Fiche- action n Titre Utiliser les jeux sérieux Le marché

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fiche- action n Titre Utiliser les jeux sérieux Le marché"

Transcription

1 Fiche- action n Titre Utiliser les jeux sérieux Le marché Objectif : Donner du sens aux Enseignements d Exploration en évaluant les compétences, placer les dispositifs d évaluation au cœur du processus d apprentissage pour mieux remédier. Mots- clefs : demande ; offre ; 1. LE CONTEXTE Le travail se fait en phase de sensibilisation pour faire découvrir la loi de l offre et de la demande 2. LES CONTENUS Montrer comment varient les en fonction des quantités offertes et. 3. LA MISE EN ŒUVRE Proposer le jeu de la criée dans lequel les élèves jouent le rôle d acheteur de poissons. Deux types de poissons sont proposés : le maquereau et la sole. Le premier est disponible en plus grande quantité par rapport à la demande et le second est disponible en moins grande quantité par rapport à la demande. L objectif est de montrer comment les acheteurs réagissent selon les propositions de du secrétaire de marché. Un ou deux élèves joue(nt) le rôle de secrétaire de marché et propose(nt) un qui va changer selon la demande. A la fin du jeu, les élèves répondent à un questionnaire proposé soit sur socrative si on veut évaluer des connaissances acquises lors du jeu, ou alors par forms sur google, ou alors par HotPatatoes. Le questionnaire proposé portait surtout sur l expérience de jeu des élèves, mais proposer des questions plus académiques semble plus pertinent. 4. LE PROJET Apprendre autrement en utilisant les jeux sérieux et le questionnaire via Internet. Groupe de Formation Action «Enseigner autrement en seconde SES» 1

2 5. LES ANNEXES Annexe 1 : Jeu de la criée Le jeu a été proposé sur le site de l académie de Nice : nice.fr/ses/seances/jeux/marche.htm Durée 1h en tout Possibilité de passer une vidéo sur le marché de la criée Introduction : La plus grande partie des poissons est vendue à la criée : marché concret où se regroupent tous les acheteurs et les vendeurs d un port de pêche. La vente directe aux restaurateurs ou détaillants se développe mais a longtemps été considéré comme un obstacle à la «transparence» du marché. «Transparence» : tous les poissons sont vus avant la vente. Ils sont bien sûrs mis en cageots dans la glace. L information sur la qualité est donc parfaite. Chaque lot est mis aux enchères. «Le crieur» propose un. Les acheteurs proposent des plus ou moins élevés et celui qui propose le le plus élevé obtient le lot. Tous les lots sont identiques. uelles sont les motivations des acheteurs? Ils connaissent à peu près leurs besoins en fonction du : les restaurateurs sont moins sensibles aux que les poissonniers mais ils élimineront de leur carte un poisson devenu trop cher. Les acheteurs ont donc dans leur tête ou sur un papier les quantités à acheter et un maximum. Application : vous allez être acheteurs à la criée d un port de pêche de taille moyenne, comptant 131 bateaux, tonnes de poissons par an, un CA de 329 millions de Francs, une centaine de marins et 1300 emplois qui en dépendent Modalités : - distribution des fiches aux élèves, il faut bien expliquer que le marqué est un maximum, s ils réussissent à acheter moins cher c est mieux. - Il faut aussi préciser que les quantités totales de maquereaux à vendre sont de 2000kg alors que les quantités totales sont de 1800kg. Les élèves doivent prendre conscience qu ils pourront tous acheter des maquereaux. - le secrétaire note successivement chaque lot (de 50 ou 100 kg chacun) au tableau et le met aux enchères, le premier proposé est 2,75 pour le maquereau et 7,80 pour la sole. L élève qui propose le le plus élevé emporte le lot. Son numéro de fiche est noté au tableau ainsi que le. Ce est ensuite le de départ pour la vente du lot suivant. Insister sur la rapidité nécessaire Annexe 2 : Consignes à distribuer à chaque élève pour la vente du Maquereau offertes D à 2,60 D à 2,65 D à 2,75 D à 2,80 D à 2,85 D à tout Maquereaux 20OOkg 1800kg Elève 1 50 Groupe de Formation Action «Enseigner autrement en seconde SES» 2

3 offertes D à 2,60 D à 2,65 D à 2,75 D à 2,80 D à 2,85 D à tout Maquereaux 20OOkg 1800kg Elève 2 50 Elève Elève 4 50 Elève 5 50 Elève Elève 7 50 Elève 8 50 Elève 9 50 Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Annexe 3 : Consignes pour les élèves lors de la vente de Soles Groupe de Formation Action «Enseigner autrement en seconde SES» 3

4 offertes D à 7,70 D à 7,80 D à 7,90 D à 8,00 D à 8,10 D à Tout Soles 1200kg 1450kg Elève 1 50 Elève 2 50 Elève 3 50 Elève 4 50 Elève 5 50 Elève 6 50 Elève 7 50 Elève 8 50 Elève 9 50 Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Elève Groupe de Formation Action «Enseigner autrement en seconde SES» 4

5 Elève Elève Elève Elève Elève Elève Annexe 4 : résultats obtenus pour la vente de maquereau Prix du maquereau au kg uantités achetées (nombre de lot de 50kg) 3,10 2,85 2,80 2,75 2,70 2,65 2,60 2,50 0, Annexe 5 : résultats obtenus pour la vente de sole Prix de la sole au Kg de la sole uantités achetées (nombre de lot de 50kg) 9,60 9,40 8,10 8,00 7,90 7, Groupe de Formation Action «Enseigner autrement en seconde SES» 5

Guide pour remplir le formulaire de candidature Recherche

Guide pour remplir le formulaire de candidature Recherche Guide pour remplir le formulaire de candidature Recherche Rappel Le «Prix Recherche» a pour objectif de créer et de diffuser des «supports d application 1» à destination des acteurs de terrain 2 pour que

Plus en détail

La personnalité, ça change tout.

