Etude de rémunérations

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude de rémunérations 2012-2013"

Transcription

1 Etude de rémunérations

2 Sommaire TENDANCE DU MARCHÉ...3 A propos de Robert Half Financial Services...3 FONCTIONS FINANCIERES DANS LA BANQUE ET DANS L ASSURANCE...4 Directeur Administratif & Financier (H/F)...5 Contrôleur Financier (H/F)...6 Contrôleur de Gestion (H/F)...6 Consolideur (H/F)...7 Responsable Comptable (H/F)...7 Trésorier (H/F)...8 Contrôleur des Risques (H/F)...9 Auditeur Interne/Contrôleur Interne (H/F)...10 Compliance Officer/Responsable Conformité (H/F)...10 Banque de Reseau...11 Directeur d Agence (H/F)...12 Directeur Centre d Affaires Entreprises (H/F)...12 Directeur de Groupe (H/F)...12 Chargé de Clientèle Particuliers Grand Public (H/F)...13 Chargé de Clientèle Bonne Gamme/Patrimonial (H/F)...13 Chargé de Clientèle Professionnels (H/F)...13 Chargé d Affaires Entreprises (H/F)...14 Analyste Crédit Corporate (H/F)...14 Conseiller en Gestion de Patrimoine (H/F)...15 Private Banker/Gérant de Fortune (H/F)...15 Chargé d Affaires Crédit Bail/Leasing (H/F)...16 Chargé d Affaires Affacturage (H/F)...16 Ingénieur Commercial en Affacturage (H/F) roberthalf.fr

3 TENDANCE DU MARCHÉ Crise économique et financière, nouvelles exigences réglementaires (Bâle III, Solvency 2, MIFID, ) et donc en capital, mise aux normes des règles comptables, modifications des habitudes des clients (banque en ligne, comparaison des offres bien plus aisée) Autant d évènements et de tendances pérennes qui ont poussé tous les acteurs de la banque et de l assurance à se réinventer. L heure est donc au développement de nouveaux business-models, visant à améliorer efficacité et performance. En termes de recrutement, dans la lignée de est donc une année de transition active. La Banque de Financement et d Investissement, quant à elle, revoie entièrement son organisation et son business-model, opère des choix en terme d activités et de spécialisation souvent selon des critères de rentabilité et consommation de fonds propres. Les quelques recrutements effectués concernent principalement des remplacements sur des compétences très spécifiques et rares, peu ou pas présentes au sein de ces structures. Cette tendance devrait perdurer en 2012 même si quelques projets devraient éventuellement permettre de nouveaux recrutements dans le courant du 2 ème semestre Prudentes dans leur développement, les banques ne peuvent rester attentistes et se doivent d agir. Au-delà de l environnement réglementaire les poussant à recruter afin d être en conformité, elles doivent choisir de renforcer certains pôles d activité. De leur côté, les acteurs de l assurance - environnement plus disparate que le secteur bancaire - doivent absorber les regroupements, souvent revoir leur stratégie, faire des choix dans leur gamme de produits, et bien évidemment s adapter aux exigences réglementaires quelle que soit leur taille. Pour la banque commerciale, 2012 est une année de recrutement. Il lui faut toujours pallier aux vagues de départs à la retraite de la génération issue du Baby-Boom (même si tous les futurs retraités ne seront pas remplacés). La banque commerciale sort renforcée de la crise car elle permet de capter des dépôts, produit des revenus plus réguliers et bénéficie d une meilleure image. Sur ce secteur, ce sont les candidats expérimentés qui tirent leur épingle du jeu, par rapport aux jeunes diplômés. Opérationnels et autonomes, ces profils sont les plus à même de (re)conquérir des parts de marché immédiatement et donc avoir un retour sur investissement quasi-immédiat. Compte tenu des exigences réglementaires, le recrutement de fonctions support continue d être soutenu principalement au sein des directions financières et des risques (de nouveaux risques apparaissent et doivent être gérés) et en gestion de bilan afin d optimiser gestion financière et risques. C est dans ces directions que nous constatons le plus de créations de postes dans un marché essentiellement tourné vers le remplacement. Activités fortement touchées par la baisse de rentabilité (due à la baisse du montant des encours et marchés actions), l Asset Management et le Private Banking se réorganisent progressivement. Dans le prolongement de 2011, 2012 restera un marché de remplacement. Quelques créations de postes sur des profils extrêmement spécialisés (gérants sur une classe d actifs très pointue, par exemple) devraient ponctuellement apparaître. Dans ce contexte de transition active, les acteurs du secteur Banque et Assurance choisissent avec attention les nouvelles compétences recherchées pour assurer leur développement ainsi que leur pérennité. A propos de Robert Half Financial Services Spécialisé dans le placement de candidats expérimentés pour tous les métiers de la banque et de l assurance, Robert Half Financial Services est depuis de longues années le partenaire d organismes et d institutions telles que des banques commerciales et établissements spécialisés, des banques d investissement, des gestionnaires d actifs, des banques privées, ainsi que des assureurs, compagnies d assurance, courtiers, institutions de prévoyance, mutuelles, réassureurs Observateur privilégié, Robert Half Financial Services réalise des enquêtes et des études relatives au marché du travail, aux stratégies d embauche,... afin de fournir à ses clients et à ses candidats les informations dont ils ont besoin. Financial Services

4 4 roberthalf.fr FONCTIONS FINANCIERES DANS LA BANQUE ET DANS L ASSURANCE

5 FINANCE Directeur Administratif & Financier (H/F) Compte tenu de Solvency 2 et Bâle III, il est actuellement très sollicité. Véritable conseiller de la Direction Générale, de plus en plus exposé et impliqué dans les décisions de l actionnariat, le Directeur Administratif et Financier a pour rôle essentiel de veiller à la pérennité financière de son entreprise, à la fiabilité et à la transparence des comptes, mais également d apporter son support dans le pilotage stratégique de l activité (évolution des business models, définition des prix/marges, optimisation des ressources ). Généraliste et polyvalent, il supervise de manière courante des équipes en charge : du contrôle de gestion, de la comptabilité, de la fiscalité, de la trésorerie, du crédit clients. Dans la situation actuelle, il doit démontrer son savoir-faire en matière de conduite du changement (organisation, management, planification des tâches et des projets...). L un des challenges majeurs des Directeurs Financiers à l heure actuelle est de mettre en place une organisation et des systèmes d information intégrés afin d obtenir rapidement des données fiables, précises et uniformes en provenance des différentes entités qui composent leur entreprise. Selon la taille de l entreprise s ajoutent les responsabilités suivantes : la consolidation statutaire, le contrôle interne, la communication financière et les relations avec les actionnaires, l administration des ventes (formalisation des conditions générales de vente), l informatique (conduite et coordination de projets, intervention active dans l amélioration des systèmes internes du groupe), les ressources humaines (mise en place d une politique salariale, formation interne, paie...), les affaires juridiques et plus rarement l audit interne. Il propose à la Direction Générale et/ou aux investisseurs ses analyses en matière de choix d investissements, de développement d affaires et d orientation stratégique. Il intervient également dans les montages des financements spéciaux et les projets de croissance externe. Selon le périmètre géré Rémunération Brute le (fixe + variable)** Unité Filiale Groupe / 2012 ** Le montant global de la rémunération peut être impacté à la hausse selon la taille de la filiale. Le variable est souvent composé d un package qui peut comprendre : des primes sur objectifs personnels et société (de 0 à 35%), une voiture de fonction, sans compter les stock-options ou les prises de participation au capital, ainsi que l intéressement et la participation. Plus qu une expertise technique pointue en comptabilité/fiscalité, c est un véritable savoir-faire en matière d aide à la décision sur le pilotage de l activité qui est attendu par l entreprise. La maîtrise d un secteur d activité spécifique est, de ce fait, très souvent demandée par le futur employeur. Par ailleurs, le Directeur Administratif et Financier peut être amené à évoluer dans un environnement international. Il est souvent en relation avec une maison mère ou un siège de division situé à l étranger ; il peut être également en charge de l animation d un périmètre international de filiales. C est aussi le relais de la Direction Générale pour mettre en œuvre le contrôle interne. La connaissance et la maîtrise des risques auxquels peut être confrontée l entreprise est un domaine sur lequel le Directeur Financier est de plus en plus responsabilisé. Très exposée, cette fonction peut s avérer être un tremplin vers un poste de direction opérationnelle voire de Direction Générale. Cette fonction est destinée à des profils ayant une expérience large acquise en entreprise (en actuariat ou contrôle de gestion/contrôle financier par exemple), très souvent précédée par un passage en cabinet d audit ou d expertise comptable. Majoritairement, les directeurs financiers sont diplômés d une école d actuariat, d une Ecole Supérieure de Commerce ou d une formation universitaire du type MSG/Master II Finance. Cette formation est parfois complétée par le cursus d expertise comptable (DCG/DSCG/Expertise). Les profils mixtes Ingénieurs et 3 ème cycle de gestion sont également très appréciés, notamment dans des environnements techniques. = Financial Services

