Analyse de la médiatisation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Analyse de la médiatisation"

Transcription

1

2 Chiffres clés Périmètre de l'étude France Nombre d'articles Nombre de supports analysés 253 Vs 1S07 Vs 2S07 Moyenne / article SIM EAE (en euros) La présence dans la presse de XXX est en forte hausse par rapport à 2007 : + 5% par rapport au 1 er semestre 2007 et surtout + 36% par rapport au 2 ème semestre Cette évolution est également forte en termes score d impact média, puisque le nombre de lecteurs potentiels touchés par XXX augmente de 50% par rapport au 2 ème semestre Cette hausse touche toutes les activités «bancaires» de XXX. Par contre Les actions plus «citoyennes» ou culturelles de la banque sont moins reprises par les médias. Elles restent cependant porteuses pour la banque en terme de volume de discours. La concurrence sur ce terrain est de plus en plus forte avec un nombre croissant de sociétés qui investissent la thématique du «socialement responsable». Les actions de communication ont donc plus de mal à se différencier les une des autres et à susciter l intérêt de la presse. 2

3 Les catégories de presse* (en % des retombées) Chiffres clés Presse spécialisée banque et f inance 31% Presse quotidienne nationale 26% Hebdos et mensuels 13% Radio Internet 7% 7% Agence de presse 5% Presse régionale 5% TV Autre Presse photo * Voir répartition des titres par catégorie en annexe 1% 0,6% 4% Si la presse spécialisée banque et finance reste le vecteur principal de médiatisation d XXX, son poids diminue légèrement. La presse quotidienne nationale continue sa progression et représente 55% du nombre de contacts touchés par XXX, ce qui permet à la banque de toucher un nombre de lecteurs important (plus de 200 millions de lecteurs touchés durant la période). Les retombées presse se diversifient également et on observe une hausse de la présence de la banque dans les média audiovisuels (BFM est la 3 ème source médiatique pour XXX derrière Les Echos et La Tribune). Ceci contribue à l élargissement global de l audience de la banque et au développement de sa visibilité. 3

4 Chiffres clés Le Top supports (en nb. de retombées) Le Top journalistes (en nb. de retombées) Top = 39% des retombées 55% des articles sont signés Les principaux supports* Nbre articles LES ECHOS 86 LA TRIBUNE 85 BFM 48 LE REVENU 46 AFP 43 L'AGEFI ACTIFS 42 L'AGEFI 34 LA VIE FINANCIERE 33 L'AGEFI HEBDO 32 LE FIGARO ECONOMIE 27 Les principaux journalistes** Nbre articles Laurence Allard, Le Point 10 Jean-François Tardiveau, La Vie Financière 10 Stéphane Soumier, BFM 9 Violaine Le Gall, L'Agefi 7 Matthieu Pechberty, La Tribune 6 Gilles Petit, Le Revenu 6 Les deux grands titres économiques quotidiens restent les premières sources de médiatisation pour XXX. Il faut noter que les retombées dans Les Echos sont en baisse par rapport à l année dernière à la même période (109 articles). BFM devient le troisième vecteur de médiatisation pour XXX grâce notamment aux interventions nombreuses de M. (17 interventions). Aucun quotidien généraliste ne rentre dans le top 10 durant ce semestre. La proportion d articles signés est en légère baisse (- 6 points). Mais le taux d articles signés reste supérieur à la moyenne du secteur. 4

5 La visibilité de XXX La taille des articles (en % des retombées) La polarisation des articles (en % des retombées) Petite 29% Brève 5% Grande 46% Simple citation 35% Exclusive 17% Moyenne 20% 66% d articles de taille importante 33% d articles fortement polarisés Localisation de la mention Localisation Nbre articles % Titre % Chapeau 91 7% Texte % Légende iconographie 55 4% Iconographie 72 6% Graphiques et Palmarès % Partielle 32% La visibilité de XXX est en hausse ce semestre. Importante 16% La banque est présente dans des articles de taille plus importante (+16 points par rapport au 2 ème semestre 2007). On observe que le volume rédactionnel (taille des articles et polarisation des articles sur la banque) est plus soutenu pour XXX durant ce semestre avec 33% d articles fortement polarisés sur la banque dont 17% d exclusifs. La bonne reprise des communiqués de presse et donc le bon relais par les médias des actions de communication de la banque explique ce discours médiatique plus développé. La visibilité de la mention de la banque dans la titraille est stable. 5

6 Le contenu de la médiatisation Les aspects Produits et Services 34% Corporate/Stratégie de 24% Stratégie de marché/macro éco 22% Dimension Sociale 15% Fusions/Acquisitions Dimension Financière 12% 13% Evénement Affaires et Controverses Environnement Dimension Inf ormatique 5% 3% 3% 8% Les principaux faits marquants Nb. articles Rumeur sur la cession de la filiale française 75 Négociations du Groupe Banque Populaire pour l'acquisition des 7 banques Régionales Offre ferme pour le réseau de banques regionales en France Historique 3% marché immobilier français - ralentissement plus franc (mathilde lemoine) 38 Autres (faits divers etc.) 2% HSBC amorce la 2nde phase de HSBC Premier 19 Questions Pro/Réglementations 2% La Fondation HSBC pour la Photographie présente ses Lauréats Valeur HSBC XXX (bourse) (Bourse) Résultats 1% 1% Ouverture du procès du Sentier 16 Opération Phenix : 2e promotion 15 Durant ce semestre XXX a démontré une bonne maîtrise de l information avec 29 communiqués repris au moins une fois dans la presse. 26% des articles concernant XXX sont issus d un communiqués de presse. Parmi les communiqués les plus repris, outre la vente du réseau régional (113 articles), l expertise de M. sur le ralentissement du marché immobilier a été repris dans 38 articles. Deux autres communiqués ont été plutôt bien médiatisés : la présentation des Lauréats 2008 pour la Fondation (17 articles) et l Opération P. (15 articles). Cette bonne maîtrise a contribué à la bonne compréhension des «messages» de la banque notamment sur les orientations stratégiques. 6

