Tourisme Lanaudière. BILAN ÉTÉ 2014, de mai à septembre Taux d'occupation Lanaudière TAUX D OCCUPATION DES LIEUX D HÉBERGEMENT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Tourisme Lanaudière. BILAN ÉTÉ 2014, de mai à septembre 2014. Taux d'occupation Lanaudière TAUX D OCCUPATION DES LIEUX D HÉBERGEMENT"

Transcription

1 Tourisme Lanaudière BILAN ÉTÉ 2014, de mai à septembre 2014 Tourisme Lanaudière dresse un bilan positif de la période estivale Principaux signaux de cette belle remontée : une augmentation marquée (5,5 %) de nombre d unités d hébergement louées de mai à août 2014 comparativement à 2013, un achalandage accru dans la plupart des attraits touristiques en juillet, août et septembre et une augmentation de plus de 50 % de l achalandage du site Web lanaudiere.ca Plusieurs indicateurs de performances, jumelés à une enquête à laquelle 107 entreprises touristiques ont répondu, nous permettent d analyser les principales tendances liées à l achalandage, de mai à septembre Quelques faits saillants : Le nombre d unités d hébergement occupées a connu une augmentation de 5,5 % de mai à août 2014; Pour les huit premiers mois de l année, les revenus bruts générés par les lieux d hébergement ont augmenté de 6,3 %, atteignant 14,2 M$; 46 % des lieux d hébergement ont connu des hausses d achalandage en juillet et août et 30 % ont maintenu leur achalandage. Seulement 24 % signalent des baisses; Croissance marquée de l achalandage des attraits touristiques en juillet, août et septembre, notamment pour les secteurs de la détente (tout l été), de l agrotourisme (juillet) et du plein air (août et septembre); visiteurs uniques sur le site Web lanaudiere.ca, de mai à septembre: + 53 % par rapport à 2013! 46 % de l achalandage Web provient maintenant d appareils mobiles (34 % à la même période en 2013; Facebook a généré visites cet été, une augmentation de 164 %; nouveaux «j aime» sur Facebook, portant le total à plus de ; Augmentation de 42 % du nombre d utilisateurs du site Web pourvoirielanaudiere.com ( visiteurs uniques); Belle performance de la nouvelle stratégie «centres-ville animés», avec plus de consultations uniques; Près de pages vues sur le blogue de Tourisme Lanaudière, de mai à septembre; 86 articles de presse nationale liés à nos actions ont généré plus de 1,2 M$ en retombées de presse. Voici donc, en résumé, quelques données tirées des indicateurs dont nous disposons : TAUX D OCCUPATION DES LIEUX D HÉBERGEMENT 55% 50% 45% 40% 35% 30% 25% 20% Taux d'occupation Lanaudière Avril Mai Taux occ ,5% Juin Juillet Août Taux occ Selon les données recueillies par l Institut de la Statistique du Québec (ISQ), les taux d occupation ont connu une croissance constante en 2014, par rapport en 2013 (+3,4 % en juin, +1 % en juillet, +2 % en août). Ce constat est particulièrement positif, considérant que Lanaudière est l une des seules régions ayant vu son nombre d unités disponibles augmenter en 2014 (+2,4 % de janvier à août). Pour les huit premiers mois de l année, les revenus bruts générés par les lieux d hébergement ont d ailleurs augmenté de 6,3 %, atteignant 14,2 M$. Le nombre de chambres occupées a, quant à lui, augmenté de 4,11 % depuis le début de l année. Le prix moyen par chambre a atteint son sommet en juillet, à 116 $. Les données de septembre n étaient pas encore disponibles au moment de la production de ce rapport. 1

2 Chambres louées Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre $ $ $ $ $ $ Revenu brut hébergement Lanaudière Louées 2013 Louées 2014 Rev. Brut 2013 Rev. Brut 2014 ACHALANDAGE DES LIEUX D ACCUEIL TOURISTIQUE L achalandage des lieux d accueil a diminué de 16 % en juillet et août 2014 par rapport à Les lieux d accueil de Joliette, Repentigny, Saint-Donat et Saint-Gabriel-de-Brandon ont connu une légère croissance d achalandage. Les autres bureaux ont été stables ou à la baisse Achanlandage global, lieux d'accueil Lanaudière 0 Juin Juillet Août Achalandage de chacun des lieux d'accueil, été Juin Juillet Août COMMANDES DE BROCHURES Le nombre de brochures commandées s est maintenu par rapport à l an dernier. De mai à septembre, guides touristiques, cartes et brochures (Les Chemins de campagne, Chemin du Roy, carnet moto, carte des sentiers quad, etc.) ont été acheminées par la poste, et ce, malgré le fait que la campagne de promotion estivale n incluait pas la production d une brochure. Commandes de brochures, saison estivale Avril Mai Juin Juillet Août Septembre

3 INTERNET L achalandage du site lanaudiere.ca La croissance de 53 % de l achalandage Web confirme la pertinence du virage 100 % Web pris par Tourisme Lanaudière au cours de la dernière année. Au total, visiteurs uniques ont consulté le lanaudiere.ca du 1 er mai au 24 septembre Principale mesure de conversion observée, les fiches des membres ont obtenu un total de consultations. Les sections les plus prisées Les grandes sections les plus consultées sont, dans l ordre, activités et attraits, forfaits et idées vacances, hébergement, festivals et événements ainsi que restauration. Parmi les sections thématiques, le plein air, notamment la randonnée, l autocueillette et Les Chemins de campagne ainsi que la nouvelle section présentant les centresvilles animés ont eu la cote cet été. 3

4 L a p ro v e n a n c e d e s In te rn a u te s Sans grande surprise, on constate que les visiteurs proviennent principalement du grand Montréal. On note aussi que la clientèle provenant directement de Lanaudière est importante. Sur les marchés plus éloignés, la région de Québec représente la provenance la plus marquée, suivie de Toronto. L a m o b ilité Constat inévitable, à l ère de la mobilité, la proportion de visiteurs utilisant des appareils mobiles est en croissance fulgurante. Au total, 46 % des sessions ouvertes l ont été à partir d un appareil mobile (tablette ou téléphone). L e s p rin c ip a le s s o u rc e s Environ 50 % des visiteurs se rendent sur notre site Web sur une base organique. Ce sont d ailleurs ces visiteurs qui présentent la meilleure performance : taux de rebond, nombre de pages, durée des sessions. Ceci dit, il faut noter l importance grandissante des visiteurs provenant des médias sociaux. Ils ont été plus de cet été à consulter notre site de cette façon. C est évidemment Facebook qui constitue la très grande majorité de ces visiteurs «sociaux». Il est aussi intéressant de constater l importance des sites référents. Notons que c est le blogue de Tourisme Lanaudière qui a été le site référent le plus performant cet été, et ce, grâce au travail actif et efficace d une brigade composée de 14 blogueurs, ayant généré 64 billets cet été, pour un total de pages vues! 4

