Les SI au cœur de la banque Africaine de demain

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les SI au cœur de la banque Africaine de demain"

Transcription

1 Sous l égide du Ministère auprès du Premier Ministre chargé de l Economie et des Finances République de Côte d Ivoire Organisateur AFRICA partenaires institutionnels AFRICA 5 ème édition 23 et 24 MaI 2013 Abidjan Les SI au cœur de la banque Africaine de demain Rapport Post Événement ABF 2013

2 PARTENAIRES Partenaires Institutionnels Platinum Sponsor Gold Sponsors Silver Sponsors Bronze Sponsors Research Partner En collaboration avec Partenaires Media

3 SYNTHÈSE Organisée sous l égide du Ministère auprès du Premier Ministre chargé de l Economie et des Finances et en partenariat avec l APBEF-CI et le GIM UEMOA, la 5ème édition de l Africa Banking Fourum a tenu toutes ses promesses puisqu elle a permis au 180 participants de mieux cerner les enjeux liés aux SI bancaires. La table ronde exécutive, les panels, Keynotes et ateliers, animés par une vingtaine de responsables de banques, d experts et professionnels internationaux, ont été l occasion pour débattre, discuter et échanger afin de mieux appréhender plusieurs thématiques liées aux développement de l activité bancaire en général et aux enjeux évolutifs des SI des banques africaines en particulier. EXECUTIVE ROUNDTABLE Après l ouverture officielle, l ABF 2013 a débuté par l Executive Roudtable qui s est penché sur le thème «l analyse prospective des tendances 2013 et les perspectives de développement », présenté par trois prestigieux intervenants, Directeurs Généraux de banques respectivement du Cameroun, Sénégal, de la Côte d Ivoire. Le premier intervenant, le Président de l APECCAM, Directeur Général de la Standard Chartered Bank du Cameroun, Monsieur Mathieu Mandeng qui nous a gratifié d une excellente communication sur sa vision de la banque de demain ainsi que les stratégies à mettre œuvre pour développer la banque de détail et la banque d entreprises. En citant l exemple du Cameroun où on dénote 13 banques dont 11 opèrent comme des banques universelles, il a surtout insisté sur le rôle sociétal de ces dernières en dressant les priorités stratégiques pour une banque : la proposition de valeur, le financement de l économie et la gestion ainsi que la communication de l information financière. Pour lui, un indicateur incontestable de performance pour la banque de détail est le taux de bancarisation. Mais comment accroitre ce taux? Cela nécessite une batterie de mesures. Dans son rôle sociétal, la banque universelle doit aider les ménages à acquérir un logement et ceci devrait faciliter leur bancarisation et la réduction de l informel. Pour ce faire, la banque doit être proche des clients et développer des agences de proximité pour leur fournir l information d accès aux crédits. La banque doit par ailleurs financer les entreprises et de ce point de vue, il nous invite à observer les indicateurs accessibles dans les rapports «Doing Business» pour l obtention de prêts à savoir : Indice de fiabilité des garanties, l étendue de l information sur le crédit, la couverture du registre public ou privé sur le crédit.. Il a enfin indiqué la mise en œuvre de certaines mesures pour encourager le financement et la bancarisation dont notamment la mise en place des services minimums garantis, le développement de la monétique interbancaire, la révision des pratiques cadastrales, la mise en place de bureau privé d information à la clientèle, la réalisation extra-judiciaire des suretés, la constitution de registre unique des suretés, la disponibilité d une infrastructure financière et d un SI performant de gestion de crédit, le renforcement des droits légaux,le développement de nouveaux métiers comme l affacturage, le capital-risque, le crédit-bail, etc. Le 2ème intervenant, le Directeur Général du Crédit Mutuel du Sénégal, Monsieur Mouhamed NDIAYE à la tête de la première Institution de Microfinance en Afrique de l Ouest, a confirmé les recommandations de son prédécesseur et pour ne pas y revenir sur les mêmes choses, a voulu compléter ses propos en faisant un focus sur les mesures pour assurer un meilleur développement de l inclusion financière et de la bancarisation. Pour lui, il souhaite une articulation entre les banques et les Institutions de Microfinance et prône la naissance d un nouveau paradigme où tous les acteurs qui interviennent dans l intermédiation financière ou dans le développement d activités à caractère financier peuvent coopérer pour proposer des services financiers de base aux clients. Selon lui, c est ce nouveau cadre de coopération au travers d un modèle économique gagnant-gagnant accompagné d une organisation performante avec une maitrise de l information financière qui faciliterait le développement des services financiers inclusifs et par conséquent la bancarisation. Quant au dernier intervenant de ce panel, Monsieur Guy KOIZAN, Directeur Général de Versus Bank et Vice-Président de l Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers de Côte d Ivoire, en partageant également l avis des deux précédents, a voulu axer sa communication autour d une vision de la banque à trois axes : l accroissement de la bancarisation, le financement de l économie et la formation de la clientèle. En présentant le paysage bancaire et financier de la Côte d Ivoire qui compte actuellement 24 banques et 1 Etablissement financier avec une présence importante de banques à capitaux marocains et nigérians, il fait noter que le développement des activités profitables à la bancarisation passe par une forte volonté de proximité, l élargissement du réseau, la proposition d offres de produits adaptés, le financement de l immobilier, la maîtrise de l information financière, la mise en œuvre de SI financier et comptable performant, le développement du bureau crédit, la formation du personnel, l éducation financière Il a également insisté sur le rôle des pouvoirs publics dans le processus de bancarisation par la mise en place de mesures incitatives.

4 SYNTHÈSE FACTEURS ET INDICATEURS D EVOLUTION DES SI BANCAIRES DANS LE MONDE ET EN AFRIQUE Pour ce panel, portant sur l analyse des facteurs et principaux indicateurs d évolutions es SI bancaires en Afrique et dans le monde, nous avons eu droit à trois communications de Valery Ollivier, Directeur, SAS, France, Aymen Daoud, Senior Consultant Oracle, UAE, et Doumbia Tidiane, Secrétaire Général, Gotic, Côte d Ivoire. Ils ont tour à tour développé une analyse sur les outils décisionnels, les stratégies d innovations devant intégrer l évolution réglementaire comme Bâle 1, 2, 3, la prise en charges des questions de la fraude, les besoins de la clientèle Dans la quête de stratégie de croissance, les banques doivent selon eux, explorer de nouvelles niches axées sur le développement des activités électroniques comme l internet/mobile, e-banking, mobile Banking/payement, réseaux sociaux, banque virtuelle, le Cloud computing au regard du nombre de plus en plus important d internautes et d utilisateurs de mobile en Afrique. Innovations SI et impact sur la performance bancaire Ce panel a été l occasion de faire un tour d horizon des innovations en matière de SI s agissant des services, des infrastructures et des technologies. Les intervenants ont évoqué les opportunités offertes par les évolutions des nouvelles technologies en terme de contrôle (prudentiel, fraude...), de productivité et de rationalisation des coûts (notamment avec le développement de la virtualisation et du Cloud Computing), d innovation dans la relation client que ce soit au travers de nouveaux services tels que mobile payment et mobile banking, mais également s agissant de la proximité avec le client avec le développement de la mobilité des agents. Les intervenants ont également rappelé la nécessité d une démarche ancrée dans la réalité locale, qui implique une prise en compte des problèmes d infrastructure et des réponses que peuvent apporter le recours à l externalisation (infrastructure, données, application et humain). Un bref rappel des réglementations applicables et de la nécessité de bien encadrer le recours aux innovations et à la soustraitance dans le secteur bancaire et également été effectué avec indication des quelques points clés à bien gérer dans les contrats. En conclusion, il a été indiqué que s agissant du recours à l innovation, il faut avoir une approche stratégique avec une réflexion en amont indispensable afin d éviter le travers de l innovation pour l innovation. SI, MOBILE ET ENJEUX DE LA BANCARISATION Les enjeux liés à la problématique d inclusion financière et de bancarisation ont amené les trois intervenants de ce panel, Estelle Brack, Responsable des Affaires Européennes et Internationales à la Fédération de Banques de France, Thierno Seck, Président Fondateur de Sefima Advisory Services et Mohamed Elbamachi, Business Development Leader MasterCard Maroc, à explorer les leviers autour du Mobile Banking, permettant d apporter des réponses à la bancarisation. La première, Mme Brack, en commençant par donner quelques chiffres comme le nombre de personnes ayant un abonnement téléphonique mobile estimé à un taux de 53%, a voulu partager son retour d expériences sur les initiatives ayant donné des résultats concrets sur le terrain comme le cas de M-Pesa, Orange Money, toutefois reconnait-elle qu il est difficile de mesurer l impact sur la bancarisation. Elle a fait également une analyse comparée des offres actuelles sur le marché ainsi que les facteurs clé de succès qui montrent que les aspects tel que l environnement institutionnel, la supervision, la concurrence, la gestion de la fraude, la maîtrise de la demande et des coûts, l interconnexion et l interopérabilité, sont nécessaires pour le développement du Mobile Banking en Afrique. Quant à M. Seck, le second intervenant, il a insisté sur la problématique des offres, les enjeux pour les Institutions financières notamment les Institutions de microfinance et les défis à relever. Dans son adresse, deux générations d offres sont proposées actuellement, la première où 70% des transactions mobile money représentent le service top up et 15% le transfert. La deuxième offre est plus orientée vers les services financiers où on trouve des offres de micro-crédit, micro-assurance, épargne comme c est le cas au Kenya avec M-kesho et M-Shwari. Il a par ailleurs exposé le cas de la zone UEMOA où le taux de financiarisation n avoisine que les 20% comme une opportunité pour le développement des offres mobile money/mobile banking. Il a notamment cité les cas de Orange Money, MTN Money et enfin le GIM-Mobile qui ambitionne d être une plateforme interbancaire fédérant l ensemble des acteurs. L intervenant ayant déploré l absence d offres peu diversifiées, pense que le développement du mobile Banking passera par l innovation de l offre. Les enjeux pour lui, sont plutôt socio-économiques et selon certaines études qu il a citées, plus les moyens de paiements croissent de 15%, plus l informel recule de 9%. Plus spécifiquement pour les structures de microfinance, les enjeux concernent surtout, l optimisation des process, la différentiation et la diversification des offres, le déploiement de réseau de distribution capillaire, la gestion du risque, l accroissement de revenus, la fidélisation.

