un catalogue. Il faut tout de même reconnaître à l ASP le mérite d avoir posé des jalons importants qui ont permis aux industriels de préparer l avènement du cloud, et du Saas notamment. Après avoir essuyé de nombreux plâtres forts coûteux. 11

14 Analyse/Synthèse Les principaux freins au développement rapide du Cloud Q UOI qu en disent les partisans du Cloud, de nombreux facteurs freinent encore une adoption rapide des différentes architectures (Iaas, Paas, Saas, etc.) du modèle Cloud. La sécurité apparaît toujours comme l obstacle majeur pour les clients qui envisagent d adopter une solution Cloud. Car lorsqu ils sautent le pas, l ensemble de leurs données transite alors vers des infrastructures IT hébergées dans un ou plusieurs lieux, parfois inconnues, et via un réseau dont l utilisateur ne maîtrise pas le fonctionnement. Or, en l absence d une localisation ou d une traçabilité évidente de leurs données, le client peut s interroger sur le respect des politiques de sécurité par son hébergeur ou les autorités du pays où il héberge ses serveurs. Le Saas n apprécie pas le sur-mesure Autre frein : si le cloud en mode Saas est bien adapté à l achat d applications «standard» existantes, la situation se complique quand il faut y faire migrer des applications avec un socle modifié. En effet, selon Compass Management Consulting, les fournisseurs ont plutôt normalisé les plateformes et si une application ne fonctionne pas dans les conditions qui conviennent au type de plateforme fourni par les prestataires du service, il faut soit faire évoluer l application, soit négocier des demandes spécifiques avec les fournisseurs. En conclusion, non seulement cela peut coûter plus cher que prévu, mais faire migrer les applications existantes peut s avérer complexe. Quid de la réversibilité du processus Enfin, de nombreux questions se posent en cas de demande de réversibilité du processus ou d interruption d un contrat de type Cloud : quand mettre fin au contrat? Comment être sûr de retrouver toutes ses données? Récupère-t-on ses applications, si oui, dans quel état? Ses infrastructures? Cette prestation est-elle comprise dans le contrat de départ? Toutes ces questions sont déjà d actualité quand il s agit de mettre fin à un contrat d outsourcing. Attention aux coûts cachés! En effet, la complexité technique d un projet de re-insourcing peutêtre importante et dans le cas de gros contrats, il peut prendre plusieurs mois de travail. Les données et infrastructures étant encore plus «virtualisées» que dans le cas de l infogérance, les coûts et les conditions d un retour arrière sont difficiles à appréhender. Peut-on arrêter un service Cloud quand on le souhaite? Payer à la demande permet en théorie d arrêter un service quand on le souhaite. Si tel est le cas, nombreuses sont les sociétés qui testeront le Cloud à moindre frais. Reste qu il est conseillé de lire les petites lignes en bas de votre contrat et de se renseigner sur les éventuelles pénalités liées à l arrêt du service. Des contrats trop standardisés, mais pas toujours clairs Quel pouvoir a réellement un client pour négocier seul face à un Google ou un Microsoft? Peu, surtout quand il s agit d un obtenir un contrat localisé et personnalisé. Seules les grandes entreprises ont une certaine marge de négociation et les moyens de se payer les conseils d un spécialiste financier pour auditer leurs contrats. Attention aux contrôles des données En France et en Europe, le législateur ne plaisante pas avec la réglementation sur la protection des données personnelles. Le gérant des données à caractère personnel pour un tiers doit garantir leur confidentialité et leur sécurité. De ce fait, il n a pas le droit de transférer ces données vers des pays n offrant pas un niveau de protection adéquat. Selon quels critères? Il doit d ailleurs déclarer l endroit où sont situés ses serveurs. 12

15 Analyse/Synthèse Cloud : une opportunité pour les revendeurs IT? LE rôle des partenaires dans le dispositif Cloud n est pas toujours clair dans l esprit des fournisseurs IT, mais également des intéressés.cependant, ils partagent un point commun, tous devront réaliser de profondes transformations dans leurs organisations pour passer au Cloud. Les revendeurs ne sont pas hostiles au Cloud À la question «Pensez-vous que le Cloud Computing représente pour votre activité: une opportunité, une menace, ou ni l un ni l autre?», environ 60% des répondants d un récent baromètre OBS - IDC considèrent ainsi qu il s agit d une opportunité. Seuls moins de 5% voient le Cloud comme une menace. Le Cloud est une affaire de moyen terme pour une majorité des répondants. 42% estiment qu il n y aura pas d impact sur leur chiffre d affaires à court terme. Ce taux baisse à 24% à 3 ans. 30% d entre eux s attendent malgré tout à une croissance de leurs revenus à court terme. Ce ratio grimpe à 61% à 3 ans. Plus intéressant encore, seuls 25% des sondés estiment que le Cloud Computing induira un transfert de revenus. Ce taux baisse à 12% à horizon de 36 mois. La nécessaire conduite du changement chez les partenaires Les fournisseurs IT ne cessent de le répéter. Les revendeurs qui veulent passer au Saas ou au Cloud doivent opérer au préalable une conduite du changement dans leurs organisations commerciales. Pour René Causse, le dirigeant de la société de conseil PAD, «Les freins actuels pour le passage au Saas chez les partenaires résident dans le démarrage du business, l acquisition des compétences, la sensibilisation de leurs troupes, commerciales notamment, etc.». Car, n en doutons pas, une majorité de revendeurs sont encore perdus dans les méandres technologico-commerciaux du Cloud, et donc peu motivés à investir dans ces nouveaux modèles de vente déstabilisants. De plus, ils n ont pas toujours le recul nécessaire pour appréhender les tenants et aboutissants des profonds changements économiques que génèrent le Cloud et le Saas, dans leurs relations avec les clients notamment Le canal indirect participe à la commercialisation des services Cloud Selon une étude réalisée fin 2010 par Markess International et publiée dans le Livre Blanc d Eurocloud en 2011, la vente indirecte devient incontournable dans la stratégie de distribution des fournisseurs de solutions cloud computing. En effet, 9 fournisseurs IT interviewés sur 10 indiquent s appuyer sur le canal indirect pour distribuer ces solutions Cloud. Markess précise que le canal indirect contribue déjà à 41% du chiffre d affaires en solutions cloud computing des fournisseurs interrogés. Ces derniers privilégient surtout les partenariats avec les revendeurs à valeur ajoutée métiers, les intégrateurs et les SSII. Une probable redistribution des cartes La même étude de cabinet Markess International montre aussi une probable redistribution des cartes dans le paysage de la distribution IT. Tous les revendeurs IT «traditionnels» ne voudront ou ne pourront pas prendront le virage du Saas et du Cloud. Certains d entre eux seront même supplantés sur le plan commercial et des services par de nouveaux acteurs. On assiste en effet à l émergence de nouveaux canaux de distribution. Parmi les acteurs cités par les sociétés interrogées comme étant «les mieux positionnés pour devenir dominants dans le Cloud», on trouve, par ordre décroissants, les «purs players», les éditeurs, les hébergeurs, les opérateurs et les infogéreurs. Les intégrateurs montent en puissance dans ce sondage, mais ils demeurent loin derrière eux, de même que les fournisseurs IT. Olivier Bellin 13

