L ÉVOLUTION DU COMMERCE MONDIAL, OÙ SONT NOS REPÈRES?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L ÉVOLUTION DU COMMERCE MONDIAL, OÙ SONT NOS REPÈRES?"

Transcription

1 L ÉVOLUTION DU COMMERCE MONDIAL, OÙ SONT NOS REPÈRES? Pierre Charlebois, chef de la section de l analyse l économique des marchés agricoles Agriculture et Agroalimentaire Canada Les perspectives 29 L ÉVOLUTION DU COMMERCE MONDIAL, OÙ SONT NOS REPÈRES? L ÉVOLUTION VERS LE VILLAGE GLOBAL EST- ELLE UNE RÉALITÉ EN AGROALIMENTAIRE? LES PRODUITS À HAUTE VALEUR AJOUTÉE PRENNENT-ILS UNE PART CROISSANTE DU COMMERCE MONDIAL? LE COMMERCE EST-IL DE PLUS EN PLUS DÉTERMINÉ PAR LES AVANTAGES NATURELS? LE CANADA S EST-IL ADAPTÉ AUX CHANGEMENTS? QUELS SONT LES POINTS DE REPÈRE DE L AVENIR? 1

2 L ÉVOLUTION É VERS LE VILLAGE GLOBAL EST-ELLE UNE RÉALITÉ EN AGROALIMENTAIRE? DES COÛTS DU TRANSPORT RELATIVEMENT STABLES PENDANT 3 ANS ONT ÉTÉ UN FACTEUR QUI A FAVORISÉ LA CRÉATION DU VILLAGE GLOBAL EN AGROALIMENTAIRE Taux de fret océanique pour le blé (Pacifique Nord vers Asie du Nord vaisseau B) 2

3 LES ENTENTES BILATÉRALES ET RÉGIONALES ONT ÉGALEMENT JOUÉ UN RÔLE EN ÉLIMINANT OU EN RÉDUISANT DES BARRIÈRES ARTIFICIELLES 25 Nombre d ententes selon l année d entrée en vigueur au total, dont 16 entre 196 et 1989 LES MALADIES ANIMALES ONT PAR CONTRE RALENTI LA CRÉATION DU VILLAGE GLOBAL 6 5 NOMBRE DE PAYS DE L OIE QUI ONT RAPPORTÉ AU MOINS 1 CAS EBS Grippe aviaire 3

4 PEU D ÉVIDENCE DANS LE CAS DU COMMERCE MONDIAL DES GRANDES CULTURES Exportation/production Oléagineux Blé Céréales secondaires Riz TENDANCE ÉVIDENTE DANS LE CAS DU COMMERCE MONDIAL DES LÉGUMINEUSES Exportation/production Lentilles Pois fourrager Pois chiche 4

5 PEU D ÉVIDENCE DANS LE CAS DU COMMERCE MONDIAL DE CERTAINS PRODUITS HORTICOLES Exportation/production Pommes Tomates Pommes de terre RÉSULTATS PLUS MITIGÉS DANS LE CAS DU COMMERCE MONDIAL DES PRODUITS DE PREMIÈRE TRANSFORMATION DES GRANDES CULTURES Exportation/production Sucre Huiles Tourteaux 5

6 TENDANCE ÉVIDENTE DANS LE CAS DU COMMERCE MONDIAL DES PRODUITS DE L ÉLEVAGE EN DÉPIT DES MALADIES ANIMALES Exportation/production EBS Boeuf Produits laitiers Volaille GA Porc LES PRODUITS À HAUTE VALEUR AJOUTÉE PRENNENT-ILS UNE PART CROISSANTE DU COMMERCE MONDIAL? 6

7 UNE PART CROISSANTE DU COMMERCE MONDIAL DES CÉRÉALES SECONDAIRES SE FAIT SOUS FORME DE VIANDES 18 Million Tonnes Viandes en équivalent céréales sec. Céréales secondaires UNE PART CROISSANTE DU COMMERCE MONDIAL DES OLÉAGINEUX SE FAIT SOUS FORME D HUILES Million Tonnes Huiles en équivalent oléagineux Oléagineux

8 UNE PART CROISSANTE DU COMMERCE MONDIAL DE LA MATIÈRE GRASSE DU LAIT SE FAIT SOUS FORME DE FROMAGE ET DE POUDRE DE LAIT ENTIER Tonnes Fromage en m.g. PLE en m.g. Beurre en m.g UNE PART CROISSANTE DU COMMERCE MONDIAL DE LA MATIÈRE SOLIDE NON GRASSE DU LAIT SE FAIT SOUS FORME DE FROMAGE ET DE POUDRE DE LAIT ENTIER 35 3 Fromage en m.s.n.g. 25 Tonnes 2 15 PLE en m.s.n.g. 1 5 PLÉ en m.s.n.g

9 UNE PART CROISSANTE DU COMMERCE MONDIAL DES PRODUITS DE LA CANNE À SUCRE SE FAIT SOUS FORME D ÉTHANOL Million Tonnes Éthanol en équivalent sucre Sucre Source : Perspectives de l OCDE/FAO, juin 28 LE COMMERCE EST-IL DE PLUS EN PLUS DÉTERMINÉ PAR LES AVANTAGES NATURELS? 9

10 QUELS SONT LES PRINCIPAUX AVANTAGES CONCURRENTIELS AVANTAGES NATURELS DISPONIBILITÉ DES TERRES ARABLES PAR HABITANT PLUVIOMÉTRIE ADÉQUATE HEURES D ENSOLEILLEMENT ET TEMPÉRATURE DISTANCE DES MARCHÉS D EXPORTATION AUTRES AVANTAGES MAIN-D OEUVRE ET INFRASTRUCTURES LOGISTIQUE DE MISE EN MARCHÉ POLITIQUES MICROÉCONOMIQUES POLITIQUES MACROÉCONOMIQUES LE COMMERCE MONDIAL DES GRANDES CULTURES ET LA DISPONIBILITÉ DES TERRES ARABLES PAR HABITANT EN 27 Pays EN/cons. Rang POP/terre Rang Écart Australie,59 3, Canada,72 2,71 2 Russie,16 7 1, Argentine 3,53 1 1, Ukraine,2 6 1, États-Unis,34 5 1, Brésil,44 4 3, Afrique Sud -, , Mexique -, , UE27 -,13 9 4, Inde -,7 8 7, Chine -,14 1 9, Japon -, , Corée du Sud -, ,

