PAERPA Atelier 4 «Gérer la fragilité en EHPAD» 2 ème séance mardi 22 avril 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PAERPA 9-10-19. Atelier 4 «Gérer la fragilité en EHPAD» 2 ème séance mardi 22 avril 2014"

Transcription

1 PAERPA Atelier 4 «Gérer la fragilité en EHPAD» 2 ème séance mardi 22 avril

2 Synthèse du 1 er atelier / objectifs de la 2 nde séance Fin 1ères séances des ateliers Paerpa / début des 2èmes séances Retours de la part des participants => Elaboration d une première feuille de route des actions lancées prioritairement sur le territoire / attente de la validation nationale / conventionnement avec les acteurs COPIL PAERPA mi-mai Lettre d engagement 2

3 Recours aux urgences par défaut / sorties d hospitalisation précoces Développer le recours à l hospitalisation à domicile (HAD) : identification des soins pouvant être pris en charge par l HAD, admission directe et en sorties d hospitalisation Astreintes d infirmiers de nuit en EHPAD Financement de l hébergement temporaire (HT) (hébergement et dépendance) pendant 1 mois après la sortie de SSR avant retour à domicile Télémédecine (téléconsultation et télé expertise) Diffusion ligne directe UMGA aux médecins coordonnateurs et médecins traitants Développement de l activité physique en EHPAD (dotation soins, intervention d associations) 3

4 - Expérimentation modalités de rémunération avec SOS médecins et Urgences médicales de paris (UMP) - Conventions avec les maisons de santé du territoire (transport, créneau horaire dédié aux EHPAD) - Systématisation des comptes rendus d hospitalisation (CRH) avec délai plus restreint, utilisation des dossiers de liaison d urgence (DLU) par les établissements de santé - Continuité des soins au sein de l EHPAD: facilitation par la coordination territoriale d appui (CTA) - Réflexion sur la fin de vie et faciliter le recours aux partenaires pour les soins palliatifs 4

5 Psychiatrie Équipe mobile gérontopsychiatrique incluant le territoire PAERPA pour situations nécessitant une visite en EHPAD sous 48 heures Partenariats EHPAD / CMP : - Nomination d un binôme médecin/ide référent PA au sein de chaque CMP - Visites en EHPAD hors urgences Intervention de l unité de liaison psychiatrique (ULP) dans l EHPAD Herold (75019) 5

6 - Convention avec psychiatres libéraux pour certains résidents (recours de la CTA) - Convention en cours d élaboration EHPAD/secteur psychiatrique co-rédigée par le CASVP et la communauté hospitalière de territoire (CHT) psychiatrique, à élargir aux autres EHPAD - Nécessité d amorcer une réflexion sur la notion de lits géronto-psychiatriques dédiés 6

7 Professionnels libéraux Faciliter la traçabilité informatisée de leurs interventions - Mise à disposition de postes informatiques accessibles pour les professionnels libéraux - Logiciels de saisie des prescriptions - Formation des professionnels libéraux aux logiciels de soins des EHPAD (observation médicale et prescription) - Messagerie sécurisée Instauration d un dialogue constructif médecins coordonnateurs / professionnels libéraux formalisé dans une commission de coordination gériatrique - Commission de coordination gériatrique pour les médecins traitants à rapprocher du développement professionnel continu (DPC) en journée de formation? 7

8 2 ème objectif : Bon usage du médicament Formation des équipes soignantes au bon usage du médicament (risque de iatrogénie, bon usage du générique, signalement) Diffusion des outils OMEDIT - Formation des médecins prescripteurs lors des commissions de coordination - Participation des pharmaciens aux commissions de coordination - Pharmacie à usage intérieur (PUI) (dans les deux EHPAD en tarif global? Dans d autres EHPAD?) - Sollicitation de l équipe mobile extrahospitalière 8

9 3 ème objectif : Améliorer l information et faciliter les démarches des usagers et aidants Hébergement temporaire : regroupement sur deux EHPAD des 26 places HT du territoire Information sur les aides financières mobilisables lors de l entrée en EHPAD (ex: APA en établissement, aide sociale, APL pour la partie hébergement, ALD, AL 31 et 32, ) / Site Internet PAERPA Aide aux démarches administratives des professionnels, des aidants et des usagers (Rôle des SSDP / du CLIC) 9

PAERPA PARIS. Congrès SSR Ajaccio 17 juin 2014 XX/XX/XX

PAERPA PARIS. Congrès SSR Ajaccio 17 juin 2014 XX/XX/XX PAERPA PARIS Congrès SSR Ajaccio 17 juin 2014 XX/XX/XX Sommaire Le territoire PAERPA: quelques éléments Le parcours et les partenaires Présentation des actions PAERPA PARIS 2 Le territoire PAERPA PARIS:

Plus en détail

Troisième COPIL PAERPA. Mardi 16 décembre 2014 14h30 16h30

Troisième COPIL PAERPA. Mardi 16 décembre 2014 14h30 16h30 Troisième COPIL PAERPA Mardi 16 décembre 2014 14h30 16h30 Troisième COPIL PAERPA 16 décembre 2014 Ordre du jour Introduction Gilles Echardour, Délégué territorial de Paris Les actions PAERPA 1. Conventionnements

