11 AOÛT 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LE MEXIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "11 AOÛT 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LE MEXIQUE"

Transcription

1 11 AOÛT 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE

2 L ÉCONOMIE MEXICAINE Mexique Principaux indicateurs, 2014 Population (en millions) 119,7 PIB (en G$ US courants) 1 282,7 PIB par habitant (en $ US courants) ,8 Taux de croissance du PIB réel (%) 2,1 Taux d inflation (%) 4,0 Taux de chômage (%) 4,8 Taux de change 1 12,0424 Exportations de marchandises et services (en G$ US courants) 418,6 Importations de marchandises et services (en G$ US courants) 443,4 1. Nombre d unités de pesos par dollar canadien sur une moyenne de 250 jours en Sources : Fonds monétaire international (FMI), Organisation de coopération et de développement Sources : économiques (OCDE), Banque du Canada et Organisation mondiale du commerce (OMC). Compilation : Direction de l analyse économique, ministère de l Économie, de l Innovation et des Compilation : Exportations (MEIE), juillet LE CONTEXTE ÉCONOMIQUE Le Mexique est une économie ouverte et de marché représentant 3,5 % de l économie mondiale. Au cours des cinq dernières années, la croissance moyenne de son PIB a été de 3,4 % (2,3 % pour l Amérique du Nord et 4,3 % pour l Amérique du Sud), selon les données du FMI. La croissance de son économie s est ralentie au début de Cette baisse de performance est en partie attribuable à la contraction de l investissement dans le secteur de la construction de logements (le secteur privé est à la base de plus de 80 % de la production), amplifiée par les mauvaises conditions météorologiques ayant entraîné des catastrophes naturelles dévastatrices. La situation économique s est améliorée depuis, aidée en cela par le rebond de l investissement intérieur, la reprise des exportations à destination des États-Unis, et les mesures budgétaires et monétaires expansionnistes du gouvernement. Depuis 2012, le Mexique a entrepris de nombreuses réformes 1 visant à attirer les investissements étrangers. En 2014, le pays présentait les performances économiques suivantes : o une croissance du PIB réel de 2,1 % (contre 1,4 % en 2013), selon les données du FMI; o une inflation en hausse à 4 % (contre 3,8 % en 2013); o un solde budgétaire négatif correspondant à 4,2 % du PIB et qui devrait baisser à 4,1 % en 2015 et à 3,6 % en En 2014, selon les données de la Banque mondiale, le PIB du Mexique se situait au 15 e rang mondial et au 2 e rang des économies d Amérique latine. Les perspectives économiques sont modérées, mais positives. Les prévisions du FMI indiquent une croissance du PIB du Mexique de 3 % en 2015 et de 3,3 % en Parmi les principaux défis pour les périodes à venir, mentionnons la nécessité pour l État mexicain de contrôler les effets de la baisse des prix du pétrole sur les revenus de l État. En outre, il y a l importance d évaluer de façon réaliste les conséquences de la fin des mesures de relance de l économie américaine sur les exportations du Mexique à destination des États-Unis. Il y a également la poursuite des réformes structurelles entreprises dans le but d intensifier la concurrence dans les secteurs dominés par l État et d améliorer la productivité au sein de ceux-ci afin de favoriser la croissance économique du pays dans la durée. 1. Ces réformes touchent plusieurs secteurs et visent à ouvrir davantage le pays aux investissements étrangers. En ce qui concerne les télécommunications, il s agit de l instauration d un régulateur doté de pouvoirs importants afin de moderniser les infrastructures et les services offerts aux abonnés. Dans le cas de l électricité et des hydrocarbures, les réformes ont pour but d accroître leurs niveaux de production, qui étaient en déclin.

3 Mexique Indicateurs économiques, p 2015 p 2016 p PIB aux prix du marché (en volume) 4,0 4,0 1,4 2,1 3,0 3,3 Exportations de biens et services (en volume) 8,2 5,8 2,2 7,3 7,1 7,6 Importations de biens et services (en volume) 8,1 5,5 2,5 5,7 4,4 5,6 Taux de chômage 5,2 4,9 4,9 4,8 4,3 4,0 Indice des prix à la consommation 3,4 4,1 3,8 4,0 3,2 3,0 p : prévision. Source : FMI, World Economic Outlook (WEO), avril Compilation : Direction de l analyse économique, MEIE, août (en pourcentage de variation) LES FINANCES PUBLIQUES Les mesures prises par le gouvernement mexicain pour soutenir l économie (accroissement des dépenses d infrastructures) ont accentué le déficit budgétaire en En effet, cette orientation expansionniste visant à soutenir l économie a entraîné un important besoin de financement, selon les données de l OCDE. Malgré d importantes recettes non pétrolières inattendues, le besoin de financement de l État ne pourra être entièrement comblé par celles-ci. En effet, ces gains budgétaires inattendus seront vraisemblablement absorbés par les pertes occasionnées par la baisse des cours du pétrole. o En 2014, le pays a enregistré un solde budgétaire négatif correspondant à 4,2 % de son PIB (3,8 % en 2013). o Ce ratio négatif du solde (4,2 %) pourrait baisser à 4,1 % en 2015 et à 3,8 % en 2016 selon les estimations de l OCDE. Ce contexte incertain a conduit le Mexique à resserrer ses finances pour 2015 et C est ainsi que d importantes coupures représentant 2,66 % des dépenses de l État, soit 0,7 % du PIB, ont été annoncées dans le budget présenté en janvier LE COMMERCE EXTÉRIEUR 2 En 2013, le commerce extérieur du Mexique (exportations et importations de biens et services) s est élevé à 862 G$ US 3 (67,2 % du PIB). La valeur effective du commerce de biens était de 809,1 G$. Quant au commerce de services, il était estimé à 52,8 G$. Les exportations et les importations représentaient respectivement 48,6 % et 51,4 % du commerce total. Les marchandises comptaient pour 93,8 % des échanges et les services commerciaux pour 6,2 %. Le Mexique était le 15 e exportateur (2 %) et le 14 e importateur (2,1 %) de marchandises au monde. À l échelle mondiale, il se situait au 41 e rang des exportateurs (0,4 %) et au 34 e rang des importateurs (0,7 %) en ce qui a trait aux services commerciaux. Les services de voyages étaient en tête de liste des exportations de services commerciaux (70,5 %), tandis que les services de transport se situaient au premier rang des importations de services commerciaux (43,7 %) 4. LA STRUCTURE GÉOGRAPHIQUE DES ÉCHANGES COMMERCIAUX DU MEXIQUE L Amérique constituait la zone avec laquelle les échanges commerciaux de marchandises du Mexique ont été les plus importants en 2013 (83,1 % des exportations et 49,3 % des importations). Les États-Unis se situaient en tête des partenaires commerciaux du Mexique à la fois pour les exportations et les importations. L Union européenne (UE-28) venait au 2 e rang pour les exportations et au 3 e rang pour les importations, tandis que l Asie se classait au 4 e rang pour les exportations et au 2 e rang pour les importations. 2. Source : OMC, sauf indication contraire. Voir en annexe pour des données additionnelles. 3. Pour le commerce de biens, le chiffre indiqué représente sa valeur effective. Pour le commerce de services, le chiffre indiqué est une estimation (source : OMC, 2014). 4. Exclusion faite de la catégorie «autres services commerciaux», Profils commerciaux, OMC, 2013.

