Observatoire de la banque privée SwissLife Banque Privée Rapport d étude

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Observatoire de la banque privée SwissLife Banque Privée Rapport d étude"

Transcription

1 Observatoire de la SwissLife Banque Privée Rapport d étude Le 27 mars 2014 OpinionWay, 15 place de la République, Paris. Tél : OpinionWay imprime sur papier recyclé

2 Méthodologie

3 Méthodologie Etude quantitative réalisée auprès d un échantillon de 310 individus, représentatifs des Français de 18 ans et plus, appartenant au TOP 5 foyers en termes de revenus. (Le TOP5 foyers désigne les ménages dont les revenus annuels nets sont supérieurs ou égaux à ) Mode d interrogation : L échantillon a été interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assisted Web Interview), via le panel de notre partenaire privilégié, Maximiles. Dates de terrain : les interviews ont été réalisées du 20 au 24 février Durée du questionnaire : environ 10 minutes. OpinionWay a réalisé cette enquête en appliquant les procédures et règles de la norme ISO Conditions de diffusion et de réalisation de l étude : les résultats de cette étude sont l entière propriétédeswisslifebanqueprivéequi peut si elle le souhaite en faire une diffusion totale ou partielle qui sera soumise pour validation à OpinionWay. En outre toute diffusion à des fins de reprise presse devra comporter un encart rappelant que l étude a été réalisée par OpinionWay, la méthodologie précise (mode de recueil, taille d échantillon et mode de représentativité) ainsi que les dates de recueil des données. Application de la norme ISO : OpinionWay a réalisé ce projet/cette étude en appliquant les procédures et règles de la norme ISO

4 Que pensent les Français les plus riches de la fiscalité des hauts revenus?

5 Un avis assez tranché : un régime fiscal jugé excessif A1 : Diriez-vous que la fiscalité des hauts revenus en France est actuellement... (Pour rappel, les «hauts revenus» désignent selon l'insee les individus appartenant à un ménage dont les revenus annuels nets sont 310 individus supérieurs ou égaux à ) ST Excessive ST Modérée 76% 3% 35% 41% 46% si patrimoine supérieur à 300 K 21% Très excessive / Confiscatoire Plutôt excessive Equilibrée 2% 1% Plutôt modérée Très modérée 5

6 La taxation à 75% : une mesure avant tout symbolique à leurs yeux. 1 répondant sur 2 la juge également légitime A2 : La taxation de 75% sur les revenus supérieurs à 1 million d euros a récemment été validée par le conseil constitutionnel. Pour chacune des affirmations suivantes concernant cette mesure, merci de nous dire si vous êtes totalement d accord, plutôt d accord, ni d accord ni pas d accord ou pas du tout d accord. Diriez-vous que cette mesure est...? 310 individus avant tout symbolique légitime dans le contexte actuel juste / équilibrée 20% 15% 49% 29% 25% 33% 26% 29% 10% 8% 25% 31% 82% 49% 40% % ST D accord utile à l'économie française 9% 22% 31% 38% 31% Tout à fait d'accord Plutôt d'accord Plutôt pas d'accord Pas du tout d'accord 6

7 Le rôle des banques privées en matière de flux de capitaux demeure méconnu B4 : En général, diriez-vous que les banques privées...? 310 individus... contribuent plutôt à faciliter le rapatriement en France des capitaux partis à l'étranger 17%... incitent plutôt à la fuite des capitaux à l'étranger 42% Vous ne savez pas 41% Pour Observatoire Swiss Lifede la de SwissLife Banque Privée 7

8 Les Français les plus riches et la : la connaissent-ils? En sont-ils clients?

9 Les banques privées : des établissements connus qui ont déjà convaincu plus de 40% des Français les plus riches 310 individus Rapport aux banques privées 83% 94% Au moins une banque privée connue parmi la liste proposée Au moins une banque privée citée spontanément 42% Proportion de clients Notoriété spontanée Notoriété assistée Est client d au moins une banque 9

10 Banques de réseau et acteurs historiques arrivent en tête des banques privées les plus connues, que ce soit en spontané ou en assisté B5 : Pour commencer, quelles sont toutes les banques privées que vous connaissez ne serait-ce que de nom? 310 individus Notoriété spontanée des banques privées (TOP20) Notoriété assistée des banques privées (TOP20) 17% 83% Au moins une citée spontanément BNP Paribas Banque Privée 29% HSBC Private Bank 24% Edmond de Rothschild 20% Société Générale Private Banking 16% LCL Banque Privée 13% Barclays 12% Crédit Agricole Banque Privée 11% Banque Transatlantique (CM-CIC) 6% UBS 6% Banque Privée 1818 (BPCE) 5% Lazard Frères Gestion (LFG) 5% Banque Palatine 4% Caisse d'épargne 4% BforBank 4% ING Private banking 4% Banque Neuflize OBC (ABN AMRO) 4% Banque Populaire 3% Banque privée européenne 3% Pictet 2% SwissLife Banque Privée 2% 6% Nombre moyen de banques citées 2,1 94% Au moins une connue BNP Paribas Banque Privée 67% HSBC Private Bank 62% UBS 54% Lazard Frères Gestion 49% Compagnie financière Edmond de Rothschild 49% LCL Banque Privée 49% Crédit Suisse 49% Crédit Agricole Banque Privée 45% Société Générale Private Banking 43% Swisslife Banque Privée 36% Groupama Banque Privée 30% Banque Neuflize OBC 29% Indosuez Private Banking 25% Oddo et Cie 20% Banque Privée % Banque Martin Maurel 16% Banque Transatlantique 15% Pictet 14% Banque privée européenne 11% Lombard Odier 8% Nombre moyen de banques connues 6,9 10