5 SYNTHÈSE Il a terminé par présenter les défis importants à relever qui sont notamment, techniques, sécuritaires, organisationnels et commerciaux qui nécessitent d avoir une expertise technique, d assurer le diagnostic des Systèmes d Information de Gestion, de disposer d une bonne structure de réseaux informatiques, une qualité des connexions et une sécurité des données, de mettre en place une organisation adéquate et une dynamique marketing et commerciale. Quant au 3ème intervenant, M. Elbamachi, il a souhaité montrer que le Mobile money est un instrument de développement de l inclusion financière. Toutefois, trois facteurs sont à prendre en compte : proximité, perception des services financiers et le coût. Il a indiqué que dans le monde, il y a 163 programmes de mobile payement alors que 2,5 milliards de personnes ne disposent pas de comptes pendant qu un milliard dispose de téléphone portable, d où une formidable opportunité. En Afrique subsaharienne, 16% des adultes ont pu réaliser des transactions mobile paiement, 30 millions d utilisateurs actifs mais limités à des réseaux fermés (telcos, ), 6 programmes ont franchi le cap de 1 million d utilisateurs d où sa recommandation d aller vers un réseau open loop avec un écosystème interopérable orienté vers des services cash in/cash out. Il suggère enfin quatre axes stratégiques à savoir le développement du MPOS et du Mobile Money avec NFC, la promotion de l émission à bas coût et la convergence digitale. Mieux cadrer le rôle des Responsables SI Dans un format table ronde, les différents intervenants nous ont fait part de leurs vision concernant la fonction de Directeur des systèmes d information (DSI) au sein des banques africaines. La notion de DSI se définissant en première approche par rapport à la nature même de la Direction des systèmes d information qui devient l organe central de la banque à l instar du cœur humain. Le rôle du DSI comprend désormais différents volets : - Il est chargé de redéfinir la DSI pour plus de rationalisation des coûts, - Il est également chargé de l intégration des exigences réglementaires et prudentielles définies au niveau international (Bâle II, Bâle III ), ce qui est un vrai enjeu pour les banques africaines avec deux réalités différentes, la situation des banques africaines d envergure internationale versus les banques africaines régionales - Il est aussi et de plus en plus, un acteur de la définition de nouveaux business, que ce soit s agissant de la connaissance client ou de la conception de nouveaux services - Enfin, il est amené à jouer un rôle dans la stratégie de la Banque et à ce titre il doit trouver sa place au sein des organes de gouvernance de la Banque. Pour les intervenants c est toutefois au DSI «en mutation» de convaincre sa Direction Générale de l intégrer dans les discussions car dans le cadre de l évolution en cours, le rôle du DSI est encore mal connu. En conclusion, les intervenants nous ont expliqué que de plus en plus, la fonction de DSI est une fonction de gouvernance du système d information avec une réelle évolution ces dernières années, où l on est passé de la fonction de Directeur informatique à celle de Directeur de Système d information. Ce changement de dénomination coïncidant avec le rôle de plus en plus stratégique du DSI. Au terme de cette édition, M. Jacques Konan Assaoré, Directeur Général Adjoint au sein de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique, a annoncé la clôture des travaux et a remercié i-conférences pour cette initiative qui vise à favoriser l échange entre la communauté bancaire et les acteurs clés des Systèmes d information. De sa part, Ali Torres, Directeur d I-conférences a remercié le Ministère auprès du Premier Ministre chargé de l Economie et des Finances ainsi que La Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique pour leur implication et appui depuis le démarrage des préparatifs pour cette édition. Il a également remercié l APBEF-CI, le GIM UEMOA ainsi que l ensemble des partenaires et sponsors pour leur précieuse collaboration pour la réussite de cette édition. Les participants se sont donnés rendez-vous en 2014 à Abidjan pour une 6ème édition encore plus riche en contenu et en opportunités d affaires. Modérateurs et Comité Scientifique * Pour télécharger les présentations de cette édition, visitez

6 SÉANCES PLÉNIÈRES ABF Centre CRRAE, lieu de la 5ème édition de l Africa Banking Forum Réunion préparatoire entre i-conférences et les hauts responsables du Trésor Public, de l APBEF-CI, l APECCAM et le GIM UEMOA. Les allocutions d accueil ont été faites par M. Fofana Lassina, Directeur Général Adjoint du Trésor Public, Côte d Ivoire, au nom de Son Excellence Madame La Ministre auprès du Premier Ministre chargé de l Economie et des Finances ainsi qu M. Serge Kouamelan, Directeur Exécutif de l APBEF-CI, Côte d Ivoire et M. Kamal Labidi, président d IDEE, Tunisie. La Executive Roundtable de cette édition a permis de partager la vision de M. Guy Koizan, Vice président de l APBEF-CI et Directeur Général de la Versus Bank, Côte d Ivoire, de M. Mathieu Mandeng, Président de l Apeccam et Président Directeur Général de la Standard Chartered Bank, Cameroun, et de M. Mouhamed Ndiaye, Directeur Général, Caisse Mutuelle du Sénégal sur le développement de l activité bancaire en Afrique et les enjeux de la bancarisation. Plus de 180 participants venus de 21 pays ont pris part aux travaux de cette édition de l Africa Banking.

7 B2B et Networking L espace B2B, le dîner de gala et les déjeuners d Africa Banking Forum ont été l occasion pour les participants d échanger, débattre et nouer des partenariats dans un cadre convivial

8 INTERVENANTS Blaise Ahouantchédé Directeur Général, GIM Uemoa Sénégal Cathie Rosalie Jolie Avocat Associé Ulys France Alain Lambert-coucot Channel manager, EMC (région WCA) France Estelle Brack, Responsable Affaires Européennes et Internationales, Association des banques Françaises, France Doumbia Tidiane Secretaire Général Gotic Côte d Ivoire Aymen Daoud Senior Consultant Oracle UAE Traoré Dohia Directeur Général, Atlantique Technologie, Côte d Ivoire Mathieu Mandeng Président, APECCAM / Administrateur Directeur Général, Standard Chartered Bank Cameroun Mohamed Elbelamachi Business Development Leader North, West & Central Africa, MasterCard Maroc Thierno Seck Président Fondateur Sefima Advisory Services France Laurent Renaudot Manager AUDISOFT France Guy Koizan Vice Président, APBEF-CI / Directeur Général, Versus Bank Côte d Ivoire Mohamed Zebidi Directeur Général Adjoint BFI Tunisie Valery Ollivier Directeur de Marché, Banque et Assurance SAP France Fofana Lassina Directeur Général Adjoint Trésor Public, Côte d Ivoire Serge Kouamelan Directeur Executif APBEF-CI Côte d Ivoire Mouhamed Ndiaye Directeur Général, Crédit Mutuel du Sénégal Sénégal Patrice Vatin Industry Principal Financial Services and Insurance, SAP France, Carlylle Capo-chichi Koné Directrice des Services, Groupe SOCITECH Côte d Ivoire Djiby Kane Responsable des Systèmes d Information CBAO, Côte d Ivoire, Nabil El Ouardi Directeur, SAB Tunisie

9 VERBATIM Samaki Mamadou DSI Banque Internationale pour le Mali Mali «La conférence s est bien déroulée tant sur le plan organisationnel que sur le contenu et la qualité des débats. Elle a été un centre d échange entre penseurs de divers horizons. Les thèmes des ateliers étaient pertinents et d actualité. Je félicite et remercie l ensemble des organisateurs et participants. Vivement la prochaine édition.» Kouyaté Tidioun Mamadou Informaticien Banque Atlantique Mali Mali «Je remercie les organisateurs de cette conférence qui a été très bénéfique pour moi Elle m a permis d avoir une nouvelle vision de la banque de demain. les échanges ont fait émerger de nouvelles solutions pour mieux récolter les ressources auprès des clients et Il est clair que de technologies nouvelles seront bientôt disponibles. Merci à tout le monde.» Oumar Sanda Ibrahim Corporate and investment Banking United Bank of Africa Cameroun «Nous tenons d abord à remercier i-conférences pour cette excellente initiative à renouveler, nous l espérons bientôt en Afrique Centrale et spécifiquement au Cameroun (hub de la Cemac), ou nous représentons le Groupe UBA plc. Ce Forum nous permettra de savoir ce qui se passe à travers le continent et les enjeux à venir afin de mieux nous positionner et être réactif face aux besoins de nos clients.» Nasser Benkirane VP Business Development Medtech Maroc «L Africa Banking Forum 2013 a parfaitement répondu à mes attentes dans la mesure ou elle m a permis d approfondir mes connaissances sur l actualité des systèmes d information et leur évolution au niveau des banques et en particulier en Afrique, le niveau d animation des différents intervenants a été pertinent avec une implication significative matérialisée par des questions débats à la hauteur des attentes de cet événement. Je tiens à féliciter les organisateurs pour l organisation efficace de cet événement et du choix pertinent des thèmes qui ont été sélectionnés et débattus tout au long de ce forum... En tout cas bravo et bonne continuation pour les prochains événements à venir.» Olivier Nguessan Responsable Régional UEMOA Ebanking Ecobank Sénégal «Merci d avoir organisé cet événement sur les nouvelles technologies dans le milieu bancaire. Il fut très enrichissant et plein d espoir. Félicitation»

