Le système ventilatoire et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le système ventilatoire et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados"

Transcription

1 Le système ventilatoire et ses atteintes Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

2 Objectif: A la fin de la séquence, vous serez capable de : 1. décrire le système ventilatoire 2. d expliquer son fonctionnement 3. de faire le bilan associé 4. de connaître les conduites à tenir

3 Quelles sont les causes possibles d une détresse ventilatoire?

4 Sommaire I II III IV V VI Définitions Description Fonctionnement Bilan Détresses et conduites à tenir Conduite à tenir

5 La fonction respiratoire comporte 3 étapes : La ventilation La circulation La respiration cellulaire I Définition

6 Définition du système ventilatoire Apporte au sang l oxygène (O 2 ) nécessaire à la vie des cellules. Élimine le dioxyde de carbone (CO²). I Définition

7 Définition de la ventilation C est l inspiration et l expiration qui permettent: Le transport de l air dans le système ventilatoire Le passage du CO², du sang vers les poumons Le passage de l O² des poumons vers le sang I Définition

8 Définition de la circulation C est la distribution de l O² par le sang aux cellules. Définition de la respiration cellulaire C est l utilisation de l O² par les cellules qui permet la production d énergie et de chaleur qui définissent la vie. I Définition

9 Description du système ventilatoire De quoi est composé le système ventilatoire? Voies aériennes Muscles respiratoire II Description

10 Les voies aériennes s étendent du nez jusqu aux poumons. Voies aériennes supérieures (accessibles au SP) Voies aériennes inférieures (non accessibles au SP) II Description

11 Voies aériennes supérieures Carrefour aérodigestif II Description

12 Voies aériennes inférieures Larynx Trachée Bronches Bronchioles II Description

13 Voies aériennes inférieures II Description

14 La plèvre Plèvre : feuillet collé au poumon Plèvre : feuillet collé aux côtes II Description

15 Les alvéoles pulmonaires Veinule Artériole Sac alvéolaire Réseau capillaire II Description

16 Les muscles respiratoires Il y a deux groupes de muscles: Les muscles respiratoires principaux: Le diaphragme Les muscles inspirateurs Les muscles expirateurs II Description

17 Les muscles respiratoires Les muscles respiratoires accessoires : les muscles du cou les muscles abdominaux II Description

18 III Fonctionnement LE SYSTEME VENTILATOIRE Fonctionnement Quelles sont les deux étapes de la ventilation? Inspiration Expiration Le principal muscle ventilatoire est le diaphragme, qui agit comme un piston.

19 Le cycle ventilatoire l inspiration contraction musculaire, essentiellement du diaphragme qui s'abaisse (phase active), augmentation du volume du thorax. La partie supérieure de l abdomen se soulève. la dépression ainsi créée dans les poumons provoque une entrée d'air. III Fonctionnement

20 Le cycle ventilatoire L expiration Les contractions musculaires s'arrêtent, les muscles se relâchent (phase passive), diminution du volume du thorax. La partie supérieure de l abdomen s abaisse. la diminution du volume de la cage thoracique entraîne une sortie d'air des poumons. III Fonctionnement

21 Le renouvellement de l air dans les poumons dépend de : III Fonctionnement La fréquence ventilatoire: nombre de cycles ventilatoires/min. L amplitude: volume d air qui entre et qui sort des poumons à chaque cycle ventilatoire (0.5 l chez l adulte).

22 Fréquences respiratoires normales Adulte et adolescent Enfant (1 an à l âge de la puberté) Nourrisson (< 1 an) 12 à 20 /min. 20 à 30 /min. 30 à 60 /min. Nouveau né 40 à 60 /min. III Fonctionnement

23 La régulation de la ventilation Régulation automatique : assurée par le bulbe rachidien, indépendant de notre volonté 2 cas : III Fonctionnement Au repos A l effort et en cas de détresse ventilatoire

24 III Fonctionnement LE SYSTEME VENTILATOIRE La régulation de la ventilation Au repos : c est le fonctionnement cyclique qui assure le débit minimum nécessaire au maintien des fonctions vitales, par l intermédiaire de capteurs de pression. A l effort et en cas de détresse ventilatoire: C est par l intermédiaire de capteurs chimiques situés dans la paroi des gros vaisseaux, que la ventilation va s adapter.

25 III Fonctionnement LE SYSTEME VENTILATOIRE La régulation de la ventilation Régulation volontaire : assurée par le cerveau et dépend de notre volonté Cette action pouvant porter sur l amplitude, inspiration ou expiration forcée (souffler les bougies), ou sur le rythme ventilatoire (accouchement), arrêt complet d un cycle (apnée).

26 L échange gazeux AIR Sang riche en CO² Sang riche en O² Alvéole pulmonaire Remarque : Les gaz (o² et co²) diffusent toujours de l endroit ou il y en a le plus vers l endroit ou il y en a le moins. III Fonctionnement

27 Les réflexes de sécurité des Voies Aériennes Quelles sont les réflexes de sécurité des VA? Le réflexe de déglutition Le réflexe de toux Contrôlés par le bulbe rachidien III Fonctionnement

28 Les réflexes de sécurité des Voies Aériennes Le réflexe de déglutition : c est la fermeture de la trachée par l épiglotte lorsque l on avale des éléments solides ou liquides et lors des vomissements (si le sujet avale il ne peut respirer, et vice et versa) III Fonctionnement Remarque : Tout trouble de la conscience peut entraîner une altération de ce réflexe

29 Les réflexes de sécurité des Voies Aériennes Le réflexe de toux : c est l expiration brutale par la contraction des muscles abdominaux, de tous éléments solides, liquides ou irritants (gaz toxique) qui seraient au contact de la trachée. III Fonctionnement Remarque : Tout trouble de la conscience peut entraîner une altération de ce réflexe

