banque de situations-problèmes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "banque de situations-problèmes"

Transcription

1 La situation-problème au cœur de la mathématique banque de situations-problèmes 1 er cycle primaire Saisie de données à l ordinateur et mise en pages : Ginette Bertrand Service de l enseignement Commission scolaire de Laval Service de l'enseignement 1128/gb

2 table des matières résoudre une situation-problème Objectifs... 1 Résumé des situations-problèmes expérimentées... 2 réalisations de situations-problèmes Commentaires didactiques de Richard Pallascio... 3 Les quatre compétences du programme de mathématique... 6 Critères d une situation-problème... 7 compétence 1 L élève résout une situation-problème... 8 Formulaire d un cadre de référence... 9 situations-problèmes # 1 Le sac de pommes magiques # 2 La belle calculatrice de papa # 3 Notre calculatrice coasse # 4 Compter les chaises pour la visite de l apiculteur # 5 Combien d autobus? # 6 La ferme de madame Santerre # 7 Les animaux de madame Santerre + annexes I, II et III # 8 Sortie en rabaska (vidéocassette produite) # 9 Des jeux d arithmétique pour la maternelle # 10 Les voyelles dans les prénoms des amis de la classe # 11 Le contenu des boîtes de «smarties» # 12 De moins en moins de pièces dans mes poches + annexe IV # 13 Qui a le plus d argent dans la classe? + annexes V et VI # 14 Le sondage # 15 Mille millions de boutons # 16 Une sortie bien organisée (3 parties) Vous trouverez les annexes à la toute fin de la banque de situations-problèmes Service de l'enseignement 1128/gb

3 OBJECTIF Dans le contexte de la refonte du curriculum, des enseignantes et des enseignants ont participé à une recherche-action sur la compétence 1 du programme d'études de mathématique : résoudre une situation-problème Les objectifs de cette recherche-action ont été d'aider les enseignantes et les enseignants à s'approprier le sens de la compétence : résoudre une situation-problème, d'utiliser les critères d'une situation-problème (voir annexe 1), de développer une démarche structurée pour résoudre des situations-problèmes au premier cycle du primaire en faisant appel à des manifestations (voir annexe 2) et ce, à l'intérieur d'activités concrètes et en utilisant le matériel didactique de mathématique présent dans nos écoles. En cette année d'appropriation du Programme de formation, cette recherche-action suggérait aux enseignantes et aux enseignants qui y participaient, l'accès à une représentation globale d'une démarche structurée de résolution de situations-problèmes. Pour atteindre ces objectifs, la recherche-action proposait un modèle théorique où l'élève était amené à appliquer différentes stratégies de compréhension, de résolution, d'organisation et de communication. C'est ainsi que l'on a pu vérifier que la démarche de résolution permet à l'élève de prendre conscience des stratégies mises en œuvre et de consolider les connaissances acquises. OBJECTIFS GÉNÉRAUX 1. Utiliser une démarche structurée de résolution de situations-problèmes. 2. Vérifier si la démarche proposée permet d'atteindre le sens de la compétence tel que décrite dans le Programme de formation. Participants(es) 16 enseignantes du 1 er cycle de la Commission scolaire des Affluents : Denise Beaudoin - Maryse Bourque - Claire Casaubon - Élisabeth Denis - Maryse Dubois - Isabel Frenette - Huguette Guilbault - Francine Joly - Ginette Lepage - Suzanne Morneau - Carole Muloin - Anna-Maria Pan - Lucie Trépanier - Martine Turnier - Nathalie Vincent 3 enseignantes et 1 enseignant du 1 er cycle de la Commission scolaire de Laval : Sylvie Capistran - Patrick Fleury - Caroline Labbé - Sophie Santerre 2 conseillers pédagogiques de mathématique au primaire : Nicole Corbeil (CS de Laval) - Michel Pelletier (CS des Affluents) 1 professeur en didactique à l'uqam et chercheur au CIRADE : Richard Pallascio /gb

4 Résumé des situations-problèmes expérimentées au début du projet 1. Réaliser une enquête sur des choix de cours afin de travailler la base dix et d'en faire un diagramme à bandes. 2. Faire la liste de ce qu'on peut acheter avec un montant de 20 $ dans le but d'organiser une fête. 3. Réaliser le plan de la classe en utilisant des formes géométriques pour organiser les pupitres. 4. Réaliser une frise avec différentes formes géométriques en créant une suite logique qui doit être poursuivie par une autre équipe. 5. Trouver deux sièges adjacents dans une salle de théâtre à partir du plan de ce théâtre et de deux billets non numérotés. 6. Trouver le nombre d'autobus requis pour une sortie de plusieurs classes. 7. Faire un sondage sur les fruits préférés ou les animaux favoris des élèves de plusieurs classes et en réaliser une représentation graphique. 8. Classifier des jouets en utilisant différentes propriétés de classement. 9. Partager une variété de bonbons dont le nombre de chaque sorte ne correspond pas au nombre d'élèves. Suite à ces riches échanges, Richard Pallascio a objectivé sur le contenu de l'avant-midi. Il a présenté un cadre théorique où il était question des grandes étapes d'une activité de recherche, soit : 1. Les consignes conditions de travail énoncé de l'activité de recherche production attendue 2. Le travail en groupes le cœur de l'activité de recherche 3. La présentation 4. «La mise en mots» 5. «L'effet miroir» présentation par les différents groupes des productions réalisées avec «cheminement suivi» verbalisation des «acquis méthodologiques» «institutionnalisation» par le maître /gb

5 Commentaires didactiques de Richard Pallascio 1 Suite aux présentations des participantes et participants Le travail en situation-problème demande souvent de faire travailler les élèves en équipe. Tous n'ont pas cette habitude et doivent donc apprendre à le faire. Pour les enseignants, il y a lieu alors de doser les marges de manœuvre laissées aux élèves. Par exemple : 1) les équipes sont formées par l'enseignant de manière à répartir les forces académiques et les élèves plus actifs, en donnant des rôles très précis à chacun; 2) plus tard, leur demander de se répartir les rôles entre eux, tout en les invitant à une certaine rotation; 3) plus tard, permettre des regroupements plus spontanés, quitte à conserver un droit de veto; Certains enseignants ont eu recours à du matériel existant dans les manuels en cours. Pourquoi pas, si cela convient! Mais dans un contexte de situation-problème, il faut aussi apprendre à suivre l'évolution de son groupe et à aller chercher des idées ailleurs, par exemple, dans les autres manuels, la revue «Instantanés mathématiques», les journaux, du matériel divers (ex. : catalogue de motifs décoratifs), etc. Certains participants ont eu d'agréables surprises en constatant la résolution de problèmes pratiques par leurs élèves. Il faut maximiser ces possibilités, eu égard aux compétences transversales à développer (pensée critique, pensée créative, communication, interactions harmonieuses entre eux, etc.) et également, le leur souligner pour qu'ils prennent conscience petit à petit de ces enjeux. Tout en partant d'une situation-problème mathématique, des liens interdisciplinaires sont apparus sans nécessairement les avoir planifiés. Par exemple, la nécessité de bien formuler les questions d'une enquête. Là aussi, il est important de «réfléchir» aux élèves (métacognition) ces liens : «pour développer ses compétences mathématiques, on doit également développer ses compétences langagières». La réciproque est également vraie, bien que plus difficile à montrer. On peut la déceler dans la créativité nécessaire à la résolution de situation-problème mathématique, laquelle demande des compétences argumentatives liées à la maîtrise du langage naturel. Les réactions des enseignants aux questions des élèves face à des données manquantes (ex. : combien d'élèves en 1 re année) ont été tout à fait à propos : il faut mettre les élèves en activité et ne pas tout leur mettre dans le bec! Des enseignants ont d'ailleurs été surpris de constater une certaine appropriation des situations-problèmes en observant les élèves revenir avec des données, pensant qu'ils les oublieraient. C'est le sens d'une dévolution (voir la définition d'astolfi) : il faut faire en sorte d'aiguiser suffisamment l'intérêt des élèves à l'égard de la situation-problème, pour que ceux-ci en fassent leur affaire! Les mises en commun ont été perçues comme essentielles afin de permettre aux élèves de s'auto-corriger, par exemple, les élèves qui n'avaient pas pensé aux deux rangées dans l'autobus. Cette habileté à s'auto-corriger est souvent associée au développement des compétences métacognitives et même à celui d'une pensée critique. Autrement dit, on ne peut prétendre à une pensée critique, si on ne peut reconnaître ses erreurs et les transcender /gb

6 La baisse initiale de l'intérêt des élèves habituellement forts, combinée parfois à l'augmentation de l'intérêt d'élèves habituellement moins engagés, est fréquente. Il arrive souvent que les élèves forts «dorment sur la switch» : ils ont habituellement une bonne mémoire, sont intellectuellement plus rapides, sont au-dessus de leurs affaires et finissent par manquer de «bouffe intellectuelle». Dans le contexte d'une situation-problème, ils doivent quitter leur nid douillet, se mouiller : avancer des hypothèses, prendre des risques, faire éventuellement des erreurs, etc. C'est nouveau pour eux. À l'opposé, des élèves plus lents d'un point de vue intellectuel, mais aussi intelligents (ce n'est pas synonyme), des élèves qui parfois aiment réfléchir longtemps avant de parler, ou qui ont peur que leurs idées soient ridiculisées (un mauvais rire peut faire taire un élève pour longtemps), réalisent que leurs suggestions de solutions sont prises en compte, même si elles s'avèrent fausses, reprennent confiance en eux et vont s'engager dans une situation-problème. Des enseignants ont également remarqué des façons différentes de procéder dans des équipes composées uniquement de garçons (ex. : essayer de déjouer les autres équipes en ajoutant des détails à leur frise). Il ne faut pas décourager ces manifestations d'une façon différente d'apprendre. Face au constat d'un plus grand nombre de garçons que de filles en difficulté d'apprentissage, une des hypothèses de solution est justement de placer plus souvent les élèves dans des situations où ils sont en mesure de décider eux-mêmes du processus (situationproblème, projets, etc.), ces situations semblant entraîner des effets plus égalitaires à l'égard des élèves de chaque sexe. 2 Généraux L'approche socio-constructiviste inhérente au nouveau programme a exigé, exige encore et va exiger encore longtemps des efforts cognitifs et adaptatifs, autant de la part du MEQ que du personnel enseignant et des élèves. Il n'y a pas lieu de paniquer si cela ne se fait pas d'un seul coup de baguette magique. Il faudra y mettre du temps et des efforts. Tous les programmes qui se sont succédés depuis le Rapport Parent ont été des améliorations par rapport aux précédents. Même le progamme-cadre si décrié a permis de rompre avec un programme où le personnel enseignant était considéré comme des exécutants dociles. Les enseignants ont la tâche également de synthétiser les acquis, de retourner aux élèves une représentation de ce qu'ils ont fait et appris (l'effet miroir). Cela peut se produire au niveau de concepts mathématiques : diagrammes à bandes horizontales avec les équations ; insertion sur le sens des pourcentages avec l'ajout des taxes, représentations symboliques de figures géométriques dans différents contextes (ex. : pupitres en triangle); différents diagrammes (Venn, Carroll, en arborescence ); différences entre numération et numérotation (ex. : théâtre), en incluant les conventions sociales qui leur sont liées; etc. Cela peut également se produire à d'autres niveaux. À partir d'une remarque qui peut nous faire sourire («ce serait plus simple si nous étions 48 par classe») il est intéressant de faire remarquer que c'est souvent la manière de résoudre un problème mathématique : on le simplifie le plus possible pour y voir plus clair, quitte à «remonter» à la situation plus complexe par la suite. Après des essais spontanés ou inventés par les élèves, par exemple au sujet de la classification d'objets ou de données, indiquer des processus plus habituellement utilisés, plus efficaces ou conventionnés, soit par les mathématiciens, soit dans les activités quotidiennes. Cela peut enfin se produire au niveau des termes utilisés en mathématique et dans la vie de tous les jours; par exemple, comment interpréter le terme «grandeur» quant on parle d'un objet : de sa hauteur (une de ses dimensions), de la surface qui l'entoure, de son volume, de son poids? /gb

7 Résoudre une situation-problème est une activité de production et non de reproduction. Dans une activité de production, on doit concevoir la stratégie (et non seulement en appliquer une déjà toute faite ou apprise antérieurement), et on doit chercher (et non seulement exécuter), on doit créer, intuitionner et analyser (pensée divergente), synthétiser et justifier (pensée convergente). C'est pourquoi, contrairement à une explication de type magistral devant précéder des problèmes d'application, dans une situation-problème, il est nécessaire de ne pas fournir tout le support technique nécessaire à l'avance, mais de laisser une part d'inventivité aux élèves, tout comme on le fait dans d'autres disciplines, par exemple, quand on invite les élèves à produire un texte. Il ne faut pas hésiter à recourir à des situations-problèmes au début d'une séquence d'apprentissage. Elles permettent d'instaurer un intérêt situationnel, à défaut d'un intérêt personnel. Tout le monde n'est pas uniformément intéressé par les mathématiques. Dans un groupe d'élèves, il y a de futurs scientifiques, mais aussi de futurs littéraires, de futurs techniciens, de futurs travailleurs manuels, de futurs Mais tout le monde doit apprendre des mathématiques. Il faut donc que les situations-problèmes proposées soient suffisamment attrayantes pour intéresser même ceux qui sont naturellement moins intéressés par cette matière qui représente le monde des quantités et des formes, de la même façon qu'une situation-problème en histoire devra intéresser même les élèves moins intéressés par l'étude de leur passé. On peut considérer que les grandes étapes d'une situation-problème sont : 1) de bien planifier les consignes à donner aux élèves (conditions de travail, énoncé, production attendue), 2) de bien doser le travail en équipes (une activité qui est au cœur de la situation-problème), 3) de bien gérer la communication des idées entre les équipes, entre les élèves et entre l'enseignant et les élèves (non seulement au niveau des éléments de solution trouvés, mais également au niveau du processus réalisé en équipes), 4) de faire réfléchir les élèves sur leurs acquis conceptuels et méthodologiques (niveau métacognitif), 5) de retourner aux élèves (l'effet miroir) une synthèse de leurs acquis, à la lumière des observations de l'enseignant, mais aussi eu égard aux savoirs mathématiques visés par le programme (c'est l'institutionnalisation du savoir, laquelle permet aux élèves de fixer leurs nouvelles connaissances en rapport avec les représentations qu'ils se sont construites tout au long de la situation-problème) /gb

8 le programme de formation de l'école québécoise programme d'études mathématique Probabilité Mesure Nombres Compétence 2 Statistique Géométrie Compétence 1 Géométrie Compétence 3 Compétence 4 Probabilité Statistique Mesure Nombres Compétence 1 Résoudre une situation-problème Compétence 2 Déployer un raisonnement mathématique à l'aide d un réseau de concepts et de processus Compétence 3 Communiquer à l'aide du langage mathématique Compétence 4 Apprécier la contribution de la mathématique L'élève : L'élève : L'élève : L'élève : 1. décode les éléments de la situation-problème 2. modélise la situation-problème 3. applique différentes stratégies en vue d'élaborer une solution 4. valide la solution 5. partage l'information relative à la solution 1. établit un réseau de concepts mathématiques 2. construit des processus mathématiques 3. applique des processus mathématiques appropriés à une situation 4. justifie des énoncés ou des actions faisant appel à son réseau de concepts et de processus mathématiques 1. s'approprie le vocabulaire mathématique 2. établit des liens entre le langage mathématique et le langage courant 3. transmet ou interprète des messages à caractère mathématique 1. explique la contribution de la mathématique à la vie quotidienne ou à d'autres disciplines 2. explique l'évolution de la mathématique selon celle des besoins de la société 3. démythifie l'utilisation de la technologie en mathématique /gb

