2. De la Grâce à l action de Grâces Ph 1.3-7

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2. De la Grâce à l action de Grâces Ph 1.3-7"

Transcription

1 De la Gâce à l action de Gâces Philippiens De la Gâce à l action de Gâces Ph Intoduction Cette semaine, j ai eu l occasion de emecie Dieu pou avoi pu appécie sa gâce en action. En fait, je me touvais au estauant univesitaie avec des étudiants et au fil de note convesation, une étudiante (nonchétienne) m a avoué des choses su des membes de l Eglise (étudiants du FEU) qui ont vaiment éjoui mon cœu. Elle m a dit à peu pès ceci : «Tu sais Fanck, quand je me touve avec vote goupe je me sens bien, acceptée. Les gens m appécient pou ce que je suis et non pou mon appaence. Ils ont l ai vaiment sincèes et difféents des autes. Je vois que ceux qui vivent leu foi à 100% sont vaiment épanouis et qu ils ayonnent de joie. Je ne suis vaiment pas choquée qu ils me palent de leu foi et de Jésus pace que je vois que cela fait patie intégante de leu vie. Tu sais, si je découvais quelque chose d extaodinaie qui change ma vie, je feais la même chose...» Encouageant n est- ce pas! Au taves de ce témoignage, j ai éalisé combien note témoignage de vie était impotant. Non seulement pou les gens qui nous entouent, mais aussi pou ceux qui tavaillent à plein temps dans l œuve de Dieu. C est un pofond stimulant pou mon ministèe d entende de tels témoignages. Je vois que Dieu est à l œuve dans la vie des uns et des autes et qu il manifeste sa pésence au taves de nos paoles, de nos actes, de note style de vie. Le fait de voi la Gâce de Dieu en action éjouis mon cœu et me pousse à le emecie pou l œuve qu il est en tain d accompli dans le cœu de mes fèes et sœus. C est le même sentiment qu épouvait l apôte Paul quand il pensait aux Philippiens : Lectue de Philippiens «3 Je ends gâce à mon Dieu toutes les fois que je me souviens de vous ; 4 je ne cesse, dans toutes mes pièes pou vous tous, de pie avec joie, 5 à cause de la pat que vous penez à l'évangile depuis le pemie jou jusqu'à maintenant. 6 Je suis pesuadé que celui qui a commencé en vous une œuve bonne, en pousuiva l'achèvement jusqu'au jou du Chist- Jésus. 7 Il 13

2 De la Gâce à l action de Gâces Philippiens est juste que j'aie pou vous de telles pensées, pace que je vous pote dans mon cœu, et que, dans mes chaînes comme dans la défense et l'affemissement de l'évangile, vous paticipez tous à la même gâce que moi.» Voi la Gâce en action nous pousse à l action de gâces. 1. L action de gâces (v. 3-4) 3 Je ends gâce à mon Dieu toutes les fois que je me souviens de vous Apès avoi écit l en tête de la lette, mentionné le nom et la fonction de l auteu, et pécisé les destinataies, Paul ente dans le vif du sujet. Il end gâce à son Dieu chaque fois qu il se souvient des Philippiens. En fait l action de gâce, ou plus exactement ende gâce (Euchaisteo en Gec) signifie ête econnaissant, essenti de la econnaissance, emecie. Cela vient du mot Chais qui signifie don. Euchaisteo = bien- donne Quelqu un qui end gâce edonne à Dieu ce qu il vient de écolte. C est pouquoi nous endons gâce à Dieu avant de mange. On econnaît, avant de se jete su la nouitue, que tout ce qu il y a dans note assiette est une gâce de Dieu. En endant gâce nous econnaissons note petitesse devant le céateu et bienfaiteu de l humanité. Comme Jacques nous econnaissons que : Jacques 1.17 «tout don excellent et tout cadeau pafait viennent d'enhaut, du Pèe des lumièes, chez lequel il n'y a ni changement, ni ombe de vaiation.» L apôte est econnaissant pou le souveni qu il a des Philippiens. Un souveni qui éjouit son cœu d apôte et «d implanteu» d Eglise, mais qui ne détoune pas ses yeux du bienfaiteu. Paul a conscience que l Eglise de Philippes n est pas le fuit de son tavail, même s il en est le pincipal ouvie. Paul est un seviteu, un homme qui met ses dons au sevice de Dieu, son donateu. Et il ne ped jamais de vue cette éalité. Ce n est pas son Eglise, mais celle de Chist. Si jamais il me venait d oublie cette éalité fondamentale, n hésitez pas à me la appele. OK? C est un bon moyen d évite les chutes vetigineuses! 4 je ne cesse, dans toutes mes pièes pou vous tous, de pie avec joie La pièe, voilà une aute activité que Paul exeçait pou tous les Philippiens. Non seulement il emecie Dieu pou l œuve accomplie mais en plus il intecède pou eux avec JOIE. Philippiens «3 Je ends gâce à mon Dieu toutes les fois que je me souviens de vous ; 4 je ne cesse, dans toutes mes pièes pou vous tous, de pie avec joie,» 14

3 De la Gâce à l action de Gâces Philippiens L insistance de Paul su le tous et toutes monte que l ensemble de l Eglise de Philippes était un sujet de joie. Ce qui est loin d ête le cas pou toutes les Eglises. 2 Cointhiens 2.4 «C'est dans une gande affliction, le cœu seé, avec beaucoup de lames, que je vous ai écit, non pou vous attiste, mais pou que vous connaissiez l'amou extême que j'ai pou vous.» Galates 1.6 «Je m'étonne que vous vous détouniez si vite de celui qui vous a appelés pa la gâce de Chist, pou passe à un aute évangile.» Pou les Philippiens, il dit lui- même : «Je n'épouve aucun ennui à vous écie les mêmes choses, et pou vous, c'est une sécuité» (Ph. 3.1). La sécuité vient du fait qu il n y avait pas de déive à Philippes, contaiement à Cointhe (libetinage et immoalité) où en Galatie (légalisme). Il n y a pas de epoche sévèe dans sa lette. Simplement des encouagements et des exhotations à avance, à pogesse et à pesévée dans difféentes sphèes. Regadons maintenant l objet de cette joie, de ces actions de gâces. 2. La Gâce en action (v. 5-7) 1. Se manifeste dans l engagement et la pesévéance (v. 5) 5 à cause de la pat que vous penez à l'évangile depuis le pemie jou jusqu'à maintenant. Paul se éjouit de voi l engagement et la pesévéance des Philippiens Dans l annonce de l Evangile En effet, en Ph 1.27 et 4.3 nous voyons que les Philippiens étaient engagés dans l annonce de l Evangile. Paul pale d un combat pou l Evangile : Philippiens «2 J'exhote Évodie et j'exhote Syntyche à avoi une même pensée dans le Seigneu. 3 Et toi aussi, fidèle collègue, oui, je te demande de les aide, elles qui ont combattu côte à côte avec moi pou l'évangile, avec Clément et mes autes compagnons d œuves dont les noms sont dans le live de vie.» Philippiens 1.27 «Seulement, conduisez- vous d'une manièe digne de l'évangile du Chist, afin que, soit que je vienne vous voi, soit que je este absent, j'entende die de vous que vous demeuez femes dans un même espit, combattant d'une même âme pou la foi de l'évangile.» Il fait cetainement allusion aux difficultés que pouvaient enconte les Philippiens dans l annonce de l Evangile. En effet, quand on voit comment ont été taités Paul et Silas los de leu 1 e séjou à Philippes, on compend mieux pouquoi il pale de combat : Actes «16 Comme nous allions au lieu de pièe, une sevante qui avait un espit de Python et qui, pa ses divinations, pocuait un gand pofit à ses maîtes, vint à note enconte. 17 Elle se mit à nous suive, Paul et nous, et ciait : Ces hommes sont les seviteus du Dieu Tès- Haut, et ils vous annoncent la voie du salut. 18 Elle fit cela pendant plusieus jous. Paul, 15

