Chapitre 5 Les condensateurs 1. Définitions

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 5 Les condensateurs 1. Définitions"

Transcription

1 hapite 5 Les condensateus. Définitions a. ondensateu. Si on elie chacune des bones + et - d une pile (ou aute souce de difféence de potentiel) à un conducteu, on obtient un condensateu. Les deux conducteus sont appelées amatues du condensateu, l une positive, l aute négative (voi la figue ). En effet, au moment du banchement du condensateu à la pile, un couant tansitoie tanspote des électons d une amatue à l aute. ette opéation, appelée chage du condensateu pend un cetain temps; elle est quasi instantanée si le cicuit ne compote pas de ésistance. e sea toujous Figue le cas dans le chapite 5. Un condensateu peut ête matue matue considéé comme un ésevoi de positive négative chages. uand il est chagé, on peut etie la pile et on dispose alos d une éseve de chages qui peut ête utilisé ultéieuement; si pa exemple on banche le - condensateu aux bones d une ésistance, on obtient un couant électique pendant un cetain temps. On peut aussi utilise un condensateu pou en chage un aute. Pile de f.é.m. b. apacité. La chage emmagasinée su les amatues d un condensateu dépend de la difféence de potentiel qui a sevi à le chage. On définit la capacité d un condensateu pa : La capacité est donc la chage emmagasinée pa olt de difféence de potentiel. L unité de capacité est le oulomb pa olt (/) ou Faad (F) :/=F Sous multiples : F= -6 F; nf= -9 F; pf= - F. Note: applications médicales des condensateus : Défibillateu cadiaque Stimulateu cadiaque

2 Dives types de condensateus ondensateu plan : constitué pa deux plaques d aie sépaées pa une distance d et potant une densité supeficielle de chage. La difféence de potentiel ente les deux plaques vaut : Figue x - E x d paamètes géométiques et d On a : d et d donc la capacité vaut : d On voit que la capacité ne dépend que des ondensateu sphéique : Il est constitué de deux coquilles sphéiques concentiques de ayons et potant espectivement des chages et. Le théoème de Gauss k pemet d obteni le champ ente les deux sphèes : E Difféence de potentiel ente les deux sphèes : Figue 3 - k E d k d k k k apacité :

3 Figue 4 - ondensateu cylindique : Il est constitué de deux coquilles cylindiques de ayons et potant espectivement des chages et. Le théoème de Gauss pemet d obteni le k champ ente les deux cylindes : E Difféence de potentiel ente les deux cylindes : L L apacité : 3

4 . ssociation de condensateus omme les ésistances les condensateus peuvent s associe en séie ou en paallèle. (i) condensateus en séie Figue 5 icuit oiginal Figue 6 icuit uivalent D Le but est encoe ici de touve la capacité du condensateu uivalent aux deux condensateus du cicuit oiginal. Dans le cicuit oiginal : (a pa définition ) Dans le cicuit uivalent : (uation ) On doit touve maintenant une elation ente,, : Dans le cicuit oiginal : la pile dépose une chage - (des électons) su l amatue de doite du condensateu.es électons ont été pis su l amatue de gauche du condensateu où il appaaît une chage positive. omme la chage se conseve, on a =.(exemple, si = -5, alos =5, donc = ). La pile tanspote donc (ou ). Dans le cicuit uivalent :la pile tanspote ente les deux amatues. omme la pile fait le même tavail dans les deux cicuits(ca ils sont uivalents), on a donc : = = En égalant les uations et, on a : Pou N condensateus en séie : N i i 4

5 (ii) condensateus en paallèle Figue 7 icuit oiginal Figue 8 icuit uivalent ue vaut? Dans le cicuit oiginal : et Éq.3 Dans le cicuit uivalent : elation ente, et : Dans le cicuit oiginal, la pile tanspote + Dans le cicuit uivalent, la pile tanspote Donc + = Les uations 3 et 4 D une façon généale, pou N condensateus en paallèle : N i i 5

6 Énegie emmagasinée dans un condensateu Figue 9 Figue Figue q= -q= q -q - I I dq vant la chage Pendant la chage hage teminée Pendant la chage, q vaie de à. uand une chage dq passe d une amatue à l aute, la vaiation d énegie potentielle du de cette chage dq vaut : du dq q où est la difféence de potentiel aux bones du condensateu. L énegie potentielle totale U quand le condensateu est complètement chagé (chage finale =) vaut : utes fomules : et U U U q q dq dq U 6

Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME

Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME Chap. 6 PROBLEMES D'ELECTROMAGNETISME Poblème 1 Condensateu en égime vaiable (extait de l'examen S3SMPE 2002-2003) On considèe un condensateu plan à amatues ciculaies, de ayon a, distantes de d, alimenté

Plus en détail

La mécanique des fluides est l étude du comportement des fluides (liquides et gaz) et des forces internes associées.

La mécanique des fluides est l étude du comportement des fluides (liquides et gaz) et des forces internes associées. I- PREAMBULE : La mécanique des fluides est l étude du compotement des fluides (liquides et gaz) et des foces intenes associées. Elle se divise en statique des fluides, l étude des fluides au epos, qui

Plus en détail

CHAPITRE II MAGNETOSTATIQUE

CHAPITRE II MAGNETOSTATIQUE Chapite : Magnétostatique CAPTRE MAGNETOTATQUE Une chage électique immobile cée un champ électique seulement; Une chage en mouvement (un couant) cée un champ électique et un champ magnétique. Définition

Plus en détail

THEORIE DU CHAMP ELECTROMAGNETIQUE

THEORIE DU CHAMP ELECTROMAGNETIQUE Chapite : lectostatiue Cous de A.Tilmatine THOI DU CHAMP LCTOMAGNTIQU Cous édigé pa : D. TILMATIN AMA Faculté des sciences de l Ingénieu, univesité de sidi-bel-abbès. INTODUCTION Il existe tois égimes

Plus en détail

Objectifs : Connaître la constitution d un condensateur, analyser son fonctionnement et connaître les lois d associations de condensateurs.

