Fiche- action n Titre Utiliser les jeux sérieux Le marché

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fiche- action n Titre Utiliser les jeux sérieux Le marché"

Transcription

1 Fiche- action n Titre Utiliser les jeux sérieux Le marché Objectif : Donner du sens aux Enseignements d Exploration en évaluant les compétences, placer les dispositifs d évaluation au cœur du processus d apprentissage pour mieux remédier. Mots- clefs : demande ; offre ; 1. LE CONTEXTE Le travail se fait en phase de sensibilisation pour faire découvrir la loi de l offre et de la demande 2. LES CONTENUS Montrer comment varient les en fonction des quantités offertes et. 3. LA MISE EN ŒUVRE Proposer le jeu de la criée dans lequel les élèves jouent le rôle d acheteur de poissons. Deux types de poissons sont proposés : le maquereau et la sole. Le premier est disponible en plus grande quantité par rapport à la demande et le second est disponible en moins grande quantité par rapport à la demande. L objectif est de montrer comment les acheteurs réagissent selon les propositions de du secrétaire de marché. Un ou deux élèves joue(nt) le rôle de secrétaire de marché et propose(nt) un qui va changer selon la demande. A la fin du jeu, les élèves répondent à un questionnaire proposé soit sur socrative si on veut évaluer des connaissances acquises lors du jeu, ou alors par forms sur google, ou alors par HotPatatoes. Le questionnaire proposé portait surtout sur l expérience de jeu des élèves, mais proposer des questions plus académiques semble plus pertinent. 4. LE PROJET Apprendre autrement en utilisant les jeux sérieux et le questionnaire via Internet. Groupe de Formation Action «Enseigner autrement en seconde SES» 1

2 5. LES ANNEXES Annexe 1 : Jeu de la criée Le jeu a été proposé sur le site de l académie de Nice : nice.fr/ses/seances/jeux/marche.htm Durée 1h en tout Possibilité de passer une vidéo sur le marché de la criée Introduction : La plus grande partie des poissons est vendue à la criée : marché concret où se regroupent tous les acheteurs et les vendeurs d un port de pêche. La vente directe aux restaurateurs ou détaillants se développe mais a longtemps été considéré comme un obstacle à la «transparence» du marché. «Transparence» : tous les poissons sont vus avant la vente. Ils sont bien sûrs mis en cageots dans la glace. L information sur la qualité est donc parfaite. Chaque lot est mis aux enchères. «Le crieur» propose un. Les acheteurs proposent des plus ou moins élevés et celui qui propose le le plus élevé obtient le lot. Tous les lots sont identiques. uelles sont les motivations des acheteurs? Ils connaissent à peu près leurs besoins en fonction du : les restaurateurs sont moins sensibles aux que les poissonniers mais ils élimineront de leur carte un poisson devenu trop cher. Les acheteurs ont donc dans leur tête ou sur un papier les quantités à acheter et un maximum. Application : vous allez être acheteurs à la criée d un port de pêche de taille moyenne, comptant 131 bateaux, tonnes de poissons par an, un CA de 329 millions de Francs, une centaine de marins et 1300 emplois qui en dépendent Modalités : - distribution des fiches aux élèves, il faut bien expliquer que le marqué est un maximum, s ils réussissent à acheter moins cher c est mieux. - Il faut aussi préciser que les quantités totales de maquereaux à vendre sont de 2000kg alors que les quantités totales sont de 1800kg. Les élèves doivent prendre conscience qu ils pourront tous acheter des maquereaux. - le secrétaire note successivement chaque lot (de 50 ou 100 kg chacun) au tableau et le met aux enchères, le premier proposé est 2,75 pour le maquereau et 7,80 pour la sole. L élève qui propose le le plus élevé emporte le lot. Son numéro de fiche est noté au tableau ainsi que le. Ce est ensuite le de départ pour la vente du lot suivant. Insister sur la rapidité nécessaire Annexe 2 : Consignes à distribuer à chaque élève pour la vente du Maquereau offertes D à 2,60 D à 2,65 D à 2,75 D à 2,80 D à 2,85 D à tout Maquereaux 20OOkg 1800kg Elève 1 50 Groupe de Formation Action «Enseigner autrement en seconde SES» 2

3 offertes D à 2,60 D à 2,65 D à 2,75 D à 2,80 D à 2,85 D à tout Maquereaux 20OOkg 1800kg Elève 2 50 Elève Elève 4 50 Elève 5 50 Elève Elève 7 50 Elève 8 50 Elève 9 50 Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Annexe 3 : Consignes pour les élèves lors de la vente de Soles Groupe de Formation Action «Enseigner autrement en seconde SES» 3

4 offertes D à 7,70 D à 7,80 D à 7,90 D à 8,00 D à 8,10 D à Tout Soles 1200kg 1450kg Elève 1 50 Elève 2 50 Elève 3 50 Elève 4 50 Elève 5 50 Elève 6 50 Elève 7 50 Elève 8 50 Elève 9 50 Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Groupe de Formation Action «Enseigner autrement en seconde SES» 4

5 Elève Elève Elève Elève Elève Elève Annexe 4 : résultats obtenus pour la vente de maquereau Prix du maquereau au kg uantités achetées (nombre de lot de 50kg) 3,10 2,85 2,80 2,75 2,70 2,65 2,60 2,50 0, Annexe 5 : résultats obtenus pour la vente de sole Prix de la sole au Kg de la sole uantités achetées (nombre de lot de 50kg) 9,60 9,40 8,10 8,00 7,90 7, Groupe de Formation Action «Enseigner autrement en seconde SES» 5

Google fait alors son travail et vous propose une liste de plusieurs milliers de sites susceptibles de faire votre bonheur de consommateur.