10 LISTE DES PARTICIPANTS Société Nom Prénom Fonction Pays Adesso Group Biot Antonin Directeur général Côte d'ivoire Adesso Group Kingbo Paul-Jérôme Directeur du développement Côte d'ivoire Adesso groupe TANO Olivier Senior Consultant Côte d Ivoire Adesso groupe DAO Eliezer Consultant Côte d Ivoire AFD Proparco Celestin Tanoh Investment Officer Côte d'ivoire Akwa Group Guennoun Youssef Directeur général Maroc APBEF Mosso Julien Côte d Ivoire APBEF-CI Kouamelan Serge Directeur Exécutif Côte d Ivoire APBEF-CI Diarassouba Souleymane PDG Côte d Ivoire APECCAM MANDENG Mathieu CEO Cameroun APECCAM Benedict Belibi SG Côte d Ivoire Aris-Intelligence Arsène Ehouman Côte d Ivoire Association des banques Françaises Brack Estelle Affaires Européennes et Internationales France Atlantique Technologie Dohia Traoré Directeur Général Côte d Ivoire Atlantique Technologie Inès Amani Responsable Avant-Vente Côte d Ivoire Attijaribank Mauritanie Sidi Mohamed Moulay Abdellahi DDI Mauritanie AUDISOFT Renaudot Laurent Manager France Axe Marketing Boga Ismael Côte d Ivoire Banque Atlantique Mali Kouyate Tidiani Mamadou Informaticien Mali Banque Centrale de Mauritanie Ahmed Jiddou Saadna DSI Mauritanie Banque de l'habitat Sénégal Mamadou Bacar Sy Directeur général Sénégal Banque Malienne de Solidarité Telly Youssouf Directeur Adjoint SI et Nouvelles Mali Technologies Banque Mondiale Bertolini Lorenzo Côte d Ivoire Banque Nationale d'investissement Malick Tio-Touré Directeur Général Adjoint Côte d Ivoire Banque Nationale d'investissement Watanabe Maya Akré Directrice Marketing BNI Côte d Ivoire Banque Togolaise pour le Commerce et l'industrie Kankarti Fatima Adjissi Chef du département de la prod infor Togo Banque Togolaise pour le Commerce et l'industrie Pierrette Bossou-Mikem Directeur Organisation méthodes Togo BFI Ben Hariz Habib PDG Tunisie BFI Zebidi Mohamed DGA Tunisie BFI Saffar Kamel Directeur de Zone Tunisie BFI Bibani Fayçal Directeur de Zone Tunisie BGFI ATTIA Victorine Côte d Ivoire BGFI Bank Bakpe Franck Rosius Directeur Informatique et Monétique Côte D'ivoire BHS Bocar SY Mamadou Directeur Général Sénégal BIAO CI Gnaba Tatchy Paul Chef de Département Solutions Côte d Ivoire BIAO CI Kan Gbauté Roch Ingénieur Etudes et Développement Côte d Ivoire BIM Samake Mamadou Direction des systèmes d'information Mali BNI N'guessan Georges Côte d'ivoire

11 LISTE DES PARTICIPANTS Société Nom Prénom Fonction Pays BRS Bakayoko Sinaly Côte d'ivoire BSIC Côte d'ivoire Habib Soumana Directeur Général Côte d Ivoire BSIC Côte d'ivoire Djibril Ben Aya Directeur Informatique Côte d Ivoire Business & Decision Tunisie Bessa Mohamed Manager Pôle Statistique Tunisie MasterCard Africa Inc ELBELAMACHI Mohamed Business Development Leader North, Maroc West & Central Africa Business Solutions Mohamed Aly Veten Manager Mauritanie Caisse d'epargne Okou Adèle Directrice de la direction de l'organisation Côte d'ivoire Caisse d'epargne Yao Yvonne Sous directrice du système informatique Côte d'ivoire Caisse d'epargne Bayo Loua Directeur monétique Côte d'ivoire Caisse d'epargne Yao Eric Directeur du Systeme d'information Côte d'ivoire Capital Consulting Group Berrada Saad Directeur Mission Maroc CBAO Khairy Ali D.G Adjoint Sénégal CCICI Konan Désiré Côte d Ivoire CCICI Omer Ludovic KONAN KAN Côte d Ivoire CCICI Germain YAO Côte d Ivoire CCICI Comara Moussa Côte d'ivoire CIS-Côte d'ivoire Francis Samuel Directeur Général Côte d Ivoire Cofipa Investment Bank Singbeu Sede Directeur des Systèmes Côte d Ivoire Crédit Agricole Chafai Taoufiq Direction Etudes et Développement Maroc Crédit Agricole Mahla Mustapha Direction Moyens de paiement et Maroc services en ligne Crédit Agricole Kabbaj Abdelilah Direction Solutions Métiers Pr Maroc Crédit Mutuel du Sénégal Mouhamed Ndiaye Directeur Général Sénégal Decision Consulting Ndiaye Lamine Décision consulting Sénégal Deloitte Bamba Habib Senior Manager It Advisory Côte d'ivoire Deloitte Franck Kouame Côte d'ivoire Deloitte Fernand Kra Côte d'ivoire Descontel Consulting Artur Perreira Partner & senior consultant Portugal EBBATP Télesphore Compaore Responsable Administratif & Financier Burkina Faso EMC (région WCA) Lambert-coucot Alain Channel manager France Eri Bancaire Dominique d'arrentières Business Solution Manager France Eri Bancaire Teston-Vigne Bernard Sales Manager France Ernst &Young Fidel Gbesso Senior Consultant Côte d Ivoire Experian Microanalytics SAM Miguel Bedier Directeur Commercial Afrique France Fédération Bancaire Française Estelle Brack Senior advisor France Fibank Guinée Ibrahima Diallo Directeur general République de Guinée FIDRA Kouakou Yao Francis Côte d'ivoire

12 LISTE DES PARTICIPANTS Société Nom Prénom Fonction Pays FNISCI Louis Amedee Directeur général de la FNISCI Côte d Ivoire Fraternité Matin Kamagate Issouf Côte d Ivoire GEC EMF SA Bouddhou Kissy Thierry Directeur général Gabon GET IT Naanaa Khaled Business Developper Tunisie GET IT Boa Kassi Franck Tunisie Gim Uemoa Abou Abdoul Moutalab DSI Sénégal GIM Uemoa Ahountchédé Blaise Directeur Général Sénégal Global Technologiy Partners N'Guessan K. Christelle Directeur régional Côte d'ivoire Global Technologiy Partners Alfoussainy Drave Senior Vice President USA GOTIC CI DJIRE Mamah Consultant Côte d Ivoire Grant Thornton Jelissa Ouyi Djeket Directrice du développement République de Guinée Groupe SOCITECH Capo-chichi Koné Carlylle Directrice des Services Côte d Ivoire Groupe SOCITECH Kassi Jean-Baptiste Directeur du Développement des filiales Côte d Ivoire internationales GSIE Technologies Ciss Adja Sénégal GSIE Technologies Ngom Antoine Sénégal HLI Consulting Tunisie Chabchoub Zied Ingénieur Commercial Tunisie HPS Aboukhalid Lamyae Senior Account Manager Maroc HPS Younes Samir Directeur Afrique Maroc Ib Côte d'ivoire Abdoulaye Koné Directeur Général Côte d Ivoire Ib Côte d'ivoire Kurz David Côte d Ivoire Ib Côte d'ivoire Assi Chantal Responsable Marketing & Communication Côte d Ivoire IB Sénégal Sahibe Mustapha Directeur général Sénégal IDC Melet Arthur Senior Research Analyst Industry Turquie Solutions, MEA Idee Labidi Kamal PDG Tunisie Idee Kechrid Mohamed Ali Business Development Manager Tunisie Informatique MTF SA Gianmarco Ferri Responsable Commercial Suisse Informatique MTF SA Michel Poss Directeur des projets Suisse Les Afriques Wade Adama Rédacteur en Chef Maroc Les Afriques Libasse Ka Directeur Développement et marketing Maroc Mainsys Barbry Pascal Sales Manager Belgique Mainsys Degrijse Alexandre Managing Director Belgique Mazars Senou Bruno Côte d Ivoire Medtech Benkirane Nasser VP Business Development Maroc Medtech Harrando Rachid Security Solutions Director Maroc Ministère de l'education Kouassi Blaise Konan Côte d Ivoire Ministère de l'education Camara N'Deye Côte d Ivoire Ministère de l'education Kouassi Félix Yao Côte d Ivoire News & Co Fatou Michelle Côte d'ivoire