Objectifs : Connaître la constitution d un condensateur, analyser son fonctionnement et connaître les lois d associations de condensateurs. hapite 6 : LES ONDENSTERS Objectifs : onnaîte la constitution d un condensateu, analyse son fonctionnement et connaîte les lois d associations de condensateus. I onstitution et symbole : Le condensateu

Plus en détail

A. Étude d une installation électrique domestique

A. Étude d une installation électrique domestique Banque «go Véto» - 3 PHYSIUE Duée : 3 h 3 L usage d une calculatice est autoisé pou cette épeuve Il sea tenu le plus gand compte dans la notation de la qualité de la édaction Si, au cous de l épeuve, un

Plus en détail

CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015

CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015 CONCOURS INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D INGENIEUR(E)S DES TRAVAUX DE LA METEOROLOGIE SESSION 2015 ************************************************************************************************* EPREUVE

Plus en détail

Electrostatique : révisions de PCSI Compléments

Electrostatique : révisions de PCSI Compléments lectostatique : évisions de PCSI Compléments I lectostatique ; évisions de PCSI : Loi de Coulomb, calculs diect du champ et du potentiel : * Gadient d une somme et d un poduit : gad gad [ f g ] gad [ f

Plus en détail

ONDES. Partie I. , on négligera les effets de bord. L espace entre les conducteurs sera assimilé au vide sauf explicitation contraire.

ONDES. Partie I. , on négligera les effets de bord. L espace entre les conducteurs sera assimilé au vide sauf explicitation contraire. Spé ψ 1-13 Devoi n 6 ONDES Des données et un fomulaie sont donnés à la fin du sujet Les câbles coaxiaux sont utilisés comme moyen de tansmission d infomations. Ils sont conçus pou tansmette des signaux

Plus en détail

Séance de TP n 2 du jeudi 10 décembre 2009. Manipulation Pré-requis Montages liés. Electrocinétique, modulation d amplitude diagramme de bode

Séance de TP n 2 du jeudi 10 décembre 2009. Manipulation Pré-requis Montages liés. Electrocinétique, modulation d amplitude diagramme de bode Tavaux Patiques Pépaation à l agégation intene de Sciences Physiques 009-010 Séance de TP n du jeudi 10 décembe 009 Manipulation Pé-equis Montages liés Etude d un cicuit passif passe bas application à

Plus en détail

Chapitre 6: Moment cinétique

Chapitre 6: Moment cinétique Chapite 6: oment cinétique Intoduction http://www.youtube.com/watch?v=vefd0bltgya consevation du moment cinétique 1 - angula momentum consevation 1 - Collège éici_(360p).mp4 http://www.youtube.com/watch?v=w6qaxdppjae

Plus en détail

CONSTANTES DIELECTRIQUES

CONSTANTES DIELECTRIQUES 9 E7 CONTANTE DIELECTRIQUE I. INTRODUCTION Dans cette expéience, nous étuieons es conensateus et nous éiveons les popiétés e iélectiques tels que l'ai et le plexiglas. II. THEORIE A) Conensateus et iélectiques

Plus en détail

Année universitaire 2012/2013

Année universitaire 2012/2013 Année univesitaie 1/13 Examen Electomagnétisme PEIP Aix-Maseille Univesité 15 janvie 13 5 poblèmes - ecto veso / Duée e l épeuve heues alculettes stanas autoisées / Fomulaie Page A4 autoisée 1. (4pts Quate

Plus en détail

Equipement Electrique

Equipement Electrique Equipement Electique TEEM 1 èe Année Equipement Electique, TEEM 1 ee année, uno FRAÇO 1 ntoduction 2 Le pogamme * Champ magnétique, flux, induction électomagnétique, chages électiques et foces * La machine

Plus en détail

INITIATION A LA MESURE ----

INITIATION A LA MESURE ---- INITIATION A LA MSUR ---- Le but de ce TP est : - de mesue la foce électomotice et la ésistance intene d'une pile, - d'évalue, en tenant compte des incetitudes de mesue et des caactéistiques de l'appaeil

Plus en détail

COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508

COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508 TSI Sciences Industielles GM DL N 1 COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508 1.MISE EN SITUATION : L étude ci-apès pote su un compesseu de climatisation de véhicule automobile de maque SANDEN.

Plus en détail

ELECTRICITE. 1. Electrostatique. Electricité

ELECTRICITE. 1. Electrostatique. Electricité ELECTRICITE 1. Electostatique 1.1 Chage électique La matièe est globalement neute, mais si l'on fotte un bâton de vee avec une peau de chat ou un bâton de bakélite avec de la soie - deux pami beaucoup

Plus en détail

INSA de LYON Dép. Génie Civil et Urbanisme 3GCU CONDUCTION - - 53 - - [J. Brau], [2006], INSA de Lyon, tous droits réservés

INSA de LYON Dép. Génie Civil et Urbanisme 3GCU CONDUCTION - - 53 - - [J. Brau], [2006], INSA de Lyon, tous droits réservés INSA de LYON Dép. Génie Civil et Ubanisme 3GCU CONDUCION - - 53 - - [J. Bau], [006], INSA de Lyon, tous doits ésevés INSA de LYON Dép. Génie Civil et Ubanisme 3GCU INRODUCION - 56 CHAPIRE - 57 GENERALIES

