Patrimoine Architectural et Archéologique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Patrimoine Architectural et Archéologique"

Transcription

1 Patrimoine Architectural et Archéologique Université de Strasbourg / Master 2 Couleur, Architecture - Espace Recherche et analyse de la coloration historique et architecturale Adresse du site: 3 rue du Châtelet SAESSOLSHEIM Direction: Johannes Cramer - Université de Berlin Responsable de la Formation: Denis Steinmetz

2 sommaire introduction 03 présentation 04 observations 05 MURS description analyse relevé restitution PLAFOND description restitution

3 introduction Un groupe d étudiants de l Université de Strasbourg a entrepris un travail d archéologie de façade, dans le cadre de leur formation en Master professionnel «Couleur-Architecture-Espace». Cette initiation a été dirigée par le Professeur Johannes Cramer venu de Berlin, et Denis Steinmetz Responsable du Master. Répartis en petites équipes de travail, les étudiants ont investi chaque zone du chantier, ce dernier étant une ferme agricole constituée d une étable datant de 1778, d une maison de 1793 et d une grange de 1840 aujourd hui effondrée. L objectif de cette investigation était d établir des hypothèses sur l histoire du lieu à travers l observation du bâtiment et de ses éléments architecturaux, en particulier les surfaces murales. Celles-ci portent en effet la succession des époques visibles grâce à la superposition des différentes couches de papiers peints et de peintures. Cette recherche a été conduite par des novices en la matière, qui ont procédé selon un sondage stratigraphique¹, dans les 19 pièces de la maison (l étable n étant pas sondée). Après une méticuleuse observation de l existant, le travail consistait en la mise en lumière d éventuelles traces antérieures. Celles-ci ont été replacées dans la chronologie des couches étudiées. Un travail de restitution a ensuite été effectué, à partir des échantillons, mesures, photos et croquis récoltés. Les étudiants ont partagé leurs observations pour déboucher sur une mise en perspective commune de ce bâtiment palimpseste². Confrontation des époques à travers les papiers peints ¹ Méthode consistant à gratter la matière pour distinguer les différentes couches de la surface. ² Du grec ancien «gratté de nouveau» : à l origine, parchemin manuscrit dont on a effacé le texte pour en écrire un autre, et ainsi de suite. Par extension, objet constitué d une superposition de couches. 03

4 présentation Notre groupe s est consacré à l étude de la pièce 17 se situant à l étage et comportant deux fenêtres datant probablement de l époque de la construction de la maison ; leur système d attache nous indique qu elles semblent avoir environ 200 ans. 04

5 observations Nous avons travaillé sur deux surfaces, celle des murs et celle du plafond. Les 4 surfaces murales comportent les mêmes couches : elles sont tout d abord constituées de torchis, puis couvertes de peinture à la chaux de teinte bleu gris ; il s agit de la partie ancienne du mur qui était laissée telle quelle. Plus tard, par souci décoratif, a été posé un papier peint à motif floral bleu outremer sur fond beige, encadré par une frise à motif géométrique et d un bleu très vif. Cette teinte a pu conserver tout son éclat grâce au recouvrement peu de temps après (à en juger l état et le style de papier peint) de cette surface par un second papier peint brun clair à motif floral rouge bordeaux et blanc écru, agrémenté d une nouvelle frise à motif géométrique vert et doré. Celui-ci est encore brillant sur la majeure partie de la surface recouverte ; on peut alors en déduire que la frise est relativement récente (peut-être milieu du XXème siècle). Les deux frises successives ont été posées pour détacher visuellement le papier peint du bois en bas, et du plafond en haut. Le plafond a été refait et baissé. On voit en première couche le plancher comblé par du torchis. Puis des bandes de tissu noir à fleurs dorées sont collées, disposées en croix aux intersections du plancher, présentant ainsi un quadrillage ayant pour fonction de jointer le plancher et peut-être ainsi de l isoler. Ce tissu a été plus tard recouvert de nouvelles bandes d un tissu collé vert uni. Enfin on a tapissé le plafond d un papier peint jaune à motif d étoile blanche, dissimulant ainsi le plancher jointé. Cependant on observe que le papier à motif bleu a été partiellement arraché au mur avant la pose du second papier peint, probablement pour éviter un décollement trop facile de ce dernier. Un habillage en bois a été posé sur la partie inférieure du mur à 85 cm du sol. La première couche de peinture est bleu gris et se coordonne donc avec la peinture à la chaux du mur. La seconde semble être d un bleu plus foncé, sûrement de l époque du papier à dominante bleue. La dernière couche est kaki clair, assortie à la couche de papier peint la plus récente. Cette pièce a donc connu trois époques, chacune marquée par un changement dans le traitement décoratif des murs. 05

6 MURS : DESCRIPTION COUCHE ÉCHANTILLON DESCRIPTION 3 PAPIER PEINT + FRISE 2 PAPIER PEINT + FRISE 1 PEINTURE À LA CHAUX 0 TORCHIS 06

7 ANALYSE PAPIER PEINT + FRISE PAPIER PEINT + FRISE PEINTURE À LA CHAUX TORCHIS On observe dans le détail des motifs des irrégularités (pas de répétition systématique) et des décalages entre la couleur et le tracé qu elle doit remplir. Cette qualité graphique nous permet de supposer que les papiers étaient peints à la main ou faits à la planche selon la technique traditionnelle du papier peint. Les deux papiers de la pièce sont composés d un motif floral isolé (bouquet stylisé), c est-à-dire répété de manière distincte, sans raccord particulier. Cette similitude nous permet de les dater tous deux de la même époque. Le papier peint à motif bleu rappelle les papiers bleus d Angleterre du XVIIIe siècle. Par ailleurs, l association des papiers et des frises de cette pièce présente la caractéristique du Gothic Style, mélange de naturalisme floral et d éléments d ornementation architecturaux (les frises).³ La présence du doré sur la frise verte indique une certaine modernité de la peinture utilisée. ³ Informations tirées de l ouvrage sur le papier peint : Inspirations et tendances, de Carolle Thibaut-Pomerantz. 07