16 Analyse/Synthèse Le cloud privé fait débat IL a la couleur du Cloud, l apparence du Cloud, mais est-ce un vrai Cloud ou un intranet optimisé? C est la question que posent les puristes défendant cette nouvelle architecture IT. Le cloud privé emprunte certes des composants technologiques importants au cloud, tels que le provisioning, le catalogue de services, etc., mais rarement son architecture multitenant. En outre, son «nuage» s arrête aux frontières internes de l entreprise et à celles de ses sous-traitants. En effet, la direction des services informatiques (DSI) devient ici Cloud privé hébergé en propre Cloud privé chez un hébergeur Cloud privé partagé Cloud public : SaaS Cloud hybride Cloud public : IaaS Cloud public : PaaS une sorte de fournisseur de services informatiques capable de facturer à l usage les applications mutualisées de l entreprise. Ces dernières sont hébergées sur son data center le plus souvent (voir tableau IDC). Une aubaine pour les patrons de ses divisions? Pas sûr, car ils devront rendre des comptes supplémentaires sur le bon emploi de leurs budgets IT. D autant que certaines entreprises voient dans le Cloud Privé un moyen très pratique pour cartographier les dépenses de fonctionnement (Opex) de leurs directions métier et les dépenses d investissement (Capex) en IT des DSI. C est aussi une aubaine pour les fournisseurs IT. Le Cloud privé leur permet de convaincre les DSI, souvent assez réticents face au Cloud, de déployer en interne une architecture de type cloud, sans sentir leur prérogatives menacées. Dans l immédiat du moins. Cependant, il est très curieux que sa gestion soit confiée au service informatique, car le principe même du Cloud est d automatiser et de mutualiser au maximum son administration et son exploitation. Une notion qui, on le comprend, peut déplaire aux DSI. Plan d adoption du Cloud par catégorie (pour les entreprises) 0% 20% 40% 60% 80% 100% Pas dans les plans Considéré Evalué Usage limité Implémentation complète Source : IDC Point de salut en dehors du Cloud hybride? CONTRAIREMENT aux espoirs de certains technophiles, les entreprises et particuliers n abandonneront pas leurs infrastructures et terminaux IT du jour au lendemain. La montée en puissance du Cloud sera lente. Elle passera forcément par une longue période intermédiaire, où des architecture hybrides combineront des technologies IT existantes (on premice) avec celles du Cloud Computing et son mode de consommation à l usage. «PAC constate l émergence d un modèle hybride pour répondre plus rapidement aux besoins émergents des entreprises dans le cloud. Nous entrons dans un monde hybride jusqu en 2020 environ» estime Olivier Rafal, analyste chez PAC. Les spécialistes parlent ici de Cloud Hybride. Autrement dit, un client disposant d un cloud privé peut utiliser les ressources d un cloud public pour optimiser la gestion de sa puissance informatique, au moment où il enregistre des pics d activités par exemple. Ce client pourrait même faire fonctionner sans interruption une application tournant à la fois sur son PC et un data center. En d autres termes, de nombreuses applications resteront encore longtemps dans le système d information de l entreprise ou chez les particuliers. Olivier Bellin 14

17 Lexique Lexique Catalogue de services : souvent accessible depuis un portail, il liste les services mis à disposition des clients par le fournisseur d un service de type Cloud (Iaas, Saas, etc.). Il est associé à un processus d allocation industrialisée des ressources informatiques en fonction de l usage réel des utilisateurs. Cloud computing (Informatique dans les nuages) : Le Cloud est un modèle économique similaire aux services de fourniture de l eau et de l électricité, car il est basé sur la consommation à l usage de l informatique via Internet. Il touche tous les domaines du système d information et se décline en mode IaaS, SaaS, PaaS, etc., selon qu il concerne plus spécifiquement l infrastructure, les logiciels, la plateforme de développement, etc. Cloud public : il s agit d un environnement de Cloud Computing ouvert où chaque client dispose d une instance dédiée sur un data center hébergé chez un tiers, à partir duquel il peut exploiter ses propres applications et données. Ce type d offre est proposée par des acteurs tels Amazon, Google, Orange, etc. Elle intéresse avant tout les TPE et les PME qui ne veulent pas investir massivement dans un data center. Cloud privé : il s agit d un environnement cloud fermé réservé à l entreprise pour qui il été conçu. Il s agit d une variante de l intranet incluant une notion de consommation à l usage et un hébergement sur les data centers de l entreprise. Le cloud privé peut-être administré par un tiers au sein de l entreprise ou à l extérieur. Dans les faits, il est souvent administrée par la DSI car l infrastructure matérielle et logicielle appartient à l entreprise. Multitenant : l approche multitenant permet de créer un objet unique pour un service qui prend la forme d une application, d une machine virtuelle, etc. Quand un client l active, le système génère une image dont toutes les caractéristiques sont celles de l objet de référence. Toutes les modifications de l applicationmaître sont ainsi immédiatement répercutée sur toutes les instances, sans intervention humaine. PaaS (Platform as a Service) : Mise à disposition des développeurs d un environnement de développement et d exploitation de logiciels sur Internet facturé sous forme de loyer par un prestataire. Open cloud : il s agit d un cloud computing ouvert basé sur l open source, par opposition à une approche fermée et propriétaire fournie par un seul type de technologie ou de fournisseur. SaaS (Software as a Service) : Modèle où l utilisateur final accède via des services web à son application, laquelle n est plus hébergée sur son PC. L hébergement, l exploitation, la maintenance et l évolution du logiciel sont opérés par un fournisseur ou un tiers (revendeurs, hébergeurs) qui lui facture sa prestation sous forme d abonnement incluant une notion de consommation à l usage. SLA (Service Level Agreement) : il s agit d un contrat spécifiant les niveaux de services garantis à fournir par le prestataire informatique (interne ou externes) aux clients. Il vise à formaliser le cadre général de traitement des demandes, la qualité de services attendue, le mode de résolution des conflits etc. DaaS (Desktop as a Service) : Ce poste de travail (léger) permet aux utilisateurs de visualiser et d interagir via le nuage Internet avec leurs applications hébergées chez un prestataire. Certains fournisseurs leur proposent aussi un accès aux applications métiers de l entreprise. Le système peut être déployé dans une infrastructure serveur de type poste de travail virtuel baptisée VDI (Virtual Desktop Infrastructure). IaaS (Infrastructure as a Service) : Services d infrastructure IT fourni par un tiers aux utilisateurs sous forme de loyer dans un environnement virtualisé. 15