Plus en détail

4 ème réunion PAERPA EHPAD

4 ème réunion PAERPA EHPAD 4 ème réunion PAERPA EHPAD Jeudi 16 avril 2015 14h30 17h Délégation territoriale de Paris 1 Cartographie des EHPAD PAERPA (9-10-19) En attente carte stagiaire géographe 2 Ordre du jour 1. Actions déployées

Plus en détail

Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA

Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA Le Comité National de pilotage des parcours de santé des Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie a été installé en avril 2013 et les projets

Plus en détail

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Expérimentation sur un territoire cible : Baillif - Vieux-Habitants Bouillante Patrice RICHARD, Directeur général de l ARS

Plus en détail

Note d information aux participants du séminaire territorial «Améliorer le parcours des personnes âgées» sur le territoire de santé n 4

Note d information aux participants du séminaire territorial «Améliorer le parcours des personnes âgées» sur le territoire de santé n 4 Code direction : DSQP Pôle émetteur : Appui à la Performance et Gestion du Risque Note d information aux participants du séminaire territorial «Améliorer le parcours des personnes âgées» sur le territoire

Plus en détail

PAERPA 9-10-19. Atelier 5 «SI, coordination et amélioration des conditions de travail des professionnels» mardi 29 avril 2014

PAERPA 9-10-19. Atelier 5 «SI, coordination et amélioration des conditions de travail des professionnels» mardi 29 avril 2014 PAERPA 9-10-19 Atelier 5 «SI, coordination et amélioration des conditions de travail des professionnels» mardi 29 avril 2014 1 Sommaire Présentation PAERPA Site projet PAERPA Besoins SI qui ont émergé

Plus en détail

MF Maugourd, F. Ellien, P. Paranque Contexte

MF Maugourd, F. Ellien, P. Paranque Contexte Projet de permanence des soins gériatriques en EHPAD dans le sud de l Essonne MF Maugourd, F. Ellien, P. Paranque Contexte Le Sud de l Essonne accueille environ 3000 résidents en Etablissement d Hébergement

Plus en détail

Quel message voulez-vous diffuser?

Quel message voulez-vous diffuser? Présentation Comité consultatif et stratégique Expérimentation PAERPA LORRAINE Mise en place de la coordination Territoriale d appui (CTA) Quel message voulez-vous diffuser? Lundi 24 novembre 2014 La Coordination

Plus en détail

Projet régional de santé de Haute-Normandie Equipes mobiles de gériatrie

Projet régional de santé de Haute-Normandie Equipes mobiles de gériatrie Projet régional de santé de Haute-Normandie Equipes mobiles de gériatrie Société gérontologique de Normandie Société gérontologique de Normandie 1 Projet Régional de Santé Un ensemble coordonné et structuré

Plus en détail

Région Centre SI PAERPA. Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014

Région Centre SI PAERPA. Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014 Région Centre SI PAERPA Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014 10/04/2014 2 Expérimentation centrée sur le Lochois composée de 8 cantons (97 communes) Population totale: 103 741 hbts Population

Plus en détail

Résumé mémoire master 2 sciences cliniques infirmières, spécialité coordination du parcours complexe du patient. Pierrette MEURY ; JUIN 2012

Résumé mémoire master 2 sciences cliniques infirmières, spécialité coordination du parcours complexe du patient. Pierrette MEURY ; JUIN 2012 Résumé mémoire master 2 sciences cliniques infirmières, spécialité coordination du parcours complexe du patient. Pierrette MEURY ; JUIN 2012 «2012: État des lieux et perspectives de la coordination par

Plus en détail

PAERPA. Personnes Agées En Risque de Perte d Autonomie ****

PAERPA. Personnes Agées En Risque de Perte d Autonomie **** PAERPA Personnes Agées En Risque de Perte d Autonomie **** 9 ème 10 ème 19 ème arrondissements de Paris Un territoire face au défi du vieillissement de sa population Ateliers PAERPA ARS DT 75 avril 2014

Plus en détail

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie»

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» DOSSIER PAERPA «Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» 1 _ SOMMAIRE Quelques données chiffrées 3 Les initiatives déjà engagées pour améliorer les parcours de

Plus en détail

Accompagnement des personnes âgées à domicile:

Accompagnement des personnes âgées à domicile: Accompagnement des personnes âgées à domicile: Réseaux de santé gérontologiques et centres locaux d information et de coordination gérontologiques, deux acteurs complémentaires et incontournables IFSI

Plus en détail

117a6 ANNEXE 6. Entre - Nom de l ES (établissement de santé), représenté par. Et - Nom de l EHPAD, représenté par

117a6 ANNEXE 6. Entre - Nom de l ES (établissement de santé), représenté par. Et - Nom de l EHPAD, représenté par ANNEXE 6 CONVENTION TYPE RELATIVE AUX MODALITES DE COOPERATION ENTRE UN ETABLISSEMENT DE SANTE ET UN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES DANS LE CADRE D UNE FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES

Plus en détail

Retour sur les actions Assurance Maladie auprès des structures d Hospitalisation à Domicile

Retour sur les actions Assurance Maladie auprès des structures d Hospitalisation à Domicile Retour sur les actions Assurance Maladie auprès des structures d Hospitalisation à Domicile Dr Nathalie VERIN - Direction régionale du Service Médical Journée Interrégionale de l HAD du 15 octobre 2014

