BIEN SE NOURRIR AVEC DES REVENUS MODESTES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BIEN SE NOURRIR AVEC DES REVENUS MODESTES"

Transcription

1 1 ANIMATRICE EN CUISINE DIETETIQUE FORMATION BRIGITTE MERCIER - FICHAUX SESSION BIEN SE NOURRIR AVEC DES REVENUS MODESTES Marie-Andrée PERROTEAU

2 2 Bien se nourrir avec des revenus modestes Sommaire Introduction 1e partie : Bien se nourrir : un atout pour la santé I Bien se nourrir, qu'est-ce que ça veut dire? Définition Bien se nourrir, pourquoi? II Bien se nourrir, mais concrètement on mange quoi? Qu'est-ce qu'un aliment? Des aliments de qualité optimum Composition des aliments Quelques repères pour une assiette équilibrée Exemple de menus sur 6 jours 2e partie : Revenus modestes, ça veut dire quoi? I Quelques définitions II La part du budget familial consacré à l'alimentation 3e partie : Bien se nourrir, ça coûte combien? I Comparaison de prix* de quelques produits bio dans plusieurs lieux d'achat II Coût des menus selon leur composition III Coût des plats "préparés" et "fait maison" IV Evaluation d'un budget alimentation moyen 4e partie : Des pistes, des propositions pour aider les personnes à bien se nourrir I Etre informé pour faire les meilleurs choix II Apprendre, expérimenter la cuisine au quotidien III Aborder l'organisation dans une activité cuisine avec un groupe IVEntre corvée et plaisir Conclusion Annexes Bibliographie

3 3 Introduction Comment équilibrer un budget modeste tout en respectant équilibre nutritionnel, équilibre énergétique et qualité de l'alimentation? Bien sûr, il n'y a pas de réponse unique valable pour tous, ni de solution miracle. Cette étude se propose de rappeler les bases d'une bonne nutrition et de tenter de définir la notion de "revenus modestes". Puisqu'il est question de revenu, de budget, de coût de l'alimentation, nous comparerons le prix de revient de plusieurs menus en faisant le lien avec leur composition. Le budget renvoie aussi à la notion de choix, de priorité, mais la marge de manœuvre est quelquefois très faible pour certaines personnes. L'alimentation a un coût, mais la santé a-t-elle un prix? Dans la dernière partie, nous dégagerons des pistes, des propositions pour aider les personnes à budget modeste à bien se nourrir. Cette étude s'inscrit dans le cadre de la formation d'"animatrice en Cuisine Diététique" que j'effectue avec Brigitte FICHAUX, auteur de nombreux ouvrages sur la cuisine familiale. J'ai une formation initiale de Conseillère en Economie Sociale et Familiale et une longue expérience en travail social. Ayant côtoyé des publics en précarité sociale et économique, j'ai pu observer leurs difficultés à bien se nourrir et les conséquences sur leur santé. Outre les personnes en grande précarité, les revenus modestes concernent aussi les personnes qui travaillent à temps partiel non choisi, les personnes qui font des choix de vie qui impliquent un budget modeste, les étudiants, les familles monoparentales, et certains retraités. Le coût de l'alimentation est un thème inépuisable et traité dans de nombreux ouvrages et articles. Dans cette étude, je vais le traiter de manière très concrète et en essayant de dégager quelques pistes permettant de "bien se nourrir avec des revenus modestes".

4 4 1 e partie : Bien se nourrir, un atout pour la santé I - Bien se nourrir qu'est-ce que ça veut dire? Définition: La notion de santé renvoie à une définition officielle de l'oms* et à celle du dictionnaire. Mais "bien se nourrir" ne correspond pas à une définition officielle. Voici, de manière globale, ce que veut dire bien se nourrir : C'est apporter à notre organisme des aliments adaptés, pour l'élaboration et le renouvellement des tissus, pour fournir de l'énergie, pour un bien-être physique et psychologique. Bien se nourrir, pourquoi? La santé, le bien-être et l'alimentation sont intimement liés. Tout le monde s'accorde sur ce point et nos ancêtres le savaient aussi. «Il faut connaître les propriétés des aliments, leurs vertus naturelles et celles qu ils acquièrent par les altérations que l industrie des hommes y apporte C est l harmonie du tout qui constitue la bonne santé!» HIPPOCRATE De nombreux médecins, nutritionnistes et chercheurs contemporains ont étudié les effets bénéfiques d'une alimentation saine et équilibrée sur notre santé. Christian REMESY, nutritionniste et directeur de recherche à l'inra a développé le concept de nutrition préventive. "Une bonne nutrition, à l'échelle d'une vie, permet la prévention de la majorité des pathologies, c'est la 1 e condition pour un bon développement fœtal et c'est un atout pour un bon fonctionnement intellectuel et physiologique". Les pathologies en question sont entre autres celles qui se développent dans les sociétés industrialisées, les maladies cardio-vasculaires, l'hypertension, le diabète, l'obésité et les cancers. Jean SEGNALET, médecin spécialiste en immunologie, considère l'alimentation comme "la troisième médecine". Il a mis au point un régime alimentaire, qu'il qualifie d'hypo toxique, pour soigner et prévenir les pathologies lourdes ou chroniques. Henri JOYEUX, professeur de cancérologie et de chirurgie digestive à la faculté de médecine de Montpellier, invite à "manger mieux et meilleur, pour vieillir en bonne santé". Il explique comment l'alimentation peut accompagner au mieux les effets physiologiques de la vieillesse. Voici encore une bonne raison de bien se nourrir. *OMS: organisation mondiale de la santé

5 5 II Bien se nourrir, mais concrètement on mange quoi? Définition d'un aliment par Drs Beliveau et Gingras dans l'ouvrage "les aliments contre le cancer": "Un aliment est un produit consommé régulièrement par une collectivité, laquelle a pu constater son innocuité et ses bénéfices à long terme pour la santé". Dans cette définition, il y a la notion de "long terme" qui nous questionne sur des points comme les aliments issus de culture OGM* et sur les aliments bourrés de polluants de toutes sortes. Des aliments sains doivent au minimum ne pas nuire et au mieux nourrir et favoriser la santé des individus. Des aliments de base de qualité optimum De nombreuses recherches et études ont démontré la plus value des aliments biologiques et ses bienfaits pour la santé. Bien se nourrir commence donc par consommer des produits bio. Les produits bio sont des produits les plus naturels possible, issus de l'agriculture biologique où la qualité est respectée à tous les stades : production, stockage, transformation. Production : La terre est un milieu vivant complexe qu'il faut "nourrir" pour en maintenir et en accroître la fertilité, protection des sols, des plantes, des animaux, de l'environnement et donc de notre vie. L'agriculture biologique n'utilise aucun engrais chimique, pesticide, produit chimique de synthèse ou organisme génétiquement modifié (OGM). Ce n'est que dans ce milieu vivant qu'est la terre que peuvent pousser des vrais aliments, riches en éléments nutritifs. Stockage Les aliments comme les bulbes, fruits secs, pommes de terre, ne subissent pas d'ionisation. Transformation Les aliments qui subissent des transformations (conserves, plats préparés) ne font pas l'objet d'ajout de colorants, conservateurs et autres additifs de synthèse. Intérêt nutritionnel des aliments issus de la filière bio L'étude ABARAC* du professeur JOYEUX démontre la plus grande teneur en matière sèche, en vitamines, minéraux, oligo-éléments et anti-occidants des produits bios. Cette densité nutritionnelle plus élevée contribue à un meilleur statut nutritionnel pour les individus. Et pour faire le lien avec le budget, je dirai que la teneur en eau des produits végétaux étant supérieure en agriculture conventionnelle, le consommateur va donc acheter des légumes et aussi plus d'eau au prix du légume. Une étude de l'université de Seattle* portant sur la bioaccumulation des pesticides organophosphorés, chez les enfants de 2 à 4 ans, a montré que ceux qui sont nourris avec des produits de l'agriculture biologique présentent des concentrations de résidus six fois moins élevés que ceux qui mangent des aliments issus de l'agriculture conventionnelle. Or il est

6 6 maintenant reconnu que l'accumulation de traces de pesticides représente un danger potentiel pour la santé des individus. Un des plus de la bio est l'effet rassasiant. Ce qui n'est pas négligeable pour réduire les dépenses. Selon Lylian LEGOFF, médecin nutritionniste, "Plus les aliments sont riches en nutriments, plus ils sont riches de saveurs et stimulent certains récepteurs de la cavité buccale, qui envoient un message de contentement aux centres nerveux. Riches en fibres, les produits végétaux jouent un rôle déterminant pour déclencher la sensation de satiété, grâce à l'augmentation de volume du bol alimentaire quand les fibres sont au contact des liquides du tube digestif. Les produits végétaux de production biologique apportent donc davantage sur le plan qualitatif (fibres, nutriments, antioxydants ) tout en rassasiant avec une moindre quantité, ce qui compense le surcoût lié à la qualité des produits." Produits complets Les produits complets ou les moins raffinés possibles sont nettement plus intéressants sur le plan nutritionnel car ils ont conservé tous les précieux nutriments. Prenons l'exemple des céréales raffinées. Elles subissent des transformations technologiques, vannage, raffinage et polissage afin d'éliminer totalement enveloppes et germe et obtenir un produit raffiné et "propre à la consommation". C'est très regrettable car les céréales sont d'excellentes sources de minéraux ( magnésium, calcium, zinc, fer) et de vitamines (B1, B3, B6 et vit E dans le germe). Une étude comparant les céréales complètes et raffinées, publiée par l'inra* met en évidence la différence pour le riz. Comparaison de la composition d'une céréale complète et d'une céréale raffinée pour quelques minéraux Teneurs pour 100g Riz complet Riz blanc Magnésium (en mg) Phosphore (en mg) Calcium (en mg) Zinc (en mg) 4 1,5 *OGM: organisme génétiquement modifié *ABARAC: agriculture biologique, agriculture raisonnée, agriculture conventionnelle? *INRA: institut national de recherche en agriculture *Etude Seattle: source: Environnement Healt Perspectives octobre 2002