5 L e s m é d ia s s o c ia u x Plus que jamais, la stratégie «médias sociaux» permet d établir un lien relationnel avec une partie de notre clientèle qui agit, à son tour, comme multiplicateur de nos communications. Les résultats sont extrêmement positifs, d autant plus qu ils génèrent un achalandage croissant, directement sur notre site Web. Facebook Twitter Instagram Google+ LinkedIn Pinterest YouTube (nbre de visionnements) 11-sept sept Variation 52 % 47 % 4767 % -12 % 71 % 56 % 92 % L e s s ite s In te rn e t th é m a tiq u e s Tourisme Lanaudière effectue aussi la promotion de son offre touristique par l entremise de stratégies promotionnelles thématiques. En été, les thèmes exploités sont : Les Chemins de campagne, les pourvoiries, le Chemin du Roy et le carnet moto (ces deux derniers étant réalisés en partenariat avec les régions voisines). R a p p r o c h e z v o u s.c a Développé spécifiquement à des fins promotionnelles liées à la notoriété et aux stratégies d engagement, la toute nouvelle plateforme Web «rapprochezvous.ca» aura généré, à elle seule, plus de sessions. Cet achalandage, totalement nouveau et ne profitant donc pas de référencement naturel, vient confirmer l efficacité des différents placements média réalisés au cours de l été, dans le cadre de la stratégie de notoriété débutée il y a moins d un an. Fait à noter : environ 50 % des visiteurs ayant accédé à cette plateforme l ont fait via les médias sociaux tandis que 25 % des entrées étaient directes, donc liées aux actions publicitaires hors Web (panneaux autoroutiers, tunnel du 1000, de la Gauchetière, etc.). C o n c o u r s p h o to «s e lfie» Partie prenante de la stratégie de notoriété, le concours «selfie» a généré à lui seul plus de pages vues. 270 personnes ont participé au concours, permettant d augmenter considérablement la visibilité sur les médias sociaux (Facebook et Instagram). Notons que la photo gagnante a réussi à obtenir mentions «j aime»! 5

6 L e s C h e m in s d e c a m p a g n e Renouvelés en 2013 avec plus de 50 partenaires, Les Chemins de campagne ont connu une croissance de 24 % de son achalandage Web, avec plus de pages vues ( consultations uniques). L e s p o u rv o irie s d e L a n a u d iè re Le site Web poursuit aussi sa croissance d achalandage (37 %). Ce site, dédié aux 13 pourvoyeurs membres de l Association des pourvoyeurs de Lanaudière, a connu un succès important en 2014, notamment en août et septembre, en lien avec une stratégie faisant la promotion de la pêche d automne. L e s c e n tre s -v ille s a n im é s Toute nouvelle stratégie élaborée dans le but de mobiliser les centres-villes de Joliette, L Assomption et Terrebonne afin de mettre de l avant l offre «centres-villes animés» à l intérieur des actions de promotion estivales de Tourisme Lanaudière, cette nouvelle vitrine aura généré, à elle seule, plus de er consultations uniques depuis le 1 juin

7 ENQUÊTE AUPRÈS DES MEMBRES Tourisme Lanaudière a réalisé un sondage auprès de ses membres afin de comparer les résultats par rapport à l été Deux groupes distincts ont été sondés : soit les lieux d hébergement et les sites d activités, attraits et événements. Nous vous présentons ici l analyse des résultats de ce sondage qui a été effectué du 24 au 29 septembre Il ciblait l ensemble des membres de Tourisme Lanaudière, notamment les participants à la campagne de promotion de l été Répartition des répondants Au total, 63 attraits touristiques et 46 lieux d hébergement ont répondu, soit 28 % de l ensemble des membres de Tourisme Lanaudière. La répartition des répondants par rapport aux différents secteurs d activité correspond, à peu de choses près, aux proportions totales de l industrie. Secteur d'activité : hébergement Hôtellerie (hôtel, motel, auberge) Gîte Résidence de tourisme (condos, chalets) Centre de vacances et de villégiature Pourvoirie Camping Hébergement alternatif Secteur d'activité : attrait Spectacles Agrotourisme et tourisme gourmand Détente et mieux- être Plein air et loisirs Musées, galeries et visites culturelles Festivals et événements Restauration Progression de l achalandage Afin d évaluer la progression, nous avons demandé aux répondants de comparer les résultats qu ils ont obtenus cet été à ceux de l été Hébergement août et septembre. Progression achalandage 2014: hébergement Mai Juin Juillet Août Septembre Hausse Stable Baisse En hébergement, tous répondants confondus, 46 % des entreprises ont connu des hausses d achalandage en juillet et août et 30 % ont maintenu leur achalandage. Seulement 24 % signalent des baisses. Fait à noter : le secteur des résidences de tourisme (chalets et condos) a connu un excellent début de saison, mais une fin de saison un peu plus difficile. À l inverse, l hôtellerie, les gîtes touristiques, les pourvoiries ont mieux performé en juillet, Au cumulatif (mai à septembre), le secteur des centres de vacances est la seule catégorie présentant un bilan négatif. Toutes les autres catégories sont considérées à la hausse. 60% mai à septembre, par catégorie Hausse 40% Stable 20% Hôtel, motel, auberge Gîte Chalets, condos Centre de vacances Pourvoirie Camping Héb. alternatif Baisse 7

8 Attraits Progression achalandage 2014: attraits Hausse Stable Baisse Dans le cas des attraits, malgré un lent début de saison (mai et juin), la croissance a aussi été au rendez-vous en juillet, août et septembre. Les secteurs de la détente (tout l été), de l agrotourisme (juillet) et du plein air (août et septembre) ont connu de belles performances. 0 Mai Juin Juillet Août Septembre Quant à eux, les musées et lieux culturels présentent un bilan plus mitigé, variant de fortes hausses à légère baisse, selon les mois et selon les répondants. 60% 40% Hausse 20% Stable 0% Agrotourisme et tourisme gourmand Détente et mieux- être Plein air et loisirs Musées, galeries et visites culturelles Baisse Événements Parmi les 9 événements ayant répondu au sondage, seulement 2 signalent une hausse de leur achalandage tandis que 4 d entre eux parlent de stabilité et 3 de baisse. Il s agit du secteur d activité ayant connu la moins bonne performance cet été. Principales influences sur les résultats Quand on demande aux propriétaires de lieux d hébergement de nous faire part des principales causes de leurs baisses et/ou hausses d achalandage, le climat, et le bouche-à-oreille viennent en tête de liste. L impact de la participation aux actions promotionnelles de Tourisme Lanaudière est, quant à elle, jugée positive (moyenne à importante) par 73 % des répondants. Résultats, hébergement Bouche- à- oreille Climat Couverture médiatique Publicités, outils et actions de Tourisme Publicité et actions autonomes Moyen / important Faible Le résultat est relativement similaire dans les attraits Résultats, attraits Bouche- à- oreille Couverture médiatique Publicité autonome Moyen / important Faible