La personnalité, ça change tout. La personnalité, ça change tout. Plus de 10 000 recruteurs à travers le monde utilisent AssessFirst pour évaluer la personnalité et le potentiel de leurs candidats. Rejoignez-les aujourd hui. Recrutez

Plus en détail

PerfecTIC. Description générale. Titre. Objectif d apprentissage. Résumé. Durée. Habiletés technologiques requises.

PerfecTIC. Description générale. Titre. Objectif d apprentissage. Résumé. Durée. Habiletés technologiques requises. PerfecTIC Description générale Titre L utilisation d Internet au sujet de l éthique Objectif d apprentissage Apprendre à se familiariser avec la notion d éthique et ses multiples applications dans la vie

Plus en détail

Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL?

Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL? Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL? Introduction Les bases de données NoSQL sont devenues un sujet très à la mode dans le milieu du développement web. Il n est pas rare de tomber sur

Plus en détail

La validation des acquis de l expérience

La validation des acquis de l expérience Fiche d animation Compétence C2 La validation des acquis de l expérience Objectif Permettre aux élèves de comprendre ce qu est la VAE. Matériel nécessaire Salle informatique avec connexion Internet. Activité

Plus en détail

Sommaire... 1. Introduction... 2. Méthodologie...3. L opération de prospection...3. Cible :... 3. Objectifs :... 4. Fichier client :...

Sommaire... 1. Introduction... 2. Méthodologie...3. L opération de prospection...3. Cible :... 3. Objectifs :... 4. Fichier client :... Sommaire Sommaire... 1 Introduction... 2 Méthodologie...3 L opération de prospection...3 Cible :... 3 Objectifs :... 4 Fichier client :... 5 Information nécessaire pour mieux vendre :...6 Les techniques

Plus en détail

Formation «Concevoir et animer une démarche participative»

Formation «Concevoir et animer une démarche participative» Formation «Concevoir et animer une démarche participative» 1- Date et lieux : Durée du stage : 2 X 2 jours, à raison de 7 heures par jour soit un total de 28h. Module 1 : jeudi 28 et vendredi 29 janvier

Plus en détail

Plateforme d'orientation Web : "POW" Eau Agriculture CO2 Déchets Technologies propres Risques Simulation POW

Plateforme d'orientation Web : POW Eau Agriculture CO2 Déchets Technologies propres Risques Simulation POW Plateforme d'orientation Web : "POW" POW http://www.universud-paris.fr/orientation/index.html L outil POW Plateforme d Orientation Web - est un portail d accès aux formations dispensées par les établissements

Plus en détail

Formation professionnelle: réflexions de base

Formation professionnelle: réflexions de base Formation professionnelle: réflexions de base Édition 2015 PAGE 2 DOCUMENT DE POSITION La formation professionnelle est une clé essentielle du développement qualitatif de l accueil extrafamilial. En sa

Plus en détail

Créez votre boutique en ligne et vendez bien ("Internet pratique n 133, juillet-août 2012") Etape 1 : Les questions à se poser

Créez votre boutique en ligne et vendez bien (Internet pratique n 133, juillet-août 2012) Etape 1 : Les questions à se poser Créez votre boutique en ligne et vendez bien ("Internet pratique n 133, juillet-août 2012") Etape 1 : Les questions à se poser CONSEIL 1 : Réfléchissez Dans la plupart des cas, c est votre entourage et

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION DU GROUPE GRAD & PARTENAIRES

CATALOGUE DE FORMATION DU GROUPE GRAD & PARTENAIRES Référence Programmes Contenu du programme Objectif, Modalité de suivi, pré-requis, public visé et GP-16G12 CopywritingJOB Copywriting Rédaction d articles Marketing Gestion de Réseaux sociaux A l issue

Plus en détail

Comment naviguer sur le site Web de PSMT

Comment naviguer sur le site Web de PSMT Comment naviguer sur le site Web de PSMT Bienvenue sur le site Web de Protégeons la santé mentale au travail (PSMT)! Ce document a pour but de vous familiariser avec l organisation générale du site. Il

Plus en détail

RÉALISATION ET INTÉGRATION LE TEST DE DURETÉ GUIDE DE L ENSEIGNANT

RÉALISATION ET INTÉGRATION LE TEST DE DURETÉ GUIDE DE L ENSEIGNANT RÉALISATION ET INTÉGRATION LE TEST DE DURETÉ GUIDE DE L ENSEIGNANT Mise à jour Mars 2014 GUIDE DE L ENSEIGNANT LE TEST DE DURETÉ Au cours de l activité, l élève sera amené à explorer ce qu est un test

Plus en détail

Examen final «Pratique professionnelle oral» pour les employés de commerce de la branche de formation et d examens Services et administration (S&A)