6 FINANCE Contrôleur Financier (H/F) Souvent rattaché à un Directeur Financier de société ou de division pour un grand groupe, son rôle est relativement polyvalent : il couvre le contrôle de gestion (processus budgétaire et reporting), le contrôle interne, parfois une consolidation de gestion voire statutaire, il doit, par ailleurs, superviser la production des comptes sociaux et veiller au respect des obligations comptables et fiscales y afférant, il remonte l information auprès de sa direction financière et parfois auprès d une direction opérationnelle dans le cadre d organisations matricielles, il coordonne régulièrement des projets transverses et met en place ou optimise ses outils de gestion. Le rôle du Contrôleur Financier est plus opérationnel dans une structure à taille humaine du type filiale de groupe qu au sein d un siège. Il a, alors, la charge d animer la remontée d informations et de transmettre les recommandations/instructions du groupe aux contrôleurs financiers locaux. Garant de la bonne application des directives Solvency 2 et/ou Bâle III, il assure le suivi et le contrôle de ses recommandations auprès des différents services de la direction financière. On observe sur ces profils une demande forte des entreprises pour des candidats potentiellement mobiles à l international, acceptant l expatriation, dont le recrutement s inscrit dans la durée avec une possible évolution au sein d un groupe. % Salaire Fixe (dont bonus participation intéressement) 5 à 7 ans à 15% = 8 à 10 ans à 15% = > 10 ans* à 15% = *Dans une grande structure au-delà de 500 M voire 1 milliard d euros de chiffre d affaires plutôt qu en PME. Le Contrôleur Financier est souvent issu d une formation généraliste de type ESC complétée par un DCG/DSCG. Idéalement, le Contrôleur Financier a eu une première expérience en cabinet d audit, complétée par un poste en entreprise en contrôle de gestion, en audit interne voire en consolidation. Il évolue ensuite naturellement vers le poste de Directeur Administratif et Financier. Contrôleur de Gestion (H/F) Dans le contexte actuel où les banques et les sociétés d assurance ont vu leur exposition aux risques augmenter, leur rentabilité et leurs marges se fragiliser, le rôle du Contrôleur de Gestion prend de plus en plus d ampleur en matière de support apporté aux opérationnels voire aux Directions Générale et Financière notamment sur les sujets prédominants comme le contrôle des coûts, l analyse de la performance et l analyse des frais généraux, la gestion des risques bancaires et financiers et le suivi de la rentabilité des opérationnels. L anticipation est devenue primordiale, le contrôleur de gestion est donc particulièrement sollicité. Sa capacité à anticiper les évènements et leurs impacts sur les résultats de la société est particulièrement importante. Le Contrôleur de Gestion est diplômé d une école de commerce ou bénéficie d un MSG/DESS Finance - Master II Finance. La formation initiale joue un rôle prépondérant en début de carrière. Malgré tout, l entreprise est également très attentive aux expériences acquises par les jeunes diplômés (stages, contrats d alternance) pour valoriser leurs rémunérations. Pragmatique et % Salaire Fixe 3 à 5 ans à 15% = 5 à 10 ans à 20% = doté d un bon relationnel, il possède une bonne compréhension de l activité et participe à l amélioration de sa performance. Il affiche, par ailleurs, une bonne maîtrise de l anglais et des différents outils de reporting de Business Intelligence et surtout d un ERP pour les grands groupes. Le Contrôleur de Gestion évolue naturellement vers la Direction Financière. La flexibilité, la mobilité et la volonté d évolution dans les premières années restent fortes pour ce métier. Le marché reste donc fluide quelle que soit la conjoncture économique. 6 roberthalf.fr

7 FINANCE Consolideur (H/F) La vocation première de la consolidation consiste à donner une image économique d un périmètre d entreprises. A ce titre, le consolideur rapatrie, en provenance des filiales, l ensemble des éléments comptables et financiers qu il va traiter de façon à restituer des données «Groupe» homogènes. La population des consolideurs est restreinte et le contenu de leur fonction (plus ou moins complexe) dépend de la société dans laquelle ils l exercent (taille, activité, cotation en bourse, évolution du périmètre, exposition à l international...). Ce métier d expert nécessite la maîtrise de techniques comptables complexes, de normes et de fortes capacités de visualisation et d analyse ainsi que la maîtrise d outils informatiques dédiés. % Salaire Fixe 3 à 5 ans à 12% = 5 à 10 ans à 12% = Après 3 à 4 années d expérience dans cette fonction, le consolideur s oriente généralement vers un métier avec lequel il est souvent en interface, comme le contrôle de gestion ou le contrôle financier. Formation généraliste (écoles de commerce) complétée par une formation comptable (DSCG), expérience dans l audit externe et/ou en cabinet d expertise comptable. Certains profils, plus rares, sont issus de la comptabilité et s orientent ensuite vers la consolidation. Responsable Comptable (H/F) Rattaché au Directeur Financier, il est responsable de la qualité et de la fiabilité des informations comptables et fiscales de l entreprise : il produit les états financiers de la société (bilan, compte de résultat ), il s assure du respect des obligations légales et réglementaires et supervise à ce titre une équipe en charge des comptabilités générale et auxiliaire (clients, fournisseurs), il veille à l établissement des déclarations fiscales et parfois sociales, contrôle le recouvrement des créances clients. De plus en plus exposé, il devient un homme de communication et d animation d équipe. Compte tenu de l automatisation de nombreuses tâches grâce aux outils informatiques (ERP), il a un rôle de plus en plus interfacé avec tous les services de l entreprise et génère une base d informations utilisée par différents métiers (le contrôle de gestion, la direction générale). Enfin, il est en relation avec les commissaires aux comptes. Aujourd hui, les normes comptables évoluent et s internationalisent. La technicité requise et le périmètre d action sont différents. Ses responsabilités peuvent s étendre jusqu à la consolidation et au reporting vers la maison-mère. Cette fonction est rendue plus complexe par la création des centres de services partagés qui nécessitent des interactions très fréquentes en anglais avec des équipes délocalisées. Quel que soit le niveau d expérience, ce profil bénéficie de la tension actuelle du marché. Le niveau d expertise attendu pour répondre à % Salaire Fixe 3 à 5 ans à 5% = 5 à 7 ans à 10% = la complexité croissante est également un autre facteur permettant d expliquer l augmentation des rémunérations pour ce type de fonction. Sa formation peut être très variée : du BTS Comptabilité au DEC (Diplôme d Expertise Comptable) en passant par des formations Bac+4/5 type MSTCF, DCG/DSCG (ex DECF/DESCF). Les qualités managériales sont de plus en plus recherchées ainsi qu un bon niveau d anglais, la maîtrise des référentiels internationaux (IFRS, US/GAAP), de Solvency 2 et/ou Bâle III, ainsi que d un ERP qui sont autant d atouts majeurs. On demande régulièrement au Directeur/ Responsable Comptable d optimiser au mieux son organisation avec les ressources qu il a à sa disposition, de se montrer très opérationnel tout en étant à même de prendre du recul et de la hauteur. Financial Services

8 FINANCE Trésorier (H/F) Le Trésorier est en charge de la gestion des flux, des risques, du reporting et des relations avec les institutions financières et bancaires. Il peut avoir également du management fonctionnel ou hiérarchique. Il faut cependant discerner deux familles de trésoriers : les cellules tournées vers les marchés qui centralisent et gèrent les flux consolidés de trésorerie (au sein de cellules corporate de grands groupes) et les cellules de trésorerie tournées vers la gestion des flux proches des activités où il s agit pour ainsi dire du contrôle de gestion des flux financiers à travers l analyse du cash management, les prévisions de trésorerie et les actions pour l amélioration du Besoin en Fonds de Roulement (BFR). Ce métier utilise de nombreux outils d interface, de consolidation de données en temps réel grâce à des outils tels que les ERP, les systèmes de gestion de trésorerie très performants et les outils de transfert d information et d ordre direct avec les institutions bancaires. La dimension internationale est de plus en plus importante et requiert une bonne maîtrise de l anglais et des connaissances liées à la finance internationale (engendrant la recherche de profils expérimentés). Il est également au fait des problématiques financières et de la comptabilité des secteurs banque et assurance. Rémunération Brute le (fixe + variable)* 3 à 5 ans = > 10 ans - Responsable/ Directeur de la Trésorerie = * La rémunération tient plus compte de l expertise technique, de l environnement professionnel que de l expérience et de la formation. Les trésoriers qui ne gèrent que les flux et les aspects de reporting sont moins rémunérés que ceux qui gèrent les risques, les placements et qui déterminent la politique financière d un groupe. L utilisation d outils informatiques spécifiques (permettant le suivi du cash pooling, de la sécurisation des flux.) constitue une nouvelle donne dans le profil de cette fonction qui nécessite une bonne maîtrise de l informatique. De formation supérieure, universitaire ou Ecole de Commerce, désormais souvent complétée par un 3 ème cycle spécialisé en trésorerie ou en finance internationale leur permettant d aborder le marché de l emploi avec une technicité forte sur les outils et produits des marchés financiers. Le Trésorier doit savoir démontrer des talents de communicant et de négociateur aussi bien en interne qu auprès de ses contacts extérieurs, en particulier dans les banques. 8 roberthalf.fr