Google fait alors son travail et vous propose une liste de plusieurs milliers de sites susceptibles de faire votre bonheur de consommateur. Quelques resultats de méthode : Entre le 20 Juillet et le 20 Octobre 2011 : Sur une liste de seulement 60 mots clés ou séquences clés 1. 7 sont premiers sur Google soit 12 % 2. 16 sont dans les 3 premiers

Plus en détail

Extrait de l étude sur la formation du prix des produits aquatiques frais 2006. Extrait du rapport final. Etude réalisée par YKEMS et PROTEIS

Extrait de l étude sur la formation du prix des produits aquatiques frais 2006. Extrait du rapport final. Etude réalisée par YKEMS et PROTEIS Extrait de l étude sur la formation du prix des produits aquatiques frais 26 Extrait du rapport final Etude réalisée par YKEMS et PROTEIS 1 ETUDE FORMATION DU PRIX Objectifs : Obtenir des informations

Plus en détail

PerfecTIC. Description générale. Titre. Objectif d apprentissage. Résumé. Durée. Habiletés technologiques requises.

PerfecTIC. Description générale. Titre. Objectif d apprentissage. Résumé. Durée. Habiletés technologiques requises. PerfecTIC Description générale Titre L utilisation d Internet au sujet de l éthique Objectif d apprentissage Apprendre à se familiariser avec la notion d éthique et ses multiples applications dans la vie

Plus en détail

Programme éducatif de Révisions Vacances Objectif : Méthode! Créer le déclic!

Programme éducatif de Révisions Vacances Objectif : Méthode! Créer le déclic! Programme éducatif de Révisions Vacances Objectif : Méthode! Créer le déclic! Avant le séjour Pièces à produire dans le dossier pédagogique : La fiche pédagogique soigneusement complétée par les parents

Plus en détail

NOTE D INFORMATION SUR LE NOUVEAU SYSTEME D INFORMATION INFORMATIQUE DE LA SAEML

NOTE D INFORMATION SUR LE NOUVEAU SYSTEME D INFORMATION INFORMATIQUE DE LA SAEML Centre de Marée 44420 La Turballe Tel : 33 (0) 2 40 62 80 40 Fax : 33 (0) 2 40 99 14 59 Courriel : lapp@lapp44.fr Saeml au capital de 600.000 RCS Nantes 210 B 01733 Siret 52400775400012 TVA intra 49524007754

Plus en détail

NOTICE DE L ANNONCEUR

NOTICE DE L ANNONCEUR NOTICE DE L ANNONCEUR La Marketplace Caradeals.com, c est la solution pour booster votre activité! SOMMAIRE Qu est-ce que Caradeals.com? 1) PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT... 2 2) LES AVANTAGES... 2 3) PREPARER

Plus en détail

Créez votre boutique en ligne et vendez bien ("Internet pratique n 133, juillet-août 2012") Etape 1 : Les questions à se poser

Créez votre boutique en ligne et vendez bien (Internet pratique n 133, juillet-août 2012) Etape 1 : Les questions à se poser Créez votre boutique en ligne et vendez bien ("Internet pratique n 133, juillet-août 2012") Etape 1 : Les questions à se poser CONSEIL 1 : Réfléchissez Dans la plupart des cas, c est votre entourage et

Plus en détail

Comment organiser une séance d EPS

Comment organiser une séance d EPS Comment organiser une séance d EPS Ce qui est important pour l élève c est de : - comprendre quand il réussit quelle procédure reproductible a été utilisée et isolée pour cette procédure - apprendre pour

Plus en détail

Memo: Comment évaluer la valeur de marché d un bateau d occasion

Memo: Comment évaluer la valeur de marché d un bateau d occasion Memo: Comment évaluer la valeur de marché d un bateau d occasion (Mis à jour en janvier 2015) Pour avoir une idée sérieuse de la valeur de marché d un bateau d occasion, on ne devrait considérer que les

Plus en détail

La Bourse Régionale des produits de base. Document didactique de formation destiné aux vendeurs/dépositaires

La Bourse Régionale des produits de base. Document didactique de formation destiné aux vendeurs/dépositaires La Bourse Régionale des produits de base Document didactique de formation destiné aux vendeurs/dépositaires 11 1 Sommaire Introduction générale...3 1- Choix de l'entrepôt...5 2- Dépôt de la marchandise...5

Plus en détail

TARIFS 2015 POUR LA CONCESSION PECHE DU PORT DE BREST TARIF APPLICABLE PAR LA SAS CRIEE DE BREST

TARIFS 2015 POUR LA CONCESSION PECHE DU PORT DE BREST TARIF APPLICABLE PAR LA SAS CRIEE DE BREST TARIFS 2015 POUR LA CONCESSION PECHE DU PORT DE BREST TARIF APPLICABLE PAR LA SAS CRIEE DE BREST Applicables à la date du 01 janvier 2015 Délibérations de la Région Bretagne SAS SOCIETE DE LA CRIEE DE

Plus en détail

L IFREMER (Institut Français de recherche pour l exploitation de la mer) gère des bases de données océanographiques, conçoit et met en œuvre des

L IFREMER (Institut Français de recherche pour l exploitation de la mer) gère des bases de données océanographiques, conçoit et met en œuvre des L IFREMER (Institut Français de recherche pour l exploitation de la mer) gère des bases de données océanographiques, conçoit et met en œuvre des outils d'observationet de surveillance. A partir de ces

Plus en détail

Développement personnel : acquisition d une plus grande ouverture d esprit, d ouverture aux autres, de plus d autonomie!