18 Fournisseurs Constructeurs s FAI/Opérateurs télécoms Hébergeurs 16

19 Rangée Rack Infrastructure physique du datacenter Salle Bâtiment Découvrez la seule infrastructure physique de datacenter intégrée Les datacenters Schneider Electric sont intégrés, flexibles, agiles et faciles à déployer La seule infrastructure intégrée qui évolue avec vos activités Schneider Electric a redéfi ni les datacenters d'aujourd'hui. Nous avons connecté de façon unique les Services Généraux et l Informatique en apportant une architecture «end-to-end», unique sur le marché, et un logiciel de gestion «tout en un» permettant une disponibilité et une effi cacité énergétique maximales. Nous appelons ce concept holistique «infrastructure physique de datacenter». Celle-ci a non seulement révolutionné les datacenters, mais elle a également transformé les responsabilités quotidiennes de leurs responsables. Elle est plus rapide et plus facile à déployer, et simple à gérer grâce au logiciel qui offre une vue complète du rack, de la rangée, de la salle et jusqu au bâtiment. Plus important encore, elle est assez agile pour s'adapter aux besoins de votre entreprise aujourd'hui et demain. Pourquoi choisir les datacenters Schneider Electric? > Gain de temps : quelques semaines suffisent pour la conception et le déploiement > Solution prête à l'emploi, fonctionnalité d'autodécouverte et configuration via un logiciel intégré > Expertise appliquée, relations avec les acteurs de l'industrie, leadership et services tout au long du cycle de vie offerts par une seule et même entreprise Business-wise, Future-driven. TM APC by Schneider Electric TM est un pionnier en matière d infrastructure modulaire de datacenter et de techologies innovantes de refroidissement. Ses produits et solutions, comprenant InfraStruxure TM, font partie intégrante du portefeuille de produits IT Schneider Electric. Téléchargez gratuitement le livre blanc «La virtualisation: une alimentation et un refroidissement optimisés pour des bénéfices accrus!» et gagnez peut-être un PC touch screen Lenovo all-in-one! Connectez-vous sur et saisissez le code clé 97117t Tél Fax Schneider Electric. Tous droits réservés. Schneider Electric, InfraStruxure, Business-wise, Future-driven et APC sont des marques de Schneider Electric Industries SAS ou de ses filiales. 35 rue Joseph Monier, CS 30323, Rueil Malmaison Cedex (France) Tél. +33 (0) _FR

20 Fournisseurs BROCADE Constructeur Renseignements Effectifs (01/06/2011) Immeuble Central Park Monde : rue Maurice Mallet France : Issy-Les-Moulineaux France dédiés Cloud : Clients finaux ciblés Type sté : SAS SIRET : Code APE : 4651Z Création : 1995 Grands comptes Comptes publics Administrations ETI PME Secteurs d activités Cloud Data centers Réseaux Stockage Virtualisation Solutions commercialisées Data centers Stockage (Solutions) Commutateurs Routeurs Ethernet Présentation de la société Brocade est l équipementier réseaux (SAN, LAN et de type Fabric Ethernet) qui simplifie la transition des entreprises vers un monde où les applications et les informations sont stockées n importe où. Offres Cloud Noms des offres commercialisées Fabric Ethernet Virtual Cluster Switching (VCS) ( IAAS ) Commutateurs de Fabric Ethernet (VDX) ( IAAS ) Commutateurs Fibre Channel over Ethernet (FCoE) ( IAAS ) Commutateurs de Fabric Fibre Channel (FC) ( IAAS ) Brocade Network Subscription (BNS) ( IAAS ) Détail de l offre principale Les technologies de fabrics Brocade assurent la transition vers le réseau en cloud. Fabric Fibre Channel et Fabric Ethernet VCS (Virtual Cluster Switching) confèrent simplicité, intelligence, évolutivité aux infrastructures réseaux des centres informatiques de nouvelle génération, fortement consolidés, virtualisés et de plus en plus unifiés. Sur le plan économique, l offre innovante BNS permet de financer, via un abonnement mensuel, l infrastructure réseau en fonction de son usage réel. Certifications compatibles Cloud BCEFE - Fabric Ethernet VCS BCNE / BCNP - niveaux 1 et Avancé (Ethernet / IP) BCFA / BCFP - niveaux 1 et Avancé (Fibre Channel) s Philippe Tiennot Dir. technique Pascal Danet Resp. ventes Eric Devaulx Resp. ventes Emmanuel Gosselin Dir. marketing Isabelle Laguerre Partenaires adressés FAI Hébergeurs Intégrateurs Var Revendeurs spécialisés CA et résultats nets Chiffre d affaires France 2010 : Monde 2010 : 1 479,00 M France 2009 : Monde 2009 : 1 373,00 M Résultats nets Monde 2010 : % CA indirect France 2010 : 100 % Monde 2010 : 100 % France 2009 : 100 % Monde 2009 : 100 % Systèmes d exploitation compatibles MS Windows, Unix, Linux, VMware, Apple, Autre... Fournisseurs partenaires VMware - Virtualisation Microsoft - Virtualisation EMC - Data centers IBM - Stockage HP - Stockage Dell - Cloud HDS - Infrastructures Oracle - Virtualisation NetApp - Infrastructures Avnet - Virtualisation Activité channel Nom du programme partenaire APN Descriptif du programme partenaire Brocade dans le cadre de ses investissements au profit de ses partenaires, a mis en place de nouvelles offres Cloud : le programme de spécialisation Virtualized Fabric Partner. Nombre de partenaires actifs : 60 18

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France Sommaire Cloud Computing Retours sur quelques notions Quelques chiffres Offre e need e need Services e need Store

Plus en détail

mieux développer votre activité

mieux développer votre activité cloud computing mieux développer votre activité Les infrastructures IT et les applications d entreprise de plus en plus nombreuses sont une source croissante de contraintes. Data centers, réseau, serveurs,

Plus en détail

QU EST CE QUE LE CLOUD COMPUTING?