13 LISTE DES PARTICIPANTS Société Nom Prénom Fonction Pays Oracle Alexa Adib UAE Oracle Aymen Daoud Senior Sales Consultant UAE Oracle Upender Singh UAE Oracle Annick Sakho Regional Sales Manager Côte d'ivoire Oracle Yves Leabo Côte d'ivoire Oracle Landry Kouayep Côte d'ivoire Oracle Dramane Ouattara Côte d'ivoire Oracle Rodrigue Ahomadebge Côte d'ivoire Oracle Joel Foyou Cameroun Path Solutions Gedeon Fadi Directeur régional des ventes Liban Ria Financial Services El Hadj Malick Seck General Manager Africa Sénégal Ria Financial Services Bocchino Antoine Responsable de Developpement Espagne Roxsystems Technologies Tidiane Doumbia DG Côte d Ivoire SAB Limame Mohamed Tunisie SAB Ouardi Nabil Tunisie SAB Ayoub Georges MEA Sales Director France Sage BEAUFORT Jean Directeur Général SEPA France Sage TEIXEIRA José Chef de produit France Sage FAURÉ Yannick Responsable de Zone Export France SAP Marius Moantsoga Regional Managing Director-Francophone Africa Cameroun SAP Mamadou Sangare D&T sales Manager Francophone Africa Côte d'ivoire SAP Tullia Capovilla Partner Account manager Côte d'ivoire SAP Jean-Alain Konan Cluster Head Ivory Coast Côte d'ivoire SAP Sandi Yamachui Lob Sales Manager Francophone Africa SAP Patrice Vatin Industrial Principal Financial services & France Insurance SAP Joel Affoyon Analytic Sales Manager Francophone Afrique du Sud SAP Jean-Luc Dene France SAS Moqadem Ismail Maroc SAS Lafosse Denis Developpement France SAS Kaâbachi Walid POC Tunisie SAS Awussi Jean-Marie Togo Sefima Advisory Services Seck Thierno Président Fondateur France Selanossa Amary Paul Côte d'ivoire Sifca KOUADIO Côte d Ivoire Sifca ASSOUMOU Côte d Ivoire Société Ivoirienne de Banque Kone Seydou Côte d'ivoire Société Ivoirienne de Banque Coulibaly Cyr Côte d'ivoire Société Ivoirienne de Banque Tiote Bakary Côte d'ivoire Sopra Banking Software Sionneau Laurent France

14 Société Nom Prénom Fonction Pays Sopra Banking Software Vieille Jean-Benoît France Sopra Banking Software Paganelli Julia sales & marketing Manager France Sopra Banking Software Favriou Franck France Sopra Banking Software Segbena Eric France Standard Chartered Bank Serge-Philippe Bailly Directeur Général Côte d Ivoire Standard Chartered Bank Direction Business Côte d Ivoire Supernet Technologies Africa Gilbert Gobly Directeur Général Côte d Ivoire Supernet Technologies Africa Christian Zogbo Responsable Developpement Côte d Ivoire Sydeem SOW Smaël Marketing and Business Manager Côte d'ivoire Sydeem DIOP Mouhamadou General Manager Côte d'ivoire Sydeem Girafe GNAGNE Guillaume Côte d'ivoire Talys Consulting Nouha Medhioub Senior Consultant Tunisie Talys Consulting Knani Ferid Directeur Commercial Tunisie Tas Group Gilles Granata International Business Developer France Tonbeller AG Gerard Hess Directeur des ventes MEA Suisse Trésor Public Balet Charles Albert Agent Judiciaire du Trésor Côte d Ivoire Trésor Public Dowo Yobouet Sous directeur des affaires monétaires Côte d Ivoire et bancaires Trésor Public Kouame Haccandy Yves Chef du service des études économiques Côte d Ivoire Trésor Public Kouadio Aboua Sopir Ida Côte d Ivoire Trésor Public Ahmed Konet Hamza Mohamed Côte d Ivoire Tunisie Export Foued Gharbi Tunisie UBA Oumarou Sanda Ibrahim Relationship Manager Cameroun Ulys Rosalie Jolie Cathie Avocat Associé France Union Togolaise de Banque Tepe Kokou Directeur Adjoint à la DSIP Togo Union Togolaise de Banque Amedon Komi Agboalété Chef de département réseaux Togo United Bank for Africa Gnahoua Didier Head E-banking Sales Côte d'ivoire United Bank for Africa Boni Michel-Ange Head e-banking Support Côte d'ivoire World Compliance Wouters Roland Regional Director USA Ecobank Aphing Kouassi Didier Head Corporate Bank Côte d'ivoire Ecobank Meresso Guy Head Local Corporate Côte d'ivoire Groupe Chaka Moustapha Ngom Directeur Général Sénégal Groupe Chaka Sengor Pape Directeur Côte d'ivoire CBAO Djiby Kane D.S.I Sénégal Présidence de la République Abdoul Aziz Mbaye Conseiller Spécial Sénégal SAS Valery Ollivier Sales Director Risk UAE Mazars Franck Fidel NDA Côte d'ivoire Mazars Alexis AKINOLA Côte d'ivoire Oracle Moustapha GAYE Consultant Sénégal Ministère de l'economie et des finances Minafou Fanta Coulibaly Conseillere Spécial du Ministre Côte d'ivoire Versus Bank Guy Koazan Directeur Générale Côte d'ivoire

15 RENDEZ-VOUS EN MAI 2014 Nous vous donnons rendez-vous en Mai 2014 pour une 6 édition riche en contenu et en opportunités d affaires.

Les infrastructures en quête d investissements. Rapport Post Événement FAI 2012 FORUM AFRICAIN DES INFRASTRUCTURES FORUM AFRICAIN DES INFRASTRUCTURES

Les infrastructures en quête d investissements. Rapport Post Événement FAI 2012 FORUM AFRICAIN DES INFRASTRUCTURES FORUM AFRICAIN DES INFRASTRUCTURES Organisateur Sous le parrainage de SE Monsieur le Premier Ministre, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice Sous l égide du Ministère de l Economie et des Finances République de Côte d Ivoire PArtenaire

Plus en détail

PROGRAMME. Jeudi 23 Mai 2013. Vendredi 24 Mai 2013. Banque-Entreprise : Automatisation / Sécurité / Traçabilité / Mobilité

PROGRAMME. Jeudi 23 Mai 2013. Vendredi 24 Mai 2013. Banque-Entreprise : Automatisation / Sécurité / Traçabilité / Mobilité 6 7 PROGRAMME Jeudi 23 Mai 2013 09h00-09h20 09h20-10h00 Allocution d accueil Hassan Alaoui, Président, i-conférences, Maroc Serge Kouamelan, Directeur Exécutif, APBEF-CI, Kamal Labidi, Président Directeur

Plus en détail

Les SI : catalyseur de la performance bancaire

Les SI : catalyseur de la performance bancaire Organisateur AFRICA BANKING FORUM 2012 PARMI LES INTERVENANTS Henri Jullien des Activités fiduciaires et de Place Banque de, Traoré Dohia Atlantique Technologies Groupe Banque Atlantique Côte D ivoire

Plus en détail

RESTITUTION DES TRAVAUX EFFECTUES AU COURS DES TROIS DERNIERES SESSIONS DE LA CNUCED/ISAR

RESTITUTION DES TRAVAUX EFFECTUES AU COURS DES TROIS DERNIERES SESSIONS DE LA CNUCED/ISAR LE ROLE DE LA COMPTABILITE DANS LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE SEMINAIRE ORGANISE PAR LE CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITE RESTITUTION DES TRAVAUX EFFECTUES AU COURS DES TROIS DERNIERES SESSIONS DE LA CNUCED/ISAR

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT EN AFRIQUE DE L OUEST. Synthèse des conclusions et recommandations

SEMINAIRE SUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT EN AFRIQUE DE L OUEST. Synthèse des conclusions et recommandations SEMINAIRE SUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT EN AFRIQUE DE L OUEST Synthèse des conclusions et recommandations Bamako les 14-15 et 16 février 2005 Page 1 sur 5 Les 14, 15 et 16 février 2005, a eu lieu à Bamako

Plus en détail

Présentation commerciale. Novembre 2014

Présentation commerciale. Novembre 2014 Présentation commerciale Novembre 2014 Présentation du cabinet (1/2) BIAT (Banque Internationale Arabe de Tunisie) La banque commerciale privée leader en Tunisie et l une des plus importantes au Maghreb.

Plus en détail

21-22 Janvier 2016, Casablanca-Maroc. Offre de partenariat

21-22 Janvier 2016, Casablanca-Maroc. Offre de partenariat 21-22 Janvier 2016, Casablanca-Maroc Offre de partenariat Madame, Monsieur, Chers Partenaires, Forts des succès rencontrés lors des quatre précédents Forums, nous avons décidé de reconduire cet événement

Plus en détail

Grant Thornton Côte d Ivoire : Un accompagnement sur mesure pour atteindre vos objectifs stratégiques

Grant Thornton Côte d Ivoire : Un accompagnement sur mesure pour atteindre vos objectifs stratégiques Grant Thornton Côte d Ivoire : Un accompagnement sur mesure pour atteindre vos objectifs stratégiques Audit Consulting Conseil juridique, fiscal et social Outsourcing Etudes sectorielles Conseil en RH

Plus en détail

It s time for Africa!