7 Le contenu de la médiatisation Les produits et les orientations stratégiques sont les deux aspects les plus développés durant cette période. Troisième thématique investie par la presse, la médiatisation des analyses des experts est en hausse par rapport au 2 ème semestre 2007 (+5 points). La vente du réseau régional de XXX est particulièrement commenté par la presse qui note la volonté de la banque de se réorienter vers les pays émergents et fait également le lien avec son recentrage sur une clientèle plus haut de gamme par le biais de la marque Premier : La presse, tout en relevant le fait que la banque n aura aucun mal à vendre son réseau, y voit cependant le constat d un échec dans l intégration de l ancien BBF par XXX : 7

8 Présence des acteurs internes Sans acteur interne Acteurs internes 23% Vs 2S07 77% Les acteurs internes (hors «experts») Les principaux acteurs internes Nbre articles Charles-Henri Filippi 19 Peter Boyles 15 Christophe de Backer 14 Porte-parole 11 Catherine Vidal 8 Marine de Bazelaire 7 Pierre Ruhlmann 7 Les acteurs internes de XXX(hors Experts) sont moins présents dans les retombées presse (23% ce semestre contre 27% au 1 er semestre 2007 et 31% au 2 ème semestre 2008). On observe en effet une diversification moins importante des porte parole de la banque. Les prises de parole sont concentrées sur trois acteurs en particulier. Leurs interventions concernent essentiellement le volet stratégique ou corporate de la banque. Modalités de la présence On constate que les locuteurs internes plus opérationnels sont plutôt discrets. Cette relative discrétion prive la banque de vecteurs qui pourraient s avérer très intéressants en terme d expertise métiers et de véhicule d image. Si la présence des acteurs internes est en recul, on observe cependant qu elle est plus dynamique que l année dernière avec davantage de citations des porte parole par la presse et moins de simple mentions. 6% 9% 27% Texte signé Portrait Interview 63% Mentions Citations 8

9 Les acteurs externes Présence des acteurs externes Vs 1S07 Propos de l'acteur externe 13% Sans acteur externe 87% Les principaux acteurs externes Nbre articles Concurrent 44 Média 31 Lauréats Fondation 16 Autre 16 Analyste financier 15 Le poids des prises de position des acteurs externes a doublé par rapport au 1 er commentaires sont plutôt favorables à XXX (33%) semestre Leurs Le contexte de crise alimente les rumeurs de cession de la filiale française d XXX ces rumeurs sont largement commentés par les médias certains journalistes voient par ailleurs la vente du réseau régional comme le signe avant coureur d une réorganisation stratégique vers les pays émergents : Les analystes reviennent aussi sur la vente du réseau régional : Dans ce contexte il n est guère étonnant de voir également les concurrents, potentiels acquéreurs du réseau, s exprimer sur leur stratégie : 9

10 Neutre 75% Tonalités des articles Positive 16% Négative 3% Mitigée 6% Le discours sur XXX est plus connoté qu en Les tonalités positives sont en évolution avec ou sans la présence des experts. Si les connotations négatives sont stables, les avis mitigés progressent légèrement, signe de l attitude réservée et prudente de la presse. C est particulièrement vrai pour ce qui concerne les orientations stratégiques de la banque : Tonalités des articles L image d entreprise engagée et responsable est de plus en plus développée dans la presse : Tonalités des articles hors «Experts» Mitigée 8% Négative 3% Positive 20% Neutre 69% 10

11 L image médiatique de XXX 25% de traits d image positifs 8% de traits d image négatifs Traits d'images positifs* nb. articles Engagé 73 Qualité des services et produits 64 Performance 51 Entreprise Responsable 49 Dimension Internationale 35 Innovation/Pionnier/Originalité 30 Ambition 26 Proximité 24 Dynamique 23 Dimension Artistique 23 Leadership 22 Haut de gamme 20 Expertise/Savoir-faire 19 Solidité de l'entreprise 17 Réactivité/Anticipation/Adaptation 17 Réussite/Succès 16 Croissance/Rentabilité 16 Attractive 16 Potentiel 15 Bonne Stratégie 14 Savoir-Faire/Compétence 13 Compétitivité 12 Conquérant/Offensif 10 Notoriété 8 Accessible 7 Qualité Management 7 Banque Durable 6 Traits d'images négatifs nb. articles Opacité/Fiabilité/Affaire douteuse 25 Mauvaise performance 25 Stressante 12 Qualité des produits 10 Austère 9 Rentabilité 8 Mauvaise stratégie 7 Tarifs élevés 5 Scepticisme 2 Concurrence/Compétitivité 2 Irresponsabilité 2 Elitisme 1 Qualité DIS 1 Manque de leadership 1 Sécurité 1 L engagement de la banque devient la première valeur véhiculée par la presse. Ceci est plutôt inhabituel pour les acteurs du secteur (pour ne pas dire du monde de l entreprise en général) de voir la dimension de l éthique supplanter la dimension financière ou celle de la performance. Cette capacité à développer une image forte d entreprise citoyenne est importante car elle permet à la banque d avoir des «valeurs piliers» diversifiées et pas simplement centrée sur la performance financière ou la qualité des produits. Cette diversité permet de mieux affronter les contextes médiatiques défavorables. 11