Développement personnel : acquisition d une plus grande ouverture d esprit, d ouverture aux autres, de plus d autonomie! 1 L université ne sélectionne pas les étudiants à l entrée, elle est obligée de pratiquer une sélection tardive, pour conserver des conditions d apprentissage pour les étudiants mais aussi pour limiter

Plus en détail

I. La compétence professionnelle au cœur des situations professionnelles. a. Définition de la compétence professionnelle

I. La compétence professionnelle au cœur des situations professionnelles. a. Définition de la compétence professionnelle Développer des compétences professionnelles du BTS Assistant de Manager en séance d Activités Professionnelles de Synthèse (APS) Par Elodie SERGENT (relecture Maguy Perea) Le BTS assistant de manager forme

Plus en détail

La Bourse Régionale des produits de base. Document didactique de formation destiné aux acheteurs

La Bourse Régionale des produits de base. Document didactique de formation destiné aux acheteurs La Bourse Régionale des produits de base Document didactique de formation destiné aux acheteurs 11 1 Sommaire 1- Introduction générale...3 1- Les entrepôts de la bourse...5 2- Le certificat d'entrepôt...5

Plus en détail

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Après avoir étudié les types de paiement,

Plus en détail

BILAN 2014 & PROJETS 2015

BILAN 2014 & PROJETS 2015 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE CAEN NORMANDIE EQUIPEMENTS PORTUAIRES BILAN 2014 & PROJETS 2015 CCI Caen Normandie Direction des Equipements Portuaires Bassin d Hérouville 14200 Hérouville Saint

Plus en détail

PLANIFIER UN ACHAT IMPORTANT

PLANIFIER UN ACHAT IMPORTANT Activités éducatives pour les 12 à 14 ans PLANIFIER UN ACHAT IMPORTANT VOTRE ENFANT APPREND À : S APPROPRIER LES ÉTAPES ENTOURANT LA PLANIFICATION D UN ACHAT IMPORTANT S ENGAGER DANS UN PROJET À MOYEN

Plus en détail

(D après sujet de CAP secteur 6 Groupement interacadémique Ouest Session 2002)

(D après sujet de CAP secteur 6 Groupement interacadémique Ouest Session 2002) EXERCICES SUR LA FORMATION DES PRIX Exercice 1 Lors d une «semaine promotionnelle», un grand magasin de bricolage propose à la vente 2000 échelles. Après 3 jours de vente, le gérant déclare : «il ne reste

Plus en détail

Claire Chazal SPÉCIAL ORIENTATION. Je cherche encore la reconnaissance de mes parents EXCLUSIF !"$(' 2.17.0 B B 9 ; 8 5 STRATÉGIES ANTI-DÉCROCHAGE

Claire Chazal SPÉCIAL ORIENTATION. Je cherche encore la reconnaissance de mes parents EXCLUSIF !$(' 2.17.0 B B 9 ; 8 5 STRATÉGIES ANTI-DÉCROCHAGE MAGAZINE RÉUSSIR SA VIE DE PARENT MAGAZINE N 13 FÉVRIER-MARS 2009-3,90 ` SPÉCIAL ORIENTATION Filières sélectives Comment contourner l obstacle des notes Bilan d orientation Découvrez ses atouts et les

Plus en détail

GUIDE DE l ACHETEUR :

GUIDE DE l ACHETEUR : GUIDE DE l ACHETEUR : Nouvel acheteur sur Delcampe? Voici comment commencer sur de bonnes bases : 1 ère étape : Vous inscrire a) L inscription est gratuite b) La procédure d inscription c) Ouvrir une session

Plus en détail

Ce rêve est devenu réalité.

Ce rêve est devenu réalité. Vous venez de trouver une règle mise en ligne par un collectionneur qui, depuis 1998, partage sa collection de jeux de société et sa passion sur Internet. Imaginez que vous puissiez accéder, jour et nuit,

Plus en détail

Les innovations dans la chaine de l intermédiation et du courtage en immobilier et leurs impacts dans l industrie : le cas de Meilleursagents.

Les innovations dans la chaine de l intermédiation et du courtage en immobilier et leurs impacts dans l industrie : le cas de Meilleursagents. Les innovations dans la chaine de l intermédiation et du courtage en immobilier et leurs impacts dans l industrie : le cas de Meilleursagents.com Arnaud SIMON Maitre de conférences, HDR Université Paris

Plus en détail

CH VII Calculs commerciaux : Formation des prix

CH VII Calculs commerciaux : Formation des prix CH VII Calculs commerciaux : Formation des prix Quand un commerçant met en vente un produit, il devra fixer le prix que devra payer le consommateur. En partant du prix vendu par le grossiste, observons

Plus en détail

Contexte de niveau 2 La criée de Poulgoazec

Contexte de niveau 2 La criée de Poulgoazec Contexte de niveau 2 La criée de Poulgoazec Description Propriétés Description Intitulé long Automatisation d un processus de vente aux enchères. Présentation Ce contexte de niveau II (contexte intra-organisationnel)