11 LE COMMERCE MONDIAL DES VIANDES ROUGES ET LA DISPONIBILITÉ DES TERRES ARABLES PAR HABITANT EN 27 Pays EN/cons. Rang POP/terre Rang Écart Australie 1,41 1,56 1 Canada 1,2 2,71 2 Russie -, , Argentine,17 4 1,36 4 Ukraine -,1 1 1, États-Unis -,4 8 1, Brésil,31 3 3, Afrique Sud -,9 9 3, Mexique -,1 11 4, UE27,2 6 4, Inde,12 5 7, Chine,1 7 9, Japon -, , Corée du Sud -,3 13 3, LE COMMERCE MONDIAL DES PRODUITS LAITIERS CONTENANT DE LA MATIÈRE GRASSE ET LA DISPONIBILITÉ DES TERRES ARABLES PAR HABITANT EN 27 Pays EN/cons. Rang POP/terre Rang Écart Australie,58 1,56 1 Canada -,2 9, Russie -, , Argentine,2 2 1, Ukraine,8 3 1, États-Unis -,1 7 1, Brésil -,4 6 3, Afrique Sud -,16 8 3,29 8 Mexique -, , UE27,6 4 4, Inde,2 5 7, Chine -,2 1 9, Japon -, , Corée du Sud -, ,

12 DEPUIS LE DÉBUT DES ANNÉES 199, IL EXISTE UNE RELATION PLUS ÉTROITE ENTRE LE COMMERCE MONDIAL ET LA DISPONIBILITÉ DES TERRES ARABLES PAR HABITANT Somme des écarts entre les rangs Produits laitiers Viandes rouges Grandes cultures É LE CANADA S EST-IL ADAPTÉ AUX CHANGEMENTS? 12

13 LE CANADA A SUIVI L ÉVOLUTION DU MARCHÉ MONDIAL DANS LE CAS DES GRANDES CULTURES ET DES LÉGUMINEUSES 3 Exportation-importation 25 2 Blé Tonnes 15 1 Céréales sec. Oléagineux Légumineuses LE CANADA A SUIVI L ÉVOLUTION DU MARCHÉ MONDIAL DANS LE CAS DES VIANDES ROUGES Ratio production/consommation Porc Boeuf EBS Lait m.g. 13

14 LA FORTE POUSSÉE DE LA PRODUCTION DE VIANDES ROUGES A PERMIS AU CANADA D ATTEINDRE ET DE MAINTENIR SA POSITION PAR RAPPORT À CET AVANTAGE NATUREL Position du Canada par rapport à son avantage naturel Viandes rouges Produits laitiers m.g. Grandes cultures Avantage naturel È QUELS SONT LES POINTS DE REPÈRE DE L AVENIR? 14

15 CHANGEMENTS STRUCTURELS QUI POURRAIENT AVOIR UN IMPACT SUR L ÉVOLUTION DES MARCHÉS MONDIAUX DES PRODUITS AGROALIMENTAIRES AU COURS DE LA PROCHAINE DÉCENNIE BALKANISATION DES MARCHÉS PROVOQUÉS PAR LA HAUSSE DES COÛTS DE TRANSPORT CRÉATION D UN LIEN PLUS ÉTROIT ENTRE LES MARCHÉS ÉNERGÉTIQUES ET AGRICOLES L ARRIVÉE DES BIOCARBURANTS DE 2 E GÉNÉRATION CRÉATION POSSIBLE D UN MARCHÉ MONDIAL DES PUITS DE CARBONE PÉNURIE D EAU LOCALISÉE PERTURBATIONS CLIMATIQUES PLUS FRÉQUENTES ET PLUS PRONONCÉES MERCOSUR DEVENANT EXEMPT DE FIÈVRE APHTEUSE CONCLUSIONS L ÉVOLUTION VERS LE VILLAGE GLOBAL EST-ELLE UNE RÉALITÉ EN AGROALIMENTAIRE? Un OUI mitigé LES PRODUITS À HAUTE VALEUR AJOUTÉE PRENNENT- ILS UNE PART CROISSANTE DU COMMERCE MONDIAL? Un OUI sans équivoque LE COMMERCE EST-IL DE PLUS EN PLUS DÉTERMINÉ PAR LES AVANTAGES NATURELS? Un petit OUI LE CANADA S EST-IL ADAPTÉ AUX CHANGEMENTS? Un gros OUI LES ÉCONOMISTES AGRICOLES AURONT-ILS DU TRAVAIL À L AVENIR? Un gros OUI 15

10. Production et commerce mondial en céréales en 2010/2011

10. Production et commerce mondial en céréales en 2010/2011 10. Production et commerce mondial en céréales en 2010/2011 Ph. Burny 1 2 1 Production céréalière mondiale...2 1.1 Production mondiale de céréales en 2010/2011... 2 1.2 Production mondiale de froment en

Plus en détail

L agriculture canadienne et les négociations commerciales internationales Assemblée générale annuelle Producteurs Laitiers du Canada

L agriculture canadienne et les négociations commerciales internationales Assemblée générale annuelle Producteurs Laitiers du Canada L agriculture canadienne et les négociations commerciales internationales Assemblée générale annuelle Producteurs Laitiers du Canada Le 15 juillet 2014 Sommaire L environnement commercial actuel Le point