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 28 août 203 COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES er SEMESTRE 203 BONNE PERFORMANCE COMMERCIALE DES ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION LES PLANS D ADAPTATION DÉLIVRENT LES RÉSULTATS ATTENDUS AMÉLIORATION DE LA

Plus en détail

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 COMMUNIQUE DE PRESSE - DIFFUSION IMMEDIATE Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 Chiffre d affaires 2010 : 540 m - Réduction de l'activité en immobilier d'entreprise Hausse du carnet de

Plus en détail

Acheter-Louer.fr Augmentation de capital Décembre 2009

Acheter-Louer.fr Augmentation de capital Décembre 2009 Acheter-Louer.fr Augmentation de capital Décembre 2009 1 Internet au service de l immobilier 1. Le Groupe Acheter-Louer.fr 1. Chiffres clés : une crise immobilière qui impacte les résultats 1. Une structure

Plus en détail

SATISFACTION INTERROGATION ENQUÊTE SUJET CROISée DéVELOPPEMENT employeurs SENIOR / salariés VIE D ENTREPRISE SALAIRe SERVICE

SATISFACTION INTERROGATION ENQUÊTE SUJET CROISée DéVELOPPEMENT employeurs SENIOR / salariés VIE D ENTREPRISE SALAIRe SERVICE OBSERVATOIRE ENQUÊTE ANALYSE ENTREPRISE CADRE EMPLOYéS PME ACTIVITé FORMATION EMPLOI CHEF D ENTREPRISE QUESTION SATISFACTION INTERROGATION SUJET DéVELOPPEMENT SENIOR VIE D ENTREPRISE évolution ACTIon FEMMES

Plus en détail

Notre savoir-faire au service de votre notoriété

Notre savoir-faire au service de votre notoriété Notre savoir-faire au service de votre notoriété Notre vision Conseil & Relation Notre métier, le conseil stratégique Construire et faire émerger l image de marque de nos clients par le prisme des médias

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 3 novembre 03 COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES RÉSULTATS DU TROISIÈME TRIMESTRE ET DES NEUF PREMIERS MOIS 03 POURSUITE AU TROISIÈME TRIMESTRE DES TENDANCES CONSTATÉES AU DEUXIÈME TRIMESTRE - BONNE

Plus en détail

Présentation des Résultats 2006

Présentation des Résultats 2006 Présentation des Résultats 2006 Réunion SFAF du 28 mars 2007 Une année 2006 brillante en terme de résultats Aubay a encore sur performé son marché sur tous les indicateurs : Un CA de 120,8 M en croissance

Plus en détail

Culture familiale et ouverture sur le monde

Culture familiale et ouverture sur le monde > Culture familiale et ouverture sur le monde Il est dans notre culture d entreprendre, d investir dans de nouveaux projets, de croître internationalement. Location automobile à court terme CHIFFRES CLÉS

Plus en détail

HSBC France Résultats 2010 Conférence de Presse

HSBC France Résultats 2010 Conférence de Presse HSBC France Résultats 2010 Conférence de Presse Avertissement Cette présentation et les commentaires qui l accompagnent peuvent contenir des déclarations prospectives relatives à la situation financière,

Plus en détail

groupe Sonatel résultats 1 er semestre 2010 août 2010

groupe Sonatel résultats 1 er semestre 2010 août 2010 groupe Sonatel résultats 1 er semestre 2010 août 2010 1 sommaire 1 faits marquants 2 résultats opérationnels 3 résultats financiers 4 perspectives 5 annexes 2 1 faits marquants 3 1 faits marquants S1 2010

Plus en détail

Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises

Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises 27 mars 2008 Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises Résultat net part du groupe : 2 730 M Produit net bancaire : 10 568 M Coefficient

Plus en détail

La confiance décroche chez les dirigeants de PME-ETI

La confiance décroche chez les dirigeants de PME-ETI Résultats du 42 e Observatoire Banque Palatine PME-ETI La confiance décroche chez les dirigeants de PME-ETI Paris, le 18 décembre 2014 La Banque Palatine, banque des moyennes entreprises et des ETI au

Plus en détail

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014 LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie DONNÉES au 30 juin 2014 La garantie d un groupe solide AEP - Assurance épargne Pension AEP - Assurance épargne Pension, marque commerciale de BNP Paribas Cardif,

Plus en détail

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Communiqué de Presse 20 février 2013 Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Résultats solides en 2012 Progression

Plus en détail

GROUPE BANQUE POPULAIRE

GROUPE BANQUE POPULAIRE Paris, le 28 août 2008 GROUPE BANQUE POPULAIRE UN RENFORCEMENT DES FONDAMENTAUX DE LA BANQUE DE DÉTAIL UN PNB EN HAUSSE À 2 936 M UN RÉSULTAT NET PART DU GROUPE EN PROGRESSION À 660 M DES RÉSULTATS CONSOLIDÉS

Plus en détail

Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013. Résultats du groupe Caisse des Dépôts. Résultat du fonds d épargne

Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013. Résultats du groupe Caisse des Dépôts. Résultat du fonds d épargne Paris, le 3 avril 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013 Résultats du groupe Caisse des Dépôts Résultat net part du Groupe... 2,137 Md Résultat récurrent... 1,35 Md Résultat

Plus en détail

www.rendezvous-rp.com

www.rendezvous-rp.com www.rendezvous-rp.com A quoi servent une bonne idée ou un bon produit si personne n en entend parler? Votre produit, votre service sont innovants et présentent une réelle valeur ajoutée sociale ou environnementale?