Plus en détail

MultiploDingo. Manuel pédagogique. Introduction

MultiploDingo. Manuel pédagogique. Introduction MultiploDingo Manuel pédagogique Introduction Merci d avoir acheté le jeu MultiploDingo. Le but de ce jeu est de faciliter l apprentissage à l école primaire (CE1 au CM2) des notions suivantes: - Multiplications

Plus en détail

15 Stratégies pour optimiser vos campagnes Google Adwords

15 Stratégies pour optimiser vos campagnes Google Adwords 1 15 Stratégies pour optimiser vos campagnes Google Adwords Le guide pour créer des campagnes Adwords rentables et dominer totalement votre marché Ce guide vous est offert par www.video adwords.biz 2 A

Plus en détail

Activités maternelle

Activités maternelle Activités maternelle Voitures et garages MS/GS Description succincte de l activité : Chaque élève reçoit un lot de petites voitures dans une pochette. Il doit se procurer un lot de garages individuels

Plus en détail

Thème 3 : Marchés et prix

Thème 3 : Marchés et prix Thème 3 : Marchés et prix Séquence : Marché et prix Question 1 : Comment se forment les prix sur un marché? Détermination du contexte : Effectifs : 35 élèves Salles : grande salle dans laquelle les élèves

Plus en détail

Des quiz en toute mobilité 3. Des quiz en toute mobilité

Des quiz en toute mobilité 3. Des quiz en toute mobilité Des quiz en toute mobilité 3 Des quiz en toute mobilité 4 Des quiz en toute mobilité Pour une pédagogie différenciée L objectif ici était de proposer un outil d évaluation accessible aux élèves en dehors

Plus en détail

Jeu et apprentissages à l école maternelle : mythe ou réalité?

Jeu et apprentissages à l école maternelle : mythe ou réalité? Gilles Brougère Université Paris 13 - Sorbonne Paris Cité Jeu et apprentissages à l école maternelle : mythe ou réalité? 1 1/ Nous n avons jamais cru que le jeu était éducatif Une pensée philosophique

Plus en détail

Fiche-action n UNE PEDAGOGIE DE PROJET POUR UN L ENSEIGNEMENT D EXPLORATION SES

Fiche-action n UNE PEDAGOGIE DE PROJET POUR UN L ENSEIGNEMENT D EXPLORATION SES Fiche-action n UNE PEDAGOGIE DE PROJET POUR UN L ENSEIGNEMENT D EXPLORATION SES Objectif : Donner du sens aux Enseignements d Exploration en évaluant les compétences, placer les dispositifs d évaluation

Plus en détail

15 Stratégies pour optimiser vos campagnes Google Adwords

15 Stratégies pour optimiser vos campagnes Google Adwords 15StratégiespouroptimiservoscampagnesGoogle Adwords Lacréationd unecampagnegoogleadwordspeuts avérerêtrelemeilleurchoixpour promouvoirvotreactivité,sitewebouproduitsurinternetàconditiondesavoircommentla

Plus en détail

Le commerce électronique (ou e-commerce)

Le commerce électronique (ou e-commerce) Internet est un formidable outil de connaissance, nous avons eu l occasion de le voir et d en parler. Il est également un merveilleux outil de communication. Nous avons déjà vu comment utiliser le Net

Plus en détail

Annexe 1 : Illustration de la démarche :

Annexe 1 : Illustration de la démarche : Annexe 1 : Illustration de la démarche : ETAPE 1 : Travail sur les représentations des élèves. Capacités visées : Questionner un sujet, identifier une problématique, développer son esprit critique. Dossier

Plus en détail

Entreprendre sur ebay

Entreprendre sur ebay Entreprendre sur ebay Agenda Introduction à ebay ebay pour les entrepreneurs Comment vendre sur ebay 2 ebay Inc. confidential ebay et ses sociétés sœurs offrent toutes les facilités au commerce du 21 ème

Plus en détail

Écrire un livre et se faire publier

Écrire un livre et se faire publier Laurence Bourgeois Écrire un livre et se faire publier, 2012 ISBN : 978-2-212-55484-7 Introduction «Les Français ne lisent pas.» À y regarder de plus près, cette affirmation n est peut-être pas si infondée

Plus en détail

Le Baromètre du CtoC en ligne

Le Baromètre du CtoC en ligne Le Baromètre du CtoC en ligne Conférence de presse du 15 octobre 2014 9 ème vague OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris Philippe Le Magueresse, Thomas Stokic BJ 10599 MÉTHODOLOGIE page 2 Méthodologie

Plus en détail

CONNAISSEZ LES FAITS!

CONNAISSEZ LES FAITS! GÉREZ votre JEU C EST PAYANT DE SAVOIR CONNAISSEZ LES FAITS! VOTRE GUIDE POUR QUE LE JEU RESTE UN JEU depasserseslimites.ca olg.ca 1 sur 32, alors qu elles sont d environ 1 sur 14 millions pour le gros

Plus en détail

Contenu du chapitre. 1. La demande du marché. L offre et la demande. La notion de Demande. Chapitre 1 D 1

Contenu du chapitre. 1. La demande du marché. L offre et la demande. La notion de Demande. Chapitre 1 D 1 L offre et la Chapitre 1 Contenu du chapitre 1. La du marché 2. L offre du marché 3. L équilibre du marché 4. Application: magnétoscope vs lecteur DVD 2 La notion de Demande 1. La du marché Prix C DEMANDE

Plus en détail

Le marché des connaissances Pratiques d échange de savoirs

Le marché des connaissances Pratiques d échange de savoirs Le marché des connaissances Pratiques d échange de savoirs Fiche synthétique Le marché des connaissances fonctionne sur l idée que "Personne ne sait tout, mais tout le monde sait quelque chose...". Il

Plus en détail

Comment améliorer l image et la visibilité de nos produits de volailles?