Plus en détail

Note créée le 20/03/2014

Note créée le 20/03/2014 Note créée le 20/03/2014 Les expérimentations PAERPA SOMMAIRE A. Le contexte B. Les objectifs C. La mise en œuvre D. Les modalités de financement E. Les dispositifs de coordination F. L évaluation G. Les

Plus en détail

Le numerique S investir? Pourquoi et comment? Atelier Professionnels de Santé 17 septembre 2015 de 16h00 à 16h45

Le numerique S investir? Pourquoi et comment? Atelier Professionnels de Santé 17 septembre 2015 de 16h00 à 16h45 Le numerique S investir? Pourquoi et comment? Atelier Professionnels de Santé 17 septembre 2015 de 16h00 à 16h45 Prise en charge pluri-professionnelle Besoins forts de coordination Radiologue, biologiste

Plus en détail

RAPPORT PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE DANS LES EHPAD FRANCILIENS. Résultats de l enquête menée en 2014

RAPPORT PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE DANS LES EHPAD FRANCILIENS. Résultats de l enquête menée en 2014 RAPPORT PRISE EN CHARGE MÉDICAMENTEUSE DANS LES EHPAD FRANCILIENS Résultats de l enquête menée en 2014 0 Acronymes : ARS IDF : Agence régionale de santé Ile-de-France EHPAD : Etablissements d hébergement

Plus en détail

Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux

Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux «le pourcentage de résidents âgés nécessitant des soins pour des plaies simples ou complexes était de 8,6% selon l étude PATHOS menée en 2009

Plus en détail

Proyecto Telemedicina

Proyecto Telemedicina Seminario Internacional Desarrollo de Servicios Sociales para Personas Mayores 3-4 octubre 2013 Proyecto Telemedicina Dr Jean-Philippe Flouzat Médico geriatra, Consejero Médico Social de la Agencia Regional

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION TELE IMAGERIE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE L HOPITAL DE NYONS L HOPITAL DE BUIS LES BARONNIES

DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION TELE IMAGERIE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE L HOPITAL DE NYONS L HOPITAL DE BUIS LES BARONNIES DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION TELE IMAGERIE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE & L HOPITAL DE NYONS L HOPITAL DE BUIS LES BARONNIES VENDREDI 14 JUIN 2013 A 15 heures Salle de visioconférence Centre

Plus en détail

PROJET DE CAHIER DES CHARGES DES PROJETS PILOTES PAERPA

PROJET DE CAHIER DES CHARGES DES PROJETS PILOTES PAERPA Ministère des Affaires sociales et de la Santé COMITE NATIONAL SUR LE PARCOURS DE SANTE DES PERSONNES AGEES EN RISQUE DE PERTE D AUTONOMIE PROJET DE CAHIER DES CHARGES DES PROJETS PILOTES PAERPA Janvier

Plus en détail

Compte-rendu du 2 ème BUREAU TACTIQUE PAERPA-MAIA Le 11 février 2014, à Tours 14h30

Compte-rendu du 2 ème BUREAU TACTIQUE PAERPA-MAIA Le 11 février 2014, à Tours 14h30 Compte-rendu du 2 ème BUREAU TACTIQUE PAERPA-MAIA Le 11 février 2014, à Tours 14h30 Participants : cf. annexe 1 Mme Estel QUERAL, chef de projet PAERPA, ouvre la séance en remerciant l ensemble des partenaires

Plus en détail

Médecin Coordonnateur. Loi du 24/01/1997 Arrêté du 26/04/1999 Décret 28/05/2005

Médecin Coordonnateur. Loi du 24/01/1997 Arrêté du 26/04/1999 Décret 28/05/2005 Médecin Coordonnateur Loi du 24/01/1997 Arrêté du 26/04/1999 Décret 28/05/2005 1976 Médecins de SCM 1999 2001 2003 2005 Arrêté du 26 avril 1999: cahier des charges CT (nouveau métier, profil médical gériatrique,

Plus en détail

Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé

Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé Point d actualité DMP et Messageries Sécurisées de Santé Assemblée Générale GCS Télésanté Basse Normandie 26 mars 2014 Anne Bertaud Pole Territoire Dossier Médical Personnel 2 DMP : quelques chiffres (février

Plus en détail

Répartition des temps des missions

Répartition des temps des missions Le temps alloué au médecin coordonnateur est-il compatible avec ses missions? 1 ère partie : analyse et calcul de sa charge de travail Le décret ministériel du 27 mai 2005 relatif à la qualification aux

Plus en détail

Télémédecine et Soins primaires: quelques repères en 5 étapes. Pierre SIMON Président de l Association Nationale de Télémédecine (ANTEL)

Télémédecine et Soins primaires: quelques repères en 5 étapes. Pierre SIMON Président de l Association Nationale de Télémédecine (ANTEL) Télémédecine et Soins primaires: quelques repères en 5 étapes Pierre SIMON Président de l Association Nationale de Télémédecine (ANTEL) 1 ère étape : Identifier un besoin d améliorer la continuité des

Plus en détail

Le circuit du médicament en EHPAD : Quelles actions pour le sécuriser?

