Fiche- action n Titre Utiliser les jeux sérieux Le marché

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fiche- action n Titre Utiliser les jeux sérieux Le marché"

Transcription

1 Fiche- action n Titre Utiliser les jeux sérieux Le marché Objectif : Donner du sens aux Enseignements d Exploration en évaluant les compétences, placer les dispositifs d évaluation au cœur du processus d apprentissage pour mieux remédier. Mots- clefs : demande ; offre ; 1. LE CONTEXTE Le travail se fait en phase de sensibilisation pour faire découvrir la loi de l offre et de la demande 2. LES CONTENUS Montrer comment varient les en fonction des quantités offertes et. 3. LA MISE EN ŒUVRE Proposer le jeu de la criée dans lequel les élèves jouent le rôle d acheteur de poissons. Deux types de poissons sont proposés : le maquereau et la sole. Le premier est disponible en plus grande quantité par rapport à la demande et le second est disponible en moins grande quantité par rapport à la demande. L objectif est de montrer comment les acheteurs réagissent selon les propositions de du secrétaire de marché. Un ou deux élèves joue(nt) le rôle de secrétaire de marché et propose(nt) un qui va changer selon la demande. A la fin du jeu, les élèves répondent à un questionnaire proposé soit sur socrative si on veut évaluer des connaissances acquises lors du jeu, ou alors par forms sur google, ou alors par HotPatatoes. Le questionnaire proposé portait surtout sur l expérience de jeu des élèves, mais proposer des questions plus académiques semble plus pertinent. 4. LE PROJET Apprendre autrement en utilisant les jeux sérieux et le questionnaire via Internet. Groupe de Formation Action «Enseigner autrement en seconde SES» 1

2 5. LES ANNEXES Annexe 1 : Jeu de la criée Le jeu a été proposé sur le site de l académie de Nice : nice.fr/ses/seances/jeux/marche.htm Durée 1h en tout Possibilité de passer une vidéo sur le marché de la criée Introduction : La plus grande partie des poissons est vendue à la criée : marché concret où se regroupent tous les acheteurs et les vendeurs d un port de pêche. La vente directe aux restaurateurs ou détaillants se développe mais a longtemps été considéré comme un obstacle à la «transparence» du marché. «Transparence» : tous les poissons sont vus avant la vente. Ils sont bien sûrs mis en cageots dans la glace. L information sur la qualité est donc parfaite. Chaque lot est mis aux enchères. «Le crieur» propose un. Les acheteurs proposent des plus ou moins élevés et celui qui propose le le plus élevé obtient le lot. Tous les lots sont identiques. uelles sont les motivations des acheteurs? Ils connaissent à peu près leurs besoins en fonction du : les restaurateurs sont moins sensibles aux que les poissonniers mais ils élimineront de leur carte un poisson devenu trop cher. Les acheteurs ont donc dans leur tête ou sur un papier les quantités à acheter et un maximum. Application : vous allez être acheteurs à la criée d un port de pêche de taille moyenne, comptant 131 bateaux, tonnes de poissons par an, un CA de 329 millions de Francs, une centaine de marins et 1300 emplois qui en dépendent Modalités : - distribution des fiches aux élèves, il faut bien expliquer que le marqué est un maximum, s ils réussissent à acheter moins cher c est mieux. - Il faut aussi préciser que les quantités totales de maquereaux à vendre sont de 2000kg alors que les quantités totales sont de 1800kg. Les élèves doivent prendre conscience qu ils pourront tous acheter des maquereaux. - le secrétaire note successivement chaque lot (de 50 ou 100 kg chacun) au tableau et le met aux enchères, le premier proposé est 2,75 pour le maquereau et 7,80 pour la sole. L élève qui propose le le plus élevé emporte le lot. Son numéro de fiche est noté au tableau ainsi que le. Ce est ensuite le de départ pour la vente du lot suivant. Insister sur la rapidité nécessaire Annexe 2 : Consignes à distribuer à chaque élève pour la vente du Maquereau offertes D à 2,60 D à 2,65 D à 2,75 D à 2,80 D à 2,85 D à tout Maquereaux 20OOkg 1800kg Elève 1 50 Groupe de Formation Action «Enseigner autrement en seconde SES» 2

3 offertes D à 2,60 D à 2,65 D à 2,75 D à 2,80 D à 2,85 D à tout Maquereaux 20OOkg 1800kg Elève 2 50 Elève Elève 4 50 Elève 5 50 Elève Elève 7 50 Elève 8 50 Elève 9 50 Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Annexe 3 : Consignes pour les élèves lors de la vente de Soles Groupe de Formation Action «Enseigner autrement en seconde SES» 3

4 offertes D à 7,70 D à 7,80 D à 7,90 D à 8,00 D à 8,10 D à Tout Soles 1200kg 1450kg Elève 1 50 Elève 2 50 Elève 3 50 Elève 4 50 Elève 5 50 Elève 6 50 Elève 7 50 Elève 8 50 Elève 9 50 Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Groupe de Formation Action «Enseigner autrement en seconde SES» 4

5 Elève Elève Elève Elève Elève Elève Annexe 4 : résultats obtenus pour la vente de maquereau Prix du maquereau au kg uantités achetées (nombre de lot de 50kg) 3,10 2,85 2,80 2,75 2,70 2,65 2,60 2,50 0, Annexe 5 : résultats obtenus pour la vente de sole Prix de la sole au Kg de la sole uantités achetées (nombre de lot de 50kg) 9,60 9,40 8,10 8,00 7,90 7, Groupe de Formation Action «Enseigner autrement en seconde SES» 5

Google fait alors son travail et vous propose une liste de plusieurs milliers de sites susceptibles de faire votre bonheur de consommateur.