QU EST CE QUE LE CLOUD COMPUTING? En France, on parle plus volontiers d «informatique en nuage» 1 pour décrire ce concept. Apparu au début des années 2000, le cloud computing constitue une évolution majeure de l informatique d entreprise,

Plus en détail

Cloud Computing. 19 Octobre 2010 JC TAGGER

Cloud Computing. 19 Octobre 2010 JC TAGGER Cloud Computing 19 Octobre 2010 JC TAGGER AGENDA 8h30-9h00 Le Cloud Computing De quoi s agit-il? Opportunités pour les entreprises Impact sur la chaine de valeur de l industrie des NTIC s 9h00-9h15 Témoignage

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4 Conclusion 5 Présentation

Plus en détail

Vers une IT as a service

Vers une IT as a service Vers une IT as a service 1 L évolution du datacenter vers un centre de services P.2 2 La création d une offre de services P.3 3 La transformation en centre de services avec System Center 2012 P.4 L évolution

Plus en détail

Architectures informatiques dans les nuages

Architectures informatiques dans les nuages Architectures informatiques dans les nuages Cloud Computing : ressources informatiques «as a service» François Goldgewicht Consultant, directeur technique CCT CNES 18 mars 2010 Avant-propos Le Cloud Computing,

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Contexte... 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4

Plus en détail

La virtualisation par Stéphane Dutot, Chef de produit de Internet Fr

La virtualisation par Stéphane Dutot, Chef de produit de Internet Fr Communiqué de Presse Massy, le 31 Mars 2009 La virtualisation par Stéphane Dutot, Chef de produit de Internet Fr Depuis quelques années, une nouvelle technologie révolutionne l informatique : la virtualisation.

Plus en détail

HÉBERGEMENT CLOUD & SERVICES MANAGÉS

HÉBERGEMENT CLOUD & SERVICES MANAGÉS HÉBERGEMENT CLOUD & SERVICES MANAGÉS Pour éditeurs, intégrateurs et entreprises Qui sommes-nous? Présentation Aspaway Septembre 0 Sommaire PARTIE : Qui sommes-nous? PARTIE : Description de notre offre

Plus en détail

Playbook du programme pour fournisseurs de services 2e semestre 2014

Playbook du programme pour fournisseurs de services 2e semestre 2014 Playbook du programme pour fournisseurs de services 2e semestre 2014 Sommaire 3 Bienvenue dans le programme VSPP (VMware Service Provider Program) 4 Présentation de VMware vcloud Air Network 5 VMware vcloud

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale....2 Définitions. 2 Avantage 2 Critères de sécurité du cloud...3 Inconvénients. 4 Types d offres de service Cloud.. 4 Différent types

Plus en détail

Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes?

Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes? Cloud Computing, discours marketing ou solution à vos problèmes? Henri PORNON 3 avril 2012 IETI Consultants 17 boulevard des Etats-Unis - F-71000 Mâcon Tel : (0)3 85 21 91 91 - fax : (0)3 85 21 91 92-

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT VERS LE CLOUD COMPUTING BIENVENUE

ACCOMPAGNEMENT VERS LE CLOUD COMPUTING BIENVENUE ACCOMPAGNEMENT VERS LE CLOUD COMPUTING BIENVENUE 16 mai 2014 ANIMATEURS OPTIM Ressources/OPTANCE management Yves COUGOUILLE Olivier BARBELET BABOLAT Jean-Marc ZIMMERMANN COMAXESS groupe QUADIX Patrick

Plus en détail

Qu est ce qu une offre de Cloud?

Qu est ce qu une offre de Cloud? 1 Qu est ce qu une offre de Cloud? Vos Interlocuteurs : Fréderic DULAC Directeur Frederic.dulac@businessdecision.com 2 Sommaire 1. Cloud : Définition et Typologie 2. Cloud : Les avantages 3. Exemple offre

Plus en détail

Les Fiches thématiques Jur@tic. Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS

Les Fiches thématiques Jur@tic. Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS Les Fiches thématiques Jur@tic Services et Logiciels à distance Cloud Computing, ASP, SaaS Les Fiches thématiques Jur@TIC 1. Le principe du «Cloud» Qu on les appelle Application Service Provider (ASP),

Plus en détail

Transformation vers le Cloud. Premier partenaire Cloud Builder certifié IBM, HP et VMware

Transformation vers le Cloud. Premier partenaire Cloud Builder certifié IBM, HP et VMware Transformation vers le Cloud Premier partenaire Cloud Builder certifié IBM, HP et VMware 1 Sommaire Introduction Concepts Les enjeux Modèles de déploiements Modèles de services Nos offres Nos Références

Plus en détail

Le VDI et les solutions SaaS : Des outils puissants pour les DSI au service des utilisateurs. Château de Montchat, 7 octobre 2013

Le VDI et les solutions SaaS : Des outils puissants pour les DSI au service des utilisateurs. Château de Montchat, 7 octobre 2013 Le VDI et les solutions SaaS : Des outils puissants pour les DSI au service des utilisateurs Château de Montchat, 7 octobre 2013 De la virtualisation à la VDI hébergée Jan GABRIEL Directeur Alliances &

Plus en détail

Qu est ce qu une offre de Cloud?

Qu est ce qu une offre de Cloud? 1 Qu est ce qu une offre de Cloud? Vos Interlocuteurs : Fréderic DULAC Directeur Frederic.dulac@businessdecision.com 2 Sommaire 1. Cloud : Définition et Typologie 2. Cloud : Les avantages 3. Exemple offre

Plus en détail

Cisco Unified Computing Migration and Transition Service (Migration et transition)

Cisco Unified Computing Migration and Transition Service (Migration et transition) Cisco Unified Computing Migration and Transition Service (Migration et transition) Le service Cisco Unified Computing Migration and Transition Service (Migration et transition) vous aide à migrer vos applications

Plus en détail

Déroulé explicatif Matinales du 16 juin

Déroulé explicatif Matinales du 16 juin Déroulé explicatif Matinales du 16 juin Thème : Saas et Cloud computing : menace ou opportunité? Date : mercredi 16 juin Lieu : Le Cube, centre de création numérique / www.lecube.com Elles s appellent

Plus en détail

Virtual Data Center d Interoute. Prenez la main sur votre Cloud.