4 LES PRINCIPAUX GROUPES DE PRODUITS En 2013, les principaux groupes de produits exportés par le Mexique étaient les suivants : les produits manufacturés (74,9 %), les produits combustibles et des industries extractives (15,9 %) ainsi que les produits agricoles (6,6 %). Cette même année, les principaux groupes de produits importés par le Mexique étaient les suivants : les produits manufacturés (79,1 %), les produits combustibles et des industries extractives (10,9 %) ainsi que les produits agricoles (7,7 %). LES PRINCIPAUX PARTENAIRES COMMERCIAUX 5 En 2013, les principaux clients du Mexique étaient, dans l ordre, les États-Unis, l UE-28, le Canada, la Chine et le Brésil. Ses principaux fournisseurs étaient les États-Unis, la Chine, l UE-28, le Japon et la République de Corée. LES ACCORDS COMMERCIAUX Le Mexique est membre de l Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), qui unifie les États-Unis, le Mexique et le Canada depuis Le pays a signé plusieurs autres accords, dont un accord de libre-échange avec l UE-28 en 2000 et un accord commercial avec le Japon en vigueur depuis avril Actuellement, le Mexique négocie avec l UE-28 pour élargir le traité de libre-échange. LES INVESTISSEMENTS DIRECTS ÉTRANGERS Selon les données de la CNUCED 6 de 2013, les flux d investissements directs étrangers (IDE) à destination du Mexique (flux entrants) se chiffraient à 38,3 G$ US, comparativement à 17,6 G$ US en 2012, ce qui correspond à une hausse de 105,8 %. Ils représentaient 2,6 % des IDE mondiaux entrants et 13,1 % des IDE totaux entrants des économies en développement d Amérique. D après la même source, les flux d investissements directs mexicains vers l étranger (flux sortants) se chiffraient à 12,9 G$ US en 2013, ce qui constitue une baisse de 42,4 % par rapport à l année Ce montant correspondait à 0,9 % du total des flux sortants mondiaux et à 11,3 % des IDE totaux sortants pour l ensemble des économies en développement d Amérique. Enfin, le Mexique était la 10 e destination mondiale des IDE en 2013 (CNUCED, Rapport sur l investissement dans le monde, 2014). LE COMMERCE DE MARCHANDISES 7 ENTRE LE QUÉBEC ET 8 L ÉVOLUTION DES ÉCHANGES En 2014, les échanges commerciaux de biens entre le Québec et le Mexique se chiffraient à 5,7 G$, ce qui représente une hausse de 10,7 % par rapport à l année Cette hausse résulte de l augmentation des exportations (+198 M$) et des importations (+353 M$). Au cours de la période considérée ( ), la croissance annuelle moyenne de la valeur des échanges a été positive (7,2 %). En 2014, la valeur de ces échanges représentait 16,6 % des échanges commerciaux de biens du Canada avec ce pays, comparativement à 16 % en Toujours en 2014, la valeur des échanges commerciaux de biens entre le Québec et le Mexique (5,703 G$) était presque égale à celle établie entre le Québec et l ensemble des pays de l Amérique latine 9 (5,725 G$). Elle correspondait à 49,9 % de la valeur totale des échanges du Québec avec cette région du monde. Cette même année, le Mexique s est classé au 1 er rang des partenaires commerciaux du Québec en Amérique latine et au 3 e rang mondial des partenaires commerciaux du Québec, derrière les États-Unis et la Chine. 5. Voir le tableau II en annexe pour des données additionnelles. 6. Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), août Dans le présent contexte, les termes biens et marchandises sont interchangeables. 8. Voir les tableaux III à VII en annexe pour des données additionnelles. 9. Exclut le Mexique.

5 6 000 Évolution des échanges de marchandises entre le Québec et le Mexique, ,9 En millions de dollars , , , , , , , , , LES EXPORTATIONS Exportations Importations Commerce total Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec. En 2014, la valeur des exportations du Québec à destination du Mexique s établissait à 1,2 G$, ce qui correspond à une hausse de 19,5 % par rapport à 2013 et représente 22,1 % de la valeur des exportations totales canadiennes vers ce pays. Toujours en 2014, le Mexique était le 1 er client du Québec en Amérique latine, devant le Brésil, et le 6 e client du Québec au monde derrière les États-Unis, la Chine, la France, le Royaume-Uni et les Pays-Bas, dans cet ordre respectif. Les produits en tête de liste des exportations en 2014 étaient les suivants : o l aluminium sous forme brute (17,9 % du total); o les parties de véhicules aériens (10,5 %); o les barres profilées et les barres creuses (7,9 %); o les alkylbenzènes et les alkylnaphtalènes sous forme de mélanges (7,1 %); o les avions et les autres véhicules aériens (5,0 %). La valeur des dix principaux produits exportés vers ce pays représentait 60,2 % de la valeur de l ensemble des exportations. Le contenu en technologie des exportations de biens manufacturés à destination du Mexique en 2014 se répartissait comme suit : les produits de haute technologie (39,7 %), les produits de faible technologie (26,3 %), les produits de moyenne-haute technologie (22,7 %) et les produits de moyenne-faible technologie (11,3 %). Au cours de la période considérée ( ), les produits de moyenne-faible technologie ont été les plus dominants. LES IMPORTATIONS En 2014, la valeur des biens dédouanés au Québec en provenance du Mexique était de 4,5 G$, ce qui correspondait à 15,5 % de la valeur totale des importations canadiennes en provenance de ce pays. Cela représente une hausse de 8,6 % par rapport à Toujours en 2014, le Mexique était le 1 er fournisseur du Québec en Amérique latine et le 4 e au monde.

