-- Séance Traçabilité des exigences et gestion du changement

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "-- Séance 12 -- Traçabilité des exigences et gestion du changement"

Transcription

1 -- Séance Traçabilité des exigences et gestion du changement o Objectifs: Comprendre l importance des documents de vision et delta-vision. Comprendre la notion de la traçabilité des exigences. Savoir les facteurs critiques qui influencent la traçabilité. Comprendre ce qu est la gestion des changements. Identifier et discuter les facteurs de succès des changements. 1

2 La vision n est pas forcement la même 2

3 La vision n est pas forcement la même (Sommerville) o Conséquences: Le problème peut être mal défini. Par conséquent, plus d effort pour l elicitation. La solution peut ne pas être appropriée. 3

4 Document de vision o Décrit globalement le système à développer incluant: Le marché cible, Les utilisateurs, Les fonctionnalités de l application. o Définit, à un haut niveau d abstraction, le problème et la solution. o Permet de s assurer que toute personne qui intervient dans le projet travail pour atteindre les mêmes objectifs. o Sert de référence pour trouver le consensus lors des débats. o Le document delta-vision se concentre sur les éléments qui ont changé. 4

5 Delta-vision o Le document de vision doit rester aussi court et concis que possible, o Lorsque la vision évolue, il n est pas intéressant de reprendre le contenu de la version de base. D où le delta-vision. o Doit contenir au moins les éléments suivants: Les informations d introduction générale, La description des utilisateurs et du marché, Les fonctionnalités de la version 1.0 qui ont changées, Autres exigences de réglementation ou d environnement, Les fonctionnalités qui viennent d être élicitées. 5

6 Gestion des exigences: traçabilité o Gestion du changement pour maintenir l accord sur les exigences. o Gestion des relations entre les exigences. o Gestion des dépendances entre le document des exigences et d'autres documents produits durant l avancement du processus de développement. o Gestion des changements des exigences qui peut être dûs aux erreurs et aux malentendus dans le processus d élicitation, de conception ou d implémentation. o Gestion des nouvelles exigences qui peuvent émerger pendant que le client développe une vision plus profonde. Pour gérer les exigences, nous devons maintenir la traçabilité!!! 6

7 Gestion des exigences o Une exigence est traçable si on peut découvrir : Qui a suggéré l exigence? Pourquoi elle existe? Quelles sont les autres exigences qui dépendent d elle? Comment cette exigence est-elle liée aux autres informations (conception, implémentation, documentation, etc.)? o La traçabilité aide à découvrir quel est l impact du changement d une exigence sur le reste des informations. 7

8 Définition de la traçabilité o Lacapacitédedécrireetdesuivrelavied'uneexigence,danslesdeux directions amont et avale d un projet, c.-à-d., de ses origines en passant par son développement et sa spécification, à son déploiement et son utilisation dans les phases suivantes tout en considérant les périodes d'amélioration et d'itération émanant d autres phases (conception, construction, test ). [Gotel et Finkelstein, 1994] o An SRS is traceable if the origin of each of its requirements is clear and if it facilitates the referencing of each requirement in future development or enhancement documentation. [IEEE Standard ] 8

9 Pourquoi la traçabilité o Pour faciliter/maîtriser l évolution du système dans le futur o Pour vérifier/valider la solution proposée o Pour justifier sa propre solution o Pour s assurer de la cohérence des développements confiés à différents concepteurs/réalisateurs o Pour faciliter la prise en compte des évolutions des exigences o Pour anticiper les risques de non-atteinte des exigences 9

10 Constat o Il est normal que les exigences exprimées en amont d un projet ne soient ni stables ni complètes. o Instables parce qu elles reposent elles-mêmes sur des hypothèses d utilisation et d environnement et sur des choix stratégiques définis à un temps donné. Tracer les exigences requiert également de tracer les hypothèses et les décisions sur lesquelles elles reposent. o Incomplètes parce que le système que l on développe n est jamais complètement autonome. Tracer les exigences requiert également la possibilité de les compléter. o Établir des «retours» maîtrisés sur l expression initiale des besoins. 10

11 Exemple 11

12 Facteurs critiques qui influencent la traçabilité Traçabilité De quoi? (Information) ET Avec quelle méthode? (Accès et présentation de l information) Dépend de Qui la demande (Utilisateur) Pourquoi et quand il la veut (Tâche) Caractéristique du projet 12

13 Traçabilité vue de façon hiérarchique o [Figure 27-3, p. 323] 13

14 Relation entre exigences et code o Les deux sous-processus sont complets de leurs points de vue, mais nécessitent le maintien d une relation bidirectionnelle Exigences Code 14

15 Matrice de Traçabilité UC 1 UC 2 UC 3 Fonctionnalité 1 X Fonctionnalité 2 Fonctionnalité 3 X X X Fonctionnalité n X o Exemple : Lier les fonctionnalités aux cas d utilisations 15