Plus en détail

LA VIABILITÉ DE L AGRICULTURE CANADIENNE

LA VIABILITÉ DE L AGRICULTURE CANADIENNE LA VIABILITÉ DE L AGRICULTURE CANADIENNE Présentation de GEORGE L. BRINKMAN DÉPART. DE L ÉCONOMIE ET DE L INDUSTRIE AGRICOLES UNIVERSITÉ DE GUELPH APERÇU DE LA PRÉSENTATION VIABILITÉ AGRICOLE Revenus,

Plus en détail

L agriculture canadienne et les négociations du commerce international. Symposium sur les perspectives de l industrie laitière

L agriculture canadienne et les négociations du commerce international. Symposium sur les perspectives de l industrie laitière L agriculture canadienne et les négociations du commerce international Symposium sur les perspectives de l industrie laitière 16 mai 2013 Plan Le secteur agricole canadien et le commerce international

Plus en détail

CONSOMMATION MONDIALE DE VIANDE : état des lieux, dynamique, défis et perspectives

CONSOMMATION MONDIALE DE VIANDE : état des lieux, dynamique, défis et perspectives > Les synthèses de FranceAgriMer février 2011 numéro5 ÉLEVAGE / VIANDES CONSOMMATION MONDIALE DE VIANDE : état des lieux, dynamique, défis et perspectives 12 rue Henri Rol-Tanguy / TSA 20002 / 93555 Montreuil-sous-Bois

Plus en détail

INDICATEURS ECONOMIQUES ALIMENTATION, NUTRITION ET SECURITE ALIMENTAIRE. Cameroun: Aide alimentaire envoyée. Quantité [1000 t] ...

INDICATEURS ECONOMIQUES ALIMENTATION, NUTRITION ET SECURITE ALIMENTAIRE. Cameroun: Aide alimentaire envoyée. Quantité [1000 t] ... INDICATEURS ECONOMIQUES ALIMENTATION, NUTRITION ET SECURITE ALIMENTAIRE : Nourriture disponible par personne Quantité [kcal/personne/jour] 1996 2001 2006 Disponibilité alimentaire 2033 2162 2354 2586 Source:

Plus en détail

Marchés agricoles : la fin du choc?

Marchés agricoles : la fin du choc? Marchés agricoles : la fin du choc? Professeur Philippe Chalmin philippe.chalmin@cercle-cyclope.com Cyclope European leading research Institute on commodity markets Décembre 2013 La rechute économique

Plus en détail

L industrie agricole et agroalimentaire canadienne et l économie mondiale en 2013-2014

L industrie agricole et agroalimentaire canadienne et l économie mondiale en 2013-2014 L industrie agricole et agroalimentaire canadienne et l économie mondiale en 2013-2014 Introduction L économie canadienne est tributaire des exportations, en particulier dans les secteurs agricoles et

Plus en détail

Quelles perspectives pour la production laitière en France et dans l UE? Vincent Chatellier INRA-LERECO, Nantes

Quelles perspectives pour la production laitière en France et dans l UE? Vincent Chatellier INRA-LERECO, Nantes Quelles perspectives pour la production laitière en France et dans l UE? Vincent Chatellier INRA-LERECO, Nantes Image Le cours mondial du beurre et de la poudre de lait Les facteurs explicatifs de la

Plus en détail

LES CONSÉQUENCES D UNE FORTE DÉPRÉCIATION DU DOLLAR AMÉRICAIN SUR LES MARCHÉS AGRICOLES

LES CONSÉQUENCES D UNE FORTE DÉPRÉCIATION DU DOLLAR AMÉRICAIN SUR LES MARCHÉS AGRICOLES LES CONSÉQUENCES D UNE FORTE DÉPRÉCIATION DU DOLLAR AMÉRICAIN SUR LES MARCHÉS AGRICOLES LES CONSÉQUENCES D UNE FORTE DÉPRÉCIATION DU DOLLAR AMÉRICAIN SUR LES MARCHÉS AGRICOLES Pierre Charlebois Nathalie

Plus en détail

Cultures agricoles et bétail - Mexique

Cultures agricoles et bétail - Mexique SECRÉTARIAT À L ACCÈS AUX MARCHÉS Rapport d analyse mondiale Aperçu du marché Mexique Novembre 2014 APERÇU DU MARCHÉ Avec un produit intérieur brut (PIB) de 1,3 billion $ US (2013), qui devrait connaître

Plus en détail

9. Évolution du marché mondial du blé au cours des cinquante dernières années

9. Évolution du marché mondial du blé au cours des cinquante dernières années 9. Évolution du marché mondial du blé au cours des cinquante dernières années Fr. Terrones Gavira 1 et Ph. Burny 2 1 Introduction... 2 2 Production... 3 3 La consommation... 4 3.1 Utilisation... 4 3.2

Plus en détail

Survol des tendances de l industrie Aliments, boissons et agroalimentaire Canada

Survol des tendances de l industrie Aliments, boissons et agroalimentaire Canada Exportations (milliers de dollars canadiens) Survol des tendances de l industrie Aliments, boissons et agroalimentaire Canada Principaux événements En 2014, les produits de la viande ainsi que le sucre

Plus en détail

Marchés s chinois et japonais pour Les Journées Horticoles 2005

Marchés s chinois et japonais pour Les Journées Horticoles 2005 Marchés s chinois et japonais pour Les Journées Horticoles 2005 2 Information générale g sur la Chine 3 e pays du monde en superficie, 7 % de terres arables 1,3 milliard d habitants, d 21,3 % de la population

Plus en détail

Produits agricoles. L Union européenne dépend-elle (trop) du reste du monde? Bernard Keppenne, Chief Economist - CBC Banque & Assurance

Produits agricoles. L Union européenne dépend-elle (trop) du reste du monde? Bernard Keppenne, Chief Economist - CBC Banque & Assurance Produits agricoles L Union européenne dépend-elle (trop) du reste du monde? Libramont, le 29 juillet 2013 Bernard Keppenne, Chief Economist - CBC Banque & Assurance Sommaire Commerce international Balance