It s time for Africa! It s time for Africa! Le B2B de l Afrique francophone Conférences Formations Infrastructures - Agriculture - IT & Telecom - MonEtique - Poste - Banque - SANté - Finance L investissement intelligent en

Plus en détail

RAPPORT FINAL REUNION DES PAYS UTILISATEURS DE ASTER RELATIVE A LA MUTUALISATION DES COMPETENCES ASTER. 08 et 09 Septembre 2014 COTE D IVOIRE

RAPPORT FINAL REUNION DES PAYS UTILISATEURS DE ASTER RELATIVE A LA MUTUALISATION DES COMPETENCES ASTER. 08 et 09 Septembre 2014 COTE D IVOIRE ASTER RAPPORT FINAL REUNION DES PAYS UTILISATEURS DE ASTER RELATIVE A LA MUTUALISATION DES COMPETENCES 08 et 09 Septembre 2014 ABIDJAN, PLATEAU COTE D IVOIRE Le Secrétariat Technique S o m m a i r e Contexte

Plus en détail

Fonction RH : les résultats de l enquête de HR Access

Fonction RH : les résultats de l enquête de HR Access Fonction RH : les résultats de l enquête de HR Access Par M. Tiss 19/06/2014 à 11h25 Après une première édition réussie et riche d enseignements en 2012, HR Access Solutions, expert international de services

Plus en détail

Par Claude d Almeida, mai 2012.

Par Claude d Almeida, mai 2012. 1 er FORUM ÉCONOMIQUE DU PATRONAT IVOIRIEN Thème : «MÉCANISMES INNOVANTS ET ALTERNATIFS DE FINANCEMENT DU SECTEUR PRIVÉ» Par Claude d Almeida, mai 2012. CLAUDE D ALMEIDA, CONSULTANT ANCIEN STATISTICIEN

Plus en détail

AFRICA BEST PRACTICES FORUM

AFRICA BEST PRACTICES FORUM AFRICA BEST PRACTICES FORUM Jour 1 Matinée 8:30 9 :20 Mot de bienvenue Arsène Johnson Ellipse Didier Acouetey - Africsearch Ouverture et allocutions officielles M. Kwesi Ahoomey-Zunu - Premier Ministre

Plus en détail

Atelier sur la Poste et l économie numérique

Atelier sur la Poste et l économie numérique REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple- Un But- Une Foi MINISTERE DES POSTES ET DES TELECOMMUNICATIONS Projet de discours de Monsieur Malick NDIAYE Directeur de Cabinet du Ministre des Postes et des Télécommunications

Plus en détail

4eme EDITION TRIBUNE DE LA MICROFINANCE : «Mobile Banking comme moyen de développement de la finance rurale»

4eme EDITION TRIBUNE DE LA MICROFINANCE : «Mobile Banking comme moyen de développement de la finance rurale» 4eme EDITION TRIBUNE DE LA MICROFINANCE : «Mobile Banking comme moyen de développement de la finance rurale» Université Alioune DIOP de Bambey, 19 juin 2013 Mansa OUALY Economiste, Expert senior Microfinance,

Plus en détail

PRESENTATION DE L AGENCE UMOA- Titres

PRESENTATION DE L AGENCE UMOA- Titres PRESENTATION DE L AGENCE UMOA- Titres I CREATION DE L AGENCE UMOA-Titres A. Le contexte Les interventions des Etats sur le marché financier régional se sont sensiblement accrues ces dernières années, en

Plus en détail

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA»

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA» REPUBLIQUE DU SENEGAL =-=-=-= PRIMATURE =-=-=-= ECOLE NATIONALE D ADMINISTRATION =-=-=-= «LES MERCREDI DE L ENA» Edition spéciale Termes de référence THEME : «REFORMES DES FINANCES PUBLIQUES DANS LES PAYS

Plus en détail

Sopra Group Carte de visite

Sopra Group Carte de visite Sopra Group Carte de visite La mise à jour des chiffres clés se fait après chaque publication Groupe Version à utiliser avec Office 2003 Laurent COUSSONNET Directeur T A L E N T E D T O G E T H E R Unissons

Plus en détail

Les Rencontres de Performances

Les Rencontres de Performances Les Rencontres de Performances Maturité des Entreprises africaines en matière de Gouvernance des Systèmes d Information GOUVERNANCE SI 06 février 2009 EDITO Doléle SYLLA Information Analyst Banque Mondiale

Plus en détail

I - HR Access en bref

I - HR Access en bref I - HR Access en bref Fort de 40 ans d innovation dans le secteur privé et public, HR Access accompagne la fonction RH et Paie dans la mise en œuvre et la production de ses solutions de gestion. Spécialiste

Plus en détail

Gestion des flux en Afrique : le champ des possibles

Gestion des flux en Afrique : le champ des possibles Les ateliers Petit auditorium Les Journées de l AFTE 2014 Gestion des flux en Afrique : le champ des possibles Valérie SAINSAULIEU Franz ZURENGER Lionel GARNIER DENIS Trésorier groupe Alten Zilé Yao KOUASSI

Plus en détail

Discours de Monsieur KI Boureima Jacques, Secrétaire général de la CONFEMEN

Discours de Monsieur KI Boureima Jacques, Secrétaire général de la CONFEMEN Programme d analyse des systèmes éducatifs de la CONFEMEN (PASEC) Ouverture de l atelier international de renforcement des capacités des décideurs et analystes sur la Gestion axée sur les résultats (GAR)

Plus en détail

Intervention du Directeur d AFRITAC de l Ouest, M. Jean Le DEM, lors de la présentation par visioconférence du projet de mise en œuvre des

Intervention du Directeur d AFRITAC de l Ouest, M. Jean Le DEM, lors de la présentation par visioconférence du projet de mise en œuvre des Intervention du Directeur d AFRITAC de l Ouest, M. Jean Le DEM, lors de la présentation par visioconférence du projet de mise en œuvre des dispositions de Bale II et Bale III dans l UMOA. Lieu : Salle

Plus en détail

Les SI : catalyseur de la performance bancaire

Les SI : catalyseur de la performance bancaire Organisateur AFRICA BANKING FORUM 2012 17 et 18 MaI 2012, Les SI : catalyseur de la performance bancaire Améliorez votre performance opérationnelle Venez à la rencontre des DSI des grandes banques Africaines

Plus en détail

Première réunion du Groupe de Superviseurs Francophones. Rabat le 8 mars 2005. Discours d ouverture de Monsieur Abdellatif JOUAHRI,

Première réunion du Groupe de Superviseurs Francophones. Rabat le 8 mars 2005. Discours d ouverture de Monsieur Abdellatif JOUAHRI, Première réunion du Groupe de Superviseurs Francophones Rabat le 8 mars 2005 Discours d ouverture de Monsieur Abdellatif JOUAHRI, Gouverneur de Bank Al Maghrib Monsieur le Secrétaire Général, Mesdames

Plus en détail

la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire

la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire la solution AAFEX aux problèmes de financement des entreprises exportatrices du secteur agricole et agroalimentaire HISTORIQUE Le Centre pour le Développement des Exportations Africaines CEDEXA S.A. CEDEXA

Plus en détail

Mobile Paiement: perspectives et axes de développement

Mobile Paiement: perspectives et axes de développement 1 Mobile Paiement: perspectives et axes de développement Intervenants : Laurent Marie KIBA Directeur Mobile Payments Orange - Sonatel Bertrand MARTIN Directeur Marketing Orange Money Groupe France Télécom

Plus en détail

Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement :

Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement : Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement : Outils et produits financiers pour le Maghreb et la Zone franc RÉSUMÉ EXÉCUTIF Naceur Bourenane Saïd

Plus en détail

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Session plénière : Séance introductive De l'importance de l'investissement productif des migrants en milieu rural Stéphane Gallet (Ministère

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

ATELIER REGIONAL SUR ENSEA- ABIDJAN, 24-26 JUIN 2008 RAPPORT GENERAL

ATELIER REGIONAL SUR ENSEA- ABIDJAN, 24-26 JUIN 2008 RAPPORT GENERAL MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE --------------------------------------------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail MINISTERE DE L INDUSTRIE ET DE LA

Plus en détail

L Innovation technologique au service de la dynamique bancaire africaine

L Innovation technologique au service de la dynamique bancaire africaine Sous l égide du Ministère auprès du Premier Ministre chargé de l Economie et des Finances République de Côte d Ivoire AFRICA BANKING FORUM 2014 partenaires institutionnels Organisateur PARMI LES INTERVENANTS

Plus en détail

CONFERENCE SOUS LE THEME

CONFERENCE SOUS LE THEME CONFERENCE SOUS LE THEME «Enjeux et modes opératoires de la délégation de la Centrale des Risques de Bank AL-Maghrib» ALLOCUTION INAUGURALE DE MONSIEUR LE GOUVERNEUR DE BANK AL-MAGHRIB Rabat lundi 26 Novembre

Plus en détail

Dossier de Partenariat

Dossier de Partenariat L Entrepreneuriat des jeunes en milieu rural Partenaire officiel Sponsor officiel Dossier de Partenariat CONTEXTE Au niveau mondial, l Organisation Internationale du Travail publia le 12 août 2010, jour