4 De la Gâce à l action de Gâces Philippiens excédé, se etouna et dit à l'espit : Je t'odonne, au nom de Jésus- Chist, de soti d'elle. Et il sotit à l'heue même. 19 Les maîtes de la sevante, qui voyaient dispaaîte l'espoi de leu pofit, saisient Paul et Silas et les taînèent su la place publique ves les magistats.» Un commentateu de la Bible (Godet) fait emaque la chose suivante : «Le nom de «Python» était celui du sepent de Delphes, le célèbe sanctuaie où se endaient des oacles. Aux dies de Plutonique, on considéait spécialement les ventiloques comme possédés d'un espit de Python. Gâce à cet espit, ils avaient la pétendue faculté de devine ou de pédie l'aveni.» On peut en déduie logiquement que Philippes était une ville où il y avait cetaines patiques occultes ce qui ne favoisait pas la pénétation de l Evangile. Ce combat, qui était avant tout spiituel, ejaillissait focément dans le monde physique. Quelques vesets plus loin, nous voyons que Paul et Silas sont jetés en pison, oués de coups puis chassés comme des malfats de la ville. (Act 16.23) Les Philippiens penaient donc pat à ce combat spiituel pa la foi, c est pouquoi Paul les exhote à demeue femes pou (ou pa) la foi : Philippiens 1.27 «[ ] demeuez femes dans un même espit, combattant d'une même âme pou (ou pa) la foi de l'évangile» Dans le soutien des seviteus Il y avait un aute domaine ou les Philippiens excellaient. C est d ailleus un des motifs de la édaction de cette lette et aussi un sujet de joie pou l apôte : Philippiens 4:14-16 «14 Cependant vous avez bien fait de pende pat à ma tibulation. 15 Vous le savez vous- mêmes, Philippiens, au commencement (de la pédication) de l'évangile, quand j'ai quitté la Macédoine, aucune Église, si ce n'est la vôte, n'enta en compte avec moi pou ce qu'elle donnait et ecevait ; 16 vous avez été les seuls à le faie,» Depuis le pemie jou jusqu à maintenant, les Philippiens penaient soin de Paul. Quelle fidélité! Je touve cela extaodinaie. Ils ont donné avec généosité dès le dépat, cetainement tout de suite apès leu convesion. C est une véitable maque de la gâce. En Fance je me demande s il ne faudait pas plutôt pie pou une convesion des pote- monnaie! En tant que seviteu de Dieu à plein temps, je peux vous assue que c est pécieux d avoi des fèes et des sœus qui vous soutiennent fidèlement chaque mois. La fidélité en généal, mais sutout la fidélité dans le soutien financie démontent une véitable matuité. Comme l apôte Paul, je peux emecie Dieu et pie avec joie pou la pat concète que vous penez à l Evangile. C est pou moi une manifestation de la gâce de Dieu dans vos cœus. Pou moi, l engagement et la pesévéance dans tous ces domaines sont une maque évidente que la gâce coule dans les veines de ces Philippiens. C est aussi l avis de l apôte aux vesets 6 et 7 : 16

5 De la Gâce à l action de Gâces Philippiens Accompagne chaque jou le coyant (v. 6-7) 6 Je suis pesuadé que celui qui a commencé en vous une œuve bonne, en pousuiva l'achèvement jusqu'au jou du Chist- Jésus. 7 Il est juste que j'aie pou vous de telles pensées, pace que je vous pote dans mon cœu, et que, dans mes chaînes comme dans la défense et l'affemissement de l'évangile, vous paticipez tous à la même gâce que moi. Quand Paul voit le tavail que Dieu a déjà opéé dans le cœu des Philippiens, il peut die avec confiance que Dieu achèvea, enda pafaite l œuve qu il a commencée. Cette œuve bonne n est aute que l œuve de la gâce dont il pale au veset 7 : «vous paticipez tous à la même gâce que moi.» Compende et saisi cette gâce avait tansfomé sa vie. Ce n est pas su un coup de tête que Paul avait choisi de sevi Dieu. Mais c est devant la compéhension de la gâce qu il a capitulé et décidé de suive Jésus. Aujoud hui encoe, il vivait et dépendait de cette gâce chaque jou. Mais au fait, c est quoi cette gâce? Essai de définition de la gâce La Bible définit la gâce, dans son sens généal, comme une faveu imméitée. Mais dans de nombeux endoits elle désigne l assistance que Dieu pête pa son Saint- Espit. A vai die même cette assistance est une gâce imméitée. La gâce est une notion difficile à compende pou l Homme pace que la plupat des choses qu il fait sont basées su le pincipe du méite. Si un enfant fait une bêtise ou un capice il méite une sanction. Si au contaie il fait le ménage à l Eglise pou paye son W- E de ski, il méite une écompense. Si tu as une voitue, c est pace que tu l as gagnée à la sueu de ton font. Si tu as un diplôme, c est pace que tu as bien tavaillé à l école Le poblème est que l on applique la même ègle pou le salut. J entends souvent die que pou ête sauvé il suffit de n avoi tué pesonne, d avoi fait le bien toute sa vie, d avoi fait des bonnes œuves En fait, pou la plupat des gens le salut n est qu une écompense pou ce que l on a fait ou pas fait. Pouquoi pas? Mais à pati de combien d œuves peut- on ête sû d ête sauvé? De plus, si le salut dépendait de nos popes effots je touve que ce seait vaiment injuste. Cetains pa leu éducation ou leu envionnement hautement moal pouaient l ête et d autes pas. Quelqu un de paalysé ou un handicapé, ne pouaient poduie des œuves. Dans tous ces cas je pense que le poblème vient du fait que c est toujous l homme qui pend l initiative et qui définit lui- même les moyens et les conditions du salut. Vouloi atteinde le ciel en faisant des œuves seait la même chose que de vouloi empile des chaises pou alle su la Lune. C est une entepise péilleuse! La Bible nous monte que le salut ne s obtient pas de la même façon qu un diplôme. Si c était le cas, nous seions tous ecalés, pace que dans le 17