Le circuit du médicament en EHPAD : Quelles actions pour le sécuriser? Le circuit du médicament en EHPAD : Quelles actions pour le sécuriser? 4 e journée coordination et management en EHPAD 26 mars 2015 - Nantes 1 Elise Rochais Pharmacien OMEDIT Pays de la Loire L OMEDIT

Plus en détail

Le GPSPB «GPS» Groupement de Professionnels de Santé : une réponse adaptée pour la coordination territoriale des soins

Le GPSPB «GPS» Groupement de Professionnels de Santé : une réponse adaptée pour la coordination territoriale des soins 29/03/2014 Le PB Groupement de Professionnels de Santé : une réponse adaptée pour la coordination territoriale des soins Groupement des Professionnels de Santé du Pays Beaunois 19 route de Gigny 21200

Plus en détail

PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé

PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé GCS TSA - ENRS Aquitaine Journée E-santé - 27 septembre 2013 SOMMAIRE C est quoi? Le projet L outil Les usages Ses atouts PAACO Plateforme

Plus en détail

HAD et Soins Palliatifs en EHPAD Contraintes réglementaires et situations possibles de collaboration

HAD et Soins Palliatifs en EHPAD Contraintes réglementaires et situations possibles de collaboration HAD et Soins Palliatifs en EHPAD Contraintes réglementaires et situations possibles de collaboration Dr Joséphine Loteteka Dr Tatiana Garcia HAD Santé Service Corpalif 93, 23 mars 2010 Sommaire Le cadre

Plus en détail

Atelier de retour d expérience n 7 : Une réponse appropriée à la problématique des parcours de personnes âgées par les réseaux

Atelier de retour d expérience n 7 : Une réponse appropriée à la problématique des parcours de personnes âgées par les réseaux Atelier de retour d expérience n 7 : Une réponse appropriée à la problématique des parcours de personnes âgées par les réseaux De la réflexion lorraine par les réseaux. Parcours et coordination Démarche

Plus en détail

CIRCUIT DU MÉDICAMENT EN CHIRURGIE ET INFORMATISATION : DE LA CONSULTATION D ANESTHÉSIE À LA SORTIE DU PATIENT

CIRCUIT DU MÉDICAMENT EN CHIRURGIE ET INFORMATISATION : DE LA CONSULTATION D ANESTHÉSIE À LA SORTIE DU PATIENT 1 CIRCUIT DU MÉDICAMENT EN CHIRURGIE ET INFORMATISATION : DE LA CONSULTATION D ANESTHÉSIE À LA SORTIE DU PATIENT Dr Bertrand ISAAC Pharmacien Praticien Hospitalier Centre Hospitalier Loire Vendée Océan

Plus en détail

Modèle de contrat de médecin coordonnateur en établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes

Modèle de contrat de médecin coordonnateur en établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes 180, boulevard Haussmann 75389 PARIS CEDEX 08 Tél. 01 53 89 32 00 Fax. 01 53 89 32 01 http : //www.conseil-national.medecin.fr Modèle de contrat de médecin coordonnateur en établissement d hébergement

Plus en détail

Filières et réseaux de gériatrie. Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca

Filières et réseaux de gériatrie. Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca Filières et réseaux de gériatrie Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca Population âgée en forte augmentation Augmentation de l espérance de vie à

Plus en détail

QUELS DANGERS POUR LES

QUELS DANGERS POUR LES RÉUNION D INFORMATION SUR LA LOI DE SANTÉ : QUELS DANGERS POUR LES MÉDECINS LIBÉRAUX? Mercredi 17 décembre 2014 Titre I : Renforcer la prévention et la promotion de la santé Chapitre I Art. 2 à 5 : Soutenir

Plus en détail

F. BILLION-REY V. LACROIX

F. BILLION-REY V. LACROIX Centre Hospitalier de Lons le Saunier Service Pharmacie et Stérilisation Centrale Plaidoyer pour le développement de la Pharmacie Clinique au Centre Hospitalier de Lons le Saunier F. BILLI-REY V. LACRIX

Plus en détail

Des Réseaux, des Réponses. Panorama. Pr Romain Moirand Rennes

Des Réseaux, des Réponses. Panorama. Pr Romain Moirand Rennes Des Réseaux, des Réponses. Panorama Pr Romain Moirand Rennes Objectifs Décrire les actions concrètes proposées par les réseaux existants sur la thématique des addictions Faire le lien entre ces actions

Plus en détail

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Dans son avis de 2012 «L assurance maladie : les options du HCAAM» qui synthétise l ensemble

Plus en détail

Les sorties d hospitalisation des personnes âgées

Les sorties d hospitalisation des personnes âgées 28 Les sorties d hospitalisation des personnes âgées Méthodologie 1) Enquête exploratoire (février 2006 à janvier 2007) sur le retour à domicile des personnes âgées après hospitalisation 2) Analyse - Bilan

Plus en détail

Soirée e scientifique de la Société de Pharmacie de Lyon. (21 novembre 2013) Université Claude Bernard. ISPB Faculté de Pharmacie de Lyon

Soirée e scientifique de la Société de Pharmacie de Lyon. (21 novembre 2013) Université Claude Bernard. ISPB Faculté de Pharmacie de Lyon Soirée e scientifique de la Société de Pharmacie de Lyon «La chimiothérapie anticancéreuse ambulatoire et à domicile» (21 novembre 2013) Université Claude Bernard ISPB Faculté de Pharmacie de Lyon La chimiothérapie