Examen final «Pratique professionnelle oral» pour les employés de commerce de la branche de formation et d examens Services et administration (S&A) Examen final «Pratique professionnelle oral» pour les employés de commerce de la branche de formation et d examens Services et administration (S&A) Directive pour les experts aux examens A Extraits de

Plus en détail

Le concept de marketing

Le concept de marketing Le concept de marketing Le concept de marketing englobe à la fois les techniques d étude des attentes du consommateur, la proposition d une offre répondant à ces attentes et la mise en œuvre de moyens

Plus en détail

Appel d offres d une entreprise de communication scientifique

Appel d offres d une entreprise de communication scientifique 8 Activité réalisée au Collège Laflèche par MARTIN LEPAGE 8 Date de la dernière mise à l essai Nom de l auteur Collège d origine Hiver 2006 Martin Lepage Collège Laflèche Adresse électronique de l auteur

Plus en détail

Thème 3 : Marchés et prix

Thème 3 : Marchés et prix Thème 3 : Marchés et prix Séquence : Marché et prix Question 1 : Comment se forment les prix sur un marché? Détermination du contexte : Effectifs : 35 élèves Salles : grande salle dans laquelle les élèves

Plus en détail

PRÉMISSE POURQUOI REFAIRE SON SITE WEB?

PRÉMISSE POURQUOI REFAIRE SON SITE WEB? PRÉMISSE POURQUOI REFAIRE SON SITE WEB? Parce que notre site ne reflète plus adéquatement notre image ou notre offre Parce que la compétition ou le marché nous pousse à le faire Parce que notre site n

Plus en détail

STRATÉGIE MARKETING VO COMMENT LA DÉVELOPPER, COMMENT LA CONTRÔLER

STRATÉGIE MARKETING VO COMMENT LA DÉVELOPPER, COMMENT LA CONTRÔLER CHAPITRE 2 STRATÉGIE MARKETING VO COMMENT LA DÉVELOPPER, COMMENT LA CONTRÔLER Ce que Vous allez apprendre dans ce chapitre Les premiers pas de la stratégie VO Le fonctionnement de la matrice de stockage

Plus en détail

Quelques éléments de comparaison

Quelques éléments de comparaison Quelques éléments de comparaison Cours en ligne vs cours classique Présentation : Dr Ndiogou Ndiaye Expert e-learning/foad ENSETP UCAD Dakar 1 Tendances mondiales USA : depuis 2001 : équilibre entre les

Plus en détail

Lignes Directrices pour le testing et la validation des outils WP3

Lignes Directrices pour le testing et la validation des outils WP3 Développer les compétences clés en formation professionnelle: Outils Pédagogiques Clés - les Savoir-Faire Comportementaux pour l inclusion dans l emploi Lignes Directrices pour le testing et la validation

Plus en détail

Projet : Ecole Compétences Entreprise

Projet : Ecole Compétences Entreprise Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR 7 ECONOMIE ORIENTATION D'ETUDES : AGENT/AGENTE EN ACCUEIL ET TOURISME COMPETENCE PARTICULIERE VISEE : VENDRE LE VOYAGE FORMATION EN COURS DE CARRIERE Avec

Plus en détail

Comment développer vos missions paie?

Comment développer vos missions paie? Comment développer vos missions paie? La performance des cabinets ne repose pas seulement sur une course à la productivité mais sur une stratégie de croissance fondée sur : Le savoir La qualité du service

Plus en détail

Assurance Qualité Interne et Gouvernance en Enseignement Supérieur

Assurance Qualité Interne et Gouvernance en Enseignement Supérieur Assurance Qualité Interne et Gouvernance en Enseignement Supérieur Le groupe est invité à traiter plusieurs questions autour des relations qui lient l assurance qualité interne à la gouvernance en Enseignement

Plus en détail

CONNAISSEZ LES FAITS!

CONNAISSEZ LES FAITS! GÉREZ votre JEU C EST PAYANT DE SAVOIR CONNAISSEZ LES FAITS! VOTRE GUIDE POUR QUE LE JEU RESTE UN JEU depasserseslimites.ca olg.ca 1 sur 32, alors qu elles sont d environ 1 sur 14 millions pour le gros

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Webinaire Expédié par Amazon Comment utiliser les rapports Expédié par Amazon pour mieux gérer votre stock

Webinaire Expédié par Amazon Comment utiliser les rapports Expédié par Amazon pour mieux gérer votre stock Webinaire Expédié par Amazon Comment utiliser les rapports Expédié par Amazon pour mieux gérer votre stock 2013 1996-2013, Amazon.com, Inc. ou ses sociétés affiliées. Tous droits réservés. Agenda Aperçu

Plus en détail

ANNEXE 6. Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE

ANNEXE 6. Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE ANNEXE 6 Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE ÉQUIPE DE PRODUCTION Responsabilité et coordination Nom Titre Organisation

Plus en détail

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES

LES REPRESENTATIONS DES NOMBRES LES CARTES A POINTS POUR VOIR LES NOMBRES INTRODUCTION On ne concevrait pas en maternelle une manipulation des nombres sans représentation spatiale. L enfant manipule des collections qu il va comparer,

Plus en détail

QUI CONTRÔLE VOS MARGES COMMERCIALES BRUTES?