30 Le bilan RECHERCHER les signes d une détresse respiratoire. Je recherche en évaluant la respiration sur: - la fréquence : sur une minute Adulte et adolescent Enfant Nourrisson (< 1 an) 12 à 20 / min. 20 à 30 / min. 30 à 60 / min. IV Bilan Nouveau né 40 à 60 / min. - l amplitude : (symétrique, soulèvement de la cage thoracique) - la régularité : (régulier ou irrégulier)

31 Je recherche en observant: - Les sueurs : front et lèvre supérieure - la cyanose : ongles, doigts, lobes des oreilles - les efforts respiratoires : contraction des muscles du haut du thorax et du cou, battement des ailes du nez (enfant et nourrisson) - Position de la victime : refus de s allonger. IV Bilan

32 Je recherche en écoutant : - les bruits ventilatoires : sifflements, gargouillements, ronflements une ventilation normale est silencieuse - les plaintes de la victime : je suis gêné pour respirer, j étouffe, j ai mal, je suis essoufflé, j ai du mal à parler IV Bilan

33 Je complète en évaluant la saturation en O², si j ai le matériel. IV Bilan

34 Les détresses respiratoires Définition Hypoxie: diminution de l apport d O² au niveau des cellules Anoxie: absence totale d O² au niveau des cellules Remarque : Certains organes sont plus sensibles que d autres à l anoxie V Détresses

35 Les détresses respiratoires Définition Lors d un déficit en O² Les cellules modifient leur fonctionnement Si le déficit persiste Les cellules meurent V Détresses

36 Les détresses respiratoires Détresses ventilatoires Les causes Détresses circulatoires Troubles de la respiration cellulaire V Détresses

37 Les détresses ventilatoires Modifications des gaz inspirés Obstruction des voies aériennes Les causes Troubles de la mécanique ventilatoire Obstacle au niveau alvéolaire capillaire V Détresses Troubles de la commande nerveuse de la ventilation

38 Asthme L asthme est une affection caractérisée par une gêne respiratoire causée par un rétrécissement du calibre des bronches. Environ 2000 décès par an en France Adolescent ou adulte jeune qui ont souvent sur eux un spray à utiliser en cas de crise V Détresses

39 Asthme Allergies Facteurs déclenchant Infections respiratoires Inhalation de substances irritantes Médicaments V Détresses Mauvais suivi du traitement

40 Asthme Sifflements à l expiration Les signes spécifiques Difficultés à parler Demande à rester assis V Détresses

41 Asthme Fréquence ventilatoire > 30/min. Fréquence circulatoire > 120/min. Saturation < 85% en air ambiant Les signes de gravité Agitation, angoisse Sensation de crise plus importante que d habitude Troubles de la conscience Arrêt respiratoire V Détresses

42 Asthme Ne pas allonger Conduite à tenir spécifique Position d attente : assis ou demi assis Aider à la prise du traitement Inhalation O² masque haute concentration 15 l/min. V Détresses Ne pas déplacer la victime avant avis médical

43 Les causes Œdème Aigu du Poumon C est une inondation brutale des alvéoles par le plasma sanguin à travers la paroi alvéolo-capillaire. cardiaques Personne âgée ayant des antécédents cardiaques. pulmonaires Lésion de la membrane alvéolo-capillaire par un produit toxique.

44 Œdème Aigu du Poumon Gène respiratoire Les signes spécifiques Ventilation bruyante Cyanose, sueur Demande à rester assis V Détresses

45 Œdème Aigu du Poumon Fréquence ventilatoire > 30/min. Fréquence circulatoire > 120/min. Les signes de gravité Saturation < 85% en air ambiant Agitation, angoisse Troubles de la conscience Arrêt respiratoire

46 Œdème Aigu du Poumon Ne pas allonger Conduite à tenir spécifique Position d attente : assis ou demi assis Inhalation O² masque haute concentration 15 l/min. Ne pas déplacer la victime avant avis médical V Détresses

47 Conduite à tenir Supprimer la cause de la détresse si il y a. Faire le bilan des fonctions vitales. Placer la victime en position demi assise et libérer les VA Donner de l O² en inhalation. Couvrir, rassurer et surveiller.

Le système nerveux et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

Le système nerveux et ses atteintes. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Le système nerveux et ses atteintes Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados Objectifs : A la fin de la séquence, vous serez capable de : décrire le système nerveux d expliquer son fonctionnement

Plus en détail

OXYGENOTHERAPIE / DEFIBRILLATION PROGRAMME DU COURS

OXYGENOTHERAPIE / DEFIBRILLATION PROGRAMME DU COURS OXYGENOTHERAPIE / DEFIBRILLATION PROGRAMME DU COURS Préambule: rôle du secouriste niveau 2 Les détresses respiratoires 1-1- Rôle de la ventilation 1-2- Anatomie 1-3- Principales causes des détresses respiratoires

Plus en détail

LE SYSTEME CIRCULATOIRE ET SES ATTEINTES. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados

LE SYSTEME CIRCULATOIRE ET SES ATTEINTES. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados LE SYSTEME CIRCULATOIRE ET SES ATTEINTES Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados A la fin de la séquence, vous serez capable : de décrire le système circulatoire d'expliquer son fonctionnement

Plus en détail

L APPAREIL CIRCULATOIRE

L APPAREIL CIRCULATOIRE L APPAREIL CIRCULATOIRE L appareil circulatoire se compose de 3 grandes parties : - Le cœur - Les vaisseaux - Le sang I / Le Cœur : a) Description : Le cœur est un muscle, myocarde, gros comme un poing

Plus en détail

Comprendre un geste de premiers secours le «bouche à bouche».