Google fait alors son travail et vous propose une liste de plusieurs milliers de sites susceptibles de faire votre bonheur de consommateur. Quelques resultats de méthode : Entre le 20 Juillet et le 20 Octobre 2011 : Sur une liste de seulement 60 mots clés ou séquences clés 1. 7 sont premiers sur Google soit 12 % 2. 16 sont dans les 3 premiers

Plus en détail

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Après avoir étudié les types de paiement,

Plus en détail

NOTE D INFORMATION SUR LE NOUVEAU SYSTEME D INFORMATION INFORMATIQUE DE LA SAEML

NOTE D INFORMATION SUR LE NOUVEAU SYSTEME D INFORMATION INFORMATIQUE DE LA SAEML Centre de Marée 44420 La Turballe Tel : 33 (0) 2 40 62 80 40 Fax : 33 (0) 2 40 99 14 59 Courriel : lapp@lapp44.fr Saeml au capital de 600.000 RCS Nantes 210 B 01733 Siret 52400775400012 TVA intra 49524007754

Plus en détail

La Bourse Régionale des produits de base. Document didactique de formation destiné aux vendeurs/dépositaires

La Bourse Régionale des produits de base. Document didactique de formation destiné aux vendeurs/dépositaires La Bourse Régionale des produits de base Document didactique de formation destiné aux vendeurs/dépositaires 11 1 Sommaire Introduction générale...3 1- Choix de l'entrepôt...5 2- Dépôt de la marchandise...5

Plus en détail

La Bourse Régionale des produits de base. Document didactique de formation destiné aux acheteurs

La Bourse Régionale des produits de base. Document didactique de formation destiné aux acheteurs La Bourse Régionale des produits de base Document didactique de formation destiné aux acheteurs 11 1 Sommaire 1- Introduction générale...3 1- Les entrepôts de la bourse...5 2- Le certificat d'entrepôt...5

Plus en détail

NOTICE DE L ANNONCEUR

NOTICE DE L ANNONCEUR NOTICE DE L ANNONCEUR La Marketplace Caradeals.com, c est la solution pour booster votre activité! SOMMAIRE Qu est-ce que Caradeals.com? 1) PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT... 2 2) LES AVANTAGES... 2 3) PREPARER

Plus en détail

Des quiz en toute mobilité 3. Des quiz en toute mobilité

Des quiz en toute mobilité 3. Des quiz en toute mobilité Des quiz en toute mobilité 3 Des quiz en toute mobilité 4 Des quiz en toute mobilité Pour une pédagogie différenciée L objectif ici était de proposer un outil d évaluation accessible aux élèves en dehors

Plus en détail

VENDRE EN LIGNE SUR UNE PLACE DE MARCHE

VENDRE EN LIGNE SUR UNE PLACE DE MARCHE Les places de marché sur Internet (ou «marketplaces») existent depuis le début des années 1990. Le développement du e-commerce a néanmoins créé un nouveau modèle de place de marché au début des années

Plus en détail

15 Stratégies pour optimiser vos campagnes Google Adwords

15 Stratégies pour optimiser vos campagnes Google Adwords 15StratégiespouroptimiservoscampagnesGoogle Adwords Lacréationd unecampagnegoogleadwordspeuts avérerêtrelemeilleurchoixpour promouvoirvotreactivité,sitewebouproduitsurinternetàconditiondesavoircommentla

Plus en détail

DESCRIPTIF B1-C1* Cours de vacances. Programme de tutorat pour l obtention de 6 crédits ECTS. Document I

DESCRIPTIF B1-C1* Cours de vacances. Programme de tutorat pour l obtention de 6 crédits ECTS. Document I Cours de vacances Programme de tutorat pour l obtention de 6 crédits ECTS Document I DESCRIPTIF B1-C1* * Niveau selon le premier test de classement effectué Table des matières 1 Conditions pour l obtention

Plus en détail

L ÉVALUATION DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION

L ÉVALUATION DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION STONA Laurent ls@bepecaser.org L DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION Évaluer, c est donner une valeur. Puisque toute formation vise des objectifs, tout acte de formation ou de sensibilisation nécessite

Plus en détail

GUIDE DE l ACHETEUR :

GUIDE DE l ACHETEUR : GUIDE DE l ACHETEUR : Nouvel acheteur sur Delcampe? Voici comment commencer sur de bonnes bases : 1 ère étape : Vous inscrire a) L inscription est gratuite b) La procédure d inscription c) Ouvrir une session

Plus en détail

15 Stratégies pour optimiser vos campagnes Google Adwords

15 Stratégies pour optimiser vos campagnes Google Adwords 1 15 Stratégies pour optimiser vos campagnes Google Adwords Le guide pour créer des campagnes Adwords rentables et dominer totalement votre marché Ce guide vous est offert par www.video adwords.biz 2 A

Plus en détail

Le commerce électronique (ou e-commerce)

Le commerce électronique (ou e-commerce) Internet est un formidable outil de connaissance, nous avons eu l occasion de le voir et d en parler. Il est également un merveilleux outil de communication. Nous avons déjà vu comment utiliser le Net

Plus en détail

Le déroulement de l animation

Le déroulement de l animation 10020_GererAnimer_p076p087 Page 83 Vendredi, 12. août 2005 9:00 09 Le déroulement de l animation DOSSIER 15 Correspondance référentiel Dossier Page livre élève Compétences professionnelles Savoirs associés

Plus en détail

Usages pédagogiques des tablettes

Usages pédagogiques des tablettes Usages pédagogiques des tablettes 1. Qu est-ce qu une tablette? Bien que définie comme un «ordinateur portable et ultraplat, qui se présente comme un écran tactile et qui permet notamment d accéder à des

Plus en détail

CONNAISSEZ LES FAITS!