QUI CONTRÔLE VOS MARGES COMMERCIALES BRUTES? CHAPITRE 3 QUI CONTRÔLE VOS MARGES COMMERCIALES BRUTES? Ce que Vous allez apprendre dans ce chapitre En quoi la manière de payer votre equipe des ventes peut nuire à votre rentabilité Empêchez-les de gaspiller

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire PRÉSENTATION DU PROGRAMME Le cœur à l école PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire Le programme Le coeur à l école s adresse aux parents d enfants

Plus en détail

Méthodologie du Baromètre des prix sur Internet

Méthodologie du Baromètre des prix sur Internet Méthodologie du Baromètre des prix sur Internet ourquoi ce baromètre? L objectif de cet outil est d avoir une comparaison objective des prix des produits de Grande Consommation tels qu ils apparaissent

Plus en détail

Organisez votre prospection

Organisez votre prospection BÂTIMENT ACTUALITÉ N 13 16 JUILLET 2013 DÉMARCHE COMMERCIALE : ALLEZ À LA RENCONTRE DU CLIENT 3 SUPPLÉMENT «Prospection : ensemble d actions qui visent à identifier, contacter et capter de nouveaux clients,

Plus en détail

Accompagnement et aides. financières de Pôle Emploi

Accompagnement et aides. financières de Pôle Emploi Accompagnement et aides Comment présenter mon business plan au banquier Thomas BONVALET, expert-comptable Comment présenter son business plan au banquier Accompagnement et aides Qu est ce qu un business

Plus en détail

EAQUALS. EAQUALS, l Association Européenne pour la Qualité des Services Linguistiques, base son système de certification sur:

EAQUALS. EAQUALS, l Association Européenne pour la Qualité des Services Linguistiques, base son système de certification sur: EAQUALS EAQUALS, l Association Européenne pour la Qualité des Services Linguistiques, base son système de certification sur: Une déclaration publique des engagements que ses membres prennent envers leurs

Plus en détail

Exploitation de l énergie éolienne à Kent Hills, au Nouveau-Brunswick

Exploitation de l énergie éolienne à Kent Hills, au Nouveau-Brunswick Exploitation de l énergie éolienne à Kent Hills, au Nouveau-Brunswick Aperçu de la leçon Les élèves découvrent le fonctionnement des éoliennes. Ils étudient les étapes de captation et d exploitation de

Plus en détail

Information Formation de Formateurs FEI / DAIC

Information Formation de Formateurs FEI / DAIC Information Formation de Formateurs FEI / DAIC En complément de sa programmation annuelle, le Centre Ressources Illettrisme tient à informer l ensemble des acteurs régionaux de la mise en place d un dispositif

Plus en détail

NOTE D INFORMATION SUR LE NOUVEAU SYSTEME D INFORMATION INFORMATIQUE DE LA SAEML

NOTE D INFORMATION SUR LE NOUVEAU SYSTEME D INFORMATION INFORMATIQUE DE LA SAEML Centre de Marée 44420 La Turballe Tel : 33 (0) 2 40 62 80 40 Fax : 33 (0) 2 40 99 14 59 Courriel : lapp@lapp44.fr Saeml au capital de 600.000 RCS Nantes 210 B 01733 Siret 52400775400012 TVA intra 49524007754

Plus en détail

Organiser des séances de jeux en mathématiques

Organiser des séances de jeux en mathématiques Organiser des séances de jeux en mathématiques Jouer, est-ce bien sérieux? De nombreux travaux ont montré le rôle du jeu dans le développement de l enfant. L objet de ce travail n est pas de traiter du

Plus en détail

J u i n 2 0 1 0. C o n s e i l n a t i o n a l d e r e c h e r c h e s d u C a n a d a. V é r i f i c a t i o n i n t e r n e d u C N R C

J u i n 2 0 1 0. C o n s e i l n a t i o n a l d e r e c h e r c h e s d u C a n a d a. V é r i f i c a t i o n i n t e r n e d u C N R C C o n s e i l n a t i o n a l d e r e c h e r c h e s d u C a n a d a Vérification de la gestion des risques V é r i f i c a t i o n i n t e r n e d u C N R C J u i n 2 0 1 0 Juin 2010 i 1.0 Sommaire

Plus en détail

Concevoir et animer un stage de formation

Concevoir et animer un stage de formation Nicolas Jousse Concevoir et animer un stage de formation 2 e édition L ES TECHNIQUES D ANIMATION Fiche technique n 1 Description Les binômes d entraide Les stagiaires répartis en binômes analysent et résolvent

Plus en détail

Orientation-pour-tous Mode d emploi

Orientation-pour-tous Mode d emploi Orientation-pour-tous Mode d emploi Table des matières Portail Orientation pour tous : quelques chiffres 3 Rubrique : Choisir un métier 4 Etudes sur les métiers, les rémunérations, les emplois 4 Un métier

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION 2015 Talent Suite

PROGRAMME DE FORMATION 2015 Talent Suite PROGRAMME DE FORMATION 2015 Talent Suite Janvier 2015 4, Rte de Lavaux CH1095 Lutry wave@piman.ch +41 21 791 61 77 www.piman.ch www.savilleconsulting.com Offre de formation continue Wave PIMAN D. Held,

Plus en détail

ENDAGO PLACEMENT FIXE SÀRL

ENDAGO PLACEMENT FIXE SÀRL VOTRE NOUVEL EMPLOI ENDAGO PLACEMENT FIXE SÀRL Créé en 2010, Endago Placement Fixe Sàrl s est développé dans le recrutement et la sélection de candidature selon des emplois au sein d entreprise de l Arc