Plus en détail

Comité Lait de vache. Situation des marchés. 11 juin 2015 FranceAgriMer - Montreuil

Comité Lait de vache. Situation des marchés. 11 juin 2015 FranceAgriMer - Montreuil Comité Lait de vache Situation des marchés 11 juin 2015 FranceAgriMer - Montreuil Lait biologique Une collecte toujours dynamique malgré des prix payés au producteur en repli 2 La collecte de lait bio

Plus en détail

Une production dynamique depuis le début de l année

Une production dynamique depuis le début de l année 1 Contexte mondial 2 Une production dynamique depuis le début de l année Etats-Unis Production 2013 : 89,6 MT Production 12 mois 2013 :+0,7% (0,6 MT) 9 mois 2014 : +2,0% UE à 27 Production 2013 : 152 MT

Plus en détail

1- Depuis la reprise amorcée en 2010, le commerce bilatéral progresse à un rythme relativement soutenu

1- Depuis la reprise amorcée en 2010, le commerce bilatéral progresse à un rythme relativement soutenu Mexique : 2013, année record pour le commerce francomexicain DG Trésor Février 2014 En 2013, le montant des échanges commerciaux entre la France et le Mexique, bien qu encore relativement modeste, a atteint

Plus en détail

Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013

Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013 Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013 Exportations de marchandises par région et par produit, 2013 (milliards de $EU) Augmentation

Plus en détail

FAC économie agroalimentaire : Tour du monde des échanges commerciaux de 2014

FAC économie agroalimentaire : Tour du monde des échanges commerciaux de 2014 FAC économie agroalimentaire : Tour du monde des échanges commerciaux de 2014 Table des matières Introduction... 2 L importance du système agricole et agroalimentaire pour le Canada... 3 L importance des

Plus en détail

Panorama des échanges extérieurs du secteur agroalimentaire en 2011

Panorama des échanges extérieurs du secteur agroalimentaire en 2011 Panorama des échanges extérieurs du secteur agroalimentaire en 211 LES ÉTUDES DE > En 211, les produits agroalimentaires 1 ont apporté une contribution majeure aux exportations françaises, puisqu un quart

Plus en détail

CADRE D INTERPRÉTATION

CADRE D INTERPRÉTATION GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Cadre d interprétation Indicateurs

Plus en détail

GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE. Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015

GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE. Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015 GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Cadre d interprétation Indicateurs

Plus en détail

Repenser la politique agricole des Etats-Unis:

Repenser la politique agricole des Etats-Unis: Repenser la politique agricole des Etats-Unis: Daryll E. Ray Daniel G. De La Torre Ugarte Kelly J. Tiller Changer la donne pour assurer des revenus aux agriculteurs du monde entier. Agricultural Policy

Plus en détail

Vision de la filière laitière à l horizon 2020

Vision de la filière laitière à l horizon 2020 Vision de la filière laitière à l horizon 2020 20 novembre 2014 Depuis 10 ans, le monde laitier se caractérise par deux tendances de fond. Une demande internationale soutenue Hors crise économique (2009),

Plus en détail

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013 LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES 1. Facteurs structurels du ralentissement de la croissance dans les BRIC 2. Interdépendances commerciales entre les BRIC et le reste du monde Françoise Lemoine, Deniz

Plus en détail

LA FILIERE LAIT AU CANADA

LA FILIERE LAIT AU CANADA LA FILIERE LAIT AU CANADA Un modèle de régulation exportable? Philippe CHOTTEAU GEB-Dpt Economie FranceAgriMer le 10 juin 2010 Le Canada: 18 x la France, 50% de sa population Nom de la manifestation 2

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire

République Algérienne Démocratique et Populaire République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère du Commerce Direction Générale de la Régulation et de l Organisation des Activités Direction des Etudes de la Prospective et de l Information Economique

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges Produits agricoles Février 2015

Observatoire des prix et des marges Produits agricoles Février 2015 Service du soutien au réseau (SR) Sous-direction de la communication, programmation et veille économique () Bureau de la veille économique et des prix (B) Observatoire des prix et des marges Produits agricoles

Plus en détail

Le porc nourrit le Monde

Le porc nourrit le Monde Le porc nourrit le Monde Will Sawyer, M. Sc. Vice-président, groupe de recherche et conseil pour l industrie agroalimentaire, Rabobank International-Amériques Rabobank en bref et pourquoi je suis ici Rabobank

Plus en détail

EVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA CONSOLIDATION DU PROGRAMME DE

EVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA CONSOLIDATION DU PROGRAMME DE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL EVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA CONSOLIDATION DU PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT AGRICOLE Evaluation

Plus en détail

Hausse du prix de l énergie, hausse des prix agricoles : moyen et long terme? tancrede.voituriez@iddri.org

Hausse du prix de l énergie, hausse des prix agricoles : moyen et long terme? tancrede.voituriez@iddri.org Hausse du prix de l énergie, hausse des prix agricoles : quelles relations et implications à moyen et long terme? Tancrède Voituriez tancrede.voituriez@iddri.org Cinq vérités sur la crise (2006-2008) 2008)

Plus en détail

II. Commerce des marchandise

II. Commerce des marchandise II. Commerce des marchandise En, le commerce des marchandises a augmenté de 14 pour cent en volume. Parmi les grands groupes recensés, ce sont les produits manufacturés qui affichent la croissance la plus

Plus en détail

ÉVOLUTION DES COURS DES MATIÈRES PREMIÈRES ÉCHANGÉES PAR LES PAYS DE LA ZONE FRANC

ÉVOLUTION DES COURS DES MATIÈRES PREMIÈRES ÉCHANGÉES PAR LES PAYS DE LA ZONE FRANC BDF-DGEI-COMOZOF CONFIDENTIEL Le 7 septembre z- / J. Legrand C. Courtin ÉVOLUTION DES COURS DES MATIÈRES PREMIÈRES ÉCHANGÉES PAR LES PAYS DE LA ZONE FRANC En, le ralentissement économique observé dans