9 7 1128/gb

10 COMPÉTENCE 1 L élève résout une situation-problème ÉTAPE 1 - L ÉLÈVE DÉCODE LES ÉLÉMENTS DE LA SITUATION-PROBLÈME Détermine le sens des termes et des symboles mathématiques. Dégage l information contenue dans un diagramme, un tableau ou un dessin. Distingue les données pertinentes des données non pertinentes. Dégager la tâche à réaliser. ÉTAPE 2 - L ÉLÈVE MODÉLISE LA SITUATION-PROBLÈME Associe la situation à des situations semblables résolues antérieurement. Représente la situation à l aide d objets, de dessins, d images, de diagrammes, de symboles, de mots, de mimes, de simulations, etc. ÉTAPE 3 - L ÉLÈVE APPLIQUE DIFFÉRENTES STRATÉGIES EN VUE D ÉLABORER UNE SOLUTION Qualifie la nature du résultat attendu. Propose une ou plusieurs stratégies de résolution. Utilise des stratégies de résolution, p. ex. fait un dessin, un calcul, des essais et vérifications ou une manipulation, ou utilise des problèmes déjà résolus. Met de l ordre dans ses tentatives de résolution. Confronte constamment son travail avec les données de la situation et à la tâche à réaliser. Élabore une solution (traces de la démarche et résultat). ÉTAPE 4 - L ÉLÈVE VALIDE LA SOLUTION Confronte le résultat avec les réponses probables. Confronte le résultat avec les données de la situation et à la tâche à réaliser (réviser). Se prononce sur la validité des résultats obtenus. Compare sa solution à celle de ses camarades. Décrit les moyens utilisés pour valider son résultat. Rectifie, au besoin, la solution. ÉTAPE 5 - L ÉLÈVE PARTAGE L INFORMATION RELATIVE À LA SOLUTION Compose un message simple et court qui tient compte du ou des récepteurs et du contexte. Utilise un langage mathématique élémentaire. Explicite verbalement sa solution. Compare sa solution à celle de ses camarades ou d autres sources. Questionne pour mieux comprendre. Admet qu il puisse y avoir plusieurs façons de résoudre la situationproblème /gb

11 Les situations-problèmes suivantes ont été vécues dans un deuxième temps. Les enseignants ont complété un cadre de référence précisant les compétences disciplinaires, les compétences transversales ainsi que les domaines d expérience de vie visés afin de répondre à la philosophie du : Programme de formation de l école québécoise 1128/gb

12 situation-problème n TITRE : MISE EN SITUATION : DURÉE : BUT : PRÉALABLES MATHÉMATIQUES : CONTENUS DISCIPLINAIRES : MATÉRIEL : /gb

13 domaines d expérience de vie Vision du monde Santé et bien-être Orientation et entrepreneuriat Développement sociorelationnel (travail d équipe) Environnement Consommation Médias Vivre-ensemble et citoyenneté compétence 1 Résoudre une situation-problème compétence 2 Déployer un raisonnement mathématique à l aide d un réseau de concepts et de processus compétence 3 Communiquer à l aide du langage mathématique compétence 4 Apprécier la contribution de la mathématique aux différentes sphères de l activité humaine compétences en mathématique L élève décode les éléments de la situation-problème L élève modélise la situation-problème L élève applique différentes stratégies en vue d élaborer une solution L élève valide la solution L élève partage l information relative à la solution L élève établit un réseau de concepts mathématiques L élève construit des processus mathématiques L élève applique des processus mathématiques appropriés à une situation L élève justifie des énoncés ou des actions en faisant appel à son réseau de concepts et de processus mathématiques L élève s approprie le vocabulaire mathématique L élève établit des liens entre le langage mathématique et le langage courant L élève transmet ou interprète des messages à caractère mathématique L élève examine la contribution de la mathématique à la vie quotidienne ou à d autres disciplines L élève explique l évolution de la mathématique selon celle des besoins de la société L élève démythifie l utilisation de la technologie en mathématique compétences transversales d ordre intellectuel Exploiter l information Résoudre des problèmes Exercer sa pensée critique Mettre en œuvre sa pensée créatrice (dessin ou représentation) d ordre personnel et social Développer son identité personnelle Entretenir des relations interpersonnelles harmonieuses Travailler en coopération Faire preuve de sens éthique d ordre méthodologique Pratiquer des méthodes de travail efficaces Exploiter les TIC comme outils méthodologiques de l ordre de la communication Communiquer de façon appropriée /gb

14 titre : déroulement préparation réalisation intégration /gb

15 commentaires des élèves enrichissement possible évaluation de la situation d apprentissage par l enseignant évaluation possible à envisager avec des élèves /gb

16 situation-problème n 1 TITRE : Le sac de pommes magiques MISE EN SITUATION : Mon sac contient un nombre insuffisant de pommes pour tous les amis de la classe. Comment pouvez-vous partager équitablement les pommes parmi les membres de votre équipe? DURÉE : 120 minutes BUT : Se familiariser avec les fractions PRÉALABLES MATHÉMATIQUES : Lire et écrire les chiffres CONTENUS DISCIPLINAIRES : Sens et écriture des nombres : fractions MATÉRIEL : Couteaux en plastique Colle Serviettes (essuie-mains) Paires de ciseaux Cartons géants Crayons de couleurs Pâte à modeler Boules de styromousse Gomme à effacer /gb

17 domaines d expérience de vie Vision du monde Santé et bien-être Orientation et entrepreneuriat Développement sociorelationnel (travail d équipe) Environnement Consommation Médias Vivre-ensemble et citoyenneté compétence 1 Résoudre une situation-problème compétence 2 Déployer un raisonnement mathématique à l aide d un réseau de concepts et de processus compétence 3 Communiquer à l aide du langage mathématique compétence 4 Apprécier la contribution de la mathématique aux différentes sphères de l activité humaine compétences en mathématique L élève décode les éléments de la situation-problème L élève modélise la situation-problème L élève applique différentes stratégies en vue d élaborer une solution L élève valide la solution L élève partage l information relative à la solution L élève établit un réseau de concepts mathématiques L élève construit des processus mathématiques L élève applique des processus mathématiques appropriés à une situation L élève justifie des énoncés ou des actions en faisant appel à son réseau de concepts et de processus mathématiques L élève s approprie le vocabulaire mathématique L élève établit des liens entre le langage mathématique et le langage courant L élève transmet ou interprète des messages à caractère mathématique L élève examine la contribution de la mathématique à la vie quotidienne ou à d autres disciplines L élève explique l évolution de la mathématique selon celle des besoins de la société L élève démythifie l utilisation de la technologie en mathématique compétences transversales d ordre intellectuel Exploiter l information Résoudre des problèmes Exercer sa pensée critique Mettre en œuvre sa pensée créatrice (dessin ou représentation) d ordre personnel et social Développer son identité personnelle Entretenir des relations interpersonnelles harmonieuses Travailler en coopération Faire preuve de sens éthique d ordre méthodologique Pratiquer des méthodes de travail efficaces Exploiter les TIC comme outils méthodologiques de l ordre de la communication Communiquer de façon appropriée /gb

18 «Le sac de pommes magiques» déroulement préparation L enseignant mentionne qu il a apporté une collation pour tous les enfants de la classe, soit des pommes. Le sac ne contient pas suffisamment de pommes pour tous les élèves. L enseignant distribue des pommes à chacune des équipes (de 2 ou 4 personnes) afin que les enfants puissent partager les fruits en 2 ou en 4 parties égales. L enseignant explique le but de l activité aux enfants : partager la collation équitablement parmi les membres de l équipe. L enseignant attribue une tâche à chacun des membres de l équipe (gardien du matériel, de la parole, du temps et de la tâche). réalisation Chaque enfant doit déposer sa gomme à effacer au centre de la table de travail afin d obtenir le droit de parole. Chaque enfant parle d abord une première fois afin de soumettre son idée aux autres membres de l équipe. Ensuite, un autre tour de table est fait afin d en ressortir cette fois-ci une solution. Un membre attitré de l équipe partage la pomme suivant le procédé suggéré par ses coéquipiers. intégration L enseignant invite les élèves à s exprimer sur le fonctionnement de l activité et ce qu ils ont appris lors du déroulement de cette dernière. Il demande ensuite aux membres de l équipe de trouver un visuel permettant d expliquer le procédé qu ils ont utilisé afin de partager les pommes équitablement entre eux. Ensuite, un enfant explique, à l aide de ce visuel, la démarche suivie /gb

19 commentaires des élèves Les enfants ont apprécié cette activité. Ils étaient très motivés. Seulement une équipe a trouvé la tâche ardue car je leur avais donné une seule pomme qu ils devaient partager en 5 parties. Je désirais expérimenter cette situation afin de voir la réaction des enfants... je ne la recommencerais pas. enrichissement possible Partager un ou plusieurs fruits, une ou des tablettes de chocolat... entre deux équipes. Travailler les solides avec une boule de styromousse pour se représenter boule, demi boule. Faire des liens avec d autres représentations. évaluation de la situation d apprentissage par l enseignant Vérifier le travail réalisé par les enfants : Sont-ils capables de parvenir à un consensus afin de partager équitablement le fruit parmi les membres de l équipe? Sont-ils capables de fournir un support visuel expliquant le procédé qu ils ont suivi lors de cette activité? évaluation possible à envisager avec des élèves Une grille d observation La réalisation faite expliquant la démarche suivie par l équipe /gb

20 situation-problème n 2 TITRE : La belle calculatrice de papa MISE EN SITUATION : Élise, une petite fille, est intéressée par la calculatrice de son papa. Un jour, elle trouve la calculatrice et elle se met à tapoter sur tous les chiffres. Elle court trouver son papa et lui demande : «Papa, quel est le plus grand nombre que tu peux faire avec ta calculatrice?». Son père, étonné, ne connaît pas la réponse. DURÉE : 2 périodes BUT : Amener l élève à manipuler une calculatrice afin de trouver le plus grand nombre possible à faire sur celle-ci. PRÉALABLES MATHÉMATIQUES : Connaître un peu la numération et connaître les symboles de l addition ( +, = ) CONTENUS DISCIPLINAIRES : Sens et écriture des nombres Sens des opérations sur les nombres Symboles MATÉRIEL : Papier brouillon Carton Crayons Calculatrices Calculatrice à rétroprojecteur Rétroprojecteur /gb

21 domaines d expérience de vie Vision du monde Santé et bien-être Orientation et entrepreneuriat Développement sociorelationnel (travail d équipe) Environnement Consommation Médias Vivre-ensemble et citoyenneté compétence 1 Résoudre une situation-problème compétence 2 Déployer un raisonnement mathématique à l aide d un réseau de concepts et de processus compétence 3 Communiquer à l aide du langage mathématique compétence 4 Apprécier la contribution de la mathématique aux différentes sphères de l activité humaine compétences en mathématique L élève décode les éléments de la situation-problème L élève modélise la situation-problème L élève applique différentes stratégies en vue d élaborer une solution L élève valide la solution L élève partage l information relative à la solution L élève établit un réseau de concepts mathématiques L élève construit des processus mathématiques L élève applique des processus mathématiques appropriés à une situation L élève justifie des énoncés ou des actions en faisant appel à son réseau de concepts et de processus mathématiques L élève s approprie le vocabulaire mathématique L élève établit des liens entre le langage mathématique et le langage courant L élève transmet ou interprète des messages à caractère mathématique L élève examine la contribution de la mathématique à la vie quotidienne ou à d autres disciplines L élève explique l évolution de la mathématique selon celle des besoins de la société L élève démythifie l utilisation de la technologie en mathématique compétences transversales d ordre intellectuel Exploiter l information Résoudre des problèmes Exercer sa pensée critique Mettre en œuvre sa pensée créatrice (dessin ou représentation) d ordre personnel et social Développer son identité personnelle Entretenir des relations interpersonnelles harmonieuses Travailler en coopération Faire preuve de sens éthique d ordre méthodologique Pratiquer des méthodes de travail efficaces Exploiter les TIC comme outils méthodologiques de l ordre de la communication Communiquer de façon appropriée /gb

22 «La belle calculatrice de papa» déroulement préparation Après la mise en situation, l enseignant demande aux élèves s ils sont intéressés à connaître le plus grand nombre qu Élise a trouvé. Avant de commencer la recherche, l enseignant questionne : «Qui a une calculatrice à la maison?» «As-tu déjà manipulé une calculatrice?» «Que fais-tu avec elle?» «Connais-tu toutes les touches?» Avec le rétroprojecteur et la calculatrice spéciale, l enseignant indique et explique brièvement les touches. réalisation L enseignant explique maintenant ce qu ils auront à faire : «En équipe de 2, vous faites la recherche du plus grand nombre, puis vous l écrivez sur le papier brouillon.» Le choix des dyades est fait selon les affinités des élèves. Un élève commence la manipulation et il y a un échange après 5 minutes. «La calculatrice reste sur le bureau car elle est fragile.» intégration Lorsque tous les élèves ont terminé de trouver et d écrire le nombre, à tour de rôle, les élèves montrent leurs réponses aux autres amis de la classe. L enseignant les écrit au tableau. On réfléchit à savoir lequel est le plus grand de tous ceux écrits au tableau. Est-ce vraiment ce nombre qu Élise a trouvé? Pourquoi? L enseignant amène les élèves à expliquer les étapes de leur découverte. «Par quoi as-tu débuté?» «Avais-tu déjà pensé à ton nombre avant de commencer?» «As-tu trouvé cela facile de trouver le nombre?» «As-tu aimé réaliser cette activité? Pourquoi?» /gb

23 commentaires des élèves Les enfants ont manifesté le désir d avoir chacun une calculatrice, toujours en étant par équipe de deux. enrichissement possible Ce que nous avons fait par la suite. Faire des équations : on =? - 5 on 6-1 =? - 5 Faire des bonds : on 1 + = 1 = 2 = 3 = 4... on 2 + = 2 = 4 = 6 = 8... Le nombre trouvé est-il le plus grand nombre? évaluation de la situation d apprentissage par l enseignant J ai aimé faire cette activité. Les enfants ont été très motivés de manipuler la calculatrice. Belle participation. évaluation possible à envisager avec des élèves L équipe peut écrire par une phrase simple qu ils ont trouvé seul le plus grand nombre sur une calculatrice et l indiquer à côté. À faire durant la réalisation en classe. Insérer cette feuille dans le portfolio. Réponses trouvées /gb

24 situation-problème n 3 TITRE : Notre calculatrice coasse MISE EN SITUATION : Deux grenouilles de la mare aux quenouilles se questionnent à savoir laquelle d entre elles arrivera le plus loin après avoir fait des bonds. Grenouille Lola fait des bonds de 5 et grenouille Nina fait des bonds de 4. DURÉE : 2 périodes BUT : Amener l élève à manipuler une calculatrice afin de faire des suites de nombres. PRÉALABLES MATHÉMATIQUES : Avoir déjà manipulé une calculatrice auparavant et avoir travaillé les suites logiques avec des nombres naturels. CONTENUS DISCIPLINAIRES : Opérations sur les nombres Symboles MATÉRIEL : Papier brouillon Colle Crayons Ciseaux Crayons feutres Carton Règles /gb

25 domaines d expérience de vie Vision du monde Santé et bien-être Orientation et entrepreneuriat Développement sociorelationnel (travail d équipe) Environnement Consommation Médias Vivre-ensemble et citoyenneté compétence 1 Résoudre une situation-problème compétence 2 Déployer un raisonnement mathématique à l aide d un réseau de concepts et de processus compétence 3 Communiquer à l aide du langage mathématique compétence 4 Apprécier la contribution de la mathématique aux différentes sphères de l activité humaine d ordre intellectuel Exploiter l information Résoudre des problèmes Exercer sa pensée critique Mettre en œuvre sa pensée créatrice (dessin ou représentation) d ordre personnel et social Développer son identité personnelle Entretenir des relations interpersonnelles harmonieuses Travailler en coopération Faire preuve de sens éthique compétences en mathématique L élève décode les éléments de la situation-problème L élève modélise la situation-problème L élève applique différentes stratégies en vue d élaborer une solution L élève valide la solution L élève partage l information relative à la solution L élève établit un réseau de concepts mathématiques L élève construit des processus mathématiques L élève applique des processus mathématiques appropriés à une situation L élève justifie des énoncés ou des actions en faisant appel à son réseau de concepts et de processus mathématiques L élève s approprie le vocabulaire mathématique L élève établit des liens entre le langage mathématique et le langage courant L élève transmet ou interprète des messages à caractère mathématique L élève examine la contribution de la mathématique à la vie quotidienne ou à d autres disciplines L élève explique l évolution de la mathématique selon celle des besoins de la société L élève démythifie l utilisation de la technologie en mathématique compétences transversales d ordre méthodologique Pratiquer des méthodes de travail efficaces Exploiter les TIC comme outils méthodologiques de l ordre de la communication Communiquer de façon appropriée /gb