Plus en détail

Comment optimiser votre budget publicitaire PRÉSENTATION DE GOOGLE ADWORDS

Comment optimiser votre budget publicitaire PRÉSENTATION DE GOOGLE ADWORDS Comment optimiser votre budget publicitaire PRÉSENTATION DE GOOGLE ADWORDS Créez vous-même votre annonce (en toute simplicité). L annonce est la clé de la réussite. Il vous suffit de présenter les produits

Plus en détail

METTRE SON BIEN EN VENTE

METTRE SON BIEN EN VENTE METTRE SON BIEN EN VENTE Faire les bons choix www.gsi-immobilier.com METTRE SON BIEN EN VENTE Lors de la mise en vente de votre bien, faire appel à un agent immobilier présente l avantage de faire intervenir

Plus en détail

peuvent être consultés sous http://www.profilsdexigences.ch; montrent les exigences scolaires minimales à remplir pour commencer une formation

peuvent être consultés sous http://www.profilsdexigences.ch; montrent les exigences scolaires minimales à remplir pour commencer une formation L essentiel en bref Les profils d exigences peuvent être consultés sous http://www.profilsdexigences.ch; montrent les exigences scolaires minimales à remplir pour commencer une formation professionnelle

Plus en détail

Evolution d un scénario dans l expérience e-colab. EMF, Dakar avril 2009 Gilles Aldon, Eductice, INRP Dominique Raymond-Baroux, IREM Paris 7

Evolution d un scénario dans l expérience e-colab. EMF, Dakar avril 2009 Gilles Aldon, Eductice, INRP Dominique Raymond-Baroux, IREM Paris 7 Evolution d un scénario dans l expérience e-colab EMF, Dakar avril 2009 Gilles Aldon, Eductice, INRP Dominique Raymond-Baroux, IREM Paris 7 Cadre général Groupe e-colab au sein de l INRP Collaboration

Plus en détail

CALCUL MENTAL AU CYCLE 3

CALCUL MENTAL AU CYCLE 3 CALCUL MENTAL AU CYCLE 3 Constat de départ : Les élèves du cycle 3 de l école ont des difficultés pour utiliser des procédures de calcul mental lors de calculs réfléchis : ils se trompent ou utilisent

Plus en détail

L ENTRETIEN de BILAN ET D EVOLUTION PROFESSIONNELLE GUIDE

L ENTRETIEN de BILAN ET D EVOLUTION PROFESSIONNELLE GUIDE L ENTRETIEN de BILAN ET D EVOLUTION PROFESSIONNELLE GUIDE Nom du salarié: Prénom, Nom : Direction/Service : Niveau de classification : Emploi : Année d entrée dans l entreprise : Nom du Responsable : Fonction

Plus en détail

Manuel d utilisation à l usage des représentants de l État

Manuel d utilisation à l usage des représentants de l État Rapport unique Manuel d utilisation à l usage des représentants de l État Version 1 1 Table des matières Table des matières...2 Introduction...3 Navigateurs web...4 Les arrondis...error! Bookmark not defined.

Plus en détail

Veiller à la sécurité des échanges en évitant les restrictions inutiles MESURES SANITAIRES ET PHYTOSANITAIRES

Veiller à la sécurité des échanges en évitant les restrictions inutiles MESURES SANITAIRES ET PHYTOSANITAIRES Veiller à la sécurité des échanges en évitant les restrictions inutiles MESURES SANITAIRES ET PHYTOSANITAIRES Le saviez vous? La valeur des échanges de produits agricoles s est élevée à 1 765 milliards

Plus en détail

Mettre à jour votre rapport sur votre régime de capitalisation.

Mettre à jour votre rapport sur votre régime de capitalisation. Mettre à jour votre rapport sur votre régime de capitalisation. Vous devez revoir votre rapport sur votre régime de capitalisation au moins une fois par année afin de vous assurer que celui-ci reflète

Plus en détail

DÉMARCHE DE VISIBILITÉ INTERNET DES TERRITOIRES

DÉMARCHE DE VISIBILITÉ INTERNET DES TERRITOIRES DÉMARCHE DE VISIBILITÉ INTERNET DES TERRITOIRES JUILLET 2013 Une étude proposée et réalisée par OBJECTIF DE L ENQUÊTE Comprendre comment les acteurs de la promotion économique et touristique des territoires

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN CLASSE ORDINAIRE AUX ORDRES D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE

POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN CLASSE ORDINAIRE AUX ORDRES D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP Code : SE 1999 03 En vigueur : 1999 01 13 Approbation : Conseil des commissaires CC 1999-01-97 POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN

Plus en détail

Sauvetage au secondaire

Sauvetage au secondaire Sauvetage au secondaire La Société de sauvetage offre depuis plus de 100 ans des cours de sauvetage au Canada. Dans un cadre scolaire en lien avec le programme de formation de l école québécoise, il est

Plus en détail

Développement personnel : acquisition d une plus grande ouverture d esprit, d ouverture aux autres, de plus d autonomie!