9 RISQUES Le Contrôleur des Risques a pour mission d évaluer le risque global des clients ou des produits et évolue sur trois typologies de risques : le risque de crédit, le risque dit de «marché», par référence aux salles de marché, et le risque opérationnel. Contrôleur des Risques (H/F) Intégré au sein de la Direction des Risques, il travaille sur la cartographie et la certification des risques (risque crédit, de marché et opérationnel). Ces équipes sont généralement composées de profils «qualitatifs», plus particulièrement dédiés à la méthodologie et à l aspect réglementaire et de profils «quantitatifs» qui se consacrent à la validation de modèle. Ces équipes se sont étoffées au cours des deux dernières années du fait des réglementations Bâle III et Solvency 2. Les profils qualitatifs affichent généralement une formation Bac+5 type Ecole de Commerce. Quant aux profils quantitatifs, s ils sont également dotés d une formation Bac+5, ils sont issus d une Ecole d Ingénieurs voire d un DEA en mathématiques ou en statistiques. Marché Crédit Opérationnels % Salaire Fixe 2011/ à 5 ans à 20% = 5 à 7 ans à 30% 7 ans et plus A partir de % = 3 à 5 ans à 20% = 5 à 7 ans à 30% = 7 ans et plus A partir de % = 3 à 5 ans à 20% = 5 à 7 ans à 30% 7 ans et plus A partir de % = Le marché du contrôle des risques est en forte croissance de par le contexte mondial, les contraintes réglementaires et la complexité des produits dérivés. Les experts opèrent au sein d équipes très qualifiées et très spécialisées et voient leur rémunération de plus en plus valorisée par les employeurs potentiels comme celle de tout expert indispensable dans le paysage bancaire. Cette fonction est très recherchée en Asset Management où elle est particulièrement bien rémunérée sur la partie risque liée à l industrie des hedge funds. Elle est également prisée par les salles de marché pour travailler sur les produits les plus sophistiqués et sur la validation de modèles. Les candidats français sont notamment recherchés de par leurs compétences en mathématiques (nous pouvons encore nous prévaloir d avoir d excellentes formations en la matière). Cette population restreinte est exigeante sur le périmètre des fonctions exercées. La difficulté se situe notamment au niveau des «2 à 3 ans d expérience» qui pour la plupart prennent le métier «risque» comme une porte d entrée dans une banque leur permettant de se rapprocher du front office à l issue de cette première expérience. Or les places sont rares et chères et les qualités requises pour être efficace dans un métier de risk manager ou un métier en front office sont assez différentes. Financial Services

10 CONTROLE Auditeur Interne/Contrôleur Interne (H/F) Il identifie les zones de risques, préoccupation permanente des entreprises et de leurs dirigeants, et met en place les dispositifs permettant de les maîtriser. Véritable «consultant interne» de l entreprise, il peut également intervenir sur des missions telles que des fusions et des acquisitions, des audits de fraude, L ensemble du travail qu il effectue contribue de façon directe à l amélioration des résultats de l entreprise. Les rapports qu il émet à destination du management de la société et des audités comprennent notamment des recommandations et la mise en place d actions correctives dont il suit la bonne mise en œuvre. Ecole de Commerce ou Ingénieur Généraliste, avec un troisième cycle de spécialisation et une expérience en audit externe de 3 à 4 saisons. L obtention de diplômes tels que le CIA (certification en audit interne de portée mondiale et délivré par l IIA, Institute of Internal Auditors) ou le DPAI (Diplôme Professionnel de l Audit Interne, délivré par L IFACI) est un réel atout. L Auditeur Interne doit démontrer une curiosité d esprit, un sens de l analyse et de la critique, un esprit de synthèse avéré ainsi qu une capacité d adaptation. Il est particulièrement rigoureux et intègre, se montre humble et diplomate. Il présente, par ailleurs, un excellent sens de la communication et une très bonne maîtrise de l anglais. % Salaire Fixe 3 à 4 ans à 15% 5 à 10 ans à 15% *Selon les établissements (banques de réseau, banques d affaires, sociétés d investissement, compagnies, ), les rémunérations peuvent fluctuer. Directeur/Responsable de l Audit Interne / du Contrôle Interne (H/F) % Salaire Fixe > 8 ans à 20% Compliance Officer/Responsable Conformité (H/F) % Salaire Fixe Il est responsable de la mise en œuvre des règles de déontologie et du contrôle interne, en veillant au respect et à la conformité de la réglementation financière et des procédures internes. Correspondant attitré des autorités de tutelle, il est également responsable de la lutte anti-blanchiment et financement du terrorisme. Dans de nombreux cas les fonctions de contrôle interne et de conformité peuvent être regroupées. Il en va différemment de l audit, ou de l inspection, qui doivent être indépendantes, de façon à pouvoir contrôler toutes les activités de l entreprise, y compris la conformité. 5 à 7 ans à 20% = 7 ans et plus à 20% = De formation supérieure spécialisée dans le domaine bancaire de type Master, ingénieur ou équivalent universitaire, il possède une expérience confirmée dans le domaine du Contrôle, de l Audit ou de la Conformité. Il dispose de solides connaissances de la réglementation bancaire. 10 roberthalf.fr

11 BANQUE DE RESEAU Financial Services

12 DIRECTION Directeur d Agence (H/F) Responsable de la bonne application de la politique commerciale du siège, le Directeur d Agence anime, développe, organise et gère un centre de profit en veillant à la rentabilité, à la maîtrise des risques et au respect des normes de conformité. Il peut également intervenir sur un ou plusieurs points de vente. Son agence couvre généralement l ensemble des marchés : Particuliers, Professionnels Il encadre donc une équipe de Conseillers de Clientèle spécialisés sur les différents marchés. En fonction de la taille de l agence, il peut également être responsable du suivi de son propre portefeuille clients. Il représente son établissement auprès des institutions publiques locales, des prescripteurs et apporteurs d affaires de son secteur géographique. Effectif de l agence < à 7 collaborateurs > à 7 collaborateurs * Selon l effectif de l agence et le nombre de points de vente gérés à = * 0 à = Il possède une formation Bac+2 à Bac+5 et dispose d une expérience d au moins 3 ans en exploitation bancaire. Directeur Centre d Affaires Entreprises (H/F) Responsable de la bonne application de la politique commerciale du siège sur son segment de clientèle (les PME dont le Chiffre d Affaires est supérieur à 1,5 M ), il manage une équipe de Chargés d Affaires et d Assistants Entreprises. Il pilote le développement commercial de son secteur tout en veillant à la maîtrise des risques (risques de crédits, réglementation, procédures ) dans la limite de ses délégations de pouvoir. Il a généralement la gestion d un portefeuille restreint de clients représentatifs ou complexes. Il représente son établissement auprès des institutions publiques locales, des prescripteurs et apporteurs d affaires de son secteur géographique sur son segment de clientèle. De formation supérieure (école de commerce, université) ou professionnelle (ITB/CESB), il possède au minimum 5 à 10 années d expérience sur le marché de l Entreprise. Directeur de Groupe (H/F) Le Directeur de Groupe assure la gestion et le développement d un groupe d agences (30 à 200 personnes en fonction de l établissement) selon le plan d actions défini par la direction commerciale de la banque. Il adapte la stratégie de la direction générale au niveau local, et la démultiplie auprès de ses équipes (Directeurs d Agences). Il gère son budget en fonction des indicateurs financiers de son groupe et de la progression du PNB et du RBE. Il représente sa banque auprès des décideurs locaux. Effectif du Centre d Affaires < à 5 collaborateurs 5 à 10 collaborateurs > à 10 collaborateurs * à = à = * La rémunération peut également varier selon qu il s agisse d un Centre d Affaires spécialisé PME-PMI ou Grandes Entreprises. Effectif du Groupe < à 50 collaborateurs > à 50 collaborateurs A partir de à = à = à = Issu d une formation Ecole de Commerce ou Inspection Générale, il possède au minimum 5 à 10 années d expérience dans l encadrement d équipes. 12 roberthalf.fr