Plus en détail

CONTRAT INDIVIDUEL DE PRISE EN CHARGE

CONTRAT INDIVIDUEL DE PRISE EN CHARGE CONTRAT INDIVIDUEL DE PRISE EN CHARGE Rédaction : C. COLETTE E. AUDOYE Validation : CSIRMT le 05/09/2014 Service de Soins Infirmiers à Domicile Résidence du Touyre Espace Liberté 09300 LAVELANET Tél :

Plus en détail

«Soins aux Grands Vieillards» IFSI - 23.01.2009 Frédéric Martins-Condé (Praticien) Pôle Gériatrie-Gérontologie (UMG) CHU Clermont-Ferrand

«Soins aux Grands Vieillards» IFSI - 23.01.2009 Frédéric Martins-Condé (Praticien) Pôle Gériatrie-Gérontologie (UMG) CHU Clermont-Ferrand Unité Mobile de Gériatrie : Quel(s) rôle(s) en EHPAD? «Soins aux Grands Vieillards» IFSI - 23.01.2009 Frédéric Martins-Condé (Praticien) Pôle Gériatrie-Gérontologie (UMG) CHU Clermont-Ferrand UMG : Quelques

Plus en détail

SYNTHESE. AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui le concernent

SYNTHESE. AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui le concernent PLAN NATIONAL 2015-2018 pour le développement des soins palliatifs et l accompagnement en fin de vie SYNTHESE RAPPEL DES 4 AXES AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui

Plus en détail

Maison ou un Pôle de santé

Maison ou un Pôle de santé Les 4 points clés pour créer une Maison ou un Pôle de santé pluri-professionnel De nouveaux modes d exercice coordonné et regroupé : L exercice médical dans les villes et dans les campagnes est aujourd

Plus en détail

Le RESPA, c est quoi? Réseau de Santé Personnes âgées de la Loire à la Vie

Le RESPA, c est quoi? Réseau de Santé Personnes âgées de la Loire à la Vie Le RESPA, c est quoi? Réseau de Santé Personnes âgées de la Loire à la Vie 1 UN PROJET PORTÉ PAR 3 CLIC Février 2007 : début de la réflexion à l initiative de 3 CLIC. 2007 : financement d un accompagnement

Plus en détail

Lancement de Sterenn, solution de télémédecine de la région Bretagne

Lancement de Sterenn, solution de télémédecine de la région Bretagne Dossier de presse Saint-Brieuc, le 21 juillet 2014 Lancement de Sterenn, solution de télémédecine de la région Bretagne La communauté de santé de Bretagne se mobilise pour la télémédecine, au service des

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE

CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE (Recherche, Enseignement, Soins, Information, Lutte et Initiatives pour les Adolescents et les ENfants atteints de CancEr). 1. CARACTERISTIQUES

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dossier Médical Personnel (DMP)

DOSSIER DE PRESSE. Dossier Médical Personnel (DMP) DOSSIER DE PRESSE Dossier Médical Personnel (DMP) 2 Sommaire Le Dossier Médical Personnel en Auvergne..5 Le DMP au service de la coordination des soins.6 Le DMP socle de la continuité des soins 7 Le DMP

Plus en détail

Le programme OMAGE dans une logique de parcours. Sylvie LEGRAIN Pascale Saint - Gaudens AFDET 13 février 2014

Le programme OMAGE dans une logique de parcours. Sylvie LEGRAIN Pascale Saint - Gaudens AFDET 13 février 2014 Le programme OMAGE dans une logique de parcours Sylvie LEGRAIN Pascale Saint - Gaudens AFDET 13 février 2014 Quelques chiffres Les 75+ : 57% ont une ALD 33% sont hospitalisés dans l année, dont 40% en

Plus en détail

SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE. Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent.

SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE. Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent. SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent. Dans la France de 2012, de plus en plus de Français doivent renoncer à des soins ou

Plus en détail

PAERPA 9-10-19_ARS-IDF

PAERPA 9-10-19_ARS-IDF Présents : PAERPA 9-10-19_ARS-IDF Relevé de décisions / Première Réunion EHPAD 30 septembre 2014 - EHPAD Les Parentèles EHPAD Alice Guy / 10 rue de Colmar - 75019 Paris - Benoit Vandermeersch, Directeur

Plus en détail

MEMORYS. Réseau de Santé «Personnes Agées» Paris 5-6-13

MEMORYS. Réseau de Santé «Personnes Agées» Paris 5-6-13 MEMORYS Réseau de Santé «Personnes Agées» Paris 5-6-13 Dr Hélène BLAQUART, praticien attaché, médecin évaluateur Dr Pierre BERT, Dr Jean Constantin AMADEI, Mme Marie BOUCHAUD GENESE ET HISTORIQUE DU RESEAU

Plus en détail

Plate-forme collaborative Page 1

Plate-forme collaborative Page 1 MARS 2013 Plate-forme collaborative Page 1 Lieu de coordination associant les acteurs du champ sanitaire et social du territoire Monts et Barrages, dans le but d assurer aux personnes prises en charge

Plus en détail

Optimisation de la prise en charge médicamenteuse en antibiothérapie : 3 novembre 2015 Dr Virginie Vitrat, infectiologue Franck Guérin, pharmacien