9 Efficacité des outils de Tourisme Lanaudière Le degré de satisfaction face aux différentes actions promotionnelles de Tourisme Lanaudière diffère, dépendamment à qui l on s adresse. En effet, les graphiques qui suivent démontrent que le degré de satisfaction est généralement supérieur, parmi les membres de Tourisme Lanaudière ayant participé aux actions de promotion estivales. Hébergement : degré de satisfaction, participants et non participants aux campagnes de promotion estivales 100% 80% 60% 40% 20% 0% Guide touristique Site Web Campagne promo estivale Participant Non- participant Stratégies médias sociaux Pour les entreprises liées à l hébergement, la satisfaction est particulièrement concluante en ce qui a trait au Web (site Web et médias sociaux). Fait à noter : la campagne de promotion estivale était orientée presque exclusivement vers le Web en 2014, alors que Tourisme Lanaudière a cessé de produire une brochure séduction estivale. Le Web est aussi devenu le moyen le plus pertinent permettant d évaluer les résultats pour chacun de nos membres, quelles que soient les actions de promotion auxquelles ils adhèrent. Pour les attraits touristiques, on note des résultats jugés plus positifs en ce qui a trait au Guide touristique officiel et au site Web, chez les membres non participants aux campagnes estivales. Ici aussi, la stratégie déployée via les médias sociaux a été jugée particulièrement positive de la part des participants aux campagnes de promotion. Attraits : degré de satisfaction, participants et non participants aux campagnes de promotion estivales 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Guide touristique Site Web Campagne promo estivale Chemins de campagne Stratégies médias sociaux Participant Non- participant Questions exclusives aux participants à la campagne été 2014 Parmi l ensemble des répondants, 19 lieux d hébergements et 18 attraits touristiques ont confirmé avoir participé à la campagne de promotion estivale de Tourisme Lanaudière. Nous avons voulu savoir, pour ces entreprises, quelles ont été les actions ayant généré des résultats. La réponse ne pouvait être que «oui» ou «non», pour chacune des actions proposées. Chez les gestionnaires de lieux d hébergement, comme pour les attraits, les actions ayant obtenu les meilleurs scores sont les dépliants dans les centres Infotouriste, les forfaits Web, les médias sociaux et le guide des vacances au Québec. L affichage extérieur (super panneaux) a aussi généré des résultats probants, principalement chez les attraits. 9

10 Participants aux actions estivales : % d'entreprises ayant perçu des résultats Dépliants dans les centres Infotouriste Infolettres Afeichage numérique dans les lieux Afeichage notoriété (1000 de la Afeichage extérieur Médias sociaux (actualités, blogue) Quebec Vacation Guide Guide des vacances au Québec Campagne Web (bannières Web/ Campagne golf GO Lanaudière Campagne 3 centres- villes animés Promotion Cet été restez à coucher Forfaits Web Hébergement Attraits 0% 20% 40% 60% 80% 100% Provenance de la clientèle La provenance de la clientèle des membres de Tourisme Lanaudière est légèrement différente pour les établissements d hébergement et les attraits touristiques. Pour les lieux d hébergement, les plus fortes proportions de visiteurs proviennent principalement du grand Montréal, incluant les couronnes nord et sud. L intra régional (Lanaudière) et le reste du Québec constituent aussi des marchés majeurs pour un nombre important d entreprises. Notons que le marché de l Europe est considéré 3 premiers marchés rejoints Autres Europe États- Unis Ontario Reste du Québec Couronne nord de Montréal Couonne sud et centre du Île de Montréal Région Lanaudière 0% 50% 100% Attraits Hébergement important par plusieurs entreprises hôtelières. La provenance de la clientèle des attraits touristiques de Lanaudière est, quant à elle, fortement concentrée dans l île de Montréal ainsi que dans Lanaudière, suivie de près par la couronne nord. La couronne sud et le reste du Québec constituent aussi des marchés importants. 10

11 Progression des investissements Les graphiques suivants démontrent la progression de l investissement publicitaire des répondants par rapport à 2011 et En hébergement, même si plus de 50 % des entreprises (hébergement et attraits confondus) affirment avoir maintenu leurs investissements stables par rapport à 2013, on constate tout de même qu en 2014, plus de 30 % des entreprises affirment avoir augmenté leurs investissements promotionnels tandis que seulement 10,5 % l auraient réduit. Les résultats sont similaires pour les attraits. Investissement publicitaire des lieux d'hébergement comparativement à l'été précédent. 10,5% Inférieur 31,6% Stable Investissement publicitaire des attraits comparativement à l'été précédent. 34% 16% Inférieur Stable 57,9% Supérieur 50% Supérieur Moyens utilisés pour mesurer le rendement On constate qu encore aujourd hui, une majorité d entrepreneurs ne mesure pas le rendement des actions promotionnelles. Mise à part la demande à la source, effectuée par 78 % des entreprises, et 60 % des attraits, très peu de moyens sont utilisés afin de mesurer les résultats d investissements pourtant vitaux pour des entreprises de service aussi dépendantes de marchés et clientèles parfois difficiles à rejoindre. 40 % des gestionnaires d attraits avouent n utiliser aucun moyen spécifique à cette fin! Pourtant, plusieurs mécanismes simples peuvent être mis en place afin d aider nos gestionnaires touristiques à mesurer le rendement de leurs actions et, ainsi, bien planifier les investissements futurs. Moyens utilisés pour mesurer le rendement des actions de promotion Aucun moyen spécieique Vérieication de l'afeluence sur mon site Web Demande source d'info lors à la réservation Numéro de poste téléphonique distinct Code de promotion approprié Numéro de téléphone différent selon les publicités Tarieication afeichée différente Attraits Hébergement 0,0% 20,0% 40,0% 60,0% 80,0% 100,0% 11

ÉVALUATION DE LA PERFORMANCE TOURISTIQUE. 1 er mai au 1 er septembre 2014 Nombre de répondants : 148

ÉVALUATION DE LA PERFORMANCE TOURISTIQUE. 1 er mai au 1 er septembre 2014 Nombre de répondants : 148 ÉVALUATION DE LA PERFORMANCE TOURISTIQUE 1 er mai au 1 er septembre 2014 Nombre de répondants : 148 Septembre 2014 Monsieur, madame, En septembre de chaque année, Tourisme Chaudière-Appalaches sollicite

Plus en détail

CAMPAGNE ÉTÉ 2013 BON DE COMMANDE

CAMPAGNE ÉTÉ 2013 BON DE COMMANDE RÉSERVATION AVANT LE 8 MARS 2013 À compléter par tous : Nom de l entreprise Adresse Ville Code postal Responsable Téléphone Courriel du responsable Télécopieur Second répondant (en cas de votre absence,

Plus en détail

Bilan de la campagne publicitaire 2013

Bilan de la campagne publicitaire 2013 Bilan de la campagne publicitaire 2013 Campagne qui s est déroulée du 4 juin au 15 septembre 2013 Cette grande campagne aura permis de réaliser cette année, une offensive publicitaire majeure totalisant

Plus en détail

9,95 $/la première année*

9,95 $/la première année* Vivez le Québec! QUEBEC-TOURISME.CA Quebec-tourisme.ca vous offre une visibilité hors pair à un prix très avantageux! À PARTIR DE 9,95 $/la première année* Quebec-tourisme.ca est votre nouvel allié en

Plus en détail

Bilan 2014 à la hausse et promotion de l été 2015

Bilan 2014 à la hausse et promotion de l été 2015 communiqué d i f f u s i o n i m m é d i a t e Bilan 2014 à la hausse et promotion de l été 2015 Québec, le 1 er juin 2015 Dans le cadre de son assemblée générale annuelle 2015 devant ses membres et l

Plus en détail

PLUSIEURS OFFRES DE VISIBILITÉ PROMOTIONNELLE CIBLÉES! PROFITEZ DE NOTRE OFFRE COMBO!