Comment améliorer l image et la visibilité de nos produits de volailles? Comment améliorer l image et la visibilité de nos produits de volailles? Colot Catherine et Couvreur Pierre-Antoine, chefs de projet du Conseil de filière des secteurs avicole et cunicole L objectif principal

Plus en détail

RE/MAX Du Cartier A.S. - Division Commerciale

RE/MAX Du Cartier A.S. - Division Commerciale RE/MAX Du Cartier A.S. - Division Commerciale Un chef de file dans les immeubles à revenus au Québec! RE/MAX Du Cartier A.S. Division Commerciale 1290 Avenue Bernard Montréal (QC) H2V 1V9 Albert Sayegh

Plus en détail

VENDRE EN LIGNE SUR UNE PLACE DE MARCHE

VENDRE EN LIGNE SUR UNE PLACE DE MARCHE Les places de marché sur Internet (ou «marketplaces») existent depuis le début des années 1990. Le développement du e-commerce a néanmoins créé un nouveau modèle de place de marché au début des années

Plus en détail

Saison 2014 / 2015. Les ateliers de sensibilisation au handicap

Saison 2014 / 2015. Les ateliers de sensibilisation au handicap Saison 2014 / 2015 Les ateliers de sensibilisation au handicap L intégration des personnes handicapées en entreprise est un élément majeur d'inclusion. Les ateliers proposés par Atalan ont été créés à

Plus en détail

MEMENTO DE L'ENCADRANT DE COURS DE LANGUES BINATIONAUX 1

MEMENTO DE L'ENCADRANT DE COURS DE LANGUES BINATIONAUX 1 MEMENTO DE L'ENCADRANT DE COURS DE LANGUES BINATIONAUX 1 I. AVANT LE COURS Lors de la réunion de préparation d'un cours de langue, il convient de définir, d'une part, les objectifs généraux d'apprentissage

Plus en détail

DESCRIPTIF B1-C1* Cours de vacances. Programme de tutorat pour l obtention de 6 crédits ECTS. Document I

DESCRIPTIF B1-C1* Cours de vacances. Programme de tutorat pour l obtention de 6 crédits ECTS. Document I Cours de vacances Programme de tutorat pour l obtention de 6 crédits ECTS Document I DESCRIPTIF B1-C1* * Niveau selon le premier test de classement effectué Table des matières 1 Conditions pour l obtention

Plus en détail

La publicité multimédia (internet)

La publicité multimédia (internet) 7 La publicité multimédia (internet) Comment utiliser les leviers offerts par la publicité sur internet pour améliorer votre visibilité? oi Les encarts publicitaires L affiliation Les liens sponsorisés

Plus en détail

Livre Blanc Virtua 2012

Livre Blanc Virtua 2012 Livre Blanc Virtua 2012 LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE DE NOËL RÉUSSIE Suivez-nous sur Twitter Virtua 021 544 28 00 info@virtua.ch Stratégies et créations digitales 2 Table des matières Préparez votre

Plus en détail

La série STMG. Sciences et Technologies du Management et de la Gestion. Série STMG

La série STMG. Sciences et Technologies du Management et de la Gestion. Série STMG La série STMG Sciences et Technologies du Management et de la Gestion Le choix de la filière STMG Le contenu de la formation Les études supérieures Les perspectives d emploi Partie 1 : Le choix de la filière

Plus en détail

GAGNEZ PLUS! VOUS AVEZ TROUVÉ!

GAGNEZ PLUS! VOUS AVEZ TROUVÉ! GAGNEZ PLUS! Quels que soient votre situation professionnelle, votre âge, votre lieu de résidence ou votre niveau d études Si vous êtes à la recherche d une solution fiable, légale, sérieuse et efficace

Plus en détail

Détail des modules de la formation en appels sortants

Détail des modules de la formation en appels sortants Détail des modules de la formation en appels sortants Module 1 : Le centre d appels et le rôle du conseiller 1 Définition et chiffres du secteur (définition de centre d appel interne et externe) 2 Types

Plus en détail

Travail en groupe Apprendre la coopération

Travail en groupe Apprendre la coopération Travail en groupe Apprendre la coopération Travailler en groupe, en atelier peut répondre à de nombreux objectifs qui peuvent être très différents les uns des autres. Nous insisterons ici sur les pratiques

Plus en détail

Règlement de l assurance qualité et du development de la qualité des conseillères et conseillers bso

Règlement de l assurance qualité et du development de la qualité des conseillères et conseillers bso Association professionnelle de coaching, de conseil et organisation Règlement de l assurance qualité et du development de la qualité des conseillères et conseillers bso Pages Contenus 2 Introduction et

Plus en détail

FINANCER LA RÉNOVATION DE LA BERGERIE INSOLITE

FINANCER LA RÉNOVATION DE LA BERGERIE INSOLITE Sensibiliser, fédérer, agir pour un tourisme responsable. FINANCER LA RÉNOVATION DE LA BERGERIE INSOLITE D E S P R E I T S Elisabeth et Frédéric Millet envisagent la restauration d une bergerie qu ils

Plus en détail

Stratégie e-commerce : Devenir e-commerçant!