CONNAISSEZ LES FAITS! GÉREZ votre JEU C EST PAYANT DE SAVOIR CONNAISSEZ LES FAITS! VOTRE GUIDE POUR QUE LE JEU RESTE UN JEU depasserseslimites.ca olg.ca 1 sur 32, alors qu elles sont d environ 1 sur 14 millions pour le gros

Plus en détail

COORDINATION NON COOPÉRATIVE: MÉTHODES D ENCHÈRES

COORDINATION NON COOPÉRATIVE: MÉTHODES D ENCHÈRES COORDINATION NON COOPÉRATIVE: MÉTHODES D ENCHÈRES Cours 6c Principe Protocole centralisé, un commissaire-priseur/vendeur (auctioneer) et plusieurs enchérisseurs/acheteurs (bidders) Le commissaire-priseur

Plus en détail

Travail en groupe Apprendre la coopération

Travail en groupe Apprendre la coopération Travail en groupe Apprendre la coopération Travailler en groupe, en atelier peut répondre à de nombreux objectifs qui peuvent être très différents les uns des autres. Nous insisterons ici sur les pratiques

Plus en détail

GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES

GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES CRIME EN EAUX PROFONDES LE MOBILE DU CRIME ET LE COMPLICE Parce qu on pêche trop, trop loin, trop profond, nos océans sont en train de mourir, tout spécialement

Plus en détail

Détail des modules de la formation en appels sortants

Détail des modules de la formation en appels sortants Détail des modules de la formation en appels sortants Module 1 : Le centre d appels et le rôle du conseiller 1 Définition et chiffres du secteur (définition de centre d appel interne et externe) 2 Types

Plus en détail

Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques À DES FINS DE DISCUSSION

Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques À DES FINS DE DISCUSSION FONDS DES MÉDIAS DU CANADA Comité aviseur sur les mesures de performance en médias numériques Date : Le 28 juin 2011 Présentatrices : C. Briceno et J. Look À DES FINS DE DISCUSSION OBJET : Indicateurs

Plus en détail

Chapitre 20. Les options

Chapitre 20. Les options Chapitre 20 Les options Introduction Les options financières sont des contrats qui lient deux parties. Les options existent dans leur principe depuis plusieurs millénaires, mais elles connaissent depuis

Plus en détail

Annexe 3. Le concept : exemple d une situation d apprentissage.

Annexe 3. Le concept : exemple d une situation d apprentissage. Annexe 3. Le concept : exemple d une situation d apprentissage. Le concept choisi ici comme exemple est une figure arbitrairement définie, appelée «WEZ», reprise d une expérience de Smoke cité dans un

Plus en détail

Négociation de titres cotés canadiens sur plusieurs marchés

Négociation de titres cotés canadiens sur plusieurs marchés Négociation de titres cotés canadiens sur plusieurs marchés Placements directs TD, Conseils de placement privés, Gestion de patrimoine TD et Valeurs Mobilières TD («nous», «notre» et «nos») ont pris l

Plus en détail

Kit d organisation des rencontres académiques

Kit d organisation des rencontres académiques Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Kit d organisation des rencontres académiques Ce kit a été réalisé en coopération avec 1 Comment organiser une rencontre au sein de mon académie

Plus en détail

FORMATIONS FORMATIONS : E-COMMERCE / E-MARKETING / WEBDESIGN / VENTE / INFORMATIQUE / BUREAUTIQUE LE CATALOGUE DE

FORMATIONS FORMATIONS : E-COMMERCE / E-MARKETING / WEBDESIGN / VENTE / INFORMATIQUE / BUREAUTIQUE LE CATALOGUE DE FORMATIONS : E-COMMERCE / E-MARKETING / WEBDESIGN / VENTE / INFORMATIQUE / BUREAUTIQUE CENTRE DE FORMATIONS PROFESSIONNELLES CONTINUES LE CATALOGUE DE FORMATIONS NUMÉRIQUES POUR DÉVELOPPER DE MEILLEURES

Plus en détail

Comment susciter la participation des étudiant e s et en tirer parti?

Comment susciter la participation des étudiant e s et en tirer parti? Fiche ABC Comment susciter la participation des étudiant e s et en tirer parti? Introduction Il n est pas rare que les enseignant e s souhaitent faire participer davantage les étudiant e s, soit durant

Plus en détail

Vendeur du 3 e millénaire

Vendeur du 3 e millénaire Éditorial La fonction commerciale est au centre d un séisme sans précédent. En effet, rares sont les métiers à avoir connu une telle transformation des pratiques performantes en si peu d années. Ce séisme

Plus en détail

Le travail par missions. une solution pour l'emploi des cadres seniors, une solution pour l'entreprise.