11 Sans surprise, les banques privées adossées à un réseau d agences arrivent en tête des banques affichant la plus grande part de clients. B7 : Parmi les banques privées suivantes, de laquelle ou desquelles êtes-vous client(e)? 292 individus connaissant au moins une Proportion de clients d une 58% 42% % sont clients d au moins 1 TOP20 BNP Paribas Banque Privée 36% Crédit Agricole Banque Privée 17% LCL Banque Privée 14% HSBC Private Bank 12% Société Générale Private Banking 12% Banque Privée 1818 (BPCE) 7% Banque Neuflize OBC (ABN AMRO) 5% Banque Transatlantique (CM-CIC) 5% Oddo et Cie 5% Swisslife Banque Privée 5% UBS 5% Indosuez Private Banking 2% Banque Martin Maurel 2% Banque privée européenne 2% Groupama Banque Privée 2% Pictet 2% Compagnie financière Edmond de Rothschild 1% Crédit Suisse 1% Lazard Frères Gestion 1% Une autre banque 17% 11

12 Quelle perception les Français les plus riches ont-ils de la?

13 Une vision globalement positive : la est certes perçue comme chère et élitiste mais elle est également synonyme de service personnalisé, de rentabilité, d efficacité et de compétence B1 : Quels sont les 3 adjectifs que vous associez spontanément à la? 310 individus Question ouverte 13

14 Dans le détail, les clients en ont une perception plus positive, notamment en termes de professionnalisme et de compétence B1 : Quels sont les 3 adjectifs que vous associez spontanément à la? 310 individus Question ouverte Global Clients Non clients Elitiste, Sélective 30% 23% 36% Chère, couteuse 24% 16% 29% Compétence, professionnalisme 20% 28% 12% Gestion de patrimoine, Investissement, placement 14% 14% 14% Assistance, service, conseil 12% 12% 12% Global Clients Non clients Risquée, dangereuse 7% 6% 9% Opaque, manque de transparence 6% 7% 5% Nécessaire, utile 6% 9% 4% Accessibilité 3% 2% 4% Autres 6% 7% 5% Ne sait pas 6% 9% 4% Confidentialité, discrétion 12% 11% 13% Service personnalisée 12% 13% 11% Profitable 10% 8% 12% Confiance, fiabilité 9% 11% 8% Abus, escroquerie, vol 8% 6% 9% 14

15 Le montant plancher d entrée : inférieur ou égal à euros de patrimoine financier pour plus d 1 interrogé sur 2. A noter : ce montant n est pas forcément connu de tous les clients, notamment les plus anciens. B23a : Quel est, selon vous, le montant plancher de patrimoine financier permettant de devenir client de votre? B23b : Quel est selon vous le montant plancher de patrimoine financier permettant de devenir client d une? Au global Clients de Non clients de 310 individus 130 individus 180 individus % 36% 31% % 20% 27% % 12% 15% % 1% 2% Plus de % 1% - Vous ne savez pas 27% 30% 25% BJ10081 Observatoire de la de Swiss Life Clients de moins de 2 ans : 6% Clients de 2 à 5 ans : 26% Clients de plus de 5 ans : 34% 15

16 Une banque dont la qualité de service est sans comparaison possible avec les prestations délivrées par les banques de détail B3 : Selon vous, quel établissement bancaire, de la ou de la banque de détail, 310 individus La VS. La banque de détail 61% délivre à ses clients la meilleure assistance en matière d organisation patrimoniale et fiscale 25% 59% 56% offre la meilleure qualité de service, le meilleur relationnel à ses clients propose la meilleure offre de produits, les produits les plus performants 11% 11% NB : % Banque privée + % Banque de détail+ % Ne sais pas = 100% 16

17 Les avantages / bénéfices associés aux banques privées : une rentabilité élevée, des conseils patrimoniaux et fiscaux, un service personnalisé. A noter : Au delà de la rentabilité des placements, les clients souhaitent avant tout bénéficier de conseils patrimoniaux et d un service personnalisé. B15a : Pour quelles raisons avez-vous choisi de placer vos fonds dans une? B15b : Quelles raisons pourraient éventuellement vous inciter à placer vos fonds dans une? Vous souhaitiez bénéficier d'une rentabilité élevée sur vos placements Pour bénéficier de conseils patrimoniaux et fiscaux Pour disposer d'une qualité de service personnalisée Au global Clients de Non clients de 310 individus 130 individus 180 individus En premier Cumulé En premier Cumulé En premier Cumulé 15% 23% 35% 68% 70% 70% 18% 16% 25% 53% 64% 68% % 22% 47% 78% 75% 71% Vous étiez déçu(e) des services proposés par votre banque de détail 8% 34% 13% 34% 5% 35% La recommandation d'un autre client 4% 19% 6% 21% 3% 17% Pour le sentiment d'appartenance à un cercle fermé 4% 6% 3% 8% 4% Pour des raisons de proximité 4% 20% 6% 27% 2% 16% Pour le prestige de la marque 3% 8% 6% 15% 1% Autre raison 4% 5% 7% 9% 2% 17