6 La même année, les produits en tête de liste des biens manufacturés dédouanés au Québec en provenance de ce pays étaient : o les voitures de tourisme et les autres véhicules automobiles (24,7 % du total); o les huiles brutes de pétrole ou de minéraux bitumineux (16,7 %); o les véhicules automobiles pour le transport de marchandises (14,8 %); o les parties de véhicules aériens (7,9 %); o les appareils récepteurs de télévision, de radiodiffusion ou d enregistrement (4,8 %). Le contenu en technologie des biens manufacturés dédouanés au Québec (importations) en provenance du Mexique en 2014 se présentait comme suit : les produits de moyenne-haute technologie (61,4 %), les produits de haute technologie (30,2 %), les produits de faible technologie (5,6 %) et les produits de moyenne-faible technologie (2,8 %). Au cours de la période considérée ( ), les produits de moyenne-haute technologie ont été les plus dominants. LES DONNÉES TOURISTIQUES Entre 2009 et 2013, l évolution du nombre de touristes mexicains au Québec a été marquée par une baisse au début de cette période. Au cours de la même période, l évolution du nombre de touristes québécois au Mexique a connu une hausse continue. Toujours au cours de cette période, le nombre de touristes mexicains au Québec comparativement au nombre de touristes québécois au Mexique était en 2009 quatre fois moins élevé, alors qu il était en 2013 onze fois moins élevé. L évolution des dépenses touristiques montre également que les dépenses des touristes mexicains au Québec étaient nettement inférieures à celles des touristes québécois au Mexique. Au cours de cette période, les dépenses des touristes québécois au Mexique comparativement aux dépenses des touristes mexicains au Québec étaient en 2009 au moins quatre fois plus élevées, alors qu elles étaient en 2013 huit fois plus élevées. Entre 2009 et 2013, les dépenses des touristes québécois au Mexique ont continuellement augmenté, passant de 241 M$ à 348 M$. À l exception de l année 2009, les dépenses des touristes mexicains au Québec ont elles aussi continuellement augmenté, passant de 30,2 M$ en 2010 à 56,4 M$ en Toutefois, elles sont demeurées très inférieures à celles des touristes québécois au Mexique au cours de la période considérée ( ). Emmanuel Yao Direction des politiques et de l analyse économiques Ministère de l Économie, de l Innovation et des Exportations (MEIE)

7 ANNEXE TABLEAU I : Commerce extérieur du Mexique, TABLEAU II : Principaux partenaires commerciaux du Mexique, 2014 TABLEAU III : Commerce de marchandises entre le Québec et le Mexique, TABLEAU IV : Exportations de marchandises du Québec, par groupes de produits à destination du Mexique, TABLEAU V : Importations de marchandises du Québec, par groupes de produits en provenance du Mexique, TABLEAU VI : TABLEAU VII : Exportations de biens manufacturés du Québec, par groupes de produits à destination du Mexique, selon le niveau de technologie, Importations de biens manufacturés du Québec, par groupes de produits en provenance du Mexique, selon le niveau de technologie, TABLEAU VIII : Données sur les échanges touristiques entre le Québec et le Mexique,

8 TABLEAU I Commerce extérieur du Mexique, G$ US Exportations de marchandises et services 313,5 365,2 386,8 400,1 418,6 Marchandises 298,3 349,6 370,6 380,0 397,5 Services commerciaux 15,2 15,6 16,1 20,1 21,0* Importations de marchandises et services 332,7 387,2 407,2 420,3 443,4 Marchandises 310,2 361,1 380,5 391,0 411,6 Services commerciaux 22,5 26,1 26,8 29,3 31,8* Commerce total 646,2 752,3 794,0 820,4 862,0 Balance commerciale (biens et services) -19,1-22,0-20,4-20,2-24,8 *Ces données sont des estimations de l OMC. Source : OMC, avril Compilation : Direction de l analyse économique, MEIE, juillet TABLEAU II Principaux partenaires commerciaux du Mexique, 2014 Clients % Fournisseurs % États-Unis 78,9 États-Unis 49,3 Union européenne (28) 5,2 Chine 16,1 Canada 2,7 Union européenne (28) 11,3 Chine 1,7 Japon 4,5 Brésil 1,4 Corée, République 3,5 Source : OMC, septembre Compilation : Direction de l analyse économique, MEIE, juillet TABLEAU III Commerce de marchandises entre le Québec et le Mexique, En millions de dollars canadiens Exportations de biens Importations de biens Échanges totaux Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis. Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec. Compilation : Direction de l analyse économique, MEIE, août 2015.