Comprendre un geste de premiers secours le «bouche à bouche». Niveau 6e Niveau 5e Niveau 4e Niveau 3e Comprendre un geste de premiers secours le «bouche à bouche». Intervenants établissement Enseignants SVT, Physique, moniteur PSC1. Socle commun PILIER 6- Connaître

Plus en détail

Noyade. Rémy HELLER MF2

Noyade. Rémy HELLER MF2 Noyade Rémy HELLER MF2 12 février 2014 Plan Définition Mécanismes Classification CAT Prévention Définition La noyade est une asphyxie aiguë consécutive à l irruption de liquide dans l arbre respiratoire

Plus en détail

Ventilation et Respiration

Ventilation et Respiration Ventilation et Respiration Ensemble des mécanismes physiques et biochimiques permettant l accomplissement des échanges gazeux. La ventilation assure le renouvellement de l air. La respiration assure les

Plus en détail

Chapitre 2. Le fonctionnement de l appareil respiratoire

Chapitre 2. Le fonctionnement de l appareil respiratoire Chapitre 2 Le fonctionnement de l appareil respiratoire Rappels : * chez les animaux, les mouvements respiratoires (inspiration, expiration) permettent le renouvellement de l air ou de l eau dans les organes

Plus en détail

APPAREIL RESPIRATOIRE. Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5

APPAREIL RESPIRATOIRE. Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5 Vie végétativev APPAREIL RESPIRATOIRE Département d anatomie Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5 APPAREIL RESPIRATOIRE Voies de conduction aérienne: supérieures : Fosses nasales - Olfaction

Plus en détail

Education à la santé et prévention

Education à la santé et prévention Education à la santé et prévention Fédération Française des Associations et Amicales de malades, Insuffisants ou handicapés Respiratoires. www.ffaair.org 66 Boulevard Saint-Michel - 75006 PARIS Tél. :

Plus en détail

Chapitre 2 La respiration

Chapitre 2 La respiration Chapitre 2 La respiration Prérequis : L eau de chaux se trouble en présence de CO2 La composition de l air est de 78% de diazote 20,9% de dioxygène de 0,03% de dioxyde de carbone et le reste étant des

Plus en détail

Education à la santé et prévention

Education à la santé et prévention Education à la santé et prévention www.ffaair.org www.chepe.fr 148, bld Yves Farge - 69190 Saint-Fons Tél.: (33) 4 78 70 92 86 - Fax: (33) 4 78 70 92 35 e-mail : chepe@chepe.fr 2013 - CHEPE / Carole production

Plus en détail

CPR Réanimation cardio-pulmonaire

CPR Réanimation cardio-pulmonaire Thème 04 CPR Réanimation cardio-pulmonaire N d article 1401 CSauv Thème 04 Séquence 01 Page 01 Version 200610f Schéma ABCD Respiration artificielle Contexte initial / Position du patient Si au point A

Plus en détail

LE SYSTEME NERVEUX EN PLONGEE

LE SYSTEME NERVEUX EN PLONGEE LE SYSTEME NERVEUX EN PLONGEE Dans les prérogatives du niveau 4 figure la possibilité d amener des plongeurs jusqu à la zone lointaine. Sur un plan de la sécurité, cela requiert de nouvelles contraintes.

Plus en détail

Mécanismes des maladies. Les échanges gazeux

Mécanismes des maladies. Les échanges gazeux Mécanismes des maladies Les échanges gazeux Pourquoi les patients sont-ils hypoxémiques? Le shunt Les malades atteints d œdème pulmonaire (OAP, SDRA) sont hypoxémiques du fait d un shunt intrapulmonaire.

Plus en détail

La victime s étouffe, méthode de Heimlich.

La victime s étouffe, méthode de Heimlich. Niveau 6e Niveau 5e Niveau 4e Niveau 3e L éducation à la santé en milieu scolaire La victime s étouffe, méthode de Heimlich. Intervenants établissement Enseignants SVT, infirmière et/ou moniteur PSC1.

Plus en détail

B ILAN et ALERTE. Formation Continue Secouristes 2005-2006. Dr Laurence Nivet - ANMSM Dr Thierry Sécheresse - SAMU 73

B ILAN et ALERTE. Formation Continue Secouristes 2005-2006. Dr Laurence Nivet - ANMSM Dr Thierry Sécheresse - SAMU 73 B ILAN et ALERTE Formation Continue Secouristes 2005-2006 Dr Laurence Nivet - ANMSM Dr Thierry Sécheresse - SAMU 73 1 B ilan s ur le terrain : pourquoi? Plan d examen de la victime (éviter les oublis)

Plus en détail

ANATOMIE PHYSIOLOGIE APNEE

ANATOMIE PHYSIOLOGIE APNEE ANATOMIE PHYSIOLOGIE APNEE Commission Apnée Centre Cécile Pétré Janvier 2013 ANATOMIE PHYSIOLOGIE APNEE I. Définitions Anatomie Physiologie Apnée I. Pourquoi? I. Les principaux organes et fonctions concernés

Plus en détail

Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif)

Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif) Contenu de la formation PSE1et PSE2 (Horaires à titre indicatif) Contenu de la formation PSE1 LE SECOURISTE : 1 h 30 Indiquer le rôle et les responsabilités d un secouriste. Indiquer les connaissances

Plus en détail

10 Novembre 2010. Nathalie PERON pn.peron@laposte.net

10 Novembre 2010. Nathalie PERON pn.peron@laposte.net Froid, noyade 10 Novembre 2010 Nathalie PERON pn.peron@laposte.net Le froid Le froid L homme = homéotherme : Thermostat pour le maintien de la température centrale T centrale 37 C normalement T cutanée

Plus en détail

PHYSIOLOGIE RESPIRATOIRE

PHYSIOLOGIE RESPIRATOIRE I) INTRODUCTION. PHYSIOLOGIE RESPIRATOIRE Le système respiratoire et le système cardiaque vont de pair. La respiration a un rôle essentiel. Sa fonction principale est de : apporter de l'oxygène : 0 2 aux

Plus en détail

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement.