16 Comment maintenir la traçabilité? o Utilisation des matrices, o Utilisation de simples liens hyperliens, o Utilisation d une base de données relationnelle, o Utilisation d un outil spécialisé : Exp: RequisitePro; Linksets/Link/attributs dans Doors; Poirot: TracMaker; SLATE; Marconi RTM; Teamwork/RQT, RDD-100; RTS; Rtrace; 16

17 Bénéfices de la traçabilité o Valider que les fonctionnalités du système répondent aux exigences, o Vérifier qu aucune fonctionnalité superflue n a été implémentée, o Analyser l impacte suite à un changement d une exigence du client, o Améliorer la communication entre les membres de l équipe du projet, o S assurer que la contribution de chaque membre a bien passé, o Améliorer la gestion du changement. 17

18 Outils commerciaux: RequisitePro o Personnalisation Type de document Type d exigence Attributs des exigences 18

19 RequisitePro Visualisation de l information pour la traçabilité 19

20 RequisitePro On peut voir les liens de traçabilité en utilisant des vues. 20

21 Modèle de traçabilité Modèle des exigences Traçabilité des exigences Modèle d architecture Modèle d implément ation La traçabilité permet une Meilleure gestion du projet (contrôle, impact, etc.) 21

22 Gestion des changements -- Définition La gestion des changements concerne les mesures à prendre pour limiter les effets nocifs des changements sur l échéance globale ou le budget total du projet dans le but de maximiser les effets positifs sur la valeur de l extrant. 22

23 Constat o Les exigences changent même si on les définit soigneusement. o Un certain changement des exigences est souhaitable : Signifie que votre équipe engage bien les parties prenantes. L équipe est assez flexible pour s adapter aux changements des besoins. o Changer n'est pas le vrai problème, c est la gestion du changement qui est problématique. 23

24 Pourquoi les exigences changent-elles? o Facteurs externes qui sont hors de notre contrôle : Changement des paramètres du problème du à des raisons: Économiques. Changement de lois. Évolution des marchés. Changement des préférences du consommateur. Changement du contexte technologique. L utilisateur change de perception. Changement de l environnement externe avec l ajout de nouvelles contraintes. o Facteurs internes : La bonne question n est pas posée à la bonne personne au bon moment. L interaction avec la phase de conception peut nécessiter un accommodement. 24

25 Sous processus de la gestion des changements o La gestion du changement des exigences inclut (mais n'est pas limitée) les activités suivantes : Maintient de l'historique de chaque exigence. Établissement des rapports de traçabilité entre les exigences liées. Commande de gestion de version. 25

26 Réaction au changement de façon générale Adhésion au changement / Performance Avec la gestion de changement Réaction naturelle Temps Source: LeClair,

27 Étapes de l adoption du changement Engagement Adoption Institutionnalisation Compréhension Sensibilisation Utilisation Éducation Renforcement Accompagnement Contact Communication Temps 27

28 Gestion du changement Facteurs de succès o Vision claire et partagée o Engagement de tous les intervenants o Stratégie adaptée et intégrée o Partage de la responsabilité o Connaissance des enjeux de chaque acteur (partie prenante) o Analyse de l impact o Mobilisation des détenteurs d intérêt o Planification de la transition o Mesure de performance o Ajustement continu o Utilisation d outils spécialisés 28

29 Étapes d une démarche de gestion des changements o 1 : Reconnaître que le changement est inévitable, il faut le planifier. o 2 : Gérer les versions des exigences (Baseline). o 3 : Contrôler les changements. o 4 : Utiliser un système de contrôle de la gestion des changements. o 5 : Gérer les changements de façon hiérarchique. 29

30 La traçabilité -- Questionnement o La Traçabilité fait-elle référence à la trace entre : les besoins et la solution, ou la trace des choix, ou à la logique de déclinaison des exigences selon l arborescence technique, ou à une logique de validation, ou preuve de la pertinence de la solution? o Tracer les exigences requiert fondamentalement une approche systématique et systémiqueremplaçant chaque choix dans son environnement: technique, organisationnel et temporel. 30

31 Traçabilité suite o La traçabilité contribue expressément à la qualité des applications en permettant de répondre aux questions suivantes : De quelle manière est réalisée mon exigence? Qu'est-ce qui justifie cette décision d architecture? Est-ce que toutes mes exigences sont satisfaites? Peut-on prouver que cette partie de l application a bien été testée? 31

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010 Livre Blanc Optimiser la gestion et le pilotage des opérations Août 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com Web : http://www.nqicorp.com

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2007 07 89 0262 Catégorie : C* REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Développement de la démarche innovation I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

Présentation de la Gestion des Exigences (REQM) SopraGroup / Direction de la Transformation et de la Performance : Qualité, Méthode & Outils

Présentation de la Gestion des Exigences (REQM) SopraGroup / Direction de la Transformation et de la Performance : Qualité, Méthode & Outils emedia Présentation de la Gestion des Exigences (REQM) SopraGroup / Direction de la Transformation et de la Performance : Qualité, Méthode & Outils Unissons nos Talents T A L E N T E D T O G E T H E R

Plus en détail

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET 109 Gestion de projet METHODOLOGIE ET PROJET Durée 3 jours Conduite de projet COND-PRO s Intégrer les conditions de réussite d une démarche de management par projet. Impliquer

Plus en détail

En quoi consiste la gestion des dossiers et de l information (GDI)?