Le travail par missions. une solution pour l'emploi des cadres seniors, une solution pour l'entreprise. Le travail par missions une solution pour l'emploi des cadres seniors, une solution pour l'entreprise. Le travail par missions Pourquoi? Pour les experts, il y a plus de clients que d employeurs plus d

Plus en détail

Jeux coopératifs. Cycle 1

Jeux coopératifs. Cycle 1 Jeux coopératifs Cycle 1 Introduction Approche coopérative comme principe: Le jeu coopératif ne valorise pas uniquement la victoire comme le font certains sports mais surtout l atteinte d objectifs communs

Plus en détail

2011 Etude sur le second marché des noms de domaine

2011 Etude sur le second marché des noms de domaine Etude sur le second marché des noms de domaine Les chiffres présentent certaines différences par rapport à l année précédente : bien que le nombre de domaines vendus et le volume des ventes aient diminué,

Plus en détail

Projet de pêche durable des petits pélagiques en Afrique Nord Ouest

Projet de pêche durable des petits pélagiques en Afrique Nord Ouest Projet de pêche durable des petits pélagiques en Afrique Nord Ouest Séminaire sur les mécanismes de gestion concertée Dakar, 15 17 avril 2009 Pays Bas H. El Ayoubi, CSRP/Wageningen Données de base Zone

Plus en détail

CENTRAL MARKET. 1. Matériel. Pour 3 à 5 joueurs, à partir de 8 ans, 45 minutes. 78 cartes : 50 cartes produits, (1 de chaque couleur)

CENTRAL MARKET. 1. Matériel. Pour 3 à 5 joueurs, à partir de 8 ans, 45 minutes. 78 cartes : 50 cartes produits, (1 de chaque couleur) CENTRAL MARKET Pour 3 à 5 joueurs, à partir de 8 ans, 45 minutes 1. Matériel 78 cartes : 50 cartes produits, 15 cartes action, 5 cartes revenu (1 de chaque couleur) 5 cartes rappel de couleur (1 de chaque

Plus en détail

La publicité multimédia (internet)

La publicité multimédia (internet) 7 La publicité multimédia (internet) Comment utiliser les leviers offerts par la publicité sur internet pour améliorer votre visibilité? oi Les encarts publicitaires L affiliation Les liens sponsorisés

Plus en détail

10 REPÈRES «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF

10 REPÈRES «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF 10 REPÈRES POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 MEN-DGESCO 2013 Sommaire 1. LES OBJECTIFS DU DISPOSITIF 2. LES ACQUISITIONS PRIORITAIREMENT VISÉES 3. LES LIEUX

Plus en détail

Vous n avez aucune installation à faire et aucune mise à niveau ne vous complique la vie. Vous allez adorer votre nouveau site.

Vous n avez aucune installation à faire et aucune mise à niveau ne vous complique la vie. Vous allez adorer votre nouveau site. Vous souhaitez obtenir plus de clients? Découvrez comment multiplier vos contacts grâce aux 38 millions d internautes français. Aujourd hui il ne suffit plus d avoir un site internet. Il faut un site avec

Plus en détail

1 er guide PDF. Comment démarrer?

1 er guide PDF. Comment démarrer? 1 er guide PDF Comment démarrer? Bonjour, vous avez décidé de faire carrière dans les Relations Humaines. Et vous avez choisi Kapler Magazine. Bravo, c est le meilleur choix. Voyons maintenant comment

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Licence professionnelle commerce spécialité commerce B to B en milieu industriel Autorité responsable de la certification

Plus en détail

Projet Bring your own device

Projet Bring your own device Projet Bring your own device Apportez votre appareil numérique" Mai 2015 Jean-Jacques GOINEAU Professeur - COTIC Introduction : Que signifie Bring your own device? Il s agit de permettre aux usagers, en

Plus en détail

Livre Blanc Virtua 2012

Livre Blanc Virtua 2012 Livre Blanc Virtua 2012 LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE DE NOËL RÉUSSIE Suivez-nous sur Twitter Virtua 021 544 28 00 info@virtua.ch Stratégies et créations digitales 2 Table des matières Préparez votre

Plus en détail

Multilinguisme et employabilité

Multilinguisme et employabilité Multilinguisme et employabilité Un inventaire des ressources dans la région de Québec Annie Pilote INRS-UCS Plan de la présentation Objectifs de l enquête Démarche méthodologique Inventaire des ressources

Plus en détail

FINANCER LA RÉNOVATION DE LA BERGERIE INSOLITE

FINANCER LA RÉNOVATION DE LA BERGERIE INSOLITE Sensibiliser, fédérer, agir pour un tourisme responsable. FINANCER LA RÉNOVATION DE LA BERGERIE INSOLITE D E S P R E I T S Elisabeth et Frédéric Millet envisagent la restauration d une bergerie qu ils

Plus en détail

Solution emails 2015 qui donnent des résultats

Solution emails 2015 qui donnent des résultats Solution emails 2015 qui donnent des résultats J ai bien failli tout perdre avant de changer mes emails Si vous aussi avez vu une baisse d ouvertures et de clics sur vos statistiques d emails, alors, vous

Plus en détail

PHILLIPS INTERNET COMMUNICATION C EST...