7 7 Composition des aliments Les aliments apportent tout ce dont l'organisme a besoin pour se développer et pour vivre, sous forme de nutriments: protéines, glucides, lipides, fibres, vitamines et minéraux. Chacun de ces nutriments a sa place et sa fonction dans une alimentation adaptée et équilibrée. Bien sûr il n'existe pas d'aliment "complet" ou "idéal" qui, à lui seul, apporterait tout ce dont le corps a besoin. Nous avons vu précédemment l'intérêt majeur de consommer des produits de qualité. Toutes les traditions et écoles alimentaires sont en accord sur ce point. Toutes font aussi l'unanimité sur l'importance de manger avec modération, avec régularité, de prendre le temps de manger. L'unanimité n'est pas au rendez-vous quand il s'agit d'équilibre de l'assiette ou du moins quand cet équilibre renvoie à des notions et concepts différents. Les aliments apportent différents nutriments, énergétiques et non-énergétiques Il existe plusieurs classifications des aliments. Le lecteur trouvera en annexe celle du Dr Lecerf, avec une classification en dix groupes. Les nutriments énergétiques apportent de l'énergie. Notre organisme a besoin d'énergie pour les fonctions vitales de base, maintenir le corps à une bonne température et nous permettre d'avoir une activité (marcher, travailler ) Les glucides sont notre principale source d'énergie. Il existe deux types de glucides : Les glucides complexes que l'on trouve essentiellement dans les céréales, les légumes secs et que beaucoup de personnes ne consomment pas assez. Les glucides simples que l'on trouve dans le sucre et les produits sucrés et que beaucoup de personnes consomment en excès. Les lipides ou graisses dont le rôle est à la fois énergétique et constitutionnel selon leur composition en acides gras, saturés, mono insaturés ou poly insaturés. Tous sont indispensables au fonctionnement de nos cellules d'où l'intérêt de varier les sources de graisses. L'alimentation "moderne" est souvent trop riche acides gras saturés au détriment des acides gras mono et poly insaturés. Les protéines ont un rôle de constitution tout en apportant de l'énergie. Les protéines apportent des acides aminés, éléments indispensables à la formation et au renouvellement des tissus de notre corps: cellules, muscles, os, peau Les protéines de la viande, du poisson et des œufs contiennent tous les acides aminés essentiels. Les protéines végétales (céréales, légumineuses) sont déficitaires en certains acides aminés et doivent être utilisées avec la complémentation. Les nutriments non-énergétiques sont aussi indispensables à l'organisme. La grande majorité d'entre eux ne peut être fabriqué par l'organisme, ils doivent donc être fournis par l'alimentation. Les vitamines: il en existe treize, réparties en deux familles, les vitamines liposolubles (A, D, E et K) et les vitamines hydrosolubles (vit C et vit du groupe B) Les minéraux : calcium, phosphore, magnésium, potassium, sodium Ils ont un rôle plastique car entrent dans la composition des tissus et un rôle de catalyseur Les oligo-éléments : zinc, manganèse, fluor, sélénium. Ils ont un rôle de catalyseurs pour que s'effectuent les réactions de synthèse et de dégradation

8 8 Les fibres très présentes dans les fruits, légumes, céréales complètes et légumineuses. Les fibres ont un rôle dans la régulation du transit intestinal. L'eau est indispensable: le corps humain est composé de 80% d'eau Quelques repères pour une assiette équilibrée En matière d'équilibre alimentaire, il y a tellement d'écoles, de théories et de principes qu'il y a de quoi s'y perdre pour ceux qui aspirent bien se nourrir. Est-ce qu'il faut privilégier l'équilibre acido-basique, se nourrir surtout de produits crus ou surtout de produits cuits? Estce qu'il faut diaboliser les produits laitiers? L'équilibre "yin-yang" et les "groupes sanguins" ont peut-être aussi leur mot à dire. Bref, chaque école a ses adeptes, ses certitudes et certainement sa part de vérité. En tout cas, il y a des principes de base communs aux différentes approches: Consommer des produits de bonne qualité. Donner une large place aux protéines végétales Manger modérément Limiter les produits sucrés et les graisses saturées Consommer des fruits et légumes de saison. Pour aller plus loin, il est important de prendre en compte son âge, son activité, son tempérament et son état physiologique. Dans les recommandations du PNNS*, une large place est faite aux protéines animales et aux produits laitiers. Des études réalisées par des médecins nutritionnistes et chercheurs montrent qu'il existe des alternatives à cette forte consommation de viande et de produits laitiers. Le Dr Lecerf parle d'ailleurs de menus alternatifs. Je pense qu'il est intéressant d'aller voir du côté des théories et d'y puiser des informations. Mais il est difficile de faire l'économie d'un engagement dans une recherche personnelle sur ce qui est le mieux pour soi, ce qu'on digère bien, ce qui satisfait notre appétit, nos valeurs, ce qui nous nourrit au sens large. Et sans oublier que manger est aussi un acte riche de sens, de souvenirs, d'émotions et de symboles culturels. Je partage complètement le conseil suivant : "Mangez de tout, rien n'est interdit. Tout est question de dosage et d'équilibre". Équilibre entre les différents acides gras Réduire les AGS (acides gras saturés) présents dans les graisses animales (beurre, charcuteries, fromage ) Favoriser les AGMI (acides gras mono insaturés) présents dans l'huile d'olive et les graisses des volailles Augmenter les AGPI (acides gras poly-insaturés) avec ses oméga 3 et oméga 6, que l'on trouve dans certaines huiles végétales (noix, cameline, courges) et les fruits oléagineux. Diversifier les sources de calcium Il y a du calcium dans le lait mais aussi dans les végétaux. Les produits laitiers en excès peuvent provoquer des intolérances alimentaires ou des allergies. Les céréales complètes, les fruits secs, les légumineuses, les légumes, les algues contiennent aussi du calcium. * PNNS: Plan National Nutrition Santé Protéines animales et aussi protéines végétales

9 9 Les protéines animales ont des proportions presque idéales en acides aminés essentiels mais sont peu économiques. Consommées en excès, elles favorisent les maladies cardiovasculaires, les calculs rénaux, les cancers du côlon. 100 à 120g de viande, poissons ou fruits de mer par jour suffisent. Les protéines végétales sont moins bien équilibrées en acides aminés. Les céréales sont déficitaires en lysine et les légumineuses en méthionine.les protéines végétales nécessitent d'être complémentées entre elles (céréales + légumineuses; céréales + algues; céréales + tofu) ou avec un peu de protéines animales. Des repas à index glycémique* bas Privilégier les aliments sources de glucides à index glycémique faible (céréales complètes ou semi-complètes, légumineuses, sucre complet ) Associer dans un même repas des féculents et des légumes verts Limiter la consommation de produits très sucrés et de céréales raffinées Les légumes frais et de saison Consommer abondamment des légumes qui apportent des vitamines, des minéraux, des fibres et des phytothérapies. 400 à 500g de légumes par jour chez un adulte couvrent la moitié de ses besoins en calcium, potassium et magnésium, la totalité des besoins en provitamines A et en fibres. Halte aux produits cuisinés industriellement Ils sont souvent trop gras, trop salés et chers. *Index Glycémique: vitesse d'assimilation des glucides dans le sang

10 10 Un exemple de menus sur 6 jours pour une famille de 4 personnes (2 adultes et 2 adolescents) déjeuner dîner Lundi Mardi Émincé de choux cru avec noix hachées et pommes Rôti de porc Jardinière de légumes de saison (cuisson vapeur) Gâteau de riz caramel Plat végétarien minute (sarrasin+carottes, céleri et brocolis) Salade verte + graines de tournesol toastées Yaourt de brebis et abricots secs (mixés) Mercredi -Salade d'endives et miettes de roquefort -Filets de julienne -Fenouil à la crème avec béchamel au cerfeuil - Crème soja vanille et biscuit maison Jeudi (viande) -Carottes râpées -Escalopes de poulet (cuisson vapeur) et coulis de tomates aux herbes -Purée de p. de terre -Crumble aux fruits d'hiver ( avec farine de riz et châtaignes) Vendredi -Pamplemousse -Maquereaux (cuisson vapeur) avec sauce crème fraîche+citron+ciboulette) -Pomme de terre vapeur -Mousse au chocolat (avec tofu soyeux) Samedi -Salade composée complète (riz 1/2 complet, bâtonnets de légumes décrudis, cubes de comté, olives et avocats) -Lentilles vertes au curry -Tartes aux poires et amandes Couscous de légumes, pois chiches, tofu fumé et semoule Compotée de pommes, poires et bananes (cuisson vapeur) Potage rapide (bouillon cube+ vermicelle) Mini pizzas sur tranches de pain (huile olive+ purée de tomates+ anchois+ olives et fromage râpé) Clafoutis aux pruneaux (au lait de riz) -Gratin dauphinois (au lait de soja) -Salade verte -Fromage blanc et crème de marrons -Potage légumes et lentilles corail -Quiche aux poireaux (œufs) Scarole -Flan au chocolat (avec agar-agar, maïzena et lait végétal) -Potage de pois chiches et brocolis -Galettes de sarrasin avec 1 ou 2 éléments (oignons, beurre, fromage, tomate, jambon) -Velouté de potimarron avec émincé de poireaux -Galettes de p.de terre (œufs) Salade verte - Pommes au four