6 De la Gâce à l action de Gâces Philippiens oyaume de Dieu il n y a pas un cm 2 ésevé pou le mal, le mensonge, l ogueil, l égoïsme, la vantadise, la médisance, la malhonnêteté L exigence de Dieu, c est la pefection! Ni plus, ni moins. Inutile de faie un sondage dans l assemblée ce matin pou le véifie. Peut- ête connaissezvous quelqu un de pafait. Si c est le cas je seais cuieux de le enconte. Si Dieu exige la pefection, alos pesonne ne peut ête sauvé. C est d une logique implacable. C est la pemièe étape : éalise que pesonne n est assez bien ou bon pou éponde aux citèes de Dieu (bibliques) et accéde au salut. Ensuite, il nous faut compende la gâce : Ephésiens «8 C'est pa la gâce en effet que vous êtes sauvés, pa le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. 9 Ce n'est point pa les œuves, afin que pesonne ne se gloifie.» Dans ce texte, nous voyons que le salut s obtient pa la gâce qui est un don (cadeau) de Dieu. Pa conséquent pesonne ne peut le méite ou l achete. Il est offet gatuitement. Vouloi l achete seait d une pat inutile et d aute pat, cela ne feait que démonte note efus de le ecevoi gatuitement. Il ne vous viendait pas à l idée d essaye de achete le cadeau que l on vient de vous offi pou vote annivesaie n est- ce pas? Ce seait une offense pou le donateu! C est la même chose pou le salut. Si tu veux l achete, c est une offense pou Dieu. Supposons que vous ayez un fils de six ans que vous aimez tendement. Un jou vous découvez, de façon tagique, que vote fils a été hoiblement assassiné. Apès une longue echeche, les enquêteus touvent le meutie. Vous avez le choix : Si vous utilisez tous les moyens que vous possédez pou tue le meutie, on palea de vengeance. Si vous vous contentez d attende et de laisse la justice suive son cous et ende le jugement convenable, un pocès juste, une plaidoiie de culpabilité, la peine capitale, on palea de justice. Enfin, si vous plaidez pou le padon du meutie, si vous lui padonnez entièement, si vous l invitez dans vote maison et si vous l adoptez comme vote pope fils, on palea alos de gâce. Vous compenez maintenant pouquoi la gâce est si difficile à saisi et à accepte! Tès peu de pesonnes, sinon aucune, agiaient ainsi avec joie et attention. O Dieu agit de cette façon chaque jou avec ceux qui lui font confiance. Si vous econnaissez vote incapacité et vote impefection devant Dieu et que vous acceptez ce cadeau et saisissez cette gâce pa la foi, alos la Bible vous déclae sauvé. A cet instant vous changez d identité. Vous devenez un enfant de Dieu. Vous devenez paticipant de la natue divine. Dieu vient dépose une patie de lui- même (Saint- Espit) dans vote cœu. La Bible dit que vous êtes une nouvelle céatue. Il se passe une sote de métamophose spiituelle. Vous passez de l état d insecte ampant à celui d insecte volant. D une chenille à un papillon. La Bible appelle cela la nouvelle naissance. C est une étape indispensable. On ne peut pas ête sauvé spiituellement si on n est pas né spiituellement. C est logique! 18

7 De la Gâce à l action de Gâces Philippiens R égéné a tion Sanctification Amou Joie Paix Patience Bonté Bienveillance Fidélité Douceu Maîtise de soi Dans note texte, Paul est pesuadé que celui qui a commencé la métamophose la enda pafaite. En paaphasant on pouait die : «Je suis pesuadé que celui qui vous a déjà tansfomé en papillon vous pefectionnea jusqu à l heue de son etou.» Ce qui est cetain, c est que le papillon estea toujous un papillon et ne poua plus jamais edeveni une chenille. Une fois papillon, je este papillon. Plus de cainte de pede mon salut. Comme Paul voyait les Philippiens vole et butine su les bonnes fleus, il était pesuadé qu ils étaient papillons et pa conséquent, que Dieu les endait toujous plus poches du papillon modèle, Chist. Où est la place de l homme dans tout ce pocessus? Le schéma suivant ésume le tavail de Dieu et note esponsabilité : Ponctuelle et définitive Régénéation Œuve du Saint-Espit Constante et pogessive Sanctification Œuve du Saint-Espit Coopéation de l homme Pou simplifie, nous dions que l homme coopèe avec Dieu dans le pocessus de sanctification. Nous savons que : 1. C est Dieu qui nous sanctifie. 2. C est Dieu qui nous donne la nouitue (les fleus). 3. C est Dieu qui nous donne les outils. 19

8 De la Gâce à l action de Gâces Philippiens C est Dieu qui nous donne la volonté et le dési d obéi à sa paole. 5. C est Dieu qui nous donne la foce pou accompli ses œuves. 6. C est encoe Dieu qui nous conduit dans la véité Pa conte, nous savons aussi que : 1. C est nous qui choisissons d utilise les outils qu il met à note disposition. 2. C est nous qui choisissons de nous noui de feuilles (chenille) ou de pollen (papillon). 3. C est nous qui choisissons d obéi ou de désobéi à sa paole écite. 4. C est nous qui choisissons de fui devant des situations compomettantes. 5. C est encoe nous qui annonçons le message du salut Nous voyons que Dieu nous pend du dépat jusqu à la fin, mais que dans son amou et sa gâce, il ne viole pas note espit et ne nous sanctifie pas de foce! Cela veut die qu il nous laisse pafaitement libes de le suive ou de ne pas le suive. C est le isque que pend Dieu en nous donnant sa gâce. Conclusion On aconte l histoie d un couple qui vivait d une façon tès paticulièe. Lui était militaie de caièe et elle était femme au foye. Chacun avait des tâches bien pécises à accompli tout au long de la jounée. Le mai, qui était un homme tès odonné, méthodique et méticuleux, établissait une liste des tâches que devait accompli sa femme dans la jounée. Cette denièe accomplissait tant bien que mal les exigences de son mai. Le soi, il se endait dans la cuisine et véifiait scupuleusement que sa femme avait accompli les tâches, faute de quoi il lui faisait de sévèes emontances et aguait du fait qu elle n avait que ça à faie en étant toute la jounée à la maison. Puis un jou cet homme mouut dans un accident de voitue. Quelques années plus tad, sa femme se emaia. Elle était toujous mèe au foye et accomplissait les tâches ménagèes couantes, comme elle le faisait jadis, mais son mai lui laissait l entièe esponsabilité de faie ayonne son foye et de l agence comme elle le souhaitait. Un matin, alos qu elle faisait le ménage elle tomba su l une de ses vieilles listes de devois ménages. Elle la pit, l obseva attentivement, la compaa avec sa nouvelle liste, puis se dit : «Finalement, aujoud hui ma liste est beaucoup plus longue qu avant, mais je n ai aucune difficulté à l accompli» Mes amis, voilà ce que poduit la gâce dans un cœu. Quand on se sait aimé, gacié, padonné, cela poduit des fuits extaodinaies. C est ça vive pa la gâce! Accompli la liste n était plus un poblème pou elle pace qu elle a compis la manièe dont son mai l aimait. D une manièe inconditionnelle. Elle n a pas pofité de cette libeté pou faie n impote quoi. Elle agissait pa amou et econnaissance enves son mai, et non plus pou essaye de gagne ses faveus. 20