Développement personnel : acquisition d une plus grande ouverture d esprit, d ouverture aux autres, de plus d autonomie! 1 L université ne sélectionne pas les étudiants à l entrée, elle est obligée de pratiquer une sélection tardive, pour conserver des conditions d apprentissage pour les étudiants mais aussi pour limiter

Plus en détail

2.1 NATURE DE LA PARTICIPATION FINANCIÈRE : INVESTISSEMENTS RÉCUPÉRABLES

2.1 NATURE DE LA PARTICIPATION FINANCIÈRE : INVESTISSEMENTS RÉCUPÉRABLES POLITIQUE DE RÉCUPÉRATION : VOLET EXPÉRIMENTAL En vigueur en date du 1er avril 2013 1. INTRODUCTION La présente politique s applique à tous les projets qui bénéficient de la participation financière du

Plus en détail

Processus décisionnel d achat

Processus décisionnel d achat décisionnel d achat Que se passe-t-il dans la tête du prospect entre le moment où l envie prend naissance et sa décision d acheter. Bien cerner ce processus, permet de mettre en œuvre les outils de communication

Plus en détail

Fondation Bruno Boscardin FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION EN LIGNE. sur le site de la FONDATION BRUNO BOSCARDIN

Fondation Bruno Boscardin FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION EN LIGNE. sur le site de la FONDATION BRUNO BOSCARDIN Fondation Bruno Boscardin FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION EN LIGNE sur le site de la FONDATION BRUNO BOSCARDIN http://www.fondationbrunoboscardin.ch/ 1 Demande de subvention en ligne Attention : ce

Plus en détail

Privatisation des sociétés d autoroute et marché aval

Privatisation des sociétés d autoroute et marché aval Privatisation des sociétés d autoroute et marché aval David Ettinger 1 2 Journée CGDD (SEEIDD-DRI) / EEP (PSE), 7 juillet 2009 Eléments Introduction Modélisation Conclusion Motivation Entre 2002 et 2005,

Plus en détail

PARTIE 1 La démarche de VAE pour le DPAS

PARTIE 1 La démarche de VAE pour le DPAS PARTIE 1 La démarche de VAE pour le DPAS 10954_VAE_p011p040_part1_JCL.indd 11 23/05/08 11:05:10 FICHE La VAE : 1 principes et modalités Faire reconnaître vos connaissances, aptitudes et compétences acquises

Plus en détail

ouvrir De ...grâce à l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

ouvrir De ...grâce à l assurance prêt hypothécaire de la SCHL ouvrir De nouvelles portes aux logements abordables...grâce à l assurance prêt hypothécaire de la SCHL 65404 À titre d organisme national responsable de l habitation, la Société canadienne d hypothèques

Plus en détail

DEMANDES D INTERMEDIATION

DEMANDES D INTERMEDIATION DEMANDES D INTERMEDIATION Transmettez votre entreprise aux meilleures conditions SOMMAIRE 1. Introduction 03 2. Présentation générale 0 4 Pourquoi se faire accompagner par un professionnel? 04 Trouvez

Plus en détail

Nouveaux programmes de la filière STI2D : ingénierie didactique - former et se former en produisant

Nouveaux programmes de la filière STI2D : ingénierie didactique - former et se former en produisant Mise en place de la formation Ce diaporama est conçu à l attention des professeurs de Sciences et Techniques Industrielles, qu ils soient formateurs ou qu ils soient formés Son objectif est de contribuer,

Plus en détail

Processus de certification

Processus de certification Processus de certification formation générale à l art du coach www.coaching-services.ch info@coaching-services.ch Ch. des Tines 9, 1260 Nyon La formation à l art du Coach est reconnue par. Premier organisme

Plus en détail

Entreprendre sur ebay

Entreprendre sur ebay Entreprendre sur ebay Agenda Introduction à ebay ebay pour les entrepreneurs Comment vendre sur ebay 2 ebay Inc. confidential ebay et ses sociétés sœurs offrent toutes les facilités au commerce du 21 ème

Plus en détail

Economie des Réseaux Section 9 : Interaction sociale

Economie des Réseaux Section 9 : Interaction sociale Economie des Réseaux Section 9 : Interaction sociale Philippe Gagnepain Université Paris 1 Ecole d Economie de Paris Centre d économie de la Sorbonne-UG 4-Bureau 405 philippe.gagnepain@univ-paris1.fr Tel

Plus en détail

Du 19 au 21 Décembre 2007

Du 19 au 21 Décembre 2007 CENTRE DE FORMATION CONTINUE RAPPORT DE FORMATION PRINCIPES DE BASE DE CRÉDIT Du 19 au 21 Décembre 2007 DÉCEMBRE 2007 INTRODUCTION TI L ANIMH a organisé une session de formation sur les P rincipes de B

Plus en détail

Politique de Produit et Politique de prix 2015-2016

Politique de Produit et Politique de prix 2015-2016 Politique de Produit et Politique de prix 2015-2016 TANGARA Mahamadou Bassirou Tél : 66 86 90 61/73 11 68 50 Site web : www.mbtangara.fr Email : mbtangara@gmail.com OUTLINE Objectifs; Les Prérequis du

Plus en détail

Accompagnement personnalisé Académie d Amiens Fiche professeur «Télé enseignement»

Accompagnement personnalisé Académie d Amiens Fiche professeur «Télé enseignement» Scénario pédagogique «Accompagnement vers l excellence» en accompagnement personnalisé Suivre efficacement un télé enseignement 1. Tableau descriptif de synthèse COMPETENCES DEVELOPPEES Extraire et organiser

Plus en détail

Formation : «Mettre en place sa plateforme de communication et de collaboration en ligne».