Plus en détail

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT PERFORMANCES INDUSTRIELLES DES CLEANTECH Rabat, le 17 décembre 2014 Forum Technologie

Plus en détail

Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017

Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017 Paris, le 13 novembre 2013 Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017 Pour toute information complémentaire, consultez la présentation complète disponible sur le site internet du Groupe BPCE : www.bpce.fr

Plus en détail

Conseil économique et social. Rapport du rapporteur du CEFACT-ONU pour l Afrique (2014-2015)

Conseil économique et social. Rapport du rapporteur du CEFACT-ONU pour l Afrique (2014-2015) Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRADE/C/CEFACT/2015/4 Distr. générale 9 décembre 2014 Original: français Commission économique pour l Europe Comité exécutif Centre pour la facilitation du

Plus en détail

Enjeux de la Gestion Déléguée des Services Publics en Afrique

Enjeux de la Gestion Déléguée des Services Publics en Afrique Organisateur Partenaire Officiel FORUM FORUM 4 ème édition Enjeux de la Gestion Déléguée des Services Publics en Afrique Marrakech 20, 21 et 22 Octobre 2011 Rapport Post Événement FAI 2011 Partenaires

Plus en détail

Attijariwafa bank Présentation. Conseil d administration. Chiffres-clés Consolidés / IFRS. Réseau et effectifs Décembre 2014

Attijariwafa bank Présentation. Conseil d administration. Chiffres-clés Consolidés / IFRS. Réseau et effectifs Décembre 2014 Février 2015 Attijariwafa bank Présentation Attijariwafa bank est le premier groupe bancaire et financier du Maghreb et de l UEMOA (Union Économique et Monétaire Ouest Africaine) et acteur de référence

Plus en détail

PROGRAMME DU SEMINAIRE

PROGRAMME DU SEMINAIRE PROGRAMME DU SEMINAIRE Séminaire de lancement du réseau régional sur la professionnalisation des formations de l enseignement supérieur 12, 13 et 14 Novembre 2013 Université de Ouagadougou, Burkina Faso

Plus en détail

14 ème RENCONTRE GOUVERNEMENT / SECTEUR PRIVE Thème : «Problématique du financement des PME/PMI au Burkina Faso : enjeux, défis et perspectives»

14 ème RENCONTRE GOUVERNEMENT / SECTEUR PRIVE Thème : «Problématique du financement des PME/PMI au Burkina Faso : enjeux, défis et perspectives» De 14 ème RENCONTRE GOUVERNEMENT / SECTEUR PRIVE Thème : «Problématique du financement des PME/PMI au Burkina Faso : enjeux, défis et perspectives» Mot liminaire de la Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

PROVOCATEUR DE PERFORMANCE

PROVOCATEUR DE PERFORMANCE DE PERFORMANCE PROVOCATEUR DE PERFORMANCE PROVOCATEUR Notre société s est créée en 1996 autour d une ambition forte. Apporter une réponse globale, personnalisée et innovante à nos clients pour les aider

Plus en détail

RAPPORT GENERAL DE LA JOURNEE NATIONALE DU PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE

RAPPORT GENERAL DE LA JOURNEE NATIONALE DU PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE RAPPORT GENERAL DE LA JOURNEE NATIONALE DU PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE Sous le Haut-patronage de Son Excellence Monsieur Daniel KABLAN DUNCAN, Premier Ministre de la République de Côte d Ivoire, s est

Plus en détail

SIGNATURE DE CONVENTION AVEC LA CHAMBRE DE COMMERCE. Madame le Directeur général de la Chambre de Commerce et d Industrie de Côte

SIGNATURE DE CONVENTION AVEC LA CHAMBRE DE COMMERCE. Madame le Directeur général de la Chambre de Commerce et d Industrie de Côte SIGNATURE DE CONVENTION AVEC LA CHAMBRE DE COMMERCE ALLOCUTION DU DG DE LA POSTE DE COTE D IVOIRE Monsieur le 1 er Vice-Président, représentant Monsieur le Président de la Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. Une société guinéenne se distingue en présentant sa solution d identification et de sécurisation biométrique!

COMMUNIQUE DE PRESSE. Une société guinéenne se distingue en présentant sa solution d identification et de sécurisation biométrique! COMMUNIQUE DE PRESSE Conakry, le 13/05/2015 10 EME EDITION DE «CARTES AFRIQUE» A MARRAKECH Une société guinéenne se distingue en présentant sa solution d identification et de sécurisation biométrique!

Plus en détail

Assane SECK. Nom : SECK Prénoms : Assane Nationalité : Sénégalaise Age : 58 ans

Assane SECK. Nom : SECK Prénoms : Assane Nationalité : Sénégalaise Age : 58 ans Assane SECK Nom SECK Prénoms Assane Nationalité Sénégalaise Age 58 ans Profession Inspecteur des postes Expert poste et services financiers postaux Spécialiste en Management des Projets Années d expérience

Plus en détail

& Melinda Gates et Gavi, qui permettra d améliorer la santé des populations des six pays ciblés et de contribuer à la sécurité sanitaire régionale.

& Melinda Gates et Gavi, qui permettra d améliorer la santé des populations des six pays ciblés et de contribuer à la sécurité sanitaire régionale. Communiqué Santé au Sahel : l AFD, la Fondation Bill & Melinda Gates et Gavi s engagent ensemble pour renforcer la vaccination dans six pays de la région du Sahel Paris, le 26 juin 2015 - L Agence Française

Plus en détail

Thème : «La dématérialisation au service du développement économique de la Côte d Ivoire»

Thème : «La dématérialisation au service du développement économique de la Côte d Ivoire» Thème : «La dématérialisation au service du développement économique de la Côte d Ivoire» Mercredi 01 juillet 2015 Communications Introductives : Présentation de ITU Academia : Voir la Vidéo Présentation

Plus en détail

Forum National sur le Climat des Affaires au Togo

Forum National sur le Climat des Affaires au Togo REPUBLIQUE TOGOLAISE ------------------------ Travail-Liberté-Patrie ------------- Discours d ouverture de : Son Excellence Kwesi Séléagodji AHOOOMEY-ZUNU Premier Ministre, Chef du Gouvernement au Forum

Plus en détail

Banque de détail. Dynamiser votre réseau de distribution et accroître son efficacité commerciale

Banque de détail. Dynamiser votre réseau de distribution et accroître son efficacité commerciale Banque de détail Dynamiser votre réseau de distribution et accroître son efficacité commerciale L évolution de l environnement et les enjeux dans la Banque de détail CENTRES D'APPELS Intensification du

Plus en détail

SOMMAIRE LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE COMITÉ DE DIRECTION

SOMMAIRE LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE COMITÉ DE DIRECTION 2 15 2 13 52 LE CONSEIL D ADMINISTRATION 72 2 10 2 12 42 Président Alain David (11) 12 Vice-Présidents Jean-Michel Lemétayer (16) Alain Laplanche (8) Marie-Françoise Bocquet (9) 2 14 2 16 32 82 62 2 11

Plus en détail

Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger. Expérience du Groupe Banque Populaire

Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger. Expérience du Groupe Banque Populaire Rapatriement et valorisation de l épargne des Marocains Résidant à l Etranger Expérience du Groupe Banque Populaire Neuvième édition du Forum pour le développement de l Afrique les Marocains Du Monde en

Plus en détail

CONFERENCE INTERAFRICAINE DE LA PREVOYANCE SOCIALE C.I.PRE.S --------------------- COMMUNIQUE FINAL DU CONSEIL DES MINISTRES

CONFERENCE INTERAFRICAINE DE LA PREVOYANCE SOCIALE C.I.PRE.S --------------------- COMMUNIQUE FINAL DU CONSEIL DES MINISTRES CONFERENCE INTERAFRICAINE DE LA PREVOYANCE SOCIALE C.I.PRE.S --------------------- DIX-SEPTIEME SESSION EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL DES MINISTRES GENEVE, LE 10 JUIN 2011 COMMUNIQUE FINAL DU CONSEIL DES MINISTRES

Plus en détail

Rôle des stratégies nationales de financement du développement durable

Rôle des stratégies nationales de financement du développement durable REPUBLIQUE DU SENEGAL UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI ****** MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN PROCESSUS PREPARATOIRE DE LA TROISIEME CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE FINANCEMENT DU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Hôtel Teranga, Saly, Sénégal, du 18-19 Octobre 2011 Note de cadrage Contexte et justification L importance que revêt

Plus en détail

FORUM REGIONAL ECONOMIQUE ET FINANCIER DES TELECOMMUNICATIONS/TIC DU BDT/UIT

FORUM REGIONAL ECONOMIQUE ET FINANCIER DES TELECOMMUNICATIONS/TIC DU BDT/UIT FORUM REGIONAL ECONOMIQUE ET FINANCIER DES TELECOMMUNICATIONS/TIC DU BDT/UIT Abidjan - Côte d Ivoire, 18 au 19 Janvier 2016-1- SERVICES FINANCIERS MOBILES EN AFRIQUE Présentation: Dr Ettiboua ANGUI, Docteur

Plus en détail

ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT

ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT KINSHASA, DU 06 08 NOVEMBRE 2012 DISCOURS DE MR. ADAMA COULIBALY DIRECTEUR

Plus en détail

Rapport de transparence. Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR

Rapport de transparence. Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR Rapport de transparence Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR Table des matières Préambule... 1 Présentation de Kreston International LTD... 2 Structure juridique et principaux chiffres...