Plus en détail

Raymond McManus. Présentation aux investisseurs. Président et chef de la direction Banque Laurentienne du Canada

Raymond McManus. Présentation aux investisseurs. Président et chef de la direction Banque Laurentienne du Canada Financière Banque Nationale Présentation à la conférence des chefs de la direction des banques canadiennes Présentation aux investisseurs Raymond McManus Président et chef de la direction Banque Laurentienne

Plus en détail

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9%

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Paris, le 3 mai 2012. Prix de vente : +2,4%, avec une contribution positive de tous les

Plus en détail

Comment Internet peut révolutionner le marché de la beauté et du bien-être?

Comment Internet peut révolutionner le marché de la beauté et du bien-être? Comment Internet peut révolutionner le marché de la beauté et du bien-être? Marie Sermadiras Co-Fondatrice de ZenSoon 1. Le Web a révolutionné le secteur des services traditionnels 2. Que veulent les

Plus en détail

COMMUNIQUE. Actionnaires individuels : le goût retrouvé pour la bourse

COMMUNIQUE. Actionnaires individuels : le goût retrouvé pour la bourse Communiqué COMMUNIQUE Actionnaires individuels : le goût retrouvé pour la bourse PARIS - 17 novembre 2009 SEITOSEI, agence de communication et marketing financiers, en partenariat avec la Fédération Française

Plus en détail

RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE. En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création

RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE. En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 18 mars 2009 RÉSULTATS 2009 PERSPECTIVES 2010 DE LA BANQUE POSTALE En 2009, La Banque Postale a signé sa plus belle année depuis sa création 2010 : mise en marché d activités

Plus en détail

Attijariwafa bank - Wafasalaf

Attijariwafa bank - Wafasalaf L événement Wafasalaf : 20 ans au service du consommateur 3 Historique L accompagnement du développement 5 de la société de consommation Attijariwafa bank - Wafasalaf L appartenance au premier groupe bancaire

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Carmin, nouveau modèle d acteur financier a doublé de taille en un an 200 personnes réparties entre Paris et Londres - 30 M de chiffre d affaires Objectif en 2016 : consolidation d

Plus en détail

LA COMMUNICATION PUBLICITAIRE

LA COMMUNICATION PUBLICITAIRE LA COMMUNICATION PUBLICITAIRE I. Introduction On estime à plus de 385 milliards d euros le budget publicitaire mondial, dont 11 milliards pour la France, Procter and Gamble, le plus grand annonceur au

Plus en détail

Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis

Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis Ivry, le 17 février 2016 Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis Stabilité du chiffre d affaires consolidé en 2015 Poursuite de la croissance

Plus en détail

Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête

Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête Des chiffres pour comprendre : les investissements dédiés à la Conquête Afin de mieux comprendre les enjeux liés à la conquête, il est souhaitable de connaître l importance des dépenses réalisées en la

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE PREMIER SEMESTRE 2014 LA BANQUE POSTALE. La Banque Postale poursuit sa dynamique de développement au service de tous ses clients

RESULTATS ET ACTIVITE PREMIER SEMESTRE 2014 LA BANQUE POSTALE. La Banque Postale poursuit sa dynamique de développement au service de tous ses clients COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 31 Juillet 2014 RESULTATS ET ACTIVITE PREMIER SEMESTRE 2014 LA BANQUE POSTALE La Banque Postale poursuit sa dynamique de développement au service de tous ses clients Forte

Plus en détail

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 LE MARCHE DES BUREAUX EN ILE DE FRANCE Évolution annuelle de la demande placée 2 200 000 m 2 placés en 2005, soit une progression

Plus en détail

Colloque FAS ESSEC 16 octobre 2012. Actionnariat salarié dans la crise : situation actuelle et perspectives

Colloque FAS ESSEC 16 octobre 2012. Actionnariat salarié dans la crise : situation actuelle et perspectives Colloque FAS ESSEC 16 octobre 2012 Actionnariat salarié dans la crise : situation actuelle et perspectives Alixio, conseil en stratégie sociale, management du changement et communication 137 rue de l Université

Plus en détail

Communiqué de presse 24 avril 2014

Communiqué de presse 24 avril 2014 Communiqué de presse 24 avril 2014 Activité au 31 mars 2014 Hausse du taux d occupation moyen du Groupe à 96.9% contre 95.5% fin 2013 Loyers en hausse de +3.5% à périmètre homogène Gecina maintient sa

Plus en détail

Présentation de l entreprise

Présentation de l entreprise Présentation de l entreprise L investissement des collectivités locales : un enjeu national «L investissement des collectivités locales est nécessaire à l avenir économique et à la cohésion sociale du

Plus en détail

Acheter-Louer.fr Augmentation de capital Mai 2010

Acheter-Louer.fr Augmentation de capital Mai 2010 Acheter-Louer.fr Augmentation de capital Mai 2010 1 Souscrire à l augmentation de capital est une opportunité car Acheter-Louer.fr est : Leader de la presse gratuite immobilière en Ile de France L interlocuteur

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

La diversification des marques de presse professionnelle. Etude quantitative en ligne (2009)

La diversification des marques de presse professionnelle. Etude quantitative en ligne (2009) La diversification des marques de presse professionnelle Etude quantitative en ligne (2009) Presse Pro initie la première étude sur les diversifications des marques médias professionnelles La presse professionnelle

Plus en détail

Filière Transport-Logistique en Languedoc-Roussillon. Période sous revue 2005-2009