26 «Notre calculatrice coasse» déroulement préparation Après la mise en situation, l enseignant demande aux élèves s ils peuvent résoudre le problème des deux grenouilles à l aide d une calculatrice. L enseignant questionne : «Qu est-ce qu on cherche?» «Qu est-ce qu on peut utiliser pour nous aider à résoudre le problème?» Faire une petite activité de révision sur les suites de nombres. Afficher la droite numérique au tableau et faire quelques exemples sur celle-ci. Exemple : un lapin fait des bonds de 5. Il saute 3 fois. Où arrive-t-il? réalisation L enseignant demande aux élèves de se placer en équipe de deux. Chaque équipe a une calculatrice. Un élève l utilise pour trouver les bonds d une grenouille, ensuite l autre élève de l équipe l utilisera pour trouver les bonds de la deuxième grenouille. L enseignant explique que les élèves peuvent se référer visuellement à la droite numérique s ils le désirent. L enseignant spécifie que chaque grenouille débute la série de bonds par le nombre zéro «0». Après avoir trouvé les réponses, ils doivent représenter celles-ci par un dessin sur un carton. intégration Lorsque tous les élèves ont terminé de trouver et de représenter leurs réponses, l enseignant amène les élèves à expliquer les étapes de leur résolution de problème. «Comment avez-vous résolu le problème?» «Quelle grenouille arrive le plus loin? Pourquoi?» Retour avec les dessins de chaque équipe /gb

27 commentaires des élèves Les enfants ont manifesté le désir d avoir chacun une calculatrice, toujours en étant par équipe de deux. enrichissement possible Petits problèmes : Il y a 3 canards dans l eau. Combien ont-ils de pattes en tout? Numération : Trouve les phrases mathématiques qui sont fausses : = = = Compléter un tableau : évaluation de la situation d apprentissage par l enseignant Cette activité s est bien déroulée. Très intéressant et motivant pour tous. évaluation possible à envisager avec des élèves Portfolio : Chaque élève place le dessin représentant les bonds de sa grenouille dans son portfolio. Les activités d enrichissement peuvent aussi y être insérées. réponses trouvées 2 méthodes 1 re méthode : équations on/c + 2 = 2 on/c = = 6 les bonds = = 10 2 e méthode : méthode de la calculatrice apprise lors de la 1 re activité on/c 2 + = 2 = 4 = 6 = 8 = /gb

28 situation-problème n 4 TITRE : Compter les chaises pour la visite de l apiculteur MISE EN SITUATION : La semaine prochaine, l apiculteur viendra visiter les 3 classes de 1 er cycle. Nous voulons aider monsieur le concierge à compter les chaises. Combien de chaises devra-t-il placer dans la salle pour accueillir l apiculteur? DURÉE : 3 heures + 2 heures (prolongement) BUT : Travailler le sens des opérations et le dénombrement PRÉALABLES MATHÉMATIQUES : Nombres naturels, unités, dizaines CONTENUS DISCIPLINAIRES : Sens et écriture des nombres Sens des opérations sur des nombres Sens spatial MATÉRIEL : Papier brouillon Crayons /gb

29 domaines d expérience de vie Vision du monde Santé et bien-être Orientation et entrepreneuriat Développement sociorelationnel (travail d équipe) Environnement Consommation Médias Vivre-ensemble et citoyenneté compétence 1 Résoudre une situation-problème compétence 2 Déployer un raisonnement mathématique à l aide d un réseau de concepts et de processus compétence 3 Communiquer à l aide du langage mathématique compétence 4 Apprécier la contribution de la mathématique aux différentes sphères de l activité humaine compétences en mathématique L élève décode les éléments de la situation-problème L élève modélise la situation-problème L élève applique différentes stratégies en vue d élaborer une solution L élève valide la solution L élève partage l information relative à la solution L élève établit un réseau de concepts mathématiques L élève construit des processus mathématiques L élève applique des processus mathématiques appropriés à une situation L élève justifie des énoncés ou des actions en faisant appel à son réseau de concepts et de processus mathématiques L élève s approprie le vocabulaire mathématique L élève établit des liens entre le langage mathématique et le langage courant L élève transmet ou interprète des messages à caractère mathématique L élève examine la contribution de la mathématique à la vie quotidienne ou à d autres disciplines L élève explique l évolution de la mathématique selon celle des besoins de la société L élève démythifie l utilisation de la technologie en mathématique compétences transversales d ordre intellectuel Exploiter l information Résoudre des problèmes Exercer sa pensée critique Mettre en œuvre sa pensée créatrice (dessin ou représentation) d ordre personnel et social Développer son identité personnelle Entretenir des relations interpersonnelles harmonieuses Travailler en coopération Faire preuve de sens éthique d ordre méthodologique Pratiquer des méthodes de travail efficaces Exploiter les TIC comme outils méthodologiques de l ordre de la communication Communiquer de façon appropriée /gb

30 «Compter les chaises pour la visite de l apiculteur» déroulement préparation Après la mise en situation, l enseignant distribue une feuille par élève sur laquelle le problème est écrit. Discussion sur ce qu est un apiculteur, ce qu il vient faire à l école et comment installer les enfants pour le voir et l écouter. Les jeunes encadrent la question en rouge et soulignent les informations importantes en bleu. réalisation En équipe de 3, les élèves font un brouillon afin de trouver le nombre de chaises nécessaires et une façon d expliquer aux autres équipes la démarche qui leur a permis de trouver ce nombre. L enseignant distribue ensuite une feuille blanche (grandeur affiche) afin que les membres de l équipe préparent un visuel pour la présentation à la classe. Chacune des équipes présente sa démarche à l aide du visuel et d explications ce qui entraîne des échanges, des questions, des discussions. L enseignant intervient pour préciser le sens de la démarche de certaines équipes et faire des liens. intégration Tout en conservant les mêmes équipes de travail, l enseignant présente à chacun des groupes un petit problème d additions à 2 chiffres de 2 ou 3 termes qui concernent des événements de la vie courante. L enseignant met les élèves au défi de trouver la solution. Les enfants devront présenter leur démarche /gb

31 commentaires des élèves L une des équipes (la seule équipe de 4 élèves) a rencontré le problème suivant : en voulant compter une par une les chaises représentées par un petit cercle sur un dessin, les membres de l équipe ont obtenu différentes réponses malgré leur vérification. La situation de cette équipe a servi de déclencheur aux présentations des autres équipes. L équipe de 4 devait trouver, en écoutant les autres présentations, une façon plus efficace de compter. enrichissement possible Compter des nombres plus grands (avec des centaines). Reprendre la démarche des présentations. Cette activité d enrichissement pourrait être faite après le mois de décembre et la première pourrait être faite plus tôt en abordant un autre thème. évaluation possible à envisager avec des élèves Grille d observation durant les présentations des équipes devant la classe /gb

32 situation-problème n 5 TITRE : Combien d autobus? MISE EN SITUATION : Une visite-atelier au Musée d Art Contemporain est prévue. Combien d autobus scolaires devrons-nous réserver si les 2 groupes du 1 er cycle y participent? DURÉE : Problème étalé sur une semaine BUT : Travailler le sens des opérations et le dénombrement PRÉALABLES MATHÉMATIQUES : Utilisation de la base 10, nombres naturels, unités, dizaines CONTENUS DISCIPLINAIRES : Sens et écriture des nombres Sens des opérations sur des nombres MATÉRIEL : Grands cartons Crayons feutres /gb

33 domaines d expérience de vie Vision du monde Santé et bien-être Orientation et entrepreneuriat Développement sociorelationnel (travail d équipe) Environnement Consommation Médias Vivre-ensemble et citoyenneté compétence 1 Résoudre une situation-problème compétence 2 Déployer un raisonnement mathématique à l aide d un réseau de concepts et de processus compétence 3 Communiquer à l aide du langage mathématique compétence 4 Apprécier la contribution de la mathématique aux différentes sphères de l activité humaine compétences en mathématique L élève décode les éléments de la situation-problème L élève modélise la situation-problème L élève applique différentes stratégies en vue d élaborer une solution L élève valide la solution L élève partage l information relative à la solution L élève établit un réseau de concepts mathématiques L élève construit des processus mathématiques L élève applique des processus mathématiques appropriés à une situation L élève justifie des énoncés ou des actions en faisant appel à son réseau de concepts et de processus mathématiques L élève s approprie le vocabulaire mathématique L élève établit des liens entre le langage mathématique et le langage courant L élève transmet ou interprète des messages à caractère mathématique L élève examine la contribution de la mathématique à la vie quotidienne ou à d autres disciplines L élève explique l évolution de la mathématique selon celle des besoins de la société L élève démythifie l utilisation de la technologie en mathématique compétences transversales d ordre intellectuel Exploiter l information Résoudre des problèmes Exercer sa pensée critique Mettre en œuvre sa pensée créatrice (dessin ou représentation) d ordre personnel et social Développer son identité personnelle Entretenir des relations interpersonnelles harmonieuses Travailler en coopération Faire preuve de sens éthique d ordre méthodologique Pratiquer des méthodes de travail efficaces Exploiter les TIC comme outils méthodologiques de l ordre de la communication Communiquer de façon appropriée /gb

34 «Combien d autobus?» déroulement préparation La situation-problème fait partie de la réalité du groupe-classe. Combien d autobus faut-il réserver? Recherche d information (plan d action) : «Combien d enfants, d enseignants et de bénévoles?» «Combien de places dans l autobus scolaire régulier?» «Règles de sécurité à observer» «Le coût de location» réalisation Un porte-parole pour vérifier le nombre d élèves de l autre groupe. Des «vérificateurs de bancs» selon l hypothèse lancée : 24 bancs. Un autre porte-parole pour le coût (demande à la secrétaire). Mise en place des données au tableau sous une affiche d autobus (facultatif) : très stimulant grand groupe en équipe de 3 recherche de solutions. intégration Dans un exposé sur leur démarche, les enfants, autant que possible dans un langage mathématique, nous font part de leurs stratégies, de leur application de notions déjà expérimentées. Leurs commentaires sur l apport de l un et de l autre, leur satisfaction d avoir trouvé une solution parmi tant d autres, font de cette activité un «plus» /gb

35 commentaires des élèves Les rôles donnés par l enseignant ne satisfont pas toujours. Cela amène des discussions, des consensus au sein des équipes concernées. Dans certaines équipes, lorsque le leadership est trop fort, l enseignant se doit d intervenir. Les enfants apprécient de participer activement et réalisent combien un autobus scolaire «ça coûte cher!» enrichissement possible Si tous les élèves de l école sortaient, combien nous faudrait-il d autobus et combien cela coûterait-il? évaluation de la situation d apprentissage par l enseignant Les résultats obtenus dépassent ce qui était escompté. Les stratégies employées par les équipes étaient toutes différentes. évaluation possible à envisager avec des élèves Grille d observation sur le travail d équipe et oral /gb

36 situation-problème n 6 TITRE : La ferme de Madame Santerre MISE EN SITUATION : Madame Santerre nous envoie une lettre pour nous demander de l aider à aménager une ferme sur la terre qu elle vient d acheter. DURÉE : 4 x 40 minutes ou plus BUT : Organiser une surface plane en plusieurs parties PRÉALABLES MATHÉMATIQUES : Figures géométriques CONTENUS DISCIPLINAIRES : Figures géométriques et sens patial Mesures MATÉRIEL : 4 panneaux de polystyrène Ciseaux Cartons Pâte à modeler Feuilles Bâtonnets Colle /gb

37 domaines d expérience de vie Vision du monde Santé et bien-être Orientation et entrepreneuriat Développement sociorelationnel (travail d équipe) Environnement Consommation Médias Vivre-ensemble et citoyenneté compétence 1 Résoudre une situation-problème compétence 2 Déployer un raisonnement mathématique à l aide d un réseau de concepts et de processus compétence 3 Communiquer à l aide du langage mathématique compétence 4 Apprécier la contribution de la mathématique aux différentes sphères de l activité humaine compétences en mathématique L élève décode les éléments de la situation-problème L élève modélise la situation-problème L élève applique différentes stratégies en vue d élaborer une solution L élève valide la solution L élève partage l information relative à la solution L élève établit un réseau de concepts mathématiques L élève construit des processus mathématiques L élève applique des processus mathématiques appropriés à une situation L élève justifie des énoncés ou des actions en faisant appel à son réseau de concepts et de processus mathématiques L élève s approprie le vocabulaire mathématique L élève établit des liens entre le langage mathématique et le langage courant L élève transmet ou interprète des messages à caractère mathématique L élève examine la contribution de la mathématique à la vie quotidienne ou à d autres disciplines L élève explique l évolution de la mathématique selon celle des besoins de la société L élève démythifie l utilisation de la technologie en mathématique compétences transversales d ordre intellectuel Exploiter l information Résoudre des problèmes Exercer sa pensée critique Mettre en œuvre sa pensée créatrice (dessin ou représentation) d ordre personnel et social Développer son identité personnelle Entretenir des relations interpersonnelles harmonieuses Travailler en coopération Faire preuve de sens éthique d ordre méthodologique Pratiquer des méthodes de travail efficaces Exploiter les TIC comme outils méthodologiques de l ordre de la communication Communiquer de façon appropriée /gb

38 «La ferme de Madame Santerre» déroulement préparation L enseignant lit la lettre de Madame Santerre qui demande qu on lui vienne en aide afin d aménager une ferme sur la terre qu elle vient d acheter. réalisation Les enfants réalisent une maquette commune. Chaque équipe a un coin de ferme à bâtir selon la famille d animaux qui leur est assignée. C est donc l étape du choix de l emplacement pour chacune des familles d animaux et pour la maison de Madame Santerre. Les enfants placés en équipe doivent se concerter pour choisir l espace qui leur convient en mentionnant les raisons de ce choix. Dans un second temps, ils doivent mettre ce choix sur la feuillesupport représentant la maquette à l échelle reçue de l enseignant. Par la suite, les enfants reportent leur espace sur un grand rectangle dessiné sur le tableau représentant la maquette. À partir de ce moment, la situation-problème prend toute sa signification. Les enfants doivent confronter les choix qu ils ont faits avec ceux des autres qui parfois sont à la même place que les leurs. Les jeunes peuvent également réaliser que le dessin qu ils ont fait sur leur feuille-support et dont ils ont donné verbalement les consignes de positionnement à l enseignant peut ne pas être reproduit fidèlement. Après questionnement de l enseignant, les enfants élaborent différentes stratégies afin de reporter les choix sur le tableau. Une stratégie, entre autres, est à retenir : la mesure. En fabriquant un carton servant de mesure-étalon pour chacun des emplacements, l enseignant amène alors la notion du quadrillé permettant de reporter plus efficacement des emplacements donnés par les élèves. intégration Tout au long de ce travail, on doit tenir compte de la taille nécessaire aux enclos pour les différentes familles d animaux selon leur grosseur, des différentes contraintes relatives à chacune des familles (la porcherie éloignée de la maison à cause des odeurs...) /gb