Plus en détail

Système d ouverture de porte de TGV

Système d ouverture de porte de TGV Le sujet se compose de : TD MP-PSI REVISION CINEMATIQUE Système d ouvetue de pote de TGV 6 pages dactylogaphiées ; 2 pages d annexe ; 2 pages de document éponse Objet de l étude Le tanspot feoviaie, concuencé

Plus en détail

CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIQUE

CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIQUE L électostatique Chapite 1 CHAPITE 1 L ÉLECTOSTATIQUE 1.1 Intoduction La chage est une popiété de la matièe qui lui fait poduie et subi des effets électiques et magnétiques. On distingue : - l'électostatique

Plus en détail

Théorie : les modèles de composants

Théorie : les modèles de composants Théoie : les modèles de composants Pésentation Les composants qui entent dans la fabication des cicuits électoniques sont issus de difféentes technologies. L analyse ou la conception de ces cicuits, est

Plus en détail

CIRCUITS COUPLES PAR MUTUELLE INDUCTANCE

CIRCUITS COUPLES PAR MUTUELLE INDUCTANCE CIRCUITS COUPLES PAR UTUELLE INDUCTANCE Philippe ROUX 4 CIRCUITS RLC COUPLES PAR UTUELLE INDUCTANCE PARTIE : PRESENTATION DES CIRCUITS COUPLES ) LES FLUX DES CHAPS AGNETIQUES DANS DEUX BOBINAGES COUPLES

Plus en détail

Quantité de mouvement Les systèmes de masse variable

Quantité de mouvement Les systèmes de masse variable 3 ème os DYNAMIQUE Théoie Quantité de mouvement Les systèmes de masse vaiable Intoduction À pati du Moyen Âge, on s'est endu compte que la vitesse ne suffisait pas à explique toutes les caactéistiques

Plus en détail

Exercices : 19 - Champ électrostatique

Exercices : 19 - Champ électrostatique 1 Execices : 19 - Champ électostatique Sciences Physiques MP 2015-2016 Execices : 19 - Champ électostatique A. Calculs de champ et de potentiel 1. Théoème de supeposition Une sphèe de ayon b pote une chage

Plus en détail

Chapitre 2.7 Le potentiel électrique et les conducteurs

Chapitre 2.7 Le potentiel électrique et les conducteurs hapite.7 Le potentiel électique et les conducteus Le potentiel dans un conducteu en équilibe électostatique Nous savons que le champ électique E v à l intéieu d un conducteu est toujous nul à l équilibe

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE M 6

TRAVAUX DIRIGÉS DE M 6 D M 6 Coection PCSI 1 013 014 RVUX DIRIGÉS DE M 6 Execice 1 : Pemie vol habité (pa un homme) Le 1 avil 1961, le commandant soviétique Y Gagaine fut le pemie cosmonaute, le vaisseau spatial satellisé était

Plus en détail

RESOLUTION PAR LA METHODE DE NORTON, MILLMAN ET KENNELY

RESOLUTION PAR LA METHODE DE NORTON, MILLMAN ET KENNELY LO 4 : SOLUTO P L MTHO OTO, MLLM T KLY SOLUTO P L MTHO OTO, MLLM T KLY MTHO OTO. toductio Le théoème de oto va ous pemette de éduie u cicuit complexe e gééateu de couat éel. e gééateu possède ue souce

Plus en détail

SERIE DE TRAVAUX DIRIGES 1 (EXERCICES D ELECTROSTATIQUE)

SERIE DE TRAVAUX DIRIGES 1 (EXERCICES D ELECTROSTATIQUE) TD Electosttique ETL7 UNIVERSITE DJILLALI LIABES FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEENT ELECTROTECHNIUE SERIE DE TRAVAU DIRIGES 1 (EERCICES D ELECTROSTATIUE) EERCICE 1 Tois chges sont plcées ux

Plus en détail

Chapitre 4 : Le potentiel électrique

Chapitre 4 : Le potentiel électrique Chapite 4 : Le potentiel électique Execices E1. On donne q =30Cet V =10 8 V. (a) Dans cet execice, oute la éféence à l éclai, on ne founit aucun détail su la façon de déplace la chage ente le nuage et

Plus en détail

CHAPITRE VI : Le potentiel électrique

CHAPITRE VI : Le potentiel électrique CHPITRE VI : Le potentiel électiue VI. 1 u chapite III, nous avons vu ue losu'une foce est consevative, il est possible de lui associe une énegie potentielle ui conduit à une loi de consevation de l'énegie.

Plus en détail

Chapitre II- Lois fondamentales de la magnétostatique

Chapitre II- Lois fondamentales de la magnétostatique 1 hapite - Lois fondamentales de la magnétostatique Aucune des lois fondamentales citées ici ne sea démontée. Elles constituent des faits d expéience taduits dans un fomalisme mathématique, apué au fil

Plus en détail

Chapitre VIII Ondes électromagnétiques et fibres optiques

Chapitre VIII Ondes électromagnétiques et fibres optiques Chapite VIII Ondes électomagnétiques et fibes optiques I Les Ondes Electomagnétiques II Les lois de l optique géométique III La fibe optique : un guide de lumièe I Les Ondes Electomagnétiques I.1 Le champ

Plus en détail

PROBLEME DE PHYSIQUE

PROBLEME DE PHYSIQUE SESSION 211 PSIP28 C O N C O U R S C O M M U N S P O LY T E C H N I Q U E S EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PSI PHYSIQUE 2 Duée : 4 heues NB : Le candidat attachea la plus gande impotance à la claté, à la