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Rappels : L air qui nous entoure contient 3 gaz principaux: 71% d azote, 21% d oxygène, 0,03 % de CO2 et quelques gaz rares. L eau de chaux se trouble

Plus en détail

THEORIE N1-2014-2015 1 partie Les accidents

THEORIE N1-2014-2015 1 partie Les accidents THEORIE N1-2014-2015 1 partie Les accidents 1 Les différents types d accidents Les barotraumatismes L essoufflement L accident de décompression Le froid 2 Les différents types d accidents de plongée 1

Plus en détail

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE Edwige TROHEL 1 SOMMAIRE 1.- DE QUOI EST COMPOSE LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE 2.- LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE EST SOLLICITE EN PLONGEE, POURQUOI? 3.-LE CŒUR 3.1.- DESCRIPTION et ROLE 3.2.- SON FONCTIONNEMENT

Plus en détail

LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS

LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS Faiza Mehaoui Joséphine Roose Seconde 205 LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS Dossier de SVT. M. Terracol Les conséquences du tabac sur les sportifs En France, le tabac fait plus de 60 000 morts

Plus en détail

LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET NE RESPIRE PAS

LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET NE RESPIRE PAS LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET NE RESPIRE PAS Mettre en œuvre une réanimation cardio-pulmonaire (R.C.P.) et réaliser une défibrillation pour une victime qui ne respire pas. OBSERVER / PROTEGER / SAIGNEMENT?

Plus en détail

Education à la santé et prévention

Education à la santé et prévention Education à la santé et prévention Le Groupe LOURMEL soutient la FFAAIR Depuis sa création en 1953, notre groupe assure la protection sociale du secteur des industries graphiques. En complément de nos

Plus en détail

L O RG R A G NISA S T A ION D E D L APPAREIL

L O RG R A G NISA S T A ION D E D L APPAREIL L ORGANISATION DE L APPAREIL RESPIRATOIRE a-presentation -Présence de 2 poumons(droit et gauche) posés sur le diaphragme: -poumon droit divisé en 3 lobes( supérieur, moyen et inferieur) -poumon gauche

Plus en détail

La fonction respiratoire

La fonction respiratoire La fonction respiratoire Introduction Fonction vitale : Au-delà de 3 min = atteintes graves Après 5 min = très altérés On parle de 3 phénomènes : Ventilation : respiration visible, échanges aériens intérieur

Plus en détail

Mémento Formation PSC 1

Mémento Formation PSC 1 Mémento Formation PSC 1 (Formation Prévention et Secours Civiques de niveau 1) Document réalisé à partir du Référentiel National de compétences de Sécurité Civile défini par l arrêté du Ministère de l

Plus en détail

Explorations Fonctionnelles Respiratoires

Explorations Fonctionnelles Respiratoires Explorations Fonctionnelles Respiratoires Introduction : Regroupent l ensemble des mesures des volumes et débits respiratoires. Constituent un complément indispensable en pneumologie, avec la radio et

Plus en détail

Appareil Respiratoire

Appareil Respiratoire Appareil Respiratoire C est grâce à lui que l homme peut vivre en apportant aux cellules l oxygène indispensable et en éliminant le dioxyde de carbone par l intermédiaire du transporteur qu est le sang.

Plus en détail

Les effets de la fumée sur le corps

Les effets de la fumée sur le corps Fiche pédagogique Thème : Tabac, cannabis Niveau : Ecole (CM2), collège (5 ème ) Durée : 30 Les effets de la fumée sur le corps Personnes ressources : Enseignant de SVT, Infirmier scolaire, CESC l Référence

Plus en détail

la noyade qui survient en plongée, ne présente aucune spécificité si ce n'est qu'elle complique le plus souvent un autre accident de plongée.

la noyade qui survient en plongée, ne présente aucune spécificité si ce n'est qu'elle complique le plus souvent un autre accident de plongée. LA NOYADE la noyade qui survient en plongée, ne présente aucune spécificité si ce n'est qu'elle complique le plus souvent un autre accident de plongée. Les causes des noyades : noyade dite "primaire" :

Plus en détail

29- Les chaines alimentaires commence toujours par un. et se termine par un

29- Les chaines alimentaires commence toujours par un. et se termine par un Fiche de révision fin d'année 4 eme primaire Complète les phrases suivantes: 1- L'absorption des aliments digère à lieu à travers. 2- Les amidons sont digères par 3- La.. est la transformation des aliments.

Plus en détail

Formation Niveau GP. Anatomie du système ventilatoire

Formation Niveau GP. Anatomie du système ventilatoire Formation Niveau GP Anatomie du système ventilatoire Plan But du cours Schéma de principe Anatomie du système ventilatoire Les Voies Aériennes Supérieures Les Voies Aériennes Inférieures La mécanique ventilatoire

Plus en détail

Guide Pratique du Souffle

Guide Pratique du Souffle Programme d information sur les maladies respiratoires chroniques : asthme, broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO)... Guide Pratique du Souffle Ce guide appartient à : Nom :......... Prénom

Plus en détail

MEMENTO DU SAUVETEUR SOMMAIRE

MEMENTO DU SAUVETEUR SOMMAIRE MEMENTO DU SAUVETEUR Prévention et Secours Civiques niveau 1 MEMENTO DU SAUVETEUR SOMMAIRE 1-Alerte des populations. 3 2-Protection.... 4 3-Alerter les secours.... 5 4-Obstruction des voies aériennes..

Plus en détail

Aspects anatomiques et physiologiques de l appareil respiratoire

Aspects anatomiques et physiologiques de l appareil respiratoire IFSI 2015 - S1 11 fev 2015-11h30-13h00 Aspects anatomiques et physiologiques de l appareil respiratoire Pr Alexandre DEMOULE Service de Pneumologie et Réanimation médicale Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière

Plus en détail

Surveillance de l état du patient(conscience, cyanose, types de dyspnée)

Surveillance de l état du patient(conscience, cyanose, types de dyspnée) Surveillance de l état du patient(conscience, cyanose, types de dyspnée) 1 1. Introduction 2. Surveillance de la respiration 2.1. Définition 2.2. Observation 2.2.1. Quand? 2.2.2. Quoi? 2.3. Modifications

Plus en détail

PSC1. Nom : Année : Prénom : 8 thèmes :

PSC1. Nom : Année : Prénom : 8 thèmes : PSC1 Nom : Année : Prénom : Classe : 8 thèmes : 1 Protection des populations 2 Message d'alerte 3 Obstruction des Voies aériennes 4 Hémorragies externes 5 Atteinte de la peau et des muqueuses 6 Traumatisme

Plus en détail

PREMIERS SECOURS EN ÉQUIPE DE NIVEAU 1

PREMIERS SECOURS EN ÉQUIPE DE NIVEAU 1 PARTIE 8 L ARRÊT CARDIAQUE 1. OBJECTIFS A la fin de cette partie, vous serez capable de prendre en charge, seul ou au côté d un équipier secouriste, avec ou sans matériel minimum de premiers secours, une

Plus en détail

ASPHYXIE PAR CORPS ÉTRANGER. larynx. La gravité du tableau clinique sera directement fonction de l'importance de l'obstruction : totale ou partielle.