11 11 Commentaires des précédents menus Presque tous les repas contiennent un élément cru (légume ou fruit) pour l'apport en vitamines, minéraux et antioxydants. Les salades sont assaisonnées avec des bonnes huiles de première pression à froid. Les légumes cuits sont présents sous forme de potage, accompagnement, purée, garniture de tartes ou galettes Parmi ces 12 menus, alternent protéines animales (viande ou poisson) et des protéines végétales (céréales, légumineuses). Quatre déjeuners comportent de la viande ou du poisson. Tous les repas du soir sont végétariens. Les légumineuses, qui sont souvent oubliées, sont à l'honneur dans plusieurs repas, le lundi soir avec les pois chiches, dans deux potages et avec un plat de lentilles vertes au curry, le samedi midi. Chaque repas comporte un féculent, y compris au dîner. C'est indispensable car il y a dans cette famille des adolescents qui ont des besoins d'un repas énergétique. Les desserts sont souvent à base de fruits cuits pour ne pas alourdir le repas et pour éviter l'écueil de surconsommer des produits laitiers. Ces déjeuners et dîners s'intègrent dans une journée qui commence avec un petit-déjeuner nutritif. Il pourra être différent pour chacun (pain, céréales type muesli, crème vitalité ) Préserver la qualité nutritionnelle des aliments Il est important de cuisiner le plus diététiquement possible pour ne pas altérer la valeur nutritive des aliments. Certains nutriments sont sensibles et s'altèrent à la chaleur, à l'air, au stockage prolongé. Quelques conseils: Épluchage les légumes au dernier moment. Pour les légumes biologiques comme les carottes, courgettes, concombres, lavage et brossage peuvent suffire. Privilégier des modes de cuisson avec chaleur douce (vapeur, étouffée) Réchauffage avec modération, les légumes contiennent de précieux nutriments (vitamines, anti-oxydants) fragiles. Halte au stockage intensif qui génère une perte importante en nutriments.

12 12 2 e partie: Revenus modestes, ça veut dire quoi? I Quelques définitions Budget familial: somme dont dispose une famille (ou un foyer) pour les charges fixes et dépenses courantes Niveau de ressources Les minima sociaux sont les niveaux minimums de revenu que l'état juge nécessaire d'apporter à ses citoyens. Il peut prendre la forme d'une allocation universelle ou d'un revenu minimum. Il en existe 9 en France. Voici quelques montants mensuels par personne au 1er janvier 2010: Revenu minimum d'insertion (RMI) et Revenu de solidarité active (RSA) : 454 Allocation spécifique de solidarité (ASS) : 450 Minimum vieillesse: 677 Le SMIC ne fait pas partie des minima sociaux car il s'adresse aux personnes qui ont une activité professionnelle salariée. Montant mensuel du SMIC au 1er janvier 2010 : 1055,42 (salaire net) Seuil de pauvreté en France: La notion de seuil de pauvreté est relative, dans le sens où elle est calculée en comparant le revenu des pauvres avec le revenu des autres membres de la société. Selon l'insee, en France, en 2006, 7,1% de la population vivait en dessous du seuil relatif de pauvreté, c'està-dire avec moins de 681 par mois et par personne. La tranche de population des ans et les familles monoparentales ont le taux de pauvreté le plus élevé. II La part de l'alimentation dans le budget des ménages Selon une enquête de l'insee (2006), pour les ménages à revenus modestes la part de l'alimentation correspond à 21% des dépenses, c'est-à-dire au poste le plus important. Pour les plus aisés, c'est le poste transport qui vient en premier. Les ménages vivant sous le seuil de pauvreté disposent de 3,70 par jour et par personne pour leurs dépenses alimentaires * (rapport de la commission des familles, vulnérabilité, pauvreté, avril 2005). Pour les ménages à faibles revenus, bien se nourrir est donc souvent difficile pour des raisons économiques. À cet obstacle, qui n'est pas des moindres, s'ajoute d'autres obstacles. Les personnes en situation de précarité sont quelquefois dans une problématique qui va au-delà de la question économique. Deux exemples vont illustrer cette problématique. - Un groupe de personnes, bénéficiaires du RMI participent régulièrement à une action de dynamisation et d'insertion sociale. L'animatrice apporte un jour une caisse de pommes et propose aux personnes d'en emporter pour faire compote, tarte, crumble Personne ne prend de pommes.

13 13 - Lors des distributions de denrées au Secours populaire, un bénévole s'étonne que le public boude les radis et autres légumes frais. Quelle lecture peut-on en faire? -Absence de motivation pour cuisiner surtout si on vit seul. -Manque d'idées et de savoir-faire en cuisine. -Effet pervers des distributions alimentaires qui proposent des conserves et plats prêts à réchauffer au micro-ondes. -Difficulté à faire le lien entre alimentation et santé. -Difficulté de prendre du recul par rapport aux normes en vigueur dans le groupe d'appartenance. Un animateur de Maison de quartier a aussi observé que des familles défavorisées achètent de la viande très bon marché pour en manger tous les jours. "Ils ont besoin de montrer qu'ils sont bien capables d'acheter de la viande pour leurs enfants". Cela renvoie à des représentations, à l'estime de soi, aux normes de leur groupe. Christian REMESY évoque la notion de représentation mentale liée aux aliments. La viande, c'est le muscle, la force, la puissance. Le mieux serait bien sur de consommer moins de produits carnés mais de bonne qualité et d'ajouter des légumineuses, source de protéine végétale économique. Mais changer les habitudes n'est pas une mince affaire en matière d'alimentation.

14 14 3 e partie : Bien se nourrir en bio, ça coûte combien? Beaucoup de personnes ne connaissent pas, de manière précise, le montant de leurs dépenses en matière d'alimentation. Ils en ont une idée limitée au prix de certains produits (par exemple le pain, telle viande ou tel poisson, le prix du kg de fraises en début de saison). Il y a aussi des représentations et idées toute faites. Beaucoup de personnes pensent que tout est forcément plus cher dans les magasins bios et au marché que dans les hypermarchés. Qu'en est-il réellement? Je suis allée relever des prix de produits alimentaires, dans les lieux d'approvisionnement suivants : - Hypermarchés - Magasins bio - Marché Je précise que je n'ai comparé que des produits avec le label AB et ceci en cohérence avec l'exigence de qualité mentionnée précédemment. Avant de regarder le tableau comparatif de prix, j'aimerais préciser pourquoi, à prix identique, il est préférable d'acheter les produits en magasins bios plutôt que dans la grande distribution. Consommer en grande distribution peut être vu comme un désastre sanitaire et écologique dans la mesure où elle propose : - Les prix les plus bas, quel que soit les impacts sur la santé du consommateur et de l'environnement - Des produits avec sur-emballage - Des produits nécessitant des transports incohérents et désastreux sur le plan sanitaire et environnemental

15 15 I Comparaison de prix* de quelques produits bio dans plusieurs lieux d'achat Poissons, viande et produits laitiers (prix en ) Dos de Poulet Fromage C.fraîche cabillaud frais - kg fermier - kg blanc 20 % m.g. /kg épaisse Pot de 20cl 4 Yaourts brebis nature 6 œufs calibre moyen Hypermarché 15,00 9,15 4,42 1,80 3,70 2,10 Magasin bio - 9,43 5,50 1,40 4,30 2,16 Marché 19,00-4,80 1,70-2,10 Épicerie Riz Basmati 1/2 complet Lentilles vertes Farine de froment T65 Boisson au soja nature Pain 1/2 complet Biscuits type sablés Hypermarché 4,38 4,38 1,30 1,19 4,40 9,52 Magasin Bio 3,40 (en vrac) 2,99 (en vrac) 2 1, ,10 (en vrac) Fruits et légumes Salade Carottes Épinards Cerneaux de noix Raisins secs Hypermarché - 1, ,50 Surgelés Brocolis et haricots verts Magasin bio 1,50 1,80 5,20 18,95 (en vrac) 4,55 (en vrac) 4,50 Marché 1,00 2,10 4,40 4,60 (en vrac) - *Prix relevés en avril 2010 à Saint-Nazaire (44) et *Hypermarché: Super U