13 postes reseaux Chargé de Clientèle Particuliers Grand Public (H/F) Il gère et développe un portefeuille de clients particuliers composé essentiellement d étudiants, de jeunes actifs et/ou de professions intermédiaires. 1 à 3 ans à = 3 à 5 ans à = De formation minimum Bac+2, spécialisée en vente et/ou banque, il dispose d excellentes capacités commerciales. Chargé de Clientèle Bonne Gamme/ Patrimonial (H/F) Il gère et développe une clientèle de foyers dont la surface financière est inférieure à et propose l ensemble de la gamme de produits et services bancaires mais aussi d assurances (prêts immobiliers/personnels, assurance vie, OPCVM ). 1 à 3 ans à = 3 à 5 ans à = Il possède une formation Bac+2 à Bac+5 et de solides bases en matière de placements financiers, de fiscalité et de crédit. Chargé de Clientèle Professionnels (H/F) Il développe, conseille et gère, dans le respect des risques de la profession bancaire, une clientèle de professionnels (commerçants, artisans, Micro-PME, professions libérales ) constituée sous des formes juridiques variées et dont le chiffre d affaires peut atteindre 2 à 3 M. Il est leur interlocuteur privilégié pour la gestion de leur patrimoine privé et professionnel. De formation Bac+2 idéalement complétée par un diplôme du CFPB (ITB, CESB) ou Bac+5, il possède d excellentes capacités d analyse et d appréciation du risque client associées à un sens aigu de la relation commerciale. 1 à 3 ans à = 3 à 5 ans * 0 à = * La rémunération varie si le Chargé de Clientèle Professionnels conjugue également la fonction d Animateur de Marché et/ou de «Second» d Agence. Financial Services

14 postes reseaux Chargé d Affaires Entreprises (H/F) PME-PMI Au sein d un centre d affaires entreprises, il assure le suivi et le développement d un portefeuille d entreprises dont le chiffre d affaires varie de 1 à 150 M. Il conseille ses clients en matière de financement (court, moyen et long termes), de gestion des flux et des capitaux, et d ingénierie financière. Grandes Entreprises Au sein d un centre d affaires Corporate, il gère et développe un portefeuille d entreprises dont le chiffre d affaires est supérieur à 150 M. Il intervient pour le compte d une clientèle nationale et/ou internationale et assure le suivi et le développement des relations commerciales. Il étudie les besoins de sa clientèle et propose des solutions adaptées, comme des opérations ou des montages spécifiques nécessitant l appui d experts métiers (trade finance, financements structurés, cautions et garanties, cash-management ). De formation supérieure (école de commerce, université) ou professionnelle (ITB/CESB), il dispose de sérieuses compétences techniques et commerciales. La pratique d une ou plusieurs langues étrangères sera recherchée pour le Corporate Banking. PME/PMI < 5 ans PME/PMI > 5 ans Grandes Entreprises < 5 ans Grandes Entreprises > 5 ans à = à = à = à = Analyste Crédit Corporate (H/F) Il est chargé d analyser les risques financiers et de décider de l allocation des crédits aux clients. Il peut intervenir principalement sur le segment entreprises et grandes entreprises. Doté d excellentes qualités d analyse et rédactionnelles, il défend ses dossiers devant le Comité des Risques. Interlocuteur privilégié des chargés d affaires, il les assiste et conseille sur le montage de certains dossiers en fonction de leurs besoins. Il possède une formation Bac+4/5. PME/PMI Grandes Entreprises 1 à 3 ans Selon = l établissement 3 à 5 ans = 1 à 3 ans = 3 à 5 ans à = 14 roberthalf.fr

15 postes reseaux Conseiller en Gestion de Patrimoine (H/F) Il développe une relation commerciale privilégiée auprès d une clientèle aisée dont les avoirs contrôlés sont en général compris entre et 1 à 2 M. Il étudie la structure patrimoniale puis définit une stratégie adaptée : il apporte des conseils sur les services et les placements correspondant aux besoins de ses clients, ainsi que sur les aspects juridiques et fiscaux liés à la gestion et l optimisation de leur patrimoine. De formation Bac+5 en Gestion de Patrimoine, il possède une réelle expertise dans les domaines de l allocation d actifs et de la défiscalisation. 1 à 3 ans à = 3 à 5 ans à = > 5 ans A partir de à * = * Selon les missions qui lui sont confiées. Un certain nombre d établissements, notamment les banques d affaires et les cabinets indépendants, offrent des rémunérations plus élevées. En effet, au sein de ces établissements, le Gestionnaire de Patrimoine a un rôle de développement de nouvelle clientèle et de captation de nouveaux avoirs beaucoup plus important qu un Gestionnaire de Patrimoine travaillant au sein d une banque de réseau. Sa fonction étant plus commerciale, sa rémunération variable peut représenter 50 à 100% de son salaire fixe annuel. Le Gestionnaire de Patrimoine spécialisé auprès des dirigeants d entreprises peut bénéficier d une rémunération plus importante car son profil est actuellement très prisé. Private Banker/Gérant de Fortune (H/F) Il conseille une clientèle composée de familles fortunées et de dirigeants d entreprises. Il bâtit une stratégie patrimoniale personnalisée, et veille à dynamiser, accroître, pérenniser, et transmettre le patrimoine de ses clients. Véritable chef d orchestre de cette stratégie, il coordonne les interventions et les propositions de multiples experts : ingénieur patrimonial et fiscal, gérant de portefeuille, Familly Office 5 à 7 ans Selon = l établissement > 7 ans à = Il est issu d une formation Bac+5 type 3 ème cycle en gestion et/ou ingénierie de patrimoine. Financial Services

16 ETABLISSEMENTS FINANCIERS SPECIALISES Chargé d Affaires Crédit Bail/Leasing (H/F) Il gère et développe un portefeuille de clients et/ou prospects et intervient en tant que spécialiste du financement de biens mobiliers et/ou immobiliers. Il opère majoritairement sur une clientèle de professionnels et de PME/PMI. Il possède généralement une formation Bac+4/5 type Ecole Supérieure de Commerce. Avantages < 5 ans à Indemnités km ou véhicule 2011/ 2012 > 5 ans à = = Chargé d Affaires Affacturage (H/F) Il gère et fidélise une clientèle d entreprises allant de la TPE aux grands comptes. Il conseille ses clients dans la gestion des risques liés au poste clients : administration, relance, assurance et recouvrement des factures. Il est l interlocuteur de référence des clients pour lesquels il gère les risques et adapte les solutions selon leurs besoins en matière de recouvrement, crédit et financement. Il possède généralement une formation Bac+4/5, type Ecole Supérieure de Commerce. Avantages 3 à 5 ans à Véhicule en option 2011/ 2012 = Ingénieur Commercial en Affacturage (H/F) L Ingénieur Commercial en Affacturage a en charge le développement d un portefeuille d entreprises de toutes tailles avec pour objectif de proposer des solutions d optimisation de leur BFR (Besoin en Fonds de Roulement) visant au financement du portefeuille clients. Il justifie d une bonne connaissance du financement de l entreprise, éventuellement du credit management. Il peut s appuyer sur un réseau de prescripteurs (courtiers, experts comptables, vendor program, banquiers ). Il peut être spécialisé dans un secteur d activité et/ou avoir la responsabilité d une zone géographique. 1 à 3 ans à Avantages Véhicule 2011/ à 5 ans à = = Idéalement il est issu d une formation commerciale et/ou financière type Bac+4/5. 16 roberthalf.fr

17 PLUS DE 350 BUREAUX A TRAVERS LE MONDE HAMMERSMITH HAMBURG ANTWERP BIRMINGHAM PHOENIX BRUSSELS KINGSTON BAKERSFIELD GENOA LYON NEW YORK OAKLAND SAN JOSE LOS ANGELES DENVER TAMPA FRANKFURT CORAL GABLES ORLANDO STUTTGART RIO DE JANEIRO MUNICH WIESBADEN TURIN TOKYO MIAMI NEW ORLEANS HONOLULU SAN FRANCISCO PORTLAND VIENNA LILLE DAVENPORT NANTES LIEGE OAKBROOK OVERLAND PARK LUXEMBOURG COLUMBIA LOUISVILLE ATLANTA LIVERPOOL MILTON KEYNES LONDON NOTTINGHAM BERLIN RICHMOND SAN DIEGO BALTIMORE BRAINTREE PARIS CAMBRIDGE SPRINGFIELD BOSTON MELBOURNE CHAPEL HILL SYRACUSE CHARLOTTE HONG KONG MANCHESTER GHENT OLUMBUS ROME MEMPHIS EINDHOVEN CHICAGO MILAN LANCASTER PHILADELPHIA PRAGUE PITTSBURGH PROVIDENCE CHARLESTON ZURICH VANCOUVER RICHMOND SEATTLE TACOMA MIDDLETON SALT LAKE CITY MILWAUKEE SYDNEY BRISBANE BURLINGTON SINGAPORE DALLAS OTTAWA MONTREAL TORONTO DUBAI EL PASO NORTH YORK PARIS 21 boulevard Haussmann Paris Tél. : Fax : LYON Immeuble Le Triangle 117 boulevard Vivier Merle Lyon Tél. : Fax : roberthalf.fr Notre groupe s engage à sélectionner ses candidats sur la base de l évaluation de leurs compétences et de leur potentiel et à ne pas discriminer Robert Half International-FR RHF

Etude de rémunérations 2010-2011

Etude de rémunérations 2010-2011 Etude de rémunérations 2010-2011 ROBERT HALF BANQUE & ASSURANCE Spécialisé dans le placement de candidats expérimentés pour tous les métiers de la banque et de l assurance, Robert Half Banque & Assurance

Plus en détail

Etude de rémunérations 2012-2013

Etude de rémunérations 2012-2013 Etude de rémunérations 2012-2013 Sommaire ROBERT HALF JURIDIQUE & FISCAL. 3 TENDANCE DU MARCHÉ. 3 Directeur / Responsable Juridique (H/F)................................. 4 Juriste Généraliste (H/F). 4

Plus en détail

Etude de rémunérations 2012-2013

Etude de rémunérations 2012-2013 Etude de rémunérations 2012-2013 Sommaire TENDANCE DU MARCHÉ...4 Directeur Administratif et Financier/Responsable Administratif et Financier* (H/F)...5 Contrôleur Financier (H/F)...6 Contrôleur de Gestion

Plus en détail

Etude de rémunérations Grand Ouest 2011-2012

Etude de rémunérations Grand Ouest 2011-2012 Etude de rémunérations Grand Ouest 2011-2012 2 www.roberthalf.fr ROBERT HALF FINANCE & COMPTABILITE Division de Robert Half International, leader mondial du recrutement spécialisé temporaire et permanent.