ASPHYXIE PAR CORPS ÉTRANGER. larynx. La gravité du tableau clinique sera directement fonction de l'importance de l'obstruction : totale ou partielle. PS2 ASPHYXIE PAR CORPS ÉTRANGER L'obstruction des voies respiratoires par un corps étranger est une urgence vitale. Plus d'une centaine de décès sont imputés chaque année à une asphyxie consécutive à une

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

L APPAREIL VENTILATOIRE

L APPAREIL VENTILATOIRE L APPAREIL VENTILATOIRE SOMMAIRE I) Les voies aériennes a supérieures II) III) IV) V) La m Les voies aériennes a inférieures Les alvéoles pulmonaires Les poumons La mécanique ventilatoire L appareil ventilatoire

Plus en détail

Les fiches repères d INTEGRANS sont réalisées par ARIS Franche-Comté dans le cadre du programme INTEGRANS. Plus d infos sur www.integrans.org.

Les fiches repères d INTEGRANS sont réalisées par ARIS Franche-Comté dans le cadre du programme INTEGRANS. Plus d infos sur www.integrans.org. Les fiches repères d INTEGRANS sont réalisées par ARIS Franche-Comté dans le cadre du programme INTEGRANS. Plus d infos sur www.integrans.org. Les maladies invalidantes Repères sur l asthme généralités

Plus en détail

Chapitre 6 : Ventilation pulmonaire (5) Propriétés résistives de l appareil respiratoire. Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT

Chapitre 6 : Ventilation pulmonaire (5) Propriétés résistives de l appareil respiratoire. Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT UE3-2 - Physiologie Physiologie Respiratoire Chapitre 6 : Ventilation pulmonaire (5) Propriétés résistives de l appareil respiratoire Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Année universitaire 2011/2012 Université

Plus en détail

Les molécules des gaz considérés.

Les molécules des gaz considérés. Comité RABA GUC plongée Mars 2009 Support de cours N1 N2 Apnée Philippe Péan MEF1 www.apnealp.fr.nf La respiration en apnée 1) O2 et CO2 a) Définition Le dioxygène (noté O 2 ) et le dioxyde de carbone

Plus en détail

A QUOI SERT LA RESPIRATION? Apporter des connaissances sur la fonction respiratoire, son caractère vital.

A QUOI SERT LA RESPIRATION? Apporter des connaissances sur la fonction respiratoire, son caractère vital. Fiche 1 A QUOI SERT LA RESPIRATION? Objectif Apporter des connaissances sur la fonction respiratoire, son caractère vital. Vocabulaire : respirer / inspirer / expirer / souffler / air / poumons. Notions

Plus en détail

UE 4.4 S2 THERAPEUTIQUES ET CONTRIBUTION AU DIAGNOSTIC MEDICAL C. REVAUX, G. PASCHER, L.NEROVIQUE, A.PAPAS, I..JUIF, N.COUGNOUX

UE 4.4 S2 THERAPEUTIQUES ET CONTRIBUTION AU DIAGNOSTIC MEDICAL C. REVAUX, G. PASCHER, L.NEROVIQUE, A.PAPAS, I..JUIF, N.COUGNOUX L'oxygénothérapie UE 4.4 S2 THERAPEUTIQUES ET CONTRIBUTION AU DIAGNOSTIC MEDICAL C. REVAUX, G. PASCHER, L.NEROVIQUE, A.PAPAS, I..JUIF, N.COUGNOUX Promotion 2014-2017 1 Plan 1 - Définition 2 - Indications

Plus en détail

LES PARAMETRES VITAUX = FREQUENCE RESPIRATOIRE TEMPERATURE

LES PARAMETRES VITAUX = FREQUENCE RESPIRATOIRE TEMPERATURE 14.10.08 Mme Payan Soins infirmiers II LES PARAMETRES VITAUX = FREQUENCE RESPIRATOIRE TEMPERATURE I)La fréquence respiratoire A)Définition de la respiration B)Rappels anatomo physiologiques C)Mesure de

Plus en détail

FORMATION DES SAUVETEURS SECOURISTES DU TRAVAIL. Aide-mémoire. Sauvetage secourisme du travail

FORMATION DES SAUVETEURS SECOURISTES DU TRAVAIL. Aide-mémoire. Sauvetage secourisme du travail FORMATION DES SAUVETEURS SECOURISTES DU TRAVAIL Aide-mémoire Sauvetage secourisme du travail MOINS DE TROIS MIN 2 DU TRAVAIL SAUVETEUR SECOURISTE UTES POUR AGIR 3 Protéger C est reconnaître, sans s exposer

Plus en détail

Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U

Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U Les anomalies du système respiratoire humain S B I 3 U Les amygdales Les amygdales: 2 organes situés dans le pharynx à l arrière de la gorge qui ont pour fonctions d empêcher l intrusion bactérienne. Amygdalite:

Plus en détail

CHAPITRE III : LA RESPIRATION ET L APPORT DU DIOXYGENE AU SANG.