16 16 Analyse du tableau de comparaison des prix L'intérêt de l'achat en vrac En magasin bio, il est possible d'acheter en vrac les céréales, légumineuses et fruits secs. Le prix au kg est toujours inférieur pour l'achat en vrac. Le relevé concernant le riz basmati et les lentilles montrent un prix bien inférieur en magasin bio. Dans les grandes surfaces, on ne trouve pas de céréales en vrac. Certains produits bio avec peu d'écart de prix Les œufs, le lait de soja et certains légumes sont vendus à des prix très proches dans les différents lieux. Le poisson Le poisson et les produits de la mer sont des produits à part dans la mesure où ils peuvent être d'excellente qualité sans être labellisés AB. Tous les poissons sont à un prix plus élevé sur le marché que dans les grandes surfaces. Les magasins bios n'ont pas de rayon frais et peu de choix en produits surgelés. Autres formes d'approvisionnement Il s'agit des achats directs à la ferme, du système des paniers. Au-delà de l'intérêt économique pour le consommateur et de la qualité, cela permet un échange et du lien avec le producteur. Côté pratique Même si certains produits sont moins chers dans certains lieux d'approvisionnement, il n'est pas toujours possible de multiplier les lieux d'achats. Regrouper ses courses dans le même lieu reste très pratique côté gestion du temps et cela limite les dépenses de carburant. II Coût des menus selon leur composition Nous avons vu précédemment que le coût de l'alimentation est en lien avec le lieu d'approvisionnement. Il est encore plus en lien avec la composition des menus, les quantités de viande, de légumineuses Des exemples de menus chiffrés : présentation de 6 menus équilibrés (voir page suivante) Les prix ont été calculés à partir d'une ration moyenne pour un adulte sédentaire. Chaque menu est sensiblement équivalent du point de vue de l'apport en calories et de l'apport en protéines. La ration a été déterminée à partir: - Des recommandations tirées du livre "Manger bio, c'est pas du luxe", de Lylian Legoff, médecin nutritionniste. - Des expériences de restauration collective de l'association "Bio Dans Son Assiette" à Saint- Nazaire. Les coûts sont calculés à partir de prix moyens relevés dans les magasins bios de Saint- Nazaire, sur le marché et auprès de producteurs en vente directe. Les coûts correspondent aux ingrédients et n'incluent pas les dépenses d'énergie liées à la cuisson et les dépenses d'eau pour la préparation.

17 17 MENUS Menu 1 2,10 Concombre à la crème fraîche et fines herbes Riz aux petits légumes Lentilles vertes aux oignons Pommes noisettes/miel au four Menu 2 2,40 Salade tomates et féta Millet aux amandes Purée de pois cassés Jardinière de légumes de saison Yaourt Menu 3 2,65 Velouté de courge butternet Quiche carottes, brocolis et oignons Salade verte Crème abricots secs Menu 4 3,30 Chou émincé et raisins secs Couscous avec poulet Tarte aux fraises Menu 5 3,75 Velouté de carottes, panais et céleri Parmentier de cabillaud Salade verte et graines de tournesol toastées Flan au chocolat Menu 6 3,75 Carottes et radis noir râpés Lasagnes de bœuf et pois cassés Salade verte Crumble aux pommes Prix moyen : 3

18 18 Analyse des coûts des différents menus Une différence s'impose en terme de prix de revient entre les menus avec des produits carnés et les menus sans produits carnés. Ces derniers étant les plus onéreux, nous ne sommes pas surpris que les menus sans viande soient les plus économiques. Les menus végétariens (1, 2 et 3) sont les plus économiques. L'apport de protéines est basé sur la complémentation Menu 1: céréale (riz) + légumineuse (lentille) + fruits oléagineux (noisettes) Menu 2: céréale (millet) + légumineuse (pois cassé)+ p. laitiers (fêta et yaourt) + fruits oléagineux (amandes) Menu 3: céréale (blé) + oeuf + P. laitiers (f. blanc) Le menu 3 contient de l'œuf. Compte tenu de sa composition nutritionnelle exceptionnelle (l'œuf est un aliment parfaitement équilibré en acides aminés), il s'agit du meilleur rapport qualité-prix parmi les produits animaux. Précisons la différence entre végétarisme et végétalisme Régime végétarien = exclusion de produits carnés et produits de la pêche Régime végétalien = exclusion de tout produit d'origine animale (y compris produits laitiers et œufs) Les menus avec viande ou poisson mais en quantité modérée (4 et 6) avec une légumineuse et une céréale Dans les menus 4 et 6, on trouve une protéine animale (poulet, bœuf) et des protéines végétales. Dans le couscous, semoule et pois chiche et dans les lasagnes pâtes et pois cassés. On parle alors de plats mixtes avec un phénomène de potentialisation des protéines qui opère entre protéines d'origine végétale et animale. Cela peut donner lieu à une multitude de plats délicieux. Les recettes mixtes traditionnelles où les céréales s'associent à des produits animaux sont nombreuses (paella, riz cantonnais, pizzas, spaghettis à la bolognaise, tartes ) Dans ces conditions, un repas avec viande est relativement économique car la présence d'une légumineuse permet de diminuer la portion de viande. Précision: à ration protéique égale, soit 20 grammes de protéines par portion et par personne, l'association de 100g de céréales bio et de 50g de légumineuse bio est nettement moins chère que l'équivalent carné, c'est-à-dire 100g de viande bio. Le menu 5 comporte du poisson Le plat principal est un parmentier, plat qui permet de mettre une portion de poisson d'environ 75g.Le prix de revient du plat et du repas complet est moins élevé qu'avec une portion de 120g de poisson. 120g étant souvent la quantité utilisée pour un plat où le poisson est servi avec un accompagnement séparé. Le prix du poisson est fluctuant. Il est indépendant de sa qualité nutritionnelle. Des poissons gras (riches en oméga3) comme le maquereau ou la sardine sont bon marché pour une excellente qualité nutritionnelle.

19 19 III Plats "fait maison" et plats préparés La différence de prix de revient et de qualité entre les plats "faits maison" et les plats préparés, surgelés, faits par un traiteur est considérable. Notre société moderne implique un style de vie, où le temps est une denrée précieuse. Il faut sans doute être motivé, faire des choix et accorder de la valeur au fait de préparer ses repas soi-même, avec des produits frais. Sur le plan économique, le calcul est vite fait. De simples carottes râpées reviennent 4 à 5 fois plus chers, rapportées au prix du kilo. Dans ces conditions, une entrée de crudités avec des carottes râpées bio "maison" devient très économique. IV Evaluation d'un budget moyen en alimentation Voici un ordre de grandeur d'un budget alimentation pour un adulte. Le coût du déjeuner correspond à celui calculé précedemment. Le diner étant souvent (ou dans l'idéal) plus léger, son prix de revient est plus bas Petit-déjeuner 1,5 Déjeuner: 3 Dîner 2,50 Total / jour 7 Total / mois 210

20 4 e partie: Des pistes, des propositions, pour aider les personnes à bien se nourrir Christian REMESY, dans son livre "Que mangerons-nous demain?", parle de prévention nutritionnelle, d'éducation nutritionnelle en milieu scolaire. Il va de soi qu'à l'école, on apprend à lire; et si on apprenait aussi à manger. Dans la mesure où la transmission du savoir faire familial en matière de cuisine est perdue, actuellement de nombreux jeunes quittent le foyer familial en étant très mal préparés à prendre en charge leur alimentation et celle de leur future famille. Quant aux adultes, certains sont aussi démunis. Ils sont pressés, trouvent que cuisiner c'est ringard, sont très sollicités par des produits de toutes sortes et prêts à mettre au micro-onde. Et quand les personnes doivent aussi composer avec un budget très modeste, cela ne facilite pas les choses. I Etre bien informé pour faire les meilleurs choix Dans un objectif d'éducation nutritionnelle, bien se nourrir renvoie à la notion de connaissance, de savoir. Il est important de connaître ce qu'on mange, ce que ça nous apporte. On peut manger bio et déséquilibré. On peut aussi avoir un budget alimentation très élevé et mal se nourrir. Le changement des habitudes passe donc par une information juste et non par des messages nutritionnels imprécis et flous. Ce qu'il est le plus important de connaître: Les grands classes de nutriments et où les trouver (annexe n 1) Identifier les produits Les produits bio et de qualité et Les produits raffinés, standardisés, sans saveur, irradiés, reconstitués, manipulés génétiquement, hors saison, bourrés d'additifs, d'arômes artificiels et de colorants de toutes sortes. Les principaux apports En protéines animales et végétales avec tous les acides aminés En lipides, avec les différents acides gras, saturés et insaturés En glucides simples et complexes En minéraux et oligo-éléments En fibres En composants végétaux protecteurs Les apports indispensables Ceux que l'organisme ne peut fabriquer lui-même à partir d'autres composants. Il s'agit de certains acides aminés et acides gras insaturés, toutes les vitamines, les oligo-éléments et minéraux, les fibres et les composants végétaux protecteurs. Un équilibre dans l'apport de protéines animales et végétales Notre alimentation ne se résume pas à une somme d'apports. Il est important de comprendre la notion de complémentation et l'intérêt de l'association céréale et protéine animale, légumineuse et protéine animale, céréale et légumineuse. 20

Nutrition et santé : suivez le guide

Nutrition et santé : suivez le guide Prévention ALIMENTATION PLAISIR ET ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE Nutrition et santé : suivez le guide Nous savons tous que l alimentation joue un rôle essentiel pour conserver une bonne santé. En voici quelques

Plus en détail

ALIMENTATION ET DIABETE

ALIMENTATION ET DIABETE Mise à jour 11/2009 4A, rue du Bignon - 35000 RENNES ALIMENTATION ET DIABETE Avec l activité physique, l alimentation constitue l un des axes majeurs de votre traitement. Respecter un minimum de principes

Plus en détail

ANNEXE 2 Grammages Si les grammages qui suivent, adaptés à chaque classe d âge, sont nécessaires, ils sont aussi suffisants.