Optimisation de la prise en charge médicamenteuse en antibiothérapie : 3 novembre 2015 Dr Virginie Vitrat, infectiologue Franck Guérin, pharmacien Optimisation de la prise en charge médicamenteuse en antibiothérapie : exemple du CH Annecy Genevois 3 novembre 2015 Dr Virginie Vitrat, infectiologue Franck Guérin, pharmacien Présentation du CH Annecy

Plus en détail

CHARTE DES UTILISATEURS DU DOSSIER INFORMATISE SOINS PALLIATIFS. Du Réseau ARCADE

CHARTE DES UTILISATEURS DU DOSSIER INFORMATISE SOINS PALLIATIFS. Du Réseau ARCADE NFORMATISE «SOINS PALLIATIFS» Page 1 /13 CHARTE DES UTILISATEURS DU DOSSIER INFORMATISE SOINS PALLIATIFS Du Réseau ARCADE NFORMATISE «SOINS PALLIATIFS» Page 2 /13 Préambule Le dossier informatisé constitue

Plus en détail

1 re structure HAD de province

1 re structure HAD de province Présentation 1 re structure HAD de province Association à but non lucratif (loi 1901) créée en 1968 par le Dr Thielley, Santé Service Bayonne et Région est la 1 re structure d'hospitalisation à domicile

Plus en détail

Le contrat de bon usage des médicaments, produits et prestations

Le contrat de bon usage des médicaments, produits et prestations Le contrat de bon usage des médicaments, produits et prestations 1 ASPECTS RÉGLEMENTAIRES ET IMPACTS Elise Remy Pharmacien coordonnateur Aspects réglementaires 2 S inscrit dans la réforme de la T2A, accès

Plus en détail

Procédure adaptée (Article 28 du Code des marchés publics)

Procédure adaptée (Article 28 du Code des marchés publics) Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Relatif au projet de : Déploiement du logiciel DMU Net au sein du service des urgences et mise en place d un EAI (Enterprise Application Integration)

Plus en détail

Dispositifs d aides aux personnes âgées 10/02/2014

Dispositifs d aides aux personnes âgées 10/02/2014 Dispositifs d aides aux personnes âgées 1 Les acteurs de la gérontologie Où trouver l information sur les aides aux personnes âgées: Les CCAS: Centre Communaux d Action Sociale, outils social des mairies.

Plus en détail

Les remontées du terrain. Dr Roland HAIZE Centre hospitalier PICAUVILLE

Les remontées du terrain. Dr Roland HAIZE Centre hospitalier PICAUVILLE Les remontées du terrain Dr Roland HAIZE Centre hospitalier PICAUVILLE Les programmes d Evaluation des Pratiques Professionnelles Pertinence des hospitalisations en HDT HO *Formalisation de certificats

Plus en détail

L organisation de la santé : quels appuis pour les professionnels de proximité? 1

L organisation de la santé : quels appuis pour les professionnels de proximité? 1 Éléments de problématique en préparation du débat relatif à la stratégie nationale de santé Le 30 janvier 2014 Au Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg L organisation de la santé : quels appuis

Plus en détail

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Établissements de santé Droits et accueil des usagers Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Recommandations et indicateurs Préface Faire face aux inégalités de santé qui touchent tout

Plus en détail

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique.

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi NOR : ARRÊTÉ du relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. Le ministre

Plus en détail

PAERPA 9-10-19_ARS-IDF

PAERPA 9-10-19_ARS-IDF PAERPA 9-10-19_ARS-IDF Relevé de décisions / Troisième Réunion EHPAD 22 janvier 2015 - EHPAD Les Parentèles Présents : EHPAD Alice Guy / 10 rue de Colmar - 75019 Paris - Dr Carol Devisme, Médecin coordonnateur

Plus en détail

Gestion du traitement personnel des patients : Enquête et audit régional

Gestion du traitement personnel des patients : Enquête et audit régional Gestion du traitement personnel des patients : Enquête et audit régional Marion Alpy Jean-Marie Kinowski Journée OMEDIT 3 avril 2014 Contexte La prise en charge du traitement personnel du patient peut

Plus en détail

Synthèse de la 11ème Rencontre nationale du Groupe Réseaux SFGG : Evolution des Réseaux de santé Personnes Agées

Synthèse de la 11ème Rencontre nationale du Groupe Réseaux SFGG : Evolution des Réseaux de santé Personnes Agées Synthèse de la 11ème Rencontre nationale du Groupe Réseaux SFGG : Evolution des Réseaux de santé Personnes Agées Dr Eliane ABRAHAM Groupe Réseaux SFGG Réseau de santé Personnes Agées Coordination en appui

Plus en détail

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE 5, avenue Louis-Blériot 63100 Clermont-Ferrand Tél. 0 820 200 444 Ou 04 73 36 00 37 Fax 04 73 42 98 77 contact@clinidom.fr www.clinidom.fr Finess 63 000 811 8

Plus en détail

Intérêts de l outil PAACO

Intérêts de l outil PAACO 12 février 2014 Colloque TIC Santé Intérêts de l outil PAACO Association «Gaves et Bidouze» - Plateforme de coordination CLIC, Réseau Gérontologique, MAIA L outil PAACO Objectifs : pourquoi cet outil dans

Plus en détail

Parcours de santé des personnes âgées en situation de fragilité

Parcours de santé des personnes âgées en situation de fragilité Parcours de santé des personnes âgées en situation de fragilité Personnes âgées en risque de perte d autonomie (PAERPA) Claude JEANDEL Pôle de gérontologie CHU Montpellier Université Montpellier Inserm