8 RELEVE PAPIER PEINT BOIS PEINTURE À LA CHAUX FRISE TORCHIS 08

9 RESTITUTION COUCHE 0 TORCHIS BOIS 09

10 RESTITUTION COUCHE 1 PEINTURE À LA CHAUX BOIS 10

11 RESTITUTION COUCHE 2 CHAMBRE 17 GROUPE NOM Prénom, NOM Prénom, NOM Prénom PAPIER PEINT FRISE BOIS 11

12 RESTITUTION COUCHE 3 CHAMBRE 17 GROUPE NOM Prénom, NOM Prénom, NOM Prénom PAPIER PEINT FRISE BOIS 12

13 PLAFOND : DESCRIPTION COUCHE ÉCHANTILLON DESCRIPTION 4 PAPIER PEINT 3 TISSU VERT 2 TISSU NOIR COLLÉ EN CROIX POUR JOINTER LE PLANCHER SUPÉRIEUR PAPIER PEINT BOIS 1 BOIS TISSU VERT TISSU NOIR ENDUIT À LA CHAUX 0 ENDUIT À LA CHAUX 13

14 RESTITUTION COUCHE 0 ENDUIT À LA CHAUX 14

15 RESTITUTION COUCHE 1 BOIS 15

16 RESTITUTION COUCHE 2 TISSU NOIR COLLÉ EN CROIX POUR JOINTER LE PLANCHER SUPÉRIEUR 16

17 RESTITUTION COUCHE 3 TISSU VERT 17

18 RESTITUTION COUCHE 4 PAPIER PEINT 18

COMMUNE de CIVRIEUX D AZERGUES LE NUANCIER

COMMUNE de CIVRIEUX D AZERGUES LE NUANCIER COMMUNE de CIVRIEUX D AZERGUES LE NUANCIER Les façades Le fond de façade appartient à une famille colorée dominante : les neutres et quelques ocrés (ocre jaune et ocre orangé). Les teintes seront choisies

Plus en détail

3 CADRE CHROMATIQUE Étude de coloration pour le ravalement des façades

3 CADRE CHROMATIQUE Étude de coloration pour le ravalement des façades C H A R T E A R C H I T E C T U R A L E E T D E C O L O R A T I O N D E S F A Ç A D E S 3 CADRE CHROMATIQUE Étude de coloration pour le ravalement des façades avril 2013 Étude de coloration pour le ravalement

Plus en détail

VOCABULAIRE D UNE FAÇADE LUCARNE CORNICHE CROUPE GARDE CORPS BANDEAU ALLÈGE ENCADREMENT DE BAIE SOUBASSEMENT CHASSIS DE TOIT ŒIL DE BŒUF LINTEAU

VOCABULAIRE D UNE FAÇADE LUCARNE CORNICHE CROUPE GARDE CORPS BANDEAU ALLÈGE ENCADREMENT DE BAIE SOUBASSEMENT CHASSIS DE TOIT ŒIL DE BŒUF LINTEAU 2 VOCABULAIRE D UNE FAÇADE LUCARNE CORNICHE CROUPE GARDE CORPS ENCADREMENT DE BAIE ALLÈGE SOUBASSEMENT BANDEAU MODÉNATURE ENSEMBLE DE DÉCORS ET MOULURES CHASSIS DE TOIT ŒIL DE BŒUF LINTEAU QUEUE DE VACHE

Plus en détail

Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction

Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction GENERALITES Maisons de villégiature Maisons de bourg Le centre village s est construit par étapes successives autour de

Plus en détail

observer comprendre intervenir Sorèze palette de couleurs

observer comprendre intervenir Sorèze palette de couleurs observer comprendre intervenir Sorèze palette de couleurs Palette de couleurs pour une cohérence dans le bâti ancien La couleur est un élément chromatique du paysage qui change constamment. L aspect coloré

Plus en détail

Harmonie et intégration

Harmonie et intégration Harmonie et intégration Bâti contemporain : la forme et la tonalité de ce bâtiment s intègrent parfaitement dans le paysage D un point de vue administratif et réglementaire, nous rappelons quelques points

Plus en détail

Compétence 3 du socle commun de connaissances et de compétences : les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

Compétence 3 du socle commun de connaissances et de compétences : les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique Fiche 6 : approche scientifique et technique, du projet à la réalisation par le plan Compétence 3 du socle commun de connaissances et de compétences : les principaux éléments de mathématiques et la culture

Plus en détail

Préparer un ravalement de façade MODE D'EMPLOI

Préparer un ravalement de façade MODE D'EMPLOI Préparer un ravalement de façade MODE D'EMPLOI zinguerie menuiserie pierre de taille ferronnerie élément de décor soubassement Angers est reconnue bien au-delà de ses frontières pour la qualité de son

Plus en détail

PaysdesCombrailles Le pays de votre développement durable. Revaloriser l habitat traditionnel

PaysdesCombrailles Le pays de votre développement durable. Revaloriser l habitat traditionnel g u i d e pr a t i q u e PaysdesCombrailles Le pays de votre développement durable Revaloriser l habitat traditionnel Sommaire Revaloriser l habitat traditionnel Accompagner vos projets... 3 Les types

Plus en détail

INCITATION A LA RESTAURATION DES FAÇADES CAHIER DES CHARGES

INCITATION A LA RESTAURATION DES FAÇADES CAHIER DES CHARGES INCITATION A LA RESTAURATION DES FAÇADES CAHIER DES CHARGES De façon non exhaustive, chaque dossier étant examiné de manière spécifique, les principaux critères de mise en œuvre sont ainsi définis : NETTOYAGE