ANNEXE 2 Grammages Si les grammages qui suivent, adaptés à chaque classe d âge, sont nécessaires, ils sont aussi suffisants. ANNEXE 2 Grammages Si les grammages qui suivent, adaptés à chaque d âge, sont nécessaires, ils sont aussi suffisants. PRODUITS, prêts à consommer, en grammes ( ou 10%), REPAS PRINCIPAUX PAIN 10 20 30 40

Plus en détail

Information destinée aux patients et aux proches. Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile

Information destinée aux patients et aux proches. Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile Information destinée aux patients et aux proches Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile Qu est-ce que la diverticulite? Cette brochure vous informe

Plus en détail

Plats préparés. Plats préparés

Plats préparés. Plats préparés Plats préparés Plats préparés Les plats préparés ou prêts à consommer trouvent de plus en plus leur place dans notre alimentation quotidienne. Nous n avons pas toujours la possibilité de préparer chaque

Plus en détail

L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point

L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point Santé Canada Health Canada L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point Vous avez peut-être remarqué l information nutritionnelle affichée sur de nombreux produits alimentaires que vous achetez

Plus en détail

L équilibre alimentaire.

L équilibre alimentaire. L équilibre alimentaire. Une bonne nutrition est un incontestable facteur de bonne santé. Dans la médecine traditionnelle chinoise, certains aliments bien utilisés servent de remèdes pour prévenir et traiter

Plus en détail

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)?

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? La veille au soir Les buts de l alimentation sont de maintenir les réserves en glycogène (réserve de sucre pour l effort) tant au niveau du

Plus en détail

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY «Cette action contribue au PNNS». «IL FAIT BIO À CHÂTEAU THIERRY A Chateau Thierry, la Municipalité souhaite développer les produits BIO et issus de filières de proximité dans les menus de la restauration

Plus en détail

MENUS PORTAGE A DOMICILE

MENUS PORTAGE A DOMICILE 8 HORS D'OEUVRES PLATS PROTEIQUES LEGUMES FROMAGES DESSERTS lundi 12/05 Rillettes Côte de veau à la crème Brocolis au jus Fromage Pâtisserie mardi 13/05 Carottes râpées ciboulette Saucisse de Toulouse

Plus en détail

Allégations relatives à la teneur nutritive

Allégations relatives à la teneur nutritive Allégations relatives à la teneur nutritive Mots utilisés dans les allégations relatives à la teneur nutritive Ce que le mot signifie Exemples Sans Faible Réduit Source de Léger Une quantité insignifiante

Plus en détail

Protéines. Pour des Canadiens actifs. De quelle quantité avez-vous besoin?

Protéines. Pour des Canadiens actifs. De quelle quantité avez-vous besoin? Protéines Pour des Canadiens actifs De quelle quantité avez-vous besoin? 1 Protéines 101 Les protéines sont les principaux éléments fonctionnels et structuraux de toutes les cellules du corps. Chaque protéine

Plus en détail

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca

Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle. Information sur le sodium alimentaire. www.reductionsodium.ca Consommez moins de sodium pour réduire votre pression artérielle Information sur le sodium alimentaire www.reductionsodium.ca Contact Jocelyne Bellerive, MA Coordonnatrice/Éducatrice Programme réduction

Plus en détail

L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments

L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments L information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments Présenté par Micheline Séguin Bernier Le 19 mars 2007 Tiré et adapté du document de Santé Canada Le tableau de la valeur nutritive : plus facile

Plus en détail

MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES

MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES Par Marie-Christine Parent, stagiaire en diététique AU MENU Retour sur le sondage Vision de la saine alimentation Qu est-ce que l étiquetage nutritionnel?

Plus en détail

LUNDI 22 MARDI 23 MERCREDI 24 JEUDI 25 VENDREDI 26 SAMEDI 27 DIMANCHE 28 LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI SAMEDI DIMANCHE

LUNDI 22 MARDI 23 MERCREDI 24 JEUDI 25 VENDREDI 26 SAMEDI 27 DIMANCHE 28 LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI SAMEDI DIMANCHE Déjeuner - Semaine du 22 au 28 JUIN LUNDI 22 MARDI 23 MERCREDI 24 JEUDI 25 VENDREDI 26 SAMEDI 27 DIMANCHE 28 CONCOMBRE AU BASILIC Salade VERTE SALADE DE TOMATE BETTERAVES CELERI REMOULADE Pizza au fromage

Plus en détail

CONSEILS POUR UN REGIME SANS SEL ET PAUVRE EN SUCRES LORS D'UNE CORTICOTHERAPIE GENERALE

CONSEILS POUR UN REGIME SANS SEL ET PAUVRE EN SUCRES LORS D'UNE CORTICOTHERAPIE GENERALE CONSEILS POUR UN REGIME SANS SEL ET PAUVRE EN SUCRES LORS D'UNE CORTICOTHERAPIE GENERALE Les fiches d'informations ont été rédigées en collaboration par les 2 centres de référence des maladies bulleuses

Plus en détail

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité.

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité. Pedro Tamacha 9 Normalement, Pedro devrait consommer 3 100 kcal/jour pour être en bonne santé et avoir une activité normale, il lui manque 800 calories. 9 Son régime alimentaire est composé de riz, pommes

Plus en détail

Synthèse des principaux résultats

Synthèse des principaux résultats E3A : Enquête auprès des Associations d'aide Alimentaire Constance Bellin, Anne-Gwenhael Dauphin, Katia Castetbon, Nicole Darmon Unité de Recherche en Epidémiologie Nutritionnelle (UMR Inserm/Inra/Cnam)

Plus en détail

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ

AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ AUTORISATION DU CLIENT POUR LA COLLECTE, L UTILISATION ET LA DIVULGATION DE RENSEIGNEMENTS PERSONNELS SUR SA SANTÉ Le présent formulaire sert à obtenir votre consentement éclairé en ce qui a trait à la

Plus en détail

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne L alimentation : partie intégrante de la prise en charge de l enfant et de l adolescent diabétique base du traitement avec l insulinothérapie et l activité

Plus en détail

La pyramide alimentaire suisse. sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung ssn Société Suisse de Nutrition ssn Società Svizzera di Nutrizione

La pyramide alimentaire suisse. sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung ssn Société Suisse de Nutrition ssn Società Svizzera di Nutrizione sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung p. 1 / 5 Société Suisse de Nutrition SSN, Office fédéral de la santé publique OFSP / 2o11 Sucreries, snacks salés & alcool En petites quantités. Huiles, matières

Plus en détail

Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils?

Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils? Qui sont-ils? D où viennent-ils? Où sont-ils? Les glucides sont des éléments nutritifs indispensables au bon fonctionnement de l organisme. Ils sont présents dans les aliments aux côtés des protéines (viande,

Plus en détail

Les Petites Toques PLAT CHAUD. STEAK HACHE PETIT MODELE Poids net pour une part : 80 g Ingrédients : Steak haché (origine Union Européenne).

Les Petites Toques PLAT CHAUD. STEAK HACHE PETIT MODELE Poids net pour une part : 80 g Ingrédients : Steak haché (origine Union Européenne). Les Petites Toques PLAT CHAUD STEAK HACHE PETIT MODELE Poids net pour une part : 80 g Ingrédients : Steak haché (origine Union Européenne). PEPITES DE PLET PANE Poids net pour une part : 115 g Ingrédients

Plus en détail

CCAS Plozévet. Recette des mois de Juillet/ Aout: La ratatouille en crumble. Midi. Lasagne bolognaise Salade verte St Aristide

CCAS Plozévet. Recette des mois de Juillet/ Aout: La ratatouille en crumble. Midi. Lasagne bolognaise Salade verte St Aristide Semaine du 31 Août au 06 Septembre 2015 Askorn Lundi 31 Salade de tomate a la féta Potage Lasagne bolognaise Tapioca St Aristide Mardi 1 Salade d'avocats Potage Rôti de Porc blanc Flageolets St Gilles

Plus en détail

Edition Limitée CLASSIC 2. Spécial NOUVEL AN CHINOIS. recettes

Edition Limitée CLASSIC 2. Spécial NOUVEL AN CHINOIS. recettes CLASSIC 2 Edition Limitée 20 recettes Spécial NOUVEL AN CHINOIS 福 Bonheur 禄 Prospérité 春 Printemps Bonheur 寿 Longévité 春 Printemps Histoire et légende du Nouvel An Chinois A l origine, le mot chinois signifiant

Plus en détail

Lundi 6/07 Mardi 7/07 Mercredi 8/07 Jeudi 9/07 Vendredi 10/07. Hamburger Jambon blanc Escalope de dinde Steak haché

Lundi 6/07 Mardi 7/07 Mercredi 8/07 Jeudi 9/07 Vendredi 10/07. Hamburger Jambon blanc Escalope de dinde Steak haché 6 au 10 juillet 2015 Lundi 6/07 Mardi 7/07 Mercredi 8/07 Jeudi 9/07 Vendredi 10/07 Salade verte Tomate vinaigrette Carottes râpées Salade de pommes de terre Betteraves œufs durs Hamburger Jambon blanc

Plus en détail

Informations produit

Informations produit Informations produit Ce document légal doit être conservé en magasin et mis à la disposition des clients ou représentants chargés de faire respecter la loi sur demande. Version 8 mars 2015 60616 Gâteau

Plus en détail

ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION

ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION Mardi 24 janvier 2012 au Centre de Formation Multimétiers de REIGNAC L objectif de cet atelier sur la santé est de guider chacun vers une alimentation plus

Plus en détail

Voici quelques directives qui vous permettront de bénéficier au maximum de votre semaine.