Stratégie e-commerce : Devenir e-commerçant! Page 1 sur 5 28 bd Poissonnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 contact@ecommerce-academy.fr http://www.ecommerce-academy.fr/ Stratégie e-commerce : Devenir e-commerçant! Vous rêvez de vous lancer

Plus en détail

TACTIQUE PRO Serious Game

TACTIQUE PRO Serious Game TACTIQUE PRO Serious Game Choisir et construire IFMV-VALDOCCO 102, rue Henri Barbusse 95100 Argenteuil 09.61.28.12.57 Responsable du projet : Christine MARY projet.valdocco@gmail.com Le Valdocco est une

Plus en détail

Mots- clefs : Entreprise, facteurs de production, coûts, biens et services 1. LE CONTEXTE 2. LES CONTENUS

Mots- clefs : Entreprise, facteurs de production, coûts, biens et services 1. LE CONTEXTE 2. LES CONTENUS Ficheaction n XX Pédagogie de projet :de la découverte des entreprises à la création d une entreprise Objectif : Comprendre le fonctionnement d une entreprise Motsclefs : Entreprise, facteurs de production,

Plus en détail

Bienvenue au 9 ème Challenge des Explorateurs de l Énergie!

Bienvenue au 9 ème Challenge des Explorateurs de l Énergie! Bienvenue au 9 ème Challenge des Explorateurs de l Énergie! SOMMAIRE 1. Les Explorateurs de l Énergie, c est 2. Nouveautés 2013 3. Dates clés du Challenge des Explorateurs 4. Inscriptions 5. Contacts 2

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES

GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES CRIME EN EAUX PROFONDES LE MOBILE DU CRIME ET LE COMPLICE Parce qu on pêche trop, trop loin, trop profond, nos océans sont en train de mourir, tout spécialement

Plus en détail

COORDINATION NON COOPÉRATIVE: MÉTHODES D ENCHÈRES

COORDINATION NON COOPÉRATIVE: MÉTHODES D ENCHÈRES COORDINATION NON COOPÉRATIVE: MÉTHODES D ENCHÈRES Cours 6c Principe Protocole centralisé, un commissaire-priseur/vendeur (auctioneer) et plusieurs enchérisseurs/acheteurs (bidders) Le commissaire-priseur

Plus en détail

STRATÉGIE MARKETING VO - COMMENT DÉTERMINER LE STOCK IDÉAL DE VOTRE AFFAIRE

STRATÉGIE MARKETING VO - COMMENT DÉTERMINER LE STOCK IDÉAL DE VOTRE AFFAIRE CHAPITRE 1 STRATÉGIE MARKETING VO - COMMENT DÉTERMINER LE STOCK IDÉAL DE VOTRE AFFAIRE Ce que vous apprendrez dans ce chapitre Réunir les informations indispensables pour établir votre stratégie marketing

Plus en détail

Kit d organisation des rencontres académiques

Kit d organisation des rencontres académiques Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Kit d organisation des rencontres académiques Ce kit a été réalisé en coopération avec 1 Comment organiser une rencontre au sein de mon académie

Plus en détail

Annexe 3. Le concept : exemple d une situation d apprentissage.

Annexe 3. Le concept : exemple d une situation d apprentissage. Annexe 3. Le concept : exemple d une situation d apprentissage. Le concept choisi ici comme exemple est une figure arbitrairement définie, appelée «WEZ», reprise d une expérience de Smoke cité dans un

Plus en détail

Chapitre 20. Les options

Chapitre 20. Les options Chapitre 20 Les options Introduction Les options financières sont des contrats qui lient deux parties. Les options existent dans leur principe depuis plusieurs millénaires, mais elles connaissent depuis

Plus en détail

Tout savoir sur les Droits de Revente

Tout savoir sur les Droits de Revente Tout Savoir sur Les Droits de Revente Écrit par Cédric Vimeux proposé par autonomie-financiere.com Licence À LIRE TRÈS IMPORTANT Le simple fait de lire ou juste de posséder ce présent livre vous donne

Plus en détail

27 Petits Trucs Pour Vous Aider À Vendre.

27 Petits Trucs Pour Vous Aider À Vendre. InfoMaison No.26 Est un dossier préparé pour Info-Immobilier-Rive-Nord (IIRN) à l intention de toutes les personnes intéressées par l immobilier et l immobilier résidentiel de la Rive-Nord du Grand Montréal

Plus en détail

Négociation de titres cotés canadiens sur plusieurs marchés

Négociation de titres cotés canadiens sur plusieurs marchés Négociation de titres cotés canadiens sur plusieurs marchés Placements directs TD, Conseils de placement privés, Gestion de patrimoine TD et Valeurs Mobilières TD («nous», «notre» et «nos») ont pris l

Plus en détail

Bien vendre ou acheter votre MULTI-LOGEMENT LOGEMENT ou IMMEUBLE COMMERCIAL Comme très peu le font...