Formation : «Mettre en place sa plateforme de communication et de collaboration en ligne». Formation : «Mettre en place sa plateforme de communication et de collaboration en». 1 Contexte Dans tous les secteurs professionnels, la quantité d informations à traiter et la complexité des travaux

Plus en détail

Comment organiser une séance d EPS

Comment organiser une séance d EPS Comment organiser une séance d EPS Ce qui est important pour l élève c est de : - comprendre quand il réussit quelle procédure reproductible a été utilisée et isolée pour cette procédure - apprendre pour

Plus en détail

MONNAIE ET ÉCHANGE Commentaires pour l enseignant

MONNAIE ET ÉCHANGE Commentaires pour l enseignant MONNAIE ET ÉCHANGE 1 Aperçu 1.1 Thématique et contenu Ce module aborde le thème des fonctions de la monnaie (moyen de paiement, unité de compte, réserve de valeur) et présente les avantages d une économie

Plus en détail

Une vue sur la vidéo On ne perd plus le nord

Une vue sur la vidéo On ne perd plus le nord Déclic Techno-Sciences est une série de Ressources naturelles Canada offrant de l information sur la recherche scientifique ainsi que sur la profession de chercheur. Autour de chaque vidéo, vous trouverez

Plus en détail

20 millions de visites par mois. 12 millions de visites par mois. Groupe. Groupe 10 millions de visites par mois

20 millions de visites par mois. 12 millions de visites par mois. Groupe. Groupe 10 millions de visites par mois 20 millions de visites par mois Groupe 12 millions de visites par mois Groupe 10 millions de visites par mois Nos autres partenaires de diffusion, tels que Aktifimmo Consortium immobilier ainsi que Immostreet

Plus en détail

Révélez l actif qui est en vous

Révélez l actif qui est en vous Révélez l actif qui est en vous *Votre service régional > formation > Basse-Normandie Dans un monde du travail qui exige de plus en plus de compétences, la Région Basse-Normandie fait de la formation professionnelle

Plus en détail

Avantages et inconvénients des voitures hybrides

Avantages et inconvénients des voitures hybrides NIVEAU 7 Les voitures hybrides sont de plus en plus populaires. Dans la présente leçon, les élèves compareront les coûts et les avantages avec ceux des voitures à essence. Ils examineront aussi les répercussions

Plus en détail

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE TECHNICIEN/TECHNICIENNE EN COMPTABILITE

Projet : Ecole Compétences Entreprise ECONOMIE TECHNICIEN/TECHNICIENNE EN COMPTABILITE Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR 7 ECONOMIE ORIENTATION D' ETUDES : TECHNICIEN/TECHNICIENNE EN COMPTABILITE Outils pédagogiques construits selon l approche FORMATION EN COURS DE par les compétences

Plus en détail

UNE ÉQUIPE DE CONSULTANTS-COACHES SPÉCIALISÉS EN DÉVELOPPEMENT D'ÉQUIPES ET DE DIRIGEANTS UNE APPROCHE PAR LE JEU POUR PLUS D IMPACT ET D EFFICACITE

UNE ÉQUIPE DE CONSULTANTS-COACHES SPÉCIALISÉS EN DÉVELOPPEMENT D'ÉQUIPES ET DE DIRIGEANTS UNE APPROCHE PAR LE JEU POUR PLUS D IMPACT ET D EFFICACITE UNE ÉQUIPE DE CONSULTANTS-COACHES SPÉCIALISÉS EN DÉVELOPPEMENT D'ÉQUIPES ET DE DIRIGEANTS UNE APPROCHE PAR LE JEU POUR PLUS D IMPACT ET D EFFICACITE 18 rue du Bœuf St Paterne, 45000 Orléans / 10 rue St

Plus en détail

PROGRAMME SUCCÈS-RELÈVE Qu il est SAJE d acheter une entreprise sans s inquiéter. - Syllabus de la formation -

PROGRAMME SUCCÈS-RELÈVE Qu il est SAJE d acheter une entreprise sans s inquiéter. - Syllabus de la formation - PROGRAMME SUCCÈS-RELÈVE Qu il est SAJE d acheter une entreprise sans s inquiéter - Syllabus de la formation - Module 1 : Introduction et validation du projet d acquisition Après un tour de table pour que

Plus en détail

PPE3 : INFO-TOOLS. Document utilisateur 2014/2015 ABRY-BELAID-BRETIN-CABRIDENS-GARCIA-KHARBECHE-LECOMPTE-REVENU

PPE3 : INFO-TOOLS. Document utilisateur 2014/2015 ABRY-BELAID-BRETIN-CABRIDENS-GARCIA-KHARBECHE-LECOMPTE-REVENU PPE3 : INFO-TOOLS Document utilisateur 2014/2015 ABRY-BELAID-BRETIN-CABRIDENS-GARCIA-KHARBECHE-LECOMPTE-REVENU Extranet Introduction : L extranet est une application qui devait être crée pour répondre

Plus en détail

P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R»

P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R» P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R» Parler Apprendre Réfléchir Lire Ensemble pour Réussir Pascal BRESSOUX et Michel ZORMAN Laboratoire

Plus en détail

LES BASES DU MARKETING Lecteur universitaire Adriana BUZDUGAN

LES BASES DU MARKETING Lecteur universitaire Adriana BUZDUGAN LES BASES DU MARKETING Lecteur universitaire Adriana BUZDUGAN DÉFINITION l'ensemble des moyens dont dispose une entreprise pour vendre ses produits à ses clients d'une manière rentable LA CONCEPTION TRADITIONNELLE