PHILLIPS INTERNET COMMUNICATION C EST... PHILLIPS INTERNET COMMUNICATION C EST... 18 ans d expérience Une équipe passionnée et motivée Plus de 500 clients satisfaits et motivés LES 10 ETAPES CLES D UN PROJET E-COMMERCE LES 10 ÉTAPES CLES 1 L

Plus en détail

Gestion de l entraînement en groupe

Gestion de l entraînement en groupe Gestion de l entraînement en groupe Concepts, Motivation, Embauche et Autres Sommaire de la Gestion de l entraînement en groupe Processus de Recrutement & motivation des super animateurs Structures justes

Plus en détail

Découvrez La Formule Magique Pour Gagner De L argent Sur Internet

Découvrez La Formule Magique Pour Gagner De L argent Sur Internet Découvrez La Formule Magique Pour Gagner De L argent Sur Internet De VOTRE NOM votre-site.com Licence Licence Droit De Revente Maître : [OUI] Vendre le ebook en version PDF (minimum 17 euros) [OUI] Vendre

Plus en détail

A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C

A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C Chapitre 1 : Pourquoi intégrer Internet à sa stratégie d'entreprise 15 A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C Chapitre 1 : Pourquoi intégrer Internet à sa stratégie

Plus en détail

Résultats et impacts

Résultats et impacts Résultats et impacts «Construction d un centre informatique à Dalifort» Quartier de Dalifort Intitulé du projet «Construction d un centre informatique à Dalifort, Sénégal» Lieu d intervention Quartier

Plus en détail

Les outils de communication

Les outils de communication FICHE DE SYNTHÈSE Module 8 Les outils de communication - MODULE SEMAINE 8 - SOMMAIRE : I) Les différents média de communication...2 II) Savoir tirer parti des réseaux sociaux...2 1/6 I) LES DIFFÉRENTS

Plus en détail

Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension

Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension Université ParisDauphine Démarche Prospective Métier Pub/Com : Enquête en extension L Observatoire des Métiers de la Publicité a confié à Luc Boyer et Aline Scouarnec, dans le cadre d une étude prospective,

Plus en détail

RE/MAX Du Cartier A.S. - Division Commerciale

RE/MAX Du Cartier A.S. - Division Commerciale RE/MAX Du Cartier A.S. - Division Commerciale Un chef de file dans les immeubles à revenus au Québec! RE/MAX Du Cartier A.S. Division Commerciale 1290 Avenue Bernard Montréal (QC) H2V 1V9 Albert Sayegh

Plus en détail

CASNAV d'orléans-tours Jacques Chavanes, formateur. Texte mis en ligne le 24 janvier 2014

CASNAV d'orléans-tours Jacques Chavanes, formateur. Texte mis en ligne le 24 janvier 2014 CASNAV d'orléans-tours Jacques Chavanes, formateur. Texte mis en ligne le 24 janvier 2014 Les jeux d'échanges et l'enseignement de la valeur positionnelle des chiffres aux élèves allophones nouvellement

Plus en détail

Questionnaire pour le Jumeau B Second né

Questionnaire pour le Jumeau B Second né ETUDE SUR LA QUALITE DES RELATIONS GEMELLAIRES D ENFANTS DE 3 A 5 ANS ET PRATIQUES EDUCATIVES PARENTALES Questionnaire pour le Jumeau B Second né Thèse réalisée dans le cadre d un Doctorat de Psychologie

Plus en détail

La série STMG. Sciences et Technologies du Management et de la Gestion. Série STMG

La série STMG. Sciences et Technologies du Management et de la Gestion. Série STMG La série STMG Sciences et Technologies du Management et de la Gestion Le choix de la filière STMG Le contenu de la formation Les études supérieures Les perspectives d emploi Partie 1 : Le choix de la filière

Plus en détail

Newsletter EDITO FORMER ET COMMUNIQUER PAR LE JEU L ÉQUIPE. Avril 2014

Newsletter EDITO FORMER ET COMMUNIQUER PAR LE JEU L ÉQUIPE. Avril 2014 FORMER ET COMMUNIQUER PAR LE JEU Newsletter Avril 2014 EDITO Ces derniers mois, de nouveaux projets - de véritables défis pour certains d entre eux - ont occupé nos esprits et nos journées. Nous y avons

Plus en détail

Les marchés financiers sont-ils rationnels?

Les marchés financiers sont-ils rationnels? Les marchés financiers sont-ils rationnels? Une expérience de marché financier Céline Jullien, docteur Bernard Ruffieux, professeur à l Université Pierre Mendès France et à l ENSGI, Grenoble. Une expérience

Plus en détail

UNITED NATIONS NATIONS UNIES

UNITED NATIONS NATIONS UNIES Programme : 16 Duration : 7 42 Producer : Lisa Andracke UNITED NATIONS NATIONS UNIES 21 st Century GHANA: L EDUCATION EN PLEINE REVOLUTION Partout dans le monde, le nombre d enfants inscrits à l école

Plus en détail

DÉPLOIEMENT DE QLIKVIEW POUR DES ANALYSES BIG DATA CHEZ KING.COM

DÉPLOIEMENT DE QLIKVIEW POUR DES ANALYSES BIG DATA CHEZ KING.COM DÉPLOIEMENT DE QLIKVIEW POUR DES ANALYSES BIG DATA CHEZ KING.COM Étude de cas technique QlikView : Big Data Juin 2012 qlikview.com Introduction La présente étude de cas technique QlikView se consacre au