Plus en détail

Les variations des prix des matières premières agricoles, telles qu observées entre

Les variations des prix des matières premières agricoles, telles qu observées entre Perspectives des marchés des matières premières de l alimentation animale Analyse prospective des écarts de prix de l aliment porcin dans l UE, aux Etats-Unis et au Les variations des prix des matières

Plus en détail

Fiches de synthèse AGRICULTURE

Fiches de synthèse AGRICULTURE CERCAM Fiches de synthèse AGRICULTURE Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali Mars 2014 1- Secteur agricole au Sénégal Foncier Le foncier sénégalais appartient à 95 % au domaine national

Plus en détail

Production, circuits de commercialisation et politiques publiques: quelques observations sur l agriculture brésilienne

Production, circuits de commercialisation et politiques publiques: quelques observations sur l agriculture brésilienne Production, circuits de commercialisation et politiques publiques: quelques observations sur l agriculture brésilienne Sergio Pereira Leite CPDA/UFRRJ Cerisy, 2011 Recherches: Société et économie de l

Plus en détail

La production de biocarburants estelle compatible avec la fonction nourricière de l agriculture?

La production de biocarburants estelle compatible avec la fonction nourricière de l agriculture? La production de biocarburants estelle compatible avec la fonction nourricière de l agriculture? Jean-Christophe Debar Fondation pour l agriculture et la ruralité dans le monde Les mercredis du Pavillon

Plus en détail

II Les fronts pionniers du soja

II Les fronts pionniers du soja II Les fronts pionniers du soja Shopping China à la frontière Bolivie- Brésil, au cœur du continent sudaméricain Enclave productive mondialisée dans le Brésil rural (et de l intérieur) Lætitia Perrier

Plus en détail

Le secteur laitier en Irlande vers une expansion durable et profitable C. LASCURETTES. Executive Secretary National Dairy and Liquid Milk Committees

Le secteur laitier en Irlande vers une expansion durable et profitable C. LASCURETTES. Executive Secretary National Dairy and Liquid Milk Committees Le secteur laitier en Irlande vers une expansion durable et profitable C. LASCURETTES Executive Secretary National Dairy and Liquid Milk Committees Irish Farmers Association catherinelascurettes@ifa ifa.ieie

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Directeur de la Division de la statistique de la FAO

AVANT-PROPOS. Directeur de la Division de la statistique de la FAO AVANT-PROPOS L Annuaire statistique de la FAO fournit une sélection d indicateurs par pays sur l alimentation et l agriculture. Les données proviennent de FAOSTAT, la base de données statistique de l Organisation

Plus en détail

Volatilité des matières premières de l alimentation animale

Volatilité des matières premières de l alimentation animale Volatilité des matières premières de l alimentation animale Baptiste Lelyon Institut de l Elevage - Département Economie Février 2011 2007 2010 : Bis Repetita Une situation en apparence identique Une explosion

Plus en détail

Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne

Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne Les échanges extérieurs agricoles et agroalimentaires de l Union européenne Guillaume Wemelbeke* Depuis la crise survenue à la fin 2008, la production européenne de produits agricoles et agroalimentaires

Plus en détail

Situation 2 : Le Brésil dans la Mondialisation. Page 1

Situation 2 : Le Brésil dans la Mondialisation. Page 1 Situation 2 : Le Brésil dans la Mondialisation Page 1 Documents de lancement Source : http://www.telleestmatele.com/article-36865965.html Page 2 Rio de Janeiro 2016 Page 3 Activité élèves : (analyses de

Plus en détail

Légumineuses. AGROPOLIS-MUSEUM 951, Avenue Agropolis 39394 Montpellier Cedex 5 Tél : 04 67 04 75 04 Web : www.agropolis.fr.

Légumineuses. AGROPOLIS-MUSEUM 951, Avenue Agropolis 39394 Montpellier Cedex 5 Tél : 04 67 04 75 04 Web : www.agropolis.fr. D o s s i e r p é d a g o g i q u e Légumineuses Crédits Conception générale et textes : Nathalie Colin Illustrations : Laurent Olivry Conception graphique et textes : Olivier Piau (Agropolis Productions)

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Les protéines en nutrition animale

Les protéines en nutrition animale Les protéines en nutrition animale Sources, origine, évolution Plan Qui sommes nous? Les coopératives de nutrition animale Principes de base de la nutrition animale Les principales matières protéiques

Plus en détail

Colloque Interbev Sommet de l Elevage

Colloque Interbev Sommet de l Elevage Colloque Interbev Sommet de l Elevage Au-delà des marchés historiques, quels débouchés alternatifs pour nos broutards? 3 octobre 2013 Cournon d Auvergne Thèmes abordés Animaux vivants : peu d acteurs sur

Plus en détail

Activités physiques et dépense énergétique

Activités physiques et dépense énergétique Observe Le fonctionnement du corps humain et l éducation à la santé : alimentation et hygiène alimentaire Activités physiques et dépense énergétique 1. Voici la quantité d énergie que ton corps dépense

Plus en détail

La filière lait dans la monde et la place de la France

La filière lait dans la monde et la place de la France La filière lait dans la monde et la place de la France 5 e rencontres européennes Novacarb 19 juin 214 Myriam Ennifar, FranceAgriMer Plan de la présentation La production de lait et les structures d exploitation

Plus en détail

CANADA : PERSPECTIVES DES PRINCIPALES GRANDES CULTURES

CANADA : PERSPECTIVES DES PRINCIPALES GRANDES CULTURES CANADA : PERSPECTIVES DES PRINCIPALES GRANDES CULTURES 21 février 2013 Groupe de l analyse des marchés, Division des céréales et oléagineux Direction du développement et de l analyse du secteur, Direction