18 Les services en ligne associés à la sont assez traditionnels : procéder à des opérations de gestion en ligne, accéder aux données, et contacter un conseiller. [Titre] B19a : Parmi la liste suivante de services relatifs aux nouvelles technologies, desquels bénéficiez-vous / pensez-vous bénéficier au sein de votre? Au global Clients de Non clients de 310 individus 130 individus 180 individus Pourvoir procéder à des opérations de gestion en ligne 81% 75% 85% L'accès à vos données en ligne 78% 75% 80% Le fait de pouvoir contacter votre conseiller en ligne 69% 65% 72% L'accès à vos données sur votre smartphone via une application 44% 33% 52% Le fait de pouvoir échanger avec votre conseiller visioconférence 27% 11% 38% Pouvoir suivre l'actualité de votre sur les réseaux sociaux 12% 10% 13% Pouvoir communiquer avec votre banque privée sur les réseaux sociaux 11% 8% 12% Autre 0% 1% - Vous ne savez pas 4% - 7% Aucun 2% 3% 2% 18

19 La spécificité de la relation banquier privé / client (une relation solide) est effectivement perçue par les Français les plus riches, qu ils soient clients ou non. A noter : une spécificité davantage remarquée par les non clients. B20a : Si vous deviez qualifier votre relation avec votre conseiller, diriez-vous qu il s agit B20b : Comment imaginez-vous la relation existant entre un client de et son conseiller? Au global Clients de Non clients de Il s agit 310 individus 130 individus 180 individus...d'une relation forte. Votre conseiller est proche de vous et de vos préoccupations...d'une relation solide Votre conseiller s'occupe de vous sans faire de zèle 19% 60% 12% 24% 79% 65% 89% 53% 65%...d'une relation banale Votre conseiller ne vous accompagne pas plus que dans une banque classique 9% 15% 5%...d'une relation distante Votre conseiller ne vous accompagne pas ou très peu 8% 17% 1% Vous ne savez pas 4% 3% 5% 19

20 Profil et particularités des clients de

21 Des clients plutôt anciens, ayant majoritairement connu leur par l intermédiaire de leur banque de détail ou par une recommandation, et ayant confié entre 1/3 et 2/3 de la gestion de leur patrimoine. 130 clients Ancienneté 8% Quote-part confiée B22a : Quelle quote-part de votre patrimoine financier avez-vous confié/seriez-vous prêt(e) à confier à votre actuelle? Mode de connaissance B10a : Comment, à l'origine, avez-vous connu votre? 30% 6%3% A la suite d'un article dans la presse/sur un site Internet financier 6% 62% 53% 38% Par l'intermédiaire de votre banque de détail Par un membre de votre famille 19% 46% Sur Internet en effectuant une recherche 7% Depuis moins de deux ans Par une recommandation 23% Depuis 2 à 6 ans Depuis plus de 6 ans 0% Moins d 1/3 1/3 à 2/3 100% Vous ne savez pas Dans le cadre d'une succession Autre raison 5% 10% 21

22 Un mode de gestion non délégué (conseillé ou libre) et une fréquence de contact relativement Focus sur les élevée. clients Le mail et le RDV en personne étant les deux modes de contact privilégiés. 130 individus Mode de gestion Fréquences et modes de contact B13a : Pour quel type de gestion avez-vous opté au sein de cette? B14 : A quelle fréquence avez-vous été en relation avec votre au-cours des 12 derniers mois? ST Au moins une fois Un mode de gestion conseillée 41% Par courrier électronique 36% 48% 16% 84% Un mode de gestion libre 29% Par téléphone 23% 48% 29% 71% Un mode de gestion sous mandat 27% Par courrier postal 17% 38% 46% 54% Vous ne savez pas 3% Dans le cadre d'un rendezvous 10% 68% 23% 77% Plus de 5 fois Entre 1 et 4 fois Jamais 22

23 Une certaine mobilité passée et à venir, bien que la fidélité à sa soit la norme. Focus sur les clients 130 individus Changement de banque privée par le passé Intention de changement de B16 : Avez-vous déjà changé de ou pris une seconde? B26 : Avez-vous l intention de changer de banque privée au cours des 12 derniers mois? 66% 34% 30% 13% 5% 17% 22% % Oui 65% 35% Oui Non % Non Oui, certainement Oui, probablement Non, probablement pas Non, pas du tout Vous ne savez pas 23

24 Les non clients : opportunités et intention future?

25 1 non client sur 2 estime être en mesure de devenir client d une, mais pas Focus à court sur terme. les non clients Perception d un futur passage dans une Intention de devenir client d une B24 : Au regard du montant du plancher de patrimoine financier permettant de devenir client d une, pensez-vous être un jour en mesure de devenir client(e) de ce type d établissement? B25 : Avez-vous l intention de devenir client d une au-cours des 12 prochains mois? 180 individus non client s 27% % Non 5% 22% 22% 36% 15% 51% % Oui 64% % Non Oui, certainement Oui, probablement Non, probablement pas Non, pas du tout Vous ne savez pas 17% 18% 47% 7% 11% 92 individus non clients mais qui estiment être en mesure de le devenir 18% % Oui 25

Notoriété et perception de l IAE

Notoriété et perception de l IAE Sondage grand public Notoriété et perception de l IAE Avril 2009 Sondage AVISE réalisé par Opinionway pour le compte de la Caisse des dépôts, le CNAR IAE, le CNIAE et la DGEFP. Méthodologie L échantillon

Plus en détail

Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs

Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs Octobre 2014 Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs Méthodologie de l étude Étude réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs

Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs L investissement boursier - Octobre 2011 - A: INFOPRO Communications De: OpinionWay Charles-Henri d Auvigny / Philippe Le Magueresse / Pascal Novais

Plus en détail

Fête des voisins et vos voisins de bureau?