39 commentaires des élèves Les enfants ont manifesté le désir d avoir chacun une calculatrice, toujours en étant par équipe de deux. enrichissement possible Enrichissement du projet tout entier... Cahier d enrichissement sur la ferme déjà montée (genre activités 5 minutes). Plusieurs lectures ont aussi été ajoutées au projet. Un vidéo intéressant, disponible à la Commission scolaire sur les fermes d aujourd hui et d hier, pourrait être présenté. évaluation de la situation d apprentissage par l enseignant L évaluation de la situation, dans son ensemble, a été faite verbalement par l enseignant à savoir : ce que les enfants ont retenu, aimé, appris. De plus, une auto-évaluation du travail en coopération a été faite par le biais du carnet de bord. Suite à cette expérience, les enfants étaient très motivés et ont fait des apprentissages d une façon intéressante. évaluation possible à envisager avec des élèves Auto-évaluation à maintenir. Il serait intéressant de planifier d autres formes d évaluation (grille ou portfolio). Les enfants ont fait une journée portes ouvertes à la fin du projet qui pourrait être évaluée en communication orale /gb

40 situation-problème n 7 TITRE : Les animaux de Madame Santerre MISE EN SITUATION : Madame Santerre ne sait pas où placer ses animaux dans les enclos. Elle a besoin de ton aide pour y arriver. DURÉE : 4 x 40 minutes ou plus BUT : Diviser une surface plane PRÉALABLES MATHÉMATIQUES : Figures géométriques CONTENUS DISCIPLINAIRES : Figures géométriques et sens spatial Mesures MATÉRIEL : Crayons Colle Ciseaux /gb

41 domaines d expérience de vie Vision du monde Santé et bien-être Orientation et entrepreneuriat Développement sociorelationnel (travail d équipe) Environnement Consommation Médias Vivre-ensemble et citoyenneté compétence 1 Résoudre une situation-problème compétence 2 Déployer un raisonnement mathématique à l aide d un réseau de concepts et de processus compétence 3 Communiquer à l aide du langage mathématique compétence 4 Apprécier la contribution de la mathématique aux différentes sphères de l activité humaine compétences en mathématique L élève décode les éléments de la situation-problème L élève modélise la situation-problème L élève applique différentes stratégies en vue d élaborer une solution L élève valide la solution L élève partage l information relative à la solution L élève établit un réseau de concepts mathématiques L élève construit des processus mathématiques L élève applique des processus mathématiques appropriés à une situation L élève justifie des énoncés ou des actions en faisant appel à son réseau de concepts et de processus mathématiques L élève s approprie le vocabulaire mathématique L élève établit des liens entre le langage mathématique et le langage courant L élève transmet ou interprète des messages à caractère mathématique L élève examine la contribution de la mathématique à la vie quotidienne ou à d autres disciplines L élève explique l évolution de la mathématique selon celle des besoins de la société L élève démythifie l utilisation de la technologie en mathématique compétences transversales d ordre intellectuel Exploiter l information Résoudre des problèmes Exercer sa pensée critique Mettre en œuvre sa pensée créatrice (dessin ou représentation) d ordre personnel et social Développer son identité personnelle Entretenir des relations interpersonnelles harmonieuses Travailler en coopération Faire preuve de sens éthique d ordre méthodologique Pratiquer des méthodes de travail efficaces Exploiter les TIC comme outils méthodologiques de l ordre de la communication Communiquer de façon appropriée /gb

42 «Les animaux de Madame Santerre» déroulement préparation L enseignant lit la lettre de Madame Santerre qui demande qu on lui vienne en aide pour réorganiser sa ferme. Où ira chaque animal? réalisation En équipe, les élèves prennent connaissance des recommandations de Madame Santerre pour bien placer ses animaux. Ils auront à compléter le plan de la ferme qui leur est fourni. Les équipes doivent justifier leur choix. intégration Chaque équipe présente son plan et commente ses résultats. Les autres élèves valident les plans présentés afin de vérifier si les recommandations de Madame Santerre ont été respectées. Par la suite, l ensemble de la classe vote pour un plan parmi ceux présentés. Le plan choisi sera réalisé en maquette par les élèves. L enseignant questionne les élèves sur leurs difficultés rencontrées ainsi que les réussites vécues pour réaliser leur plan /gb

43 commentaires des élèves Les élèves ont réagi au fait qu il y avait seulement 6 enclos mais 7 espèces d animaux à placer. Toutes les équipes ont oublié de placer le potager de Madame Santerre. enrichissement possible Dessin vectoriel : plan de la ferme et placer les enclos, les animaux, etc. Trouver le nombre d animaux par enclos selon les indices donnés. Exemple : Dans l enclos des poules, on voit 8 paires de pattes. Il y a un nombre pair de cochons dans la porcherie mais ce nombre est plus petit que 10. évaluation de la situation d apprentissage par l enseignant Les élèves sont très actifs dans leurs apprentissages. La composante 5 qui est de partager l information relative à la solution est au 1 er rang dans cette activité. Bonjour à vous tous, J ai été bien heureuse de savoir que vous étiez prêts à m aider pour améliorer ma ferme. Aujourd hui, j ai besoin de votre aide pour placer les animaux dans leur enclos. Depuis quelques semaines, j ai observé mes animaux. J ai remarqué qu ils ne sont pas très heureux dans leur enclos. J ai donc décidé de les changer de place. C est pour cette raison que j ai besoin de vous. Je vous écris un message dans lequel je vous donne des informations au sujet de mes animaux ainsi qu un plan de mon terrain. Il est important de les respecter car mes animaux ne sont pas toujours commodes. J attends de vos nouvelles et j ai bien hâte de voir vos suggestions. Mme Santerre Sur ma ferme il y a beaucoup d enclos. Par contre, mes animaux sont un peu capricieux. Ils ne veulent pas tous cohabiter les uns avec les autres. Les lapins sont très ennuyeux et ils préfèrent être près de ma maison. Les cochons rendent les poules malades. Depuis quelques jours mes poules ne pondent plus. Les chevaux aiment galoper et brouter l herbe. Les canards, les vaches et les moutons ne sont pas très capricieux. Ils sont heureux d être à la ferme peu importe où ils sont. N oubliez pas de me garder une petite place pour mon potager, j aime bien cueillir mes légumes et mes fruits frais. Voici les informations au sujet de mes animaux. Maintenant, à vous de jouer! J attends de vos nouvelles. maison voir annexes I, II et III /gb

44 situation-problème n 8 TITRE : Sortie en rabaska (vidéocassette produite) MISE EN SITUATION : L été arrivera bientôt et on planifie une sortie en rabaska. Observation du dépliant et du plan du Parc de la Rivière-des-Mille- Îles. DURÉE : 6 périodes environ, étalées sur un mois avec discussions entre ces périodes BUT : Trouver le nombre de voitures pour s y rendre Trouver le nombre de rabaskas à réserver pour la sortie PRÉALABLES MATHÉMATIQUES : Savoir compter, additionner, écrire CONTENUS DISCIPLINAIRES : Sens et écriture des nombres Sens des opérations sur des nombres Opérations sur des nombres Sens spatial MATÉRIEL : Dépliant de l endroit Crayons Feuilles, cartons Jetons, blocs, autres /gb

45 domaines d expérience de vie Vision du monde Santé et bien-être Orientation et entrepreneuriat Développement sociorelationnel (travail d équipe) Environnement Consommation Médias Vivre-ensemble et citoyenneté compétence 1 Résoudre une situation-problème compétence 2 Déployer un raisonnement mathématique à l aide d un réseau de concepts et de processus compétence 3 Communiquer à l aide du langage mathématique compétence 4 Apprécier la contribution de la mathématique aux différentes sphères de l activité humaine d ordre intellectuel Exploiter l information Résoudre des problèmes Exercer sa pensée critique Mettre en œuvre sa pensée créatrice (dessin ou représentation) d ordre personnel et social Développer son identité personnelle Entretenir des relations interpersonnelles harmonieuses Travailler en coopération Faire preuve de sens éthique compétences en mathématique L élève décode les éléments de la situation-problème L élève modélise la situation-problème L élève applique différentes stratégies en vue d élaborer une solution L élève valide la solution L élève partage l information relative à la solution L élève établit un réseau de concepts mathématiques L élève construit des processus mathématiques L élève applique des processus mathématiques appropriés à une situation L élève justifie des énoncés ou des actions en faisant appel à son réseau de concepts et de processus mathématiques L élève s approprie le vocabulaire mathématique L élève établit des liens entre le langage mathématique et le langage courant L élève transmet ou interprète d es messages à caractère mathématique L élève examine la contribution de la mathématique à la vie quotidienne ou à d autres disciplines L élève explique l évolution de la mathématique selon celle des besoins de la société L élève démythifie l utilisation de la technologie en mathématique compétences transversales d ordre méthodologique Pratiquer des méthodes de travail efficaces Exploiter les TIC comme outils méthodologiques de l ordre de la communication Communiquer de façon appropriée /gb

46 «Sortie en rabaska» déroulement préparation Questionnement au cours des différentes périodes A- Comment s y rendre gratuitement? B- Avons-nous suffisamment de places dans les voitures? C- Qui sera dans chaque voiture? D- Comment informer les parents bénévoles de nos attentes? E- Combien devons-nous réserver de rabaskas? Sous-question : combien y a-t-il de places dans un rabaska? F- Quelles sont les règles de sécurité? Que pouvons-nous observer au Parc? réalisation Organisation en classe A- Discussion collective (matériel : feuilles/chevalet) B- Travail coopératif (matériel : papier, crayons, jetons, bouchons, autos, etc.) C- Discussion collective. Rassemblements entre eux librement D- Tempête d idées (collectivement) Début d une lettre (collectivement) Écriture de la lettre par équipe de voiture E- Discussion collective Appel téléphonique au Parc Visualiser les places en se plaçant par groupe dans la classe F- Observation de la carte/dépliant en équipe Discussion collective G- Apprécier les milieux naturels et construits intégration Aboutissement A- En voiture (demander aux parents d écrire un message s ils peuvent nous accompagner) B- Oui. Il y a 32 places et nous avons 9 voitures. C- Il y a 2 ou 3 enfants par auto (écriture des noms sur une feuille) D- Écrire une lettre : lieu, heure, endroit, date, nom des enfants E- Appeler pour connaître le nombre de places dans un rabaska (8 enfants, 3 adultes) Il nous faut 3 rabaskas Appeler pour réserver F- Les règles de sécurité Les attraits du Parc G- Sortie!!! /gb

47 commentaires des élèves Mon père ne pourra pas venir. S il manquait de parents? Si j oublie de faire le message? Les enfants ne peuvent pas embarquer en avant. Il y a trop de places : des parents ne viendront pas. Deux enfants voulaient être ensemble mais les 2 parents venaient en voiture. Nous sommes trop (4-5). Les enfants écrivaient les idées au lieu de faire des phrases. Il faut savoir le nombre de places dans un rabaska. Il y a seulement 8 places d enfants, pas 9. Il faut connaître le numéro de téléphone du Parc. On annonce de la pluie! Que ferons-nous? Élodie peut faire son message par courriel, on a l adresse de son père! On ne faisait pas des mathématiques, je comptais les personnes! enrichissement possible Écrire la lettre des effets à apporter à la sortie Activités d observation au Parc Élaboration et préparation d une autre sortie Vérification de certaines observations dans son environnement (sortes d arbres, sol, flore, eau...) évaluation de la situation d apprentissage par l enseignant Participation aux discussions, au travail coopératif Solutions émises, pertinence des propos Application des concepts mathématiques et des stratégies évaluation possible à envisager avec des élèves Auto-évaluation du travail d équipe (coopératif) Comparaison des résultats entre les équipes Consigner les calculs dans son portfolio /gb

48 situation-problème n 9 TITRE : Des jeux d arithmétique pour la maternelle MISE EN SITUATION : L enseignante de la maternelle demande aux grands de 1 re année de montrer les nombres de 0 à 9 à ses amis DURÉE : 20 périodes BUT : Intégrer ses propres apprentissages de mathématique et développer sa créativité PRÉALABLES MATHÉMATIQUES : Bien connaître les nombres de 0 à 9 CONTENUS DISCIPLINAIRES : Sens et écriture des nombres Symboles Vocabulaire MATÉRIEL : Boîtes, cartons, dés, crayons /gb

49 domaines d expérience de vie Vision du monde Santé et bien-être Orientation et entrepreneuriat Développement sociorelationnel (travail d équipe) Environnement Consommation Médias Vivre-ensemble et citoyenneté compétence 1 Résoudre une situation-problème compétence 2 Déployer un raisonnement mathématique à l aide d un réseau de concepts et de processus compétence 3 Communiquer à l aide du langage mathématique compétence 4 Apprécier la contribution de la mathématique aux différentes sphères de l activité humaine compétences en mathématique L élève décode les éléments de la situation-problème L élève modélise la situation-problème L élève applique différentes stratégies en vue d élaborer une solution L élève valide la solution L élève partage l information relative à la solution L élève établit un réseau de concepts mathématiques L élève construit des processus mathématiques L élève applique des processus mathématiques appropriés à une situation L élève justifie des énoncés ou des actions en faisant appel à son réseau de concepts et de processus mathématiques L élève s approprie le vocabulaire mathématique L élève établit des liens entre le langage mathématique et le langage courant L élève transmet ou interprète des messages à caractère mathématique L élève examine la contribution de la mathématique à la vie quotidienne ou à d autres disciplines L élève explique l évolution de la mathématique selon celle des besoins de la société L élève démythifie l utilisation de la technologie en mathématique compétences transversales d ordre intellectuel Exploiter l information Résoudre des problèmes Exercer sa pensée critique Mettre en œuvre sa pensée créatrice (dessin ou représentation) d ordre personnel et social Développer son identité personnelle Entretenir des relations interpersonnelles harmonieuses Travailler en coopération Faire preuve de sens éthique d ordre méthodologique Pratiquer des méthodes de travail efficaces Exploiter les TIC comme outils méthodologiques de l ordre de la communication Communiquer de façon appropriée /gb

50 «Des jeux d arithmétique pour la maternelle» déroulement préparation Présentation aux élèves de la situation-problème. La production attendue doit être un jeu arithmétique utilisant les nombres 0 à 9. réalisation En équipe, les élèves élaborent des jeux mathématiques : expérimentation, validation auprès des petits du préscolaire. fabrication, règlements, intégration Les élèves ont approfondi leur concept du nombre en ayant à l expliquer dans leur jeu /gb

51 commentaires des élèves Les élèves ont participé à cette activité avec beaucoup d enthousiasme. L expérimentation les a fascinés. On n a pas vu l après-midi passer! enrichissement possible Retourner en maternelle. Jeux évaluation de la situation d apprentissage par l enseignant J ai aimé ce projet surtout parce que mes élèves ont «tripé»! évaluation possible à envisager avec des élèves Portfolio Vérification des apprentissages Grille d observation Matières évaluées : oral, lecture, écriture, mathématique = = /gb

52 situation-problème n 10 TITRE : Les voyelles dans les prénoms des amis de la classe MISE EN SITUATION : Proposer aux élèves de compter les voyelles que l on retrouve dans les prénoms des amis de la classe et illustrer le résultat par un dessin (ne pas utiliser de nombres). DURÉE : 3 périodes BUT : Représenter des nombres PRÉALABLES MATHÉMATIQUES : Compter en base «dix» Symboles + et - préalables français : Connaître les voyelles préalables mathématiques : Sens et écriture des nombres Statistique Sens des opérations sur les nombres MATÉRIEL : Cartons /gb

53 domaines d expérience de vie Vision du monde Santé et bien-être Orientation et entrepreneuriat Développement sociorelationnel (travail d équipe) Environnement Consommation Médias Vivre-ensemble et citoyenneté compétence 1 Résoudre une situation-problème compétence 2 Déployer un raisonnement mathématique à l aide d un réseau de concepts et de processus compétence 3 Communiquer à l aide du langage mathématique compétence 4 Apprécier la contribution de la mathématique aux différentes sphères de l activité humaine compétences en mathématique L élève décode les éléments de la situation-problème L élève modélise la situation-problème L élève applique différentes stratégies en vue d élaborer une solution L élève valide la solution L élève partage l information relative à la solution L élève établit un réseau de concepts mathématiques L élève construit des processus mathématiques L élève applique des processus mathématiques appropriés à une situation L élève justifie des énoncés ou des actions en faisant appel à son réseau de concepts et de processus mathématiques L élève s approprie le vocabulaire mathématique L élève établit des liens entre le langage mathématique et le langage courant L élève transmet ou interprète des messages à caractère mathématique L élève examine la contribution de la mathématique à la vie quotidienne ou à d autres disciplines L élève explique l évolution de la mathématique selon celle des besoins de la société L élève démythifie l utilisation de la technologie en mathématique compétences transversales d ordre intellectuel Exploiter l information Résoudre des problèmes Exercer sa pensée critique Mettre en œuvre sa pensée créatrice (dessin ou représentation) d ordre personnel et social Développer son identité personnelle Entretenir des relations interpersonnelles harmonieuses Travailler en coopération Faire preuve de sens éthique d ordre méthodologique Pratiquer des méthodes de travail efficaces Exploiter les TIC comme outils méthodologiques (si diagramme) de l ordre de la communication Communiquer de façon appropriée /gb