Plus en détail

Equation de la Chaleur en Axisymétrique & en 3D

Equation de la Chaleur en Axisymétrique & en 3D P.-Y. Lagée, Equation de la Chaleu en Axi & en 3D Equation de la Chaleu en Axisymétique & en 3D Dans ce chapite nous faisons un bilan d énegie pou établi l équation de la chaleu en axisymétique. On pouait

Plus en détail

Exemples d antennes (9)

Exemples d antennes (9) Exemples d antennes (9) II. Le pincipe des images : Pemet de considée le cas de souces placées au dessus d un sol qui peut ête assimilé à un conducteu pafait (en BF : σ >> ωε ). a) Cas d une antenne filaie

Plus en détail

Cours d électromagnétisme EM15-Champ magnétique

Cours d électromagnétisme EM15-Champ magnétique Cous d électomagnétisme EM15-Champ magnétique Table des matièes 1 Intoduction 2 2 Action d un champ électomagnétique su une paticule chagée 2 2.1 Foce de Loentz.................................. 2 2.2

Plus en détail

ANTENNES INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE TOULOUSE SUPPORT DE COURS ENONCE DE TRAVAUX DIRIGES. 5 ème Année Réseau et Télécom

ANTENNES INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE TOULOUSE SUPPORT DE COURS ENONCE DE TRAVAUX DIRIGES. 5 ème Année Réseau et Télécom INSTITUT NATIONAL DS SCINCS APPLIQUS D TOULOUS 5 ème Année Réseau et Télécom ANTNNS SUPPORT D COURS NONC D TRAVAUX DIRIGS Alexande Boye alexande.boye@insa-toulouse.f www.alexande-boye.f Antennes Octobe

Plus en détail

PHYSIQUE 2 ÉLECTROMAGNÉTISME

PHYSIQUE 2 ÉLECTROMAGNÉTISME PHYIQUE Dépatement des Technologies Industielles (TIN) ÉLECTROMAGNÉTIME Pof. Andé Peenoud Edition janvie 3 Ande.Peenoud (at) heig-vd.ch HEIG-VD / APD T A B L E D E M A T I E R E PAGE. INTRODUCTION....

Plus en détail

4.3 V, V et énergie potentielle U associés aux charges ponctuelles.

4.3 V, V et énergie potentielle U associés aux charges ponctuelles. 4.3, et énegie potentielle U associés aux chages Nous avons vu qu il y avait une difféence de potentiel ente deux points dans un champ électique. Nous savons que nous pouvons utilise cette difféence de

Plus en détail

Chapitre 4.2a Trajectoire d une particule dans un champ magnétique

Chapitre 4.2a Trajectoire d une particule dans un champ magnétique hapite 4.a Tajectoie d une paticule dans un chap agnétique Moueent dans un chap agnétique unifoe onsidéons une chage positie q se déplaçant à itesse dans un chap agnétique unifoe B où la itesse est entièeent

Plus en détail

STATIQUE. Actions mécaniques extérieures = Actions Mécaniques de contact + Actions Mécaniques à distance

STATIQUE. Actions mécaniques extérieures = Actions Mécaniques de contact + Actions Mécaniques à distance STTIQUE 1.- Quel est l objectif de la statique? Pou étudie les conditions d équilibe des solides indéfomables. Remaques : - Un solide est considéé indéfomable tant que les défomations estent faibles. -

Plus en détail

Microéconomie B Interrogation du Mercredi 24 Novembre 2010 Durée : 1h30

Microéconomie B Interrogation du Mercredi 24 Novembre 2010 Durée : 1h30 Univesité Pais Ouest Nantee La Défense Année univesitaie 010-011 UFR SEGMI L Economie-Gestion Micoéconomie B Inteogation du Mecedi 4 Novembe 010 Duée : 1h30 Aucun document n est autoisé et les calculatices

Plus en détail

où «p» représente le nombre de paramètres estimés de la loi de distribution testée sous H 0.

où «p» représente le nombre de paramètres estimés de la loi de distribution testée sous H 0. 7- Tests d austement, d indépendance et de coélation - Chapite 7 : Tests d austements, d indépendance et de coélation 7. Test d austement du Khi-deux... 7. Test d austement de Kolmogoov-Sminov... 7.. Test

Plus en détail

L'atome et la mécanique de Newton : Ouverture au monde quantique

L'atome et la mécanique de Newton : Ouverture au monde quantique L'atome et la mécanique de Newton : Ouvetue au monde quantique Lod Kelvin affime en 1892 que "tous les concepts de la physique sont déteminés, et qu'il n'y a plus qu'à touve quelques décimales supplémentaies

Plus en détail

F O R C E C E N T R A L E C O N S E R V A T I V E. A P P L I CA T I O N A U X O R B I T E S C I R C U L A I R E S

F O R C E C E N T R A L E C O N S E R V A T I V E. A P P L I CA T I O N A U X O R B I T E S C I R C U L A I R E S MECA NI QUE L yc ée F.B UISS N PTS I MUVEMENT D UNE PARTICULE SUMISE A UNE F R C E C E N T R A L E C N S E R V A T I V E. A P P L I CA T I N A U X R B I T E S C I R C U L A I R E S PRELUDE Dans ce chapite,

Plus en détail

Spé 2008-2009 Devoir n 8 OPTIQUE

Spé 2008-2009 Devoir n 8 OPTIQUE Spé 8-9 Devoi n 8 OPTIQUE ETRALE PSI 8 A Pou que deux ondes poduisent des inteféences, il faut qu elles soient cohéentes, c est-à-die igoueusement synchones Pou obteni expéimentalement cette condition