PLUSIEURS OFFRES DE VISIBILITÉ PROMOTIONNELLE CIBLÉES! PROFITEZ DE NOTRE OFFRE COMBO! DU 22 AU 25 OCTOBRE 2015 AU STADE OLYMPIQUE 50 000 visiteurs / 300 exposants Le seul Salon d automne à Montréal. Plus de 50 000 consommateurs sur place à la recherche de produits et services en habitation

Plus en détail

Impact des événements du 11 septembre sur le secteur des attractions pour le mois de septembre Rapport final

Impact des événements du 11 septembre sur le secteur des attractions pour le mois de septembre Rapport final Impact des événements du 11 septembre sur le secteur des attractions pour le mois de septembre Rapport final Ministère du Tourisme, de la Culture et des Loisirs de l Ontario Le 23 octobre 2001 TABLE DES

Plus en détail

c est en moyenne 112 875

c est en moyenne 112 875 FUGUES.com D abord version web du magazine Fugues, dont la marque et la notoriété sont reconnues depuis 30 ans, Fugues.com est devenu le plus important portail de nouvelles LGBT pour le Canada francophone

Plus en détail

Dossier statistiques

Dossier statistiques Dossier statistiques Fréquentation touristique de l Office de Tourisme de Gardanne en Pays d Aix Sommaire I. Détail des procédures pour les questionnaires de satisfaction et pour les statistiques de fréquentation.

Plus en détail

TOURISME DES MOULINS KIT MÉDIA 2015 ANNONCEZ AVEC TOURISME DES MOULINS POUR VOUS DÉMARQUER!

TOURISME DES MOULINS KIT MÉDIA 2015 ANNONCEZ AVEC TOURISME DES MOULINS POUR VOUS DÉMARQUER! TOURISME DES MOULINS KIT MÉDIA 2015 GUIDE SITE INTERNET BUREAU ET KIOSQUE D INFORMATION TOURISTIQUE CARTE GÉOPICTURALE INFOLETTRE FORFAITS Tourisme des Moulins offre déjà une belle vitrine de promotion

Plus en détail

Le site Internet et la communauté. Chantal Manuel Responsable Web Tourisme Gaspésie

Le site Internet et la communauté. Chantal Manuel Responsable Web Tourisme Gaspésie Le site Internet et la communauté Chantal Manuel Responsable Web Tourisme Gaspésie Tourisme Gaspésie Association créée en 1978 Organisme de promotion et de développement économique Regroupe 768 entreprises

Plus en détail

Tout le 64 à 64 euros automne 2011 C O M I T É D É P A R T E M E N T A L D U T O U R I S M E B É A R N P AY S B A S Q U E

Tout le 64 à 64 euros automne 2011 C O M I T É D É P A R T E M E N T A L D U T O U R I S M E B É A R N P AY S B A S Q U E automne 2011 C O M I T É D É P A R T E M E N T A L D U T O U R I S M E B É A R N P AY S B A S Q U E Contexte et étapes principales Contexte et objectifs Printemps 2009, cellule de crise : Anticiper une

Plus en détail

Comportement Web des touristes québécois

Comportement Web des touristes québécois Comportement Web des touristes québécois Faits saillants - Mai 2011 Sondage Ipsos Descarie Réseau de veille en tourisme En partenariat avec le ministère du Tourisme du Québec Le sondage concernant le comportement

Plus en détail

Campagne motoneige 2013-2014

Campagne motoneige 2013-2014 Campagne motoneige 2013-2014 En bref Un investissement de plus de 150 000 $ sur l Ontario, les provinces maritimes et les États-Unis Participation à des salons motoneige au Canada et aux États-Unis Mise

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE ALLEMANDE EN LANGUEDOC- ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME DONNEES GENERALES Données économiques et touristiques Population globale : 82,1 millions d habitants Densité de population

Plus en détail

Kit média. Le guide pour des idées de vacances et de sorties d hiver au Québec PLUS QU UN IMPRIMÉ... UNE CAMPAGNE! Hiver / Printemps 2015 20 e édition

Kit média. Le guide pour des idées de vacances et de sorties d hiver au Québec PLUS QU UN IMPRIMÉ... UNE CAMPAGNE! Hiver / Printemps 2015 20 e édition Kit média Hiver / Printemps 2015 20 e édition Le guide pour des idées de vacances et de sorties d hiver au Québec IMPRIMÉS SITE WEB Canyon Sainte-Anne PLUS QU UN IMPRIMÉ... UNE CAMPAGNE! MOBILE FACEBOOK

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ACCUEIL Bilan trimestriel du 1er avril au 30 juin 2014

TABLEAU DE BORD ACCUEIL Bilan trimestriel du 1er avril au 30 juin 2014 TABLEAU DE BORD ACCUEIL Bilan trimestriel du 1er avril au 30 juin 2014 Sources : base de données Tourinsoft, Google Analytics. Ce tableau de bord trimestriel réuni l ensemble des données et propose une

Plus en détail

Campagne motoneige 2012-2013

Campagne motoneige 2012-2013 Page 1 Campagne motoneige 2012-2013 En bref Un investissement de plus de 150 000 $ sur l Ontario, les provinces maritimes et les États-Unis Participation à 5 salons motoneige Mise à jour du site www.snowmobilequebecmaritime.ca

Plus en détail

Utilisation des Réseaux Sociaux par les Organisations Touristiques en Suisse

Utilisation des Réseaux Sociaux par les Organisations Touristiques en Suisse Utilisation des Réseaux Sociaux par les Organisations Touristiques en Suisse Résultats d une enquête en ligne de mars 2015 Contenu 1. Résumé 2. Contexte 3. Méthode 4. Résultats 5. Questionnaire 2 1. Résumé

Plus en détail

3 messages clés. Arborescence. Page d accueil

3 messages clés. Arborescence. Page d accueil Stratégie de communication numérique Site internet Offre Mettre en valeur et promouvoir le «nouveau» territoire dans sa globalité, avec une description par thème et non par secteur. Donner envie de venir

Plus en détail

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 ANALYSE DES GRANDS INDICATEURS DU MARCHÉ DU TRAVAIL L emploi Le taux d emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans

Plus en détail

Trousse média 2015. Activités et dégustations cuisine régionale Produits d ici Hébergement

Trousse média 2015. Activités et dégustations cuisine régionale Produits d ici Hébergement Trousse média 2015 Activités et dégustations cuisine régionale Produits d ici Hébergement Association de l Agrotourisme et du tourisme gourmand du Québec diane lamoureux, directrice des ventes et des services

Plus en détail

Pics des températures et des résultats 2015 pour Gîtes de France!