Filière Transport-Logistique en Languedoc-Roussillon. Période sous revue 2005-2009 Filière Transport-Logistique en Languedoc-Roussillon Période sous revue 25-29 18 Mars 211 PANORAMA DE LA FILIERE La filière «Transport-Logistique» définie par le Conseil Régional = Entreprises relevant

Plus en détail

Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière

Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière Résultats comptables et situation financière des PME de l industrie manufacturière Faits marquants en 2008-2009 - La rentabilité économique recule mais demeure satisfaisante - L investissement ralentit

Plus en détail

LA CONFIANCE DES DIRIGEANTS DE PME/ETI PROGRESSE ENCORE LA CAMPAGNE ELECTORALE A UN IMPACT LIMITE SUR L ACTIVITE

LA CONFIANCE DES DIRIGEANTS DE PME/ETI PROGRESSE ENCORE LA CAMPAGNE ELECTORALE A UN IMPACT LIMITE SUR L ACTIVITE Paris, le 19 avril 2012 LA CONFIANCE DES DIRIGEANTS DE PME/ETI PROGRESSE ENCORE LA CAMPAGNE ELECTORALE A UN IMPACT LIMITE SUR L ACTIVITE La Banque Palatine, Banque des moyennes entreprises et des ETI au

Plus en détail

LA COMMUNICATION FINANCIERE

LA COMMUNICATION FINANCIERE LA COMMUNICATION FINANCIERE La communication financière s adresse ou se fait à l intention d entreprises cotées en bourse. Une action est un produit. A ce titre, elle a besoin de communication. I- FONDEMENTS

Plus en détail

Les Entreprises Familiales

Les Entreprises Familiales Les Entreprises Familiales Paris, le 5 Fevrier 2008 Les Entreprises Familiales Centenaires sont en France 1400 (présentes dans presque tous les secteurs) dont 400 dans le secteur des Vins et Spiritueux.

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 4 novembre 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,47 $, en hausse de 7 % par rapport

Plus en détail

GESTION DES VENTES - ECARTS SUR VENTES

GESTION DES VENTES - ECARTS SUR VENTES GESTION DES VENTES - ECARTS SUR VENTES Objectif(s) : o Analyse des écarts sur chiffre d'affaires : Pré requis : o Modalités : o o écart sur prix de vente, écart sur quantité. évaluation du chiffre d'affaires.

Plus en détail

Résultats annuels 2010

Résultats annuels 2010 Résultats annuels 2010 Une année charnière marquée par le succès de l offre bancaire * Plus value de dilution et dépréciation de goodwill 2009 / 2010 Croissance du produit net bancaire (PNB) : +2,0 % à

Plus en détail

Communiqué de Presse Bruxelles, le 31 mars 2008

Communiqué de Presse Bruxelles, le 31 mars 2008 Communiqué de Presse Bruxelles, le 31 mars 2008 Rentabiliweb triple son Résultat net qui atteint 5.1M en pro forma Objectifs 2007 de rentabilité largement dépassés EBITDA 2007 pro forma : + 238.4% à 8.4M

Plus en détail

Bienvenue dans votre FIBENligne

Bienvenue dans votre FIBENligne Bienvenue dans votre FIBENligne Retrouvez dans votre FIBENligne toutes les nouveautés FIBEN et l ensemble des services que la Banque de France met à votre disposition pour vous aider dans votre maîtrise

Plus en détail

Résultats 2009 : Succès de l offre de banque en ligne - Ouvertures de comptes : +20% - Nombre d ordres : +10%

Résultats 2009 : Succès de l offre de banque en ligne - Ouvertures de comptes : +20% - Nombre d ordres : +10% Points clés Résultats 2009 : Succès de l offre de banque en ligne - Ouvertures de comptes : +20% - Nombre d ordres : +10% Des résultats solides Produit net bancaire : 200 MEur (+1% à périmètre et change

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE RESULTATS 2011 DU GROUPE LA POSTE CHIFFRES CLES. Paris, le 8 mars 2012

COMMUNIQUE DE PRESSE RESULTATS 2011 DU GROUPE LA POSTE CHIFFRES CLES. Paris, le 8 mars 2012 DIRECTION DE LA COMMUNICATION SERVICE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 8 mars 2012 RESULTATS 2011 DU GROUPE LA POSTE L EXERCICE 2011 CONFIRME LA ROBUSTESSE DE LA STRATEGIE ET DU MODELE MULTIMETIER

Plus en détail

Evolution des risques sur les crédits à l habitat

Evolution des risques sur les crédits à l habitat Evolution des risques sur les crédits à l habitat n 5 février 2012 1/17 SOMMAIRE 1. PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE LA PRODUCTION... 4 2. ANALYSE DÉTAILLÉE DES INDICATEURS DE RISQUE... 8 2.1 Montant moyen

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Luxembourg, le 30 août 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Progression des revenus commerciaux La Banque

Plus en détail

Communiqué de presse Boulogne-Billancourt, le 22 octobre 2015

Communiqué de presse Boulogne-Billancourt, le 22 octobre 2015 Communiqué de presse Boulogne-Billancourt, le 22 octobre Amélioration des performances opérationnelles publiées au 3 ème trimestre portée par les performances d Antalis et les premiers impacts positifs

Plus en détail

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40%

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40% COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 18 FEVRIER 2013 Résultats 2012. L UFF enregistre un résultat net consolidé de 15,2 M et une collecte nette de 49 M Une activité stable, grâce à une bonne adaptation de l

Plus en détail

Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010

Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010 Le courrier publicitaire adressé en Belgique Chiffres clés de Janvier à Juin 2010 Un premier semestre en deux temps : recul au premier trimestre et stabilisation au second semestre. Les investissements