54 «Les voyelles dans les prénoms des amis de la classe» déroulement préparation Sortir des cartons Sortir la liste des élèves Retour sur la notion «voyelle» en grand groupe Diviser la classe en petits groupes de 3 réalisation Trouver un moyen d avoir la liste des prénoms des élèves de la classe Identifier la tâche : comptabiliser le nombre de voyelles dans chaque prénom Trouver une façon originale de montrer les résultats obtenus sans utiliser des nombres intégration Chaque équipe présente ses résultats et ses stratégies aux autres élèves de la classe. Une fois que toutes les équipes auront terminé leur présentation, l enseignant demande aux élèves de déterminer la meilleure stratégie. L enseignant fait remarquer que l utilisation d un diagramme permet une lecture rapide des résultats, surtout lorsqu il s agit de grands nombres /gb

55 commentaires Il faut donner beaucoup de temps. enrichissement possible Y a-t-il plus de voyelles dans les prénoms des filles vs les prénoms des garçons? Que dire des consonnes? Voyelles les plus utilisées Voyelles moins utilisées Utilisation de la calculatrice pour compter le nombre de voyelles Compter les voyelles des prénoms de toute l école, etc /gb

56 Smarties situation-problème n 11 TITRE : Le contenu des boîtes de «smarties» MISE EN SITUATION : Je veux offrir une petite gâterie à mes élèves pour la Saint- Valentin : des boîtes de «smarties». Par souci d équité, je souhaite que chacun en ait autant que les autres dans sa boîte. Les machines qui les emboîtent ont-elles le même souci? DURÉE : 2 périodes et plus BUT : Numération PRÉALABLES MATHÉMATIQUES : Savoir compter CONTENUS DISCIPLINAIRES : Sens et écriture des nombres Vocabulaire : plus que, moins que, autant que Statistique Problèmes aléatoires MATÉRIEL : Des boîtes de «smarties» /gb

57 domaines d expérience de vie Vision du monde Santé et bien-être Orientation et entrepreneuriat Développement sociorelationnel (travail d équipe) Environnement Consommation Médias Vivre-ensemble et citoyenneté compétence 1 Résoudre une situation-problème compétence 2 Déployer un raisonnement mathématique à l aide d un réseau de concepts et de processus compétence 3 Communiquer à l aide du langage mathématique compétence 4 Apprécier la contribution de la mathématique aux différentes sphères de l activité humaine compétences en mathématique L élève décode les éléments de la situation-problème L élève modélise la situation-problème L élève applique différentes stratégies en vue d élaborer une solution L élève valide la solution L élève partage l information relative à la solution L élève établit un réseau de concepts mathématiques L élève construit des processus mathématiques L élève applique des processus mathématiques appropriés à une situation L élève justifie des énoncés ou des actions en faisant appel à son réseau de concepts et de processus mathématiques L élève s approprie le vocabulaire mathématique L élève établit des liens entre le langage mathématique et le langage courant L élève transmet ou interprète des messages à caractère mathématique L élève examine la contribution de la mathématique à la vie quotidienne ou à d autres disciplines L élève explique l évolution de la mathématique selon celle des besoins de la société L élève démythifie l utilisation de la technologie en mathématique compétences transversales d ordre intellectuel Exploiter l information Résoudre des problèmes Exercer sa pensée critique Mettre en œuvre sa pensée créatrice (dessin ou représentation) d ordre personnel et social Développer son identité personnelle Entretenir des relations interpersonnelles harmonieuses Travailler en coopération Faire preuve de sens éthique d ordre méthodologique Pratiquer des méthodes de travail efficaces Exploiter les TIC comme outils méthodologiques de l ordre de la communication Communiquer de façon appropriée /gb

58 «Le contenu des boîtes de smarties» déroulement préparation Suite à une discussion la veille sur les objets fabriqués par les machines (sciences humaines), j ai acheté des boîtes de «smarties» aux élèves pour la Saint-Valentin. Nous nous sommes questionnés avant d ouvrir les boîtes. Est-ce que chaque boîte contient le même nombre de «smarties»? Est-ce que certaines boîtes contiennent plus de bleus? de rouges? de la couleur préférée de chacun? Faire des hypothèses. réalisation Sondage auprès des élèves sur la couleur préférée des «smarties» (réinvestissement). Phrases interrogatives. Pictogramme. Regroupement en équipe des élèves ayant la même préférence. Les «smarties» sont comptés... plus que... moins que... autant que... Comparaisons. Individuellement, les élèves comptent le contenu de leur boîte. Certains font des regroupements. J interromps en circulant dans la classe, ceux qui les comptent un par un. Ils doivent recommencer. Deux élèves sont surpris à en manger et d autres résistent très difficilement. Solution : représenter les «smarties» par des jetons ou dessins et manger les sucreries durant l activité! intégration Retour sur notre questionnement du début. Confronter nos hypothèses. Importance du regroupement par dizaines. Résultats : entre 40 et 48 grille d observation au tableau (x vis-àvis le nombre). Après qu un élève ait remarqué qu il y avait des «smarties» plus petits, ils en sont venus à la conclusion qu ils étaient peut-être mis en boîtes selon le poids! /gb

59 commentaires des élèves Activité très intéressante et motivante pour tous les enfants. Facile à réaliser. enrichissement possible J ai refait cette activité en utilisant les céréales «Froot Loops». Chacun recevait un nombre plus élevé et + évaluation de la situation d apprentissage par l enseignant Réinvestissement de : plus que, moins que, autant que, regroupements, sondage évaluation possible à envisager avec des élèves Sondage sur la couleur préférée des amis Grille d observation sur le nombre de «smarties» dans chaque boîte /gb

60 situation-problème n 12 TITRE : De moins en moins de pièces dans mes poches MISE EN SITUATION : On te remet une enveloppe contenant des pièces de monnaie beaucoup trop lourde pour le fond de tes poches. Comment ferastu pour obtenir le moins de pièces possible tout en conservant le même montant? DURÉE : 2 périodes de 40 minutes BUT : Travailler le sens du nombre en utilisant les expressions équivalentes PRÉALABLES MATHÉMATIQUES : Voir des régularités avec des nombres (bonds de 5-10) Connaître la valeur du nombre (unité - dizaine) S approprier le vocabulaire mathématique (le plus, le moins, autant, possible, unité, dizaine) CONTENUS DISCIPLINAIRES : Sens et écriture des nombres naturels Sens des opérations sur les nombres naturels Vocabulaire mathématique MATÉRIEL : Pièces de monnaie + 1 enveloppe par élève 3 grands cartons (comptoir d échanges) Papier brouillon pour dessiner leur porte-monnaie Matériel pour compter Lettre aux parents /gb

61 domaines d expérience de vie Vision du monde Santé et bien-être Orientation et entrepreneuriat Développement sociorelationnel (travail d équipe) Environnement Consommation Médias Vivre-ensemble et citoyenneté compétence 1 Résoudre une situation-problème compétence 2 Déployer un raisonnement mathématique à l aide d un réseau de concepts et de processus compétence 3 Communiquer à l aide du langage mathématique compétence 4 Apprécier la contribution de la mathématique aux différentes sphères de l activité humaine compétences en mathématique L élève décode les éléments de la situation-problème L élève modélise la situation-problème L élève applique différentes stratégies en vue d élaborer une solution L élève valide la solution L élève partage l information relative à la solution L élève établit un réseau de concepts mathématiques L élève construit des processus mathématiques L élève applique des processus mathématiques appropriés à une situation L élève justifie des énoncés ou des actions en faisant appel à son réseau de concepts et de processus mathématiques L élève s approprie le vocabulaire mathématique L élève établit des liens entre le langage mathématique et le langage courant L élève transmet ou interprète des messages à caractère mathématique L élève examine la contribution de la mathématique à la vie quotidienne ou à d autres disciplines L élève explique l évolution de la mathématique selon celle des besoins de la société L élève démythifie l utilisation de la technologie en mathématique compétences transversales d ordre intellectuel Exploiter l information Résoudre des problèmes Exercer sa pensée critique Mettre en œuvre sa pensée créatrice (dessin ou représentation) d ordre personnel et social Développer son identité personnelle Entretenir des relations interpersonnelles harmonieuses Travailler en coopération Faire preuve de sens éthique d ordre méthodologique Pratiquer des méthodes de travail efficaces Exploiter les TIC comme outils méthodologiques de l ordre de la communication Communiquer de façon appropriée /gb

62 «De moins en moins de pièces dans mes poches» déroulement préparation L enseignant organise trois kiosques qui serviront pour les échanges (5, 10, 25 ). Trois élèves s y installent comme responsables des comptoirs d échanges. L enseignant prépare, pour deux élèves, une enveloppe contenant plusieurs pièces de monnaie. Les enfants pourront apporter différentes pièces de monnaie de la maison pour constituer les porte-monnaie (prévoir un mot aux parents). On pourra également utiliser de la monnaie en plastique ou en papier. L enseignant présente les kiosques pour les échanges en interrogeant les enfants sur le concept d équivalence. réalisation L enseignant remet à chaque équipe (2 élèves) son enveloppe et leur demande «Comment vas-tu t y prendre pour garder le même montant en diminuant le nombre de pièces?» Les élèves, en dyades, ouvrent leur enveloppe, comptent le nombre de 1, de 5, de 10, de 25, inscrivent sur le bordereau le contenu de l enveloppe de leur équipe et commencent à discuter afin de trouver les moyens d effectuer leurs échanges. L enseignant précise qu ils ont droit à autant d échanges qu ils ont besoin. Les élèves comptent leur argent en utilisant différents moyens. L enseignant leur demande de laisser des traces de démarches sur une feuille (calcul, dessins, etc.). Par la suite, ils se rendent aux différents kiosques pour effectuer leurs échanges. À la fin des échanges, les élèves remplissent la partie «Après échanges» puis ils calculent le total de pièces. Finalement, ils comparent les résultats. L enseignant amène les élèves à décrire quelques démarches et à identifier celles qui fonctionnent le mieux. Il invite alors chaque élève à consigner les meilleures stratégies dans sa boîte à outil. intégration L enseignant affiche au tableau la feuille «Le contenu de mon enveloppe» et demande à l ensemble de la classe de l observer et de voir si chaque équipe aurait pu faire mieux /gb

63 commentaires des élèves Beaucoup trop de monde aux comptoirs d échanges. enrichissement possible Une fois que tous les élèves se retrouvent avec leur enveloppe contenant le moins de pièces possible, l enseignant leur demande de mettre en commun tous leurs porte-monnaie et de refaire la démarche. Compter l argent de son porte-monnaie (même si la somme dépasse 1$) évaluation de la situation d apprentissage par l enseignant Participation aux discussions et aux décisions, travail coopératif Solutions émises, pertinences des propos Application des concepts mathématiques et des stratégies Utilisation et compréhension du vocabulaire mathématique évaluation possible à envisager avec des élèves Auto-évaluation du travail d équipe (coopératif) Consigner la feuille «Le contenu de mon enveloppe» dans son portfolio «Le contenu de mon enveloppe» Avant échange Après échange 1 = voir annexe IV 5 = = = /gb

64 situation-problème n 13 TITRE : Qui a le plus d argent dans la classe? MISE EN SITUATION : «Aujourd hui j ai apporté des enveloppes contenant de l argent pour chacun de vous. Dites-moi qui a le plus d argent dans la classe?» DURÉE : 4 x 40 minutes BUT : Travailler le sens du nombre en utilisant la monnaie PRÉALABLES MATHÉMATIQUES : Avoir déjà manipulé de la monnaie et connaître la valeur des différentes pièces CONTENUS DISCIPLINAIRES : Sens et écriture des nombres naturels Sens des opérations sur des nombres naturels Opérations sur les nombres naturels MATÉRIEL : 1 enveloppe par élève Papier brouillon pour dessiner leur porte-monnaie Matériel pour compter Lettre aux parents /gb

65 domaines d expérience de vie Vision du monde Santé et bien-être Orientation et entrepreneuriat Développement sociorelationnel (travail d équipe) Environnement Consommation Médias Vivre-ensemble et citoyenneté compétence 1 Résoudre une situation-problème compétence 2 Déployer un raisonnement mathématique à l aide d un réseau de concepts et de processus compétence 3 Communiquer à l aide du langage mathématique compétence 4 Apprécier la contribution de la mathématique aux différentes sphères de l activité humaine d ordre intellectuel Exploiter l information Résoudre des problèmes Exercer sa pensée critique Mettre en œuvre sa pensée créatrice (dessin ou représentation) d ordre personnel et social Développer son identité personnelle Entretenir des relations interpersonnelles harmonieuses Travailler en coopération Faire preuve de sens éthique compétences en mathématique L élève décode les éléments de la situation-problème L élève modélise la situation-problème L élève applique différentes stratégies en vue d élaborer une solution L élève valide la solution L élève partage l information relative à la solution L élève établit un réseau de concepts mathématiques L élève construit des processus mathématiques L élève applique des processus mathématiques appropriés à une situation L élève justifie des énoncés ou des actions en faisant appel à son réseau de concepts et de processus mathématiques L élève s approprie le vocabulaire mathématique L élève établit des liens entre le langage mathématique et le langage courant L élève transmet ou interprète des messages à caractère mathématique L élève examine la contribution de la mathématique à la vie quotidienne ou à d autres disciplines L élève explique l évolution de la mathématique selon celle des besoins de la société L élève démythifie l utilisation de la technologie en mathématique compétences transversales d ordre méthodologique Pratiquer des méthodes de travail efficaces Exploiter les TIC comme outils méthodologiques de l ordre de la communication Communiquer de façon appropriée /gb

66 «Qui a le plus d argent dans la classe?» déroulement préparation L enseignant remet à chaque élève un message destiné à leurs parents ainsi qu une enveloppe. Les élèves collent le message sur l enveloppe et l apportent à la maison. Lorsque toutes les enveloppes sont de retour, l enseignant questionne les élèves sur leurs habitudes de consommation. «Aimez-vous aller faire des courses, faire des achats?» «Y allez-vous seul ou accompagné d un ami, d un adulte?» «Qu est-ce que vous apportez pour payer?» «Qui est responsable de l argent? de la carte?» réalisation L enseignant remet aux élèves leur enveloppe contenant 5 pièces de monnaie totalisant 1$ ou moins en leur mentionnant de ne pas l ouvrir. Il pose la question : «Qui a le plus d argent dans la classe?» L enseignant les amène, par une discussion, à trouver des moyens pour déterminer qui a le plus d argent. Les élèves doivent en arriver à faire le compte de leur argent. Les élèves ouvrent leur enveloppe et estiment le montant qui s y trouve. Ils l inscrivent dans leur carnet de bord. L enseignant leur rappelle ce que veut dire estimer. Estimer c est établir plus ou moins précisément la valeur du résultat d une opération, la grandeur d une quantité ou d une mesure. Exemples : vaut entre 25 et 30; la classe mesure environ 10 mètres de long; la température extérieure est plus que ou moins que 15 C; dans cet ensemble, il y a une dizaine d éléments, etc. Les élèves comptent leur argent en utilisant différents moyens. L enseignant demande aux élèves de laisser des traces de leurs calculs sur une feuille (leur porte-monnaie). Les élèves peuvent s entraider pour compter et vérifier les différents calculs. Il est suggéré de mettre les élèves en équipe de 2 afin de vérifier le calcul de chacun. Chaque élève inscrit lisiblement son total dans son porte-monnaie puis, après vérification, dans son carnet de bord. L enseignant amène les élèves à décrire quelques démarches et à identifier celles qui fonctionnent bien. En équipe de 4, les élèves comparent et placent les montants en ordre croissant. L ordre croissant c est la propriété d une suite ordonnée selon un critère qui augmente d un élément à l autre. Exemples : ces nombres sont placés en ordre croissant : 1, 8, 10, 29, 52, etc. ces objets sont placés en ordre croissant : suite à la page 64) /gb