En quoi consiste la gestion des dossiers et de l information (GDI)? OBJET Les dossiers et l information sont d importants biens stratégiques pour une organisation et, comme c est le cas d autres éléments organisationnels (ressources humaines, capital et technologie), ils

Plus en détail

Séminaires Système D Information. Formation Conduite du Changement. Présentation du cours

Séminaires Système D Information. Formation Conduite du Changement. Présentation du cours Séminaires Système D Information Formation Conduite du Changement Présentation du cours Objectifs Il s agit notamment de : Sensibiliser à la conduite du changement Comprendre les problématiques associées

Plus en détail

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION TROISIEME PARTIE LES PROGICIELS DE GESTION INTEGREE TABLE DES MATIERES Chapitre 1 : LA PLACE DES PGI... 3 Chapitre 2 : LE CYCLE DE VIE DES PGI... 6 Questions de cours...

Plus en détail

Présentation du «Guide de planification stratégique»

Présentation du «Guide de planification stratégique» Commission de développement économique des Premières Nations du Québec et du Labrador Présentation du «Guide de planification stratégique» Préparé par Raymond Chabot Grant Thornton Août 2011 Mise en contexte

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Joël Darius Eloge ZODJIHOUE

Joël Darius Eloge ZODJIHOUE La gestion axée sur la Performance et les Résultats appliquée à la gestion des Finances Publiques: Préparation et Mise en place du Budget axée sur la performance et les résultats Joël Darius Eloge ZODJIHOUE

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Processus d Informatisation

Processus d Informatisation Processus d Informatisation Cheminement de la naissance d un projet jusqu à son terme, deux grandes étapes : Recherche ou étude de faisabilité (en amont) L utilisateur a une idée (plus ou moins) floue

Plus en détail

SFR. Mise en place de la gestion des exigences sous DOORS dans le cadre de la refonte du système d'information commercial 14/11/2007

SFR. Mise en place de la gestion des exigences sous DOORS dans le cadre de la refonte du système d'information commercial 14/11/2007 SFR Mise en place de la gestion des exigences sous DOORS dans le cadre de la refonte du système d'information commercial 14/11/2007 1 Sommaire 1- Le contexte et l historique de la Gestion des EXigences

Plus en détail

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Introduction Depuis quelques années, le terme de «compétences» s installe peu à peu dans notre quotidien ; aussi bien dans la vie de

Plus en détail

Fiche d opportunité SOLUTION. (Nom du cadre client responsable du DA) (Nom du demandeur) (Nom du ou de la pilote)

Fiche d opportunité SOLUTION. (Nom du cadre client responsable du DA) (Nom du demandeur) (Nom du ou de la pilote) Outil no. 1 Page Fiche d opportunité 1/2 Définition du besoin À compléter par le demandeur Identification de la demande Type de demande cible requise Coûts estimé ($) Efforts estimés (J/P) cible requise

Plus en détail

Pour une entreprise plus performante

Pour une entreprise plus performante Pour une entreprise plus performante Smart Technology Services Raison Sociale - Smart Technology Services llc Pôle d activités - Service et conseil dans la technologie de l information Pôle d activités

Plus en détail

INTRODUCTION AUX METHODES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES

INTRODUCTION AUX METHODES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES INTRODUCTION AUX METHODES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES Les contenus de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information et

Plus en détail

Outils et techniques de participation publique. Doug Sarno 8 janvier 2013 doug@forumfg.com

Outils et techniques de participation publique. Doug Sarno 8 janvier 2013 doug@forumfg.com Outils et techniques de participation publique Doug Sarno 8 janvier 2013 doug@forumfg.com Identifier des objectifs clairs de participation publique D abord concevoir le processus de décision Puis identifier

Plus en détail

Thème : Vers un Nouveau Management Public des stratégies de développement : Quel rôle pour le Haut Commissariat au Plan?

Thème : Vers un Nouveau Management Public des stratégies de développement : Quel rôle pour le Haut Commissariat au Plan? Thème : Vers un ouveau Management Public des stratégies de développement : Quel rôle pour le Haut Commissariat au Plan? Auteur : Mr Mhamed MOUAACHA, Chef de Division au Haut Commissariat au Plan (HCP)

Plus en détail

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée.