Plus en détail

Le Marché Publicitaire au 1 er semestre 2012 : La décroissance revient

Le Marché Publicitaire au 1 er semestre 2012 : La décroissance revient Le Marché Publicitaire au 1 er semestre 2012 : La décroissance revient Après une année 2011 stable, les recettes publicitaires des médias enregistrent, en valeur nette, une baisse significative de - 4,6%

Plus en détail

La Politique Qualité des Agences Selectour

La Politique Qualité des Agences Selectour La Politique Qualité des Agences Selectour Les agences Selectour : Avec près de 550 agences de voyages et 2 000 experts, nous offrons la garantie pour nos clients d être proches d un de nos points de vente

Plus en détail

911 millions d euros de chiffre d affaires en 2011. Rebond de croissance attendu en 2012

911 millions d euros de chiffre d affaires en 2011. Rebond de croissance attendu en 2012 Synthèse du chiffre d affaires 2011 911 millions d euros de chiffre d affaires en 2011 Environnement difficile Rythme soutenu de signatures de nouveaux contrats Renforcement des mesures d économie Respect

Plus en détail

Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité

Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 9 septembre 2010 Grâce à son dynamisme et à sa solidité, La Banque Postale conforte son développement et sa profitabilité Au 30 juin 2010 : PNB consolidé : 2 640 millions

Plus en détail

Un bon début d année. 6 mai 2014. Des succès locatifs grâce à un patrimoine de qualité. Solides performances opérationnelles

Un bon début d année. 6 mai 2014. Des succès locatifs grâce à un patrimoine de qualité. Solides performances opérationnelles Chiffre d affaires 3M 2014 Le Patio, Le Patio, Lyon Lyon - - Villeurbanne CB 21, La Défense Un bon début d année 6 mai 2014 Des succès locatifs grâce à un patrimoine de qualité 7 000 m² loués à La Défense

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2005. Résultats semestriels 2006

RÉSULTATS ANNUELS 2005. Résultats semestriels 2006 RÉSULTATS ANNUELS 2005 Résultats semestriels 2006 ADOMOS Métier : Courtier Internet spécialiste de l épargne en immobilier des particuliers Pour les internautes Pour les internautes Aide à la sélection,

Plus en détail

Présentation commerciale. Novembre 2014

Présentation commerciale. Novembre 2014 Présentation commerciale Novembre 2014 Présentation du cabinet (1/2) BIAT (Banque Internationale Arabe de Tunisie) La banque commerciale privée leader en Tunisie et l une des plus importantes au Maghreb.

Plus en détail

SOMMAIRE. Un acteur de référence en produits d épargne immobilière 3. Une équipe de professionnels de l immobilier 4.

SOMMAIRE. Un acteur de référence en produits d épargne immobilière 3. Une équipe de professionnels de l immobilier 4. SCPI OPCI CILOGER SOMMAIRE Un acteur de référence en produits d épargne immobilière 3 Une équipe de professionnels de l immobilier 4 Philosophie 5 Stratégie d investissement 6 Une gamme complète de produits

Plus en détail

Bonduelle : des résultats record et des objectifs annuels de rentabilité revus en forte hausse

Bonduelle : des résultats record et des objectifs annuels de rentabilité revus en forte hausse Le 25 février 2015 - INFORMATION - PRESSE Résultats du premier semestre 2014-2015 Bonduelle : des résultats record et des objectifs annuels de rentabilité revus en forte hausse Le chiffre d affaires du

Plus en détail

Une excellente année pour l immobilier et le crédit?

Une excellente année pour l immobilier et le crédit? 2016 Une excellente année pour l immobilier et le crédit? Le marché de l immobilier est reparti! Oui! Le nombre de transactions atteint en 2015 - en hausse de 17% par rapport à 2014 selon les prévisions

Plus en détail

Information financière trimestrielle

Information financière trimestrielle Paris, le 1 mai 212 Information financière trimestrielle Le chiffre d affaires du 1er trimestre 212 poursuit sa progression dans un marché en amélioration sensible +18,% par rapport au 1 er trimestre 211

Plus en détail

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions.

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. Paris, le 4 Février 2013 La Caisse d Epargne dispose depuis plus de vingt

Plus en détail

Des dirigeants de PME/ETI toujours moroses et sceptiques sur le crédit d impôt compétitivité et emploi

Des dirigeants de PME/ETI toujours moroses et sceptiques sur le crédit d impôt compétitivité et emploi Paris, le 20 décembre 2012 Des dirigeants de PME/ETI toujours moroses et sceptiques sur le crédit d impôt compétitivité et emploi La Banque Palatine, Banque des moyennes entreprises et des ETI au sein

Plus en détail

Le moral se consolide chez les dirigeants de PME/ETI qui souhaitent des réformes pour favoriser l emploi

Le moral se consolide chez les dirigeants de PME/ETI qui souhaitent des réformes pour favoriser l emploi Paris, 15 mars 2012 Le moral se consolide chez les dirigeants de PME/ETI qui souhaitent des réformes pour favoriser l emploi La Banque Palatine, Banque des moyennes entreprises et des ETI au sein du Groupe

Plus en détail

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 26 février 2014 RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une forte amélioration de son résultat

Plus en détail

Axéréal Étude de la communication interne d un groupe agricole

Axéréal Étude de la communication interne d un groupe agricole IUT DE CAEN - DÉPARTEMENT INFOCOM Axéréal Étude de la communication interne d un groupe agricole Sophie Herrouet Cécile Martin Fanny Gigou Chloé Chaussier - TD 2 16/05/2011 I. PRESENTATION DE L ENTREPRISE

Plus en détail

La Banque Postale, une banque «pas comme les autres»

La Banque Postale, une banque «pas comme les autres» La Banque Postale, une banque «pas comme les autres» Direction Marketing crédit 2011 Plan de l intervention Le financement de l accession, perspectives 2012 Présentation de la Banque Postale L offre crédit

Plus en détail

Etude. du metier de responsable clientele

Etude. du metier de responsable clientele Etude du metier de responsable clientele decembre 2008 Sommaire Creation de l observatoire Outils de l observatoire prospectif des metiers et des qualifications... [ 3 ] Rappel des objectifs Logique de

Plus en détail

Les PME qui grandissent Qui sont-elles? Pourquoi sont-elles si performantes?