9 De Fanck Segonne, Pasteu à Dijon. Nous écie à Un poisson dans le net, Vous pouvez utilise ce texte pesonnellement ou en petits goupes. Autoisation vous est donnée de le diffuse (en moins de 300 exemplaies) su des suppots papie gatuits en pécisant " Un poisson dans le net, ". Toute aute utilisation nécessite note autoisation.

1. Ne pas se croire arrivé (v. 12-13a)

1. Ne pas se croire arrivé (v. 12-13a) Oublie le passé et envisage l aveni Philippiens 3.12-14 Lectue de Philippiens 3.12-14 «12 Ce n est pas que j aie déjà empoté le pix ou que j aie déjà atteint la pefection ; mais je pousuis (ma couse) afin

Plus en détail

Leçon Force normale. L applet Force normale simule les forces qui s exercent sur un bloc qui se déplace verticalement. Préalables

Leçon Force normale. L applet Force normale simule les forces qui s exercent sur un bloc qui se déplace verticalement. Préalables Leçon Foce nomale L applet Foce nomale simule les foces qui s execent su un bloc qui se déplace veticalement. Péalables L élève devait connaîte les concepts d accéléation et de foce, et le lien qui existe

Plus en détail

Démarche)Qualité)pour)Améliorer)la)Communication) Pluridisciplinaire)entre)les)Jeunes)Chercheurs)

Démarche)Qualité)pour)Améliorer)la)Communication) Pluridisciplinaire)entre)les)Jeunes)Chercheurs) Démache)Qualité)pou)mélioe)la)Communication) Pluidisciplinaie)ente)les)s)Checheus) Sommaie)! Intoction!...!1! 1.!Desciption!de!la!poblématique!...!1! 1.1.#Contexte#de#la#communication#ente#les#jeunes#s#...#1#

Plus en détail

Les Rencontres. Grands témoins. r Louis-Marie Pasquier :

Les Rencontres. Grands témoins. r Louis-Marie Pasquier : Gands témoins Louis-Maie Pasquie : L entepise a aujoud hui 40 ans (céation en 1974). 21% de son CA se fait à l intenational. Elle est divisée en 4 secteus d activité : Bioches, Pâtisseies, Biscottes, Intenational.

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Quantité de mouvement Les systèmes de masse variable

Quantité de mouvement Les systèmes de masse variable 3 ème os DYNAMIQUE Théoie Quantité de mouvement Les systèmes de masse vaiable Intoduction À pati du Moyen Âge, on s'est endu compte que la vitesse ne suffisait pas à explique toutes les caactéistiques

Plus en détail

FINANCE Mathématiques Financières

FINANCE Mathématiques Financières INSTITUT D ETUDES POLITIQUES 4ème Année, Economie et Entepises 2005/2006 C.M. : M. Godlewski Intéêts Simples Définitions et concepts FINANCE Mathématiques Financièes L intéêt est la émunéation d un pêt.

Plus en détail

Chapitre 6: Moment cinétique

Chapitre 6: Moment cinétique Chapite 6: oment cinétique Intoduction http://www.youtube.com/watch?v=vefd0bltgya consevation du moment cinétique 1 - angula momentum consevation 1 - Collège éici_(360p).mp4 http://www.youtube.com/watch?v=w6qaxdppjae

Plus en détail

Vous êtes... jeune ou adulte, étudiant ou enseignant, parent, jeune couple, éducateur, animateur, responsable associatif, etc Si vous cherchez...

Vous êtes... jeune ou adulte, étudiant ou enseignant, parent, jeune couple, éducateur, animateur, responsable associatif, etc Si vous cherchez... I N S T I T U T E U R OI NP SE TE IN Se fome autement tout au long de la vie Vous êtes... I N S T I T U T E U R OI NP SE TE IN... jeune ou adulte, étudiant ou enseignant, paent, jeune couple, éducateu,

Plus en détail

INITIATION A LA MESURE ----

INITIATION A LA MESURE ---- INITIATION A LA MSUR ---- Le but de ce TP est : - de mesue la foce électomotice et la ésistance intene d'une pile, - d'évalue, en tenant compte des incetitudes de mesue et des caactéistiques de l'appaeil

Plus en détail

guide de qualité d accès aux commerces Perpignan, une ville accessible aux citoyens handicapés

guide de qualité d accès aux commerces Perpignan, une ville accessible aux citoyens handicapés guide de qualité d accès aux commeces infomations à l usage des commeçants pepignanais Pepignan, une ville accessible aux citoyens handicapés Pepinyà, una ciutat accessible als ciutadans minusvàlids Un

Plus en détail

Texte 1. Texte 2. Texte 3. J ai rejoint ceux que j aimais et j attends ceux que j aime. Texte 4

Texte 1. Texte 2. Texte 3. J ai rejoint ceux que j aimais et j attends ceux que j aime. Texte 4 Texte 1 Quand tu regarderas les étoiles la nuit, puisque j habiterai dans l une d elles, puisque je rirai dans l une d elles, alors ce sera pour toi, comme si riaient toutes les étoiles A. de Saint Exupéry

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

Construire une image médicale

Construire une image médicale Vol. 10 hive pintemps 2015 6 Autefois, on passait des adiogaphies. Maintenant, on va aussi passe un examen pa scanne : la technique s appelle la tomodensitométie axiale. Dans les deux cas, ce sont des

Plus en détail

Jubilé de la Miséricorde

Jubilé de la Miséricorde Pardonne Partage Aime Jubilé de la Miséricorde Découvre l année de la miséricorde en t amusant C est quoi un Jubilé? Qu est-ce que la miséricorde? 1 A tes crayons! 2 Qu est-ce qu un jubilé? Un jubilé est

Plus en détail

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77. Service diocésain de la Catéchèse 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.fr A tes crayons! 7 Allez dans la Mission du Christ Porte la Paix

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

4. Un regard différent sur les circonstances Ph 1.12-14

4. Un regard différent sur les circonstances Ph 1.12-14 Un egad difféent su les ciconstances Philippiens 1.12-14 4. Un egad difféent su les ciconstances Ph 1.12-14 Intoduction N 1 Il y a quelques semaines, j ai eçu ce couie dans ma boîte aux lettes électonique.