Plus en détail

Etude des rémunérations 2011-2012

Etude des rémunérations 2011-2012 Etude des rémunérations 2011-2012 ROBERT HALF BANQUE & ASSURANCE Spécialisé dans le placement de candidats expérimentés pour tous les métiers de la banque et de l assurance, Robert Half Banque & Assurance

Plus en détail

Etude de Rémunérations

Etude de Rémunérations 2014 Finance & Comptabilité Etude de Rémunérations Sommaire La tendance du marché de l emploi en Finance & Comptabilité...3 A propos de notre étude de rémunérations...5 La fidélisation et le recrutement

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

A propos de RegionsJob. A propos de Fed Finance

A propos de RegionsJob. A propos de Fed Finance A propos de RegionsJob RegionsJob est un réseau de 8 sites emploi couvrant la totalité du territoire français. Aujourd hui plus de 30 000 offres d emploi et de stage sont proposées en ligne. Avec 3,3 millions

Plus en détail

SALARY SURVEY 2014. Étude de Fonctions & Rémunérations Finance & Comptabilité. En collaboration avec :

SALARY SURVEY 2014. Étude de Fonctions & Rémunérations Finance & Comptabilité. En collaboration avec : SALARY SURVEY 2014 Étude de Fonctions & Rémunérations En collaboration avec : Sélection et approche directe de cadres confirmés www.michaelpage.fr Michael Page 2 Sommaire Préface 3 INTRODUCTION ET MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

Recrutements des fonctions comptables et financières en région Rhône-Alpes 1

Recrutements des fonctions comptables et financières en région Rhône-Alpes 1 Recrutements des fonctions comptables et financières en région Rhône-Alpes Baromètre 2008 Recrutements des fonctions comptables et financières en région Rhône-Alpes 1 A propos de RegionsJob RegionsJob

Plus en détail

Hôtellerie & Tourisme

Hôtellerie & Tourisme SALARY SURVEY 2014 & & Sélection et approche directe de cadres confirmés www.michaelpage.fr INTRODUCTION Michael Page & est une division de Michael Page, leader du conseil en recrutement, spécialiste de

Plus en détail

étude de rémunérations

étude de rémunérations étude de rémunérations dans la finance de marché Les salaires des métiers de la Moe et de la Moa AVEC NOUS, VOTRE TALENT PREND DE LA VALEUR 1 Sommaire Le mot des dirigeants Présentation METIERS DE LA MOE

Plus en détail

Optimiser le. succès. de vos nominations grâce à une solution. fiable, indépendante et globale

Optimiser le. succès. de vos nominations grâce à une solution. fiable, indépendante et globale Optimiser le succès de vos nominations grâce à une solution fiable, indépendante et globale Recrutements Sélection en vue de nominations (horizon court terme) Transformations impliquant des décisions sur

Plus en détail

OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE

OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE Janvier 2012 Créateur de performance économique 1 Sommaire CONTEXTE page 3 OPPORTUNITES page 4 METHODOLOGIE page 6 COMPETENCES page 7 TEMOIGNAGES page 8 A PROPOS

Plus en détail

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières)

1. Les risques individuels (corporates et institutions financières) Gestion des Risques Nos métiers par activité La Gestion des Risques consiste principalement à maîtriser et à contrôler l ensemble des risques de Crédit Agricole CIB afin de minimiser le coût du risque

Plus en détail

Le partenaire des directions financières

Le partenaire des directions financières Le partenaire des directions financières IFRS due diligences transaction services direction financière fast close reporting controlling évaluation externalisation CSP business plan consolidation Notre

Plus en détail

les répercussions de la crise

les répercussions de la crise Fed Finance - RégionsJob 2009 / Toute reproduction est interdite - design : alex nauman Recrutement des fonctions comptables et financières en Rhône-Alpes : les répercussions de la crise Baromètre 2009

Plus en détail

TERTIAIRE BAC PRO GESTION ADMINISTRATION

TERTIAIRE BAC PRO GESTION ADMINISTRATION BAC PRO GESTION ADMINISTRATION Poste administratif en TPE, PME/PMI, collectivités territoriales, administrations et associations Employé administratif Gestionnaire administratif, commercial, du personnel

Plus en détail

L AUDIT INTERNE DES COMPAGNIES D ASSURANCES. TRANSVERS CONSULTING L'audit des compagnies d'assurances 2005 1

L AUDIT INTERNE DES COMPAGNIES D ASSURANCES. TRANSVERS CONSULTING L'audit des compagnies d'assurances 2005 1 L AUDIT INTERNE DES COMPAGNIES D ASSURANCES 2005 1 Séminaire - Atelier L audit interne dans l assurance 1 ère communication : Généralités sur l audit interne 2 ème communication : L audit interne des compagnies

Plus en détail

LOGISTIQUE MÉTIERS2013. fiche. Recrutement : Attirer, rémunérer, fidéliser

LOGISTIQUE MÉTIERS2013. fiche. Recrutement : Attirer, rémunérer, fidéliser fiche MÉTIERS2013 LOGISTIQUE Recrutement : Attirer, rémunérer, fidéliser Fed Supply est un cabinet dédié aux recrutements temporaires et permanents des métiers de l ADV, des Achats et de la Logistique

Plus en détail

Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis. kpmg.fr

Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis. kpmg.fr Organismes mutualistes Activités d assurance Relevons ensemble vos défis kpmg.fr Les défis du futur Une réponse adaptée Les mutuelles du livre II du Code de la mutualité font face à de réelles mutations,

Plus en détail

Services en ligne : Leader du conseil SICAV & FCP sur internet, Compte-titres, Assurance-vie

Services en ligne : Leader du conseil SICAV & FCP sur internet, Compte-titres, Assurance-vie Choisir l avenir Distribution de produits financiers : Conseil et optimisation du patrimoine privé et professionnel Ingénierie Financière pour PME : Introduction en Bourse, levées de fonds, LBO Private

Plus en détail

Guide des salaires Compte sur moi.fr

Guide des salaires Compte sur moi.fr Guide des salaires Compte sur moi.fr La lecture des tableaux Il est difficile d établir des études de rémunération précises pour les métiers de l audit et de l expertise comptable. En effet, de nombreux

Plus en détail

FiNANCE - BANQUE - ASSURANCE

FiNANCE - BANQUE - ASSURANCE FiNANCE - BANQUE - ASSURANCE DEES Chargé(e) de Clientèle de Particuliers - DEESBANQUE DEES Marché de Professionnels - DEESBANQUE DEES Finance - DEESFi DEES Gestion du Patrimoine, assurance, Banque - DEESPAB

Plus en détail

MASTER GESTION DE PATRIMOINE, SPÉCIALITÉ GESTION DE PATRIMOINE

MASTER GESTION DE PATRIMOINE, SPÉCIALITÉ GESTION DE PATRIMOINE MASTER GESTION DE PATRIMOINE, SPÉCIALITÉ GESTION DE PATRIMOINE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation Ce Master professionnel

Plus en détail

Hôtellerie, Restauration et Tourisme

Hôtellerie, Restauration et Tourisme étude DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS, Restauration et Tourisme 2 0 0 8-2 0 0 9 SOMMAIRE Introduction A / LES MÉTIERS DE L HÔTELLERIE page 7 1 - Responsable des Ventes / Responsable Grands Comptes page 8

Plus en détail

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE Finance, Contrôle des Organisations Cette spécialisation se fonde sur la nécessité de prendre des décisions et/ou d organiser les différents processus au cœur de

Plus en détail

VIE ET STAGE liés aux Risques

VIE ET STAGE liés aux Risques VIE ET STAGE liés aux Risques Stage Contrôle de gestion - H/F Référence: SGBTDGDEFIN15012015 Date de publication: 16-01-2015 Métier Finance d'entreprise / Comptabilité Activité Banque privée Type de contrat