Plus en détail

République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une foi

République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une foi République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une foi N MEF/DPEE/DSC MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Dakar, 18 février 2015 DIRECTION GENERALE DE LA PLANIFICATION ET DES POLITIQUES ECONOMIQUES DIRECTION

Plus en détail

Exportations de grain canadien et de farine de blé

Exportations de grain canadien et de farine de blé Commission canadienne des grains Canadian Grain Commission MARS CAMPAGNE AGRICOLE 2011- Exportations de grain canadien et de farine de blé 2011- À Tonnes (millions) 10.0 7.0 9.0 6.5 6.0 8.0 5.5 7.0 5.0

Plus en détail

Tableau de diversification alimentaire. Communauté d'agglomération du Muretain 1/8

Tableau de diversification alimentaire. Communauté d'agglomération du Muretain 1/8 Tableau de diversification alimentaire 1/8 C1 C2 C3 C4 De 4 à 6 mois Début de la diversification De 6 mois à 9 mois A partir de 9 mois A partir de 18 mois selon l'évolution de l'enfant. Texture très lisse

Plus en détail

L agriculture canadienne et les négociations sur le commerce. Le commerce est essentiel pour notre secteur agricole

L agriculture canadienne et les négociations sur le commerce. Le commerce est essentiel pour notre secteur agricole L agriculture canadienne et les négociations sur le commerce international a Le 3 mai 2011 Le commerce est essentiel pour notre secteur agricole Une croissance soutenue dépend de la capacité du Canada

Plus en détail

Nous vous proposons de suivre les affiches, elles vous guideront vers l équilibre alimentaire.

Nous vous proposons de suivre les affiches, elles vous guideront vers l équilibre alimentaire. En variant son alimentation il est possible de se faire plaisir en choisissant ce que l on aime tout en mangeant sainement pour se maintenir en bonne santé. Et cela ne rime pas forcément avec régime et

Plus en détail

1.1.2. L évolution des cours des matières premières exportées par les pays de la Zone franc

1.1.2. L évolution des cours des matières premières exportées par les pays de la Zone franc 1.1.2. L évolution des cours des matières premières exportées par les pays de la Zone franc En 8, les cours des matières premières, à l exception du nickel, ont enregistré à nouveau, en annuelle, une progression

Plus en détail

Focus sur la filière bioéthanol FRANCE

Focus sur la filière bioéthanol FRANCE AGREX CONSULTING Benoit BECHET 29 rue Clovis 51100 Reims Tél. : 03 26 24 85 06 bbechet@agrexconsulting.fr Focus sur la filière bioéthanol FRANCE Données 2012 Contexte: rappel des objectifs de la directive

Plus en détail

L équilibre alimentaire

L équilibre alimentaire L équilibre alimentaire EAU Seule boisson indispensable PRODUITS SUCRES Limiter le sucre : desserts sucrés, boissons sucrées (Sodas, sirop ) Des aliments pour une journée (1 part = 1 fois par jour) MATIERES

Plus en détail

«Les marchés s des biocarburants» Quels impacts sur les marchés des matières premières agricoles? Quelles perspectives pour demain? VALBIOM : 3 éme Table Ronde Hélène MORIN 1 Plan de l interventionl Production

Plus en détail

AVICULTURE MONDIALE PRODUCTION TRANSFORMATION COMMERCIALISATION

AVICULTURE MONDIALE PRODUCTION TRANSFORMATION COMMERCIALISATION AVICULTURE MONDIALE PRODUCTION TRANSFORMATION COMMERCIALISATION CONTEXT ECONOMIQUE O M C: G A T T Barrières tarifaires, barrières non tarifaires subventionnements, restitutions contingentement P A C (Europe)

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

Le commerce international des oléagineux et de l arachide- Place et enjeux pour la filière sénégalaise

Le commerce international des oléagineux et de l arachide- Place et enjeux pour la filière sénégalaise Le commerce international des oléagineux et de l arachide- Place et enjeux pour la filière sénégalaise Le contexte mondial des filières oléagineuses- Principales caractéristiques L analyse du secteur mondial

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges Produits agricoles Janvier 2015

Observatoire des prix et des marges Produits agricoles Janvier 2015 Service du soutien au réseau (SR) Sous-direction de la communication, programmation et veille économique () Bureau de la veille économique et des prix (B) Observatoire des prix et des marges Produits agricoles

Plus en détail

L ensemble de ces besoins est satisfait par les nutriments apportés par l alimentation.

L ensemble de ces besoins est satisfait par les nutriments apportés par l alimentation. B E S O I N S N U T R I T I O N N E L S E T A P P O R T S R E C C O M M A N D E S L organisme demande pour son bon fonctionnement la satisfaction de trois types de besoins : Besoins énergétiques : l individu

Plus en détail

LE DESSOUS DES CARTES

LE DESSOUS DES CARTES Présentation de la vidéo... 2 Générique... 2 Description... 2 Principaux thèmes abordés... 2 Contenus... 3 Niveaux, disciplines, compétences... 3 Textes de référence... 3 Notions... 3 Vocabulaire... 4

Plus en détail

Quel rôle pour les biocarburants dans la demande globale d énergie. Introduction

Quel rôle pour les biocarburants dans la demande globale d énergie. Introduction Revue n 425 Dossier : LES BIOCARBURANTS Traduction de l article What Role for Biofuels in the Global Energy Scene? de Claude MANDIL et Fatih BIROL de l Agence Internationale de l Energie (AIE/IEA) Quel

Plus en détail

Le marché mondial du Porc : les nouveaux enjeux pour le Canada

Le marché mondial du Porc : les nouveaux enjeux pour le Canada Le marché mondial du Porc : les nouveaux enjeux pour le Canada Perspectives 2014 Montréal le 8 avril par Christophe Lafougère DG Gira clafougere@girafood.com Menu de la présentation 1. A la «Une» 2. La