Plus en détail

1.1. 2BPrésentation du volume Fol J 921

1.1. 2BPrésentation du volume Fol J 921 Comment et pourquoi faire le choix d une dérestauration? Quelques éléments de réponse proposés à partir d un cas particulier / Christine Chastel, Jean-François Gouas et Bernard Gallois, BnF, Centre Joël-Le-Theule,

Plus en détail

EX 23188 XXXX 2 14,00 28,00 SIGNATURE

EX 23188 XXXX 2 14,00 28,00 SIGNATURE N STAND : 3.1 VOTRE COMMANDE (OBLIGATOIRE) A PARTIR DU 10/02/2014, LE PRIX MENTIONNÉ SERA MAJORE DE 25% PAR RAPPORT AU TARIF STANDARD. A PARTIR DU 24/02/2014, LE PRIX MENTIONNÉ SERA MAJORÉ DE 50% PAR RAPPORT

Plus en détail

Cédral CÉDRAL CLICK CÉDRAL, LA SOLUTION IDÉALE POUR EMBELLIR ET PROTÉGER LES FAÇADES. pose à emboitement. Lame de bardage extérieur

Cédral CÉDRAL CLICK CÉDRAL, LA SOLUTION IDÉALE POUR EMBELLIR ET PROTÉGER LES FAÇADES. pose à emboitement. Lame de bardage extérieur Cédral NOUVEAU pose à emboitement Cédral Lame de bardage extérieur CÉDRAL, LA SOLUTION IDÉALE POUR EMBELLIR ET PROTÉGER LES FAÇADES C est beau de se sentir protégé! Cédral Cédral, une gamme complète pour

Plus en détail

.8..COULEUR/CONTRASTE.

.8..COULEUR/CONTRASTE. énovation.8..couleu/contaste. 8.1 Concept de base Utiliser un revêtement de fini mat pour toutes les surfaces (sol, mur, plafond, comptoir, panneau d affichage, etc.). Les finis lustrés causent de l éblouissement.

Plus en détail

PRESENTATION DE L ASSOCIATION ATELIERS JEUNESSE - EVEIL ARTISTIQUE ET RECREATIF

PRESENTATION DE L ASSOCIATION ATELIERS JEUNESSE - EVEIL ARTISTIQUE ET RECREATIF PRESENTATION DE L ASSOCIATION ATELIERS JEUNESSE - EVEIL ARTISTIQUE ET RECREATIF Skinjackin en quelques mots Le Skinjackin est un regroupement de peintres, illustrateurs, tatoueurs, graffeurs et graphistes,

Plus en détail

ETAT DES LIEUX : LES COULEURS DE CROZET

ETAT DES LIEUX : LES COULEURS DE CROZET NUANCIER COMMUNAL 2010 Document annexe au règlement du Plan Local d Urbanisme ETAT DES LIEUX : LES COULEURS DE CROZET Document non diffusable sans autorisation Commune de Crozet 01170 Sommaire Urbanisation

Plus en détail

LA MAQUETTE NUMÉRIQUE LE PHOTOMONTAGE & LES EFFETS DE MATIÈRES

LA MAQUETTE NUMÉRIQUE LE PHOTOMONTAGE & LES EFFETS DE MATIÈRES LA MAQUETTE NUMÉRIQUE LE PHOTOMONTAGE & LES EFFETS DE MATIÈRES LES OUTILS DE DÉTOURAGE Avant de parler de détourage, il faut se rappeler du principe des calques. Photoshop fonctionne avec un système de

Plus en détail

Charte graphique P a r i s - s o r b o n n e

Charte graphique P a r i s - s o r b o n n e Charte graphique P a r i s - S o r b o n n e 1 Sommaire Logo...3 Couleurs...4 Typographie...6 Construction de la couverture et du dos...7 Animation graphique des pages intérieures...10 2 LOGO... Version

Plus en détail

Un peu d'histoire. La corniche classique se compose en général de trois niveaux:

Un peu d'histoire. La corniche classique se compose en général de trois niveaux: La corniche supporte le chéneau qui recueille les eaux pluviales de la toiture et protège le haut de la façade d une humidification excessive. Au-delà de cette fonction technique, elle achève la composition

Plus en détail

Guide. Les grandes tendances. printemps/été

Guide. Les grandes tendances. printemps/été Guide Les grandes tendances printemps/été 2015 introduction Les grandes tendances printemps/été 2015 Les Peintures de Armond vous offre un guide des tendances en matière de design intérieur pour le printemps

Plus en détail

VILLE DE CHATEAU-RENAULT. Aire de Mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine

VILLE DE CHATEAU-RENAULT. Aire de Mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine VILLE DE Aire de Mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine Devantures commerciales 190 4. Devantures commerciales et enseignes Intégrer au mieux les devantures commerciales et enseignes en proposant

Plus en détail

Rapport action tuffeau. CAHIER n 12

Rapport action tuffeau. CAHIER n 12 Rapport action tuffeau Réhabilitation énergétique des bâtiments en tuffeau Etat de l art et retours d expérience CAHIER n 12 Maison de maître Forges Figure 1-1 : Façade Ouest Forges Date de visite : 22

Plus en détail

PERMIS DE CONSTRUIRE ET DECLARATION PREALABLE. Guide pratique du particulier

PERMIS DE CONSTRUIRE ET DECLARATION PREALABLE. Guide pratique du particulier PERMIS DE CONSTRUIRE ET DECLARATION PREALABLE Guide pratique du particulier Envie de vous lancer dans un projet de construction neuve? Envie d aménager vos locaux ou de modifier votre façade? Vous êtes

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77 340 Pontault-Combault

Plus en détail

LA MAISON RURALE, Adaptée au relief, l habitation est. Regards sur l habitat. Les espaces extérieurs

LA MAISON RURALE, Adaptée au relief, l habitation est. Regards sur l habitat. Les espaces extérieurs Regards sur l habitat 5 Regards sur l habitat LA MAISON RURALE, Situées dans les villages, les hameaux, et à la périphérie des bourgs, les maisons rurales de la Haute Vallée de Chevreuse s affilient par

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de comble et velux : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de comble et velux : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de comble et velux : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République 77 340 Pontault-Combault

Plus en détail

Modifier, créer des ouvertures

Modifier, créer des ouvertures Pierre Thiébaut Modifier, créer des ouvertures Groupe Eyrolles, 2007 ISBN : 2-212-11983-6 ISBN : 978-2-212-11983-6 IV Modifier une ouverture / Fonctionnalité des ouvertures Types d intervention Agrandir

Plus en détail

ANNEXE 52 COMMUNE DE FERNELMONT. DECLARATION URBANISTIQUE PREALABLE (article 263 du C.W.A.T.U.P.)