Plus en détail

11.5 Le moment de force τ (tau) : Production d une accélération angulaire

11.5 Le moment de force τ (tau) : Production d une accélération angulaire 11.5 Le moment de foce τ (tau) : Poduction d une accéléation angulaie La tige suivante est soumise à deux foces égales et en sens contaie: elle est en équilibe N La tige suivante est soumise à deux foces

Plus en détail

20. A la poursuite de la perfection Nourrir correctement nos pensées Ph 4.8-9

20. A la poursuite de la perfection Nourrir correctement nos pensées Ph 4.8-9 Noui coectement nos pensées Philippiens 4.8-9 20. A la pousuite de la pefection Noui coectement nos pensées Ph 4.8-9 Intoduction Le Nouvel Obsevateu a soti un numéo «Spécial bien- ête» dans lequel il abode

Plus en détail

Po ur d o nne r un é lan à vo tre re traite

Po ur d o nne r un é lan à vo tre re traite Po u d o nne un é lan à vo te e taite ez a p é P aite t e e vot joud'hui dès au E N EN T TR RE E N NOOUUSS,, CC EESSTT FFAA CC I I LL EE DD EE SS EE O M M PP RR EE NN DDRRE E CC O Toutes les gaanties de

Plus en détail

Aguri et le vieil homme qui faisait fleurir les cerisiers de Grégoire Vallancien

Aguri et le vieil homme qui faisait fleurir les cerisiers de Grégoire Vallancien 1 Au Japon, dans un petit village, vivait un vieil homme. Il habitait une minka une petite maison de bambou et cultivait le riz avec sa femme. Un jour, dans la forêt, le vieil homme vit son chien gratter

Plus en détail

Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu

Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu Dorothee Daily Devotional BROADCAST SCRIPT Programme ID: RSA - 016 Original title: Fellowship with God Titre : La Communion avec Dieu DDD French, S 276 Page 1 Salutations chaleureuses dans le Puissant

Plus en détail

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D)

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) Durée de l entretien : 14mn C : Alors, est-ce que tu peux d abord te présenter et dire en quoi

Plus en détail

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux.

Je dis «célébrer», car il s agit bel et bien d une célébration, d une fête, et d une fête à caractère religieux. 1 Prédication de mariage de Ginette DARBOUX et de Roland OUFFOUE Mission libanaise, à Dakar Samedi 26 avril 2008 Pasteur Vincent BRU De l Eglise Réformée Evangélique (France) Chers frères et sœurs en Christ,

Plus en détail

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi!

Et pourtant, pourtant quelle puissance vit en moi, quelle puissance tu as pour moi! 1 Lecture : Ephésiens 4 : 17-32 N attristez pas le St Esprit. Bonjour Cher Saint Esprit J ai décidé de prendre ma plus belle plume, plus exactement le clavier de mon ordinateur, pour t écrire une lettre,

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

Peut-on être sans péché (ne plus jamais pécher)?

Peut-on être sans péché (ne plus jamais pécher)? Peut-on être sans péché (ne plus jamais pécher)? Guillaume B. 2014-2015 Chaque chrétien s'est déjà probablement demandé s'il était normal, après avoir reçu la foi en Jésus-Christ, de pécher, et de continuer

Plus en détail

Script de vente Ruban pour la famille et les amis

Script de vente Ruban pour la famille et les amis Script de vente Ruban pour la famille et les amis Ce bref script de vente instructif vous est proposé à titre de référence. C est un complément au Guide de vente Ruban MD et aux autres outils de la Trousse

Plus en détail

Louise, elle est folle

Louise, elle est folle Leslie Kaplan Louise, elle est folle suivi de Renversement contre une civilisation du cliché la ligne Copi-Buñuel-Beckett P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6 e pour Élise et Fred tu m as trahie

Plus en détail

Une méditation évangélique. dans une action au service. Marc 10, 17 27

Une méditation évangélique. dans une action au service. Marc 10, 17 27 Une méditation évangélique pour des personnes engagées dans une action au service d un dun monde plus juste et solidaire Marc 10, 17 27 Evangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 10, 17 22) Jésus se

Plus en détail

CIRCUITS COUPLES PAR MUTUELLE INDUCTANCE

CIRCUITS COUPLES PAR MUTUELLE INDUCTANCE CIRCUITS COUPLES PAR UTUELLE INDUCTANCE Philippe ROUX 4 CIRCUITS RLC COUPLES PAR UTUELLE INDUCTANCE PARTIE : PRESENTATION DES CIRCUITS COUPLES ) LES FLUX DES CHAPS AGNETIQUES DANS DEUX BOBINAGES COUPLES

Plus en détail

Actionneurs Electriques

Actionneurs Electriques Plan Actionneus éluctants Actionneus électodynamiques Actionneus électomagnétique Actionneus hybides ou éluctants polaisés Actionneus classiques 1 Actionneus éluctants ou machine à éluctance vaiable Pas

Plus en détail

Louis et Zélie Martin

Louis et Zélie Martin Louis et Zélie Martin Qu ont-ils fait de si extraordinaire pour être béatifiés le 19 octobre 2015? Sommaire : 1. Les époux Martin, qui sont-ils? 2. Texte à trou / texte à trou réponses 3. Création d un

Plus en détail

Prière des enfants pour la sainte communion

Prière des enfants pour la sainte communion Prière des enfants pour la sainte communion Remarques préalables : ne sous-estimons pas les enfants ; sachons que la grâce du saint baptême les habite. Nous proposons toutefois quelques prières pour eux.

Plus en détail

En attendant Esclarmonde

En attendant Esclarmonde Danielle Mémoire En attendant Esclarmonde P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e À Mademoiselle, Mademoiselle Claire Nioche Un petit livre de rien du tout que je tenterais d écrire en attendant Esclarmonde,

Plus en détail

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement.