Voici quelques directives qui vous permettront de bénéficier au maximum de votre semaine. Voici quelques directives qui vous permettront de bénéficier au maximum de votre semaine. N oubliez pas : si vous avez des questions, venez les poser sur notre groupe Facebook. Je suis disponible pour

Plus en détail

Menu 2015. MBA Recherche

Menu 2015. MBA Recherche 1 Repas à 22$ 2 Repas léger Potage du moment + Quiche individuelle et petite verte + Choix de : florentine, tomates séchées et chèvre ou Lorraine + Dessert du jour ou salade de fruits Repas de pâtes Salade

Plus en détail

I. - LA RATION D ENTRAINEMENT

I. - LA RATION D ENTRAINEMENT NUTRITION DES SPORTIFS DE COMPÉTITION : GRANDS PRINCIPES La finalité de tous les sports de compétition est la performance. Ainsi, une triple préparation, physique, diététique et psychologique doit obligatoirement

Plus en détail

Comité Départemental d Éducation pour la Santé Charente-Maritime La Rochelle

Comité Départemental d Éducation pour la Santé Charente-Maritime La Rochelle Photo-Alimentation Outil d intervention en Éducation pour la santé Comité Départemental d Éducation pour la Santé Charente-Maritime La Rochelle Comité Régional d Éducation pour la Santé Poitou-Charentes

Plus en détail

Ne sautez jamais de repas, car vous seriez tentée de manger plus au repas suivant.

Ne sautez jamais de repas, car vous seriez tentée de manger plus au repas suivant. Voici quelques conseils à appliquer. Ne sautez jamais de repas, car vous seriez tentée de manger plus au repas suivant. Manger assis, calmement. En cas de faim, buvez d abord de l eau ou une boisson light

Plus en détail

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LA RESTAURATION SCOLAIRE GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014 Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LES OBJECTIFS Apporter aux enfants une alimentation de Qualité pour répondre à leurs

Plus en détail

01/06/15 05/06/15 MENUS CRECHE 4C T O M A TOMATES EN VINAIGRETTE TABOULE A LA MENTHE CELERI RAPE CAROTTES AU MAIS CONCOMBRE A LA CREME

01/06/15 05/06/15 MENUS CRECHE 4C T O M A TOMATES EN VINAIGRETTE TABOULE A LA MENTHE CELERI RAPE CAROTTES AU MAIS CONCOMBRE A LA CREME Page 1 01/06/15 05/06/15 TOMATES EN VINAIGRETTE T O M A TABOULE A LA MENTHE CELERI RAPE CAROTTES AU MAIS CONCOMBRE A LA CREME CARBONARA DE SAUMON NORMANDIN DE VEAU AU JUS s/v : gratin œuf bechamel AIGUILLETTES

Plus en détail

Auriol : le service public de la Restauration scolaire

Auriol : le service public de la Restauration scolaire Auriol : le service public de la Restauration scolaire Au titre de nos valeurs communes, nous avons voulu décliner l offre de restauration en mettant l accent au plus près des enfants. Plus de 80% des

Plus en détail

PORTAGE. Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi. potage potage potage potage potage potage *** *** *** *** *** ***

PORTAGE. Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi. potage potage potage potage potage potage *** *** *** *** *** *** Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi quicue Lorraine salade composée salade de champignons melon de Canarie friand tarte au fromage raviolis steak haché cuisse de poulet rôtie rôti de canard farci

Plus en détail

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la élever CommenT UN enfant phénylcétonurique Le test de dépistage qui a été pratiqué à la maternité vient de révéler que votre bébé est atteint de phénylcétonurie. Aujourd'hui votre enfant va bien mais vous

Plus en détail

Les aliments de l intelligence

Les aliments de l intelligence www.swissmilk.ch NEWS ER Conseils alimentation: L alimentation saine à l adolescence, 3 e partie Octobre 2010 Les aliments de l intelligence Des performances intellectuelles au top Des repas intelligents

Plus en détail

Une gamme variée pour les lieux de santé NUTRITION & PLAISIR DÉNUTRITION & DÉSHYDRATATION GAMMES LIEUX DE SANTÉ GAMMES

Une gamme variée pour les lieux de santé NUTRITION & PLAISIR DÉNUTRITION & DÉSHYDRATATION GAMMES LIEUX DE SANTÉ GAMMES Une gamme variée pour les lieux de santé DÉNUTRITION & DÉSHYDRATATION ZOOM SUR NUTRITION & PLAISIR Tableau des GAMMES GAMMES LIEUX DE SANTÉ LA DÉNUTRITION, PARLONS-EN! Les personnes âgées ont besoin de

Plus en détail

La Fabrique à menus : La santé dans votre assiette en quelques clics

La Fabrique à menus : La santé dans votre assiette en quelques clics La Fabrique à menus : La santé dans votre assiette en quelques clics Dossier de presse Avril 2013 Contacts presse Inpes : Vanessa Lemoine tél : 01 49 33 22 42 email : vanessa.lemoine@inpes.sante.fr TBWA\Corporate

Plus en détail

LE CONSEIL GÉNÉRAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LIVRET DE RECETTES POUR LES ENFANTS DE 18 MOIS À 4 ANS BON POUR MON ENFANT, BON POUR MON BUDGET

LE CONSEIL GÉNÉRAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LIVRET DE RECETTES POUR LES ENFANTS DE 18 MOIS À 4 ANS BON POUR MON ENFANT, BON POUR MON BUDGET LE CONSEIL GÉNÉRAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LIVRET DE RECETTES POUR LES ENFANTS DE 18 MOIS À 4 ANS BON POUR MON ENFANT, BON POUR MON BUDGET Ce livret a été réalisé dans le cadre d un stage d une étudiante

Plus en détail

Des choix de repas délicieux et pratiques qui conviennent à vos besoins et préférences diététiques

Des choix de repas délicieux et pratiques qui conviennent à vos besoins et préférences diététiques Des choix de repas délicieux et pratiques qui conviennent à vos besoins et préférences diététiques SAS GLUTE SOUCIEUX DES CALORIES SOUCIEUX DU SODIUM RECHERCHE D U ÉQUILIBRE RECHERCHE DE PROTÉIES OUS POUVOS

Plus en détail

Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives

Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives Référence PCCB/S3/1092228 Date 02/08/2013

Plus en détail

Le Cèdre. Restaurant Libanais

Le Cèdre. Restaurant Libanais Le Cèdre Restaurant Libanais 1 0 0 % Fait Maison Partie il y a douze ans du cœur des Monts du Liban, la petite famille s est intégrée à la vie aveyronnaise. Aujourd hui, enrichie d une nouvelle culture

Plus en détail

Régime hypotoxique : aliments autorisé et/ou recommandés ainsi que ceux à éviter

Régime hypotoxique : aliments autorisé et/ou recommandés ainsi que ceux à éviter Régime hypotoxique : aliments autorisé et/ou recommandés ainsi que ceux à éviter N.B.: Ne pas tenir compte des avertissements concernant des traces de noix, etc, à moins d être allergique précisément à

Plus en détail

Kiwi. 2-3 tranches de véritable pain intégral Montignac grillé + fine couche de margarine non hydrogénée ** + confiture sans sucre Montignac

Kiwi. 2-3 tranches de véritable pain intégral Montignac grillé + fine couche de margarine non hydrogénée ** + confiture sans sucre Montignac Petitdéjeuner Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche type GP GP GP GP GP GP PL (type anglo saxon) Pamplemousse 1 jus citron dilué (à jeun)* 1 jus citron dilué (à jeun)* 1 jus citron dilué

Plus en détail

FORFAIT SPORTIF ECUSSON D'OR

FORFAIT SPORTIF ECUSSON D'OR 50 Rue Séré de Rivières- 81000 ALBI- FRANCE NN FORFAIT SPORTIF ECUSSON D'OR Forfait Sportif Pension complète à 119 par personne comprenant : 1. Hébergement en chambres double "Luxe" *** Literie twin grande

Plus en détail

Pour ou contre le gluten? Qu est-ce que le gluten?