ANNEXE 52 COMMUNE DE FERNELMONT. DECLARATION URBANISTIQUE PREALABLE (article 263 du C.W.A.T.U.P.) ANNEXE 52 (adaptée sur la base de l article 263 du C.W.A.T.U.P. modifié par l arrêté du Gouvernement wallon du 18 juin 2009, publié au Moniteur belge de septembre 2009) COMMUNE DE FERNELMONT DECLARATION

Plus en détail

Direction des Services Techniques et de l Aménagement

Direction des Services Techniques et de l Aménagement Direction des Services Techniques et de l Aménagement AIDE A LA RENOVATION DES FACADES CAHIER DES CHARGES Version avril 2015 Documents à rendre pour l instruction du dossier : Une déclaration préalable

Plus en détail

CAHIER DE PRECONISATIONS

CAHIER DE PRECONISATIONS CAHIER DE PRECONISATIONS Le caractère du centre ancien de Caudiès-de- Fenouillèdes ainsi que celui des extensions du 19 ème siècle sont à préserver au titre d un patrimoine commun à transmettre aux générations

Plus en détail

LES MATÉRIAUX EN PIERRE SÈCHE À L ÉPIRE

LES MATÉRIAUX EN PIERRE SÈCHE À L ÉPIRE LES MATÉRIAUX EN PIERRE SÈCHE À L ÉPIRE Nom commun Pierre blanche MATIÈRE PREMIÈRE (matériau) Calcaire Type de matériau de construction : Pierre de revêtement des sols Epire, Albanie Pierre de faible épaisseur

Plus en détail

PRIX EXCELLENCE CLAUDE JACQUES 2009 RÉFECTION DE LA TOITURE ÉGLISE ST-FRANCOIS DE- SALES. GATINEAU QUÉBEC

PRIX EXCELLENCE CLAUDE JACQUES 2009 RÉFECTION DE LA TOITURE ÉGLISE ST-FRANCOIS DE- SALES. GATINEAU QUÉBEC PRIX EXCELLENCE CLAUDE JACQUES 2009 RÉFECTION DE LA TOITURE ÉGLISE ST-FRANCOIS DE- SALES. GATINEAU QUÉBEC INTRODUCTION Les Toiture Marcel Raymond & Fils Inc. a entreprit la réfection de la toiture de l

Plus en détail

RESTAURATION D UN HOTEL DE MAITRE DU XVIII e SIECLE 73 75 rue de Laeken - 1000 Bruxelles NOTE EXPLICATIVE

RESTAURATION D UN HOTEL DE MAITRE DU XVIII e SIECLE 73 75 rue de Laeken - 1000 Bruxelles NOTE EXPLICATIVE RESTAURATION D UN HOTEL DE MAITRE DU XVIII e SIECLE 73 75 rue de Laeken - 1000 Bruxelles NOTE EXPLICATIVE 1 Bâti existant et programmation du maître d ouvrage. Le lieu L hôtel Dewez, situé au croisement

Plus en détail

Inventaire préliminaire des bâtiments patrimoniaux de la CSDM Pascale Beaudet et Caroline Tanguay mai 2002

Inventaire préliminaire des bâtiments patrimoniaux de la CSDM Pascale Beaudet et Caroline Tanguay mai 2002 A IDENTIFICATION 1. APPELLATION actuelle Jeanne-LeBer Autre(s) appellation(s) Saint-Jean 2. No. dossier 56 3. No. réf. Archives CSDM 300 / 300 4. ANNÉE de construction 1957 5. ARCHITECTE concepteur Louis

Plus en détail

Pour l intérieur dont vous rêvez. Plusieurs techniques de peinture expliquées point par point

Pour l intérieur dont vous rêvez. Plusieurs techniques de peinture expliquées point par point Pour l intérieur dont vous rêvez. Plusieurs techniques de peinture expliquées point par point Effet crépi avec l enduit décor et la lasure 4 pour crépi décor Effet crépi avec le crépi décor et la lasure

Plus en détail

COACHING REVETEMENTS MURAUX PIECE DE VIE

COACHING REVETEMENTS MURAUX PIECE DE VIE Coaching à domicile COACHING REVETEMENTS MURAUX PIECE DE VIE 1 PRECONISATIONS -Mur 1 :papier galuchat améthyste -Mur 2 : papier toile grège + 1lé de papier peint croco marron (1Lé de 50cm) -Mur 3, 5 :

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Décoration sur Porcelaine

Décoration sur Porcelaine SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Mail : secretariat@mof.fr

Plus en détail

ARCHITECTURE D INTÉRIEUR - 1

ARCHITECTURE D INTÉRIEUR - 1 Noriyoshi Hasegawa ARCHITECTURE D INTÉRIEUR - 1 Maîtriser le croquis de présentation Cinquième tirage 2014, avec nouvelle présentation Sommaire Introduction... 4 Chapitre 1 Les styles de dessin... 13 Tout

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de surélévation : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de surélévation : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de surélévation : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77340 Pontault-Combault

Plus en détail

Catalogue. Collection juin 2007. Ateliers d insertion St Quentin en Yvelines Conflans Ste Honorine