Pics des températures et des résultats 2015 pour Gîtes de France! Communiqué de presse - juillet 2015 Bilan 1 er semestre 2015 et prévisions de réservations estivales Pics des températures et des résultats 2015 pour Gîtes de France! En ce début de saison estivale 2015,

Plus en détail

Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb

Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb IDENTIFICATION DE L ÉQUIPE PLAN DE POSITIONNEMENT D AFFAIRES Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb DESCRIPTION DU PROJET Programme AMBASSADEURS

Plus en détail

FORMATION 101 Webinaire 1 Notions et vocabulaire

FORMATION 101 Webinaire 1 Notions et vocabulaire FORMATION 101 Webinaire 1 Notions et vocabulaire Pour accéder à son blogue: http://pourlespme.com/blogue-marketing-web/ FORMATION 101 SUR GOOGLE ANALYTICS Trois capsules: 1) Notions et vocabulaire Analytiques

Plus en détail

STATISTIQUES 2014 APPLICATION MOBILE

STATISTIQUES 2014 APPLICATION MOBILE STATISTIQUES 2014 APPLICATION MOBILE NESTOR TOURISME AU QUÉBEC Application mobile MÉTHODOLOGIE Les statistiques d utilisation de l application mobile Nestor Tourisme au Québec reposent sur la technologie

Plus en détail

Quoi de neuf pour le tourisme à Fontainebleau?

Quoi de neuf pour le tourisme à Fontainebleau? Petit Déjeuner de Presse : Quoi de neuf pour le tourisme à Fontainebleau? Jeudi 30 Juin 2011 Fontainebleau Tourisme 4, rue Royale 77300 Fontainebleau Tél : 01 60 74 99 99 /06 73 54 03 99 remi.dourthe@fontainebleau-tourisme.com

Plus en détail

La publicité sur Internet, un gage de réussite

La publicité sur Internet, un gage de réussite 1 La publicité sur Internet, un gage de réussite mondiales, qui, plus encore qu à travers leur langue, ont le pouvoir de faire ou défaire une marque en un clin d oeil. Peu onéreuse, rapide, réactive, polyvalente,

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES LE DEFI NUMERIQUE

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES LE DEFI NUMERIQUE CONFERENCE DE PRESSE Lourdes, le 20 mars 2013 OFFICE DE TOURISME DE LOURDES LE DEFI NUMERIQUE DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Corine LAUSSU Chargée de promotion et de communication Tél. : 05 62 42 77

Plus en détail

Dossier statistiques

Dossier statistiques Dossier statistiques Fréquentation touristique de l Office de Tourisme de Gardanne en Pays d Aix Sommaire I. Détail des procédures pour les questionnaires de satisfaction et pour les statistiques de fréquentation.

Plus en détail

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 125 - Décembre 2013 chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Photo : Festival Mondial de Théâtres

Plus en détail

Dossier statistiques

Dossier statistiques Dossier statistiques Fréquentation touristique de l Office de Tourisme de Gardanne en Pays d Aix Sommaire I. Détail des procédures pour les questionnaires de satisfaction et pour les statistiques de fréquentation.

Plus en détail

Observatoire Économique du Tourisme du Pays de Saint-Omer 2008. 22 Avril 2010

Observatoire Économique du Tourisme du Pays de Saint-Omer 2008. 22 Avril 2010 Observatoire Économique du Tourisme du Pays de Saint-Omer 2008 22 Avril 2010 En 2008, le Pays de Saint-Omer a accueilli 534 646 visiteurs + 7,7 % + 7,7 % 23 équipements touristiques répondants Soit une

Plus en détail

Panorama du marché hôtelier parisien

Panorama du marché hôtelier parisien OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRÈS DE PARIS, AOUT 215 1 Sommaire Introduction..... 3 1. Evolution du nombre d hôtels à Paris par catégorie depuis 199.. 4 Un besoin de chambres supplémentaires en 22...5

Plus en détail

Projet Détail Formation

Projet Détail Formation Projet Détail Formation Programmation 2015-2016 des ateliers, formations et services-conseils pour les entreprises de détail, de services, de restauration, d alimentation et de tourisme. Partenaires du

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE Oise Tourisme TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE Ce document présente les indicateurs de l économie touristique de l Oise. Edition mai 11 www. SOMMAIRE Rédaction : Oise

Plus en détail

Fréquentation touristique en Vaucluse Saison estivale 2012

Fréquentation touristique en Vaucluse Saison estivale 2012 Fréquentation touristique en Vaucluse Saison estivale 2012 Conférence de Presse Jeudi 18 octobre 2012 Un PIB supérieur à 1 milliard d euros Tourisme, réel levier économique pour le département de Vaucluse

Plus en détail

Votre clientèle nous visite tous les jours

Votre clientèle nous visite tous les jours ZOOM SUR HAITI Votre clientèle nous visite tous les jours www.zoomsurhaiti.com, un site de PROMOTION 1. Une publicité sur notre site est : 242 fois plus efficace qu'une publicité sur FACEBOOK 33 fois plus

Plus en détail

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs www.canada.travel/entreprise Octobre Volume 1, numéro 1 Points saillants Le nombre d arrivées en provenance

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011 Septembre 2011 Faits saillants Selon les données émises par la Chambre immobilière du Grand Montréal, la revente de résidences dans l agglomération de Montréal a atteint les 16 609 transactions en 2010,

Plus en détail

Comment les voyageurs utilisent le Web pour choisir un établissement hôtelier

Comment les voyageurs utilisent le Web pour choisir un établissement hôtelier Comment les voyageurs utilisent le Web pour choisir un établissement hôtelier La recherche d un établissement hôtelier se fait bien différemment pour les touristes d affaires et les touristes en voyage

Plus en détail

Rapport annuel du rendement du portefeuille

Rapport annuel du rendement du portefeuille 2013 Rapport annuel du rendement du portefeuille Présenté à la SCHL PRÉPARÉ POUR LE SITE WEB DE L AGENCE PRINCIPALES CONCLUSIONS Principales conclusions Objectif de l accord : hausse de la conformité dans

Plus en détail

L année a incontestablement été marquée par l impact de

L année a incontestablement été marquée par l impact de Une année marquée par l'impact de Lille 2004 L année a incontestablement été marquée par l impact de «Lille 2004 - Capitale européenne de la culture». Cet évènement a eu des répercussions très importantes