Pour ou contre le gluten? Qu est-ce que le gluten? Pour ou contre le gluten? C est un peu la grande mode du moment : «ouaih moi, une semaine avant la course, je supprime tous les aliments contenant du gluten parce que c est mauvais» hum hum. Savez-vous

Plus en détail

EQUILIBRER SON ALIMENTATION ET SON BUDGET

EQUILIBRER SON ALIMENTATION ET SON BUDGET r EQUILIBRER SON ALIMENTATION ET SON BUDGET 5 euros par jour : c est la somme courante que les jeunes vivant en autonomie peuvent dépenser pour se nourrir. 60 % des jeunes entre 14 et 29 ans ne mangent

Plus en détail

Les graisses dans l alimentation infantile

Les graisses dans l alimentation infantile FAMIPED Familias, Pediatras y Adolescentes en la Red. Mejores padres, mejores hijos. Les graisses dans l alimentation infantile Autor/es: Ana Martínez Rubio. Pediatra de Atención Primaria. Centro de Salud

Plus en détail

PORTAGE A DOMICILE LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI SAMEDI DIMANCHE. Salade Piémontaise à l'œuf. Filet de poulet à l'estragon

PORTAGE A DOMICILE LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI SAMEDI DIMANCHE. Salade Piémontaise à l'œuf. Filet de poulet à l'estragon PORTAGE A DOMICILE du 1 er au 7 juin râpées d'ebly Tomates vinaigrette Piémontaise à l'œuf coleslaw Tarte cœurs de palmier Plat garni Poulet basquaise Polenta crémeuse Steak haché pizzaiolo Haricots verts

Plus en détail

Diététique de la dyslipidémie

Diététique de la dyslipidémie Diététique de la dyslipidémie 1) Définition Anomalie du métabolisme des lipides à l origine de perturbations biologiques. On peut observer : - Une hypercholestérolémie : augmentation isolée du cholestérol

Plus en détail

RESTAURATION DES EXPOSANTS

RESTAURATION DES EXPOSANTS RESTAURATION DES EXPOSANTS 3 Place du général Koenig, 75017 PARIS Contact : Benoît LO-SCHIAVO / +33 (0) 1 40 68 53 62 benoit.loschiavo@hyatt.com SOMMAIRE Sandwichs page 1 Lunch box page 2 Plateaux repas

Plus en détail

DEVIS TRAITEUR - 2014

DEVIS TRAITEUR - 2014 LA FERME DU FORSDOFF Port : 06.75.65.21.78 Karine & Frédéric AUGE lafermeduforsdoff@ozone.net LE FORSDOFF www.lafermeduforsdoff.com 44780 MISSILLAC Tél : 02.40.24.49.38 DEVIS TRAITEUR - 2014 SERVICE TRAITEUR

Plus en détail

Proposition de la Commission sur les allégations nutritionnelles et de santé en vue de mieux informer les consommateurs et d'harmoniser le marché

Proposition de la Commission sur les allégations nutritionnelles et de santé en vue de mieux informer les consommateurs et d'harmoniser le marché IP/03/1022 Bruxelles, le 16 juillet 2003 Proposition de la Commission sur les allégations nutritionnelles et de santé en vue de mieux informer les consommateurs et d'harmoniser le marché Aujourd'hui la

Plus en détail

Nous vous proposons une large gamme de buffets, faite votre choix parmi nos propositions non exhaustives.

Nous vous proposons une large gamme de buffets, faite votre choix parmi nos propositions non exhaustives. NOS BUFFETS Qu il soit froid, et/ou chaud, assis ou debout, un buffet se compose généralement d un assortiment de hors d'oeuvre, plats divers, desserts et boissons* disposés sur une table. Les mets sont

Plus en détail

Mieux connaitre votre enfant

Mieux connaitre votre enfant Mieux connaitre votre enfant Ce questionnaire me permettra de mieux connaitre votre enfant et ainsi de favoriser son intégration au service de garde. Il m aidera également à m assurer de répondre adéquatement

Plus en détail

PATE A TARTINER. Chocolat - noisette

PATE A TARTINER. Chocolat - noisette PATE A TARTINER Chocolat noisette FONDS EUROPEEN AGRICOLE POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE Les recettes bio norman PATE A TARTINER Chocolat noisette A servir sur du pain de campagne au levain, du pain brioché

Plus en détail

Dépistage de la dénutrition et prise en charge nutritionnelle

Dépistage de la dénutrition et prise en charge nutritionnelle Dépistage de la dénutrition et prise en charge nutritionnelle Etat résultant d un apport alimentaire insuffisant par rapport aux besoins de l organisme Réduction des apports nutritionnels et/ou Augmentation

Plus en détail

BIEN VIVRE Les recettes de la Guinguette d Angèle Initiée à la bonne cuisine dans la ferme familiale, Angèle découvre le healthy way of life à San Francisco et la naturopathie auprès de Céleste Candido.

Plus en détail

Du lait... aux petits plats Comment diversifier l alimentation de votre enfant? Conseils pratiques

Du lait... aux petits plats Comment diversifier l alimentation de votre enfant? Conseils pratiques Informations destinées aux parents Du lait... aux petits plats Comment diversifier l alimentation de votre enfant? Conseils pratiques Vers l alimentation à la cuillère La diversification est le passage

Plus en détail

Assemblée Générale ASSOCIATION DES MAIRES RURAUX DU PUY-de-DÔME. La nouvelle règlementation Nutrition pour les cantines scolaires

Assemblée Générale ASSOCIATION DES MAIRES RURAUX DU PUY-de-DÔME. La nouvelle règlementation Nutrition pour les cantines scolaires Assemblée Générale ASSOCIATION DES MAIRES RURAUX DU PUY-de-DÔME Vendredi 9 Décembre 2011 Pontaumur La nouvelle règlementation Nutrition pour les cantines scolaires Emilie CHANSEAUME Lucile AUMOINE Céline

Plus en détail

Alimentation des nourrissons et viande

Alimentation des nourrissons et viande L interprofession suisse de la filière viande Proviande société coopérative Finkenhubelweg 11 Case postale CH-3001 Berne +41(0)31 309 41 11 +41(0)31 309 41 99 info@proviande.ch www.viandesuisse.ch Alimentation

Plus en détail

Portage Villers les Nancy

Portage Villers les Nancy MENU DU 29 Juillet au 04 août 2013 Salade de betterave Mélange catalan Taboulé Céleri frais rémoulade Salami Crêpe au fromage Escalope de dinde lyonnaise Merguez Rôti de porc échalote Bœuf bourguignon

Plus en détail

Hygiène, sécurité et équilibre alimentaires dans les accueils collectifs de mineurs (ACM)

Hygiène, sécurité et équilibre alimentaires dans les accueils collectifs de mineurs (ACM) MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE, ET DES AFFAIRES RURALES Hygiène, sécurité et équilibre alimentaires dans les accueils collectifs de mineurs (ACM) Document aimab Document aimablement

Plus en détail

Factsheet Qu est-ce que le yogourt?

Factsheet Qu est-ce que le yogourt? Factsheet Qu est-ce que le yogourt? Description du produit: Le yogourt est un produit laitier acidulé de consistance plus ou moins épaisse. Le yogourt est fabriqué grâce à la fermentation du lait par les

Plus en détail

La Sarl MODABEL Trading à le plaisir de mettre à votre disposition la nouvelle gamme des produits 2013

La Sarl MODABEL Trading à le plaisir de mettre à votre disposition la nouvelle gamme des produits 2013 PRODUITS 2013 Lotissement Mohamed Ben Mohamed N A04 -Doueira-Alger -Algérie FAX 021 3557 76 TEL MOBILE 0661 51 49 80 Tel 0666993616-0558 34 70 46 -51% de sucres par rapport à la moyenne des principaux

Plus en détail

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive.

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive. 13 aliments pour une bonne santé Valeurs nutritives Grande compétence A Rechercher et utiliser de l information Groupe de tâches A2 : Interpréter des documents Grande compétence C Comprendre et utiliser

Plus en détail

Alimentation sans résidus

Alimentation sans résidus Commission Nutrition Fiche de recommandations alimentaires Juillet 2009 Alimentation sans résidus François Cessot, Jean-Christophe Létard, Denis Sautereau, le Groupe de Nutrition du CHU de Limoges, Vianna

Plus en détail

Livret pédagogique. Grande section LES PETITS DEJEUNERS PEDAGOGIQUES

Livret pédagogique. Grande section LES PETITS DEJEUNERS PEDAGOGIQUES Livret pédagogique Grande section LES PETITS DEJEUNERS PEDAGOGIQUES Pourquoi ce livret pédagogique? Cet outil pédagogique a été conçu pour accompagner les enseignants des classes de grande section maternelle

Plus en détail

NOGLU TAKE AWAY, C EST LA NOUVELLE BOUTIQUE JUSTE EN FACE

NOGLU TAKE AWAY, C EST LA NOUVELLE BOUTIQUE JUSTE EN FACE NOGLU OUVRE SON TAKE AWAY SANS GLUTEN MAI 2014 NOGLU TAKE AWAY, C EST LA NOUVELLE BOUTIQUE JUSTE EN FACE Après Noglu, restaurant & épicerie Voici Noglu, take away, la boutique-atelier juste en face pour

Plus en détail

Céréales à cuisson rapide Inspirations faciles

Céréales à cuisson rapide Inspirations faciles Céréales à cuisson rapide Inspirations faciles Naturel, savoreux et sain! Céréales à cuisson rapide Inspirations faciles Le gusto vous aide à faire un choix sain, rapide et facile!grâce à une pré-cuisson

Plus en détail

5 repas. e r. www.produits-casino.fr. arce qu un repas est un moment de plaisir, de partage et qu il construit notre santé,

5 repas. e r. www.produits-casino.fr. arce qu un repas est un moment de plaisir, de partage et qu il construit notre santé, Rapides_economiques_v03.qxd:Mise en page 1 11/03/08 10:03 Page 12 es Repas Bonheur Ca commence aujourd hui! DISTRIBUTION CASINO FRANCE SAS au capital de 45 742 906 Euros Siège social : 1 Esplanade de France

Plus en détail

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER ÉDUCATION Côtes d Armor Collèges publics DIRECTION ÉDUCATION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER Charte de la restauration collective Préambule Dans le cadre de l article 82 de la loi du 13 août 2004, le Département

Plus en détail

MENU DU DEJEUNER (Menu servi uniquement à midi pour les moines, les convers et tous les autres )

MENU DU DEJEUNER (Menu servi uniquement à midi pour les moines, les convers et tous les autres ) MENU DU DEJEUNER (Menu servi uniquement à midi pour les moines, les convers et tous les autres ) ENTREE + PLAT + DESSERT 25,00 ENTREE + PLAT PLAT + DESSERT 21,00 Pensez à notre sélection de vins au verre

Plus en détail

L'alimentation atoxique ou équilibre acido basique. Quels sont les symptômes d acidité? D où provient-elle?