Catalogue. Collection juin 2007. Ateliers d insertion St Quentin en Yvelines Conflans Ste Honorine Catalogue Collection juin 2007 Ateliers d insertion St Quentin en Yvelines Conflans Ste Honorine Siège - Association ACR 72 rue Désiré Clément BP 308 78703 Conflans Cedex 01 39 19 80 03 Page 1 Siège Association

Plus en détail

L ENCADREMENT TOME 1

L ENCADREMENT TOME 1 L ENCADREMENT TOME 1 Connaissance des Techniques 1 TABLE ANALYTIQUE Composition d un cadre Création du 1 er cadre Le biseau 45 dit «Anglais» Le biseau 90 dit «Droit «Les biseaux décalés Le biseau inversé

Plus en détail

La domus de Vieux. Maquette à construire. Conseil Général du Calvados Service Départemental d Archéologie

La domus de Vieux. Maquette à construire. Conseil Général du Calvados Service Départemental d Archéologie Maquette à construire La domus de Vieux Conseil Général du Calvados Service Départemental d Archéologie 2005 Service Départemental d Archéologie du Calvados, édition 2005. Présentation de la domus de Vieux

Plus en détail

Association ADALEA - Ateliers d insertion 35 rue de Brocéliande - 22000 SAINT-BRIEUC Tél. : 02.96.78.50.01 Fax : 02.96.78.06.39

Association ADALEA - Ateliers d insertion 35 rue de Brocéliande - 22000 SAINT-BRIEUC Tél. : 02.96.78.50.01 Fax : 02.96.78.06.39 FICHE DE POSTE ATELIER Peinture - second œuvre bâtiment Descriptif des tâches Compétences techniques de base requises Participation à la vérification de la nature des supports. Aménagement de l aire de

Plus en détail

Rapport de repérage de l amiante avant travaux

Rapport de repérage de l amiante avant travaux 3, rue Jean Rodier BP 34012 31028 TOULOUSE CEDEX 4 Tél : 05.62.16.73.10 Fax : 05.61.54.75.90 Cconstruction@socotec.fr Rapport de repérage de l amiante avant travaux Bien immobilier concerné Bureaux 14

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

le pavillonnaire en site rural et les fermes

le pavillonnaire en site rural et les fermes Guide couleurs Les maisons rurales, le pavillonnaire en site rural et les fermes Couleurs et matières pour les façades : restaurations et constructions neuves Les typologies architecturales Les maisons

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR LA RENOVATION DU PATRIMOINE BATI ANCIEN

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR LA RENOVATION DU PATRIMOINE BATI ANCIEN DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR LA RENOVATION DU PATRIMOINE BATI ANCIEN A retourner à : Monsieur le Maire de Dannemarie 1 Place de l Hôtel-de-Ville 68210 DANNEMARIE 03 89 25 00 13 mairie@dannemarie.fr

Plus en détail

Une solution esthétique et durable pour l isolation par l extérieur

Une solution esthétique et durable pour l isolation par l extérieur Dossier de presse - Avril 2013 Une solution esthétique et durable pour l isolation par l extérieur Twinson, l aménagement de jardin intelligent. Bardages PVC et composite Façades www.deceuninck.fr Des

Plus en détail

La préparation. Restauration du vitrail de saint Thomas. La baie

La préparation. Restauration du vitrail de saint Thomas. La baie Restauration du vitrail de saint Thomas La préparation La baie La baie 23 de la cathédrale de Chartres se trouve au nord, dans le déambulatoire du chœur. Elle comporte 85 panneaux. Les frises représentent

Plus en détail

Glacis à l acrylique

Glacis à l acrylique Sommaire 1. Le glacis 2. Notions de base en acrylique 3. Réalisation pratique: tableau avec glacis 4. Modèle Séance du 31 janvier 2014 dirigée par Maurice Lopès Travaux pratiques de peinture Glacis à l

Plus en détail

Arquèves (visite du 04/10/2013) Présents : Fr.Blary / R. Jonvel

Arquèves (visite du 04/10/2013) Présents : Fr.Blary / R. Jonvel Arquèves (visite du 04/10/2013) Présents : Fr.Blary / R. Jonvel Nature du site 1 - Un cellier en pierres de taille voûté en berceau 2 - Une cave en pierres de taille voûtée en berceau 3 - Apparition d

Plus en détail

Décor Action. Créateur de fascination. Location de fontaines

Décor Action. Créateur de fascination. Location de fontaines Décor Action Créateur de fascination 1 Location de fontaines Sommaire Edito 3 Réalisations sur-mesure 3 Murs d eau aluminium brossé 4 Murs d eau à intégrer dans une menuiserie 6 Murs d eau Cascade inox

Plus en détail

Fiches techniques pour les matériaux contenant de l amiante. Les flocages amiantés

Fiches techniques pour les matériaux contenant de l amiante. Les flocages amiantés Les flocages amiantés Exemple photo : Flocage sur structure métallique. Le flocage est une projection de fibres d amiante pur mélangées à un liant. Il est très friable, de couleur blanche, beige, brune

Plus en détail

L ART DE L ESPACE = LA CITE RADIEUSE DE MARSEILLE PAR LE CORBUSIER

L ART DE L ESPACE = LA CITE RADIEUSE DE MARSEILLE PAR LE CORBUSIER L ART DE L ESPACE = LA CITE RADIEUSE DE MARSEILLE PAR LE CORBUSIER La cité radieuse est haute de 17 étages et regroupe 337 appartements (137x 56 x 24m). Le toit comporte une école maternelle, une piste

Plus en détail

Le Tableau, JF Laguionie Des références picturales

Le Tableau, JF Laguionie Des références picturales Le Tableau, JF Des références picturales Analyse, citations et commentaires issus du dossier du Centre culturel Les Grignoux, complétés par quelques autres propositions d œuvres. «Le tableau renvoie de