L application doit être validée et l infrastructure informatique doit être qualifiée. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 Annexe 11: Systèmes informatisés

Plus en détail

COMMENT DÉFINIR L ORIENTÉ OBJET

COMMENT DÉFINIR L ORIENTÉ OBJET COMMENT DÉFINIR L ORIENTÉ OBJET De manière superficielle, le terme «orienté objet», signifie que l on organise le logiciel comme une collection d objets dissociés comprenant à la fois une structure de

Plus en détail

(Stratégies de mise en œuvre, défis et solutions pratiques) Un Séminaire de renforcement des capacités pour les points focaux nationaux du CAFRAD

(Stratégies de mise en œuvre, défis et solutions pratiques) Un Séminaire de renforcement des capacités pour les points focaux nationaux du CAFRAD Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Institut Islamique de Recherches et de Formation Séminaire sur L Opérationnalisation de la gestion axée sur la performance

Plus en détail

Transmissions ciblées. & Dossier du patient informatisé

Transmissions ciblées. & Dossier du patient informatisé Transmissions ciblées & Dossier du patient informatisé formation continue courte 20, 21 et 24 juin 2016 Délai d inscription 9 mai 2016 LES TRANSMISSIONS CIBLÉES : UNE MÉTHODE DE TRAVAIL COMMUNE POUR TRADUIRE

Plus en détail

1. Introduction. 2. Diagramme des exigences

1. Introduction. 2. Diagramme des exigences 1. Introduction La complexité des systèmes techniques est telle que, sans outils de représentations abstraites et progressivement enrichies, les intervenants d un projet auraient de nombreuses difficultés

Plus en détail

Vous accompagner à la maîtrise de vos projets SIRH

Vous accompagner à la maîtrise de vos projets SIRH Vous accompagner à la maîtrise de vos projets SIRH I.Vous accompagner au pilotage métier de projet Le pilotage métier est le levier de sécurisation du projet de refonte SIRH. Avec Magn Ulteam, conjuguez

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Révisions ISO. ISO Revisions. ISO 9001 Livre blanc. Comprendre les changements. Aborder le changement

Révisions ISO. ISO Revisions. ISO 9001 Livre blanc. Comprendre les changements. Aborder le changement Révisions ISO ISO 9001 Livre blanc Comprendre les changements Aborder le changement ISO 9001 en bref Comment fonctionne ISO 9001? ISO 9001 peut s appliquer à tous les types et tailles d organisations et

Plus en détail

L approche du cadre logique

L approche du cadre logique REPUBLIQUE DE GUINEE UNION EUROPEENNE Réunion d information sur l appel à propositions AUTORENFOR : initiatives concrètes des OSC en matière de gouvernance locale L approche du cadre logique (voir documents

Plus en détail

ADOPTER DES CONCEPTS ITIL en planifiant des gains rapides. Une approche plus réaliste

ADOPTER DES CONCEPTS ITIL en planifiant des gains rapides. Une approche plus réaliste ADOPTER DES CONCEPTS ITIL en planifiant des gains rapides Une approche plus réaliste Agenda Introduction Accompagnement personnalisé Plan de gains rapides Ateliers Intégration de l outil Octopus Gain rapide

Plus en détail

Pédagogie du projet?

Pédagogie du projet? Pédagogie du projet? Toute pédagogie qui place l intérêt des apprenants comme levier des conduites éducatives est appelée «pédagogie fonctionnelle». Ainsi, la pédagogie du projet peut rentrer dans cette

Plus en détail

les outils de la gestion de projet

les outils de la gestion de projet les outils de la gestion de projet Sommaire Objectifs de la gestion de projet Les étapes du projet Les outils de gestion de projets Paramétrage de l outil PROJET : «ensemble des actions à entreprendre

Plus en détail

Introduction à ISO 22301

Introduction à ISO 22301 Introduction à ISO 22301 Présenté par : Denis Goulet Le 3 octobre 2013 1 Introduction à ISO 22301 ORDRE DU JOUR Section 1 Cadre normatif et réglementaire Section 2 Système de Management de la Continuité

Plus en détail

Livre Blanc. Construire un système d information collaboratif de pilotage de l action publique. Mai 2010

Livre Blanc. Construire un système d information collaboratif de pilotage de l action publique. Mai 2010 Livre Blanc Construire un système d information collaboratif de pilotage de l action publique Mai 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com

Plus en détail

ITIL V3 Comprendre la démarche et adopter les bonnes pratiques

ITIL V3 Comprendre la démarche et adopter les bonnes pratiques La démarche ITIL et les normes 1. Introduction 15 2. La gestion de services 16 2.1 Présentation 16 2.2 La notion de service 16 2.3 La gestion de services 17 3. Les normes 18 3.1 La norme ISO 9001 18 3.2

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE

POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE 15 MAI 2012 Document 212021 POLITIQUE SUR LE PROCESSUS OFFICIEL D ADOPTION DE NORMES DE PRATIQUE A. INTRODUCTION Le présent document énonce le processus et les critères définis par le Conseil des normes

Plus en détail

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref Services professionnels CONSEIL STRATÉGIQUE En bref La bonne information, au bon moment, au bon endroit par l arrimage des technologies appropriées et des meilleures pratiques. Des solutions modernes adaptées