Plus en détail

Restauration hors domicile en 2011

Restauration hors domicile en 2011 Restauration hors domicile en 2011 Un petit marché avec des opportunités Pour la 3 ème fois, la place de la pomme de terre dans le marché de la restauration hors domicile (RHD) a été analysée sur le marché

Plus en détail

FORMATION ET QUALITÉS REQUISES DES ADMINISTRATEURS ATTENTES ET MÉTHODOLOGIE D ÉVALUATION DE LA SOAD ET EXEMPLES DE STRATÉGIES DE MISE EN ŒUVRE

FORMATION ET QUALITÉS REQUISES DES ADMINISTRATEURS ATTENTES ET MÉTHODOLOGIE D ÉVALUATION DE LA SOAD ET EXEMPLES DE STRATÉGIES DE MISE EN ŒUVRE AVIS AU SECTEUR Novembre 2012 FORMATION ET QUALITÉS REQUISES DES ADMINISTRATEURS ATTENTES ET MÉTHODOLOGIE D ÉVALUATION DE LA SOAD ET EXEMPLES DE STRATÉGIES DE MISE EN ŒUVRE Objet La Société ontarienne

Plus en détail

Développement et assurance de la qualité au sein des Ecoles européennes

Développement et assurance de la qualité au sein des Ecoles européennes Schola Europaea Bureau du Secrétaire général Réf. : 2000-D-264-fr-2 Orig. : EN Développement et assurance de la qualité au sein des Ecoles européennes Document approuvé par le Conseil supérieur des Ecoles

Plus en détail

Formation STMG 2012. Utilisation des jeux sérieux : Simuland. Piste de travail n 4 & 5

Formation STMG 2012. Utilisation des jeux sérieux : Simuland. Piste de travail n 4 & 5 Formation STMG 2012 Utilisation des jeux sérieux : Simuland Piste de travail n 4 & 5 Prérequis La présentation du jeu et de ces modalités a été réalisée auparavant. Ici, on part du prérequis que les élèves

Plus en détail

Planifier, Organiser, Diriger et Contrôler (PODC) la conception selon les trois modes de management - tableau synthèse

Planifier, Organiser, Diriger et Contrôler (PODC) la conception selon les trois modes de management - tableau synthèse Planifier, Organiser, Diriger et Contrôler (PODC) la conception selon les trois modes de management - tableau synthèse Planification Organisation Direction Programme formel d action. Conçu par les dirigeants.

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 13 Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

D UN BON REFERENCEMENT

D UN BON REFERENCEMENT #QUICK GUIDE LES PRINCIPES DE BASE D UN BON REFERENCEMENT EDITION DECEMBRE 2013 // UNE PUBLICATION 1 LES PRINCIPES DE BASE D UN BON RÉFÉRENCEMENT RÉFÉRENCEMENT Introduction Vous attendez beaucoup de votre

Plus en détail

Gestion des opérations intervention en cas de déversement en milieu marin

Gestion des opérations intervention en cas de déversement en milieu marin Pêches et Océans Canada Garde côtière canadienne Fisheries and Oceans Canada Canadian Coast Guard Gestion des opérations intervention en cas de déversement en milieu marin Le Collège de la Garde côtière

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

ISO 9001. version 2008

ISO 9001. version 2008 ISO 9001 version 2008 LE CONTEXTE Un peu d histoire 1987 : Publication de la 1ère version des normes ISO 9000 1994 : Révision phase 1 -> premier toilettage 2000 : Publication des ISO 9000, 9001 et 9004

Plus en détail

Passons en revue les étapes.

Passons en revue les étapes. Bienvenue à la Formation en gestion de cas dans le LaMPSS. Cette séance en salle de classe est offerte au personnel de gestion de cas qui se servira directement du cycle de gestion de cas dans le LaMPSS.

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues du monde et formation appliquée en relations internationales de l Institut National des Langues et Civilisations Orientales

Plus en détail

ERASMUS+ 2014-2020. ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation. 12 février 2015 UM5 Rabat

ERASMUS+ 2014-2020. ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation. 12 février 2015 UM5 Rabat ERASMUS+ 2014-2020 ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation 12 février 2015 UM5 Rabat INTRODUCTION Le programme Erasmus + soutient les EES afin de réaliser des projets

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. Promoteur(s) : Nom du projet : Date :

PLAN D AFFAIRES. Promoteur(s) : Nom du projet : Date : PLAN D AFFAIRES Promoteur(s) : Nom du projet : Date : Résumé du projet (Faites un court résumé d environ une demi-page de votre projet. Dans cette section, on devrait retrouver tous les éléments permettant

Plus en détail

ANALYSER LA PUBLICITÉ

ANALYSER LA PUBLICITÉ Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans ANALYSER LA PUBLICITÉ NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ L élève apprend à reconnaître une publicité et à

Plus en détail

Alternance et formation post-concours. Intérêt et principaux points de vigilance dans sa mise en œuvre par les services

Alternance et formation post-concours. Intérêt et principaux points de vigilance dans sa mise en œuvre par les services Ministère de l Equipement, des Transports et du Logement CEDIP Centre d Evaluation, de Documentation et d Innovation Pédagogiques Alternance et formation post-concours Intérêt et principaux points de vigilance

Plus en détail