Fête des voisins et vos voisins de bureau? Fête des voisins et vos voisins de bureau? Les résultats de l étude Contact : Laurent Bernelas Mai 2014 OpinionWay 15, place de la République, 75003 Paris Tél. : 01 78 94 89 87 Note méthodologique ü ü

Plus en détail

Observatoire de l image des banques 2015. 8 Juillet 2015

Observatoire de l image des banques 2015. 8 Juillet 2015 Observatoire de l image des banques 2015 8 Juillet 2015 Méthodologie Mode de recueil Une étude en face à face, réalisée à domicile par système CAPI (Computer Assisted Personal Interview). Cible Un échantillon

Plus en détail

Baromètre ANAé de la communication événementielle. OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 1

Baromètre ANAé de la communication événementielle. OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 1 Baromètre ANAé de la communication événementielle OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 1 Méthodologie Le baromètre a été réalisé en utilisant la méthodologie suivante

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE MARDI 22 OCTOBRE 2013

CONFERENCE DE PRESSE MARDI 22 OCTOBRE 2013 22 et 23 novembre 2013 CONFERENCE DE PRESSE MARDI 22 OCTOBRE 2013 «Le comportement d épargne des français et des investisseurs actifs & leur perception des dispositifs visant à promouvoir le financement

Plus en détail

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance pour Note méthodologique Etude réalisée pour:

Plus en détail

Les Français, le Made in France et le fait main

Les Français, le Made in France et le fait main Les Français, le Made in France et le fait main Septembre 2011 Résultats A Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1028 personnes, représentatif de la population française

Plus en détail

Baromètre des courtiers de proximité

Baromètre des courtiers de proximité Edition 2013 Baromètre des courtiers de proximité Une profession qui ressent la crise mais fait preuve d adaptabilité courtiers restent optimistes malgré la crise Diriez-vous que la profession de courtier

Plus en détail

Les Français et les soins palliatifs. Janvier 2011

Les Français et les soins palliatifs. Janvier 2011 Les Français et les soins palliatifs Janvier 2011 A Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1015 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 et plus.

Plus en détail

L image des Assureurs auprès des Français

L image des Assureurs auprès des Français Contacts : Alain RENAUDIN / Frédéric ALBERT 2006-6 édition L image des Assureurs auprès des Français Introduction 1 Les objectifs et la méthodologie Cette 6ème édition du baromètre vise à apporter aux

Plus en détail

La mise en place de la complémentaire santé obligatoire

La mise en place de la complémentaire santé obligatoire La mise en place de la complémentaire santé obligatoire Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 78 94 90 00 Fax

Plus en détail

Baromètre Image des Assureurs

Baromètre Image des Assureurs Contacts : Alain RENAUDIN / Frédéric ALBERT Shanghai Paris Toronto Buenos Aires 2005-5 édition www.ifop.com Baromètre Image des Assureurs Introduction 1 Les objectifs et la méthodologie Cette 5ème édition

Plus en détail

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures Sondage Ifop pour la Fédération nationale de la presse spécialisée Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume

Plus en détail

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013 Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire Septembre 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1001 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

Observatoire des courtiers d assurance. Point 0 - Avril 2011

Observatoire des courtiers d assurance. Point 0 - Avril 2011 Observatoire des courtiers d assurance Point 0 - Avril 2011 APRIL Courtage Un réseau de 11 sociétés grossistes spécialistes. Une large gamme de plus de 140 produits sur tous les segments de marché et toutes

Plus en détail

Les internautes face aux services financiers

Les internautes face aux services financiers Les internautes face aux services financiers Banque, Finance, Assurance & Crédit en ligne 4 4ème baromètre des comportements multicanaux des internautes pour la gestion, la recherche d information et la

Plus en détail

Les projets rêvés par les Français

Les projets rêvés par les Français pour Les projets rêvés par les Français Mars 2011 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les projets rêvés des Français B Le logement idéal des Français et l achat immobilier 2 1 La

Plus en détail

Baromètre SOFINCO N 25 Les Français et leur budget santé Vague 3

Baromètre SOFINCO N 25 Les Français et leur budget santé Vague 3 Baromètre SOFINCO N 25 Les Français et leur budget santé Vague 3 Janvier 2014 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Le Sofinscope - Baromètre

Plus en détail

Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui?

Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui? pour Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui? Eric Giordano, Directeur Général Pôle Paiement Hi-media Yves-Marie Cann, Directeur d Etudes Ifop 22 octobre 2009 Section 1 : La méthodologie

Plus en détail

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Edition 2012 Toute publication, même partielle de cette étude, est soumise à autorisation de la part d APRIL Courtage Contactez Nathalie RAVET nravet@april.fr

Plus en détail

La question RH du mois «Les salariés français, la charge et l addiction au travail»

La question RH du mois «Les salariés français, la charge et l addiction au travail» La question RH du mois «Les salariés français, la charge et l addiction au travail» Juillet 2015 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Sondage

Plus en détail

Le baromètre BforBank - Vague 5 - Présentation globale des résultats Thème abordé : L automobile