Plus en détail

RAPPORT DE DÉFINITION DE PROJET. Cette évaluation compte pour 5 points

RAPPORT DE DÉFINITION DE PROJET. Cette évaluation compte pour 5 points RAPPORT DE DÉFINITION DE PROJET Cette évaluation compte pour 5 points 1. Mise en contexte du projet et énoncé de la problématique Aspects techniques et non techniques (environnement, santé sécurité, éthique,

Plus en détail

GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES

GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES UN GUIDE ESSENTIEL : GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES Vue d ensemble Dans presque tous les secteurs des services de santé aux services financiers de l industrie

Plus en détail

Environnements de Développement

Environnements de Développement Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Mahdia Unité d Enseignement: Environnements de Développement Mme BEN ABDELJELIL HASSINE Mouna m.bnaj@yahoo.fr Développement des systèmes d Information Syllabus

Plus en détail

Mobilisation des ressources 45. Définition et composantes

Mobilisation des ressources 45. Définition et composantes vec l ouverture du Maroc sur l environnement international et sur les mécanismes et les enjeux planétaires du développement et de la coopération socioéconomique, ainsi qu avec le développement du mouvement

Plus en détail

INFORMATIQUE - ANALYSE ET CONCEPTION D APPLICATIONS

INFORMATIQUE - ANALYSE ET CONCEPTION D APPLICATIONS MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION INFORMATIQUE

Plus en détail

L'usine du futur : quel travail dans quel modèle économique?

L'usine du futur : quel travail dans quel modèle économique? Conférences ATEMIS L'usine du futur : quel travail dans quel modèle économique? Tommaso Pardi sociologue GERPISA, ENS-Cachan Sandro De Gasparo ergonome ATEMIS ESCP - Paris, le 2 avril 2015 L'usine du futur

Plus en détail

LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET

LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET LES OUTILS DE LA GESTION DE PROJET PROJET : «ensemble des actions à entreprendre afin de répondre à un besoin défini dans des délais fixés». Délimité dans le temps avec un début et une fin, mobilisant

Plus en détail

Clear Thinking for a Complex World. Catalogue des formations Kepner-Tregoe PAGE 1

Clear Thinking for a Complex World. Catalogue des formations Kepner-Tregoe PAGE 1 Clear Thinking for a Complex World Catalogue des formations Kepner-Tregoe 2015 PAGE 1 Clear Thinking for a Complex World Les entreprises du monde entier sont confrontées à des demandes importantes pour

Plus en détail

ITIL 2011 Offres et accords de services (SOA) avec certification 5 jours (anglais et français)

ITIL 2011 Offres et accords de services (SOA) avec certification 5 jours (anglais et français) ITIL 2011 Offres et accords de services (SOA) avec certification 5 jours (anglais et français) Vue d ensemble de la formation ITIL est un ensemble de conseils sur les meilleures pratiques, devenu un référentiel

Plus en détail

ISO/IEC 19796-1: Comment mettre en oeuvre la nouvelle norme. qualité pour l apprentissage, l éducation et la formation

ISO/IEC 19796-1: Comment mettre en oeuvre la nouvelle norme. qualité pour l apprentissage, l éducation et la formation ISO / IEC JTC1 SC36 WG5: Assurance qualité et structures descriptives QA + DF ISO/IEC 19796-1: Comment mettre en oeuvre la nouvelle norme qualité pour l apprentissage, l éducation et la formation Nom du

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

COMPARAISON DES DEUX NORMES ISO 9001 (version 2008-version 2015).

COMPARAISON DES DEUX NORMES ISO 9001 (version 2008-version 2015). COMPARAISON DES DEUX NORMES ISO 9001 (version 2008-version 2015). PRINCIPAUX POINTS D EVOLUTION DE LA NORME ISO9001-version 2015 LE TUTOUR Mathieu LAVRAT Elodie VANLERBERGHE Cléa CASTAGNERA Adrian MASTER

Plus en détail

La gestion opérationnelle de l information commerciale

La gestion opérationnelle de l information commerciale La gestion opérationnelle de l information commerciale La maîtrise du Process Commercial Du ciblage à la commande avec les solutions PREMIDATA PREMIUM 23 avenue de Genève 74 000 ANNECY Tél : 04.50.46.54.56

Plus en détail

LEADERSHIP & MANAGEMENT

LEADERSHIP & MANAGEMENT LEADERSHIP & MANAGEMENT 3 JOURS SEQUENCES Présentation DE LA VISION A L ACTION Diriger aujourd hui un service, une direction régionale, une filiale ou une entreprise nécessite la maîtrise des outils et

Plus en détail

PEI Sage 100 CRM. Présentation Fonctionnelle. Version i7.7

PEI Sage 100 CRM. Présentation Fonctionnelle. Version i7.7 Version i7.7 Sommaire 1 INTRODUCTION... 4 1.1 Proposition de valeur...4 1.2 Détails de la solution...4 2 MODULE PROSPECTION ET VENTE... 6 2.1 Sociétés et Contacts : Informations contextuelles...6 2.2 Parc

Plus en détail

INFORMATIQUE - PROJET DE DEVELOPPEMENT INTERNET/INTRANET

INFORMATIQUE - PROJET DE DEVELOPPEMENT INTERNET/INTRANET MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION INFORMATIQUE

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

ITIL Examen Fondation

ITIL Examen Fondation ITIL Examen Fondation Échantillon d examen A, version 5.1 Choix multiples Instructions 1. Essayez de répondre aux 40 questions. 2. Vos réponses doivent être inscrites sur la grille de réponses fournie.