Bien vendre ou acheter votre MULTI-LOGEMENT LOGEMENT ou IMMEUBLE COMMERCIAL Comme très peu le font... Bonjour, Si vous songez vendre ou acheter un immeuble et profiter des conditions actuelles qui sont très avantageuses, je vous invite à consulter la brochure ci-jointe. Albert Bien vendre ou acheter votre

Plus en détail

Vendeur du 3 e millénaire

Vendeur du 3 e millénaire Éditorial La fonction commerciale est au centre d un séisme sans précédent. En effet, rares sont les métiers à avoir connu une telle transformation des pratiques performantes en si peu d années. Ce séisme

Plus en détail

FORMATIONS FORMATIONS : E-COMMERCE / E-MARKETING / WEBDESIGN / VENTE / INFORMATIQUE / BUREAUTIQUE LE CATALOGUE DE

FORMATIONS FORMATIONS : E-COMMERCE / E-MARKETING / WEBDESIGN / VENTE / INFORMATIQUE / BUREAUTIQUE LE CATALOGUE DE FORMATIONS : E-COMMERCE / E-MARKETING / WEBDESIGN / VENTE / INFORMATIQUE / BUREAUTIQUE CENTRE DE FORMATIONS PROFESSIONNELLES CONTINUES LE CATALOGUE DE FORMATIONS NUMÉRIQUES POUR DÉVELOPPER DE MEILLEURES

Plus en détail

Compréhension de la langue

Compréhension de la langue Compréhension de la langue Les petits guides Démarche Compréhension de la langue (CP) permet aux élèves de s interroger sur le sens d un texte, en développant l écoute, la prise de parole et la justification.

Plus en détail

Quelles marques proposent du thon en boîte durable aux consommateurs?

Quelles marques proposent du thon en boîte durable aux consommateurs? Quelles marques proposent du thon en boîte durable aux consommateurs? Classement des marques de thon en boîte Septembre 2015 Avec les pollutions et les impacts des changements climatiques, la surpêche,

Plus en détail

Solution emails 2015 qui donnent des résultats

Solution emails 2015 qui donnent des résultats Solution emails 2015 qui donnent des résultats J ai bien failli tout perdre avant de changer mes emails Si vous aussi avez vu une baisse d ouvertures et de clics sur vos statistiques d emails, alors, vous

Plus en détail

Le catalogue des stages

Le catalogue des stages Le catalogue des stages 2014 Sommaire «Le télé conseil bienveillant».. Page 3 «La télévente bienveillante en B to B» Page 6 «La télévente bienveillante en B to C» Page 9 «La téléprospection en action,

Plus en détail

Economie de papier dans les écoles

Economie de papier dans les écoles Economie de papier dans les écoles Equipe de projet: Lucas Vezzoli, Yacine Boudarene, Marine Lab Métier: Etudiant Année d'apprentissage: 1 ère année Nom de l'école ou de l'entreprise: CEFF Commerce Nom

Plus en détail

Jeux coopératifs. Cycle 1

Jeux coopératifs. Cycle 1 Jeux coopératifs Cycle 1 Introduction Approche coopérative comme principe: Le jeu coopératif ne valorise pas uniquement la victoire comme le font certains sports mais surtout l atteinte d objectifs communs

Plus en détail

Première hausse des saisies hypothécaires au Québec en cinq ans

Première hausse des saisies hypothécaires au Québec en cinq ans Première hausse des saisies hypothécaires au Québec en cinq ans Au Québec, 1 507 propriétés résidentielles ont été saisies 1 pour défaut de paiement du prêt hypothécaire en 2014, soit 143 de plus qu en

Plus en détail

Catalogue d animations. des ambassadeurs. de la prévention et du tri

Catalogue d animations. des ambassadeurs. de la prévention et du tri Catalogue d animations des ambassadeurs de la prévention et du tri Nous contacter : par téléphone 05 65 73 83 23 par mail : ambassadeurdutri@agglo-grandrodez.fr Les ambassadeurs vous proposent des animations,

Plus en détail

Comment susciter la participation des étudiant e s et en tirer parti?

Comment susciter la participation des étudiant e s et en tirer parti? Fiche ABC Comment susciter la participation des étudiant e s et en tirer parti? Introduction Il n est pas rare que les enseignant e s souhaitent faire participer davantage les étudiant e s, soit durant

Plus en détail

CENTRAL MARKET. 1. Matériel. Pour 3 à 5 joueurs, à partir de 8 ans, 45 minutes. 78 cartes : 50 cartes produits, (1 de chaque couleur)

CENTRAL MARKET. 1. Matériel. Pour 3 à 5 joueurs, à partir de 8 ans, 45 minutes. 78 cartes : 50 cartes produits, (1 de chaque couleur) CENTRAL MARKET Pour 3 à 5 joueurs, à partir de 8 ans, 45 minutes 1. Matériel 78 cartes : 50 cartes produits, 15 cartes action, 5 cartes revenu (1 de chaque couleur) 5 cartes rappel de couleur (1 de chaque

Plus en détail

La FRENCH TECH. des. Venez à la rencontre. près de chez vous! présente le

La FRENCH TECH. des. Venez à la rencontre. près de chez vous! présente le La FRENCH TECH présente le Venez à la rencontre des près de chez vous! 4 > 27 juin 2014 Qu est-ce qu une startup? Une startup est une jeune entreprise innovante à la recherche d un modèle de développement

Plus en détail

L ÉVALUATION DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION

L ÉVALUATION DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION STONA Laurent ls@bepecaser.org L DANS LES DIFFÉRENTS PROCESSUS DE FORMATION Évaluer, c est donner une valeur. Puisque toute formation vise des objectifs, tout acte de formation ou de sensibilisation nécessite