9 TABLEAU IV Exportations de marchandises du Québec, par groupes de produits à destination du Mexique, Description des produits Classification SH4 M$ % M$ % M$ % M$ % M$ % Aluminium sous forme brute 225,1 28,5 259,2 25,6 235,6 24,2 226,7 22,3 217,5 17,9 Parties de véhicules aériens 102,6 13,0 114,8 11,3 92,1 9,5 89,9 8,8 127,8 10,5 Barres, profilés et barres creuses en aciers alliés ou non alliés 46,2 5,8 62,2 6,1 62,2 6,4 50,4 5,0 96,2 7,9 Alkylbenzènes et alkylnaphtalènes, en mélanges 83,1 10,5 94,4 9,3 102,5 10,5 91,3 9,0 86,2 7,1 Avions et autres véhicules aériens 0,0 0,0 22,2 2,2 40,9 4,2 40,5 4,0 61,2 5,0 Parties et accessoires de véhicules automobiles 26,6 3,4 34,5 3,4 35,5 3,6 50,6 5,0 54,4 4,5 Parties de postes téléphoniques, de cellulaires et d'autres réseaux sans fil 4,9 0,6 10,3 1,0 7,6 0,8 17,9 1,8 33,0 2,7 Viande de porc fraîche, réfrigérée ou congelée 14,9 1,9 4,8 0,5 3,7 0,4 8,8 0,9 20,2 1,7 Papier journal en rouleaux ou en feuilles 1,6 0,2 0,9 0,1 0,8 0,1 8,2 0,8 18,1 1,5 Rubanerie de fibres synthétiques ou artificielles 0,0 0,0 0,0 0,0 10,3 1,1 16,4 1,6 17,1 1,4 Autres produits 285,5 36,1 409,4 40,4 382,4 39,3 415,3 40,9 482,8 39,8 TOTAL 790,5 100, ,8 100,0 973,6 100, ,0 100, ,5 100,0 Québec/Canada 15,8 18,5 18,1 18,9 22,1 Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis. Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec. Compilation : Direction de l analyse économique, MEIE, août TABLEAU V Importations de marchandises du Québec, par groupes de produits en provenance du Mexique, Description des produits Classification SH4 M$ % M$ % M$ % M$ % M$ % Voitures de tourisme et autres véhicules automobiles 708,9 20,1 745,8 22,1 756,5 19,7 879,7 21, ,7 24,7 Huiles brutes de pétrole ou de minéraux bitumineux 690,3 19,6 183,5 5,4 713,7 18,6 900,3 21,8 746,2 16,7 Véhicules automobiles pour le transport de marchandises 560,0 15,9 582,7 17,2 668,4 17,4 583,8 14,1 661,5 14,8 Parties de véhicules aériens 146,7 4,2 168,6 5,0 209,0 5,4 309,4 7,5 354,1 7,9 Appareils récepteurs de télévision ou de radiodiffusion ou d'enregistrement 343,5 9,7 294,7 8,7 250,1 6,5 215,7 5,2 214,3 4,8 Machines automatiques de traitement de l'information et leurs unités 143,3 4,1 155,1 4,6 158,9 4,1 158,4 3,8 202,8 4,5 Appareils pour la réception et la transmission de la voix ou de l image 113,8 3,2 119,2 3,5 113,7 3,0 129,6 3,1 147,6 3,3 Tracteurs routiers pour semi-remorques, tracteurs pour camions 108,7 3,1 120,4 3,6 127,6 3,3 86,2 2,1 126,0 2,8 Parties et accessoires de véhicules automobiles 26,7 0,8 43,6 1,3 43,2 1,1 48,4 1,2 53,6 1,2 Bières de malt 19,4 0,6 38,4 1,1 36,5 1,0 37,6 0,9 44,6 1,0 Autres produits 669,5 19,0 928,7 27,5 761,5 19,8 786,5 19,0 825,6 18,4 TOTAL 3 530,9 100, ,8 100, ,2 100, ,6 100, ,9 100,0 Québec/Canada 16,0 13,8 15,0 15,5 15,5 Les totaux peuvent ne pas être égaux à la somme de leurs composantes à cause des arrondis. Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec. Compilation : Direction de l analyse économique, MEIE, août 2015.

10 TABLEAU VI Exportations de biens manufacturés du Québec, par groupes de produits à destination du Mexique, selon le niveau de technologie, Niveau de technologie M$ % M$ % M$ % M$ % M$ % Haute technologie 170,9 22,0 227,8 23,4 185,4 19,9 187,8 18,8 287,6 23,9 Moyenne-haute technologie 211,2 27,1 274,4 28,2 261,2 28,0 287,8 28,8 318,7 26,5 Moyenne-faible technologie 325,2 41,8 394,9 40,5 384,5 41,3 364,1 36,5 436,6 36,3 Faible technologie 70,8 9,1 77,6 8,0 101,0 10,8 158,7 15,9 160,0 13,3 Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec. Compilation : Direction de l analyse économique, MEIE, août TABLEAU VII Importations de biens manufacturés du Québec, par groupes de produits en provenance du Mexique, selon le niveau de technologie, Niveau de technologie M$ % M$ % M$ % M$ % M$ % Haute technologie 880,5 31,4 909,3 28,8 923,9 30, ,4 31, ,9 30,2 Moyenne-haute technologie 1 621,3 57, ,6 56, ,2 61, ,7 60, ,1 61,4 Moyenne-faible technologie 153,7 5,5 266,5 8,4 84,9 2,8 66,2 2,1 102,9 2,8 Faible technologie 152,9 5,4 195,9 6,2 180,0 5,8 189,3 5,9 208,9 5,6 Sources : Statistique Canada et Institut de la statistique du Québec. Compilation : Direction de l analyse économique, MEIE, août 2015.

11 TABLEAU VIII Données sur les échanges touristiques entre le Québec et le Mexique, Nombre de touristes mexicains au Québec et leurs dépenses* Année Nombre Variation (%) Dépenses ($) Variation (%) , , , , , , , ,1 Nombre de touristes québécois au Mexique et leurs dépenses* Année Nombre Variation (%) Dépenses ($) Variation (%) , , , , , , , ,6 *Données fournies à titre indicatif et à utiliser avec réserve. Touristes : personnes qui ont fait un voyage d'une nuit ou plus, mais d'une durée de moins d'un an, à l'extérieur de leur ville et qui ont utilisé de l'hébergement commercial ou privé. Source : Statistique Canada. Compilation de Tourisme Québec, Direction des connaissances stratégiques en tourisme, juillet 2015.

12

11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA CHINE

11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA CHINE 11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE L ÉCONOMIE CHINOISE Chine Principaux indicateurs, 2014 Population (en millions) 1 367,8 PIB (en G$ US courants) 10 380,4 PIB par habitant (en $ US courants) 7 589,0

Plus en détail

NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE

NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE 22 août 2014 Ministère de l Économie, de l Innovation et des Exportations L ÉCONOMIE ET L ÉCONOMIE PÉRUVIENNE Pérou Principaux indicateurs, 2013 Population (en millions) 30,9 PIB (en G$ US courants) 206,5

Plus en détail

PROFIL DE LA PROVINCE

PROFIL DE LA PROVINCE PROFIL DE LA PROVINCE Économie de l Ontario en 2013 Produit intérieur brut (PIB) : 695,7 milliards de dollars PIB par habitant : 51 300 $ Population : 13,6 millions d habitants Exportations et importations

Plus en détail

Table des matières (1 de 4)

Table des matières (1 de 4) Le calepin Le commerce extérieur du Québec constitue un aide-mémoire sur les échanges de biens et de services du Québec. Cet outil réunit surtout des données sur les exportations et les importations et

Plus en détail

Table des matières (1 de 4)

Table des matières (1 de 4) Le calepin Le commerce extérieur du Québec constitue un aide-mémoire sur les échanges de biens et de services du Québec. Cet outil réunit surtout des données sur les exportations et les importations et

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013

Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013 Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013 Exportations de marchandises par région et par produit, 2013 (milliards de $EU) Augmentation

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens

Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens Résumé En 2013, la balance commerciale canadienne a enregistré un déficit réduit de 38% par rapport à 2012 à 7,4 MdCAD (0,4% du PIB), sous l effet

Plus en détail

2014-2015. Perspectives économiques

2014-2015. Perspectives économiques 2014-2015 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

II. Commerce des marchandise

II. Commerce des marchandise II. Commerce des marchandise En, le commerce des marchandises a augmenté de 14 pour cent en volume. Parmi les grands groupes recensés, ce sont les produits manufacturés qui affichent la croissance la plus