Virtual Data Center d Interoute. Prenez la main sur votre Cloud. Virtual Data Center d Interoute. Prenez la main sur votre Cloud. Faites évoluer vos ressources informatiques à la demande Choisissez la localisation d hébergement de vos données en Europe Le réseau européen

Plus en détail

Déterminer les enjeux du Datacenter

Déterminer les enjeux du Datacenter Déterminer les enjeux du Datacenter OPEX 75% CAPEX 25% Nouvelle génération d infrastructure Systèmes intégrés Hybridation Capacity planning DCIM Réduction des risques Organisation opérationnelle IDC Visit

Plus en détail

Dossier de presse Orange Business Services

Dossier de presse Orange Business Services www.orange-business.com Dossier de presse Orange Business Services Le cloud computing La transformation des services informatiques Contacts Presse : Hélène Dos Santos, 01 44 37 65 56, helene.dossantos@orange-ftgroup.com

Plus en détail

Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique

Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique Repenser le SI à l'ère du numérique : apports des solutions de big data, cloud computing et confiance numérique Extraits d analyses publiées par MARKESS International Emmanuelle Olivié-Paul epaul@markess.com

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 09 : CC : Cloud Computing Sommaire Introduction... 2 Définition... 2 Les différentes

Plus en détail

APX et VCE, Modèle d industrialisation de l intégration et du déploiement. Olivier BERNARD, VCE

APX et VCE, Modèle d industrialisation de l intégration et du déploiement. Olivier BERNARD, VCE APX et VCE, Modèle d industrialisation de l intégration et du déploiement Olivier BERNARD, VCE Généralisation des réseaux, suprématie d IP Consumérisation des terminaux informatiques Evolution vers une

Plus en détail

En quoi le Cloud Computing peut-il réduire vos coûts informatiques?

En quoi le Cloud Computing peut-il réduire vos coûts informatiques? réduire vos coûts informatiques? STAND n 30 Entrez dans l ère du Numérique Très Haut Débit En quoi le Cloud Computing peut-il réduire vos coûts informatiques? 1 Fiche d Identité Network Telecom & Hosting

Plus en détail

CA Server Automation. Vue d ensemble. Avantages. agility made possible

CA Server Automation. Vue d ensemble. Avantages. agility made possible FICHE PRODUIT : CA Server Automation CA Server Automation agility made possible La solution intégrée CA Server Automation permet d automatiser le provisioning, la correction et la configuration des composants

Plus en détail

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte. Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte. Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07 6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07 Emmanuel Layot Définitions AGENDA Caractéristiques / avantages du mode ASP Marché Fonctionnalités

Plus en détail

Co-animés par Helle Frank Jul-Hansen, Béatrice Delmas-Linel et David Feldman

Co-animés par Helle Frank Jul-Hansen, Béatrice Delmas-Linel et David Feldman Ateliers Cloud Computing / ADIJ Solutions aux risques juridiques et catalogue des meilleures pratiques contractuelles Co-animés par Helle Frank Jul-Hansen, Béatrice Delmas-Linel et David Feldman Atelier

Plus en détail

Naturellement SaaS. trésorier du futur. Livre blanc. Le futur des trésoriers d entreprise peut-il se concevoir sans le SaaS?

Naturellement SaaS. trésorier du futur. Livre blanc. Le futur des trésoriers d entreprise peut-il se concevoir sans le SaaS? trésorier du futur Le futur des trésoriers d entreprise peut-il se concevoir sans le SaaS? Le futur des trésoriers d entreprise peut-il se concevoir sans le SaaS? Sommaire 1 Le SaaS : du service avant

Plus en détail

Regard sur hybridation et infogérance de production

Regard sur hybridation et infogérance de production Regard sur hybridation et infogérance de production Février 2014 édito «comment transformer l hybridation des infrastructures en levier de performances?» Les solutions d infrastructure connaissent depuis

Plus en détail

Le Cloud Computing, levier de votre transformation digitale

Le Cloud Computing, levier de votre transformation digitale Le Cloud Computing, levier de votre transformation digitale Le Cloud transforme tout en service Le Cloud permet de répondre aux enjeux technologiques de votre organisation avec un maximum de flexibilité,

Plus en détail

UNIFIED D TA. architecture nouvelle génération pour une restauration garantie (assured recovery ) que les données soient sur site ou dans le cloud

UNIFIED D TA. architecture nouvelle génération pour une restauration garantie (assured recovery ) que les données soient sur site ou dans le cloud UNIFIED architecture nouvelle génération pour une restauration garantie (assured recovery ) D TA que les données soient sur site ou dans le cloud PROTECTION FOURNISSEURS DE SERVICES GÉRÉS DOSSIER SOLUTION

Plus en détail

Pour bien commencer avec le Cloud

Pour bien commencer avec le Cloud Pour bien commencer avec le Cloud Pour s informer sur les solutions et les services du Cloud Pour déterminer si le Cloud correspond à vos besoins Pour bien initialiser votre démarche vers le Cloud I -

Plus en détail

Position du CIGREF sur le Cloud computing

Position du CIGREF sur le Cloud computing Position du CIGREF sur le Cloud computing Septembre 2010 Cette position est le fruit d un groupe de réflexion ayant rassemblé les Directeurs des Systèmes d Information de grandes entreprises, au premier

Plus en détail

Présentation des résultats clés de l étude

Présentation des résultats clés de l étude Présentation des résultats clés de l étude Datacenters & Clouds Privés d Entreprise Approches Perspectives 2013 22 novembre 2011 Novembre 2011 Source MARKESS International 1 Agenda A propos de MARKESS

Plus en détail

Nacira Salvan. Responsable Pôle Architecture Sécurité Direction Infrastructure IT SAFRAN. CRiP Thématique Sécurité de l informatique de demain

Nacira Salvan. Responsable Pôle Architecture Sécurité Direction Infrastructure IT SAFRAN. CRiP Thématique Sécurité de l informatique de demain Nacira Salvan Responsable Pôle Architecture Sécurité Direction Infrastructure IT SAFRAN Nacira.salvan@safran.fr CRiP Thématique Sécurité de l informatique de demain 03/12/14 Agenda Quelques définitions

Plus en détail

Qu est-ce que le «cloud computing»?

Qu est-ce que le «cloud computing»? Qu est-ce que le «cloud computing»? Par Morand Studer eleven Octobre 2011 Qu est-ce que le «cloud computing»? - Morand Studer eleven Octobre 2011 www.eleven.fr 1 Aujourd hui, la démocratisation de l informatique

Plus en détail

Managed Services Comment décliner la gamme en mode Cloud. Fabienne Druis Offering leader

Managed Services Comment décliner la gamme en mode Cloud. Fabienne Druis Offering leader Managed Services Comment décliner la gamme en mode Cloud Fabienne Druis Offering leader Les services d infogérance autour du Data Center DE APPLICATIONS DES SYSTEMES D INFRASTRUCTURE Intégration en pré

Plus en détail

Brochure Datacenter. www.novell.com. Novell Cloud Manager. Création et gestion d un cloud privé. (Faire du cloud une réalité)

Brochure Datacenter. www.novell.com. Novell Cloud Manager. Création et gestion d un cloud privé. (Faire du cloud une réalité) Brochure Datacenter Novell Cloud Manager Création et gestion d un cloud privé (Faire du cloud une réalité) Novell Cloud Manager : le moyen le plus simple de créer et gérer votre cloud WorkloadIQ est notre