Plus en détail

Lois de l électrocinétique dans l ARQS

Lois de l électrocinétique dans l ARQS Lois de l électocinétique dans l QS oection PS 01 01 Lois de l électocinétique dans l QS Execice auto-coectif 1 : ouant intensité et puissance dans une ésistance alcule la puissance dissipée dans une ésistance

Plus en détail

Chapitre 4 Potentiel électrique

Chapitre 4 Potentiel électrique hapite 4 Potentiel électique Quetion : #) Potentiel électique et champ électique : a) Le potentiel électique nul V en un point P n impoe aucune etiction u la valeu du champ électique E. onulte le figue

Plus en détail

²Chapitre-2 Ondes lumineuses

²Chapitre-2 Ondes lumineuses ²Chapite- Ondes luineuses Les ondes luineuses sont des ondes életoagnétiques, est à die les gandeus qui se popagent sont un hap életique E et un hap agnétique B. Le aatèe ondulatoie de la luièe a été énoné

Plus en détail

Chapitre I. Description des milieux continus

Chapitre I. Description des milieux continus Chapite I Desciption des milieu continus OBJET Ce chapite est consacé à la desciption des milieu continus. On intoduia les notions fondamentales de desciption du mouvement au sens de Lagange et d Eule,

Plus en détail

Générateurs et récepteurs

Générateurs et récepteurs Les généateus de tension ls ont comme ôle de founi du couant électique (ou de l énegie électique) à un cicuit extéieu. ls doivent donc enteteni le mouvement des électons. n continu, les généateus sont

Plus en détail

LA DIFFUSION THERMIQUE & LA DIFFUSION de PARTICULES

LA DIFFUSION THERMIQUE & LA DIFFUSION de PARTICULES PSI Bizeux Ch. T4 : Phénomènes de diffusion - 36 - Etude de deux phénomènes de diffusion : LA DIFFUSION THERMIQUE & LA DIFFUSION de PARTICULES 1. LA DIFFUSION : UN MODE DE TRANSFERT SANS MOUVEMENT MACROSCOPIQUE

Plus en détail

MODELISATION DES COUPLAGES EN CHAMP PROCHE DES COMPOSANTS DE FILTRES CEM

MODELISATION DES COUPLAGES EN CHAMP PROCHE DES COMPOSANTS DE FILTRES CEM MODELISATION DES COUPLAGES EN CHAMP PROCHE DES COMPOSANTS DE FILTRES CEM S. angui*, K. Bege *, B. Vincent*, E. Clavel**, R. Peussel*, C. Vollaie* (*) : Laboatoie Ampèe UMR CNRS 5005, Ecole Centale de Lyon,

Plus en détail

Chaînes énergétiques

Chaînes énergétiques Chapite 7 Chaînes énegétiques Découvi Activité expéimentale n 1 Comment fonctionne une voitue utilisant une pile à combustible? Expéience n 1 Au niveau des ésevois, on obseve la fomation de bulles : des

Plus en détail

CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIQUE

CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIQUE L électostatque Chapte 1 CHAPITRE 1 L ÉLECTROSTATIUE 1.1 Intoducton La chage est une popété de la matèe qu lu fat podue et sub des effets électques et magnétques. On dstngue : - l'électostatque qu est

Plus en détail

Extension tridimensionnelle de la notion d angle définie dans le plan.

Extension tridimensionnelle de la notion d angle définie dans le plan. 2 THEREME DE GAUSS 2.1 Notion d angle solide Extension tidimensionnelle de la notion d angle définie dans le plan. L angle solide dω, délimité pa un cône de demi-angle α coupant un élément de suface élémentaie

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE CALCUL TENSORIEL

ÉLÉMENTS DE CALCUL TENSORIEL ÉLÉMENTS DE CALCUL TENSORIEL Roland FORTUNIER Cente Mico-électonique de Povence "Geoges Chapak" Avenue des anémones 13541 - GARDANNE Table des matièes Intoduction.........................................................

Plus en détail

Construire une image médicale

Construire une image médicale Vol. 10 hive pintemps 2015 6 Autefois, on passait des adiogaphies. Maintenant, on va aussi passe un examen pa scanne : la technique s appelle la tomodensitométie axiale. Dans les deux cas, ce sont des

Plus en détail

Actionneurs Electriques

Actionneurs Electriques Plan Actionneus éluctants Actionneus électodynamiques Actionneus électomagnétique Actionneus hybides ou éluctants polaisés Actionneus classiques 1 Actionneus éluctants ou machine à éluctance vaiable Pas

Plus en détail

COURANT CONTINU, MULTIMETRES, THEOREME DE THEVENIN... a) On considère le montage ci-dessous. Déterminer les intensités des courants I, I 1 et I 2.

COURANT CONTINU, MULTIMETRES, THEOREME DE THEVENIN... a) On considère le montage ci-dessous. Déterminer les intensités des courants I, I 1 et I 2. OUNT ONTINU, MULTIMETES, THEOEME DE THEVENIN... 1 Execice 1 a) On considèe le montage cidessous. Détemine les intensités des couants I, I 1 et I 2. p I ' I1 I 2 (E, ) 1 2 ' b) Si pou une aison quelconque,

Plus en détail

APPROCHE DESCRIPTIVE DES ÉCOULEMENTS ; RÔLE DE LA VISCOSITÉ. NOTION DE COUCHE LIMITE.