Plus en détail

Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain

Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain Rééquilibrer les finances publiques du Québec dans un contexte économique incertain Présenté par Caroline Charest Économiste / directrice principale KPMG-SECOR Une accélération de la croissance mondiale

Plus en détail

Perspectives économiques du Canada :

Perspectives économiques du Canada : Perspectives économiques du Canada : 2015 une année remplie d incertitude Pedro Antunes Économiste en chef adjoint, Le Conference Board du Canada Le 22 septembre 2015 conferenceboard.ca Perspectives mondiales

Plus en détail

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise Tourisme en bref Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires www.canada.travel/entreprise Juin Volume 6, numéro 6 Points saillants Grâce à une croissance économique soutenue, le nombre de voyageurs

Plus en détail

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Crise économique mondiale et impacts réels sur les entreprises manufacturières québécoises et canadiennes EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Agenda I Crises et conséquences

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse KOF Konjunkturforschungsstelle KOF Swiss Economic Institute ETH Zurich LEE G 6 Leonhardstrasse 89 Zurich Tél.: + 6 9 kofcc@kof.ethz.ch Communiqué de presse Zurich, juin, 9h Prévisions d été : relance dans

Plus en détail

LES RELATIONS COMMERCIALES DE LA BELGIQUE AVEC LES ÉTATS-UNIS

LES RELATIONS COMMERCIALES DE LA BELGIQUE AVEC LES ÉTATS-UNIS LES RELATIONS COMMERCIALES DE LA BELGIQUE AVEC LES ÉTATS-UNIS Los Angeles, San Francisco/Silicon Valley LES RELATIONS COMMERCIALES DE LA BELGIQUE AVEC LES ÉTATS-UNIS RELATIONS COMMERCIALES 3 Table des

Plus en détail

Revenu par habitant le plus élevé de toutes les grandes économies de la région (9.670 dollars en 2007).

Revenu par habitant le plus élevé de toutes les grandes économies de la région (9.670 dollars en 2007). Sandra Fuentes-Berain Ambassadeur Ambassade du Mexique en Belgique et au Luxembourg Mission du Mexique auprès de l Union européenne. I. Introduction Mexique : 13 ème économie du monde (PIB), 8 ème importateur,

Plus en détail

1- Depuis la reprise amorcée en 2010, le commerce bilatéral progresse à un rythme relativement soutenu

1- Depuis la reprise amorcée en 2010, le commerce bilatéral progresse à un rythme relativement soutenu Mexique : 2013, année record pour le commerce francomexicain DG Trésor Février 2014 En 2013, le montant des échanges commerciaux entre la France et le Mexique, bien qu encore relativement modeste, a atteint

Plus en détail

GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE. Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015

GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE. Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015 GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Cadre d interprétation Indicateurs

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

Évolution des exportations et importations de biens de l UE avec la Chine, 2004-2014 (en milliards d euros)

Évolution des exportations et importations de biens de l UE avec la Chine, 2004-2014 (en milliards d euros) 116/2015-26 juin 2015 Sommet Union européenne Chine Hausse significative du commerce de biens et de services de l UE avec la Chine en 2014 Déficit de l UE pour les échanges de biens, excédent pour les

Plus en détail

II. Commerce des marchandises

II. Commerce des marchandises II. Commerce des marchandises En 2012, le commerce mondial des marchandises a augmenté de 2 pour cent en volume dans le contexte d une faible demande mondiale et d une baisse des prix. Cela est beaucoup

Plus en détail

TABLEAUX STATISTIQUES

TABLEAUX STATISTIQUES Continentalisation Cahier de recherche 9-9 Décembre 199 ----------------------------- COMMERCE, CROISSANCE ET EMPLOI : LE CAS DU MEXIQUE TABLEAUX STATISTIQUES Afef Benessaieh et Christian Deblock Groupe

Plus en détail

Statistiques du commerce international 2004

Statistiques du commerce international 2004 OMC 2004 Statistiques du commerce international 2004 Remerciements Le présent rapport statistique a été établi sous la direction générale de Guy Karsenty, Chef statisticien. Le Tour d horizon a été rédigé

Plus en détail

Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement

Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement Exportations des pays en développement, 2013 Pays de destination Vers

Plus en détail

CADRE D INTERPRÉTATION

CADRE D INTERPRÉTATION GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Cadre d interprétation Indicateurs

Plus en détail

I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL

I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL En dépit d un léger ralentissement de l activité en rapport principalement avec le renchérissement du pétrole et la survenue de catastrophes naturelles, la croissance

Plus en détail

Analyse des Echanges Commerciaux de la Tunisie 3 premiers trimestres 2014

Analyse des Echanges Commerciaux de la Tunisie 3 premiers trimestres 2014 Banque Centrale de Tunisie Direction Générale des Statistiques Direction de la Balance des Paiements et de la PEG Sous direction des opérations courantes Service du commerce Extérieur Analyse des Echanges

Plus en détail

Dynamique des exportations de biens et de services du Québec sur les marchés extérieurs

Dynamique des exportations de biens et de services du Québec sur les marchés extérieurs Dynamique des exportations de biens et de services du Québec sur les marchés extérieurs Table des matières En bref 1 Une stagnation des exportations au cours des années 2000 1 Un recul majeur sur le marché

Plus en détail

Le commerce des marchandises et des services a connu d importantes fluctuations au cours des 20 dernières années

Le commerce des marchandises et des services a connu d importantes fluctuations au cours des 20 dernières années mondiales de services commerciaux 1995 1 179 milliards 2005 2 516 milliards 2014 4 872 milliards mondiales de marchandises Le commerce des marchandises et des services a connu d importantes fluctuations

Plus en détail

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Au premier semestre, les importations diminuent (-1,2%), tandis que les exportations sont

Plus en détail

UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION FES

UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION FES UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION FES II- Les échanges internationaux- Evolution et instruments de mesure 2-1 Les principales évolutions du commerce international

Plus en détail

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada Congrès annuel de l Association des économistes québécois Glen Hodgson Premier vice-président et économiste en chef Conference Board

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 215) Banque Centrale de Tunisie Juillet 215 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL 1-1. Croissance Economique - La Banque Mondiale a révisé, au mois de

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement ONTARIO : 215-224 L investissement dans le secteur de la construction de l Ontario croîtra à moyen terme, parallèlement à de nombreux

Plus en détail

L agriculture canadienne et les négociations du commerce international. Symposium sur les perspectives de l industrie laitière