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

MÉDIA KIT. Une Association, une industrie, une passion! Camping Québec. campingquebec.com

MÉDIA KIT. Une Association, une industrie, une passion! Camping Québec. campingquebec.com MD MÉDIA KIT Une Association, une industrie, une passion! campingquebec.com Le rendez-vous des passionnés Camping Québec 2001 de la Métropole suite 700 Longueuil, Qc, J4G 1S9 T 450 651-7396 SF 1 800 363-0457

Plus en détail

Synthèse fréquentation nationale Bilan début de saison et perspectives estivales 2015

Synthèse fréquentation nationale Bilan début de saison et perspectives estivales 2015 Synthèse fréquentation nationale Bilan début de saison et perspectives estivales 2015 30 juin 2015 Principaux enseignements - Bilan du début de saison : une bonne dynamique générale, particulièrement marquée

Plus en détail

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Région métropolitaine de Trois-Rivières. 1 er trimestre 2012

Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Région métropolitaine de Trois-Rivières. 1 er trimestre 2012 Région métropolitaine de Trois-Rivières Le Baromètre MLS du marché résidentiel Faits saillants Quatrième hausse trimestrielle consécutive des ventes résidentielles Taux d intérêt et marché de l emploi

Plus en détail

Pour débuter sur LinkedIn

Pour débuter sur LinkedIn Pour débuter sur LinkedIn Ça sert à quoi? Remplir son profil Développer et réseauter 1 LinkedIn, ça sert à quoi 1. Communication externe Oubliez les adresses courriel erronées, les CRM et les applications

Plus en détail

Plan d actions et bilans thématique «jardin / végétal» 2012-2013

Plan d actions et bilans thématique «jardin / végétal» 2012-2013 Plan d actions et bilans thématique «jardin / végétal» 2012-2013 I / Promotion sur les supports de communication Promotion de l offre «jardin / végétal» dans le magazine «anjou émotions» (145 000 ex.)

Plus en détail

L hôtellerie de tourisme en 2008

L hôtellerie de tourisme en 2008 Ministère de l économie, des finances et de l emploi Direction du Tourisme N 2008 2 Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques Mars 2008 L hôtellerie de tourisme

Plus en détail

Kit média. Annonceur national. Campagne Promotionnelle Été/Automne 2015

Kit média. Annonceur national. Campagne Promotionnelle Été/Automne 2015 Annonceur national Kit média Campagne Promotionnelle Été/Automne 2015 IMPRIMÉ SITE WEB ET MOBILE GUIDE VIRTUEL La campagne Web 2015 fera la promotion du site Web quebecmusts.com et du guide virtuel en

Plus en détail

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

Assemblée générale 2015 1 er juin 2015

Assemblée générale 2015 1 er juin 2015 Assemblée générale 2015 1 er juin 2015 Une année déterminante Virage marketing Virage lean Virage intelligence d affaires Continuité dans l amélioration de nos actions Web: site Internet, mobilité, réseaux

Plus en détail

MON MARIAGE AU BOUT D UN CLIC!

MON MARIAGE AU BOUT D UN CLIC! MON MARIAGE AU BOUT D UN CLIC! Kit média - Juillet 2015 L unique répertoire virtuel de commerçants du mariage au QUéBEC! jememarie.ca c est quoi? Une plateforme unique et inestimable pour les fournisseurs

Plus en détail

Réseau Hôtellerie champêtre

Réseau Hôtellerie champêtre Réussir sa mise en marché sur le Web Réseau Hôtellerie champêtre Le monde est à portée de clics Et pourtant si proche Bien malin celui qui aurait prédit une telle envolée de ce que l on lon appelle encore

Plus en détail

Enquête sur l innovation. wallonnes

Enquête sur l innovation. wallonnes Enquête sur l innovation chez les TPE/PME wallonnes 7 TPE/PME wallonnes sur 10 innovent Lorsqu elles innovent et qu elles se font aider pour cela, elles enregistrent une croissance de 27,5% de leurs marges

Plus en détail

Rapport de Post- Campagne 1

Rapport de Post- Campagne 1 Rapport de Post- Campagne 1 Résumé - La campagne Adwords que nous avons mené pour Galerie Photo-Originale a duré 21 jours (5.05-26.05) et nous a coûté $250,18. L objectif principal est en premier de stimuler

Plus en détail

Baromètre avril 2015 : Les usages Internet des professionnels du Tourisme & des Loisirs

Baromètre avril 2015 : Les usages Internet des professionnels du Tourisme & des Loisirs Baromètre avril 2015 : Les usages Internet des professionnels du Tourisme & des Loisirs Quelle place occupe Internet dans la promotion et la distribution des hôtels, campings, gîtes, restaurants, prestataires

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 2 - Avril 2011

LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 2 - Avril 2011 LETTRE D INFORMATION DE L OBSERVATOIRE ECONOMIQUE N 2 - Avril 2011 En collaboration avec le laboratoire ERUDITE de l Université Paris-Est Marne-la-vallée, sous la direction scientifique de Marc Ferracci

Plus en détail

GUIDE MARKETING Édition 2015

GUIDE MARKETING Édition 2015 GUIDE MARKETING Édition 2015 Notre équipe marketing vous offre l opportunité de faire la promotion de votre entreprise, pays, destination au Salon. Vous augmentez ainsi vos chances de succès lors de l

Plus en détail

ENIGMA MARKETING. Plan de Communication Marketing Intégrée Pour: Le Centre d Action Bénévole de Montréal imaginé par:

ENIGMA MARKETING. Plan de Communication Marketing Intégrée Pour: Le Centre d Action Bénévole de Montréal imaginé par: ENIGMA MARKETING Plan de Communication Marketing Intégrée Pour: Le Centre d Action Bénévole de Montréal imaginé par: ENIGMA MARKETING 1 ANALYSE DE LA SITUATION BÉNÉVOLAT AU QUÉBEC Quelques informations

Plus en détail

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement»

Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» Le programme d'accompagnement E-tourisme des CCI de Provence Alpes Côte d'azur Parcours : «Approfondissement» JOURNEE 1 : LA DEMARCHE MARKETING JOURNEE 2 : SITE WEB ET OPTIMISATION DE SA VISIBILITE WEB

Plus en détail

UN INCONTOURNABLE POUR VOUS DÉMARQUER SUR LE WEB!

UN INCONTOURNABLE POUR VOUS DÉMARQUER SUR LE WEB! UN INCONTOURNABLE POUR VOUS DÉMARQUER SUR LE WEB! UN SITE WEB PERFORMANT POUR RÉPONDRE À VOS BESOINS À titre d architecte de Québecvacances.com et nouvellement directeur-adjoint au multimédia à la SATQ-FEQ,

Plus en détail

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE Baromètre du 24 eme ème trimestre 2013 Au cours du, 2,3 millions de touristes ont visité le Maroc, dont 1,3 millions de touristes étrangers. 36% de ces derniers ont visité

Plus en détail

Le tourisme et Internet

Le tourisme et Internet Les Offices de Tourisme et Syndicats d Initiative (OTSI) et les TIC en Midi-Pyrénées (Base = 292 OTSI en Midi-Pyrénées) Le panorama des sites Internet des OTSI Sites officiels Sites de mairies (pages tourisme)

Plus en détail

Sondage sur le site Web du BSIF de 2014

Sondage sur le site Web du BSIF de 2014 1 Sondage sur le site Web du BSIF de 2014 Sommaire Le 31 mars 2014 Préparé pour le Bureau du surintendant des institutions financières information@osfi-bsif.gc.ca This summary is also available in English.