APPROCHE DESCRIPTIVE DES ÉCOULEMENTS ; RÔLE DE LA VISCOSITÉ. NOTION DE COUCHE LIMITE. CASSIFICATION DS ÉCOUMNTS APPOCH DSCIPTIV DS ÉCOUMNTS ; Ô D A VISCOSITÉ NOTION D COUCH IMIT Objectifs Connaîte l expession de la foce de taînée execée su un cops solide en mouement ectiligne unifome dans

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé y 2004-2005 Devoi n 6 CONVERSION DE PUISSANCE Une alimentation de d odinateu de bueau est assez paticulièe, elle doit founi des tensions de +5, +12, 5 et 12 volts avec une puissance moyenne de quelques

Plus en détail

Axes principaux d inertie

Axes principaux d inertie Axes pincipaux d inetie Théoème: se démonte en algèbe linéaie Pou tout point d un solide, il est toujous possible de choisi un epèe othonomé au point tel que la matice epésentant le tenseu d inetie soit

Plus en détail

EXERCICES DE MAGNETISME ENONCES

EXERCICES DE MAGNETISME ENONCES Execice 1 : Champ magnétique teeste EXERCCES DE MAGNETSME ENNCES Un solénoïde compotant N = 1000 spies jointives a pou longueu = 80 cm. l est pacouu pa un couant d intensité. a) Faie un schéma su lequel

Plus en détail

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Potentiels et champs électrostatiques. Olivier GRANIER

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Potentiels et champs électrostatiques. Olivier GRANIER Lycée Clemenceau CSI (O.Ganie) otentiels et champs électostatiques Olivie GRANIER INTRODUCTION Électostatique Électomagnétisme (Équations de Maxwell, fin XIX ème siècle) Magnétostatique hénomènes d induction

Plus en détail

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Le théorème de Gauss. Olivier GRANIER

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Le théorème de Gauss. Olivier GRANIER Lycée Clemenceau PCI (O.Ganie Le théoème de Gauss Olivie GANIE Définition : I Flux du champ électostatique oit un champ électostatique défini dans un domaine de l espace. uface (Σ (C oienté n E ( θ uface

Plus en détail

FINANCE Mathématiques Financières

FINANCE Mathématiques Financières INSTITUT D ETUDES POLITIQUES 4ème Année, Economie et Entepises 2005/2006 C.M. : M. Godlewski Intéêts Simples Définitions et concepts FINANCE Mathématiques Financièes L intéêt est la émunéation d un pêt.

Plus en détail

Dipôle magnétostatique

Dipôle magnétostatique DA - 3 janvie 5 Le but des calculs qui suivent est de monte exactement qu au loin, une distibution d extension finie de couants est équivalente à l ode le plus bas à un dipôle magnétique a. e calcul est

Plus en détail

COURS D ELECTROSTATIQUED

COURS D ELECTROSTATIQUED COUR D LCTROTTIQUD emmanuel.main@univ-st-etienne.f Laboatoie Hubet Cuien i Canot Plan - CHP LCTRIQU POTNTIL LCTRIQU - LCTROTTIQU D CONDUCTUR (en éuilibe) C - NRGI LCTROTTIQU CHP LCTRIQU - POTNTIL LCTRIQU

Plus en détail

CONDUCTEURS EN EQUILIBRE ELECTROSTATIQUE

CONDUCTEURS EN EQUILIBRE ELECTROSTATIQUE Chapit II CONDUCTEURS EN EQUILIRE ELECTROSTTIQUE En élcticité, un conductu st un miliu matéil dans lqul ctains chags élctiqus, dits «chags libs», sont suscptibls d s déplac sous l action d un champ élctiqu.

Plus en détail

ENONCE SUJET. Usage de la calculatrice interdit

ENONCE SUJET. Usage de la calculatrice interdit CONCOURS COMMUN 2006 DES ECOLES DES MINES D ALBI, ALES, DOUAI, NANTES Epeuve spécifique de Sciences Industielles pou l Ingénieu Filièe PCSI, option PSI Vendedi 12 mai 2006 de 8h00 à 12h00 Instuctions généales

Plus en détail

Mécanique du point : forces Newtoniennes (PCSI)

Mécanique du point : forces Newtoniennes (PCSI) écanique du oint : foces Newtoniennes (PCSI Question de cous On admet que, losqu'il est soumis à une foce Newtonienne F K u, la tajectoie d'un cos est lane et décite a mc K +e cosθ où C θ est une constante

Plus en détail

CHAPITRE 1 SUITES. 1. On dit plus simplement suite réelle si K = R et complexe si K = C.

CHAPITRE 1 SUITES. 1. On dit plus simplement suite réelle si K = R et complexe si K = C. CHAPITRE 1 SUITES Les suites sont un objet fondamental à la fois en mathématiques et dans l application des mathématiques aux autes sciences. Nous veons dans ce cous et les tavaux diigés dives exemples

Plus en détail

OPTIQUE ONDULATOIRE. 1. Les équations de propagation de E r et B r en vide: r r. r E (1) t 1

OPTIQUE ONDULATOIRE. 1. Les équations de propagation de E r et B r en vide: r r. r E (1) t 1 OPTIQUE ONDULATOIRE Le caactèe ondulatoie de la luièe a été énoncé pou la peièe fois pa C. Huygens (678). Il a été ensuite lageent développé pa A. Fesnel (8) et elié plus tad, en 876, à l électoagnétise

Plus en détail

E S UE3 A C. Physique et biophysique. Toute la physique en 1 volume. Dounia Drahy

E S UE3 A C. Physique et biophysique. Toute la physique en 1 volume. Dounia Drahy P MÉDECINE PHARMACIE DENTAIRE SAGE-FEMME UE3 A C Physique et biophysique Dounia Dahy E S Toute la physique en 1 volume Rappels de cous + de 300 QCM et execices Tous les coigés détaillés Table des matièes