L agriculture canadienne et les négociations du commerce international. Symposium sur les perspectives de l industrie laitière L agriculture canadienne et les négociations du commerce international Symposium sur les perspectives de l industrie laitière 16 mai 2013 Plan Le secteur agricole canadien et le commerce international

Plus en détail

Commerce extérieur. Solde commercial positif dans les îles. Importations et exportations (milliard de $US)

Commerce extérieur. Solde commercial positif dans les îles. Importations et exportations (milliard de $US) COMMERCE EXTÉRIEUR Le commerce extérieur de l espace Caraïbe 1 représente en 2001 plus de 297 milliards de dollars 2 en importations et plus de 290 milliards en exportations ce qui équivaut à un solde

Plus en détail

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs www.canada.travel/entreprise Octobre Volume 1, numéro 1 Points saillants Le nombre d arrivées en provenance

Plus en détail

Corée du Sud Principaux indicateurs, Population (millions) 49,0 PIB aux prix courants (milliards de dollars américains), PPA

Corée du Sud Principaux indicateurs, Population (millions) 49,0 PIB aux prix courants (milliards de dollars américains), PPA L économie de la Corée du Sud Corée du Sud 27 juillet 2012 Population (millions) 49,0 PIB aux prix courants (milliards de dollars américains) PIB aux prix courants (milliards de dollars américains), PPA

Plus en détail

Crise financière et perspectives économiques

Crise financière et perspectives économiques Crise financière et perspectives économiques Genval, le 26 janvier 2009 Guy QUADEN Gouverneur de la Banque nationale de Belgique 2/ 19 La crise financière en bref Première phase (jusque septembre 2008)

Plus en détail

La situation économique et financière de Taiwan en 2015

La situation économique et financière de Taiwan en 2015 La situation économique et financière de Taiwan en 215 Résumé L économie taiwanaise a progressé de 3,74% en 214, plus forte croissance des économies avancées en Asie. Le commerce extérieur, la consommation

Plus en détail

BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE

BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE PREMIÈRE SECTION : VRAI OU FAUX Question 1.1 Si le taux d intérêt canadien augmente, la demande d actifs canadiens diminue. Question 1.2 Si le dollar canadien s

Plus en détail

MODÈLE D APPLICATION INTERPRÉTATION

MODÈLE D APPLICATION INTERPRÉTATION MODÈLE D APPLICATION INTERPRÉTATION DES INDICATEURS GÉNÉRALE PARTIE 1 NOTIONS THÉORIQUES Section 1 Section 2 Section 3 Section 4 Section 5 Section 6 Section 7 Section 8 Section 9 Section 10 Section 11

Plus en détail

Le commerce extérieur du Mozambique en 2013

Le commerce extérieur du Mozambique en 2013 Le commerce extérieur du Mozambique en 2013 Résumé En 2013, les échanges extérieurs du Mozambique se sont élevés à 12,6 Mds USD, en hausse de 7,4% par rapport à 2012. Les exportations sont principalement

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015 Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 215 Banque Centrale de Tunisie Mars 215 1- ENVIRONMENT INTERNATIONAL - L environnement économique international a été marquée, ces derniers

Plus en détail

La revue financière. Publication du ministère des Finances

La revue financière. Publication du ministère des Finances Publication du ministère des Finances Faits saillants 2009 : excédent budgétaire de 0,8 milliard de dollars Un excédent budgétaire de 0,8 milliard de dollars a été dégagé en février 2009, comparativement

Plus en détail

«QUELLES PERSPECTIVES DE RENFORCEMENT DES RELATIONS DE COOPERATION ENTRE LE MAROC ET LE MEXIQUE?»

«QUELLES PERSPECTIVES DE RENFORCEMENT DES RELATIONS DE COOPERATION ENTRE LE MAROC ET LE MEXIQUE?» CONFERENCE-DEBAT «QUELLES PERSPECTIVES DE RENFORCEMENT DES RELATIONS DE COOPERATION ENTRE LE MAROC ET LE MEXIQUE?» MOT D INTRODUCTION DE M. MOHAMMED TAWFIK MOULINE DIRECTEUR GENERAL DE L INSTITUT ROYAL

Plus en détail

A TENDANCES RÉCENTES DU COMMERCE INTERNATIONAL

A TENDANCES RÉCENTES DU COMMERCE INTERNATIONAL I A évolution récente du commerce et quelques TENDANCES RÉCENTES DU COMMERCE INTERNATIONAL 1. Introduction: La croissance du commerce et de la production a été moins rapide en 2 que l année précédente

Plus en détail

Canada-Mexique. Alexandre Gauthier* Katie Meredith. Publication n o 2011-136-F Le 15 novembre 2011

Canada-Mexique. Alexandre Gauthier* Katie Meredith. Publication n o 2011-136-F Le 15 novembre 2011 Canada-Mexique Publication n o 2011-136-F Le 15 novembre 2011 Alexandre Gauthier* Katie Meredith Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service d information et de recherche

Plus en détail

Analyse statistique 1993 à 1998

Analyse statistique 1993 à 1998 Technologies de l information et des communications (TIC) Analyse statistique 1993 à 1998 Juillet 2000 Secteur du spectre, des technologies de l information et des télécommunications Industrie Canada VISITEZ

Plus en détail

Banque de la République d Haïti. Bulletin Statistique 36 Juillet - Septembre 2000

Banque de la République d Haïti. Bulletin Statistique 36 Juillet - Septembre 2000 Banque de la République d Haïti Bulletin Statistique 36 Juillet - Septembre 2000 Table des matières Avertissement...5 I- Statistiques monétaires et financières Tableau 1.1 Principaux indicateurs monétaires...10

Plus en détail

Tableau 1 : Balance touristique internationale du Québec de 1999 à 2007

Tableau 1 : Balance touristique internationale du Québec de 1999 à 2007 Le point sur la balance touristique internationale du Québec En 2006, le déficit de la balance touristique du Québec, soit le solde entre les recettes engendrées par les visiteurs internationaux au Québec

Plus en détail

NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE

NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE 4 juillet 2014 Ministère de l Économie, de l Innovation et des Exportations L ÉCONOMIE ET L ÉCONOMIE BRÉSILIENNE Brésil Principaux indicateurs, 2013 Population (en millions) 198,3 PIB (en G$ US courants)

Plus en détail

NOTE ABRÉGÉE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LES PAYS-BAS

NOTE ABRÉGÉE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LES PAYS-BAS 4 SEPTEMBRE 2015 NOTE ABRÉGÉE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE L ÉCONOMIE DES PAYS-BAS Pays-Bas Principaux indicateurs, 2014 Population (en millions) 16,9 PIB (en G$ US courants) 866,4 PIB par habitant (en

Plus en détail

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010

Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Économie : Un retour à la normale? Spectre - 2010 Présenté par Daniel Denis Associé, SECOR 4 décembre 2009 Une croissance mondiale forte Au cours de la dernière décennie Évolution du PIB mondial Croissance

Plus en détail

Le présent document comporte les résultats des statistiques du commerce extérieur de l Algérie pour la période du premier Semestre 2008.