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. On réfléchit, on a les mots dans sa tête, on les lit à l école

Plus en détail

Serveur vidéo IP. caméras analogiques PC serveur. PC Client 1. Serveur de stockage ( optionnel )

Serveur vidéo IP. caméras analogiques PC serveur. PC Client 1. Serveur de stockage ( optionnel ) Sony RealShot Manage V3 Info Poduit Mas 2005 RealShot Manage V3.0 Logiciel de gestion des caméas IP MJPEG, MPEG-4, Audio, il sait tout enegiste! Une nouvelle vesion du logiciel RealShot Manage de Sony

Plus en détail

La mort est comme une. chandelle. qui s éteint lorsque. le soleil se lève. CHSLD (villa Pabok)

La mort est comme une. chandelle. qui s éteint lorsque. le soleil se lève. CHSLD (villa Pabok) La mort est comme une chandelle qui s éteint lorsque le soleil se lève CHSLD (villa Pabok) Nous attirons plus particulièrement votre attention sur les besoins du résidant à ses derniers moments de vie

Plus en détail

CHAPITRE 1 SUITES. 1. On dit plus simplement suite réelle si K = R et complexe si K = C.

CHAPITRE 1 SUITES. 1. On dit plus simplement suite réelle si K = R et complexe si K = C. CHAPITRE 1 SUITES Les suites sont un objet fondamental à la fois en mathématiques et dans l application des mathématiques aux autes sciences. Nous veons dans ce cous et les tavaux diigés dives exemples

Plus en détail

Évangiles (N bleus pages 35 à 42)

Évangiles (N bleus pages 35 à 42) Évangiles (N bleus pages 35 à 42) Évangiles pages 1/5 N 12 Matthieu 28, 18-20 Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu Au temps de Pâques, Jésus ressuscité adressa ces paroles aux Apôtres : «Tout

Plus en détail

Le fabricant qui rend la piscine accessible à tous. ans. d ec en n a. is e. a n. i n e. piscines

Le fabricant qui rend la piscine accessible à tous. ans. d ec en n a. is e. a n. i n e. piscines Le fabicant qui end la piscine accessible à tous. ga antie 10 ans e d ec en n a l f fab ication a ç is e u di ect s i n e piscines w w w. p i s c i n e s - o p l u s. c o m DES PRODUITS INNOVANTS piscines

Plus en détail

La troisième loi de Newton

La troisième loi de Newton 6 CHAPITRE La toisième loi de Newton CORRIGÉ DES EXERCICES Execices SECTION 6. La loi de l action et de la éaction 6.. Pou se déplace los de leus soties dans l espace, les astonautes se sevent de populseus

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

EN JESUS, LA PROMESSE SE REALISE

EN JESUS, LA PROMESSE SE REALISE Célébration pour le temps de Noël. Avent. Le Messie attendu. EN JESUS, LA PROMESSE SE REALISE Objectif : Ensemble, enfants et adultes, se rappellent la longue histoire de la tendresse de Dieu pour les

Plus en détail

Permis de feu. Travail par point chaud. r Soudage r Brasage. r Découpage r Tronçonnage. r Meulage r Autres. r Poste à souder r Tronçonneuse

Permis de feu. Travail par point chaud. r Soudage r Brasage. r Découpage r Tronçonnage. r Meulage r Autres. r Poste à souder r Tronçonneuse Pemis de feu Tavail pa point chaud Patage vote engagement Ce document doit ête établi avant tout tavail pa point chaud (soudage, découpage, meulage, ) afin de péveni les isques d incendie et d explosion

Plus en détail

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère

Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère La Couleur du lait Nell Leyshon La Couleur du lait Traduit de l anglais (Royaume-Uni) par Karine Lalechère A vue d œil Titre original : The Color of Milk Nell Leyshon, 2012. Première publication en Grande-Bretagne

Plus en détail

Les vingt demandes. d'un enfant de parents séparés

Les vingt demandes. d'un enfant de parents séparés Éducateur spécialisé, famille, parent, enfant, ado, Les vingt demandes adolescent, difficultés, éducatif, éducative, soutien parental, soutien à la parentalité, problèmes scolaires, relationnel, troubles

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

Vous avez besoin d argent?

Vous avez besoin d argent? Vous avez besoin d argent? Voici un système qui vous permet d acquérir un revenu récurrent d environ 1500 euros sans trop d effort! Laissez- moi compléter votre lignée pour vous! Du bureau de Joseph Edward

Plus en détail

Système d ouverture de porte de TGV

Système d ouverture de porte de TGV Le sujet se compose de : TD MP-PSI REVISION CINEMATIQUE Système d ouvetue de pote de TGV 6 pages dactylogaphiées ; 2 pages d annexe ; 2 pages de document éponse Objet de l étude Le tanspot feoviaie, concuencé

Plus en détail

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs,

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs, 6 ième dimanche de Pâques C Frères et Sœurs, Jésus venait de dire : «SI QUELQU UN M AIME, IL RESTERA FIDÈLE À MA PAROLE ; MON PÈRE L AIMERA, NOUS VIENDRONS CHEZ LUI; NOUS IRONS DEMEURER AUPRÈS DE LUI»

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Programme "initiation au cinéma pour le primaire" ACTIVITÉ «L ACTEUR VIRTUEL : SPÉCIAL YVES SANSFAÇONS»

Programme initiation au cinéma pour le primaire ACTIVITÉ «L ACTEUR VIRTUEL : SPÉCIAL YVES SANSFAÇONS» Programme "initiation au cinéma pour le primaire" ACTIVITÉ «L ACTEUR VIRTUEL : SPÉCIAL» Situation #1 : en vacances Ah bien, si c est pas mon élève préféré! C est quoi ton nom déjà? ÉLÈVE (3 secondes) Est-ce

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

Prières de la semaine. Prions :

Prières de la semaine. Prions : Prières de la semaine "Si vous m'aimez, vous resterez fidèles à mes commandements". L'Esprit Saint se cache au plus secret de nous. Il est la source de la vie et de l'amour. Il habite en nous et nous donne

Plus en détail

Harcèlement. Journée cantonale pour la prévention à l'école Programme détaillé. r e p é r e. p r é v. (cyber) n i r. g i r

Harcèlement. Journée cantonale pour la prévention à l'école Programme détaillé. r e p é r e. p r é v. (cyber) n i r. g i r Jounée cantonale pou la pévention à l'école Pogamme détaillé (cybe) e p é e Hacèlement g i p é v n i Mecedi 11 novembe 2015 Lycée Blaise Cendas, La Chaux-de-Fonds 1 Jounée cantonale pou la pévention Le

Plus en détail

Association Presse Purée - 58 rue Castetnau - 64 000 Pau pressepuree64@orange.fr / www.pressepuree64.fr 05 59 30 90 30 / 06 83 51 66 92