Plus en détail

Experience N 52. Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Mars 2012

Experience N 52. Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Mars 2012 Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies Experience N 52 Mars 2012 MIGRATIONS Garder la maîtrise lors de migrations GARdER la maîtrise LORS de migrations Lors

Plus en détail

Parcours développement stratégique commercial

Parcours développement stratégique commercial P01 Parcours professionnalisant de formation Parcours développement stratégique commercial Partenaires : Avec le soutien de : P02 Parcours professionnalisant de formation INTERVENANTS Sophie DESCHAMPS

Plus en détail

PRIMAVERA RISK ANALYSIS

PRIMAVERA RISK ANALYSIS PRIMAVERA RISK ANALYSIS PRINCIPALES FONCTIONNALITÉS Guide d analyse des risques Vérification de planning Modélisation rapide des risques Assistant de registres de risques Registre de risques Analyse de

Plus en détail

CAHIER des CRITERES QUALITE de L ACCOMPAGNEMENT METHODOLOGIQUE à la VALIDATION des ACQUIS de L EXPERIENCE (VAE)

CAHIER des CRITERES QUALITE de L ACCOMPAGNEMENT METHODOLOGIQUE à la VALIDATION des ACQUIS de L EXPERIENCE (VAE) CAHIER des CRITERES QUALITE de L ACCOMPAGNEMENT METHODOLOGIQUE à la VALIDATION des ACQUIS de L EXPERIENCE (VAE) Préambule La loi de Modernisation sociale du 17 janvier 2002 permet à tout individu disposant

Plus en détail

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS Une collaboration entre homme et machine LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS 2 A PROPOS Les hommes

Plus en détail

ISO 9001. version 2008

ISO 9001. version 2008 ISO 9001 version 2008 LE CONTEXTE Un peu d histoire 1987 : Publication de la 1ère version des normes ISO 9000 1994 : Révision phase 1 -> premier toilettage 2000 : Publication des ISO 9000, 9001 et 9004

Plus en détail

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT Recommandations Isabelle Berthon Introduction (1) La Haute Autorité de santé et l Institut National de Prévention et d Education Pour la Santé ont publié en juin 2007

Plus en détail

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 ISO 14001: 2015 Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 4115, Rue Sherbrooke Est, Suite 310, Westmount QC H3Z 1K9 T 514.481.3401 / F 514.481.4679

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude de faisabilité. principes.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude de faisabilité. principes. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

ITIL Examen Fondation

ITIL Examen Fondation ITIL Examen Fondation Échantillon d examen B, version 5.1 Choix multiples Instructions 1. Essayez de répondre aux 40 questions. 2. Vos réponses doivent être inscrites sur la grille de réponses fournie.

Plus en détail

Yphise optimise en Coût Valeur Risque l informatique d entreprise

Yphise optimise en Coût Valeur Risque l informatique d entreprise Gérer le risque opérationnel ORM - Operational Risk Management Juin 2008 Xavier Flez yphise@yphise.com Propriété Yphise GM Gouvernance PR Projets IS Systèmes d Information SO Service Management 1 Le risque

Plus en détail

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies Experience N 52 Mars 2012 OutsourcINg Pas à pas vers de bonnes exigences Outsourcing 10 11 Pas à pas vers de bonnes

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos...

Table des matières. Avant-propos... Table des matières Avant-propos................................................. XI Chapitre 1 Découvrir Project 2013.......................... 1 1.1 Introduction.............................................

Plus en détail

énergie Was ist das? C est quoi che cosa è? Qué es? ? Hablas ENERGIE? Do you speak Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions

énergie Was ist das? C est quoi che cosa è? Qué es? ? Hablas ENERGIE? Do you speak Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions énergie Kezako che cosa è? C est quoi donc? Qué es? Was ist das??? Hablas ENERGIE? Do you speak ENERGIE?? Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions ? Management de l énergie L ISO 50001? SOMMAIRE

Plus en détail

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus Les facteurs clés de succès Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise

Plus en détail

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE PENSÉE ET VISION STRATÉGIQUE Avoir une perspective globale des enjeux actuels et futurs du client ainsi que de définir des orientations visant

Plus en détail

Pour vous former et vous accompagner à distance dans la création-reprise et le développement de votre entreprise

Pour vous former et vous accompagner à distance dans la création-reprise et le développement de votre entreprise Pour vous former et vous accompagner à distance dans la création-reprise et le développement de votre entreprise Osmose Conseil Gr ou pe OMENDO www.om en do.com Conseil et Form ation 129 rue de Ture nn