CHAPITRE III : LA RESPIRATION ET L APPORT DU DIOXYGENE AU SANG. 1 ère PARTIE : FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME ET BESOIN EN ENERGIE CHAPITRE III : LA RESPIRATION ET L APPORT DU DIOXYGENE AU SANG. A) L approvisionnement du sang en dioxygène (O 2 ). (voir pages du livre

Plus en détail

Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116

Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116 Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116 Physiologie du système cardiovasculaire 117 Le transport du dioxyde de carbone 117 La

Plus en détail

QCM / Q. OUVERTES PREMIERS SECOURS NIVEAU 1 ET 2

QCM / Q. OUVERTES PREMIERS SECOURS NIVEAU 1 ET 2 QCM / Q. OUVERTES PREMIERS SECOURS NIVEAU 1 ET 2 Les atteintes liées aux circonstances 1. En cas de morsure de serpent, quelle est la conduite à tenir avant de demander un avis médical? a) Aspirer le venin

Plus en détail

Vous intervenez en équipage SMUR sur un accident de la voie publique : à votre arrivée sur les lieux, vous trouvez un homme d environ 30 ans au sol à

Vous intervenez en équipage SMUR sur un accident de la voie publique : à votre arrivée sur les lieux, vous trouvez un homme d environ 30 ans au sol à Vous intervenez en équipage SMUR sur un accident de la voie publique : à votre arrivée sur les lieux, vous trouvez un homme d environ 30 ans au sol à plat dos, inconscient Glasgow 3, à 20 mètres d une

Plus en détail

AIDE MÉMOIRE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

AIDE MÉMOIRE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL Les textes et pictogrammes sont extraits de l aide mémoire SST de l INRS AIDE MÉMOIRE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL Cet aide-mémoire est téléchargeable sur notre site internet http://www.formenpreve-formations.fr/

Plus en détail

Achevé d imprimer en avril 2002 - SAGER - 28240 LA LOUPE

Achevé d imprimer en avril 2002 - SAGER - 28240 LA LOUPE DU TRAVAIL SAUVETEUR SECOURISTE INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE ET DE SÉCURITÉ 30 rue Olivier-Noyer 75680 Paris cedex 14. Tél. 01 40 44 30 00 Fax 01 40 44 30 99. http://www.inrs.fr. e-mail : info@inrs.fr

Plus en détail

Partons à la découverte du système respiratoire.

Partons à la découverte du système respiratoire. Partons à la découverte du système respiratoire. Voici la nouvelle mission : Comprendre à quoi sert la respiration. Pour réussir cette mission, il faudra répondre à ces questions : Fiche 1 : Que remarque-t-on

Plus en détail

LA BRONCHIOLITE DU NOURRISSON

LA BRONCHIOLITE DU NOURRISSON LA BRONCHIOLITE DU NOURRISSON Conférence du 11 janvier 2006 avec : - Dr Michel RUDELIN, pédiatre en cabinet libéral et attaché au CHRO, - Christophe MILLET, kinésithérapeute en service pédiatrie au CHRO,

Plus en détail

CHAPITRE 2 LA CONTRACTION MUSCULAIRE ET LA REPONSE DE L ORGANISME

CHAPITRE 2 LA CONTRACTION MUSCULAIRE ET LA REPONSE DE L ORGANISME CHAPITRE 2 LA CONTRACTION MUSCULAIRE ET LA REPONSE DE L ORGANISME Les acquis du collège : les organes effectuent en permanence des échanges avec le sang ; ils y prélèvent des nutriments et du dioxygène

Plus en détail

barotraumatismes Physiologie et Théorie Niveau 2 ASCSB Plongée La physiologie et les barotraumatismes :

barotraumatismes Physiologie et Théorie Niveau 2 ASCSB Plongée La physiologie et les barotraumatismes : Théorie Niveau 2 ASCSB Plongée Physiologie et barotraumatismes La physiologie et les barotraumatismes : Physiologie : L oreille La petite et la grande circulation Les accidents barotraumatiques La surpression

Plus en détail

DOSSIER FORMATION PREMIERS SECOURS COLLEGES. DUBOIS Jean-François septembre 2007

DOSSIER FORMATION PREMIERS SECOURS COLLEGES. DUBOIS Jean-François septembre 2007 DOSSIER FORMATION PREMIERS SECOURS COLLEGES P.S.C. 1 A.P.S 1 PSC 1 Cette formation financée par le Conseil Général de Saône et Loire, est destinée aux élèves de 4 ème. Une convention signée entre les 5

Plus en détail

D'une manière générale, les élèves n aiment pas s'échauffer.

D'une manière générale, les élèves n aiment pas s'échauffer. en 18 diapos! 1 D'une manière générale, les élèves n aiment pas s'échauffer. C'est assez désagréable de commencer à bouger après 1 heure d'immobilité en salle de classe. C est une activité où on se sent

Plus en détail

BAROTRAUMATISMES N4 PLAN Introduction : barotraumatisme = accident lié à la pression

BAROTRAUMATISMES N4 PLAN Introduction : barotraumatisme = accident lié à la pression - 1 - BAROTRAUMATISMES N4 PLAN Introduction : barotraumatisme = accident lié à la pression I Rappels 1. Mariotte PV=constante 2. mécanisme des barotraumatismes changement rapide de profondeur 3. localisations

Plus en détail

Cours Niveaux 3 LA REMONTEE - 1ère partie CB/03-2012

Cours Niveaux 3 LA REMONTEE - 1ère partie CB/03-2012 Cours iveaux 3 LA REMOTEE - 1ère partie Plan du cours La remontée est un moment crucial de la plongée puisque nous allons subir, comme à la descente, des variations de volumes mais nous devrons aussi veiller

Plus en détail

FICHE THÉORIQUE N 17 Le système respiratoire SOMMAIRE

FICHE THÉORIQUE N 17 Le système respiratoire SOMMAIRE FICHE THÉORIQUE N 17 Le système respiratoire SOMMAIRE Les cellules tirent la plus grande partie de leur énergie de la filière aérobie. Le système respiratoire est chargé de mettre en relation l'air extérieur