Le présent document comporte les résultats des statistiques du commerce extérieur de l Algérie pour la période du premier Semestre 2008. Le présent document comporte les résultats des statistiques du commerce extérieur de l Algérie pour la période du premier Semestre 2008. Elaboré à partir des banques des données du système d information

Plus en détail

Canada-Arabie saoudite

Canada-Arabie saoudite Canada-Arabie saoudite Publication n o 214-14-F Le 19 janvier 215 Alexandre Gauthier Division de l économie, des ressources et des affaires internationales Service d information et de recherche parlementaires

Plus en détail

Chapitre V. Balance des paiements & Taux de change. Aspects financiers du CI. R. Katshingu

Chapitre V. Balance des paiements & Taux de change. Aspects financiers du CI. R. Katshingu Chapitre V Aspects financiers du CI Balance des paiements & Taux de change R. Katshingu 1 Objectifs d apprentissage A.- La Balance des paiements (BP) 1. Définition et importance de la BP 2. Composition

Plus en détail

Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu :

Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu : Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu : un contexte difficile pour faire face au choc du vieillissement de la population 39 e Congrès de l ASDEQ Ottawa 15 mai 2014 François

Plus en détail

Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires

Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires Terre-Neuve et Labrador www.canada.travel/entreprise Octobre 2011 Volume 7, numéro 10 Points saillants En octobre 2011, le nombre de

Plus en détail

28 DÉCEMBRE 2013 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LE JAPON

28 DÉCEMBRE 2013 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LE JAPON 28 DÉCEMBRE 2013 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET NOTE SUR L ÉCONOMIE JAPONAISE Japon Principaux indicateurs, 2012 Population (en millions) 127,6 PIB (en G$ US courants) 5 960,3 PIB par habitant (en $ US courants)

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE FRANCE ZONE EURO 1. Crédits nouveaux au secteur privé en septembre 2012 : tassement pour les entreprises, contraction pour les ménages 2. Déficit

Plus en détail

LUXEMBOURG. Les relations commerciales de la Belgique avec le:

LUXEMBOURG. Les relations commerciales de la Belgique avec le: Les relations commerciales de la Belgique avec le: LUXEMBOURG Cette note est également disponible sur le site internet de l Agence pour le Commerce extérieur : www.abh-ace.be P a g e 1 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Situation 2 : Le Brésil dans la Mondialisation. Page 1

Situation 2 : Le Brésil dans la Mondialisation. Page 1 Situation 2 : Le Brésil dans la Mondialisation Page 1 Documents de lancement Source : http://www.telleestmatele.com/article-36865965.html Page 2 Rio de Janeiro 2016 Page 3 Activité élèves : (analyses de

Plus en détail

Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? 3 juin 2014 KBC Groupe

Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? 3 juin 2014 KBC Groupe Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? juin KBC Groupe CONJONCTURE : situation internationale Retour de la confiance dans les pays développés, hésitations en Chine Indice de confiance de l industrie

Plus en détail

Simulation d impact de l augmentation des salaires du personnel de l administration publique et du SMIG et du SMAG dans le secteur privé

Simulation d impact de l augmentation des salaires du personnel de l administration publique et du SMIG et du SMAG dans le secteur privé Simulation d impact de l augmentation des salaires du personnel de l administration publique et du SMIG et du SMAG dans le secteur privé L augmentation des salaires du personnel de l administration publique

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Résumé L excédent commercial suisse affiche un nouveau record en 2013, à 26,6 Mds CHF (environ 4,5% du PIB). Recevant près de 55% des exportations suisses, l

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

Canada-Belgique. Alexandre Gauthier Raphaël Guévin-Nicoloff. Publication n o 2011-123-F Le 25 novembre 2011

Canada-Belgique. Alexandre Gauthier Raphaël Guévin-Nicoloff. Publication n o 2011-123-F Le 25 novembre 2011 Canada-Belgique Publication n o 211-123-F Le 25 novembre 211 Alexandre Gauthier Raphaël Guévin-Nicoloff Division des affaires internationales, du commerce et des finances Service d information et de recherche

Plus en détail

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012 Résumé L investissement direct étranger à Taïwan en 212 L Union Européenne est le premier investisseur étranger à Taïwan (31,9 Mds USD en 212). Dans l autre sens, Taïwan est à l origine d environ 226 Mds

Plus en détail

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE?

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? Françoise Lemoine & Deniz Ünal CEPII Quel impact de l expansion chinoise sur l économie mondiale? Rencontres économiques, 18 septembre

Plus en détail

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Janone Ong, département des Marchés financiers La Banque du Canada a créé un nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien,

Plus en détail

Le Québec et le commerce international

Le Québec et le commerce international Le Québec et le commerce international Stéphane Paquin, Ph.D Professeur ENAP Chaire de recherche du Canada en économie politique internationale et comparée Qui gagne quand tout le monde perd? Mme Alena

Plus en détail

Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012

Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012 COMMUNIQUÉ N o : 2 Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012 31 janvier 2013 (Genève) L Association du transport aérien international (IATA) a publié ses statistiques de trafic

Plus en détail

REUNION DES MINISTRES DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DES PAYS DE LA ZONE FRANC (PARIS, LE 02 OCTOBRE 2015)

REUNION DES MINISTRES DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DES PAYS DE LA ZONE FRANC (PARIS, LE 02 OCTOBRE 2015) REUNION DES MINISTRES DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DES PAYS DE LA ZONE FRANC (PARIS, LE 02 OCTOBRE 2015) CONJONCTURE ECONOMIQUE, FINANCIERE ET MONETAIRE DES ETATS MEMBRES DE LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE ET

Plus en détail

Perspectives économiques régionales Afrique subsaharienne. FMI Département Afrique Mai 2010

Perspectives économiques régionales Afrique subsaharienne. FMI Département Afrique Mai 2010 Perspectives économiques régionales Afrique subsaharienne FMI Département Afrique Mai 21 Introduction Avant la crise financière mondiale Vint la grande récession La riposte politique pendant le ralentissement