67 Chaque équipe va présenter ses porte-monnaie en ordre croissant et la classe valide leur démarche. Ensuite, les enfants inscrivent le nom de l élève qui a le montant le plus élevé dans leur équipe. L enseignant attire l attention sur les moyens les plus efficaces que les élèves auront découverts pour compter l argent. Quelques élèves peuvent venir expliquer leur démarche. Il invite ensuite chaque élève à réaliser une affiche afin de consigner les meilleures stratégies dans leur boîte à outils (cahier de consignation...). intégration L enseignant affiche au tableau le porte-monnaie qui a le montant le plus élevé de chaque équipe. Il attire l attention du groupe sur les traces qu ont laissées les élèves choisis. Finalement, les élèves classent ces derniers afin de trouver la réponse au problème : «Qui a le plus d argent dans la classe?» Ils inscrivent les montants ainsi que le nom de cet élève dans leur carnet de bord. Finalement, l enseignant peut demander aux élèves de trouver qui a le moins d argent, faire placer en ordre décroissant les différents montants ou refaire l activité avec plus de pièces /gb

68 commentaires des élèves Oubli de la part des parents de préparer l enveloppe pour leur enfant S assurer que les parents ne doivent pas divulguer le montant d argent de l enveloppe préparée enrichissement possible L enseignant peut demander aux élèves : de trouver qui a le moins d argent de faire placer les montants en ordre décroissant de refaire l activité avec plus d argent de travailler l estimation entre les équipes évaluation de la situation d apprentissage par l enseignant Participation aux discussions, au travail coopératif Solutions émises, pertinence des propos Application des concepts mathématiques et des stratégies évaluation possible à envisager avec des élèves (portfolio, grille d observation, entrevue, etc.) Auto-évaluation du travail d équipe (coopératif) Comparaison des résultats entre les équipes Consignation des calculs et du porte-monnaie dans leur portfolio je dessine mon porte-monnaie Estimation : Montant exact : voir annexes V et IV Chers parents, Je travaille présentement avec votre enfant la valeur de la monnaie. Afin de lui faire vivre une situation près du réel, j aurais besoin de votre collaboration. Pourriez-vous placer dans cette enveloppe, 5 pièces de monnaie totalisant un dollar ou moins (pas de pièces de 1$ ou de 2$) et la remettre à votre enfant en ayant soin de la cacheter et de ne pas lui en dévoiler le montant. Les pièces vous seront retournées lorsque nous aurons terminé l activité. Je vous remercie beaucoup de votre collaboration. Votre nom /gb

69 /gb

70 situation-problème n 14 TITRE : Le sondage MISE EN SITUATION : Annoncer aux élèves que l on va faire un sondage auprès des autres élèves du premier cycle DURÉE : 5 x 40 minutes BUT : Amener les élèves à utiliser la base 10 PRÉALABLES MATHÉMATIQUES : Être capable de faire du dénombrement CONTENUS DISCIPLINAIRES : Sens et écriture des nombres Statistique MATÉRIEL : Feuilles (sondage) Crayons Cartons Matériel en base /gb

71 domaines d expérience de vie Vision du monde Santé et bien-être Orientation et entrepreneuriat Développement sociorelationnel (travail d équipe) Environnement Consommation Médias Vivre-ensemble et citoyenneté compétence 1 Résoudre une situation-problème compétence 2 Déployer un raisonnement mathématique à l aide d un réseau de concepts et de processus compétence 3 Communiquer à l aide du langage mathématique compétence 4 Apprécier la contribution de la mathématique aux différentes sphères de l activité humaine compétences en mathématique L élève décode les éléments de la situation-problème L élève modélise la situation-problème L élève applique différentes stratégies en vue d élaborer une solution L élève valide la solution L élève partage l information relative à la solution L élève établit un réseau de concepts mathématiques L élève construit des processus mathématiques L élève applique des processus mathématiques appropriés à une situation L élève justifie des énoncés ou des actions en faisant appel à son réseau de concepts et de processus mathématiques L élève s approprie le vocabulaire mathématique L élève établit des liens entre le langage mathématique et le langage courant L élève transmet ou interprète des messages à caractère mathématique L élève examine la contribution de la mathématique à la vie quotidienne ou à d autres disciplines L élève explique l évolution de la mathématique selon celle des besoins de la société L élève démythifie l utilisation de la technologie en mathématique compétences transversales d ordre intellectuel Exploiter l information Résoudre des problèmes Exercer sa pensée critique Mettre en œuvre sa pensée créatrice (dessin ou représentation) d ordre personnel et social Développer son identité personnelle Entretenir des relations interpersonnelles harmonieuses Travailler en coopération Faire preuve de sens éthique d ordre méthodologique Pratiquer des méthodes de travail efficaces Exploiter les TIC comme outils méthodologiques de l ordre de la communication Communiquer de façon appropriée /gb

72 «Le sondage» déroulement préparation Réaliser un sondage avec les élèves. Le sujet peut varier (cours préférés, nourriture, animaux, sorties, etc.). Par contre, il est important d utiliser un grand nombre avec les élèves. On formule la question avec le groupe-classe. Les enfants construisent un bulletin de vote (intégration en français). réalisation L enseignant forme des groupes de trois ou quatre élèves. Chacun a une tâche à accomplir. Avec les bulletins de vote, ils vont poser la question dans les autres classes (un groupe par classe). Ils reviennent en classe et nous devons faire le décompte. Chaque équipe doit représenter les résultats par : un dessin, un tableau, un graphique... et ce, sans utiliser de nombres. Une fois que chaque équipe a présenté ses résultats au groupe, l enseignant demande : «Quelle serait la meilleure représentation pour visualiser tous les résultats recueillis?» La base 10 devient un excellent moyen pour faire le décompte et le diagramme à bandes un outil pour représenter les résultats. intégration L enseignant place au tableau toutes les représentations des élèves. Il compare les stratégies. Il insiste sur la «clarté» des représentations. C est à ce moment que chaque équipe partage avec la classe les stratégies employées. La classe vote pour déterminer la meilleure façon de présenter les résultats pour l ensemble des groupes sondés. Les stratégies sont consignées dans le carnet de bord /gb

73 commentaires Il est important que le résultat du sondage soit un nombre assez élevé (60, 70,...) mais pas trop à la fois Les rôles à l intérieur de chaque équipe ne sont pas observés enrichissement possible Le résultat du sondage pourrait être un nombre supérieur à 100. évaluation de la situation d apprentissage par l enseignant Participation des élèves Observations des liens et du cheminement fait par l élève (questions, réflexions à voix haute et traces écrites) Respect des rôles de chacun dans l équipe Qualité de la représentation évaluation possible à envisager avec des élèves Portfolio Vérification des apprentissages Grille d observation /gb

74 situation-problème n 15 TITRE : Mille millions de boutons MISE EN SITUATION : Dans mon sac mystère, il y a une grande quantité d objets de la même nature (même propriété). Qu est-ce qu il y a dans mon sac? DURÉE : 3 x 40 minutes BUT : Trouver une manière précise et sans risque de se tromper la façon de compter une grande quantité de boutons PRÉALABLES MATHÉMATIQUES : Savoir dénombrer CONTENUS DISCIPLINAIRES : Sens et écriture des nombres Sens des opérations sur les nombres MATÉRIEL : Boutons ou autres petits objets à compter /gb

75 domaines d expérience de vie Vision du monde Santé et bien-être Orientation et entrepreneuriat Développement sociorelationnel (travail d équipe) Environnement Consommation Médias Vivre-ensemble et citoyenneté compétence 1 Résoudre une situation-problème compétence 2 Déployer un raisonnement mathématique à l aide d un réseau de concepts et de processus compétence 3 Communiquer à l aide du langage mathématique compétence 4 Apprécier la contribution de la mathématique aux différentes sphères de l activité humaine compétences en mathématique L élève décode les éléments de la situation-problème L élève modélise la situation-problème L élève applique différentes stratégies en vue d élaborer une solution L élève valide la solution L élève partage l information relative à la solution L élève établit un réseau de concepts mathématiques L élève construit des processus mathématiques L élève applique des processus mathématiques appropriés à une situation L élève justifie des énoncés ou des actions en faisant appel à son réseau de concepts et de processus mathématiques L élève s approprie le vocabulaire mathématique L élève établit des liens entre le langage mathématique et le langage courant L élève transmet ou interprète des messages à caractère mathématique L élève examine la contribution de la mathématique à la vie quotidienne ou à d autres disciplines L élève explique l évolution de la mathématique selon celle des besoins de la société L élève démythifie l utilisation de la technologie en mathématique compétences transversales d ordre intellectuel Exploiter l information Résoudre des problèmes Exercer sa pensée critique Mettre en œuvre sa pensée créatrice (dessin ou représentation) d ordre personnel et social Développer son identité personnelle Entretenir des relations interpersonnelles harmonieuses Travailler en coopération Faire preuve de sens éthique d ordre méthodologique Pratiquer des méthodes de travail efficaces Exploiter les TIC comme outils méthodologiques de l ordre de la communication Communiquer de façon appropriée /gb

76 «Mille millions de boutons» déroulement préparation Dans une boîte à souliers ou un sac non-transparent, l enseignant a placé une bonne quantité de boutons de toutes sortes. «Qu est-ce qu il y a dans mon sac?» L enseignant ne répond que par oui ou non et aide à faire des liens en notant au tableau des propriétés selon les questions des élèves. Après quelque temps, il secoue le sac ou fait tâter les boutons afin d aider à trouver la devinette. «Mon sac contient combien de boutons? «Comment pourrait-on faire pour ramasser plus de boutons?» Il suscite les échanges autour des façons de collecter des boutons et sur la manière de motiver les autres élèves de l école à nous en apporter. réalisation Une fois la collecte amorcée et ayant en main une quantité assez grande de boutons, il invite les élèves à trouver une façon efficace de dénombrer les boutons. Il forme des équipes de travail où chacun tient un rôle déterminé pour le bon fonctionnement de la tâche à accomplir. Il remet à chaque équipe une quantité de boutons supérieure à 200 et demande à chacune de trouver la quantité qui lui est assignée. Chaque équipe devra expliquer aux autres de quelle façon elle a dénombré les boutons. Il invite les équipes à consigner par écrit la quantité en utilisant le moyen qui leur convient. Il invite les équipes à afficher leur travail de recherche. Il suscite la discussion autour de la présentation des équipes. Quelles sont les ressemblances et les différences entre les moyens utilisés par les équipes pour dénombrer et coder la quantité de boutons? Est-ce que chaque code est facile à lire? Est-ce que tous les moyens de dénombrer sont efficaces? Y en a-t-il qui permettent de dénombrer plus rapidement et sans erreur les quantités? Si nous présentons notre code à des élèves de d autres groupes, pourront-ils comprendre de quelle quantité il s agit? Quelle serait, selon vos découvertes, la meilleure façon de dénombrer une grande quantité d objets? Avec vos façons de dénombrer et de coder les boutons, pourrait-on dénombrer tous les boutons réunis par notre groupe, par l ensemble des groupes? intégration L enseignant questionne les élèves sur la pertinence de choisir un codage unique. Doit-on utiliser un seul type de codage pour faciliter le travail de dénombrement? Si oui, quel codage semble le plus efficace? Peut-on l améliorer encore? Suite au choix fait par les élèves, il remet une autre quantité de boutons à chaque équipe et leur demande de dénombrer la quantité en utilisant le moyen choisi par l ensemble du groupe. Il amène les élèves à échanger sur les apprentissages faits. Qu est-ce que vous avez découvert? À quelle occasion peut-on utiliser ce que vous avez appris? De quelle façon? Il demande aux élèves de dire, d écrire ou d illustrer ce qu ils retiennent de l activité /gb

77 commentaires Les élèves réagissent au grand nombre de boutons à compter «précisément». enrichissement possible Toute activité de dénombrement où l élève perfectionnera l idée de groupement et de regroupement pour en arriver à la base dix, base de notre système de numération. Par exemple : Notre boîte de blocs «Polymath» doit contenir blocs, nous en manque-t-il? Combien en avons-nous? évaluation de la situation d apprentissage par l enseignant Évaluer si la tâche était appropriée pour les élèves Évaluer l intérêt des élèves et leur degré de participation Évaluer si la tâche a permis aux élèves de développer les compétences en jeu évaluation possible à envisager avec des élèves Portfolio Vérification des apprentissages Grille d observation /gb

78 situation-problème n 16 TITRE : Une sortie bien organisée! MISE EN SITUATION : Nous organisons une sortie (réelle) dans un camp de vacances. Dans le cadre de cette sortie, nous avons déjà organisé 3 situations soient : - le choix des activités (16,1) - la réservation des autobus (16,2) - les lunchs (16,3) DURÉE : 1 semaine environ BUT : Représenter des nombres base 10 PRÉALABLES MATHÉMATIQUES : Algorithmes de l addition et de la soustraction CONTENUS DISCIPLINAIRES : Sens et écriture des nombres Sens des opérations sur les nombres Opérations sur les nombres Statistique MATÉRIEL : Feuilles Crayons Annexe (modèle) /gb

79 domaines d expérience de vie Vision du monde Santé et bien-être Orientation et entrepreneuriat Développement sociorelationnel (travail d équipe) Environnement Consommation Médias Vivre-ensemble et citoyenneté compétence 1 Résoudre une situation-problème compétence 2 Déployer un raisonnement mathématique à l aide d un réseau de concepts et de processus compétence 3 Communiquer à l aide du langage mathématique compétence 4 Apprécier la contribution de la mathématique aux différentes sphères de l activité humaine compétences en mathématique L élève décode les éléments de la situation-problème L élève modélise la situation-problème L élève applique différentes stratégies en vue d élaborer une solution L élève valide la solution L élève partage l information relative à la solution L élève établit un réseau de concepts mathématiques L élève construit des processus mathématiques L élève applique des processus mathématiques appropriés à une situation L élève justifie des énoncés ou des actions en faisant appel à son réseau de concepts et de processus mathématiques L élève s approprie le vocabulaire mathématique L élève établit des liens entre le langage mathématique et le langage courant L élève transmet ou interprète des messages à caractère mathématique L élève examine la contribution de la mathématique à la vie quotidienne ou à d autres disciplines L élève explique l évolution de la mathématique selon celle des besoins de la société L élève démythifie l utilisation de la technologie en mathématique compétences transversales d ordre intellectuel Exploiter l information Résoudre des problèmes Exercer sa pensée critique Mettre en œuvre sa pensée créatrice (dessin ou représentation) d ordre personnel et social Développer son identité personnelle Entretenir des relations interpersonnelles harmonieuses Travailler en coopération Faire preuve de sens éthique d ordre méthodologique Pratiquer des méthodes de travail efficaces Exploiter les TIC comme outils méthodologiques de l ordre de la communication Communiquer de façon appropriée /gb

80 «Le choix des activités» situation-problème n 16,1 déroulement préparation Nous avons reçu un guide décrivant des activités pour notre sortie. Chaque équipe devait lire le guide et choisir 8 activités parmi celles offertes. réalisation La collecte de données de chacune des équipes a permis d identifier les activités les plus populaires. La représentation de ces résultats a été réalisée par un diagramme à bandes. intégration Les élèves ont constaté que le sondage concernant les activités peut se traduire dans un langage mathématique simple et facile à comprendre /gb