Plus en détail

DOSSIER DE RESTAURATION CONSERVATION

DOSSIER DE RESTAURATION CONSERVATION DOSSIER DE RESTAURATION CONSERVATION AULAGNON Sandrine Maitrise de Sciences et Techniques, Paris Sorbonne Ch de la cressonnière 83 210 Solliès-pont 04.94.33.77.95 ou 06.03.43.72.17 «Portrait d Olivier

Plus en détail

Rapport d étude de couverture

Rapport d étude de couverture Rapport d étude de couverture Conseil Général de la Somme Conseil Général de la Somme 43 rue de la République 80026 Amiens 24/07/2007 Page 1 sur 64 Sommaire : 1. CONDITIONS D ETUDES :... 3 1.1. Les objectifs

Plus en détail

CHARTE ARCHITECTURALE TYPOLOGIE, PROPORTIONS ET RYTHMES

CHARTE ARCHITECTURALE TYPOLOGIE, PROPORTIONS ET RYTHMES TYPOLOGIE,PROPORTION ET RYTHMES ELEMENTS REMARQUABLES DU BATI 1 Pignon Mur extérieur dont les contours épousent la forme des pentes d un comble. Dans les immeubles, même à toit plat, on a pris l habitude

Plus en détail

DEPARTEMENT DE L HERAULT VILLE DE PEZENAS. Secteur sauvegardé REGLEMENT / EXTRAITS REGLEMENT/EXTRAITS. Septembre 1994.

DEPARTEMENT DE L HERAULT VILLE DE PEZENAS. Secteur sauvegardé REGLEMENT / EXTRAITS REGLEMENT/EXTRAITS. Septembre 1994. DEPARTEMENT DE L HERAULT VILLE DE PEZENAS Secteur sauvegardé REGLEMENT / EXTRAITS REGLEMENT/EXTRAITS Septembre 1994 Septembre 1994 Ministère de l Equipement, des Transports et du Tourisme Ministère de

Plus en détail

Guide indicatif ''explication des compétences acquises''

Guide indicatif ''explication des compétences acquises'' Guide indicatif ''explication des compétences acquises'' Compétences : Exigences : Travaux préparatoires : Décoller un papier peint. Décoller un revêtement de sol. Décaper un support. Lessiver un support.

Plus en détail

L architecture du XVI ème siècle à Pau et ses couleurs

L architecture du XVI ème siècle à Pau et ses couleurs L architecture du XVI ème siècle à Pau et ses couleurs Opération de mise en valeur des façades 1 L architecture du XVI ème siècle à Pau et ses couleurs Sommaire Les immeubles ci-après présentés, sont donnés

Plus en détail

Une déco réussie... 1 - Définir son style - Sortir des magasins habituels - Sélectionner des magazines - Créer des planches tendances

Une déco réussie... 1 - Définir son style - Sortir des magasins habituels - Sélectionner des magazines - Créer des planches tendances http://elagone.fr Une déco réussie... Une décoration d intérieur réussie, c est une décoration avec un mixte de matériaux, de matières différentes et d associations de couleurs. Mais surtout n oublions

Plus en détail

REGLEMENT MUNICIPAL DE PUBLICITE PREENSEIGNES ET ENSEIGNES ANNEXES

REGLEMENT MUNICIPAL DE PUBLICITE PREENSEIGNES ET ENSEIGNES ANNEXES REGLEMENT MUNICIPAL DE PUBLICITE PREENSEIGNES ET ENSEIGNES ANNEXES MAIRIE DE NICE DIRECTION ADJOINTE DE LA REGLEMENTATION DES ESPACES 1 SOMMAIRE REPRESENTATION SCHEMATIQUE DES PRESCRIPTIONS RELATIVES A

Plus en détail

COLORISER AUX FEUTRES

COLORISER AUX FEUTRES COLORISER AUX FEUTRES En terme de couleurs, l utilisation des feutres à alcool se rapproche de celle de l encre car on part de la couleur la plus claire pour aller vers les couleurs foncées. Pour obtenir

Plus en détail

Ville de Rosny-sous-Bois ATELIER 2 : PATRIMOINE

Ville de Rosny-sous-Bois ATELIER 2 : PATRIMOINE 16 juin Ville de Rosny-sous-Bois ATELIER 2 : PATRIMOINE GLOSSAIRE Acrotère Dans l architecture classique, un acrotère est un ornement sculpté disposé au sommet d un fronton ou sur un pignon. Dans l architecture

Plus en détail

Tout au long de ces cours nous allons tenter de développer et canaliser le sens artistique que vous possédez déjà.

Tout au long de ces cours nous allons tenter de développer et canaliser le sens artistique que vous possédez déjà. IMAGINATION SENSIBILITE CURIOSITE RIGUEUR LOGIQUE GESTION Sont les principales qualités d un décorateur d intérieur. Tout au long de ces cours nous allons tenter de développer et canaliser le sens artistique

Plus en détail

Quelles couleurs pour ma façade?

Quelles couleurs pour ma façade? Quelles couleurs pour ma façade? Une charte de ravalement est l occasion de réaffirmer la volonté de rendre toute leur personnalité à chaque bâtiment. L objectif de cette charte de ravalement est de veiller

Plus en détail

Les Devantures commerciales dans le Val-de-Marne RECOMMANDATION POUR LES DEVANTURES

Les Devantures commerciales dans le Val-de-Marne RECOMMANDATION POUR LES DEVANTURES Les Devantures commerciales dans le Val-de-Marne RECOMMANDATION POUR LES DEVANTURES LA RUE Les devantures des commerces participent à la cohérence de la rue, elles respectent : Les limites du parcellaire

Plus en détail

Construction d une crèche associative «Lei minòts» M.I.N. d Avignon. Maitre d ouvrage : association Les Maisons du Monde C.C.T.P.