Plus en détail

Guide étudiant CHINOIS MANDARIN PROFESSIONNEL UEL BSEIP8W. Responsable pédagogique : Xiaomin GIAFFERRI. Référence de l'uel : BSEIP8W

Guide étudiant CHINOIS MANDARIN PROFESSIONNEL UEL BSEIP8W. Responsable pédagogique : Xiaomin GIAFFERRI. Référence de l'uel : BSEIP8W Guide étudiant UEL BSEIP8W CHINOIS MANDARIN PROFESSIONNEL Responsable pédagogique : Xiaomin GIAFFERRI Référence de l'uel : BSEIP8W Plus d'informations : unice.fr/sooip rubrique UEL sooip-uel@unice.fr Service

Plus en détail

Université Saint-Joseph. Manuel de pédagogie universitaire. www.mpu.usj.edu.lb. avec le soutien de

Université Saint-Joseph. Manuel de pédagogie universitaire. www.mpu.usj.edu.lb. avec le soutien de Université Saint-Joseph Manuel de pédagogie universitaire www.mpu.usj.edu.lb avec le soutien de B-7 - DISPOSITIFS D APPRENTISSAGE NUMERIQUES* 1- Qu est-ce qu un dispositif d apprentissage numérique? Un

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2015. Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales. Une jeune entreprise Créée dans le cadre d INJAZ

RAPPORT ANNUEL 2015. Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales. Une jeune entreprise Créée dans le cadre d INJAZ Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales RAPPORT ANNUEL 2015 Une jeune entreprise Créée dans le cadre d INJAZ Encadré par : Mme EL GNAOUI Leila Mme KHOUKH Fatimazahra Sommaire : PRESENTATION

Plus en détail

Manuel d'utilisation

Manuel d'utilisation Manuel d'utilisation AVERTISSEMENT SUR L EPILEPSIE A lire avant toute utilisation d un jeu sur CD-ROM par vous-même ou par votre enfant. Certaines personnes sont susceptibles de faire des crises d épilepsie

Plus en détail

Vers un auto-apprentissage et une évaluation numérique en maitrise de la langue française. Tania Teughels Pierre Destatte 21 mars 2012

Vers un auto-apprentissage et une évaluation numérique en maitrise de la langue française. Tania Teughels Pierre Destatte 21 mars 2012 Vers un auto-apprentissage et une évaluation numérique en maitrise de la langue française Tania Teughels Pierre Destatte 21 mars 2012 Constats La MLF constitue une compétence transversale Facteur clé de

Plus en détail

«On ne peut pas gérer ce qu on ne peut

«On ne peut pas gérer ce qu on ne peut Rapport 2006 du chef de la direction Michel Beauséjour, FCA «On ne peut pas gérer ce qu on ne peut pas mesurer» Sondage Multi Réso en 2006 Auprès des consommateurs Profil des acheteurs et des vendeurs

Plus en détail

Standard du Commerce Equitable Fairtrade. les organisations de petits producteurs

Standard du Commerce Equitable Fairtrade. les organisations de petits producteurs Standard du Commerce Equitable Fairtrade pour le cacao pour les organisations de petits producteurs Valable également pour la production contractuelle en Océanie Version actuelle: 01.05.2011_v1.2 Prochaine

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE POUR L EFFICACITÉ DE LA JUSTICE (CEPEJ)

COMMISSION EUROPÉENNE POUR L EFFICACITÉ DE LA JUSTICE (CEPEJ) Strasbourg, le 7 décembre 2007 CEPEJ(2007)15 COMMISSION EUROPÉENNE POUR L EFFICACITÉ DE LA JUSTICE (CEPEJ) LIGNES DIRECTRICES VISANT A AMELIORER LA MISE EN ŒUVRE DE LA RECOMMANDATION SUR LES MODES ALTERNATIFS

Plus en détail

CONDUCTEUR PROFESSEUR - CORRECTION

CONDUCTEUR PROFESSEUR - CORRECTION CONDUCTEUR PROFESSEUR - CORRECTION 1. PRESENTATION DE LA SEANCE : CONTEXTUALISATION DANS LA SEQUENCE : DOCUMENT CARNET DE BORD RAPPEL DES PREREQUIS : LES DIFFERENTS TYPES DE DOCUMENTS QUESTIONNEMENT :

Plus en détail

Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat

Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat Projet de parc éolien en mer de Fécamp Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat ************************* OUVERTURE DE LA REUNION Plus d une vingtaine de personnes étaient réunies le samedi

Plus en détail

La prospection par téléphone. La Négociation Commerciale

La prospection par téléphone. La Négociation Commerciale La prospection par téléphone...2 La Négociation Commerciale...2 Structurer et performer le management de son réseau...3 Les techniques de vente...3 Le traitement des objections...4 L écoute active...4

Plus en détail

Nations Unies. Compétences. pour. l avenir

Nations Unies. Compétences. pour. l avenir Nations Unies Compétences pour l avenir «Je veux espérer que la grille des compétences nous apportera le langage commun nécessaire pour parler concrètement de l optimisation de l efficacité et de la productivité.

Plus en détail

Enquête d image des Verts neuchâtelois : Conférence de presse du 23 juin 2010. Sommaire. 1. Présentation du projet...3. 2. Enquête de notoriété...