Plus en détail

LES DÉFIS DE L EXPANSION

LES DÉFIS DE L EXPANSION LES DÉFIS DE L EXPANSION DU MONDE 49 e ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES ÉLEVEURS DE PORCS DU QUÉBEC JEAN-LOUIS ROY, 28 MAI 2015 L ESPACE AGRICOLE GLOBAL JEAN-LOUIS ROY, MAI 2015 Tous les pays du monde 1,35 milliards

Plus en détail

Nicolas Bricas, Cirad, UMR Moisa, Montpellier. 4 mars 2011

Nicolas Bricas, Cirad, UMR Moisa, Montpellier. 4 mars 2011 Suivi des facteurs de risques de crise alimtaire Février 2011 Nicolas Bricas, Cirad, UMR Moisa, Montpellier 4 mars 2011 En complémt de la note sur les risques de crise liés à la hausse des prix internationaux

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges Produits agricoles - résultats de l observation des prix et marges du mois de février 2014 -

Observatoire des prix et des marges Produits agricoles - résultats de l observation des prix et marges du mois de février 2014 - Service du soutien au réseau (SR) Sous-direction de la communication, programmation et veille économique (1) Bureau de la veille économique et des prix (1B) Observatoire des prix et des marges Produits

Plus en détail

REGIME D EVICTION DE L'ARACHIDE

REGIME D EVICTION DE L'ARACHIDE REGIME D EVICTION DE L'ARACHIDE Depuis la réglementation européenne du 25 novembre 2005 l arachide est mentionnée obligatoirement dans la liste des ingrédients des produits industriels préemballés : l

Plus en détail

Quelle place pour les biocarburants parmi les carburants fossiles?

Quelle place pour les biocarburants parmi les carburants fossiles? Quelle place pour les biocarburants parmi les carburants fossiles? Journée Biocarburants 22 Janvier 2008 Benoit Engelen 3 objectifs majeurs Renforcer l indépendance énergétique du pays Réduire les gaz

Plus en détail

La compétitivité du secteur agroalimentaire canadien 1

La compétitivité du secteur agroalimentaire canadien 1 Favoriser un dialogue sur les politiques Série II : Contexte et perspectives sur les politiques agroalimentaires La compétitivité du secteur agroalimentaire canadien FEVRIER 2011 La PAR viabilité DAVID

Plus en détail

BASE DE DONNÉES MONDE

BASE DE DONNÉES MONDE BASE DE DONNÉES MONDE 2013 SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

Chapitre IV Habiter le monde rural

Chapitre IV Habiter le monde rural Chapitre IV Habiter le monde rural 1 e Leçon Y a-t-il beaucoup d agriculteurs dans les campagnes des pays riches? Ex : l Amérique du Nord Projection de la vidéo Galilée : un paysage rural du Middle West

Plus en détail

Stocks de fin de campagne -------- milliers d'hectares ---- ---- t/ha. Importation s Offre totale. nt Production

Stocks de fin de campagne -------- milliers d'hectares ---- ---- t/ha. Importation s Offre totale. nt Production CANADA : PERSPECTIVES DES PRINCIPALES GRANDES CULTURES 18 juin 2015 Groupe de l analyse des marchés/division des céréales et oléagineux Direction du développement et de l analyse du secteur, Direction

Plus en détail

République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une foi

République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une foi République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une foi N MEF/DPEE/DSC MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Dakar, mars 2015 DIRECTION GENERALE DE LA PLANIFICATION ET DES POLITIQUES ECONOMIQUES DIRECTION DE

Plus en détail

II. Commerce des marchandises

II. Commerce des marchandises II. Commerce des marchandises En 2012, le commerce mondial des marchandises a augmenté de 2 pour cent en volume dans le contexte d une faible demande mondiale et d une baisse des prix. Cela est beaucoup

Plus en détail

ARVALIS - Institut du végétal

ARVALIS - Institut du végétal Marché des céréales : Eléments clés et premières tendances 213 Crystel l Herbier Service Agronomie Économie - Environnement Réunion agriculteurs Ouzouer Le Marché 27 novembre 213 2 3 Les éléments clés

Plus en détail

Configuration du commerce mondial en 2011 et perspectives 2012

Configuration du commerce mondial en 2011 et perspectives 2012 Configuration du commerce mondial en 2011 et perspectives 2012 1 1. Tendances économiques et commerciales mondiales 2. Configuration du commerce mondial en 2011 3. Tendances de la balance commerciale marocaine

Plus en détail

LA POMME DE TERRE LE PRODUIT LA PRODUCTION

LA POMME DE TERRE LE PRODUIT LA PRODUCTION LA POMME DE TERRE LE PRODUIT La pomme de terre est la quatrième culture vivrière du monde après le blé, le riz et le mais. Elle occupe une place importante dans les régimes alimentaires de plusieurs pays

Plus en détail

Note stratégique n 94. L Année Agricole Septembre 2013. Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime 1

Note stratégique n 94. L Année Agricole Septembre 2013. Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime 1 Note stratégique n 94 L Année Agricole Septembre 213 Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime 1 Sommaire Executive Summary 1-Les conditions climatiques 2-Les cultures céréalières 3- Les légumineuses

Plus en détail

Grouiez Pascal. MCF, Université de Nantes pascal.grouiez@gmail.com. LADYSS, 18 février 2013

Grouiez Pascal. MCF, Université de Nantes pascal.grouiez@gmail.com. LADYSS, 18 février 2013 Une analyse sectorielle et territoriale des transformations des exploitations agricoles en Russie postsoviétique : un questionnement sur lesfrontières économiques et sociétales des firmes à l'heure de

Plus en détail

PERSPECTIVES DE CROISSANCE DU TOURISME CONTEXTE

PERSPECTIVES DE CROISSANCE DU TOURISME CONTEXTE PERSPECTIVES DE CONTEXTE Le tourisme est un vaste secteur à croissance rapide qui a de profondes répercussions sur l économie nationale. Toutefois, le Canada ne tire pas le meilleur parti des perspectives