Association Presse Purée - 58 rue Castetnau - 64 000 Pau pressepuree64@orange.fr / www.pressepuree64.fr 05 59 30 90 30 / 06 83 51 66 92 Dossie d insciption Association Pesse Puée - 58 ue Castetnau - 64 000 Pau pessepuee64@oange.f / www.pessepuee64.f 05 59 30 90 30 / 06 83 51 66 92 Identification de la stuctue exposante SOUSCRIPTEUR Etes-vous

Plus en détail

Célébration du Pardon pour le temps de l Avent 12 décembre 2007. Jacques Sylvestre, Marie Beemans, Anne Wagnière

Célébration du Pardon pour le temps de l Avent 12 décembre 2007. Jacques Sylvestre, Marie Beemans, Anne Wagnière Célébration du Pardon pour le temps de l Avent 12 décembre 2007 Jacques Sylvestre, Marie Beemans, Anne Wagnière (pas d autel, couronne de l Avent, trois bouquets de cierges allumés - la célébration commence

Plus en détail

Accueil dans la joie. Entrée des Invités Canon de Johann PACHELBEL. Entrée de Roland Marche des Fiançailles de Richard WAGNER

Accueil dans la joie. Entrée des Invités Canon de Johann PACHELBEL. Entrée de Roland Marche des Fiançailles de Richard WAGNER Accueil dans la joie Entrée des Invités Canon de Johann PACHELBEL Entrée de Roland Marche des Fiançailles de Richard WAGNER Entrée de Sandra Aria de la suite en ré majeur de Jean Sébastien BACH Accueil

Plus en détail

Le Dialogue en solitude

Le Dialogue en solitude Bismillah Al-Rahman Al-Rahim Le Dialogue en solitude Mohammad Reza Zaeri C est Moi, qui t a créé, Je connais tout ce qui se passe dans ton for intérieur ; Je connais tes secrets et Je ne les révèlerai

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

où «p» représente le nombre de paramètres estimés de la loi de distribution testée sous H 0.

où «p» représente le nombre de paramètres estimés de la loi de distribution testée sous H 0. 7- Tests d austement, d indépendance et de coélation - Chapite 7 : Tests d austements, d indépendance et de coélation 7. Test d austement du Khi-deux... 7. Test d austement de Kolmogoov-Sminov... 7.. Test

Plus en détail

STATIQUE. Actions mécaniques extérieures = Actions Mécaniques de contact + Actions Mécaniques à distance

STATIQUE. Actions mécaniques extérieures = Actions Mécaniques de contact + Actions Mécaniques à distance STTIQUE 1.- Quel est l objectif de la statique? Pou étudie les conditions d équilibe des solides indéfomables. Remaques : - Un solide est considéé indéfomable tant que les défomations estent faibles. -

Plus en détail

Habileté E Niveau 1. à la communication. professionnelle Nom : 1 ère PARTIE. Le téléphone sonne. Vous répondez.

Habileté E Niveau 1. à la communication. professionnelle Nom : 1 ère PARTIE. Le téléphone sonne. Vous répondez. Page 1 1 ère PARTIE Le téléphone sonne. Vous répondez. La voix au téléphone : Bonjour! Ici l institut de sondage FLOP. Avez-vous le temps de répondre à quelques questions? Vous : Comme ça? Par téléphone?

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : Heureusement que nous sommes très en avance. Tu as vu cette queue?

Plus en détail

E G A E E M. e v i t e. i t. Guide méthodologique à destination des chefs cuisiniers, des intendants, des acheteurs, de toute personne ayant un projet

E G A E E M. e v i t e. i t. Guide méthodologique à destination des chefs cuisiniers, des intendants, des acheteurs, de toute personne ayant un projet E G A L L I P S A E G R I e l A e T i N u E M Red I e v i t AL collec e n e n o i t a stau Guide méthodologique à destination des chefs cuisinies des intendants des acheteus de toute pesonne ayant un pojet

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

Le petit bonhomme en pain d épices

Le petit bonhomme en pain d épices Le petit bonhomme en pain d épices Robert Gaston Herbert Le petit bonhomme en pain d épices Conte anglais Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour «Le Cartable Fantastique» Robert Gaston Herbert

Plus en détail

Petit recueil de prières solaires

Petit recueil de prières solaires Petit recueil de prières solaires Un petit mot... d introduction. Ces quelques prières ne sont rien d autre qu un «prêt»... Oui, un prêt. Elles vous sont prêtées... en attendant que vous deveniez capable

Plus en détail

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES Obtenez plus en osant demander C est plus simple qu il n y parait Avertissement : Toute reproduction, intégrale ou partielle, ou toute diffusion, par quelque procédé que ce

Plus en détail

La Sainte Trinité Evangile : Saint Jean 16 12 15

La Sainte Trinité Evangile : Saint Jean 16 12 15 N 21 26 mai 2013 La Sainte Trinité Evangile : Saint Jean 16 12 15 - Qui pourrait prétendre étreindre dans son étroit cerveau les richesses des Connaissances humaines? Je ne sais le tout de rien Je ne sais

Plus en détail

EMERVEILLE. Psaume 19

EMERVEILLE. Psaume 19 EMERVEILLE Psaume 19 Cédric Chanson La Colline, le 12 juillet 2015 Soli Deo Gloria 1. S émerveiller, remercier, partager (Faire passer et déguster des morceaux de melon) Comment vous trouvez ce melon?

Plus en détail

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez.

CE1. Et il se mit le doigt dans le nez. TEXTE 1 Jules et Julie étaient voisins. Chaque matin, ils traversaient la forêt pour aller à l école. ça rassurait leurs parents de les savoir ensemble. Mais jamais Julie n adressait la parole à Jules

Plus en détail

La réforme des régimes de retraite en Europe: le point de vue de l actuaire

La réforme des régimes de retraite en Europe: le point de vue de l actuaire La éfome des égimes de etaite en Euope: le point de vue de l actuaie Stasboug, 7 octobe 2010 Pofesseu Piee DEVOLDER UCL, Belgique Agenda 1. Le défi des etaites en Euope 2. Répatition ou capitalisation

Plus en détail

5.1. Introduction. 5. Epargne, investissement et système financier. Introduction (suite) 5.2. Institutions financières

5.1. Introduction. 5. Epargne, investissement et système financier. Introduction (suite) 5.2. Institutions financières 5.1. Intoduction 5. Epagne, investissement et système financie Réalisation : Natacha Gilson! Mankiw, chapite 25 Pêts et empunts sont inexticablement liés : si quelqu un pête, c est qu un aute a décidé

Plus en détail

Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche

Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche LEÇON Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche Lis «Cela va trop loin!». Dessine un signal routier. Ajoute ton verset à mémoriser et place-le en évidence. Commence

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur.