Plus en détail

Réduire les coûts de communication. Votre guide SMS

Réduire les coûts de communication. Votre guide SMS Réduire les coûts de communication Votre guide SMS Le SMS face à l e-mail Rentabiliser la communication est un enjeu important pour les entreprises, qu il s agisse de multinationales ou de PME. Le défi

Plus en détail

PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE L INDUSTRIE TOURISTIQUE 2012-2020

PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE L INDUSTRIE TOURISTIQUE 2012-2020 PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE L INDUSTRIE TOURISTIQUE 2012-2020 Bilan de mi-parcours 2012-2015 Par M. Patrick Dubé, sous-ministre adjoint au développement de l industrie touristique, à l hébergement et aux

Plus en détail

Jeux de hasard juillet 2009

Jeux de hasard juillet 2009 juillet 2009 Les recettes nettes tirées des loteries, des appareils de loterie vidéo (ALV), des casinos et des machines à sous à l extérieur des casinos gérés par l État ont augmenté de façon soutenue,

Plus en détail

Les médias sociaux. Source : http://www.clickz.com/

Les médias sociaux. Source : http://www.clickz.com/ Offre de service! Les médias sociaux Facebook attire plus de clics que Google. Facebook a attiré plus de 200 millions de nouveaux usagers l an passé. 80% des compagnies utilisent Facebook. Source : http://www.clickz.com/

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ACCUEIL Bilan trimestriel du 1 er janvier au 31 mars 2014

TABLEAU DE BORD ACCUEIL Bilan trimestriel du 1 er janvier au 31 mars 2014 TABLEAU DE BORD ACCUEIL Bilan trimestriel du 1 er janvier au 31 mars 2014 Sources : base de données Tourinsoft, Google Analytics. Ce tableau de bord trimestriel réuni l ensemble des données et propose

Plus en détail

COMITE D EXPANSION TOURISTIQUE ET ECONOMIQUE DE LA DROME PROVENCALE. Diagnostic numérique de territoire

COMITE D EXPANSION TOURISTIQUE ET ECONOMIQUE DE LA DROME PROVENCALE. Diagnostic numérique de territoire COMITE D EXPANSION TOURISTIQUE ET ECONOMIQUE DE LA DROME PROVENCALE Diagnostic numérique de territoire Comité D Expansion Touristique et Economique de la Drôme Provençale 8 bd Joliot Curie 26130 Saint-Paul-Trois-Châteaux

Plus en détail

Performance des campagnes de liens sponsorisés sur la vente en ligne

Performance des campagnes de liens sponsorisés sur la vente en ligne Performance des campagnes de liens sponsorisés sur la vente en ligne Etude réalisée du 1 er au 29 février 2008 sur un périmètre de 156 sites web audités par XiTi. XiTi Monitor vous livre ici une étude

Plus en détail

Modèle économique de TIGNES. TIGNES février 2015

Modèle économique de TIGNES. TIGNES février 2015 1 Modèle économique de TIGNES 2 SOMMAIRE 1. Les spécificités de la capacité d accueil 2. La fréquentation selon les saisons 3. L activité du domaine skiable 4. Les performances commerciales sur les marchés

Plus en détail

Introduction... 2. Offre... 3 FORCES... 3 FAIBLESSES... 3 ATOUTS... 3 OPPORTUNITES... 3 MENACES ET CONTRAINTES EXTERNES... 3

Introduction... 2. Offre... 3 FORCES... 3 FAIBLESSES... 3 ATOUTS... 3 OPPORTUNITES... 3 MENACES ET CONTRAINTES EXTERNES... 3 Sommaire Introduction... 2 Offre... 3 FORCES... 3 FAIBLESSES... 3... 3 OPPORTUNITES... 3... 3 Organisation du secteur... 4... 4 FAIBLESSES... 4... 4 Demande... 4... 4 OPPORTUNITES... 4... 5 Promotion et

Plus en détail

Les séjours touristiques dans les villes wallonnes Liège, Namur, Mons, Tournai, Charleroi 2004-2012

Les séjours touristiques dans les villes wallonnes Liège, Namur, Mons, Tournai, Charleroi 2004-2012 Les séjours touristiques dans les villes wallonnes,,,, 24-212 Marchés : Belgique, Pays-Bas, France, Royaume-Uni, Allemagne Italie, Espagne OPT - Pascale Beroujon OPT - J.Jeanmart Direction Marchés, Perspectives

Plus en détail

Cas Marketing 1 Édition 2014

Cas Marketing 1 Édition 2014 Cas Marketing 1 Édition 2014 CAS : PROGRAMME EXCELLENCE JEUNESSE DESJARDINS LE MOUVEMENT DESJARDINS Le Mouvement Desjardins est le premier groupe financier coopératif du Canada. Notre mission est de contribuer

Plus en détail

«Les avis des voyageurs construisent votre réputation sur internet»

«Les avis des voyageurs construisent votre réputation sur internet» «Les avis des voyageurs construisent votre réputation sur internet» Présentation du 22 mars 2011 1 Il y avait l'an dernier en France 38 millions d'internautes, soit 18 millions de plus qu'en 2003 Source"Le

Plus en détail

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON BILAN SALON INTERNATIONAL DE L AGRICULTURE Paris Du 23 février au 03 mars 2013 Le CRT Lorraine a été invité par la Chambre Régionale d Agriculture à participer sur son stand au salon de l agriculture.

Plus en détail

TROUSSE MARKETING 2016

TROUSSE MARKETING 2016 TROUSSE MARKETING 2016 Des actions marketing pour positionner la région comme destination touristique de choix au Québec. Notre objectif est de vous offrir la possibilité d'y adhérer en proposant des actions

Plus en détail

Information Economique

Information Economique Information Economique L ACTIVITE DE L HOTELLERIE en AVEYRON Analyse de données, saisons 211 et 212 L Observatoire mensuel d activité ACTISCOPE TOURISME est un outil qui a pour but de permettre aux différents

Plus en détail

Le retard en matière de marketing en ligne» dans l industrie hôtelière: une tendance inquiétante

Le retard en matière de marketing en ligne» dans l industrie hôtelière: une tendance inquiétante Septembre 2009 Le retard en matière de marketing en ligne» dans l industrie hôtelière: une tendance inquiétante par Max Starkov Comme spécialistes du marketing hôtelier en ligne depuis bientôt 15 ans,

Plus en détail

Selon la catégorie d établissement Janvier 2014

Selon la catégorie d établissement Janvier 2014 Enquête sur la fréquentation des établissements d hébergement des Laurentides Selon la catégorie d établissement Janvier 2014 L Institut de la statistique du Québec réalise à chaque mois une enquête sur

Plus en détail

Campagne promotionnelle 2014 des Villages-relais «On est là!»