Plus en détail

Juin 2014. Fonction consolidation A la recherche des frontières de demain

Juin 2014. Fonction consolidation A la recherche des frontières de demain Juin 2014 Fonction consolidation A la recherche des frontières de demain Intervenants Caroline MARROT Associée Deloitte José BAGHDAD Directeur Deloitte Vincent Michelet SODEXO Hervé Cardelli SANOFI Stéphane

Plus en détail

Financial Services. Au cœur de la gestion d actifs Une expertise adaptée aux enjeux du marché

Financial Services. Au cœur de la gestion d actifs Une expertise adaptée aux enjeux du marché Financial Services Au cœur de la gestion d actifs Une expertise adaptée aux enjeux du marché Enjeux et perspectives du marché de la gestion d actifs L horizon 2011 devrait marquer une nouvelle étape dans

Plus en détail

étude de fonctions & rémunérations Hôtellerie Restauration et Tourisme

étude de fonctions & rémunérations Hôtellerie Restauration et Tourisme 2010 étude de fonctions & rémunérations Restauration et Tourisme SOMMAIRE Introduction A / LES MÉTIERS DE L HÔTELLERIE page 7 1 - Responsable des Ventes / Responsable Grands Comptes page 8 2 - Yield /

Plus en détail

Les métiers de la comptabilité

Les métiers de la comptabilité Les métiers de la comptabilité Présentation des métiers Les entreprises ne peuvent se passer de comptables. On trouve ces derniers partout ; ils travaillent soit dans des petites et moyennes entreprises

Plus en détail

étude de fonctions & rémunérations Distribution & Commerce Distribution & Commerce

étude de fonctions & rémunérations Distribution & Commerce Distribution & Commerce étude de fonctions & rémunérations & Commerce & Commerce SOMMAIRE Introduction Remarques méthodologiques 1. Chef de département p.5 2. Directeur de magasin p.6 3. Directeur régional p.7 4. Directeur de

Plus en détail

Votre partenaire en gestion privée

Votre partenaire en gestion privée Votre partenaire en gestion privée Société Générale Private Banking 2 800 collaborateurs Une présence dans 22 pays 75,4 milliards d euros d actifs sous gestion, au 31 décembre 2009 Nos récompenses 2010

Plus en détail

DROIT ECONOMIE - GESTION. Sciences Economiques. Banque Patrimoine Assurance. 466 h 18 h 484 h 522 H 18 H 540 H

DROIT ECONOMIE - GESTION. Sciences Economiques. Banque Patrimoine Assurance. 466 h 18 h 484 h 522 H 18 H 540 H Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : DROIT ECONOMIE - GESTION Sciences Economiques Banque Patrimoine Assurance M2 120 ES Volume horaire étudiant : Parcours CPA Parcours Pro 466 h 18 h

Plus en détail

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat Poursuites d études Le diplômé peut occuper un des métiers suivants : Ingénieur d affaires avant-vente Ingénieurs d étude Consultant ingénieur informatique Ingénieur informatique études / développement

Plus en détail

Banque des Entreprises au Luxembourg Des experts au cœur de vos projets

Banque des Entreprises au Luxembourg Des experts au cœur de vos projets Banque des Entreprises au Luxembourg Des experts au cœur de vos projets Communication Marketing Juin 2011 bgl.lu Sommaire BGL BNP Paribas au service des entreprises 5 Un interlocuteur dédié 6 Un interlocuteur

Plus en détail

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Optimind Winter respecte les meilleurs standards européens sur l ensemble des expertises associées à la chaîne des risques des organismes assureurs,

Plus en détail

CONSULTING, BANQUE & ASSURANCE. axiwell LE SENS DE L ESSENTIEL

CONSULTING, BANQUE & ASSURANCE. axiwell LE SENS DE L ESSENTIEL CONSULTING, BANQUE & ASSURANCE axiwell LE SENS DE L ESSENTIEL SOMMAIRE Édito... page 3 Axiwell Financial Services... Exemples de missions réalisées... Nos offres spécifiques... Risques / Conformité / Réglementaire...

Plus en détail

Ouvrage conçu et coordonné par HERVÉ HUTIN TOUTE LA FINANCE. Éditions d Organisation, 1998, 2002, 2005 ISBN : 2-7081-3239-3

Ouvrage conçu et coordonné par HERVÉ HUTIN TOUTE LA FINANCE. Éditions d Organisation, 1998, 2002, 2005 ISBN : 2-7081-3239-3 Ouvrage conçu et coordonné par HERVÉ HUTIN TOUTE LA FINANCE, 1998, 2002, 2005 ISBN : 2-7081-3239-3 SOMMAIRE DÉTAILLÉ INTRODUCTION : L évolution de l environnement a transformé les métiers de la finance

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE ROBERT WALTERS

DOSSIER DE PRESSE ROBERT WALTERS DOSSIER DE PRESSE ROBERT WALTERS En France PRÉSENTATION DES ACTIVITÉS DE ROBERT WALTERS FRANCE Créé à Paris en 1999 par Antoine Morgaut, Robert Walters France intervient sur le placement de cadres et de

Plus en détail

Intérim Bancaire Banque, de l Assurance, des Mutuelles et du Secteur Financier connaissance approfondie du secteur pertinence efficacité

Intérim Bancaire Banque, de l Assurance, des Mutuelles et du Secteur Financier connaissance approfondie du secteur pertinence efficacité L Intérim BancAire, une mission d Experts Filiale du groupe Carrières Bancaires, Intérim Bancaire a été créée pour répondre aux besoins spécifiques en travail temporaire du secteur de la Banque, de l Assurance,

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF

RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF RESULTATS ANNUELS 2013 PRESENTATION SFAF JEUDI 27 FEVRIER 2014 SOMMAIRE 01 - FAITS MARQUANTS 2013 02 RÉSULTATS ANNUELS 2013 03 PERSPECTIVES 1 LE GROUPE LINEDATA UN GROUPE MONDIAL 3 nouveaux bureaux en

Plus en détail

l intermédiation actions les dérivés actions l asset management

l intermédiation actions les dérivés actions l asset management TALENTS F RST PROFIL du Groupe Créée en 1990, Exane est une entreprise d investissement spécialisée sur trois métiers : l i n t e r m é d i at i o n ac t i o n s, exercée sous la marque Exane BNP Paribas,

Plus en détail

Assistant Analyste sectoriel (H/F)

Assistant Analyste sectoriel (H/F) Assistant Analyste sectoriel (H/F) Group Risk Management (GRM) est la Fonction de gestion des Risques de BNP Paribas. Elle conseille la Direction Générale de la Banque en matière de politique de prise

Plus en détail

Mon Master à l ESTIM

Mon Master à l ESTIM Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique L Ecole Supérieure des Technologies d Informatique et de Management Mon Master à l ESTIM Livret des études «A l ESTIM Business School

Plus en détail

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales.

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales. Chapitre 11 LA FONCTION CONTRÔLE DE GESTION REPORTING AUDIT INTERNE Un système de reporting homogène dans toutes les filiales permet un contrôle de gestion efficace et la production d un tableau de bord

Plus en détail

Message des associés. En bref

Message des associés. En bref En bref En bref Février 2015 Agir dans l'intérêt de nos clients que nous rencontrons fréquemment afin de rester attentifs à leurs besoins fait partie intégrante des responsabilités que nous assumons en

Plus en détail

Le métier de Credit Manager

Le métier de Credit Manager Le métier de Credit Manager 2012 2 Enquête 2012 SUR LE METIER DE CREDIT MANAGER Cette note de synthèse est le résultat de l enquête menée conjointement par Robert Half, spécialiste du recrutement temporaire

Plus en détail

SOMMAIRE. Introduction Page 5 Remarques méthodologiques Page 7 Tendances Page 8 A - LES FONCTIONS COMMERCIALES

SOMMAIRE. Introduction Page 5 Remarques méthodologiques Page 7 Tendances Page 8 A - LES FONCTIONS COMMERCIALES Etude Rem Banque 10/05/06 16:17 Page 1 SOMMAIRE Introduction Page 5 Remarques méthodologiques Page 7 Tendances Page 8 A - LES FONCTIONS COMMERCIALES 1. Le Conseiller clientèle particuliers Page 10 2. Le

Plus en détail

Piloter le contrôle permanent

Piloter le contrôle permanent Piloter le contrôle permanent Un cadre règlementaire en permanente évolution L évolution des réglementations oblige les institutions financières à revoir leur dispositif de contrôle Secteur bancaire CRBF

Plus en détail

Alors que les postes de contrôleurs. Carrières. de gestion : une rémunération à géométrie variable. ENQUÊTE - Contrôleurs

Alors que les postes de contrôleurs. Carrières. de gestion : une rémunération à géométrie variable. ENQUÊTE - Contrôleurs Carrières ENQUÊTE - Contrôleurs de gestion : une rémunération à géométrie variable Le baromètre des fonctions financières DFCG - Michael Page - Option Finance Combien d années d ancienneté avez-vous dans

Plus en détail

Choisissez la filière de l excellence. Vers les métiers de l expertise comptable du conseil et de l audit

Choisissez la filière de l excellence. Vers les métiers de l expertise comptable du conseil et de l audit Choisissez la filière de l excellence Vers les métiers de l expertise comptable du conseil et de l audit L expertise comptable : un large éventail de possibilités La profession libérale L expertise comptable

Plus en détail

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines?