Plus en détail

Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION

Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION 1 LES MAISONS REGIONALES DE LA SANTE MRS (programme 2) Enjeux et objectifs Le dispositif des «Maisons Régionales de la Santé» voté en 2010 incarne de

Plus en détail

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE. Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE. Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE Utiliser le Dossier Médical Personnel en EHPAD Mai 2013 1 2 S informer sur le DMP Préparer votre q ALIMENTATION établissement Sur le site dmp.gouv.fr espace Structure

Plus en détail

Méthode de validation des coupes PATHOS

Méthode de validation des coupes PATHOS Méthode de validation des coupes PATHOS Formation nationale validation coupes PATHOS 2013 Etablissements éligibles en 2013 Etablissements prioritaires 2013 : renouvelant leur convention en 2013, une fois

Plus en détail

Dossier de presse. Développement de la télémédecine

Dossier de presse. Développement de la télémédecine Dossier de presse Développement de la télémédecine Signature officielle de la convention de partenariat entre le Centre Hospitalier de Béziers et le Pays Haut Languedoc et Vignobles Sommaire Sommaire...

Plus en détail

La e-santé pour communiquer

La e-santé pour communiquer GCS e-santé BRETAGNE Professionnels de la santé, du médico-social, en structure ou en libéral... La e-santé pour communiquer Présentation des services e-santé en Bretagne BIPS², réseau très haut débit

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES

CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES CAHIER DES CHARGES DES UNITES NEURO-VASCULAIRES 1 TEXTES DE REFERENCE 1.1 Cadre juridique Loi n o 2004-806 du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique, notamment la mesure 72 de son annexe

Plus en détail

2 ans du Pôle Autonomie Santé Information en Essonne : Un GCSMS au service d un projet coopératif de santé

2 ans du Pôle Autonomie Santé Information en Essonne : Un GCSMS au service d un projet coopératif de santé Atelier n 11 Monter un parcours de soins sur une approche territoriale ciblée 2 ans du Pôle Autonomie Santé Information en Essonne : Un GCSMS au service d un projet coopératif de santé Françoise ELLIEN,

Plus en détail

Présentation des EHPAD

Présentation des EHPAD A) 1 ère Convention Tripartite Présentation des EHPAD 1) EHPAD «La Meulière de la Marne» à La Ferté sous Jouarre L établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes Acte Certifié (EHPAD) exécutoire

Plus en détail

Le réseau de santé ARCADE en 2006

Le réseau de santé ARCADE en 2006 Le réseau de santé ARCADE en 2006 Le réseau de santé ARCADE en 2006 Résidence Le Lac Bleu 4, rue du IV Septembre 65000 TARBES Téléphone : 05 62 93 11 12 Télécopie : 05 62 93 89 53 Messagerie : contact@reseau-arcade.fr

Plus en détail

Chimiothérapie à domicile partenariat HAD MSP Bagatelle et 3C Institut Bergonié

Chimiothérapie à domicile partenariat HAD MSP Bagatelle et 3C Institut Bergonié Logo HAD Chimiothérapie à domicile partenariat HAD MSP Bagatelle et 3C Institut Bergonié Dr. E. Reich-Pain, médecin coordonnateur HAD Dr. O. Duguey-Cachet, médecin coordonnateur 3C 29 novembre 2013 Contexte

Plus en détail

HOPITAL LOCAL INTERCOMMUNAL SOULTZ ISSENHEIM N :S.PC.A.001.2 PROCEDURE D ACCUEIL ET DE SORTIE SERVICES DESTINATAIRES

HOPITAL LOCAL INTERCOMMUNAL SOULTZ ISSENHEIM N :S.PC.A.001.2 PROCEDURE D ACCUEIL ET DE SORTIE SERVICES DESTINATAIRES HOPITAL LOCAL INTERCOMMUNAL SOULTZ ISSENHEIM N :S.PC.A.001.2 PROCEDURE D ACCUEIL ET DE SORTIE CLASSEUR 1 : CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 5 : CLASSEUR 6 : CLASSEUR 7 : CLASSEUR 8 : CLASSEUR

Plus en détail

Faciliter le parcours des personnes âgées en risque de perte d autonomie : les projets PAERPA

Faciliter le parcours des personnes âgées en risque de perte d autonomie : les projets PAERPA Faciliter le parcours des personnes âgées en risque de perte d autonomie : les projets PAERPA Sommaire Enjeux et objectifs Anticiper une réalité démographique et organiser le parcours de santé autour d

Plus en détail

Le dispositif CJC à la Réunion et son inscription dans l offre de soins. Journée régionale CJC 15 septembre 2015

Le dispositif CJC à la Réunion et son inscription dans l offre de soins. Journée régionale CJC 15 septembre 2015 Le dispositif CJC à la Réunion et son inscription dans l offre de soins Journée régionale CJC 15 septembre 2015 2 La politique de santé en matière d addictions à la Réunion Les orientations régionales

Plus en détail

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés RAPPORT du GROUPE DE TRAVAIL INTERMINISTÉRIEL DÉCEMBRE 2013 1 Introduction I -Le contexte II -Le Groupe de travail III -Compte rendu