Plus en détail

PSI Brizeux Ch. DF3 : Dynamique locale des fluides parfaits 29 CHAPITRE DF3 D DYNAMIQUE LOCALE DES FLUIDES PARFAITS

PSI Brizeux Ch. DF3 : Dynamique locale des fluides parfaits 29 CHAPITRE DF3 D DYNAMIQUE LOCALE DES FLUIDES PARFAITS PSI Bizeux Ch. DF3 : Dynamique locale des fluides pafaits 9 CHAPITRE DF3 D DYNAMIQUE LOCALE DES FLUIDES PARFAITS Dans ce chapite, nous allons elie l écoulement d un fluide aux actions qu il subit. Nous

Plus en détail

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Le champ magnétique. La loi de Biot et Savart.

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Le champ magnétique. La loi de Biot et Savart. Lycée Clemenceau PCSI 1 (O.Ganie Le champ magnétique La loi de Biot et Savat Olivie GRANIER 1 - Intoduction : I Pésentation du champ magnétique L électostatique est l étude des inteactions ente paticules

Plus en détail

Université Mohammed Premier École Nationale des Sciences Appliquées d Oujda

Université Mohammed Premier École Nationale des Sciences Appliquées d Oujda Univesité Mohammed Pemie École Nationale des Sciences Appliquées d Oujda Cous de la 5 ème Année : Cycle d Ingénieus Module 5M4 Vesion 1.0 (Septembe 2009) Réseaux sans fil Ch I : Généalité su les Réseaux

Plus en détail

Mécanique du solide. (R ) est en rotation autour d un axe fixe de (R) : (O et O sont confondus) Composition des vitesses : r

Mécanique du solide. (R ) est en rotation autour d un axe fixe de (R) : (O et O sont confondus) Composition des vitesses : r Mécanique du solide Mécanique du solide I) Cinétique des systèmes matéiels : Rappel ; composition des vitesses et des accéléations : Soit (R) un pemie éféentiel (appelé «absolu», (y)) et (R ) un éféentiel

Plus en détail

Année Universitaire UFR SSMT. Licence 2 PC, EEM, EEAI. ELECTOMAGNETISME 1 ère Session Durée 2heures

Année Universitaire UFR SSMT. Licence 2 PC, EEM, EEAI. ELECTOMAGNETISME 1 ère Session Durée 2heures Année Univesitaie 2012-2013 UFR SSMT Licence 2 PC, EEM, EEAI ELECTOMAGNETISME 1 èe Session Duée 2heues Execice 1 : Champ magnétique cée pa un câble coaxial On considèe un câble coaxial infini cylindique

Plus en détail

III - Approximation de l optique géométrique - rayon lumineux.

III - Approximation de l optique géométrique - rayon lumineux. III - Appoimation de l optique géométique - aon lumineu. Un faisceau lumineu de lage section peut ête, à l aide de diaphagmes, amené à un pinceau étoit. n peut mathématiquement idéalise ce pinceau pa une

Plus en détail

Analyse et Conception d une Nouvelle Structure de Coupleur Squared-Coax-to-Microstrip pour des Applications Hautes Puissances en Télécommunications

Analyse et Conception d une Nouvelle Structure de Coupleur Squared-Coax-to-Microstrip pour des Applications Hautes Puissances en Télécommunications Communication Science & technologie N 9. Janvie 2011 COST Analyse et Conception d une Nouvelle Stuctue de Coupleu Squaed-Coax-to-Micostip pou des Applications Hautes Puissances en Télécommunications Naseddine

Plus en détail

MS4: Corrigé du TD du 3 mars 2008

MS4: Corrigé du TD du 3 mars 2008 Licence STP L odule Physique pou les géosciences écanique des solides et des planètes S: oigé du TD du mas 008 xecice 1 onsidéons (voi figue ci-dessous) un paallélépipède homogène, supposé ectangle et

Plus en détail

Chapitre 1 Force électrique

Chapitre 1 Force électrique hapite 1 Foce électiue uestions : #) Non. Dès ue le fottement éussi à aache un électon d'un objet métalliue, celuici devient positif et constitue un attait pou l'électon aaché. Le temps de elaation tès

Plus en détail

Electronique B8 Notes de cours leçons n 1 et n 2

Electronique B8 Notes de cours leçons n 1 et n 2 Electonique B8 Notes de cous 1 ELETROTATIQUE ET MAGNETOTATIQUE... 2 I HAMP ELETRIQUE... 2 I.1 Loi de oulomb... 2 I.2 Tavail et potentiel électostatique... 3 II. LOI DE GAU... 4 II.1 Epession intégale...

Plus en détail

Votre mission : Utiliser le logiciel de messagerie électronique Thunderbird

Votre mission : Utiliser le logiciel de messagerie électronique Thunderbird Vote mission : Utilise le logiciel de messageie électonique Thundebid BUTS DE LA MISSION : - Ouvi le logiciel de messageie électonique Découvi son inteface Configue un compte mail Lie / Envoye / Recevoi

Plus en détail

Mécanisme de mise en mouvement de porte de Jet.

Mécanisme de mise en mouvement de porte de Jet. Sciences Industielles Filièe MP, PSI, PT Mécanisme de mise en mouvement de pote de Jet. TD Statique Pote avions Desciption du système Le schéma cinématique modélise patiellement le mécanisme d ouvetue

Plus en détail

Force et champ électrostatiques

Force et champ électrostatiques Mécanique & Électicité http://membes.lycos.f/wphysiquechimie Pemièes S Foce et champ électostatiques Execice 75 Soient deux chages immobiles placées dans le vide en A (q = - 0-8 C) et en B (q = 4.0-8 C).