Plus en détail

LES SOLUTIONS D INFRASTRUCTURES CONVERGENTES POUR TRANSFORMER VOTRE DATACENTER. François BOTTON Product Marketing Manager

LES SOLUTIONS D INFRASTRUCTURES CONVERGENTES POUR TRANSFORMER VOTRE DATACENTER. François BOTTON Product Marketing Manager LES SOLUTIONS D INFRASTRUCTURES CONVERGENTES POUR TRANSFORMER VOTRE DATACENTER François BOTTON Product Marketing Manager LES PRIORITÉS DES DSI UNE MEILLEURE AGILITÉ Le déploiement rapide d'applications

Plus en détail

Étude : les PME à l heure du Cloud

Étude : les PME à l heure du Cloud Étude : les PME à l heure du Cloud Synthèse des principaux enseignements 27 avril 2012 1 FICHE TECHNIQUE DE L ETUDE Echantillon : 301 entreprises de 20 à 499 salariés. Représentativité assurée par des

Plus en détail

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM

Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Tirez plus vite profit du cloud computing avec IBM Trouvez des solutions de type cloud éprouvées qui répondent à vos priorités principales Points clés Découvrez les avantages de quatre déploiements en

Plus en détail

Atteindre la flexibilité métier grâce au data center agile

Atteindre la flexibilité métier grâce au data center agile Atteindre la flexibilité métier grâce au data center agile Aperçu : Permettre l agilité du data-center La flexibilité métier est votre objectif primordial Dans le monde d aujourd hui, les clients attendent

Plus en détail

UNIFIED. Nouvelle génération d'architecture unifiée pour la protection des données D TA. dans des environnements virtuels et physiques PROTECTION

UNIFIED. Nouvelle génération d'architecture unifiée pour la protection des données D TA. dans des environnements virtuels et physiques PROTECTION UNIFIED Nouvelle génération d'architecture unifiée pour la protection des données D TA dans des environnements virtuels et physiques PROTECTION Unified Data protection DOSSIER SOLUTION CA arcserve UDP

Plus en détail

HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main

HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main Sommaire Présentation De l offre PaaS Démonstration De l offre PaaS Infrastructure SaaS Présentation De l offre PaaS Offre d hébergement PaaS Fonctionnalité

Plus en détail

IGEL : Le «cloud sourcing», un nouveau marché pour les clients légers

IGEL : Le «cloud sourcing», un nouveau marché pour les clients légers Communiqué de presse IGEL : Le «cloud sourcing», un nouveau marché pour les clients légers IGEL considère que le cloud computing est l élément central d une nouvelle vague d externalisation dont les petites

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier E6 Veille Technologique Cloud-Computing Jérémy chevalier Table des matières DESCRIPTION :...2 Introduction :...2 Définition du Cloud :...2 Exemple de serveur proposant la solution de Cloud :...2 Les spécificités

Plus en détail

Les ressources numériques

Les ressources numériques Les ressources numériques Les ressources numériques sont diverses et regroupent entre autres, les applications, les bases de données et les infrastructures informatiques. C est un ensemble de ressources

Plus en détail

DES SAUVEGARDES ET DES RESTAURATIONS DE DONNEES SANS CONTRAINTES DE LIEU NI DE TEMPS

DES SAUVEGARDES ET DES RESTAURATIONS DE DONNEES SANS CONTRAINTES DE LIEU NI DE TEMPS POURQUOI CHOISIR ACRONIS BACKUP TO CLOUD? Les volumes de données que votre entreprise doit gérer et les coûts correspondants de sauvegarde et de maintenance augmentent de manière exponentielle. La virtualisation,

Plus en détail

Cloud Computing, Fondamentaux, Usage et solutions

Cloud Computing, Fondamentaux, Usage et solutions SEMINAIRE sur le «CLOUD COMPUTING» DU 24 AU 28 NOVEMBRE 2014 TUNIS (TUNISIE) Cloud Computing, Fondamentaux, Usage et solutions Objectifs : Cette formation vous permettra de comprendre les principes du

Plus en détail

Aujourd hui, les entreprises

Aujourd hui, les entreprises COÛT TOTAL DE POSSESSION DE PANDA CLOUD OFFICE PROTECTION Page 2 I. Synthèse Aujourd hui, les entreprises dépendent fortement de leur système d information pour mener leur activité au quotidien et, par

Plus en détail

Une présentation de HP et de MicroAge. 21 septembre 2010

Une présentation de HP et de MicroAge. 21 septembre 2010 Une présentation de HP et de MicroAge 21 septembre 2010 Programme Présentation de MicroAge Maria Fiore Responsable du développement des affaires MicroAge Virtualisation et stockage optimisé à prix abordable

Plus en détail

Livre blanc. La sécurité de nouvelle génération pour les datacenters virtualisés

Livre blanc. La sécurité de nouvelle génération pour les datacenters virtualisés Livre blanc La sécurité de nouvelle génération pour les datacenters virtualisés Introduction Ces dernières années, la virtualisation est devenue progressivement un élément stratégique clé pour le secteur

Plus en détail

La tête dans les nuages

La tête dans les nuages 19 novembre 2010 La tête dans les nuages Démystifier le "Cloud Computing" Jean Bernard, Directeur, Gestion des services Radialpoint SafeCare Inc. Au sujet de Radialpoint Radialpoint offre des solutions

Plus en détail

LES SOLUTIONS D HEBERGEMENT INFORMATIQUE

LES SOLUTIONS D HEBERGEMENT INFORMATIQUE LES SOLUTIONS D HEBERGEMENT INFORMATIQUE SOMMAIRE Qu est ce que le Cloud? De nouvelles offres? Approche économique Freins, moteurs et Avantages Des réponses concrètes : Les offres NC² SOMMAIRE Qu est ce

Plus en détail

2011 et 2012 Arrow ECS. Partenaire Distribution EMEA. de l année

2011 et 2012 Arrow ECS. Partenaire Distribution EMEA. de l année 2011 et 2012 Arrow ECS Partenaire Distribution EMEA de l année Qui sommes-nous? McAfee s est donné pour mission d assurer en toutes circonstances la protection et la tranquillité d esprit de ses clients,

Plus en détail

Insight Software Live

Insight Software Live Insight Live INSIGHT S SOFTWARE AS A SERVICE SOLUTION www.fr.insight.com 01 30167 29 30 software Sommaire as a Service (SaaS) : une alternative? 3 L Offre de Services Insight Live 4 L Offre en détails

Plus en détail

Le Cloud en toute confiance

Le Cloud en toute confiance Le Cloud en toute confiance Ikoula, l architecte de vos projets Cloud Un livre blanc édité par Introduction Le Cloud computing est-il bénéfique à mon entreprise? Est-il rentable et compatible avec mes

Plus en détail

Bull, un catalogue de service particulier pour répondre aux environnements complexes

Bull, un catalogue de service particulier pour répondre aux environnements complexes Bull, un catalogue de service particulier pour répondre aux environnements complexes 20 mars 2014 Bull Data Infrastructure Fabien Palange Product Manager x86 Bull, 2012 1 Agenda Présentation Bull Introduction

Plus en détail

FAMILLE EMC RECOVERPOINT

FAMILLE EMC RECOVERPOINT FAMILLE EMC RECOVERPOINT Solution économique de protection des données et de reprise après sinistre en local et à distance Avantages clés Optimiser la protection des données et la reprise après sinistre

Plus en détail

Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise.

Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise. IBM Global Services Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise. Les services d infrastructure et d intégration IBM Pour une infrastructure informatique qui participe

Plus en détail

Ceano. Un Partenariat plus simple. 1 plateforme unique pour une IT facile. 1 collaboration d équipe facilitée

Ceano. Un Partenariat plus simple. 1 plateforme unique pour une IT facile. 1 collaboration d équipe facilitée Ceano 1 plateforme unique pour une IT facile Mise à disposition des services en temps réel Facturation unique Gestion optimisée des ressources Services Cloud sur demande Voix et Voix sur IP Connectivité

Plus en détail

Postes de travail dans le Cloud

Postes de travail dans le Cloud Postes de travail dans le Cloud Votre solution miracle pour la fin de vie de Windows XP LIVRE BLANC Sommaire Résumé analytique.... 3 Migration incrémentielle des postes de travail.... 3 Scénarios d utilisation

Plus en détail

Les cinq raisons majeures pour déployer SDN (Software-Defined Networks) et NFV (Network Functions Virtualization)

Les cinq raisons majeures pour déployer SDN (Software-Defined Networks) et NFV (Network Functions Virtualization) Les cinq raisons majeures pour déployer SDN (Software-Defined Networks) et NFV (Network Functions Virtualization) Préparé par : Zeus Kerravala Les cinq raisons majeures pour déployer SDN et NFV NetworkWorld,

Plus en détail

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS 5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS Philippe Nicard, Directeur Opérations SaaS et Support Julien Galtier, Senior Manager consulting SIRH, ACT-ON Agenda L origine du SaaS Vers une démarche SaaS

Plus en détail

HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé

HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé www.thalesgroup.com SYSTÈMES D INFORMATION CRITIQUES ET CYBERSÉCURITÉ HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé Le cloud computing et la sécurité au cœur des enjeux informatiques L informatique

Plus en détail

Symantec Backup Exec.cloud

Symantec Backup Exec.cloud Protection automatique, continue et sécurisée qui sauvegarde les données vers le cloud ou via une approche hybride combinant la sauvegarde sur site et dans le cloud. Fiche technique : Symantec.cloud Seulement

Plus en détail

Séminaire Partenaires Esri France 6 et 7 juin 2012 Paris. ArcGIS et le Cloud. Gaëtan LAVENU

Séminaire Partenaires Esri France 6 et 7 juin 2012 Paris. ArcGIS et le Cloud. Gaëtan LAVENU Séminaire Partenaires Esri France 6 et 7 juin 2012 Paris ArcGIS et le Cloud Gaëtan LAVENU Agenda Qu'attendent nos clients du Cloud Computing? Les solutions de Cloud ArcGIS dans le Cloud Quelles attendent

Plus en détail

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration

Fonctions. Solution professionnelle pour le stockage de données, la synchronisation multi- plateformes et la collaboration Fonctions Synchronisation dynamique des fichiers : mise à jour automatique des documents sur tous les équipements Partage et collaboration : partage simple des fichiers entre employés, clients et partenaires

Plus en détail

tech days AMBIENT INTELLIGENCE

tech days AMBIENT INTELLIGENCE tech days 2015 AMBIENT INTELLIGENCE techdays.microsoft.fr techdays.microsoft.fr Time To Market Demande croissante des métiers de réduire le délai de mise sur le marché Immédiateté Ergonomie, rapidité et

Plus en détail

se prépare maintenant 23/09/2015 PRESENTATION CLOUD TEMPLE 1

se prépare maintenant 23/09/2015 PRESENTATION CLOUD TEMPLE 1 20 20 se prépare maintenant 23/09/2015 PRESENTATION CLOUD TEMPLE 1 Le rythme des innovations majeures s accélère Traduction temps réel Assistants personnels virtuels Cloud Computing Software Defined Anything

Plus en détail

Le Cloud Computing en France

Le Cloud Computing en France Le Cloud Computing en France Éditorial Depuis quelque temps, le Cloud Computing, ou Informatique en Nuages est le «buzz word» le plus chaud de l industrie informatique. Cela est en grande partie dû au

Plus en détail

Hébergement MMI SEMESTRE 4

Hébergement MMI SEMESTRE 4 Hébergement MMI SEMESTRE 4 24/03/2015 Hébergement pour le Web Serveurs Mutualités Serveurs Dédiés Serveurs VPS Auto-Hébergement Cloud Serveurs Mutualités Chaque Serveur héberge plusieurs sites Les ressources

Plus en détail

Cloud Computing : Généralités & Concepts de base

Cloud Computing : Généralités & Concepts de base Cloud Computing : Généralités & Concepts de base Les 24èmes journées de l UR-SETIT 22 Février 2015 Cette oeuvre, création, site ou texte est sous licence Creative Commons Attribution - Pas d Utilisation

Plus en détail

CLOUD COMPUTING : OU EN SONT LES ENTREPRISES FRANÇAISES?