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION 2013

CATALOGUE DE FORMATION 2013 GROUP WEST AFRICA MICROFINANCE CONSULTING COMPANY WA MCC CIFOMBE CIFOMCI ARIMANE CATALOGUE DE FORMATION 2013 CENTRES INTERNATIONAUX DE FORMATION EN MICROFINANCE CIFOMBE - BENIN & CIFOMCI - COTE D IVOIRE

Plus en détail

BILANS ET COMPTES DE RESULTATS DES BANQUES ET ETABLISSEMENTS FINANCIERS

BILANS ET COMPTES DE RESULTATS DES BANQUES ET ETABLISSEMENTS FINANCIERS BILANS ET COMPTES DE RESULTATS DES BANQUES ET ETABLISSEMENTS FINANCIERS UMOA 2010 Siège - Avenue Abdoulaye FADIGA BP : 3108 - DAKAR (Sénégal) Tél. : +221 33 839 05 00 Télécopie : +221 33 823 93 35 Télex

Plus en détail

Présentation Etude Multi Clients Sponsorisée 2015. Camille Marchand, Account Manager c.marchand@pac-online.com 07 63 23 01 82

Présentation Etude Multi Clients Sponsorisée 2015. Camille Marchand, Account Manager c.marchand@pac-online.com 07 63 23 01 82 La transformation numérique des banques : Un levier d innovation pour les banques traditionnelles et en ligne qui souhaitent répondre aux nouveaux enjeux de leurs clients. Présentation Etude Multi Clients

Plus en détail

Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions

Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions Orkhan Aslanov/ Fotolia.com > Suivez le guide nous saisissons vos opportunités de marchés publics! > Gardons Avec le Centre de Veille le contact nous

Plus en détail

Coordination fiscale en UEMOA : Évaluler le passé et tracer l avenir. Du 30 avril au 2 mai 2014 Hôtel Radisson Blu Dakar, Sénégal

Coordination fiscale en UEMOA : Évaluler le passé et tracer l avenir. Du 30 avril au 2 mai 2014 Hôtel Radisson Blu Dakar, Sénégal Coordination fiscale en UEMOA : Évaluler le passé et tracer l avenir Du 30 avril au 2 mai 2014 Hôtel Radisson Blu Dakar, Sénégal 2 CONTEXTE ET PRÉSENTATION L Union Économique et Monétaire Ouest Africaine

Plus en détail

TELESERVICES ET APE. Par: Abdoulaye Ndiaye AGIR Promouvoir Consultant/Chercheur ILEAP abndiaye@gmail.com

TELESERVICES ET APE. Par: Abdoulaye Ndiaye AGIR Promouvoir Consultant/Chercheur ILEAP abndiaye@gmail.com BNETD ILEAP/JEICP TELESERVICES ET APE Par: Abdoulaye Ndiaye AGIR Promouvoir Consultant/Chercheur ILEAP abndiaye@gmail.com Atelier sur Le rôle des négociations commerciales et des groupements de fournisseurs

Plus en détail

-Monsieur le Représentant de la Coopération Néerlandaise, chef de file des Partenaires Techniques et Financiers du PRODESS ;

-Monsieur le Représentant de la Coopération Néerlandaise, chef de file des Partenaires Techniques et Financiers du PRODESS ; ALLOCUTION DU MDSSPA A L OUVERTURE DES TRAVAUX DES JOURNEES DE CONCERTATION SUR UNE STRTATEGIE D EXTENSION DE LA MUTUALITE AU MALI (21 au 23 janvier 2010) --------------------------------------------------

Plus en détail

6 ème. édition. Forum Africain de la Finance Islamique. Dynamiques, stratégies et enjeux de la mise en place. Finance Islamique en Afrique :

6 ème. édition. Forum Africain de la Finance Islamique. Dynamiques, stratégies et enjeux de la mise en place. Finance Islamique en Afrique : Forum Africain de la Finance Islamique 6 ème édition 28 & 29 janvier 2015 Sofitel Casablanca Finance Islamique en Afrique : Dynamiques, stratégies et enjeux de la mise en place organisateur gold sponsor

Plus en détail

BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BOAD)

BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BOAD) BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BOAD) RAPPORT DE SYNTHESE DE L ATELIER REGIONAL DE VALIDATION DES RESULTATS DE LA PREMIERE PHASE DE L ETUDE DE FAISABILITE POUR LA MISE EN PLACE D UN MECANISME

Plus en détail

PROGRAMME PROVISOIRE. Lundi 20 octobre

PROGRAMME PROVISOIRE. Lundi 20 octobre CONFEDERATION INTERNATIONALE DES ASSOCIATIONS DES DIPLOMES ITB DE PARIS PROGRAMME Du 14 ème COLLOQUE du 21-24 OCTOBRE 2014 à ABIDJAN (CRRAE-UMOA) THEME : LES DEFIS DE L EMERGENCE POUR LES PAYS AFRICAINS

Plus en détail

DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com

DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com DOSSIER Du Salon africain du Web et de L intelligence économique www.saawie.com 1 La 1 ère Edition du Salon du Web et de l Intelligence Economique, c est : Un RDV pour analyser l impact du Web sur l économie

Plus en détail

Crédit Agricole SA adapte son organisation pour piloter les transformations et améliorer la performance collective

Crédit Agricole SA adapte son organisation pour piloter les transformations et améliorer la performance collective Paris, le 4 août 2015 Communiqué de presse Crédit Agricole SA adapte son organisation pour piloter les transformations et améliorer la performance collective Réuni lundi 3 août 2015 sous la présidence

Plus en détail

ALLOCUTION DE MONSIEUR MOHAMMED BOUSSAID MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES A L OUVERTURE DES TRAVAUX DU RENDEZ- VOUS DE CASABLANCA DE L

ALLOCUTION DE MONSIEUR MOHAMMED BOUSSAID MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES A L OUVERTURE DES TRAVAUX DU RENDEZ- VOUS DE CASABLANCA DE L ALLOCUTION DE MONSIEUR MOHAMMED BOUSSAID MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES A L OUVERTURE DES TRAVAUX DU RENDEZ- VOUS DE CASABLANCA DE L ASSURANCE CASABLANCA, Mercredi 15 avril 2015 Messieurs les Présidents,

Plus en détail

11-12 et 13 Octobre 2015 Hôtel Hyatt Regency-Casablanca, Maroc

11-12 et 13 Octobre 2015 Hôtel Hyatt Regency-Casablanca, Maroc Les Rencontres de Casablanca Sécurité des frontières, des flux financiers et identité numérique 11-12 et 13 Octobre 2015 Hôtel Hyatt Regency-Casablanca, Maroc ORGANISATEURS : PARTENAIRES : L objectif d

Plus en détail

La Micro Assurance, la stratégie de réduction de la pauvreté et la stratégie de croissance accélérée

La Micro Assurance, la stratégie de réduction de la pauvreté et la stratégie de croissance accélérée DEFIS ET OPPORTUNITES DE LA MICROASSURANCE AU SENEGAL La Micro Assurance, la stratégie de réduction de la pauvreté et la stratégie de croissance accélérée Présenté par Mme Aida Djigo Wane AMSA Assurances

Plus en détail

X) Exco. Rapport de transparence. Exercice clos le 30 septembre 2014 Cabinet EXCO S & W Associés

X) Exco. Rapport de transparence. Exercice clos le 30 septembre 2014 Cabinet EXCO S & W Associés X) Exco Rapport de transparence Exercice clos le 30 septembre 2014 Cabinet EXCO S & W Associés I 751 t._iiiii[ X) Exco Table des matières Préambule 1 Présentation de Kreston International LTD 2 Structure

Plus en détail

La perspective du secteur privé sur l accès au financement des TPE et des PME en croissance

La perspective du secteur privé sur l accès au financement des TPE et des PME en croissance 5 ème RÉUNION DU GROUPE DE TRAVAIL SUR LES POLITIQUES EN FAVEUR DES PME, DE L ENTREPRENARIAT ET DU CAPITAL HUMAIN ACCOMPAGNER LA CROISSANCE DES MICRO ET PETITES ENTREPRISES : RÉSOUDRE LES OBSTACLES FINANCIERS

Plus en détail

RAPPORT DE L ATELIER

RAPPORT DE L ATELIER République de Côte d Ivoire Union Discipline - Travail ---------------- AGENCE NATIONALE DE L ENVIRONNEMENT AUTORITE NATIONALE DU MDP CÔTE D IVOIRE En partenariat avec : UNEP RISOE CENTER UNION EUROPEENNE

Plus en détail

RAPPORT DE SYNTHESE DU SEMINAIRE-ATELIER DE FORMATION SUR LE THEME INTRANET PARLEMENTAIRE : FONCTIONNEMENT ET AVANTAGES

RAPPORT DE SYNTHESE DU SEMINAIRE-ATELIER DE FORMATION SUR LE THEME INTRANET PARLEMENTAIRE : FONCTIONNEMENT ET AVANTAGES RAPPORT DE SYNTHESE DU SEMINAIRE-ATELIER DE FORMATION SUR LE THEME INTRANET PARLEMENTAIRE : FONCTIONNEMENT ET AVANTAGES Ouagadougou, LES 21 ET 22 NOVEMBRE 2013 novembre 2013 Les jeudi 21 et vendredi 22

Plus en détail

MUTUELLES DE SANTE JOURNEE D'INFORMATION SOLVABILITE II

MUTUELLES DE SANTE JOURNEE D'INFORMATION SOLVABILITE II MUTUELLES DE SANTE JOURNEE D'INFORMATION SOLVABILITE II JEUDI 20 MARS 2014 Les défis du Pilier 2 : Contrôle Interne et ORSA Manifestation organisée par en partenariat avec Le déblocage du processus européen

Plus en détail

NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA

NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA NOTRE SOUTIEN AU DéVELOPPEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES DANS L UEMOA MFW4A La finance au service de l afrique

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT EN AFRIQUE DE L OUEST

SEMINAIRE SUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT EN AFRIQUE DE L OUEST SEMINAIRE SUR LE FINANCEMENT DU LOGEMENT EN AFRIQUE DE L OUEST Allocution d ouverture du Secrétaire Général du Conseil Régional de l Epargne Publique et des Marchés Financiers (CREPMF) Monsieur Edoh Kossi

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA MISSION

COMPTE RENDU DE LA MISSION SOCIETE OUEST AFRICAINE DE CHIMIE Bénin, Burkina Faso, Côte d Ivoire, Guinée(Conakry), Mali, Niger, Sénégal, Togo COMPTE RENDU DE LA MISSION Effectuée en Côte d Ivoire du 21 au 24 Janvier 2015 Dans le

Plus en détail

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir?