Les PME qui grandissent Qui sont-elles? Pourquoi sont-elles si performantes? Les PME qui grandissent Qui sont-elles? Pourquoi sont-elles si performantes? KPMG ENTREPRISES - ÉTUDE 2008-1ères conclusions de l étude PME et croissance Conférence de presse Mardi 16 septembre 2008 Sommaire

Plus en détail

Croissance soutenue du chiffre d affaires au 1 er trimestre 2011

Croissance soutenue du chiffre d affaires au 1 er trimestre 2011 Communiqué de presse Information trimestrielle Paris, le 20 avril 2011 Croissance soutenue du chiffre d affaires au 1 er trimestre 2011 Progression de +5,8% du chiffre d affaires en données publiées et

Plus en détail

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 Première partie : Analyse du contexte : 1. Justifiez, en mobilisant les références théoriques pertinentes, pourquoi la démarche suivie par Octave

Plus en détail

04/05/2014. L étude de marché

04/05/2014. L étude de marché L étude de marché Définition l étude de marché est un travail de collecte et d analyse d informations ayant pour but d identifier les caractéristiques d un marché. (Environnement, offre, demande, ) Son

Plus en détail

Foncière des Régions : un 1 er trimestre 2011 dynamique

Foncière des Régions : un 1 er trimestre 2011 dynamique Communiqué de presse Paris, le 12 mai 2011 Foncière des Régions : un 1 er trimestre 2011 dynamique Le chiffre d affaires consolidé à fin mars 2011 est en progression de + 3,3% à 209,4 M, tandis que le

Plus en détail

Rapport Financier Annuel Simplifié 2014

Rapport Financier Annuel Simplifié 2014 Rapport Financier Annuel Simplifié 2014 SOMMAIRE 1. Rapport d activité 2014 2. Etat de la situation financière consolidée 3. Compte de résultat consolidé 4. Etat du résultat global 5. Variation des capitaux

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 27 août COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES 1 er SEMESTRE BONS RÉSULTATS COMMERCIAUX ET AMÉLIORATION DES RÉSULTATS FINANCIERS DE BOUYGUES TELECOM DYNAMISME DES ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION À L INTERNATIONAL

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

Qui sommes-nous? 171 M 750 M CHIFFRES CLÉS. À propos de Nord Europe Assurances. Le Crédit Mutuel Nord Europe. Le Groupe Crédit Mutuel - CIC

Qui sommes-nous? 171 M 750 M CHIFFRES CLÉS. À propos de Nord Europe Assurances. Le Crédit Mutuel Nord Europe. Le Groupe Crédit Mutuel - CIC Qui sommes-nous? Nord Europe Life Luxembourg S.A. est une société d assurance vie luxembourgeoise créée en 2003, dont les produits sont disponibles sur le marché belge. CHIFFRES CLÉS au 31 décembre 2014

Plus en détail

Performance comparée des classes d'actifs au niveau national

Performance comparée des classes d'actifs au niveau national 4 ème Journée du Capital Investissement Performance comparée des classes d'actifs au niveau national Décembre 2014 Rapport sur le Capital Investissement AMIC 2013 1 ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE NATIONAL ET

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Résultat solide pour Tamedia au premier semestre 205 malgré un marché en recul Création de nouveaux secteurs (Publicité & Médias pendulaires et Médias payants) le er janvier 207 au

Plus en détail

COOPÉRATIVES AGRICOLES ET FINANCEMENTS SÉMINAIRES THÉMATIQUES // 13 OCTOBRE I PARIS 2 E

COOPÉRATIVES AGRICOLES ET FINANCEMENTS SÉMINAIRES THÉMATIQUES // 13 OCTOBRE I PARIS 2 E SÉMINAIRES THÉMATIQUES // COOPÉRATIVES AGRICOLES ET FINANCEMENTS Quels besoins et moyens pour financer les stratégies de croissance sur les marchés français et internationaux? 13 OCTOBRE I PARIS 2 E INTERVENANTS

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2014 en ligne avec le plan de marche

Résultats du premier semestre 2014 en ligne avec le plan de marche Communiqué de presse 28 août 2014 Résultats du premier semestre 2014 en ligne avec le plan de marche Solide dynamique commerciale : croissance à deux chiffres des indicateurs des revenus futurs des activités

Plus en détail

Sopra Group Objectifs 2007 atteints

Sopra Group Objectifs 2007 atteints Communiqué de Presse Paris, le 14 février 2008 Sopra Group Objectifs atteints Chiffre d affaires : 1 milliard d euros Croissance totale : + 11,6% Croissance organique : +9,4% Marge opérationnelle courante

Plus en détail

Présentation des résultats 2006. 15 mars 2007

Présentation des résultats 2006. 15 mars 2007 Présentation des résultats 2006 15 mars 2007 Préambule Le intègre dans son périmètre la création de Natixis intervenue le 17 novembre. Les données financières présentées sont issues des comptes pro forma

Plus en détail

Proposés à un tarif préférentiel, les six produits disponibles ont été revus au 1 er janvier 2016 pour mieux répondre à vos attentes.