Construction d une crèche associative «Lei minòts» M.I.N. d Avignon. Maitre d ouvrage : association Les Maisons du Monde C.C.T.P. Construction d une crèche associative «Lei minòts» M.I.N. d Avignon Maitre d ouvrage : association Les Maisons du Monde C.C.T.P. Lot n 11 Peinture Décembre 2010 Lot n 11 Peinture 11.0. GÉNÉRALITÉS Fourniture

Plus en détail

Architecture Durable & BOIS 1

Architecture Durable & BOIS 1 Architecture Durable & BOIS 1 Surélévation et extension / chantier Prouesse architecturale Restructuration, extension par l arrière, surélévation en façade! Réalisé par : Pierre-Olivier Chanez Photos :

Plus en détail

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966

Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 Jean Dubuffet AUTOPORTRAIT II - 1966 MON VISAGE A LA MANIERE DE JEAN DUBUFFET OBJECTIFS - utiliser son expérience sensorielle visuelle pour produire une œuvre picturale. - réaliser une œuvre s'inspirant

Plus en détail

LOT N 3 CHAPE-CARRELAGE-FAIENCES

LOT N 3 CHAPE-CARRELAGE-FAIENCES AMENAGEMENT D UN LOCAL COMMERCIAL A LATHUILE (74) LOT N 3 CHAPE-CARRELAGE-FAIENCES SOMMAIRE PREAMBULE...2 1. CLAUSES SPECIALES...2 1.1. - LIMITE DES PRESTATIONS...2 1.2. - VENTILATION DES DEVIS...2 1.3.

Plus en détail

4.2 NIVEAU BACHELOR D ARCHITECTURE D INTERIEUR

4.2 NIVEAU BACHELOR D ARCHITECTURE D INTERIEUR ARCHITECTURE D'INTERIEUR En tant qu'architecte d'intérieur, vous planifiez et concevez des espaces dans les domaines publics et privés. Vous développez des concepts de l'espace pour des rénovations ou

Plus en détail

N & B - POURQUOI ET COMMENT

N & B - POURQUOI ET COMMENT THÈME N & B - POURQUOI ET COMMENT LE NOIR ET BLANC DATE INTERVENANT 13/06/2013 JB ET PR POUR REFLETS ET ECHOS 1 Sommaire N&B - Le Pourquoi Historique N&B VS Couleur N&B - Le Comment La prise de vue Le

Plus en détail

Projet de réhabilitation des façades du quai de Podor

Projet de réhabilitation des façades du quai de Podor Partenariat entre les Conseils Régionaux de Saint Louis/Sénégal et Rhône Alpes/France en collaboration avec Le Syndicat d initiative de Saint Louis du Sénégal et Podor Rive Gauche Projet de réhabilitation

Plus en détail

Dossier Technique Immobilier

Dossier Technique Immobilier Dossier Technique Immobilier Numéro de dossier : Date du repérage : PALARDY/FB/181011 Désignation du ou des bâtiments Localisation du ou des bâtiments : Département : 85450 Commune : CHAMPAGNÉ-LES-MARAIS

Plus en détail

Arts CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE

Arts CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE Arts VISÉES PRIORITAIRES Découvrir, percevoir et développer des modes d expression artistiques et leurs langages, dans une perspective identitaire, communicative et culturelle. CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE

Plus en détail

Yonne Saint sauveur en Puisaye Maison de Colette ETUDE PRELIMINAIRE SONDAGES ET RECHERCHE DE DECORS. Mai 2012

Yonne Saint sauveur en Puisaye Maison de Colette ETUDE PRELIMINAIRE SONDAGES ET RECHERCHE DE DECORS. Mai 2012 Atelier Brice MOULINIER 111, Avenue de Verdun 41000 Blois Atelier de Restauration Conservation du Centre Peintures murales et sculptures polychromes Tél : 02 54 74 42 78 brice.moulinier@wanadoo.fr Siret

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION CMJN : 0/90//100/0 FIXATION PAR COLLAGE PU

GUIDE D INSTALLATION CMJN : 0/90//100/0 FIXATION PAR COLLAGE PU TM GUIDE D INSTALLATION CMJN : 0/90//100/0 FIXATION PAR COLLAGE PU CMJN : 0/0/0/60 www.thermart.eu 1 SOMMAIRE INSTALLATION PAR COLLAGE 3 RECOMMANDATION GÉNÉRALE 4 PRÉPARATION DU SUPPORT 4 DÉTERMINER LA

Plus en détail

Mes Quatre Vérités Par Marine, version 2 Janvier 03

Mes Quatre Vérités Par Marine, version 2 Janvier 03 Mes Quatre Vérités Par Marine, version 2 Janvier 03 1ère vérité : Pour commencer un tableau PEINTURE A L HUILE faire un dessin (au format de la toile) sur une feuille simple puis passer de la mine de plomb

Plus en détail

À la découverte des CM1@ mars 2012 - N 1

À la découverte des CM1@ mars 2012 - N 1 À la découverte des CM1@ mars 2012 - N 1 Sommaire : Le musée de la Cité de l Architecture page 1 La visite du musée page 3 L atelier «Matières- Matériaux» page 4 Les maquettes de maisons page 5 Journal

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande d abri de jardin : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande d abri de jardin : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande d abri de jardin : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77340 Pontault-Combault

Plus en détail

PROGRAMME DE LA FORMATION

PROGRAMME DE LA FORMATION PROGRAMME DE LA FORMATION Formation qualifiante de Peintre Décorateur - 1012 H Période de référence : 02 mai 2012 14 décembre 2012 (35 heures hebdomadaires) Formation qualifiante niveau IV Validation Jury

Plus en détail

CAP de Peintre-applicateur de revêtements RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

CAP de Peintre-applicateur de revêtements RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ACTIVITES Fonction : REALISATION TACHES PREPARATION 1 - Prendre connaissance des documents liés à son ouvrage. 2 - Participer à la vérification de la nature des

Plus en détail

GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE

GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE Institut National des Sciences Appliquées de Strasbourg GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE ETUDE DE SOLUTIONS DE RENOVATION DE BATIMENTS TRADITIONNELS EN ECOSSE Par MARIE JONNARD Tutrice