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? étude Bird & Bird et Buy.O Group Empower your Business Relationships Edito Globalisation, démocratisation de

Plus en détail

NOS MISSIONS LES VECTEURS D ACTIONS STRATÉGIQUES

NOS MISSIONS LES VECTEURS D ACTIONS STRATÉGIQUES IT CLUSTER FOR WORLD TRANSFORMATION DIGITALPLACE STIMULE, LE SECTEUR TIC AVANCE STIMULER L INNOVATION ASCENDANTE ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DÉVELOPPER L INTERNATIONAL PRÉSENTATION AAP 7EME PCRD 12 JUILLET

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA CRRH UEMOA POUR LE RÉSEAU HABITAT ET FRANCOPHONIE. Abidjan le 26 novembre 2015

PRÉSENTATION DE LA CRRH UEMOA POUR LE RÉSEAU HABITAT ET FRANCOPHONIE. Abidjan le 26 novembre 2015 PRÉSENTATION DE LA CRRH UEMOA POUR LE RÉSEAU HABITAT ET FRANCOPHONIE Abidjan le 26 novembre 2015 RHF ABidjan le 26 novembre 2015 1 PLAN I. LA CRRH-UEMOA : OPÉRATIONNELLES TRENTE NEUF MOIS D ACTIVITÉS II.

Plus en détail

OCAYS Consulting Conseil en management et organisation

OCAYS Consulting Conseil en management et organisation OCAYS Consulting Conseil en management et organisation O C A Y S C O N S U L T I N G - P A R T N E R O F Y O U R P R O J E C T S Une nouvelle donne Présentation du cabinet Origine, positionnement et offre

Plus en détail

La FONGS : 30 ans d expériences paysannes

La FONGS : 30 ans d expériences paysannes Fédération des ONG du Sénégal FONGS Action Paysanne Quel rôle des organisations professionnelles agricoles dans la finance rurale : Expérience de la FONGS Paris, 05 décembre 2007 Nadjirou SALL (Secrétaire

Plus en détail

PROFIL DE L ENTREPRISE

PROFIL DE L ENTREPRISE PROFIL DE L ENTREPRISE ACT EST UN CABINET DE CONSEIL ET DE FACILITATION À VOCATION PANAFRICAINE Créé en avril 2012, le cabinet ACT est implanté à Dakar, au Sénégal. ACT a composé une équipe d experts confirmés

Plus en détail

RESUME EXECUTIF DU RAPPORT GENERAL

RESUME EXECUTIF DU RAPPORT GENERAL POUR UN PORT ET UNE INDUSTRIE DE CROISSANCE * Des expositions * Des conférences et Ateliers * Des rencontres B to B RESUME EXECUTIF DU RAPPORT GENERAL San Pedro, le 09 mai 2014 Le Comité Scientifique /

Plus en détail

PRÉVENIR LES RISQUES DE DÉFAUT ET OPTIMISER VOTRE FILIERE RECOUVREMENT

PRÉVENIR LES RISQUES DE DÉFAUT ET OPTIMISER VOTRE FILIERE RECOUVREMENT PRÉVENIR LES RISQUES DE DÉFAUT ET OPTIMISER VOTRE FILIERE RECOUVREMENT DANS UN ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE MARQUÉ PAR UNE FORTE MONTÉE DES RISQUES, LA CAPACITÉ À ANTICIPER ET À «METTRE SOUS TENSION» L ENSEMBLE

Plus en détail

(Cotonou, le 18 Juillet 2013)

(Cotonou, le 18 Juillet 2013) République du Bénin ************** Ministère de l Enseignement Secondaire, de la Formation Technique et Professionnelle, de la Reconversion et de l Insertion des Jeunes (MESFTPRIJ) **************** Ministère

Plus en détail

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement 2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Rabat, le 25 février 2015 Messieurs les Ministres, Monsieur le

Plus en détail

L argent mobile en Côte d Ivoire: histoire d un revirement de situation

L argent mobile en Côte d Ivoire: histoire d un revirement de situation L argent mobile en Côte d Ivoire: histoire d un revirement de situation CLAIRE PÉNICAUD SCHARWATT FÉVRIER 2014 L ARGENT MOBILE EN CÔTE D IVOIRE: HISTOIRE D UN REVIREMENT DE SITUATION 1 Après des débuts

Plus en détail

NOVEMBRE 2013. Dossier de presse. Société Générale, 1 er réseau de banque universelle. en Afrique au service des Entreprises

NOVEMBRE 2013. Dossier de presse. Société Générale, 1 er réseau de banque universelle. en Afrique au service des Entreprises NOVEMBRE 2013 Dossier de presse Société Générale, COMMUNIQUÉ DE PRESSE Casablanca, le 21 novembre 2013 Présent dans 16 pays africains, le groupe Société Générale présente un positionnement unique, qui

Plus en détail

9 ème EDITION DU FORUM DE LA DEMATERIALISATION 10 et 11 juin 2009 - Hôtel Saint James & Albany **** - Paris 1er

9 ème EDITION DU FORUM DE LA DEMATERIALISATION 10 et 11 juin 2009 - Hôtel Saint James & Albany **** - Paris 1er 9 ème EDITION DU FORUM DE LA DEMATERIALISATION 10 et 11 juin 2009 - Hôtel Saint James & Albany **** - Paris 1er La dématérialisation au service de la performance des processus comptables, financiers et

Plus en détail

Jeudi 8 mai 2014. Séminaire «Décentralisation et Gouvernance» 8 au 9 mai 2014 - District d Abidjan (Côte d Ivoire) Programme prévisionnel.

Jeudi 8 mai 2014. Séminaire «Décentralisation et Gouvernance» 8 au 9 mai 2014 - District d Abidjan (Côte d Ivoire) Programme prévisionnel. 30/04/2014 12:43 Séminaire «Décentralisation et Gouvernance» 8 au 9 mai 2014 - District d Abidjan (Côte d Ivoire) Programme prévisionnel Jeudi 8 mai 2014 8h45 9h00 Accueil des participants Ouverture officielle

Plus en détail

Transformation digitale Les 100 premiers jours du Chief Digital Officer

Transformation digitale Les 100 premiers jours du Chief Digital Officer Transformation digitale Les 100 premiers jours du Chief Digital Officer Commission EBG Des intervenants expérimentés et prêts à partager leurs retours d expérience Isabelle Moins Chief Digital Officer

Plus en détail

La mise en œuvre de Centres de services -

La mise en œuvre de Centres de services - Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. La mise en œuvre de Centres de services - Retour d expérience Crédit Agricole Corporate and Investment Bank Julien KOKOCINSKI

Plus en détail

1/17/2014 AFRITAC /séminaire Abidjan 13 au 17 Janvier 2014/ D.BRANGER

1/17/2014 AFRITAC /séminaire Abidjan 13 au 17 Janvier 2014/ D.BRANGER LES GROUPES BANCAIRES DANS l UMOA 1 doublement des actifs bancaires en dix ans suivant le fort développement des dépôts dans la CEDEAO croissance des crédits en % ( échelle de gauche) croissance des dépôts

Plus en détail

FinAfrique Research. Performances bancaires dans les zones CEMAC & UEMOA

FinAfrique Research. Performances bancaires dans les zones CEMAC & UEMOA FinAfrique Research Performances bancaires dans les zones CEMAC & UEMOA Octobre 2015 Dans ce document nous comparons la performance du secteur bancaire des zones CEMAC et UEMOA depuis 2006. Si la pénétration

Plus en détail

LA FINANCE ALTERNATIVE, une réalité aujourd hui en Algérie avec de nouvelles perspectives

LA FINANCE ALTERNATIVE, une réalité aujourd hui en Algérie avec de nouvelles perspectives 4 Edition ème Forum Algérien de la Finance Islamique 10 Janvier 2016 Hôtel El Aurassi Alger LA FINANCE ALTERNATIVE, une réalité aujourd hui en Algérie avec de nouvelles perspectives PARTENAIRE MULTILATTERAL

Plus en détail