81 situation-problème n 16,2 «La réservation des autobus» déroulement préparation Notre classe avait la responsabilité de réserver les autobus pour la sortie et ce, pour les 4 groupes. Il fallait tenir compte des enseignants et des accompagnateurs. Contrainte : 1 adulte pour 10 élèves réalisation Collecter les données, c est-à-dire faire le décompte des élèves des 4 classes. Trouver le nombre de places disponibles par autobus. Calculer le nombre d adultes requis. À l aide de jetons et de bâtonnets, trouver le nombre d autobus à réserver. Élaboration d une lettre au responsable des réservations d autobus avec justifications de notre démarche. intégration Vivre la sortie et réaliser que le nombre d autobus réservé est conforme et réglementaire /gb

82 «Les lunchs» situation-problème n 16,3 déroulement préparation Il fut suggéré de faire nos lunchs à l école pour cette sortie. Cette idée fut si bien reçue que nous avons élaboré ensemble un plan pour réaliser réellement cette activité. réalisation Collecte de données : 6 équipes de 4 élèves ayant chacune une tâche, soit : - les plats principaux - les desserts - les à-côtés - les collations - les boissons - le matériel jetable Énumération, en collectif, des suggestions de menus Délibération en équipe afin de sélectionner les choix Élaboration et présentation d une feuille-suport pour la collecte de données Compilation des choix par chacune des équipes Visite au marché d alimentation pour vérification des produits à meilleur prix Calcul en classe des produits nécessaires Identification des produits à acheter, à l aide de la feuille-support intégration Achat réel au marché d alimentation Réalisation des lunchs en classe Réalisation de la sortie en autobus et dégustation des lunchs faits en collectif /gb

83 commentaires L attente est parfois longue avant qu une organisation de travail ne s installe Certains élèves sont à la remorque des autres Bénéficient-ils tous de l activité? Des feuilles «de support» (produites par l enseignant) sont nécessaires afin de faciliter l organisation enrichissement possible Achats pour une fête Planification et organisation d un événement spécial évaluation de la situation d apprentissage par l enseignant Participation des élèves Observations des liens et du cheminement fait par l élève (questions, réflexions à voix haute et traces écrites) Résultats obtenus (les élèves sont-ils arrivés au bon nombre de produits?) évaluation possible à envisager avec des élèves Réalisation d une vidéocassette J ai filmé l activité. Pendant le tournage, j ai questionné les élèves à propos de leur démarche et du déroulement de leur activité. Ceci m a permis de remarquer que les élèves avaient plus de facilité à parler de leur activité et des découvertes qu ils avaient faites. Nous allons visionner cette vidéocassette ensemble. Nous profiterons de l occasion pour commenter nos découvertes. Laisser des traces dans un portfolio feuilles-support aux annexes VII, VIII, IX /gb

84 ANNEXES /gb

85 Lettre de Mme Santerre F S Ferme Santerre Bonjour à vous tous, J ai été bien heureuse de savoir que vous étiez prêts à m aider pour améliorer ma ferme. Aujourd hui, j ai besoin de votre aide pour placer les animaux dans leur enclos. Depuis quelques semaines, j ai observé mes animaux. J ai remarqué qu ils ne sont pas très heureux dans leur enclos. J ai donc décidé de les changer de place. C est pour cette raison que j ai besoin de vous. Je vous écris un message dans lequel je vous donne des informations au sujet de mes animaux ainsi qu un plan de mon terrain. Il est important de les respecter car mes animaux ne sont pas toujours commodes. J attends de vos nouvelles et j ai bien hâte de voir vos suggestions. Mme Santerre Annexe I 1128/gb

86 Animaux - Informations F S Ferme Santerre Sur ma ferme il y a beaucoup d enclos. Par contre, mes animaux sont un peu capricieux. Ils ne veulent pas tous cohabiter les uns avec les autres. Les lapins sont très ennuyeux et ils préfèrent être près de ma maison. Les cochons rendent les poules malades. Depuis quelques jours mes poules ne pondent plus. Les chevaux aiment galoper et brouter l herbe. Les canards, les vaches et les moutons ne sont pas très capricieux. Ils sont heureux d être à la ferme peu importe où ils sont. N oubliez pas de me garder une petite place pour mon potager, j aime bien cueillir mes légumes et mes fruits frais. Voici les informations au sujet de mes animaux. Maintenant, à vous de jouer! J attends de vos nouvelles. Annexe II 1128/gb

87 Plan de la ferme maison Annexe III 1128/gb

88 le contenu de mon enveloppe avant échange après échange 1 = 5 = 10 = 25 = total des pièces : Annexe IV 1128/gb

89 pliez vers vous pour fermer COLLEZ COLLEZ COLLEZ COLLEZ Annexe V 1128/gb

90 Je dessine mon porte-monnaie Annexe V 1128/gb

91 Chers parents, Je travaille présentement avec votre enfant la valeur de la monnaie. Afin de lui faire vivre une situation près du réel, j aurais besoin de votre collaboration. Pourriez-vous placer dans cette enveloppe, 5 pièces de monnaie totalisant un dollar ou moins (pas de pièces de 1$ ou de 2$) et la remettre à votre enfant en ayant soin de la cacheter et de ne pas lui dévoiler le montant. Les pièces vous seront retournées lorsque nous aurons terminé l activité. collaboration, Je vous remercie beaucoup de votre L enseignante de votre enfant Annexe VI 1128/gb

92 PRODUIT QUANTITÉ COMBIEN DE PRODUITS PAR PAQUETS COMBIEN DE PAQUETS PRIX Annexe VII 1128/gb

93 PLAT PRINCIPAL sandwich pain brun pain blanc à l intérieur : moutarde mayonnaise salade noms : Annexe VIII 1128/gb

94 9 1128/gb

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

Document d accompagnement. de la 1 re à la 8 e année. Exemples de tâches et corrigés. 1 re année Tâche 1... 5 Corrigé... 7 Tâche 2... 8 Corrigé...

Document d accompagnement. de la 1 re à la 8 e année. Exemples de tâches et corrigés. 1 re année Tâche 1... 5 Corrigé... 7 Tâche 2... 8 Corrigé... Normes de performance de la Colombie-Britannique Document d accompagnement Mathématiques de la 1 re à la 8 e année Exemples de tâches et corrigés 1 re année Tâche 1... 5 Corrigé... 7 Tâche 2... 8 Corrigé...

Plus en détail

3 e année (approximativement)

3 e année (approximativement) 3 e année (approximativement) 1. L élève s approprie les technologies de l information et de la communication en utilisant efficacement les outils informatiques 1.1 Avec aide, l élève manipule adéquatement

Plus en détail

Exemples de différenciations pédagogiques en classe. Elémentaires Collèges. Ordinaires & ASH

Exemples de différenciations pédagogiques en classe. Elémentaires Collèges. Ordinaires & ASH Exemples de différenciations pédagogiques en classe. Elémentaires Collèges Ordinaires & ASH PRESENTATION ESPRIT DES OUTILS PRESENTES L objectif de cette plaquette est de proposer des tours de mains aux

Plus en détail

Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques

Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques Parmi les trois domaines d activités proposés aux élèves volontaires dans le cadre de l accompagnement éducatif, «l aide aux devoirs

Plus en détail

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 Quatrième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE SÉQUENCE CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE

Plus en détail

Plan d accompagnement personnalisé

Plan d accompagnement personnalisé Logo de l académie et/ou du département Plan d accompagnement personnalisé Vu la loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République ; vu

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

PLAN DE COURS. TITRE DU COURS : Mise à niveau pour mathématique 536

PLAN DE COURS. TITRE DU COURS : Mise à niveau pour mathématique 536 100, rue Duquet, Sainte-Thérèse (Québec) J7E 3G6 Téléphone : (450) 430-3120 Télécopieur : (450) 971-7883 Internet : http://www.clg.qc.ca SESSION : H-2009 NO DE COURS : 201-009-50 PRÉALABLE(S) : Math 436

Plus en détail

b) Fiche élève - Qu est-ce qu une narration de recherche 2?

b) Fiche élève - Qu est-ce qu une narration de recherche 2? Une tâche complexe peut-être traitée : Gestion d une tâche complexe A la maison : notamment les problèmes ouverts dont les connaissances ne sont pas forcément liées au programme du niveau de classe concerné

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

Indications pour une progression au CM1 et au CM2

Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Objectif 1 Construire et utiliser de nouveaux nombres, plus précis que les entiers naturels pour mesurer les grandeurs continues. Introduction : Découvrir

Plus en détail

En direct de la salle de presse du Journal virtuel

En direct de la salle de presse du Journal virtuel Français En direct de la salle de presse du Journal virtuel Écrire des textes variés Guide En direct de notre salle de presse Guide R ENSEIGNEMENTS GÉNÉRA UX EN DIRECT DE NOTRE SA LLE DE PRESSE MISE À

Plus en détail

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes Les 3 objectifs sont poursuivis aussi bien à l'école maternelle, qu'à l école primaire MATERNELLE * Favoriser la construction des actions motrices

Plus en détail

Organiser des séquences pédagogiques différenciées. Exemples produits en stage Besançon, Juillet 2002.

Organiser des séquences pédagogiques différenciées. Exemples produits en stage Besançon, Juillet 2002. Cycle 3 3 ème année PRODUCTION D'ECRIT Compétence : Ecrire un compte rendu Faire le compte rendu d'une visite (par exemple pour l'intégrer au journal de l'école ) - Production individuelle Précédée d'un

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation 1 / 8 Découvrir le code 1 5P-6P Fiche de présentation Titre de l'activité Sous-titre Degré(s) concerné(s) Durée estimée Résumé Contexte d'utilisation de la calculatrice Contenus et compétences mathématiques

Plus en détail

Le TBI, véritable outil pour une médiation cognitive en maternelle

Le TBI, véritable outil pour une médiation cognitive en maternelle Le TBI, véritable outil pour une médiation cognitive en maternelle Comme nous le témoignent les recherches sur le tableau blanc interactif (TBI), The interactive whiteboard revolution: Teaching with IWBs

Plus en détail

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe.

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Quand on est convaincu que l on ne peut pas travailler tout le temps avec toute sa classe en même temps et que l on souhaite mettre en place

Plus en détail

D ordre personnel et social, méthodologique, intellectuel, de la communication

D ordre personnel et social, méthodologique, intellectuel, de la communication Activité : La sculpture au temps du Moyen-Âge Période : Moyen-Âge Technique : sculpture Cycle : 1 re année du 3 e cycle Site Web : www.cslaval.qc.ca/lignedutemps But du projet de la ligne du temps virtuelle

Plus en détail

La banque de commentaires

La banque de commentaires La banque de commentaires 1. Les commentaires 2. La saisie des commentaires dans GPI- Internet et leur impression sur le bulletin 3. Les suggestions de commentaires à saisir dans la banque personnelle

Plus en détail

Synthèse «Le Plus Grand Produit»

Synthèse «Le Plus Grand Produit» Introduction et Objectifs Synthèse «Le Plus Grand Produit» Le document suivant est extrait d un ensemble de ressources plus vastes construites par un groupe de recherche INRP-IREM-IUFM-LEPS. La problématique

Plus en détail

Spécialité auxiliaire en prothèse dentaire du brevet d études professionnelles. ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES

Spécialité auxiliaire en prothèse dentaire du brevet d études professionnelles. ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES 51 Epreuve EP1 : ANALYSE ET COMMUNICATION TECHNOLOGIQUES UP1 Coefficient 4 Finalité et objectifs de l épreuve L épreuve vise à évaluer la capacité du candidat à mobiliser

Plus en détail

Jeux mathématiques en maternelle. Activités clés. Jeu des maisons et des jardins (Yvette Denny PEMF)

Jeux mathématiques en maternelle. Activités clés. Jeu des maisons et des jardins (Yvette Denny PEMF) Activités clés NIVEAU : PS/MS Jeu des maisons et des jardins (Yvette Denny PEMF) Compétences Construire les premiers nombres dans leur aspect cardinal Construire des collections équipotentes Situation

Plus en détail

Document à l attention de l enseignant Grande section

Document à l attention de l enseignant Grande section ÉCOLE : CLASSE : Numéro confidentiel de saisie : Document à l attention de l enseignant Grande section Passation 1 Évaluations «prévention de l illettrisme» - 31-2010-2011 Présentation générale Dans le

Plus en détail

Carré parfait et son côté

Carré parfait et son côté LE NOMBRE Carré parfait et son côté Résultat d apprentissage Description 8 e année, Le nombre, n 1 Démontrer une compréhension des carrés parfaits et des racines carrées (se limitant aux nombres entiers

Plus en détail

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Après avoir étudié les types de paiement,

Plus en détail

INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES. Guide d étude

INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES. Guide d étude INF 1250 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES Guide d étude Sous la direction de Olga Mariño Télé-université Montréal (Québec) 2011 INF 1250 Introduction aux bases de données 2 INTRODUCTION Le Guide d étude

Plus en détail

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire Date d envoi : Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Ce document doit être complété par le titulaire de classe et/ou par l orthopédagogue

Plus en détail

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour :

Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale. Date de retour : Prénom : J explore l orientation et l organisation spatiale Date de retour : Message aux parents Les fascicules «Mes défis au préscolaire» suggèrent des activités à réaliser avec votre enfant. Le choix

Plus en détail

À l école pour développer des compétences

À l école pour développer des compétences _x áxüä vx wxá ÜxááÉâÜvxá wâvtà äxá tâå }xâçxá 2007-2008 2008 À l école pour développer des compétences -au préscolaire- - 1 - - 2 - Mot de présentation Votre enfant entre à la maternelle cette année.

Plus en détail

Temps forts départementaux. Le calcul au cycle 2 Technique opératoire La soustraction

Temps forts départementaux. Le calcul au cycle 2 Technique opératoire La soustraction Temps forts départementaux Le calcul au cycle 2 Technique opératoire La soustraction Calcul au cycle 2 La soustraction fait partie du champ opératoire additif D un point de vue strictement mathématique,

Plus en détail

Principes scientifiques et concepts regroupés par champs d'études

Principes scientifiques et concepts regroupés par champs d'études Titre de l'activité: Le laser et la myopie : pour y voir plus clair! Mise à jour: 2001-05-27 Conception: Simon Descôteaux, École Secondaire Samuel-de-Champlain, Commission scolaire Les premières Seigneuries.

Plus en détail

Compte rendu de la séance d APP de Maths La calculatrice la suite numérique

Compte rendu de la séance d APP de Maths La calculatrice la suite numérique Compte rendu de la séance d APP de Maths La calculatrice la suite numérique Séance effectuée dans une classe de CP à l école des Lauves, réalisée à partir de la vidéo fournie par M. EYSSERIC et préparée

Plus en détail

Enseignement au cycle primaire (première partie)

Enseignement au cycle primaire (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Enseignement au cycle primaire (première partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Normes d exercice de

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs)

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 5 1 Fiche professeur Niveaux et objectifs pédagogiques 5 e : introduction ou utilisation

Plus en détail

Cours Numération Mathématique de base 1 MAT-B111-3. Alphabétisation

Cours Numération Mathématique de base 1 MAT-B111-3. Alphabétisation Cours Numération Mathématique de base 1 MAT-B111-3 Alphabétisation Présentation du cours Numération «L esprit de l homme a trois clés qui ouvrent tout : le chiffre, la lettre et la note.» Victor Hugo

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

DECOUVERTE ET UTILISATION DES TABLETTES NUMERIQUES DANS UNE GS/CP. Ecole Raphaël Périé Laurence ALBERT

DECOUVERTE ET UTILISATION DES TABLETTES NUMERIQUES DANS UNE GS/CP. Ecole Raphaël Périé Laurence ALBERT DECOUVERTE ET UTILISATION DES TABLETTES NUMERIQUES DANS UNE GS/CP Ecole Raphaël Périé Laurence ALBERT 1) Observation des applications sur la tablette numérique Nom de l application Contenu Remarques ABC

Plus en détail

5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99

5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99 5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99 Niveau CP pistes pour le CE1 Modèle proposé : modèles de séance Hypothèse de la difficulté : pour les élèves

Plus en détail

LES CARTES À POINTS : POUR UNE MEILLEURE PERCEPTION

LES CARTES À POINTS : POUR UNE MEILLEURE PERCEPTION LES CARTES À POINTS : POUR UNE MEILLEURE PERCEPTION DES NOMBRES par Jean-Luc BREGEON professeur formateur à l IUFM d Auvergne LE PROBLÈME DE LA REPRÉSENTATION DES NOMBRES On ne conçoit pas un premier enseignement

Plus en détail

Des activités mathématiques à l école primaire

Des activités mathématiques à l école primaire 564 Atelier Dm 25 I. Introduction Des activités mathématiques à l école primaire Pourquoi? Quand? Comment? Brigitte Morel Dimanche matin, 8h30, nous cherchons la salle, nous nous installons, première bonne

Plus en détail

La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada

La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada La création d un livre pour enfants Projet pour le site Web Page par page : La création d un livre pour enfants de la Bibliothèque nationale du Canada Les enfants sont exposés aux livres illustrés tôt

Plus en détail

Apprendre à résoudre des problèmes numériques. Utiliser le nombre pour résoudre des problèmes

Apprendre à résoudre des problèmes numériques. Utiliser le nombre pour résoudre des problèmes Apprendre à résoudre des problèmes numériques Utiliser le nombre pour résoudre des problèmes Ce guide se propose de faire le point sur les différentes pistes pédagogiques, qui visent à construire le nombre,

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION Titre de notre projet : L'estime de soi la clé de la réussite de nos jeunes (adultes en devenir). L'école Assomption se familiarise avec le concept de l'estime de soi.