Plus en détail

PRINCIPES, INDICATIONS ET MISE EN ŒUVRE PRATIQUE DE L OXYGENOTHERAPIE CHEZ LES CARNIVORES DOMESTIQUES. THESE pour le

PRINCIPES, INDICATIONS ET MISE EN ŒUVRE PRATIQUE DE L OXYGENOTHERAPIE CHEZ LES CARNIVORES DOMESTIQUES. THESE pour le ECOLE NATIONALE VETERINAIRE D ALFORT ANNEE 2001 PRINCIPES, INDICATIONS ET MISE EN ŒUVRE PRATIQUE DE L OXYGENOTHERAPIE CHEZ LES CARNIVORES DOMESTIQUES THESE pour le DOCTORAT VETERINAIRE présentée et soutenue

Plus en détail

Le froid. JLH Cmas *** 1

Le froid. JLH Cmas *** 1 Le froid JLH Cmas *** 1 Plan Objectif Mécanisme La régulation thermique La neutralité thermique Les sources de chaleur Production de chaleur (thermogenèse) La déperdition de chaleur en plongée thermolyse)

Plus en détail

Accidents Barotraumatismes, accident de décompression d et noyade

Accidents Barotraumatismes, accident de décompression d et noyade Accidents Barotraumatismes, accident de décompression d (ADD) et noyade Club du CSA de Ruelle Cours niveau 2 et 3 PSM - CSA Ruelle 2009 1 / 29 Introduction Sujets : les accidents liés à la pression. La

Plus en détail

Cours Niveau IV LA NOYADE. JLH mas *** 1

Cours Niveau IV LA NOYADE. JLH mas *** 1 LA NOYADE JLH mas *** 1 I Objectif du cours PLAN Cours Niveau IV II La NOYADE a) Noyade primaire b) Noyade secondaire c) Stades de noyade d) Noyade en eau de mer e) Noyade en eau douce f) Prévention g)

Plus en détail

La rééducation dans la BPCO

La rééducation dans la BPCO DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR et Pathologie respiratoire Rennes: 2009 Coordonnateurs : Pr R Brissot, Pr O. Remy-Neris, Pr F Boyer, Pr B Desrues,

Plus en détail

Asthme. je contrôle. mon souffle. ENVI-2013-02-059 - HCP Groupe. pratiq santé

Asthme. je contrôle. mon souffle. ENVI-2013-02-059 - HCP Groupe. pratiq santé Asthme ENVI-2013-02-059 - HCP Groupe je contrôle mon souffle pratiq santé Je m informe : l asthme, une pathologie souvent ignorée Qu est-ce que l asthme? (1, 2) L asthme (du latin asthma, «respiration

Plus en détail

MODULE 3 CORPS HUMAIN NOTIONS D ANATOMIE ET DE PHYSIOLOGIE

MODULE 3 CORPS HUMAIN NOTIONS D ANATOMIE ET DE PHYSIOLOGIE MODULE 3 MODULE 3 CORPS HUMAIN NOTIONS D ANATOMIE ET DE PHYSIOLOGIE OBJECTIF GÉNÉRAL DU MODULE 3 Connaître les notions d anatomie et de physiologie en lien avec les urgences préhospitalières susceptibles

Plus en détail

COURS DE PLONGEE SOUS-MARINE MF1 FSGT III. LES ACCIDENTS. 4 masque. 2 poumons

COURS DE PLONGEE SOUS-MARINE MF1 FSGT III. LES ACCIDENTS. 4 masque. 2 poumons III. LES 1 Les accidents barotraumatiques (voir annexes page A4). En plongée, du fait de l augmentation de la pression (Loi de Mariotte), les cavités remplies d air peuvent nous poser des problèmes : La

Plus en détail

Conduite à tenir face à une brûlure1

Conduite à tenir face à une brûlure1 Conduite à tenir face à une brûlure1 Les brûlures peuvent être causées par : des liquides des vapeurs des objets chauds (ou très froids) du soleil des frottements des courants électriques des produits

Plus en détail

L appareil respiratoire. Claudine Fabre

L appareil respiratoire. Claudine Fabre L appareil respiratoire Claudine Fabre 1 I. INTRODUCTION Ventilation = processus se schématisant en 5 phases 1. Mvt d entrée et de sortie de l air des poumons 2. Echange O 2 et CO 2 entre l air des poumons

Plus en détail

Dr BOGGIO La physiologie respiratoire 2.2 S1 Cycles de la vie et grandes fonctions IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015

Dr BOGGIO La physiologie respiratoire 2.2 S1 Cycles de la vie et grandes fonctions IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015 1 Dr BOGGIO La physiologie respiratoire 2.2 S1 Cycles de la vie et grandes fonctions IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015 9 Système respiratoire Les cellules ont besoin d oxygène et rejettent du gaz

Plus en détail

Sommaire. Séquence 3. Séance 1. Séance 2. Comment apporter l énergie nécessaire au fonctionnement de nos muscles?

Sommaire. Séquence 3. Séance 1. Séance 2. Comment apporter l énergie nécessaire au fonctionnement de nos muscles? Sommaire Séquence 3 Pour nous déplacer, prendre un objet, monter des escaliers, nous utilisons nos muscles. Quand nous devons faire un effort important, il faut prendre des aliments riches en énergie,

Plus en détail

Réanimation cardio-pulmonaire (RCP)

Réanimation cardio-pulmonaire (RCP) Réanimation cardio-pulmonaire (RCP) Chacun peut être confronté à une personne en arrêt cardio-respiratoire (ACR). Cela peut survenir lors de la pratique d un sport mais également sur la voie publique ou

Plus en détail

MECANIQUE VENTILATOIRE. Mécanique Ventilatoire Fac Med Batna. Plan du cours

MECANIQUE VENTILATOIRE. Mécanique Ventilatoire Fac Med Batna. Plan du cours Université Hadj Lakhdar Faculté de médecine Département de médecine MECANIQUE VENTILATOIRE Année universitaire 2014-1515 Présentation Dr. S. FERHI 1 Plan du cours I. Introduction II. Composants anatomo-fonctionnels

Plus en détail

SOMMAIRE (ouvrage physiologie)

SOMMAIRE (ouvrage physiologie) SOMMAIRE (ouvrage physiologie) Partie 1 : Organisation cellulaire et tissulaire des êtres vivants Chapitre 1 : Ultrastructure des cellules humaines A définition et généralités sur la cellule B membrane