Campagne promotionnelle 2014 des Villages-relais «On est là!» MINISTÈRE DES TRANSPORTS Campagne promotionnelle 2014 des Villages-relais «On est là!» Faits saillants du sondage postcampagne MARS 2015 Cette publication a été réalisée et éditée par la Direction des

Plus en détail

BILAN DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE Du 1er janvier au 31décembre 2012

BILAN DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE Du 1er janvier au 31décembre 2012 BILAN DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE Du 1er janvier au 31décembre 2012 Réalisé par l Observatoire de l Office de Tourisme d Angers Loire Métropole LE TOURISME SUR LE TERRITOIRE D ANGERS LOIRE MÉTROPOLE C EST

Plus en détail

Du CLD de L Érable. Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012.

Du CLD de L Érable. Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012. * Du CLD de L Érable Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012. 2 *Pour le CLD de L Érable, le développement économique et social passe par la réalisation concrète de projets menés par

Plus en détail

Tourisme à vélo au Québec Portrait de la clientèle

Tourisme à vélo au Québec Portrait de la clientèle Tourisme à vélo au Québec Portrait de la clientèle Sommaire exécutif @MLamarre_VéloQuébec @MLamarre_VéloQuébec @MLamarre_VéloQuébec 11 février 2015 REMERCIEMENTS La Chaire de tourisme Transat tient à remercier

Plus en détail

CONFÉRENCE-ATELIER : BRUNCHEZ VOS AFFAIRES AVEC LA CDEC. Le commerce électronique : un enjeu stratégique pour votre entreprise

CONFÉRENCE-ATELIER : BRUNCHEZ VOS AFFAIRES AVEC LA CDEC. Le commerce électronique : un enjeu stratégique pour votre entreprise CONFÉRENCE-ATELIER : BRUNCHEZ VOS AFFAIRES AVEC LA CDEC Le commerce électronique : un enjeu stratégique pour votre entreprise À PROPOS DU CONFÉRENCIER MIRZET KADRIC Co-fondateur d une agence numérique

Plus en détail

RÉPUBLIQUE D HAITI MINISTÈRE DU TOURISME

RÉPUBLIQUE D HAITI MINISTÈRE DU TOURISME RÉPUBLIQUE D HAITI MINISTÈRE DU TOURISME 1 Introduction : Contexte et Justification Méthodologie : Unité statistique et échantillonnage Préface Le ministère du Tourisme en Haïti recueille régulièrement

Plus en détail

BILAN D ACHALANDAGE ÉTÉ 2012. www.attractionsquebec.com

BILAN D ACHALANDAGE ÉTÉ 2012. www.attractionsquebec.com BILAN D ACHALANDAGE ÉTÉ 2012 www.attractionsquebec.com BILAN D ACHALANDAGE ÉTÉ 2012 Réalisé par Luce Proulx Coordonnatrice de recherche et Robert Aucoin Directeur adjoint Recherche et analyse stratégique

Plus en détail

ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014. Pays de Fougères. Octobre 2014 - NB

ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014. Pays de Fougères. Octobre 2014 - NB ENQUETE DE CONJONCTURE COMMERCE PRINTEMPS-ETE 2014 Pays de Fougères Octobre 2014 - NB METHODOLOGIE Enquête adressée par mail auprès de 2 445 commerces Envoyée le 9 septembre 2014, après la saison estivale

Plus en détail

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme CRT Picardie Enquête auprès des acteurs du tourisme 1 Votre entreprise ou structure / organisme institutionnel Votre nom : Votre titre : Votre e-mail : (pour pourvoir vous envoyer le résultat de l enquête)

Plus en détail

Campagne 2015 de sensibilisation au tourisme auprès de la population Martiniquaise. Nous, Martiniquais, sommes DOSSIER DE PRESSE

Campagne 2015 de sensibilisation au tourisme auprès de la population Martiniquaise. Nous, Martiniquais, sommes DOSSIER DE PRESSE Campagne 2015 de sensibilisation au tourisme auprès de la population Martiniquaise Nous, Martiniquais, sommes DOSSIER DE PRESSE La campagne «Bâtisseurs de Paradis» intègre le Projet 7 de la réforme de

Plus en détail

SONDAGE DE LA PRESSE ET DES MÉDIAS EN LIGNE 2014

SONDAGE DE LA PRESSE ET DES MÉDIAS EN LIGNE 2014 SONDAGE DE LA PRESSE ET DES MÉDIAS EN LIGNE 2014 d augmenter votre couverture médiatique. 3 Introduction 4 Perspectives d évolution 6 Presse 8 Médias en ligne 18 Médias sociaux 21 Fournisseurs de contenu

Plus en détail

Collaboration client. Ce que vous apprendrez. Contexte. Les quatre éléments de la collaboration client

Collaboration client. Ce que vous apprendrez. Contexte. Les quatre éléments de la collaboration client Collaboration client Ce que vous apprendrez Ce document technique, à destination des décideurs commerciaux, décrit la vision stratégique de Cisco en matière de collaboration client. Une vision qui lancera

Plus en détail

La clientèle touristique dans les Ardennes saison 2012

La clientèle touristique dans les Ardennes saison 2012 La clientèle touristique dans les Ardennes saison 2012 Réalisation : D.Sikouk / JB.Monte Observatoire Économique Direction de la formation, des études économiques et de l information Avril 2013 1 Origine

Plus en détail

Cours de Community Management Master 2 CAWEB

Cours de Community Management Master 2 CAWEB Cours proposé le 6 janvier 2015 Cours de Community Management Master 2 CAWEB Chargé d enseignement : Max Schleiffer, consultant social media Notre Programme 19/11 : Présentation du métier de Community

Plus en détail

QUESTIONS ET RÉPONSES. DEMANDE DE PROPOSITION (DP) Numéro de référence : 1000152168

QUESTIONS ET RÉPONSES. DEMANDE DE PROPOSITION (DP) Numéro de référence : 1000152168 QUESTIONS ET RÉPONSES DEMANDE DE PROPOSITION (DP) Numéro de référence : 1000152168 TITRE DU PROJET : Campagne de marketing de sensibilisation à la cessation du tabac intitulée Je te laisse / Break it Off

Plus en détail

Résultats de l enquête client 2010-2011. Golfe de Saint-Tropez

Résultats de l enquête client 2010-2011. Golfe de Saint-Tropez Résultats de l enquête client 2010-2011 Golfe de Plan de la présentation L enquête Les chiffres-clés Quand et où viennent nos clients Qui sont nos clients Pratiques et comportements Satisfaction Les réponses

Plus en détail