Le baromètre BforBank - Vague 5 - Présentation globale des résultats Thème abordé : L automobile Le baromètre BforBank - Vague 5 - Présentation globale des résultats Thème abordé : L automobile Présentation du 22 juin 2011 N Projet : BJ7418 A : BforBank & L Express De : OpinionWay OpinionWay, 06/07/2011

Plus en détail

les travailleurs non-salari

les travailleurs non-salari Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salari salariés, s, la crise et l assurancel pour Note méthodologique Etude réalisée

Plus en détail

Les Ultra-marins ont de l audace - Rapport d étude -

Les Ultra-marins ont de l audace - Rapport d étude - Les Ultra-marins ont de l audace - Rapport d étude - Contact : Julien Goarant Directeur de clientèle Tel : 01 80 48 30 80 Email Tél : jgoarant@opinion-way.com 01.78.94.89.87 Juin 2013 Méthodologie Echantillon

Plus en détail

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques - Juillet 2010 Méthodologie Méthodologie : Cette étude a été menée dans le cadre de l'omcapi, l'enquête périodique multi-clients de l'ifop, réalisée

Plus en détail

Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players»

Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players» Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players» Janvier 2013 1 1 La méthodologie 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Bonial Echantillon : Echantillon de 1007 personnes,

Plus en détail

L ouverture du marché des paris en ligne. Juin 2010

L ouverture du marché des paris en ligne. Juin 2010 L ouverture du marché des paris en ligne Juin 2010 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1020 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. L échantillon

Plus en détail

Les Français et les paris sportifs à l occasion de la Coupe du Monde de Football 2010. Juin 2010

Les Français et les paris sportifs à l occasion de la Coupe du Monde de Football 2010. Juin 2010 Les Français et les paris sportifs à l occasion de la Coupe du Monde de Football 2010 Juin 2010 Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1011 personnes, représentatif

Plus en détail

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014 Les Français et l économie Les journées de l économie 2014 Patrick Haas 13 novembre 2014 Rappel de la méthodologie Échantillon Mode de recueil Dates de terrain 959 individus âgés de 18 ans et plus Interviews

Plus en détail

Enquête bien-être au travail des salariés

Enquête bien-être au travail des salariés Présentation petit déjeuner RH & Com Linking http://labrh.opinion-way.com Enquête bien-être au travail des salariés Décembre 2012 Note méthodologique Echantillon représentatif de 1014 salariés français

Plus en détail

Les directeurs de sécurité des entreprises et les cybermenaces

Les directeurs de sécurité des entreprises et les cybermenaces Les directeurs de sécurité des entreprises et les cybermenaces Décembre 2012 Version n 1 Date : 30/11/2012 A : Olivier Hassid De : Arnaud Létendart, Hugues Cazenave OpinionWay, 15 place de la République,

Plus en détail

Malgré une image des banques entachée par la crise, les Français restent très attachés à leur agence bancaire

Malgré une image des banques entachée par la crise, les Français restent très attachés à leur agence bancaire Résultats de l enquête Ifop/Wincor sur les relations des Français à leur agence bancaire Malgré une image des banques entachée par la crise, les Français restent très attachés à leur agence bancaire -

Plus en détail

Les Français et la remise en question

Les Français et la remise en question Les Français et la remise en question Contact : Bruno Jeanbart Directeur du département Opinion Tel : 01 78 94 89 87 Email : bjeanbart@opinion- way.com 15 place de la République 75003 Paris Mai 2013 A

Plus en détail

Les usages pédagogiques du numérique

Les usages pédagogiques du numérique Les usages pédagogiques du numérique Septembre 2013 Contact : Bruno Jeanbart Directeur Général adjoint Tel : 01 78 94 90 14 Email : bjeanbart@opinion-way.com Méthodologie Echantillon de 1004 étudiants

Plus en détail

Observatoire 2008 sur l image et la pratique des Français envers les banques

Observatoire 2008 sur l image et la pratique des Français envers les banques Shanghai Paris Toronto Buenos Aires Observatoire 2008 sur l image et la pratique des Français envers les banques - Auprès d un échantillon national représentatif de 950 individus âgés de 15 ans et plus

Plus en détail

Les Français et la confiance

Les Français et la confiance pour Les Français et la confiance Septembre 2011 Note méthodologique Etude réalisée pour : Cityzencar Echantillon : Echantillon de 1009 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans

Plus en détail

Les Français jugent leurs assureurs

Les Français jugent leurs assureurs Les Français jugent leurs assureurs Présentation du 15 Mars 2002 Marie-Laurence GUÉNA Directeur Département Banques / Assurances TAYLOR NELSON SOFRES S.A 16, rue Barbès - 92129 Montrouge cedex - FRANCE

Plus en détail

Institut Pro-Actions. Valorisation du produit action

Institut Pro-Actions. Valorisation du produit action Institut Pro-Actions Valorisation du produit action Présentation des résultats BJ5780 De : Philippe Le Magueresse, Marc Rota, Laurent Gassie / OpinionWay A : Alain Metternich / Dominique Leblanc / Institut

Plus en détail

«J aime ma boîte» Etude auprès des salariés français. Septembre 2014

«J aime ma boîte» Etude auprès des salariés français. Septembre 2014 «J aime ma boîte» Etude auprès des français Septembre 2014 A Méthodologie 2 Méthodologie ü Echantillon de 938, issus d un échantillon de 2055 personnes, représentatif de la population française âgée de

Plus en détail

Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie

Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie Mieux comprendre l opinion pour agir Etude quantitative sur la perception des Français des évolutions de l assurance maladie Octobre 2008 Institut Viavoice Contact : Arnaud ZEGIERMAN LD : 01 40 54 13 71