Plus en détail

La composition du petit-déjeuner

La composition du petit-déjeuner Les repas Salle, avec tableau extérieur 30 à 40 min. La composition du petit-déjeuner Objectifs de l atelier : Identifier et reconnaître les aliments indispensables pour le petit-déjeuner. Déterminer l

Plus en détail

le Brésil et les biocarburants

le Brésil et les biocarburants le Brésil et les biocarburants Le Brésil est le 1 er exportateur au monde de biocarburants et le 2 e producteur. Si l'éthanol brésilien a un bon bilan écologique par rapport à un carburant fossile, il

Plus en détail

INDICATEURS ECONOMIQUES ALIMENTATION, NUTRITION ET SECURITE ALIMENTAIRE. Côte d'ivoire: Aide alimentaire envoyée. Quantité [1000 t] ...

INDICATEURS ECONOMIQUES ALIMENTATION, NUTRITION ET SECURITE ALIMENTAIRE. Côte d'ivoire: Aide alimentaire envoyée. Quantité [1000 t] ... INDICATEURS ECONOMIQUES ALIMENTATION, NUTRITION ET SECURITE ALIMENTAIRE : Nourriture disponible par personne Quantité [kcal/personne/jour] 1996 2001 2006 Disponibilité alimentaire 2606 2624 2785 2781 Source:

Plus en détail

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes

Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes Fiches synthétiques des principales économies développées et émergentes CENTRE ETUDES & PROSPECTIVE DU GROUPE ALPHA Fiches pays Économies développées - Europe Zone euro... 2 Allemagne... 5 France... 8

Plus en détail

EXPORTATION PRODUITS AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRE S VERS LA CHINE

EXPORTATION PRODUITS AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRE S VERS LA CHINE EXPORTATION PRODUITS AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRE S VERS LA CHINE Acteurs et Enjeux Sanitaires Paris 13 Mai 2015 Marie-Odile KUNTZ Direction Générale de l'alimentation Bureau Export Pays Tiers Loïc Evain

Plus en détail

Le prix d un litre de lait, du producteur au consommateur

Le prix d un litre de lait, du producteur au consommateur Chaque seconde, ce sont 320 baguettes de pain qui sont consommées et produites en France, soit 10 milliards par an. Chaque Français consomme 160 gr. de pain par jour. A savoir que sur 32 ans, de 1975 à

Plus en détail

L agriculture brésilienne : perspectives et enjeux

L agriculture brésilienne : perspectives et enjeux Perspectives agricoles de l OCDE et de la FAO 215-224 OCDE/FAO 215 PARTIE I Chapitre 2 L agriculture brésilienne : perspectives et enjeux Le présent chapitre examine les perspectives et enjeux des secteurs

Plus en détail

Tendances et perspectives du marché de la viande ovine dans le monde et au Québec

Tendances et perspectives du marché de la viande ovine dans le monde et au Québec Tendances et perspectives du marché de la viande ovine dans le monde et au Québec Présentée par : Amina Baba-Khelil, M.Sc., agr, chargée de projet, FPAMQ 21 Février 2013 Production ovine En ouvelle-zélande

Plus en détail

Forte baisse des prix des produits laitiers en 2015

Forte baisse des prix des produits laitiers en 2015 Agreste Synthèses Lait Septembre 2015 n 2015/276 Septembre 2015 Lait Synthèses n 2015/276 Forte baisse des prix des produits laitiers en 2015 Au 1 er semestre 2015, le marché national du lait a subi les

Plus en détail

Commerce agroalimentaire canadien. Partie Partie 22

Commerce agroalimentaire canadien. Partie Partie 22 Commerce agroalimentaire canadien Partie Partie 22 Graphique 2-1 Graphique 2-1 Commerce agroalimentaire canadien : part du commerce total Importations et exportations Balance commerciale Pourcentage du

Plus en détail

LE MARCHÉ MONDIAL DU LACTOSÉRUM

LE MARCHÉ MONDIAL DU LACTOSÉRUM > Les synthèses de FranceAgriMer Septembre 213 numéro2 ÉLEVAGE / LAIT LE MARCHÉ MONDIAL DU LACTOSÉRUM 12 rue Henri Rol-Tanguy / TSA 22 / 93555 Montreuil-sous-Bois cedex Tél. : +33 1 73 3 3 / Fax : +33

Plus en détail

L agroalimentaire et l international. Février 2014

L agroalimentaire et l international. Février 2014 L agroalimentaire et l international Février 2014 Agenda Présentation d Exportation Développement Canada 2 min Chine: opportunités d affaires pour les entreprises de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Plus en détail

Marché de restauration collective. Vandoeuvre les Nancy

Marché de restauration collective. Vandoeuvre les Nancy Marché de restauration collective Vandoeuvre les Nancy Mise en place du nouveau marché Public concerné par le marché Cantines Scolaires Foyer des Personnes Agées Portage à domicile Choix politique des

Plus en détail

La logistique au Brésil

La logistique au Brésil La logistique au Brésil Antoinette Manousso 25 juin 2014 Puissance économique, industrielle et territoriale 7 ème puissance économique mondiale, 3 ème constructeur aéronautique, dans les 5 premiers constructeurs

Plus en détail

RÉSUMÉ DE LA PRÉSENTATION DE M LLE DE MACAR SUR LA NUTRITION DU NAGEUR

RÉSUMÉ DE LA PRÉSENTATION DE M LLE DE MACAR SUR LA NUTRITION DU NAGEUR RÉSUMÉ DE LA PRÉSENTATION DE M LLE DE MACAR SUR LA NUTRITION DU NAGEUR Pierre Band, Mars 2010 1 ère PARTIE: JOURS SANS ENTRAÎNEMENTS Petit déjeuner Toasts blé entier +beurre dʼarachide+banane+lait Baqgel+fromage+jus+

Plus en détail