Plus en détail

Stages complémentaires conseillés : RH1, RH 2, RH3, RH 4, RH 5, RH6, RH7, RH8

Stages complémentaires conseillés : RH1, RH 2, RH3, RH 4, RH 5, RH6, RH7, RH8 Durée de la formation : 7 soirées de 18h à 21h, soit 21 heures Objectif : S approprier les outils de la GPEC pour aborder leur mise en œuvre au sein de son entreprise Public : Dirigeants d entreprises

Plus en détail

éq studio srl Gestion des informations pour un choix- consommation raisonnée - GUIDE EXPLICATIVE

éq studio srl Gestion des informations pour un choix- consommation raisonnée - GUIDE EXPLICATIVE Résumé PREFACE 2 INTRODUCTION 2 1. BUT ET CHAMP D APPLICATION 2 2. REFERENCES DOCUMENTAIRES ET NORMES 3 3. TERMES ET DEFINITIONS 3 4. POLITIQUE POUR UNE CONSOMMATION RAISONNEE (PCC) 3 5. RESPONSABILITE

Plus en détail

Améliorer votre approche processus

Améliorer votre approche processus Améliorer votre approche processus Décrire de manière complète les processus, Mettre en place des tableaux de bord de manière à en surveiller le fonctionnement et à en déterminer l efficacité, Réaliser

Plus en détail

Document de fond sur le contrôle de qualité et un projet de système de notation

Document de fond sur le contrôle de qualité et un projet de système de notation RÉUNION DE LA REVUE DE LA STRATÉGIE DE L ITIE, HENLEY, 11-12 AVRIL 2012 Document de fond sur le contrôle de qualité et un projet de système de notation Secrétariat international de l ITIE Oslo, 4 avril

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE ISO 9001:2000 PARTIE 2-3 CHAPITRE par CHAPITRE 9001:2000, domaine Satisfaction du client par la prévention des N.C. (ISO 9001:1994) Appliquer efficacement le système pour répondre aux besoins du client

Plus en détail

Modèle d implémentation

Modèle d implémentation Modèle d implémentation Les packages UML: Unified modeling Language Leçon 5/6-9-16/10/2008 Les packages - Modèle d implémentation - Méthodologie (RUP) Un package ou sous-système est un regroupement logique

Plus en détail

ISO/IEC 20000-1 versus ITIL

ISO/IEC 20000-1 versus ITIL ISO/IEC 20000- versus ITIL Séminaire du 6 Novembre itsmf OUEST C. LAHURE Axios Systems Ordre du jour ISO / IEC 20000- La Norme et son contexte Le référentiel La démarche d implémentation Le contexte de

Plus en détail

L application relationnelle des connaissances La décolonisation des relations dans les soins de santé préventifs

L application relationnelle des connaissances La décolonisation des relations dans les soins de santé préventifs L application relationnelle des connaissances La décolonisation des relations dans les soins de santé préventifs Dawn Smith, IA, PhD Chaire de recherche de Loyer-DaSilva en soins infirmiers de santé publique,

Plus en détail

PROGRAMME 2014 ATELIERS DU PÔLE ENVIRONNEMENT LIMOUSIN

PROGRAMME 2014 ATELIERS DU PÔLE ENVIRONNEMENT LIMOUSIN PROGRAMME 2014 ATELIERS DU PÔLE ENVIRONNEMENT LIMOUSIN Concis, pragmatiques et interactifs : Une matinée pour aborder des notions clés Des réponses pragmatiques aux questions pratiques que l on se pose

Plus en détail

Intégration de la flotte privée et du transport sous traité

Intégration de la flotte privée et du transport sous traité Intégration de la flotte privée et du transport sous traité Des coûts réduits et un service de meilleure qualité grâce à l'intégration dynamique et multimode de la flotte privée et du transport sous traité

Plus en détail

Créateur d applications web et mobiles

Créateur d applications web et mobiles Créateur d applications web et mobiles Projets Performances Team http://www.projet2team.fr Projet2Team Projets Performances Team http://www.projet2team.fr SAS au capital de 25.000 - RCS 789 681 285 7 rue

Plus en détail

2 Au-delà de cette dimension interne, l orientation de la gestion vers les résultats vise à mieux éclairer les décisions de politiques publiques en fournissant des informations pertinentes sur les coûts

Plus en détail

Glossaire GRH. Il vise à proposer un langage commun, et permet d éviter d éventuels risques de malentendus ou de confusions.