Plus en détail

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants :

Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : Le commerce en France : 750 000 entrepreneurs 2 millions de personnes 343 milliards d euros de chiffre d affaires Médicis, la mutuelle retraite des indépendants : 167 000 adhérents La plus grande organisation

Plus en détail

Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement 2011 (point 3)

Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement 2011 (point 3) Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement (point 3) 12 octobre 2010 Pourquoi un Observatoire UFF-IFOP de la Clientèle Patrimoniale? Parce

Plus en détail

Les Français et les délais de livraison

Les Français et les délais de livraison Les Français et les délais de livraison Mai 2015 Contact : Frédéric MICHEAU Directeur des études d opinion Tel : 01 78 94 90 00 Email : fmicheau@opinion-way.com 1 La méthodologie La méthodologie Echantillon

Plus en détail

Bientôt plus d'1 Français sur 10 client d'une banque en ligne.

Bientôt plus d'1 Français sur 10 client d'une banque en ligne. www.audirep.fr Bientôt plus d'1 Français sur 10 client d'une banque en ligne. Restitution des résultats d une étude menée par internet sur un échantillon de 1 001 personnes représentatives de la population

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur

Observatoire de l Auto-Entrepreneur Observatoire de l Auto-Entrepreneur La vision des Français sur l Auto-Entreprise 5 ème édition - Mai 2011 Nouveau Dispositif 2011/ 2012 Comprendre les auto-entrepreneurs comme un groupe social à part entière

Plus en détail

Les Français et la carte bancaire

Les Français et la carte bancaire Les Français et la carte bancaire Septembre 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : PayPlug Echantillon : Echantillon de 1001 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur

Observatoire de l Auto-Entrepreneur Observatoire de l Auto-Entrepreneur Avec la participation de : Vague 8 - Juin 2012 Contexte Plus de 3 ans après le lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus d un million d autoentreprises ont été

Plus en détail

Conférence de Presse 25 mai 2011 2eme édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé AramisAuto.

Conférence de Presse 25 mai 2011 2eme édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé AramisAuto. Conférence de Presse 25 mai 2011 2eme édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé AramisAuto.com QUI SOMMES NOUS? Un positionnement unique : le premier distributeur

Plus en détail

Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la complémentaire santé collective

Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la complémentaire santé collective Les salariés du secteur privé face à la généralisation de la santé collective Etude réalisée pour Swiss Life France Contact Ifop : Frédéric Dabi / François KRAUS Directeur d études d opinion 01 72 34 94

Plus en détail

SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE

SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE Résultats de l enquête réalisée par internet en novembre 2011 auprès de 2 315 individus âgés de 15 ans et plus, en conformité avec la loi n 78-17 relative à l'informatique, aux

Plus en détail

Les internautes et le e-commerce aujourd hui. Mars 2011

Les internautes et le e-commerce aujourd hui. Mars 2011 Les internautes et le e-commerce aujourd hui Mars 2011 AMéthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1067 personnes, représentatif de la population des internautes français

Plus en détail

Enquête Solucom & OpinionWay. Les Français et leur banque : bouleversements en vue!

Enquête Solucom & OpinionWay. Les Français et leur banque : bouleversements en vue! Enquête Solucom & OpinionWay Les Français et leur banque : bouleversements en vue! Pourquoi une enquête Solucom OpinionWay? Soumises à la pression technologique, réglementaire et concurrentielle, les banques

Plus en détail

Les Français et les outils financiers responsables : notoriété, perception et intérêt

Les Français et les outils financiers responsables : notoriété, perception et intérêt Les Français et les outils financiers responsables : notoriété, perception et intérêt Pour : Arnaud de Bresson / Vanessa Mendez De : Jennifer Fuks / Charles-Henri d Auvigny chdauvigny@opinion-way.com Tél

Plus en détail

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview)

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview) Les idées reçues sur la sécurité informatique Contact : OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris http://www.opinion-way.com Juillet 2014 1 Méthodologie Méthodologie Echantillon de représentatif

Plus en détail

L image des Assureurs auprès des Français

L image des Assureurs auprès des Français Contact : Frédéric ALBERT 8 2008 édition L image des Assureurs auprès des Français Introduction 1 Les objectifs et la méthodologie Les objectifs : Cette 8ème édition du baromètre vise à apporter aux professionnels

Plus en détail

ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI. Contribuer à la performance de l entreprise. Novembre 1999. GT015-rev octobre 2002

ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI. Contribuer à la performance de l entreprise. Novembre 1999. GT015-rev octobre 2002 GT015-rev octobre 2002 ENQUETE QUALITE AUPRES DES DIRIGEANTS PME / PMI Enquête IPSOS Novembre 1999 Contribuer à la performance de l entreprise 153 rue de Courcelles 75817 Paris cedex 17 Tél. 01 44 15 60

Plus en détail

Les nouveaux modes de consommation : Attitudes et pratiques des Français. Résultats d enquête

Les nouveaux modes de consommation : Attitudes et pratiques des Français. Résultats d enquête Les nouveaux modes de consommation : Attitudes et pratiques des Français Résultats d enquête Tour Cristal 7 quai André Citroën 75 015 Paris 23 octobre 2014 Quelques mots sur la méthodologie de l enquête

Plus en détail

Relations banques et clients Fidélité, vous avez dit fidélité?