CLOUD COMPUTING : OU EN SONT LES ENTREPRISES FRANÇAISES? OU EN SONT LES ENTREPRISES FRANÇAISES? Une étude Fernando Madeira - Fotolia.com Juin 2012 SOMMAIRE 1 Introduction 3 1.1 Présentation de l étude 4 1.2 Où en sont les entreprises françaises en matière de

Plus en détail

impacts du Cloud sur les métiers IT: quelles mutations pour la DSI?

impacts du Cloud sur les métiers IT: quelles mutations pour la DSI? impacts du Cloud sur les métiers IT: quelles mutations pour la DSI? Intervenants : Diarétou Madina DIENG Directrice Développement Orange business Services Sénégal Brutus Sadou DIAKITE Directeur Systèmes

Plus en détail

EMC Data Domain Boost for

EMC Data Domain Boost for EMC Data Domain Boost for Symantec Backup Exec Augmentez vos performances de sauvegarde grâce à une intégration avancée dans OpenStorage Avantages clés Sauvegardes plus rapides et meilleure utilisation

Plus en détail

10 raisons expliquant pourquoi les mises à niveau vers Windows Server 2012 R2 sont essentielles et pourquoi le choix du serveur est crucial

10 raisons expliquant pourquoi les mises à niveau vers Windows Server 2012 R2 sont essentielles et pourquoi le choix du serveur est crucial Liste de vérification pour l ENTREPRISE 10 raisons expliquant pourquoi les mises à niveau vers Windows Server 2012 R2 sont essentielles et pourquoi le choix du serveur est crucial Comment tirer parti aujourd

Plus en détail

Guide de planification de renouvellement

Guide de planification de renouvellement Guide de planification de renouvellement de Software Assurance Microsoft Software Assurance pour les programmes de licence en volume est bien plus qu une offre de maintenance classique. Software Assurance

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 Société anonyme au capital de 538 668 euros. Siege social: 5-9, rue Mousset Robert 75012 Paris. RCS Bobigny 440 014 678 Activité : Services de Télécommunication

Plus en détail

GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES

GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES UN GUIDE ESSENTIEL : GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES Vue d ensemble Dans presque tous les secteurs des services de santé aux services financiers de l industrie

Plus en détail

GAGNEZ EN AGILITÉ AVEC NOS SOLUTIONS CLOUD

GAGNEZ EN AGILITÉ AVEC NOS SOLUTIONS CLOUD GAGNEZ EN AGILITÉ AVEC NOS SOLUTIONS CLOUD www.cloud-adjust.com www.cloud-adjust.com - 1 Prodware, votre partenaire Cloud Dans un marché concurrentiel, les usages, comme les besoins des clients, évoluent

Plus en détail

Accenture accompagne la première expérimentation cloud de l État français

Accenture accompagne la première expérimentation cloud de l État français Accenture accompagne la première expérimentation cloud de l État français Pays marqué par la centralisation, la France dispose paradoxalement d une informatique en silo, chaque ministère étant doté de

Plus en détail

La force du partenariat

La force du partenariat La force du partenariat Bienvenue Solutions en informatique de virtualisation et de Cloud Computing leader sur le marché, programmes primés, rentabilité maximale En rejoignant le réseau de partenaires

Plus en détail

Transition du département informatique d EMC vers le cloud privé : Guide d utilisation

Transition du département informatique d EMC vers le cloud privé : Guide d utilisation Transition du département informatique d EMC vers le cloud privé : Guide d utilisation Planification des meilleures pratiques Résumé Ce livre blanc est le premier d une série de documents EMC IT Proven

Plus en détail

PRÉSENTE SES SERVEURS L ESPACE LE PLUS INNOVANT POUR FAIRE TRAVAILLER VOS DONNÉES EN TEMPS RÉEL

PRÉSENTE SES SERVEURS L ESPACE LE PLUS INNOVANT POUR FAIRE TRAVAILLER VOS DONNÉES EN TEMPS RÉEL PRÉSENTE SES SERVEURS L ESPACE LE PLUS INNOVANT POUR FAIRE TRAVAILLER VOS DONNÉES EN TEMPS RÉEL La solution simple et efficace aux 3 défis majeurs de la direction informatique. Des bénéfices concrets,

Plus en détail

Cloud computing Votre informatique à la demande

Cloud computing Votre informatique à la demande Cloud computing Votre informatique à la demande Thomas RULMONT Définition du Cloud Computing L'informatique dans le nuage (en anglais, cloud computing) est un concept ( ) faisant référence à l'utilisation

Plus en détail

EMC AVAMAR FOR VMWARE

EMC AVAMAR FOR VMWARE EMC AVAMAR FOR VMWARE Sauvegarde et restauration optimisées pour les environnements VMware AVANTAGES CLÉS Sauvegarde VMware optimisée au niveau invité et image Prise en charge de VMware vsphere Intégration

Plus en détail

Systèmes d Information

Systèmes d Information Master 1 Management - filières MPS-IDL Management des Systèmes d Information Un cours de Mathias Szpirglas Maître de Conférences en Sciences de gestion IAE Gustave Eiffel - UPEM mathias.szpirglas@u-pem.fr

Plus en détail

CA Automation Suite for Data Centers

CA Automation Suite for Data Centers FICHE PRODUIT : CA Automation Suite for Data Centers CA Automation Suite for Data Centers agility made possible «La technologie a devancé la capacité à la gérer manuellement dans toutes les grandes entreprises

Plus en détail

Revue de Presse ACIERNET Année 2014

Revue de Presse ACIERNET Année 2014 Revue de Presse ACIERNET Année 2014 Avec Aciernet, disponibilité immédiate des solutions VCE dans l offre «Cloud in a Box» Publié le 25 Mai 2014 Aciernet est un intégrateur français créé en 2001 et fournit

Plus en détail

Hitachi Data Systems redéfinit le stockage unifié

Hitachi Data Systems redéfinit le stockage unifié Hitachi Data Systems redéfinit le stockage unifié Hitachi Unified Storage (HUS) est le premier environnement permettant de consolider et centraliser la gestion des données aux niveaux blocs, fichiers et

Plus en détail

Solutions Serveurs Dell PowerEdge

Solutions Serveurs Dell PowerEdge Solutions Serveurs Dell PowerEdge 2 Dell est n 1 mondial des plates-formes Intel* Société créée en 1984, fournisseur d infrastructures : platesformes Intel; Dell a livré +35 Millions d unités en 2003 Systèmes

Plus en détail

en version SAN ou NAS

en version SAN ou NAS tout-en-un en version SAN ou NAS Quand avez-vous besoin de virtualisation? Les opportunités de mettre en place des solutions de virtualisation sont nombreuses, quelque soit la taille de l'entreprise. Parmi

Plus en détail

Des systèmes d information partagés pour des parcours de santé performants en Ile-de-France.

Des systèmes d information partagés pour des parcours de santé performants en Ile-de-France. Des systèmes d information partagés pour des parcours de santé performants en Ile-de-France. Colloque du 19 juin 2013 Centre de conférences Marriott, Paris Des systèmes d information partagés pour des

Plus en détail

La situation du Cloud Computing se clarifie.

La situation du Cloud Computing se clarifie. Résumé La situation du Cloud Computing se clarifie. Depuis peu, le Cloud Computing est devenu un sujet brûlant, et à juste titre. Il permet aux entreprises de bénéficier d avantages compétitifs qui leur

Plus en détail