Enquête d image des Verts neuchâtelois : Conférence de presse du 23 juin 2010. Sommaire. 1. Présentation du projet...3. 2. Enquête de notoriété... Sommaire Enquête d image des Verts neuchâtelois : 1. Présentation du projet...3 2. Enquête de notoriété...4 Conférence de presse du 23 juin 2010 3. Enquête d image (interne /externe)...6 4. Analyse de

Plus en détail

GUIDE ORGANISATIONNEL L ÉVALUATION DU PROJET D ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES

GUIDE ORGANISATIONNEL L ÉVALUATION DU PROJET D ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES L ÉVALUATION DU PROJET D ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES 48 L évaluation du projet d alternance travail-études 1 permet de mesurer le degré d atteinte des résultats attendus et de cibler des actions en vue d

Plus en détail

Objectif de la semaine : L amorce offensive à trois joueurs

Objectif de la semaine : L amorce offensive à trois joueurs Objectif de la semaine : L amorce offensive à trois joueurs Pour faire suite aux stratégies du faux-frappeur et de l amorce offensive à deux joueurs, l objectif de ce plan de leçon est une autre stratégie

Plus en détail

UNE EXPLICATION DES FICHES TECHNIQUES EN 4 QUESTIONS-REPONSES. Comment les thèmes ont-ils été choisis? Comment choisir parmi les 28 fiches?

UNE EXPLICATION DES FICHES TECHNIQUES EN 4 QUESTIONS-REPONSES. Comment les thèmes ont-ils été choisis? Comment choisir parmi les 28 fiches? Introduction UNE EXPLICATION DES FICHES TECHNIQUES EN 4 QUESTIONS-REPONSES Comment les thèmes ont-ils été choisis? Sur base du diagnostic qualité des 5 CEFA du Hainaut Occidental, des marges de progrès

Plus en détail

L ENTRETIEN DE PROSPECTION TÉLÉPHONIQUE EN BTOB

L ENTRETIEN DE PROSPECTION TÉLÉPHONIQUE EN BTOB L ENTRETIEN DE PROSPECTION TÉLÉPHONIQUE EN BTOB Durée : 2J / 14H Groupe de : 6 max Formateur : Consultant expert en relation client et management commercial. Formateur confirmé. Formation à la vente Objectifs

Plus en détail

Conférence 14 Internet : quelles stratégies pour l'utiliser au mieux?

Conférence 14 Internet : quelles stratégies pour l'utiliser au mieux? Conférence 14 Internet : quelles stratégies pour l'utiliser au mieux? Animateur Jean-Christophe GALEAZZI RCF Intervenants Mathieu LLORENS AT INTERNET Patrick BERNARD MILLESIMA Jean-Paul LIEUX DOLIST Marion

Plus en détail

Organisation actuellement en constitution

Organisation actuellement en constitution Organisation actuellement en constitution Options de participation Ce document provisoire complète les Informations Générales de la version indienne datée de juin 2010 à l attention des ONGs. BePangea

Plus en détail

Action ou Réalisation Investissement et Pensée

Action ou Réalisation Investissement et Pensée Déployer une activité dense et précise d aide aux apprentissages Eps Action ou Réalisation Investissement et Pensée Contexte d enseignement : du N1 au N4 tout public Rappels théoriques Selon Claude Volant,

Plus en détail

Importer un inventaire. Even Marketplaces v2.0

Importer un inventaire. Even Marketplaces v2.0 Importer un inventaire Even Marketplaces v2.0 La création d'un inventaire sur Neteven peut se faire de deux manières : Importation d'un inventaire existant Création manuelle, objet par objet. Ce tutorial

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DE LA STATISTIQUE À DISTANCE : L EXPÉRIENCE

ENSEIGNEMENT DE LA STATISTIQUE À DISTANCE : L EXPÉRIENCE ENSEIGNEMENT DE LA STATISTIQUE À DISTANCE : L EXPÉRIENCE DU M2 STATISTIQUE & ECONOMÉTRIE Yves Aragon & Thibault Laurent & Anne Ruiz-Gazen GREMAQ, Université des Sciences Sociales 21 Allée de Brienne 31000

Plus en détail

Autoconsommation d énergie photovoltaïque

Autoconsommation d énergie photovoltaïque Autoconsommation d énergie photovoltaïque Principe et intérêt de l autoconsommation de l électricité photovoltaïque Atelier technique PV-NET Mardi 3 décembre 2013 Marc Niell Ingénieur chargé d affaires

Plus en détail

L ouverture des marchés àterme basés sur les matières premières agricoles en Europe

L ouverture des marchés àterme basés sur les matières premières agricoles en Europe L ouverture des marchés àterme basés sur les matières premières agricoles en Europe Les réformes successives de la PAC depuis 1992 ont induit une plus forte variabilitédes prix Baisse des prix institutionnels,

Plus en détail

R : Oui, j ai un peu d expérience. Y : Et pourquoi vous faites des MOOCs, c est pour quel intérêt?

R : Oui, j ai un peu d expérience. Y : Et pourquoi vous faites des MOOCs, c est pour quel intérêt? Y : Cette année, je suis le cours ETIC de sujet MOOC, donc mon prof m a recommandé de vous contacter pour une interview, parce que vous avez fait beaucoup de MOOCs. R : Oui, j ai un peu d expérience. Y

Plus en détail

Introduction Le phénomène que représentent les Services de Gestion des Documents Managed Document Services (MDS) Une définition du concept

Introduction Le phénomène que représentent les Services de Gestion des Documents Managed Document Services (MDS) Une définition du concept Table des matières I II III IV V VI Introduction Le phénomène que représentent les Services de Gestion des Documents Managed Document Services (MDS) Une définition du concept Le marché des Services de

Plus en détail

Copyright 2008 Patrick Marie.