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Chapitre 1 La gestion des ressources humaines (GRH) peut être définie comme la gestion des hommes au travail dans des organisations (Martory et Crozet,

Plus en détail

AVENIR FINANCE Société anonyme au capital de 1.253.160 Siège Social à LYON (69009) - 57 rue de Saint Cyr 402 002 687 RCS LYON

AVENIR FINANCE Société anonyme au capital de 1.253.160 Siège Social à LYON (69009) - 57 rue de Saint Cyr 402 002 687 RCS LYON AVENIR FINANCE Société anonyme au capital de 1.253.160 Siège Social à LYON (69009) - 57 rue de Saint Cyr 402 002 687 RCS LYON RAPPORT DU PRESIDENT A L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DU 1er JUIN 2004 SUR

Plus en détail

Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité

Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 9 septembre 2010 Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité Au 30 juin 2010 : PNB consolidé : 2 640 millions

Plus en détail

Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise.

Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise. Plaisir, le 19 Décembre 2011 Rapport sur le contrôle interne et le gouvernement d entreprise. LES DISPOSITIFS DE GESTION DES RISQUES ET DE CONTRÔLE INTERNE L objet de ce rapport est de rendre compte aux

Plus en détail

CHARGE(E) DE MISSION AU SEIN DE LA DIRECTION GENERALE

CHARGE(E) DE MISSION AU SEIN DE LA DIRECTION GENERALE CHARGE(E) DE MISSION AU SEIN DE LA DIRECTION GENERALE Le Groupe Adecco recherche un(e) stagiaire à partir de juillet-aout 2014 pour rejoindre la Direction Générale des Opérations des activités du Pôle

Plus en détail

Welcome. un état d esprit

Welcome. un état d esprit * Bienvenue. Welcome * un état d esprit Plus qu un message de bienvenue, Welcome c est la promesse d ouverture que nous faisons à chaque collaborateur, dès son arrivée dans le Groupe et tout au long de

Plus en détail

étude de fonctions rémunérations Banque

étude de fonctions rémunérations Banque étude de fonctions rémunérations & La première source d information des décideurs 1 ER QUOTIDIEN 1 ER MAGAZINE 1 ER SITE WEB 8,5% 30,9% 28,2% 22,7% LIBÉRATION LE FIGARO LE MONDE LA TRIBUNE 58,9% 27,2%

Plus en détail

FINANCE, COMPTABILITÉ ET CONTRÔLE DE GESTION

FINANCE, COMPTABILITÉ ET CONTRÔLE DE GESTION Sur les 149 diplômés entrant dans le champ d enquête (de nationalité française et en formation initiale), 111 ont répondu au questionnaire soit un taux de réponse de 74,5%. Diplômés étant directement entrés

Plus en détail

III.2 Rapport du Président du Conseil

III.2 Rapport du Président du Conseil III.2 Rapport du Président du Conseil de Surveillance sur les procédures de contrôle interne et de gestion des risques Rapport du directoire rapports du conseil de surveillance 2012 1 Obligations légales

Plus en détail

Étude de Fonctions & Rémunérations 2013

Étude de Fonctions & Rémunérations 2013 Étude de Fonctions & Rémunérations 2013 Juridique et Fiscal Sélection et approche directe de cadres confirmés www.michaelpage.lu EDITORIAL Depuis l année 2008, nul besoin de rappeler que le monde économique

Plus en détail

BI CONSULTING. Présentation de l offre. Mai 2013. La Synthèse et le Pilotage en réponse aux besoins des métiers

BI CONSULTING. Présentation de l offre. Mai 2013. La Synthèse et le Pilotage en réponse aux besoins des métiers Présentation de l offre BI CONSULTING La Synthèse et le Pilotage en réponse aux besoins des métiers Mai 2013 Valeur ajoutée 100% Banque Assurance 100% Systèmes de synthèse & de pilotage Des expertises

Plus en détail

Gestion budgétaire et financière

Gestion budgétaire et financière Élaboration et suivi de la programmation budgétaire Exécution budgétaire et comptable Aide au pilotage et contrôle financier externe Expertise financière et juridique Ministère de la Culture et de la Communication

Plus en détail

Principaux enjeux des directeurs financiers en 2014

Principaux enjeux des directeurs financiers en 2014 Principaux enjeux des directeurs financiers en 2014 Cela n a rien de nouveau : depuis longtemps, vous cherchez à améliorer les performances de l entreprise en collectant des données, en les recoupant et

Plus en détail

Cabinet d expertise comptable et de conseil dédié aux groupes et filiales d entreprises françaises et internationales

Cabinet d expertise comptable et de conseil dédié aux groupes et filiales d entreprises françaises et internationales Cabinet d expertise comptable et de conseil dédié aux groupes et filiales d entreprises françaises et internationales Fort de 300 collaborateurs, primexis accompagne des groupes et filiales d entreprises

Plus en détail

CESB - Centre d'etudes Supérieures de Banque. Conseil en Gestion de patrimoine

CESB - Centre d'etudes Supérieures de Banque. Conseil en Gestion de patrimoine CESB - Centre d'etudes Supérieures de Banque Conseil en Gestion de patrimoine zoom sur le CESB Conseil en gestion de patrimoine Les objectifs Le CESB Conseil en gestion de patrimoine est une formation

Plus en détail

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise.

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Solutions PME VIPDev Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Cette offre est basée sur la mise à disposition de l ensemble de nos compétences techniques et créatives au service

Plus en détail

EXPERTISE COMPTABLE ACCOMPAGNEMENT COMPTABLE ET FINANCIER AUDIT CONSEIL

EXPERTISE COMPTABLE ACCOMPAGNEMENT COMPTABLE ET FINANCIER AUDIT CONSEIL EXPERTISE ACCOMPAGNEMENT ET FINANCIER CONSEIL présentation Implanté en plein cœur de Paris, le cabinet Exalys Audit & Expertise est un cabinet d expertise-comptable pluridisciplinaire, intervenant auprès

Plus en détail

PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE RAPPORT CONTROLE INTERNE. Enjeux du Contrôle interne au sein du Groupe Cegedim

PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE RAPPORT CONTROLE INTERNE. Enjeux du Contrôle interne au sein du Groupe Cegedim RAPPORT DU PRÉSIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES CONDITIONS DE PRÉPARATION ET D ORGANISATION DES TRAVAUX DU CONSEIL AINSI QUE SUR LES PROCÉDURES DE CONTRÔLE INTERNE MISES EN PLACE PAR LA SOCIÉTÉ

Plus en détail

Anticiper. Définir. mesurer. optimiser DE GAMMA - ARCOLE RH DE GAMMA. arcole rh. Gestion de la Paie et des Ressources Humaines

Anticiper. Définir. mesurer. optimiser DE GAMMA - ARCOLE RH DE GAMMA. arcole rh. Gestion de la Paie et des Ressources Humaines Définir Analyser planifier optimiser mesurer Anticiper 01 DE GAMMA arcole rh T Gestion de la Paie et des Ressources Humaines Accélérateur de Performance Métier L optimisation de la productivité de votre

Plus en détail

PRESENTATION DU CABINET

PRESENTATION DU CABINET PRESENTATION DU CABINET SOMMAIRE PRESENTATION GENERALE Organisation Associés Equipes CLIENTELE DU CABINET Chiffre d affaires par branche Chiffre d affaires par activité Principaux clients OFFRES DE SERVICES

Plus en détail

Esarc - Pôle formations à distance

Esarc - Pôle formations à distance Esarc - MASTER EUROPEEN EN MANAGEMENT ET STRATEGIE FINANCIERE - BAC+5 - MSFI Le Master Européen est un diplôme Bac+5, délivré par la FEDE (Fédération Européenne des Écoles). La FEDE est une association

Plus en détail

Famille de métiers. achats. // Acheteur international. // Agent acheteur (market representative)

Famille de métiers. achats. // Acheteur international. // Agent acheteur (market representative) achats Famille de métiers achats // Acheteur international L acheteur a pour mission de sélectionner la meilleure offre de produits sur un marché donné selon la stratégie marketing et commerciale de l

Plus en détail

Charte d audit du groupe Dexia

Charte d audit du groupe Dexia Janvier 2013 Charte d audit du groupe Dexia La présente charte énonce les principes fondamentaux qui gouvernent la fonction d Audit interne dans le groupe Dexia en décrivant ses missions, sa place dans