Plus en détail

ENQUETE sur la gestion du médicament, le bon usage des antibiotiques et la gestion du risque infectieux au sein des EHPAD des PAYS DE LA LOIRE

ENQUETE sur la gestion du médicament, le bon usage des antibiotiques et la gestion du risque infectieux au sein des EHPAD des PAYS DE LA LOIRE ENQUETE sur la gestion du médicament, le bon usage des antibiotiques et la gestion du risque infectieux au sein des EHPAD des PAYS DE LA LOIRE Introduction Les données concernant cette étude ont été recueillies

Plus en détail

Chantier MEAH «Organisation et Sécurisation du circuit du médicament» Expérience du Centre Médico-chirurgical de Kourou

Chantier MEAH «Organisation et Sécurisation du circuit du médicament» Expérience du Centre Médico-chirurgical de Kourou www.meah.sante.gouv.fr Chantier MEAH «Organisation et Sécurisation du circuit du médicament» Expérience du Centre Médico-chirurgical de Kourou KA Dinh-Van, N Tisserand, C Lemée, F Michel, F Alvarez, D

Plus en détail

ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES HAIZPEAN LIVRET D ACCUEIL

ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES HAIZPEAN LIVRET D ACCUEIL ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES HAIZPEAN LIVRET D ACCUEIL Livret d Accueil version mars 2014. Page 1 sur 11 La maison de retraite HAIZPEAN a ouvert ses portes le 16 novembre

Plus en détail

Médecin Coordonnateur en EHPAD Le 6 Juin 2015

Médecin Coordonnateur en EHPAD Le 6 Juin 2015 Dr Corinne PLESSIS EHPAD «Les Pommeris» VALLIERES LES GRANDES et MDPH Dr Séverine DURIN EHPAD du Pays Vendômois et CH VENDOME Médecin Coordonnateur en EHPAD Le 6 Juin 2015 Dr PLESSIS - Dr DURIN Journée

Plus en détail

TELEMEDINOV. la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée. Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique

TELEMEDINOV. la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée. Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique TELEMEDINOV la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique Présentation Michel RIOLI directeur du projet LA REGLEMENTATION

Plus en détail

Le programme Marpa. maison d accueil rurale pour personnes âgées

Le programme Marpa. maison d accueil rurale pour personnes âgées Le programme Marpa M A R P A maison d accueil rurale pour personnes âgées Avec les Marpa La Mutualité sociale agricole accompagne depuis vingt ans la création de petites unités de vie qui accueillent des

Plus en détail

DEFINITION DE FONCTION : MASSEUR - KINESITHERAPEUTE

DEFINITION DE FONCTION : MASSEUR - KINESITHERAPEUTE RESIDENCE HOSPITALIERE DE LA WEISS Définition validée par : Date et Signature : F18 DEFINITION DE FONCTION : MASSEUR - KINESITHERAPEUTE 1. IDENTIFICATION DE LA FONCTION Intitulé exact de la fonction :

Plus en détail

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02 FINANCÉ PAR : PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» En décembre 2013, le Commissariat général aux Investissements d Avenir a lancé un appel à projet «Territoire

Plus en détail

Rappels : Les structures d HAD sont soumises aux mêmes règles et obligations que les établissements de santé «classiques» en matière de qualité et de sécurité des soins, notamment dans le domaine pharmaceutique.

Plus en détail

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.

EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil. EHPAD LES SIGNOLLES D AJAIN SERVICE DE SOINS A DOMICILE 1,rue du Séminaire 23380 AJAIN 05 55 80 95 00 05 55 81 89 97 06 73 30 97 14 chajain@sil.fr REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU SERVICE DE SOINS INFIRMIERS

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. Déploiement des contrats de coordination des professionnels de santé libéraux intervenant en EHPAD

COMMUNIQUE DE PRESSE. Déploiement des contrats de coordination des professionnels de santé libéraux intervenant en EHPAD Direction de la Sécurité sociale Paris, le 6 avril 2011 Direction générale de la Cohésion sociale COMMUNIQUE DE PRESSE Déploiement des contrats de coordination des professionnels de santé libéraux intervenant

Plus en détail

Suivi ADOM. Claude Boiron Oncologie Médicale

Suivi ADOM. Claude Boiron Oncologie Médicale Suivi ADOM Claude Boiron Oncologie Médicale PLAN 1. Problématiques du traitement anti cancéreux per os 2. Objectifs du suivi ADOM 3. Procédures 4. Bilan Étude observationnelle Étude médico économique Étude

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA PRISE EN CHARGE EN HOSPITALISATION A DOMICILE DE RESIDENTS EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT SOCIAL

CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA PRISE EN CHARGE EN HOSPITALISATION A DOMICILE DE RESIDENTS EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT SOCIAL CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA PRISE EN CHARGE EN HOSPITALISATION A DOMICILE DE RESIDENTS EN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT SOCIAL Vu les articles R 6121-4-1 et D 6124-311 du code de la santé publique,

Plus en détail

PAERPA 9-10-19_ARS-IDF

PAERPA 9-10-19_ARS-IDF PAERPA 9-10-19_ARS-IDF Relevé de décisions / Quatrième Réunion EHPAD 16 avril 2015 Délégation territoriale de Paris Présents : EHPAD Alice Guy / 10 rue de Colmar - 75019 Paris - Dr Carol Devisme, Médecin

Plus en détail