Copyright 2008 Patrick Marie. 2008 Par Patrick Marie et Supply Money En vous procurant cet ebook Supply Money vous donne l'autorisation de le donner uniquement par le moyen de votre choix, à vos abonnés clients etc... A le seul condition

Plus en détail

EXAMEN DES PLATEFORMES D ÉCHANGE DE TECHNOLOGIES EN LIGNE PISTES A SUIVRE POUR LA CRÉATION D UNE TELLE PLATEFORME

EXAMEN DES PLATEFORMES D ÉCHANGE DE TECHNOLOGIES EN LIGNE PISTES A SUIVRE POUR LA CRÉATION D UNE TELLE PLATEFORME Base de données en ligne pour une plate-forme virtuelle d information relative aux licences de brevets (PATLICINFO) Projet de recherche AG/KK/153 (Action de recherche AG) EXAMEN DES PLATEFORMES D ÉCHANGE

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

Conférence de presse. Jeudi 23 avril 2009 LIVRE BLANC. pour développer les enchères électroniques et protéger le consommateur

Conférence de presse. Jeudi 23 avril 2009 LIVRE BLANC. pour développer les enchères électroniques et protéger le consommateur Conférence de presse Jeudi 23 avril 2009 LIVRE BLANC pour développer les enchères électroniques et protéger le consommateur Les enchères électroniques : de vrais enjeux économiques Selon une étude du BIPE,

Plus en détail

Maxicours.com innove avec la création d un service mobile gratuit pour ses abonnés et fait peau neuve pour la rentrée scolaire 2012

Maxicours.com innove avec la création d un service mobile gratuit pour ses abonnés et fait peau neuve pour la rentrée scolaire 2012 Maxicours.com innove avec la création d un service mobile gratuit pour ses abonnés et fait peau neuve pour la rentrée scolaire 2012 24 août 2012 Communiqué de Presse Nouveau logo et nouvelle home, sont

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

3 place Vauban 75007 Paris

3 place Vauban 75007 Paris 3 place Vauban 75007 Paris Appartement exceptionnel situé au rez-de-chaussée www.immobilier-avocat.com Avertissement Ce document a été préparé dans le seul but de fournir à des acheteurs potentiels des

Plus en détail

LES JEUX SERIEUX Etat des lieux. Rédacteur : Olivier Mondet

LES JEUX SERIEUX Etat des lieux. Rédacteur : Olivier Mondet LES JEUX SERIEUX Etat des lieux Rédacteur : Olivier Mondet Les jeux sérieux : entre jeu de rôle et jeu vidéo Les jeux de rôle sont fréquemment utilisés pour simuler des situations professionnelles et impliquer

Plus en détail

Benchmark. Community Management d agences de communication

Benchmark. Community Management d agences de communication Benchmark Community Management d agences de communication Méthode Comparaison d agences très présentes sur les réseaux sociaux, petites et moyennes. Indicateurs : présence sur les réseaux sociaux, nombre

Plus en détail

Les Réunions Info Tonic. Améliorer la visibilité de son site internet Mardi 10 décembre 2013

Les Réunions Info Tonic. Améliorer la visibilité de son site internet Mardi 10 décembre 2013 Les Réunions Info Tonic Améliorer la visibilité de son site internet Mardi 10 décembre 2013 Améliorer la visibilité de son site web 01 Préambule Préambule Avoir un site plus visité c est bien, encore faut-il

Plus en détail

ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU En collaboration avec

ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU En collaboration avec ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU L I V R E B L A N C En collaboration avec RÉSUMÉ 2 Ce livre blanc repose sur une étude commandée par Karma Gaming et réalisée par Gaming Insights Group. Les données viennent

Plus en détail

La vente aux enchères sur Internet

La vente aux enchères sur Internet La vente aux enchères sur Internet Introduction 2 Á qui s adresse la vente aux enchères? 5 La vente aux enchères en ligne expliquée Avantages du modèle de vente aux enchères en ligne 2 4 Comment se lancer

Plus en détail

ESSEC Learning Center

ESSEC Learning Center ESSEC Learning Center Journées RNDH : 13 octobre 2011 ESSEC Learning Center dans le contexte de l Enseignement Supérieur Offre de services aux étudiants Missions, organisation et évolution des métiers

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L OPERATION DE CREATION D UN SENTIER NUMERIQUE EN SITE CLASSE «CAP NATURE AU DRAMONT»

PRÉSENTATION DE L OPERATION DE CREATION D UN SENTIER NUMERIQUE EN SITE CLASSE «CAP NATURE AU DRAMONT» PRÉSENTATION DE L OPERATION DE CREATION D UN SENTIER NUMERIQUE EN SITE CLASSE «CAP NATURE AU DRAMONT» Sentier numérique multimédia avec QR Codes pour téléphones mobiles Contact : Christine PICQUART Syndicat

Plus en détail

Enquête 2013-2014 sur les ressources numériques en bibliothèque publique

Enquête 2013-2014 sur les ressources numériques en bibliothèque publique Enquête 2013-2014 sur les ressources numériques en bibliothèque publique Ministère de la Culture et de la Communication Direction générale des médias et des industries culturelles Service du livre et de

Plus en détail