Hansel et Gretel. Le plus loin qu ils courraient, le plus loin qu'ils étaient de leur maison. Bientôt, Gretel avait peur. Hansel et Gretel Première scène Il était une fois, dans un petit village, un bûcheron et ses deux enfants, Hansel et Gretel. Un jour, il n'y avait plus de manger dans la maison alors le bûcheron demandait

Plus en détail

Exercice supplémentaire A TEXTE et QUESTIONNAIRE

Exercice supplémentaire A TEXTE et QUESTIONNAIRE FRANÇAIS FRA-1032 COMPRÉHENSION EN LECTURE DOMINANTE EXPRESSIVE Exercice supplémentaire A TEXTE et QUESTIONNAIRE NE PAS ÉCRIRE SUR CE DOCUMENT Version de janvier 2005 Rédigé par Claudine Bellefleur Centre

Plus en détail

L amour ne disparaît jamais Canon Henry Scott Holland

L amour ne disparaît jamais Canon Henry Scott Holland L amour ne disparaît jamais Canon Henry Scott Holland La mort n est rien. Je suis seulement passé dans la pièce d à côté. Je suis moi, tu es toi : Ce que nous étions l un pour l autre, Nous le sommes toujours.

Plus en détail

Rhône-Alpes. Services Territoriaux de l Architecture et du Patrimoine Le ravalement n est pas un acte simple, obligatoire ou sans conséquence

Rhône-Alpes. Services Territoriaux de l Architecture et du Patrimoine Le ravalement n est pas un acte simple, obligatoire ou sans conséquence Le avalement de façade Fiche conseil n 7 Séie Patimoine / Inteventions su le bâti ancien PRÉFET DE LA RÉGION RHÔNE-ALPES Diection Régionale des Affaies Diection Régionale Cultuelles des Affaies -Alpes

Plus en détail

A LA SANTE L ACCES DES JEUNES. dossier ...

A LA SANTE L ACCES DES JEUNES. dossier ... ... dossie L ACCES DES JEUNES A LA SANTE 20% d étudiants en Fance, et 26% en Midi-Pyénées, enoncent à des taitements médicaux pou des aisons financièes*. 18% des étudiants n ont pas de complémentaie santé.

Plus en détail

ANNEE DE LA MISERICORDE

ANNEE DE LA MISERICORDE Le logo du Jubilé Le logo et la devise, les deux, ensemble, offrent une heureuse synthèse de l Année jubilaire. Dans la devise Misericordiosi come il Padre (tirée de l Évangile de Luc, 6,36) on propose

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net

Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net TABLE DES MATIERES RAIPONCE...1 RAIPONCE...2 i Auteur : Frères Grimm Catégorie : Jeunesse Conte des frères Grimm Traducteurs :

Plus en détail

COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508

COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508 TSI Sciences Industielles GM DL N 1 COMPRESSEUR DE CLIMATISATION AUTOMOBILE SANDEN 508 1.MISE EN SITUATION : L étude ci-apès pote su un compesseu de climatisation de véhicule automobile de maque SANDEN.

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

RTK - AUTOGUIDAGE. L évolution technique en. Pourquoi RTK et pas GPS ou DGPS Pour certains travaux? L AUTOGUIDAGE : un métier.

RTK - AUTOGUIDAGE. L évolution technique en. Pourquoi RTK et pas GPS ou DGPS Pour certains travaux? L AUTOGUIDAGE : un métier. RTK - AUTOGUIDAGE 1. Pésentation apie u pincipe RTK 2. Les applications e l autoguiage Objectifs: - Pécision, L AUTOGUIDAGE : un métie à pat entièe pou sevi l agicultue - Simplicité - Facilité - Compatibilité

Plus en détail

ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE

ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE ARBRES BINAIRES DE RECHERCHE Table de smbole Recheche : opéation fondamentale données : éléments avec clés Tpe abstait d une table de smboles (smbol table) ou dictionnaie Objets : ensembles d objets avec

Plus en détail

Correction des accords des verbes

Correction des accords des verbes DES ACCORDS VERBES 1 Accord du verbe Correction des accords des verbes En cliquant sur le bouton «Rubrique grammaticale» dans notre site, vous pourrez, au besoin, consulter les notions théoriques suivantes

Plus en détail

Le bon berger. Comment Dieu prend soin de nous

Le bon berger. Comment Dieu prend soin de nous Le bon berger Comment Dieu prend soin de nous Jésus dit : «Celui qui boit l eau que je lui donnerai n aura plus jamais soif. Au contraire, l eau que je lui donnerai deviendra en lui une source, et cette

Plus en détail

La lettre d'amour du Père

La lettre d'amour du Père Niv. 1 Après avoir lu cette lettre, essaie de répondre à ces quelques questions. Tu pourras partager tes réponses ensuite avec l'ensemble du groupe. 1/ A qui s'adresse cette lettre? 2/ Qui l'a écrite?

Plus en détail

Je pardonne comme je suis pardonné en Christ. Ephesiens 4:32

Je pardonne comme je suis pardonné en Christ. Ephesiens 4:32 Je pardonne comme je suis pardonné en Christ Ephesiens 4:32 Introduction: L immense pouvoir du pardon L histoire de Kim Phuc La haine dans mon intérieur avait l hauteur d une montagne... Le pardon m a

Plus en détail

CUISINIÈRE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Corinne

CUISINIÈRE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Corinne Dossier n 2 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» CUISINIÈRE Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Corinne, cuisinière à Marseille (7ème arrondissement) Je l ai su tout

Plus en détail

MARIE-AGNÈS GAUDRAT DAVID PARKINS. Le petit ogre veut voir le monde

MARIE-AGNÈS GAUDRAT DAVID PARKINS. Le petit ogre veut voir le monde MARIE-AGNÈS GAUDRAT DAVID PARKINS Le petit ogre veut voir le monde texte 1 Il était une fois un petit ogre qui rêvait de voir le monde. Mais le petit ogre n avait jamais quitté sa maison car ses parents

Plus en détail

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction 1. Bonjour, je m appelle et je suis un(e) policier(ière). (Présentez toute autre personne présente dans la pièce; idéalement, personne d

Plus en détail

Poser des limites à l enfant. Sanction : comment avoir une attitude éducative constructive et cohérente avec l enfant?

Poser des limites à l enfant. Sanction : comment avoir une attitude éducative constructive et cohérente avec l enfant? «Poser des limites à l enfant. Sanction : comment avoir une attitude éducative constructive et cohérente avec l enfant?» Intervention de Madame Mireille Colin, formatrice et psychopraticienne. Pourquoi

Plus en détail