L'alimentation atoxique ou équilibre acido basique. Quels sont les symptômes d acidité? D où provient-elle? L'alimentation atoxique ou équilibre acido basique L équilibre entre les acides et les bases qui sont dans notre corps est essentiel car il conditionne nos réactions métaboliques, c est à dire la vie humaine.

Plus en détail

Un outil unique pour faire découvrir aux tout-petits le plaisir de cuisiner!

Un outil unique pour faire découvrir aux tout-petits le plaisir de cuisiner! Un outil unique pour faire découvrir aux tout-petits le plaisir de cuisiner! Le grand livre des petits chefs : un outil unique pour faire découvrir aux tout-petits le plaisir de cuisiner! Le grand livre

Plus en détail

COMMENT ACCOMPAGNER UN SÉNIOR DÉNUTRI?"

COMMENT ACCOMPAGNER UN SÉNIOR DÉNUTRI? COMMENT ACCOMPAGNER UN SÉNIOR DÉNUTRI?" 106 Témoignage du Dr Benjamin Rimaud 107 La dénutrition protéino-énergétique de la personne âgée Quelques chiffres 1 A domicile " 4 à 10% des personnes âgées En

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES FOURNITURE ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE DESTINES AU SERVICE DE LA RESTAURATION SCOLAIRE DE LA COMMUNE DE SEMBLANÇAY N MARCHE : CANT.2009 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Personne

Plus en détail

LE MEMO BIO. Informations sur l agriculture biologique, ses réalités et perspectives dans la restauration hors domicile

LE MEMO BIO. Informations sur l agriculture biologique, ses réalités et perspectives dans la restauration hors domicile LE MEMO BIO Informations sur l agriculture biologique, ses réalités et perspectives dans la restauration hors domicile Avant propos 2 Ce Mémo a été spécialement conçu pour les professionnels et enseignants

Plus en détail

SOUPE A L OIGNON (façon Marcel)

SOUPE A L OIGNON (façon Marcel) SOUPE A L OIGNON (façon Marcel) Ingrédients pour 10 litres - Couper les oignons finement 1 kg d'oignons - Par petite quantité faire revenir les oignons dans une poêle avec du beurre 250 g de beurre pour

Plus en détail

Pour une meilleure santé

Pour une meilleure santé Pour une meilleure santé LA CONSOMMATION QUOTIDIENNE DE VIANDE APPORTE DES GRAISSES SATURÉES. => AUGMENTATION TAUX DE CHOLESTÉROL ET MALADIES CARDIO-VASCULAIRES. => RISQUE DE SURPOIDS ET D'OBÉSITÉ. LES

Plus en détail

Le programme pour réduire votre cholestérol en 3 semaines

Le programme pour réduire votre cholestérol en 3 semaines Le programme pour réduire votre cholestérol en 3 semaines Découvrez des astuces de professionnels, des conseils sportifs et des idées recettes Introduction Le cholestérol joue un rôle dans le fonctionnement

Plus en détail

LISTE V AU PROTOCOLE A MAROC. Description des produits

LISTE V AU PROTOCOLE A MAROC. Description des produits LISTE V AU PROTOCOLE A MAROC 04.03 Babeurre, lait et crème caillés, yoghourt, képhir et autres laits et crèmes fermentés ou acidifiés, même concentrés ou additionnés de sucre ou d'autres édulcorants ou

Plus en détail

60 produits solidaires pour les familles

60 produits solidaires pour les familles 60 produits solidaires pour les familles Une mobilisation de tous les acteurs Éleveurs Maraîchers Produits frais Produits secs GMS Conseil Général agriculteurs Droguerie Enseignes Transformateurs Manufacturiers

Plus en détail

3 nouvelles collations diététiques pour aborder les beaux jours en toute liberté! Dossier de Presse

3 nouvelles collations diététiques pour aborder les beaux jours en toute liberté! Dossier de Presse 3 nouvelles collations diététiques pour aborder les beaux jours en toute liberté! Dossier de Presse 3 nouvelles collations diététiques pour aborder les beaux jours en toute liberté! Beaux jours riment

Plus en détail

La Carte. Entrées. Nos Plats. Moules Frites «Maison» «Les plats "faits maison" sont élaborés sur place à partir de produits bruts»

La Carte. Entrées. Nos Plats. Moules Frites «Maison» «Les plats faits maison sont élaborés sur place à partir de produits bruts» La Carte Entrées Velouté de Potiron avec ses petits lardons et brisures de châtaignes 14 Tarte aux champignons en persillade, crème d'ail doux 16 Gratin de Fruits de mer et quenelle 19 Gâteau de foie de

Plus en détail

Des portions adaptées à vos besoins. Nous changeons nos besoins aussi! Senior

Des portions adaptées à vos besoins. Nous changeons nos besoins aussi! Senior À chacun sa portion Nous changeons nos besoins aussi! Des portions adaptées à vos besoins,, adulte ou senior, nos besoins alimentaires évoluent au fil de nos vies. Ils diffèrent également entre les femmes

Plus en détail

Le menu Rive Droite. Figue lardée rôtie au fromage de chèvre OU Duo de boudins rôtis, pommes caramélisées et crumble au pain d épices et noisettes ***

Le menu Rive Droite. Figue lardée rôtie au fromage de chèvre OU Duo de boudins rôtis, pommes caramélisées et crumble au pain d épices et noisettes *** Le menu Rive Droite Figue lardée rôtie au fromage de chèvre OU Duo de boudins rôtis, pommes caramélisées et crumble au pain d épices et noisettes *** Biche à la merveilleuse de Chèvremont, purée de panais,

Plus en détail

Semaine du 25 au 29 AOUT 2014

Semaine du 25 au 29 AOUT 2014 Semaine du 25 au 29 AOUT 2014 PAS DE CANTINE Persille de volaille Méli-mélo/dés d emmental Salade niçoise Tomate œufs durs fromage Salade russe Salade verte/fromage Achard de papaye Duo de carotte, courgette

Plus en détail

Livret de recettes. de Rigolo Comme La Vie. Préparez vos papilles, les «masters chefs» mettent leurs toques pour vous épater».

Livret de recettes. de Rigolo Comme La Vie. Préparez vos papilles, les «masters chefs» mettent leurs toques pour vous épater». Livret de recettes de Rigolo Comme La Vie Préparez vos papilles, les «masters chefs» mettent leurs toques pour vous épater». Des recettes à réaliser en famille pour le plaisir. Tarte au potimarron Soupe

Plus en détail

bio dej BEFORE Pot de 540 g Müesli-pomme Fruits rouges 23/09/10 Apport en glucides complexes Dernier repas 2 à 3 h avant le début de l effort

bio dej BEFORE Pot de 540 g Müesli-pomme Fruits rouges 23/09/10 Apport en glucides complexes Dernier repas 2 à 3 h avant le début de l effort BEFORE bio dej Apport en glucides complexes Dernier repas 2 à 3 h avant le début de l effort Texture crémeuse, très digeste Ingrédients (arôme müesli-pomme) : Maltodextrine*, dextrose*, poudre de lait*,

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE ETIQUETAGE Comment étiqueter une denrée alimentaire contenant des ingrédients biologiques

GUIDE PRATIQUE ETIQUETAGE Comment étiqueter une denrée alimentaire contenant des ingrédients biologiques ID-SC-172 GUIDE PRATIQUE ETIQUETAGE 12.12.12 GUIDE PRATIQUE ETIQUETAGE Comment étiqueter une denrée alimentaire contenant des ingrédients biologiques REFERENCES REGLEMENTAIRES : Règlement Européen N 834/2007

Plus en détail

Quel est cholestérol?

Quel est cholestérol? Quel est cholestérol? Le cholestérol est une substance trouvée dans les graisses présentes dans votre corps. Vous avez besoin de cholestérol pour construire et conserver des cellules saines. Cependant,

Plus en détail

Bien produire pour bien manger

Bien produire pour bien manger Bien produire pour bien manger Projet co-réalisé par Avec le soutien financier de Bien produire pour bien manger La thématique permet de recréer du lien entre le champ et l assiette en abordant les bases

Plus en détail

4 semaines de menus équilibrés pour l'été 1

4 semaines de menus équilibrés pour l'été 1 4 semaines de menus équilibrés pour l'été Béatrice CARRAZ Diététicienne 4 semaines de menus équilibrés pour l'été 1 POURQUOI DES MENUS Dans ma pratique quotidienne de diététicienne, j'observe souvent que

Plus en détail

Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge. Réalisation pratique

Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge. Réalisation pratique 1 Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge. Réalisation pratique Comité de Nutrition de la Société Française de Pédiatrie A.Bocquet*, J.L.Bresson, A.Briend, J.P.Chouraqui, D.Darmaun, C.Dupont,

Plus en détail

CERIN. N 31 octobre 2005

CERIN. N 31 octobre 2005 N 31 octobre 2005 Bulletin de liaison trimestriel destiné aux professionnels et bénévoles impliqués dans la prise en charge et l aide aux populations démunies. Dossier Bien se nourrir sans trop dépenser

Plus en détail