Relations banques et clients Fidélité, vous avez dit fidélité? Relations banques et clients Fidélité, vous avez dit fidélité? 4 e édition Avril 2014 Sommaire Baromètre Confiance 2014 : statu quo Fidélité clients : mythe ou réalité? 2 Relations banques et clients édition

Plus en détail

«Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014

«Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014 «Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014 Sommaire Introduction P. 2 Profil des personnes interrogées

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE

CONFÉRENCE DE PRESSE CONFÉRENCE DE PRESSE Marie-Claire Capobianco, Membre du Comité Exécutif de BNP Paribas et Directeur des Réseaux France Bernard Roy, Directeur de la Stratégie de La Banque Postale Laurent Goutard, Directeur

Plus en détail

LE FUTUR DU COMMERCE par

LE FUTUR DU COMMERCE par LE FUTUR DU COMMERCE par Présentation de OpinionWay Quelles sont les attentes des consommateurs Français? Suivez le débat sur Twitter avec le hashtag #ebayfdc Méthodologie Étude réalisée auprès échantillon

Plus en détail

Juillet 2008. «Les enfants et l automobile, regards croisés parents-enfants.»

Juillet 2008. «Les enfants et l automobile, regards croisés parents-enfants.» «Les enfants et l automobile, regards croisés parents-enfants.» Juillet 2008 De : Philippe Le Magueresse / Erwan Lestrohan (OpinionWay) A : Alexandra Legendre (Automobile Magazine) Structure de l échantillon

Plus en détail

Les entreprises et le big data

Les entreprises et le big data Les entreprises et le big data Méthodologie Interrogation réalisée du 9 au 24 avril 2015. Un échantillon de 500 dirigeants et managers d entreprises, membres du comité de direction, représentatif des entreprises

Plus en détail

Enquête Médecine prédictive

Enquête Médecine prédictive Enquête Médecine prédictive Mars 2015 Version n 1-BJ11234 Date : 12 mars 2015 From: Nadia AUZANNEAU/ Claire URBAN To: Karim OULD-KACI OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94

Plus en détail

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Septembre 2013 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Sondage OpinionWay pour l Union des Auto-Entrepreneurs

Plus en détail

- Deuxième vague - 7 juin 2011

- Deuxième vague - 7 juin 2011 Le Baromètre e-commerce des petites entreprises - Deuxième vague - 7 juin 2011 Méthodologie Cible : L échantillon du «Baromètre e-commerce des petites entreprises» a été constitué selon la méthode des

Plus en détail

Les Français et la nature

Les Français et la nature Les Français et la nature Contact Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com http://www.opinion-way.com Mars 2015 1 Méthodologie

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 46 ème édition Avril 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Concilier vie privée et vie professionnelle, un enjeu pour tous les acteurs de l entreprise

Concilier vie privée et vie professionnelle, un enjeu pour tous les acteurs de l entreprise Concilier vie privée et vie professionnelle, un enjeu pour tous les acteurs de l entreprise Stabilité de la confiance des dirigeants de PME-ETI Paris, 17 octobre 2013 La Banque Palatine, banque des moyennes

Plus en détail

Recueil client. Personne physique

Recueil client. Personne physique Recueil client Personne physique Recueil Client - Personne Physique IDENTITÉ DU CLIENT Madame Mademoiselle Monsieur Nom : Nom de naissance : Nom d usage (pseudonyme) : Prénoms (dans l ordre de l état civil)

Plus en détail

OBSERVATOIRE de la qualité du service

OBSERVATOIRE de la qualité du service OBSERVATOIRE de la qualité du service public de l eau Principaux enseignements 2013 Éditorial Pour être encore mieux à l écoute de ses quatre millions de consommateurs, le SEDIF a mis en place depuis 2002

Plus en détail

Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne

Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne Les Français, les hôteliers et les sites de réservation d hébergement en ligne Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients résidentiels Baromètre annuel vague Septembre 2011 Baromètre annuel vague - 1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel vague

Plus en détail

EXPÉRIENCE CLIENT. Saison 1 # Baromètre du secteur bancaire

EXPÉRIENCE CLIENT. Saison 1 # Baromètre du secteur bancaire EXPÉRIENCE CLIENT Saison 1 # Baromètre du secteur bancaire Etude réalisée par INIT Marketing pour Akio Software en avril 2014 sur un échantillon représentatif de la population française de 1002 panélistes

Plus en détail

«Quel Syndicalisme pour Demain?»

«Quel Syndicalisme pour Demain?» «Quel Syndicalisme pour Demain?» Février 2010 OpinionWay Mathieu Doiret - 15 place de la République 75003 Paris 01 78 94 90 00 Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon représentatif

Plus en détail

Les Français et le handicap visuel

Les Français et le handicap visuel Janvier 015 Enquête TNS Sofres pour la Fédération des Aveugles de France Rapport de résultats 48UA53 Rappel méthodologique Echantillon Enquête réalisée par téléphone auprès d un échantillon de 1005 personnes

Plus en détail

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE Edition 2014 Perception du risque et comportement d investissement 3 décembre 2014 Pourquoi un Observatoire UFF/IFOP de la clientèle patrimoniale? Parce

Plus en détail

LA CONFIANCE DES DIRIGEANTS DE PME/ETI PROGRESSE ENCORE LA CAMPAGNE ELECTORALE A UN IMPACT LIMITE SUR L ACTIVITE

LA CONFIANCE DES DIRIGEANTS DE PME/ETI PROGRESSE ENCORE LA CAMPAGNE ELECTORALE A UN IMPACT LIMITE SUR L ACTIVITE Paris, le 19 avril 2012 LA CONFIANCE DES DIRIGEANTS DE PME/ETI PROGRESSE ENCORE LA CAMPAGNE ELECTORALE A UN IMPACT LIMITE SUR L ACTIVITE La Banque Palatine, Banque des moyennes entreprises et des ETI au

Plus en détail

Les Français et le don d organes

Les Français et le don d organes Les Français et le don d organes Rapport Version n 2 Date : 8 Février 2011 De: Nadia AUZANNEAU et Stéphanie CHARDRON A: Jean-Pierre SCOTTI et Saran SIDIBE OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris.