Plus en détail

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES Nom... Prénom... Date de naissance... Note aux parents Le livret personnel de compétences vous permet de suivre la progression des apprentissages de votre enfant à l école et au collège. C est un outil

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique DOMAINE P3.C3.D1. Pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des

Plus en détail

Je découvre le diagramme de Venn

Je découvre le diagramme de Venn Activité 8 Je découvre le diagramme de Venn Au cours de cette activité, l élève découvre le diagramme de Venn et se familiarise avec lui. Pistes d observation L élève : reconnaît les éléments du diagramme

Plus en détail

Leempoels Valérie Ronchail Sarah ISPG. Scénario pédagogique en rapport avec les TIC Création d un livre de cuisine interactif

Leempoels Valérie Ronchail Sarah ISPG. Scénario pédagogique en rapport avec les TIC Création d un livre de cuisine interactif Leempoels Valérie Ronchail Sarah ISPG Scénario pédagogique en rapport avec les TIC Création d un livre de cuisine interactif Année scolaire : 2010-2011 Compétences spécifiques (n ) Compétences techniques

Plus en détail

PORTFOLIO TIC COMMISSION SCOLAIRE COEUR-DES-VALLÉES ÉDITION 2010-2011

PORTFOLIO TIC COMMISSION SCOLAIRE COEUR-DES-VALLÉES ÉDITION 2010-2011 ÉDITION 1.0 PORTFOLIO TIC Niveau 2 COMMISSION SCOLAIRE COEUR-DES-VALLÉES ÉDITION 2010-2011 Livret accompagnement Prénom et Nom Date de naissance Portfolio débuté le École Ton portfolio TIC est un outil

Plus en détail

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel Master 2 : Didactique des disciplines Spécialité Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 M2 : Didactique des disciplines Spécialité : Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 PRESENTATION

Plus en détail

PARTICIPER À UNE VENTE AUX ENCHÈRES D ŒUVRES D ART

PARTICIPER À UNE VENTE AUX ENCHÈRES D ŒUVRES D ART Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans PARTICIPER À UNE VENTE AUX ENCHÈRES D ŒUVRES D ART NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Les élèves observent

Plus en détail

Un gâteau au yaourt pour le goûter!

Un gâteau au yaourt pour le goûter! Un gâteau au yaourt pour le goûter! (adapté de la séquence pédagogique "Let's make scones!" publiée sur le site Primlangues) http://www.primlangues.education.fr/php/sequence_detail.php?id_sequence=83 Niveau

Plus en détail

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses

Plus en détail

Projet 1 : Utilisation de tablettes électroniques pour la conception de capsules vidéo

Projet 1 : Utilisation de tablettes électroniques pour la conception de capsules vidéo Projet 1 : Utilisation de tablettes électroniques pour la conception de capsules vidéo Endroit : Centre des Belles-Rives, Vaudreuil-Dorion Par : Marie-France Beaumont Clientèle : classe de FBC (pré secondaire,

Plus en détail

Traduction Claire Mouhot

Traduction Claire Mouhot L'ENSEIGNEMENT DES MATHEMATIQUES AUX ELEVES AYANT DES TROUBLES DE L'APPRENTISSAGE OU DES DIFFICULTES EN MATHEMATIQUES INTRODUCTION Un Guide pour les Maîtres Madhavi Jayanthi Russell Gersten Scott Baker

Plus en détail

Exercices d écoute. Dessine ce que je te dis

Exercices d écoute. Dessine ce que je te dis Exercices d écoute Dessine ce que je te dis Former des dyades. Demander aux élèves de chaque dyade de placer un séparateur entre eux. Remettre à chaque élève une feuille de papier et un crayon (pas de

Plus en détail

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale)

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) 8h45-9h00 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité orale) Présentation de l horaire et calendrier (activité

Plus en détail

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention À moins d indications contraires, toutes les définitions

Plus en détail

Animation pédagogique. Maîtrise de la Langue et TUIC à l'école maternelle. Développer les interactions langagières

Animation pédagogique. Maîtrise de la Langue et TUIC à l'école maternelle. Développer les interactions langagières Animation pédagogique Maîtrise de la Langue et TUIC à l'école maternelle Développer les interactions langagières le 03/03/2010, à Allouville-Bellefosse Sommaire Introduction I. Aspects théoriques : pourquoi

Plus en détail

Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle

Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle Conférence de Marie-Thérèse Zerbato-Poudou : Les apprentissages à l école maternelle 12 novembre 2008, St Etienne de St Geoirs

Plus en détail

DISTINGUER LE TRAVAIL RÉMUNÉRÉ DU TRAVAIL NON RÉMUNÉRÉ

DISTINGUER LE TRAVAIL RÉMUNÉRÉ DU TRAVAIL NON RÉMUNÉRÉ Activités éducatives pour les élèves de 8 à 9 ans DISTINGUER LE TRAVAIL RÉMUNÉRÉ DU TRAVAIL NON RÉMUNÉRÉ NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 8 À 9 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Les élèves font la différence

Plus en détail

Contenus détaillés des habiletés du Profil TIC des étudiants du collégial

Contenus détaillés des habiletés du Profil TIC des étudiants du collégial Contenus détaillés des habiletés du des étudiants du collégial Auteur(s) : Équipe de travail du réseau REPTIC. Version originale REPTIC Version en date du : 5 octobre 2009 Comment citer ce document : Équipe

Plus en détail

Haute Ecole Libre de Louvain-en-Hainaut - Partager des pratiques en formation initiale

Haute Ecole Libre de Louvain-en-Hainaut - Partager des pratiques en formation initiale Le sondage du jour Type d outil : Activité rituelle permettant de valoriser les relations et de susciter des activités dénombrement au départ du nombre d'élèves de la classe. Auteur(s) : Pauline Gobert

Plus en détail

Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur

Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur Déroulement des deux journées Mardi 26 Matin : Intervention des IEN Jeudi 29 Matin : Production en binôme. Après-midi

Plus en détail

Nous vous remercions de votre collaboration.

Nous vous remercions de votre collaboration. 09 LISTE DU MATÉRIEL PÉDAGOGIQUE 05 06 MATERNELLE Voici le matériel pédagogique que nous fournirons à l'élève au courant de l'année scolaire. CAHIERS D'EXERCICES ÉDITÉS (00 98) Mon premier abécédaire «La

Plus en détail

Questionnaire pour les parents

Questionnaire pour les parents 6 Questionnaire pour Nom de l enfant: Rempli par: Date: 1. Comment évaluez-vous le développement de votre enfant? Avez-vous remarqué quelque chose de particulier? Comment situez-vous le développement de

Plus en détail

C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de

C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de connaissances, la pratique d habilités ou le développement d

Plus en détail

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Cet outil offre aux conseillers en orientation professionnelle : un processus étape par étape pour réaliser une évaluation informelle

Plus en détail

Baccalauréat technologique

Baccalauréat technologique Baccalauréat technologique Épreuve relative aux enseignements technologiques transversaux, épreuve de projet en enseignement spécifique à la spécialité et épreuve d'enseignement technologique en langue

Plus en détail

O b s e r v a t o i r e E V A P M. Taxonomie R. Gras - développée

O b s e r v a t o i r e E V A P M. Taxonomie R. Gras - développée O b s e r v a t o i r e E V A P M É q u i p e d e R e c h e r c h e a s s o c i é e à l ' I N R P Taxonomie R. Gras - développée Grille d'analyse des objectifs du domaine mathématique et de leurs relations

Plus en détail

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique Scénario pédagogique APPRENDRE À ENSEIGNER AUTREMENT Description générale du scénario Titre Les bases de données relationnelles Résumé Dans le cadre d'un cours à distance, la visioconférence est une REA

Plus en détail

AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu

AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu AMELIORER SES COMPETENCES LINGUISTIQUES les prépositions de lieu JEUX : Jeu des paires Quelles différences? E.P.S. : - jeu Jacques a dit - Chasse au trésor - Mise en place d un parcours ÉCOUTER, MEMORISER

Plus en détail

Expérimentation Pédagogique

Expérimentation Pédagogique Expérimentation Pédagogique L'UTILISATION DE TABLETTES EN RÉSOLUTION DE PROBLÈMES POUR DÉVELOPPER LE PLAISIR DE CHERCHER Circonscription de Lunéville Ecole primaire d'hériménil Expérimentation tablette

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 2

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 2 Exemple de sujet n 2 Page 1/7 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES EXEMPLE DE SUJET n 2 Ce document comprend : Pour l examinateur : - une fiche descriptive du sujet page 2/7 - une fiche

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

1) pour différencier (voire individualiser) 2) pour remédier et mettre en œuvre les PPRE

1) pour différencier (voire individualiser) 2) pour remédier et mettre en œuvre les PPRE Animation pédagogique : Le plan de travail individualisé au cycle 3 Résumé des principaux points développés Un contexte professionnel à prendre en compte: Un constat commun (Institution et enseignants)

Plus en détail

François Émond psychologue 2003 Centre François-Michelle. Liste des 24 catégories de connaissances et compétences à développer

François Émond psychologue 2003 Centre François-Michelle. Liste des 24 catégories de connaissances et compétences à développer Programme par Cœur François Émond psychologue 2003 Centre François-Michelle Trousse de consolidation des connaissances et compétences scolaires Attention, mémoire, raisonnement, stratégies, habiletés linguistiques

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

Technologie 9 e année (ébauche)

Technologie 9 e année (ébauche) Conseil scolaire acadien provincial École secondaire du Sommet Élaboré par M. J. Saldaña T., BPhB, BEd, MSc Année scolaire 2014 2015 Technologie 9 e année (ébauche) DESCRIPTION DU COURS Pour réussir dans

Plus en détail

majuscu lettres accent voyelles paragraphe L orthographe verbe >>>, mémoire préfixe et son enseignement singulier usage écrire temps copier mot

majuscu lettres accent voyelles paragraphe L orthographe verbe >>>, mémoire préfixe et son enseignement singulier usage écrire temps copier mot majuscu conjugaison >>>, L orthographe singulier syllabe virgule mémoire lettres et son enseignement graphie suffixe usage accent ; écrire féminin temps voyelles mot point Renforcer l enseignement de l

Plus en détail

Référentiel de compétences

Référentiel de compétences Version du 13 Mars 2006 Page 1 Titre de Formateur-Responsable d'actions de formation (DUFRES) (Inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelle - niveau II) Référentiel de compétences

Plus en détail

Entraînement, consolidation, structuration... Que mettre derrière ces expressions?

Entraînement, consolidation, structuration... Que mettre derrière ces expressions? Entraînement, consolidation, structuration... Que mettre derrière ces expressions? Il est clair que la finalité principale d une démarche d investigation est de faire acquérir des connaissances aux élèves.

Plus en détail

Situation d apprentissage et d évaluation. Guide de l élève

Situation d apprentissage et d évaluation. Guide de l élève Parcours de formation axée sur l emploi Formation préparatoire au travail (FPT) Autonomie et participation sociale Situation d apprentissage et d évaluation NOM : GROUPE : Guide de l élève Commission scolaire

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE?

ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE? ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE? Les nouveaux programmes 2008 confirment que l observation, le questionnement, l expérimentation et l argumentation sont

Plus en détail

Le contexte de mise en place

Le contexte de mise en place Le contexte de mise en place Depuis 2006, l Ecole des mines de Saint-Etienne collabore avec la main à la pâte, la direction des services départementaux de l éducation nationale de la Loire, et les autorités

Plus en détail

4 e partie DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE

4 e partie DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE 4 e partie DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE LE PROGRAMME DE FORMATION DE L ÉCOLE QUÉBÉCOISE Compétences transversales d ordre méthodologique Compétence 6 Exploiter : les technologies de l information et de la communication.

Plus en détail

École : Maternelle. Livret de suivi de l élève. Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle :

École : Maternelle. Livret de suivi de l élève. Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle : École : Maternelle Livret de suivi de l élève Nom : Prénom : Date de naissance : Année d entrée à l école maternelle : Livret de suivi de l élève à l école maternelle Chaque compétence est évaluée selon

Plus en détail

Objectifs. Identifier les effets différents que l on peut ressentir en observant une image

Objectifs. Identifier les effets différents que l on peut ressentir en observant une image Degré : 4P «Sous l océan» Buts Donner une intention précise à son œuvre Distinguer les couleurs chaudes des couleurs froides Appliquer les couleurs en fonction de son intention Associer un sentiment ou

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI SCOLAIRE ET DE PROGRÈS

LIVRET DE SUIVI SCOLAIRE ET DE PROGRÈS LIVRET DE SUIVI SCOLAIRE ET DE PROGRÈS De quelles poutres, de quelles pierres de béton bâtir les ponts pour qu ils puissent unir des rives différentes? L art des Ponts, Michel Serres, octobre 2006, Edition

Plus en détail

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs Guide du formateur Atelier 1 Objectifs Obtenir un premier contact avec le groupe; présenter la formation Jeune Leader; transmettre des connaissances de base en leadership; définir le modèle de leader du

Plus en détail

Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire

Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire Pourquoi traiter des devoirs et leçons avec les TDA/H? Parce que c est un des problèmes le plus souvent rencontrés avec les enfants hyperactifs

Plus en détail

2/ DIFFICULTES A L ECRIT

2/ DIFFICULTES A L ECRIT Adaptations Primaire Difficultés repérées Adaptations et aménagements possibles (non exhaustifs) 1/ DIFFICULTES EN LECTURE - Lenteur en lecture - Erreurs de lecture - Compréhension difficile du texte lu

Plus en détail

Comparer des surfaces suivant leur aire en utilisant leurs propriétés géométriques Découverte et manipulation

Comparer des surfaces suivant leur aire en utilisant leurs propriétés géométriques Découverte et manipulation Socle commun - palier 2 : Compétence 3 : les principaux éléments de mathématiques Grandeurs et mesures Compétences : Comparer des surfaces selon leurs aires (par pavage) Mesurer l aire d une surface par

Plus en détail

Le jogging d écriture

Le jogging d écriture Le jogging d écriture Ce projet, intitulé «jogging d écriture» d après une pratique québécoise s inscrit dans une pratique d ateliers d écriture. La pratique d ateliers d écriture doit se concevoir à partir

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Tombez en amour avec Charlie Brown et les

Tombez en amour avec Charlie Brown et les Tombez en amour avec Charlie Brown et les! Chère enseignante/cher enseignant, Vous connaissez et aimez fort probablement déjà les personnages intemporels de la bande de Peanuts. La bande dessinée la plus

Plus en détail