Plus en détail

Tâche : Les problèmes du système excréteur urinaire

Tâche : Les problèmes du système excréteur urinaire Les problèmes du système excréteur urinaire http://www.bioweb.lu/anatomie/rein/rein.jpg Guide de l enseignant Document de travail RienST_guide de l'enseignant modifié.doc 1 Nous avons choisi façon de présenter

Plus en détail

LE SYSTEME RESPIRATOIREE

LE SYSTEME RESPIRATOIREE Fixe : Anatomie-Physiologie 8-9/12/2008 LE SYSTEME RESPIRATOIREE I/- Rappels : 1- Rôle de l appareil respiratoire - Apporter l Oxygène nécessaire au métabolisme cellulaire - Emporter le dioxyde de carbone

Plus en détail

La fiche individuelle d asthme

La fiche individuelle d asthme Groupe de Travail Enfant & Asthme La fiche individuelle d asthme Ce projet a été réalisé grâce au soutien inconditionnel de MSD Belgium bvba/sprl VOLET 1. À COMPLÉTER PAR LE MÉDECIN TRAITANT EN CONCERTATION

Plus en détail

18 La plongée sous-marine - l adaptation de l organisme et ses limites

18 La plongée sous-marine - l adaptation de l organisme et ses limites 18 La plongée sous-marine - l adaptation de l organisme et ses limites C est la pression qui est lue sur le profondimètre (ou gauge pressure des Anglo- Saxons). La plupart des profondimètres sont étalonnés

Plus en détail

Asthme allergique (lié à des causes «extérieures» au patient).

Asthme allergique (lié à des causes «extérieures» au patient). Lexique ALLERGÈNE : Protéine qui provoque la formation d IGE en quantité élevée chez les patients atopiques déclenchant ensuite une réaction allergique. On distingue les allergènes alimentaires ou trophallergènes

Plus en détail

Les urgences respiratoires au téléphone «des règles pour bien réguler»

Les urgences respiratoires au téléphone «des règles pour bien réguler» Les urgences respiratoires au téléphone «des règles pour bien réguler» Dr Anna RIBERA CANO Pneumoallergologie pédiatrique SMUR pédiatrique Introduction Motif d appel fréquent 21% appels SMUR pédiatrique

Plus en détail

Anatomie de l'appareil Respiratoire

Anatomie de l'appareil Respiratoire Chapitre 7: L'Appareil Respiratoire Respiration: se comporte de l'inspiration et de l'expiration. respiration cellulaire respiration externe respiration interne Bill Nye 1 Bill Nye 2 Bill Nye 3 Anatomie

Plus en détail

Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique.

Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique. Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique. Objectifs de cette partie du programme : - (TP n 21) découvrir les modifications physiologiques du système cardiorespiratoire lors d un effort.

Plus en détail

Corrigé TP n 8: Le renouvellement du dioxygène.

Corrigé TP n 8: Le renouvellement du dioxygène. Corrigé TP n 8: Le renouvellement du dioxygène. NOM : I- L'air une source de dioxygène pour l'organisme. Les muscles, comme tous les autres organes de notre corps, ont besoin de dioxygène pour fonctionner.

Plus en détail

Le fonctionnement du corps humain et la santé : RESPIRATION ET CIRCULATION. Quel est le lien entre la respiration et la circulation?

Le fonctionnement du corps humain et la santé : RESPIRATION ET CIRCULATION. Quel est le lien entre la respiration et la circulation? Le fonctionnement du corps humain et la santé : RESPIRATION ET CIRCULATION Quel est le lien entre la respiration et la circulation? Un mouvement respiratoire comprend deux phases, une inspiration et une

Plus en détail

La circulation sanguine

La circulation sanguine CHAPITRE 5 C5.0 La circulation sanguine 1 Le cœur moteur de la circulation sanguine 2 La double circulation du sang et échanges avec les organes 3 Les maladies cardiovasculaires (Ce que devrais savoir

Plus en détail

PSE1 Premiers Secours en Equipe Niveau 1

PSE1 Premiers Secours en Equipe Niveau 1 PSE1 Premiers Secours en Equipe Niveau 1 Objectif : La formation a pour objet l'acquisition des connaissances nécessaires à la bonne exécution des gestes de secours seul ou au côté d'un équipier secouriste,

Plus en détail

Prévention des accidents en plongée 2

Prévention des accidents en plongée 2 Accidents 2 Préparation Niveau II Prévention des accidents en plongée 2 Accidents biophysiques Autres accidents Vincent BONNEMAISON Club Subaquatique de Charenton 1/14 Version 1 : Vincent Bonnemaison 22.01.2003

Plus en détail

Cours Accidents Biochimiques

Cours Accidents Biochimiques Toxicité des gaz en plongée Justification Rappels Plongée à l air Intoxication O 2 Effet Paul Bert Effet Lorrain Smith Hyperoxie Hypoxie Intoxication N 2 Intoxication CO 2 Intoxication CO Intoxication

Plus en détail

Le syndrome coronarien aigu

Le syndrome coronarien aigu C est le nouveau terme qui englobe la notion d angor et d infarctus. Synonymes : Angor, Angine de poitrine, Rhume de poitrine, Infarctus, Attaque, Les artères coronaires : Ce sont les artères nourricières

Plus en détail

REFLEXSPRAY, Solution pour pulvérisation cutanée

REFLEXSPRAY, Solution pour pulvérisation cutanée NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR REFLEXSPRAY, Solution pour pulvérisation cutanée salicylate de méthyle, essence de térébenthine, camphre, menthol Veuillez lire attentivement cette notice avant d

Plus en détail

Mécanique ventilatoire

Mécanique ventilatoire (Ce qui est écrit en rouge correspond à des éléments du cours expliqués à l'oral). Mécanique ventilatoire Mécanique ventilatoire : définition Étude des phénomènes qui vont permettre ou s opposer au renouvellement

Plus en détail