Plus en détail

3 place Vauban 75007 Paris

3 place Vauban 75007 Paris 3 place Vauban 75007 Paris Appartement exceptionnel situé au rez-de-chaussée www.immobilier-avocat.com Avertissement Ce document a été préparé dans le seul but de fournir à des acheteurs potentiels des

Plus en détail

Campagne d anacarde fictive

Campagne d anacarde fictive Service d Information et d Accompagnement sur le Marché (SIAM) ACCOMPAGNER LES ACTEURS DE LA FILIÈRE DANS LA COMMERCIALISATION DES NOIX DE CAJOU Collecter / Analyser / Former / Informer / Accompagner Campagne

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR LA MOBILITE

PLAN D ACTION POUR LA MOBILITE PLAN D ACTION POUR LA MOBILITE La mobilité constitue une des priorités de l Europe que nous construisons : - elle contribue, pour toute personne en mobilité, à un sentiment d appartenance à l Europe, à

Plus en détail

LES JEUX SERIEUX Etat des lieux. Rédacteur : Olivier Mondet

LES JEUX SERIEUX Etat des lieux. Rédacteur : Olivier Mondet LES JEUX SERIEUX Etat des lieux Rédacteur : Olivier Mondet Les jeux sérieux : entre jeu de rôle et jeu vidéo Les jeux de rôle sont fréquemment utilisés pour simuler des situations professionnelles et impliquer

Plus en détail

La prospection par téléphone. La Négociation Commerciale

La prospection par téléphone. La Négociation Commerciale La prospection par téléphone...2 La Négociation Commerciale...2 Structurer et performer le management de son réseau...3 Les techniques de vente...3 Le traitement des objections...4 L écoute active...4

Plus en détail

Sélection des experts de l'aeres

Sélection des experts de l'aeres Sélection des experts de l'aeres Les missions dévolues à l AERES par le législateur requièrent l intervention de très nombreux experts, de formation, de culture et de nationalité différentes. Cette diversité

Plus en détail

2011 Etude sur le second marché des noms de domaine

2011 Etude sur le second marché des noms de domaine Etude sur le second marché des noms de domaine Les chiffres présentent certaines différences par rapport à l année précédente : bien que le nombre de domaines vendus et le volume des ventes aient diminué,

Plus en détail

CALCUL MENTAL AU CYCLE 3

CALCUL MENTAL AU CYCLE 3 CALCUL MENTAL AU CYCLE 3 Constat de départ : Les élèves du cycle 3 de l école ont des difficultés pour utiliser des procédures de calcul mental lors de calculs réfléchis : ils se trompent ou utilisent

Plus en détail

1 er guide PDF. Comment démarrer?

1 er guide PDF. Comment démarrer? 1 er guide PDF Comment démarrer? Bonjour, vous avez décidé de faire carrière dans les Relations Humaines. Et vous avez choisi Kapler Magazine. Bravo, c est le meilleur choix. Voyons maintenant comment

Plus en détail

«Derrière toute personne qui réussit se trouve une autre personne qui l aide à réussir.»

«Derrière toute personne qui réussit se trouve une autre personne qui l aide à réussir.» «Derrière toute personne qui réussit se trouve une autre personne qui l aide à réussir.» THEME: «LE COACHING» LE DEROULEMENT: 1. Présentation croisée des participants à travers la liste des points forts

Plus en détail

750 euros par semaines c est possible avec le programme d affilié de CRM 48

750 euros par semaines c est possible avec le programme d affilié de CRM 48 750 euros par semaines c est possible avec le programme d affilié de CRM 48 Nous avons créé ce guide de lancement afin de vous permettre d entamer les premières actions qui vous permettront de déterminer

Plus en détail

«On ne peut pas gérer ce qu on ne peut

«On ne peut pas gérer ce qu on ne peut Rapport 2006 du chef de la direction Michel Beauséjour, FCA «On ne peut pas gérer ce qu on ne peut pas mesurer» Sondage Multi Réso en 2006 Auprès des consommateurs Profil des acheteurs et des vendeurs

Plus en détail

Titre: Comment Définir Facilement un Entonnoir des Ventes Efficace

Titre: Comment Définir Facilement un Entonnoir des Ventes Efficace Droits d'auteur 2012 Tous droits réservés par Jean-Marc Terrel. Titre: Comment Définir Facilement un Entonnoir des Ventes Efficace Auteur: Jean-Marc Terrel ISBN: 979-10-91519-09-0 EAN: 9791091519090 Éditeur:

Plus en détail

Dossier de presse 2014 Contact presse : Agence OXYGEN RP Alexia Mercier alexia@oxygen-rp.com - Tel : 01 41 11 35 42 www.oxygen-rp.

Dossier de presse 2014 Contact presse : Agence OXYGEN RP Alexia Mercier alexia@oxygen-rp.com - Tel : 01 41 11 35 42 www.oxygen-rp. Immonot.com, le premier site immobilier notarial Dossier de presse 2014 Contact presse : Agence OXYGEN RP Alexia Mercier alexia@oxygen-rp.com - Tel : 01 41 11 35 42 www.oxygen-rp.fr EDITO «Depuis plus

Plus en détail

Exemple d une réalisation en division parcellaire

Exemple d une réalisation en division parcellaire Le contrat gagnant COVALEM s adresse aux particuliers qui souhaitent bénéficier de tous les avantages d une offre unique qui permet de produire les plus belles opportunités immobilières du marché. Exemple

Plus en détail