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE

NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE 9 mai 2014 Ministère de l Économie, de l Innovation et des Exportations L ÉCONOMIE ET L ÉCONOMIE BRITANNIQUE Population (en millions) 64,1 E PIB (en G$ US courants) 2 535,8 PIB par habitant (en $ US courants)

Plus en détail

COMMERCE EXTERIEUR DE LA TUNISIE PREMIER TRIMESTRE 2011

COMMERCE EXTERIEUR DE LA TUNISIE PREMIER TRIMESTRE 2011 COMMERCE EXTERIEUR DE LA TUNISIE PREMIER TRIMESTRE 2011 1 1) Hausse des exportations des biens en valeur de 10.3 % (5898.5 M.D contre 5349.3 M.D) 2) Progression des exportations des industries manufacturières

Plus en détail

II LES ENGAGEMENTS EN MATIÈRE DE POLITIQUE COMMERCIALE ET LES MESURES CONTINGENTES A INTRODUCTION... 21

II LES ENGAGEMENTS EN MATIÈRE DE POLITIQUE COMMERCIALE ET LES MESURES CONTINGENTES A INTRODUCTION... 21 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES ABRÉVIATIONS ET SYMBOLES...vii REMERCIEMENTS...ix AVERTISSEMENT...x AVANT-PROPOS DU DIRECTEUR GÉNÉRAL...xi RÉSUMÉ ANALYTIQUE...xiii I SITUATION DU COMMERCE EN 2008-2009...

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

L a situation économique de Taiwan au 2ème semestre 2015

L a situation économique de Taiwan au 2ème semestre 2015 L a situation économique de Taiwan au ème semestre 1 Résumé L économie taiwanaise subit un ralentissement prononcé au ème trimestre, qui conduit le gouvernement à diviser par deux sa prévision de croissance

Plus en détail

Bilan du commerce extérieur de la Corée en 2013

Bilan du commerce extérieur de la Corée en 2013 Résumé Bilan du commerce extérieur de la Corée en 213 Malgré une croissance modeste en 213 (+,7% contre 1% en moyenne par an entre 2 et 21), les échanges commerciaux coréens se sont maintenus au-dessus

Plus en détail

Rendement des entreprises et appartenance

Rendement des entreprises et appartenance Rendement des entreprises et appartenance 22 Les données sur le rendement des entreprises exploitées au Canada confirment la forte baisse des résultats concrets au dernier trimestre de 2008 et les années

Plus en détail

INDICATEURS DE CONJONCTURE. Production, Finances Publiques, Monnaie et crédit, Commerce Extérieur, Indice des Prix Taux de change

INDICATEURS DE CONJONCTURE. Production, Finances Publiques, Monnaie et crédit, Commerce Extérieur, Indice des Prix Taux de change BANQUE DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI SERVICE DES ETUDES INDICATEURS DE CONJONCTURE Production, Finances Publiques, Monnaie et crédit, Commerce Extérieur, Indice des Prix Taux de change OCTOBRE 2013 I. INTRODUCTION

Plus en détail

La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 2014

La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 2014 PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES Québec, 16 janvier 214 La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 214 Hélène Bégin Économiste principale 11 18 16 14 12 Québec La province

Plus en détail

L austérité budgétaire: définition, calcul et conséquences.

L austérité budgétaire: définition, calcul et conséquences. L austérité budgétaire: définition, calcul et conséquences. Pour mener un char quelque part, on a trois décisions à prendre: 1. La destination.. 2. La route qu on va suivre.. 3. La vitesse à laquelle on

Plus en détail

La politique monétaire dans les pays émergents en 2015

La politique monétaire dans les pays émergents en 2015 La politique monétaire dans les pays émergents en 2015 Résumé : On observe depuis le début de l année un assouplissement de la politique monétaire dans les principales économies émergentes. Cette tendance

Plus en détail

La revue financière. Publication du ministère des Finances. Décembre 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars

La revue financière. Publication du ministère des Finances. Décembre 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars Publication du ministère des Finances Faits saillants 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars Un excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars a été enregistré en décembre 2008, comparativement

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS

PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I.1. VUE D ENSEMBLE Après le vif redressement enregistré

Plus en détail

MEXIQUE PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Mexique. Capitale : Mexico. Chef de l état : Felipe Hinjosa. Superficie : 1 964 380 km²

MEXIQUE PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Mexique. Capitale : Mexico. Chef de l état : Felipe Hinjosa. Superficie : 1 964 380 km² MEXIQUE PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Mexique Capitale : Mexico Chef de l état : Felipe Hinjosa Superficie : 1 964 380 km² Population : 109 600 000 habitants Croissance démographique : 1,01 % Langues

Plus en détail

CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL

CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL L activité économique mondiale en 2013 s est caractérisée par une reprise progressive dans les pays avancés, bien qu à des degrés variables selon les pays. Dans

Plus en détail

LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS

LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS La France : 4 e destination mondiale Une croissance du nombre de projet Après trois années de stabilité, le nombre des projets d investissements étrangers

Plus en détail

RAPPORT EUROPÉEN SUR LE DÉVELOPPEMENT 2015

RAPPORT EUROPÉEN SUR LE DÉVELOPPEMENT 2015 RAPPORT EUROPÉEN SUR LE DÉVELOPPEMENT 2015 Associer le financement et les poliaques pour medre en œuvre un programme de développement post- 2015 porteur de changement 22 juin 2015, Ministère des Affaires

Plus en détail

8 JANVIER 2014 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA NORVÈGE

8 JANVIER 2014 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA NORVÈGE 8 JANVIER 2014 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET NOTE SUR L ÉCONOMIE NORVÉGIENNE Norvège Principaux indicateurs, 2012 Population (en millions) 5,0 PIB (en G$ US courants) 499,6 PIB par habitant (en $ US courants)

Plus en détail

Chap 6 : L ouverture des économies. I. La mesure des échanges de biens et de services

Chap 6 : L ouverture des économies. I. La mesure des échanges de biens et de services Chap 6 : L ouverture des économies L ouverture des économies a permis une forte progression des échanges internationaux, notamment depuis la Seconde Guerre mondiale, même si tous les pays et les secteurs

Plus en détail

CANADA. Les relations commerciales de la Belgique avec le

CANADA. Les relations commerciales de la Belgique avec le Les relations commerciales de la Belgique avec le CANADA Cette note est également disponible sur le site internet de l Agence pour le Commerce extérieur : www.abh-ace.be P a g e 1 TABLE DES MATIÈRES 1

Plus en détail