Plus en détail

Papier origami Fleur 71 703 000 10x10cm, sachet 65 pièces (5) 71 708 000 15x15cm, sachet 65 pièces (3)

Papier origami Fleur 71 703 000 10x10cm, sachet 65 pièces (5) 71 708 000 15x15cm, sachet 65 pièces (3) PAPIER Sans acide origami Papillons 71 701 000 10x10cm, sachet 65 pièces (5) 71 710 000 15x15cm, sachet 65 pièces (3) origami Fleur 71 703 000 10x10cm, sachet 65 pièces (5) 71 708 000 15x15cm, sachet 65

Plus en détail

À la découverte d un métier

À la découverte d un métier THIERRY LE NOUVEL & PASCALE-JOANNE RABAUD À la découverte d un métier Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 2-212-12688-4 Sommaire Chapitre 1 Le décor dans l histoire du cinéma.....................................7

Plus en détail

23 BANIZE Église Saint-Sulpice-de-Bourges Agrandissement de sondages des enduits peints septembre-octobre 2006

23 BANIZE Église Saint-Sulpice-de-Bourges Agrandissement de sondages des enduits peints septembre-octobre 2006 Un troisième ensemble est constitué par les scènes ornant le mur nord de la deuxième travée. La réalisation technique est, à cet endroit, plus complexe. La totalité de la surface a été peinte en rouge.

Plus en détail

Réglementation publicitaire. Ville de Juvisy-sur-Orge. Réunion publique du 24 novembre 2015

Réglementation publicitaire. Ville de Juvisy-sur-Orge. Réunion publique du 24 novembre 2015 CYPRIM Réglementation publicitaire Elaboration du règlement local de publicité Ville de Juvisy-sur-Orge ---------------- Réunion publique du 24 novembre 2015 Présentation des règles 1 Publicité : 1. Règles

Plus en détail

Matières & couleurs du Parc

Matières & couleurs du Parc MONTS D ARDÈCHE Matières & couleurs du Parc Mémento Traitement des façades : recommandations architecturales COULEURS ET MATIÈRES D HIER... L architecture traditionnelle des Monts d Ardèche s est construite

Plus en détail

Monochrome. Mono signifie un ou une

Monochrome. Mono signifie un ou une Monochrome Mono signifie un ou une 8020 8017 8013 Une seule famille de couleurs est tout ce qui est nécessaire pour créer une atmosphère d élégance modeste qui ne concurrence pas l escalier de passage

Plus en détail

CONCOURS PROJET ARTISTIQUE ECOLE DES BOUDINES MEYRIN. Réflexions. URSULA MUMENTHALER CHEMIN TAVERNEY 1 1218 GRAND SACONNEX www.ursulamumenthaler.

CONCOURS PROJET ARTISTIQUE ECOLE DES BOUDINES MEYRIN. Réflexions. URSULA MUMENTHALER CHEMIN TAVERNEY 1 1218 GRAND SACONNEX www.ursulamumenthaler. CONCOURS PROJET ARTISTIQUE ECOLE DES BOUDINES MEYRIN Réflexions URSULA MUMENTHALER CHEMIN TAVERNEY 1 1218 GRAND SACONNEX www.ursulamumenthaler.ch Courte note explicative à propos du hall et du

Plus en détail

Peindre avec des effets

Peindre avec des effets Peindre avec des effets Un effet de cire murale sur crépi spatulé donne un aspect à la fois ancien et raffiné. Porter des gants en caoutchouc. S entraîner sur un morceau de carton ou de panneau pour définir

Plus en détail

Technique de la peinture

Technique de la peinture Supports pédagogiques: Fiches de travail n 1, 2 et 4 (lycée), fiche de travail n 3 (école primaire et collège). ENSEIGNANT E : Michel Haider (retable de Hohenlandenberg), Triptyque de la Crucifixion, panneau

Plus en détail

DESSIN EN NIVEAU DE GRIS. L objectif est de dessiner des formes et volumes à partir de lignes et courbes, à main levée.

DESSIN EN NIVEAU DE GRIS. L objectif est de dessiner des formes et volumes à partir de lignes et courbes, à main levée. A R T D E L A R E L I U R E LE DESSIN EN NIVEAU DE GRIS C.1.1 - Réaliser un dessin artistique S.1.1 - Analyse d un document, d un produit - S.1.1.1 - Formes et volumes Les volumes géométriques (cubes,

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES I - CONTEXTE PROFESSIONNEL : I.1 - Domaine d intervention : Le domaine d intervention est la construction et la réhabilitation. Les ouvrages concernés participent

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-HYACINTHE RÈGLEMENT NO : 1706 "ANNEXE I" ANNEXE XXV DU RÈGLEMENT NUMÉRO 1061

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-HYACINTHE RÈGLEMENT NO : 1706 ANNEXE I ANNEXE XXV DU RÈGLEMENT NUMÉRO 1061 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-HYACINTHE RÈGLEMENT NO : 1706 "ANNEXE I" ANNEXE XXV DU RÈGLEMENT NUMÉRO 1061 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-HYACINTHE RÈGLEMENT NUMÉRO 1061 "ANNEXE XXV" Zone visée:

Plus en détail

CYCLE DE CONFÉRENCES. Art nouveau, art déco

CYCLE DE CONFÉRENCES. Art nouveau, art déco CYCLE DE CONFÉRENCES Art nouveau, art déco octobre 2014 - avril 2015 ART NOUVEAU, ART DÉCO La sensibilisation du grand public à l architecture est au cœur même des missions du Conseil d Architecture, d

Plus en détail

Guide de Qualification des façades

Guide de Qualification des façades Le Nuancier Guide de Qualification des façades Ville de Roscoff Préambule Ce nuancier de Roscoff, qui s applique à tout le territoire de la commune, se veut avant tout un guide d aide à la décision pour

Plus en détail