Proposés à un tarif préférentiel, les six produits disponibles ont été revus au 1 er janvier 2016 pour mieux répondre à vos attentes. Bienvenue dans votre FIBENligne Retrouvez dans votre FIBENligne, toutes les nouveautés FIBEN et l ensemble des services que la Banque de France met à votre disposition pour vous aider dans votre maîtrise

Plus en détail

Création de CACEIS Fastnet, numéro 1 de l administration de fonds en France. Conférence de presse 4 avril 2006

Création de CACEIS Fastnet, numéro 1 de l administration de fonds en France. Conférence de presse 4 avril 2006 Création de, numéro 1 de l administration de fonds en France Conférence de presse 4 avril 2006 Sommaire > 1. CACEIS, un acteur majeur des métiers titres > 2. : le rapprochement des activités d administration

Plus en détail

OFFRES COMMERCIALES 2005

OFFRES COMMERCIALES 2005 & OFFRES COMMERCIALES 2005 & AU SERVICE DE L INFORMATION FINANCIERE RECURRENTE EN 2005 Une dynamique renforcée depuis novembre 2003 L hebdomadaire de référence pour vos clients L outil des gestion de référence

Plus en détail

Communiquez différemment

Communiquez différemment Communication Relations Presse E-Marketing Formation Communiquez différemment www.delphicominternational.com L Agence Notre vision Expertise Réactivité Delphine Sabourault Proximité Delphine Sabourault

Plus en détail

Conférence de presse 16 janvier 2013

Conférence de presse 16 janvier 2013 Conférence de presse 16 janvier 2013 Sommaire 1- Les attentes des Français en matière de logement par rapport à leur commune 2- Immoprêt : bilan 2013 et projets 2014 3- Marché : constats 2013 4 - Perspectives

Plus en détail

Bienvenue dans votre FIBENligne

Bienvenue dans votre FIBENligne Bienvenue dans votre FIBENligne Retrouvez dans votre FIBENligne toutes les nouveautés FIBEN et l ensemble des services que la Banque de France met à votre disposition pour vous aider dans votre maîtrise

Plus en détail

Les chiffres clefs du livre et de l édition

Les chiffres clefs du livre et de l édition Les chiffres clefs du livre et de l édition Livre Paris / Forum Pro Le 17 mars 2016 L écosystème du livre Un secteur majeur au sein des industries culturelles L édition de livres: 1 er producteur de contenus

Plus en détail

LA RÉCEPTION DE LA TÉLÉVISION PAR SATELLITE EN EUROPE, AU MOYEN-ORIENT ET EN AFRIQUE DU NORD ENREGISTRE UNE CROISSANCE À DEUX CHIFFRES EN 24 MOIS

LA RÉCEPTION DE LA TÉLÉVISION PAR SATELLITE EN EUROPE, AU MOYEN-ORIENT ET EN AFRIQUE DU NORD ENREGISTRE UNE CROISSANCE À DEUX CHIFFRES EN 24 MOIS CP/40/10 LA RÉCEPTION DE LA TÉLÉVISION PAR SATELLITE EN EUROPE, AU MOYEN-ORIENT ET EN AFRIQUE DU NORD ENREGISTRE UNE CROISSANCE À DEUX CHIFFRES EN 24 MOIS Eutelsat présente les principaux résultats de

Plus en détail

La différence, notre métier!

La différence, notre métier! La différence, notre métier! NOTRE MISSION Apporter les solutions créative et conceptuelle adéquate à vos fins stratégique NOTRE VISION Le métier de la communication et du design pour lui seul est un levier

Plus en détail

BAROMÈTRE e-commerce : l achat en ligne Vague 5

BAROMÈTRE e-commerce : l achat en ligne Vague 5 BAROMÈTRE e-commerce : l achat en ligne Vague 5 Principaux résultats extraits du rapport complet Contacts : Frédérique BONHOMME TEL : 01 40 92 27 68 Isabelle HENRI TEL : 01 40 92 57 01 Septembre 2007 Baromètre

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 29 juillet 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,56 $ avec un ratio combiné de 91,6 %.

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 24 AOÛT 2015

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 24 AOÛT 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 24 AOÛT 2015 Information réglementée EMBARGO 24 août 2015 à 8h15 Roularta Media Group RÉSULTATS PREMIER SEMESTRE 2015 Roularta a vendu ses activités françaises et améliore son rendement

Plus en détail

Italie : Facteurs clés de succès pour la modernisation des services financiers postaux (mobile-banking)

Italie : Facteurs clés de succès pour la modernisation des services financiers postaux (mobile-banking) UPU UNION POS TALE UNIVERSELLE Etude de cas No. 4 Italie : Facteurs clés de succès pour la modernisation des services financiers postaux (mobile-banking) Alexandre Berthaud Décembre 2014 2 Table des matières

Plus en détail

La fiscalité jugée défavorable par les dirigeants de PME-ETI. La confiance pour leur activité se stabilise

La fiscalité jugée défavorable par les dirigeants de PME-ETI. La confiance pour leur activité se stabilise La fiscalité jugée défavorable par les dirigeants de PME-ETI La confiance pour leur activité se stabilise Paris, le 21 novembre 2013 La Banque Palatine, banque des moyennes entreprises et des ETI au sein

Plus en détail