Plus en détail

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?»

«L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» «L Entreprise et le numérique : Qui influence Qui?» 7 juin 2012 Note méthodologique Étude réalisée auprès de trois cibles : Un échantillon de 301 chefs représentatif de l ensemble des chefs français à

Plus en détail

Les Français et la banque en ligne

Les Français et la banque en ligne Les Français et la banque en ligne Rapport d étude réalisé pour monabanq. Décembre 2010 CREDOC / 17 mai 2011 1 Synthèse 1 Internet a modifié la relation des Français avec leurs banques en s imposant comme

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Centre de Recherche pour l Etude et l Observation des Conditions de Vie LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Anne LOONES Marie-Odile SIMON Août 2004 Département «Evaluation des Politiques Sociales»

Plus en détail

Les Français et la publicité sur Internet

Les Français et la publicité sur Internet Les Français et la publicité sur Internet Juin 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : Adyoulike Echantillon : Echantillon de 1010 personnes, représentatif de la population française âgée de 18

Plus en détail

Baromètre Prévoyance Dépendance La Banque Postale Prévoyance La Croix Vague 5 : Dépendance

Baromètre Prévoyance Dépendance La Banque Postale Prévoyance La Croix Vague 5 : Dépendance Baromètre Prévoyance Dépendance La Banque Postale Prévoyance La Croix Vague 5 : Dépendance Sommaire 1 Contexte / préoccupations des Français 2 Des Français concernés par la dépendance des personnes âgées

Plus en détail

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Mars 2012.

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Mars 2012. La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les Résultats d étude Mars 01 INSIGN / April Rappel méthodologique Echantillon Volets Echantillon de 00 dirigeants d entreprises

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011 BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études Méthodologie Recueil Enquête réalisée par l Institut BVA

Plus en détail

NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise

NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise NOUVEAUX ENJEUX FAMILIAUX & GESTION DE PATRIMOINE Evolution des structures familiales, préparation au vieillissement & impacts de la crise Frédéric ALBERT f.albert@institut-think www.institut-think.com

Plus en détail

IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile

IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile Rapport d étude quantitative De : Nicolas SAINTAGNE / Azyadée BAKA A : IAB FRANCE Contexte & Objectifs Contexte & Objectifs Fort d une

Plus en détail

Le banquier idéal des Français et des Américains

Le banquier idéal des Français et des Américains pour Le banquier idéal des Français et des Américains Février 2011 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Groupama Banque Echantillons : France : Echantillon de 1000 personnes,

Plus en détail

Observatoire ING DIRECT

Observatoire ING DIRECT Observatoire ING DIRECT 1 Rappel méthodologique Méthodologie Mode de recueil : Online, sur Panel LSR Un questionnaire de 10 minutes environ Date de terrain : du 27 septembre au 1 er octobre 2013 Cible

Plus en détail

2013 : les attentes des annonceurs en marketing digital 18 avril 2013

2013 : les attentes des annonceurs en marketing digital 18 avril 2013 2013 : les attentes des annonceurs en marketing digital 18 avril 2013 Charles-Henri d Auvigny, Directeur délégué général OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 Méthodologie

Plus en détail

LesFurets.com. Levée d embargo immédiate. Etude réalisée par. pour. Publiée le 13 octobre 2015

LesFurets.com. Levée d embargo immédiate. Etude réalisée par. pour. Publiée le 13 octobre 2015 LesFurets.com Etude réalisée par pour Publiée le 13 octobre 2015 Levée d embargo immédiate Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés par Internet les 10 et 11

Plus en détail

Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux

Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux Octobre 2013 1 1 La méthodologie 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Generix Echantillon : Echantillon de 1006 personnes représentatif de la

Plus en détail

ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012. Rapport 17/01/2013. Direction générale de l Aviation civile. Direction générale de l Aviation civile

ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012. Rapport 17/01/2013. Direction générale de l Aviation civile. Direction générale de l Aviation civile ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012 Rapport 17/01/2013 Direction générale de l Aviation civile Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie Direction générale de l Aviation

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 30 ème édition Octobre 2013 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

«Ne laissons pas le psoriasis s installer entre nous» Psoriasis : état des lieux des connaissances et représentations des Français

«Ne laissons pas le psoriasis s installer entre nous» Psoriasis : état des lieux des connaissances et représentations des Français «Ne laissons pas le psoriasis s installer entre nous» Psoriasis : état des lieux des connaissances et représentations des Français Résultats de l étude Enquête Ipsos - Juillet 011 Etude élaborée dans le

Plus en détail

Les Français et la banque en ligne

Les Français et la banque en ligne Les Français et la banque en ligne 11 Objectifs et Méthodologie Objectifs : Analyse du profil sociodémographique des clients des banques en ligne Historique et détention de produits financiers dans des

Plus en détail