Glossaire GRH. Il vise à proposer un langage commun, et permet d éviter d éventuels risques de malentendus ou de confusions. Ce glossaire a été élaboré dans un souci de clarification des notions et concepts clés communément utilisés en Gestion des Ressources Humaines, et notamment dans le champ de la gestion prévisionnelle des

Plus en détail

L approche processus. Muriel Pinel Laurent Tabourot

L approche processus. Muriel Pinel Laurent Tabourot L approche processus Muriel Pinel Laurent Tabourot Introduction Des exigences venues de l ISO La Norme ISO 9001 v 2000 «encourage l'adoption d'une approche processus lors du développement, de la mise en

Plus en détail

Les principes et les thèmes PRINCE2

Les principes et les thèmes PRINCE2 31 Chapitre 3 Les principes et les thèmes PRINCE2 1. Les principes de la méthode PRINCE2 Les principes et les thèmes PRINCE2 Les principes de la méthode PRINCE2 définissent un cadre de bonnes pratiques

Plus en détail

Description et illustration du processus unifié

Description et illustration du processus unifié USDP Description et illustration du processus unifié Définit un enchaînement d activités Est réalisé par un ensemble de travailleurs Avec des rôles, des métiers Avec pour objectifs de passer des besoins

Plus en détail

L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : quels enjeux, quelle solution?

L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : quels enjeux, quelle solution? L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : quels enjeux, quelle solution? 5 décembre 2013 Sommaire L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : Quels enjeux? Bureau

Plus en détail

CLOUD PUBLIC, PRIVÉ OU HYBRIDE : LEQUEL EST LE PLUS ADAPTÉ À VOS APPLICATIONS?

CLOUD PUBLIC, PRIVÉ OU HYBRIDE : LEQUEL EST LE PLUS ADAPTÉ À VOS APPLICATIONS? CLOUD PUBLIC, PRIVÉ OU HYBRIDE : LEQUEL EST LE PLUS ADAPTÉ À VOS APPLICATIONS? Les offres de Cloud public se sont multipliées et le Cloud privé se généralise. Désormais, toute la question est de savoir

Plus en détail

TD : Equilibre Général. Emmanuel Duguet

TD : Equilibre Général. Emmanuel Duguet TD : Equilibre Général Emmanuel Duguet 2013-2014 Sommaire 1 Les ménages 2 1.1 Consommation et temps de travail................ 2 1.2 Prix et salaire d équilibre..................... 3 2 Equilibre avec

Plus en détail

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité

Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Fiche Contenu 18-1 : Exigences organisationnelles pour un système de gestion de la qualité Définition Le terme organisation dans le contexte d un modèle de gestion de la qualité est utilisé pour indiquer

Plus en détail

Partie 1 : Introduction

Partie 1 : Introduction Objectifs de la formation L'intérêt des organisations informatiques pour les meilleures pratiques ITIL est maintenant prouvé au niveau mondial. Outre l'accent mis sur l'alignement de l'informatique sur

Plus en détail

Révisions ISO 9001 et ISO 14001 : abordez le virage en 2015! Atelier découverte Rodez mardi 17 novembre 2015

Révisions ISO 9001 et ISO 14001 : abordez le virage en 2015! Atelier découverte Rodez mardi 17 novembre 2015 Révisions ISO 9001 et ISO 14001 : abordez le virage en 2015! Atelier découverte Rodez mardi 17 novembre 2015 1 Objectifs de l atelier Appréhender «l esprit et le sens» des principales évolutions de l ISO

Plus en détail

LA GESTION DE PROJETS. Regroupement CPE des régions 03 et 12 Session 1 27 octobre 2011

LA GESTION DE PROJETS. Regroupement CPE des régions 03 et 12 Session 1 27 octobre 2011 LA GESTION DE PROJETS Regroupement CPE des régions 03 et 12 Session 1 27 octobre 2011 2 Présentations Présentation de la formatrice Présentation des participantes et leurs attentes 3 Attentes du formatrice

Plus en détail

INTRODUCTION AUX TECHNOLOGIES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES

INTRODUCTION AUX TECHNOLOGIES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES INTRODUCTION AUX TECHNOLOGIES D INGENIERIE DES DONNEES DIRIGEE PAR LES MODELES Les contenus de ce document sont la propriété exclusive de la société REVER. Ils ne sont transmis qu à titre d information

Plus en détail

Solution PLM pour la vente au détail de PTC

Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM de PTC pour la vente au détail Dans les délais. À la mode. Dans le budget. La solution PLM de PTC pour la vente au détail transforme la manière

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité CQP Inter-branches Technicien de la Qualité Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification OBSERVATOIRE DES INDUSTRIES CHIMIQUES Désignation du métier ou des composantes du métier

Plus en détail

Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1

Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1 L' imaginer, le réaliser ensemble Benchmark des Meilleures Pratiques : de la Communauté des utilisateurs de solutions CRM, XRM 1 Réalisé par 1 extended Relation Management : une extension du CRM (Customer

Plus en détail

Réussir le. Management des systèmes d information. Les conseils et les astuces. des correcteurs de l épreuve. 36 exercices corrigés type examen

Réussir le. Management des systèmes d information. Les conseils et les astuces. des correcteurs de l épreuve. 36 exercices corrigés type examen Virginie Bilet Valérie Guerrin Miguel Liottier Collection dirigée par Xavier Durand Réussir le DSCG 5 Management des systèmes d information L essentiel à connaître pour réussir 36 exercices corrigés type

Plus en détail