Plus en détail

M F. F O Unité: [m. N] La norme du moment de force peut se calculer en introduit le bras de levier d

M F. F O Unité: [m. N] La norme du moment de force peut se calculer en introduit le bras de levier d Chapite 2: But: connaîte les lois auxquelles doit obéi un cops solide en équilibe. Ceci pemet de décie la station debout ainsi que les conditions nécessaies pou teni une tasse dans la main, souleve une

Plus en détail

ns n I. Champ tournant, rotation synchrone, rotation asynchrone TGC LE MOTEUR ASYNCHRONE (MAS) 1/9

ns n I. Champ tournant, rotation synchrone, rotation asynchrone TGC LE MOTEUR ASYNCHRONE (MAS) 1/9 TGC LE MOTEUR ASYNCHRONE (MAS) 1/9 I. Champ tounant, otatioynchone, otation asynchone On appelle champ tounant un champ magnétique animé d'un mouvement de otation. On peut en cée un en faisant toune un

Plus en détail

Mouvement d'une particule chargée dans un champ magnétique indépendant du temps

Mouvement d'une particule chargée dans un champ magnétique indépendant du temps Moueent d'une patiule hagée dans un hap agnétique indépendant du teps iblio: Pee elat Gaing Magnétise Into expéientale: Dispositif: On obsee une déiation du faseau d'életons losqu'il aie ae une itesse

Plus en détail

MAGNETOSTATIQUE. Champ magnétique

MAGNETOSTATIQUE. Champ magnétique MAGNETOTATIQUE Chapite 1 Champ magnétique PLAN I. Bef apeçu histoique II. Mise en évidence du champ magnétique III. Topogaphie des champs magnétiques IV. Calcul du champ magnétique, loi de Biot et avat

Plus en détail

Chapitre 11. L induction électromagnétique

Chapitre 11. L induction électromagnétique Chapite 11 L induction électomagnétique Objectif intemédiaie 4.3 mploye la loi de Faaday et la loi de Lenz pou calcule le couant induit et la tension induite dans difféents dispositifs, puis connaîte les

Plus en détail

SECTION TRON COMMUN LMD LMD : 1 IÈRE ANNÉE Cours Physique 2 : Electricité et Magnétisme. Electrostatique

SECTION TRON COMMUN LMD LMD : 1 IÈRE ANNÉE Cours Physique 2 : Electricité et Magnétisme. Electrostatique FCULTÉ DS SCINCS D L INGÉNIUR SCTION TRON COMMUN LMD LMD : 1 IÈR NNÉ Cous Physique : lecticité et Magnétisme Chapite I lectostatique I Phénomène d'électisation I 1 Intoduction Tous les cops s'électisent,

Plus en détail

Chapitre 3. Le théorème de Gauss

Chapitre 3. Le théorème de Gauss Chpite Le théoème de Objectif emédiie. mploye le théoème de pou ésoude des poblèmes de distibutions de chges continues fin de détemine le chmp électiue. Le flux électiue Le chmp électiue poduit p des chges

Plus en détail

Leçon Force normale. L applet Force normale simule les forces qui s exercent sur un bloc qui se déplace verticalement. Préalables

Leçon Force normale. L applet Force normale simule les forces qui s exercent sur un bloc qui se déplace verticalement. Préalables Leçon Foce nomale L applet Foce nomale simule les foces qui s execent su un bloc qui se déplace veticalement. Péalables L élève devait connaîte les concepts d accéléation et de foce, et le lien qui existe

Plus en détail

a 0 = = (24) pm : rayon de Bohr de H = 1/ (61) : constante de structure fine 2.1 Rappels: l atome d hydrogène non relativiste

a 0 = = (24) pm : rayon de Bohr de H = 1/ (61) : constante de structure fine 2.1 Rappels: l atome d hydrogène non relativiste 7 Chapite L atome d hydogène isolé Notations: q e =.607733 49 0 9 C : chage de l électon q p = q e à 0 pès : chage du poton m e = 9.0953 5 0 3 kg : masse de l électon M p =.67495 0 7 kg : masse du poton

Plus en détail

Matériel utilisée en plongée 10/08/2003 Niveau 2 Club de la Plaine Philippe Jugla. Le Matériel Niveau 2-1/ 1 -

Matériel utilisée en plongée 10/08/2003 Niveau 2 Club de la Plaine Philippe Jugla. Le Matériel Niveau 2-1/ 1 - Le Matéiel Niveau 2-1/ 1 - 1 MATEIEL NECESSAIE EN AUTONOMIE... 3 1.1 NIVEAU 2... 3 1.2 NIVEAU 3... 3 1.3 APPLICATION TIQUE... 3 1.4 MATEIEL INDISPENSABLE... 3 2 LES BOUTEILLES... 4 2.1 LE MAQUAGE DES BLOCS...

Plus en détail

CHAMP DE GRAVITATION.

CHAMP DE GRAVITATION. CHAMP DE GRAVITATION. Intoduction : Apès avoi monté une analogie ente les champs de gavitation et les champs électostatiques (champs newtoniens), nous allons explicite leus popiétés communes, pemettant

Plus en détail

Transferts de puissance sous régime sinusoïdal triphasé

Transferts de puissance sous régime sinusoïdal triphasé Tansfets de puissance sous égime sinusoïdal tiphasé Pésentation Patout dans le monde, la puissance électique est majoitaiement tanspotée sous égime sinusoïdal pa des systèmes de tensions tiphasées. ous

Plus en détail