Plus en détail

FORMATION CONSEIL. La formation créative. L intelligence collective

FORMATION CONSEIL. La formation créative. L intelligence collective La formation créative CONSEIL FORMATION L intelligence collective formation Partenaire des Centres de formation, des Ecoles, des Universités et des Entreprises Alliance Formation propose Des solutions

Plus en détail

Présentation des résultats 2006. 15 mars 2007

Présentation des résultats 2006. 15 mars 2007 Présentation des résultats 2006 15 mars 2007 Préambule Le intègre dans son périmètre la création de Natixis intervenue le 17 novembre. Les données financières présentées sont issues des comptes pro forma

Plus en détail

LIFE MOBILITY. épargne patrimoniale

LIFE MOBILITY. épargne patrimoniale épargne patrimoniale LIFE MOBILITY evolution UN CONTRAT D ASSURANCE VIE ÉMIS AU GRAND-DUCHÉ DU LUXEMBOURG AU SERVICE DE LA MOBILITÉ PARCE QUE VOUS SOUHAITEZ Un contrat sur-mesure pour une stratégie patrimoniale

Plus en détail

Bien plus qu un financement

Bien plus qu un financement Bien plus qu un financement Vous souhaitez étendre votre activité, accroître vos ventes? Vous avez des projets d investissement? Ensemble, on peut accélérer votre développement Vous êtes constructeur ou

Plus en détail

Charte du Groupe : relations entre l établissement public et les filiales

Charte du Groupe : relations entre l établissement public et les filiales Charte du Groupe : relations entre l établissement public et les filiales Editorial La spécificité du groupe Caisse des Dépôts, découlant du statut d établissement public particulier de sa maison-mère

Plus en détail

Solutions AvAntGArd receivables

Solutions AvAntGArd receivables AvantGard Receivables Solutions XPLANE 2010 GESTION COMPLÈTE DU CYCLE DE LA COMMANDE A L ENCAISSEMENT «ORDER TO CASH» La gestion du BFR (Besoin en Fond de Roulement) devient un indicateur révélateur de

Plus en détail

Le Baromètre du Risk Manager

Le Baromètre du Risk Manager Le Baromètre du Risk Manager 2013 en partenariat avec Baromètre Editorial du Risk Manager Le Baromètre du Risk Manager 2013 L AMRAE est très heureuse de vous présenter cette 3 e édition du Baromètre du

Plus en détail

BTS Assistant de Gestion PME-PMI à référentiel commun européen

BTS Assistant de Gestion PME-PMI à référentiel commun européen BTS Assistant de Gestion PME-PMI à référentiel commun européen Contenu de la formation Présentation générale Au Centre de Formation des Monts du Lyonnais, le BTS Assistant de Gestion PME-PMI à référentiel

Plus en détail

UN MARCHE DU RECRUTEMENT DU MARCHE COMPTABLE

UN MARCHE DU RECRUTEMENT DU MARCHE COMPTABLE UN MARCHE DU RECRUTEMENT EN PHASE AVEC l EVOLUTION DU MARCHE COMPTABLE RECRUTEMENT 74% DES EMPLOYEURS ONT RECRUTE SUR L ANNEE 2013/2014 Raisons des recrutements quelles évolutions depuis 3 ans? Le recrutement

Plus en détail

L'art de mettre en valeur. votre patrimoine

L'art de mettre en valeur. votre patrimoine L'art de mettre en valeur votre patrimoine Votre Agent Général vous ouvre les portes d'axa Gestion Privée AXA Gestion Privée est l'entité dédiée à la gestion du patrimoine haut de gamme d'axa France AXA

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

Vous êtes actionnaires? objectif. CAsh. Aux côtés des actionnaires pour la rentabilité financière de vos investissements

Vous êtes actionnaires? objectif. CAsh. Aux côtés des actionnaires pour la rentabilité financière de vos investissements Vous êtes actionnaires? Aux côtés des actionnaires pour la rentabilité financière de vos investissements Vous êtes actionnaires? Vous avez investi dans une entreprise et vous vous posez 4 questions essentielles

Plus en détail

BANQUE DEGROOF SA POLITIQUE DE RÉMUNÉRATION

BANQUE DEGROOF SA POLITIQUE DE RÉMUNÉRATION BANQUE DEGROOF SA POLITIQUE DE RÉMUNÉRATION 1 1. INTRODUCTION Le présent document constitue la politique générale de rémunération de Banque Degroof SA (la Politique de Rémunération). 1.1 Champ d application

Plus en détail

Master "Comptabilité, finance, fiscalité et patrimoine" Répertoire des emplois occupés au 1er décembre 2011 par les diplômés 2008/2009

Master Comptabilité, finance, fiscalité et patrimoine Répertoire des emplois occupés au 1er décembre 2011 par les diplômés 2008/2009 Master " finance, fiscalité et " Spécialité Intitulé de Missions dans Contrat de travail Niveau de Compétences complémentaires en informatique Consultant en risque de crédit Rédaction de la note de cadrage

Plus en détail

BTS Assistant de Gestion

BTS Assistant de Gestion Assistant de Gestion AG Le Assistant de Gestion ( AG) permet d occuper la fonction de collaborateur de dirigeant en PME/PMI ou TPE, il est destiné à des candidats souhaitant occuper des fonctions administratives,

Plus en détail

QUOTIUM TECHNOLOGIES

QUOTIUM TECHNOLOGIES QUOTIUM TECHNOLOGIES Société anonyme au capital de 2 019 024 uros Siège social : 84-88, boulevard de la Mission Marchand (92400) Courbevoie 322 548 355 R.C.S. NANTERRE --ooooo-- RAPPORT DU PRESIDENT DU

Plus en détail

mode d emploi(s) , source de ressources twitter.com/dtalents

mode d emploi(s) , source de ressources twitter.com/dtalents mode d emploi(s) twitter.com/dtalents, source de ressources 2 MODES D EMPLOI(S) 1. Sans Dtalents 2. Avec Dtalents Les 4 atouts principaux de Dtalents : Un engagement social total : garantie et paiement

Plus en détail

RCBF EXECUTIVE SEARCH BANQUE FINANCE ASSURANCE DEPUIS 1995

RCBF EXECUTIVE SEARCH BANQUE FINANCE ASSURANCE DEPUIS 1995 RCBF EXECUTIVE SEARCH BANQUE FINANCE ASSURANCE DEPUIS 1995 vous présente les résultats de son ETUDE DE REMUNERATION DEDIEE AUX METIERS DE LA BANQUE FINANCE - ASSURANCE JANVIER FEVRIER 2012 Note : Tous

Plus en détail

p r o v i d i n g c o n f i d e n c e t h r o u g h p e r f o r m a n c e

p r o v i d i n g c o n f i d e n c e t h r o u g h p e r f o r m a n c e p r o v i d i n g c o n f i d e n c e t h r o u g h p e r f o r m a n c e Nos Services Trident Fund Services la division du groupe Trident Trust dédiée à l administration des fonds propose aux gestionnaires

Plus en détail

UDSG CLASSIFICATION DOSSIER DOCUMENTAIRE

UDSG CLASSIFICATION DOSSIER DOCUMENTAIRE UDSG CLASSIFICATION DOSSIER DOCUMENTAIRE 2 SOMMAIRE I. LES FAMILLES PROFESSIONNELLES... 5 II. LES FONCTIONS GENERIQUES... 12 FAMILLE ETUDES ET CONCEPTION......... 15 ASSISTANT D ETUDES ET CONCEPTION...16

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Juin 2008

DOSSIER DE PRESSE. Juin 2008 DOSSIER DE PRESSE Juin 2008 Contact Presse : Agence VALEUR D IMAGE 155 157, Cours Berriat 38028 GRENOBLE CEDEX 01 Virginie DEBUISSON 04.76.70.93.54 v.debuisson@valeurdimage.com Groupe Experia 5, Chemin

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES 7 QUILVEST WEALTH MANAGEMENT 9 LE GROUPE QUILVEST WEALTH MANAGEMENT 13 LES VALEURS 19 LES SERVICES 23 LE GROUPE QUILVEST

TABLE DES MATIÈRES 7 QUILVEST WEALTH MANAGEMENT 9 LE GROUPE QUILVEST WEALTH MANAGEMENT 13 LES VALEURS 19 LES SERVICES 23 LE GROUPE QUILVEST 1 2 TABLE DES MATIÈRES 7 QUILVEST WEALTH MANAGEMENT 9 LE GROUPE QUILVEST WEALTH MANAGEMENT 13 LES VALEURS 19 LES SERVICES 23 LE GROUPE QUILVEST 6 Quilvest Wealth Management QUILVEST WEALTH MANAGEMENT

Plus en détail

Recrutement financier : état des lieux et perspectives

Recrutement financier : état des lieux et perspectives AUSTRALIA BELGIUM FRANCE HONG KONG IRELAND JAPAN LUXEMBOURG NETHERLANDS NEW ZEALAND SINGAPORE SOUTH AFRICA UK USA Recrutement financier : état des lieux et perspectives Antoine Morgaut - 17/03/2009 1 Sommaire

Plus en détail